Vous êtes sur la page 1sur 17

Objectifs Pédagogiques

Taxonomie de Bloom
Taxonomie revisité
PAR: KHALID OUALARBI
Plan:
1. Qu’est ce qu’un objectif pédagogique
 1-1: Les types
 1-2: Formulation
 1-3: Importance
2. Taxonomie des objectifs pédagogiques de Bloom
 2.1: Les 6 habiletés de la taxonomie de Bloom
 2.2: La taxonomie révisée.
1- DÉFINITION

Un objectif pédagogique est ce que l’on cherche à atteindre par l’intermédiaire d’une action de
formation. Il détermine une performance sous la forme d’un comportement observable que
l’apprenant pourra accomplir et qui pourrait être évalué.

.
TYPES

1-1: L’objectif général :

Est un énoncé d’intentions pédagogiques décrivant en terme de capacités de l’apprenant l’un


des résultats escomptés d’une séquence d’apprentissage.
1-2: L’objectif spécifique ou opérationnel

est issu de la démultiplication d’un objectif général en autant d’énoncés rendus


nécessaires pour que 4 exigences opérationnelles soient satisfaites Selon Landshere:
- Décrire de façon univoque le contenu de l’intention pédagogique.

- Décrire une activité de l’apprenant identifiable par un comportement observable.

- Mentionner les conditions dans lesquelles le comportement souhaité doit se


manifester.

- Indiquer à quel niveau doit se situer l’activité terminale de l’apprenant et quels


critères serviront à évaluer le résultat.
FORMULER UN OBJECTIF PÉDAGOGIQUE OPÉRATIONNEL/SPÉCIFIQUE, C'EST
DÉFINIR POUR L'ÉLÈVE :

une performance à atteindre (résultat attendu) identifiable par un


comportement observable

la ou les conditions (contexte) dans lesquelles le comportement doit se


manifester
·
le critère de performance (seuil de réussite) permettant de savoir si
l'objectif est atteint.
IMPORTANCE

Construire des référentiels de formation et d’évaluation.

Choisir les méthodes et les activités d’apprentissage.

Evaluer de façon pertinente les résultats.

Rendre explicite le but de la formation.


Taxonomie de Bloom 1956:

Benjamin Bloom, psychologue en éducation, fait l'hypothèse que


les habiletés cognitives peuvent être, mesurées sur un
continuum allant de simple à complexe.
La taxonomie de Bloom, réalisée en 1956, classe les opérations
intellectuelles mobilisées au cours de l'apprentissage de la plus
simple à la plus complexe, chacune correspondant à un niveau
de compétence à atteindre.
Elle se présente sous la forme d'une pyramide composée de six
niveaux de complexité croissante
Taxonomie de Bloom 1956:
Niveau Mots-clés
• Observe et se souvient de l'information
1. Connaissance • Arrange, définit, décrit, associe, ordonne, retient, nomme, note, répète, Qui ? Quuoi ? Quand ? Où ?
Question

• Comprend l'information et en saisit le sens


2. Compréhension
• Altère, change, classifie, définit dans ses propres mots, discute, explique, donne des exemples, traduit, etc.

• Utilise l'information et utilise des méthodes


3. Application • Applique, calcule, construit, pratique Combien ? Lequel ? Que ? Qu'est-ce que cela est ? Écrit un exemple
d'une question
• Voit des modèles et organise les parties
4. Analyse • Analyse, évalue, catégorise, compare, conclue, contraste, critique, Pose un diagnostic différencie, etc.
Pourquoi?
• Utilise de vieilles idées pour en créer de nouvelles
5. Synthèse • Assemble, compose, crée, améliore, synthétise, Et si, etc. Comment pouvons-nous nous améliorer ? Qu'est-ce
qui arriverait si ? Comment pouvons-nous résoudre ? Questions

• Compare et discrimine les idées


6. Evaluation
• Évalue, argumente, choisit, certifie, critique, décide, déduit, défend, distingue, évalue, recommande, etc.
Taxonomie
revisitée
Lorin Anderson (ancien étudiant de
Bloom) a révisé en 1991 la hiérarchie en
plaçant l'habileté « jugement »
(évaluation) avant l'habileté « synthèse»
(création).
En outre, les termes des catégories ont
été légèrement modifiés.
Comparaison
MERCI

Vous aimerez peut-être aussi