Vous êtes sur la page 1sur 19

Christophe MONTAGNE Université d’Evry – Val d’Essonne

christophe.montagne@univ-evry.fr TD Bases de Données Relationnelles

Exercices de Travaux Dirigés


Bases de Données Relationnelles
(dernière modification : 13/10/2016)

1
Christophe MONTAGNE Université d’Evry – Val d’Essonne
christophe.montagne@univ-evry.fr TD Bases de Données Relationnelles

TD 1 : Le recueil d’informations

Pour les cas ci-dessous :


- Identifiez, sur chaque document ou dans la description des cas, les informations (par exemple en les soulignant ou en
les entourant au crayon à papier). Il s’agit ici de reconnaître des « valeurs ».
- Pour chaque information, trouvez ou imaginez leur un nom générique (par exemple en les surlignant).
- Etablissez une grille d’analyse recensant tous les noms préalablement trouvés. Précisez leur type, éventuellement leur
domaine (valeurs permises), les documents où ils apparaissent, et enfin leur nature (calcul, paramètre ou donnée). Les
données sont les informations qui devront finalement être stockées dans la base de données ; les paramètres sont soit
des valeurs constantes (ex : π) soit des informations fournies par l’ordinateur ne nécessitant pas d’être stockées ; les
valeurs calculées ne nécessitent pas non plus d’être stockées. On peut commencer à parler de « propriété » pour
désigner les données. Donnez les règles de gestion (formule) pour les informations qui se calculent (ce qui peut
inclure des conditions logiques).
- (Optionnel) Indiquez les dépendances fonctionnelles (de manière à ce qu’elles soient simples, élémentaires et
directes ; autrement dit, elles doivent être en 3ème forme normale).

2
Christophe MONTAGNE Université d’Evry – Val d’Essonne
christophe.montagne@univ-evry.fr TD Bases de Données Relationnelles

Premier cas : InfoPro


Le magasin InfoPro vend du matériel informatique auprès de particuliers.
– Lorsqu’un client se présente ou appelle pour passer une commande, l’employé qui le reçoit vérifie s’il est déjà
enregistré (cf. document 1). Dans le cas contraire, il recueille les informations de ce nouveau client.
– Le client ayant consulté préalablement le catalogue (cf. document 2), l’employé de la réception saisit sa commande
(cf. document 3) où il note la date du jour de la commande, son propre nom, les coordonnées du client, le détail des
produits commandés, il calcule également les différents montants. La commande comporte également une case à
cocher permettant de savoir si elle a été réglée (auquel cas elle pourra être archivée).

Document 1 : Listing des clients (aperçu)


Code client Titre et Nom Adresse, CP et Ville Département Date de contact
RIC01 M. Richard 18 rue de l’Hôtel de Ville 44000 Nantes Loire-Atlantique 01/12/04
Observations : A passé une grosse commande en janvier 2005 ; depuis, plus rien. Penser à reprendre contact.
ALB01 Mme Alban 8 rue des Vignes 66700 Argelès-sur-Mer Pyrénées-Orientales 06/11/04
Observations : Cliente contactée grâce à M. Richard de Nantes. Remise de 10% sur la dernière commande suite à un retard
d’envoi.
LER01 M. Leroux 47 route Magny 79000 Niort Deux-Sèvres 01/10/04
Observations : Client fidèle qui passe des commandes régulièrement (environ une par mois).

Document 2 : Catalogue du magasin (aperçu)


Référence Désignation Catégorie Famille Export PU HT TVA
A101 Barrette mémoire 2Mo ACC Mémoire oui 85,00€ 19,6%
A102 Barrette mémoire 4Mo ACC Mémoire oui 150,00€ 33,33%
A201 Carte graphique VGA ACC Carte non 140,00€ 33,33%
A202 Carte graphique SVGA 800x600pts ACC Carte non 190,00€ 33,33%
D101 Disquette basse densité - bleu (x10) DIS 3 pces 1/2 oui 5,00€ 19,6%

Document 3 : Commande type


Commande n°123
COMMANDE

Date : 1/2/2001 Client : M. Dumaine


Vendeur : Bassetti 152 Bd de l’Espérance
Réglé ?  33120 Arachon

Produits commandés :
Réf. Désignation PU HT Qté Montant HT Montant TTC
A101 Barrette Mémoire 2Mo 85,00€ 11 935,00€ 1118,26€
A102 Barrette Mémoire 4Mo 150,00€ 5 750,00€ 999,97€
E102 Ecran 16 pouces 1024x768pts 460,00€ 1 460,00€ 550,16€
D103 Disquette Haute Densité – bleue (x10) 10,00€ 7 70,00€ 83,72€

