Vous êtes sur la page 1sur 46
COLLECTION PoLITIQue ET sociETES epee See tee nee nt ren nee oe Ss Saas a eter esticocr ene Serene Se eee Seeceete eee ot an ees? ipa 50 ‘este gee i Sr i ge mp ants mer Ema dedi 8 ‘ye fst cr en herr ere a meee | ts td tp epi 8 perme pts pts eno ‘Seon ee Pa sett fmf na a ea a sera ie ‘te ar gee eit Horst Bredekamp Théorie de l’acte d’image Conférences Adorno, Francfort 2007 sai wadit de allemand par Federico, fncolboraon see Yee Sintomer ‘hr dees Cnage “nm Come, Wich Bde. alice Bn Ay Warts Mma sw War eis Pasig Wa, Be, 208 ‘osc Chistph, -Transonmatonen der hate in der eigendnecen Rant nrc Tan, us Maris Be Hon Sot Ca lo), Dar Ogle Kop apo al Pot Mato ra muon vor Ane, eae Yr, 2010. 315328 hapive2 Table ‘Avant propos Introduction. Le probléme des images, nerf sr lesimages 9 neo dcop pr Lona 12 Wedevimagecenasea 15 Origine etconepts fit gine de image 19 on fe tenes exttigue laps epee vee 22 sims ber 25, Plo, Hedge cen 27 espe parton ceictedimage 27 Lavoe eteenger 36 apasenent@v gid deLacan 38 ‘Ace detagettacte image 40 Hitoseerscedimage 4 Ieatonatacedelingnge 41 Defi erase dimage 4 ‘Des eurres-éroncés au service une thorie deacte dimage Orin deafomen fe» $1 es potions rigs deAntia Unepesonniion ive 36 Usfomulatondearisamique st rtd eae Lsignaurecinme «stint» 61 Desauresparantes 80 TePsquine drone 90 Legon dei de Meng 83 Lise Ts-deNniessine ale 8S opine? Uactedimage schématique:levivantdeVimage 93. Desimoesweaesdapes imap 98 Empat Enh) et pie deitance 110 La pesonnfcatn da mot macigue 113, {aenion dare mitagoredelae 111 Devformerdedantesashamaines 126 Animation ¢imapscgniqus 129 ‘ra, Premation Moat 129 opines ate image substi: échange du corps cexdeTimage 159 tas ssi 189 impression mute cere 164 Laphotgapne 170 es fomese sbstition sil 177 antonsparlimge 182 Lesapesionskonocises 109 Uneimagedeseierinetemersate Capone) 197 Insecta eee) 201 gure onal eigen) 208 ate apes ate image intinseque: |aforme en tent que forme as emg aetimage 218 Midas enseice 218 lechnsee desea 219 Uecoupdatdecnoes 24 adpnamige deTauonanscontne 229 lepers comme tain 223 agi detacouer 233 Lapespeine plus dein 252 afore afm ore) 262 leak et expat itn conaigant 248, CSmmefocedemi tame Se ‘Coneusion la nature de Vactedimage om eaten commeace image 287 ej dimage detente — 295: estas Ain glia dmage 301 Postae.Levolde Pil sas ee as Bibliographic 319 Introduction Le problame des images ‘Une rfienion reine urls images Depuis ia querle byzantine des images et Peonoclasme des rmouvements protestants radicauy, i fal atendte ces quatre quien ecole” aha pane ng “ipa wn Sy rt deacetnge fin de ae mae ‘Ma entative pre ute plan dea ogi conceptuele un toutautte chemin lee met pasts image» I place des mots, mais Inplace doce, La poston decelueant ocupte pa image, ce ne sont pases Instrument ma es acters guise voient échangs, Les ‘hoses ante inverse, ace dimage»remone ain! 3 fin tion dong de’ act de langage» La signification de = ate de Tangage» de Sehllermacher &AUstn, vat des acts tocuoies qui fasatent de effet des mots et des gests, dans espace extéreur du tangage essence de eur mol. Le concept ds act image» ic wilst Ile cette definition faite de tension afin den déplacer a force ‘Fimpulsion dans le monde exter des artefacts Hest question, dans ‘ce changement de position, de a atence de image d'une image jowant| (ellememe un role prope, wa le actif, en interaction avec le regardeu” ‘Naturllemens, image, gul reste en rg gale mute, ns pes en mesure dagir comme le locuteur de Tact de langage. Supposer nal tout Fenstence une qual active de image, ests exposer 4 lune stgue ‘ne retombeaivon pas, ce fsnt, dans ls thos vitae Tite qu! proliant vers 1900” ?SiTonaffime aganmoin i exis tence dune force ive de Fauve viele est 2 nouveny comme Ie ‘eformulation &'on paradoxe patoniien, Dans le Sophist, Paton & formals¢ un paradoxe,Vexstnce dune vest ie 2Timage, qui ne peut exster mals qu maga tout, existe, Discutant ds modaités de ‘étntion de Fimage gui, d'un cbt, se dstingve parson éoignement ‘Sete, tals qu de Fase, puter apace Son medium, Paton { soutena, a travers a voix de Thetée, que «ce qu est sembable Iveviste pase nest pas setable. Mais existe. La double négs tim lisse cohabter ls postions incoelabies, La été e ce prs doxe eta logge de image ‘Une tentative de definition de Fact image peut ans re entre rise. A inverse de act delangage, la problématiqu de fact image ‘Consist & termine a pussance dont est apabe image, ce powvie ft peemet, dans a contemplation ou efewrerent, de pase de Tatene&Vinuence visible ut a sensation, la pense et action. Ce ‘questonnement suppor de cmprendre ace Fimage comme un effet nine temas sure resent e penser tag, qui se consitue part dea force de Vimage et de Vinteraction avec celui qu regarde, qu contemple, clear, et éeote a8, Cette force ectves manifeste avant tout dans Vactedimage shi ‘mati Celts produit travers une vfcation de Fimage, ule soit immédiatement effective ou ddiberement provogute par des ‘compositions corporelle tl ls tableaux vivant), des automates et es «xuvesbiosueles» (par exemple dans Yar tanagénigu). La denise posite action est caacérie pat Vac mage sbi ‘nf Cele forme waves échange muted corp et de iage, dans ia religion, dans ude dea matre, dans es més, dae dro dans a poltique dans la gure, dans 1iconoiasme. a troeme pos Date action, erattachant, ele, 2a atence de Vimage, reside dans acted mage ininsigue. Cec prod parla plsance de laforme agence en tant que forme. La forme necaacterse pas moins Pacte image schematique et Vace image substi ii ele gage ct lune détermination auoréexve qu rend possible un effet venant de Hinténeue meme. Plisiers entreprises menées dans ferbite dela biblothéque des sclences cuturelles de Warburg offent un care de erence done pour ete tentative dese coalrontr 3a vie des images, Cette vie des Jags il import de Venvsager comme un probleme se rttachant 3 THufldnng, Ta plosophie des Lumiere, eas dont Feucéation fut pourtantentravée par ele La tare de ct dimage deat te comprise comme Fenvlreospecil dune boutlle 3a mer au coeur Aes années hambourgeokss qt vient dsloguerAby Warburg, Eas (Cassie et Edgar Wind. On se appelera en particulier Wind Qu, eB ‘Allemagne, econnutle premier Fimportanc de ere, t dnt tent five lucid, dans Att Anarchi, a fonction agente des tages et ire consdere comme un modéle "Le mesage content dans fette Douteile consist tater les images en partant du principe Iqeles