Vous êtes sur la page 1sur 16
He aoe a) ee FILM D'OUVERTURE Team es ll—t—S A force despoirs dégus, on finit presque par se dire que fantastique ne rimera sans doute jamais avee francais. Et puis, soudain, a la faveur d'un film, Pespoir renait. Ce film, peu apprécié a Paris, ‘mais qui connut un gigantesque succés en province, Join d’étre parfait mais néanmoins intéressant et novateur, c’était Le Passage. Alain Delon acceptait de cautionner la premiére oeuvre d'un réalisateur de 25 ans. Bien lui en pris. Car trois ans aprés, I’es- sai s’est transformé, Avec 36:15 Code Pére Nol, René Manzor nous livre une réussite totale, un thriller fantastique I’égal des meilleures produc- tions américaines. Un dossier réalisé par Alain Schlockoff. REALISATEUR A quand remonte ta gents de 3515, ot otes ferent ter motivations on te Lorsque Le Passage ext sori ai Feu un choc assez. phenoméa. Adidepart.cest un film que Favais pore pendant 6 ans et done lors gut a tour et ge Jat des fens aller le voir. jai ct sous Te Soup ‘de’ emotion. Quand. jai commence faire du cinéma, ait dans ma chambre, enferme eat Fadolecent gaat nex txperiences penonnelles ly avait tine volonte de ne pas aller vers le Public. Cetait le" theme. dele hambre noire : un type noir qui broit du noir dans sa chambre noire (ites). Te ours on Sper? Oui, puis ensuite en. 16 mm. Et uk dard on ft Le Pace Fruit soblena ce sucees je me Sil rev ver dew millones pemomnes dans ma chambre noire, Ege a ete aiseant Sete de Hors devant les einémas et les fies utente et je. demandais meme aux gens sts fasaent ta goede pour ie ban in! (es fin, Je ny eroyais pas. Javats fecha du public Cet asser cateus gu Deon at accep cae enc personage Je crois quia eu en fait pour un ‘univers quia Fépoquc ait eimien ot qu Text fom jours aujourdbut Je pense que SS va dans te mneme sens Je onstats en qusiguc. sore ma ‘ute dans june Hy a grande pate dir Dr Livingstone. ef mot Fatma mdchet ee fas ma pte now Et tout le mode me di 'atenion. ya dex indigenes par ia Tes I Be Ctagioas at Je reponds non. je creuse" mon frou Toin des modes et de In pros dlction couramte Je continue fo jours dane fe meme expat: jee of vai maine sale que “ore Cog ha apres Le Passage cen uve regan coun dementia Pistocapanage des arises de vat Fete des acteurs Savoir a fox de ees, des letresincroyables dela part dindivids sur leequels Ie film avait eu un eller benefgue Des gens au bord dU suicide. et ji, voyant par hasard. le film Lins Une sallé de province svaient repris espoit Des temoignages de parents cealement. qui avaient er eur enfants et gu, coyant ‘ela eaientrestes en contact avec ux Fal regu un fel courner gue Tal cu conseience que mon film Tinalerent tat une let, et gue Tes ettres que je recevals etatent les eponses acene Lette Eta en cenvier apres. d'erie Ia réponse a ourrier Au iew de le Tate par Ia plume al choise fe faire tae ‘ers un nouveau him. Cest cela (Qui ma nett a tourner 3615 Parlenoes de tm nbc Fai vécu une enfance animale fas Sépetale Une enfance Tee: fie Ce mest pus que Jean Sat de reo pertancnte: mais quand Jeuis enfant ats cone: ent ad mon entance Je nas pat un bouchom sur Fea gut va ‘J’étais Penfant- Gul nvstait Stranger qui m’ anger et qui s’était nourri de moi’ See oes me bouffai tous Tes ours on pe Sone Sant eae Eee ee a aera 2 Le réalisateur René Manzor et le producteur Francis Lalanne (gohe) dans Tun des décors fous du film : deux frres tres amis. arn Rete a pce ae