Vous êtes sur la page 1sur 43

Nos partenaires :

D.R.

D.R.

2
D.R.

R adio PRO connection • • juin 2017


Edito
Radio PRO Connection - eRevue PMR
EDITO
Naissance de l’e-Revue
A l’issue d’une longue gestation, voici le premier numéro de l’e-revue “Radio
n TECHNOLOGIE Pro Connection” intégralement dédiée à la PMR. S’inscrivant dans la droite
- LTE. Le Manpack d’Air-Lynx . . . . . P.04 lignée et dans le prolongement logique du “Cahier Pro”, elle n’a désormais plus
- DMR. Solutions DMR d’Hytera aucun lien avec les radiocommunications de loisirs. Une évolution qui répond
déployées par Sysoco pour aux souhaits exprimés par les professionnels, dont certains attendaient cette
trois polices municipales . . . . . . . . P.06
décision pour venir rejoindre le groupe de plus en plus important de partenaires.
- IOT. Les IOT ou IDO : c’est quoi ? . P.14
Modernisme oblige et cela va permettre en outre d’en étendre considérablement
n ACCESSOIRE son lectorat, la revue sera d’emblée gratifiée d’une pagination nettement plus
importante que l’ancien “Cahier Pro”. D’autre part, les tests s’étant révélés
- Reportage 2JAntennae.
Le spécialiste des antennes extrêmement concluants, elle adopte définitivement le format numérique et
électroniques combinées . . . . . . . . P.10 abandonne l’impression. Et ce, tout en offrant un accès libre et donc totalement
gratuit au contenu, dès sa mise en ligne.
A son apparition, fin 2011, le “Cahier Pro” qui ne comptait parfois qu’une dizaine
de pages avait clairement affiché son objectif de reposer sur une légitimité et
une respectabilité au sein de la profession. D’emblée, sa Rédaction avait été
encouragée officiellement par le GPRP et son président, David Lewin, soutien
très actif de cette démarche. Progressivement, aux huit partenaires présents
D.R.

lors de sa création, sont venus se joindre de nombreux autres.


A ce jour, l’e-revue, Radio Pro Connection, se trouve soutenue par plus d’une
n NEWS P.13
vingtaine de professionnels de la radio, dont bon nombre d’entre eux sont des
membres du GPRP (Groupement Permanent de la Radio Professionnelle) qui
n DOSSIER POCSAG regroupe la quasi totalité des constructeurs et intégrateurs spécialisés en radio-
- Radiomessagerie “Pocsag” communication professionnelle, ou bien des adhérents actifs du SNIR (Syndicat
des pagers modernes . . . . . . . . . . P.18 National des Installateurs de Radiocommunications). On précisera, au passage
- et cela constitue une excellente preuve de sa notoriété - qu’il s’agit des deux
- e*Message : l’atout d’un principaux organes de la PMR en France.
réseau national . . . . . P.29
Au fil des prochains numéros à parution trimestrielle, de nouveaux partenaires
- Reportage SAMU 80. Un devraient venir les rejoindre. Si notre publication est désormais officiellement
nouveau système d’alerte reconnue comme un vecteur d’informations qui compte pour les entreprises
P.34
investies pleinement dans les radiocommunications professionnelles,
il nous appartient de bien répondre aux attentes de ces acteurs du
marché, en la matière. Nous sommes à l’écoute de leurs préoccupations
n MARINE et ouverts à toutes leurs suggestions.
- Electronique & informatique
renforcent la sécurité en mer . . . . . L’e-revue sera structurée avec des rubriques régulières et d’autres occa-
P.40 sionnelles. Ses informations reposeront prioritairement sur l’actualité,
tout en offrant également des reportages sur des installations récentes
de réseaux, sur les nouvelles technologies, sur les avancées dans certains
n ASSOCIATIONS domaines de pointe (comme la LTE, ou encore les IoT), des dossiers sur des
- Association Radio “S.C” thèmes importants et actuels, ainsi que des présentations d’accessoires. La
réglementation ne sera pas oubliée.
Philippe GUEULLE

PRESSE NORMANDE DE COMMUNICATION - Boite Postale 19 - 76310 SAINTE-ADRESSE • Directeur de la publication et


de la rédaction : Philippe Gueulle • Rédacteurs : Philippe Gueulle, Hugues Lepillier • Photos : Philippe Gueulle, sauf
mention contraire • Conception graphique et mise en page : céHèm • RADIO PRO Connection est une publication de PNC
- SARL au capital de 7622,45 € - Actionnaires : Philippe Boulier, Philippe Gueulle - RCS LE HAVRE : 423 934 942

R adio PRO connection • 3 • juin 2017


Technologie
Radio PRO Connection - eRevue PMR
Air-Lynx, constructeur de réseau 4G LTE vient de dévoiler sa nouvelle solution ultra compacte Manpack. Venant
compléter sa gamme “déjà réputée pour sa compacité et sa facilité de déploiement”, le Manpack répond aux
exigences de plus en plus rigoureuses des utilisateurs…

LTE

Le Manpack d’AIR-LYNX Outdoor restent effectives et les


bienvenues. On privilégiera un
positionnement en point haut,
dégagé des obstacles, ainsi que
des masses métalliques et béton-
Le nouvel ensemble extrêmement compact Il est livré avec un trépied, une batterie nées. Différents types d’antennes existent
a été conçu pour être transporté à dos qui le rend totalement autonome en énergie: et seront choisis en fonction de la config-
d’homme, d’où son nom. Comme le elle offre une autonomie d’environ six uration du terrain, ainsi que de la
souligne Thierry Buffenoir (vice-président heures. S’y ajoutent deux antennes, car couverture désirée. A titre indicatif, en
en charge des partenariats stratégiques) s’agissant d’un système Mimo doté de opérant sur la bande des 700 MHz, on
“les concepteurs du Manpack se sont deux chaînes d’émission et de réception. tablera sur un rayon d’un kilomètre
focalisés sur son ultra mobilité”. Cette On précisera que le coffret LTE, pour sa de couverture. Les applications de type
solution originale permet de créer quasi part, pèse moins de quatre kilogrammes ! Indoor, à petite distance, sont la aussi
instantanément un réseau radio LTE Un encombrement réduit et un poids multiples. On citera dans ce dernier
répondant aux besoins d’un petit groupe raisonnable qui confèrent au Manpack cas, celui des sapeurs pompiers en inter-
d’abonnés. Concrètement, ce système de redoutables atouts : à telle enseigne, vention dans des parkings souterrains…
offre une puissance d’émission de deux que cet ensemble est d’ailleurs pour l’instant, Enfin, et c’est désormais un besoin
fois un watt. Il s’adresse à une cinquan- sur le marché, unique en son genre ! croissant des services de secours, même
taine d’utilisateurs. Ainsi, le Manpack de la vidéo pourra être transmise…
répond aux besoins tactiques de petites DEPLOIEMENT
équipes très mobiles (policiers, gen- Le déploiement du Manpack se veut AGILE EN FREQUENCE
darmes, pompiers, secouristes, militaires, extrêmement rapide. Ainsi, en moins Si le Manpack présenté ici travaille
mais aussi civils) qui opèrent sur des de deux minutes, l’ensemble sera installé sur la bande “PPDR” des 700 MHz,
terrains peu accessibles. et le réseau sera devenu opérationnel. il a d’ores et déjà été prévu de le
Avantage considérable de cette nouvelle proposer sur d’autres bandes de
EXTREME COMPACITE solution, elle repose sur le même logiciel fréquences, en fonction des besoins
D’un poids de seulement une dizaine de que le reste de la gamme Air-Lynx. et des demandes… Il est donc voué
kilogrammes, le Manpack a été judicieuse- Les fidèles clients seront donc déjà à se décliner, en fonction des attentes
ment intégré sur une unité de portage, familiarisés avec ce logiciel. Le des clients potentiels, dans d’autres
de type châssis de sac à dos (voir photo). Manpack est le premier équipement versions. A noter également, que rien
de ce type à intégrer le mode multicast n’empêche d’installer le cœur du
(ou eMBMS) qui permet d’optimiser Manpack en fixe avec une alimentation
l’utilisation du spectre radio en parti- sur secteur, de manière à procurer un
culier lors de la diffusion de vidéos. complément de couverture. De même,
Dès sa mise en route, les commu- on peut imaginer des applications
nications sont établies avec les smart- embarquées sur des engins de type
phones situés autour. L’ensemble drones, ou ballons. Le coffret radio
comprend un serveur vidéo intégré. seul ne pesant que quatre kilogrammes.
En cours de mission, il a été prévu de
pouvoir rajouter des utilisateurs au FABRICATION FRANÇAISE
réseau, grâce à une tablette que l’on Le Manpack s’avère bien sûr une
connecte dessus. La configuration se fabrication 100% française. Nous
veut très simple. On dispose de menus l’avions annoncé précédemment, Air-
de type web, très faciles à paramétrer. Lynx dispose en région parisienne,
Ce qui n’exige nullement d’avoir des dans ses nouveaux locaux, d’une
compétences spécifiques LTE… En chaîne d’intégration industrielle en
outre, il n’y a pas non plus de réglages cours d’assemblage. Comme nous l’a
complexes à réaliser… confié Thierry Buffenoir, “l’actuelle
chaîne d’intégration qui demeure
POSITIONNEMENT encore très manuelle va être automa-
D.R.