peuvent se preva d'un «doit Yexstence = Leber) (Get sgifie quit est neces de pote celui, ede fre 00 pont Vinage une nit subxtantille comparable un doit fonda a. Mls cela weut auss die pose la quetion des manguements nt ve constater dans toutes es spheres des images, médiatgue, politique, furldique comme esthétigue. Le «droit Fenstence » des Images justi tot stants protection que a crtgue [exemple de Léonard le monte de n'y «pas de confit de te toie entre image ele langage; nous avons plat vee es quelques Tignes qu gufonna, et de fyon paradigmatgue un = texte pai = gut pose a lecteur le probleme de act image. Dans fulgurance, I Contrecarte lutte mente au nom de [a lngigue angagiee conte Texeédent poéaque du langage". Convaines comme nous sommes {gue le langage est en mesure, dans une interaction avec mage, ou ‘méme dans un confit avec la sphére du visuel, de parvenis 3 son ‘iploiementlplusbaut nous posvonsafrmer quest aus question fans Peacte image» da renforcement de sa late de a Sophistica- tion de son déondr ee dea nature insondable” Sle images, dans kes socités hautement techniclses, sont d'une importance sans ulva- Jent pour ce ui est de Tusage des technologies cultures, alow ells ne smettent pas au dt le langage dans le but de ffi, mals afin de oblige se conslier hueméme ~autoconsoliation qu, seule, peut tui permet de sort avec succs dune tlle mine Tépreeve™ I pour sebler que le myriads deforms sans substance dont ‘est satu espace communicationnel, tot comme est mousse le tmonde dela ve pa une sonotation mustsleinntecrompue amoin Airset substantllement elngage et rite. Mag tout, ces en permanence, et de fagon imprvisible, que se forment un groupe de rots, un paragraphe, un texte, qu restent parfois graves dans la memoir deter et de auaiteu, et de fagon inde, te par eur _manie de rendre compedhensbie un état e'ime, une tonalité fond Imentale remplacant ainsi la spe du non-sboky par absolué de forme ayant une activité propre. analyse ds mages et des formes attention von eat port ans que la capaci exe de leu appre Citi ede eur mise distance ont tates dans cet strata cul tele fondamentale o8 analyse du langage et es formes datenton fpportcs au langage ont as eur pace. En se montran a pis haut point exigent endeot du langage, a fecon sures images est son sine” Be fas coe pei Tob Rene ip nnn a tr ei cnc ae Cpe ent mtn ot one en es aint depuis Yorgi. Sls traces proces de merphoge- ise iennentprouver une aptitude la production dex mages debut {ehominisaton, a communication gestele et corporelle yfoua son se, avec ses phases de signes gestuls et leur passage & ds formes {aention et intentionnate communes. Et meme sun langage ral obssant 3 des res est le produit d'une évluton relativement "cent, qu ne remonte pas 3 pls de 200000 ant —une olution gut suceéda ala capaci des hominids Ia conception visutl,apparae probablement ly a pu pes deux lions années une tlle cont {uration ast pas pour autant synonyme de hiarhie. Cala base ete ‘ade de Fepanoussement cute de homme se transforment avec "appsition du langage orl Pour ete aon, ia thir deat nage ‘ee comprend nl histerquement ni conceptuclement comme une sorte de verdict qulauraitprononcé en faveut de Vimage dans le {dre dune competition entre image et langage, ele dot put tre ‘comprise comme une conteibuion 3a consolation du langage ae esa mise 2 de pat Fimage ‘Au cut de cette thor se trouve elaboration dune phénoméno- Jogi de Pactvt de image, qui se foci sur poten, le pouvoir gut tide dans a forme : su Ie pouvoir de Timage elleméme, On pout tefuse tule ce probleme ss moti, éroqu au debut de cel ouvage, doce edge dumages dont a srenchire toutert leur effet meme ft surtout leurs formes propres. Limmense domaine des nouveaux midis tes qu'ntemet ne sera abordé que defen poncruele. En ele, Jes possible ouverts ces nouveaux meas et ls probes poses au debut de leur développement ont consideablement augmente en ‘nombre, mals n'ont pas fondamentalement chang de astute Les ie pmoumpienae su nto ser es spect nda et problématques de ces nouveaux més sont conte= bulancts parla reticence du publica acceptr la deterioration des images et, dela meme fagon quavec le langage, i teste toujours possible de connate des moments de sflexion plus profonde, et ‘impression vive et durable, y compes dans la masse des images ‘Cactalte™, Ernst Gombrch a mont, en Sappuyant sur un simple exemple de photojournalism, qué la suproduction des images ne Suspend pus leur force et ne a seule pas. Engen les jourau, pts avoir te ls, sont tae comme des ordtes, mals est male {ut impossible, en les taitant ais, déchapper 3 une apprehension | Intuitive, A Fappréhension de porter physiquementatteinte aux psonnes qui y sont epeeentées En eft, mete dans ce mélum, ut presentment est Teeuve: le contenu de image est plus qu'une ‘Simple epésentation usa rst Te phenome du pour propre sux images se wot actoet force references divnes ou soit présente comme une instance occult agisant métaphySiquement dan le monde des choses, eater esti encore possibie de se confonter 4 in question de ete Imani, ou de ignoser i malge tout ell ese poste tans fie enter en eu cette instance ultime cet parce que auteur de ces hgpes ‘et convalncy ql vat la eine detente de sais lesphénomnes en {question 3 partir Pune tele perspective. Repondte cette question Consist a elise une experience de pens qu aous permettra de ‘leider nous n'svonsafaie qu'un eee viceux ous au conta, ‘ous avons pu cieonsrir de faon pertinent des phénoménes qu ne $avaent pas encore ‘Lepoqueactel veesa production vise plthonque, est source 4 forte pression, mai ele offre aus a possiblitincomparable de teflechie profondement 4 la problematique de Pumage et de Yagi Comme un = ensemble = [Komples)o@ se manifestent non pas des ‘Strives mais es ateursoignels des médias, des sciences, dea gue, ong eon ea pottiqu edu dot. Le présentouvrage tent de rendre conde laveliesion de Paton consacte acted image dans dfinion aust bien entique que productive, Et ce, avec la conviction que on ne pourra parler it d'une elucidation pleinement coneluante qu’ fx adion que elec aoce le ise letoucher et austen tant que Jestenains de prileton de sa mise a preuve, haired Des ceuvres-énoncés au service d'une théorie de Vacte d'image Origins dea forme je» es pis rginss deg De nombeeuses cltres ont min nom surlephénomine de ace dimage sans pou atant ore une tare de Fimage cine et ‘once, Cette arene théorique 2 