Montant Total HT : 2215,00€


Montant Total TTC : 2752,11€

3
Christophe MONTAGNE Université d’Evry – Val d’Essonne
christophe.montagne@univ-evry.fr TD Bases de Données Relationnelles

Deuxième cas : CHRONO


L’atelier CHRONO répare le matériel hi-fi, vidéo et électroménager.
- Lorsqu’un client se présente, le réceptionnaire sort de ses archives la fiche client correspondante (document 1). Un
ordre de réparation (document 2) indiquant la panne de l’appareil est établi avec le client. L’ordre de réparation est
joint à l’appareil. Un talon comportant le numéro d’ordre de réparation est remis au client.
- Au moment des travaux, le technicien complète l’ordre de réparation en indiquant le nombre d’heures passées et les
références des pièces changées. Le tarif horaire de la main d’œuvre est fixé à 20 euros. La référence des pièces et le
prix sont relevés dans un catalogue professionnel.
- A la fin des travaux, une facture est établie à partir des données de l’ordre de réparation. Le tableau du chiffre
d’affaire (document 3) par catégorie est mis à jour par ajout du montant global de la réparation.

Document 1 : Fiche client

N° client : 1243 Nom : Magasin Général

Adresse : 2 avenue Foch


19100 Brive-la-gaillarde

Document 2 : Ordre de réparation

Atelier CHRONO
Ordre de réparation

N° O.R. : 125 Client : Magasin Général


Appareil : Platine tourne-disque Catégorie : Hi-Fi
Référence : TD6800 Philips
Panne : Entraînement du plateau défectueux

Main d’oeuvre
Nombre d’heure : 1 Tarif : 20,00€ Montant MO H.T. : 20,00€

Pièces changées
Référence Désignation P.U. Quantité Montant H.T.
23Z000 Courroie 15 5,00€ 1 5,00€
34P500 Galet 21A 12,00€ 1 12,00€
Total Pièces H.T. : 17,00€

Montant global H.T. : 37,00€


Atelier CHRONO
N° O.R. : 125
Appareil : Platine tourne-disque

Document 3 : Tableau du chiffre d’affaire H.T.

Catégorie Hi-Fi Vidéo Electroménager Cumul


CA 11.530€ 10.020€ 16.500€ 38.050€

4
Christophe MONTAGNE Université d’Evry – Val d’Essonne
christophe.montagne@univ-evry.fr TD Bases de Données Relationnelles

Troisième cas : MANOUTIL


La société MANOUTIL est spécialisée dans la vente d’outils. Ses produits sont vendus directement au public par
l’intermédiaire de camionneurs qui se rendent sur les places principales des villes et villages.
- La semaine précédant une vente, une distribution du catalogue des produits et des bons de commande est effectuée.
Pour acheter un outil, un particulier doit compléter lui-même son bon de commande (document 1) et se rendre au
camion qui effectue la vente.
- L’affectation d’un camion précis à un camionneur n’est pas systématique mais conjoncturelle. Les camionneurs sont
rémunérés en fonction d’un taux de commission individuel appliqué sur le montant hors taxes des ventes réalisées
(document 2). Le taux de TVA est fixé à 20,6%. Lorsque le total mensuel des commissions d’un camionneur est
inférieur à la somme de 1.500 euros, la société MANOUTIL assure à son employé un forfait égal à 1.500 euros.
- Les quantités de marchandises transportées dépendent de la contenance admise du camion. Le réapprovisionnement
d’un camion est la différence entre les ventes précédemment réalisées et les quantités de produit admises. Une liste de
réapprovisionnement est établie (document 3).

Document 1 : Bon de commande (distribuée avec les catalogues)

MANOUTIL
Camionneur : GARCIA
N° camion : 23
Date de passage : 10 mai 2002
Bon de commande n°203

Référence Désignation Quantité P.U. Montant HT Montant TTC


523DR4 Scie sauteuse 1 71€ 71€ 85,62€
321ZA1 Perceuse 2 100€ 200€ 241,2€
NET A PAYER : 326,82€

Document 2 : Récapitulatif des commissions

Récapitulatif des commissions

Nom : GARCIA
Taux : 0,15 Mois : mai 2002

N°bon Total H.T. Commission


203 271€ 40,65€
208 1011€ 151,65€
217 665€ 99,75€
301 5032€ 754,8€
375 2035€ 305,25€
389 3025€ 453,75€

TOTAL : 1805,85€
Montant forfaitaire commission : 1500€
PAYE : 1805,85€

Document 3 : Liste de réapprovisionnement

Liste des réapprovisionnements


N° camion : 23
Référence Désignation Qté vendue* Qté admise Réappro
523DR4 Scie sauteuse 6 12 6
321ZA1 Perceuse 10 22 12
*
: depuis dernier réapprovisionnement

5
Christophe MONTAGNE Université d’Evry – Val d’Essonne
christophe.montagne@univ-evry.fr TD Bases de Données Relationnelles

TD 2 : Dépendances fonctionnelles

Exercice 1 :
Après analyse du SI lié à un service de production, on obtient le dictionnaire des données suivant ainsi que les dépendances
fonctionnelles ci-dessous.

