Vous êtes sur la page 1sur 40

Rennes demain Paris-SG 2 OFFRES

PSG : partir, revenir… Tandis que Pastore et Cavani tardent à rentrer, Lucas et Ben Arfa refusent,
2,50 €
le quotidien
+ le magazine LʼÉquipe

pour l’instant, d’être transférés. PAGE 15

OU
5,00 €
le quotidien
+ le magazine LʼÉquipe
+ France Football
(bilan 2017)
samedi 6 janvier 2018 72e année N° 23 178 France métropolitaine

footba ll Coupe de France (32es de finale)

LES
PLUS PETITS
Houilles 15 h Concarneau Still demain Troyes

POUCETS
Les Yvelinois du Houilles AC et les Alsaciens de Still 1930 opèrent en Régional 3,
le huitième échelon national. Cʼest la première fois depuis huit ans que deux clubs d’un niveau
Franck Faugère, Laurent Argueyrolles/L’Équipe

aussi bas réussissent l’exploit de se qualifier pour les trente-deuxièmes de finale


de la Coupe de France, qui marquent l’entrée en lice des équipes de Ligue 1.
PAGES 2 ET 3

Pour Still : Alexandre Maisonneuve, Florian Schwoob et Steve Derhan.

auto-moto Dakar

Peterhansel : « Le Dakar est devenu


Pour Houilles : Julien Trouet, Kevin Baillif, Toufik Ben Saada.
un sprint longue distance » PAGES 34 ET 35

ALL 2,40 € - ANT 4,30 € - AUT 3,10 € - BEL/LUX 3,50 € - CAN 4,70 $C - CH 4,60 FS - ESP/AND 3,60 € - G B 3,40 £ - GR 2,70 € - GUY 3,10 € - ITA 3,80 € - MAR 17 MAD - NL 2,40 € - PORT CONT 2,60 € - REU 4,30 € - TUN 3,50 DIN
2 footba ll Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE

COUPE DE FRANCE 32es de finale les petits poucets

STILL - HOUILLES
POUR ÉCRIRE
LʼHISTOIRE
Still et Houilles (R3), les deux équipes du huitième niveau à jouer les
trente-deuxièmes de finale de la Coupe cette saison, ont vécu les derniers
jours entre décontraction, débrouillardise et impatience.

4
15 h Houilles (R 3) ÇA FERRAILLE AVEC LA FFF ILS RÊVAIENT TOUS DU PSG

Demain
Concarneau (N)
Still (R 3)
“Allez vous
faire foutre ,, Le nombre de clubs
“Jusqu’ici,
on a eu de la chance ,,
TOUFIK BEN SAADA, MILIEU DE HOUILLES
DENIS HILDENBRAND, PRÉSIDENT DE STILL
17 H 30 Troyes professionnels
La Fédé, ajoutant encore et encore des éliminés par des L’excitation a gagné les rangs des deux
DE NOS ENVOYÉS SPÉCIAUX couches à son protocole de match, a reçu amateurs au stade clubs, évidemment, mais le tirage a glacé
YOHANN HAUTBOIS jeudi un mail d’Hildenbrand, assez court : des 32es de finale de un peu l’enthousiasme ovillois alors que
et JOCELYN LERMUSIEAUX « Allez vous faire foutre ! » Son homologue la Coupe de France, les murs du club-house alsacien ont trem-
du Houilles Athletic Club, Xavier Blot, a dû l’an dernier. blé. Mais Steve Derhan, le héros buteur du
STILL (BAS-RHIN) ET HOUILLES (YVELINES) – Avec cent ferrailler, lui aussi, pour obtenir l’autorisa- Sarreguemines (CFA 2), tour précédent, a justement une pensée
quinze bénévoles à Houilles, cent vingt et tion de jouer son 32e de finale au stade Fleury (CFA), pour ses confrères des Yvelines : « Nous, on porté la Coupe en 1951 avec Strasbourg !
un à Still (80 licenciés), les deux clubs ama- Maurice-Baquet, la commission de la Avranches (N) et voulait une L 1, peu importe qui ! Treize ans Le journaliste des DNA, qui a exhumé cette
teurs (Régional 3), en quelques jours, ont Coupe refusant l’homologation de l’en- Les Herbiers (N) avaient que je joue la Coupe de France, et pour mon histoire, a reçu un coup de fil d’un supposé
basculé dans une autre dimension. Le pré- ceinte située dans un quartier pavillon- respectivement sorti premier 32e, cela m’aurait fait chier de sauter cousin éloigné. Dans l’après-midi, c’est
sident du FC Still 1930, Denis Hildenbrand, naire de Houilles. Le club a fait appel et réa- Reims (L 2) (2-1), sur une CFA ou une National. À leur place, je une madame Battistella qui a essayé de
répond à la presse, parle à ses joueurs, lisé les travaux exigés pour mettre le stade Brest (L 2) (2-0), serais dég’. » Ils le sont, pour la plupart. Ils joindre l’ailier de trente et un ans : « J’ai ap-
passe la raclette sur le sol détrempé par la aux normes. Finalement, la FFF a validé Laval (L 2) (3-1) et rêvaient du PSG, mais ils n’ont pas eu le pelé mon père pour savoir s’il connaissait ces
pluie ininterrompue. « C’est de la bonne fati- l’installation le vendredi 29 décembre et le GFC Ajaccio (L 2) (4-3). temps de frissonner. Tarik Kharouni, vingt- personnes, mais apparemment non. On va se
gue! Mais on est un club amateur à qui on de- fixé la jauge à 1 860 spectateurs. Mais le cinq ans, revoit la scène : « Ç’a été très vite, renseigner ! »
mande de se préparer comme un club pro », club fulmine : sur la tribune d’honneur de notre match a été tiré le premier de notre
souffle-t-il à l’heure d’accueillir Troyes 450 places, deux cent trente sont réservées
situation chapeau. Quand Marion Bartoli nous a donné LA CAUSERIE UNE BIÈRE À LA MAIN
(L1), demain. Dans le club-house, on com-
mence à parler en alsacien (« Ça veut dire
que ça gueule », sourit un connaisseur de la
aux partenaires de la FFF (10 à Concar-
neau). La magie de la Coupe, sûrement. Le
président alsacien serait presque pressé
Bas-Rhin
ALL
Concarneau (N), on s’est tous regardés :
“ Pourquoi nous ? ” » Le capitaine et milieu
de terrain Toufik Ben Saada (33 ans) relati-
“Un groupe
sans ego ,,
ALEXANDRE MAISONNEUVE, CAPITAINE DE STILL
région), et pas seulement parce qu’il a fallu d’en finir : « Si un de mes gars marque un vise : « Jusqu’ici, on a eu de la chance au ti-
avancer 12 000 euros de frais en attendant but, je le vire. Si c’est contre son camp, je lui Still rage. Il y a deux ou trois tours, si on avait ren- D’habitude, le jeudi après l’entraînement,
de toucher les aides fédérales… en mars. file une prime ! » Strasbourg contré une équipe de National 2 de région les joueurs alsaciens traînent largement
Molsheim parisienne, on ne serait peut-être plus là. » après minuit, les parties de cartes s’étirant
à plus d’heure. La semaine dernière, jus-
DE GLORIEUX AÏEUX qu’à… 4 heures du matin. Jeudi, ils ont

,,
20 KM
“Mon père va venir, quitté les lieux rapidement, sans trop déro-
c’est obligé ger à leurs habitudes non plus, la causerie
TARIK KHAROUNI, MILIEU DE HOUILLES de la semaine, émouvante, se déroulant
dans le vestiaire stillois, bière à la main. Sé-
La Coupe est une grande famille. Tarik bastien Bischoff a les yeux qui brillent
Kharouni, Ovillois qui dispute sa toute pre- quand il parle de ses gars, « une bande de
mière Coupe de France, a de qui tenir. Son potes » qui se marrent. Le capitaine, lui, se
père avait joué un 32e de finale de Coupe de dit fier de représenter « un groupe sans
France en 1984 à Mantes-la-Ville avec ego », soudé comme jamais, dont certains
Marly-le-Roi (DH) face au Havre (D2) : 2-4. joueurs avouent avoir pris une licence
Attaquant, il avait provoqué les deux penal- « plutôt pour la troisième mi-temps » que
ties pour son équipe. « Il me dit de prendre pour les deux premières. Les Alsaciens ont
un maximum de plaisir, confie le jeune mi- même rajouté des soirées : « On fête les an-
situation lieu. Il va venir me voir, il est obligé. » Mais, à niversaires de tous les joueurs, sauf ceux qui
Bas-Rhin Still, si l’ascendance est plus lointaine, on sont nés fin décembre. Apparemment, cela
fait mieux avec Florian Battistella. Son fait des années que certains esquivent en rai-
ALL
grand-oncle, Claude Battistella, a rem- son de la trêve, sourit Stéphane Kadima
Laurent Argueyrolles/L’Équipe

Oleko, arrivé cet été. Pas cette fois ! » L’un


Still des concernés, Jérôme Ammerich, né un
Strasbourg 30 décembre, a payé sa tournée. Enfin, ses
Molsheim Assis dans le vestiaire, Alexandre tournées. Il avait prévenu ses coéquipiers
Maisonneuve, le capitaine de Still, en début de saison : « Si vous voulez qu’on
20 KM a répondu aux sollicitations fête mon anniversaire, il faudra aller en
des médias jeudi. 32es. » On y est.
Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE
3
les petits poucets 32es de finale COUPE DE FRANCE

Les 32es
Aujourd’hui
Avallon (N 3) 13 h 30
Chambly (N)
Fabrègues (N 3) -
Bourg-en-Bresse (L 2)
Ces deux matches
sur Eurosport Player
Toulouse 15 h Nice
Pontarlier (N 3) - Montpellier
Le Mans (N 2) - Lille
Ces matches en multiplex
sur Eurosport 2
Chartres (N 2) 15 h Tours (L 2)
GFC Ajaccio (L 2) - Grenoble (N)
Houilles (R 3) - Concarneau (N)
Saint-Lô (N 3) -
Aubervilliers (N 3)
Saint-Malo (N 2) -
Châteauroux (L 2)
Schiltigheim (N 2) - Auxerre (L 2)
situation Ces matches sur Eurosport Player
Yvelines Guingamp 18 h Niort (L 2)
Hazebrouck (R 1) - Caen
Yzeure (N 2) - Monaco
Ces matches en multiplex
Houilles sur Eurosport 2

Franck Faugère/L’Équipe
Angoulême (N 3) 18 h
Paris Les Herbiers (N)
Canet-en-Roussillon (N 3) -
20 KM Imphy-Decize (R 1)
Colomiers (N 2) - Le Puy (N 2)
Les amateurs de Houilles s'étirent après leur séance d'entraînement, mardi. Les joueurs aux chasubles rouges viennent de sortir vainqueurs de la petite opposition. Ces matches sur Eurosport Player
Nancy (L 2) 21 h Lyon

Concarneau se méfie
autour du terrain, rebouche la pelouse, Eurosport 2
FONCIER APRÈS LES FÊTES

,,
s’occupe du traçage. Formé au Racing, non
“Face à des gazelles retenu à seize ans, il découvre la vie active : demain ¢
sur le terrain « La première semaine, j’avais l’impression Angers 14 h 15 Lorient (L 2)
FRANCK BLANKENSHIP, ENTRAÎNEUR DE HOUILLES d’avoir fait six mois de préparation physique Club habitué à sortir des plus gros que nancièrement », rappelle Jacques Piriou. France 3 Bretagne, Pays de la Loire
(rires). » En attendant, il soigne sa double lui (*), Concarneau, tombeur de Brest (L2) Le président du club breton sait que le vain- Granville (N 2) - Bordeaux
À Houilles, le groupe n’a pas eu de vérita- entorse à une cheville par la médecine chi- au huitième tour (3-2 a.p.), se retrouve queur de ce match empochera une dota- France 3 Aquitaine, Basse-
bale coupure pendant la trêve, Franck noise, une ventouse aspirant le sang de aujourd’hui dans la position inverse : les tion de 40 000 euros. Normandie, Haute-Normandie
Blankenship, le coach, leur donnant « six l’hématome : « Le doc m’a pompé huit litres pensionnaires de National seront large- P. Ra. Marseille - Valenciennes (L 2)
jours, avec deux footings de quarante-cinq déjà (rires) ! » Il doute de sa présence sur le ment favoris à Houilles (R 3), puisque cinq France 3 et Eurosport 2
minutes, une heure ». Les joueurs franci- terrain, demain, puis se ressaisit, vite, divisions séparent les deux équipes. « Il ne (*) En 2015, Concarneau, en CFA, avait sorti Saint-Étienne - Nîmes (L 2)
liens, comme à Still, ont été pesés, et, selon « j’annonce, je marque sur corner ». À 500 ki- faut pas se fier à ça, c’est une connerie, coupe deux clubs de L 2, Niort (1-0, en 32es) et Dijon France 3 Languedoc-Roussillon,
le gardien Kévin Baillif, ses coéquipiers ont lomètres de là, le climat s’est un peu tendu, l’entraîneur adjoint concarnois, Pascal La- (1-0 a.p., en 16es). En 2009, le club, en CFA 2, Rhône-Alpes, Auvergne, Alpes
été « raisonnables. On avait tous pris un ou jeudi soir. Le coach francilien, Franck Blan- guillier. On a déjà été dans cette position, on a avait fait tomber Nantes (L2) au 7e tour (3-0). Strasbourg - Dijon
deux kilos ». L’attaquant alsacien Steve De- kenship, a eu du mal à contenir son agace- expliqué aux joueurs qu'en face, ils sont ca- France 3 Alsace, Bourgogne,
Franche-Comté
rhan, lui, en a perdu trois, qu’il avait en trop ment, après avoir appris que Concarneau pables de faire comme nous. On y va avec
depuis un moment : « J’ai été mis à la diète, allait loger à l’hôtel Ibis de Maisons-Laf- prudence, sans peur mais avec mé- 15 h Sochaux (L 2) 17 h 30 Amiens
avec un programme à tenir. Sauf le 31 : il y fitte, là où était prévue la mise au vert de fiance. Au-delà de leurs qualités athlétiques, 4-4-2 Houilles (R 3) Still (R 3) - Troyes
avait une raclette, de l’alcool, ce n’était pas son groupe. « Ce n’est pas cool. On préfère ils ont des individualités intéressantes,
possible ! » Pour éliminer les excès, les être dans notre truc, on n’a pas envie de croi- comme l’attaquant Paul Ntolla ou leur capi-
4-4-2 Concarneau (N) Senlis (N 3) - Nantes
Arbitre : M. Dos Santos. Stade Maurice-Baquet. Dunkerque (N) 17 h 30 Metz
staffs ont insisté sur le travail foncier, ser nos adversaires avant le match : “Salut, à taine Toufik Ben Saada. Leur parcours est Ces matches en multiplex
ajouté des séances d’entraînement (trois demain…’’ » Hier, finalement, il a trouvé un tout sauf un hasard. » Malgré l’écart, le petit Houilles (R 3) sur Eurosport 2
Baillif – Gadjard, Benmebarek, Trouet, Gruhn –
par semaine à Still, quatre à Houilles). « La plan B, dans un établissement à Carrières- poucet 2018 est donc pris au sérieux. Ntolla, Buon, Kharouni, Couceiro – Ben Saada (cap.), Vannes (N 3) - Saint-Brieuc (N 2)
pesée, ils savent que c’est super important, sur-Seine où, en soirée, il tentera de s’apai- «On est aussi amateurs qu’eux. Il est hors Da Silva Paulo.
Entraîneur : F. Blankenship. Fleury (N 2) - Biesheim (N 3)
constate Blankenship. Derrière, ils jouent ser en écoutant du jazz et Aretha Franklin. de question de faire tourner, ce serait un Remplaçants : Gueguen (g.), Tailly, Mendy, Diatta,
leur place, ils vont se retrouver face à des ga- manque de respect », poursuit le technicien. Charbonnier, Dati, Bollaert. Sannois-Saint-Gratien (N) -
zelles sur le terrain. » Des gazelles qui ont EXPLOIT, MIRACLE, THÉORIE DU 1 %... En difficulté en Championnat (14es sur 17), Concarneau (N) Épinal (N 2)
coupé, elles aussi, cela n’a pas échappé à
son homologue alsacien, Sébastien Bis-
choff : « On ne va pas combler ce retard en
pas ? ,,
“Pourquoi les Concarnois espèrent atteindre les sei-
zièmes de finale pour la quatrième fois en
cinq ans (après 2014, 2015 et 2016). S’il est
Guivarch – Nsimba, Jannez (cap.), Sinquin, K. Irep –
Richetin, Illien, Edjouma, Idazza – Damessi, Donisa.
Entraîneur : N. Cloarec.
Remplaçants : Demazeau (g.), Benamara,
Ces matches sur Eurosport Player
Rennes 21 h Paris-SG
Eurosport Player et Eurosport 360
trois semaines, mais il faudra nous sortir de
LA DEVISE DE STILL
primordial pour emmagasiner de la con- Gégousse, Drouglazet, Koré, Lasimant, Popineau. lundi¢
cette Coupe par la peau du cul. » Durant les fêtes, les petits poucets n’ont fiance sur le terrain, cet objectif l’est aussi Lens (L 2) 21 h
parlé que de ça. « On a dû calmer les fa- en dehors. « La Coupe apporte un plus fi- Boulogne-sur-Mer (N)
MÉDECINE CHINOISE ET MISE AU VERT milles, elles pensent qu’on va gagner facile !

,,
Eurosport 2
“Le doc m’a pompé huit litres sourit le capitaine stillois. Sur cent matches,

9
on peut en gagner un. On s’attache à ce 1 %. » Le tirage au sort des 16es
de sang L’AS Algérienne Villeurbanne demeure le plus petit poucet de l’histoire à avoir joué
de finale aura lieu lundi.
STÉPHANE KADIMA OLEKO, DÉFENSEUR DE STILL Et à ce «rêve éveillé, sourit le gardien Kévin un trente-deuxième de finale. En 2002-2003, les amateurs de la banlieue lyonnaise
Bailly. La Coupe, pour nous, c’est comme un évoluaient en Championnat Excellence du District du Rhône, soit le neuvième échelon
Stéphane Kadima Oleko ira à la Meinau, ce bonbon pour un gosse. » Les deux équipes national ! Ils s’étaient inclinés 0-3 face à Agde (CFA). Cela fait huit ans que deux clubs
matin, pour installer les buts. Il y travaille sont conscientes qu’il faudrait un miracle, de niveau 8 ne s'étaient pas hissés à ce stade de l'épreuve. En 2009-2010, La Grande-
depuis septembre pour le compte de l’en- mais ne se résignent pas. À l’image du ca- Motte Pyramide et l'US Marquette s'étaient inclinées face à deux clubs de CFA,
treprise de son président, sous contrat pitaine alsacien : « Notre seule devise, c’est Villefranche (0-3) et Mulhouse (1-2).
avec le Racing. Il met en place les pubs “pourquoi pas?” » Oui, pourquoi pas ? ‘ J. L. et D. P.
4 footba ll Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE

COUPE DE FRANCE 32es de finale Schiltigheim (N2) 15 h Auxerre (L2)

Laurent Argueyrolles/L’Équipe
Les joueurs de
Schiltigheim ont
découvert jeudi les
maillots qu'ils
LʼAlsace des as
porteront aujourd'hui
face à Auxerre.
À l’image de Schiltigheim en 2003 qui affronte cet après-midi Auxerre (L 2),
les clubs alsaciens ont souvent vécu de belles épopées en Coupe.
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL fois depuis l’épopée de 2003, le vent formés au Racing, on les re- ter sur les dirigeants de 15 h
YOHANN HAUTBOIS petit poucet Still (R3) contre trouve ensuite à Vauban, Schilti- Molsheim, Achenheim, Grendel- 4-5-1 Schiltigheim (N 2)
Troyes, Biesheim (N 3) face à gheim, Schirrhein, Colmar… burch. « Il y a une solidarité formi-
SCHILTIGHEIM (BAS-RHIN) – C’est comme Fleury 91 et le grand Strasbourg dable entre petits clubs où il y a une
4-2-3-1 Auxerre (L 2)
En Coupe de France, tous Arbitre : M. Delajod. Stade de l'Aar.
situation les marchés de Noël. Chaque an- défendront encore les couleurs
les villages se liguent
vraie joie de vivre, souligne Mai-
Schiltigheim (N 2)
née ou presque, on n’y coupe pas, de la région. Une habitude qui ne sonneuve. On la retrouve chez les Schneider – Decker, Cissé, Metzler, J.-
Bas-Rhin un club alsacien s’invite en Coupe surprend pas José Guerra, ancien autour de l’heureux élu joueurs aussi. » José Guerra a la A. Fanchone – Dreyer, Genghini (cap.),
de France et y fait son petit nu- entraîneur de Schiltigheim il y a Les meilleurs locaux préfèrent plupart du temps fait son marché Nellec, Rakotoharisoa, Saline – Bekoe.
Entraîneur : S. Crucet.
méro. Schiltigheim a ouvert le bal quinze ans et qui a démissionné évoluer à un niveau inférieur plu- dans un rayon d’une centaine de Remplaçants : Gauclin (g.), Delion,
en 2003 (quart de finale perdu de son poste de manager général tôt que de tenter l’aventure pour kilomètres, misant autant sur Ieraci, Krasso, Blaudet, Mathlouthi,
contre Rennes, après avoir sorti en octobre, en désaccord avec le quelques euros, loin des leurs. l’homme que sur le sportif, avec Meyer.
Troyes, Beauvais et Toulouse), projet du club : « Chez nous, la Comme Benjamin Genghini, un projet professionnel à la clé.
Auxerre (L 2)
Westberg – Arcus, Tacalfred, A. Ba,
Schiltigheim Schirrhein a pris la suite en 2009 Coupe a toujours été un objectif, au formé à Sochaux, après quatre Ce mix entre jeunes recalés des Polomat – B. Konaté, Adéoti (cap.) –
57 Sangaré, Obraniak, Philippoteaux – Ayé.
67
(battu en 16es par Toulouse après minimum les 32es de finale. Car cela ans à Strasbourg et deux ans à centres, vieux grognards expéri- Entraîneur : P. Correa.
une victoire contre Clermont) puis permet aux joueurs d’affronter des Mulhouse : « Je n’avais pas envie mentés et meilleurs amateurs Remplaçants : Boucher (g.), Barreto,
Strasbourg Colmar en 2010, tombeur de Metz pros, au club de bénéficier d’un de partir loin, je voulais m’investir locaux à l’’état d’esprit irrépro- Marcelin, Mou. Diallo, Sakhi, A. Sissako,
et Lille avant de chuter en 16es coup de projecteur et de gagner un dans un projet. Ce qu’il y avait de chable a souvent fait des mira- Bizet.
88 ALL contre Boulogne. En 2005, quatre peu d’argent. Avant, le Schilik était mieux, c’était Schiltigheim. » Que cles. « Schirrhein, franchement,
20 km clubs du Bas-Rhin avaient atteint connu pour ses brasseries. Après Jean-Alain Fanchone, formé au n’était pas l’équipe la plus talen- le banc cet été, n’entend parler
68
les 32es de finales (Schiltigheim, 2003, on parlait aussi de la ville Racing, a fini par rejoindre, aussi, tueuse en 2009, se souvient Mai- que de ça « Et c’est dommage. L’an
H a g u e n a u , S t ra s b o u rg , grâce au foot. » en début de saison après un pas- sonneuve, mais les joueurs avaient passé, le club est monté en N 2
Gambsheim), sans oublier Mul- Le secret de cette régularité ? sage au Vauban l’an dernier : « Je une énorme solidarité. » mais les gens répondent : '' Oui,

,,
house en représentant du Haut- Un rapide coup d’œil sur les effec- connais la plupart des joueurs du mais en 2003, on est allés en
Rhin. tifs des clubs alsaciens encore coin. Schiltigheim, c’est un petit “Pas un blessé depuis quarts de finale.'' » Peut-être vi-
Cette saison, Schiltigheim, qui qualifiés et on comprend que l’at- d’Alsace, avec des ambitions, un un mois (sourires) ! vent-ils trop dans le passé. Mais
dispute ce tour (contre Auxerre, tachement des joueurs locaux à bon projet. Je suis né à Mulhouse, STÉPHANE CRUCET, avec le président, il y a une nou-
L’ENTRAÎNEUR DE SCHILTIGHEIM
cet après-midi) pour la deuxième leur région est une des clés. Sou- je voulais rester près de ma famille velle dynamique, avec la volonté
et de ma fille. » Pourtant arrivé en L’histoire est un bon terreau pour de rejoindre le National dans les
Alsace à neuf ans, le Normand motiver les troupes. Pendant deux ou trois ans. La Coupe fait
Alexandre Maisonneuve, le me- longtemps, les portraits des toujours son effet et Crucet a bien
AUXERRE neur du FC Still 1930, passé par joueurs ayant assuré la montée remarqué une motivation diffé-
Correa convoque de nombreux jeunes Schiltigheim, ne se voit plus fran-
chir la frontière, sous le charme
en D 3 en 1993 restèrent accro-
chés sur le fronton intérieur du
rente dans ses rangs:« Pas un
blessé depuis un mois (souri-
Six jours, dont trois passés en stage à Carnac en très haut, en harcelant l’adversaire. C’est l’une des de l’Alsace : « Quand mes parents club-house. La nouvelle généra- res) ! ». Même lui se prend au jeu :
pleine tempête bretonne, cette semaine. Voici le choses à changer mais c’est un long travail. » sont arrivés dans la région, ils tion s’en était un peu agacée et « On ne cracherait pas sur un top 5
temps dont a disposé Pablo Correa pour préparer son Au-delà de ces fondamentaux, Pablo Correa, déjà étaient invités à dîner au bout de René Kuntz, dirigeant historique de L 1 en seizièmes de finale. Ca fait
premier rendez-vous avec l’AJA, aujourd'hui auteur de choix forts, avec la présence de nombreux deux jours. Depuis dix ans qu’ils de Schiltigheim, lui avait rétor- un peu rêver. » Genghini y croit
(15 heures) à Schiltigheim (N 2). Arrivé juste avant la jeunes dans le groupe auxerrois présent en Alsace, sont dans le sud de la France, ils qué : « Faites mieux qu’eux et vous aussi : « Les supporters rêvent tous
trêve, le technicien franco-uruguayen a, depuis, veut aussi « redonner de la confiance et des attitudes n’ont pas un ami. » prendrez leur place. » Depuis, les qu’on passe. Alors, pourquoi pas
rencontré individuellement les trente joueurs à sa positives pour que l’on puisse le plus vite possible sortir En Alsace, on appelle ça la héros de 2003 ont leur cadre sur une perf? Cela forme un groupe
disposition et visionné toutes les prestations de cette situation inconfortable (17es de L 2). » Une Stammtisch (table des amis) où le fronton. « Aujourd’hui, j’aimerais peut servir en Championnat. »
auxerroises de la saison. Correa a surtout fait qualification cet après-midi, alors que le technicien l’on trinque (« Es gilt »), souvent. que l’équipe actuelle les remplace, Guerra acquiesce : « La Coupe
travailler son équipe, sur le terrain, notamment à bourguignon aborde ce match « avec humilité », Un phénomène qu’on retrouve en c’est tout le mal que je leur sou- peut leur redonner un second souf-
base de séances tactiques. « On doit plus jouer en permettrait aux Icaunais de retrouver un certain Coupe de France où tous les villa- haite », assure Guerra. Car le fle, ils ont toutes les qualités pour
équipe souligne l’ancien entraîneur de Nancy, jouer moral avant de se lancer dans leur opération ges se liguent autour de l’heureux passé peut, parfois, être lourd à mettre en danger Auxerre. Ils ont
beaucoup plus regroupé. Devant notre but, mais aussi maintien en Ligue 2, dès la semaine prochaine. B. B. élu, sans jalousie. Cette saison, le porter. L’ancien attaquant de So- juste besoin d’un exploit. Et ça, le
« petit » FC Still 1930 a pu comp- chaux Stéphane Crucet, arrivé sur Schilik sait faire. ‘
Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE
5
footba ll
es
32 de finale COUPE DE FRANCE

SÉBASTIEN BURON
Un bon traquenard, ça se prépare
EN COUPE, IL N’Y A PAS DE
CHAMPIONNAT DES PELOUSES
Terrain bosselé. Boueux. Gelé.
Habitués à jouer sur des pelouses Terrains pourris
– généralement – en bon état, les
pros détestent évoluer dans des
ou de gala,
conditions éloignées des stan-
dards de l’élite. Surtout à cette pé-
motivation
riode de l’année. Quand le froid
contracte les muscles, rend cha-
décuplée...
que contact, chaque tacle encore
plus douloureux. En 2006, Colmar
Multiples sont les
(alors en CFA 2, l’actuel Natio- voies qui s’offrent
nal 3) avait mis à terre Monaco
dans des conditions déplorables aux petits pour faire
(1-0 après prolongation, en sei-
zièmes de finale), sur un terrain tomber les pros.
gelé dur comme du béton. « Un
scandale » pour le défenseur de
l’ASM François Modesto, «du hoc-
key » pour son coéquipier Gaël
Givet.
FAIRE JOUER LE DIFFÉRENTIEL
DE MOTIVATION…
Pour soulever le trophée, il faut

Pierre Lahalle/L’Équipe
gagner six matches. Au moins. Et
c’est beaucoup. Surtout quand
les priorités sont ailleurs. Si un
club amateur joue son match de
l’année face au gros, le gros, lui,
peut le considérer comme de
trop. Et lâcher prise en cas de et, malgré des occasions, décro- En plein brouillard, breux joueurs passés par des contre Bordeaux, s’était vu accor- cueillir des équipes de top niveau
scénario défavorable. En 2003, cha à 0-2 (63e). le milieu monégasque centres de formation – comme der un but alors que le ballon dans un stade plus grand. Un
Schiltigheim (CFA 2), après avoir Camel Meriem se Anthony Fournier (fils de Lau- n’avait pas franchi la ligne (2-2, changement d’environnement
déjà créé la sensation contre ... LE GOÛT DE LA REVANCHE… heurte au capitaine de rent)– ou quelques anciens pros, 5-4 aux tirs au but, huitièmes). qui peut intimider ou… transcen-
Troyes (3-1, 32es), fit encore voler Être recalé, ça donne faim. Et des Colmar Régis Kittel, le club normand a failli devenir le der. Porté par le public de la
la hiérarchie contre Toulouse envies de revanche. Alors la le 1er février 2006 (1-0 premier club du cinquième éche- LUTTER JUSQU’AU BOUT Beaujoire, Carquefou (CFA 2) a fait
(3-0, huitièmes). Mené dès la 2e Coupe, c’est l’occasion de se après prolongation lon à atteindre le dernier carré. La Coupe, quand on est un petit, craquer l’OM en 2008 (1-0, en hui-
minute, le TFC, alors en course montrer. Et de conjurer le (mau- pour les Alsaciens), sur Battu de justesse par Marseille en c’est sacré. Alors, hors de ques- tièmes). En 2012, Quevilly, alors
pour remonter dans l’élite, avait vais) sort. Granville a pu en profi- une pelouse dont se quarts (0-1), il avait sorti deux tion de baisser les bras. Même en National, s’était ouvert la route
présenté une équipe remodelée ter en 2016. Composé de nom- plaindront les joueurs équipes de Ligue 2 (Laval et quand la destinée d’un match de la finale en enflammant le
et dirigeants de l'ASM Bourg-en Bresse). semble filer entre vos doigts. Et stade d’Ornano de Caen contre
après-coup. cette persévérance accouche, Marseille (3-2 après prolongation,
… ET SON AVANTAGE D’IMAGE parfois, de miracles. Dominé 0-2 en quarts), puis Rennes (2-1, en
Porté par le vent médiatique à la par Clermont (Ligue 2) à l’heure demies). Dimanche, Senlis (Na-
recherche de belles histoires, un de jeu, en 2009, Schirrhein (alors tional 3) accueille Nantes dans le
outsider peut s’attirer les faveurs en Excellence, niveau 7), petit stade Pierre-Brisson de Beau-
des arbitres s’il met le favori dans poucet des 32es, n’a jamais aban- vais, d’une capacité supérieure à
les cordes. « C’est de votre faute donné et a réussi l’exploit (4-2). dix mille places.
(aux médias), tout ça ! enrageait Douze ans plus tôt, mené 1-4 par
Guy Lacombe après l’élimination le Paris-SG à vingt-deux minutes AVOIR AU MOINS UN HÉROS
de Monaco par Chambéry (CFA 2) de la fin, Clermont, alors en Na- Pour créer l’exploit, il faut un ou
en 2011 (1-1, 3-2 aux tirs au but, tional 2, avait également réussi plusieurs coups d’éclat. Leur
en 32es). C’est hallucinant, on va l’improbable (4-4, 4-3 aux tirs au auteur sera élevé au rang de hé-
L'attaquant marseillais vers une dérive populiste. Les mé- but, en huitièmes). ros. Un statut attribué aux joueurs
Djibril Cissé est marqué
Bernard Papon/L’Équipe

dias sont là, et il faut donc que les auteurs du but de l’impossible
de près par le défenseur petits passent. Que le corps arbitral ÊTRE PORTÉ victoire. Ou aux gardiens, quand
central de Carquefou soit tombé dans ce piège-là, c’est PAR UN PLUS GRAND STADE ces derniers multiplient les para-
Pierre Mauget, incroyable !» Exagéré ? Pas forcé- Grosse affiche, grosse ambiance des, à l’image de celles du Car-
le 19 mars 2013 à Nantes ment. En 2007, Montceau-les-Mi- et envie décuplée. Des amateurs quefolien Alban Joinel contre
(1-0 pour les amateurs). nes (CFA, actuel N 2), héroïque se délocalisent parfois pour ac- Marseille. ‘

*
6 footba ll Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE

COUPE DE FRANCE 32es de finale Le Mans (N 2) 15 h Lille


Jean-Claude Pichon/L’Équipe

Ce chtinomméGaltier
Le défenseur lillois
Christophe Galtier
devance l’attaquant
du Matra Racing Merry
Krimau, le
10novembre 1987 au
Parc des Princes (0-3). Avantd'enêtrel'entraîneur,leMarseillaisajoué troissaisons à Lille. Jeune(20ans)
mais déjà mûrettrèsimpliqué,ily avécu unepériodeimportantedesa vie.
ANTOINE MAUMON mille que je voudrais y retourner », lens se rappelle encore de la pre- l’axe.Ilétaitdursurl’hommeetilsa- ble. » C’est dans le Nord, en mars

7
DE LONGEVIALLE confiait-il cette semaine (voir mièrechosequ’iladiteàsonnou- vait super bien défendre. C’était un 1989, que le futur technicien, déjà
L’Équipe d’hier). De 1987 à 1990, veaudéfenseur:«Tumeparlesen taulier.» en couple, aura son premier en-
On connaissait Galtier le Mar- c’estbienàLillequelejoueurnon français, parce que ton langage du Un cadre âgé de seulement fant (Jordan). « On ne l’aurait pas
seillais et Galtier le Stéphanois, conservé par l’OM, son club for- Sud, je ne le comprends pas ». Le vingtansàsonarrivée.«Onn’avait pris à 6 heures du matin dans un
Le nombre place à Galtier le Lillois. Arrivé fin mateur, devait connaître sa pre- Bruxellois de soixante-seize ans pas l’impression que c’était un jeu- bistrot ou dans la rue, affirme son
de clubs décembre au LOSC pour succé- mière expérience hors de sa ville décritundéfenseur«sérieux,avec not », souligne Lama. « C’était le ex-entraîneur Georges Heylens.
professionnels der à l’intérimaire Joao Sacra- natale. Il y disputera plus de cent de l’engagement, qui savait mettre premier à élever la voix. Il parlait C’était quelqu’un de sérieux très
où a joué mento,l’entraîneurn’apasdébar- matches. Et vivra « ses meilleures lepiedoùilfallait». énormément, et pas pour ne rien tourné vers son avenir. On discutait
Christophe qué dans un club totalement années de footballeur », selon son dire, décrit Angloma. Il avait déjà très souvent, et il me posait beau-
Galtier : inconnu. « J’ai toujours dit à ma fa- ancienpartenaireRogerBoli. “Quand il y avait un très son bagout et le verbe haut. » coup de questions sur la prépara-
bon joueur en face, c'est
,,
Marseille (1985-1987, Pour résumer la période, « C’était un des “ambianceurs” et il tionphysique.Ils’intéressaitàtout.À
1995-1997), Lille Christophe Galtier assume tom- Galtier qu'on mettait pour chambraitbeaucoup,confirmeRo- chaquefoisquejetenaisunethéorie
(1987-1990), Toulouse Eurosport 2 15h ber dans les clichés, comme il l’a s'en occuper ger Boli. On avait le même âge, (une causerie d’avant-match), il
(1990-1993), Angers 4-4-2 Le Mans fait lors de sa présentation, il y a ROGER BOLI, SON COÉQUIPIER À LILLE maisonavaitl’impressionqu’ilavait venaitmevoiraprèsetvoulaitsavoir
(1993-1994), Nîmes huitjours.«Quandjesuisarrivéun cinq ans de plus. Il venait de l’OM, pourquoi et comment. C’était déjà
(D 2, 1994-1995),
4-4-1-1 Lille 26 juin de mon Sud et de la plage, il Voisin de son coéquipier dans le doncilavaitdel’avanceparrapportà sonambition.»
Arbitre : M. Stinat. MMArena.
Monza ( D 2 ITA, 1997- Le Mans pleuvait. Évidemment qu’on avait Vieux-Lille – rue du Pont-Neuf – un gars comme moi. Il se compor- Anglomaconfirme.«Aveclere-
1998), Liaoning Mensah - Vardin, Doumbia, Lemonnier, leslarmesauxyeuxdelaisserlafa- pendantcestroissaisons,Jocelyn tait comme un homme, alors que cul, c’est tout à fait normal qu’il soit
Yuandong (CHN, 1998- Archimbaud - Suchet, Billeaux, Hafidi, mille et le beau temps, mais je suis Angloma rapproche le nouvel en- moi, j’étais un gamin. La logique devenu entraîneur, assure l’actuel
1999). Vincent (cap.) - Créhin, Soro Nanga. aussirepartitroisansplustardavec traîneur du LOSC d’Éric Di Meco, auraitvouluqu’iltraîneaveclesjeu- sélectionneurdelaGuadeloupe.Il
Entraîneur : R. Déziré.
Remplaçants : Ferrand (g.), Dasquet, les larmes. C’est Bienvenue chez qu’ilfréquenteraplustardàl’OM: nescommeAnglomaetmoi,maisil a bien vécu son épisode dans le
Bamba, Thibault, Dupont, Schur, les Ch’tis, je sais… » « C’était un « Pour leur fougue, la joie qu’ils étaitaveclesjoueursplusâgés.Ilse Nord.Ilyafaittroisgrossessaisons.
Tangatchy. Marseillais dans le Nord, comme amenaient, leur envie », et parce comportait comme un vieux. » Pas Après, sa carrière de joueur n’a
Lille dans le film, avec sa faconde et un qu’ « ils taclaient énormément ». complètement non plus, à en ju- peut-être pas été comme il l’aurait
Maignan - Malcuit, Soumaoro, J. Alonso,
Ballo-Touré - Pépé, Amadou (cap.), accent qu’on n’avait pas l’habitude « Le coach l’aimait bien parce que ger par le sourire du technicien souhaité, mais il s’est bien rattrapé
Thiago Maia, Benzia - Mendes - Ponce. d’entendre », se marre Bernard c’était le vrai défenseur, prolonge lorsque, pendant sa présentation, comme entraîneur. On voyait qu’il
Entraîneur : C. Galtier.
Remplaçants : (à choisir parmi) Lama, qui a évolué deux saisons Roger Boli. Quand il y avait un très ilfut invitéàfouillerdanssessou- avait une grande faculté d’adapta-
Jakubech (g.), Koffi (g.), Dabila, auLOSCavecceluiqu’onsurnom- bon joueur en face, c’est Galtier venirs de l’époque. « C’était il y a tion. » Les supporters lillois espè-
Bahlouli, Bissouma, Faraj, Mendyl, mait déjà « Galette ». Leur ancien qu’on mettait pour s’en occuper. trenteans,ilyaprescription…C’est rent le constater dès
Soumaré, El-Ghazi.
entraîneur,leBelgeGeorgesHey- Quecesoitàdroite,àgaucheousur unerégiontrèsfestiveettrèsagréa- aujourd’hui. ‘
Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE
7
Le Mans (N 2) - Lille 32es de finale COUPE DE FRANCE