acting Soames Sircmance ht seatieaatedhgethy pcan tibet dee eee ea, for lr dase a pape faa ire chose que ce augue! eroit 3 Etcestcct instant précis qui mi teresse ou tour se det, om tout se eclenche. Lenfan et ha bhiue a une autre échelle i's son chelle inet doit siadapter & Fechelle du monde qui n'est pas a ‘meme. Quand un enfant prend un Bolle rend dune erin ma dilat fatter sontre te bol pour le porta ss Tere Phas Tr furs Ta taille qut faut pour pre Stele ho tute eet lee ere is moment on tna pas fa ta jul faut pour prendre le bol et ssiuiou tak tomcat su une certains mate ty pend En médaillon : Alain Mus, le fragile et bouleversant ‘Thomas confront 4 une cauchemardesque eile de Not En ule combat i dire 8 Stage cacti le ota a met i'un mom dome Simultanement tadapter etter ivan on tolls pete apace Feat qo nes pas tut i torte ul pees contiouet & icra dhe conser Sir caine choses if cape suenee ne Somprad pak Sein nam de Le Ba trop difieles 3 comprendre pour haahteares Yateley eS Gmbaten iret Une camera ne pte Tenant eu ce slcpellime cana rms Is yout det Cafane Exeet enfant ces; mol Sant feats pelt aes chose Gullndlepelear vuchertcnale sSoventr ex pares gs entow seal Cubes enc oe mee Sale combas escent gporane fable Ua duct 3 mort entre moi et mmol Ceat ce tel gus Je act Sone orotment gu end ane fetiooncie eck ae Ge ea dic anil c ‘Mique fur cuslamce Ce mnt enian ime frimordales 9 save Feximenee ae imapiaie & mercer cic deb mon =iemoment to appresde Guesle Bee Rest existe pas. que ls gens peuvent ‘moment lm analyse dons fou gmat on ae serv db spectacle parce que je eros cinema fi acon et crémodion, ‘Guana ete dans une salle gs: fre jet pas envi de my en “Ce moment charniére ot Penfant commence a se Poser des questions sur lexistence de Vimaginaire, du merveilleux et celle de la mort est le moment- clef du film” nuyer. A partir de 8 im ext un grand spectacle. un duel qui de: ent comme un western of deux nota. salhontent 3 or Tans un tewclos Garant 30, Tava fait Awlowana, on, wi fans une socteie qui passe un Sat un autre auss! On vita une Spogue ot Ton parle dune ers fneraie. de Femplos, du cinems fem alors que la’ waie cre Tu peux parler au Pape par tl hn: oe fe Preset de Is ubligue sur mnie, mats 9 ne pean ps paler directement tit von de peli. Tu pevcore ‘ais Pas es Bens. qui habitent diane on smmeuble. mals par eine eats st Seer gan F gen la On ane Spodue Roecmins,: ree, eae mse Brite Fossey ef Alain Musy: “Pi eu des actous formidables” declare Rene Manzor, a place. owt est deve solu, ef arian, lave de Tout Pest pareil a bina Les gens se mitten 8 pla re-dgvani Ia techigus. alors {qe ltechnigue next qua oye decealiner des choses: Ce qui est important, pour mot ce nest pas Terao, est le ments. Powe to te mi le wet ples om ont Sete: arte Ton me posait de dries de ques cut cnfanten question, gui est en train de passer Tage de pre-ado- lescence est en_ pleine peviods Finterogation. tga hui arrive & Tots Pas Sur une messagene rose mais en direct avec un sevice ul re e litectement. en Toes urence Sts Code Pere Nodl, Et ‘fun coup. il obtient un Pare Nol au telephone, qui ui repond sur ‘Soa mintel enfant ext persuade {Quil sagic ds vras Pere Noel une ‘gv conservera durant met & paride lily 3 Thoule Je neige qui fait «Tener voute sou le pes erentant et nese reterme qu's le Tin il Le gosse va viere tr cette aventure tout la volte esses interrogations en dite fm peut se voir au premier degre comme un