Vous êtes sur la page 1sur 1

Pollution : La pollution est une dégradation de l'environnement par l'introduction dans l'air,

l'eau ou le sol de matières n'étant pas présentes naturellement dans le milieu. Elle entraine
une perturbation de l'écosystème dont les conséquences peuvent aller jusqu'à la migration
ou l'extinction de certaines espèces incapables de s'adapter au changement.

Souvent anthropique, c'est à dire due directement ou indirectement à l'activité humaine, la


pollution peut cependant résulter de phénomènes naturels tels qu'une éruption volcanique ou
solaire.

On distingue plusieurs types de pollutions :


- La pollution de l'air, provoquée par des polluants dits atmosphériques : rejet de pots
d'échappement, des usines...
- La pollution du sol souvent d'origine industrielle ou agricole : utilisation d'engrais, de
pesticides ...
- La pollution de l'eau qui peut résulter de la contamination des eaux usées, des rejets de
produits (les produits phytosanitaires, ceux présents dans les engrais, les hydrocarbures...)
- La pollution par type ou agents polluants : pollution industrielle, radioactive,
électromagnétique, thermique, lumineuse, spatiale, etc.
Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, l'homme prend peu à peu conscience de
l'impact de ses actions polluantes et, de plus en plus, les gouvernements adoptent des
mesures pour essayer de limiter l'empreinte écologique des activités humaines.
Les industries sont particulièrement touchées par ces mesures. Pour limiter la pollution dont
elles sont responsables, elles tentent de réduire leurs émanations toxiques, d'utiliser des
moyens de transports moins polluants et des fournisseurs moins éloignés,
etc. L'environnement recouvre l'ensemble des éléments (biotiques ou abiotiques) qui
entourent une espèce et qui lui permettent de vivre. Notre environnement, c'est notre
support de vie et toutes ses composantes : l'air, l'eau, l'atmosphère, les roches, les
végétaux, les animaux...
Or, notre environnement, élément clé de notre survie, est dangereusement affecté par
nos activités. En effet, les milieux (air, sols, eau) sont massivement pollués. On considère
une pollution lorsqu'un écosystème ne peut pas ou plus dégrader les substances introduites dans son
milieu. Le seuil critique de sa capacité à éliminer naturellement les substances est dépassé :
l’équilibre de l’écosystème est brisé. Les sources de pollutions sont nombreuses et l’identification
deces sources, des différentes substances polluantes et de leurs effets sur les écosystèmes est
complexe. Elles peuvent provenir de catastrophes naturelles ou résulter de l'activité humaine, comme
les marées noires, les pollutions chimiques, les accidents nucléaires... Les nuisances engendrées par
les diverses sources de pollutions sont variées et peuvent s'accumuler : augmentation de la mortalité
des espèces humaines, animales ou végétales qui peut aller jusqu’à l’extinction de l'espèce,
destruction de l’habitat naturel, détérioration de la qualité des sols, de l’eau, de l’air... La prévention de
la pollution, et l’application du principe de précaution sur toutes les potentialités de pollution issues
des activités humaines est systématique dans l'application des principes du développement durable.
La pollution, c'est tout ce qui altère notre environnement ou notre santé, habituellement
sous forme de substances, mais aussi sous forme d'ondes. La pollution s'attaque à l'air, à
l'eau, au sol, à nos oreilles, à nos yeux… Prenons l'air. En ce moment, on parle beaucoup de
la pollution par les gaz à effet de Avec le développement industriel, de plus en plus
de déchets, poussières, gaz de combustions sont rejetés dans l'atmosphère qui
charge l'eau d'impuretés.