Propriétés :
code_plante, nom_plante, famille, description, code_serre, surface, responsable, site, adresse, ville, date_de_plantation,
date_de_récolte, nb_plantation

DF :
code_plante→nom_plante code_serre→surface
site→adresse code_plante→famille
code_serre,code_plante→date_de_récolte code_serre→site
code_serre,code_plante→date_de_plantation site→ville
code_serre→responsable code_plante→description
code_serre,code_plante→nb_plantation

Établissez le schéma conceptuel correspondant au SI de ce service de production.

Exercice 2 :
Le système d’information considéré représente la production de fers à souder de l’entreprise SUPERFER. Un fer à souder est
composé d’un manche par lequel l’utilisateur tient l’outil et d’une tige qui produite une flamme. Soit la liste des propriétés
suivantes :

ref_pièce_détachée nom_fabricant désignation_pièce longueur_t norme


ref_manche adresse_fabricant allée_stockage longueur_m désignation_manche
ref_tige téléphone_fabricant qté_pièce_tige voltage désignation_tige
catégorie nom_contact qté_pièce_manche ampérage nom_modèle

A partir des dépendances fonctionnelles ci-dessous, établir un schéma conceptuel en 3ème forme normale.

ref_pièce_détachée→catégorie ref_tige→désignation_tige
ref_pièce_détachée→nom_fabricant ref_tige→longueur_t
ref_pièce_détachée→désignation_pièce ref_tige→norme
ref_manche→désignation_manche norme→voltage
ref_manche→longueur_m norme→ampérage
nom_fabricant→adresse_fabricant nom_fabricant→téléphone_contact
nom_fabricant→nom_contact catégorie→allée_stockage
ref_pièce_détachée,ref_manche→qté_pièce_manche ref_manche,ref_tige→nom_modèle
ref_pièce_détachée,ref_tige→qté_pièce_tige

Exercice 3 :
On a les dépendances fonctionnelles suivantes :
A→E ; A→F ; A→G ; A,B→C ; B→I ; B→J ; E→G ; E→H ; J→K

Donnez le modèle conceptuel en 3ème formule normale respectant ces dépendances fonctionnelles.

Exercice 4 :
Une fois les modèles logiques vus en cours, établir les modèles logiques correspondant aux trois cas ci-dessus.

6
Christophe MONTAGNE Université d’Evry – Val d’Essonne
christophe.montagne@univ-evry.fr TD Bases de Données Relationnelles

TD 3 : Du modèle entités-associations au modèle relationnel

Exercice 1 :
Pour organiser un karaoké, une association veut créer une base de données qui lui permettra d’enregistrer le contenu de tous les
DVD dont elle dispose. Les organisateurs veulent ensuite pouvoir éditer les listes de tous les chanteurs, de tous les titres et le
sommaire de chaque DVD ; ces listes étant par la suite proposées aux utilisateurs du karaoké.

– Quelles sont les entités, les associations et les cardinalités ?


– Quelle seraient les tables correspondantes ?

Exercice 2 :
Donnez les cardinalités pour le schéma conceptuel suivant puis proposez un schéma logique :

CLIENT PRODUIT
appartenir
num_client référence_produit
raison_sociale nom_produit
nom_contact prix_unitaire
prénom_contact
fonction_contact
adresse
code_postal commander CATEGORIE
ville
fax prix_de_vente, code_catégorie
qté nom_catégorie
description

passer

COMMANDE

num_commande
date_commande

Exercice 3 :
Le schéma conceptuel suivant permet de gérer le passage du baccalauréat par des lycéens.

EPREUVE composer CANDIDAT

code_épreuve note num_candidat


désignation nom_candidat
coefficient

ETABLISSEMENT

code_établissement
nom_établissement

7
Christophe MONTAGNE Université d’Evry – Val d’Essonne
christophe.montagne@univ-evry.fr TD Bases de Données Relationnelles

Transformez ce schéma afin de prendre en compte les remarques suivantes :


- l’organisme distingue désormais les différents baccalauréats (code_bac, libellé) ;
- un candidat n'est inscrit qu'à un seul baccalauréat ;
- le coefficient d’une épreuve dépend maintenant du baccalauréat (par exemple, les mathématiques n’ont pas le
même coefficient au BAC L et au BAC S).
Proposez un schéma logique.

Exercice 4 :
Donnez les modèles logiques correspondant aux modèles conceptuels ci-dessous.