tiller docapamt een Feit deritreilya dex tees beaut cop ps fortes que la simple dis 1 as quand mame comiene air thet Sead tre Spat Le caracére"disons_eauehemar esque “ue prennent les sua tions quand ‘wes enfant. Pour mol. cest un film sur la peur a wae etre Ton ore Fon Comme Ale a4 Pays dee Meri, femora par denies tees (Oui. mais n'y pas comme dans Alice Te coxe memveilleux par la eat le fantastique du quotdien, slut d'un auteur comme Richard ‘Matheson, fe moment ou tu com mences avoir peur deta tasse de Eafe parce que fu rentres dans un fat different, Ce nest pas que la “Quand on était enfant, on a tous vu des. monstres sur les chaises Ala place des. ‘manteaux” tasse de café sit un powvoke mate figue, mas ex dans un Ct tel de formeme tes su le point de Ssculer dans la Tale 6 perma eng, tla po gue {egitejamais meme quand tes fet sufte que ta etigne la iumigre et tu ls evo surge en {ot To ds beau fe raisonner i ovr ext fen souviens Quand Enis enfant on a town dane te mois des monstres sures chal Sr ba place des manteaunson Sat ale des. Uragons. on a ev neurde ga Cat ote imaginat Fe gui reagisait Eh bien Je ta ‘aille dane ce monde A sucun moment e film ne fat peur pat in cole grandestignolesque ou Bors Cee gut le rend mpres ‘eerie Pere Noel ex tr nguiiant Patrick Floersheim ext un comé- dion fantastique que pavas ra ihednre Wy sais bestcoup parce ‘Que fe pease que ies grands ao tCors que fon Sen France ne sont pus sclementsurles sts deen fap Exe i ana dco ul setille qu'on wat pan de Smedien en Frances ni de scéna Tite. derelissteur ou de produc tear Fanalyse ga comme une crise ie" commisnication encore Em ine es eters etn Pe vot fps au theatre oir les asters Cos {ctmier ne lisent pas le scene. fos guile egowvemt et déctarent donc quil ny pas de seenarses, haan se renvote la Pale lors {qe a fate income a tout Te thonde Cest un dicours top {ishles En ce gui me concern quand je commence a mete cs lace un film. fe vas a hate Enercher fs Gometiens ‘Aujourdhak Pat est. & mon aviuvoue a in sventr progigi En tut cas t'a une pe enorme dans ce fim, Ov il at wore ua ‘ole sans texte. tniguement paca présence. Cesi quelguun qu ie fnile avec une precision. Gye fae ‘ie que je touve tout 4 fai Femarguables Ann Sin guinea pt Thoma fort ai Sam Ponape 2 “ Un petit sénie de Pelecironique ‘qui dra bien ‘emontrer ses nutres talents [thems ams cae hall ch sn tates Si Lau am pebl dram St pnt veak 2 2 {ua seth sas lin Cinta pe auece quand! gu Sa {qu me permet d'exprimer tant de It Sompvan hoses Teeran sur cee periade: que cela {3G quictravaille comme un SeutSimplement jour comedion Sure Passage thett fndtat innocence totale maisen Ceol ft duran toute tméme temps modelabe. et sur ‘is il eaten euat de coméde “avai tellement de choaes en sean ee flr Ee Pao des. choses inexpoiees. que Si femt de Tes ecre ures ee fu Tenfant passe par fou la pa- Kee es te de'Yett ion gen puis Csnaie. qui fa {es ibeues Tenant gut chi sou, est victimes prend én charge Barve que ta peur nat Sts de fait gue et enfant qu vat se etowver face persoang maleique. neva pas cre vain tout seul-ctaurat ete trop simple ‘vase rerouver avec quelqu'ua a chorge.'Non seulement cest un Ul Enfant confront 4 un adole oup pus fort que to! physigue mment-mats de surcroit faa char BE soi stand. pere qui est mp tent et adorable. pemonnage ue par tou Dusit Lunt ext {ine fois davoir une responsable Wdadate Coote combat de Desid et Goliatws—lasse. A continuer