S’agissant d’un réseau radio de type tisée progressivement”. L’objectif


“bulle”, les recommandations tradi- étant de pouvoir répondre à un volume
tionnelles en terme de couverture croissant de commandes. n

R adio PRO connection • 4


• juin 2017
Technologie
Radio PRO Connection - eRevue PMR
Plusieurs villes du sud-ouest ont récemment migré les réseaux radio analogiques de leurs polices municipales,
vers des solutions numériques DMR Hytera. Début 2017, les villes d’Auch, de Biarritz & de Pau ont fait confiance
à Sysoco pour leur nouveau réseau de radiocommunication numérique et se sont chacune dotées d’un poste
opérateur Smart Dispatch. Un système qui leur offre des services novateurs rapidement adoptés et appréciés.

DMR
Solutions DMR d’Hytera déployées par
Sysoco pour trois polices municipales
Au sein des municipalités, les équipes dérablement améliorées, de même que
impliquées sur le terrain éprouvent le leurs débits. Mais, dans certaines circons-
besoin de rester en contact étroit avec tances (de crises ou de catastrophes),
les responsables de leurs services. Ils ces derniers montrent alors leurs failles
apprécient tous alors de disposer d’un et leur fragilité en exposant même les
moyen de radiocommunication perfor- utilisateurs à ne plus pouvoir commu-
mant. A l’époque de l’avènement de niquer entre eux ! Pour les services
l’informatique, d’Internet et de la 4G, sensibles comme les polices municipales,
il peut s’avérer financièrement tentant c’est impensable. Ainsi, les experts en
de miser sur les réseaux de téléphonie matière de sécurité sont unanimes : il
mobile publique, de type GSM. D’au- est impératif de les doter d’un réseau
tant que leurs couvertures se sont consi- radio autonome, sécurisé et fiable.
DES BESOINS EVOLUTIFS giques. Il paraissait opportun d’en
Les trois villes précitées souhaitaient profiter pour les équiper de terminaux
répondre aux besoins croissants des plus modernes, mais également ro-
utilisateurs de leurs réseaux radio. bustes et simples à manipuler. Les
A savoir, non seulement les polices policiers municipaux avaient pour
municipales, mais aussi les services leur part exprimé aussi l’intérêt de
associés : médiation, ASVP, Tran- disposer d’un centre de supervision
quillité Publique, ou encore les services capable notamment de localiser les
techniques de ces villes. Leurs déci- équipes sur le terrain. Ceci afin de
deurs voulaient bénéficier des dernières garantir des délais d’intervention plus
évolutions technologiques en dé- courts, notamment dans les situations
ployant des réseaux de radiocommu- d’appels de détresse. A l’issue des ré-
nications plus fiables et performants flexions menées sur les réponses tech-
que leurs anciens systèmes analo- niques adaptées à ces besoins, le choix ‹

R adio PRO connection • 6


• juin 2017
Technologie
Radio PRO Connection - eRevue PMR
LA SOLUTION SMART DISPATCH D’HYTERA
Véritable Centre de Gestion et de en cas de vol ou de perte, par exemple. Il récupère automatiquement
contrôle d’un réseau radio DMR, (à une cadence programmée) les positions des terminaux équipés
Smart Dispatch a été mis au point GPS. Il assure la transmission et la réception de messages courts
par les ingénieurs d’Hytera. Ce logi- “DMR standard”. En outre, le serveur Smart Dispatch sait gérer
ciel exploite pleinement les possi- les protocoles de messagerie électronique SMTP & POP3 (e-
bilités offertes par les réseaux radio mails). Smart Dispatch traite également le protocole SIP (Session
numériques au standard DMR. Il Initiation Protocol) pour la communication avec des autocom-
est commercialisé sous deux mutateurs privés IP (PABX). Ce qui permet d’établir une passerelle
variantes, en fonction de la taille entre les radios DMR et le réseau téléphonique publique (RTCP).
du système. D’abord, Smart Grâce à la fonction AudioLink, on peut interconnecter des groupes
Dispatch Lite qui est une version vocaux, des canaux, des sites et sous réseaux, indépendamment
avec un poste individuel supportant des fréquences radio ou des modes analogique ou numérique…
jusqu’à quatre canaux. Puis, Smart Non seulement les messages entrants et sortants en phonie sont
Dispatch, qui est la version profes- enregistrés par le serveur, mais il en va de même pour les appels
sionnelle, avec une architecture client-serveur. On dispose alors via le réseau téléphonique public. Smart Dispatch conserve
de fonctions étendues : de la faculté d’opérer avec plusieurs toutes les données de positionnement des postes. n
sites de poste de contrôle, reposant sur un réseau IP.

Smart Dispatch supporte les différents types d’appels : individuels,


de groupe et communication conférence. Lorsqu’une détresse
est signalée, une alarme se déclenche. Pour lever un doute sur
la situation (malaise, agression, …) dans le cas d’un travailleur
isolé, l’opérateur de Smart Dispatch peut écouter depuis sa
station de travail ce qui se passe, via le micro du poste qui a
envoyé un signal de détresse. Il permet le verrouillage et le déver-
rouillage à distance des postes radio enregistrés sur le réseau,

R adio PRO connection • 7 • juin 2017


Technologie
Radio PRO Connection - eRevue PMR

radioélectrique est assurée pour


chacune de ces villes, par deux relais
automatiques interconnectés par des
liens FH. Le recours au numérique,
accroît par ailleurs la capacité du
réseau, puisqu’un canal supporte
deux circuits de conversations indé-
pendants et simultanés sous le même
relais. La confidentialité des liaisons
se trouve également assurée. Pour
leur part, les terminaux portatifs et
mobiles retenus au sein de la gamme
Hytera intègrent nativement des
services de données comme la géolo-
calisation, la télémétrie, les télécom-
mandes, la télémesure, ou encore la
radio messagerie.
CSU & SMART DISPATCH
Les trois villes ont été séduites par le
système Smart Dispatch conçu et
développé par le constructeur Hytera.
Ce dernier répond aux besoins d’ex-

‹ des responsables de ces collectivités historique des événements quoti-


s’est porté résolument sur la tech- diens survenus sur le réseau, de
nologie numérique DMR (Digital contrôler à distance le système de
Mobile Radio). radiocommunications en cas de
défaillance, mais aussi d’activer ou
DES ATOUTS de désactiver des postes radio en
TECHNOLOGIQUES cas de vol”…
La solution DMR d’Hytera retenue
par Sysoco qui a remporté ces DES RETOURS POSITIFS
marchés, présente de multiples avan- Grâce à leurs nouveaux réseaux
tages. Elle offre, en premier lieu, radio DMR, les utilisateurs qui
une amélioration de la qualité des bénéficient d’une couverture
communications (aucune variation étendue, ont optimisé leur sécurité
et amélioré leur efficacité. Ils ont
bien vite adopté leur nouveau maté-
ploitation d’un Centre Superviseur riel radio et apprécié sa simplicité
Urbain, l’équivalent d’un centre opéra- d’emploi, ainsi que les nouveaux
tionnel pour les forces de sécurité des services offerts, dont tout particuliè-
réseaux nationaux ou pour les réseaux rement la géolocalisation. Les policiers
pompiers. Ainsi, comme le souligne municipaux en patrouille peuvent en
Pierre Letta, directeur du marketing situation d’urgence lancer un appel
chez Sysoco “les autorités peuvent de détresse qui générera quasi instan-
gérer la localisation cartographique
des agents et des véhicules”. Et
d’ajouter “ces solutions de géoloca-
lisation offrent la possibilité de gérer
les équipes en mission en temps réel
de niveau du signal quelle que soit à partir de postes d’administration,
la distance), ainsi qu’une extension d’optimiser leurs déplacements en
de cette couverture radio. Si l’infra- fonction des besoins et de transmettre
structure a été modifiée et les matériels des ordres de services audio ou par
ont été changés, par contre les couples envoi de SMS ”. Smart Dispatch
de fréquences issus des réseaux analo- présente de nombreux avantages,
giques ont été réutilisés. La couverture comme “la faculté de conserver un