HOPITAL 1,N est rattaché à 1,1 LABORATOIRE

code_hôpital code_labo
nom_hôpital nom_labo
adresse_hôpital
1,N
1,N
DATE
appartient à
cherche dans
date
jour_semaine
1,N
1,1
1,1

SERVICE 1,N exerce dans 1,1 MEDECIN 1,N Consulte 1,N PATIENT

code_service num_matricule tarif, mal num_ss


nom_service nom_médecin nom_patient
adresse_médecin prénom_patient
spécialité adresse_patient
date_naissance

CHANTIER 1,N travaille sur 1,N MOIS

code_chantier nb_heure id_mois mois


nom_chantier année
prime_site
1,N

EMPLOYE

num_matricule
nom
statut_marital
salaire_de_base
heure_sup
1,1

est situé dans

0,N

PAYS

nom_pays
prime_expatriation

8
Christophe MONTAGNE Université d’Evry – Val d’Essonne
christophe.montagne@univ-evry.fr TD Bases de Données Relationnelles

Exercice 5 :
On cherche à représenter le système d’information lié au traitement de vols aériens. Certaines entités et leurs propriétés sont
proposées ci-dessous.

Soulignez les identifiants. Imaginez les associations (et leurs cardinalités). Proposez un modèle logique.

Remarque : il peut y avoir plusieurs pilotes sur le même vol mais ils n’ont pas tous la même fonction (pilote, copilote,
navigateur, chef mécanicien…).

AEROPORT MEMBRE D’EQUIPAGE AVION


VOL
code_aéroport matricule num_vol num_avion
nom_aéroport nom date_départ constructeur
ville_aéroport prénom date_arrivée type
ancienneté heure_départ nb_places
heure_arrivée longueur

Exercice 6 :
Dans les formations de MASTER de l’UFR, un stage en entreprise a lieu au second semestre de la deuxième année. Un
étudiant effectue un stage dans une entreprise, est suivi par un tuteur en entreprise (ou maître de stage) et un tuteur
pédagogique. Un tuteur peut suivre plusieurs stagiaires et une entreprise peut accueillir plusieurs stagiaires. Les documents ci-
dessous sont typiquement ceux utilisés dans un tel cadre. Dans le cas des redoublants, on souhaite conserver une trace de leur
ancien stage.

Après avoir identifié les informations puis, parmi celles-ci, les données : donnez les DF, un schéma conceptuel et un
schéma logique.

 Document 1 : Liste des étudiants


Nom Prénom Adresse Date de naissance
DURAND Antoine 25 rue de Bézier 18/11/89
LEFIER Charles 2 impasse du Lotus 25/02/91
LAFAROET Florence 45 Avenue du Général de Gaulle 05/06/90

 Document 2 : Liste des étudiants suivis par M. Montagne


Nom Prénom Entreprise Adresse entreprise Tuteur Téléphone
DURAND Antoine Renault 1 Allée Cornuel Mme DUCHENE 0123456789
91510 Lardy
LEFIER Charles Thales 67 Rue Charles de Gaulle M. DELAGARDIERE 9876543210
78350 Jouy en Josas
LAFAROET Florence Snecma Route nationale 7 M. GLORY 9876543210
91000 Evry

 Document 3 : Carte de visite du maître de stage de Mlle LAFAROET


Entreprise SNECMA

M. GLORY

Responsable Méthodes

Route nationale 7 tel : 9876543210


91000 Evry

9
Christophe MONTAGNE Université d’Evry – Val d’Essonne
christophe.montagne@univ-evry.fr TD Bases de Données Relationnelles

 Document 4 : Fiche de stage

Nom : ___________________
Prénom : ___________________
Entreprise : ___________________
Adresse entreprise : _________________________________________________________
Tuteur entreprise : ___________________

Date début stage : ___________________ Date fin stage : ___________________


Sujet de stage :
________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________
____________________________

Tuteur pédagogique : ___________________

10
Christophe MONTAGNE Université d’Evry – Val d’Essonne
christophe.montagne@univ-evry.fr TD Bases de Données Relationnelles

TD 4 : Modélisation complète des données

Grille d’analyse = livrable possible du recueil d’informations = liste des informations


DF = dépendances fonctionnelles = rapport hiérarchique entre données
Schéma conceptuel = modèle entité-association
Schéma logique = modèle relationnel (relation = table)

Pour tous les exercices ci-dessous, établissez la grille d’analyse (incluant les dépendances fonctionnelles) puis les
schémas conceptuel et logique.

Exercice 1 :
De mi-juin à mi-juillet, la ville de Montpellier organise le festival de Montpellier-Danse. La ville désire installer une page
internet informant le public sur le contenu des spectacles (en 2004, on compte 30 spectacles numérotés de 1 à 30), les dates, les
heures ainsi que les lieux (une dizaine) de leurs représentations.

