Vous êtes sur la page 1sur 19

17 FABRICATION DES H’HUILES DE BASE

II-1) Pétrochimie :

La pétrochimie s’occupe de la transformation de matière première le pétrole


en produit finie tels : - carburant
- GPL (gaz pétrole liquifié)
Le pétrole est constitué d’1 mélange complexe d’hydrogène la différente entre
les divers types de pétrole réside dans sa constitution.
Le pétrole donnant des produits plus chairs et demandé est classé comme
pétrole de qualité numéro1.

II-2) Pétrole raffinage ;


Les raffinages c’est ensemble des opérations (transformation physique et
transformation chimique) conduit un des produits pétroliers prêt à
l’utilisation

1° dessalage
2° DISSTILATION ATMOSPHRIQUE
3° DISSTILATION SOUS VIDE
4° TRANSFORMATION DES COOPLES : → Hydrogénation → Isomérisation
→ Formulation → Craquage

II-3) INTRODUCTION ;

Les huiles lubrifiantes au graissage des moteurs thermiques sont


préparées à partir des mélanges d’huiles de bases obtenues après raffinage
dans une série d’unités qui constituent la chaîne d’huile.

17
18 FABRICATION DES H’HUILES DE BASE

Cette dernière comprend une unité de :


*Distillation sous vide.
*Dès asphaltage au propane.
*Extraction des aromatiques au furfuracé.
*Déparaffinage.
*Hydrofinishing.
La qualité d’une huile de base résulte des certains nombres de facteurs
indépendants qui sont :
a) la nature et l ‘origine du pétrole brut
b) La qualité du raffinage : extraction, déparaffinages, traitement de
finition, parfois dès asphaltages

La composition d’huile de bases diffèrent est reste jusqu’à présent une


science très empirique et controversée, si l’on excepte les caractéristiques
physiques (viscosité, intervalle de distillation), qui o ont évidement leur rôle
à jouer dans le processus de la lubrification une chose semble sur ; les
étapes d’ d’extraction et finition éliminent à la fois les espaces oxydables

Et des impuretés qui jouent le rôle d’auto-inhibiteurs d’oxydation


l’établissement de la centre d’identité chimique d’une huile de base revient à
vérifier si un équilibre à été respecté entre ces deux aspects contradictoires.

II-4) Fabrication des huiles de base :

Pour obtenu des huiles de base en distillé le pétrole brut à chaine de


fabrication des huile de base HB ; après ça en définie le mot

18
19 FABRICATION DES H’HUILES DE BASE

distillation : est un procédé physique qui se base sur la différente des


points d’ébullition.

Description de la chaîne de production des huiles base :

La zone de production des huiles de base de la raffinerie d’Arzew


comporte cinq unités principales :
 U110 → Distillation sus vide
 U200 → Désasphaltage propane
 U300 → Extraction au furfural
 U400 → Déparaffinage / déshuilage MEC_toluéne
 U500 → Hydrofinishing des huiles
 U600 → Hydrofinishing des paraffines,
complémentaire et disposé en chaine, ayant
chacune un procédé de traitement spécifique.

1°Dessalage :
Éliminé les sels qui provient furage lors des opérations du furage l’eau
salée injecté dans puis et les pétroles remontrée à la surface se forme
d’émulsion.

Les dessalages il consiste a élimine les sels en fusant a passé la charge d’un
pétrole de la colonne ou un charge électrique est applique les anions et
les cations sont retenue est les pétroles que nom charge passe directement
La colonne de dessalage et reneigerait pas l’interception du champ électrique
et lavage par l’eau distillé.

