Vous êtes sur la page 1sur 2

Cours Réseau d’eau potable – M.

AIT BIHI - 2016/2017

Devoir N°2 – Cours Réseau d’eau potable

Dimensionnement d’une cheminée d’équilibre


A remettre (format papier) avant le

L’objectif de ce devoir est d’examiner la nécessité de prévoir une protection anti-bélier pour une
adduction à partir d’un réservoir au nœud 1 jusqu’à un nœud 3 où on place une vanne de
sectionnement selon le schéma suivant. Il s’agit ensuite, en cas de nécessité, de dimensionner la
solution adéquate pour le projet.

Données :
- Débit Qo = 4 m3/s
- Le diamètre de la conduite du nœud 1 jusqu’au nœud 4 (vanne) est de 1.5m en PRV avec une
épaisseur de 120mm
- La charge au niveau du réservoir est à 90 m
- Au niveau du rétrécissement entre le réservoir et la conduite, on suppose un coefficient de
perte de charge singulière de 0.3
- L’examen du profil en long et de la vue en plan du projet nous donne les coordonnées
suivantes pour les nœuds :

Nœud Niveau GSE (m) X(m) Z(m)


1 75 0 0
2 70 600.3 100
3 65.8 800.2 80
4 64.3 830 126

1- Régime permanent :

Page 1 sur 2
Cours Réseau d’eau potable – M. AIT BIHI - 2016/2017

On demande pour ce régime permanent (vanne ouverte) de déterminer manuellement et puis


avec le logiciel Hytran la pression admissible (PA) de la conduite sachant que:

PA = 1.4 PMS

2- Régime transitoire :

On choisit pour cette partie une vanne avec un temps de fermeture de 20 secondes, un coup de
bélier de masse se produit par conséquent. On demande, via les calculs manuels et par logiciel
Hytran, de :

- Examiner la nécessité de prévoir une protection anti-bélier,


- Déterminer, en cas de nécessité pour ce projet, les dimensions de la cheminée d’équilibre de
section circulaire qu’on prévoit (voir figure ci-dessus),
- Proposer la pression admissible à prévoir pour le tronçon de la conduite entre les nœuds 3 et
4 qui restera non protégé.

NB :

Un rapport doit être établi en élaborant les questions posées et en expliquant la méthodologie suivie pour les
calculs manuels et par logiciel (prises d’écran) et en justifiant les écarts enregistrés.

Exemple de cheminée d’équilibre

Page 2 sur 2

Vous aimerez peut-être aussi