Vous êtes sur la page 1sur 23

Royaume du Maroc

Présentation du climat et des


ressources en eau du Maroc
Réalisations et Stratégie
„ Présentation des bassins versants du Royaume du
Maroc TANG ER

IV
TETO UAN

III
M e r M éd ite rra n ée

A L H O C E IM A NADOR
LARACH E

V O U JD A
K E N IT R A
FES TAZA
RABAT
MEKNES II I
C A S A B LA N C A
VI
E L JA D ID A
1 S E TTA T

IX
V II BE N I M ELLA L
SAFI F IG U IG
E R R A C H ID IA

MARRAKECH

V III
X
O U R ZA ZA TE

A G A D IR
TARO UD ANT
XI
ZA G O U R A
O X II

an TA TA
X III
A
tla
nt
iq
ue
TAN TAN
TA R FA YA

X IV
LA A YO U N E I B a ssin M ou lou ya
SMARA II B a ssin S e b ou
B O U JD O U R
III B assin s C otie rs M éd ite rra n e en
IV B assin s T a n gérois
V B assin L ou k k os
V I B assin s B ou re gre g et c otiers d u c en tre
V II B assin O u m E rrab ia
A D D A KH LA
V III B assin T e n sift
IX B assin G u ir
X B assin Z iz R h ériss
X I B assin D ra a
X II B assin S ou ss
X III B assin M assa
L A G O U IR A
X IV B assin s S ah arie n s (S a q u ia E l h a m ra et ou e d
Eddahab)
Cadre climatique
Diversité du climat (marqué par l’aridité)
Régime des précipitations irrégulier dans le
temps et dans l’espace
- plus de 2000 mm/an au Nord
- moins de 100 mm/an au Sud
- déficits entre : 10 et 80 %.
- des sécheresses prolongées : 1980-
1985 ; 1990-1995 ; 1998-2000.

Des températures allant de moins de 0°c en


montagne à 50°C au sud
BILAN DU CYCLE HYDROLOGIQUE

POTENTIEL DES RESSOURCES EN EAU


140 3
140Md
Mdmm3

Evapotranspiration
Evapotranspiration Apport
Apportnaturel
naturel
118 3 3
118Md
Mdmm3 22
22MdMdmm3

4 Md m3 18 Md m3

Eaux souterraines Eaux de surface


La répartition des ressources en eau par bassin

Bassin Eau de Eau Total en %


surface en souterraine Mm3
Mm3 en Mm3

Loukos Tangérois et cotiers 3600 190 3790 17,1


méditerraneens
Moulouya, Figuig, Kert, Isly et Kys 1610 512 2122 9,6
Sebou 5600 1300 6900 31,2
Bou Regreg Chaouia 847 120 967 4,4
Oum Errabia, El Jadida –Safi 3447 405 3852 17,4
Tensift, Ksob et Igzoulen 872 520 1352 6,3
Souss Massa , Tiznit et Ifni 626 370 996 4,5
Draa 700 350 1050 4,7
Guelmim 72 22 94 0,4
Ziz-Guir-Rheriss, Bouanane et Maider 626 300 926 4,2
Sahara 25 16 41 0,2
Royaume du Maroc

Situation du secteur de l’eau, les objectifs,


la stratégie et la mise en oeuvre
LA SITUATION DU SECTEUR DE L'EAU ET OBJECTIFS

Durant la succession au trône, de SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI, le


secteur de l’eau irrigé en Secrétariat d’État :

- a été crée en novembre 2002, et a été rattaché Au Ministère de


l’Aménagement du Territoire, de l’Eau et de l’Environnement,

- en 2007, sous sa nouvelle appellation "Secrétariat d’État chargé de l'Eau et de


l'Environnement" (SEEE) est rattaché au Ministère de l'Energie, des Mines, de
l’Eau et de l’Environnement.

Le SEEE a pour mission :

-d’œuvrer pour un développement durable des ressources hydriques à même


de permettre un accès à l’eau (quantité, qualité) des populations et des
différents secteurs économiques, et favorisant le développement économique
et social du pays.