Les renseignements à prendre en compte sont les suivants : numéro_spectacle, titre_spectacle, nom_chorégraphe,
nom_danseur, commentaire_spectacle, lieu_spectacle, date_représentation, heure_représentation, tarif_représentation

L’affiche d’un spectacle se présente ainsi :

COUR DES URSULINES n°11

SINFONIA EROICA
le 26 juin à 22h00
le 27 juin à 22h00
Chorégraphe : Michèle Anne De Mey
Danseurs : Andreu Bresca
Olga de Soto
Gabi Sund
Gilles Welinsky

Création du Théâtre Varia (Bruxelles) où


la compagnie est établie en résidence.

On note les observations suivantes :


- un spectacle est toujours représenté dans un même lieu ;
- toutes les données sont élémentaires et uniques (deux chorégraphes ou danseurs ne portent jamais le même nom ; il
n’est pas nécessaire de les codifier) ;
- le tarif d’une représentation est fonction de la date et du spectacle ;
- un danseur ne participe qu’à un seul spectacle et un chorégraphe ne chorégraphie qu'un seul spectacle ;
- toutes les représentations ayant lieu à une même date ont lieu à la même heure.

11
Christophe MONTAGNE Université d’Evry – Val d’Essonne
christophe.montagne@univ-evry.fr TD Bases de Données Relationnelles

Exercice 2 :
L’entreprise DETETE fabrique des tuyaux en aluminium ou en plomb de différents diamètres et de différentes longueurs.
Plusieurs machines sont capables des produire ces tuyaux. Un format correspond à une longueur, un diamètre et une qualité
bien précis. Le salaire horaire dépend de l’échelon.

Document 1 : Manuel d’utilisation


MANUEL D’UTILISATION
MACHINE OUTIL de type : Presse____
Code machine : PR0123____

Pièce à produire RQ256 TF965 LO345 PP123


Capacité horaire 200 150 300 150

Révision à effectuer tous les ___3___ mois


Dernière révision le : _________

Document 2 : Catalogue de pièces


CATALOGUE ENTREPRISE DETETE

Tuyaux Plomb
Référence P1 P2 P3 P4
Format LO345 TF965 PP123 PP123
Longueur 200cm 150cm 200cm 200cm
Diamètre 10cm 8cm 5cm 5cm
Qualité + ++ + +
Couleur Gris Blanc Noir Gris

Tuyaux Aluminium
Référence A1 A2 A3 A4
Format LO345 RQ256 RQ256 PP123
Longueur 200cm 100cm 100cm 200cm
Diamètre 10cm 8cm 8cm 5cm
Qualité + ++ ++ +
Couleur Rouge Rouge Jaune Noir

Document 3 : Fiche de production


Fiche de production

Date : 10/11/2003
Ouvrier : GRICOLE
Travail : production de tuyaux A1 sur PR0123
Durée : 4h
Total de pièces produites : 1200

Document 4 : Fiche de paye


Fiche de paye

Mois de : novembre
Ouvrier : Antoine GRICOLE
Echelon : 432

Heures travaillées : ________


Salaire horaire : 20€

Total : _______€

12
Christophe MONTAGNE Université d’Evry – Val d’Essonne
christophe.montagne@univ-evry.fr TD Bases de Données Relationnelles

Exercice 3 :
Le responsable de la société France Bip-Bip, compagnie nationale de déménagement, vous a confié l’étude du système
d’information de son entreprise. Le SI à concevoir doit permettre de préparer les missions et de gérer de manière prévisionnelle
les entretiens des camions.

Lorsqu’un client fait appel à la compagnie, il indique le volume à transporter, la date du déménagement, l’adresse détaillée de
départ, celle d’arrivée et ses références (voir document 1). Un numéro de mission est alors attribué (voir document 2). Le tarif
du déménagement T est fonction du volume transporté V et de la longueur du trajet L suivant la formule T = p× L× V ,
où p est un « prix unitaire ». Le parc de camions est composé de différents types de véhicules offrant des volumes variables.
Chaque camion nécessite un permis de conduire précis.

Un entretien avec le responsable de France Bip-Bip a permis de recueillir des données significatives du système
d’information :

Vous : Quels sont les permis de conduire possédés par les chauffeurs ?
Le responsable : Ils possèdent tous au moins le permis B mais la plupart possède aussi le permis C ; beaucoup ont le
D et certains ont les permis E et F.

Vous : En général, quels sont les volumes de stockage ?


Le responsable : A chaque type de camion correspond un volume précis ; par exemple, les camions de type semi-
remorque ont tous un volume de 60m3.

