Vous êtes sur la page 1sur 29

Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014

TABLE DES MATIÈRES
Introduction .........................................................................................................................................................................1
CHAPITRE 1 : PRESENTATION DU PROJET ...........................................................................................................2
Présentation de l’architecture dubâtiment ........................................................................................................2
CHAPITRE 2 :CONCEPTION DE LA STRUCTURE...................................................................................................4
1.Introduction : ..............................................................................................................................................................4
2. Pré-dimensionnement de la structure : ..........................................................................................................5
2.1.Introduction : ......................................................................................................................................................5
2.2. Les planchers : ...................................................................................................................................................6
2.3.Les poutres : ........................................................................................................................................................6
2.4.Les poteaux :........................................................................................................................................................7
CHAPITRE 3 :DONNEE DE BASE ET HYPOTHESES DE CALCUL.....................................................................9
1.Le règlement de calcul : ..........................................................................................................................................9
2.Les caractéristiques des matériaux : .................................................................................................................9
2.1.Caractéristiques du béton : ...........................................................................................................................9
2.2. Caractéristiques de l’acier : ....................................................................................................................... 10
3.EVALUATION DES CHARGES :........................................................................................................................... 11
3.1.CHARGES PERMANENT ES ........................................................................................................................ 11
3.2.CHARGES D'EXPLOITATION ...................................................................................................................... 11
4. Le sol ........................................................................................................................................................................... 11
Chapitre 4 :MODELISATION ET DIMENSIONNEMENT DE LA STRUCTURE ........................................... 12
1.Dimensionnement d’une poutre continue ................................................................................................... 12
1.2.Pré dimensionnement :................................................................................................................................ 12
1.3.Principe de la méthode : .............................................................................................................................. 12
1.4.Evaluation des charges ................................................................................................................................ 13
1.5.Moments fléchissant ..................................................................................................................................... 13
1.6.Effort tranchant: ............................................................................................................................................. 14
1.7.Les armatures longitudinales : ................................................................................................................. 14
2.Dimensionnemet d'un poteau ........................................................................................................................... 16
2.1. Descente de charge: ..................................................................................................................................... 16
2.2.Dimensionnement.......................................................................................................................................... 17
2.3.Les armatures longitudinales.................................................................................................................... 18
3.Prédimensionnement de la semelle: .............................................................................................................. 22
3.1.Condition de rigidité: .................................................................................................................................... 22

Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014

3.2.La méthode des bielles ................................................................................................................................. 23
4. Dimensionnement d'un panneau de dalle: ................................................................................................. 24
4.1.Charges au m2de la dalle ............................................................................................................................. 24
4.2.Calcul des coefficients x et y ................................................................................................................. 24
4.3.Moments isostatiques .................................................................................................................................. 24
4.4.Moments dans la dalle continue .............................................................................................................. 24
4.5.Armatures longitudinales ........................................................................................................................... 25
4.6.Les sections minimales ................................................................................................................................ 26
4.7.Choix des aciers .............................................................................................................................................. 26

Le présent rapport comporte quatre chapitres. Dimensionnement et calcul de la structure. Dans le deuxième chapitre. 1 . Le premier chapitre sera consacré à la présentation et la description architecturale du projet. Les documents fournis sont les plans d’architecture. Les calculs seront menés numériquement moyennant le logiciel ROBOT et quelques éléments seront calculés manuellement. modéliser et dimensionner la structure et les fondations en béton armé d'une villa composée d’un rez de chaussée et d’un étage. nous allons concevoir et pré-dimensionner la structure.Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 INTRODUCTION Le travail demandé consiste à concevoir. Le troisième chapitre portera d’une part sur la présentation des données de base et des hypothèses de calcul et d’autre part sur l’évaluation des charges appliquées sur notre structure.

CHAUSSEE 2 .Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 CHAPITRE 1 : PRESENTATION DU PROJET PRESENTATION DE L’ARCHITECTURE DUBATIMENT Figure 1: Plan REZ-DE.

Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 Figure 2:Plan 1ère ETAGE 3 .

les charges d’exploitation. halls industriels… L’ingénieur concepteur doit vérifier que le système porteur ou l’ossature conçue satisfait aux exigences suivantes : 1/ l’ouvrage. 2/ Les différents éléments structuraux de l’ouvrage doivent permettre son utilisation dans des conditions normales et en toute sécurité. salles de réunion. Le choix du système porteur dépend aussi de la vocation du bâtiment . elle est considérée comme étant la phase la plus importante. bureaux. puisque le dimensionnement des éléments porteurs et des fondations. logement. doit être statiquement en équilibre.INTRODUCTION : La conception structurale est la phase initiale de l’étude d’une ossature de bâtiment en béton armé. tassement …). Elle doit être conduite en respectant les règles d’art de la construction et en satisfaisant au mieux les contraintes architecturales et celles du site. séismes). dépendent fortement de ses résultats. 3/ On doit prendre en compte au mieux les contraintes architecturales : 4/ Eviter la retombée des poutres au milieu des locaux. hôpitaux. 4 .Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 CHAPITRE 2 :CONCEPTION DE LA STRUCTURE 1. les actions climatiques et les charges dynamiques (nuisances vibratoires. Pour choisir un système porteur. plusieurs facteurs doivent être pris en compte à savoir les charges permanentes. soumis aux actions permanentes et variables. les estimations des coûts et des délais d’exécution. écoles. l’interaction sol-structure (instabilité. 5/ Eviter d’implanter des poteaux gênant l’exploitation des locaux.

. on a opté pour une ossature formée par le système porteur classique poteaux – poutres en béton armé. des éléments porteurs verticaux tels que des poteaux naissants doivent être conçus. c’est à dire la disposition des éléments porteurs verticaux et horizontaux étant choisie. PRE-DIMENSIONNEMENT DE LA STRUCTURE : 2.Choisir le type de plancher.1. Structure adoptée : Pour le présent projet. -Choisir le type de fondation. il faut fixer leurs dimensions. . 2. principalement liés à la répartition des espaces et les longueurs des travées des poutres.INTRODUCTION : Une fois la conception est faite. le plancher classique en dalle nervurée en béton armé et hourdis en terre cuite.Fixer l’emplacement des éléments porteurs et le pré dimensionné. Ce choix peut être imposé aussi par des critères d'isolation acoustique et thermique ou par des raisons de résistance au feu. Les poteaux conçus sont de forme carrée. La conception structurale nous permet de : . Cette forme permet aussi de loger les poteaux dans les murs ou les cloisons.Choisir le type d’ossature.Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 6/ En cas de problème complexe de transfert de charges d’un étage à un autre. Dans ce projet. nous allons étudier . 5 . Le choix du type de plancher dépend de plusieurs facteurs. car elles permettent de faciliter le coffrage.

7m 16 + 5 4. LES PLANCHERS :   Dalle classique nervurée en béton armé (à corps creux) : 20≤ L/h ≤25. vis à vis des conditions de résistance et de déformation.75-0. plus facile à ferrailler et à bétonner tout en respectant les critères architecturaux.3. 2.53 → C'est pourquoi on a choisi une dalle 16+5  Dalle pleine 𝐿𝑥 𝐿𝑦 =1 >0.4 → La dalle porte danss les 2 sens 𝐿 h ≥ 40 = 10 cm 2. il est préférable de prévoir des poutres plutôt hautes car elles sont plus économiques.2. L Dalle ≤ 4.LES POUTRES : En ce qui concerne les poutres.22=4. Soient : 6 .6m 19 + 6 5. On prend généralement h= L/22.75m 25 + 5 6. Il est aussi conseillé d’assurer au maximum que possible la continuité des poutres pour minimiser le ferraillage utilisé.7m < L ≤ 5.Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 Chaque élément doit être dimensionné.5 Travée.6m < L ≤ 6. Le but du pré-dimensionnement est d’optimiser les sections afin de réduire les coûts. Les poutres utilisées seront de section rectangulaire.75m < L ≤ 8m 30 + 6 Tableau 1-Valeurs indicatives des épaisseurs des dalles à corps creux Lmax=4.

généralement vertical. l’élancement doit être inférieur à 70. 𝑙𝑓 = 𝑘 𝑙0 où k est un coefficient qui dépend du type de liaison. Pour les poteaux.3d à 0.5d de 0. dont la longueur est grande par rapport aux autres dimensions transversales.5d Tableau 2-Valeurs indicatives des dimensions des poutres 2. Cette caractéristique mécanique est définie comme le rapport de la longueur de flambement 𝑙𝑓 au rayon de giration 𝑖𝑚𝑖𝑛 de la section droite du béton seul (B).3d à 0. En effet.Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 L : portée entre appuis.4. le pré dimensionnement se base sur la limitation de l’élancement mécanique λ. le plan dans lequel le moment d’inertie de la section est le plus faible) : 𝑖𝑓 𝐼 𝜆𝑚𝑎𝑥 = avec 𝑖𝑚𝑖𝑛 = √ 𝑚𝑖𝑛 𝑖𝑚𝑖𝑛 𝐵 La longueur de flambement 𝑙𝑓 est calculée en fonction de la longueur libre du poteau 𝐿0 et de ses liaisons effectives . h : hauteur de la poutre. pour limiter le risque de flambement. b : largeur d’une section rectangulaire Le tableau suivant regroupe tous les rapports de pré-dimensionnement : Poutres continues Poutres isostatiques h ≥ L/16 ≥ L/10 b de 0.LES POTEAUX : Le poteau est un élément essentiel de la structure. calculé dans le plan de flambement (généralement. 7 .