- de veiller avec d’autres intervenants à la protection des populations et des


infrastructures contre les inondations.
Stratégie du secteur de l’eau
La stratégie du secteur de l'eau puise ses orientations dans le mémorable discours-
programme Royal prononcé devant les membres du Conseil Supérieur de l’Eau et du
Climat, lors de sa 9ème session tenue à Agadir le 21 Juin 2001, à travers lequel, SA
MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI a appelé notamment :

- à la gestion de la demande en eau, tout en continuant les efforts de mobilisation de


toutes les ressources en eau mobilisables,

- de procéder au transfert des eaux à partir des bassins excédentaires vers les bassins
déficitaires,

- et d’œuvrer pour atténuer le retard dans les domaines de l’assainissement et de la


lutte contre la pollution.
Mise en œuvre de la stratégie
La mise en œuvre de cette stratégie :

- S’appuie essentiellement sur les Plans Directeurs d’Aménagement Intégré des


Ressources en Eaux (PDAIRE) des bassins hydrauliques, approuvés par le Conseil
Supérieur de l’Eau et du Climat, mais également sur les résultats de certaines études
sectorielles.

- S’opère dans un cadre de coordination avec les départements concernés et en


concertation avec tous les intervenants et à tous les échelons.

Par ailleurs, le Plan National de l’Eau (PNE) en cours de finalisation sera proposé
pour approbation à la prochaine session du Conseil Supérieur de l’Eau et du Climat.
Réalisations du secteur de l’eau
Réalisations en alimentation en eau potable rurale
Chantier d’envergure nationale lancé en 1995, le PAGER (Programme
d’Approvisionnement Groupé en Eau Potable des Populations Rurales) visait la
généralisation de l’accès à l’eau potable en milieu rural. Durant la période 1999-
2008, les efforts déployés ont permis de porter :

- le taux d’accès à l’eau potable à 85%,


- ainsi la population bénéficiaire de ce programme PAGER est de 11 millions
d’habitants
Les travaux entrepris par les services du SEEE et par
l’ONEP ont porté sur :
• le creusement de puits, de forages d’exploitation
et de reconnaissance ;
• l'équipement de points d’eau en moyens
d’exhaure ;
• l’aménagement des sources ainsi que la
construction d’ouvrages de stockage et de
distribution d’eau ;
• la desserte des populations à partir des adductions
régionales.
Réalisations en alimentation en eau potable rurale
- 45 % de la population est alimentée durant la décenie du Règne de Sa
Majesté Mohammed VI

Evolution du taux d’accès à l’eau potable en milieu rural depuis


le lancement du PAGER en 1995

- Il convient de rappeler que le PAGER trouve davantage son efficacité


dans les procédés de sa mise en œuvre, qui s’appuient sur une
implication effective de la population bénéficiaire dans toutes les étapes
du projet.
Réalisations en matière de mobilisation des ressources en eau

Au cours de la période 1999 - 2009, les efforts de mobilisation des eaux de


surface sont couronnés par :

L’édification et la mise en service des grands barrages : Ait Messaoud (Béni


Mellal), Moukhtar Soussi (Taroudant), Prince Moulay Abdellah (Agadir), Hassan
II (Khénifra), Tamesna (Settat), Moulay Hassan Ben El Mehdi (Fahs Anjra), la
surélévation du barrage Sidi Mohamed Ben Abdellah (Rabat), Yacoub Al
Mansour (Marrakeh) et Tanger –Mediterranée (Tanger).
La poursuite de la construction des barrages Koudiat El Garn-Tamadroust
(Settat) Oued Martil (Tétouan) et Taskourt (Chichaoua).
Le lancement de la construction, au cours de l’année 2008, des barrages Zerrar
(Essaouira) et Tamalout (Khenifra).
La construction de 15 barrages de taille petite ou moyenne: Draa Lgragra (Safi),
Ahl Souss (Chtouka Ait Baha), Sidi M'Hamed Ben Slimane El Jazouli (Essaouira),
Hassar (Mohammadia), Baaj (Nador), Boubegra (Khouribga), Ouin Kara (Tan-
Tan), Kheng Massoud (Tan Tan), Touizgui Remz (Assa Zag), Douiss(Figuig),
Oued Ennamous (Figuig), Roknet Ennam (Figuig), Sehb El Khyat (Figuig ),
Bouhouta (Asfi ), Oulad Abbas (Asfi ), Had Laghoualm (Khemisset) et Al Himer
(Settat).
Réalisations en matière de mobilisation des ressources en eau

Evolution du nombre de barrages construits, mis en service ainsi que leur capacité de
stockage depuis le lancement de la politique des barrages en 1967
140 20 000
128
Cumul de la Capacité de Stockag e e n
Milliar ds de m3 18 000
Nombr e cumulé de s bar r ag e s mis e n 116
120 114
110

c a p a c it é d e s t o c k a ge e n m illio ns d e m 3
104 16 000
N o m b re d e b a rra ges m is en s erv ic e