R adio PRO connection • 8


• juin 2017
Technologie
Radio PRO Connection - eRevue PMR

tanément une localisation et l’envoi entrer en contact avec les autres


des renforts les plus proches. En cas services publics (pompiers, Samu,
de problème grave rencontré par ces police, gendarmerie, …) avec lesquels
policiers municipaux, ils savent qu’ils ils travaillent quotidiennement. Ainsi,
peuvent désormais compter sur l’ar- via leur nouveau réseau radio DMR,
rivée rapide de renforts. Autre ils peuvent communiquer simplement
nouveau service plébiscité, les équi- et rapidement avec le Réseau télé-
pages peuvent non seulement commu- phonique Commuté ou même avec
niquer entre eux, mais également un terminal GSM. n

© illustrations Hytera, Sysoco, J.Cavaillo, Fotolia, DR

R adio PRO connection • 9 • juin 2017


Accessoires
Radio PRO Connection - eRevue PMR
D’année en année, la société 2J Antennae spécialisée dans les antennes élec-
troniques surfe sur un marché en pleine ascension. Son site de production a
bénéficié d’investissements conséquents, qu’il s’agisse de la construction d’un
bâtiment ou de l’acquisition d’une pléthore d’outillage et d’appareils de mesures,
ultra modernes… Son impératif : coller à la demande des clients. Pour les
conquérir, elle repose sur ses bureaux en Europe et aux Etats Unis. 02 Locaux de l'entreprise en Slovaquie

Reportage : 2JAntennae
Le spécialiste des antennes
électroniques combinées Machine pour la réalisation des bobinages
04
Rappelons que 2J Antennae s’est réso-
lument positionnée comme un four-
nisseur mondial d’antennes électro-
niques mobiles combinées. Sa force
provient de la grande expérience de
ses ingénieurs rassemblés au sein de
son département Recherche & Déve-
loppement. Ses spécialistes sont
03 Exemple de bobinage
chargés de mettre au point des
antennes électroniques complexes,
car travaillant simultanément sur
DES MACHINES
plusieurs bandes. Ils ont pour objectif
PERFORMANTES
de concevoir et d’offrir des solutions Son site de production (certifié ISO Réalisation d'un filetage
sur mesures à leurs clients, ainsi que / TS16949 : 2009 d’Europe Centrale) 05
de les tester pour s’assurer que les a été implanté en Slovaquie. Un impo-
performances sont bien au rendez- sant bâtiment très récent (photo 2)
vous. Puis, une fois le prototype validé, accueille des machines de dernière
reste à le mettre ensuite en production. génération, destinées à réaliser des
Or, avec 2J Antennae pas de fabri- bobinages (photos 3 & 4), à usiner
cation en Asie : la société s’implique des pièces en métal (photo 5), … Le
totalement dans la réalisation de ses département d’assemblage de pièces
antennes. En effet, pour cela, elle en PCB dispose même de systèmes
possède également ses propres lignes complexes antistatiques. (photos 6 Unité d'assemblage avec protection antistatique
de fabrication. Elles bénéficient & 7) De même que les machines d’in- 06
d’ailleurs des dernières technologies. jection de matière plastique (photo
En témoignent les photos de quelques 8). Les différentes étapes de fabrication
machines spécialisées, dont des analy- (photos 9 & 10), allant de l’injection
seurs de réseau, des chambres plastique, à l’assemblage des compo-
anéchoïques (photo 1), sans oublier sants sur un circuit, en passant par
des logiciels de simulation ainsi que la réalisation des éléments métalliques,
des imprimantes 3D. s’achève par un contrôle qualité. Des
étapes qui se déroulent toutes en
interne. Ces locaux assurent par
ailleurs le stockage de plus de 32000 l’étanchéité à la poussière et à une
références (photo 11). immersion provisoire dans l’eau
jusqu’à 1 m (IP67) ; protection contre
DES ANTENNES DE QUALITE l’immersion prolongée dans l’eau au
Toutes les antennes sont fabriquées delà de 1 m et contre le nettoyage à
selon la directive “RoHS” et elles sont haute pression (IP69) ; la résistance
compatibles avec la norme “REACH”. aux chocs 10 J (IK09). Ou encore,
Elles peuvent répondre à des spécifi- pour le matériel ferroviaire roulant,
cités de plus en plus sollicitées, comme les normes EN 50115 pour la résistance ‹
01
Chambre anéchoïque

R adio PRO connection • 10


• juin 2017
Accessoires
Radio PRO Connection - eRevue PMR
Unité d'assemblage avec protection antistatique Machine d'injection plastique Nouvelles machines

07 08
09
‹ à certaines températures, à de l’hu- qualité / prix rendent ses antennes
midité, aux chocs, ainsi qu’aux vibra- électroniques très attractives. PREPARER L’AVENIR
tions et EN 45545-2, pour la protection
contre les incendies. Un process qui UNE VASTE GAMME Interrogé sur ses projets et sur l’avenir,
assure une flexibilité optimisée et la Au catalogue figurent des antennes son dirigeant nous a répondu qu’il
meilleure réactivité possible. mobiles très variées. Elles sont s’était fixé pour objectif principal
capables de répondre à la plupart des d’anticiper la demande de demain et
UNE INFRASTRUCTURE demandes. Elles peuvent être mono “d’assurer le développement continu
MONDIALE bande, ou bien au contraire renfermer des produits afin de faire face au
2J Antennae rayonne à partir de ses par exemple cinq antennes, car dotées monde sans fil en constante évolu-
implantations sur trois sites : non de cinq sorties ! Ainsi, avec la tion ”. Et d’ajouter “ que ce soit pour
seulement sur l’Europe, mais égale- 2J7050BGa conçue pour les appli- les applications 4G LTE, les commu-
ment sur les Etats Unis. Car, outre cations “Public Safety” (police, nications Iridium ou les applications
la Slovaquie, qui accueille le siège pompiers, ambulance), on dispose basées sur le satellite Galileo… ”.
social, le site principal R & D, ainsi d’une antenne renfermant des circuits Toujours en lien étroit avec les
que de production, elle est également pour deux antennes 4 G LTE, deux dernières innovations, les équipes de
présente au Royaume Uni (photo antennes WiFi, et une antenne 2J Antennae doivent avoir une vision
12) et aux Etats Unis, à San Diégo, GPS/Glonass. Ce qui signifie que aussi claire que possible et à long
en Californie (photo 13). Depuis 2015, l’on trouvera autant de cordons avec terme des futures besoins en matière
elle y dispose d’un bureau d’assistance des connecteurs sous cet aérien. Rien d’antennes mobiles combinées, afin
technique et de vente. Elle y est appré- n’empêche de se limiter à une seule de prévoir l’évolution des liaisons
ciée pour ses services de conseil et de bande et à un seul connecteur. Dans sans fil. Récemment, elles ont conçu
pré-certification. Si elle ciblait à l’ori- tous les cas, le gain aura été optimisé et développé des antennes flexibles
gine une clientèle principalement par les ingénieurs R & D. Et tant que et adhésives (photos 14 & 15), genre
européenne, désormais grâce à son les tests et mesures ne se seront pas circuit imprimé, dont l’épaisseur ridi-
implantation américaine, 2J Antennae révélés concluants, le nouveau modèle cule (comme d’ailleurs leur volume),
s’est ouverte à des marchés bien plus d’antenne ne sera pas ajouté à la permet de les intégrer aisément dans
lointains. Les performances, l’excellent gamme commercialisée. divers matériels. Elles opèrent sur les
niveau de fabrication et le rapport bandes 4G LTE et représentent des
Vue partielle du stock avec plus de 32000 références
solutions jugées d’ores et déjà très
attractives. n
Bureaux au Royaume Uni

11

10 Nouvelles machines 12

13 Bureaux aux Etats Unis 14 Antenne flexible

R adio PRO connection • 12


• juin 2017 15 Circuits d'antennes électroniques compactes
News
Radio PRO Connection - eRevue PMR

TABLETTE RADIO NOUVEAU “SGO”