Evaluation de la longueur de flambement des poteaux de bâtiments soumis à une compression centrée 8 .Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 Figure 6 .

5 4.LES CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX : 2. 2.La résistance caractéristique à la compression à 28 jours : 𝑓𝑐28 = 22 MPa 2.92 𝑀𝑃𝑎 3.Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 CHAPITRE 3 :DONNEE DE BASE ET HYPOTHESES DE CALCUL 1.85 𝑥 𝑓𝑐28 𝑓𝑏𝑢 = = 12.CARACTERISTIQUES DU BETON : 1.47 MPa 1.Le coefficient partiel de sécurité pour le béton : 𝛾𝑏 = 1.La résistance caractéristique à la traction du béton à 28 jours : 𝑓𝑡28 = 0.La contrainte limite de compression du béton à l’ELS: 9 .La résistance de calcul de béton à l’ELU: 0.6 + 0.5 5.1.06 𝑓𝑐28 𝑓𝑡28 = 1.LE REGLEMENT DE CALCUL : Les calculs et vérifications des éléments porteurs en béton armé ont été réalisés conformément au règlement BAEL 91.

2 MPa ̅̅̅̅ 6-Le poids volumique du béton armé : 𝛾𝑏é𝑡𝑜𝑛 = 25 KN/m3 2.Le coefficient partiel de sécurité des aciers: 𝛾𝑠 = 1. La limite d’élasticité garantie : 𝑓𝑒𝑡 = 235 MPa La résistance de calcul : À l’Etat Limite Ultime (ELU) : fe 𝑓𝑠𝑢 = 𝛾𝑠 À l’Etat Limite de Service (ELS) : 1.La limite d’élasticité garantie : f e = 400 MPa 2.Aciers destinés aux armatures longitudinales : Pour ce type.2.5 𝑓𝑒 .6 x 𝑓𝑐28 = 13.Le module d’élasticité : Es = 2 105 MPa 3.15 4-Le coefficient de scellement : Ѱ𝑠 = 1 2.Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 𝜎𝑏𝑐 = 0. 110 √ῃ𝑥𝑓𝑡28 )} 3 𝑒 10 . CARACTERISTIQUES DE L ’ACIER : 1.Aciers destinés aux armatures transversales : Pour ce type. on prévoit des aciers à hautes adhérences à nuance FeE400 1.Dans le cas de fissuration préjudiciable : 𝜎̅𝑠 = ζ 2 Telque : ζ = inf { 𝑓 .Dans le cas de fissuration peu préjudiciable : 𝜎̅𝑠 = 𝑓𝑠𝑢 2. max ( 0. on prévoit des ronds lisses à nuance FeE235.

35 MPa 11 .275 t/m 3.Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 3.33 t/m2  Poids propre d'un plancher (16+5) :0. LE SOL  La contrainte de rupture du sol : rupture =0.CHARGES PERMANENT ES  Plancher intermediaire :G=0.CHARGES D'EXPLOITATION  Plancher intermediaire :Q=0.2.EVALUATION DES CHARGES : 3.285 t/m2  Poids specifiques des elements BA :2.1.31 t/m2  Plancher terrasse :G=0.5 t/m3  Cloison de 10 cm :0.15 t/m2  Cloison de 35cm :0.4 t/m2  Acrotère : 0.15 t/m2  Plancher terrasse accéssible:Q=0.15 t/m2 4.

𝟕𝟔 => 𝟐𝟎 ≤h≤ 𝟏𝟔 => 0.2975 mais pour éviter la vérification de la condition de flèche on peut prendre L/16 =0. Toutes les données associées sont présentées ci dessous. il est judicieux de considérer les conditions suivantes :  Poutres continues hyperstatiques: L/20 ≤ h ≤ L/16 𝟒.DIMENSIONNEMENT D’UNE POUTRE CONTINUE On a choisi de calculer une poutre continue à deux travées du plancher du 1er étage (plancher terrasse non accessible).Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 CHAPITRE 4 :MODELISATION ET DIMENSIONNEMENT DE LA STRUCTURE 1.3.2.PRINCIPE DE LA METHODE : Les charges permanentes Poids propre d'un plancher (16+5) : g1=2.2975≤ h Soit h = 0.85 KN/m2 12 .3 m • Largeur de la poutre égale a celle du poteau pour des dispositions constructives => soit b = 0.238 ≤ h ≤ 0.PRE DIMENSIONNEMENT : Pour le pré dimensionnement de la section.22 m 1.𝟕𝟔 𝟒.76 m L2=4m 1. L 1 = 4.