LILLE
Uneéquipetypeàtester ÉclairciesurLeMans
Après un stage de cinq jours dans la région de Murcie, en Espagne, les Lillois
sont arrivés hier au Mans. Pour son premier match depuis sa prise de fonction
Pourlapremière foisdepuissarétrogradation
durant la trêve, Christophe Galtier devrait aligner le onze qu’il envisage de en DH en2013,le clubsarthoisdevraitréunir
faire jouer dans une semaine, à Caen (20e journée de L 1).
Dans le but, l’entraîneur pourrait donc ne pas opérer de rotation et titulariser plusde20000spectateurs au MMArena.Premier
Maignan. Galtier ne devrait pas non plus opérer de révolution concernant les
deux lignes de quatre qu’il souhaite mettre en place (voir L’Équipe d’hier). Ié et desongroupedeN 2,il espèreretrouver l’élite.
Luiz Araujo sont suspendus. La défense devrait être composée de Malcuit,
Soumaoro, Junior Alonso et Ballo-Touré. Galtier a prévenu vouloir revenir à DENOTRE ENVOYÉSPÉCIAL Le Mans FC a subi la défiance Le Mans FC s’appuie sur des
des choses « très simples », en mettant « chaque joueur à son poste en fonction JOËL DOMENIGHETTI des clubs environnants qui ne contratsfédéraux.Ilemploieaussi
de ses qualités, de ses habitudes ». souhaitaientpaspromouvoirnilâ- des joueurs en qualité d’éduca-
Sauf surprise, Pépé évoluera donc sur un côté, et non dans l'axe comme avec MULSANNE (Sarthe) – Il y avait presque cher leurs jeunes. Mais aussi le teurs, ce qui doit permettre de
Marcelo Bielsa. El-Ghazi devrait débuter sur le banc. Unique attaquant de deux heures d’attente pour obte- manquedecompassiondupublic. transmettrelesvaleursduclubet
formation de l’effectif, Ponce sera en pointe. Le Brésilien Thiago Mendes nirunbilletmercredi27décembre Iln’apusereconstruirequesurle d’éviter l’exil. Le club invite les
devrait évoluer en position de meneur de jeu, plus haut que le poste de top 10 au guichet unique de la Pincenar- socle du bénévolat. Le président, écoles de foot les jours de match,
relayeur qu’il a le plus souvent occupé depuis le début de la saison. dière, le centre d’entraînement Jean-PierrePasquier,avaitmissa où on dénombre 3 000 personnes
A. M. L. Affluences duMansFC.Plusde20 000spec- profession entre parenthèses en moyenne. Et chaque déplace-
Classement des plus tateurs sont attendus demain au pour sauver le soldat manceau. Il ment attire au moins 300 suppor-
grandes affluences MMArenaoù7 947personnesont a cédé sa place à Thierry Gomez, ters. « Notre image s’améliore, se
au MMARena (football) assisté au dernier match de Na- qui a créé une société anonyme réjouitClaudeJupin,coordinateur

Bielsaveut 1 2011 L 2
Le Mans - AC Ajaccio
tional2en2017,contreBoulogne-
Billancourt (5-0 le 20 décembre).
Quatre années et demie après sa
sportive professionnelle (SASP)
pour anticiper un retour au pro-
fessionnalisme, au mieux pour la
sportif et retraité. On ne fait jamais
de recrutement sauvage. On laisse
éventuellement les jeunes s’épa-

rebondir Sablé - PSG


24 375
2 2012 Coupe de France
rétrogradation en Division Hon-
neuràlasuitedesamiseenliqui-
dation judiciaire, le club sarthois,
saison2019-2020(L2).
300 supporters
nouir un ou deux ans de plus dans
leursstructuresd’origine.»
Le technicien Richard Déziré,
L’ex-entraîneur du LOSC se verrait 23 900 premierdesapouleenN2,entre- en déplacement passé par Avranches (CFA et Na-
bien reprendreduservice sans trop 3 2011 L 2
voitenfinuneéclaircieetsurfesur
unnouvelengouementpopulaire.
« Dès sa première année, on a joué
cinq rencontres au MMArena, se
tional, 2012-2015), Raon-l’Étape
(CFA et National, 2002-2005 et
Le Mans - Nantes
tarder. Peut-être avecl’Australie. 23 572
« C’est une renaissance, ose le souvient Thibault Emmanuel, mi- 2007-2012)etQuevilly(CFA,2006-
défenseurcentralMoussaDoum- lieuarrivéen2014etseuljoueurà 2007),disposed’ungroupehomo-
FLORENT TORCHUT tions, assure la même source. Il 4 2012 Amical bia, vingt-huit ans, qui était là en travaillerendehorsduclub(assis- gène de 23 joueurs où règne la
souhaiteseremettreautravaildans France-Estonie 2013. Il a fallu qu’on assume le tant d’éducation). On a commencé concurrence. « On a conservé les
Il a retrouvé sa vie d’homme nor- les prochaines semaines. Une fois 23 500 passé, que l’on prenne tout sur à voyager en minibus. Il savait ce deux tiers de l’effectif de la saison
mal. Depuis son départ de Lille, qu’il aura reçu une offre qui le mo- nous. La saison passée (CFA 2), qu’il voulait. » Gomez est arrivé passée, détaille-t-il, et on a ciblé
début décembre, Marcelo Bielsa tive, il se lancera pleinement dans
5 2013 L 2 c’était l’incertitude jusqu’à la der- avec l’objectif de restructurer et trois profils : les jeunes qui ne sont
Le Mans - Lens
est de retour à Rosario, où il a cenouveau projet,commeill’atou- nièreminute.»LeMansestmonté développer les ressources. Avec pas passés pros lors de leur troi-
grandi et où réside sa famille. El jours fait. » Ce ne sera pas avec le 21 373 en qualité de meilleur deuxième l’ambitionderetrouverl’élite,seul sième année stagiaire ; les joueurs
Loco recharge ses batteries Chili, qui a trouvé un accord avec 6 2014 Coupe de France lorsdel’ultimejournée.«Lecluba niveau en phase avec les infras- qui connaissent le Championnat
auprès de sa femme et de ses Reinaldo Rueda (ancien sélec- La Suze - Lyon bien changé depuis le dépôt de bi- tructures existantes : un stade dans lequel ils se trouvent ; des
filles.Selonunamid’enfance,«ila tionneur de la Colombie, du Hon- 20 012 lan, confirme Thibaut Ferrand, presque neuf (janvier 2011) de joueurs venus de division supé-
trèsmalvécu»laconclusionchao- duras et de l’Équateur notam- trente et un ans, éducateur, gar- 25 000 places, un centre d’entraî- rieure qui ont éventuellement
tique de son passage sur le banc ment). 7 2018 Coupe de France dien remplaçant formé au Mans nement fonctionnel pour le haut connuleniveaupro.»
Le Mans - Lille
du LOSC. Ce que confirme un et revenu en 2013. En DH, on s’en- niveau qui coûte 100 000 euros Endébutdesaison,l’entraîneur
autre proche. « Marcelo veut lais- Premier adversaire ? traînait au Clos Fleuri, sur des ins- tout compris à l’année. Sur un avaitditqu’unmaintienrapidese-
serleschosessetasserunpeucon- des Bleus en Coupe 8 2011 L 2 tallations appartenant à la ville. On budget annuel de 1,5 M€, 60 % rait l’objectif. En janvier, Le Mans
cernant Lille. Il attend désormais du monde ? Le Mans - Laval n’avaitpasdelocaux.Onétaitsemi- des recettes viennent du privé se concentrera sur ses matches
que la question de sa rupture de Le Rosarino, soixante-deux ans, 16 987 pro avec des étudiants et des chô- (sponsors et billetterie), 40 % des deChampionnatfaceàVitré(9e du
contrat soit réglée devant la justice. pourraitnéanmoinsreprendreen meurs. On a récupéré la Pincenar- collectivités, des partenaires et groupe de 18) et la réserve de
Unefoisqueceserafait,ilreviendra main une autre sélection, après 9 2011 L 2 dière (louée 40 000 euros annuels des licences. Si besoin, Gomez Rennes(dernièredugroupe)pour
Le Mans - Angers
sur les raisons qui l’ont poussé à l’Albiceleste(1998-2004)etlaRoja au liquidateur judiciaire) la pre- équilibreavecsespropresdeniers maintenir son avance au classe-
partir,bienau-delàdesrésultats,et (2007-2011), et ainsi vivre sa troi- 16 814 mière année en CFA2 (2014). On les comptes de l’association cha- ment. Mais il « jouera plein pot »
sur les responsabilités de chacun sième Coupe du monde sur le 10 2012 L 2 jouaitsurunsynthétiqueavecdéro- que fin de saison. « J’étais à peine face au LOSC. « On sera dans nos
dans cette histoire, car certaines banc en Russie. Plusieurs sour- Le Mans - Bastia gation. Les joueurs travaillaient et arrivé,etondisaitqu’onallaitverser petits souliers, en espérant ne pas
personnessesontmalcomportées ces et médias sud-américains 16 083 s’entraînaient le soir. Or les gens des salaires de 4 000 à 5 000 euros en prendre une, avoue Déziré.
vis-à-vis de lui. » Après son confirment un intérêt de nousvoyaientcommedesprosavec mensuels, plaisante le président. Mais, pour une fois, on ne sera pas
éprouvante aventure lil- l’Australie, qui n’a toujours degrosmoyens.» Desfantasmes.» favorietc’estbienagréable.»
loise, Bielsa ne veut pas pas de sélectionneur. Il n’y
se précipiter avant de se serait pas insensible.
lancer dans un nouveau « L’Australie ? Ce n’est pas
défi. Mais sa passion dévo- impossible… Il y a effective-
rante ne s’est pas dissi- mentunintérêtdelapart
pée et il ne devrait de la Fédération,
pas laisser pas- mais d’autres op- Retrouvez
ser un an tions existent »,
– commeentre t e m p è re le
l'interview de
son départ de mêmeproche. Thierry Gomez,
l’Athletic Bil- Il existe donc président du Mans
bao (2011- une petite
2013) et son c h a n ce d e sur le site
arrivée sur le voir l’ancien
Denis Lambert/Le Maine Libre

banc de Mar- coachlilloisàla


seille (2014- tête des Socce-
2015) – avant de roos, le 16 juin à
revenir aux affai- Kazan, face à
Richard Martin/L’Équipe

res. « Marcelo a l’ é q u i p e d e
encore beaucoup France.
d’énergieetilétu-
die actuellement Marcelo Bielsa Le 9septembre, les promus manceaux avaient conforté leur première place dans le groupe Dde N 2 en battant
différentes op- en août 2017. Chartres (2-1) dans un MMArena qui devrait être beaucoup plus rempli cet après-midi.
8 footba ll Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE

COUPE DE FRANCE 32es de finale Nancy (L 2) 21 h Lyon

Guingamp 18 h Niort (L 2)

Le titi ruminait
Barré par une vive concurrence à
Paris, son club formateur, Félix Eboa
Eboa a choisi Guingamp, l'été dernier.
Il s'y est vite adapté.
FLAVIEN TRÉSARRIEU (avec Ba. C.) L1, en 2013. Ce qui n'a pas empê-
ché le Camerounais d'atteindre
Stéphane Mantey/L’Équipe

Dan-Axel Zagadou, Mahamadou son objectif originel, du temps de


Dembélé, Fodé Ballo-Touré, Félix jeu chez les pros, avec déjà douze
Eboa Eboa... Tous sont de jeunes matches en Ligue 1. Entre son
défenseurs formés au PSG. Et baptême dans l'élite, le 10 sep-
tous ont préféré, l'été dernier, al- tembre à Lyon (1-2), et sa pre-
Bruno Genesio ler signer leur premier contrat pro
ailleurs que dans l'ultra compétitif
mière titularisation, Eboa Eboa n'a
attendu qu'une petite semaine. Le

«J’ai pris du recul»


Bruno Genesio donne club de la capitale. Eboa Eboa, lui, 16 septembre, face à Lille (1-0), il a
des consignes à ses portait le maillot parisien depuis débuté en charnière, réalisé cinq
joueurs durant le stage l'époque de la préformation et a interceptions et récupéré dix bal-
de l’OL dans la région franchi une à une les étapes au lons, une performance inégalée
L’entraîneur de Lyon fait le point sur cette première de Murcie, en Espagne. sein d'une génération 1997 très
suivie, avec laquelle il a été cham-
dans cette rencontre, ce qui lui a
permis de récolter un petit com-
partie de saison et évoque sa situation personnelle. pion de France des moins de
19 ans et finaliste de la Youth Lea-
pliment d'Antoine Kombouaré. « Il
a fait un grand match, il ne faut pas
gue en 2015-2016 (1-2 contre avoir peur des mots », s'est éna-
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL térieur en L 1 avec une série en croit que quand on porte le maillot Chelsea). C'est lors de ce par- mouré le Calédonien.
HERVÉ PENOT cours de six succès d’affilée. Ça de Lyon, Monaco ou Paris, on est MARIANO ABSENT cours que le défenseur central a
veut dire quelque chose. Le mau- obligés de prendre les troispoints. DIX JOURS attiré l'œil des recruteurs. Depuis, International deux ans
ALGORFA (ESP) – Dans les couloirs de vais point, c’est l’élimination en Regardez (Unai) Emery, après la Opéré hier d'une hernie, il a refusé une offre de contrat for- avant son premier
l’hôtel La Finca, à Algorfa, lieu du Coupe de la Ligue (8es de finale) à défaite à Strasbourg (1-2), c’était l'attaquant lyonnais mulée par le PSG, malgré la pos- match en pro
stage hivernal de l’OL, chacun va- Montpellier (1-4). En dehors de la limite si on ne voulait pas le virer! Mariano Diaz sera absent sibilité de partir en prêt, pour s'en- Si son début de carrière en club
que à ses occupations dès la fin défaite, l’image renvoyée n’était C’est incroyable quand vous voyez une dizaine de jours. gager avec Guingamp, l'été semble linéaire, Eboa Eboa, arrivé
des entraînements. Certains pas la bonne.» les résultats du PSG. Comme si Blessé à un genou dernier, qui lui offrait l'opportunité en France à l'âge de cinq ans, pré-
joueurs enfilent les peignoirs, di- les adversaires étaient là pour depuis le début du mois de découvrir la L 1. « Chez nous, il sente la particularité d'avoir dé-
rection le spa, Bruno Genesio, lui, L’AXE DE PROGRESSION s’amuser ! Si le foot était aussi de décembre, Bertrand faisait régulièrement de très bon- couvert la sélection camerou-
a choisi, en cette fin d’après-midi, « On doit être plus forts dans les simple…» Traoré devrait quant à lui nes prestations et il était souvent naise en juin 2015, lors d'un
de tester le tapis de course. phases de conservation, de maî- être de retour d'ici à décisif, à la fois derrière mais aussi amical contre le Burkina Faso,
L’heure est à la détente avant une trise, dans le jeu placé. Je vais in- LE GROUPE ET LA COUPE deux semaines. H. P. devant, où il marquait sou- deux ans avant son premier
deuxième partie de saison capti- sister sur le jeu. On a été très effi- « Je ne pense pas qu’il y aura de vent grâce à son excellent match en pro. « On a tous été sur-
vante. L’entraîneur du troisième caces sur les contres, sur les grands changements. On verra jeu de tête, se souvient pris parce qu'il jouait à l'époque
de L1 fait le point avant son entrée attaques rapides, moins dans la s’il y a des départs. Un milieu dé- François Rodrigues, avec la réserve du PSG, se souvient
en lice en Coupe de France. maîtrise des blocs bas. C’est un fensif (le club y avait songé récem- l'entraîneur de la ré- son compatriote Henri Bedimo.
axe de progression de l’équipe sur ment) ? Il y a des jeunes au club serve du PSG, qui a ac- Mais il a tout de suite montré qu'il
LE PREMIER BILAN lequel on va travailler pour passer dans ce registre, qui peuvent as- compagné Eboa n'était pas à la rue à l'entraîne-
« Nous virons avec 41 points, un nouveau palier. » sumer ce rôle. On doit, en tout cas, Eboa chez les ment.C'est un bon jeune, respec-
comme Monaco, l’un des retrouver surtout très vite ce qui a moins de 17 tueux et à l'écoute. Et il a pour lui de
meilleurs totaux de l’histoire de SON CHANGEMENT D’IMAGE fait notre force en première partie et les moins pouvoir jouer à plusieurs postes. »
l’OL. Ça s’est très bien passé dans « C’est plus agréable, mais mon de saison car tout va se jouer en de 19 ans. Avec les Lions indomptables,
l’ensemble, avec ce succès à cas est secondaire, même si j’ai janvier-février. Il ne faudra pas C'est un Eboa Eboa n'a évolué qu'en dé-
Saint-Étienne (5-0), même s’il y a l’impression d’avoir gagné un peu être en retard. Et la Coupe de défenseur fense centrale. Avec l'EAG, Kom-
eu différentes phases. Si on a lâ- de crédit. Tout ça reste éphémère France est une compétition im- très ru- bouaré l'a aussi utilisé en latéral
ché des points un peu bêtement et j’ai pris du recul. Ce qui se disait portante. Nous sommes ambi- gueuxsur droit et en sentinelle dans un 4-
sur certains matches comme me touchait plus avant. J’avais tieux, on veut aller le plus loin l'homme, 3-3. Une polyvalence qui va lui
contre Bordeaux (3-3) ou à Angers l’impression que ce n’était pas possible, même si ce n’est pas un capable permettre de continuer à accu-
(3-3), d’autres rencontres nous justifié, que les critiques étaient objectif en soi car il y a beaucoup de mettre muler du temps de jeu alors que
ont été favorables, comme à disproportionnées. On peut, de de paramètres dans cette de l'impact. Benjamin Angoua, revenu de prêt
Amiens (2-1) ou Caen (2-1). Nous toute façon, perdre un match épreuve. Et passer Nancy ne sera Il n'a pas for- (New England Revolution, MLS),
avons été très performants à l’ex- sans tout remettre en cause. On pas facile…» ‘ cément un va renforcer la concurrence en
gros point fort, défense centrale.
mais il n'a
Eurosport 2 21h aucun point
4-2-3-1 Nancy (L2) NANCY faible.» En multiplex sur Eurosport 2 18h
4-2-3-1 Lyon Le Championnat reste Trè s ré -
servé, l'athlé-
4-2-3-1 Guingamp
Arbitre : M. Gautier.
Stade Marcel-Picot. la «priorité » tique défen-
seur (1,86 m,
4-1-4-1 Niort (L2)
Arbitre : M. Turpin. Stade du Roudourou.
Nancy (L2) Guingamp
À la lutte pour le maintien en Ligue 2 (16e) après une première moitié de
Nicolas Luttiau/L’Équipe

Tchernik - Cétout, Al. Yahia, Badila, 8 0 kg ) s ' e st Johnsson - Ikoko, Kerbrat, Sorbon,
Muratori (cap.) - Abergel, Abo. Ba - saison décevante, Nancy s’attend à vivre un retour à la compétition adapté au Rebocho - Mo. Diallo, Deaux - Salibur,
Robic, Bassi, Nordin - Mal. Dembélé. Blas, Coco - Briand (cap.).
Entraîneur : V. Hognon. « compliqué », selon Jérémy Clément, contre une équipe de Lyon où « il y a du groupe breton et
Entraîneur : A. Kombouaré.
Remplaçants : Jourdren (g.), talent partout ». Face à l’OL (3e de L 1), le club lorrain disputera « un match de travaille depuis six Remplaçants : Caillard (g.), Eboa
M. Diagne, Saint-Ruf, Clément, gala » pas vraiment compatible avec sa quête de confiance. « On aurait pu se mois dans l'ombre de l'ina- Eboa, Benezet, Giresse, Phiri, Achahbar,
Khayat, Pedretti, Barka. M. Thuram.
Lyon dire qu’il s’agissait d’un match de préparation pour le Championnat, qui reste movible duo Kerbrat-Sor-
A. Lopes - Tete, Marcelo, Morel, Marçal évidemment la priorité, mais là, on ne peut pas du tout se le permettre », bon, aligné lors de 75% des Niort (L2)
- Tousart, Aouar - Cornet, Fekir (cap.), Olliero - Paro, Sans, Batisse, Brison -
annonce l’entraîneur Vincent Hognon, qui comme toujours alignera matches de Agouazi - Lamkel Zé, Roye, A. Dembélé
Depay - Maolida.
Entraîneur : B. Genesio. « la meilleure équipe », avec Sergueï Tchernik comme gardien. Le technicien Félix l'EAG de- (cap.), Leautey - Dona Ndoh.
Remplaçants : Gorgelin (g.), devra se passer de son meilleur buteur, Youssouf Hadji (9 buts en L 2), Eboa Eboa. puis la re- Entraîneur : D. Renaud.
M. Diakhaby, Fer. Mendy, Rafael, Remplaçants : Bouchard (g.),
Ferri, Ndombele, Gouiri.
victime d’une élongation aux ischio-jambiers. H. S. montée Z. Diabaté, Bena, Bourhane, B. Diakité,
du club en Djigla, Vion.
10 footba ll Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE

COUPE DE FRANCE 32es de finale Fabrègues (N 3) 13 h 30 Bourg-en-Bresse (L 2)

Fabrègues se voit bien en emmerdeur


Le club héraultais, novice à ce niveau, espère profiter de la petite forme de son adversaire.
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL PERMANENT si Bourg venait à faire preuve d’un
PHILIPPE PAILHORIÈS soupçon de nonchalance, on tente-
rait d’en faire un festin.»
MONTPELLIER – À Fabrègues, petite Ni lui ni ses hommes ne sont
commune de six mille sept dupes. Ils savent la difficulté de la
cents habitants de l'aggloméra- tâche, la complication que gé-
tion de Montpellier, Édouard Mo- nère l’aventure. Avant le 7e tour,
linaro a tourné une scène de l’ASF était deuxième ex aequo de
l’Emmerdeur, film de 1973 avec son groupe de National 3. Depuis,
Lino Ventura et Jacques Brel. Ni- elle a enchaîné cinq matches
colas Guibal, lui, se contenterait sans victoire, n'a plus marqué
volontiers d’enquiquiner son ad- d e p u i s q u a t re e t p o i n t e
versaire, pourquoi pas le faire aujourd’hui à la cinquième place,
tourner en bourrique, comme quand l’objectif est le podium.
dans le film. « C’est un moment « C’est vrai, on s’essouffle un peu,
que j’attendais depuis toujours, concède Guibal. On n’est qu’un

Vincent Pereira/Le Midi libre/maxPPP


concède d’ailleurs l’entraîneur modeste club de village et notre
fabréguois (46 ans). Comme plus grosse performance est de se
joueur, comme entraîneur, je n’ai maintenir avec un des plus petits
jamais dépassé le huitième tour. budgets de la division. Nos
Alors on va tous en profiter à fond et meilleurs joueurs nous quittent
saison après saison, on est sans
arrêt en train de reconstruire, quoi-
13h30
que cette année on a su conserver
4-4-2 Fabrègues (N 3) quelques éléments importants, ce
4-2-3-1 Bg-en-Bresse (L 2) qui explique d’ailleurs peut-être Les joueurs de l'AS Fabrègues à l’entraînement jeudi.
Arbitre : M. Lavis. notre parcours. »

,,
Stade Joseph-Jeanton.
Fabrègues “Plus le match durera, situation Kassa (ex-Clermont), les milieux cruteurs.» Et la qualification ? «Il cas, il ne faut pas que le suspense
Morgan Cloix (ex-Montpellier) et faudra activer de nombreux le- soit mort d’entrée. Plus le match
Meslouhi – Zaghar, Lechuga, Gau (cap.),
Herimanjakaryvo – Benlefki, Weyders,
plus on y croira Hérault Fanch Weyders (ex-Guingamp) viers, répond Guibal. Logique- durera, plus on y croira.» Avec son
Cloix, Gomez – Combaud, Diakhaté. NICOLAS GUIBAL, ou l’excellent défenseur Quentin ment, on devrait être un cran au- bloc défensif assez équilibré,
Entraîneur : N. Guibal. ENTRAÎNEUR DE FABRÈGUES
Remplaçants : Royes (g.), Derrar,
Gau (ex-Montpellier) rêvent dessus en termes de motivation. même si la suspension de Robin
Demanga, Guerineau, Beusnard, Un parcours atypique, frais. Fa- maintenant de ce moment magi- Bourg traverse une période de Rezkallah constituera un handi-
B. Diawara, Kassa. brègues s’est qualifié sous la que, porte entrouverte vers doute en Championnat (1 victoire cap, avec des attaquants qui
Bourg-en-Bresse neige devant deux cents person- d’autres horizons. lors des 10 dernières journées, pourraient bien finir par se ré-
Callamand – Q. Martin, Faivre, Amiot,
N'Simba – Nirlo (cap.), C. Martins nes aux tirs au but face à Rodez « Depuis Rodez, il ne se passe 18e au classement) et peut-être veiller, Fabrègues va en tout cas
Pereira – Bègue, Boussaha, Heinry – (1-1, 5-4 aux tirs au but), leader pas un jour sans que l’on savoure, que sur notre terrain moyen, notre rester fidèle à sa devise : «Res-
Merdji. du National, grâce à une panenka Fabrègues assure Guibal. L’idée est d’être à la petit chaudron qui n’a rien à voir pecter tout le monde, ne craindre
Entraîneur : H. Della Maggiore.
Remplaçants : Deneuve (g.), de Jordan Kassa, l’un des « dé- hauteur de l’événement, si possi- avec les billards de Ligue 2, nos personne. » La formule aurait
Massucco, Ponroy, Digbeu, Gamiette, çus-de-centre-de-formation » 35 km ble aussi de l’adversaire, et pour chances de qualification augmen- sans doute plu à Brel et Ven-
Ndiaye, A. Sarr. du club. Tous, l'attaquant Jordan certains de taper dans l’œil de re- teront légèrement. Dans tous les tura. ‘

Toulouse 15 h Nice

«Le coach l'a toujours en travers de la gorge» En multiplex sur Eurosport 2 15 h


4-4-2 Toulouse
Nice
François Moubandjé et les Toulousains se sont vus vertement rappeler par Pascal Dupraz 4-3-3
Arbitre : M. Brisard. Stadium municipal.
leur échec contre Nice en Ligue 1(1-2) il y a un peu plus d’un mois. Ils veulent leur revanche. Toulouse
Lafont – Yago, I. Diop (cap.), Amian,
I. Sylla – C. Jean, Cahuzac, Blin,
ÉMERY TAISNE la sixième place de Ligue 1 de- 27, contre 41 sur l’ensemble de la Durmaz – Gradel, Delort.
Entraîneur : P. Dupraz.
puis. Et dans celle du TFC aussi ? saison passée), pas d’identité de Remplaçants : Goicoechea (g.),
La piqûre de rappel n’était pas « Cette défaite-là nous a fait beau- jeu claire, et une dix-septième Michelin, Bodiger, Sangaré, Somalia,
nécessaire, elle a tout de même coup de mal. Si on avait gagné, place qui les obligera à crava- Boisgard, Sanogo.
produit son petit effet : alors que ç’aurait pu changer la fin de notre cher. « On n’a pas encore trouvé
Nice
Cardinale – Souquet, Dante (cap.),
Toulouse retrouvera Nice cet première partie de saison », pense tous les automatismes qu’on vou- M. Sarr, Le Marchand – Koziello,
après-midi en Coupe de France, Corentin Jean. « On veut remettre drait, je ne sais pas trop pourquoi », Tameze, Seri – Saint-Maximin, Plea,
Srarfi.
Pascal Dupraz a sensibilisé son les compteurs à zéro et montrer soupire Jean. « Il faut qu’on re- Entraîneur : L. Favre.
groupe sur la précédente con- qu’on aurait dû gagner », assène trouve de la solidité et de l’effica- Remplaçants : Benitez (g.), Marlon,
frontation entre les deux équipes, Yann Bodiger. cité, embraie Moubandjé. On y est Burner, Mahou, Perraud, N. Mendy,
Ganago.
le 29 novembre en Championnat. arrivé lors de certains matches,
À onze contre dix pendant l’es- Objectif Stade de France mais on n’a pas su se stabiliser sur
sentiel de la seconde période, les Après les deux défaites concé- le long terme. » credi. Mais cela ne signifie pas
joueurs du TFC s'étaient inclinés dées en Championnat contre L’inconstance toulousaine n’a qu’ils négligeront la Coupe de
(1-2) en fin de match après avoir Strasbourg (1-2) et Lyon (1-2) pas encore eu raison des fantas- France pour autant. « Dans l’une
ouvert le score dès la 2e minute et juste avant la trêve, l’idée sera mes de Dupraz. L’ancien entraî- ou dans l’autre, on aimerait bien al-
manqué un penalty dès la re- surtout de bien redémarrer, pour neur de l’Évian-TG l’a répété à de ler au bout », reprend Moubandje.
Richard Martin/L’Équipe

prise. « Le coach l’a toujours en s’installer dans une spirale posi- maintes reprises : il rêve d’em- Ce qui induit d’obtenir réparation
travers de la gorge », souligne tive. Les Toulousains en ont mener le TFC au Stade de contre Nice dès cet après-midi.
François Moubandjé. Ses joueurs conscience : leur première moi- France. Ses joueurs ont accompli « Il va falloir monter le ton, mettre
aussi. Il ne leur a pas échappé tié de Championnat ne colle pas une bonne partie du chemin en de l’impact et montrer qu’on est
que cette rencontre avait marqué aux ambitions (le top 10) qu’ils Coupe de la Ligue puisqu’ils ba- chez nous, conclut Bodiger. On
Le défenseur toulousain François Moubandjé contrôle le ballon un tournant dans la saison du s’étaient fixées en début de sai- tailleront pour une place dans s’est manqués, on a une revanche
le 24 septembre 2017 à Marseille (0-2). Gym, passé de la quatorzième à son. Trop de buts encaissés (déjà son dernier carré à Rennes, mer- à prendre. » ‘
Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE
11
footba ll
es
GFC Ajaccio (L 2) 15 h Grenoble (N) 32 de finale COUPE DE FRANCE

Selim Bengriba

Lisa Marcelja/Le Dauphiné/MAXPPP


«Si je pouvais signer pro à 38 ans »
Buteur avec Grenoble lors de l’exploit face à l’OM il y a trois ans,
le défenseur savoure le retour au premier plan de son club.
PIERRE RATEAU sociaux. C’est toujours une grande deux années en Ligue 2. Même s’ils L’équipe est deuxième de National
émotion. sont quatorzièmes, c’est une bonne et se bat pour revenir en Ligue 2.
Grenoblois depuis sept ans, date du Est-ce le plus grand moment équipe, et il y a un écart. Nous Est-on en train de vivre le retour
dépôt de bilan et de la rétrogradation de votre carrière ? sommes les petits. de Grenoble au plus haut niveau ?
du GF 38 en CFA 2, le défenseur Le deuxième. Le plus beau reste C’est plus facile à gérer ? Le club s’est bien structuré. Il est
Selim Bengriba (37 ans) garde un la montée en National. Le plus gros a plus de pression, sain, on a des joueurs de qualité, 15 h
souvenir ému de son égalisation Cet exploit est-il un levier d'autant qu’ils joueront chez eux. on a tout pour remonter. Mais on 4-2-3-1 GFC Ajaccio (L 2)
face à l’OM (3-3, 5-4 aux t.a.b.), au de motivation au moment Mais nous voulons passer pour faire n’est pas les seuls. Il ne faudra
stade des 32es de finale, en 2015. Son d’affronter le GFC Ajaccio ? la fête avec les supporters à domicile rien lâcher et si on reste sur la
4-3-3 Grenoble (N)
Arbitre : M. Abed.
amour de la Coupe cache surtout un Pas spécialement. On joue à au prochain tour. même lignée que la phase Stade Ange-Casanova.
profond attachement à son club. l’extérieur, en Corse… Après, tout le La Coupe est aussi importante aller, on ne sera pas loin de la GFC Ajaccio (L 2)
monde sait que tout peut se passer que le Championnat ? montée. Cassara – G. Puel, Campanini,
«Quel souvenir gardez-vous en Coupe. Après Marseille, certaines C’est votre plus grand N'Guessan, Mombris (cap.) – Anziani,
M'Changama – Jobello, A. Araujo,
du match contre Marseille ? personnes ont dit à l’époque que si objectif ?
Le but, forcément ! Je marque peu, “Le club s'est bien nous n’étions pas passés, nous Vous savez, j’ai trente-sept
D. Gomis – R. Armand.
Entraîneur : A. Cartier.
c’était important, en fin de match structuré. Il est sain, on a serions peut-être montés en ans, je n’ai jamais été pro. Remplaçants : Elana (g.), Finidori,
Uras, Pierazzi, Touré.
(120e+ 1)… J’ai dû le regarder une des joueurs de qualité, on a National (Grenoble avait terminé Je me dis que si je pouvais
Grenoble (N)
dizaine de fois. tout pour remonter. Mais on deuxième de son groupe en CFA lors signer un contrat pro à trente-huit

,,
P.-D. Camara – Demba, Mayembo,
Est-ce un moment n'est pas les seuls. Il ne de la saison 2014-2015, place qu’il ans, ce serait beau. Mais mon Vandenabeele, Bengriba – Pinto-
dont on vous reparle souvent ? occupait déjà avant son exploit). Je ne objectif principal, c’est de faire Borges, Delétraz (cap.), Benet – Elogo,
De temps en temps. Cela faisait trois
faudra rien lâcher pense pas que jouer deux matches monter l’équipe. Si on arrive en L 2 et
Belvito, Dady Ngoye.
Entraîneur : O. Guégan.
ans hier (jeudi), alors j’ai reçu des Comment vous situez-vous par semaine t’empêche de réussir que je n’ai pas le niveau pour passer Remplaçants : Maubleu (g.), Dieng,
messages. Le club, les supporters par rapport à cet adversaire ? en Championnat. La Coupe, ça se pro, ce n’est pas grave. J’aurais fait Guégan, Coulibaly, Tirard, Chergui,
Maanane.
ont publié la vidéo sur les réseaux Ils ont joué en Ligue 1, sont depuis joue à fond tout le temps. mon job, et je serais super fier. » ‘
12 footba ll Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE

COUPE DE FRANCE 32es de finale Hazebrouck (R 1) 18 h Caen

La La Flandres
Déjà auteur dedeuxexploitsaux toursprécédents,Hazebrouckentend poursuivre
sa belleaventureenCoupe deFrancefaceà Caen.
DENOTRE ENVOYÉSPÉCIAL compenseaprèsunparcoursdéjà
CLÉMENT VERSTRAETE réussiaucoursduquelleSporting
Club d’Hazebrouck (SCH) aura
HAZEBROUCK (Nord) – Hazebrouck- sorti Quevilly-Rouen (L 2, 2-1) au
Caen, un événement ? Pour les 7e tour,puisBeauvais(N 2,3-0)au
joueurs flamands, avant d’affron- tour suivant. Une aventure qui a
ter une Ligue 1, le moment phare évidemmentgénéréunevaguede
de leur reprise a été le change- sympathie autour du club, en té-
ment de lunettes de leur prési- moigne l’engouement lors de la
dent, Jacques Claeys. Quasiment vente des billets pour le match,
tous ont pris la peine de le souli- tous partis en à peine deux heu-
gner lors du premier entraîne- res, malgré des conditions météo
ment. «Le groupe est assez relâ- plus que délicates pour patienter.
ché de manière générale, explique Trente-cinqansd’attentepourre-
Julien Merveillie, son capitaine. vivre un 32e de finale (*), ça vaut
Une partie est comme ça, et ça bien d’être mouillé pour une
donne une ambiance détendue, place.
maisçaneveutpasdirequ’onn’est «Depuis les deux qualifications,
pas concernés. Cela fait partie de indéniablement, il y a eu une ému-
notre groupe, on est relâchés et lation qui est arrivée et les gens
concentrés. Le but est d’être prêts dans la ville parlent des exploits

Thierry Thorel/La Voix du Nord/MAXPPP


lejourJ.» qu’onafaits,raconteFrédéricPer-
Évidemment, les Hazebrouc- soon, entraîneur du SCH depuis
kois,pensionnairesdeR1,ettroi- cinqansetdemi.Là,onavraiment
sièmepluspetiteéquipeengagée créé un exploit. Recevoir une L1
dans ces trente-deuxièmes de fi- chez nous, c’est vraiment quelque
nale de Coupe de France, avaient chosed’extraordinairepourleclub,
déjà en tête leur affrontement pour les gens qui le supportent, les
d’aujourd’huifaceauxNormands, commerçantsetlamunicipalité.»
qui évoluent cinq divisions au-
dessus d’eux. Mais pas question “On a renforcé la main
courante, mais on a perdu
,,
d’arrêterd’êtredebonnehumeur
ou de se charrier après un tir raté quinze jours dans main courante qui entoure le ter- Les joueurs prendreçaàlalégère,ilnefautpas affronté des formations profes-
ouunballonmalcaptéparlegar- l’organisation rains’esteffondrée,blessantsans hazebrouckois fêtent se faire d’illusions, continue Jac- sionnelles dans sa carrière. Ils
dien,afortioriquandcelui-cisem- JACQUES CLAEYS, gravité quelques supporters. avec leurs supporters ques Claeys. Mais comme je l’ai dit peuvent être moins concentrés,
ble être l'un des plus gros cham- PRÉSIDENT DU SC HAZEBROUCK Conséquence,lestadeDamettea la qualification contre à Alain Caveglia (directeur sportif moinsdansl’étatd’esprit.Bon,ilya
breursdugroupe.Cematch,tous Sur la grande place, l’hôtel de faillinepasaccueillirlarencontre. Quevilly-Rouen (L2), deMalherbe),onjouetouspourga- des failles mais pas beaucoup. Il
levoientcommeune fête,uneré- ville s’est paré des couleurs du «On a renforcé la main courante, battu 2-1, gner, mais ce doit être une belle faut aussi que notre gardien soit en
club et dans les magasins, il n’est mais on a perdu quinze jours dans le 11 novembre. fête. » « On sait qu’on ne va pas état de grâce. Le plus impression-
pasraredevoirécharpesetman- l’organisation. Il a fallu participer à beaucoup voir le ballon et qu’il va nant, c’est qu’ils font pas mal de
En multiplex sur Eurosport 2 18h
nequinsparésdeblancetnoir,les trois réunions plénières», poursuit falloir redoubler d’effort, tripler chosesplusvitequetoi.Maissurun
4-1-4-1 Hazebrouck (R1) couleurs du club, créé en 1907. le dirigeant qui peste gentiment situation d’effort, quadrupler d’effort, anti- match de reprise, tout est possi-
4-4-2 Caen «Toute la ville participe à sa ma- contre la lourdeur de l’organisa- cipe Frédéric Persoon, qui a pro- ble. » Durant sa conférence de
me
Arbitre : M Frappart. nière,etçanousfaitdubien,appré- tion pour un match comme Nord fité de deux matches amicaux presse d'avant-match, Patrice
Stade Auguste-Damette. cie Jacques Claeys, à la tête du celui-là. «Les péripéties liées à la pourtesterjoueursetschémas.Il Garande, l'entraîneur de Caen, a
Hazebrouck (R1) SCHdepuiscinqansmaisauclub sécurité pendant quinze jours, ça Mer du Nord vafalloiraccepterdenepasavoirle évoqué le côté «passionnel» de la
Gomez – Decool, Eoga, Fortuna,
Deliessche – Oudina – Vangrevelynghe, depuis bien plus longtemps. On n’a pas été gai tous les jours. Mais Hazebrouck ballon,àl’inversedenotrejeuhabi- Coupe. À Hazebrouck d'être un
Yetna, Merveillie (cap.), Desruelle – veutaussiquecesoitlafêtedesHa- plus l’accouchement est difficile, tuel. Si on est prêts, on devrait être amantàlahauteur. ‘
Camara. zebrouckois. La mairie nous aide pluslebébéestbeauetpluslespa- capablesdelesubir,etaprès,ilyala
Entraîneur : F. Persoon. Belgique
Remplaçants : (à choisir parmi) énormément dans les démarches. rentssontheureux.» magiedelaCoupe.» (*)Défaite0-2,a.p.,faceà
Desjouis (g.), Decool, Vanderhaeghe, Elleestprésentedudébutàlafin,la Et pour l’être encore plus, quoi 62 Lille «Ilyatoujoursdesfailles,serap- ChaumontquiévoluaitenD3
Evina, Bouzid, Poix, Sankaré, Dervaux. toutefinquandons’estqualifiés(ri- de plus beau qu’une nouvelle 59 pelle Julien Merveillie, qui a déjà commeHazebrouck.
Caen res). C’est un événement dans la qualification ? Tous, en tout cas, y
Vercoutre – Guilbert, D. Da Silva, Djiku, 50 km
Mbengue – Kouakou, Sankoh, Féret ville, en Flandre intérieure. Nous croient, conscients qu’ils vont 80 02
(cap.), Repas – Rodelin, Santini. c’estcequ’onveut.» souffrir comme jamais, mais
Entraîneur : P. Garande.
Remplaçants : Dreyer (g.), Armougom, Lafêteapourtantbienfailliêtre conscients aussi que cette ren- CAEN
Avounou, Deminguet, Leborgne, Voisin,
Louis.
annulée. Lors de la qualification
face à Beauvais, une partie de la
contre constitue une chance pour
eux. «Les Caennais ne vont pas
Garande veut «une qualification
nette et sans bavure»
Parce que janvier s’annonce «titanesque », selon son entraîneur Patrice
Garande, préoccupé par la série de six à sept matches d’affilée qui l’attend
(selon que le club se qualifie ou pas pour les 16es de finale de la Coupe de
France), le SMCaen se déplace à Hazebrouck (R 1) sans une douzaine de
joueurs. Il y a les blessés, Youssef Aït-Bennasser (pied) et Jonathan Delaplace
(mollet), les indisposés, Jordan Nkololo et Ismaël Diomandé (gastro-
entérite), la recrue pas encore qualifiée, Timo Stavitski, mais aussi les
habituels remplaçants (Samba, Genevois, Bessat, Dabo, Peeters et Bazile),
qui se sont préparés à affronter le premier mois de l’année avec la réserve,
hier, contre Quevilly-Rouen (L2), en amical (1-1). «L'idée, c’est qu’un maximum
L'entraîneur de joueurs disposent de une heure trente dans les jambes avant la réception de
hazebrouckois Lille (samedi prochain en L1), a expliqué Garande, jeudi. Mais il n’est pas
Bernard Papon/L’Équipe