Vous : Pour conduire certains camions, je suppose qu’il ne faut pas n’importe quel permis ?
Le responsable : En effet, à chaque camion correspond un permis précis ; par exemple, les camions de type
« supérieur à 3T5 » nécessitent le permis C.

Vous : Avez-vous déjà effectué des missions pour plus d’un client ?
Le responsable : Oui dans le passé mais notre politique actuelle à France Bip-Bip nous amène à nous limiter
scrupuleusement à un seul client par mission.

Document 1 : Demande de mission/Facture


France BIP-BIP
30 rue de la faculté
91000 EVRY
Date : 19/01/2003

_____MARTIN Pierre_______
___Résidence les rosiers_____
____180__rue des fleurs_____
_3ème étage____porte G_____
________Marseille__________

FACTURE N°9999

N° mission Ref. client Date mission


0123 12372 27/01/2003
Ville départ : Marseille______________________
Ville arrivée : Paris_________________________

DISTANCE VOLUME PRIX TARIF H.T.


___850km___ ___40m3___ __1,2€___ _6451,05€__

TVA 19,6%
NET A PAYER T.T.C. _7715,45€__

13
Christophe MONTAGNE Université d’Evry – Val d’Essonne
christophe.montagne@univ-evry.fr TD Bases de Données Relationnelles

Document 2 : Mission
France BIP-BIP Date : 27/01/2003
30 rue de la faculté
91000 EVRY

MISSION

N° mission : 0123____ Type camion : __Semi-remorque___


Chauffeur : Dubois___ Immatriculation : __456 VJ 91_______
Volume admis : __60m3__
Volume transporté : __40m3__
Volume disponible : __20m3__
Ville départ : Marseille__________________
Ville arrivée : Paris_____________________ Trajet : 850km_______

Ref. client Volume Nom


12372 40m3 MARTIN Pierre

Lieu N° Voie Etage Porte


Départ : Rés. les Rosiers 180 rue des fleurs 3 G
Arrivée : 76 rue des anges

14
Christophe MONTAGNE Université d’Evry – Val d’Essonne
christophe.montagne@univ-evry.fr TD Bases de Données Relationnelles

Exercice 4 :
Document 1 : Commande
Commande n° : 1 01/02/2001
Client : (DUM01) DUMAINE
Code Article Désignation Quantité PU Total
D103 Disquette haute densité – bleue (x10) 4 10,00 € 40,00 €
A202 Carte graphique SVGA 800x600pts 5 190,00 € 950,00 €
A101 Barette Mémoire 2Mo 10 85,00 € 850,00 €
Nombre de produits commandés : 19
Net à payer : 1840,00 €

Document 2 : Liste des clients


Liste des clients
Code client Nom Adresse
BAT01 Mme BATY 42 rue de la Découverte 35100 RENNES
BOU01 M. BOURDON 51 bd. des Enfants Polonais 44000 NANTES
BOU02 M. BOURDON 125 rue de la Gare 29200 BREST
CHA02 M. CHAMBRIET 8 rue de la Sauleraie 72000 LE MANS
CHA03 Mlle CHARRIER 2 av. de la Liberté 17300 ROCHEFORT
CHA01 Mme CHAUVIN 7 rue du Moulin à vent 66000 PERPIGNAN
DAB01 Mme DABIN 45 av. des Lilas 44390 NORT-SUR-ERDRE
DRO01 M. DROUAULT 9 rue du Cerf-Volant 44000 NANTES
DUM01 M. DUMAINE 152 bd. de l’Espérance 33120 ARCACHON
DUT01 M. DUTERTRE 16 place Baudelaire 66700 ARGELES-SUR-MER
FON01 M. FONTAINE 55 bd. Victor Hugo 75016 PARIS
GUE01 Mlle GUENEC 67 av. du Fossé Blanc 69003 LYON

Document 3 : Liste des produits classés par catégories


Liste des produits
Catégorie

Accessoire (ACC)
Code article Désignation Prix unitaire
A101 Barette Mémoire 2Mo 85,00 €
A201 Carte graphique VGA 140,00 €
A202 Carte graphique SVGA 800x600pts 190,00 €
A203 Carte SVGA 1024x768pts, non entrelacé 205,00 €
A204 Carte SVGA 1024x768pts, entrelacé 240,00 €

Disquette (DIS)
Code article Désignation Prix unitaire
D101 Disquette 3½ basse densité – bleue (x10) 5,00 €
D102 Disquette 3½ basse densité – noire (x10) 5,00 €
D103 Disquette 3½ haute densité – bleue (x10) 10,00 €
D104 Disquette 3½ haute densité – noire (x10) 10,00 €
D201 Disquette 5¼ BD, simple face (x10) 3,00 €
D202 Disquette 5¼ BD, double face (x10) 4,00 €
D203 Disquette 5¼ HD 9,00 €

15
Christophe MONTAGNE Université d’Evry – Val d’Essonne
christophe.montagne@univ-evry.fr TD Bases de Données Relationnelles

Exercices complémentaires : Entités, propriétés et identifiants

Après avoir fait le recueil d’informations, toutes les informations identifiées comme données (devant être stockées dans la
future base de données) doivent être regroupées en entités où elles deviennent propriétés d’entité. L’une d’entre elles servira
par ailleurs à identifier l’entité (il peut arriver que plusieurs propriétés soient identifiantes).