pourtantcompensé, ede fagon tne concrete, par des inscriptions et des Gents ane forme bin sp figue consistant 2 fae pater aus la premire personne sing Ter. Le recours au «Je permet aux attics qui sexpeiment de décie {ome une interaction les lations les ant leurs commande, 4 Tru efateus et leurs propidtaies~ une interaction o@ is tenet “eucémes Ie premier ole. Ea cel, os inscriptions et eens offen des nts complexes une reson sur act mage Les pramigres traces de ce travail conceptuel remontent& /Ancen ment. Dans le Livre dae, une eration en ale ene Sonex re tenant les propos suivant: «I ne mapas faite’ » Compared pécheressequl espere se cache de Dey, elie vexprime sla premiere ne, Mal tae ap choir comme parbole de Taposase une enlant on crater, st qui es part da principe que le ate peuvent cox-mémes ce prvalls de quelque chose pouvant re ntécomme une volonté prope Tne vagssat ten ein d'un cas soe. La culture hourte nous dele Mineute antiques lgue un rt meant en sctne un babieconflit entre aru et on cater: un gobeleten cule sve at snsurge conte le sentiment nut p son forgeron de pas avoir attint Als perfection: pug nat pas content fart qu’ le dtr, Le forgeoa, de son cts, agit en exprimant ‘en tireduie 6tinsna pesmi aa rating 730) Rae Mtn pire etenapohie a aga se ace 984 son espoir que son arwre finite dans le canal* Dans une autre version, Veuve itidele au chaudronnler demande que les mains lui soient bse et que ls tendons de a main droite solent gute, en réponse 3 quot le forgeronVinjure et demande qu'elle soit non seulement détrite mals aust jetée 4 eau. Le commentaire de ce ‘cit n'est pas moins instruct que lect lakmeme eat compare oeuvre un fils ingrat’. Ceeateur et ruvte se fot face un are comme des aversive ‘es sis évoquant des euvressexprimant ala premire personne 4u singuler talent manifestement rs tepandus is font parti, 20 ‘moins pour ce qui est dela culture grecgue, comme pos celle de I ome antique, des premiers documents cite parvens usgu's nous. Ces documents montrent de sucrot ds le début une palette de messages remarquablement ache, extémementvarc, Le temolgnage le plus ancien dont nous disposons, concernant la culate dea Rome antique, date dail du vase ay oC. i ¥agit un bijou. a Pula Proonstn (13), découvee a Ves de Rome dans une tombe de Prénest, et ur lnguele pet te déchilite Finsription suivante, _gravée de dite gauche: ass ease (Manis i's fate pour Numécus)*, En évoquant Son cedateu et son propié late, la Fibula Praenesina fat nate une suuctuerelationnelle entee artisan ou Partise ele méme etsonpropitae So | esas house dan dc ge Lie spp tq 6803 )C.ennon Attn Mike degen aig Some ae 1998, Pour ce qul est del Grice, leseeures palate premiéne personne font également pari des premiees races dune mise en cet Le age tment dun cate datant du erner qua dw she a J-C, dco ‘Yer dans une tombe shia, et qu constitu un des spicimens es plusanciens rte greequ ft eéferencea Tate ayant ravale [1 nos ma fat,» Comme avec I Fila Poot, des erences ‘a propitale ae galement formes a mee epoque travers es inscriptions du type: «Je suis Ame» Une coupe gecque fab gute a alenours de 680 ay. porte sur sa cague une inscription de ce type: «Je suse rieiplent de Tharos- il. 1), Dan a mesa 100 Fbjet ne désigne pas sn cater mat son people au moyen «un langage qui a est prope, tet recon fs capa de itn aguerenre ulaéme, s destination prope son propiaire ete monde 4 entoure, Ltauvre pacant a premie pertonne pour fate ee Fence son cgateur et son propia, mais mus une ou plsieuts [penonnes utlsan&Yeccsion Jesus a i de Panchares tse ans es banquets par sesamiset pari.» Un peti pssupplementate, te réipient se révele etre un eadeau 2+ Epaineta ms offert 3 sr HO eeepc ‘itinee pins epee ee CCharopo ®.» Ces autodesriptlons évoquaientféquemment aussi Fessge qui dnt fat de ces objets, Sur une coupe aque datant du Trane de sea. JC Gl 1) st cit A pronimité deb scene ‘ele nassancedhénajilisant de latte de Zeus gut yet dssnte Sdlue-mol et vde-mol, vraiment» Ces dclarations pouvaient ‘eta forme de misesen de ans un arbale Arti), datant rers-sout J.-C. ul people cet: = Jesus lect (hy) Satis; qu me vole deviendr ave.» ‘Une tanec de époque mauant fe passage da syle gtométie au ste scaigue monte combien ces afl alent pies au ix J ey Mt manque es bis es ped, le bras rot, fe eau i ue es yen mal ur ace bomb ease ire Finsription ates Mantkion na dedi, dese denies, A cell qu lance etait ‘Bhntin,quta are argent.» On peat penser quiet it question ‘Papolont que a ttuete ul ae dee par une personne nommée raze, ea guise dotrande votive, et que ce Mantis a débouré Maveela une ommetresconséquene La décaation secondo pare Ration pine de Jc «Tk, Maes, donne une compensa etic Cete ptt statuette susie nest ps seulement consacrée Merce rn foe Cro Bae wong 7a. is Bonn Mea «su Dieullefrmule une revendcatin ql pas tonal apodicque, ‘erapprche un imperati. ‘Nous avons done dj ict une premiére tape mettant en evidence ‘ane pratique consistant fare pare a premigre perionne dusinguler ‘deserves ates eu are ene des propos ts divers. Les arte facts deVAntguité ins pennies se prononcent une mulitud de facons= is se pronancent sur identi de leuepropitaie, mal aust sur la ncesité de fave don doftandes, évoquant aus la vie dela ommanauté et des oni doot is peuvent ae bf Le pusage de lntroisitme la premide personne da singulier na Hen exceptional, mais eprsent un wage sstematique et constant Unepesmiftin fie Cette maniere de donner voix de artefacts voyat son poten tel amplifier lorsque les textes étaient fs, entonnés voix haute [Nauralent-les fait que déclencher des mouvements de 182, ls ‘eaves sur lesguelles était grave ne inseription atgumentaat 2 Ia premiére peronnearalent dj out unre actant- La Kor du scalp: {cur Aistion de Paos (ill. 17), probublement créée entee $50 et Sa0 a J-C,enofreun exemple partiuléement sasssant™ La igure feminine aa port sere porte unt chiton avec ceintut, aust prs du ‘orp, bareé en son mili, 4a vertical, d'un ouret or de mous 3 méandres, lle ent dane sa main gave, 3 hauteur de son bust, une fer de lous, andi que sa main droite ripe un pan de urbe, le <étachan de es coutbes comme por exguser en toute rete ee ‘afi wolement et a devoilement. Comme en fat ata prelee ligne de Finsciption pavée sur sonst, le monument se dit, 82 premiée personne ds single, comme une gure funda: = Tombe fe Phraskela Kore je dls te nommée& jamais Cette mani de donner wea sate dane défute at, encore, en