19
20 FABRICATION DES H’HUILES DE BASE

2°Distillation atmosphérique :
Après le dessalage le pétrole est dirigés vers le four il est très chauffer à
370°C il est ensuite dirigé vers le colonne de distillation pour une distillation
atmosphérique.
 Colonne de distillation :
C’est un cylindre contentent des désigne de bateau de distillation leurs
nombre dépend du pétrole à distillation, en générale plus nombre bateau de
distillation élevée plus la distillation est meilleur
-La fraction C1 - C6 quiet la colonne avec une T = 140°C elles sont refroidie
dans colonne de remplissage respectivement à 80°-70°-30° dans les colonnes
N° 6-7-8.
 Il existe deus type de refroidissements :
˙ Refroidissement contre courant.
˙ Refroidissement remplissage (en courant).
 Dans colonne N° 6 en récupère l’essence légère de (C5-C6).
 Dans colonne N° 7 en récupère le butane.
 Dans colonne N° 8 en récupère l’éthane à (30°) et Le propane (90°).
-Le stripage en consiste à récupère une fraction de distillation à état
gazeux avec la vapeur d’eau dans une colonne appelé COLONNE DE
STRPAGE.
Dans cette étape en récupère 3 fraction : essence - naphta – kérosène -
gazole
Le chois du nombre de fraction dépend aussi bien la nature de pétrole que
des produit à fabrique par à cette fraction

20
21 FABRICATION DES H’HUILES DE BASE

 Résidu atmosphérique : c’est fraction de pétrole qui ne distille pas à


la pression atmosphérique quelle que soit la température de
chauffage

3°DISTILLATION SOUS VIDE :


BUT :
L’unité de distillation sous vide section 100 Arzew est destiné à prépare
les distillats qui seront transformé en huile de base. La charge de l’unité est
du brut réduit atmosphérique (BRA) obtenu de la distillation atmosphérique
du pétrole brut de Hassi -Messaoud (BHM) à fin de pouvoir produire les
huiles de base conformes aux spécifications.

Description de l ‘unité :
Cette unité comprend :
 Une colonne de distillation sous vide (C101)
 3 strippers permettant de produit simultanément SPO (C102), SAE10
(C103), SAE30(C104)
 Un four sous vide (H101)
 Un système de vide
 Les facilité nécessaires à la préchauffe de la charge et au
refroidicement des produits
 Un système de génération de vapeur BP (D105)
 Une boucle de circulation d’eau tempéra (D108)

Ces utilisation répondre actuellement à 3 objectifs principaux :


 Fabrication des bitumes

21
22 FABRICATION DES H’HUILES DE BASE

 E laboratoire de distillat densité à être valorisé par le craquage


catalytique ou l’hydrocraquage
 Fabrication des huiles de base

L’opération sous vide :


Elle permet d’abaisse les températures de distillation et d’évité ainsi la
dégradation thermique des hydrocarbures à haute température d’ébullition
Le vide est assuré par un dispositif d’aspiration des gaz résiduelle en tête de
colonne; (éjecteurs à vapeur, pompes à vide) gazole sous vide et distillat sous
vide sont sourtier latéralement et le résidu sous vide est obtenu en fond de
colonne.

Les produit qui obtenue a la fin de ce opération: SPO, SAE10, SAE30, RSV.

4° UNITE DE DESASPHALTAGE AU PROPANE:


BUT:
L’unité de dès asphaltage au propane, dont le rôle est d’éliminer du
résidu sous vide, les résines et les asphaltées qu’il contient ces asphalténes
sont précipites par l’adjonction d’une partie huileuse appelée DAO (de
asphaltez oïl) qui est soluble dans le propane, le mélange asphaltées (résines
est envoyé vers l’unité de fabrication de bitume)
L’opération est conduite en phase liquide à une pression d’environ 30 bar
et une température de 70°C dans une colonne d’extraction.

Description de l’unité :

22
23 FABRICATION DES H’HUILES DE BASE

Le propane dissout l’huile et provoque la précipitation de l’asphalte pour


obtenues des huiles lourds de catégorie ^^Bright stock^^. Le desasphaltage
est un procède d’extraction réalise par raffinage au solvant
Le résidu sous vide est fractionné en deux parties mélangées de :
*DAO /Solvant.
*Asphalte /solvant.