Exercice 1 :
Un vacancier entre dans un office du tourisme :

Touriste : Bonjour. Pourriez-vous me dire, s’il-vous-plaît, s’il reste des places vacantes au camping « Mistral » situé à
Carnon ?

Hôtesse : Une petite seconde s’il-vous-plaît, je dois consulter notre ordinateur… Oui, en effet, il y a actuellement 12
places pour le caravaning et 5 pour le camping. Vous avez de la chance, hier il restait à peine 1 place de
caravaning et 2 de camping.

Touriste : Ce camping accepte bien les animaux domestiques ?

Hôtesse : Laissez moi vérifier… C’est un camping 3 étoiles, situé face à la mer, et qui n’accepte pas les animaux.

Touriste : Dans ce cas, pourriez-vous recherche un camping qui tolère la présence des animaux ?

Hôtesse : Je vais essayer… En voici un, situé à Palavas, il s’appelle « lo pichou », c’est un camping 2 étoiles, sa
capacité d’accueil est de 560 places et il reste seulement 7 places de camping. Le forfait de réservation pour
ce camping est de 200 francs. Si vous le souhaitez, je réserve immédiatement votre place.

Touriste : D’accord, je vous remercie beaucoup.

Faites le recueil d’informations à partir de ces éléments. En déduire l’entité CAMPING et ses propriétés. Complétez la
au besoin.

Exercice 2 :
L’entreprise DETETE fabrique des tuyaux d’aluminium. Elle emploie 25 salariés (ouvriers, cadres et chauffeurs) et possède 12
machines (laminoir, soudeuse…). En outre elle dispose de 3 véhicules de livraison pour desservir 4 entrepôts, ce qui lui permet
d’être plus réactive aux commandes de ses clients. Elle a besoin d’un système d’informations pour gérer les fabrications, les
commandes, les acheminements et les stockages.

Imaginez les entités liées à l’entreprise DETETE.

Exercice 3 :
Un club sportif possède 5 équipes : 2 de volley-ball, 2 de football et 1 de rugby. Chaque équipe appartient à l’une des
catégories suivantes : junior, senior, vétéran. Les joueurs s’entraînent dans différents lieux (stade, gymnase, salle de sport…)
sous la responsabilité d’un entraîneur. Les matchs opposent chacune des 5 équipes du club à des équipes d’une même division
et d’une même poule (sous-division). Le club souhaiterait un dispositif informatique pour gérer les entraînements et les matchs
de ses différentes équipes.

Imaginez les entités liées à ce club sportif.

16
Christophe MONTAGNE Université d’Evry – Val d’Essonne
christophe.montagne@univ-evry.fr TD Bases de Données Relationnelles

Exercice 4 :
Le directeur d’une bibliothèque municipale souhaite informatiser sa gestion. La bibliothèque possède actuellement 36.872
livres et 2.634 abonnés. Les livres sont identifiés par un code catalogue qui leur est affecté à l’achat et par un code rayon qui
permet de les situer dans la bibliothèque. L’abonné peut consulter la liste des livres d’un auteur, la liste des livres par éditeur
ou encore par genre (BD, SF, policier…). Un livre peut exister en plusieurs exemplaires. Tous les exemplaires d’un même livre
ont le même code catalogue mais pas le même code rayon. La bibliothèque utilise aussi un fichier des abonnés organisé par
numéro de matricule, qui contient notamment les coordonnées (nom, adresse, téléphone) de l’abonné, sa date d’adhésion et sa
catégorie (enfant, étudiant, adulte…). Les prêts sont pour une durée de 15 jours et un abonné ne peut emprunter plus de 3 livres
à la fois.

A partir de ces éléments, déterminez les entités (et leurs propriétés).

Exercice 5 :
Soit les tableaux suivants :

A B C D
18h Gaumont Evry Titanic
18h UGC Grigny Taxi 2
20h Gaumont Evry Titanic
22h UGC Grigny Titanic
20h Gaumont Grigny Taxi2

A B C D
ROUGE CHAISE 3 BOIS
VERT TABLE 2 METAL
ROUGE STYLO 2 PVC
ROUGE CHAISE 3 BOIS
VERT STYLO 1 METAL

Pour chacun d’entre eux, citez tous les identifiants possibles parmi ou à partir des propriétés A, B, C et D.

