Vous êtes sur la page 1sur 4

OLIMPIADA DE LIMBA FRANCEZĂ

CLASA a X-a intensiv/bilingv

SUBIECTE

I. Lisez attentivement le texte ci-dessous:

Peut-on faire une carrière de grand pianiste international quand on s’appelle Bidoche ?
En prénommant leur fils Raphaël, en le plaçant sous la protection tutélaire de l’archange le
plus aérien et le plus mélodieux, les époux Bidoche commençaient peut-être à relever
inconsciemment le défi. Bientôt d’ailleurs, l’enfant manifesta des dons d’intelligence et de
sensibilité qui autorisèrent tous les espoirs. On le mit au piano, dès qu’il fut en âge de tenir
assis sur un tabouret. Ses progrès furent remarquables. Blond, bleu, pâle, aristocratique, il
était tout à fait Raphaël et pas du tout Bidoche. À dix ans, il jouissait d’une notoriété d’enfant
prodige, et les organisateurs de soirées mondaines se le disputaient.
Mais l’enfant payait chèrement ces instincts privilégiés. D’année en année augmentait
le nombre d’heures d’exercices quotidiens auxquels on l’astreignait. À douze ans, il travaillait
six heures par jour et il lui arrivait d’envier le sort des garçons que ne bénissaient ni le talent,
ni le génie, ni la promesse d’une carrière éclatante. Il avait parfois les larmes aux yeux quand
il faisait beau, et quand, impitoyablement enchaîné à son instrument, il entendait les cris de
ses camarades qui s’amusaient en plein air.
Vint sa seizième année.
Michel Tournier, Sept contes

COMPRÉHENSION / 25p.

1. Cochez la bonne case et justifiez votre réponse en citant une phrase ou une
expression du texte: / 9p.

JUSTIFICATION VRAI FAUX ON NE SAIT


PAS
Raphaël apprend à jouer du
piano en bas âge.
Raphaël aime bien jouer du
piano.
Raphaël est le fils de deux
aristocrates.

2. Lesquelles des qualités de Raphaël sont caractéristiques à un grand pianiste?


Nommez-en trois. / 6p.

3. Choisissez la réponse correcte. / 6p.


a. Pourquoi l’enfant était-il tout à fait Raphaël et pas du tout Bidoche ?
□ parce qu’il n’était pas le fils des Bidoche
□ parce qu’il était un archange
□ parce qu’il ressemblait à un archange

1
b. Pourquoi Raphaël payait-il cher les heures d’exercices quotidiens ?
□ parce qu’il n’aimait pas la musique
□ parce qu’il voulait jouer avec ses amis
□ parce que ces exercices le fatiguaient

4. Nommez deux différences qui séparent Raphaël de ses copains. / 4p.

II. STRUCTURES LINGUISTIQUES / 25p.


1. Complétez par un dérivé du mot: la musique / 6p.
a. C’est un air ………………….
b. Je veux devenir un ……………… célèbre.
2. Continuez les phrases, tout en faisant attention aux modes et aux temps. / 10p.
a. Si tu n’aimes pas la musique, tu …………………….
b. Mes parents savaient que, après le lycée, je ………………………….
c. Je veux que tu …………………………….
d. Dis-moi si tu …………………………..
3. Écrivez trois phrases pour exprimer: /9p.
a. votre indifférence
b. votre surprise
c. votre regret

III. PRODUCTION ÉCRITE / 50p.

À ses 16 ans, Raphaël écrit une lettre à ses parents pour leur faire savoir qu’il ne veut
plus continuer ses études de piano. Imaginez le contenu de cette lettre. Respectez la
structure de la lettre, sans oublier de noter le lieu, la date, etc. (160 - 180 mots)

NOTĂ: Toate subiectele sunt obligatorii.


Timp de lucru: 3 ore.

2
OLIMPIADA DE LIMBA FRANCEZĂ

CLASA a X-a normal

SUBIECTE

I. Lisez attentivement le document ci-dessous:

Pourquoi on prend des risques?

Quand prend-on des risques?