97
100 91 14 000
88

12 000
80
67
10 000
60
8 000

38
40 6 000
26
23
18 19 4 000
16
20
2 000

0 0
1967 1969 1971 1974 1979 1985 1990 1995 1997 2000 2002 2004 2005 2006 2008
Réalisations en matière de mobilisation des ressources en eau

Concernant les efforts de mobilisation des eaux de surface, la période 1999 –2009
est marquée :

• Par l’édification et la mise en service de 9 nouveaux grands barrages profitables à


plusieurs régions et de 17 petits et moyens barrages à intérêt local

•Le nombre de barrages est porté à 128 ouvrages. La capacité de stockage de ce


parc qui était d’à peine 14 Milliards de m3 en 1999 s’élèvera à plus de 17
Milliards de m3 en 2009, ce qui est énorme eu égard à l’épuisement des sites
favorisant la création de grandes retenues.

• Le nombre de transfet est porté à 13 systèmes de transfert : 1 100 km & 210 m3/s
(débit de pointe)
Présentation des barrages du Royaume du Maroc
Mer Mediterranée
TANGER
30 TETOUAN
15 25
II 7 AL HOCEIMA NADOR
I
LARACHE 27 19
2 6
16 III
8

31
28 OUJDA
KENITRA 34
13
3 33
32 FES TAZA
RABAT 14

MEKNES 24
VII
CASABLANCA IV
1

EL JADIDA V
SETTAT
35
36
VI

17 BENI MELLAL
SAFI 5 FIGUIG
10 ERRACHIDIA
21
22
MARRAKECH 20 X

9
VIII 4

11
OURZAZATE
18
AGADIR 26
23
TAROUDANT
ZAGOURA
O
ce 12
XI

an IX
TATA

At
la
nt
iq
ue
TAN TAN
TARFAYA

29
LAAYOUNE

SMARA

BOUJDOUR
XII

Nom des barrages du Maroc:


Moroccan dams names:

1- MELLAH 11- MANSOUR EDDAHBI 21- SIDI DRISS 31- AL WAHDA

2- ALI THELAT 12- YOUSEF BEN TACHFINE 22- HASSAN 1er 32- SIDI CHAHED

3- EL KANSERA 13- IDRISS 1er 23- DKHILA 33- HASSAN II

4- LALLA TAKERKOUST 14- S.M.B.ABDELLAH 24- ALLAL AL FASSI 34- ASFALOU

5- BIN EL OUIDANE 15- IBN BATOUTA 25- SMIR 35- EL HANSALI


AD DAKHLA
6- MECHRAA HOMMADI 16- O.AL MAKHAZIN 26- AOULOUZ 36- AIT MESSAOUD

7- NAKHLA 17- AL MASSIRA 27- JOUMOUA

8- MOHAMED V 18- ABDELMOUMEN 28- SAHLA

9- MOULAY YOUSSEF 19- MB.A.AL KHATTABI 29- SAQUIA EL HAMRA

10- HASSAN ADDAKHIL 20- TIMI N'OUTINE 30- 9 AVRIL 1947

Nom des Bassins du Maroc:


Moroccan Basins names:

I- Bassins côtiers Méditerranéens VII- Bassins de la Moulouya


LAGOUIRA
II- Bassin Tangérois VIII- Bassins du Tensift

III- Bassin du Loukkos IX- Bassins du SoussMassa et Assak Sayed

IV- Bassin du Sebou X- Bassin du Ziz-Guir

V- Bassins Bou Regreg XI- Bassin du Draa

VI- Bassin Oum Errabia XII- Bassins Sahariens


Quelques ouvrages réalisés durant la décennie
Barrage Aït Messaoud (Béni Mellal) fait partie du
complexe Ahmed El Hansali-Aït Messaoud. Il est
destiné à renforcer l’irrigation de 35.000hectares
dans le périmètre de Bni-Amir, la production de
200GWh d’énergie hydroélectrique et le
renforcement de l’alimentation en eau potable et
industrielle de Khouribga, Beni-Mellal, Kasbat
Tadla, Fqih Bensalah, Oued Zem, Boujaad et Ben
Ahmed.

Barrage Igouzoulane (Essaouira) désormais


baptisé Imam Mhamed Ben Slimane El Jazouli a
été inauguré par SA MAJESTE LE ROI
MOHAMMED VI le 12 Avril 2007: d’une
capacité de 17 millions de m3, il est destiné à
l’alimentation en eau potable du centre de
Tamanar et l’irrigation d’un périmètre à l’aval.

