Vous êtes sur la page 1sur 2

Exercice d’Analyse de Texte

C'est un trou de verdure où chante une rivière,


Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,


Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme


Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;


Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

«Le Dormeur du Val», Arthur Rimbaud

Le Ruisseau de la Brême, Gustave Courbet, 1865


Question 1

Présentez:
a/ le genre de ce texte, sa forme
b/ son auteur
c/ son courant littéraire

Question 2

a/ Quels sont les principaux champs lexicaux utilisés dans ce texte? (au moins deux)
b/ Relever plusieurs exemples de ces champs lexicaux
c/ Quels effets sont produits pas l’utilisation de ces champs lexicaux?

Question 3

Relever dans le texte:


a/ une litote
b/ un euphémisme
c/ Quel est l’effet produit pas ces deux figures de style?

Question 4

a/ Qu’est-ce qu’une allitération


b/ En relever une dans le poème
c/ Quel est l’effet produit?

Question 5

a/ Relever des métaphores liées à la lumière


b/ Quel est leur effet par rapport au cadre spatio-temporel?

Question 6

a/ Quelle impression est donnée par la description de la Nature tout au long du poème?
b/ En quoi cette impression rompt-elle brutalement avec la chute?

Question 7

Quels sont les deux niveaux d’interprétation de ce poème? (ce que l’on nous décrit / la
vérité)

Question 8

En quoi certaines expressions de ce textes liées au sommeil sont-elles ambigües? Citer des
exemples qui prouvent cette ambiguïté.

Question 9
De quel fait social et politique Rimbaud mène-t-il ici une critique implicite?