Les sociétés Prescom et BLS tenaient un stand POUR LE SDIS 76
commun au 11éme congrès de la société française Le SDIS 76 a officiellement basculé (le
de médecine d’urgence qui se tenait à Paris, au mardi 9 mai à 11 h 15) sur le Système de
Palais des Congrès, Porte Maillot. Nous avons Gestion Opérationnelle “SGO” conçu par
assisté à une démonstration du nouveau service le groupement Somei/Hexagon/ Sysoco.
de transmissions radio proposé par Prescom Cette solution “ optimise et perfectionne
aux urgentistes. Le principe est simple : il s’agit la diffusion de l’information et des ordres
de renvoyer de manière sécurisée les voies radio de mission entre le centre opérationnel
de ce que l’on pouvait retrouver à bord d’un CTA-CODIS situé à Yvetot et les 79 centres
véhicule poste de commandement “VPC” sur de secours, les postes de commandement
une tablette ou un smartphone. Plusieurs voies mobiles, les engins et personnels en inter-
radio numériques et (ou) analogiques peuvent vention, ainsi que les services partenaires ”.
être transférées et écoutées simultanément. Selon Sysoco, “la solution comporte des
Présentation détaillée de ce système dans notre logiciels dédiés à l’activité des organismes
prochain numéro. n de la sécurité, de haute performance et
ergonomiques”. Et d’ajouter, “elle est basée
sur une approche modulaire et permet
SWISSPHONE & SUISSEPHONE : d’une part de gérer l’activité opérationnelle,
NE PAS CONFONDRE mais également de remplir les missions
en périphérie de l’opération : intégration
Afin de protéger sa bonne réputation et d’éviter qu’un quelconque doute puisse s’instaurer des données de prévision et de prévention
chez ses fidèles clients, la société Swissphone tient à préciser qu’elle n’a aucun lien au sein de la base de données documentaire
avec la société Suissephone Communications GmbH, basée à Winterthur et des consignes ; intégration des données
(www.suissephone.ch), dont les méthodes de ventes forcées sont hautement répréhensibles. cartographiques opérationnelles pour faciliter
Plusieurs articles publiés dans la presse, dont certains récemment, ont malheureusement l’engagement, la gestion et l’analyse des
confondu les deux sociétés, portant par là même un grave préjudice à Swissphone. Cette personnels intervenants et ceux des salles
dernière condamne bien sûr avec la plus grande fermeté les pratiques commerciales de
Suissephone Communications GmbH, spécialisée dans la vente de contrats d’abonnements
téléphoniques et d’Internet. Il importe de bien
noter que les orthographes des noms de ces
deux sociétés sont différentes. Rappelons que
la société Swissphone, dans le passé, s’est déjà
plainte, sans succès, de l’important préjudice
causé par un nom qui se prononce pareil et prête
à confusion. Comme il se doit, la société Swiss-
phone partage l’indignation des clients forcés
de Suissephone Communications GmbH”. n
D.R.

Date du communiqué : 11.05.2017

PRISES USB
Les véhicules dans lesquels sont installés des
équipements portatifs autonomes profes-
sionnels de radiocommunications ont souvent de commandement ; intégration de la
besoin d’être rechargés ou maintenus en doctrine opérationnelle du SDIS ; gestion
charge. Non pas sur la prise allume-cigare, des dispositifs préventifs de sécurité ;
mais sur une prise USB digne de ce nom, gestion individuelle des personnels sapeurs
c’est à dire avec un courant de charge puissant. pompiers professionnels et volontaires
On citera comme exemple, les pompiers qui avec leurs compétences et leurs disponi-
rechargent leurs pagers, portatifs, tablettes PC bilités ; supervision de l’activité et de la
opérationnelles, etc. Même cas de figure pour les couverture opérationnelle ; communication
personnels des Polices Nationales, des Polices Municipales, avec les services partenaires du SDIS tels
des services d’urgence (SMUR, notamment), ainsi que de certaines sociétés publiques que le CRRA15 ou les forces de l’ordre ;
ou privées. Les prises chargeurs USB commercialisées par Alfatronix trouvent leurs gestion et communication avec la chaîne
applications principalement à bord des véhicules. Ce sont des accessoires très utiles, de commandement départementale et
en remplacement des alimentations AC/DC embarquées et connectées sur des inverseurs locale ; retour d’expérience et diffusion de
DC/AC. A découvrir dans le prochain numéro de Radio Pro Connection. n l’information”. n

R adio PRO connection • 13


• juin 2017
Technologie
Radio PRO Connection - eRevue PMR
Ces trois abréviations sont de plus en plus fréquemment au coeur des conversations, chez les
informaticiens et les chercheurs. A l’évidence, l’Internet of Things dénommé aussi Internet des
Objets connectés, est considéré comme la troisième évolution de l’Internet, baptisée phase
“Web3.0”. Que l’on ne s’y trompe pas : il s’agit là de réseaux d’une nouvelle génération. Or,
certains se sont déjà très discrètement mis en place et fondus dans notre environnement !
Explications et initiation …
Télérelève IoT

IOT

Les IOT ou IDO : c’est quoi ?


La recommandation UIT-T Y.2060 (objets physiques) ou du monde virtuel EXIGENCE MINIMALE
datée de juin 2012 présentait déjà (objets virtuels), pouvant être identifiés
clairement ce qu’était l’Internet des et intégrés dans des réseaux de commu- La recommandation mentionne “une
objets, communément désigné par nication. Des informations leurs sont exigence minimale, en ce qui concerne
IoT. Il y est indiqué qu’au plan de la associées, qui peuvent être statiques ou les dispositifs IoT” qu’elle fixe comme
normalisation technique, “on peut dynamiques”. Précisions importantes, “la prise en charge de capacités de
se représenter l’IoT comme une in- “les objets physiques appartiennent au communication”. Elle énumère ensuite
frastructure mondiale pour la société monde physique et peuvent être détectés, différentes catégories de dispositifs
de l’information, qui permet de disposer commandés et connectés. L’environ- qui permettent de bien appréhender
de services évolués en interconnectant nement qui nous entoure, les robots l’intérêt des IoT. On trouve ainsi,
des objets (physiques ou virtuels) industriels, les biens et les équipements “les dispositifs de transport de données :
grâce aux technologies de l’infor- électriques sont autant d’exemples ils sont rattachés à un objet physique
mation et de la communication d’objets physiques”. Quant aux pour assurer une connexion indirecte
(TIC) interopérables exis- objets virtuels, “ils appar- entre celui-ci et les réseaux de com-
tantes ou en évolution”. tiennent au monde de l’in- munication”. On a aussi “les dispositifs
Cette recommandation formation ; on peut les de saisie de données qui sont des dis-
souligne qu’en “exploi- positifs de lecture - écriture à même
tant les capacités d’iden- Le compteur d’eau connecté d’interagir avec des objets physiques”.
tification, de saisie de Il existe également “des dispositifs
données, de traitement de détection et d’actionnement : ils
et de communication, sont capables de détecter ou de re-
l’IoT tire pleinement parti lever des informations concernant
des objets pour offrir des services leur environnement immédiat et
à toutes sortes d’applications, de les convertir en signaux élec-
tout en garantissant le respect tro-numériques. Ils com-
des exigences de sécurité et muniquent entre eux grâce
de confidentialité”. Et d’ajou- à des technologies filaires
ter : “l’IoT devrait associer ou hertziennes et se
étroitement certaines technolo- connectent aux réseaux de
.
D.R

gies de pointe – telles que la com- communication, via des passe-


munication évoluée de machine à ma- relles. Enfin, on a “des dispositifs gé-
chine, la réseautique autonome, l’ex- néraux qui sont dotés de capacités de
ploration de données et la prise de stocker, les traiter et y accéder. Ils sont traitement et de communication, à
décision, la protection de la sécurité par exemple des contenus multimédias même d’interagir avec les réseaux de
et de la sphère privée et l’informatique ou des logiciels”. L’IoT est impliqué communication au moyen de techno-
en nuage – avec des technologies of- dans des applications très diverses, logies filaires ou hertziennes”.
frant des capacités avancées en matière installées sur des plates-formes proprié-
de détection et d’actionnement ”. taires ou sur des plates-formes de CARACTERISTIQUES
service / d’application communes FONDAMENTALES DE L’IoT
LES ENJEUX dotées de capacités génériques. On La recommandation de l’UIT en cite
C’est une nouvelle dimension qui se citera notamment “les systèmes de pas moins de cinq. Tout d’abord,
trouve introduite par l’Internet des transport intelligents, les réseaux élec- l’interconnectivité : “tout objet peut
objets. De fait, “dans l’IoT, les objets triques intelligents, la cybersanté, ou être connecté à l’infrastructure mondiale
s’entendent d’objets du monde physique encore le logement intelligent”. de l’information et de la communica-