sen un cas lunigue. De nombreux exempies data de la ptioe pleoventienne et venant de rion de Padove montrent ans que des tes fnezatres ‘eprenaent la premiére persone les voix des defuts av eon ase dun ha da ge [En sexprimant dans a forme «Je», a tate de Phases patserve te catactne vivant dela dfunte De sur il Yop dans Finscrip- tion une fasion entre image et cela quia regard ds ql commence ‘aired voix haute Dans a nese ose regard, dat es lectre | haute vol en vent rendre sensible le caacte vivant de a tate, {ul de son ce, revendique ere a defunt, il devient le méaium de Cellet, lemédium de Povaiea tune double transgression «acon plitalors dans Pteaction entePimage, én et la parole. Comme a starve acuelleen elle fa personne de Phraskeladefute le lecteur plant voix haute incopor a evendcatlon de a state, sa evend {ation detrebien vvane. ees ans ques constitu une conelation| ene statue, Pnseription et lecteur oblige ‘Ce passage del personne dans la statue, tel quest afr pa e ‘monument funérale de Phase, et sas dans le je dea question cde éponse de inscription dune statue d'ephabe de Syne «Ta demandes, 6 passant, quelle st ste, quel est le wombeau / et qu tuouve éllement dans Pimage rcemment gavée sul stl. Fs de Tryphon, je porte /le méme nom, fal connu quatorze ans le cours dea wet mot qua tun our me voll devens se, tombe, pee et mage.» Left que laste sot dsignée comme une sculpture cre peu de temps auparavant et vieane malgé tout se confondre avec exis tence «ele» du défint est sssant. Son artifical entre paseo contadction ave a capac d's existe ede paler “Toutes ces mantis de ecout 2a pemite personne du single ont ‘elle un soupyon cs recoue a forme «Je» ne epoaents pas sur ie deffes vse & stance, cefets magiquescccultes™ ? Une aute Interpretation ft propose onsisant wir epésentée dans a forme ‘Tes non pasa statu, mals a persone dsparue™ Mas cette rational ‘ation priv deer fine res es eves ul prenent a psle. Ak tes des exemple res de ancien Testament, ainsi que des éléments prbants offers parla culture hourtet parla culture dela Rome antique, Jes eaves grecques se singuentjsterent par le fait quelle relent smagie des choses aux artefacts et non, par exemple, des objets de ature dont /spsntion vexpliqueat parla magl les définsent un ‘Sint gig perros a se Pe “ramen le Lowa 8 er Dube, svar Om pon Sessa dean ‘orzo, dans equ! nature performative des cures est ps pret ‘come relevant dune cojance mais et conscemment ech. ‘es ves fonctionnant de fagan plains encore, avec deux posonae diferentes, le montent ave erence Le des coupes omnes {un écrit grec les plus anciennes, ta coupe de Nestor, dicouverte Isc, ofre aint Fapercu slvant:« Desi] la coupe de Nestor, faite our bien boie /malsqul bot cet coupe era tut de site ss pat Je dsr d Aphrodite Ia belle couroane =.» On ne peut gute tout {abort app pa a promesseflte par Fob, wisepubllquement & occasion d'un banquet, de faze connate les lcs un aphod- siaque. Ce qu st surprenane ext moins eetepromesse que Ie page ela forme Je» une autre forme, qui vogue la destination de ob Alors qu a coupe precise eleéme 3 qu ele apparent, cesta work de son crésteur ou de son propstaie qui vient ensulte nous rene ‘ger sur sa fonction. Certe mise en scene schizophuénique montre ‘ombienlerecours cle a premiere personne da single pou vies semetween valearlecaractze vivant de eure, Ces formule offen de nombreses variants, faisant reference au propitale, da stractore relat atta, crate, propriate et tl Sateur; els pevent également fie rience au confit ente cuvte et ecater, metre en garde le voleu,lnvoquer une dvinit ou fate encore référence 3 interaction entre une state et un homme sat & voir haute Les igures de VAntiguitédésignées par écrit dans la forme «Je» viennentexpeimer, de fagon ts concise une conviction tile que Ks artefacts ne ont pas seulement face aux hommes come des «ens actives» [Aka autonomes,capales de sexprmes et Purves 'un corps, mais q's peuvent amener leur visi agls et eres une influence suru Nousavons aa forme premize de cette ‘eonfrontation au caractrepotenileent liberi de Yass dart misen evidence dans ia phrase de Léonard cite au dat deceit es fusions deine Var de Vislam dispose également d'une palette non moins ‘aisanted‘uvessexprimant a premitre persone du single, ss objets, & travers les insupions gravées su ev, y driven ex. mms Ia fonction qui esta leu, comme en tamoignent des pieces hed tage oe ate che NH ‘oecneete re me oration dish More. datant de VAntiqité et du Moyen Age. Et ces objets s'autvaluent| ‘gaement, de fagon pou le moins fing. ie sain eit Baptiste de Saint-Louis ™,ouvrage 8 Damas ves 1340-1350, levesasfloritareaucune «Jesus un pat esting pote Tanoursture®"=, mals un encensole du nord dela Syiedatant di stele ne ae contente pas de dfn a fonction quiet a sien et Diowte un commentaire: «En molest fe ds ener, nis sans pu tear’ = Ua recipient & en dela méme région, dat Iu du x0 iele Joue également avec la métaphore du feu, mas Ces la chaleur du froceshs de combustion quilt fal erence cette chaleur source Sesoutance qual remédte objet en question, en prodiguant 20% fommes sovlagement et bien tae: «Jesus un rcipient& eau, qut ‘Content un reméde. anche sol des hommes.» ‘Dn coffe eure, vena encore du nord dea Sy et tant «i ast il. 18, fre au Coran pou évoque 8 mission: =Je ‘Tentends fae que da mieux que e pewk- Mais mon sucls depend de Dro et deh seul,» Contrasantfortement ave a modest imp inant ces gns, a seconde inscription grave ur Ii afirme que la ‘peauté de objet erat sane valeur aucune ssa durée de le tat que (Fan oun, mais: «Jesse ts sngulr joyau demonyton temps Mate Gots sworn esau tn ue idee nage tlnexiste aucun joyau comme mol.» La suvie dans Ie temps y ant symbolist parle caractore indestructible du joyny, Paeuvre sexpimant ja premiere personne se defn comme un événement supra-historgue La seconde inscription, qui expose itralement de fer devant a Forme de Tobe, cohabit ans vee a premiere, toute ambivalence, entre prétention et uml CChacun si maniee, es quelques exempls, tous assay, nous pPermettent de comprende que Tacit propre des weuvres ne fat en ‘lam, ire moins labore et imaginative que danse utes antiqus Lasignatre comme «autoénonciation« Detawrelaposome ‘our ce qui est du chistianlsme, une forme abrégse de gna ture joue un rte spéifique dans la tflexion su Tact image inscription habiuelement grave par Yartstemenionne son now ou {elu du commanditie, comporte un pronomn déaonsratt venant Aisignes bjt ais: qu'un vebe, Comme le monte insxption da Aympan ouest dela cathe Suint-Lazare eau i 19), consacre 1130, ces Elements, dans espace atin, se sont assole dans nore [potocolie bien precslenom de artiste, dabor,chague fois mis en| “ale, suv du pronom demonstrat venant signe bjt, Hoc, et ‘ee rc. a a signature appara dans sa forme habit sul ese es essuscts et des darnés, gu tend sure typ enter. 