1.5. alors.22=3.22 =0. 1.5*q=39.25 KN/ml Poids propre de la poutre :  . appliquer la méthode forfaitaire.3= 1.9 KN/ml 1.78 KN/ml charge d'exploitation sur la poutre : Q x b = 1 x 0.615 KN/ml Pser = g+q = 28.78m 1.Charges permanentes Charge transmise par la dalle :G x L inf = 6.p x bx h =25x0. G = 6.MOMENTS FLECHISSANT 13 .22 KN/ml →q =4 KN/ml.4.charges d'exploitations Charge transmise par la dalle :Q x L inf =1 x 3.(Ok). ( Ok) Comme les conditions ci-dessus sont toutes vérifiées. on pourra. 𝒍𝒊 𝟒 3) Portée : 𝟎.3 KN/ m² et Q = 1 kN/m² < 5 KN/ m².Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 Plancher terrasse : g2= 3. Pu = 1.15 x 3.𝟕𝟔 = 𝟎.4.78= 3.4. 𝟖𝟒 ( Ok) 4) La fissuration est considérée comme peu préjudiciable. Q = 1 kN/ m2 1) Q = 1 kN/m² < 2 * G = 12.EVALUATION DES CHARGES Largeur d'influence : Linf = 4-0.35g + 1. 𝟐𝟓 =>𝟒. ( Ok) 2) Les sections transversales de toutes les travées ont la même inertie.2.22x0.78 =23.3 KN/m2 G = somme charges permanentes. 𝟖 ≤ 𝒍𝒊+𝟏 ≤ 𝟏.9KN/ml 1.65 KN/ml → g = 24.15 kN/ m2 Q = somme charges variables.

42 KN Effort tranchant à l’appui 2 : V02 = Pu l2 / 2 = 79.m 1.m M02 = Pu*l2²/8 = 79.23= -11.88 kN.28 KN Effort tranchant à gauche de l’appui 1 : V1g = -1.N : Ma0 =-0.32 KN.2 KN. 108. il convient de disposer sur cet appui des aciers supérieurs pour équilibrer un moment au moins égal à : Man = -0.15 α ) M01= 69.m Mt2 = ( 0.15 * V01 = .7.15 * M0n A.2 = -16.m α= q / (g + q) = 0.67 kN.2 kN.6 *max(M01.14 Ma1 = -0.83 kN. M02) = -67.6 + 0.EFFORT TRANCHANT: Effort tranchant sur l’appui 0 : V1 = V01 = Pu l1 / 2 = 94.6 + 0. Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 M01 = Pu*l1²/8 = 112.m Mt1 = ( 0.23 KN Effort tranchant à droite de l’appui 1 : V1d = 1.15 * 79.11KN 1.23 KN.15 * 112.15 α ) M02= 49.m Ma2 = -0.6.LES ARMATURES LONGITUDINALES :  Fc28 = 22 MPa  d = 27 cm 14 .15 * V02 = 91.m Dans le cas où l’appui de rive est solidaire d’un poteau ou d’une poutre.