Exactement Quand nts Mats tions qu ui ext amene poche de Fenian Un fel person Soit "pas. pourrait teas € Parlas prectdemment. fst_hesoin. que’ Tint parle monde es enfants. qui West phi i Enfants "ressentent son. atte uns ae comme hostile bien ure comme un Eretarde mental pour Sin cei she Hone dontst fans de et age dessus Eeeontfontercereronnage sun Fitnginetion ont deve eenec par On nour son imagination arid meme fat peur Parson itligence cre nti Sie eu intemcnt dame sa Row fe an de cic 1 Tia ee Tek are Fe dh onde | erry Nodl dans le film: est quelqu'un _ses'copains se moquent de li ps ‘apastran- leur rtorgue s “wavs ets des i= techercher_beeiles. vais vous prowver qu ‘des enfants sans eniste = Et il va tout metre en tien de se¥uel, | cuyre poured “ites led Miner fev Bere Nocl, daveir Ta. preuve Physique de son existence’ de le ‘im mete Sur bande mazndigue pow “A Prouver& cee autre partie de Tu i vient au freme qui le teette comme un chiteau.cestpourjoueravecten- pleme ate jee Comme. ey prenl des pro~ Ee erait Thomas dans edepassent ilu gine dicin au cauchemar. Chaque f0i8 Geque je vise maisay conaite vangile he eos ue mmetre un “Jetrofs done je vals Noir Alain Nay» ged le? ue le rble de dewy ans Le Passage it ous de son Ae. peat Cest un film qui parle ax e choi ams. je-ne le conseile pas par ‘que. 3 1a limite. is sont pas bre vertablement yee le probe: iligence et ME. ct que 2 peut ellectivement ie fes efter 363 est un fil qui i om de “spectce’ oite er fats hes chen ty oa Feaistence’ du Pere Noel. pare men pacanniesr acetone, quill te revendique. comme une que dane tee ce gic fant oe Pour'moi.le personnage du Pere. Croyance'personnelle, et quand el htmaiius Casi polteton Se (Po ba pesca oe JE ne Tanalyse pas cor proares” A Tepoque ob © plus ou moms avant parrapporhs tore pour ser pistons Finite Si jvsisfat ds abo: Jes techniques. des protesses Ou gs tent dans Le Passe ‘ies, une histoire amour entre Sn leet am fly devant te Facomte- de maniere tr simple Gotan plus que tit ae aorta 1h on ave ne histoire quia besoin d'un support renforee dela mise en sete pour incite en tlie! lee fe Fat. fit. mon role ora fare'en sorte que je putes brende es yeux dun enfant ies placer dans les orbites ie chagiue Spectateur? Dans Le Pasig ion foie eetait de disper le plus Possible en temperque metteur en Scene pour serve auteur puisque Favais deux parts en mo. gue fa foujours, Fauteur et le metteur en tne. Pour mot. le second Gat Brevau service du premier, Dans TePrssage itny a pas di tout de Solonté demise en scene en vet tes cent recherche dela sob de essence premibre duh [PLAN S86} Wh paik neared & pretend Aok pa de [Eocene = “fe travaille esemtelement sur storyboards. par déformation ar Maree ea ey ee Sen reer Rane a ern Ped POR rr eae er a eee Loar etenre es Parente n CEN Ee ee Rae antennae sear Are ee a eens aS du setour & Fantique = ainsi par | Le eitiae wens done pt? vain: seénariste, dialoguiste, tout ant de préparation: Ains,je sais ‘xemple Ia scene de ta morgue ela G16 fait avant pour 3613 Tl aTavance dou va venit ma mite est lamtichambre classique Ay Meiste. ma on Ta dzalement ine este quot ? Metteur en scene, done ga rsoud des tas de proble: jtdaotr ug hit pier et feos en Sain Giese ritsca Ta Bes nine m she dato 4 un Pall un cadavre ucup chae eA@Micte de free are.” Gyimetempsreta gemoment kc” ariveret li son aval aves a geanala Seer Beran coe rcibneurtuee | deo Cor gar come a er On csidant