Frédéric Persoon lors question de faire tourner ou de présenter une moitié d’équipe. Je vais aligner la
d'une séance vidéo meilleure composition possible pour décrocher, je l’espère, une qualification nette
hier soir avec et sans bavure. » F. T.
ses joueurs.
Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE
13
footba ll
es
Yzeure (N2) 18 h Monaco 32 de finale COUPE DE FRANCE

Une fusion
sans effusion
Yzeure s’est rapproché
de son voisin Moulins
qui a déposé le bilan en 2016,
mais le changement
n’est toujours pas finalisé.
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL avant d’en descendre rapide-
ANTHONY CLÉMENT ment, et nourrissaient leur rivalité
au gré de derbys passionnés.
MOULINS – Il ne faut pas avoir perdu Les deux siamois ont connu de
trop de neurones lors des ré- grandes heures en Coupe de
veillons pour comprendre qui af- France, ils ont même atteint en-

Alex Martin/L’Équipe
fronte l’AS Monaco, car l’affaire est semble les seizièmes de finale en
complexe. Si on suit la FFF, le 2014, quand les Moulinois avaient
champion de France jouera à été éliminés en quarts. Deux ans
18 heures contre l’AS Yzeure, une plus tard, l’AS Moulins déposait le
commune de 13 000 habitants bilan, Yzeure se retrouvant seul.
collée à Moulins (20000 habi- C’était le moment idéal pour ins-
tants), qui accueille l’événement. taller un club unique dans l’agglo- Une vitrine aux couleurs dre des joueurs de Moulins. Il fallait essaye de faire comprendre ce ser les querelles : « Ces deux villes
Il est difficile de ne pas s’en aper- mération sans passer par une fu- du Moulins-Yzeure Foot, aussi adopter l’appellation officielle qu’on souhaite pour avoir des encastrées doivent partager un
cevoir en visitant la préfecture de sion, et Guillaume Boutié est le le nouveau nom MYF, même si le club est toujours moyens dans une région où il y en a projet sportif pour aller plus haut.
l’Allier, décorée aux couleurs de plus impliqué dans ce projet. pressenti pour le club l’AS Yzeure car c’est le nom d’affilia- peu. On me dit que Moulins va tout Avec ce 32e, on a l’occasion de mon-
l’équipe de National 2. Mais les « Avant, on se heurtait à un pro- de l'Allier. tion. On devait enfin alterner et jouer nous prendre. Mais qu’est-ce qu’ils trer que ça peut marcher. »
autocollants et les ballons sont à blème : Guy Chambefort, l’ancien à Yzeure et Moulins. Ça a été très vont nous prendre ? Il n’y a pas Il faut aussi le prouver aux op-
la gloire du MYF, le Moulins- député-maire d’Yzeure qui s’op- chaud… » grand-chose, remarque Domini- posants moulinois, qui ont créé
Yzeure Foot, et les passants ont du pose depuis toujours au regroupe- que Ray, à la tête du club depuis l’Académie Moulins sur les cen-
mal à saisir qu’il s’agit du même ment, explique le directeur de ca- “On me dit que Moulins trois saisons. On a toujours des op- dres de leur ancien club et contre
club. Jusqu’au printemps 2016, binet à la ville de Moulins, qui a va tout nous prendre. positions très fortes, quelqu’un m’a l’avis de leur mairie. Une mani-
tout était pourtant simple : l’AS profité du changement de maire à Mais qu’est-ce qu’ils vont écrit que c’est inadmissible, qu’il ne festation de 200 parents avait eu
Yzeure et l’AS Moulins gravitaient
en CFA, montaient en National
Yzeure pour relancer l’idée. La
première condition était de repren- situation
nous prendre ? Il n’y a
pas grand-chose ,, mettra jamais les pieds au stade de
Moulins. Mais cette année est char-
nière : l’objectif est de s’appeler offi-
lieu pour sauver le savoir-faire re-
connu de la formation locale,
mais une équipe senior a aussi
Allier DOMINIQUE RAY,
LE PRÉSIDENT DE L'AS YZEURE ciellement Moulins-Yzeure Foot. » été lancée et elle n’évolue main-
Le nouveau statut doit être en- tenant que deux divisions en des-
58
tériné au printemps, mais rien sous de l’AS Yzeure. « Ils peuvent
18
Yzeure Les résistances sont féroces et n’est certain et le trente- monter, et on joue le maintien… Ce
elles naissent des deux côtés. deuxième de finale est un parfait serait tellement mieux qu’on arrive
Moulins 71 Chambefort a encore les moyens moyen d’exposer cette identité à s’entendre, souffle Stéphane
03
de peser car il siège au conseil encore artificielle. Les deux mai- Dief, l’entraîneur de l’AS Yzeure
23 d’administration du club : il va ries ont payé les affiches, et un depuis juin 2016 après y avoir joué
50 km jusqu’à saisir le préfet pour de- écran géant est installé sur la dix ans. J’ai connu la rivalité et j’ai
62 42
mander que la subvention de place principale de Moulins. L’ef- pris du recul en partant cinq sai-
Moulins soit retirée, au motif que fort est important, à la mesure sons à Vichy. Je suis revenu avec un
la ville ne doit pas agir sur un des réticences car Chambefort regard neuf. » Il voit des choses
autre territoire. Il incarne la n’a pas changé d’avis : « Il y a la étonnantes : son équipe joue avec
Alex Martin/L’Équipe

fronde et élimine les candidatu- place pour deux clubs. On a perdu le deux écussons, celui de l’AS
res du voisin à l’élection du CA en derby des spectateurs. Essayez de Yzeure et du MYF, et change de
juin dernier. Aucun Moulinois n’y chanter “Allez le MYF” au stade, centre d’entraînement et de
entre, mais ce camouflet ne re- personne ne reprendra… Le foot, stade tous les quatre matches
met pas en question les engage- c’est l’esprit de clocher. » Son suc- pour respecter l’alternance. Elle
Les joueurs d'Yzeure à l'entraînement jeudi sur un terrrain annexe au pied ments municipaux et la volonté cesseur à la mairie d’Yzeure, Pas- a deux maisons, mais ne sait pas
des tribunes du stade Hector-Rolland à Moulins. du président de l’AS Yzeure. « On cal Perrin, veut justement dépas- où elle habite. ‘

Falcao évite le piège 4-4-2


Eurosport 2 18 h
Yzeure (N 2)
Fatigué, selon son entraîneur, le Colombien ne foulera pas la pelouse grasse de Moulins, 4-4-2 Monaco
Arbitre : M. Petit. Stade Hector-Rolland.
mais Stevan Jovetic revient dans le groupe. Yzeure (N 2)
Millieras – Bellamy, Sohier, Bamba,
es
L’examen de la pelouse de Moulins, arro- ment à un genou lors des 32 de finale, et matches. Les Monégasques se déplace- Raggi qui palliera la suspension de Kamil Rouchon (cap.) – Guillou, Touré,
sée par une pluie continue, suggérait hier Leonardo Jardim a épargné à sa star ront à Nice dès mardi en quarts de finale Glik. « La priorité, c’est la deuxième place, Hardouin, Millot – S. Alouache, Seck.
Entraîneur : S. Dief.
matin que les Monégasques n’allaient l’angoisse d’un remake. « Falcao a une pe- de Coupe de la Ligue et ils ne peuvent né- vient ensuite la quête d’une Coupe, assure Remplaçants : (à choisir parmi) Hocini
pas se régaler cet après-midi. « Le terrain tite fatigue », a-t-il averti jeudi, et il n’a gliger aucune des deux compétitions car l’Italien, qui sait que ces rendez-vous (g.), Gueheo, Marchadier, Brun,
est vraiment gras, observait l’entraîneur convoqué ni le Colombien ni le gardien ils veulent soulever un trophée. « Nous al- peuvent être pénibles. L’année dernière, L. Mbaye, M. Alouache, Diot, Huet.
d’Yzeure, Stéphane Dief. Tu sens qu’il ne Danijel Subasic dans un groupe de vingt lons tenter de gagner une Coupe, confirme contre Chambly (5-4 a.p. en seizièmes), ça
Monaco
Benaglio – Alm. Touré, Raggi (cap.),
va pas tenir longtemps. » Le contexte est joueurs que retrouve l’attaquant Stevan Jardim. Il faut vite se remettre dans le avait été un match compliqué, on n’a pas Jemerson, Jorge – R. Lopes, N'Doram,
propice aux blessures, et les souvenirs de Jovetic. Touché à une cuisse, le Monténé- rythme. Je vais amener une équipe proche oublié. » Comme Tielemans et Adama Fabinho, Ghezzal – Baldé, Carrillo.
Entraîneur : L. Jardim.
Coupe de France des années de Coupe grin n’est pas apparu en L 1 depuis le de l’équipe habituelle, en prenant compte Traoré sont les seuls autres absents, Remplaçants : (à choisir parmi)
du monde invitent forcément l’ASM à la 17 novembre mais il débutera sur le banc des retours des fêtes. » Même si le Brési- l’ASM garde toutefois assez d’arguments Badiashile (g.), Sy (g.), D. Sidibé, Lemar,
prudence. En 2014, Radamel Falcao avait aujourd’hui, alors que Jardim doit envi- lien Jemerson rentre d’un long voyage, il pour s’épargner des soucis de ce genre. Moutinho, A. Diakhaby, Jovetic, Mboula.
dit adieu au Brésil en se blessant grave- sager une semaine de reprise à trois devrait être titularisé au côté d’Andrea A. Cl.
14 footba ll Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE

COUPE DE FRANCE 32es de finale Pontarlier (N3) 15 h Montpellier


13 h 30
4-2-3-1 Avallon (N 3)
5-3-2 Chambly (N)
Arbitre : M. Palhies. Stade de l'Abbé-

Courtet, le Guy Roux de Pontarlier


Deschamps.
Avallon (N 3)
Diolot – Chapuis, Chevasson (cap.),
Mayeux, Marques – Mubiala, Benhamza
– Babel, Gauchot, Gouzon – Mendes.
Après avoir joué sous les ordres du grand manitou auxerrois, le technicien dirige Entraîneur : N. Pieri.
Remplaçants : Solassier (g.), Vialle, El
Gaouzi, Hattab, Maillard, Meziani,
le club doubiste depuis bientôt dix-sept ans. À la façon de son ancien mentor. M'Beri.
Chambly (N)
Pinoteau – Seck, G. Doucouré (cap.),
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL Jacques, Gasser, Padovani – Héloïse,
BAPTISTE CHAUMIER L. Doucouré, Popelard – Montiel, Lebon.
Entraîneur : B. Luzi.
Remplaçants : Pontdemé (g.),
PONTARLIER (DOUBS) – Sous une pluie Pinteaux, Hilaire, Rodrigo, Loriot, Keyta,
fine et discontinue, les bénévoles Henry.
s’affairent à chaque recoin du
stade Paul-Robbe. Les représen- 15 h
tants de la FFF s’échinent à bâ- 4-4-2 Saint-Lô (N 3)
cher tous les panneaux publicitai- 4-2-3-1 Aubervilliers (N 3)
res autour du terrain aux couleurs Arbitre : M. Mokhtari. Louis-Villemer.
de la Coupe de France, comme il Saint-Lô (N3)
est d’usage. Dans son bureau, si- Vergnol – Montout, Lembo Ndongala,
tué au siège du CA Pontarlier, Gosselin, Hatchi – Coulibaly, Marie,
Gouesmel, Ecoublet – Vauvy (cap.),
Jean-Luc Courtet, lui, prépare Fleury.
méticuleusement sa dernière Entraîneur : N. Fautrat.
séance devant son ordinateur Remplaçants : (à choisir parmi)
Gallien (g.), Joli, Guénerie, Lebedel,
avant le 32e de finale de Coupe de En multiplex sur Eurosport 2 15 h Ozouf, Croci, Depraute, Bopu.
France contre Montpellier. Pour la 4-4-2 Pontarlier (N 3) Aubervilliers (N3)
première fois de son histoire, le Catrin – Takerboucht, Kaloukadilandi,
club du Haut Doubs affronte « une
4-4-1-1 Montpellier Ma. Traoré (cap.), Lida – Kingue-Milla,
Arbitre : M. Schneider. Stade Paul-Robbe. Niakaté – Camara, Ibrahimi, Naïm –
Ligue 1 », comme il le dit avec une Pontarlier (N 3) Honoré.
pointe de fierté, et l’entraîneur Buisson - Marguier, Jacquet, Da Rocha Entraîneur : D. Belkacem et R. Youcef.
(cap.), J. Courtet - Romain André, Cissé, Remplaçants : Djaknoun (g.), Essomé
(49 ans) imagine tous les scéna- Bayi, Djoco, Izem, Lopes Tavares,
Miranda, Gbadamassi - Janvier, S. Vieille.
rios possibles, vérifie ses exerci- Entraîneur : J.-L. Courtet. Benboudaoud, Soudant.
ces d’entraînement et dissèque Remplaçants : Romaric André (g.),
ses vidéos. Comme toujours, Gomariz, Diallo, Nicot, Journet, Coly, 15 h
Matip.
même en National 3, le niveau où Montpellier 4-4-2 Saint-Malo (N2)
évolue habituellement le CAP. Lecomte - Congré, Roussillon, Aguilar,
4-2-3-1 Châteauroux (L2)
Alex Martin/L’Équipe

Comme il l’a appris aussi de ses P. Mendes - Skhiri (cap.), Ikoné, Piriz,
Lasne - Sio - Mbenza. Arbitre : M. Chapron. Stade Marville.
années auxerroises. Entraîneur : M. Der Zakarian. Saint-Malo (N2)
Formé à l’INF Vichy dans les an- Remplaçants : Pionnier (g.), Hilton, Lugier - Oumaouche, Lahaye (cap.),
nées 1980, cet ancien ailier droit Poaty, Sessegnon, S. Camara, Dolly, Delalande, Njoh-Eboa - Creac'h, Peron,
Ninga. Even, Boutantin - Persico, Caroff.
avait rejoint l’AJA, convaincu par Entraîneur : P.-Y. David.
Guy Roux. De cette période dorée, Jean-Luc Courtet, l'entraîneur de Pontarlier, dans les vestiaires du club doubiste, hier. Remplaçants : Escandre (g.), Bisson,
où il a joué avec Boli, Cantona et Diakité, Le Ho, Touré, Feqrache, Vermet.
consorts, il a gardé de jolis souve- Châteauroux (L2)
Souchaud - C.-O. Traoré, Samnick,
nirs comme ce premier match et pourquoi cela a fonctionné. J’ai es- ment, qu’en pense-t-il ? « Il y en a situation 15 h Bourillon, N. Fofana - Sangante (cap.),
ce premier but face au Panathi- sayé de m’en inspirer tout en res- quelques-uns qui se promènent 3-4-1-2 Chartres (N2) S. Sarr - Benrahma, Barthelmé,
naïkos (3-2), en 32es de finale re- tant humble. » des Guy Roux, mais s’il y en a un qui Doubs Tounkara - Mandanne.
Tours (L2) Entraîneur : J.-L. Vasseur.

,,
4-3-1-2
tour de Coupe de l’UEFA, en 1987. est plus vrai que le vrai, c’est bien Remplaçants : Pillot (g.), Alhadhur,
Il n’a même pas conservé d’amer- “L’élève a dépassé lui ! C’est un phénomène. L’élève a
Arbitre : M. Delpech.
Stade Jacques-Couvret. Das Neves, Raineau, Djouaher, Khadda,
le maître
90

tume d’une fin d’aventure inéluc- dépassé le maître en quantité de Mabella.


Chartres
table. « Je n’ai pas percé parce que GUY ROUX travail, ce qui n’est pas peu dire. Il Crepel - Barthomeuf, Delonglée, Lescot-
Besançon Palbrois (cap.), Nsimba, Franchi, 18 h
je n’étais pas suffisamment bon, re- Il n’est pas interventionniste à l’ex- fait une carrière fabuleuse. Quand je
Khechim- Gazeau - Le Mat, Papin.
connaît-il sans détour. Mais j’ai fait trême au point d’aller chercher vois que la fonction de manager est Entraîneur : J. Le Mée. 4-4-2 Angoulême (N3)
une carrière en D 2 qui m’a convenu ses hommes en boîte de nuit, aujourd’hui divisée en trois ou qua- Remplaçants : Darcy, Koné, 4-4-2 Les Herbiers (N)
dans des clubs où j’ai vécu de belles mais il a un œil sur tout et sur tout tre postes et que lui fait tout, comme SUI Drouillaux, Pasguay, Bouhoutt, Murcy,
Arbitre : M. Benchabane. Stade Lebon.
Pontarlier Ouhammou.
histoires comme à Bourges, Sedan le monde, au point de connaître je faisais tout à l’époque, mais dans Tours Angoulême
ou Saint-Brieuc. » les prénoms de chaque joueur des conditions beaucoup moins va- Descamps - Lippini (cap.), M. Koné, Logeais – Moges, Leroy, Coumaré,
25 km Dorangeon (cap.) – N'Diaye, De Body,
C’est à Clermont, à la fin de sa des U11 jusqu’aux seniors. « Guy lorisées, je suis admiratif. » Etcheverria, El-Hriti - N’Doye, Mexique,
Belkebla - Raveloson - C.F. Diarra, Tall. Da Cunha, Franco – Fabien, Anne.
carrière, qu’il a basculé de « l’autre Roux, c’est l’entraîneur dont il parle Les compliments feront certai- Entraîneur : J. Costa. Entraîneur : H. Loubat.
côté », comme il le répète, avec le plus, confirme Jérémie Courtet, nement rougir Courtet, d’un natu- À LA MAISON Remplaçants : Coudert (g.) (30), Remplaçants : Moreau (g.), Chauvet,
Gomis, Leymonie, Soualia, Lobo, Nomel.
l’envie de revenir près de chez lui. le fils, qui joue latéral gauche au rel plutôt réservé. Mais il pourrait PLUTÔT Constanciel, Caille (33), S. Sissoko (34),
Bakar (28), Clémence (9). Les Herbiers
« J’avais pas mal bourlingué dans CAP. Il s’en inspire dans la gestion s’inspirer encore un peu plus de QU'À BESANÇON Pichot – Marie, Dequaire, Héry, Bonnet
ma carrière et j’ai eu l’opportunité de du club. » De son adjoint, Alexan- l’AJA façonnée par son ancien Les dirigeants du CA – Flochon (cap.), Germann, Eickmayer,
Pontarlier ont décidé de David – Romil, Rocheteau.
venir à Pontarlier. J’avais l’envie de dre Demougeot, en passant par coach. Avant de gagner des titres Entraîneur : F. Reculeau.
construire quelque chose avec ce les joueurs ou son président, Mi- et de parcourir l’Europe, le club jouer dans leur stade 18 h Remplaçants : Salles (g.), Mané,
schéma de formation au niveau chel Chevrey, tout le monde lui bourguignon s’était d’abord forgé habituel, Paul-Robbe Vanbaleghem, Bongongui, Gboho,
4-4-2 Canet-en-Roussillon (N3) Koutob Naoto.
amateur, et il y avait justement tout à trouve d’ailleurs une ressem- une réputation en Coupe de (2 980 places), plutôt que
construire ici. » blance avec l’ancien grand mani- France. Un bon exemple à suivre, dans celui de Besançon,
4-1-4-1 Imphy-Decize (R 1)
Arbitre : M. Castro. 18 h
Il s’est donc lancé dans ce vaste tou auxerrois. Et Guy Roux, juste- encore une fois… ‘ à près d’une heure de
chantier à la tête d’un club qui est route de là. « On a fait
Stade Saint-Michel. 4-2-3-1 Colomiers (N 2)
Canet-en-Roussillon (N 3) 4-3-3 Le Puy (N 2)
passé à près de 570 licenciés de- le choix du cœur et Max. Ferry (cap.) – Gambie, Pylouster,
Mendy, Vié – J. Posteraro, B. Posteraro, Arbitre : M. Batta.
puis son arrivée, en 2001. Il a éga- pas le choix financier, Complexe Sportif Capitany.
lement créé une école de foot, une MONTPELLIER reconnaît le président, Mahieu, Barbier – Ouadoudi, Delclos.
Entraîneur : R. Girardot. Colomiers (N 2)
classe-foot, sorte de sport-étu-
des, ou encore une section fémi-
Skhiri à la place de Hilton Michel Chevrey. On aurait
pu aller à Besançon,
Remplaçants : Nordt (g.), Bekhit,
Belhadj, Carbonne, Buxeda, Mat. Ferry,
Goryl – Vena Diambu, Léoni, Kolczynsky,
Komano – Lacroix, Garric – Ouhafsa,
Manga. Insou (cap.), Fichten – Cardinali.
nine. Et les flash-back de ses an- Les Montpelliérains ont rejoint Pontarlier dans l’après-midi, hier. Michel Der mais les gens ne nous Imphy-Decize (R 1) Entraîneur : P. Maurel.
nées à l’AJA ont commencé à Zakarian a retenu un groupe de dix-huit joueurs mais a dû laisser à la maison auraient peut-être pas Chapelier – Devoucoux (cap.), Vernisse, Remplaçants : Youssefi (g.), Michelet,
affleurer. « Guy Roux, c’est quel- Nordi Mukiele et Junior Sambia, tous les deux suspendus. Le technicien ne suivis et, surtout, on Wahnapo, Sanchez – Garcia – Milie, Seydi, Ventrice, Coffi, Donné, Aglar.
qu’un qui m’a marqué de par sa ma- devrait pas changer son système, toujours en 5-3-2 donc, et il pourrait même aurait mis Kari, Joyon, Wade – Ouled. Le Puy (N 2)
Entraîneur : P. Degironde. L'Hostis – Diaby, Clément, Ichane, Élie
nière d’être, de faire, confirme laisser Benjamin Lecomte dans le but alors qu’il procédait jusqu’à présent à les Montpelliérains Remplaçants : Reboulot (g.), – Traoré, Dufau (cap.), Bouguerra –
Courtet. Mais ce n’est qu’après sa un turn-over sur ce poste en coupes. Hilton, rentré de ses vacances au Brésil dans une configuration Cordelier, Fourreau, Meindu, Sol, Patrao, N'Doye, Pierre-Louis.
Guigue, Herbomel. Entraîneur : R. Vieira.
carrière, en se remémorant les mo- en milieu de semaine, devrait être remplacé par Skhiri au poste qu’ils connaissent Remplaçants : Chazottes (g.),
ments, qu’on comprend mieux où de défenseur central. Ba. C. parfaitement dans un Vandam, Messie, Missolou, Jégu,
son entraîneur voulait en venir et stade plus grand. » Ba.C. Psaume, Boussaid.
Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE
15
footba ll
es
Rennes demain Paris-SG 32 de finale COUPE DE FRANCE

Deux retards et un malaise


Edinson Cavani rentré seulement hier, Javier Pastore encore en Argentine : le PSG est confronté
à une problématique majeure pour commencer 2018. Sanctions il y aura. Mais à quelle hauteur ?
HUGO DELOM (avec D. D., A. H.) repoussée d’une journée à la de- Flaco » (28 ans) était encore dans argumentation, j’attends qu’ils Madrid (le 14 février à Santiago- Ligue 1 19e journée
mande, notamment, des Sud- son pays natal dans la soirée. Im- viennent pour savoir », détaillait Bernabeu), quelle attitude va-t-il pts J.
A posteriori, il faut reconnaître à Américains. Et il s’est entraîné en possible de déterminer la date de Emery, dont on a senti tout de adopter ? Un élément est quasi 1 Paris-SG 50 19
Patrick Kluivert d’avoir anticipé marge du groupe dans l’après- son retour. Face à ces retards, les suite qu’il était très en retenue certain : a minima, les deux hom- 2 Monaco 41 19
parfaitement sur au moins un midi. Un retard motivé par des entourages respectifs des deux sur ce sujet, avançant aussi que mes vont écoper d’une amende 3 Lyon 41 19
dossier au PSG. Et pas des moin- « raisons personnelles ». C’est en Sud-Américains s’étonnaient ces deux joueurs devraient correspondant à la charte du 4 Marseille 38 19
dres. Au moment des négocia- tout cas ce qui a été exposé indi- hier que l’entraîneur ne soit pas « avancer leur argumentation de- footballeur professionnel – rete- 5 Nantes 33 19
tions de prolongation d’Edinson rectement à Unai Emery mer- au courant des raisons. « C’est bi- vant le club ». nue de salaires proportionnelle 6 Nice 27 19
Cavani, l’an dernier, l’ex-direc- credi matin. zarre », disaient-ils en subs- aux jours de retard. Mais le club 7 Montpellier 26 19
teur du football du PSG et ses di- L'entraîneur espagnol est con- tance… Les deux camps indi- Emery se sait attendu de la capitale s’arrêtera-t-il là, 8 Guingamp 26 19
rigeants, échaudés par des pré- fronté à une double problémati- quaient que le Paris-SG avait été par son vestiaire notamment avec un joueur aussi 9 Rennes 25 19
cédents, avaient été soucieux de que puisque Javier Pastore, en prévenu des motifs de ces re- Hier midi, on était loin donc de la majeur que Cavani ? Emery ne 10 Dijon 24 19
fixer, au rayon de la rédaction des congés en Argentine, n’avait tou- tours tardifs. sortie acerbe de Laurent Blanc à cachait pas sa déception et son 11 Strasbourg 24 19
clauses, des amendes élevées, jours pas rejoint le Camp des Lo- Le club, mal à l’hiver 2014 après les retards du irritation ces dernières heures. 12 Caen 24 19
notamment en cas de retard aux ges ni l’Hexagone hier. « El l’aise dans ces duo Cavani-Lavezzi – « Ils ont fait Au-delà de cet énervement lé- 13 Amiens 21 19
entraînements ou lors des repri- dossiers de- quelque chose d’inacceptable. gitime, le technicien se sait sur- 14 Troyes 21 19
ses postestivales ou hivernales… puis 48 heu- Manque de respect total envers le tout attendu par son vestiaire. La 15 Bordeaux 20 19
Ce qui avait été particulièrement res, tenait un club, le staff, les joueurs. La direc- réaction du PSG, comme sa ges- 16 Saint-Étienne 20 19
mal vécu par le clan du « Mata- discours tion a aussi été très surprise et dé- tion des retards, seront scrutés 17 Toulouse 19 19
dor », qui soupçonnait alors un tout autre : çue de ça. Je m’en serais bien par le groupe. Ces dernières heu- 18 Lille 19 19
procès en « infantilisation ». En ce « Les deux passé, le club aussi. » À l’époque, res, les discussions tournaient 19 Angers 18 19
début janvier, Edinson Cavani a sont en retard, ils avaient été sanctionnés finan- d’ailleurs autour de cette ques- 20 Metz 11 19
donné raison au Néerlandais. je vais écouter cièrement et avaient écopé de tion parmi les joueurs. Hier soir,
Déjà en retard au stage hi- les deux, leur deux matches de suspension. on évoquait à la direction du club prochaine journée 20e
vernal au Maroc en décem- En 2015, Cavani avait, lui, pris une sanction comparable à celle vendredi 12 janvier 20h45
bre 2014 puis à l’hiver 2015, place sur le banc pour son match de Cavani et Lavezzi en 2014 : une Strasbourg - Guingamp
l’Uruguayen (30 ans) de retour. amende et deux matches. Dans samedi 13 janvier 17h
n’a retrouvé Paris Alors que le club s’avance vers le cas de l’Uruguayen, trop court Rennes - Marseille
20h
qu’hier matin, une période intense de huit pour jouer à Rennes demain, cela Troyes - Bordeaux ¢
48 heures après matches en quatre semaines coïnciderait avec la réception de Dijon - Metz ¢ Montpellier -
la reprise offi- qui doit aboutir au huitième Dijon. Pour Pastore, qui ne cache Monaco ¢ Nice - Amiens ¢
cielle qui, rap- de finale aller de la Ligue des pas ses envies de départ, cela dé- Caen - Lille
pelons-le, champions face au Real pendra de sa date de retour. ‘ dimanche 14 janvier 15h
avait déjà été Saint-Étienne - Toulouse
17h
Lyon - Angers

Eurosport revoit sa copie 21h


Nantes - Paris-SG

À la suite des nombreuses protestations de téléspectateurs et des


pressions de la Fédération française de football, Eurosport a annoncé National
hier dans un communiqué que le trente-deuxième de finale entre Rennes aujourd'hui
et le Paris-Saint-Germain, demain soir, sera finalement diffusé sur deux
canaux : Eurosport Player, l'offre digitale de la chaîne, qui nécessite match en retard 16e j.
Edinson Cavani de prendre un abonnement supplémentaire (9,99 €), et Eurosport 360, Rodez 20 h Marseille Consolat
Alexis Réau/L’Équipe

et Javier Pastore une autre chaîne digitale, accessible à tous les abonnés d'Eurosport. match en retard 17e j.
contre Amiens (2-0), Sur Eurosport Player, trois commentaires seront disponibles, un classique,
le 5 août. un réalisé par des personnalités partisanes (Camille Lacourt, Claudia Tagbo Lyon Duchère 20h Red Star
et Benoît Daniel) et un en langue bretonne. 1. Rodez, 31 pts; 2. Grenoble, 28;
3. Red Star, 27; 4. Cholet, 25;
5. Dunkerque, 24; 6. Entente
SSG, 23; 7. Pau, 21; 8. Lyon

Lucas et Ben Arfa referment la porte


Duchère, 20; 9. Béziers, 20;
DIABY, 10. Laval, 20; 11. Chambly, 18;
UN PRÊT FREINÉ 12. Boulogne-sur-Mer, 17;
La signature de son 13. Marseille Consolat, 16;
contrat professionnel La fenêtre du mercato hivernal qui entraîneur pour le savoir. Mais, de n’allait pas partir maintenant. 14. Créteil, 16; 15. Concarneau,
avait été un signal fort s’ouvre devrait être l’occasion son côté, il a toujours dit qu’il par- Courant décembre, les mises au 15; 16. Les Herbiers, 15;
17. Avranches, 13.
pour les éducateurs du d’ouvrir la porte à un départ de tirait le jour où le PSG lui réglerait ban se répétant de plus en plus,
centre de formation. joueurs qui ne sont plus désirés ses derniers mois de contrat (qui Lucas s’est dit qu’un départ en hi-
Le 20 novembre dernier, au PSG. C’était le sens du mes- court jusqu’en juin). Ses diri- ver ne serait peut-être plus une si agenda
le Paris-SG officialisait sage d’Unai Emery, avant-hier, geants ont refusé. À l’arrivée, l’an- mauvaise idée. Malaga et le Betis mardi 9 janvier
le premier contrat de dans un entretien à l’AFP, et il visait cien Niçois, qui n’a jamais négocié Séville avaient pris des renseigne-
l’attaquant Moussa Diaby, essentiellement Lucas et Hatem avec une autre équipe en paral- ments et l’hypothèse d’évoluer en Coupe de la Ligue
solide espoir du club, avec Ben Arfa. Seulement, les deux in- lèle, devrait bien rester jusqu’à Espagne n’était pas déplaisante. quarts de finale
l’idée de le prêter en téressés semblent avoir rattrapé la fin du printemps à moins que, Mais, jusqu’à présent, aucune of- Nice 21 h Monaco
Ligue 2. Problème, depuis, la poignée et refermé aussi sec la- d’ici là, le club n’ait assoupli sa po- fre n’a été formulée. Canal +
le jeune homme de dix- dite porte. À ce jour, ni l’un ni sition. Le milieu offensif n’a pas l’in- mercredi 10 janvier
huit ans a été expulsé à l’autre n’ont de velléités de départ, La situation de Lucas (25 ans) tention de partir n’importe où.
l’issue d’une algarade face au grand dam du club de la capi- est un soupçon différente. L’intérêt de Nantes, par exemple, Coupe de la Ligue
Alain Mounic/L’Équipe

à Caen, début décembre, tale et de son entraîneur. Comme son coéquipier français, ne le séduit pas du tout. S’il quitte quarts de finale
avec les moins de 19 ans Les deux cas doivent cepen- le Brésilien n’avait pas souhaité Paris, c’est pour rebondir dans un Rennes 18 h 45 Toulouse
et a écopé d’une sanction dant être dissociés. Dans celui de partir l’été dernier. Il lui restait grand Championnat – ce qui sem- Canal + Sport
de huit matches. Ce qui Ben Arfa (30 ans), la donne est deux ans de contrat à Paris, sa ble exclure la Chine –, ou dans un Amiens 21 h 05 Paris-SG
ralentit forcément, pour claire et la porte ouverte depuis le femme était sur le point d’accou- club d’une certaine dimension. Et France 3 et Canal +
l’instant, les intérêts. début. Il n’avait pas besoin d’en- cher, ses amis Neymar et Daniel pour l’instant, ça ne se bouscule Lucas et Hatem Ben Arfa, avec Thiago Silva, Angers - Montpellier
H. De. tendre ou lire les propos de son Alves venaient de débarquer, il pas au portillon. D. D. à l'entraînement au Camp des Loges, hier. Foot +
16 footba ll Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE

TRANSFERTS Monaco

Lemar dans l'ombre de Sanchez


Si le Chilien part cet hiver, la priorité d'Arsenal pour le remplacer sera le Monégasque.
DAMIEN DEGORRE

Depuis quelques jours, Arsène


Debuchy,
Wenger ne ferme plus complète- la piste
ment la porte à un départ d’Alexis
Sanchez dès cet hiver. À la veille West Brom
d’affronter Chelsea (2-2, mer- Mathieu Debuchy pourrait
credi), le manager d’Arsenal ré- profiter du mercato d’hiver pour
pondait ainsi à une question sur faire ses valises et rebondir un
d’éventuelles ventes en janvier : peu plus au nord, en Premier
« Non, nous n’avons été contactés League. West Bromwich est
par personne. Cela dépendra des intéressé par le latéral droit
joueurs en fin de contrat en juin. d’Arsenal. Même s’il joue en
Nous devons prendre cela en Coupes avec les Gunners
compte et y répondre. Nous ne les (2 apparitions), Debuchy (32 ans)
avons pas encore perdus et (si cela ne veut plus se contenter d’un
devait être le cas) nous réagirions match tous les quinze jours.
en prenant des joueurs de top Avec Arsenal, en Ligue Europa
qualité. » notamment (4 matches),
Sanchez et Mesut Özil font par- Debuchy a démontré qu’il était
tie des éléments de l’effectif lon- capable de répondre présent (un
donien dont les contrats expirent but contre le BATE Borisov). À six
l'été prochain et l’idée que l’inter- mois du terme de son contrat,
Frédéric Porcu/L’Équipe

national chilien (29 ans) quitte les l’international français


Gunners avant le début du prin- (27 sélections) se dit aussi que la
temps fait son chemin tout douce- Coupe du monde n’est pas une
ment dans l’esprit de ses diri- perspective totalement utopique,
geants. Pourquoi s’asseoir sur le côté droit de la défense
une indemnité de transfert pour française n'étant pas le plus
un joueur acheté 38 M€ en 2014 ? comme « très équilibré, avec une puis. L’ASM a été éliminée de toute heurtés à la concurrence de Li- Thomas Lemar face au fourni. L’ancien Lillois pourrait
forme de souci de qualité dans le compétition européenne et pour- verpool sur ce dossier. Et les Reds, Rennais Adrien Hunou, retenter avec West Brom le
Monaco pourrait ouvrir dernier geste ». Il a commencé aux rait accepter de négocier un qui pourraient perdre Philippe lors de la victoire de même pari que celui qu’il s’était
la porte alentours de 40 M€ pour finir à transfert en janvier, finalement, Coutinho (Barça) dans les pro- Monaco (2-1) pour lancé en étant prêté à Bordeaux,
Manchester City est à l’affût, de- 100 M€ le dernier jour du marché consciente que si Lemar ne pro- chains jours, n’ont pas perdu de conclure la phase aller en février 2016. Sans une
puis un bout de temps d’ailleurs. estival, et n’a jamais perdu de vue longeait pas, sa valeur ne serait vue l’ancien Caennais. Le mercato du Championnat, blessure à la cuisse contractée
Si Alexis rejoignait le leader de la l’idée de le recruter. plus la même l’été prochain, à vient à peine de commencer que le 20 décembre. contre le PSG (1-1, le 11 mai 2016), à
Premier League, Wenger a déjà Début septembre, Wenger deux ans du terme de son contrat. la pression est déjà montée d’un la veille de l’annonce de la liste
choisi son remplaçant : il s’agirait confiait d’ailleurs qu’il reviendrait Et visiblement, Lemar n’a pas l’in- cran. Liverpool et Arsenal ris- de Didier Deschamps, Debuchy
de Thomas Lemar. Le manager à la charge sur ce dossier. À l’épo- tention de prolonger. quent de ne pas se battre seule- aurait participé à l’Euro. Il
français a formulé plusieurs of- que, il pensait alors plutôt à une Pour Arsenal, il s’agit égale- ment pour une place parmi les figurait bien dans le premier jet
fres l’été dernier pour le milieu de transaction en fin de saison. Seu- ment de ne pas laisser filer l’occa- quatre premiers du Championnat du sélectionneur. D. D.
Monaco (22 ans), qu’il décrit lement, le paysage a évolué, de- sion. En août, les Gunners se sont dans les prochains jours. ‘

Club América mercato express


Ménez est aztèque MAHREZ VERS LIVERPOOL ?
L'information est peut-être à mettre en lien avec celle qui envoie Philippe Coutinho de
Jérémy Ménez va désormais dans les pas d’André-Pierre mexicaine, pourrait d’ailleurs ne Liverpool au FC Barcelone. Dans l'éventualité de remplacer leur Brésilien, les Reds
jouer ses matches à domicile au Gignac et de Timothée Kolodzie- pas être le seul à quitter l’Europe avaient déjà ciblé Thomas Lemar. Mais le Français de Monaco ne serait pas la seule
prestigieux stade Azteca (hôte jczak (Tigres UANL), les autres pour rejoindre le club de Mexico, piste étudiée par le club anglais. Celui-ci aurait ainsi commencé à avancer sur celle
Frédéric Porcu/L’Équipe

des finales des Coupes du Français du Championnat. puisque l’avant-centre du qui mène à Riyad Mahrez, l'international algérien de Leicester. Des premiers contacts
monde 1970 et 1986), où il défen- Dans une interview à TDN, PSV Eindhoven, Luuk De Jong, auraient ainsi été noués pour l'ancien Havrais (26 ans, 2020). En privé, Claude Puel,
dra le maillot du Club América de chaîne détenue par Televisa, l’in- est également pisté. l'entraîneur des Foxes, a récemment confié son espoir de conserver son attaquant
Mexico, le club le plus titré fluent propriétaire de l’América, « Nous sommes contents de même s'il sait que ses dirigeants ont donné leur parole à Mahrez de le libérer en cas
(12 fois) et le plus médiatique du Ménez a d’ailleurs reconnu avoir compter sur un joueur qui a joué au d'offre satisfaisante pour toutes les parties cet hiver. B. Gh.
Mexique. Le Français (30 ans) échangé avec l’ancien Marseillais PSG, à la Roma, et à l’AC Milan, a
s’est engagé pour deux ans, avant de signer. En novem- déclaré Baños. Jérémy, de son METZ RECRUTE UN MILIEU OFFENSIF BOSNIEN LE TALLEC FINALEMENT À ORLÉANS
avec une année supplémen- bre et décembre, les côté, est enthousiaste et conscient Le FC Metz a obtenu le prêt jusqu'à la fin de la saison, Alors que son entourage avait précisé que « cela ne peut
taire en option, nous a indiqué Aigles avaient été sur- d’arriver dans le plus grand club du avec option d'achat, du milieu offensif Danijel Milicevic pas se faire sur le plan financier », Anthony Le Tallec a
Santiago Baños, directeur classés par les Tigres Mexique. » Hier, le joueur formé à (32 ans). L'international bosnien arrive de La Gantoise. donné hier son accord pour signer deux ans et demi avec
sportif de l’América. Après un de Gignac (0-1, 0-3) en Sochaux faisait la une des grands Orléans (L 2). L'attaquant (33 ans) évoluait depuis le
semestre à Antalyaspor, mar- demi-finales du tournoi médias sportifs nationaux. « Ca- DIJON : LANG VERS NANCY début de la saison en Roumanie, à l'Astra Giurgiu.
qué par des pépins physi- d’ouverture, et deau des rois (mages) » titrait Peu utilisé par Olivier Dall’Oglio (4 matches cette saison),
ques (0 but, 0 passe étaient déci- ainsi le site mediotiempo. Alors le défenseur international hongrois de Dijon Adam Lang TÉVEZ DE RETOUR À BOCA JUNIORS
décisive en dés à frapper que l’América débute son tournoi (24 ans, 2019) va être prêté sans option d'achat à Nancy (L 2) Parti au Shanghai Shenhua il y a un an pour un salaire
7 matches) et fort sur le de clôture 2018 demain, à Queré- pour six mois. A. Bi. de 40 M€, Carlos Tévez (33 ans) a préféré réendosser
les déboires fi- marché des taro, Ménez devrait arriver lundi, le maillot de Boca Juniors, où il doit s'engager pour deux
nanciers transferts. au plus tard, à Mexico. Il pourrait GFCA : F. DIABATÉ ATTENDU À LEICESTER saisons. Son retour divise les supporters, qui avaient
Franck Faugère/L’Équipe

du club Ménez, donc faire ses débuts samedi pro- Leicester est tout proche de boucler le transfert de pris son départ comme une trahison. A. Du.
turc, l’an- qui a été ac- chain, pour la réception de Pa- Fousseni Diabaté (22 ans), l'attaquant du GFC Ajaccio,
cien Bor- quis pour chuca. Il succédera alors à des at- sous contrat jusqu'en juin 2020. Des derniers détails EVERTON VEND BARKLEY À CHELSEA
delais a près de taquants comme Ivan Zamorano, restent à régler mais le joueur est attendu lundi en Les Toffees ont cédé leur milieu Ross Barkley (24 ans) à
décidé de 750 000 € Claudio Lopez, ou François Angleterre pour y passer sa visite médicale. L'indemnité Chelsea pour 17 M€ avant d'engager l'attaquant turc de
marcher selon la presse Omam-Biyik. T. G. serait comprise entre 3,5 et 5 M€, hors bonus. B. Gh. Besiktas Cenk Tosun (26 ans) pour quatre ans et demi.
Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE
footba ll 17
Nice TRANSFERTS ÉTRANGER

Sneijder, La blessure
Ramos absent deux à trois semaines
Espagne 18e journée

c’est déjà fini Touché au mollet gauche lors de l'entraînement de jeudi, Sergio
Ramos (31 ans) souffre d’une lésion musculaire de grade 1 qui
devrait le tenir éloigné des terrains entre deux et trois semaines.

