Vous êtes sur la page 1sur 8

FA117663 ISSN 0335-3931

NF P 20-302
Avril 2002

Indice de classement : P 20-302

ICS : 91.060.50

Caractéristiques des fenêtres

E : Characteristics of windows
D : Eigenschaften von Fenstern

Norme française homologuée


par décision du Directeur Général d'AFNOR le 5 mars 2002 pour prendre effet
© AFNOR 2002 — Tous droits réservés

le 5 avril 2002.
Remplace la norme homologuée NF P 20-302, d'avril 1980.

Correspondance Le présent document est un complément aux normes européennes de classification


parues sur le même sujet.

Analyse Le présent document permet l’application des normes de classification des caracté-
ristiques relatives aux fenêtres. Il intègre les caractéristiques non couvertes par le
système normatif européen.

Descripteurs Thésaurus International Technique : fenêtre, porte-fenêtre, classification, carac-


téristique, perméabilité a l'air, étanchéité à l'eau, résistance au vent, résistance
mécanique, durabilité, résistance à la torsion, résistance à l'arrachement, sécurité.

Modifications Par rapport au document remplacé, révision de la norme de 1980 pour tenir compte
des normes européennes de classification des caractéristiques des fenêtres.

Corrections

Éditée et diffusée par l’Association Française de Normalisation (AFNOR) — 11, avenue Francis de Pressensé — 93571 Saint-Denis La Plaine Cedex
Tél. : + 33 (0)1 41 62 80 00 — Fax : + 33 (0)1 49 17 90 00 — www.afnor.fr

© AFNOR 2002 AFNOR 2002 1er tirage 2002-04-F


Portes et fenêtres BNBA P20H

Membres de la commission de normalisation


Président : M CROUY
Secrétariat : MME COTTENET — BNBA

M ALLIAUME STÉ PASQUET MENUISERIE


M AUBERT EXPERT
M BODET STÉ VELUX FRANCE
M BRIDIER SNFA
M CHATENET STÉ BLANCHON
M CHEVALDONNET SNFMI
M CROUY UFPVC
M DE LA CROIX UNIQ
M DELAUME CNPP
M DENANCE CTBA
M ESTEVE EDF
M FOUCAL BUREAU VERITAS
M GATEAUX STÉ CROISEES INTER
MME GIRARDOT AFNOR
M GOGUEL UNM
M GORDY BUREAU VERITAS
M LAGIER CSTB
M LEMONNIER STÉ LAPEYRE
M LENHARDT STÉ ROTO FRANK
M MOISSETTE STÉ MID
M NOEL FFPV
M NOURY CSTB
M PAQUET SOCOTEC
M PINÇON FFB/BNTEC
M RIOTTEAU C.E.B.T.P.
M SAVINEAU STÉ SOLUTIA
M SCHNEIDER STÉ FERCO INTERNATIONAL
M TOMAS STÉ TECHNAL
—3— NF P 20-302

Sommaire
Page

Introduction ......................................................................................................................................................... 4

1 Domaine d’application ....................................................................................................................... 4

2 Références normatives ..................................................................................................................... 4

3 Classification et critères selon les normes européennes ............................................................. 5


3.1 Symbolisation ...................................................................................................................................... 5
3.2 Perméabilité à l’air ............................................................................................................................... 5
3.2.1 Perméabilité à l’air des fenêtres .......................................................................................................... 5
3.2.2 Perméabilité à l’air des coffres de volets roulants ............................................................................... 5
3.3 Étanchéité à l’eau ................................................................................................................................ 5
3.4 Résistance au vent .............................................................................................................................. 6
3.5 Endurance ........................................................................................................................................... 6
3.5.1 Fenêtres ouvrant sur pivots ................................................................................................................. 6
3.5.2 Fenêtres coulissantes .......................................................................................................................... 6
3.5.3 Fenêtres à guillotine ............................................................................................................................ 6
3.6 Résistance mécanique et efforts de manœuvre .................................................................................. 6
3.6.1 Résistance à la force verticale (charge au nez) ................................................................................... 6
3.6.2 Résistance à la torsion statique (voilement) ........................................................................................ 6
3.6.3 Efforts de manœuvre ........................................................................................................................... 7

4 Caractéristiques additionnelles ....................................................................................................... 7


4.1 Résistance à la torsion axiale .............................................................................................................. 7
4.2 Arrachement des organes de rotation ................................................................................................. 7
4.3 Dispositifs de sécurité .......................................................................................................................... 8
4.3.1 Efficacité des arrêts d’ouverture .......................................................................................................... 8
4.3.2 Efficacité du freinage ........................................................................................................................... 8
4.3.3 Sécurité du système de suspension .................................................................................................... 8
4.3.4 Cas particuliers des fenêtres articulées sur biellettes .......................................................................... 8
NF P 20-302 —4—

Introduction
Le présent document renvoie aux normes de classification européennes existantes et intègre les caractéristiques
non couvertes par le système normatif européen.
Ce document, à terme, devrait disparaître, cependant son maintien se justifie pendant une période transitoire
nécessaire à la mise en place de l’ensemble des normes de classification et de caractéristiques européennes et
à la révision ou la modification des normes DTU y faisant référence.