inte gee GS UR lang Peano e a e fae, aetna at Sve dans acne ouGornetfe.Temrmble ra ehiteaw hates SOS Bone je fas mon See age et hyper explo po tisha ne, hd Fthegn eke ee pica!) Get pels cnapeungeo na Centr cr ott uae, lend | gure humic (Me OPS oa Mee Een Ru pus Sette Senévenalsaeue Ane‘tet_ nna Ls mise etoe 11'¥ @'un melange permanent de Re Te no mi soe bent Raare \ ties ap paces eee ES i ta, mémie-main Wey etttcomniy —-e8SEntiellement la crck"put Chisto- Saige jartagpet sos moseeces direction d’acteur, — Sa"* vy Page a Comme au theatre” pars du principe qu'un comée Comblitement parranportmeme imeneuren ne ctdirecteur duc. Gen parrappont an peronnage om 68 chat Clie “Shun show Toclee Not meme Curse donne on desin mon. goeuin dee parce ene te fat des consrutions en tompe:cadregr etJe ul dis "oa ton Mole suis ete pa ce que omues aux eal cps en temps pour er eadre” Your le monde tavaile_ ta pote, ce pesontegs: Ouse deux equbes, potmment [edu gure la we subjecte deTenfant” satour Jel Feadantce tmparls Je cherche untconedens i ser pe ms a je mappuie énor- Se oy ae je travaille avec les ie 2 un pére. Fai besoin du regard fhement res Quel au nical fe guand tu es enfant fox te Done suran faaacsar 0a. dupeetur ie penosrnge Ist dane équpetschque parce que. "Part cnorine Le premier eats ieseomediens le mfe dont i've Tapprdhender est eux qui rament, gui font Ment que tu as quand tu rctournes Wiellement la diree: opinion qu'll en aura est cape ancer le Baea lus OW BOINE © ans la'malsoh ol tu as vera’ ton dct eis me cn enc. le Fas bola de Sop ade ofr vig ot cent mice eux gue TAs alan’ que te eroues lout "commen itau neue hawt Cuugueyenfgntercs Tate aneo tall sentiment Fatchange agi 'Le chow de gctcs eat tes le"Weplacement des comedians iva Sie fat en pee at re lous “cadres del én Mriporant pour g-Deput ia nou dane rendre le susi des mowe: » Pi son tlejunquae Bost et qo adie te chet opérteur lege. Vellevague omdemanve aut me. ments de ani ie Wamnve pas ta mime eattoup “Plus Whe & ete’ Ce dernieh Eric tcurs ent scéne de tout faire, écri- du tout sur le plateau en me po- Dans ce cas la. Tentant se nourri> id, a fait un travail form vain. technicien, directeur d'ac- sant des questions techniques. . ta de un et de autre. Soit repere able Feo tga co cee CRaiage ide aupoun nee hevempl ps Sn fle do © nia aucoup. Done soit tu fs out leche operatcur on tavale sor Cas Teun fe Teduque mot Je sa Il pare quelu tapas letomps. le sonbotdon ple es umes suis es Gee vet es eome U1 emierement &étournéen su- soit ta eaate de detomposer ion tn clare envemble Yes decors Sins Sigs cause Some dg. etercus et nticu irever en pusicuts Parken Est’ ete Onan a ravallwes impor: ou ung acvase hose meek her Tucker. fion de tom Varrivée Je personnage doit ere une certsine fagon. Thy a plein ‘Sevarlantes autour de oete Fagan ‘mais my a pasun autre chemin, | Wnyenaquun, [> te magni Le Printemps 9 Brite Fost dans fy, «qe tnanrement os pa Oui, Le personnage de la miére Stu dant mon script uirectice Tm grand magasin eles produc: tears cherchant hy assovier tn sper son tn ore ee a Printemps gu ont vraiment ce Adorable avec nous lon ise magasin b notre disposition, pene {ian les feteg alr gue’ et Guand meme la période de fam: feel pus dure pour eug Homekatee erie Sere pereae tant de meme ea seins rs at cee Le ravail de scénaiste est un ta ‘ail solitaire pour mol. qui com: ise qué fo'develpe en whee Une ois “gue fale sujet ye pneu mon nm