63 cm2 (𝒅−𝒅′) (𝟎.27 bu >c (𝝁𝒃𝒄−𝝁𝒄 )𝒃𝒅𝟐 𝒇𝒃𝒄 (𝟎.𝟖 𝒙 𝟎.2.Sur appui bu =Mau/bd2fbu =0.21 + 𝟒𝟎𝟎 = 1.𝟏𝟔 A'== 𝒇𝒆 = 𝟒𝟎𝟎 = 1.𝟐𝟕−𝟎.𝟔𝟔𝟕 𝒙 𝟎.𝟐𝟐 𝒙 𝟎.63cm2 (𝒅−𝒅′ ) (𝟎.𝟏𝟓 3 HA 10 =2.Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014  fsu =347.34>c (𝝁𝒃𝒄−𝝁𝒄 )𝒃𝒅𝟐 𝒇𝒃𝒄 (𝟎.𝟐𝟕−𝟎.35 cm2 𝟎.𝟐𝟕)𝟎.186 →il faut calculer c 𝑷𝒖  𝑷𝒔𝒆𝒓  c=3440 fc28-3050 → c=0.𝟖 𝜶 𝐥𝐢𝐦 𝒃𝒅𝒇𝒃𝒄 𝟎.𝟐𝟕𝟐 𝟏𝟒.𝟐𝟕 𝒙𝟏𝟒.33>0.35 cm2 1.𝟏𝟔 A'= 𝒇𝒆 = 𝟒𝟎𝟎 = 1.𝟐𝟐 𝒙 𝟎.P  1.21 + 𝟒𝟎𝟎 = 1.En travée 0-1 bu =Mu/bd2fbu=0.1.𝟎𝟑) 𝜸𝒔 𝟏.𝟎𝟑) 𝜸𝒔 𝟏.𝟐𝟕𝟐 𝟏𝟒.𝟏𝟔 A= A' + 𝒇𝒆 = 1.64 cm2 𝜸𝒔 𝟏.7.𝟏𝟓 23HA 10 =2.47 MPa  ρb =25 kN/m3  HA :fe = 400 MPa  RL : fe = 235 MPa  b = 22 cm  h = 30 cm  F.35 cm2 𝟎.𝟏𝟓 3HA 10 =2.82 MPa  fbu = 12.𝟐𝟕)𝟎.35 cm2 15 .𝟐𝟕 𝒙𝟏𝟒.𝟖 𝜶 𝐥𝐢𝐦 𝒃𝒅𝒇𝒃𝒄 𝟎.P.64 cm2 𝜸𝒔 𝟏.𝟐𝟐 𝒙𝟎.𝟔𝟔𝟕 𝒙 𝟎.𝟏𝟓 3 HA 10 =2.𝟏𝟔 A= A' + 𝒇𝒆 = 1.7.𝟐𝟐 𝒙𝟎.𝟑𝟑−𝟎.𝟖 𝒙 𝟎.𝟑𝟒−𝟎.

Niveau GHARGE PERMANENTE G [KN] GHARGE [KN] D’EXPLOITATI ON Q 1er . le mur extérieur (cloison de 20 cm).Plancher terrasse : 6.1= 3.1.23 On choisit un ferraillage : 6HA12 avec Aréel=6.15cm2 𝒁 𝒇𝒔𝒖 avec Z= d(1-0. .3.P.Charge venant de l’étage = 76.375=12.7.15 x 8.03 .78 cm² 2.6 bu) =0.12 RDC .75= 8.La poutre : 25 x0. Le poteau au niveau de l’étage va subir les réactions des poutres y appuyées qui vont ramener les charges du plancher terrasse (surface d’influence du poteau x charge du plancher terrasse / m²).5x 8.81 13. les poutres et le poids propre du poteau. les réactions des poutres y appuyées qui vont ramener les charges du plancher courant (surface d’influence du poteau x charge du plancher courant / m²).22 x 0.75=53.En travée 1-2 bu =Mu/bd2fbu=0.375 = 7.DIMENSIONNEMET D'UN POTEAU 2.81 1. DESCENTE DE CHARGE: D’abord on va faire la descente de charge sur ce poteau : .75 x 4. poteau : 25 x0.22 x 0. les poutres et le poids propre du poteau.3x 4.22 .75 étage -L'acrotère :2.75 Total 76.Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 1. l’acrotère.81 Surcharge 16 . Le poteau au niveau du RDC va subir l’ensemble des charges venant du poteau du dessus.24<c A'=0 𝑴𝒖 Auth = =6.22 x 3.

75= 52.81 kN Q = 13.37 x 1. poteau : 25 x0.12 KN Force concentrée Nu = (1.37 KN Or P5 est un poteau intermédiaire  on multiplie Nu par 1.DIMENSIONNEMENT Dans un premier temps et suivant le plan d’architecture on choisit la section du poteau.95 x 8. de petit côté 𝒂 = 𝟐𝟐 𝒄𝒎 et on veut chercher le grand côté b à partir de la formule suivante : (𝒂 − 𝟐) × (𝒃 − 𝟐) ≥ 𝑩𝒓 Avec 𝑩𝒓 est la section réduite du béton obtenue en retirant 1 cm de béton sur toute le contour et est donnée par l’inéquation suivante : 17 .06 venant de .2.15.24  Poteau du 1 er’étage: .Plancher courant : 5.12 -La poutre : 25 x0.50 x 8.5 l’étage: 13.3 x 4.75 = 13.12 Total 157. Alors : Nu =123.1 = 3.34 26.22 .14 MN 2.Chargement : G =76.35 x G) + (1.P.15 ≈ 0.751 1.375 = 17.Cloison de 35 : 4x 4.22 x 0.22 x 0.22 x 3.5 x Q) = 123. Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 .375 = 7.