R adio PRO connection • 14


• juin 2017
Technologie
Radio PRO Connection - eRevue PMR
QUEL MARCHÉ POUR L’IoT
tion”. Viennent ensuite, les services
liés aux objets : “l’IoT est à même de
fournir des services liés aux objets
tenant compte des exigences inhérentes
à ceux-ci”. La question de l’hétéro-
généité est également importante :
“les dispositifs utilisés dans l’IoT sont
hétérogènes car ils ne font pas appel
aux mêmes plates formes matérielles,
ni aux mêmes réseaux”. Par ailleurs,
on tiendra compte des changements
dynamiques : ainsi, “l’état, le contexte
et le nombre des dispositifs changent
de manière dynamique”. Enfin, et c’est
la plus importante : l’IoT est un

D.R.
phénomène à très grande échelle :
“les dispositifs qui devront être gérés
et qui communiqueront entre eux seront Sous l’intitulé “Conclusions sur l’IoT dans la région EMEA : Business Informatique”,
au moins dix fois plus nombreux que ARUBA HPE a récemment réalisé une enquête auprès de 1400 responsables
ceux qui se trouvaient connecté à informatique et métiers dans onze pays d’Europe et du Moyen Orient. Il en ressort
Internet en 2012”. que “le marché de l’Internet des objets (IoT) reste fragmenté dans la région EMEA
en raison de divergences de points de vue entre les départements informatiques
EXIGENCES DE HAUT NIVEAU et métiers sur ce qu’est l’IoT et sur sa finalité”. Ce rapport révèle que “malgré un
La recommandation de l’UIT, sou- taux d’adoption de l’IoT de 50% dans la région EMEA, qui devrait atteindre 82%
ligne que l’IoT doit se plier à des exi- d’ici 2019, il existe de nets désaccords entre les directions informatiques et métiers
gences de haut niveau. En premier sur ce qu’est l’IoT, son domaine d’utilisation et même son taux d’adoption”. Il en
lieu, la connectivité doit être fondée résulte “un paysage très hétérogène de l’IoT dans la région EMEA, avec un taux
sur l’identification de l’objet. Il est d’adoption, une compréhension de cette technologie et une confiance dans sa
également indispensable d’assurer sécurité radicalement différente selon les pays”.
“l’interopérabilité de systèmes hété-
rogènes… afin de permettre la mise à DES PRIORITES CONFLICTUELLES
disposition et l’utilisation d’un large Le rapport souligne des définitions divergentes : “près des deux tiers (65%) des
éventail d’informations et de services”. ‹ responsables informatiques considèrent l’IoT comme un moyen de doter les objets
du quotidien d’une connectivité Internet, tandis que près de la moitié (48%) des
responsables métiers ont une vision plutôt opposée de l’IoT, qu’ils définissent
comme l’automatisation des équipements techniques du bâtiment” ! De même, le
rapport met en lumière des priorités conflictuelles : “selon les responsables
informatiques, la surveillance et la maintenance d’équipements critiques représentent
les premiers domaines d’application actuels et futurs de l’IoT. En revanche, pour
les responsables métiers l’IoT sert principalement à fournir des services basés sur
la géolocalisation”. Concernant l’adoption de l’IoT, “près de six responsables métiers
sur dix (58%) affirment avoir adopté cette technologie au sein de leur entreprise,
contre moins de la moitié (46%) des décideurs informatiques”. Enfin, interrogés
sur les projets d’adoption de l’IoT en Europe, 13% des responsables informatiques
indiquent ne pas envisager de le déployer. A l’inverse, 98% des responsables métiers
déclarent avoir adopté la technologie de l’IoT, ou prévoient de le faire”.
DISPARITES EUROPEENNES
L’IoT bénéficie en Europe d’une grande disparité géographique quant à son adoption,
son degré de compréhension et l’appréciation de sa sécurisation. C’est l’Espagne
qui affiche le plus fort taux d’adoption de l’IoT avec 69%. La France et l’Italie sont
à 61%. Par contre, le Royaume Uni et la Suède se contentent de 37% et la Norvège
de 34%. Concernant la compréhension de l’IoT par le personnel, l’Espagne 68% et
l’Italie 67% sont en tête. La France affiche 61% derrière l’Allemagne 65% . La
Turquie se contente de 37% et le Royaume Uni arrive bon dernier avec 35%. Si la
sécurisation de l’IoT est jugée insuffisante par 4% des personnes interrogées en
Italie, on monte à 10% en Espagne, à 15% en Allemagne, à 17% en France, pour
atteindre les 24% au Royaume Uni et 26% en Turquie. n

R adio PRO connection • 15


• juin 2017
Technologie
Radio PRO Connection - eRevue PMR

‹ La réseautique autonome doit être dent à certains critères, notamment contentant d’une très faible puissance
prise en charge par les fonctions de en terme de débit, de couverture, … d’émission et donc d’une consom-
contrôle. D’autre part, les services Si pour les concepteurs d’IoT (Internet mation extrêmement réduite. Ces
“doivent pouvoir être fournis à travers of Things) ou IdO (Internet des Ob- deux réseaux répondent ainsi notam-
la saisie, la transmission et le traitement jets) la solution de facilité consista ment aux besoins de télé relèves des
automatique des données concernant dans un premier temps à recourir aux consommation d’eau (les compteurs
les objets… ”. L’IoT “doit également réseaux en place des opérateurs GSM, d’eau ne transmettent chacun que
prendre en charge des capacités de cela présentait l’inconvénient d’être des volumes de données ridicules, de
localisation ” (informations portant onéreux et d’imposer l’intégration, manière périodique), ou des contrôles
sur l’emplacement des objets ou des dans chaque objet connecté, d’une réguliers d’état des systèmes d’alarme
utilisateurs, détectées et actualisées carte SIM, ou pour le moins d’un incendie.
de manière automatique). En matière module GSM. De nos jours, plusieurs
de sécurité, la recommandation met opérateurs spécialisés sont apparus RESEAUX LOCAUX
en avant l’existence de failles de sé- et ils proposent des réseaux spéci- Lorsque les IoT ont besoin de haut
curité (auxquelles il conviendra de fiques. débit (pour faire transiter des volumes
remédier) au niveau de la confiden- importants de données), tout en se
tialité, de l’authenticité et de l’intégrité OPERATEURS BAS DEBIT IoT satisfaisant d’une très faible consom-
des données. L’IoT doit profiter d’un On citera notamment LoRa, Qowisio, mation d’énergie, il faudra alors se
service plug and play : “il doit offrir Sigfox, ou encore Objenious… Leurs tourner vers un réseau local. Il en ira
de capacités de connexion immé- réseaux offrent une couverture consi- de même si la latence doit être
diate… ”. Enfin, l’IoT “doit pouvoir dérable, reposant sur des milliers contrôlée. Ce réseau couvrira une
être géré de manière à garantir un grande ville, une entreprise, une zone
fonctionnement normal des réseaux”. industrielle, … Ces dernières devien-
dront “intelligentes”. Un bon exemple,
LES “ACTEURS RESEAUX” c’est celui de la gestion du trafic routier
DE L’IoT en zone urbaine qui passera par des
Connecter un objet à Internet nécessite opérations de: comptage des véhicules,
de passer par un réseau, dés lors de régulation des carrefours à feux,
qu’une voie filaire n’est pas emprun- ou encore de l’éclairage public activé
tée. A côté des réseaux hertziens tra- automatiquement en fonction de
ditionnels existants susceptibles de certains paramètres, comme la lumi-
le permettre, sont venus s’ajouter des nosité… A la clé, on bénéficie dans
réseaux nationaux voire mondiaux, le premier cas d’une meilleure fluidité,
dédiés au monde de l’IoT. Ils répon- et dans le second d’une maîtrise des
dépenses en réduisant les durées et
l’intensité de l’éclairage. L’efficacité
de ces systèmes impose d’avoir des
remontées d’informations quasi
permanentes et de les croiser entre
elles. Elles doivent être synchronisées
d’antennes implantées sur des points et en temps réel, pour bénéficier d’une
hauts (pylônes TDF, châteaux d’eau, réactivité immédiate.
…). A noter que certaines entreprises
très importantes, ou par exemple des DEBIT & TYPES D’ACTIVITES
grosses collectivités, peuvent déployer Parmi les sociétés pleinement impli-
leur propre réseau, dès lors qu’elles quées dans l’IoT, nous avons pris
ont besoin d’une couverture claire- deux exemples : CISCO et QOWISIO.
ment définie et limitée géographique- Le premier cible de grands domaines
ment. Précision importante : LoRa d’activités pour y imposer l’Internet
et Sigfox opèrent avec des technologies des Objets. Quant au second, son
récentes faisant appel à l’UNB (Ultra approche est de type “bout en bout”…
Narrow Band) sur la bande de Pour Cisco, c’est une véritable révo-
fréquences d’usage libre des 868 MHz, lution qu’apporte l’Internet des objets,
donc sans licence. Leur objectif car “en connectant des objets à
consiste à “faire circuler des flux de Internet, l’IoT donne accès à un grand
données relativement faibles, sur de nombre de données & d’informations
grandes distances”. Ainsi, les objets qui n’étaient pas disponibles avant”.
transmettent des données sur des Et de poursuivre “une infrastructure
dizaines de kilomètres, tout en se de réseau intelligente, permet aux