20). teres noc ic (Gilebert faite). Non seulement le constat api ice mais aust a plac de a sgmatrevennent donne cette formule Luntondeevendcation. Lenom de Giseber, caine apparat entre Tecortige des ressuscitssortant deur cers et le Chit das ‘mandocie, le nom de Vartiste fisant effet dune membrane de la sphtre divine. En chossant et emplacement, artiste n'a pas cache rt qu'il éproualt devant son ave, se montant ans certain gue on nom seraltimmoralisé ace. Une ge ep veut gue a culture Moyen Age tt une exiture de communauts holisigues™. Or nous Se tee en teeny Sa svons le parat exemple du contaie : es artefacts, ence temps, accuilalent des insriptions daristes et de commanditares bien Identifies dans des proportions probablement inconnues autres Piioges Cette image timolgne a fis d'une pour de prtque antique ‘un changement le pronam demonstrat enant designe oe le toc (el) ase place, dans un nombre /ruvres constable, a Jo) *. tes contemporalns de Gislebere parent ie une inspion de ‘cetype dns un leu patclivement eminent a bali Sunt Senin Ae Toulouse il. 2) Le platen en mare, mince et lant, repost Sr un blo cena, dela ablesutel outage pe avant 1100, repre senteue des premigres craves en matte figurative de a peode postantique Sur le rebord supérieur du plateau peuvent encore se Ite sans itil bien grees soenten pate mutes, les lets fonsituant a formule autodescriptive tasanbvs cove a ect redo tage 122 tetpionde Sema iii atl stg: Tn (@ernard Gin ma fa. 22) Nous avons une metamorphose Sspectaculaire fe pronom démonseait qui désigne Yobjetiaissan 1s Place, dans ete ection la premiere personne et présente {cli sunt ous'2ccompit a anssustatiation divin en sang ct pain ena, es auvtesfexprimant dans a forme «J» pouvalent ass tr, an cts des nom dev tse les ayant ere, ceux de ers comma ‘tates. Les premiers exemples de a formule, la plopat du temps tellers ss (a danné Forde de me fle) ouvrent dia de rouvelies dimensions, Cette formule, dant a concison permet 3 Ue épogue entice de Kiger en quelques mot ce qui at yon essence ‘nme Cl 235, on la trouve par exemple sur une petite croix en bronze (bu début dn scle™. Les bra, clouts la poute transverse, de In figure en bronze eten fort ele dv Christ cruifié, comme sn ‘ome, Ta vesicle, pousent forme dela crv. Le crus porte une couoonede roscoe lee son decton divine, instant tesa mort sur la erin venant cencosrer la sphere temporelle des Souveraineteeéleste, Quant 3 Ia rosace en forme d'toile gravée SAE pen uni non street Man as ot chorus nicks coamanataee, om de! oe Efe pte que ogi lin ot ini Des es ome sie due da age sess deal fit signe ver destin Sie dep es ig e contour du corpse dena se pots de bone retin tl une quattme spre emporele cre oun a Gros prsene enrmite de ete agente til 20, OF) eco en fe es contours ces pars da corps ede Fett ut sent en contact sme ae le ha ited Ye ome Hlmage Val ot fe vtage du Chit ert danse su duvlle de Sune Vesonigu, traverses pata ese de sng et e Pou sire et Inference Gaement dele ss de Turn pas tar, glee ese ene comps ee et ps comes less reves momen une icine dest mie unique ups di conp et a1 more eo cntant en conta oe Aro Cetera dene eps tenor! ns gel sap t 1x2 os coupe de mata uses oss. ‘Ass de te dea gue en bronze cen elton pet re Finson suivants, rade cent de exe opr i il 25)- wou as saan acne pe muta a) No avon pas men eeu Moen deer; a ace ace pares conus x corps spp Auta; e corp chs rie tant encore pou ester en¥e ais ue ested sn ou yal Ee er combiason gu Dermet premicepesonne du singuler de ccs des sequences feopores mutans Cate psoniaton [seg at fatquete Cri rc se monte capable dansla statu sce dest fete de bros, de mainte a dynamique de squenees tempos Siergets 1es formule secret wt as nae ps tapanage des hes lige de rants de pote, ex chandeis es apis ‘ds comps de bitiment et toutes sorts de choses pls importantes e Imtnapées& grands ras, en reltion avec dex donates, des fondeats es peintres et des seulpeurs, pouvalent également accueil ces sles. Paemi es euvesWsullesexprimant ain on compat jotamment des cloches dont les sons corroboralentsut le plan Se en pate aa roe Tae {fumes tars Henne Det aur er eri deca 1 tmenpdon src ptotpnptie: ta Herenind, acoustique ce qu’annongaint les inscriptions gravées sures, Les coups de a cloche principle de Lunebourg qu depuis 1385, out le fat inciquer heute, pela a population 43 egouper, etn Satlorqu cata un incendie, obs gue, donnalent sins dela vin Atraves inscription gravée su elle, «mlalgistliohan{nels me fet». Aux cts des laces, des ustenses stexpimaient également ala premiere personne, comme, par exemple, le heutoit de pote de Megs Suint-Bonitace, 4 Freckentorst, cou aux environs de 100, e fg comportePiascrption suivante smwuabrs ne ac (Bernards fala il 26) En asocation avec fonction pag, incarnait ante séparant space du monde vec deYespace str, ea te on, veces yeux exo, dont il ait fat eval lune dine jon conjuratoire ; ce heurtoe de porte repovstalt activement le 225 getnuntepa pone en ee es pats daretectre exrinalessemeat a premiie gcse dy sigue Un hapten tant ux ile, 8TH, gan satan peat anne 27), eat que Paso Seer arene Prat slr teu es Os ce Feet Steen ane et vet nor espe Das STamecses egies, de pres prement cites wae ele warp csaetsige que war enon al en ot pe etna ar exmple de fag prune fp Som UCnrars ea coupe de ee Sint Sep de Tors Beano de rspugne™ Pie cet monte se eae double en tant que cope de eis et ple vane pevomate naatone mai De tats nombreuses ceuvresparlantdellemémes ts te: fant aux acivitésdeTatst et de Vartan, exporent dans ce este de es posts. Cell qu cogut la prt en bronze dela cat ae Sunte-Sophie de Novgorod, ouvagee au mien dx sie, & rs extn Immortalséen personne, pour y gave, tun Ne autour deste, Vnsrption avs il 2) Leak needa age Dee oe use dunn da ae qua pace qui tlent la aln soit appost sures dei fetes thor rt encore incomplet, montze a evidence que cela gest Tapséeené est alement Fauteut de cette inscption qu le désigne “Tummément Cette mise abyme vent ins