Barrage Ahl-Souss (Chtouka Ait Baha) a été mis en


service depuis son inauguration par SA MAJESTE
LE ROI MOHAMMED VI le 27 mai 2004. Cet
important ouvrage aux buts multiples permettra la
régularisation de près de 3millions de m3 destinés
à la production d’eau potable pour 35.000
habitants du centre d’Ait Baha et de 136 Douars
avoisinants en plus de l’irrigation des périmètres
existant à l’aval du barrage d’une superficie de 280
hectares.
Quelques ouvrages réalisés durant la décennie
Barrage Sidi Saïd (Khénifra) : désormais baptisé HASSAN II
a été inauguré par SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI
que Dieu l’Assiste le 05 mai 2008. Ce barrage d’une capacité
de stockage de 400 Mm3 est à double vocation: Il renforce
l'irrigation de la basse Moulouya et le développement de
petits et moyens hydrauliques dans la Moyenne Moulouya, il
assure l’alimentation en eau potable des zones de Midilet,
Zaida, Boumia et Messour. Il contribue aussi à la limitation
de l'envasement au niveau du barrage Mohamed V.

Lancé et inauguré par SA MAJESTE LE ROI


MOHAMMED VI, le barrage Tamesna d’une capacité
de 75 Mm3, assure la protection de la ville de
Mohammedia contre les crues d’une période de retour
de 150 ans, tout en mobilisant de l’eau à des fins
d’alimentation en eau potable, d’irrigation et de
plaisance

La Surélévation du Barrage Sidi Mohamed Ben Abdellah


(Rabat) de 6 m a permis de faire passer sa capacité de
stockage de 486 à 1.030 millions de m3. Cette surélévation
garantira la desserte en eau potable et industrielle de la
Quelques ouvrages réalisés durant la décennie
Le Barrage Oued R’mel désormais baptisé TANGER-
MEDITERRANNEE a été inauguré par SA MAJESTE LE
ROI MOHAMMED VI que Dieu l’Assiste le 16 mai 2008.
Ce barrage d’une capacité de stockage de 25 Mm3 est à
double vocation: Il assure l’alimentation en eau potable et
industrielle du complexe Tanger Med et il protége cette
infrastructure portuaire hautement stratégique ainsi que
l’ensemble des installations

Barrage Touizgui Remz (Assa Zag) : d’une capacité de


78 Mm3, permettra l’irrigation des périmètres à l’aval et
consolidera l’alimentation en eau potable.

Barrage Al Himer (Settat) : Composante du dispositif


de protection de la région du centre contre les
inondations et notamment la zone entre Berrechid et
l’Aéroport Mohammed V, toujours menacée par les
inondations.
Le volume de la retenue est de 14 Mm3.
Quelques ouvrages réalisés durant la décennie

Le Barrage Wirgane désormais baptisé Yacoub Al Mansour a été


inauguré par SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI que Dieu
l’Assiste le 12 mai 2008. Ce barrage d’une capacité de stockage
de 70 Mm3 renforcera l’alimentation en eau potable de la ville
de Marrakech.
Protection contre les inondations
Le SEEE a changé intégralement d’approche: d’une intervention conjoncturelle à un
plan d’action fondé sur une vision globale, définissant les priorités et arrêtant les
mesures à entreprendre pour mieux prévenir, prévoir et protéger contre les
inondations.

Ainsi, les villes et centres de Mohammedia, Settat, Ben Ahmed, Berrechid,


Nouasseur,Tan-Tan, Zaïo, Oued Zem, Ksar Kbir, Chichaoua, Boujaâd, Skhirat et
Beni Mellal sont suffisamment protégés et avec l’achèvement des dispositifs en
cours, ceux de Tata, Assa-Zag, Tanger, Imintanout, Midelt, Guigou, Boulemane,
Agadir et toute la zone entre Berrechid et l’Aéroport Mohammed V seront
davantage sécurisés.

La population qui était menacée et qui est maintenant protégée contre les
inondations s’élève à 4 millions et demi d’habitants. Les biens et infrastructures ainsi
que les terres agricoles et établissements qui étaient exposés aux risques
d’inondations et qui sont actuellement épargnés sont d’une importance capitale et
leur valeur est inestimable.
Conclusion
Durant la décennie du Règne de Sa Majesté MOHAMMED VI,
les réalisations dans le domaine de l’eau ont connu un essort
considérable :

„ Les réalisations en matière de développement des


ressources en eau ont connu une accéleration
importante portant le rythme d’exécution des barrages
à 3 à 4 barrages/an.

„ Une grande importance est donnée vers les standards


internationaux aux volets protection contre les
inondations, alimentation en eau potable rurale,
assainissement et traitement des eaux usées.
Royaume du Maroc

Merci de votre attention