R adio PRO connection • 16 • juin 2017


Technologie
Radio PRO Connection - eRevue PMR

dirigeants d’améliorer leurs systèmes, Cisco estime très porteur également Concrètement cela signifie que Qo-
de renforcer la sécurité et de collecter tout ce qui touche la sécurité domes- wisio se positionne à la fois comme
des informations précieuses pour tique. concepteur, opérateur et intégra-
rationaliser l’automatisation”. Les teur… Opérateur de réseau bas débit,
secteurs qui utilisent l’IoT sont QOWISIO FAIT TOUT il s’adresse aux PME et aux entreprises
multiples. Cela va de l’industrie (usines De son côté Qowisio, se plait à mettre de taille intermédiaire. Il propose
connectées, machines connectées, en avant qu’il incarne une nouvelle – sans abonnement – une couverture
chaînes d’approvisionnement connec- génération d’opérateurs bas débit nationale, basée sur le déploiement
tées), à l’énergie (secteur de l’eau, de proposant un modèle innovant qui de son propre réseau bi-mode
l’énergie électrique, des réseaux intel- révolutionne l’IoT. Son originalité UNB/LoRa. Grâce au réseau LP-
ligents, de l’exploitation pétrolière tient au fait qu’il agit et maîtrise “l’en- WAN Quovisio, on peut envoyer de
& gazière, des réseaux de terrain semble de la chaîne de valeur de l’objet très faibles volumes de données, plu-
“FAN”), aux transports (aériens, connecté, avec une multi compétence sieurs fois par jour à un coût très mo-
ferroviaires, maritimes, routiers, .... alliant hardware, software et télécom”. dique. n

INTERNET EN DANGER ?
Société de recherches & de conseils, le cabinet d’études Gartner qu’il est également possible de prendre le contrôle à distance
s’est intéressé au formidable développement, pour ne pas dire à d’un téléviseur comme d’un ordinateur, de le bloquer et d’exiger
l’avènement de l’IoT et ses implications sur Internet. Ce n’est pas une rançon pour le déverrouiller.
réellement une surprise, Gartner tire la sonnette d’alarme : sa
mise en garde est claire. Pour ses experts, la déferlante des IoT CYBER ATTAQUES
risque de mettre en péril Internet. Rien que cela ! Son étude prévoit L’an dernier, en octobre 2016, le logiciel malveillant Mirai a démontré
“que 8,4 milliards de personnes connectés utiliseront des IoT que l’infrastructure d’Internet pouvait être touchée et paralysée
dans le monde entier en 2017, ce qui représente une hausse de par des hackers. Cette fois, la cible était le service “Dyn” servant
31% par rapport à 2016. Et, ils atteindront 20,4 milliards d’ici à associer les noms de domaine aux adresses IP. De multiples
2020”. Dans cette étude, souligne Peter Middleton, Directeur de sites ont alors été rendus inaccessibles durent des heures… Le
Recherche chez Gartner, les secteurs prioritairement concernés principe de ces attaques repose sur la prise de contrôle d’objets
sont ceux de l’automobile, des téléviseurs intelligents, des décodeurs (ici majoritairement des caméras) qui ont noyé la plateforme sous
numériques, des appareils électroménagers intelligents, sans des requêtes. A noter qu’en septembre, le même logiciel malveillant
oublier les caméras de surveillance et de sécurité, omniprésentes avait attaqué l’hébergeur français OVH, en le saturant. Le trafic
dans le monde d’aujourd’hui. S’y ajoutent avait atteint 1,5 téra-octet par seconde.
les compteurs intelligents et des applications Quand on sait qu’il faut 10 To pour para-
conçues pour certains secteurs d’activités, lyser un câble sous marin, on devine
comme les capteurs destinés à contrôler l’ampleur du problème et les risques
le bon fonctionnement d’installations encourus par Internet.
industrielles, des dispositifs de localisation
liés aux soins & à la santé, … Gartner PROTECTION
prévoir également un développement INSUFFISANTE
D.R.

considérable des équipements liés à la


maison et aux bâtiments intelligents : Le principal problème des IoT destinés
éclairage led, système HVAC, systèmes au grand public réside dans la quasi
vidéo liés à la sécurité des biens & des absence de sécurité de leur connexion.
personnes, … Leurs fabricants ont jusqu’alors fait
preuve d’une négligence pour le moins
VULNERABILITE coupable ! Afin de simplifier l’étape de
Nos confrères d’Ouest France, révèlent mise en service de leurs appareils, ils
que les IoT, qu’il s’agisse de caméras, de les livrent avec un mot de passe stan-
thermostats intelligents et autres téléviseurs, dard, comme par exemple ADMIN. La
voire même de peluches ou de machines plupart du temps, par peur de se tromper
à café reliés au Net, sont recrutés par des hackers pour former dans les manipulations ainsi que par une certaine inconscience,
des armées zombies d’une puissance inégalée : de quoi couper l’utilisateur ne le change pas et le conserve. De ce fait, des milliers
l’accès à Internet à des pays entiers. Problème majeur : ces IoT d’appareils identiques ou seulement de la même marque deviennent
sont de véritables passoires en matière de sécurité informatique. accessibles avec un mot de passe identique, que n’importe quel
Pour Ondrej Vicek, directeur technique d’Avast, “un cauchemar hacker pourra trouver le plus simplement du monde sur la notice
se prépare”… La CNIL (Commission Nationale de l’Informatique de ce produit. Bien souvent, de nos jours, ces notices techniques
et des Libertés) indique que le constat est alarmant : “de simples sont d’ailleurs mises en ligne par le fabricant sur son site ! Il
babyphones connectés ont été piratés pour espionner chez les procure ainsi innocemment les informations nécessaires pour lui
gens ou pour faire peur à l’enfant en pleine nuit”. Et de préciser occasionner des problèmes. n

R adio PRO connection • 17


• juin 2017
Dossier Pocsag
Radio PRO Connection - eRevue PMR
Mondialement connu, le récepteur de poche surnommé “Pager ou Bip”, élément principal des systèmes de recherches
de personnes & de radiomessagerie, a considérablement évolué. Quelle grave erreur que de le considérer comme du
matériel obsolète ! Grâce aux ingénieurs des sociétés qui conçoivent ces appareils miniaturisés et les commercialisent,
les pagers se sont dotés de fonctions nouvelles, tout en bénéficiant des dernières avancées technologiques. Ils
répondent donc à la demande des usagers professionnels du monde d’aujourd’hui…

Radiomessagerie “POCSAG”:
des pagers modernes
On est loin, mais alors très loin des
anciens pagers (on dit plutôt “bips”,
notamment chez les pompiers) qui ne
recevaient qu’une alarme sonore. Si
les premiers modèles destinés à cer-
taines professions (comme les dépan-
neurs et les sapeurs pompiers) fonc-
tionnaient avec des diapasons, ils l’écran des récepteurs de poche minia-
adoptèrent ensuite la technologie plus turisés. Avec la garantie - technologie
fiable du cinq tons. Pour mémoire, bien plus efficace. A tel point que Poscag oblige - que les mots du
ils se contentaient alors d’émettre une cette norme est toujours là et que ses message seront bien acheminés et
alarme sonore. Puis, arriva la norme performances sont fortement appré- avec très peu d’erreurs de décodage.
Pocsag qui révolutionna quelque peu ciées. Sur un plan technique, on in- Les pompiers équipés de ces bips
ces systèmes de récepteurs de poche diquera que la technologie Pocsag modernes prennent connaissance
en leur offrant la faculté de recevoir opte pour une modulation FSK avec alors instantanément, (quand ils sont
des messages alphanumériques courts. un décalage par rapport à la porteuse déclenchés par une alarme) des
Un système qui s’avéra de très loin de ± 4,5 KHz. La fréquence haute re- éléments clés sur la nature et les lieux
présente un “0” et la basse un “1”. de leurs interventions. De même, par
A l’origine, avait été prévu un débit cette voie radio, les officiers spécialisés
de 512 bits seconde. Désormais, sont peuvent recevoir des informations
également proposés des débits de 1200 sur l’intervention pour laquelle ils
& même de 2400 bits seconde. Les sont sollicités et sur son évolution.
données sont transmises par paquets. Comme on le verra, les bips les plus
Un système permet de corriger auto- perfectionnés (destinés la plupart du
matiquement des erreurs. Particularité temps à des pompiers ou à des méde-
du Pocsag, il a été conçu pour que les cins urgentistes) sont de nos jours
récepteurs demeurent la plupart du équipés d’une platine GPS intégrée
temps éteints (donc sans consommer (optionnelle ou non) et même d’une
d’énergie) dans l’attente de la réception fonction de confirmation d’appel,
d’un signal de réactivation. Ils sont, voire de réponse pour les pagers qui
pour cette raison, gratifiés d’une consi- sont munis d’une carte SIM GSM
dérable autonomie. ou GPRS… On parle alors de RIAS
(récepteur) & de TIAS (émetteur).
PAGERS ULTRA MODERNES
Progressivement, les pagers ont évolué HAUTES PERFORMANCES
avec notamment l’intégration d’un Le système Pocsag correspond à une
panneau d’affichage à cristaux norme internationale de radiomes-
liquides. Grâce à cette grande avancée sagerie qui est reconnue et employée
Photothèque PG