Kristian Kane/Expa/Presse Sports


Le capitaine du Real Madrid devrait donc être totalement remis pour
Après seulement cinq mois à Nice, le meneur la réception du Paris-SG, le 14 février, en huitièmes de finale aller
de la Ligue des champions (retour le 6 mars). Le défenseur central
de jeu a été libéré et va passer demain avait déjà manqué plusieurs matches cette saison en raison de
problèmes à un mollet et d’une fracture du nez. Demain, à Vigo,
sa visite médicale à Al-Gharafa, au Qatar. contre le Celta, le Real devra donc faire sans son capitaine mais
aussi sans Daniel Carvajal (suspendu) et sans Karim Benzema
(cuisse). F. He.

Espagne Italie Portugal 17e j.


matches buts Serie A 20e journée 1. FC Porto, 42 pts; 2. Sporting Portugal, 40;
pts
J G N P p. c. diff matches buts 3. Benfica, 37; 4. Sporting Braga, 34; 5. Rio
pts
1 FC Barcelone 45 17 14 3 0 45 7 +38 J G N P p. c. diff Ave, 27; 6. Maritimo, 27; 7. Vitoria
2 Atl. Madrid 36 17 10 6 1 25 8 +17 1 Naples 48 19 15 3 1 42 13 +29 Guimaraes, 23; 8. Chaves, 22; 9. Boavista,
20; 10. Tondela, 18; 11. Belenenses, 18;
3 Valence CF 34 17 10 4 3 36 17 +19 2 Juventus 47 19 15 2 2 48 15 +33 12. Portimonense, 17; 13. Feirense, 14;
4 Real Madrid 31 16 9 4 3 30 14 +16 3 Inter Milan 42 20 12 6 2 35 15 +20 14. Moreirense, 14; 15. Desportivo Aves, 13;
5 Séville FC 29 17 9 2 6 20 22 -2 4 AS Rome 39 18 12 3 3 29 12 +17 16. Paços de Ferreira, 13; 17. Estoril, 12;
6 Villarreal 27 17 8 3 6 24 20 +4 5 Lazio Rome 37 18 11 4 3 43 22 +21 18. Vitoria Setubal, 11.
7 Eibar 24 17 7 3 7 22 29 -7 6 Sampdoria 30 18 9 3 6 34 26 +8
7 Fiorentina 28 20 7 7 6 29 21 +8 aujourd'hui
8 Gérone 23 17 6 5 6 21 26 -5
Braga 21h30 Rio Ave
9 Getafe 23 17 6 5 6 22 16 +6 8 Udinese 28 19 9 1 9 33 27 +6
10 Real Sociedad23 17 6 5 6 31 29 +2 9 Atalanta 27 19 7 6 6 29 25 +4 demain
11 Celta Vigo 21 17 6 3 8 30 25 +5 10 Torino 25 19 5 10 4 25 27 -2 Chaves 12h45 Desportivo Aves
Moreirense 17h Benfica
Jérôme Prévost/L’Équipe

12 Ath. Bilbao 21 17 5 6 6 18 19 -1 11 AC Milan 25 19 7 4 8 24 27 -3


13 Leganés 21 16 6 3 7 12 14 -2 12 Bologne 24 19 7 3 9 23 27 -4 Sporting Portugal 19h Maritimo
14 Betis Séville 21 17 6 3 8 25 31 -6 13 Chievo V. 22 20 5 7 8 20 32 -12 FC Porto 21h15 Vitoria Guimaraes
15 Esp. Barcelone 20 17 5 5 7 14 21 -7 14 Sassuolo 21 19 6 3 10 13 29 -16 lundi
16 Levante 18 17 3 9 5 15 22 -7 15 Cagliari 20 19 6 2 11 18 30 -12 Paços de Ferreira 20h Portimonense
17 La Corogne 15 17 4 3 10 19 34 -15 16 Genoa 18 19 4 6 9 15 22 -7 Estoril 22h Feirense
18 Alavés 15 17 5 0 12 13 25 -12 17 Spal 15 19 3 6 10 19 33 -14 mardi
ANTHONY CLÉMENT timés à 300 000 € mensuels, ré- Wesley Sneijder 19 Las Palmas 11 17 3 2 12 13 38 -25 18 Crotone 15 19 4 3 12 13 37 -24 Tondela 20h Vitoria Setubal
duisaient la cour des prétendants lors du déplacement 20 Malaga 11 17 3 2 12 13 31 -18 19 Hellas V. 13 19 3 4 12 18 39 -21 Belenenses 22h Boavista
Arrivé le 6 août dernier comme mais le Gym n’a pas demandé du Gym à Caen, 20 Benevento 4 19 1 1 17 10 41 -31
une raison de croire davantage en d’indemnités de transfert et l’a li- le 19 novembre (1-1). aujourd'hui
Nice et au pouvoir de séduction béré de son contrat qui expirait Son dernier match Atl. Madrid 13h Getafe hier Angleterre
de la L 1, Wesley Sneijder s’ap- dans six mois. « On l’autorise à en Ligue 1. beIN Sports 2
Chievo V. 1-1 Udinese
prête à quitter les deux sans avoir passer la visite médicale mais je Valence CF 16h15 Gérone
Chievo V. : Radovanovic (9e). Udinese : Van Dijk, quels débuts !
pu répondre aux attentes qu’il a reste prudent car son transfert beIN Sports 2 Tomovic (41e c.s.c.). Arrivé la semaine dernière avec
suscitées. Après avoir réussi à re- n’est pas officiel jusque-là, confiait Las Palmas 18h30 Eibar Fiorentina 1-1 Inter Milan le statut de défenseur le plus
lancer Hatem Ben Arfa en 2015 et hier Julien Fournier, le directeur beIN Sports max 6 Fiorentina : Simeone (90e+1). Inter Milan : cher de l'histoire (84 M€), Virgil
Séville FC 20h45 Betis Séville Icardi (55e).
Mario Balotelli en 2016, les diri- général de l’OGC Nice. On aurait van Dijk a soigné ses débuts avec
beIN Sports 1
geants niçois ont échoué avec le aimé que ça se passe mieux, lui aujourd'hui Liverpool. D'une tête puissante,
Néerlandais (33 ans), et ce cons- aussi, mais il ne part pas aigri. Il a demain Torino 12h30 Bologne l'ex de Southampton a même
tat avait été dressé par les deux été d’une exemplarité et d’une im- Leganés 12h Real Sociedad beIN Sports max 4 donné la qualification aux Reds à
parties lors d’une discussion plication totales. » FC Barcelone 16h15 Levante 15h cinq minutes du terme dans le
avant la trêve. En quête d’une Ses statistiques ne reflètent beIN Sports 1 Benevento - Sampdoria derby contre Everton.
18h30 Spal - Lazio Rome
nouvelle expérience dans un pas son professionnalisme car il
Ath. Bilbao - Alavés

8
beIN Sports max 6
Championnat moins exigeant n’a ni marqué ni offert de buts en beIN Sports max 5 Coupe 32es de finale
Naples - Hellas Vérone
pour ses vieilles jambes, surtout cinq matches de L 1, et il n’a Villarreal - La Corogne beIN Sports max 4 (principales affiches)
qu’il ne vise plus la Coupe du donné qu’une passe décisive à
monde à laquelle ne participeront Mario Balotelli en Ligue Europa.
beIN Sports max 4
Celta Vigo 20h45 Real Madrid
Genoa - Sassuolo
beIN Sports max 7
hier¢
pas les Pays-Bas, le meneur de D’abord à court de forme après Le nombre beIN Sports 1 AC Milan - Crotone LIVERPOOL 2-1 Everton
jeu avait laissé son agent négo- une préparation tronquée, il a été de matches disputés lundi beIN Sports max 5 Buts.– Liverpool : Milner (35e s.p.),
cier en MLS. Les États-Unis ont ensuite victime de blessures et par Wesley Sneijder Malaga 21h Esp. Barcelone
AS Rome 18h Atalanta Van Dijk (84e) ; Everton : Sigurdsson (67e).
toujours attiré Sneijder et son des choix tactiques de Lucien Fa- avec Nice, beIN Sports max 4 MANCHESTER UNITED 2-0 Derby County (D 2)
Cagliari 20h45 Juventus But : Lingard (84e), R. Lukaku (90e).
épouse, le Los Angeles FC était vre, qui le voyait seulement dans toutes compétitions beIN Sports 2
intéressé, mais les contacts n’ont un rôle de numéro 10 à l’an- confondues : cinq en buteurs aujourd'hui
pas abouti et le joueur va donc fi- cienne. Le Néerlandais ne pou- Ligue 1, deux en Ligue 1. Messi (FC Barcelone), 15 buts. 2. Aspas
Fleetwood Town (D 3) 13 h 45 Leicester
(Celta Vigo), 11 buts. buteurs
nir sa carrière à Al-Gharafa, ac- vait donc pas exister dans le 4-4-2 Europa et un en barrages Bolton (D 2) 16 h Huddersfield
tuel septième du Championnat ou le 4-3-3, systèmes les plus fré- de Ligue des champions. 1. Icardi (Inter Milan), 18 buts. 2. Immobile
prochaine journée 19e (Lazio Rome), 16 buts. 3. Dybala (Juventus Bournemouth - Wigan (D 3)
du Qatar. quemment utilisés par le Suisse, Turin), 14 buts.
et son départ ne crée pas un vendredi 12 janvier Coventry (D 4) - Stoke
“Il a été d’une 21h Getafe - Malaga

,,
grand vide dans l’équipe. Il va sur- Exeter (D 4) - West Bromwich
exemplarité et d’une tout permettre aux Niçois d’éco- samedi 13 janvier prochaine journée 21e
Fulham (D 2) - Southampton
implication totales nomiser son salaire alors qu’ils 13h Gérone - Las Palmas 16h15 Real dimanche 21 janvier
Madrid - Villarreal 18h30 Eibar - Atl. Watford - Bristol City (D 2)
JULIEN FOURNIER, sont intéressés par le prêt d’un 12h30 Atalanta - Naples 15h Sampdoria -
DIRECTEUR GÉNÉRAL DE L'OGC NICE Madrid 20h45 La Corogne - Valence CF Fiorentina ¢ Sassuolo - Torino ¢ Udinese - Newcastle - Luton Town (D 4)
milieu offensif excentré. Ils n’en-
Il ne sera pas dirigé par Jean Fer- dimanche 14 janvier Spal ¢ Lazio Rome - Chievo V. ¢ Bologne -
tendent pas reverser l’intégralité Benevento ¢ Hellas Vérone -
Wolverhampton (D 2) - Swansea
nandez, qui vient d’être remplacé des revenus de la star pour cette 12h Levante - Celta Vigo 16h15 Alavés -
Séville FC 18h30 Esp. Barcelone - Ath. Crotone 18h Cagliari - AC Manchester City - Burnley
par le Turc Bülent Uygun, et il doit cible mais Paul-Georges Ntep Bilbao 20h45 Real Sociedad - FC Barcelone Milan 20h45 Inter Milan - AS Rome beIN Sports 1
passer demain sa visite médicale (25 ans, Wolfsburg) correspond lundi 22 janvier Norwich (D 2) 18 h 30 Chelsea
avant de s’engager jusqu’en toujours au profil recherché, bien lundi 15 janvier
21h Betis Séville - Leganés 20h45 Juventus - Genoa beIN Sports 1
juin 2019. Ses revenus niçois, es- loin de celui de Sneijder. ‘ En capitales, les qualifiés.
18 Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE

rugby
TOP 14 15e journée Montpellier 20 h 45 Stade Français
Classement
à domicile
1 Montpellier 34 points
Pierre Michel (sur 35 possible)

Bonnot 2 La Rochelle 32

MOUCHEDU COACH 3

4
Castres

Toulon 27
28

Silesingulierorganigrammedit«desjolies
tournantesduquinzedeFrance»n’apas
passélesvœuxd’unenouvelleannéequi 5 Racing 92 26
pourraitbiennousfaireregretterla
précédente,ilauradumoinspermisde
souligneràquelpointlespantouflards
coachesduTop14sesententdansleurs
puissantsclubscommechezeux.
NégligeantlesappelsdeJacquesBrunel,
réduitbienmalgréluiaurôledevibrionnante
moucheducoach,messieursGalthié,
Azéma,Collazoetconsortsontrefusé
d’abandonnerlestracasd’unquotidienaussi
rémunérateurquedévorantpourleprestige
fanéd’unposted’entraîneuradjointdela
neuvièmepuissancedumonde.
Onsedoutequeç’auraitdemandédes
trésorsd’organisationetpasmalde
sacrifices.Maisest-ceunboncalculquand
onsaitque,surlescentetquelque
malheureuxtechniciensbrutalement
remerciésdepuisl’avènementdurugby
professionnel,oncomptequatre-vingt-dix-
neufpourcentd’entraîneursdeclubpour
unseulGuyNovès.
Onimagineque,dansunmondeoùla
respectabilitéprofessionnellesemesureàla
centainedemilliersd’eurosd’indemnités
près,cesmessieurssesontdotésd’un

MONTPELLIER
contrataussisolidequeceluidupremier
Frédéric Mons/L’Équipe

sélectionneurnationalvirédel’histoire.Mais,
toutdemême,riennepermetd’affirmerque
lescoachesquiontrefusél’invitetricolorene
s’enmordrontpasprochainementlesdoigts.

TERREUR
Ainsi,FabienGalthiéenroutepourle
traquenardbrivisteferaitbiendeseméfier.
C’estqueMouradBoudjellalvientderécolter
huitsemainesdefrigopourdedrolatiques
invectivesàl’égarddel’arbitredeToulon-
Racingetquecesaccèsdegouaillese

À LA MAISON
doublentgénéralementchezleprésident
toulonnaisd’uneirrésistibleenviedevirer
sescoaches.
AinsiencoredeFranckAzéma.Biensûr,l’AS
Montferrandéternelleestunemaisonde
confianceoùl’onn’ajamaisbalancéun
entraîneurpourunefinaleperdueen
passant.Maisenfin,quelesClermontois
LeMHRestintraitablecette saisonà domicile,où ses adversaires
omettentdesequalifierenTop14–comme subissentrégulièrement descorrections. Une habitudehéritée
ilsenprennentdangereusementlechemin–
etquel’affairetourneunenouvellefoisau del'èredeJakeWhiteque Vern Cotter afaitfructifier.
fiascoenCouped’Europe,etAzémapourrait,
quisait,constaterqu’iln’yapasqueles points (770) et marqué le plus Cetteforceoffensiveàdomicile Score moyen à domicile :40-17.
20h45 Montpellier d’essais(99)en2017.Elleestsur- n’a pas d’égal en Top14 malgré «Je veux un rugby d’attaque, un
présidentsdeFFRàlunettespourcongédier
soudainuncollaborateurassurélaveillede
CANAL + SPORT Stade Français tout devenue au fil du temps in- les élans de La Rochelle ou de rugby de vitesse,justifieCotter,un
traitable et très féconde à domi- Clermont. Et la méthode de Vern rugby positif auquel les gens peu-
toutesaconfiance.Destrois,PatriceCollazo, DENOTRE ENVOYÉSPÉCIALPERMANENT cile puisqu’elle a engrangé Cotter, arrivée à l'intersaison, ne vent facilement s’identifier. J’atta-
qui«sesentbien,etmêmetrèsbien»dansun PHILIPPE PAILHORIES (avec H.I.) 547points à l’Altrad Stadium, soit va évidemment pas inverser la che beaucoup d’importance à la
clubquiaeffectivementleventenpoupe,est une moyenne de 39 par rencon- tendance.Depuislaprisedepou- culture que l’on partage, à l’iden-
lemoinsmenacéderegretterd’avoirtourné MONTPELLIER – Ça va sûrement en tre. Entre le mois de janvier et un voir du technicien néo-zélandais, tité que l’on développe, et aussi à
ledosàunepigeenbleu.Maisonnepeut étonner certains, en abasourdir, succès devant Bordeaux (31-26) leMHRaengrangétrente-quatre l’imagequel’onrenvoie.»
s’empêcherdesongerqu’ilfautêtrebiensûr peut-être, d'autres.On pense aux et le dernier récital face au LOU des trente-cinq points possibles Les esprits taquins ne man-
persifleursdel’èredeJakeWhite, (38-17), juste avant Noël, les Hé- sur sa pelouse, soit six bonus of- queront pas de rappeler que
desondestinpoursepayerainsileluxede notamment.Mais Montpellier, raultais totalisent 75 essais, soit fensifs sur sept, et franchi la ligne l’image en question est nette-
tellescrisesdevacation. dont le jeu monolithique a parfois unemoyenned’unpeuplusde5à d'essais plus souvent que n'im- ment plus nuancée à l’extérieur.
été jugé barbant, est bel et bien chacune de leur apparition dans porte quelle autre équipe du Montpellier occupe l’avant-
l’équipe qui a inscrit le plus de lequartierduPas-du-Loup. Championnat (voir infographie). dernier rang de la classe uu
Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE
19

Montpellier - Stade Français 15e journée TOP 14

Meilleure attaque à domicile


En nombre
de points
40
En nombre
d'essais
39,7 35
34,3 Les recrues stars
sont de retour
par match par match
5,7
5 4,1 3,9
1 Montpellier 2 La Rochelle 3 Toulon 4 Clermont ContreParis, Montpellier pourras’appuyer sur Aaron
Cruden, Jan Serfontein ou encoreYacouba Camara.
19 marqueurs d'essais La sèche défaite à Brive (29-10) a En revanche, les nouvelles ne
différents à domicile, dont... laissé des traces côté MHR. Phy- sont pas bonnes en provenance
siques,chezFulgenceOuedraogo de l’infirmerie, dont Rémi Bonfils
1 Nadolo (FIJ)
7
essais
(commotion)ouEnzoSanga(che-
ville). Mentales aussi. « Le groupe
vient de rejoindre les rangs (ge-
nou) aux côtés des toujours pen-
Timoci Nagusa est marqué, assure ainsi le centre sionnaires Parisse (ménisque),
La Tomane (AUS), (ballon en main) et Yvan Reilhac, parce que c’est into- Burban (aponévrose) et Steyn
2
Steyn (AFS) 4 ses coéquipiers du MHR lérable de faire des matches (pied). Mis à part le pilier Emma-
font preuve d’une comme ça. Le coach nous l’a rap- nuel Felsina qui réintègre le
B. Du Plessis (AFS), redoutable efficacité pelé. Le président aussi. Il est venu groupe après un an d’absence
4
Picamoles, Nagusa (FIJ) 3 offensive à domicile. nous dire en début de semaine que (blessures à répétition), le staff
cen’étaitplusacceptable.Ilnevient parisien va s’appuyer sur la ma-
pas souvent, mais quand il vient, ce jorité de l’équipe victorieuse face
n’est pas pour rien. » « C’est nor- à l’UBB.
mal qu’il soit venu avec tout ce qu’il
fait pour le club, enchaîne l’ailier Dans l’Hérault
Timoci Nagusa. Mais il n’était vrai- sans pression
ment pas content, je peux vous l’as- Seulement trois changements
surerà100% !» ont été opérés dans le quinze de
Ses joueurs voudront sans départ (Van der Merwe, Alo-
doute le réconforter ce samedi Emile et Djibril Camara entrent).
soir. Vern Cotter pourra compter À la question : Que souhaiter au
sur le retour de certains cadres Stade Français en 2018 ? « Ga-
Top 14 15e journée puisque Aaron Cruden (genou), gnerplusàl’extérieur»,arépondu
pts J. Jan Serfontein (épaule) et Ya- Marvin O’Connor, dont la forma-
C'est beaucoup moins 1
2
La Rochelle
Montpellier
44
42
14
14
couba Camara (cheville, voir p.24)
sont de retour, alors que Jannie
tion ne compte qu’une victoire
hors de ses bases cette saison (à
bien à l'extérieur 3
4
Castres
Racing 92
42
41
14
14
Du Plessis et Davit Kubriachvili
ont repris l’entraînement et ne
Pau). Les Parisiens se déplacent
à Montpellier sans pression. « On
points pris au classement 5 Toulon 37 14 devraient plus tarder à postuler. À n'a rien à perdre », glisse l’ailier.
(sur 35 possible) 8 6
7
Toulouse
Lyon
37
37
14
14
noter que le jeune demi de mêlée
Arthur Guigue (18 ans) prendra
Mais le pilier australien Paul Alo-
Emile sait à quoi s’attendre : « Le
8 Bordeaux-Bègles 33 14 place sur le banc, lui qui ne s’est MHR a des joueurs très physiques,
Photo F. Mons / L’Équipe

points marqués par match


15
9 Pau 31 14 jamais entraîné avec le groupe très puissants, comme Nadolo,
(13e du Top 14) 10 Clermont 31 14 pro. que je connais bien ! » Le Stade
11 Stade Français 27 14 Du côté du Stade Français, Français compte sur sa défense,
essai inscrit par match 12 Brive 20 14 c’est un peu l’inverse. Le club pa- efficace la semaine passée, et
1,4
(13e du Top 14) 13 Agen 18 14 risien sort d’une victoire capitale notamment Willen Alberts,
14 Oyonnax 12 14 face à Bordeaux-Bègles (22-12) deuxième meilleur plaqueur du
aujourd'hui qui lui a permis de se donner un Top 14, pour éviter de prendre la
Bordeaux- 14h45 peu plus d’air sur le bas de clas- marée.
Bègles Lyon sement. P. P. et M. R.
uu (105points, 15 de moyenne) avec «On va vivre des moments très, atouts, insiste aussi sur la nature Brive 16h45 Toulon
seulement dix essais marqués. trèsdurs,présageainsil'ailierpa- même des forces vives. «Ils pos- 18h45
Pourquoi, d’ailleurs, un tel diffé- risien Marvin O’Connor, qui con- sèdent surtout des joueurs de Agen - Castres Canal + Sport aujourd'hui
rentiel ? «C’est bizarre et per- naîtparfaitementlamaison.Cha- grand talent, dit l’arrière castrais, Oyonnax - La Rochelle
sonne ne sait comment répondre cun en est bien conscient, on sait et d’excellents finisseurs comme Stade
Montpellier 20h45 Français Montpellier 20h45 Stade Français
à cette question, concède le cen- toute la rigueur, la discipline, en Nagusa et Nadolo. Ils marquent demain Arbitre : M. Castaignède (Côte d'Argent). • Altrad Stadium.
treYvanReilhac.Uncoachmental défensenotamment,dontilvafal- aussi beaucoup sur des ballons Pau 16h50 Toulouse
est venu nous aider à compren- loirfairepreuve.» portés, mais ils n’ont plus peur de 11 6 1 3 7 14
Racing 92 21h Clermont
dre, mais ça reste pour l’instant L’ailier parisien n’est pas vrai- mettreduvolume.» Nadolo Bardy Nariachvili Alo-Emile Macalou O’Connor
uneénigme.» ment étonné à la lecture de ces La fameuse patte de Cotter. «Il
12 9 4 5 10 13
statistiques affriolantes. «Déjà, a amené cette touche néo-
Serfontein Paillaugue Van Rensburg Flanquart Plisson Waisea
lorsque je jouais là-bas (2015- zélandaise, indique O’Connor, (cap.)
“Cotter a amené cette 2017), on nous reprochait notre avec plus de mouvement et aussi 15 8 2 2 8 15
touche néo-zélandaise jeu, soi-disant uniquement basé cette capacité à s’adapter aux ad- Fall Picamoles
(cap.)
Géli Sempéré Alberts Ensor
avec plus de mouvement sur le physique, explique-t-il. versaires.» En début d’exercice, 13 10 5 4 9 12
et aussi cette capacité à Alors que nos ressources étaient les adversaires mettaient ainsi Reilhac Cruden Willemse Gabrillagues Daguin Danty
s’adapter aux
adversaires ,,
MARVIN O'CONNOR, EX-AILIER DU MHR,
pourtant variées. La puissance
que l’équipe dégage aujourd’hui
finit obligatoirement par te faire
beaucoup de vitesse pour sur-
prendre Montpellier. Contre
Glasgow en Coupe d'Europe
14
T. Nagusa Y. Camara
7 3 1
Haouas Van Der Merwe Nansen
6 11
D. Camara

marquer des points. Ce n’est (36-26) ou même Lyon (38-17),


AUJOURD'HUI AU STADE FRANÇAIS Montpellier 3e attaque Stade Français
11e Entraîneurs
class.
class.

peut-êtrepasleplusbeaurugbyà Louis Picamoles et ses camara- Entraîneurs : :


En attendant, on ne s’ennuie voir, mais il est terriblement effi- des avaient fini par trouver la pa- V. Cotter essais inscrits G. Cooper
pas à l’Altrad Stadium et mainte- cace. En plus, ils ont ajouté une ou rademalgrédesmauvaisesenta- N. Hines 3,57 2,14 O. Azam
4e défense 11e
class.

A. King J. Dupuy
class.

nant que la patte de Cotter com- deuxcordesàleurarc,leurjeuest mes de match. « Montpellier,


mence à se dessiner, on imagine moins frontal avec un Cruden conclut le Bordelais Yann Les- Remplaçants essais encaissés Remplaçants
B. Du Plessis (16) 2,21 2,86 Panis (16)
toutel’inquiétudedesadversaires parfait maître à jouer, un Nadolo gourgues, c’est très difficile à Watremez (17) Felsina (17)
amenés à s’y produire, ces pro- ou un Nagusa plus sollicités. Et ils manœuvreràdomicile.Parceque Mikautadze (18) oppositions De Giovanni (18)
chaines semaines. À part sont fatalement plus dange- c’est solide, costaud, parce que Galletier (19) *Dans cet ordre en Top 14 Ugena (19)
Clermont, qui avait décroché un reux.» c’est toujours un gros combat qui Guigue (20) 10 v. Bouhraoua (20)
bonus défensif (défaite 28-24, le Julien Dumora, le meilleur use, qui épuise et qui fait qu’à la V. Martin (21) Geraghty (21)
Ngandebe (22) 2 v. Yobo (22)
5 novembre), tout le monde est marqueur français du Cham- fin, l’adversaire finit toujours par Jonker (23) 12 m. Herrera (23)
reparti les valises bien pleines. pionnat (7), souligne ces mêmes craquer.» ‘
20 rugby Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE

TOP 14 15e journée Bordeaux-Bègles 14h45 Lyon

Rory Teague
L’impatientanglais
Lenouveaumanager deBordeaux-Bègles,âgédetrente-deux ans,a connuuneascension
rapide depuis ses débutsd’entraîneur, en 2012.
vois comme un surdoué. » L'idylle stratégie, il avait plein d’idées, il banlieue nord de Londres. Puis joueurs… Moi, j’aime faire du coa-
14h45 Bordeaux-Bègles née en mars vient de prendre un voulaitréaliserpleindechoses»,se avec l’équipe d’Angleterre des chingauquotidien.»Untechnicien
CANAL+ Lyon nouvelélan.Marti,contraintparle rappelle Christian Martinez, en- moins de 20 ans, dont il coacha de qualité selon Eddie Jones.
DENOTRE ENVOYÉSPÉCIALPERMANENT départinattendudeJacquesBru- traîneur de Tarbes la saison où le les trois-quarts champions du «C’est un bon et jeune entraîneur,
HAMID IMAKHOUKHENE nel au chevet de l’équipe de nouveaumanagerdel’Unionévo- monde 2016. Et enfin, il intégrait disait de lui l’Australien avant le
France, a confié les clés du ca- luaitdanslesHautes-Pyrénées. l’un des staffs les plus enviés au dernier Tournoi des Six Nations. Il
BORDEAUX – Laurent Marti a de la
suite dans les idées. Il y a quatre
mois, évoquant son nouveau staff
mionaujeunetechnicien(32ans),
promu manager à la tête d’un
staff désormais cent pour cent
«C’étaitunnuméro10degrande
qualité,trèsoffensif,quilisaitbienle
placement de la défense adverse
ENBREF
(ANG)
monde, comme responsable des
skillsauprèsduquinzedelaRose
entrenovembre2016etmai2017.
est demandeur, curieux, il veut le
meilleur et par conséquent, il peut
jouer un rôle clé dans la progres-
technique, le président de l’Union britannique. Une première dans avant de se déterminer, un excel- 32 ans. Rory Teague convient qu’il a siontechniquedesjoueurs.»
Bordeaux-Bègles se montrait la jeune histoire du club girondin. lent joueur au pied dans l’occupa- Manager de l'UBB. connu une ascension rapide.
élogieux en narrant son premier «Oui, mais ça, je m’en fous com- tion du terrain aussi, un bon buteur. «Quand j’étais chez les Saracens, “Il amène de la pression,
mais aussi
,,
contact avec l’Anglais Rory Tea- plètement », coupait le président Mais pas un grand défenseur », rit ¢ 326 Le nombre de mon objectif c’était de trouver un
gue, en charge des trois-quarts. propriétaire de l’Union, avant- “Tine”, qui garde le souvenir d’un points inscrits par Teague travail auprès d’une équipe pro, de la bonne ambiance
« Ç’a été le coup de foudre. On s'est hier,avantdetresserdenouveaux type«charmantdanslavie». en 48 matches de Pro D2 pour m’occuper de l’attaque, a-t il et des sourires
parlé au téléphone le mercredi, il lauriers au natif de Gloucester, entre 2007 et 2011. rappelé hier. C’était mon premier YANN LESGOURGUES,
est venu le vendredi, et on a été francophile et francophone de- “Rory peut jouer un rôle objectif. Après ça, franchement, j’ai DEMI DE MÊLÉE DE L'UBB
clé dans la progression
,,
presqued'accordtoutdesuite.Jele puissonpassageenProD2entre changé de poste tous les six mois. Exigeant et pointilleux, l'An-
2007 et 2011, à Limoges, Tarbes, technique des Je suis resté avec les moins de 20 glais a su imposer son style sur
AurillacetGrenoble.«Parrapport joueurs del’équiped’Angleterre,puisjesuis les bords de la Garonne : «Il est
à son âge, Rory fait preuve d‘une EDDIE JONES, MANAGER monté avec Eddie Jones. Là je suis beaucoup axé sur le jeu sans et
grande maturité.Il a déjà une expé- DU QUINZE D'ANGLETERRE àl’UBBdepuissixmois,jesuisvenu autourduballon,soulignaitlecen-
rience sympathique, même s’il n’a Trois ans plus tard, après une ici pour faire plus de coaching dans tre Julien Rey à la fin de l’été. Se
pas managé des clubs pros. Mais il dernière expérience de joueur à lasemaine.Avecl’équipenationale, relever vite, être au soutien des
ne faut pas s‘enfermer avec Cinderford (Angleterre), une tu passes sept semaines ensemble joueurs, reprendre de la profon-
l’âge…» épaule en vrac, Teague embras- et pendant trois mois, tu fais les deur, combler les trous, voir les es-
Aucun risque, précisément, de sait la carrière d’entraîneur. Il plannings,tuattends,tuvasvoirles paces à réduire, toutes ces petites
voir Teague s'enfermer. Faute de avait vingt-sept ans lorsqu’il inté- choses qu’on ne voit pas, mais im-
temps de jeu dans son club de gra le staff technique de Blac- portantes pour le collectif, ces mo-
Bristol, il débarque à Limoges en kheath (D3 anglaise). La saison ments ingrats qui ont leur impor-
2007 avant d'entamer son tour de suivante, il était appointé à la ré- tance.» Et qui ont redonné de
France. «En termes de jeu et de putéeetonéreuseHarrowSchool l’enthousiasme lors des séances
de Londres, où il côtoyait la star selon le demi de mêlée, Yann
montante, Maro Itoje, en même Lesgourgues : « Rory amène de la
temps qu’il s’occupait des bu- pression, mais aussi de la bonne
teurs à l’Academy des Wasps. ambiance et des sourires. Il n’y a
Toujours dans l’apprentissage, pas de pression négative où, si tu
toujours mobile, on le retrouvait fais tomber un ballon, tu te fais dé-
les deux saisons suivantes à foncer. Ça reste de l’amusement
l’Academy des Saracens, dans la toutenétantsérieux.» ‘

LE SEUL TRENTENAIRE
Avec le départ de Jacques Brunel,
63ans, le Top 14 a perdu le doyen de ses
managers.Il est désormais remplacé
à l'UBB par le plus jeune.
1. Rory Teague (UBB), 32 ans
2. Pierre Mignoni (Lyon), 40 ans
Adrien Buononato (Oyonnax), 40 ans
4 . Nicolas Godignon (Brive), 42 ans
5. Patrice Collazo (La Rochelle), 43 ans
6. Ugo Mola (Toulouse), 44 ans
7. Franck Azéma (Clermont), 46 ans
Simon Mannix (Pau), 46 ans
9. Mauricio Reggiardo (Agen), 47 ans
10. Fabien Galthié (Toulon), 48 ans
11. Laurent Labit et Laurent Travers
(Racing 92), 49 ans
12. Greg Cooper (Stade Français), 52 ans
Nicolas Luttiau/L’Équipe

Christophe Urios (Castres), 52 ans


14. Vern Cotter (Montpellier), 55 ans
Moyenne d'âge : 45 ans et demi
Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE
21
Bordeaux-Bègles – Lyon 15e journée TOP 14

Paslechoix
chez soi LE LOU
SANS BEAUXIS
Auteur d’un très bon
Intraitableà domicilemaisfriableen match face à Pau
dimanche dernier (35-23,
déplacement, Bordeaux-Bègles doit rester vingt points à son actif),
Lionel Beauxis est
invaincuchezlui pourentrer dansletop6. malgré tout remplaçant
pour son retour à
Bordeaux-Bègles avec

Nicolas Luttiau/L’Équipe
DENOTRE ENVOYÉSPÉCIALPERMANENT place qualificative). « Les résultats onneserajamaisdanslessix. »Or,
HAMID IMAKHOUKHENE sontinsuffisants»,aainsiconstaté leclubgirondin,quin’ajamaisfait Lyon. C’est Mike Harris
le président, Laurent Marti, en mieux que septième (en 2015 qui débutera à
BORDEAUX - Alors qu’il lui reste six évoquant la première partie de et2016)depuissaremontéedans l’ouverture, associé à
matchesàdomiciled’iciàlafinde saison. l’élite en 2011, aspire à mieux. Couilloud à la mêlée.
la phase régulière, l’Union Bor- Marc Clerc, le pilier droit, ne nie Toby Arnold étant forfait
deaux-Bèglesfaitpartieducercle pas que cette incapacité à bien Romain Lonca (au centre) et Cameron Woki (à droite) félicitent Geoffrey pour ce match (cuisse),
“Il faut cocher des cases
,,
très fermé des clubs toujours in- voyager perturbe le groupe : Cros après son essai contre LaRochelle (29-19), le 23 décembre. Delon Armitage glisse
vaincus devant leur public (6 vic- à l’extérieur sur la phase « C’est une chose dont on parle sur une aile et Jean-
toires et 1 nul).Il partage ce privi- retour souvent et que l’on essaye de ré- marge de manœuvre est très ré- la pression positive. On a le public Marcellin Buttin, autre
lège avec La Rochelle et MARC CLERC, PILIER DE L’UBB gler. » En ne gagnant qu’une fois duite, donc, forcément qu’à la mai- qui est toujours derrière nous.Il ancien de l’UBB, débute
Montpellier,lesdeuxpremiersdu (à Oyonnax, 9-39) et en ne décro- son on a plus de pression, admet sera important de rester invaincus à l’arrière. Alexis
classement.ÀChabanouauMat- AuRacing,àToulouseouàPau, chant qu’un seul point de bonus Clerc.EtlematchnulcontreBriveà à domicile si on veut espérer se Palisson, de retour de
mut Atlantique, l’UBB s’est ainsi l’UBB menait au score à la mi- défensif en déplacement (à Tou- Chaban (27-27), nous a même en- qualifier dans les six. Et ça passera blessure, est titulaire
offert quelques cadors du Top 14, temps. Avant de lâcher prise en louse, 38-37), Bordeaux s’est levédeuxpoints.Lefaitderesterin- par un gros match ce week-end sur l’autre aile.
comme Clermont, Montpellier, seconde période… «On se met la donc mis dans l’obligation de res- vaincus à domicile, c’est déjà un contre Lyon. » Avant, enfin, des
Toulon ou La Rochelle. Mais, pression de gagner à domicile, car ter irréprochable à domicile, où grand pas, mais il faut cocher des performances probantes à l’exté-
comme les Girondins se mon- c’estprimordial,acquiesceledemi deuxbonusoffensifs(contreParis cases à l’extérieur sur la phase re- rieur.«Certainscommencentàga-
trent toujours aussi inconstants de mêlée Yann Lesgourgues. et Montpellier) ont été glanés. tour. » gner à l’extérieur, que ce soit parmi
loin de leurs bases, leur situation Parce que, si l’on continue de mon- Aujourd’hui, face au LOU, qui pré- Pour le centre Romain Lonca, les gros comme chez nos concur-
au classement reste précaire (8es trer le même visage en déplace- cède l’Union de quatre points, la pression ne rime cependant pas rents directs, note Lesgourgues. Il
à quatre points de la sixième mentquedepuisledébutdesaison, pression sera encore là. « Notre avec tension : «À Chaban, c’est de vafalloirêtreréactif.» ‘

100% numérique

en illimité, 30 jours
gratuits sans engagement
découvrez l’expérience « la numérique »
une autre façon de lire L’Équipe

toutes les avant-premières


et contenus exclusifs

le journal L’Équipe dès 0h30,


même hors connexion

rendez-vous sur

Conditions générales de vente : offre sans engagement valable pour tout nouvel abonnement numérique souscrit à L’Équipe. À l'issue du 1er mois offert, l'abonnement
sera automatiquement reconduit au prix de 9,99€/mois. Vous pouvez vous désabonner à tout moment par simple mail envoyé à notre service client.
22 rugby Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE

TOP 14 15e journée La lutte pour le maintien

EN BAS,
LA GUERRE
DE TROIS
Brive(12e), Agen (13e)etOyonnax(14e)
se disputent lemaintien cettesaison.Alors
que tousreçoivent ceweek-end, l’occasion
leur estdonnéede marquerleur territoire.
Lalutteàtroispourlemaintien, constituéunpetitmatelassur
quisedessinedepuisplusieurs Agen(deuxpoints)et,surtout, Le CABrive de Saïd
moismaintenant,vaconnaître Oyonnax(huitpoints).Enbattant Hirèche a une vraie
aujourd’huiunmoment leRCT,commeilsenontpris occasion de faire le
décisif.Avecencoreonze l’habitudecesdeuxdernières break avec ses
matchesàdisputerd’iciàlafin saisons,ilspeuvents’éloigner concurrents
delasaisonrégulière,ilserait unpeuplusdela13e place, aujourd’hui, en cas de
exagérédeparlerdetournant, synonymedebarragede succès face à Toulon.
maiscette15e journéeest,à maintienenfindesaisonfaceau
coupsûr,importante.Pourquoi ? finalistemalheureuxde
Parcequelestroisderniersdu Pro D2.LeSUA,quantàlui,
Top14–Brive(12e),Agen(13e)et chercheraàconfirmerson
Oyonnax(14e)–évoluent regaindeformeàdomicile(trois
aujourd’huiàdomicilefaceàdes victoiresd’affilée)contre
membresdutop6, Castres,l’équipeenformedu
respectivementToulon(5e), moment(septsuccès
Castres(3e)etLaRochelle(1er). consécutifs).LesOyomen,
Celuiquil’emporteraferamalà opposésauleaderrochelais,
Frédéric Lancelot/L’Équipe

sesconcurrentsdirects,surtout sontclairementlesplusen
sic’estBrive.LesCorréziens, danger.Déjàbattusàquatre
danslesillagedeleurcapitaine reprisesàdomicile,ilsn’ontplus
SaïdHirèche(lireparailleurs), gagnéunmatchdepuisle
se sontrefaitunesantéces 9septembre.C’étaitfaceàAgen
dernièressemainesetsesont (12-10). ‘

Agen 18 h 45 Castres

Labatailled’Armandie
Invaincu depuis trois matches à domicile, Agen mise sur sa bonne dynamique
etun gros turnoverpourrêverau maintien.