Dès qu’on met le nez dehors! En prendre, c’est s’exposer à un danger éventuel. … Le danger est
partout. Traverser une rue devant chez soi chaque matin, c’est déjà courir un risque. Même si on ne
s’en rend pas forcément compte (et heureusement!), la vie quotidienne est pleine de périls. Mais il
arrive qu’on prenne des risques en le sachant, dans un but précis. Répondre à une question en cours,
c’est courir le risque de se tromper, par exemple. Mais on le fait dans l’espoir de réussir. Prendre des
risques est nécessaire pour découvrir de nouvelles choses.

Prendre des risques, est-ce raisonnable?


En quête de sensations fortes, on prend parfois des risques inutiles, en roulant trop vite sur la route ou
en consommant des drogues. Quitte à le regretter toute sa vie! À l’inverse, un risque raisonnable est
pris en connaissance de cause. C’est plutôt une contrainte qu’on accepte à contre cœur et qu’on essaie
de limiter. L’importance des risques qu’on est prêt à prendre dépend de l’importance du bénéfice qu’on
espère obtenir.…Dans certains cas extrêmes, il est même nécessaire de prendre un risque élevé pour
désamorcer un autre danger, plus terrible encore. Pour lutter contre une maladie grave, par exemple,
une opération chirurgicale dangereuse est parfois nécessaire. Quand on sait que, si rien n’est fait, le
patient va mourir, tous les risques méritent d’être pris.

Comment limiter les risques qu’on prend?


La meilleure manière de maîtriser les risques, c’est la connaissance. Bien se connaître soi-même,
d’abord, permet de savoir quels risques on peut prendre. Pour progresser en ski, par exemple, il faut
accepter le risque de tomber. Mais un débutant qui connaît son niveau évitera de s’élancer à toute
vitesse! Le risque n’est pas incompatible avec la prudence. Au contraire. Au moment d’envoyer des
hommes sur la Lune, les scientifiques savaient combien la mission était risquée. Mais tout a été fait
pour anticiper les dangers, à l’aide d’une multitude de calculs. Grâce à ces précautions, les astronautes
sont revenus sains et saufs sur Terre.
Le risque zéro n’existe pas!
Texte: Luc Ijaddandène, Okapi, 1er décembre 2011

COMPRÉHENSION / 25p.
1. Ce texte veut 5p

3
 prévenir les lecteurs sur les risques possibles.
 dire aux lecteurs de renoncer aux risques.
 informer les lecteurs sur l’existence des risques.

2. Qu’est-ce que, selon l’auteur du texte: 6p


a. un risque raisonnable
b. un risque inutile.

3. Cochez la bonne case et justifiez votre réponse en citant une phrase ou une expression
du texte: 9p

JUSTIFICATION VRAI FAUX


On élimine le risque si on le connaît
d’avance.
Prendre des risques conduit au progrès.
Seuls les imprudents prennent des risques.

4. Trouvez, dans le texte, un exemple de risque nécessaire. 5p

II. STRUCTURES LINGUISTIQUES / 25p.

1. Réécrivez, au passé, le témoignage de Mireille, 14 ans: 8p


Je ne suis pas vraiment une aventurière. Une fois j’ai essayé d’allumer une cigarette, mais
j’ai eu mal et j’y ai renoncé tout de suite. Bien sûr, je suis obligée de prendre des risques dans
la vie, mais quand c’est possible, je préfère les éviter. On ne me verra pas jouer au casino par
exemple.

2. Donnez trois conseils à quelqu’un qui a peur de s’assumer des risques. Exprimez-les
de manières différentes. 6p

3. a. Trouvez les adjectifs qui correspondent aux mots suivants: peur, péril, risque et
mettez-les dans des phrases. 6p

b. Faites des phrases avec les expressions: faire du cinéma, c’est du chinois. 5p

III. PRODUCTION ÉCRITE / 50p.

«L’adolescence: l’âge du risque». Imaginez une histoire pour illustrer cette


affirmation. (150 - 170 mots)

NOTĂ : Toate subiectele sunt obligatorii.


Timp de lucru: 3 ore

Centres d'intérêt liés