suggérer que Fees et fronar aetleméme donné ve a eateuren personne, cease ct rar fer devant paractver ensemble ete inscription ftsant expeimet ‘ite rue la premiere personne "Le process de citi semble fant actité propre de artefact dou de parole ‘De nombres utes formulations soulgnent importance peor ate des signatures a premiere pesonne &Vintant de fact de rée- tion, non seulement pour V'rt dela fonderie mais aus pout la pine" Enfin, des insertions qul, dans tradition antique dels Coupe de Nestor, découverte chi, oven avec Tidentit diet, fmontren vee quel gutur le recurs la premlée pesionne, pats picison evan concsion, permet de deployer cette problematigue Fondamentae aes imoges sont fates d'un maténau inet, elles [peuvent néanmoinsaglede manre tes vivac. les font dela remit sone tie paz es ete nou ftllectue qui ele wn poten Tete confit ett évoque ms début de et euvage ene le eteuret euwedote de vie~un oni susceptible de degenre. tes fonts baplismaux de a cathrale'Osnabrk ll 2, ones cr 1c offen un een paroenent appa: waa v-conterspvsaeponvaefe san rss asee-oNt ‘eeprom. Ss: 2 sn. La rire pate pe spit de ombreuses inscriptions utes pour annonces des cadesux et des ecicaces: = Wuldenus oe, Pee, ce don afin gue pa ton interes son Il pulse obtenie le bien supreme.» auteur de cette inscription Felicau don le contre-don da saat, slutprenan a forme du = bien Supreme » dont pet Ie ratifer Pet, qu st en mesure acer a oats vines. ‘Au regatd de cette relation instaure tres fermemnent entre don et tone on, at ae ncn crn pourojer eshte sage soudain du poNtv au ne est d'autant plus surprenant * Gerardus m’a ce» Le donates vogue o'shordVaruvre en ayant tecous au complement bjt direc, avec quelque stance, tana que callecis'exprime de son cOté, dans le méme temps, ale premitre er [ponte Lechangement brutal de perspec i fae de ce passage de Tops a peso, est accom dans vn espace cos. Ton Van Eyck ea recor cette forme de flxion tout comme atx ossiblités supemenraites offers par les ures expiant a [Premiere personne, ect, dans le but de lew donner une forme sans Syuvaent, Son tables LHe a tara rug il 3) ul dep ‘on sl, est tena pou un autopentai™ evo, parle rouge pod leu et La quallté Sensible turban, tote dont etait dans ql sermble avoir 4 sculpts dans la pie, rant ln! une cape fhe spcnque dea pent sa capac de simulation, ven souigner ela en recourant la premitre personne "= Jon[wn)s Detex ME recrafsoceee38-21-ocromas (an Van Eyck ma fat le 21 octobre ean 1423), Le falt. que Facent soit mis i st a date achevement Ge Veewvre fit de celle un ace de craton propement dinate, fexécoté avec une rapiitefoudroyante”, Linerpion site sur la pie sopriure ds cadre, eformulée dane un mélange de pect de flamand vent ysjter un second Je = Ae-xh-xa (Du eux que fe run). Ces deux inscriptions pouraient eles aint: «Du mieuk que jepeus, Jan Van Eyck fat » Dans cette interpretation, la pein, Précnstante asa ration, déclaeat aie eee, dans Ia mest ‘eses propre apscits, par Jan Van Eyck La peinr, extant en tan aque possible, petals, auat ans le pinte se charger de a oncetation, ec en fonction dt meilleur dese forces ele Dans a teste oJ ue, qu sgifeen substance» Comme ee peut seu», constue pourtantune devise qu Jan Van Eyck utils pases reprines, cette possblité et certes concevsbe en logigue, msi invraiembable, (Comme le montent également d'autres tableau, cite contrac on ne fut al aplanie ni hazmoniste. Sle potaltdonné pa Jan Van yck de son épouse Margarets (ill 31) atime: co[sivss mes Fos] we conus. 1439.17 so / a rca Ta Alpnonvs ac. xan. (Mon époux Johannes ea parachevée le 17 juin de Yan 1439, mon ge est rente-rois ans), Yepouse peinte {réente son mar comme son crateur meme. Le fat que ce y Bout devise, « Du micox ve ep =, permet de penser Que Son ole de césteur de image es ecorns parson épowse. Cee double onction sappele la double existence de Marleen tant que me et Seman da Cris. Ainvere, a pentue présente Jan Van Eyck comme Vepoux ete génteu de image vvante des femme. Leportatt du Chast de an Van Eek, un portatt perdu dontla copie porte la Gerd Galerie de Btn consti potablement le ree Feptos dee 32), nous ofte un excellent exemplede norte de ses ly ade a mag nse YomaodeShkeset: = Cet . iene dot Nels de ve tl perc pu een ead; apa co seen dT sure powol eg ae ortar ne cse us regreresgedet 2 seuuen inion poston te mnvenct Toutedece te age ienpton pant sore cae, prt eel man ist Janvantpk rca aoaVan 149s Bo cette sevendication, qu gagne encore en force Le ALCRIEAANY et arts Frsenté en lettres capitaes, a0 début de inscription, qu alt Peaprimet te portait du Chit a pemire personne du sna: Jove eves we ere ART odo 143831 June an Van Eyck meee an et paracheve le 31 anver 1438), Le cecours a prembére enone drsngler et feat portrait, qu ne pet erele Cit aaegme, maie gt ext néanmoins en mesure de sexprimer dans 8 Panay, "expression ala premiere personne de ce second Chis ‘tn an onespondnce ave ed a signature di eine embattled I 33), qul est premire qnure ide de Jan Van Eyck. porte, sous a mention de son tr, t sous afore SEaonsoe Souvent oye Vnsepion Acta) nina lori 1432 Tou oobi olae] de Eek (Exot en an degre 1432, 1 AO ocore, pr Johannes de ye, ox comme on pu te supposes, la rience du tee» acon» dan ltole serpaue pale contexte Jictiqu ayant preseason dans, on put cone ce fae enn se pata nme eric ino pe donc commeun ct timage vocaton uae oun sur a coateton ene de arse et i Fret Hes pats dc Jn Yan Eye potent ae extent pobilene damental constant & svat pouguol ext, bien Gu acheve, sec ons on et ca dei Imuifetent de concert. Dan ete nature double, Fnssption de Tarte deviet emésium de ce powol de Vimage que pst aut hommes wwe obstination, une maniére ass engageante que 122 an Fm 18 asa ates Na aes troubinteLesinsciptions dean Van Eve présente a double x tence de Fouvre en tant qu'bjet parachev et sje autonome. Ley {Bits manifener tout fe vivant deaeuvt non pas comme une lis thom guldée de Ventésieut, mals comme une enargeia qut vient 4a rencontee do regureus™ Lerma ders po seis Uhistoite des rues #exprimant la premiére personne nt se temina nllement avec a Renasance™ La formule du wnat Er amen pe ute tuts surtout pour toutes sorte darmes,développant une séman- tigue propre. De méme que I vie ca mort étaient inensequement lies aux retentssements des carillon, ls soldas envisagealent hague guerre leur armeconime un al, un alter ego personne eta vai tout partiulltrement pour les tubes