spectaculaire, des messages courts dans le monde entier. Ses caractéris-


(genre “SMS”) peuvent être envoyés tiques exceptionnelles font qu’elle
au(x) destinataire(s) et apparaître sur s’illustre par sa grande fiabilité et ses

R adio PRO connection • 18


• juin 2017
Dossier Pocsag
Radio PRO Connection - eRevue PMR

départementaux de transmission de
l’alerte pilotés depuis les CODIS
s’achèvent par un réseau radio de
diffusion de l’alarme sur des bips. Si
ces derniers reposaient, dans les dépar-
tements sur des émetteurs implantés
par le SDIS en VHF basse 85 MHz
ou en VHF haute 173 MHz, depuis
l’avènement de la déclinaison
ANTARES de l’INPT, les choses ont
évolué. La bande des 85 MHz est
progressivement abandonnée (pour
être restituée) et les bips doivent
facultés à fonctionner correctement, fonction de la couverture offerte. basculer sur une des fréquences dédiées
même dans des conditions difficiles L’un repose sur un maillage du terri- en 170 MHz. Un nouveau plan de
de réception. D’ailleurs, aucune autre toire avec plusieurs centaines d’émet- fréquences a ainsi été attribué et son
norme n’est parvenue à la supplanter, teurs très puissants (jusqu’à soixante adoption est en cours dans les divers
ni même à en égaler les performances ! dix watts d’émission !). Un autre se départements de la métropole. La
On comprend dès lors que certaines cantonne à des bâtiments publics ou migration, qui parfois provoque le
professions qui les utilisent depuis privés (ERP, centres commerciaux, remplacement pur et simple de tout
de nombreuses années s’y soient forte- hôpitaux, entreprises, …), ainsi qu’à le matériel (émetteurs et pagers),
ment attachées et jugent même cet des sites industriels. Quant au dernier, lorsque cela s’accompagne d’un chan-
outil irremplaçable. Non seulement il concerne les sapeurs pompiers et gement de bande de fréquences, doit
les débits et les capacités ont été opte pour des bulles plus ou moins s’effectuer dans les cinq années à venir.
améliorés, mais les pagers peuvent étendues entourant les casernes des
être programmés pour être destina- SDIS. Et ce, à l’échelle des départe- FREQUENCES FRANÇAISES
taires de messages individuels ou de ments. Une variante récente conçue Les fréquences simplex Pocsag attri-
plusieurs groupes. Ces modèles de pour cette profession consiste à consti- buées au réseau Alphapage d’e-Message
nouvelle génération, peuvent égale- tuer un Réseau Départemental d’émet- dans la bande des 466 MHz sont les
ment bénéficier d’un interfaçage par teurs d’Alarme synchronisés. suivantes : 466, 025 MHz ; 466,050
liaison blue tooth, … D’autres enfin, MHz ; 466,075 MHz ; 466,175 MHz ;
possèdent la faculté de scanner LE POCSAG EN FRANCE 466,20625 MHz & 466,23125 MHz ‹
plusieurs fréquences. En France, un opérateur national
(e*Message) continue à offrir ses
TROIS GRANDS POLES services à bon nombre de professions
POCSAG dont les techniciens d’astreinte qui
En France, la technologie Pocsag et doivent demeurer constamment
les récepteurs de poche de type “bips” joignables. Il s’inscrit dans la droite
associés ont toujours un bel avenir lignée des services Eurosignal et Alpha-
devant eux car ils répondent à des page. Il a d’ailleurs repris le réseau
besoins durables. Le marché offre de ce dernier. A cet effet, cet opérateur
des particularités que l’on ne retrouve offre des services de radiomessagerie
pas nécessairement chez nos princi- qui reposent sur une couverture natio-
paux voisins européens. Ainsi, on nale en bande UHF 466 MHz
trouve trois grands pôles, ou encore procurée par un formidable maillage
trois grandes catégories d’utilisateurs d’environ 500 puissants émetteurs
et de fournisseurs de systèmes de implantés notamment sur des pylônes
radiomessagerie à la norme Pocsag. de TDF. Quant aux sapeurs pompiers,
On les classera essentiellement en il y a bien longtemps que leurs réseaux

R adio PRO connection • 19


• juin 2017
Dossier Pocsag
Radio PRO Connection - eRevue PMR

des industries (raffineries, usines, ... )


des sites sensibles (usines SEVESO,
centrales nucléaires, …) voire, des
entreprises de dimensions modestes,
disposent également pour alerter leurs
personnels de surveillance & de sécu-
rité d’un réseau interne d’émetteurs
Pocsag couvrant certains domaines
privés. Comme on le verra dans notre
reportage sur le SAMU 80, plusieurs
sites avec chacun un émetteur Pocsag
peuvent être couplés et pilotés à
distance par une liaison IP publique
ou VPN. Dans certains cas (raffineries,
usines de la pétrochimie), les bips
doivent même être antidéflagrants et
étanches : certifiés “ATEX”. Deux
fréquences d’usage libre ont été attri-
buées en France aux systèmes de
recherche de personnes dans la bande
des 446 MHz : 446,525 & 446,475
MHz. Elles offrent le gros avantage
(cf Arrêté du 28 mars 1994). Pour leur - comme leur nom l’indique - de ne
part, les SDIS déclenchaient jusqu’à pas entraîner de frais de redevance
ces dernières années les bips de leurs et donc de pouvoir être utilisées gratui-
effectifs sapeurs pompiers, selon les tement. Avec pour incidence, de ne
départements via la fréquence simplex pas disposer de protection contre
VHF basse nationale de 85,9550 MHz d’éventuels brouillages causés par
ou la fréquence simplex VHF haute d’autres émetteurs trop proches. En
nationale de 173,5125 MHz. La bande pratique, c’est extrêmement rare et
85 MHz étant en voie d’abandon, les les puissances autorisées sont sciem-
SDIS dont les bips travaillaient en ment limitées au strict minimum. Ces
VHF basse, doivent migrer vers la systèmes étant implantés par des
bande VHF haute. Ont été attribuées professionnels de la radio, ceux-ci
dix nouvelles fréquences simplex qui réalisent des installations dont les
sont les suivantes : 173,550 MHz ; couvertures se limitent à la zone
173,625 MHz, 173,700 MHz, 173,875 souhaitée. Ils ne cherchent pas à
MHz ; 173,925 MHz ; 168,950 MHz ; “arroser” en dehors de cette dernière
169,025 MHz ; 169,100 MHz, 169,275 et se restreignent aux secteurs où sont
MHz & 169,325 MHz (cf document susceptibles de se déplacer les porteurs
FNA, en ligne sur le Net). La fréquence de pagers…
nationale de 173,5125 MHz devrait
quant à elle se trouver maintenue en REGLEMENTATION
service jusqu’aux environs de 2023, FRANÇAISE
pour les SDIS qui ne souhaitent pas En France, deux décisions sont appli-
faire évoluer leur réseau d’alarme ou cables aux réseaux privés de radio-
qui ne disposent pas des budgets né- messagerie. Il s’agit de la N°98-117
cessaires pour le faire ! Quant aux ré- attribuant des fréquences nationales
seaux couvrant une zone limitée, gé- pour le fonctionnement des réseaux
néralement privée, ils peuvent opérer de radiomessagerie sur site et de la
sur des fréquences HF 26 MHz (dé- N°98-118 fixant les conditions d’uti-
sormais obsolètes) ou UHF dites lisation des réseaux de radiomessagerie
d’usage libre de 446,475 MHz et sur site. Nous les reproduisons ici.
446,525 MHz (cf décision n°98-117). Par ailleurs, pour les sapeurs pompiers,
nous avons également déniché sur le
INSTALLATIONS PRIVEES Net un document relativement récent
Enfin, certains Etablissements Rece- (que nous reproduisons) concernant
vant du Public, ainsi que les centres les nouvelles fréquences VHF
hospitaliers (SAMU, chirurgiens,) hautes. n