Par contact à contre courant avec du solvant propane liquide dans une
colonne d’extraction.
Le solvant dans la phase DAO mixte est enlevé par un système de chauffage
est de détente successive avec définition par stripping à la vapeur dans une
colonne à basse pression.
Le solvant dans la phase mixte asphalte est enlevée de façon semblable au
moyen d’un four et d’une colonne de flash.
Le solvant issu des colonnes de flash est collecté et condensé dans des aère-
réfrigérants puis recueilli dans un ballons.
Le solvant humide sortant des strippers à basse pression est séparé de la
vapeur d’eau par condensation à l’aide de l’eau brut.

23
24 FABRICATION DES H’HUILES DE BASE

5° UNITE D’EXTRACTION AU FURFURAL :

Vapeur
C3 E16
F
D’eau 2
E5
PRC1 eau E15
D4 D1
ea
E3 FRC5
D6
u
K1 E4
TRC11 D3
C1
LCV1
G4 raffinat G9
C TRC3 FRC8
2 VAP. FRC9 G5
VAPEUR E12
E8 FR C20
G8
G2 E6 LIC3 FRC
FRC4 FRC6 eau FRC17
C6 16
Vapeur.
C7
G1 E1

C5 C8 C10 VAP

D2
E7A E7B LIC10
C9
G6 TRC 6
HC1

G10

G3
G11
LIC12
G7
E
EXTRAIT
UNITE 23 1
EXTRATION AU FURFURAL
0
24
25 FABRICATION DES H’HUILES DE BASE

BUT :
L’unité d’extraction au furfural est destinée à la séparation des
aromatique afin d’améliorer l’indice de viscosité des huiles de base.
Le furfural à été choisi comme solvant dans cette unité d’extraction vue ses
avantages et sa grande utilisation à travers le monde.
L’extraction s’effectue en injectant le furfural et la charge (distillat) dans une
colonne à extraction,

Après mélange des deux produits on obtient deux phases :


-mélange de raffinat en tète de la colonne
-mélange d’extrait au fond de la colonne

Description du procède :
Le solvant furfural solubilisé sélectivement les composé aromatique et
polycyclique qui sont éliminés sous forme d’extraits aromatiques.
La charge provenant des bacs de stockage pénètre dans la colonne
d’extraction ou Est injectée le furfural, ou obtient ainsi deux phases
séparées :
-la phase riche en furfural (extrait) contenant la plus grande proportion de
solvant avec les composées aromatiques et les matières indésirables
s’écoulant de haut en bas
-la phase riche en huile (raffinat) monte en tète de la colonne (en raison de
sa faible densité par rapport à l’extrait) Cependant; certains points sont
contrôlés avec une fréquence et une attention soutenues de façon à avoir
des produits répondants aux besoins estimés en quantité et en qualité.

25
26 FABRICATION DES H’HUILES DE BASE

Les principaux variables opératoires sont :


-Le débit de charge
-Le débit de furfural
-La température de charge
-La température de furfural
-Le rendement en raffinat
-La vitesse de rotation -RDC-
-La pression dans le RDC
-La température et le débit du recyclât.

Tous ces paramètres sont en corrélation mutuelle avec l’indice de viscosité,


qui contrôlé au niveau de l’unité par la valeur de l’indice de réfraction.

26
27 FABRICATION DES H’HUILES DE BASE

6°UNITE D’EXTRACTION DEPARAFFINAGE:

TORCHE

VAPE
U25 UR
HYDROFINISHING K-1
K-2
TORCHE E-5
EAU
E -6

TI-4
PRC3
PRC4
E-3

C-1 E D-3
A FIC9 C-2
D4
U
TIC3
D1 LIC4

F-1 H
2
LIC1 TRC2
P
LIC5
C-3 FRC3
I
D-5
C
D2 6
LIC2
TI-12 G-3 A/B
TRC1 G-2 A/B

E-2 FRC7
A B E1

HUILE DE BASE
E4 CHARGE
E G-1 A/B
A
U

Il a pour but d’éliminer les cristaux de paraffinage ayant tendance a


provoque figeage des bases huileuse à basse température donc,il est
nécissaire d’en dissoudre h’huile dans un solvant approprié (mélange
méthyle éthyle cétone et toluéne) et en refroidssant au points de congélation
Des paraffines.

