Vous êtes sur la page 1sur 11

DEPARTEMENT DE compte rendu de

La chimie: la chimie théorique

Manipulation : 2

Structure et réactivité de la
molécule furane

 Logiciel utilisé : hyperchem

 Préparée par :
o BOULIKA Hamza
o BOURKANE Chaymae
o DERROUICH Ikram

 SMC 5 ; Groupe : A03

2017/2018

1
 -Objectif du travail :

L’étude de la structure électronique de la molécule de furane (C4H4O)


dans le but d’élucider sa réactivité vis-à-vis un agent électrophile.
Pour cela, on fait appel à la méthode semi empirique AM1qui permet
de traiter les deux types d’électrons σ et π. Les atomes lourds sont
numérotés à partir de l’oxygène et la molécule est placée dans le plan
xy comme le fait Hyperchem par défaut :

A. Etude préliminaire :

1) Les électrons faisant déplacer pour écrire les formes mésomères


d’une molécule sont les électrons π.
2) Les cinq formes mésomères possibles du furane sont :

A B C

2
D E

Selon la théorie de la mésomérie la forme la plus stable est celle qui


ne contient aucune charge (A) car dans cette forme tous les atomes
respectent la règle de l’octet
Les formes (B ≡ E) ne respectent pas la règle de l’octet, en plus les
charges + et - sont espacées entre elles dans les dites formes, alors ils
sont plus stables que (C ≡ D).
L’ordre de stabilité : A > ( B ≡ E ) >(C ≡ D )

3) La forme hybride :

La relation entre ces charges pour assurer la neutralité de la molécule


est :

 0

3
- δ´ - δ″ -δ‴ - δ´‴ + δ= 0
G+ + G- = 0

Avec : G+ : barycentre positif


G- : barycentre négatif
4) L’agent électrophile peut attaquer les sites chargés négativement
c’est à dire les carbones C2 et C3 qui appartiens aux formes
mésomères les plus stables.

5) Le vecteur du moment dipolaire :

Le moment dipolaire en fonction de la charge au barycentre et de


longueur du dipôle :

   QG .e.G G 
QG
: Charge nette un barycentre

G G  : Longueur du dipôle de la molécule


e : Charge élémentaire = 1,602.10-19 C= 4,18.10-10ues-CGS

4
Si l’on mesure la longueur du dipôle en Ǻ, la valeur du moment
dipolaire en Debye sera :

   4,18.QG .G G 
6) a- La molécule du furane appartient au groupe ponctuel C2V
b- Le nombre d’orbitales atomique de valence = 14
C : 2s, 2px ,2py ; 2pz =>4C  16 OA de valence
O: 2s ,2px, 2py, 2pz => 4OA de valence.
D’où le totale des OA de valence de la molécule.
16+4+4= 24 OA de valence.
C : 4electrons de valence => 4C  16electrons de valence.
O : 6 électrons de valence.
H : 1 électron de valence => 4electrons de valence
D’où le totale d’électrons de valence de la molécule.
16+4+6= 26 électrons de valence
Donc : 26÷2 = 13 OM doublement occupées et 13 OM
virtuelles.

c- Les orbitales atomiques successibles de former des orbitales


moléculaires de symétries π : C’est l’orbitale atomique Pz parce que la
molécule est dans le plan (xoy) et l’axe z perpendiculaire à ce dernier.
d- Expression générale des orbitales moléculaires π
symétriques :
C1 = C1 ; C2 = C5 ; C3 = C4

 ( s )  c11  c2 (2  5 )  c3 (3  4 )


Pour les orbitales moléculaires π antisymétriques :

5
C1 =0 ; C2 = -C5 ; C3 = -C4

 ( A)  c2 ( 2  5 )  c3 ( 3  4 )
e- Le nombre d’orbitales moléculaires symétriques σ :
On a 24 orbitales moléculaires et 5 OM de symétrie π.
24 – 5 = 19
Donc 19 OM de symétrie σ.

B. Manipulation :

Les orbitales moléculaires π du furane :

 Orbitale moléculaire 1π :

Nombre d’orbitale : 7 ;

E = -15.919 eV ;

Symétrie 1B1

 Orbital moléculaire 2π :

Nombre d’orbitale : 12

E = -10.643 eV

symétrie : 2B1

6
 Orbital moléculaire 3π :

Nombre d’orbitale : 13

E = -9.317 eV

Symétrie : 1A2

 Orbital moléculaire 4π :

Nombre d’orbitale : 14

E = 0.722eV

Symétrie : 3B1

 Orbital moléculaire 5π :

Nombre d’orbitale : 15

E = 1.683eV

Symétrie : 2A2

7
Les charges nettes :

Le moment dipolaire :

Le pôle négatif du furane se trouve à l’intérieur du cycle.

8
Optimisation au niveau AM1 de la géométrie des deux produits de la
protonation (a1) et (b1)

C. Exploitation des résultats :

A-Propriétés moléculaires du furane .


 Numérotation des atomes du furane

9
R12 R23 R34 θ123 θ234 θ215 I µ

AM1 1.40 1.52 1.25 99.5 111.9 117.01 1.1 0.49

Expérience 1.36 1.36 1.43 110.7 106.1 106.6 8.90 0.66

 l’erreur absolu et l’erreur relative:


Erreur absolute:
R12= (R(Å)exp- R(Å)th)/ R(Å)th=(1.36-1.4)/1.4
Erreur absolue = -0.02
Erreur relative
R12= R(Å)exp- R(Å)th=1.36-1.4
Erreur relative= -0.04
Le meme chose pour tout les RNM et aussi claque θ123 , θ234 et θ215
B-Structure électronique π du furane :

 Tableau: matrice LCAO des OM π du furane.


OM φ1 φ2 φ3 φ4 φ5

Energies -15,919 -10,643 -9,316 0,722 1,683


(eV)

χ1 -0,782 0,508 0,000 -0,395 0

χ2 -0,378 -0,179 -0,592 0,569 -0,386

χ3 -0,225 -0,581 -0,386 -0,333 0,592

χ4 -0,225 -0,581 0,386 -0,333 -0,592

χ5 -0,378 -0,179 0,592 0,569 0,386

1
2- Le diagramme énergétique des orbitales OM π en y plaçant les électrons :
Dans la molécule du furane : on a 6 électrons π

5 OM : 3OM bioccupées et 2 OM virtuelles

εi (eV)

ε5 = 1,683

ε4 = 0,722

α frontière

ε3 = -9,316

ε2 = -10,643

ε1 = -15,919

Vous aimerez peut-être aussi