Vous êtes sur la page 1sur 4

Pré-Projet DEM

Timothé BOUZEMANE
Antoine GUILMOTO

L’influence du Jazz dans notre pratiques


des Musiques Actuelles Amplifiées (MAA)
Le projet que nous désirons vous présenter est nourri par
l’envie de rassembler les différentes esthétiques musicales que
nous affectionnons.
En effet, notre premier contact avec la musique s’est établie
grâce au Rock, au Métal, à la Funk, à la Soul et au Hip Hop. Des
influences variées mais qui reste dans le domaine des
musiques actuelles.
Ce n’est que depuis notre entrée au conservatoire que le jazz
s’est greffé à toutes ces esthétiques au gré des différents cours
et pratiques collectives.

Avec nos professeurs d’instrument et de Formation Musicale


(Anne Corbier , Didier Da Silva, Jean Luc Ponthieux, Fabien Cali),
nous avons étudié la théorie, l’harmonie, l’improvisation et
d’autres concepts musicaux par le biais du jazz. Il s’est alors
avéré que la frontière avec les MAA est mince, et que ces deux
esthétiques se nourrissent l’une l’autre.

De nos jours, il est courant de trouver des morceaux de rock,


pop, reggae avec une harmonie jazz et des rythmiques
empreint de swing ; De la même façon, certaines formations de
jazz utilisent les instruments et les techniques sonores propres
aux musiques actuelles amplifiées. Certains courants sont
même issus d’un métissage extreme entre les deux cultures
comme le jazz fusion, un jazz teinté de funk, ou le Jazz Rap,
esthétique qui allie rythmes Hip Hop et instrumentation Jazz.

Cet apprentissage nous a permis d’apprivoiser ces styles et


d’établir des connexions avec ce dont nous avions l’habitude de
jouer. La souplesse et la richesse du jazz nous ont séduits,
notamment la liberté et l’expressivité que permet
l’improvisation, discipline moins abordée dans les musiques
actuelles. Il nous a donc parut évidant d’intégrer ces concepts a
notre musique.

Malgré cela, le jazz et les MAA sont souvent opposés, de part


leur constitution, leur évolution et leur histoire. Ces différences
ont alors abouti à des divergences culturelles. Nous voulions
croire que ces différences pourraient nourrir notre créativité et
notre pratiques des MAA.

Ainsi, nous avons eu pour projet de créer un répertoire de


compositions instrumentales d’une durée de 30 min, qui
intégrerait les codes du jazz sans contrarier l’ intérêt des
musiques actuelles.
Notre choix s’est donc porté sur une restitution live des
morceaux composés pour le projet, type MAA, de part la
présence d’un public extérieur, la disposition scénique, le
matériel nécessaire, le jeu de lumière et la durée et formes des
morceaux (type chanson pour la plupart).

La teinte du jazz se mêlera dans la constitution de ces


morceaux, et dans la place accordée a nos instruments.
Cette restitution tentera de répondre a la question suivante :
jusqu’où l’apport du jazz au sein des musiques actuelles peut il
s’intégrer sans en compromettre son essence ?
Moyens techniques nécessaire à la réalisation du projet:

• Un ingénieur du son
• Un ingénieur lumière
• Une salle de spectacle équipées pour les musiques actuelles,
pouvant accueillir au moins 6 musiciens sur scène ainsi
que leur matériel. (Cave Dimière par exemple)
• Micros pour sonorisations des instruments
• Au moins deux amplis guitare à lampe
• Un ampli Basse à lampe
• Une batteries
• Un stand de clavier
• Au moins 5 DI
• Quelques pupitres

Set List :

• Intro Improvisé 3m30 4m


• Chill 4m44
• Destroy 2m40
• Seven 5m55
• Questions 4m23
• Spécial 4m
• Change 6m