ds canons qu, parce lls taint des machines exposes, se voyaint dots dune aoe lope. (in quar de canon dels vile deRatishonnedatant de 1531 se Diente aint comme la compagne du «teu fou» guy es epee Sense: Jesus Ia sifeuse = Un espadon venantd’Allemagne du Sud et datant de la fla du xr siécle, une épe de Solingen datant, ele, de 1600 enviton, ans {u'une lame depée de Solingen dela premiere moité du xi ice, aujuriexposts dans les sales armes du Musée hitonque alle und Bertin 38, sont de ces armes deal et ames blanches ui Secaractrsent pa inscription Mic Une ame, eftayant, porte &prosimité de ses quills, sun ce esa lame efiée et gravé en Son milieu, le nom de ceut qui a fuwagée saxrn il 38). Sans mention de prénom, ele fat simple sent rteence aun des membres de cette famille de cutee de Munich et asau. L’sutre bté de a lame présente la ute de Pinscip tion, avec les mots we cr (ll. 36). Dans la mesure ola lame ne femporteaucun stitial rest question cl que seleméme, ful sexprime& la premire personne La tension entre producteu et [duit x aéployce sur le mode de Ia ipolarit dans a mesure ol a -— signature du forgeron arms ene en coespondance, dos ds, av Iedcows la prenuire personne de Toeuvte quia créée. ‘ne au ae presente sua longueur deux doubles tals ners ntuc eal so avs des signesfigutisains! qu'un texte en ti (GL37, Dans un ont allt de la ase la ponte dea ame, se sue (at is tts Eiscopales sive des deux emblemes du forgeon, dat aie autre ete" Les doubles tals sestompent ensuite pou ase ‘poe loup aegamment desing courant en drction del point EEtncrpton qu yest gravee rea oe / Msc / UNG (Pet Munch's fat Solingen, évaque done un forgron ames wav Tanta sollngen, nom Peter Monch Une nouvelle fo, cs pas Ieexgeteur qui vexprime, mais objet qui acre eran, Bes, Depot 28pm, 105.04, amie ee Sn kepest ace cesses consent es pans ties ecoleton histories lt paseo aes ers poe i 0 tc umes ances dc pe, pariculrement résees On ca np une ng abguceen 1475 fn sche Lr Pe ae eral de same, Pinson S10 tn 147 (Dail ma fae en 47S a he aa 38)" J a esexnpes a sgt pete onsite ome saa ese ent, produ par un abe da combal Ce Stra ecm el srs un ea pee sa om pope do re cone comme Un Sor poet dona I mor Ps eta! Pe vatement Vinacription pour ce quelle est, et plus fermement i= vol eae ry anemone dneritude OI event ice de son casei, ioraigue Nos the teoie deface imag. Rs Le Papode tome coe def gal eat mia csi 1 -Cobe Rome Pash Pun Same Hal ey re pout de image faint chacune un eet er appurtenant en (Ce ntl pasa formule du aa qu el sve le aac fe Fuse ce aac vant at ploy sur un mode nara Un fragment dun ensemble romain de sculptures antiques en cfte pee plus clare il 39). On Ya enue autres identi comme iasteur maltsant un adersaie vain, comme un sldat qi, le désespor,redrese le corps mor d'Alene le Grand, ou re comme Ménélasaupeés de Patoce. La statu ft érgée 3 La ce du cardinal Olivier Carafa& proximite de Vegise San ko Ele pct elle méme coi dan Finsciption die a son or: Jesuit gce Olver Caraffa en Tan de rice 1501 igre, ds quinstale, en 1509, devant ancien Palaz20 Caaf, pts a iaza Navona, et placée au centre un ensemble de statues us, ft en mesure dans son intangblté de pee, de peoérer des els qu'eles auralent pu tv impunément formulées dans ure bouche, Tout dabord a figure en position vertical fut pour présier 8 I formation humanist des jeunes gens ea Des eaves palates ae ifestaient sous la form eet panes, gust mane d'une crite de Pautont et qu intauratent ans! une sorte emesis age sipondalt ensuite Psguino. Un dialogue contng, 8 verses statue oat, se doula sins, avant tot deni un dlogue 8 tonalite Entqu sus tmps presents comme su ls Gvenements politiques ds jour ‘Lun deces potmes~ de ces ilies de potmes~ ul fren atibuds ss Fasquino ataqualt pape au suet du sade Rome: «Cent, fete Tait ett eds aujourhul une fois encore: le falas [ans Jere serals pas Pasquno. Ete vase dt en alien, care edna flan tune compendia peut eps ce que jedi.» La sate se [ene au pape Clement, us pape als culture humanist, comme un ive peu evel, ne malts ps eatin, pour nt pa a demander fc « Et esten ation de toute cette vein que even ti, / pour te demander, sl te pat Ia faveur de restr &San Glovanal (dans le Aatran|/ et de disposer [simplement) d'une chambre et dune les tentatives du pape Léon X, né Glovannl de Medicis, de inde Ta bert expression et 'interdt lecute du Pasquino ent et intention du pape Hadrien de faire jeter cette figure e Tie rests etre morte™, Le tree conser son ttt de pal protetice de la satire et del ertique. Larsgu'unlecteut sai 3 voix Fénonet a premlée personne, fal animer Ia statue, jouvelant it Le geste gree de la personification par la parole interaction renouveée de image, du texte et de apart, le uno crait Vespace dune opinion publique ctique 1210 eros, ai Sn pac atch Gee ie-tousos 25 abe de ane repent tel otal Ths mymoogiee ele aca sre, ds epiganmes signee ‘the es ny gu nt eas pr seas ters dips Ie fall Que qulgus années pour qu Is rie. “Sekar ane ae tous de papier ra sclpee 00 dans ‘Seton imma ase dle eslonne Mores» ea olga Seals a, On tabs esunom d= Pesguin» nom seta en ot our ne pst ma Pu ea ME hls sts rari comme ls paps" Snonentnenco cet ier nig ie une on som equ semi sper Ia preite personne er, Ean de proteer eaten et aces sr ele ee Ucn une sta prant tate plat), dont es comments arnt condute pesonne devant ds ages Ue conve Ate cove sues sat sone iy one question a ace {Signe du cud uve, Te Marton, sre Capo 8s ‘eugene de Mong Laflimation d'une vie propte formule 8 Is premiére 3, a volonté de socialise ss Semblabes, te pouvoir en réu- de frmuler une critique ede donner un ordre ont contin 3g, ‘Liistote du tiptyque du jagement demier expos & Gas, jas i. réalist par Hans Merling entre 1488 et 1471, en offre un le psticltrement marguan il 4), Ce py present, so Pol gauche, ascension des lus, ql xe iigene ver une sphere us, ryonnant dere une porte, tans qe dares, este sur son vlet droit conscré ux enfers, sont péipts dans © sence na setae. ch deep S eot mes som pests 1", Sure pannen cent, 1s ps at mené ene les anges ees suppts de Satan ra area destination des humans stend sporadiguementjsg.ou eM cl des Eas tans u's oe es des Sean pou sae tes daynnds vers les enfers. Un homme sagrppan a8 30 un longue volcaniqu pat Fachange le com! ae ae pelea aes EEN ENN cong naporonennes eae a 6 Fe de Sapeeon =, Dominaae se jee 1807 one de Demi ten pour expos au cous Fives 107-1808 ra en pest