on aura : 𝒃 ∗ 𝒂𝟑 𝑰= = 𝟎.𝟖𝟓 d’économie alors 𝜶(  ) = 𝟐 = 𝟎.43 ⇒ 𝜶(  ) = 𝟎. 𝟕𝟎𝟖. 𝟏 × 𝟎.1 pour plus de la majorité des charges est  𝟏+𝟎. Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 k  Nu Br   f fe   ( )   c28    0.3.9   b 100   s  Pour résoudre cette inéquation on fixe   35 pour faire travailler la totalité des Asc par souci 𝟎. 𝟎𝟎𝟎𝟐 𝒎𝟒 { 𝟏𝟐 ⇒ 𝒊 = 𝟎. 𝟕𝟎𝟖 × [ + ] 𝟎. Dans le cas d’une section rectangulaire (a  b) tel que a b. 𝟎𝟔𝟒 𝒎 ⇒   48. 𝟗 × 𝟏.5 .𝟐×[ ] 𝟑𝟓 appliquée avant 90jours.LES ARMATURES LONGITUDINALES Dans un deuxième temps on cherche les armatures longitudinales et transversales pour cela on lf commence par le calcul de l’élancement  définit par :   i ■ Longueur de flambement : . f c 28  22 MPa . k= 1.  b  1.1 m I Et le rayon de giration i  . 𝟔𝟏 𝑩 = 𝒂 ∗ 𝒃 = 𝟎. 𝟗𝟗 𝒄𝒎𝟐 𝟐𝟐 𝟒𝟎𝟎 𝟎. 𝟎𝟒𝟖 𝒎𝟐  Calcul de la section d’armature longitudinale : La section d’armature longitudinale est déterminée par la formule suivante : 18 . 𝟏𝟓 Alors 𝒃 ≥ 𝟕. f e  400 MPa et  s  1. 𝟏𝟒 × 𝟏𝟎𝟎𝟎𝟎 𝑩𝒓 ≥ = 𝟏𝟎𝟗.Pour le poteau de l’étage : l f = l0 = 3. 𝟓 𝟏𝟎𝟎 × 𝟏. telle que I : moment d’inertie de la section transversale (béton B seul) dans le plan de flambement et B : aire de la section transversale. 𝟒𝟗 𝒄𝒎 𝒃 = 𝟐𝟐 𝒄𝒎 2.15 ce qui nous donne : 𝟏.

0011  0 400  0.Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014  Nu Br  f c 28   s Asc      0. a  10  32cm .14 0. 0.15  0.02)  0.15 l  15 *12  18cm  St  18 cm 19 .Armatures transversales: Section des armatures : 1 1  t   l  *12  4 mm  On prend  t  6mm  1cadre6 3 3 Espacement : -En zone courante :   St  min 40cm.52cm2 < A = 4.5   La moitié de charges sont appliquées avant 90 jours:  =  0. [4cm2/m de périmètre . (0.02)  (b  0.22  0.2% de la section totale du béton comprimée A max = 5% de la section de béton.52 cm² < Amax =24.2 cm² 100 100 On vérifie bien que : Amin = 3.55 0.9  1.2 x 22²) / 100  = 3.9   b  f e 1.04 m² Il faut vérifier que: A min < A < A max Avec : A min = max. A min = max.1 ● Section réduite : Br  (a  0.55 1.52 cm² ● Vérification de la section des armatures comprimées : 5  ( a  b) 5 * 22 2 Amax    24.2 cm² .02)  (0. [4 x (4 x 0.22  0. Donc on va utiliser la section d’acier minimale.22).02)  (0.04  22        0.52 cm² 4 HA12 = 4.

Alors : Nu =464.Les armatures longitudinales 20 .35 x G) + (1.Chargement : G =157. 8 cm l f e ls  avec  su  0.6 x 48 = 28.24KN Force concentrée Nu = (1.6s2 f t 28 4 su On adopte au moins 3 nappes sur lr avec St = 9 cm  Poteau du RDC: . 𝟓 𝟏𝟎𝟎 × 𝟏.En zone de recouvrement : Longueur de recouvrement : lr = 0. 𝟏𝟓 Alors 𝒃 ≥ 𝟏𝟑 𝒄𝒎 𝒃 = 𝟐𝟐 𝒄𝒎 .39 x 1.77KN Or P5 est un poteau intermédiaire  on multiplie Nu par 1. 𝟐𝟖 × 𝟏𝟎𝟎𝟎𝟎 𝑩𝒓 ≥ = 𝟐𝟐𝟎.28MN . 𝟎𝟖𝒄𝒎𝟐 𝟐𝟐 𝟒𝟎𝟎 𝟎. 𝟏 × 𝟎. Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 . 𝟕𝟎𝟖 × [ + ] 𝟎.5 x Q) = 251.15. 𝟗 × 𝟏.Dimensionnement k  Nu Br   f fe   ( )   c28    0.6 x ls avec ls = 40 x Øl = 48 cm  lr = 0.34kN Q = 26.9   b 100   s  𝟏.15 ≈ 0.