6
(12e)etd’envisagerlemaintiendi- Pour stopper la machine cas-
18h45 Agen rect en Top 14 la saison pro- traise et continuer à croire au
RUGBY + Castres chaine. C’est un nouveau défi qui maintien, le duo d’entraîneurs
s’annonce pour le premier match Reggiardo-Prosper a décidé de
Agen n'a plus battu MAXIME RAULIN de l’année 2018 au stade Arman- s’appuyer sur une grande majo-
Castres à domicile die. Agen reçoit Castres, « la rité du quinze victorieux face à
depuis près de six Armandien’apasencorelesallu- meilleure équipe du moment », Brive. Et donc d’effectuer douze
ans. res d’une forteresse imprenable, dixit l’entraîneur Mauricio Reg- changements par rapport à
La dernière victoire mais l’antre du promu agenais giardo. l’équipe balayée à La Rochelle le
du SUA remonte au commence à se faire une petite week-end dernier (47-6). Un pro-
24 février 2012 réputation. Pour la première ré- Un quinze de départ cessus récurrent depuis le début
(23-12).Depuis, ception de la saison, le Racing 92 « maison » de saison, même si l’encadre-
le COs'est imposé deux (23-19) s’était cassé les dents sur Le CO reste sur une série de sept mentagenaisréfutetouteidéede
fois à Armandie et la pelouse d’Agen. Derrière, La victoires, la première fin octobre lâcher les matches à l’extérieur
y a fait un match nul. Rochelle, Pau et Lyon en étaient contre… Agen (43-28). Reggiardo malgré le très maigre butin ra-
Manuel Blondeau/Icon Sport

repartis victorieux. Depuis début «s'attend à recevoir une équipe menéloindesesbases(unbonus


novembre, la donne a changé. Le championne de France du com- défensifàOyonnax).
SUA reste sur trois succès de bat» :«Les conditions de match Ainsi, une équipe type semble
rang chez lui face à Toulon promettent un combat atroce. se dégager pour les rencontres à
(26-24), le Stade Français (29-13) Nous parlons souvent de la guerre la maison avec sept joueurs (Bé-
et Brive (27-13). Douze points en- des rucks. Là, cela sera aussi la thune, Marchois, Januarie, McIn-
grangés qui permettent aux Age- guerre des mauls, la guerre des tyre, Nakosi, Fouyssac et Tilsley)
Filipo Nakosi, l'ailier agenais, monte progressivement en puissance. nais de rester au contact de Brive mêlées,laguerretoutcourt...» qui enchaîneront leur quatrième uu
Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE
23
La lutte pour le maintien 15e journée TOP 14

Brive 16 h 45 Toulon

Hirèche,préposéauxbarbelés
Plus gros plaqueur etdeuxième meilleur gratteur du Top 14,
le flanker estleleader deladéfensebriviste.
Qui va mieuxdepuis quelque temps.
très propre dans ce qu’il fait et il agit en photype du gratteur modèle (1,83 m,
16h45 Brive fonctiondelasituation.»«Ilsaitquandet 103kg),«cequiluiconfèred’êtredense
CANAL + Toulon comment il faut plaquer en haut ou en etbassursesappuis»selonGodignon,
bas,affineDidierCasadei,lecoachdes Hirèche jouit aussi d’une explosivité
DENOTRE ENVOYÉSPÉCIAL avants brivistes. Il maîtrise son place- rare qui lui permet de se relever et de
OLLIVIER BIENFAIT ment et l’anticipation.» À l’évocation de tenterdegratterquasiinstantanément
ces propos, Hirèche, que tous quali- aprèsavoirmisl'adversaireausol.Rien
BRIVE (CORRÈZE) – Pas vraiment en joie fient d’impavide, touille dans sa tasse d’étonnantàencroireRenaudLonguè-
d’être mis en avant, Saïd Hirèche de café vide et souffle : «Le plaquage, vre, ex-directeur des équipes de
questionne:«Vousêtesbiensûrdevou- c’est plein de paramètres à prendre en Franced’athlétisme,préparateurphy-
loirfairecetarticle-là?»Decrainteque
cette mise en lumière lui porte «la
poisse»,letroisième-ligneailedeBrive
compte.Ilyal’attitudedel’adversaire,sa
propre position, les conditions climati-
quesquipeuventinduire–parexemple,
siqueduStadeFrançaisen2008-2009
lorsqueHirècheyévoluait:«Ilatoujours
euunevitessegestuelletrèsélevéepour
ENBREF
SAÏDHIRECHE
(32ans)enchaîne:«Sivousytenez,fai- tu vas davantage aller aux jambes lors- un gabarit comme le sien.» Autant de 32 ans.
tes-le, mais passez-le dimanche, après qu’ilpleut–,lefaitquetessoutienssoient qualités qui font dire à l’ouvreur Mat- 1,83 m ; 103 kg.
Toulon.»Humilitéfaitehomme,lecapi- prochesoupas…» thieuUgalde:«Pourlenuméro10queje Troisième-ligne.
tainedesNoiretBlancregardeailleurs suis,Saïdestuneénormesécurité.C’est Club : Brive.
lorsqu’onsoulignequ’ilestleplusgros Le morphotype idéal l’undesraresquisoitirréprochablechez
plaqueur(167cettesaison,soitplusde
douze par match en moyenne) et le
du gratteur, avec un centre
de gravité bas
nous,cettesaison.»
La justesse de ses interventions, la 13
Hirèche n'a pas manqué
deuxièmemeilleurgratteurduCham- Leflankernecessedesebonifier,dixit pertinence de ses analyses, Hirèche
pionnat (17, derrière le Palois Steffon Nicolas Godignon, le manager du les met au crédit des entraînements un seul match de Top 14
Armitageà19).Sourirepresquegêné, CAB:«Ilanotammentapprisàtrierles quotidiens,lorsdesquelssesgesteset cette saison. Et il a été
l’enfant de Mantes-la-Jolie (Yvelines) plaquages.Ceuxoùtudoist’imposersur réactions deviennent des automatis- titularisé à 13 reprises
reprend:«Lapremièrechosequej’aiap- laligned’avantageetceuxoùiltefautsu- mes.Iln’oublienéanmoinspasdeciter sur 14 possibles.
prise lorsque j’ai commencé le rugby (à birpourisolertonadversairedesespar- Jérémy Davidson, actuel membre du
quatorzeans),ç’aétéleplaquage.D’em- tenaires.Commeilaappriségalementà staffbordelais,qu’ilacroiséàAurillac,
blée, j’ai trouvé ça relativement facile et trier les grattages. À ne pas aller fer- il y a quelques années. « J’ai beaucoup
j’aiaiméça.Lecontact,lecombat…Ilyen railler pour un ballon perdu d’avance.» échangé avec lui afin de m’améliorer
avaitbienplusqu’aukaraté,unsportque Desprogrèsdusaussiàuninvestisse- techniquement,retientHirèche.Lebon
j’avaispratiquéprécédemment.» menttrèspersonnel.DaRosyvadesa geste, je le lui dois en partie. Tu peux
TalonneurdesCorréziens,François confidence:«Lesoirmêmeoulelende- monter sur un mec comme un V 2, si tu
Da Ros remet la pendule à l’heure du main, Saïd récupère les vidéos des ren- n’as pas la technique… C’est comme un
jour pour résumer ce qu’est devenu contrespouranalyserdanssoncoinses buteur,s’iltapecommeunbourrin,mais
son pote, plaqueur gourmand : «Saïd, plaquagesetlesoptimiserpourl’avenir.» qu’il ne sait pas placer son pied, il
c’est une référence en la matière. Il est Doté d’un gros moteur et du mor- échouera.»

Oyonnax 18 h 45 La Rochelle
uutitularisation à Armandie quand
quatre autres en seront à trois
(Joly, Tanga, Miquel et Erbani).
Oyonnax face àson Everest
Unecontinuitérassurantepourle Adrien Le promu, lanterne rougedu Top14, affrontele leader rochelais.La tâches’annonce ardue.
groupe lancé dans l’opération Buononato,
survieduSUA. entraîneur (57-12). Et l’analyse de quelques taux de réussite au plaquage sa- chelle présente un taux de réus-
Pour renverser le Castres d'Oyonnax. 18h45 Oyonnax secteurs statistiques ne plaide tisfaisant (88 %), une discipline site de 86 % dans ce secteur
Olympique, Agen compte no- RUGBY + La Rochelle guère en faveur des hommes correcte (moins de 10 pénalités (2e derrièreMontpellierà88 %)et
tamment sur un homme : Filipo d’Adrien Buononato, toujours en concédées par match), mais gè- vole en moyenne 1,5 ballon par
Nakosi. L’ailier fidjien (10 mat- Unpremiercoupd’œilau quête d’un second succès cette rentmalleurstempsfaibles.Ilsfe- match.Autant de munitions qui
ches, 3 essais dont un doublé classement donne saisonenTop14.«J’aiétédansleur ront face à des Rochelais qui ont pourraientmanqueràl’USO.
face au Stade Français) monte uneidéedel’écart situationquandj’étaisavecAgenen profité de leur nouveau terrain

9,7
progressivement en puissance. séparant Oyon- Top14,compatitledeuxième-ligne d’entraînement synthétique pour Cette rencontre
Avec quarante-cinq défenseurs nax, lanterne rochelaisWilliamDemotte.Onsait s’acclimater aux conditions du met aussi aux pri-
battus depuis le début de saison, rouge,duleader à quoi s’attendre : le combat.Pour stade Charles-Mathon.«On s’est ses l’équipe qui
il est en tête de ce classement. Il rochelais : tren- une équipe qui veut arracher un beaucoupplusentraînéssurlesyn- réalise le plus de
arrive également en cinquième te-deux points. maintien,çanepassequeparlà. » thétique, notamment pour les ap- passes après contact (20,2 par
position du plus grand nombre Un second coup puissurlestouchesetlesmêlées », match pour La Rochelle) à celle

33
de mètres gagnés (759 contre d’œil au résultat Ce match des extrê- admetWilliamDemotte. quienréussitlemoins(9,7).Lasta-
944 au Parisien Tony Ensor). du match aller mes oppose la tistique illustre la propension du

79 %
Dernier fait d’arme : une charge conforte l’idée que meilleure attaque du Demotte leaderàjouerdansledosdeladé-
dévastatrice sur Thomas Laran- l’USO se retrouve Championnat – La Rochelle avec évoque la fense, à la franchir souvent (près
jeira. L’arrière briviste est resté face à une tâche 29,6pointsmarquésparmatch–à touche. de 12 fois par match), quand le
Romai,n Perrocheau/L’Équipe

sur le cul ! Nakosi l’a joué monumentale laplusmauvaisedéfense–Oyon- Cela pourrait être l’un des sec- promu, lui, peine à casser le pre-
comme un certain Josua Tui- aujourd’hui :àMar- nax, qui concède 33 points en teurs clés de la rencontre.Oyon- mierrideaudéfensif(moinsdesix
sova, son frère cadet de Toulon cel-Deflandre, fin moyenne. Avec une telle porosité nax, avec seulement 79 % de ses fois par match).Ceci explique la
adepte des percussions électri- septembre, le défensive,lesjoueursdel’Ain,par ballons captés, présente le plus difficulté des Oyomen à marquer,
santes.Suffisantpourélectrocu- promuavaitsubisa ailleurs séduisants dans le jeu, mauvais alignement du Cham- malgréleurfacultéàtenirleballon
ter Castres et garder le fil con- plus lourde défaite auront le plus grand mal à se pionnat, avec 2,7 lancers par (plus forte possession du Top 14
ducteur? cette saison maintenir.Ilsaffichentpourtantun match égarés.À l’inverse, La Ro- avec18'25”parmatch). C.Do.
24 rugby Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE

TOP 14 15e journée Tableau de bord

aujourd'hui Rugby Top 14 15e journée


Bordeaux-Bègles 14h45 Lyon
total domicile extérieur séries cartons

6
Brive 16h45 Toulon pts
18h45 J. G. N. P. p. c. diff. Bo.Bd. J. G. N. P. p. c. J. G. N. P. p. c. J. R.
Agen - Castres 1 La Rochelle 44 14 10 0 4 414 257 +157 4 0 7 7 0 0 278 96 7 3 0 4 136 161 P.G.G.P.G. 10 1
Oyonnax - La Rochelle
Montpellier 20h45 Stade Français
2 Montpellier 42 14 9 0 5 385 310 +75 6 0 7 7 0 0 280 118 7 2 0 5 105 192 G.P.P.G.P. 8 1
demain 3 Castres 42 14 9 0 5 373 320 +53 3 3 7 6 0 1 201 132 7 3 0 4 172 188 G.G.G.G.G. 16 0
Le nombre de
Pau 16h50 Toulouse 4 Racing 92 41 14 9 0 5 315 242 +73 2 3 7 6 0 1 168 106 7 3 0 4 147 136 G.G.P.G.G. 9 3 joueurs de Toulon
Racing 92 21h Clermont 5 Toulon 37 14 7 0 7 383 323 +60 4 5 7 6 0 1 245 150 7 1 0 6 138 173 P.P.G.G.P. 11 0 qui étaient présents
6 Toulouse 37 14 8 1 5 361 318 +43 1 2 7 6 0 1 221 155 7 2 1 4 140 163 P.G.P.P.G. 14 0 lors du dernier
classement réalisateurs succès du RCT
1. Botica (Oyonnax), 161 points. 7 Lyon 37 14 8 0 6 350 302 +48 4 1 7 5 0 2 220 117 7 3 0 4 130 185 P.P.P.P.G. 12 1
2. Ramos (Toulouse), 157 points. à Brive, le
3. Urdapilleta (Castres), 144 points.
8 Bordeaux-Bègles 33 14 7 1 6 379 355 +24 2 1 7 6 1 0 228 148 7 1 0 6 151 207 G.N.P.G.P. 5 3 19septembre 2014
4. Taylor (Pau), 117 points. 9 Pau 31 14 7 0 7 309 323 -14 0 3 7 5 0 2 180 127 7 2 0 5 129 196 G.P.G.G.P. 13 1 (13-53).
5. Beauxis (Lyon), 115 points. 10 Clermont 31 14 6 1 7 403 350 +53 2 3 7 6 0 1 240 128 7 0 1 6 163 222 G.N.G.P.P. 16 1 Il 'agit de Guirado, Chiocci,
6. Parra (Clermont), 102 points. Suta, Taofifenua, Tillous-
7. Jalibert (Bordeaux-Bègles), 99 points. 11 Stade Français 27 14 6 0 8 285 368 -83 1 2 7 5 0 2 185 152 7 1 0 6 100 216 G.P.G.P.G. 11 0
8. Mcintyre (Agen), 93 points. Borde et Bastareaud.
9. Plisson (Stade Français), Belleau
12 Brive 20 14 4 1 9 253 421 -168 1 1 7 4 0 3 144 147 7 0 1 6 109 274 P.N.G.P.G. 12 1
(Toulon), 92 points. 13 Agen 18 14 4 0 10 262 382 -120 0 2 7 4 0 3 140 134 7 0 0 7 122 248 P.G.P.G.P. 10 0
14 Oyonnax 12 14 1 2 11 262 463 -201 0 4 7 1 2 4 123 171 7 0 0 7 139 292 P.N.P.P.P. 6 1

Canal + aujourd'hui Canal + aujourd'hui


L’HOMME À SUIVRE Bordeaux-Bègles 14h45 Lyon Brive 16h45 Toulon
Arbitre : M. Dufort (Côte Basques-Landes). • Stade Jacques-Chaban-Delmas. Arbitre : M. Brousset (Midi-Pyrénées). • Stade Amédée-Domenech.

Second 11
Connor
6
Diaby S. Taofifenua Ric
1 3
Gill
7 14
Palisson
11
Megdoud
6
Hirèche
1 3
Asiechvili M. Van Der Lakafia
7 14
Tuisova
départ 12 9 4 5 10 13 12 9
(cap.)
4
Merwe
5 10 13

pour Rey Lesgourgues L. Jones Oosthuizen Harris Belan Galala Marques Le Devedec R. Taofifenua Trinh-Duc Fekitoa

Camara 15 8 2 2 8 15 15 8 2 2 8 15
Ducuing Tauleigne Maynadier Ivaldi Halafihi Buttin Laranjeira Hauman Tadjer Guirado Vermeulen Bonneval
C’estlegrandretourde 13 10 5 4 9 12 13 10 5 4 9 12
YacoubaCamara(23ans) Lonca Jalibert J.Marais Lambey Couilloud Regard Mignardi Ugalde P. Marais Kruger Mathewson Bastareaud
(cap.)
Sylvain Thomas/L’Équipe

(cap.)
avecMontpellier.Blessé 14 7 3 1 6 11 14 7 3 1 6 11
àlacheville(ruptured’un Fuatai Woki Cobilas Menini Puricelli (cap.) D. Armitage Lapeyre Waqaniburotu Puafisi Fresia Isa Radradra
ligament)le22octobre
dernierfaceàExeteren Bordeaux- 5e attaque 8e Lyon Brive 14e attaque 4e Toulon
class.

class.
class.

class.
Couped’Europe(défaite Bègles essais inscrits
Entraîneur : Entraîneur :
essais inscrits
Entraîneur :
27-24),letroisième-ligne Entraîneur : P. Mignoni N. Godignon F. Galthié
R. Teague 2,50 2,71 Remplaçants Remplaçants 1,79 3,21 Remplaçants
arrivécetétéenprovenanceduStadeToulousaina
10e défense 3e Lacombe (16) Acquier (16) 13e défense 7e Soury (16)
class.

class.
Remplaçants
class.

class.
étécoupédanssonélanpendantdeuxmoisetdemi. Pélissié (16) Buckle (17) Devisme (17) Chiocci (17)
«C’étaitlongetchiantderesterauchaudpendantque essais encaissés Roodt (18) Snyman (18) essais encaissés Suta (18)
Poirot (17) 3 2,21 3,71 2,29
lescamaradesjouaient,areconnulenéo- Aliouat (18) Tuifua (19) Koyamaibole (19) Monribot (19)
Montpelliérain.Jesuistrèsheureuxderetrouverle Cazeaux (19) oppositions Michalak (20) Luafutu (20) oppositions Belleau (20)
Roumat (20) *Dans cet ordre en Top 14 Cretin (21) Cazenave (21) *Dans cet ordre en Top 14 Pietersen (21)
terrain.Marééducationaprisunpeuplusdetempsque Serin (21) Beauxis (22) Germain (22) Tillous-Borde (22)
prévumaismachevillevamieux.Aujourd’hui,jeme Volavola (22) 3 v. Clément (23) Jourdain (23) 7 v. Chilachava (23)
sensd’attaque.Mêmesijesaisqu’auniveaudurythme Clerc (23) 2 v.
çaseraunpeuplusdifficile.Àmoidevitem’adapter 3 m. 9 m.
pourrentrervraimentdansl’équipe.»
Sonentraîneur,VernCotter,n’apashésitéàle
relancerdirectementdanslegrandbainfaceau
StadeFrançaisoùilretrouverasonpostede
prédilection,côtéouvertdelatroisièmeligne Rugby + aujourd'hui Rugby + aujourd'hui
héraultaisecomposéedeJulienBardyetLouis Agen 18h45 Castres Oyonnax 18h45 La Rochelle
Picamoles.UnretourquitombeàpicpourleMHR
Arbitre : M. Gaüzere (Côte Basque-Landes). • Stade Armandie. Arbitre : M. Marchat (Midi-Pyrénées). • Stade Charles-Mathon.
enraisonduforfaitdeFulgenceOuedraogo
(commotioncérébrale).Aprèsungrosdébutde 11 6 1 3 7 14 11 6 1 3 7 14
saisonsoussesnouvellescouleurs(7matches, Nakosi Tanga Béthune Kotze Babillot Caminati Muller Aranda Ursache Vartan Kaulachvili Lamboley Lacroix
7titularisations),Camararevientaussiaubon (cap.)
12 9 4 5 10 13 12 9 4 5 10 13
momentavecenlignedemireleTournoidesSix
Fouyssac Januarie Marchois Capo Ortega Urdapilleta Ebersohn Seuteni Gondrand Fabbri Jolmes Lamb Jordaan
Nationsavecl’équipedeFrance.«Jevaisd’abord (cap.) 8
essayerderetrouverdesbonnessensations,puismon 15 8 2 2 15 15 8 2 2 8 15
meilleurniveau,atemporisél’internationalfrançais Laporte Miquel Ngauamo Jenneker Vaipulu Battle Basson Grice MacDonald Orioli Gourdon Murimurivalu
(6sélections).JeveuxêtrebonavecMontpellieretle 13 10 5 4 9 12 13 10 5 4 9 12
restesuivraautomatiquement.Maprioritéestde Sadie McIntyre Braendlin Samson Kockott Vialelle Lasmarrigues Botica Battye Tanguy Kerr-Barlow Aguillon
revenirtrèsfortavecmonclub.» M.R. (cap.) (cap.)
14 7 3 1 6 11 14 7 3 1 6 11
Tilsley Farre Joly Lazar Caballero D. Smith Ikpefan Taïeb Mirtskhulava Pelo Amosa Rattez

Agen 12e attaque 6e Castres Oyonnax 12e attaque 1er La Rochelle


class.

class.
class.

class.

RÈGLEMENT
Entraîneur : Entraîneur : Entraîneur : Entraîneur :
QUATRE POINTS pour une victoire, DEUX pour un nul, P. Sella essais inscrits C. Urios A. Buononato essais inscrits P. Collazo
ZÉRO pour une défaite. UN POINT DE BONUS pour chaque Remplaçants 1,93 2,93 Remplaçants Remplaçants 1,57 3,57 Remplaçants
équipe qui marque trois essais de plus que son adversaire Bosch (16) 12e défense 6e Rallier (16) Geledan (16) 14e défense 2e Maurouard (16)
class.

class.
class.

class.

et/ou perd par cinq points ou moins d’écart. Les deux Phelipponneau (17) Tichit (17) Raynaud (17) Priso (17)
Murday (18) essais encaissés Lassalle (18) Browning (18) essais encaissés Demotte (18)
premiers qualifiés en demi-finales,disputées sur terrain 3,36 2,21 3,79 1,57
neutre. Les 3e, 4e, 5eet 6e disputent un tour de barrages (19 Erbani (19) Tulou (19) Tauleigne (19) Eaton (19)
au 21 mai 2017) sur le terrain des deux mieux classés. Les Verdu (20) oppositions Combezou (20) Audy (20) oppositions Balès (20)
Lamoulie (21) *Dans cet ordre en Top 14 Radosavljevic (21) Veau (21) *Dans cet ordre en Top 14 B. James (21)
vainqueurs en demi-finales (26 au 28 mai 2017). La finale
aura lieu le 4 juin 2017 à Saint-Denis. Les treizième et Heriteau (22) Bias (22) Ma'Afu (22) Boudehent (22)
Da. Ryan (23) 4 v. 2 v. Tussac (23) Ceccarelli (23) 2 v. Atonio (23)
quatorzième sont relégués en Pro D 2. En cas d’égalité, les
équipes sont départagées par les points terrain, puis par la 6 m. 2 m.
différence de points lors des confrontations directes.
Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE
25
e
PRO D 2 18 journée tableau de bord

FFR Rugby Pro D2 18e JOURNÉE hier Narbonne 16 41


Nevers (BO) 31-8 Aurillac
matches Massy 37-14 Grenoble
Mont-de-Marsan 6 23
Altrad etle maillot bleu, 1 Montauban
pts

60
J. G. N. P.
17 14 1 2
p.
405
c. diff. bo. bd.
289 +116 2 0
Narbonne 41-23 Mont-de-Marsan
Arbitre : M. Nuchy (Côte d'Argent). Parc des
Sports et de l'Amitié. - 3500 spectateurs.

ça coince Narbonne
Dax 20-20 Bayonne
2 Mont-de-Marsan 55 18 11 0 7 507 312 +195 9 2 Biarritz 19-6 Carcassonne 15 Cazes–14 Navakadretia, 13 Plessis
3 Perpignan 55 18 11 1 6 531 381 +150 7 2 Soyaux-Angoulême 23-19 Vannes (BD) Couillaud, 12 Ravuetaki, 11 Fekitoa–10 (o)
À un peu plus de deux jours du maillot des Bleus, il est men- Brett, 9 (m) Rouet–7 Guillaume, 8 Belzons, 6
comité directeur de la FFR de- tionné la «nécessité d’une mise 4 Grenoble 53 18 12 0 6 499 438 +61 3 2 Perpignan (BD) 22-23 Béziers
Collet–5 Paulino, 4 Manchia–3 Ma'Afu, 2
vant examiner l’offre du groupe en concurrence transparente et 5 Biarritz 50 18 11 0 7 458 382 +76 3 3 demain Esteriola, 1 Bristow. Réalisations : 4 E,
Altrad pour le partenariat du d’une procédure de sélection im- 6 Colomiers 45 17 9 1 7 395 363 +32 4 3 12h15 Navakadretia (25e, 67e), Ravuetaki (45e, 60e) ;
7 Béziers 44 18 10 0 8 400 413 -13 2 2 Montauban - Colomiers 5 B, Brett (8e, 14e, 36e, 55e, 77e) ; 3 T, Brett
maillot de l’équipe de France, la partiale ». Ces diverses remar- (25e, 60e, 67e). Remplacements : 41e :
Ligue a jeté un pavé dans la ques sont des critiques directes 8 Soyaux-Angoulême 37 18 8 1 9 360 408 -48 0 3 Eurosport 2
Ma'Afu par Feao ; 55e : Paulino par Taele-
mare.Hiersoir,elleacommuni- de comportements récents des 9 Nevers 36 18 8 0 10 340 355 -15 3 1 Pavihi ; 60e : Collet par Toevalu ; 62e :
qué l’avis extrêmement réservé dirigeants de la FFR : fin juin, 10 Bayonne 36 18 7 1 10 460 522 -62 3 3 prochaine journée 19e Esteriola par Boundjema ; 67e : Guillaume par
11 Vannes 36 18 7 0 11 415 479 -64 4 4 Collet, Plessis Couillaud par Stott ; 69e : Rouet
du comité d’éthique et de déon- dans un cas concernant Mont- jeudi 11 janvier 20h45 par Aziza ; 73e : Navakadretia par Dut ; 74e :
tologie du rugby français, que pellier, le coup de fil de Bernard 12 Massy 36 18 8 0 10 369 391 -22 1 3 Béziers - Biarritz (Canal + Sport) Bristow par Pirlet. Cartons : 2 jaunes : Feao
les présidents de club avaient Laporte au président de la com- 13 Aurillac 34 18 7 1 10 386 387 -1 1 3 vendredi 12 janvier 20h (42e), Paulino (41e).Entraîneur : S. Kefu.
eux-mêmessaisi.Cecomitées- mission d’appel ; plus récem- 14 Dax 30 18 6 1 11 339 464 -125 1 3 Colomiers - Narbonne ¢ Carcassonne -
Mont-de-Marsan
15 Laousse Azpiazu–14 Matanavou, 13 Ratu, 12
time qu’un partenariat entre la ment, l’appel d’offres pour le 15 Narbonne 29 18 6 1 11 316 485 -169 2 1 Mont-de-Marsan ¢ Vannes - Massy ¢ R. Cabannes, 11 Naituvi–10 (o) Gerber, 9 (m)
FFRetl’entreprisedeMohedAl- partenaire maillot du quinze de 16 Carcassonne 23 18 4 0 14 330 441 -111 2 5 Aurillac - Soyaux-Angoulême ¢ Grenoble - Loustalot–7 Garrault, 8 Pearce, 6 Becognee–5
trad, président de Montpellier, France, effectué alors que le Nevers Rey, 4 Astle–3 Negrotto, 2 Khribache, 1 Muzzio.
20h30 Réalisations : 2 E, Khribache (49e), Billou (79e) ;
«nécessiterait de prévoir des gar- contrat avec Altrad était déjà Dax - Perpignan (Eurosport 2)
marqueurs réalisateurs 3 B, Gerber (3e, 32e, 57e) ; 2 T, Gerber (49e),
de-fous pour garantir l’absence dans les tuyaux. En réaction à Laousse Azpiazu (79e). Remplacements : 50e :
de toute possibilité de favoritisme cet avis, la Ligue annonce 1. Hamdaoui (Biarritz), Visinia 1. Bosviel (Montauban), 194points. dimanche 14 janvier 14h15 Negrotto par Desmaison, R. Cabannes par
(Grenoble), Wakaya (Mont-de- 2. Girard (Massy, + 22), 165points. Bayonne - Montauban (Eurosport 2) Otazo, Khribache par David, Muzzio par Hugues ;
de la part de la FFR » vis-à-vis du qu’elle souhaite travailler avec Marsan), Lutumailagi (Vannes), 3. Bernard (Biarritz, + 14), 152points. 62e : Gerber par Laborde ; 66e : Rey par Du
MHR. Ces « garde-fous », qui la FFR sur la mise en place des 8 essais. 4. Meret (Soyaux-Angoulême), 142 points. Preez, Pearce par Tastet ; 69e : Loustalot par
n’existent pas aujourd’hui selon garanties avant toute décision 5. Laveau (Bayonne, + 1), 5. Suchier (Béziers, + 11), 130points. Billou. Cartons : 2 jaunes : Astle (25e),
ce comité, toucheraient « deux sur un partenariat avec le Cabannes (Mont-de-Marsan), 7 6. Bousquet (Perpignan, + 22), 124 points. Garrault (66e). Entraîneur : C. Laussucq.
points précis : la désignation des groupeAltrad.BernardLaporte, essais. 7. Bustos Moyano (Bayonne), Le Gal
7. Lilomaiava (Aurillac), Tisseron (Nevers), 122 points.
arbitres et l’intervention de la qui espérait finaliser rapide- (Bayonne), Artru, Delai (+1)... 9. Segonds (Aurillac), 114 points.
commission d’appel ». Par ment ce contrat, est sous pres- 6essais. 10. Moeke (Vannes, + 11), 108points.
ailleurs,concernantl’appeld’of- sion.
fres pour le partenariat du A.Ba.
Perpignan 9 22 Massy 19 37 Soyaux-Angoulême 13 23
Béziers 6 23 Grenoble 6 14 Vannes 9 19
en direct du Top 14 Arbitre : M. Hourquet (Midi-Pyrénées). Stade Aimé-Giral.
- 9234 spectateurs.
Arbitre : M. Clave (Armagnac-Bigorre). Stade Jules-La-
doumègue.
Arbitre : M. Ramos (Languedoc). Stade Chanzy. -
3000spectateurs environ.
Perpignan (BONUS DÉFENSIF) Massy Soyaux-Angoulême
15 Farnoux–14 Bousquet, 13 Mafi, 12 Piukala, 11 Acebes– 15 Girard–14 Sella, 13 Delage, 12 Delbouis, 11 Dumas–10 15 Lafforgue–14 Caneda, 13 Sitauti, 12 Mau, 11 Salawa–
ÉQUIPEDEFRANCE en qualité de joueur supplémentaire. 10 (o) Selponi, 9 (m) Ecochard–7 Brazo, 8 Pelepele (o) Katz, 9 (m) Prier–7 Ancely, 8 Gorcioaia, 6 Desassis–5 10 (o) Meret, 9 (m) Ayestaran–7 Lescure, 8 I. Fono, 6
MOLA CRAINT Hingano connaît bien le Top 14 pour Lemalu, 6 Chateau–5 Vivalda, 4 Shahn–3 Brown, 2 Madigan, 4 Cazac–3 Kaikatsishvili, 2 Delhommel, Coletta–5 Taelaga, 4 Lebas–3 Halavatau, 2 Le Guen,
DES CONFLITS D’INTÉRÊTS avoir évolué à La Rochelle entre 2014 Carbou, 1 Forletta. 1 Abadie. 1 El Jai.
Réalisations : 1 E, Bousquet (42e) ; 5 B, Bousquet (15e, Réalisations : 3 E, Delhommel (33e), Naikadawa (68e), Réalisations : 2 E, Halavatau (39e), Perraux (64e) ; 3 B,
Ugo Mola a fait part hier de son et 2016 (26 matches, 6 essais).Il 28e, 40e, 52e, 67e) ; 1 T, Bousquet (42e). Sella (74e) ; 6 B, Girard (10e, 18e, 22e, 40e, 46e, 61e) ; 2 T, Perraux (12e, 18e, 56e) ; 2 T, Perraux (39e), Briscadieu
scepticisme quant à la collaboration arrivera mardi en provenance du Japon Remplacements : 51e : Piukala par Cocagi, Carbou par Girard (33e, 74e). (64e).
ponctuelle d’entraîneurs du Top 14 où il évoluait depuis deux ans.En Lam, Forletta par Walcker ; 61e : Brown par Boutemane, Remplacements : 56e : Gorcioaia par Naikadawa ; 58e : Remplacements : 6e : Meret par Perraux ; 11e : Mau par
avec le staff de l’équipe de France, attendant, l'ASM va devoir bricoler Selponi par Seguy, Chateau par Faleafa ; 67e : Ecochard Delhommel par Acosta ; 64e : Kaikatsishvili par Currie, Roger ; 25e : Ayestaran par Briscadieu ; 50e : Taelaga par
par Deghmache ; 79e : Brazo par Andre. Abadie par Soave ; 69e : Delage par Ratinaud ; 71e : Cazac Sutiachvili, I. Fono par N'Zi ; 64e : Le Guen par Paquet ; 68e
craignant des «conflits d’intérêts pour son déplacement demain soir à la Cartons : aucun. par Azagoh ; 75e : Prier par Roussarie, Katz par Grimoldby. : El Jai par Lavergne ; 71e : Lafforgue par Le Guen.
latents ». « Prenons un exemple tout U Arena (21 heures).Franck Azéma, qui Entraîneur : C. Lanta. Cartons : aucun. Entraîneur : D. Faugeron. Cartons : 1 jaune : El Jai (57e).
simple, a posé le manager de Toulouse. ménage Morgan Parra, prévoit Béziers Grenoble Entraîneur : J. Laïrle.
Sébastien Bruno, entraîneur de Lyon (et d'aligner de nombreux jeunes 15 Peyras-Loustalet–14 Gmir, 13 Max, 12 Nawaqatabu, 11 15 Jasmin–14 Guillemin, 13 Taufa, 12 Hunt, 11 Jacquelain– Vannes (BONUS DÉFENSIF)
Touizni–10 (o) Suchier, 9 (m) Valentine–7 Bourdeau, 8 10 (o) Latorre, 9 (m) Saseras–7 Alexandre, 8 Godener, 6 15 Bouthier–14 Bly, 13 Pic, 12 Mourot, 11 Duplenne–10
désormais adjoint de Jacques Brunel (Trussardi, Lavernhe, Septar et l'ailier Viiga, 6 Barrere–5 Maamry, 4 Best–3 Manukula, 2 Pinto Hayes–5 Fifita, 4 Uys–3 Oz, 2 Fourcade, 1 Talakai. (o) Moeke, 9 (m) Le Bail–7 Bolenaivalu, 8 Vosawai, 6
au sein du quinze de France), je le joue débutant Ezeala). Ferrer, 1 Wardi. Réalisations : 1 E, Godener (57e) ; 3 B, Latorre (3e, 25e), Abiven–5 Jones, 4 Debruin–3 Tafili, 2 Leafa, 1 Vola.
en doublon (Toulouse-Lyon est prévu le Côté Racing, l'ouvreur sud-africain Pat Réalisations : 2 E, pénalité (60e), Nawaqatabu (80e) ; 3 Francis (49e). Remplacements : 28e : Guillemin par Réalisations : 1 E, Le Bourhis (59e) ; 4 B, Moeke (8e, 23e,
10 mars prochain, pendant le Tournoi). Lambie, blessé à une pommette le B, Suchier (30e, 39e, 74e) ; 1 T, Suchier (80e). Taumalolo ; 36e : Talakai par Guillemin ; 40e : Latorre par 29e), Bouthier (78e) ; 1 T, Moeke (59e). Remplacements :
Remplacements : 41e : Manukula par Hagan, Wardi par Francis ; 45e : Saseras par Mélé ; 55e : Fifita par Nkinsi ; 64e 24e : Le Bail par Le Bourhis ; 45e : Bly par Lutumailagi ;
Est-ce qu’il a du poids ou pas dans la week-end dernier à Oyonnax, est Fernandes, Pinto Ferrer par Fualau ; 61e : Maamry par : Godener par Swerling Finaipepe ; 68e : Jasmin par Gelin ; 49e : Tafili par Kite ; 54e : Debruin par Picquette ; 56e :
sélection de l’un de mes joueurs ? Je ménagé.C'est Rémi Tales qui portera Desroche ; 66e : Barrere par Massot ; 68e : Valentine par J. 69e : Fourcade par Mas ; 75e : Oz par Edwards. Cartons : Leafa par Cloostermans ; 64e : Vosawai par Burgaud ; 75e :
vous pose juste la question mais je ne le numéro 10 sachant que le retour de Blanc ; 73e : Touizni par Niko. Temporaire : Viiga par 1jaune : Talakai (26e). Jones par Debruin, Moeke par PIcault.
sais pas. Après, je connais Sébastien Dan Carter est espéré la semaine Massot (26e-35e). Entraîneur : S. Glas. Cartons : 2 jaunes : Bolenaivalu (38e), Moeke (64e).
Cartons : aucun. Entraîneur : J. Spitzer.
Bruno et l’intégrité de ce garçon donc je prochaine contre le Munster.Le demi Entraîneur : D. Aucagne.
n’ai pas de doute sur la personne. » de mêlée Teddy Iribaren est incertain
Bruno a été libéré par le LOUpour le et Maxime Machenaud devrait Nevers 24 31 Biarritz 9 19 Dax 6 20
Tournoi des Six Nations.D’autres débuter. Aurillac 8 8 Carcassonne 6 6 Bayonne 13 20
entraîneurs pourraient intervenir Arbitre : M. Prederie (Côte Basque-Landes). Stade du Pré Arbitre : M.Carrillo (Île-de-France). Arbitre : M. Blasco-Baqué (Midi-Pyrénées). Stade
auprès des Bleus lors de la tournée de PAU Fleuri. - 5298 spectateurs. Stade Aguiléra. - 4200 spectateurs. Maurice-Boyau. - 4600 spectateurs.
juin en Nouvelle-Zélande.Les PLUSIEURS TAULIERS Nevers (BONUS OFFENSIF) Biarritz Dax
entraîneurs des 14 clubs sont attendus MALADES AVANT TOULOUSE 15 Derrieux–14 Zébango, 13 Naqiri Kunavore, 12 San 15 Hamdaoui–14 Delai, 13 Dachary, 12 Arrate, 11 Artru– 15 Cachet–14 Bureitakiyaca, 13 Ropiha, 12 Klemenczak,
lundi à Marcoussis pour une rencontre La Section, qui a connu une semaine Martin, 11 Blanc–10 (o) Vuillemin, 9 (m) Faleali'i–7 10 (o) Bernard, 9 (m) M. Lucu–7 De Coninck, 8 Soqeta, 6 11 Justes–10 (o) Berchesi, 9 (m) Pic–7 Taofifenua, 8
Bastide, 8 Fraser, 6 Kazubek–5 Toleafoa, 4 Bradshaw–3 Dubarry–5 Singer, 4 Bastien–3 Botha, 2 Chambord, 1 Meron, 6 August–5 Tuineau, 4 Ternisien–3 Fa'Anunu, 2
avec Brunel et son staff.«La dynamique agitée avec la démission du vice- Garcia, 2 Maury, 1 N'Diaye. Cabarry. Delonca, 1 David.
souhaitée par la Fédé (voulant) que les président Yannick Le Garrérès, a Réalisations : 4 E, Kazubek (13e), Vuillemin (20e), Réalisations : 1 E, Delai (73e) ; 4 B, Bernard (11e, 31e, Réalisations : 2 E, Pic (51e), Justes (57e) ; 2 B, Cachet
clubs s’investissent au plus près de entretenu le flou quant à la composition Bastide (25e), Blanc (50e) ; 1 B, Vuillemin (9e) ; 4 T, 36e, 65e) ; 1 T, Bernard (73e). (13e, 28e) ; 2 T, Cachet (51e, 57e).
Vuillemin Remplacements : 18e : Botha par Lourdelet ; 50e : Remplacements : 59e : Meron par Chiappesoni,
l’équipe de France, ça peut être une de son groupe, avec un entraînement Remplacements : 49e : N'Diaye par Roelofse ; 56e : Chambord par Peyresblanques, Cabarry par Synaeghel ; Ternisien par Liebenberg ; 65e : Tuineau par Maurens,
bonne chose », a estimé Mola, mais organisé à huis clos hier. De nombreux Fraser par Fabregue ; 63e : Garcia par Merabet ; 64e : 59e : Soqeta par Manu Siosefo ; 62e : Arrate par J. Berchesi par Bau ; 69e : Ropiha par Devade ; 70e : Delonca
«j’ai encore une fois peut-être la joueurs faisaient défaut, comme Bastide par Gibouin, Faleali'i par Urruty ; 69e : Toleafoa Vakacegu ; 65e : Singer par Nabou ; 74e : M. Lucu par par Blanchard ; 73e : Taofifenua par Tuineau ; 79e : David
faiblesse de penser que chacun reviendra l'ouvreur Colin Slade, le centre Conrad par Basson ; 72e : Maury par Visagie ; 78e : Vuillemin par Loustaunau, Hamdaoui par Burton. par Choinard.
Herry. Cartons : aucun. Entraîneur : X. Péméja. Cartons : aucun. Cartons : 1 jaune : Fa'Anunu (23e).
rapidement à ses intérêts personnels ». Smith, le troisième-ligne Steffon Aurillac Entraîneur : G. Quesada. Entraîneur : P. Furet.
Armitage et les piliers Thomas Domingo 15 McPhee–14 Valentin, 13 Luatua, 12 Sharikadze, 11 Carcassonne Bayonne
CLERMONT et Malik Hamadache, tous annoncés Waqaliva–10 (o) Petitjean, 9 (m) Boisset–7 Roussel, 8 15 Renaud–14 Oltmann, 13 Grammatico, 12 Sheridan, 11 15 Bustos Moyano–14 Laveau, 13 Robinson, 12
HINGANO EN RENFORT CONTRE «malades». Le choix de les aligner Maninoa, 6 Maituku–5 Fourcade, 4 Edwards–3 Alves, 2 Bettencourt–10 (o) Bouvier, 9 (m) Raynaud–7 Koffi, 8 Muscarditz, 11 Fuster–10 (o) Du Plessis, 9 (m) Saubusse–
Catanzano, 1 Escur. Réalisations : 1 E, Maninoa (32e) ; 1 Tuilagi, 6 Domolailai–5 Coste, 4 Gimeno–3 Civil, 2 Bissuel, 7 Marmouyet, 8 A. Davis, 6 Latimer–5 Huete, 4 Van Lill–3
LE RACING 92 demain contre Toulouse sera effectué B, Petitjean (23e). 1 Ursache. Orlandi, 2 Labouyrie, 1 Iguiniz.
Confronté à une épidémie de au dernier moment par le staff. Remplacements : 26e : Alves par Taukeiaho, Catanzano Réalisations : 2 B, Renaud (28e, 40e). Réalisations : 2 E, Laveau (39e), Huete (64e) ; 2 B, Saubusse
blessures, avec une quinzaine de De son côté, le Stade Toulousain sera par Du Toit, Escur par Nostadt ; 46e : Edwards par Escur ; Remplacements : 49e : Gimeno par Lainault, Civil par (2e, 36e) ; 2 T, Saubusse (39e, 64e).
joueurs sur le flanc, Clermont a encore privé de l'ailier Yohann Huget 55e : Boisset par Bouyssou ; 64e : Valentin par Cassan ; Burduli ; 54e : Tuilagi par Tison ; 59e : Bissuel par Bruté de Remplacements : 29e : Bustos Moyano par Thiéry ; 54e :
66e : Fourcade par Nouhaillaguet, Maituku par Vialle ; 70e Remur ; 63e : Domolailai par Roidot ; 74e : Ursache par Orlandi par Taufa, Van Lill par Jaulhac ; 60e : Marmouyet
annoncé hier le recrutement jusqu'à la (cuisse), du centre Yann David (ischios) : Petitjean par Dubourdeau ; 72e : Nostadt par Escur. Fournier, Raynaud par Anon. par Battut ; 69e : A. Davis par Beattie ; 76e : Robinson par
fin de la saison du centre ou ailier ou du pilier Lucas Pointud (luxation de Cartons : 1 jaune : Nostadt (46e). Cartons : 1 jaune : Domolailai (35e). Rouet. Cartons : 1 jaune : Marmouyet (49e).
australien Malietoa Hingano (25 ans) l'épaule). Entraîneur : A. Bester. Entraîneur : C. Labit. Entraîneur : P. Berbizier.
26 ha ndba ll Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE

AMICAL France 19 h 15 Égypte

Caucheteux,
unbleude trente-deuxans
L’ailier deSaint-Raphaël, meilleur buteurdu Championnat,
semblebienparti pourenfindisputer sonpremier Euro.
YANN HILDWEIN Caucheteux étoffe petit à petit clé – et s’arracher pour livrer
les liens avec ses partenaires, une passe décisive à Valentin
Il avait cru à une blague quand on qu’il connaissait bien en tant Porte alors qu’il était en désé-
lui avait annoncé, début décem- qu’adversaires. Encore un peu quilibre, plaqué par un défen-
bre, qu’il figurait sur la liste élar- sur la retenue dans la vie du seuradverse.
gie de l’équipe de France pour le groupe,leboute-en-trainréserve «Je me rappelle une phrase de
Championnat d’Europe. Raphaël pour l’heure ses farces à Adrien Patrice Canayer, l’entraîneur de
Caucheteux en connaît un rayon, Dipanda,soncoéquipierenclub. Montpellier, quand j’étais au centre

,,
lui qui est capable d’égayer une de formation il y a dix ans : “Quand
heure de trajet en bus à coups ”Je suis peut-être tu es jeune, il faut avoir les dents
d’histoires drôles. Mais celle-ci encore jeune… qui traînent sur le parquet.” Je
paraissait un peu énorme : ap- RAPHAËL CAUCHETEUX suis peut-être encore jeune… »,
pelé en sélection pour la pre- Didier Dinart connaît bien le lous- glisse-t-il.
mièrefoisàtrente-deuxans ? tic pour l’avoir chaperonné il y a Et ce drôle de petit jeune a de
Cesoir,enmatchdepréparation quinzeanslorsqu’iljouaitàMont- solides chances d’embarquer la
contre l’Égypte, le grand échalas pellier, comme il le faisait avec semaine prochaine pour l’Euro
(2,02m) au visage taillé à la serpe Nikola Karabatic et d’autres ga- enCroatie.«C’esttrèsbien,cequ’il
se plantera pourtant tout au bout mins du centre de formation. Le afait,apprécieDinart.Jusqu’alors,
del’alignementfrançaissurlepar- sélectionneur compte sur son il n’y avait pas la place en équipe de
quetdel’AccorHotelsArenadePa- gabarit, atypique chez un ailier, France avec des monuments
ris-Bercy pendant la Marseillaise, pour défendre au poste d’arrière, comme Michaël Guigou devant lui.
maillotbleuàsixétoilessurledos commeillefaitenclub. Mais il n’est jamais trop tard pour
et bonheur en bandoulière. «Il y a Et nul ne nourrit le moindre progresser ni pour être sélec-
unmois,jenepensaisplusdutoutà doute sur l’expérience et les ta- tionné. » ‘
l’équipedeFranceetcelametombe lents de finisseur de celui qui est

programme
un peu dessus…, s’émerveillait-il
jeudi soir à Rouen, à l’issue de sa
tout simplement le meilleur bu-
teur du Championnat de France
feuille de match
première cape contre la Norvège depuis2004etlacréationdelaLi- France - Égypte : 19h15
des Bleus (32-27). Je prends du plaisir à cha- gue nationale de handball : 1 438 (beIN Sports 3 et W9). AccorHotels
Golden League (2e étape) queinstant,j’enprofite. » réalisations en 298 matches à Arena. Arbitres : MM. Gatelis et
hier ¢ L’ailier gauche de Saint-Ra-
phaëln’apparaissaitpourtantpas
77 % de réussite, dont 542 penal-
ties…
Mazeika (LIT).
France-Norvège, 32-27 France
aujourd'hui 19h15 dans le groupe appelé pour la C’est sur sa chère ligne des 2Lenne ; 5N.Remili ; 7Lagarde ;
(À Paris, AccorHotels Arena) préparation mais le sélection- sept mètres que le Languedo- 10Mem ; 13N.Karabatic ;
France-Égypte neur, Didier Dinart, a sorti une cien d’origine a ouvert son 14K.Mahé ; 17N’Guessan ; 19Abalo ;
demain 17h nouvellesurprisedesonchapeau compteur international après 20Sorhaindo (cap.) ; 21Guigou ;
(À Paris, AccorHotels Arena) en le convoquant à la suite de la à peine cinquante secondes de 22L.Karabatic ; 26N.Claire ;
France-Danemark grave blessure (tendon d’Achille) jeucontrelaNorvège,cadeaudu 27Dipanda ; 28Porte ; 30Tournat ;
de l’arrière gauche William Ac- coach pour alléger la pression 31Nahi ; 32Caucheteux. Gardiens :
Championnat d’Europe cambray.Plutôtqu’unpetitjeune, pesant sur ses épaules. «Ça te 1.Dumoulin ; 12V.Gérard ; 24Meyer.
Croatie (12-28 janvier) voici donc un grand nouveau qui soulage », souffle-t-il. «Rata- Sélectionneur : D.Dinart.
Premier tour à Porec ouvre les yeux comme un gamin touille », son surnom (avec Égypte
Alain Mounic/L’Équipe

aupieddusapin.Passerentreles « l'Albatros »), n’a pas raté 3Mamdouh ; 4M.R.Aly ; 5Fathy ;


vendredi 12 20h30 8Ramadan ; 9Issa ; 10Abdelrazek ;
mains d’une couturière pour grand-chose ensuite, meilleur
France-Norvège 18Ibrahim ; 24El-Masry ; 25Nawar ;
ajuster sa tenue, c’était tout nou- marqueur français de la soirée
dimanche 14 18h15 veaupourlui.«Àl’entraînement,le avec six buts, tous sur penalty, 31Elwakil ; 39Elderaa ; 49Khallaf ;
France-Autriche niveau est complètement différent, pour deux tirs manqués. On l’a 66El-Ahmar (cap.) ; 89Shebib ;
Pour son premier match en bleu, Raphaël Caucheteux a été quasi parfait mardi 16 18h15 ajoute-t-il. Ici, les ballons arrivent également vu réussir un cro- 90Zein ; 91Sanad. Gardiens :
aux jets de sept mètres (6/7) et s'est enlevé un peu de pression, lui qui France-Biélorussie exactement où ils doivent arri- che-patte de vieux roublard 88Hendawy ; 95M.Aly ; 96Eltayar.
joue sa place pour le Championnat d'Europe. ver… » –deux minutes d’exclusion à la Sélectionneur : M.Ragab.

TouslàsaufGuigou
Face à l’Égypte, Didier Dinartpourrapoursuivresarevue d’effectif.Sans son ailier gauche titulaire,
touché au bras età nouveau préservé.
Danslafouléedeleurprobantevictoire ensuiteentraînésdurantpresquedeux vais pouvoir jouer», se réjouissait-il tout Il est prévu que je rejoue dimanche», une défense étagée, que l’on doit donc
face la Norvège jeudi (32-27), les Bleus heures, avec notamment de belles sourire. contreleDanemark. aborder différemment. Et à ma connais-
ontrejointParispourarriverà23h30à séances de tennis ballon à trois contre En revanche, Michaël Guigou, muni Didier Dinart n’alignera donc tou- sance,cen’estpasunenationparticipant
leur hôtel, dans le quartier de Bercy. trois qui provoquèrent quelques bon- d’unemplâtresurlebrasgauche,sou- jours pas l’ailier montpelliérain pour auChampionnatd’Europe(sourire),donc
Après la matinée d’hier, consacrée aux nespartiesderigolade. venir d’un choc subi lors de la séance leur deuxième match préparatoire, ce sera un match de travail tout en cher-
soins et à la récupération, ils ont re- En délicatesse avec sa cheville de- d’entraînement de mercredi, s’est en- face aux Égyptiens, où il sera question chantàpréserverdesjoueurscadres.»
trouvéavecplaisirl’AccorHotelsArena, puisunesemaine,LukaKarabatics’est traîné à part avec Julien Meyer puis de poursuivre sa revue d’effectif. «Des Si l’Égypte n’a pas pesé bien lourd
qu’ils n’avaient plus foulée depuis leur entraîné normalement. Plus tôt dans VincentGérard. joueurs comme Romain Lagarde et Dy- jeudi face au champion olympique da-
sacre mondial en janvier 2017 et qu'ils l’après-midi, le pivot parisien avait «Lorsd’unjeu,j’aiprisdepleinfouetle lan Nahi (qui ne sont pas entrés en jeu nois (37-22), son jeu atypique et le défi
retrouvent pour un match aujourd'hui, passé une échographie de contrôle qui poteau sur l’ensemble du bras gauche, jeudisoir)pourrontavoirdutempsdejeu physique qu’elle propose traditionnel-
faceàl'Égypte(19h15). avaitfiniparlerassurer.«Aujourd’hui,je évitant la tête de peu, expliquait-il hier. contre l’Égypte, indique l’entraîneur lementdonnerontunpeudeselàcette
Les champions du monde se sont suis sur la bonne voie. Normalement, je Cen’estriendegrave,justeungroschoc. français.C’estunadversairequipratique rencontre. J.L.F.
Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE
27
volley-ba ll
12e journée LIGUE A

France terre d’asile GUILLAUME DEGOULET

Reprise en fanfare de la Ligue A avec un duel


majuscule entre les deux leaders du Cham-
pour douze succès toutes compétitions
confondues, grâceàunStéphenBoyerétince-
lant.
Maisl’afficheentrelechampion2016(Paris)
L’hiver s’annonceshowenLigueA pionnat, Paris et Chaumont. Un match disputé
à guichets fermés dans la salle Pierre-Charpy
et le champion 2017 (Chaumont) ne concen-
trera pas tous les regards ce soir. La faute au
avec leretour detroisjoueursmajeursau du stade Charléty (XIIIe arrondissement) et qui
s’annonce aussi explosif qu’à l'aller, remporté
retour en France, dès les premiers jours du
mercato d’hiver (1er – 31 janvier), de trois gros
mercato :LeRouxà Rennes, Van den Dries à parl'équipedelacapitale(3-2).
Depuis ce revers, le CVB ne s'est incliné
talents offensifs : Kévin Le Roux à Rennes,
Bram Van den Dries à Toulouse et Konstantin
Toulouseet Cupkovic à Tours.Explications. qu'une seule fois (au tie-break à Toulouse) CupkovicàTours. ‘

12
ACES
Nicolas Luttiau/L’Équipe

Nicolas Luttiau/L’Équipe
Alain Mounic/L’Équipe

aujourd'hui 19h POUR NGAPETH


Tourcoing-Sète
Plus que jamais, il mérite son surnom
19h30
Paris-Chaumont d'«Épaule de feu». Jeudi soir, Earvin
Ngapeth a écrit un chapitre de
20h
Nantes-Rezé-Poitiers
l’histoire du volley italien en
Nice-Tours balançant… 12 aces lors de la victoire
de Modène face à Sora (3-1).
20h30
Montpellier-Rennes Exceptionnel sur vingt-neuf services
(pour 7 fautes), et nouveau record en
Mercredi 10 janvier 20h Série A. Le précédent appartenait au
Ajaccio-Toulouse pointu slovène passé par Paris Mitja
Gasparini, lors de la saison 2011-2012,
avec Vérone (11). En 2006-2007, Frantz
Granvorka avait claqué 9 aces lors de
la victoire de Tarente face au Rome de
Classement Hubert Henno. C’était, jusqu’à présent,
pts J. la meilleure marque pour un Français
1 Chaumont 27 11 dans le prestigieux Championnat
2 Paris 27 11 transalpin. «En un match, il en a mis
3 Poitiers 23 11 plus que moi sur une saison», rigolait
4 Tours 20 11 hier Benjamin Toniutti, le capitaine des
5 Tourcoing 20 11 Bleus.
6 Ajaccio 17 11 Au final, Ngapeth a de nouveau réalisé
Montpellier 17 11 une prestation énorme : outre ses
Kévin LE ROUX Bram VAN DEN DRIES (BEL) Konstantin CUPKOVIC (SER) 7
8 Sète 13 11 12coups de canon, il a aussi été
Rennes Toulouse Tours 9 Nice 12 11 performant à l’attaque (12/23) et
n Central / pointu n Pointu n Réceptionneur-attaquant 10 Nantes-Rezé 10 11 effectué 2 contres pour un total de
11 Rennes 6 11 26points, synonyme de distinction de

Le choix du cœur
Le 31 décembre, Rennes a frappé fort en attirant
Le choix familial
À Toulouse, dernier du classement, il est attendu
Le choix du défi
Pour lui non plus, rien n’était planifié. Après une
12 Toulouse 6 11 MVP de la partie, la huitième en quinze
rencontres. Surtout, grâce à ce succès,
Modène reste au contact des deux
dans ses filets l’un des meilleurs internationaux comme le messie, ou presque. Pour son unique saison en Grèce, à l’Olympiakos, le Serbe avait leaders, à trois points de Pérouse et à
français du moment : Kévin Le Roux. Guère épanoui saison en Ligue A, l’an passé, le géant belge Bram volontairement choisi de mettre sa carrière entre deux de Civitanova.
à Moscou, le central longiligne (2,09 m, 28 ans) a Van den Dries (2,07 m, 28 ans) a porté les Spacer’s parenthèses quelques mois pour s’occuper d’un
profité d’une discussion avec les dirigeants du jusqu’en finale du Championnat, perdue devant membre de sa famille atteint d’un cancer. « Je
Dynamo pour mettre fin à l’aventure entamée en Chaumont (0-3). Derrière, l’attaquant flamand a m’entraînais et je jouais avec Pozarevac, qui est le club
octobre dernier. « Ils n’aimaient pas mon volley, c’est monnayé son talent en Corée du Sud, à Ansan. de chez moi, juste pour garder la forme, glisse ce
tout », souffle Le Roux, qui a touché les trois quarts Une expérience délicate qui s’est achevée le jour où réceptionneur-attaquant très physique (2,05 m,
de son contrat avant de rentrer, le cœur léger, en les dirigeants du club ont débarqué chez lui. 31ans), qui avait laissé une belle impression à Tours,
France. Où il n’a pas tardé à trouver un point de « Les résultats n’étaient pas à la hauteur de leurs lors de la saison 2015-2016. J’étais tout proche de
chute. Notamment proposé à Tours, il a finalement espérances. Ils m’ont dit qu’ils ne pouvaient virer que signer un gros contrat hors d’Europe et puis Pascal
atterri à Rennes, coaché par Nikola Matijasevic, le le coach ou moi, raconte « VDD », auteur de deux Foussard m’a appelé. J’ai dit oui de suite. »
père de son agent, Georges. « Le choix du cœur, cartons à… 41 points, la saison dernière, et élu En quête d’un remplaçant au Slovène Ziga Stern, pas
explique l’ex-Cannois. J’ai passé treize ans à Saint- meilleur pointu de France. Cela a été moi, mais j’ai franchement à son aise en Touraine et parti dès le
Malo, mes parents sont à Nantes, mes amis dans la touché l’intégralité de mon contrat. » 20 décembre dernier, le directeur général du TVB
région. Je n’avais pas envie de repartir à l’étranger Lui n’était pas mécontent de tourner la page n’a pas eu à argumenter longtemps pour
après la galère russe. » asiatique et sa femme, enceinte d’un petit garçon convaincre Cupkovic de revenir en France. « C’est
Au sein de l’effectif gallo, il apportera son dont la naissance est prévue en avril, très heureuse mon côté compétiteur qui a parlé, sourit l’international
expérience, sa puissance exceptionnelle au service de rentrer à Toulouse. « J’avais beaucoup de serbe, également passé par l’Italie et la Pologne, et
et sa hauteur… à l’attaque. Car l'immense breton propositions financièrement plus intéressantes, mais dont l’association en bout de filet avec Nathan
évoluera comme pointu, un poste qu’il n’a plus j'ai donné priorité au confort familial et à la perspective Wounembaina et Hermans Egleskalns annonce des
Sébastien Leban/L’Équipe

occupé depuis son passage en Corée du Sud il y a de disputer la Ligue des champions pour la première étincelles. J’ai l’occasion de réécrire mon histoire avec
deux ans. Dans sa course au maintien, Rennes aura fois.» De retour dans le rôle du joker médical de le club car la dernière fois nous avons perdu en demi-
besoin de ces trois ingrédients pour réussir. «J’y l'Espagnol Andres Villena, absent plusieurs mois finales du Championnat (contre Paris, au match
crois et je pense qu’on peut même attraper le wagon (genou), Van den Dries sait pourtant que la mission d’appui). Ce ne sera pas simple car Chaumont est un
pour les play-offs réservés aux huit premiers », assure maintien sera complexe. « Encore plus avec l'arrivée champion sortant encore très impressionnant, mais je
Le Roux, qui n’a pas renoncé à l’ambition. de Kévin (Le Roux) à Rennes», rigole-t-il. vais donner mon maximum. » Tours n’attend que ça.
28 tennis Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE

ATP 250 Pune dur

Gilles Simon tentera


aujourd'hui face au
Sud-Africain
Kevin Anderson
de remporter son premier
titre depuis celui décroché
à Marseille, en 2015.

Idranil Mukherjee/AFP
Simonen solo incisif
Sansstaffni famille,Gilles Simonadominé MarinCilic, hieren Inde,etrallié sa première finale
depuis septembre2015.Vivreau présentlui réussit.
VINCENT COGNET écarté Roberto Bautista Agut, il a etsurunefrappeoùjevoisCilicclai- pourtant en finale dès le coup danslecourt.Toutcelan’allaitnulle
éliminé hier Marin Cilic (1-6, 6-3, rement se crisper. Ensuite, il y a eu d’envoi de la saison suivante. part…J’aiprisladécisionaufeeling.
Dire que la soudaine flambée de 6-2), signant ainsi son sixième deplusenplusd’échangesdufond, Étonnant? Plutôt, si l’on se sou- Ça ne veut pas dire que je ne chan-
Gilles Simon à Pune ne le boule- succès en sept matches contre le ça a commencé à devenir dur pour vient que le Niçois voyage désor- gerai pas d’avis un jour. Mais c’est
verse pas plus que ça n’est pas Croate. Il veut juste raison garder. lui. Le dernier set est resté dans demi-finales maisseul.Toutseul. monchoixdumoment.»
exagéré. « Pour le moment, ça « Si j’avais perdu le premier set 6-0, cettelignée:j’airéussiàl’empêcher Grâce à sa perf', Simon est re-
marche bien, mais c’est toujours j’aurais pu prendre deux bulles, d’attaquer.»
Simon b. Cilic (CRO), “J’essaye juste de faire venu trois ans en arrière. C’est la
1-6, 6-3, 6-2
fragile », lâche-t-il, en évitant soi- avoue-t-il tout de go. Mais un ou La grande histoire de cette se- Anderson (AFS) b. Paire, simple. D’entrer sur première fois depuis Wimbledon
gneusement de s’enflammer. Le deuxjeuxontfaittournerlapartie.À maine en Inde tient plutôt à son 6-7 (6), 7-6 (2), 6-1 le terrain, de trouver 2015 qu’il dégomme deux top 20
Français disputera pourtant
aujourd’huisapremièrefinaleATP
depuis… 833 jours (Metz, en sep-
6-1, je n’étais pas bien, mais je me
suis dit : “On ne sait jamais”… »
Après, j’ai la réussite de breaker ra-
côté incongru. Ou tout du moins
imprévisible. Tombé en chute li-
bre à la 89e place mondiale, sorti
des solutions et de
gagner mon match ,,
GILLES SIMON
dansunmêmetournoi(Cilicest6e
mondial ; Bautista-Agut, 20e). Et il
visera aujourd’hui son premier ti-
tembre2015).Etilnel’apasvolée: pidement au deuxième set, sur un quatorze fois dès le premier tour tredepuisMarseille2015.Dequoi
quarante-huit heures après avoir retour chanceux en pleine lucarne en 2017, Simon (33 ans) se glisse «Jesuisicisansmafamilleetsans le rendre nostalgique? Pas du
staff, dit-il. Mais je rappelle que je tout : « Franchement, tout ça ne
suis resté neuf mois sans coach m’intéresse pas, lâche-t-il. Le
quand je me suis séparé de “Tutu” passé, je le laisse à la maison. Je

Paire :«Éclatéphysiquement»
stats
(Thierry Tulasne, son entraîneur n’essaye pas de rajeunir, j’essaye
12/18 defévrier2007àseptembre2012) justedefairesimple.D’entrersurle
Pourcentage de réussite et que je n’ai plus de staff depuis terrain, de trouver des solutions et
«Quevousa-t-ilmanqué trois sets. Mais je suis content, Complètement. En arrivant ici, en finale pour Simon l’automne dernier. Ce n’est pas un de gagner mon match. Le reste,
pourallerplusloin ? mes coups sont là. En général, le j’aurais signé pour simplement Finales ATP. Il en a gagné changement drastique, je m’y suis hein…»Sonmédiocreclassement
Je perds cette demi-finale parce tennisrevientviteavecmoi. entrer sur le court et perdre au douze sur dix-huit. habitué. En aucun cas, ce n’est un ATPneluipermetplusdefairedes
que je manque de fraîcheur. Je Ducoup,l’objectifestde premier tour. Au final, je n’ai pas nouveau départ pour moi. Vous sa- plans sur la comète : « Mon pro-
n’ai repris l’entraînement qu’il y a serefaireunecaissephysique mal au dos, je fais demies et je ne 66,6 % vez,jesuisunsolitaire.Quandjesuis gramme tient de la galère, dit-il.
une semaine, en arrivant à Pune. avantl’Opend’Australie ? passe pas loin de battre Ander- seul,jevaistrèsbien.» Déjà,jetented’êtrespecialexempt
Masters 1000
Je sortais de deux mois sans ten- Déjà, l’objectif va être de récupé- son, qui joue très bien. Je ne suis La décision de se séparer à la pour Sydney la semaine prochaine.
nis et sans physique. Et encore, rer. Je vole demain (aujourd’hui) pas du tout triste ! Au contraire, je 0 % (0/2) fois de son coach (Jan de Witt), de Ensuite, pour l’Australie, je peux
j’ai eu pas mal de chance. J’étais pour Sydney, où j’arriverai un jour suistrèsheureuxdemasemaine. ATP 500 son préparateur physique (Milos tomber sur un gros dès le premier
censé jouer les qualifs et le fait et demi plus tard. Du coup, je En plus, le bonus, c’est que ces Jelisavcic) et de son préparateur tour. Après, j’ai demandé des wild-
d’obtenir une wild-card m’a per- pense à me retirer du tournoi. Le deux mois d’arrêt m’ont donné 100 % (1/1) mental (Ronan Lafaix) tenait à la cards à Montpellier et à Marseille.
mis de gagner trois ou quatre tennis, je l’ai dans la raquette. Je trèsenviedejoueretdemebattre ATP 250
foisdelaraisonetdel’instinct.«Je Mais est-ce que je les obtiendrai ?
jours d’entraînement. Là, juste ne veux pas prendre de risques. sur le terrain. Soyons honnête, ce suis parti d’un constat, explique Si- Impossible à dire. En fait, je ne vois
après le match, je me sens com- Je veux avant tout me refaire un n’est pas le cas tout le temps. Je 73,3 % (11 /15) mon. J’étais très bien entouré, en pas plus loin que le lendemain. »
plètement éclaté physiquement. physique. me connais, si j’ai du plaisir, tout pleine forme physique, en pleine Aujourd’hui, ce lendemain s’ap-
J’ai mal partout. J’ai quand Ondiraitquecettesemaine estpossible.» bourre à l’entraînement mais, en pelleKevinAnderson.Cequisuffit
mêmejouétroisgrosmatchesen àPunevousarassuré… V. C. match, je ne mettais pas une balle déjààvousobstruerlavue. ‘
Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE
tennis 29
dur Doha ATP 250

Une aubaine
pour Monfils
Le forfait de Dominic Thiem, hier à Doha,
offre au Français une occasion inespérée
de décrocher son septième titre
pour son tournoi de reprise.
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL ment. Au Qatar, il voulait d’abord demi-finales
GAËTAN SCHERRER « emmagasiner de la confiance » : y
jouer une 27e finale en carrière ne Monfils b. Thiem (AUT), forfait
Rublev (RUS) b. Pella (ARG),
DOHA – L’histoire de Gaël Monfils et faisait pas partie de ses plans de 6-2, 4-6, 7-6 (2) .
Dominic Thiem, bons amis en voyage. « On avait abordé le tournoi
dehors des courts, est faite de sans voir trop loin, en se disant
rendez-vous manqués. Il y a un qu’on allait faire le bilan match
an et demi, à Cincinnati, le pre- après match, admet Tillström. En
mier s’était retiré juste avant d’af- arriver là, c’est une belle émotion. » stats
fronter le second pour une place
en quarts. « Il était épuisé, il avait Contre Rublev,
le choc des générations
6/26
mal au dos, on avait choisi de ne

Karim Jaafar/AFP
Pourcentage de réussite
pas forcer», se souvient le coach Elle sera plus forte encore si en finale pour Monfils
du Français, Mikael Tillström. Monfils parvient à parfaire son bi- Finales ATP. Il n’en a gagné
Hier, à Doha, les rôles se sont in- lan dans ses finales ATP, pas que six sur vingt-six.
versés : cloué au lit, c’est l’Autri- franchement reluisant (voir par
chien qui n’a pu tenir sa place en ailleurs) : depuis qu’il évolue sous Bénéficiaire d'une wild-card de dernière minute, Gaël Monfils va disputer sa vingt-septième finale sur le circuit
demi-finales. « Je suis fiévreux, et les ordres du Suédois, Monfils en 23 % ATP, et sa quatrième à Doha.
il n’y a aucune chance que je sois a perdu trois sur quatre, un ratio Masters 1000
remis d’ici à ce soir », s’est désolé similaire à celui qu’il présente de- 0 % (0/3) Monte-Carlo (2016), c’est ma l’avenir plutôt que de revenir sur le elle n’aura rien à voir avec les
la tête d’affiche du tournoi dans puis le début de sa carrière : meilleure, et pourtant je la perds. » passé.» autres, estime Monfils, encore en
l’après-midi. 20 défaites en 26 finales. ATP 500 Son entraîneur abonde : « Il y a Et l’avenir immédiat, c’est An- phase de reprise, et donc en re-
La folle semaine de Monfils ne Ces sept dernières années, il le bilan, mais il y a aussi les scéna- drey Rublev, vingt ans, finaliste cherche d’automatismes. Ma
s’achèvera donc qu’en finale ce en a même perdu 11 sur 13, dont 16,6% (1/6)
rios : dans les vingt matches per- du Masters Next Gen fin 2017: priorité sera de faire des choses
samedi, un scénario improbable deux sur les courts de Doha. ATP 250 dus, il y en a beaucoup qui ont été un tempérament bouillonnant, simples : dérouler des schémas
pour le voltigeur, qui avait effectué « C’est un truc qu’on aime me rabâ- très serrés qui se sont joués sur des une balle de match sauvée hier que je connais bien, moins me
une demande de wild-card à la cher, mais je n’en tiens pas rigueur, 29,4% (5 /17) détails. Et il a affronté de sacrés ad- contre Guido Pella, et l’impétuo- compliquer la vie. »
dernière minute, quelques jours dit l’Antillais. Je ne compte pas le versaires (Djokovic et Nadal, trois sité de la jeunesse pour argu- Dit autrement, c’est en jouant la
après Noël, convaincu par ses nombre de finales perdues, ce n’est fois chacun). De toute façon, avec ment principal. « Ça sera une fi- carte de la sobriété que le show-
dernières séances d’entraîne- pas mon truc. Celle contre Nadal à Gaël, on se force à regarder vers nale inattendue donc particulière, man trouvera son salut. ‘

Les trois finales


Garcia a rejoué de Monfils à Doha
2006 ¢
Serena ne verra pas Melbourne
Défaite contre Federer Quatre mois après avoir donné naissance à sa fille, l'Américaine
(6-3, 7-6) ne se juge pas encore prête à défendre son titre à l'Open d'Australie.
« Ma première finale ici,
trop dure à l’époque. glée au service, l'ancienne nu- dre son temps pour revenir en étant
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL
J’étais jeune (20 ans),
Roger était numéro 1 QUENTIN MOYNET méro 1 mondiale avait montré soi-même et au top . » Serena
mondial. J’avais fait un qu'elle n'avait rien perdu de sa Williams n'a plus disputé de
gros match, mais c’était BRISBANE (AUS) – Craig Tiley passe puissance en fond de court. Insuf- match officiel depuis un an et son
encore un peu trop haut une sale semaine. En deux jours, fisant selon elle pour tenter de septième sacre à l'Open d'Austra-
pour moi. » le directeur de l'Open d'Australie défendre son titre à Melbourne. lie. Aujourd'hui 22e mondiale, elle
2012 ¢ a perdu trois de ses têtes d'affi-
che. Après Kei Nishikori et Andy
« Mon entraîneur et mon équipe
m'ont toujours dit de ne me rendre
disparaîtra des classements à
l'issue du Majeur australien, le
Défaite contre Tsonga Murray, c'est Serena Williams qui que sur des tournois où j'étais pré- 29 janvier. Mais elle bénéficiera
(7-5, 6-3) a annoncé son forfait pour le pre- parée à aller au bout, justifie-t- d'un classement protégé lui per-
Quentin Moynet/L’Équipe

« Un beau match, mier Grand Chelem de l'année. elle. Je peux être compétitive, mais mettant d'entrer automatique-
spectaculaire et serré, « Après mon retour à Abu Dhabi, j'ai je ne veux pas juste être compéti- ment dans huit tournois – dont
avec une petite occase réalisé que même si j'en suis très tive, je veux faire bien mieux que ça deux Grands Chelems – pendant
que je n’avais pas réussi à
saisir puisque j’ai servi proche, je ne suis pas encore au ni- et, pour cela, je vais avoir besoin les douze mois suivant son retour
pour le premier set. veau où je veux être », a-t-elle dé- d'un peu plus de temps. » sur le circuit.
Dommage. » claré dans un communiqué. Son entraîneur, Patrick Moura-
Quatre mois après avoir donné toglou, interrogé par ESPN, a jugé
BRISBANE (AUS) – Cinq jours après avoir abandonné contre Alizé Cornet 2014 ¢ naissance à sa fille Alexis Olym- cette décision « pas facile, mais
(3-6, 6-3, ab.), lors de son premier tour à Brisbane, en raison de douleurs Défaite contre Nadal pia, l'Américaine de trente-six sage », précisant que la cham-
dans le bas du dos, Caroline Garcia a fait son retour sur les courts du (6-1, 6-7, 6-2) ans considère ne pas encore avoir pionne payait un retard dans sa
Queensland Tennis Centre, hier en début d'après-midi. Accompagnée par son « Il avait commencé très, retrouvé son meilleur niveau. La préparation consécutif à des
père et entraîneur, Louis-Paul, la Française de vingt-quatre ans a passé une très fort. J’avais pris une semaine dernière aux Émirats complications survenues après
heure à faire des gammes de coups droits et de revers avec un sparring- valise au premier. J’étais arabes unis, elle avait disputé et la naissance de son premier
partner. Arrivée avec le sourire, la 8e mondiale s'est agacée quand elle a raté revenu en gagnant le perdu au super tie-break un enfant. « Elle pense toujours
plusieurs frappes de rang. La séance s'est achevée sans qu'elle ait effectué deuxième set, mais il match d'exhibition face à la vain- pouvoir trouver une solution
Richard Martin/L’Équipe

était vraiment trop fort.


de véritables courses latérales ni de services, ce qui laisse à penser que son Ça reste un bon souvenir. » queur du dernier Roland-Garros, même quand elle n'est pas
dos est encore fragile, alors que l'Open d'Australie démarre dans dix jours. Jelena Ostapenko . Même si elle prête et ce n'est jamais facile
Q. M. était apparue légèrement rouillée de la convaincre de ne pas
dans ses déplacements et déré- jouer. C'est mieux de pren-
30 ski a lpin Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE

COUPE DU MONDE Géant hommes

Les
doléances
de Pinturault Le meilleur skieur français
n’est pas satisfait
de son nouveau matériel en géant
sur certaines neiges.
Quitte à agacer,
il ne se gêne pas pour le dire.

DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL la compétition permet évidem- de Val-d’Isère début décembre a donc des choses à régler, mais on Alexis Pinturault court pour savoir si on a pu trouver
STÉPHANE KOHLER ment d’apprécier les solutions (victoire), Alexis Pinturault ne ca- manque de temps. » à Bormio, des choses, j’aurai davantage de
(avec MY. A. et B. A.) retenues par les différents équi- che pas du tout son mécontente- L’usine Head, fermée pendant le 29 décembre, temps après ce week-end puisque
pementiers représentés en ment dans d’autres circonstan- les fêtes, n’a pas pu produire de lors du combiné, le prochain géant, à Garmisch-Par-
FRUTIGEN (SUI) – Depuis le début de la Coupe du monde. ces, comme après les courses de nouveaux skis comme le souhai- qu'il était en passe tenkirchen, n’est que le 28 janvier. »
saison, les géantistes sont tenus Les conditions de neige in- Beaver Creek (12e) et Alta Badia tait le Savoyard. Mercredi, entre de remporter. Dans un équilibre toujours fin
d’utiliser un nouveau matériel : fluent aussi de manière très im- (9e), fort décevantes vu son stan- les slaloms d’Oslo et de Zagreb, et délicat de réglages à trouver
des skis à 30 m de rayon de vi- portante sur les performances ding dans la discipline. « Sur de dans un calendrier dense au pos- entre chaussures, fixations et
rage, et non plus 35 comme les des skis et donc des athlètes. Très telles neiges, agressives, mon ski sible, Pinturault a pu tout de skis, l’homme aux 21 victoires en
années précédentes. Les tests satisfait de son matériel (Head) ne plie pas bien, déplore-t-il. Or, un même faire une séance d’entraî- Coupe du monde pense avoir
ont commencé au printemps, se quand il évolue sur de la neige ski ça doit être comme un arc, sinon nement de géant, et ainsi tester identifié ce qui ne va pas : « Ce
sont poursuivis cet été mais seule verglacée comme lors du géant ça peut amener des problèmes. Il y quelques réglages. « Mais c’est sont clairement les skis. On a tous
un peu de mal en géant sur Head
cette saison. Le règlement a
changé, l’année dernière tout allait

Adelboden a eu chaud bien, cette année on a plus de mal.


