Vous êtes sur la page 1sur 2

Chentouf

Chentouf, anciennement Le Keroulis, est une commune de la wilaya de


Aïn Témouchent en Algérie. Chentouf vient du diminutif de Sidi Chentouf
Mohamed Bouchentouf saint dont le tombeau est au sein du village.
Noms
Nom arabe ‫ﺷﻨﺘﻮف‬
Nom berbère ⵛⴻⵏⵜⵓⴼ
Sommaire Administration
Géographie Pays Algérie
Situation
Wilaya Aïn Témouchent
Histoire
Histoire administrative
Daïra Hammam Bou Hadjar
Code ONS 4611
Références
Démographie
Population 2 940 hab. (31/12/2010 -
Géographie estimation 1)

Densité 51 hab./km2
Géographie
Situation
Communes limitrophes de Coordonnées 35° 18′ 13″ nord,
Chentouf 1° 01′ 46″ ouest
Hammam Hammam Superficie 57,63 km2
Hammam
Bou Bou
Bou Hadjar Localisation
Hadjar Hadjar

Chaabat El
Hassasna
Leham

Aïn
Aghlal Aghlal
Témouchent

Histoire
Localisation de la commune dans la wilaya
Histoire administrative d'Aïn Témouchent
La commune de Chentouf tient son origine, ou son noyau initial, du
2 Géolocalisation sur la carte : Algérie
domaine du Kéroulis , qui était en 1960 la plus grande exploitation
viticole d'Algérie, exploitée en société anonyme, fondée en 1919 par la
famille Germain, déjà viticulteurs dans la Mitidja. Ce domaine était
Chentouf
compris dans le douar Souf-el-Tell, constitutif de la commune mixte d'Aïn
3
Témouchent . La commune n'est pas constituée dès la dissolution en 1956
de la commune mixte, mais quelque temps plus tard, sous le nom de
Kéroulis, par le remembrement de fractions du territoire de l'ancienne
commune mixte rattachées aux communes de De Malherbe, Laferrière et
4
Hammam Bou Hadjar .

Le centre urbanisé de la commune a aussi la même origine, puisqu'il s'agit


du village précaire des salariés permanents et saisonniers du domaine,
reconstruit en dur à partir de 1956, et nommé alors « cité ouvrière du
5
douar Chentouf » .

La commune du Kéroulis est absorbée après l'indépendance de l'Algérie


6
par celle d'Aïn Témouchent ; la localité est renommée Chentouf, et enfin
reprend son rang de commune lors de la réforme territoriale de 1984.

Références
Géolocalisation sur la carte : Algérie
1. Site officiel de la wilaya d'Aïn Témouchent(http://www.wilaya-ai
ntemouchent.dz/DPAT/francais/raparation.html)
2. Le nom du domaine provient de celui d'un djebel situé dans sa Chentouf
partie nord
3. Michel Launay, Paysans algériens 1960-2006, Karthala 2007,
(ISBN 9782845869127), p.75
4. Cf. Tableaux des communes d'Algériepar département,
Journal officiel de la République algérienne du 7 décembre
1965, p.1101 ; Lire en ligne (http://www.joradp.dz/JO6283/196
5/100/F_Pag.htm)
5. D'après Michel Launay, Paysans algériens, op. cit., p. 57
6. Journal officiel algérien no 63-35 du 31 mai 1963(http://www.jor
adp.dz/JO6283/1963/035/F_Pag.htm), décret no 63-189 du 16
mai 63, portant réorganisation territoriale des communes, p.
570.

Ce document provient de «https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Chentouf&oldid=137353159».

La dernière modification de cette page a été faite le 15 mai 2017 à 13:13.

Droit d'auteur : les textes sont disponibles souslicence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes
conditions ; d’autres conditions peuvent s’appliquer . Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les
crédits graphiques. En cas de réutilisation des textes de cette page, voyezcomment citer les auteurs et mentionner la
licence.
Wikipedia® est une marque déposée de laWikimedia Foundation, Inc., organisation de bienfaisance régie par le
paragraphe 501(c)(3) du code fiscal des États-Unis.

Centres d'intérêt liés