62 1.1  Calcul de la section d’armature longitudinale : La section d’armature longitudinale est déterminée par la formule suivante :  Nu Br  f c 28   s Asc      0.31 m  La moitié de charges sont appliquées avant 90 jours:  =  0.9  1.2 x 22²) / 100  = 3.3=2.04  22       1.52 cm² ● Vérification de la section des armatures comprimées : 5  ( a  b) 5 * 22 2 Amax    24.7x 3.52cm2 < A = 4.19cm2 400  0.66 ⇒ 𝜶(  ) = 𝟎. 𝟎𝟓𝟓 𝒎𝟐 ■ Longueur de flambement : .2 cm² 100 100 On vérifie bien que : Amin = 3.22). (0.52 cm² < Amax =24. Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 𝒃 ∗ 𝒂𝟑 𝑰= = 𝟎.5  Donc on va utiliser la section d’acier minimale.Pour le poteau de sous sol : l f = 0.9   b  f e 1. 𝟔𝟗 𝑩 = 𝒂 ∗ 𝒃 = 𝟎. A min = max. 𝟎𝟔𝟑 𝒎 ⇒   36.Armatures transversales: Section des armatures : 1 1  t   l  *12  4 mm  On prend  t  6mm  1cadre6 3 3 Espacement : 21 .15  0.2cm² .43 0.52 cm² 4 HA12 = 4. [4 x (4 x 0.62 0. 𝟎𝟎𝟎𝟐 𝒎𝟒 { 𝟏𝟐 ⇒ 𝒊 = 𝟎.7 l0 =0.

1.5 m 3.6 x 48 = 28. 8 cm l f e ls  avec  su  0.4m Le poids propre est PP= béton x A x B x h =22.CONDITION DE RIGIDITE : 𝑩−𝒃 𝑨−𝒂 max ( .15 l  15 *12  18cm  St  18 cm . 0.05 = 0.5KN 𝑵𝒔𝒆𝒓+𝑷𝑷 sol = 𝑨𝑩 =0.5 m →B1= 1.𝟏𝟓𝟕+𝟎.Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 -En zone courante :   St  min 40cm.𝟎𝟐𝟔 Soit S1= A1 B1<S telque S1 =Nser/ELS = G+Q /ELS = 𝟎. )≤ d ≤ min (B-b .28 m → B =1.32 )≤ d ≤ min (1.09MPa <ELSMPa 22 .PREDIMENSIONNEMENT DE LA SEMELLE: rupture = 0. a  10  32cm .28 .66m2 𝑨𝟏 = 𝑩𝟏 𝒂 𝒃 → A1= 1.6 x ls avec ls = 40 x Øl = 48 cm  lr = 0.28 ) → d=0.1.6s2 f t 28 4 su On adopte au moins 3 nappes sur lr avec St = 9 cm 3.𝟏𝟏 = 1.35 MPa 𝟎.28 m → A = 1.32 .𝟑𝟓 ELS Pa 𝟑 𝟎.En zone de recouvrement : Longueur de recouvrement : lr = 0.35m 𝟒 𝟒 h= d + 0. A-a) →max (0.

5 Q=251.Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 → L'équilibre statique est vérifié la condition de non poinçonnement: 𝑩−𝒃 d=0.35m < 𝟐 =0.2.25 cm →Toutes les barres seront prolongés au extrémités et comportent des crochets 𝑨 𝟒 = 𝟑𝟕.1 x 3.1 =3. 𝟓 𝒄𝒎 <ls =42. 𝑨𝑩 ) =181 KN avec Nu =1.25 cm 23 .5 cm <ls =42.045Uc fc28 h =1116 KN →La condition de non poinçonnement est vérifié Armatures de la semelle: 3.64m  Il est nécessaire de vérifier la condition de non poinçonnement 𝑨−𝒂 d=0.25 cm 𝑩 𝟒 =37.77KN Le périmètre du rectangle d'impact :Uc =2(a+b+2h) =2.64m (𝒂+𝒉)𝒙 (𝒃+𝟐𝒉) La charge poinçonnent : NR =Nu (1.29 =3.35 G+ 1.52 cm2 Arrêt des barres Longueur de scellement :ls =(fe / s) =42.48m NR =181 KN < 0.61 cm2 𝟖 𝒅 𝒇𝒔𝒖 4 HA 12 =4.61 cm2 4 HA12 =4.LA METHODE DES BIELLES 𝑵𝒖 (𝑩−𝒃) AB = =3.29 cm2 𝟖 𝒅 𝒇𝒔𝒖 FP → AB =1.35m < 𝟐 =0.52 cm2 𝑵𝒖 (𝑨−𝒂) AA = x 1.