Arpé opération dehuilage pour eliminer les trace des huile qui reste dans
produit paraffinage.

27
28 FABRICATION DES H’HUILES DE BASE

7° UNITE D’HYDROFINISHING :

Traitement de finition :
La section d’Hydrofinishing a pour rôle d’élimine les insaturés le soufre
et l’azote dans le but amélioré les propriétés suivantes :
 Amélioré la couleur.
 Amélioré le point de flache.
 Amélioré le point de fusion.
 la stabilité des huiles à l’oxydation.
 ainsi que minimiser la teneure a impuretés

Hydrofinishing des huiles de base :


Cette unité a pour tache de stabiliser les huiles qui ont été extraites ; en
éliminant les éléments altérables à la chaleur et à l’air qu’elles peuvent
encore contenir.

Hydrofinishing des paraffines:


Comme pour les huiles, dans cette unité on améliore notre paraffine cote
couleur, odeur, et résistance à l’oxydation par :
-Une unité de percolation par la bauxite
-Unité utilisant de l’hydrogène à travers un catalyseur, pour améliorer la
stabilité et la couleur.

II-5) Donc toutes les étapes pour prépare les huiles de base, après ça
il faut connue les caractères est les type…

28
29 FABRICATION DES H’HUILES DE BASE

Les huiles de base répondent à trois tendances de caractère


spécifique :

* Les huiles a base d’aromatiques : qui sont caractérisées par :


- densité élevée.
- indice de viscosité très faible.
* Les huiles a base Naphtènes : qui sont caractérisées par :
- densité relativement élevée (0,9)
- point d’inflammabilité relativement basse.
- Indice de viscosité relativement bas.
* Les huiles a base de paraffines : qui sont caractérisées par :
- faible densité (0,88- 0,89).
- Température de congélation relativement élevée.
- Indice de viscosité voisine de 100.

Les caractéristiques des huiles :

Les principaux critères recherchés pour les huiles de base sont les
suivantes :
* Viscosité :
C’est une caractéristique essentielle pour les lubrifiants, en effet, elle
est permet l’établissement d’un film d’huile évitant ainsi le frottement métal
sur métal de deux pièces en mouvement l’une par rapport à l’autre.

Bases fluides =20 cst à 40°C.

Bases visqueuses =100 cst à 40°C.

Bases lourdes =30 cst à 100°C.

29
30 FABRICATION DES H’HUILES DE BASE

* Indice de viscosité :

La variation de la viscosité avec la température est repérée par


l’intermédiaire de l’indice de viscosité ; plus la valeur de cet indice est
élevée, plus la variation de la viscosité avec la température est faible.

* Point d’écoulement :

C’est la basse température à laquelle l’huile doit rester encore couler.

La résistance à l’oxydation ET stabilisé :

Dégradation des caractéristiques des huiles sous l’influence de l'oxydation de


la température.

* Point d’éclair :

C’est la température minimale a la quelle l’huile doit être portée pour


que les vapeurs émises s’enflamment et s’éteignent instantanément à
l’approche d’une flamme.

* Stabilité :

L’huile doit conserver le plus long temps possible ses propriétés


initiales.

* Couleur :

C’est un critère de la qualité de fractionnement des huiles, son intensité


est fonction du degré de raffinage.

30
31 FABRICATION DES H’HUILES DE BASE

* Résistance a l’oxydation :

L’huile en présence d’air à température élevée (chambre de combustion) ;


ne doit pas se dégrader par réaction avec l’oxygène ce qui conduit à la
formation des substances corrosives pour les métalliques du moteur.

