Vous êtes sur la page 1sur 1

2) Ce n’est pas raisonnable pour la société VITAGLASS S.

A de charger à 100% un programme


hebdomadaire, car les temps réels de la réalisation des opérations pour un lot ne reflètent
pas les temps opératoires pour chaque pièce (ceci est dû aux ruptures de pièces qui influent
sur lignes de montage, l’absence de l’harmonie entre-ateliers, la grandeur de certaines séries
qui monopolisent les machines et aussi l’urgence de certaines d’autres), ce qui génère pour
l’entreprise des pertes de temps pour la production, le non-respect des délais de livraison et
donc la perte de compétitivité vis-à-vis de la concurrence.
c/c : Charger à 100% un programme hebdomadaire est à revoir ;
3) D’après la fiche 3 on a :
Le temps total/OF Hebdo: 80 h
Le temps de changement : (12*25min)/60min=5h
Avec 4h consacré pour les deux séries urgentes
 Et donc non-respect du programme planifier
Et après la sous-traitance des OF 10 et 11 on aura
Le temps de changement : (10*25min)/60min=4h et 10min
Donc le temps total hebdo sera : 80h-3h-50min=76h et 10min
Et on obtient comme temps récupéré : 3h et 50 min
Et donc on va consacrer les 3h et 50min récupérées au passage des deux petites séries
urgentes qui nous consomment 4 heures, ce qui va nous permettre d’améliorer le respect du
programme hebdomadaire de l’atelier Tôlerie de 3h et 50min avec un décalage de 10min au
lieu 4h avant la sous-traitance des OF 10 et 11.

Vous aimerez peut-être aussi