MOMENTS DANS LA DALLE CONTINUE 24 .1=2.66>0.1 KN/m2 G= g1+g2=5.4 → Le panneau porte dans les deux sens 4.35 G+1.2 cm → e = 15 cm 4.CALCUL DES COEFFICIENTS X ET Y 𝟏 x = 𝟖(𝟏+𝟐.81 KN/m2 𝑳𝒙 𝜶 = 𝑳𝒚 =0.78 m h=10 cm 4.CHARGES AU M2DE LA DALLE Poids propre : g1=béton x h =25 x 0.MOMENTS ISOSTATIQUES M0x =x Pu Lx2=4.66 KN.4.Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 →Toutes les barres seront prolongés au extrémités et comportent des crochets Espacement des barres e ≥ 6 max +6cm =13.m M0y =y M0x =1.3.6 KN/m2 Charge d'exploitation:Q=1.5 KN/m2 Pu=1.53 m Ly=3.2. DIMENSIONNEMENT D'UN PANNEAU DE DALLE: Lx =2.39 KN.1.5 Q= 9.m 4.𝟒 𝜶𝟑 ) =0.5 KN/m2 Charge permanente du plancher intermediaire:g2=3.07 y =  4.

41 KN.24 𝑴𝒂𝒙 Aax = 𝒛 𝒇𝒔𝒖= 0.m  Max = 0.0899 // Ly (en travée): 𝑴𝒕𝒚 bu = 𝒃𝒅𝟐𝒇𝒃𝒖 =0.088 // Ly (sur appui): 25 .41 KN.195 KN.83 KN.5 M0x =2.Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 1) Bande de largeur 1m // Lx :  Mtx = 0.2 cm2 avec Z = d(1-0.0013< c =0.013< c =0.m  May = 0.85 M0x =3.24 𝑴𝒕𝒚 Aty = 𝒛 𝒇𝒔𝒖=0.0892 // Lx (sur appui): 𝑴𝒂𝒙 bu = 𝒃𝒅𝟐𝒇𝒃𝒖 =0.5 M0y =0.m 2) Bande de largeur 1m // Ly :  Mty =0.24 // Lx (en travée): 𝑴𝒕𝒙 bu = 𝒃𝒅𝟐𝒇𝒃𝒖 =0.ARMATURES LONGITUDINALES 𝑷𝒖 𝑷𝒔𝒆𝒓→c =0.71 cm2 avec Z = d(1-0.m →vérifié 𝟒 4.45 cm2 avec Z = d(1-0.5.93 KN.021< c =0.6bu)=0.m < Mty =1.m 𝑴𝒕𝒙 Les valeurs minimales à respecter =0.73 KN.6bu)=0.85 M0y =1.24 𝑴𝒕𝒙 Atx = 𝒛 𝒇𝒔𝒖= 1.6bu)=0.

24 𝑴𝒂𝒚 Aay = 𝒛 𝒇𝒔𝒖= 0.8 cm2 → Aty = Aay = Ay min=0.936 cm2 → Aax = Ax min=0.26 cm2 avec Z = d(1-0.71 cm2< Ax min=0.936 cm2 Aax = 0.Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 𝑴𝒂𝒚 bu = 𝒃𝒅𝟐𝒇𝒃𝒖 =0.2 cm2> Ax min=0.LES SECTIONS MINIMALES // Ly: Ay min =8 x h = 0.7.008< c =0.6.45 cm2< Ay min=0.8 cm2/ml Aty =0.0895 4.26cm2< Ay min=0. 33cm) =30cm →Stx=25cm 26 .8 cm2 Aay =0.8 cm2 // Lx: 3−𝛼 Ax min= Ay min =0.936 cm2 4.6bu)=0.936 cm2/ml 2 Atx = 1.CHOIX DES ACIERS Disposition constructive ℎ ≤10mm → on prend au plus mm // Lx (en travée): Stx ≤ min ( 3h.

936 cm2 →Stx=25cm → 5 HA 8 =2.51cm2 // Ly (en travée et sur appui): Sty ≤ min ( 4h.Mini projet CCSB Année universitaire 2013/2014 Atx = 1.51cm2 // Lx (sur appui): Aax =0.33cm Aty =Aay=0.2 cm2 → 5 HA 8 =2. 45cm) =40cm →Sty=33.8 cm2 →4 HA 8 =2.01cm2  27 .