1 Domaine d’application
Le présent document a pour objet de fixer les classifications et les critères auxquels doivent répondre les fenêtres
et portes-fenêtres lorsqu’elles sont soumises aux essais définis dans la norme NF P 20-501 et dans les normes
européennes correspondantes. 1)
Il s’applique aux fenêtres et portes-fenêtres prêtes à la mise en œuvre et quels que soient les matériaux les
constituant.
Le présent document est scindé en deux parties, la première renvoyant aux classifications et critères fixés dans
les normes européennes parues ou à paraître et la seconde précisant les caractéristiques des fenêtres soumises
à des essais additionnels non couverts par des normes européennes.

2 Références normatives
Le présent document comporte par référence datée ou non datée des dispositions d'autres publications. Ces réfé-
rences normatives sont citées aux endroits appropriés dans le texte et les publications sont énumérées ci-après.
Pour les références datées, les amendements ou révisions ultérieurs de l'une quelconque de ces publications ne
s'appliquent à ce document que s'ils y ont été incorporés par amendement ou révision. Pour les références non
datées, la dernière édition de la publication à laquelle il est fait référence s'applique.

NF P 20-501:2001, Méthodes d’essais des fenêtres.

NF EN 1026:2000, Fenêtres et portes — Perméabilité à l’air — Méthode d’essai (indice de classement : P 20-502).

NF EN 1027:2000, Fenêtres et portes — Étanchéité à l’eau — Méthode d’essai (indice de classement : P 20-505).

NF EN 1191:2000, Fenêtres et portes — Résistance à l’ouverture et fermeture répétée — Méthode d’essai (indice
de classement : P 20-528).

NF EN 12207:2000, Fenêtres et portes — Perméabilité à l’air — Classification (indice de classement : P 20-507).

NF EN 12208:2000, Fenêtres et portes — Étanchéité à l’eau — Classification (indice de classement : P 20-509).

NF EN 12210:2000, Fenêtres et portes — Résistance au vent — Classification (indice de classement : P 20-508).

NF EN 12211:2000, Fenêtres et portes — Résistance au vent — Essai (indice de classement : P 20-503).

NF P 23-305:1988, Menuiseries en bois — Spécifications techniques des fenêtres, portes-fenêtres et châssis fixes
en bois.

NF P 24-301:1980, Spécifications techniques des fenêtres, portes-fenêtres et châssis fixes métalliques.

XP P 24-401:1999, Menuiseries métalliques — Menuiseries aluminium à Rupture de Pont Thermique (RPT) en


PA ou PU.

1) Dans la suite du texte, le mot «fenêtres» désigne également les portes-fenêtres.


—5— NF P 20-302

3 Classification et critères selon les normes européennes

3.1 Symbolisation
En l’absence d’une symbolisation européenne et afin d’éviter les confusions avec l’ancienne symbolisation AEV
mais en essayant de ne pas trop modifier les habitudes et à titre transitoire, les symbolisations suivantes sont
utilisées :
— pour la perméabilité à l’air : A*,
— pour l’étanchéité à l’eau : E*A (ouvrage non protégé) et E*B (ouvrage protégé),
— pour la résistance au vent : V*, avec les classes possibles V*1 àV*5. Avec flèche relative A (1/150), B (1/200)
et C (1/300).
NOTE Exemple, pour une fenêtre la classification pourrait être : A*3 E*7A V*A2.

3.2 Perméabilité à l’air


3.2.1 Perméabilité à l’air des fenêtres
Le classement de la fenêtre à la perméabilité à l’air et les critères liés à cette caractéristique font l’objet de la norme
NF EN 12207 après essai réalisé conformément à la norme NF EN 1026.
En cas d’essai en pression/dépression, on prend la classe la plus défavorable.

3.2.2 Perméabilité à l’air des coffres de volets roulants


La mise en œuvre de certains coffres de volets roulants implique une exigence de perméabilité à l’air.
Cette perméabilité à l’air est déterminée selon l’article 7 de la norme NF P 20-501. Elle permet d’effectuer le
classement selon les limites indiquées ci-dessous :

m3/h.m sous 4 Pa
Classes m3/h.m sous 100 Pa
(à titre indicatif)

C1 (150 Pa) 12,50 1,46

C2 (300 Pa) 6,75 0,79

C3 (600 Pa) 2,25 0,26

C4 (600 Pa) 0,75 0,08

Il s’agit de débits de fuite globaux ramenés à la longueur du coffre de volet roulant.