Moi, ça me handicape réellement
parce que j’ai un ski normalement
Un éboulement de terrain a coupé la route d’accès à la station, assez aérien, assez joueur, où j’ai
qui devait rouvrir ce matin in extremis pour la course. besoin d’avoir du répondant de la
part de mon ski, et quand je ne l’ai
pas je suis un peu tétanisé, je mets
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL assez longue attente – la station dans la nuit (déblaiement, instal- moins de mouvement et ça se paye
Dans la journée de jeudi, de fortes puis leurs hôtels en convoi et à pe- lation d’un pont provisoire de au niveau chrono. »
pluies ont provoqué un éboule- tite allure. 20 m de long), mais les milliers
ment de terrain sur la route d’ac- Arrivés en avion à Berne de- de spectateurs attendus en L’inconvénient
cès menant de Frutigen à la station puis Zagreb pour ceux qui y temps habituel pourront-ils tous de la polyvalence
Franck Faugère/L’Équipe

d’Adelboden, entraînant une bonne avaient disputé jeudi le slalom, emprunter une voie en réfec- Claude Pinturault, père et mana-
partie du bitume dans sa chute. les Bleus ont pris leurs quartiers tion ? ger d’Alexis, reconnaît « un pro-
Hier, cette voie est donc restée fer- dans l’après-midi sans se mon- Autre interrogation, plus spor- blème de réglage personnel sur les
mée toute la journée, et le sort des trer perturbés par ces modifica- tive : l’état de la piste utilisée neiges froides et agressives
courses de ce week-end a un tions. Programmé hier à 18 heu- aujourd’hui et demain. Les fortes comme à Beaver Creek et Alta Ba-
temps été incertain. res, le tirage au sort des dossards pluies et le redoux de ces der- dia ». Son fils manque-t-il un peu
En fin de matinée, les organisa- en public à Adelboden, normale- niers jours (il faisait ainsi 7°C hier Hier, les travaux de patience ou de diplomatie
teurs et la FIS ont annoncé qu’un ment un des temps forts du à 16 h 30 à Adelboden) pour- hier pour la préserver au maxi- s'organisaient pour dans ses déclarations ? « Alexis
itinéraire bis entre Frutigen et week-end, a été évidemment an- raient amoindrir sa qualité. « La mum et des dizaines de volontai- rétablir la circulation, est un perfectionniste qui change
Adelboden avait été ouvert via une nulé… faute de public. piste semble correcte, indique res s’affairaient ces dernières tandis que les sportifs souvent des petites choses et
route plus ancienne et étroite, et Ce n’est en effet que ce matin à Mathieu Faivre, on a déjà vu pire ici heures sur la célèbre Chuenis- empruntaient une voie finalement, il ne s’habitue pas
qu’il était réservé aux coureurs, 6 heures que devait rouvrir la avec les abords du tracé complète- bärgli, réputée pour accueillir secondaire pour rejoindre suffisamment à un type de maté-
staffs techniques et officiels, qui route principale après d’impor- ment verts faute de neige. » La d’ordinaire le plus beau géant de la station. riel. Il veut toujours changer pour
ont donc rejoint –parfois après une tants travaux réalisés hier et piste a tout de même été salée la saison. S. K. gagner quelques centièmes. Et uu
Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE
31
femmes Géant COUPE DU MONDE

La génération envolée
Estelle Alphand, Clara Direz et les skieuses françaises nées en 1994-1995
incarnaient une relève talentueuse. Qui n’a pas concrétisé au niveau supérieur,
pas aidée par les coups durs et les tensions avec l’encadrement.
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIALE
BÉATRICE AVIGNON

5La plus mauvaise


place de Marcel
KRANJSKA GORA (SLV) – C’était en jan-
vier 2012 à Innsbruck, en Autri-
che. Deux noms faisaient briller
le ski alpin français aux premiers
Jeux Olympiques de la jeunesse
Hirscher depuis le d’hiver : Estelle Alphand et Clara
slalom de rentrée Direz. La première était titrée en
à Levi mi-novembre super-G, médaillée d’argent en
(17e). géant et en combiné. La seconde
L’Autrichien n’a raté le gagnait le géant, et les deux jeu-
podium qu’une fois en huit nes filles de seize ans rempor-
courses, lors du slalom taient le bronze dans l’épreuve
parallèle d’Oslo le par équipes mixtes. Pendant ce
1er janvier (5e). Sur la temps, la Slovaque Petra Vlhova
lancée de son 50e succès ne gagnait que le slalom. Quant à
en Coupe du monde, jeudi l’Américaine Mikaela Shiffrin, elle

Sébastien Boué/L’Équipe
à Zagreb, il sera l’évident n’était même pas présente. La
favori aujourd’hui. Et aussi relève française était en route,
demain en slalom, très prometteuse.
d’ailleurs. Six ans plus tard, on sait que
Shiffrin se préparait à remporter
sa première victoire en Coupe du
monde (le 20 décembre 2012 à Clara Direz en décembre lors du géant de Courchevel. Elle abandonnera dans la première manche.
Are), que Vlhova est montée neuf
fois sur le podium en slalom. Et puis deux ans. Mais la France n’a- pas été aidée à passer ce cap, mais un échec que l’on assume, des re-
Jérôme Prévost/L’Équipe

que Clara Direz vient de marquer t-elle pas raté quelque chose en en même temps on n’est plus des grets de ne pas avoir pu trouver la
à Lienz, pour la troisième fois de six ans ? «Elles ont des qualités in- enfants… » solution, et un soulagement de la
sa carrière, quelques points en déniables, analyse Anthony Sé- voir s’épanouir aujourd’hui, ré-
Coupe du monde, tandis qu’Es- chaud, responsable des équipes L’armistice est signé sume Séchaud. Nous aurions
telle Alphand est partie s’épa- de France féminines. Mais on ne L’incompréhension entre les sans doute dû lui faire arrêter la vi-
nouir en Suède, son pays mater- peut pas se reposer sur le talent, il skieuses et le staff semble avoir tesse plus tôt, comme pour
nel (lire ci-dessous). faut le transformer en résultats. » grandi au fil des saisons. Au point d’autres d’ailleurs. »
uu comme il court dans de nombreu- La « génération 95 », qui Clara Direz, de retour de bles- de créer des tensions. « On leur a Velez reconnaît qu’il aurait pu
ses disciplines (géant, slalom, su- compte aussi Laura Gauché et sure cette saison, reconnaît fait passer le message de se re- mettre les formes : « Si c’était à
per-G, descente en combiné), il même Romane Miradoli (née en qu’elle a eu du mal à s’adapter, mettre au boulot », raconte Ro- refaire, je ne ferais pas que les
doit régler beaucoup de paires de 1994), n’a à ce jour pas tenu ses passées ses années juniors. main Velez, coach des technicien- bousculer, j’essaierais de garder
skis, pour tous les types de neige. » promesses. Et elle semble en- « Quand on arrive en Coupe du nes. Un encadrement excédé, une proximité avec les athlètes.
Si son équipementier n’a pas core loin de rivaliser avec les monde, tout est plus sérieux, plus des skieuses se sentant malme- Mais je crois que Clara, par exem-
répondu à nos sollicitations, les meilleures. Inutile, bien sûr, de compliqué. J’ai perdu l’engage- nées… Il aura finalement fallu ple, a compris, et s’est engagée
doléances de Pinturault contre les comparer à l’ovni Shiffrin. ment et l’insouciance que j’avais l’exil d’Estelle Alphand, en fin de dans une démarche de perfor-
son matériel entraînent un cer- PROGRAMME PAGE D’autant que les Bleues n’ont pas plus jeune, quand je gagnais facile- saison dernière, pour qu’arrivent mance. » L’armistice est signé,
ET
tain agacement dans le staff de CLASSEMENTS 33 été épargnées par les blessures ment. L’entraînement demande mea culpa et tentatives de récon- mais certains dégâts sont irrépa-
l’équipe de France. « Alexis a ga- ni par les drames personnels de- aussi plus de travail sur soi. Je n’ai ciliation. « Le départ d’Estelle est rables.
gné un géant cette saison si je me
souviens bien, ironise David Chas-
tan, le patron des Bleus. On n’en Kranjska Gora
gagne pas beaucoup donc il faut
être content quand ça arrive. Con- « J’ai pris confiance en moi » plaît aux
cernant le matériel, Mathieu Faivre
(aussi équipé par Head) a fait le Estelle Alphand, vingt-deux ans, qui court désormais pour Françaises
3e temps de la deuxième manche à Les courses slovènes de ce week-end
Alta Badia… Qu’on se remette déjà
la Suède, réalise le meilleur début de saison de sa carrière. (géant aujourd’hui et slalom demain)
en question, qu’on retrouve une ont été déplacées de 180 km vers
certaine humilité et ensuite évi- DE NOTRE ENVOYÉE SPÉCIALE techniques, a-t-il changé quelque chose ? l’ouest, à Kranjska Gora, faute de
demment qu’il faut aussi travailler «Cinquième à Lienz le C’est vrai qu’ils sont plus focalisés sur le slalom neige à Maribor. Une piste
pour avoir le meilleur matériel pos- 28 décembre, sixième et le géant, mais j’avais déjà choisi, avec l’équipe généralement inscrite au programme
sible en vue de la suite. » de la première manche de France, de réduire la vitesse. Le groupe des hommes, en mars, et que les
Le géant d’Adelboden donnera à Zagreb mercredi avant slalom suédois est super fort, donc j’en ai profité femmes n’ont pas foulée depuis 2012.
aujourd’hui une indication de la de sortir en deuxième aussi. Il n’y a pas de méthode d’entraînement Ce changement plaît aux Françaises.
portée de ce rappel à l’ordre. En- manche, vous visez différente, ça reste du ski et des portes bleues et « La piste de Maribor est trop plate pour
tre les grandes portes, les Fran- désormais un podium en Coupe rouges. Ce qui a surtout changé, c’est mon état moi, avance Adeline Baud. J’aime
çais ont constitué la meilleure du monde ? d’esprit. Je suis plus tranquille, plus calme. J’ai beaucoup Kranjska Gora, car c’est très
équipe du monde ces derniers hi- J’y pense sans y penser… Oui, à pris confiance en moi petit à petit et maintenant technique et la piste est en général bien
vers. « Tout le staff est au boulot, on Zagreb, après la première manche, j’arrive à me lâcher. préparée. » Même appréciation du côté
cherche des solutions pour revenir je me disais que c’était possible, Avez-vous modifié votre technique ? de Tessa Worley, actuelle troisième
plus souvent sur les podiums, indi- j’avais envie de concrétiser. J’ai essayé de Oui, je skie plus solide, je fais moins de sorties de de la Coupe du monde de géant,
que Fabien Saguez, le DTN. ll ne partir fort en seconde manche, ce que j’ai piste. Je me suis un peu relevée : j’ai des pourtant vainqueure à Maribor il y a
un an : « J’avais trouvé les outils pour
Sébastien Boué/L’Équipe

faut pas s’affoler. » Mais tout de réussi, donc c’est positif. Si on veut chercher problèmes de dos, donc j’ai changé ma position
même rappeler qu’aux JO de un podium en slalom, il faut lâcher les sur les skis. créer de la vitesse à Maribor, mais ce
Pyeongchang (9-25 février), la chevaux, on verra si ça passe la prochaine Vous avez les Jeux Olympiques en ligne de n’est pas évident sur cette pente assez
neige est annoncée assez simi- fois. mire ? droite. À Kranjska, elle est plus joueuse,
laire à celle qui perturbe Pintu- L’entraînement avec la Suède, Oui, bien sûr. Je suis a priori qualifiée en géant et à travers la forêt, avec des mouvements
rault ces dernières semaines… ‘ une nation plus axée sur les disciplines en slalom, je suis contente !» B. A. de terrain. »
32 biathlon Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE

COUPE DU MONDE sprint hommes

Fourcadesesent mieux
Plus à l’aiseautir,leFrançaiss’estimposé hierdanslesprintd’Oberhof,
même sisonrival Johannes Boeresteleplus rapide sur les skis.
MARC VENTOUILLAC montées où Martin faisait jeu égal
avec Johannes, alors qu’il perdait
D’une année à l’autre, rien ne ensuitedutempssurlesdescentes
change. Ou presque. Martin et le plat », explique son entraî-
Fourcade a entamé 2018 comme neurStéphaneBouthiaux.
il avait fini 2017. Sur une victoire. Cela explique-t-il un tel diffé-
Podium
Sa première en sprint de la sai- rentiel ?Fourcadesaitentoutcas Sprint hommes
son, et son neuvième podium en qu’il n’est pas actuellement au 1. M. Fourcade, 25'3''3
neufcourses.Sondouzièmed’af- meilleur de sa forme sur le plan (0 pénalité)
2. Svendsen (NOR), à 8''1 (0)
filée si on prend en compte les physique.«J’étaisà80%,reprend 3. J. Boe (NOR), à 10''2 (2)
trois de la fin de saison dernière. le double champion olympique.
Mais comme ces derniers mois, Ce n’est pas anormal vu le travail
Fourcade reste sous la menace quej’aieffectuéàNoëldemesentir
pressantedesNorvégiens. moins bien. Je le savais, mais mal-

53
Johannes Boe n’a pris que la gréça,celamepermetdejouerde-
troisième place, mais avec deux vant. Ça va revenir et j’espère aller
fautes au tir couché, contre zéro plusvitesurlemoisdejanvier…»
au Français. Surtout, le rouquin
d’Osloaréalisélemeilleurtemps Le nombre de
de ski, 27’’9 plus vite que le Fran- “J’ai réussi à moins secondes qui séparent
çais. Et il n’est pas le seul des retenir mes balles, Justine Braisaz,
Rouge à entourer le Catalan. à être plus serein cinquième, de la
Après avoir fait l’impasse sur les
dernières manches, Emil Svend- en moi ,,
et avoir plus confiance Slovaque Kuzmina qui
s’élancera aujourd'hui
Jens Meyer/AP

sen est revenu au sommet, en première position


deuxième à huit secondes du de la poursuite.
Français. Pour compléter le tout, Au final, même si Fourcade l'a La Française n’est en
Tarjei Boe, cinquième, est lui emporté, la situation est à peu Martin Fourcade jubile après sa victoire devant les Norvégiens Emil Svendsen et Johannes Boe. revanche qu’à 18 secondes
aussi allé plus vite que le maillot près la même qu’avant la pause : de la deuxième place.
jaunesurlesplanches. le Français reste tributaire des sen)adoptaitlamêmestratégie.» en décembre : c’est-à-dire arriver c’estaussiunecapacitéàresterlu-
Fourcade, tout au bonheur de fautesautirdesonrivaln°1. Àl’intersaison,Fourcadeamo- à lâcher les balles, notamment au cideetbienefficace…»
son succès, restait toutefois Seul changement, Fourcade pa- difiécertainsréglagesdesacara- tir couché avec plus de facilité. À Hier, Martin Fourcade l’a été.
conscient des limites du jour. raît plus à l’aise derrière sa cara- bine et a mis du temps à s’y habi- moins retenir mes balles, à être un Mais au-delà de ces aspects
«C’étaituntirparfait,maisj’aicom- bine, même si, comme d’habi- tuer. La trêve des confiseurs et le peu plus serein et aussi avoir plus techniques, le plus important est
mis des erreurs sur les skis, dit-il. tude, il a pris hier plus de temps stage effectué à Prémanon (Jura) confiance en moi. J’ai été plutôt sa- qu’il ait gagné cette course et
Jenemesentaispasbiendessus.» que ses adversaires sur le pas de après Noël lui ont permis de bien tisfaitdutempsentrelemomentoù l’impact que cela pourrait avoir RÉSULTATS
Le fartage des Norvégiens pa- tir«J’aivouluassurersurletircou- travailler ce secteur. « Je pense je bloque mon apnée et celui où la sur la suite des événements, et COMPLETS ET PAGE
PROGRAMME
raissaithierbiensupérieuràcelui ché,explique-t-il.J’ai plusattaqué avoir réussi à avancer sur le point balle part. Au-delà des quelques pas seulement pour la poursuite DES
POURSUITES
33
des Bleus. « Cela s’est vu sur les au debout et j’ai vu qu’Emil (Svend- principal qui me tracassait un peu secondesperduessurletircouché, d’aujourd’hui… ‘

cyclisme CONTINENTAL PRO Présentation

Vital Conceptvoit large


Présentée hier en Bretagne, la toutenouvelleéquipe de Jérôme Pineau Vital Concept
affiche des ambitions assumées comme, sipossible, êtresur le Tour. n Manager général :
Jérôme Pineau
n Directeurs sportifs :
DENOTRE ENVOYÉSPÉCIAL sionnellededeuxièmedivision. froisser la susceptibilité des plus
MANUEL MARTINEZ « Je suis fier, souriait Jérôme traditionnalistes. Didier Rous, Jimmy Engoulvent,
Pineau, le manager général de « On va essayer d’écrire notre Gilles Pauchard, Yvonnick Bolgiani.
n Budget : 6 millions d’euros.
GRAND-CHAMP (MORBIHAN) – De son pro- cette équipe qu’il revendique à propre histoire, insiste Pi-
n Cycles : Orbea.
pre aveu, Jérôme Pineau a passé forte identité bretonne. Je me neau. L’essence même de notre
quelques nuits blanches depuis souviens qu’il y a cinq mois, nous projet est d’élever notre équipe, qui Les 20 coureurs
cinq mois. Hier, près de Vannes, étions six assis à une table autour évoluedansunsportpopulaire,àla Bryan Coquard (25 ans), Yoann Bagot
ses tourments ont pris fin à l’oc- d’une page blanche. Lorsque je re- dimension des grands sports col- (30 ans), Erwann Corbel (26 ans),
casion de la présentation offi- garde aujourd’hui derrière moi, je lectifs. » Pour Pineau et son Arnaud Courteille (28 ans),
cielle de sa toute nouvelle équipe me dis que c’est une équipe bien équipe, les choses sérieuses Corentin Ermenault (21 ans),
Vital Concept Cycling Club, née.Jesaisquemescoureurssont commencent dès à présent. L’in- Marc Fournier (23 ans), Adrien Garel
comme il souhaite qu’on la ambitieux, qu’ils veulent faire certitude d’un programme de (21 ans), Johan Le Bon (27 ans),
nomme. briller notre maillot. Leur mission courses tributaire de certaines Jérémy Lecroq (22 ans), Lorenzo
Nicolas Créach/Le Télégramme/MaxPPP

« C’est concrètement le grand est maintenant de gagner des invitations et lié à une première Manzin (23 ans), Julien Morice
départ d’une nouvelle aventure et courses, de montrer qu’ils sont annéed’existenceestdéjàunfac- (26 ans), Justin Mottier (24 ans),
d’un projet ambitieux», annonçait performants.» teurdélicatàgérer,mêmeavecla Quentin Pacher (25 ans), Kévin Reza
en exergue Patrice Étienne, le Pineauamisbeaucoupd'éner- présence de Bryan Coquard à la (29 ans), Tanguy Turgis (19 ans),
président directeur général du giepourlelancementdesonpro- tête de l’équipe. « Bien sûr qu’on Kris Boeckmans (BEL, 30 ans),
groupe Vital Concept, l’investis- jet. « J’ai réuni des gens qui, espère être sur Paris-Nice, Milan- Bert De Backer (BEL, 33 ans),
seur qui a été le copartenaire de comme moi, veulent faire du vélo San Remo, l’Amstel ou sur le Tour, Jonas Van Genechten (BEL, 31 ans),
l’équipe Fortuneo pendant un an autrement, qui se veulent nova- dit Pineau. Mais tout ne dépend Steven Lammertink (HOL, 24 ans),
et demi et que Pineau a su con- teursetsortirdessentiersbattus.» pas de nous. Il faut qu’on nous Patrick Müller (SUI, 21 ans).
Bryan Coquard tout sourire hier lors de la présentation de vaincre dans son projet de créa- Clairement, l’ancien pro nantais laisse le temps de montrer ce que
l'équipe dont il sera le leader. tion d’une équipe cycliste profes- ne manque pas d’idées, quitte à l’onsaitfaire.»
Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE
33 omnisports
RÉSULTATS - PROGRAMME

CYCLISME Championnat d'Australie SAUT À SKIS Tournée des Quatre Tremplins GOLF Tournoi des champions
LE TRIPLÉ POUR DENNIS, LE BRONZE POUR PORTE STOCH POUR L’HISTOIRE LEISHMAN PREMIER LEADER
Rohan Dennis (27 ans) est devenu champion d’Australie du contre- Kamil Stoch va-t-il encore plus marquer l’histoire du saut à skis cet après- Il ne faut surtout pas y voir un signe, mais en cette année de Ryder Cup c’est
la-montre pour la troisième fois d’affilée, hier, sur le circuit de Ballarat midi sur le Paul-Ausserleitner Schanze de Bischofshofen (Autriche) ? Double le circuit américain qui a dégainé le premier pour son tournoi de reprise, une
(à 60 km à l’ouest de Melbourne), devant Luke Durbridge (Mitchelton-Scott, champion olympique en 2014, vainqueur de la Coupe du monde la même année semaine avant son homologue européen. Et comme d’habitude, c’est à
ci-dessous, à gauche) et son coéquipier de BMC Richie Porte (à droite), qui et de la Tournée l’hiver dernier, le Polonais (30 ans) peut devenir cet après- Hawaii que les vainqueurs de tournoi
signe là son retour à la compétition au plus haut niveau depuis son crash midi (17 heures) le deuxième sauteur à réaliser le Grand Chelem après de l’année écoulée se retrouvaient
dans la descente du mont du Chat lors du dernier Tour (9e étape). Victime l’Allemand Sven jeudi pour le traditionnel Tournoi des
d’une double fracture (bassin et Hannawald en champions. Premier leader,
clavicule droite), l’Australien 2002. C’est le seul l’Australien Marc Leishman (34 ans,

Gregory Shamus/Getty Images/AFP


(33 ans fin janvier) a donc suspense du jour 12e mondial, 3 victoires sur le PGA
retrouvé ses moyens et se vu l’ampleur de Tour) a rendu une carte de 67 (– 6).
tourne dans l’immédiat vers la son avance au Le numéro 1 mondial, l’Américain
course en ligne de dimanche, à classement (55 pts Dustin Johnson, pointe à deux coups

Georg Hachmut/AFP
Buninyong (à côté de Ballarat), sur l’Allemand en compagnie de Rickie Fowler, tandis
Cycling Australia

où il a « hâte de courir avec Simon Andreas Wellinger, que leur compatriote Jordan Spieth est
Gerrans (nouvelle recrue de soit un peu plus de déjà à la traîne, auteur d’un 75 indigne
BMC) plutôt que contre lui » ! 30 mètres !). de sa réputation.

ba sket 15 h 30 298 pts ; 2. Shiffrin (USA), 285 ; 3. Worley, 250.


Classement 1. Grenoble, 75 pts ; 2. Rouen, 72 ; aujourd'hui 11 h
Basket Landes - Lattes Montpellier 3. Gap, 59 ; 4. Amiens, 56 ; 5. Lyon, 53 ; 6. Bordeaux, 53 ; Coupe du monde 2018 (après 15 épreuves sur
NBA Charleville Flammes - Bourges 7. Angers, 49 ; 8. Epinal, 44 ; 9. Nice, 36 ; 10. Mulhouse, 37) : 1. Shiffrin (USA), 1081 pts ; 2. Rebensburg (ALL),
Slalom géant parallèle.
saison régulière classement 1. Bourges, 19 pts ; 2. Villeneuve 34 ; 11. Chamonix, 23 ; 12. Strasbourg, 10. 510 pts ; 3. Vlhova (SLQ), 475 pts ; ...8. Worley, 336. ski de fond
¢
jeudi
Houston 114-124 Golden State ;
d'Ascq, 19 ; 3. Charleville Flammes, 16 ; 4. Basket
Landes, 16 ; 5. ASVEL, 15 ; 6. Lattes Montpellier, 15 ; tennis biathlon Coupe du monde 15/30
7. Tarbes, 15 ; 8. Nantes Rezé, 14 ; 9. Hainaut Basket,
LA Clippers 117-127 Oklahoma City 14 ; 10. Nice, 13 ; 11. Mondeville, 13 ; 12. La Roche-
Shenzhen (CHN) WTA Coupe du monde 9/22 Tour de ski 5/6
sur-Yon, 11. dur demi-finales Oberhof (ALL) Val di Fiemme (ITA)
Halep (ROU) b. Begu (ROU), 6-1, 6-4 10 km hommes aujourd’hui 15 h 45
ha ndba ll
Coupe de l’EHF femmes
Siniakova (RTC) b. Sharapova (RUS), 6-2, 3-6, 6-3 hier¢ En différé sur Eurosport à 18 heures
15 km classique départ en ligne hommes
phase de groupes 1re journée
Brisbane (AUS) WTA 1. M. Fourcade, 25’3’’3, (0 tour de pénalité) ;
2. Svendsen (NOR), à 8’’1, (0) ; 3. J. Boe (NOR), Français engagés : Gaillard, Manificat, Tarantola.
demain 17 h dur demi-finales à 10’’2, (2) ; ... 7. Fak (SLV), à 47’’9, (0) ; Tour de ski (après 4 étapes sur 6) : 1. Cologna (SUI),
Troy Taormina/Reuters

13. Desthieux, à 1’8’’7, (1) ; 40. Fillon Maillet, 1 h 42’13’’ ; 2. Ustiugov (RUS), à 53’’ ; 3. Sundby
groupe A Brest - Craiova (ROU) Sasnovich (BLR) b. Sevastova (LET), 7-6 (3), 6-4
à 1’54’’1, (3) ; 46. Guigonnat, à 2’8’’1, (3) ; (NOR), à 1’7’’… 10. Manificat, à 1’59’’ ; 12. Gaillard,
Svitolina (UKR) b. Ka. Pliskova (RTC), 7-5, 7-5
19 h 30 54. Jacquelin, à 2’18’’9, (1) ; 68. Beatrix, à 2’6’’.
Randers (DAN) - Kuban (RUS) Brisbane (AUS) ATP 250 à 2’48’’7, (3). Coupe du monde 2018 1. Klaebo (NOR), 752 pts ;
aujourd’hui 16 h dur quarts de finale Coupe du monde 2018 1. M. Fourcade, 2. Bolshunov (RUS), 513 ; 3. Ustiugov (RUS), 507 ;
492 pts ; 2. J. Boe (NOR), 460 ; 3. Fak (SLV), 342... 4. Manificat, 481.
Draymond Green, ailier-fort groupe B Togliatti (RUS) - Copenhague (DAN) Dimitrov (BUL) b. Edmund (GBR), 6-3, 6-7 (3), 6-4 12. Desthieux, 210 ; 14. Fillon Maillet, 185. aujourd’hui 14 h 15
de Golden State. 17 h Kyrgios (AUS) b. Dolgopolov (UKR), 1-6, 6-3, 6-4 aujourd'hui 15 h En direct sur Eurosport
Kristiansand (NOR) - Issy-Paris De Minaur (AUS) b. Mmoh (USA), 6-4, 6-0 En direct sur la chaîne L’Equipe et Eurosport
R. Harrison (USA) b. Istomin (OUZ), 7-6 (6), 4-2, ab. 10 km classique départ en ligne femmes
Euroligue hommes poursuite 12,5 km hommes
e
saison régulière 16 journée Division 1 femmes cyclisme Français engagés : M. Fourcade, Desthieux, Fillon
Pas de Française engagée.
Tour de ski (après 4 étapes sur 6) : 1. Oestberg
¢
jeudi saison régulière 13e journée
Championnats d'Australie Maillet, Guigonnat, Jacquelin. (NOR), 1 h 19’10’’ ; 2. Weng (NOR), à 57’’ ; 3. Diggins
Panathinaïkos (GRE) 90-79 EP Istanbul (TUR) ;
Malaga (ESP) 83-85 Valence (ESP) ; FC Barcelone
mercredi ¢
Fleury-les-Aubrais 24-26 Issy-Paris ; Nice 26-21
Ballarat
aujourd’hui 12h15
En direct sur la chaîne L’Equipe et Eurosport
(USA), à 1’56’’ ;… 20. Faivre Picon, à 4’26’’.
Coupe du monde 2018 1. Oestberg (NOR),
(ESP) 85-72 CSKA Moscou (RUS) Brest contre-la-montre hommes 690 pts ; 2. Weng (NOR), 654 ; 3. Kalla (SUE), 610…
poursuite 10 km femmes
¢
hier ¢
hier hier¢
1. Dennis (BMC), les 40,9 km en 51'14''
Françaises engagées : Braisaz, Bescond, Aymonier,
57. Faivre Picon, 25.
Fenerbahçe (TUR) 79-74 Vitoria (ESP) ; ER Belgrade Chambray-lès-Tours 27-20 Toulon - Saint-Cyr A. Chevalier. saut à skis
(SER) 77-65 Z. Kaunas (LIT) ; Bamberg (ALL) aujourd'hui 20 h (moy. : 47,90 km/h) ; 2. Durbridge (Mitchelton-
70-74 Khimki Moscou (RUS) ; Olympiakos Scott), à 1'08'' ; 3. Porte (BMC), à 1'44''. 22 classés. Coupe du monde 2018 1. Kuzmina (SLQ), Coupe du monde 11/23
(GRE) 87-80 O. Milan (ITA) ; Real Madrid (ESP) Besançon - Le Havre 362 pts ; 2 . Braisaz, 336 ; 3. Mäkärainen (FIN), 335…
20 h 30 13. Bescond, 212 ; 25. Dorin, 134 ; 26. Aymonier, Tournée des Quatre Tremplins 4/4
93-81 Maccabi Tel-Aviv (ISR) ski a lpin
Bourg-de-Péage - Metz ¢ Nantes LAH - CDB Dijon 130 ; 32. A. Chevalier, 95. Bischofshofen (AUT)
Classement 1. CSKA Moscou, 75 % ; 2. Olympiakos, Coupe du monde 4/6 aujourd’hui 17 h
75 ; 3. Panathinaïkos, 68,8 ; 4. Fenerbahçe, 62,5 ; classement 1. Metz, 36 pts ; 2. Brest, 33 ; 3. Nice, snowboa rd
5. Real Madrid, 62,5 ; 6. Z. Kaunas, 62,5 ; 7. Khimki 30 ; 4. Issy-Paris, 29 ; 5. Fleury-les-Aubrais, 27 ; géant hommes HS 140
Moscou, 56,2 ; 8. Maccabi Tel-Aviv, 50 ; 9. Vitoria, 6. Nantes LAH, 26 ; 7. Besançon, 23 ; 8. Chambray- Adelboden (SUI) Coupe du monde 3/7 Pas de Français engagé.
43,8 ; 10. Malaga, 43,8 ; 11. ER Belgrade, 43,8 ; 12. FC lès-Tours, 23 ; 9. Toulon - Saint-Cyr, 20 ; 10. Le Havre, Lackenhof (AUT)
18 ; 11. Bourg-de-Péage, 18 ; 12. CDB Dijon, 17.
aujourd'hui 10 h 30 Classement (après 3 manches sur 4) : 1. Stoch
Barcelone, 37,5 ; 13. Bamberg, 37,5 ; 14. Valence, (POL), 833,2 pts ; 2. Wellinger (ALL), 768,7 ;
31,2 ; 15. EP Istanbul, 25 ; 16. O. Milan, 25. Première manche. Deuxième manche à 13 h 30. slalom géant parallèle
prochaine journée 17e journée
volley-ba ll en direct sur Eurosport
Favoris : Pinturault (dossard 1), Hirscher (AUT, 2),
hier ¢ 3. Kobayashi (JAP), 765,7… 21. Freitag (ALL), 665,1 ;
37. Learoyd, 307,3 ; 54. Descombes-Sevoie, 168.
Jeudi 11 janvier 20 h Ligue A femmes Kristoffersen (NOR, 5), Olsson (SUE, 7), Ligety hommes Coupe du monde 2018 1. Freitag (ALL), 711 pts ;
Panathinaïkos (GRE) - FC Barcelone (ESP) saison régulière 12e journée (USA, 15). 1. Galmarini (SUI) ; 2. Marguc (SLO)... 20. Dufour 2. Stoch (POL), 623 ; 3. Wellinger (ALL), 509…
20 h 05
Maccabi Tel-Aviv (ISR) - Bamberg (ALL)
hier ¢ Autres Français engagés : Faivre (3), Fanara (13),
Muffat-Jeandet (14), Favrot (48), Galeotti (60), Guillot
Coupe du monde 2018 1. Galmarini (SUI),
230 pts ; 2. Payer (AUT), 165... 6. Dufour, 91.
49. Descombes-Sevoie, 4.

20 h 45
Évreux 3-1 Chamalières (25-21 ; 22-25 ; 25-18 ; 25-23) (64). ski freestyle
femmes
O. Milan (ITA) - CSKA Moscou (RUS) ¢ Valence (ESP) - aujourd'hui 19 h Coupe du monde de géant 1. Hirscher (AUT), Coupe du monde 4/11
1. Ledecka (RTC) ; 2. Dujmovits (AUT)...
Fenerbahçe (TUR) Mulhouse - Vandœuvre ¢ RC Cannes - Béziers 320 pts ; 2. Kristoffersen (NOR), 285 ; 3. Olsson
43. Desmares. Calgary (CAN)
20 h (SUE), 198 ; 4. Pinturault, 180.
Vendredi 12 janvier 18 h Coupe du monde 2018 1. Ledecka (RTC), 300 aujourd'hui 21 h 30
Nantes - Quimper ¢ Saint-Raphaël - Paris-Saint-Cloud Coupe du monde 2018 (après 17 épreuves pts ; 2. Jörg (ALL), 151.
Khimki Moscou (RUS) - Real Madrid (ESP) ¢ Venelles - Le Cannet sur 37) : 1. Hirscher (AUT), 574 pts ; 2. Kristoffersen Bosses hommes et femmes
18 h 30
classement 1. RC Cannes, 29 pts ; 2. Béziers, 28 ; (NOR), 520 ; 3. Jansrud (NOR), 480 ; …5. Pinturault, Coupe du monde 2018 hommes 1. Kingsbury
EP Istanbul (TUR) - ER Belgrade (SER) 402.
19 h 3. Mulhouse, 22 ; 4. Paris-Saint-Cloud, 17 ; (CAN), 300 pts ; 2. Reikherd (KAZ), 160 ; 3. Graham
5. Venelles, 17 ; 6. Saint-Raphaël, 14 ; 7. Évreux, 13 ; (AUS) et Choi (CDS), 140... 11. Theocharis, 67
Z. Kaunas (LIT) - Malaga (ESP)
20 h 30
8. Vandœuvre, 13 ; 9. Quimper, 12 ; 10. Nantes, 12 ; Coupe du monde 5/9 Coupe du monde 2018 femmes 1. Kauf (USA),
11. Le Cannet, 11 ; 12. Chamalières, 3. 225 pts ; 2. Galysheva (KAZ), 180 ; 3. Naude (CAN),
Vitoria (ESP) - Olympiakos (GRE) géant femmes
hockey sur g l a ce 170... 6. Laffont, 109.
Kranjska Gora (SLO)
Sébastien Boué/L’Équipe

Ligue féminine Ligue Magnus aujourd’hui 9 h 30 golf


saison régulière 11e journée saison régulière 32e journée Première manche. Deuxième manche à 12 h 15. circuit américain
en direct sur Eurosport
aujourd'hui 20 h
Mondeville - Nice ¢ Tarbes - La Roche-sur-Yon
hier ¢ Favorites : Rebensburg (ALL, dossard 2), Moelgg Kapalua (Hawaii)
Villeneuve d'Ascq - ASVEL
Amiens 5-2 Chamonix (3-0, 1-2, 1-0) ; Grenoble (ITA, 4), Worley (5), Shiffrin (USA, 7). tournoi des champions
8-0 Epinal (2-0, 3-0, 3-0) ; Rouen 4-2 Mulhouse (0-2, Autres Françaises engagées : Frasse-Sombet (22),
demain 15 h 3-0, 1-0) ; Strasbourg 3-2 Nice (1-0, 1-1, 1-1) ; Barioz (35), Direz (43), Massios (54), Escane (62). 1er tour (par 73) 1. (– 6) Leishman (AUS) ; 2. (– 5)
Nantes Rezé - Hainaut Basket Angers 4-0 Lyon (1-0, 1-0, 2-0) ; Gap 5-4 Bordeaux Sylvain Dufour, vingtième hier en slalom Harman (USA), Vegas (VEN) ; 4. (– 4) Fowler (USA),
Coupe du monde de géant 1. Rebensburg (ALL),
(0-2, 3-2, 2-0) géant parallèle à Lackenhof (Autriche). D. Johnson (USA), Horschel (USA), etc.
34 Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE

auto-moto
RALLYE-RAID Dakar 1re étape, Lima-Pisco

Stéphane
StéphanePeterhansel
Peterhansel
«Shooté
àl’adrénaline
duDakar»
Lerecordmandevictoires sur l’épreuve(13) s'élance
aujourd'hui deLima(Pérou)pourson29e Dakar.
En trenteans,sur deuxcomme sur quatreroues,
ilatout connu:del’arrivéedu GPS à ladélocalisation
du rallyedel’Afriqueversl’Amériquedu Sud.
DENOTREENVOYÉSPÉCIAL
PASCAL SIDOINE
«Vousditessouvent:''LeDakar,c’estma
vie.’’Maisdequanddatevotrepassion
pourcerallye-raidcrééen1978par
ENBREF
STÉPHANE
ERFOUD(MAR) –Ce40e Dakar,Stéphane ThierrySabine? PETERHANSEL
Peterhanselnel’auraitmanquépourrien Lorsdespremièreséditions,jen’étaispas 52 ans
aumonde.Malgrésestreizevictoires,six spécialementattiré,jefaisaisencoredu
àmotoetseptenauto.Malgrésondernier skateboard.Jem’ysuisintéressédansles ¢ 1988: premier Dakar
succèsacquisilyaunanàl’issued’un années1985,quandj’aicommencéàêtre moto
duelépiquefaceàSébastienLoeb.Pour piloteprod’enduro.Jevoyaislesimagesà ¢ 1999: premier Dakar
cetamoureuxdupilotageetdudésert,le latélé,çaroulaitviteenmotoetdansdes auto
Dakarseconfondpresqueavecsavie.Ces décorsmagnifiques.Çamefaisaitrêver. ¢ 2018: participe
quatredécenniesnousdonnent LesbagarresentreNeveuetAuriolm’ont à son 29e Dakar
l’occasionderevisiteravecluiunepartie donnéenvied’yaller.
delalonguehistoireafricainepuissud- Quelsouvenirconservez-vousdevotre
Jean-François Muguet/Peugeot Sport

américaineduDakar.Etquelmeilleur premièreparticipationen1988?
endroitpourenparlerqueleMaroc,l’un Àl’époque,lacourseduraittrois
despaysdecetteterred’Afriqueoùle semaines,ilyavait15000km etbeaucoup
piloteaconnutantd’émotionet d’accidents.Lejouroùjesuisparti,j’ai
d’aventures.Encettefinoctobre,ilvient éprouvéundrôledesentiment.C’étaitun
d’acheveràErfouduneséanced’essais peucommeunsoldatquipartaitàla
auvolantdelaPeugeot3008DKRMaxi. guerre:tusaisquetuyvas,maistunesais
Lanuittombée,onleretrouveàla passituvasenreveniretdansquelétat!
terrassedel’hôtel devantunebière C’étaitflippant.Iln’yavaitpaslesbalises,
locale.Ladiscussions’animeetne lemecquiseperdait,ilpouvaitsécherau
semblejamaisvouloirs’arrêter. fonddudésert.Trèsvite,j’aiprislaréalité plustard,vousêtestoujourslà? Pointe-Noire,auCongo).Cetteannée-là,
enpleinepoiredanslamesureoùmon SES13 J’aitoutdesuiteaimélacomplexitéde c’étaitleParis-LeCap,jel’aiterminédans
“À l’époque (1988), c’était un peu coéquipierchezYamaha,André VICTOIRES l’épreuve,roulervitetoutencherchantla ladouleur.Pendantlessixmoisquiont
comme un soldat qui partait Malherbe,esttombéets’estretrouvé bonnepiste.Maisj’aiaussitoujours suivi,jedisàYamahaquejenevoulaisplus
à la guerre : tu sais que tu y vas, tétraplégique.C’étaitlasuperstardu 6 MOTO abordéleDakarenmedisant:lacourse, entendreparlerduDakar.Puispeuàpeu,

en revenir ,,
mais tu ne sais pas si tu vas motocross.IldécidedefaireleDakaret
troisjoursplustard,savieestbrisée.Là,tu
tedis,l’histoire,cen’estpasduplay-back!
1991, 1992, 1993, 1995,
1997 et 1998
(toutes sur Yamaha)
c’estbien,maislavie,c’estquandmême
mieux.Souvent,jemerépétais:“Ne
t’enflammepas.Siquelqu’unestplus
lapassiontedémangedenouveau.Tu
essaiesdetrouverdesexcuses.Gilles,il
étaitenliaison,ilaprisunevoiturequi
Etpourtant,trenteansettreizevictoires 7AUTO rapidequetoi,tulelaissespartir.”Je revenaitàcontresens.Tutedis,c’estplus
2004, 2005 et 2007 savaisquandjepouvaisallerflirteravecla unaccidentdelacirculationqu’un
(sur Mitsubishi) limite.Nepasselaisserpousserpar accidentdecourse.Àl’annoncedu
2012 et 2013 l’adrénaline,c’estuncombatpermanent. parcours,jedisO.K.àYamaha.C’était
(sur Mini) C’estd’ailleurspourçaquemacarrière reparti.
2016 et 2017 enmotoaétéassezcourte.J’aifaitdix Commentavez-vousvécul’arrivéedu
(sur Peugeot) Dakaràmoto.J’auraisétécapabled’en GPSaudébutdesannées1990?
faired’autres.Maisjenevoulaispastenter LepremierGPSsurleDakar,c’est1992.
lediable.Jesentaisqu’ilnefallaitpasfaire J’aifaitquatreéditionsavantetremporté
lacoursedetrop.Jevoulaisbattrele mapremièrevictoireenmotoen1991.Ily
recorddevictoiresdeNeveu avaitalorsunvraicôtéaventure,sans
Jean-François Muguet/Peugeot Sport

(5succès).Unefoisbattu,ilétaitclairque instrumentdenavigation,sanssécurité.Il
j’arrêtaislamoto. fallaitdufeeling,dunez,avoirlesensde
Vousavezd’ailleursfaillijeterl’éponge l’orientation,avoiruneanalysedurelief
aprèslamortdeGillesLalayen1992. généralpourimaginerquelapasseserait
C’étaitlepremierdécèsd’uncopain(pilote plutôtparlàouparlà.J’adoraisçaet uu
d'endurofrançais,décédéle7janvier1992à j’étaisplutôtdanslesbonsennavigation.