Classification des huiles base:

Le huile de base répondre à trois grandes tendances de caractères


spécifique particulier se sont :

A. Tendance paraffinique ; Sont caractérise par :

- une température de congélation moyenne (point découlement moy).

- un indice de viscosité généralement voisin de 93 à 100.

- une faible densité (0,84 - 0,89).

- structure paraffinique : CH3-(CH2) n-CH3.

B. Tendance naphténique ; sont caractérise par :

- une densité relativement élevée =0,9.

- un indice de viscosité relativement faible (40 - 60).

C. Tendance aromatique :

Elle est composé d’hydrocarbure saturés, tout comme les paraffinique,


mais en autre cyclique ou polycyclique.

31
32 FABRICATION DES H’HUILES DE BASE

Les différents types des huiles lubrifiantes :

 Huile machine : on utilisera des huiles de qualité très différente :-Huile


spindle, Huile de transmission.

 Huile isolantes : utiliser dans domaines électriques, pour les gros


transformateurs

 Huile noires : huile de qualité inférieure, utilisé à usage grossier


(agricoles).

 Huile de vaseline : elle utilisée dans le domaine médicale et


pharmaceutique.

Classification des huiles suivant leurs modes d’obtention :

a) Huile distillat ; sont obtenus à partir des fractions correspondantes au


cours de la distillation sous vide du brut réduit atmosphérique (BRA).

b) Huile résiduelles ; sont obtenue à partir du procédé de desasphaltage au


propane du résidu RSV.

c) Huile mixtes ; sont obtenus par le mélange des huiles (de distillat et
résiduelle).

II-6) Rôle et importance de lubrification :

Avant le rôle en définie qu’et ce que lubrifiante :

32
33 FABRICATION DES H’HUILES DE BASE

Un lubrifiant est une matière onctueuse, liquide semi-plastique ou


solide, qui s’impose entre les surfaces frottantes d’un mécanisme et qui a la
propriété d’altérer le frottement et usure entre les pièces métalliques.
Un lubrifiant est préparé à partir d’un mélange d’huile de base et d’additifs
spécifiques, dont les proportions sont en général :
10à20 % D’aditif +80 à 90 % d’huile de base.
UN mélange d’huiles de base seul ne possède pas toutes les caractéristiques
requises pour ces types de lubrifiants, et l’on doit pour cette raison leur
adjoindre une certaine quantité d’additifs.

La lubrification à pour rôle :

 De réduire le frottement se traduit par des pertes d’énergie et


l’interposition entre deux surfaces en mouvement un lubrifiant, ceci
entraîne une diminution très sensible de l’usure.

 De réduire l’usure des pièces.

 De réduire la température des machines par l’échange calorifique avec


le milieu ambiant, par exemple dans les turbines à vapeur, le
lubrifiant assure, en plus du graissage, le refroidissement des paliers.

 D’évacuer les impuretés qui se forment ou qui apparaissent en cours


de fonctionnement dans les mécanismes (par exemple les scories de
combustion dans les moteur DIESEL).

33
34 FABRICATION DES H’HUILES DE BASE

II-7)SPECIFICATIONS DES HUILES DE BASE

CARACTERISTIQUES S.P.O S.A.E 10 S.A.E 30 B.S


DENSITE à 15°C 0.8430 min 0.8700 min 0.8900 min
0.860 min
COULEUR 1 max. 1.5 max. 2.5 max. 5 max.

VISCOSITE à 100°C cSt 2.8 - 3.5 5-6 9.6 - 12.5 32 -36

INDICE DE VISCOSITE 95 95 95 94

POINT D’ ECOULEMENT -12 max. - 12 max. - 12 max. -9 max.

POINT D’ ECLAIR °C 170 min 190 min 220 min 280 min

TENEUR EN SOUFRE % pds 0.03 Max 0.04 max. 0.08 max. 0.08 max.

34
35 FABRICATION DES H’HUILES DE BASE

35

Vous aimerez peut-être aussi