Pour chaque classe considérée, la perméabilité à l’air doit être à chaque palier de pression de la norme
NF EN 1026 inférieure à la valeur obtenue par la formule Q = Q100 (P/100)2/3.

3.3 Étanchéité à l’eau


Le classement de la fenêtre à l’étanchéité à l’eau et les critères liés à cette caractéristiques font l’objet de la norme
NF EN 12208, après essai réalisé conformément à la norme NF EN 1027.
NOTE Les normes NF P 23-305, NF P 24-301 et XP P 24-401 prescrivent que les assemblages doivent être étanches.
En conséquence, toutes pénétrations d’eau se produisant au cours de l’essai pour un tel assemblage nécessitent l’autopsie
de la fenêtre pour contrôler l’étanchéité de cet assemblage ; au cas où l’assemblage se révélerait non étanche, le fenêtre
ne pourra être classée.
NF P 20-302 —6—

3.4 Résistance au vent


Le classement de la fenêtre à la résistance au vent et les critères liés à cette caractéristique font l’objet de la norme
NF EN 12210 après essai réalisé conformément à la norme NF EN 12211.

3.5 Endurance
3.5.1 Fenêtres ouvrant sur pivots
Après l’essai prévu en 5.4.3.1 de la norme NF P 20-501, la fenêtre ne doit pas être détériorée. Après réglage éven-
tuel des pivots, l’effort nécessaire pour ouvrir et fermer le châssis doit rester supérieur à 3 daN tout en restant
inférieur à la valeur prescrite en 3.6.3.
NOTE En cas de doute, une détérioration peut être mise en évidence en répétant l’essai de perméabilité à l’air comme
prévu en 3.2 1(voir 6.1 de NF EN 12210).

3.5.2 Fenêtres coulissantes


Après l’essai prévu en 5.4.3.2. de la norme NF P 20-501, la fenêtre ne doit pas être détériorée en dehors des
parties facilement remplaçables et les efforts de manœuvre doivent rester inférieurs aux valeurs de 3.6.3.
NOTE En cas de doute, une détérioration peut être mise en évidence en répétant l’essai de perméabilité à l’air comme
prévu en 3.2 1(voir 6.1 de NF EN 12210).

3.5.3 Fenêtres à guillotine


Après l’essai prévu en 5.4.3.3 de la norme NF P 20-501, la fenêtre ne doit pas être détériorée en dehors des par-
ties facilement remplaçables et les efforts de manœuvre doivent rester inférieurs aux valeurs de 3.6.3.
NOTE En cas de doute, une détérioration peut être mise en évidence en répétant l’essai de perméabilité à l’air comme
prévu en 3.2 1(voir 6.1 de NF EN 12210).

3.6 Résistance mécanique et efforts de manœuvre


3.6.1 Résistance à la force verticale (charge au nez)
L’effort requis à appliquer dans les conditions de l’essai défini en 5.4.1 de la norme NF P 20-501 est de 50 daN.
Lors de l’essai, le vitrage ne doit pas se rompre.
Après l’essai, la fenêtre ne doit pas être détériorée.
NOTE Sont tolérés les faibles dépassements résultant d’un rattrapage de jeu du dispositif d’arrêt.

3.6.2 Résistance à la torsion statique (voilement)


L’effort requis à appliquer dans les conditions de l’essai défini en 5.4.2.1, 5.4.2.2, 5.4.2.3, 5.4.2.4 et 5.4.2.5 a) de
la norme NF P 20-501 est de 40 daN.
L’effort requis à appliquer dans les conditions de l’essai définit en 5.4.2.5 b) de la norme NF P 20-501 est de 250 N.
Sous cet effort, la flèche des montants essayés successivement ne doit pas dépasser 1/200 de leur portée.
Lors des essais, le vitrage ne doit pas se rompre.
Après décharge, la fenêtre ne doit pas être détériorée.
NOTE 1 En cas de doute, une détérioration peut être mise en évidence en répétant l’essai de perméabilité à l’air comme
prévu en 3.2 1 (voir 6.1 de NF EN 12210).

NOTE 2 Sont tolérés les faibles dépassements résultant d’un rattrapage de jeu du dispositif d’arrêt.
—7— NF P 20-302

3.6.3 Efforts de manœuvre

3.6.3.1 Fenêtres ouvrant sur pivots


L’effort de manœuvre doit être inférieur à 8 daN pour les châssis comportant une seule poignée et à 13 daN pour
les châssis en comportant deux.