cts de eel eve contsgu 8 ear a esata de Water, if 0 cone Aste une pt gees eves ves et provenance’ Elles frent ensuite présentées 3 Berlin dans le care ‘ane somplueuse exposition au cente de aguelletenat le tiptyque eDantaig”. ‘Ala in du mols octobre 1815, unatceprut dan es Brien Nacho, pésenté comme ant ert par tableau ul-méme:» Mos di tableas de Dante reprsentant le agement demi, ses amis « Ledlscours du uipyque consstait3enverserhumilation dela dete 1 du vol en satiation, ele eave pu te exposé au Louve. Le ait 4 avoir etoye autres rues et aves parla suite favrabe ‘endo ans gels reherches menées on sujet avaent provoqus, ‘das resurection Leste gindrale dont le tpeyque salt Aésormais objet habitat en appeer ses eters: + Ma, ableau de Dantaig exemple vivant dune existence asg’ielheas top peu féeonde, fn appele instant Vous pour que vous exortez vote sold exper ces trophces de guete dans un musi allemand eeu sien, ain quis contebuent en temps de pa, 8 zvtver les arts Ceres, Berlin ne put acquire tiptygue, qu appartenat Dantas, ‘mais son appl fot entend et conduise 4 edification de Flt Museum cong pa chink le premier projet masa indépendant de soi eee” pT eid Si Pale tradition des ouvres expiant dla premire pentane ne tps non plus nterrompue a ste Les mages de destruction fe Niki de Sant Pale datant du debut des annees 1960 en sone exemple le plus marquant. La get bigarce quiet asocie 8 ces SE ty ose. osha Ma, 2,118 ahve tilisé, Iul, A la troisiéme atte co era Je, er il nest ena sae ern hese «tu». Lasele chose certain est que eure ets cratic frment une Sent danion distance ‘Ces tails menagants doivent beaucoup aun motifs composant Yimage Sous un disgue de lane rouge sang en plat, qu semble re past devant le soll, sont aispsts sur une garniture, également en lite, hit objets €voquant directement le recours la volene, des objets allant du couteau a a corde et ul semblentatendre ete tls parle regardeur Lette de cette auvze ne pet que suggeer homophone Tuezmetcequi ena pls vente encore une tele inte- tation” serait tout dabod pss de voir dans le« mo» atte elleméme, qui donne Vordze de son asasina afin que sot mis un ferme, aves cet ace, son trauma, Deustme possibit, ce « mol « ourat tre cela de Veuve eleméme Le pobitmeJan van Eyck, ce Probleme pose parle ecours deux «mo = diferent insrt su le ‘dre de son tables (voip hau lstation 30), devient ict une {question de vie et de mor. Cequl ext vivant ne peut qe te Cetacte, Saint Pale acompl dans ss ations de destrcton de image en 1961. Au Musée fare moderne de a vile de Pa, ans qua Steel Museum Amsterdam ele iastala des ssemblages satus de couleurs et agrémentts de tetesciblesdestinges a etre eiblées de Aéchetes, lances par ellesmime et en paras pares ters, Les this tires donnés au premle de ces tableaurcbles~ Saint Sébaston, Prat ym Lover ct Marrs relent le double jeu anlogue Ges permutation des rles de vietime et de coupabie, de marty et acess, double jeu souignant Famblvalence de Vinge i. 3)" Ces. Sétion talent pour aise synonyme de coercion, mais dune coer lon vécue dans euphori, consistant &inliger des blessures 3 a orpocit de Vimage «J maginals la pelnture se mettant &sognes se, dela manive dont les gens peuvent re bess. Pout mol, a nue devenat une persone avec des sentiments et des sess ns» Avec les «Tir, des ceutespotdrieures qui firent pout le ns sensation, es protagonists talent a fui ir, encore, ds 3s humanoides en pit, de sorte que les poche de couleur qu Y Insaées pclae sur des partes dea tole dégoctnalent aus ‘émolgnent,préisément dans ler «len objecal » (Ojektbindug) une lesion théorique de haut niveau Le pouvot des image, un pouvoir dont Frigine est recherche en eles, at ais interpret contme une pulsancedvinement suscée™, tua ils aissait Is dune explication extee, et qui rat pas en mesure de rsude le robe ivméme, Avec es mies, ce confit ura pu deveir un veitable objet ate, mace ne fut pss leas. Parcraite dre acs de verse dans la magi et Focculime, ont bani ce probleme, Fabandonnant aux belles lets. Dnnombables teas comme FT. A Hofmann, Theodor Fontane, Honoré de Balzac, (Oscar Wilde, Antoine de Saint Exupéy et Stanislav Lem se sont ise Inspr par des raves art tds atlas apsants™. es euves relevant ds arts vsuelsvexprimant& la premigee rsonne on, de concert avec es lesions literate consacres au obleme fondamental de Vimage, des conséquencesconsidérables, a théore dela connaissance. Dans leur capaci & moniter une efoue du rapport des hommes au monde organs, ces uve set blen au dela ce que sont en mesure ateinde ls thores mutation, de a representation ea consracivime Ces deri, 1esdela philotophie ede athéore de rt, lorg'elles adoptent tive propre aux ceuesstexprimant la premée persone, se sentence désmorcerconceptuellement ke pobleme objet. ‘Avec Fasemblage Te et mol, Sint Palle a commenct 4 pouser le tionnement oppose jusq’aux limites de Fautodestruction. Ses sont ls incunables d'une activité des images rfléchie dans méme. sunt avec un nombre considerable de vaanes de ted image adoptant la forme d'images patlantes. Ces formes srs, pour a simple ason, da, ques use la premiere du Singur, conferent & Facts mage schimaique Vim cat des images vivantes. Les formule dont le tn est cea de andepressnte comme avec a statue de Manto, pr exemple, nt pour ain! dre sn paroxysme Face d'imag schématiqu. ses acompagnées 'nscxpions, et opeant avec deux personae autre exemple, le portaitdu Christ dean van Eyek, vient out remem ace image substi consant changer image et Lact image intrinsoque,qul se prodult sans cette forme sn pepe ce bla 5 Nacsa ma eS naman into Eee ton Na Sot Mal, 192,720 a ote les toutes premieres manifest ee Ta et mol scans pviant ape pesonn de son énonce: «A L4t il me di, mol 84 statue [+ Iresor de cette autodesciption que la sttve gut ie etquiepesente bins, fotdede pr ha lame Apolon 5 Aclleseule, del premire personne da singaber vient bela peésencevvante dy sohima ou en ates termes, de a la suede Vinsapion, «J don esehema démontre Pécat exploits”, montre quel statue en vient &wautodterpéter en agencement forme. Le concept de schema énonce un ci ql dfn a valeur prope da conten represent, fn dap sur deuren lui offant wn modele Le schoma oft des crite fon, mais us orentation et imitation, & travers la forme uedela figure vivant esas les formes deve de image dan le concept act sehinatqu, cs faite erence 8 cette signification a schema son mde ds skemata scart decrtedefiniton cat