Vous êtes sur la page 1sur 3

Diagnostic de panne sur le Diesel

Commentaires
A elle seule, la couleur de la fumée permet de définir une grande partie des défauts de
fonctionnement qui sont à son origine.
La fumée noire, la plus désagréable pour les autres usagers, tire sa coloration de la
présence en abondance de particules de suie, résultant elle-même d'une combustion
incomplète du carburant. Sa production a lieu quand les composants les moins volatils
n'entrent plus en contact avec une quantité suffisante d'oxygène, de telle sorte que les
atomes de carbone subsistent comme tels au lieu de donner naissance à de l'anhydride
carbonique.
Ce défaut peut avoir trois causes ;
- l'apport d'air comburant est insuffisant ;
- le débit de carburant injecté est trop fort ;
- l'élaboration du mélange est défectueuse.

La fumée de couleur gris bleu n'est autre que du gaz d'échappement mêlé de
carburant non brûlé, mais vaporisé, qui lui donne du reste son odeur caractéristique.
Elle est produite par des moteurs qui n'assurent pas une combustion complète du
gazole, soit par défaut d'inflammation, soit parce que le liquide se vaporise au contact
de surfaces métalliques très chaudes et ne trouve pas l'oxygène nécessaire à sa
combustion.
Plus bleuâtre, avec une odeur moins pénétrante, la fumée indique un excès de
lubrifiant dans la chambre de combustion, lequel ne brûle qu'incomplètement parce
que sa température d'inflammation est plus haute ; il se mélange sous forme de vapeur
aux gaz d'échappement et leur communique cette teinte.
La fumée blanche n'est que de la vapeur d'eau. Si le moteur est en bon état et bien
réglé, les produits de la combustion se composent en effet d'anhydride carbonique,
combinaison du carbone et de l'oxygène de l'air, et de vapeur d'eau, combinaison de
l'hydrogène. A basse température, cette vapeur d'eau se condense et devient alors
visible. Il arrive aussi que le carburant contienne en suspension de petites quantités
d'eau ou que de l'eau pénètre dans les cylindres par un joint de culasse défectueux.

Il faut insister sur le fait qu'un moteur Diesel bien construit, correctement entretenu et
normalement réglé, ne produit pas de fumée. Les constructeurs vouent toute leur
attention à ce point, parce qu'il témoigne du fonctionnement économique et rationnel
du moteur ; et les fournisseurs de carburant, de leur côté, s'efforcent de ne livrer à leur
clientèle que des produits de qualité, assurant une combustion aussi parfaite que
possible. On peut donc en déduire qu'un Diesel qui fume fournit la preuve d'un
entretien défectueux ou négligé, dont les conséquences sont fâcheuses à plus d'un
point de vue.

RECHERCHE DE PANNES

Le moteur ne part pas et fume noir Le moteur ne part pas et fume blanc
Admission d'air obstruée Joint de culasse
Injecteurs défectueux

Calage de la pompe
Le démarreur ne tourne pas ou tourne lentement
Manque de compression Batterie déchargée
Mauvais contact

Démarreur
Le moteur ne part pas et ne fume pas
Réservoir vide Huile trop épaisse
Gazole gelé Eau dans un cylindre
Crépine bouchée Moteur grippé
Réservoir non mis à l'air libre Eau dans un cylindre
Etanchéité des raccords des tubes d'injection

Prise d'air dans les tuyauteries


Cognements
Pompe d'injection désamorcée Gazole aéré
Commande d'arrêt bloquée sur stop Injecteur
Huile trop épaisse Collecteur de fuites bouché
Clapets d'injection bloqués Calage de la pompe
Bougie de préchauffage cisaillée

Culbuterie desserrée ou déréglée


Le moteur manque de puissance
Admission d'air freinée Calage de la distribution
Filtre de gazole colmaté Pièce casée
Injecteurs défectueux Corps étranger dans un cylindre
Raccord des tuyaux d'injection étranglés (serrage
Desserrage de la ligne d'arbre
excessif)
Calage de la pompe

Pompe d'injection
Baisse de régime
Etanchéité des soupapes Air dans le circuit d'alimentation
Segments gommés Filtre à gazole colmaté par l'eau
Pompe d'alimentation défectueuse

Le moteur s'emballe
Ressort de rappel d'accélérateur cassé
Sifflement, souffle
Pompe d'injection Fuite autour d'un porte-injecteur
Fuite autour d'une bougie de préchauffage

Portée des soupapes


Mauvais ralenti
Etanchéité des raccords des tuyaux d'injection Joint de culasse
Pompe d'injection défectueuse