3.6.3.2 Fenêtres coulissantes


L’effort dynamique de mise en mouvement, déterminé selon les modalités de 5.4.4.1 (a) de la norme
NF P 20-501, doit correspondre à une hauteur de chute de la masse de 5 kg :
— inférieure ou égale à 5 cm pour les fenêtres,
— inférieure ou égale à 10 cm pour les portes-fenêtres.
L’effort de glissement déterminé selon les modalités de 5.4.4.1 (b) de la norme NF P 20-501 doit être :
— Inférieur à 6 daN pour les fenêtres,
— inférieure à 10 daN pour les portes-fenêtres.
L’effort dynamique de mise en mouvement déterminé selon les modalités de 5.4.4.2 (a) de la norme NF P 20-501
doit correspondre à une hauteur de chute d’une masse de 5 kg, inférieure ou égale à 20 cm.
L’effort maximal de glissement déterminé selon les modalités de 5.4.4.2 (b) de la norme NF P 20-501 doit être
inférieur à 10 daN.

3.6.3.3 Fenêtres articulées sur biellettes


L’effort nécessaire pour provoquer la mise en mouvement du vantail doit être compris entre 5 daN et 13 daN.

4 Caractéristiques additionnelles

4.1 Résistance à la torsion axiale


L’effort requis à appliquer dans les conditions de l’essai défini en 6.1 de la norme NF P 20-501 est de 20 daN.
NOTE La norme prévoit d’appliquer l’effort sur l’organe de manœuvre. Au cas où celui-ci ne serait pas repéré sur la hau-
teur du montant, l’effort sera appliqué au tiers de la hauteur du montant à partir de sa base pour les fenêtres et à mi-hauteur
pour les portes-fenêtres.

Sous cet effort, le vitrage ne doit pas se rompre.


Le déplacement du montant au niveau du point d’application de la charge dans le plan du vitrage doit être inférieur
à 2 mm.
Après l’essai, il ne doit pas y avoir de déformation résiduelle et la fenêtre ne doit pas être détériorée.
NOTE En cas de doute, une détérioration peut être mise en évidence en répétant l’essai de perméabilité à l’air comme
prévu en 3.2.1 (voir 6.1 de NF EN 12210)

4.2 Arrachement des organes de rotation


L’effort requis à appliquer dans les conditions de l’essai défini en 6.2 de la norme NF P 20-501 est de 20 daN.
Après l’essai, la fenêtre ne doit pas être détériorée.
NOTE En cas de doute, une détérioration peut être mise en évidence en répétant l’essai de perméabilité à l’air comme
prévu en 3.2.1 (voir 6.1 de NF EN 12210).
NF P 20-302 —8—

4.3 Dispositifs de sécurité


4.3.1 Efficacité des arrêts d’ouverture
L’effort requis à appliquer dans les conditions des essais définis en 6.3.1, 6.3.2, 6.3.3, 6.3.4, de la norme
NF P 20-501, est de 50 daN.
Cet effort ne doit pas déplacer le vantail de sa position d’ouverture.
NOTE 1 Sont tolérés les faibles déplacements résultant d’un rattrapage de jeu du dispositif d’arrêt.

Après l’essai, le dispositif d’arrêt ne doit pas être détérioré.


NOTE 2 Une telle vérification peut nécessiter l’ouverture du pivot.

4.3.2 Efficacité du freinage


Pour les fenêtres ouvrant sur pivots, l’effort nécessaire pour provoquer la rotation de l’ouvrant dans le sens de
l’ouverture ou de la fermeture doit être supérieur à 30 N.

4.3.3 Sécurité du système de suspension


La charge appliquée lors de l’essai défini en 6.3.5 de la norme NF P 20-501 ne doit pas déplacer le vantail de sa
position.
NOTE Sont tolérés les faibles déplacements résultant d’un rattrapage de jeu du dispositif d’arrêt.

Après l’essai, le système de suspension ne doit pas être détérioré.

4.3.4 Cas particuliers des fenêtres articulées sur biellettes


— Biellettes montées sur pivots à frein : L’effort nécessaire pour provoquer la mise en mouvement du vantail doit
être compris entre 5 daN et 13 daN.
Pour les fenêtres à l’italienne et à la canadienne, résistance des butées de fin de course :
L’effort requis dans les conditions de l’essai défini en 6.3.6 de la norme NF P 20-501 est de 100 daN.
Sous cet effort, le vitrage ne doit pas se rompre et le vantail ne doit pas se déplacer de sa position d’ouverture.
NOTE 1 Sont tolérés les faibles déplacements résultant d’un rattrapage de jeu du dispositif d’arrêt.

Après l’essai prévu dans le cas des ouvrants non équilibrés, la fenêtre ne doit pas être détériorée.
NOTE 2 En cas de doute, une détérioration peut être mise en évidence en répétant l’essai de perméabilité à l’air, comme
prévu en 3.2 1 (voir 6.1 de NF EN 12210).