Exercice 6 :
Quel identifiant peut-on choisir pour identifier les étudiants :
- à l’intérieur d’un groupe de TD de l’IUT (cf. feuille d’émargement) ?
- À l’IUT ?
- à l’Université ?
- à la sécurité sociale ?
- à la résidence universitaire ?

Exercice 7 :
Le personnel d’une entreprise appartient à l’un des 3 secteurs suivants : administration, production ou commercial (propriété
1). Le personnel appartient également à l’un des 3 collèges suivants : cadre, employé ou agent (propriété 2). A chaque
embauche de personnel, on attribue, suivant le secteur, un numéro à 3 chiffres (identifiant).
- Quelles sont les propriétés nécessaires et suffisantes à inclure dans l’identifiant articulé ?
- Quelle est sa capacité théorique de numération ?
- Quel est l’effectif maximum de recrutement avec un tel code ?
- Si de nombreux salariés changent de secteur, que conseillez-vous ?

17
Christophe MONTAGNE Université d’Evry – Val d’Essonne
christophe.montagne@univ-evry.fr TD Bases de Données Relationnelles

Exercices complémentaires : Le langage relationnel SQL

Exercice 1 :
Soit les relations extraites du schéma conceptuel du SI « Festival de danse » (exercice 2 du TD 5). En 3ème forme normale,
elles se présentent ainsi :

SPECTACLE (num_spectacle, titre_spectacle, lieu_spectacle, nom_chorégraphe, commentaire_spectacle)


DANSEUR (nom_danseur, #num_spectacle)
REPRESENTER (#date_représentation, #heure_représentation, #num_spectacle, tarif_représentation)

Utilisez le langage relationnel SQL pour :


- donner la liste des titres des spectacles ;
- donner la liste des titres des spectacles joués à la Cour des Ursulines ;
- donner la liste des noms des danseurs ainsi que le titre du spectacle auquel chacun participe ;
- donner la liste des titres des spectacles, les lieux et les tarifs pour la journée du 3/7/2002.

Exercice 2 :
Soit la base de données SECURITE ROUTIERE comprenant les tables :

PERSONNE (num_personne, nom, prénom, adresse)


VEHICULE (num_véhicule, marque, type)
ACCIDENT (num_accident, date, département)
CONDUIRE (#num_accident, #num_véhicule, #num_personne, circonstance)
BLESSER (#num_accident, #num_personne, #num_véhicule, gravité)

Rq : l’attribut « gravité » a pour domaine {‘bénigne’ ; ‘légère’ ; ‘sérieuse’ ; ‘grave’ ; ‘fatale’}

1. Identifiez les entités, les associations et les dépendances fonctionnelles, puis dessinez le schéma conceptuel
correspondant à cette base de données.
2. Exprimez en langage relationnel SQL les requêtes suivantes :
a. trouver les personnes qui ont été blessées dans un accident où elles étaient conductrices ;
b. donner le nom, le prénom et la date de l’accident pour chaque personne blessée fatalement dans un
accident du département 91 dans une voiture Citroën ;
c. donner pour chaque personne, le nombre d'accidents dans lesquels elle est impliquée en tant que
conducteur/conductrice.
3. Que retrouve l’arbre algébrique suivant ?

VEHICULE ACCIDENT BLESSER

type = 'Honda- gravité = 'Légère'


Civic'
=
no_accident no_accident
no_personne no_personne

no_véhicule no_véhicule

no_personne

18
Christophe MONTAGNE Université d’Evry – Val d’Essonne
christophe.montagne@univ-evry.fr TD Bases de Données Relationnelles

Exercice 3 :
Soit la base suivante décrivant un supermarché :
RAYON (nom_rayon, étage)
ARTICLE (référence, type, description, couleur)
DISPONIBILITE (#nom_rayon, #référence, quantité)
EMPLOYE (numéro, nom_employé, salaire, #nom_rayon, #responsable)

Rq : l’attribut « responsable » représente un numéro d’employé.

1. Identifiez les entités, les associations et les dépendances fonctionnelles, puis dessinez le schéma conceptuel
correspondant à cette base de données.
2. Exprimez en langage relationnel SQL les requêtes suivantes :
a) référence des articles de type « électroménager » en rayon au second étage ;
b) nom des employés travaillant dans un rayon proposant des articles de type « jouet » pour une quantité
totale supérieure à 1000 ;
c) nom des employés qui gagnent plus que leur responsable ;
d) étages qui ne vendent que des vêtements.

19

Vous aimerez peut-être aussi