Le casque de Stéphane Peterhansel rappelant les années de ses treize victoires au Dakar. Je m’arrêtais pisser, ils s’arrêtaient. C’était lamentable,,
“J’ai souvent fait des centaines de kilomètres avec les mecs au cul.
Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE
35

1re étape, Lima-Pisco Dakar RALLYE-RAID

Jean-François Muguet/Peugeot Sport


À bord de sa 3008 DKR Maxi qu'il partage avec son fidèle Jean-Paul Cottret, Stéphane
Peterhansel visera cette année un troisième succès d'affilée avec Peugeot.

saisplusquelleannée,c’étaitchaud avaitunequeuepaspossible.Maisilfaut
bouillant.Onétaitencadrésparles vivreavecsontemps...
militaires.Tusentaisledanger.Parfois,ily Qu’est-cequivouspousseàcontinuer?
avaitdesétapesneutraliséesoudéviées, J’aiunesupervoiture,j’aimeroulerviteet
tunesavaispastroppourquoi.Tu quandjefaistouteunespécialeentravers,
apprenaisplustardqu’ilyavaitungros jemeprendspourSébastienLoeb!
risquepourlasécuritédetoutlemonde. Jemedis:“Putain,jenepensaispasque
Faceàlamontéedesmenaces,l’épreuve jesavaisfaireçaavecunevoiture!''
aétécontraintedesedélocaliseren Commelesvraispilotesdebagnoles!
AmériqueduSuden2009.Quelregard Mêmesiaprèsdix-huitDakarenauto,je
portez-voussurcetteévolution? commenceàdevenirunvraipilote.
LeDakaramué.C’estdevenuunsprint Duranttoutescesannées,avez-vousété
longuedistance.Toutlemonderouleà impressionnéparcertainspilotesautoou
bloc.Dèsquetuperdstroisminutesà moto?
tourner,tudevienscommeunfou.Avant, Quandj’aicommencé,lesPeugeotétaient
tupouvaisavoiruneheurederetardet làavecVatanen.J’étaisfandecegars.
espérerterefairepourgagner.S’iln’y QuandilcouraitenChampionnatdu
avaitqu’unDakaràgarder,ceserait mondedesrallyes,jepassaismon
permis.Avecmespotes,onallaitfaire
“Le Dakar a mué. C’est devenu lesconssurlespetitesroutesetonse
un sprint longue distance.
Tout le monde roule à bloc ,, disait:''Aujourd’hui,onfaitVatanen.''J’ai
pliédescaissesàdix-huitansenessayant
defairecommelui.C’étaitnotreidole.
Quandjemesuisretrouvésurmon
l’Afrique,pourl’espritd’aventure.Mais premierDakar,ilétaitlàavecla405.
attention,jenecrachepassurcequ’onvit Ilm’adoubléenAlgériesurunepisteoùje
maintenantenAmériqueduSud.Onvit bataillais à160km/haveclaYamaha.Ilest
destrucsmagnifiques. passéaveclaPeugeotà200 km/h...
Qu’est-cequivousplaîtdanscette Avez-vousunemotoouunevoiture
nouvelleformule? emblématique?
uu J’aisouventfaitdescentainesde dansnotrecamping-caravecnos Contrairement Ilyadespaysagesfabuleux,notamment LaYamahaSuperTénérébicylindre.Elle
kilomètresaveclesmecsaucul.Je téléphonesetnostablettes! à Peugeot qui participe danslacordillèredesAndes.Etlesdunes étaitrapide,fiableetm’aaccompagné
m’arrêtaispisser,ilss’arrêtaient.C’était Queretenez-vousdetoutescesannées à son dernier Dakar duPérouqu’onretrouvecetteannée. danstoutesmesvictoires.Pourlesautos,
lamentable.Uneannée,jemesuisfait passéesàsillonnerlecontinentafricain? cette année, Stéphane PilotersurdespistestypeWRC,c’est j’enaieubeaucoupdebonnes,maiscelle
insulterparlespilotesdebagnoles. AvantleDakar,j’avaisdûfaireunpetit Peterhansel n'est aussibeaucoupdeplaisir.C’estunpeuun aveclaquellejeprendsleplusdeplaisir,
C’étaitdansuneétapeoùleroad-book rallyeenTunisie.Jen’étaisjamaisallé absolument pas certain rallyeWRCXXLavecdesdunes!Onpasse c’estlaPeugeot3008DKR.C’estunbuggy
faisaitcontournerdesgrandesdunes. plusloin.C’estvraimentmagique.Les de vouloir tirer desbonsmoments,maisc’estdifférent. deuxrouesmotricesquiserapproche
Commelesmotardsmesuivaienttous, paysagessontvariésetsympas.Tufaisais sa révérence à l'issue Cequimeplaisait,c’étaitdefairedes plusdupilotagemoto.
j’aidécidédeviserlesplushautes. leMaghreb,soitparleMaroc,soitparla de la 40e édition coupsdenavigation,d’embrouillertoutle Aprèscette40e éditionetcomptetenu
Derrière,lesvoituresontsuivilestraceset Libyeoul’Algérie.Tupassaisdesgrands du célèbre rallye-raid. mondeetdetrouverlapasse.Tupouvais duretraitdePeugeot,pensez-vous
sesontplantées.Lesoir,çahurlaitsurle déserts,commeleSahelouleTénéré,à couperlaligneetattendreunedemi- prendrevotreretraite?
bivouac! l’Afriquenoireavecsesforêtsdebaobabs. heureavantqueledeuxièmearrive. L’autrejour,BrunoFamin(directeurde
En1999,vousbasculezdoncenvoitureet Tutraversaislasavane,tuenchaînaisles C’étaitjouissif. PeugeotSport)medemandaitsi
vouslancezcetteboutade:“LeDakaren petitespistessablonneusesquiallaient Neseriez-vouspasunpeunostalgique Peugeotpouvaitcommuniquersurle
auto,c’estleClubMed!”Ilyavraiment devillageenvillage.Leplusbeaupaysage quandmême? faitqueceseraitmondernierDakar.Je
unetelledifférence? detoutcequej’aivu,c’estleTassilidansle L’Afrique,c’étaithyperdépaysant.Quand luiairéponduquejenesavaispas.Ce
Àchaquedépartdespécialeenmoto, Sudalgérien,avecsesdunesorangequi turevenaisaprèstroissemainesde n’estpasunestratégiede
j’avaislabouleauventre.Enbagnole,cinq viennents’échouersurdesmontagnes Dakar,tuappréciaisderetrouverunlit, communication.Jen’aipasdeplanBet
minutesavantledépart,tupeux noires.C'étaitsublime... unedouche.Onselavaitparfoisavecdes jenemedispasqu’ilfautquejetrouve
déconner,tun’aspaspeurdetefairemal. Quevousinspireencoreaujourd’huilelac bouteillesouunseaud’eauqu’onavait unvolant.Jenememetsaucune
J’aiaussilesouvenirqu’enmoto,je RoseauSénégal? payédixballes,ondormaitcommedes pression.Lederniergrandchallengede
n’avaispasuneminuteàmoi.Aprèslafin C’étaitlesymboledeladélivrance,lerêve clébards,dansunetentequandtoutse macarrière,c’étaitdegagneravec
del’étape,jetrouvaisquelquechoseà detouslesconcurrents. passaitbien.Tuétaisvraiment Peugeot.Jel’aifaiten2016et2017.
mangerpuisjefaisaismonroad-book Certainesannées,ilyaeudesmenaces déconnectédelaréalité.Jemerappelle Arrêtersurunenouvellevictoireserait
pendanttroisheures.J’étudiaisensuite pourlasécuritédurallye.Lesressentiez- decesépoquesoùtupartaistrois unebellefaçondetirermarévérence,
lescartes,jemefaisaismasseretdirect vous? semainessansdonnerdenouvellesà c’estsûr.Maissij’aienviedecontinuer…
aulit.Enbagnole,j’ail’impressionqu’ona OnaconnuquelquesDakarsoushaute personne.Tuavaisunpointsurlebivouac Voussavez,j’aiquandmêmeétéshooté
dutempsàtuer.Onarriveà4heuresde tension.Quandonestpassésà avecdestéléphonessatellite.Çacoûtait àl’adrénalineduDakarpendant
l’après-midi,onmange,etaprès,onest N’Djamena(Tchad),parexemple,jene uneblinde,120francslaminute,etily presquetrenteans!» ‘
36 auto-moto Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE

RALLYE-RAID Dakar 1re étape, Lima-Pisco

Pérou
La quarantaine NOS
FAVORIS
vrombissante «««««
AUTO

Al- Attiyah (Toyota),


Quatorzejoursdecourse,troispays à traverser, Peterhansel
(Peugeot)
quelque 8000km dont plus de4000de spéciale
à avaler :leparcoursdu 40e Dakarn'accordera «««««
Loeb (Peugeot)
Départ
Aujourd’hui aucun répit –oupresque–à ses concurrents. «««««
Sainz (Peugeot),
LIMA Despres (Peugeot),
Demain Roma (Mini),
De Villiers (Toyota)

Pisco
9 janvier Bolivie «««««
La Paz Terranova (Toyota),
8 janvier 11 janvier Hirvonen (Mini)
Arequipa Repos 12 janvier
San Juan de «««««
Marcona Ten Brinke (Toyota)
10 janvier
13 janvier
MOTO
Uyuni «««««
Sunderland (KTM),
13 janvier Price (KTM)
Tupiza «««««
Van Beveren
(Yamaha),
Océan 15 janvier Walkner (KTM)
Pacifique
«««««
Salta Meo (KTM),
Quintanilla
« Un parcours 16 janvier
(Husqvarna),
Barreda (Honda),

magique»
De Soultrait (Yamaha)
Belen «««««
Pedrero Garcia
MarcComa, directeursportif, décrypte 17 janvier (Sherco)
letracéet parledes nouveautés.
«Quellessontles Ilyal’ordrededé-
Chilecito «««««
M. Metge (Honda)
caractéristiques part.Dansla
18 janvier
du parcours ? deuxièmeetlacin-
LeretourauPérou
nousaoffertla
quièmeétape,ce
sontlesvoitureset
CÓRDOBA LES DIX DERNIERS
possibilitéde nonlesmotosqui San Juan 19 janvier Arrivée
VAINQUEURS
Alain Mounic /L’Équipe

proposeruntracé ouvrirontlapiste. le 20 janvier


jamaisvuquise Leséquipagesdes AUTO
découpeentrois autosnebénéficie- 2017 Peterhansel-Cottret
parties.Lapre- rontdoncplusdes (FRA, Peugeot)
2016 Peterhansel-Cottret
mièresemaine traces.Ilyaaussila (FRA, Peugeot)
avecbeaucoupde possibilité,pourles 2015 Al-Attiyah-Baueml (QAT-
sable.Lesconcurrentsvontde- concurrents(horslisteélite)quile FRA, Mini)
voirfranchirdeuxtypesdedunes, souhaitent,decontournerles 2014 Roma-Périn (ESP-FRA)
cellesprochesdel’océanPacifi- grandesdunes(unseuljoker), 2013 Peterhansel-Cottret
(FRA, Mini)
que,plusmollesetsansvégéta- maisauprixd’unepénalitéen 2012 Peterhansel-Cottret
tion,etcellesverslacordillère temps.Enfin,nousavonsdécidé (FRA, VW)
desAndes,perchéesàplusde
1500mètresd’altitude,quide-
d’interdirelescartesàbordpour
lespros. Argentine 2011 Al-Attiyah-Gottschalk
(QAT-ALL, VW)
viennentdesmontagnesdesa- Cettedécisionrécentesuscite 2010 Sainz-Cruz (ESP, VW)
2009 De Villiers-Von Zitzewitz
ble.IlyauraensuitelaBolivie quelquescritiques.Certains (AFS-ALL, VW)
avecdesconditionsdifficiles, estimentqueçapeut 2007 Peterhansel-Cottret
maisnormalementmoins transformerlanavigationen (FRA, Mitsubishi)
pluvieusesquel’andernier. loterie ? MOTO
Puis,enArgentine,ilstermine- Onconsidèrequelesconcurrents 2017 Sunderland (GBR, KTM)
2016 Price (AUS, KTM)
rontparquelquessitesmythi- disposentavecleGPS,leroad- Océan 2015 Coma (ESP, KTM)
quescommeBelen,Fiambala booketletrip(compteurkilomé-
etSanJuan.Pourmoi,c’estlà triquemultifonction)desuffisam-
Atlantique 2014 Coma (ESP, KTM)
2013 Despres (FRA, KTM)
queleDakarsejouera. mentd’éléments.Latechnologie 2012 Despres (FRA, KTM)
C’estunparcoursmagique,àla d’aujourd’huipermettaitaux 2011 Coma (ESP, KTM)
hauteurdece40e anniversaire. grosseséquipesd’utiliserdes 2010 Despres (FRA, KTM)
Quellessontlesprincipales cartestropdétaillées.» 2009 Coma (ESP, KTM)
250 KM 2007 Despres (FRA, KTM)
nouveautésdecetteédition ? P.S.
L'édition 2008 avait été annulée.
Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE
auto-moto 37
re
1 étape, Lima-Pisco Dakar RALLYE-RAID

Étape 1 Lima-Pisco
AUTO-MOTO
Liaison : 242 km
Spéciale : 31 km

Départ
Aujourd’hui
LIMA

Océan
Pacifique Pisco

250 KM

Le profil
D'entrée, les concurrents seront confrontés
au thème majeur de la séquence péruvienne
de ce 40e Dakar: le sable. Au menu de cette
1re étape, la ration constituera surtout un
amuse-bouche destiné à mettre en appétit
les pilotes et les équipages.

Principaux engagés
AUTO
300. Peterhansel-Cottret (FRA, Peugeot
3008 DKR Maxi) ; 301.Al-Attiyah-Baumel
(QAT-FRA, Toyota Hilux) ; 302. Roma-Haro
Bravo (ESP, Mini 4×4) ; 303.Sainz-Cruz
(ESP,Peugeot 3008 DKRMaxi) ;
Avant d'affronter le sable 304.De Villiers-Von Zitzewitz (AFS-ALL,
de la 1re étape, les Peugeot Toyota Hilux) ; 305.Hirvonen-Schulz (FIN-
ALL, Buggy Mini) ; 306.Loeb-Elena (FRA-
3008 DKRMaxi ont satisfait MCO, Peugeot 3008 DKR Maxi) ;
hier à l'épreuve 307.Terranova-Graue (ARG, Mini 4×4) ;
des vérifications techniques 308.Despres-Castera (FRA-FRA, Peugeot
et administratives. 3008 DKR Maxi) ; 309.Ten Brinke-Périn
(HOL-FRA, Toyota Hilux) ; 310.Menzies-
Mortensen (USA, Buggy Mini) ; ...

N.Katikis/ASO
312.Przygonski-Colsoul (POL-BEL, Mini
4×4) ; ... 314.Al Rajhi-Gottschalk (EAU-
ALL, Buggy Mini) ; 315.Sousa-Maimon
(POR-FRA, Renault Duster) ;
316.Chabot-Pillot (FRA-FRA, Toyota

L'heure desbraves
Hilux).
MOTO
1.Sunderland (GBR, KTM) ; 2.Walkner
(AUT, KTM) ; 3.Farres Guell (ESP, KTM) ;
4.Van Beveren (FRA, Yamaha) ; 5. Barreda
Lesconcurrents partent aujourd’hui deLimapourunparcours musclé Port (ESP, Honda) ; ...8. Price (AUS, KTM) ;
... 10.Quintanilla (CHL, Husqvarna) ; ...
à traverslePérou, la Bolivie etl’Argentine. 12.Pedrero Garcia
(ESP,Sherco)...14.M.Metge (FRA, Honda) ;
15.Sanz (ESP, KTM) ; 16.Pain (FRA, KTM) ;
DENOTRE ENVOYÉSPÉCIAL mauvaises selon le degré de ma- Peugeot 3008 DKR Maxi dans un sortir, le cas échéant, par la ... 19.Meo (FRA, KTM) ; ...
JÉRÔME BOURRET sochisme de chacun, du côté de hangar généralement dévolu à grande porte. Tout comme Peu- 23.De Soultrait (FRA, Yamaha) ;
Belen et Fiambala, jusqu’à l’entretien des avions, Sébastien geot, qui quittera la discipline à 24.A.Metge(FRA, Sherco) ; ...
LIMA(PER)–Finiletempsdel’obser- l’avant-veille de l’arrivée à Cor- Loeb observait de près le tout l’issuedeceDakar2018.«Onvient 47.Benavides (ARG, Honda).
vation, bientôt place à l’action. doba, le 20 janvier, au bout d’un nouveau Buggy Mini de l’Améri- pour gagner, mais ce sera loin

335
Une fois passé le podium de dé- périple de quelque 8 000 kilomè- cainMenzies,jamaisvusurleDa- d’être évident », commentait au
partdeLimaentoutdébutdema- tres. karluinonplus. petitmatinBrunoFamin,ledirec-
tinée, les engagés du quaran- « Un Dakar difficile, à l’ancienne, Et parce que cette course est teur de Peugeot Sport, lorsqu’il MOTO
tième Dakar se lanceront
aujourd'hui dans la grande aven-
moins typé WRC que les précé-
dents,avecbeaucoupdesableetde Le nombre
un mélange des mondes, les
deux pilotes professionnels
s’est présenté aux vérifications
administratives avec le gros de
Gonçalves
ture.Unemiseenroutetranquille
le long du Pacifique, en direction
hors-piste,décritGinielDeVilliers,
deuxième de l’épreuve lors du
de véhicules
engagés dans
étaient suivis, dans la file des voi-
tures, par le basique Toyota de
ses troupes, composées de
98 éléments. « La course s’an-
renonce
de Pisco, avec une première pe- précédent départ de Lima, en cette 40e édition, l’un des vingt-cinq Péruviens en- nonce longue et compliquée, pour- Blessé à l’épaule lors d’une
tite ration de trente kilomètres de 2013. On ne pourra pas se permet- soit 103 autos, 188 motos gagés sur la course et du minus- suivait-il. Les conditions météo de- chute à l’entraînement il y a
sable en guise de mise en bou- trelemoindrerelâchementjusqu’à et quads et 44 camions. cule SSV Yamaha à dominante vraientêtreplusclémentesquel’an quelques jours, Paulo Gonçalves
che. l’arrivée.»«Laquarantièmebougie rose de la toute aussi petite Ita- dernier,doncilyadeschancespour (Honda) ne prendra pas le départ
La suiteserasansdoutemoins est belle », synthétise Jean-Marc lienne Camelia Liparoti, à l’arri- qu’onfassel’intégralitéduparcours du 40e Dakar. Malgré l’absence
digeste, avec quatre jours de Fortin, directeur sportif du Sud- vée de ses huit Dakar précédents cettefois.Celavaêtrecoton!» du pilote portugais, deuxième en
hors-piste en majorité dans ces AfricainchezToyota. enquad. D’autant plus ardu que la con- 2015 derrière Marc Coma,
dunes péruviennes que le Dakar L’heureétaitégalementauxre- currence,bienaidéeparunrègle- l’ambition du Team Honda et de
n’a plus fréquentées depuis 2013, trouvailles dans le bâtiment des ment technique revu, pourrait ses leaders – Joan Barreda et
“On vient pour gagner,
,,
mais dont les concurrents de vérifications administratives où, à avoir fait un bond en avant depuis Kevin Benavides – reste de
l’époque gardent un souvenir im- mais ce sera loin chaque point de contrôle (licen- l’andernier.Lamenaceprincipale détrôner KTM. Gonçalves est
périssable. Après la journée de d’être évident ces, douanes, médical, licences, s’appelle Nasser al-Attiyah, mais remplacé par le jeune Juan-
repos à La Paz, vendredi pro- BRUNO FAMIN, PATRON DE PEUGEOT SPORT etc.), Stéphane Peterhansel et d’autres sont à l’affût à l’image de Ignacio Cornejo, engagé pour son
chain, place à la montagne et à la Cyril Despres distribuaient les bi- Nani Roma et sa Mini 4×4 allégée troisième Dakar à vingt-trois ans
hautealtitudeenBolivie,avecdes Maishier,l’ambianceétaitdonc ses et les accolades aux mem- et améliorée. « J’ai des nœuds (17e en 2017). « Ils m’ont appelé
conditions météo qui pourront à encore à l’observation sur la base bres de l’organisation dont ils dans le ventre et ce matin je tour- entre Noël et le jour de l’an. J’ai
tout moment transformer la ba- militaire de Las Palmas, pour le connaissent parfois jusqu’aux nais tellement dans le lit que j’ai fini donc dû m’organiser en trois jours
lade perchée en apocalypse. Et dernier jour des vérifications. surnoms, tant ils les côtoient de- pardescendreàlasalledesportde pour me préparer »,
rienneseraencoreécritàl’entrée Pendant que les commissaires puis longtemps. Vainqueur à l’hôtel à 6 heures pour pédaler et a commenté cet ancien
en Argentine car les organisa- auscultaient la bonne homologa- treize reprises, Peter alias éviter de devenir fou. Vivement que champion du monde juniors de
teurs ont sans doute réservé tiondesélémentsdesécuritéetla « Monsieur Dakar » n’a évidem- çaparte!»C’estl’heure.Celledes rallye tout-terrain. P. S.
quelques surprises, bonnes ou conformité technique de son ment pas d’autre objectif que de braves. ‘
38 omnisports
Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE

t.a.b

très court
ba sket cyclisme

L’hommage de Beaublanc à Forte Rolland débutera à Abu Dhabi


Pierre Rolland lancera sa sai- sans doute Liège-Bastogne-
formule 1 son 2018 à l’occasion du Tour Liège (22 avril), puis le Tour de
LATIFI ENRÉSERVE d’AbuDhabi(21-25février),sous Romandie(24-29avril).
Le Canadien Nicholas Latifi lemaillotdeEFEducationFirst- En revanche, Pierre Rolland a
(photo), 22 ans, sera le pilote Drapac, les nouvelles couleurs décidé de faire l’impasse cette
de réserve de l’équipe Force de l’ex formation Cannondale- annéesurleGirooùilavaitrem-
India, quatrième du Drapac. portéuneétapel’anpassé.
Championnat du monde des Le lauréat d’étape à l’Alpe- Aprèsunebrèvepause,lecou-
constructeurs en 2016 d’Huez sur le Tour 2011 et à La reurfrançaisreprendralorsdu
et 2017. Toussuireen2012disputeraen- Critérium du Dauphiné (3-10
suiteParis-Nice(4-11mars),le juin)avantdedisputerleTourde
TourdeCatalogne(19-25mars), France(7-29juillet).

Stéphane Mantey/L’Équipe
ski de fond
Manificat et Gaillard continuent
Nicolas Luttiau/L’Équipe

TOUR DE SKI Au len-


demaindeleurtirgrou-
pé dans le 15 km libre
Latifi, natif de Toronto, était massstartàOberstdorf
Le cercueil de Frédéric Forte sera exposé au palais des sports de Beaublanc, aujourd'hui. l’an dernier pilote d’essais (Allemagne), Maurice
pour Renault Sport F1, tout en Manificat(photo)(10e du
C’estaupalaisdessportsdeBeaublanc,dansce porters,cesultrasquifaisaientlafiertédeForte, participant au Championnat général à 52’’ du po-
quiétaitsadeuxièmemaison,queFrédéricForte, ont prévu de déployer leurs plus beaux tifos en FIA de Formule 2 qu’il a dium), Jean-Marc
leprésidentlimougeaud,décédébrutalementdi- guisedederniersalutàleurprésidentembléma- terminé au cinquième rang Gaillard(12e)etlejeune
manche,recevraaujourd’huil’hommagedetoute tique. grâce à une victoire et neuf DamienTarantolaontfi-
unevilledévastéeparlabrutalitédelanouvelle. Touspourrontvenirpartagerleurémotionets’in- podiums. Comme en 2017, les nalement décidé de
Victime d’une crise cardiaque, à quarante-sept clinerdevantsoncercueilde11heuresà19heu- deux pilotes titulaires seront poursuivreleTourdeski
ans, Forte laisse un vide immense dans un club res,etlaisserunmotsurlesregistres. le Français Esteban Ocon et le aujourd’hui(15kmclas-
qu'ilavaitportéàboutdebrasetaiméavecpas- LesjoueursduCSP,lemairedeLimoges,Émile- Mexicain Sergio Perez. sique) et demain (pour-
sion. RogerLombertie,etlaministredesSports,Laura suite) à Val di Fiemme
C’estaussitoutlebasketfrançais,dontilétaitl’un Flessel, seront présents à partir de 14 heures. (Italie).
des hommes forts et une vraie force de proposi- Quant aux obsèques de Frédéric Forte, elles ha ndba ll «Ils voulaient continuer
tions,quiviendraserecueillirdanslasallehistori- aurontlieu,àCaen,dansl’intimitéducerclefami- ULRIKA TOFTHANSEN et, en plus, ils sont loin
queduCSP. Onsaitdéjàquelesgroupesdesup- lial,mardiprochain. L.T. VERS ISSY-PARIS Modica/Icon Sport d’être éreintés, explique
Alors que son mari, Henrik Toft le chef de groupe Fran-
Edwin Jackson tous sports
Hansen, a signé au Paris-
Saint-Germain pour les deux
çois Faivre. Il y a encore
des belles choses à aller
sur le départ Eurlings démissionne prochaines saisons, sa femme
devrait le suivre en France.
chercher.» J.-P.B.

CHINE L’internationalfrançais Ulrika Toft Hansen (ex-Agren),


Edwin Jackson, vingt-huit ans, CIO Le Néerlandais pivot internationale suédoise foot us
qui évoluait au sein de l'équipe Camiel Eurlings, qua- de trente ans, a affirmé être
chinoise des Guangdong rante-quatre ans, «en bonnes discussions avec Des ailes de poulet en remerciement
SouthernTigersdepuisledébut membreduCIOdepuis Issy-Paris, où [elle] espère
de la saison, va faire ses vali- 2013, sous le feu des continuer [sa] carrière ». NFL Pour se qualifier pour la larges quantités de spécialités
ses.Leclubchinois,actuelqua- critiques pour une af- Celle qui évolue actuellement première fois depuis 1999 pour gastronomiques locales, à sa-
trième du Championnat, sou- faire de violences con- à Esbjerg (Danemark) a les play-offs NFL, les Buffalo voir 1 440 ailes de poulet, 40 kg
haiteengagerlemeneuraméri- jugales,adémissionné terminé à la quatrième place Billsavaientbesoind’unevictoi- de céleris, 14 kg de carottes,
cain Darius Morris, en prove- hier desesfonctions. du dernier Mondial avec la re de Cincinnati à Baltimore di- 34litresdesauceépicéeet22li-
nancedesRioGrandeValleyVi- «C'est avec beaucoup Suède. manche dernier. Et miracle, tresdesauceaubleu.
pers,unefranchisetexanedeG- de peine que je démis- pourtant déjà éliminés de la Les supporters ont également
Peter Dejong/AP

League, et sera donc contraint sionne en tant que course aux play-offs, les Ben- remerciélequarterbackdeCin-
deseséparerduFrançaispour membreduCIO,leplus gals se sont imposés sur le fil cinnatiAndyDaltonquiaoffertla
respectersonquotadejoueurs beautravailbénévoleau (31-27) sur le terrain des Ra- victoire à son équipe dans les
étrangers. monde», a-t-il déclaré vens. toutes dernières secondes du
TOUS
C’est un coup dur pour l’ex-Vil- dansuncommuniqué. LES MATCHES PAGE LesBillsavaientpromisuneré- match contre Baltimore en fai-
leurbannais qui affichait pour-
tant un rendement satisfaisant
CamielEurlingsanotamment
occupé le poste de ministre
Ilaégalementétéprésidentde
la compagnie aérienne néer-
CLASSEMENTS
ET RÉSULTATS 33 compensedechoixauxBengals
pourlesremercieretilsonttenu
santdesdonsd’unevaleurtota-
lede315000dollarsàsafonda-
(16,1 points à 51,3 %, 3,4 re- néerlandais des Transports, landaiseKLMdefévrier2013à parole : ils leur ont envoyé de tion.
bondset4,6passes). de2007à2010. octobre2014.

hockey sur g l a ce
automobile
Alonso au Mans, ça se précise
ha ndba ll
Elles vont voir du pays Un seul être vous manque…
Fernando Alonso a confirmé au quotidien espa- COUPEEHF DuDanemarkàlaRussie,enpas- NHL Labellesériedehuitvictoiresconsécu-
gnol As sa volonté de disputer les 24 Heures du santparlaRoumanieetlaNorvège :Brestet tivesdesVegasGoldenKnightsaétéstoppée
Manscetteannée.«Maplusgrandeprioritéestde Issy-Paris vont voyager lors de la phase de au terme d’un match disputé dans la nuit de
remporter mon troisième Championnat du monde groupesdelaCoupeEHFquidémarreceweek- jeudiàvendredifaceauxStLouisBlues(2-1).
deF1,maismonobjectifestdedisputerdescourses end. Les Parisiennes commencent par un al- Laparties’estdérouléesansleFrançaisPier-
emblématiques pendant la saison.» Alonso va ler-retour jusqu’à Kristiansand (Norvège), où re-ÉdouardBellemare,quiassistaitàlanais-
d'abord participer aux 24 Heures de Daytona, le elles affrontent aujourd’hui une équipe rever- sance de son premier enfant, Léandre Lian,
Twitter @GoldenKnights

27 janvier. «C'est un premier pas, et après cette séedelaLiguedeschampionsavectroisvice- mercredisoir.


coursejecomprendraimieuxcommentfonctionne championnesdumonde.Ledébutd’ungroupe Quant au résultat, il est sans conséquence
l'Endurance...J'essaieraidecourirdansles24Heu- trèscostaudpourIssy.Brest,quart-finalistede pour les Golden Knights car les Los Angeles
resduMans,cetteannée,eten2019j'espèremepré- la compétition l’an passé, débutera à domicile Kings, leurs principaux concurrents dans la
senter à nouveau aux 500 miles d'Indianapolis», a demainfaceauxRoumainesdeCraiova,avecde DivisionPacifique,ontégalementperdu(4-3),
confiéledoublechampiondumondedeF1. réelsespoirsdequalification. P.Me. chezlesCalgaryFlames.
39
médias
Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE

extra

Lionel Chamoulaud télévision


« Un petit miracle »
PROGRAMME DU JOUR
6 h 30 TENNIS EN DIRECT
Tournoi ATP de Brisbane (AUS). Demi-finales.
10 h 40 9 h 15 SKI ALPIN EN DIRECT
Le journaliste de France Télévisions présentera et Eurosport 1
Coupe du monde, à Kranjska Gora (SLV).
Géant F. 1re manche. À 12 h 45, 2e manche.
jusqu'au 20 janvier une version rallongée du magazine Biathlon 10 h 30 SKI ALPIN EN DIRECT
quotidien de la course, «le Dakar». Sans Marie Dorin-
Habert, qui a décidé de faire
Coupe du monde, à Adelboden (SUI). Géant H.
1re manche. À 13 h 15, 2e manche.
e
un break après sa 53 place 11 h 55 BIATHLON EN DIRECT
sur le sprint à Oberhof Coupe du monde,
jeudi, l’équipe de France à Oberhof (ALL). Poursuite 10 km F.
compte, aujourd’hui, sur
Justine Braisaz et Anaïs 12 h 30 TENNIS EN DIRECT
Bescond pour l’épreuve de Tournoi de Pune (IND). Finale
poursuite. À 14h40, place à 14 h 40 BIATHLON EN DIRECT
la suite de la bataille entre Coupe du monde,
Martin Fourcade et son rival à Oberhof (ALL). Poursuite 12,5 km H.
norvégien Johannes Boe. 14 h 45 RUGBY EN DIRECT
Anne-Sophie Bernadi, Top 14. 15e journée. Bordeaux-Bègles - Lyon.
Alexis Bœuf commentent 15 h 00
les épreuves FOOTBALL EN DIRECT
Coupe de France. 32es de finale. Multiplex et
pour la chaîne L’Équipe
à 18 heures. À 21 heures, Nancy (L 2)-Lyon (L 1).
15 h 45 TENNIS EN DIRECT

Yves Forestier/L’Équipe
Tournoi ATP de Doha. Finale.
16 h 40 HANDBALL EN DIRECT
Golden League H. Danemark-Norvège.
16 h 45 RUGBY EN DIRECT
Top 14. Brive-Toulon.
Lionel Chamoulaud a succédé en 2016 à Gérard Holtz à la présentation des émissions de France Télé sur le Dakar. 18 h 30 RUGBY EN DIRECT
Top 14. Agen-Castres (256),
FRANÇOIS-GUILLAUME LEMOUTON Pendantlongtemps,cetteémissionétaitcellede FONDATEUR: Jacques Goddet Oyonnax - La Rochelle (257). À 18 h 40 sur
GérardHoltz,maintenant,c’estlavôtre.Quelstyle Direction, administration, rédaction Rugby +. À 20 h 35, Montpellier-Stade Français.
et ventes: 4, cours de l’Île-Seguin,
«Avec“leDakar”,vousassureztouslesjours,sur avez-vousvoululuidonner? 92102 Boulogne-Billancourt. 18 h 50 RALLYE-RAID
France4,lecompterendud’uneétapequevous Gérard Holtz est le meilleur présentateur que j’aie BP 10302. Tél.: 01-40-93-20-20 Le Dakar. Puis à 20 h 25.
n’avezpasvue.C’estunexerciceparticulier… jamaisrencontréàlatélé,tousdomainesconfondus. L’ÉQUIPE Société par actions
simplifiée. Siège social: 4, cours 19 h 05 HANDBALL EN DIRECT
Le Dakar est le seul événement majeur de sport qui Il était dans un hélico pour suivre la course avant de l’Île-Seguin, 92102 Boulogne- Golden League H. France-Égypte.
nesoitpas retransmisendirect.Suruneétape,ona l’émission. Moi, je ne le fais pas parce que je n’ai pas Billancourt BP 10302
PRINCIPAL ASSOCIÉ: 19 h 55 40 ANS DE DAKAR
deuxhélicos,maissur600kilomètres,ilsnesontpas sacapacitéd’improvisation.Jemeposeplusenchef À 23 h 40, Bivouac.
Les Editions P. Amaury
forcémentlàoùsepassel'événement.Ilnousestar- d’orchestre. Le téléspectateur s’en fout de ce que PRÉSIDENT: Aurore Amaury
rivé plus d’une fois de commencer l’émission sans pense Lionel Chamoulaud.Je suis là pour donner la DIRECTEUR GÉNÉRAL, 20 h 10 LE JOURNAL DU DAKAR
avoir ni les images ni la certitude des résultats… paroleauxautres. DIRECTEUR DE LA PUBLICATION: 20 h 50 KICKBOXING EN DIRECT
Cyril Linette
C’est un petit miracle. Mais c’est ce qui me plaît le Combienavez-vousfaitdeDakar? DIRECTEUR DE LA RÉDACTION:
Gala Kerner. À Paris.
plus. Faire le Dakar, c’est faire de la télé en prenant Une dizaine en tout. Le plus compliqué à gérer, Jérôme Cazadieu 21 h 30 BASKET EN DIRECT
desrisques. c’était en 1993. En 1992, j’avais fait le Paris-Moscou- SERVICE CLIENT : NBA. LA Clippers-Golden State
Cetteannée,l’émission quevousprésentezà Pékin et on a eu un accident d’hélico. Je me suis Tél.: 01-76-49-35-35 23 h 15 RALLYE-RAID
l’issuedel’étapedujour,“leDakar”,sedédouble cassé deux vertèbres, le sacrum, les côtes… Après, SERVICE ABONNEMENTS: Dakar. 1re étape : Lima-Pisco (PER) (272 km).
avecunedeuxièmepartie(1heure+25minutes). j’avais l'obsession de remonter dans l’hélico. Je l’ai 4, rue de Mouchy
60438 Noailles Cedex
Vousaviezbesoindeplusdetemps? fait sur le Dakar, au Maroc. On a dû passer l’Atlas E-mail : abo@lequipe.fr
Ces deux dernières saisons, on s’est rendu compte dans des conditions mouvementées. J’étais quand TARIF D'ABONNEMENT : 10h40
que l’émission fédérait pas mal de monde et mêmeunpeuinquiet... France métropolitaine: 1 an (364 n°) :
492 € ou 396€ zones portées Paris RP.
France4 était intéressée pour en avoir plus. Étant
“Si tu n’es pas volontaire pour faire Zones portées, autres formules et
BIATHLON À OBERHOF
,,
donné le tracé, notamment la première partie de la Étrangers nous consulter.
course, au Pérou, on était aussi un peu frustrés, le Dakar, ce n’est même pas IMPRESSION:
CINP (77-Mitry-Mory),
parce qu’avec les six heures de décalage horaire, on la peine de venir CIRA (01-Saint-Vulbas),
serendaitcomptequ’onneseraitpastrèsexhaustifs CIMP (31-Escalquens).

Sébastien Boué/L’Équipe
Siège social: 25, av. Michelet
en finissant à 19 h 50. La masse d'infos supplémen- L’épreuveabeaucoupchangédepuiscette 94300 Saint-Ouen
tairesqu’onpeutavoirestconsidérable... époque… CILA (44 - Héric),
Qu'apportera“leDakar-deuxièmepartie”? Oui, avant vous étiez dans un trip “je ne me lave pas, Nancy Print (54-Jarville),
MIDIPRINT (30-Gallargues-le-
On sera plus dans le direct .La première partie sera, j’aidusableentrelesdentsetceluiquivaàl’hôtelest Montueux).
elle, consacrée aux premiers résultats, aux premiè- un lâche”. C’est fini, heureusement. Au milieu des Dépôt légal: à parution
resimages,avec quelques“cartespostales”,unpeu années 1980, la première prise de courant était à PAPIER:
Origine : France
d’histoireetdedécouvertedupays. 3000 kilomètres. On avait une parabole monumen- Taux de fibres recyclées : 100 % 8 h 00 LE MAGAZINE DU SKI ALPIN
tale, un peu comme les radars de films d’espion- Ce journal est imprimé sur du papier 8 h 30 SKELETON Coupe du monde, à Altenberg (ALL).
nage.Toutlemondedevaitparticiperpourlamonter porteur de l'Ecolabel européen sous 1re manche H. À 9h35, 2e manche.
70 chaînes detélé sur leDakar et la démonter, sinon il n’y avait pas de quoi trans-
le numéro FI/37/01
Eutrophisation : 10 h 40 BIATHLON Coupe du monde, 4e manche,
mettre les images. Parfois, il fallait aller voir l’armée pTot 0,009 kg / tonne de papier à Oberhof (ALL). Sprint F.
Jusqu’au 20 janvier, terme de l’édition 2018 du Dakar, 190 pays française pour trouver un téléphone. Je ne suis pas PUBLICITÉ COMMERCIALE:
AMAURY MEDIA 11 h 55 BIATHLON Coupe du monde, à Oberhof (ALL).
suivront les péripéties de la course grâce à 70 chaînes de télé. nostalgique de ça. Maintenant, les moyens ont Tél.: 01-40-93-20-20 Poursuite 10 km F.
Au total 1 200 heures de diffusion sont programmées, dont changé, ça ressemble plus au Tour de France. Je PETITES ANNONCES:
4, cours de l'ile Seguin 13 h 25 BIATHLON Coupe du monde, à Oberhof (ALL).
9 heures quotidiennes pour FoxSports en Amérique du Sud, les préfèretravaillerdanslesconditionsdemaintenant, 92102 Boulogne-Billancourt Cedex. Sprint H.
chaînes généralistes au Pérou, en Bolivie, en Argentine et au Chili unpeuplusdansleconfort. Tél. : 01-40-93-20-20
étant également présentes quotidiennement pour relayer LeDakarreste-t-iléprouvantàcouvrir? COMMISSION PARITAIRE: 14 h 40 BIATHLON Coupe du monde, à Oberhof (ALL).
l’épreuve. La population «télévisuelle » comptera pas moins L’année dernière, on a eu deux monteurs sous oxy-
n° 1222 K 82523 Poursuite 12,5 km H.
de 235 personnes sur le bivouac pour envoyer chaque jour gène en Bolivie parce qu’ils étaient atteints par le 16 h 15 BIATHLON Coupe du monde, à Oberhof (ALL).
12heures de programmes partout dans le monde. Les réseaux mal de l’altitude. La température est aussi montée Poursuite H et F. Rediffusions à 19h15 et 1 heure.
sociaux ne sont pas en reste puisque 2,4millions de fans se jusqu'à 51 degrés sur le plateau. Des cadreurs tom- 17 h 45 L'ÉQUIPE MERCATO Avec: Benoît Cosset,
regroupent sur les différentes pages Dakar et l’application mobile baient dans les pommes. Si tu n’es pas volon- Olivier Bossard, Tanguy Le Seviller, Nabil Djellit.
compte, elle, 15 millions de visiteurs. tairepour faire le Dakar, ce n’est même pas la peine Tirage du vendredi 5 janvier 2018 20 h 45 KICKBOXING Gala Kerner à Paris.
199 872 exemplaires
devenir.» ‘
40 Samedi 6 janvier 2018 | L’ÉQUIPE

sommaire le dessin de
Football
Coupe de France
L'Alsace, terre de Coupe P. 4
Galtier, ses années lilloises P. 6
Bielsa veut rebondir P. 7
Genesio :
« J'ai pris du recul » P. 8
Fabrègues l'emmerdeur P. 10
Falcao évite Yzeure P. 13
Transferts
Alain Mounic/L’Équipe
THOMAS LEMAR Lemar pourrait partir P. 16

16
Sneijder quitte déjà Nice P. 17
Rugby
Top 14
Montpellier sait recevoir P. 18 et 19
GILLES SIMON UBB, un Teague dans le moteur P. 20

28 Handball
Équipe de France
Caucheteux,
un bleu de trente-deux ans P. 26
Indranil Mukherjee/AFP

Tennis
Frédéric Mons/L’Équipe

Revoilà Gilles Simon P. 28


TIMOCI NAGUSA Gaël Monfils, un boulevard à Doha P. 29

18 Ski alpin
Pinturault,
un problème matériel P. 30 et 31
MARTIN
FOURCADE Biathlon
32 La belle reprise de Fourcade
Auto-moto
P. 32

Dakar
L'heure du départ P. 37
Extra médias
Jens Meyer/AP

Lionel Chamoulaud :
« Un petit miracle » P. 39
l’image du jour

Joe Klamar/AFP

DRÔLE D'OISEAU. – Rassurez-vous, même si elle n'est pas visible sur l'image, le Polonais Dawid Kubacki a fini par atterrir dans l'aire d'arrivée de Bischofshofen, en Autriche, où se déroule la dernière étape
de la mythique Tournée des Quatre Tremplins. Hier, c'était seulement l'entrainement, mais aujourd'hui, c'est un autre Polonais, Kamil Stoch, qui tentera de remporter sa quatrième victoire en quatre manches,
un exploit qui n'a plus été réalisé depuis l'Allemand Sven Hannawald, en 2001-2002.