avant dee ‘hvmsteAutour Ge sete nce Je ‘onstruis une structure tres solide vee placement des coups de thes “Tout le fil étané vu a cavers les yeux d'un enfant formellement Ii pend dome une consonnance fentasmatigue dans le cauchems 1.00 dans le réve. “36:15” ext un film sur le principe de i pear po eee tea je mai pas dil fout trouve dan Tes chose cles que je les imagine et pas tells gles sont. Pare que Shon je fas du documenair et luv del con. Qoeta pratt vitro asl ak {Even data poping ‘Au moment des fees. oul. On secre large. es large. ric Moullard «fait 45 films cai sur des ims ae por tants que Notre Dame de Pars de Delainoy. dans la grande cpg rage. quand ie Pere Noel outne Sutour dels voiture la ythmigue Sst fall avee Ta porte demon didi, Cestaeaie Que jatcaaue Esporte de mon atti rs fr Fai enregisiré Te som et Tait toute Une wythmigue avec des ruts de pore Le spectateur ne sit pas i Cia ores ou gu pe. tsterorente Chague fois que fe personnage done des coups dans fa voiture, eat dans le tempo de la “musique. Et du coup. ecla eyicnt ite. on ne sat plus ee uri se passe Ga le double et en méme te estas pour mo pane ate ‘Gu coup. je mattse, beaucoup ‘ict Ia Bandessom, Plus je fale cde choses au niveau du soi plus jail vision generale de Ia bande son. Dihabitude. chacun travail date som coi quan ome me trouve. ee n'est ‘pas forcement Coherent Neste poste probleme sar Iegul se ‘rartct Ben Arent ot Jobe Carper: (eee ben testes fie Casi aoe ‘Sraaercee Pegs otnenta ste’? Ty a deus choses qui me frappent ies Argento et Carpenter tors {que ce sont vraiment de in feurs. Cest que, maintena Fimpression “guile stow torent ou alors is font pour de bon de le musigue au mere, On Sent la commande de la musique Sjle “epouvante’, ou le streor {ype : sur tlle seéne on met tele ‘musighe parce qulon salt quceela fonctionne. Ce que Ton # cssave eae avec Rene. c'est dinnover omplsiement. Nous cherchons 3 hey dspace ne ection uemigre™ ain quil arrive pas aTanalyae te prosede Feeranl i chi Hr poor Diabord, on est fans de Bonnie Tpler dans fale depuis one temps. et puis hy a fa conto tation enue es deux mondes J film. cestsrdire un monde rock t violent et un monde enfantin st Fomaniigue qui est celui de fene Fant conffont au monde de Fad terLa chanson cest un peu lay these des deux. Bonnie a 1a voix rock et augue (et au ey de tomer any le ieee de Tem: Dloyer dane une chanson comme {en a Thabitade. ow Tentend dlins une chanson de Nosh. et la ria couleur dela chanson pt ‘quement de Noel et sa voix déchi- the cree une autve forme démio= fiom. qui est finolement e trait ‘union enive les deux mtondes File a voix de 1s douleur de Tenant. etdeniere.ity ale decors coll nigme, cesravdie Noth Le foment 0 cela arrive dans Te film est un moment charniere ce Ir ob fenfunt decide daréer de subir La chanson elabit Ie fen equi faitque quand on eatend ta hanson ‘ategace au Tin on est Sralment pris par {émotion pace {que on sent la voix bles Jans un ‘Hors enfantin: de voudrais asst ‘Ser Jean-Paul Lowber gi a fait Sin superbe travail de mixage en Dotby steréo. $1 tu rouves la han de son superbe, c'est en grande Pari ere Tu pare aus {out eeu du som important das a fil I a tat pare eel dela eréation dt 30m. cst devenu au mixage iE musique, René Timage et te mariage de Fensemble fee {ue par lui hs fait un Travail ee marquable, Ce n ait pas evident pace ue je Fat aon de bases requences. ce qu représente une dlifeult supplementaire