R adio PRO connection • 20


• juin 2017
Dossier Pocsag
Radio PRO Connection - eRevue PMR

Sources :  http://www.infosdis.fr/docs/_biblio/DocsDDSC/FNA_13-07-17.pdf

R adio PRO connection • 21


• juin 2017
Dossier Pocsag
Radio PRO Connection - eRevue PMR

R adio PRO connection • 22


• juin 2017
Dossier Pocsag
Radio PRO Connection - eRevue PMR

R adio PRO connection • 23


• juin 2017
Dossier Pocsag
Radio PRO Connection - eRevue PMR

Le 28 juin 2017
JORF n°159 du 11 juillet 1998 
Décision no 98-118 du 18 février 1998 fixant les conditions d’utilisation des réseaux de radiomessagerie sur site

NOR: ARTL9800059S

L’Autorité de régulation des télécommunications,  Les réseaux de radiomessagerie sur site relèvent de ces
Vu le code des postes et télécommunications, et notamment dispositions et sont constitués de systèmes d’appel de
ses articles L. 33-3 (5o), L. 34-9, L. 36-6, L. 36-7, L. 39- personnes fonctionnant au sein du domaine privé concerné.
1 et D. 99-4 ;  Leurs conditions d’utilisation sont précisées par la présente
Vu la décision no 98-117 de l’Autorité de régulation des décision. 
télécommunications en date du 18 février 1998 attribuant Sur l’articulation entre les conditions d’utilisation 
les fréquences nationales pour le fonctionnement des et l’attestation de conformité aux exigences essentielles 
réseaux de radiomessagerie sur site ;  Les réseaux de radiomessagerie sur site font l’objet d’une
La commission consultative des radiocommunications évaluation de conformité aux exigences essentielles confor-
ayant été consultée le 19 novembre 1997 ;  mément aux dispositions de l’article L. 34-9 du code des
Après en avoir délibéré le 18 février 1998 :  postes et télécommunications. 
Sur le cadre juridique  Les installations radioélectriques, dès lors qu’elles sont
Conformément à l’article L. 33-3 (5o) du code des postes conformes à la règle technique SP/ART/ST-NRT/03,
et télécommunications, les installations radioélectriques peuvent être utilisées sans formalité administrative, comme
n’utilisant pas des fréquences spécifiquement assignées la délivrance d’une licence individuelle, sous réserve que
à leur utilisateur sont établies librement. Leurs conditions les conditions d’utilisation soient respectées. 
d’utilisation sont définies par décision de l’Autorité prise Sur les fréquences 
en application de l’article L. 36-6 (4o) du code des postes L’Autorité a attribué, par la décision no 98-117 susvisée,
et télécommunications et publiée au Journal officiel après des fréquences nationales pour le fonctionnement des
homologation par arrêté du ministre chargé des télécom- réseaux de radiomessagerie sur site, 
munications. 

R adio PRO connection • 24 • juin 2017


Dossier Pocsag
Radio PRO Connection - eRevue PMR
Décide : 
Art. 1er. - Les installations radioélectriques constituées L’utilisateur ne doit pas modifier les caractéristiques des
de réseaux de radiomessagerie sur site n’utilisent pas de installations. L’adjonction de tout appareil radioélectrique
fréquences spécifiquement assignées à leur utilisateur. A d’émission destiné à l’amplification de la puissance appa-
ce titre, elles relèvent du 5o de l’article L. 33-3 du code rente rayonnée (PAR), fixée par la règle technique appli-
des postes et télécommunications. Elles sont donc établies cable, est interdite. 
librement, sous réserve que leur utilisation soit conforme
aux conditions définies dans la présente décision.  Art. 4. - Les réseaux de radiomessagerie sur site fonctionnent
sur une base de non-brouillage et sans garantie de protec-
Art. 2. - Les réseaux de radiomessagerie sur site fonctionnent tion. De ce fait, l’utilisateur ne doit pas occasionner de
sur les fréquences attribuées à cet usage. La puissance gênes à d’autres utilisateurs autorisés et ne bénéficie pas
d’émission, le type et la hauteur d’antenne doivent être de la garantie de la disponibilité d’une fréquence. 
choisis de manière à ne couvrir que la zone de service
limitée au domaine privé concerné.  Art. 5. - Le directeur général de l’Autorité est chargé de
l’exécution de la présente décision, qui, après son homo-
Art. 3. - Les réseaux de radiomessagerie sur site ne doivent logation par le ministre chargé des télécommunications,
pas permettre la connexion directe à un réseau ouvert sera publiée au Journal officiel de la République fran-
au public ; seuls les échanges par l’intermédiaire d’un çaise. 
équipement terminal de type autocommutateur d’entreprise
sont admis. La connexion de réseaux de radiomessagerie Fait à Paris, le 18 février 1998. 
à un autre réseau indépendant doit être autorisée au titre Le président, 
de la licence du réseau indépendant concerné.  J.-M. Hubert 

Le 29 juin 2017 
JORF n°85 du 12 avril 1994
Arrêté du 28 mars 1994 modifiant l’arrêté du 13 novembre 1987 modifié portant autorisation
d’exploitation de services de radiomessagerie unilatérale 
NOR: INDP9400413A

Le ministre de l’industrie, des postes et télécommunications Ces messages peuvent être:


et du commerce extérieur,
Vu ... - un simple signal sonore (bip);
...
Arrête : ... - un message numérique;
...
CAHIER DES CHARGES  - un message alphanumérique.
RELATIF A L’AUTORISATION
D’ETABLISSEMENT  Les types de services proposés s’appuient sur des réseaux
D’UN RESEAU DE RADIOMESSAGERIE conformes aux normes et spécifications POCSAG et
UNILATERALE PUBLIQUE Eurosignal, définies au chapitre IV du présent cahier des
... charges.

CHAPITRE Ier  1.2. Caractère intuitu personae de l’autorisation 


Nature et caractéristiques 
L’autorisation est strictement personnelle à l’exploitant
1.1. Objet du service  et ne peut être transférée à un tiers, sauf autorisation du
ministre chargé des télécommunications.
Les services de radiomessagerie unilatérale publique mis
en oeuvre par le titulaire de l’autorisation permettent Toute modification ultérieure apportée à la composition
l’envoi de messages à destination d’un abonné mobile du capital de l’exploitant est communiquée au ministre
disposant d’un récepteur approprié, lorsqu’il est dans la chargé des télécommunications. En cas de modification
zone de couverture du réseau depuis un terminal télé- substantielle, l’exploitant en demande, un mois au préalable,
phonique ou télématique relié au réseau téléphonique l’autorisation au ministre chargé des télécommunications.
commuté public national (R.T.C.P.), qui l’achemine La demande est réputée acceptée tacitement à défaut de
jusqu’au réseau de l’exploitant. réponse dans un délai d’un mois. ‹

R adio PRO connection • 25 • juin 2017


Dossier Pocsag
Radio PRO Connection - eRevue PMR

1.3. Couverture radioélectrique du territoire  3.2. Neutralité 

La couverture radioélectrique de chacun des réseaux L’exploitant garantit que son service est neutre vis-à-vis
propres de l’exploitant visés par le présent cahier des du contenu des informations transmises sur son réseau.
charges est nationale. La couverture du territoire est, a
minima, de 60 p. 100 de la population nationale au 1er
janvier 1995. CHAPITRE IV 
Normes et spécifications 

CHAPITRE II  4.1. Equipements radioélectriques 


Permanence, qualité et disponibilité 
Les récepteurs de radiomessagerie destinés à être connectés
2.1. Permanence et continuité du service  au réseau de l’exploitant sont soumis à l’agrément confor-
mément à l’arrêté du 21 septembre 1992 fixant les procé-
Le service défini au paragraphe 1.1. du présent cahier dures d’agrément simplifié et de déclaration de certaines
des charges est opérationnel de façon continue, 24 heures catégories d’équipements terminaux de télécommunications;
sur 24, y compris les samedis, ils doivent, à tout moment, être conformes au type agréé.

dimanches et jours fériés. Sa qualité ne devra notamment L’exploitant ne peut s’opposer à la connexion, à son
pas être affectée par la panne simple d’un équipement, réseau, d’un équipement terminal agréé dans les conditions
à l’exclusion d’une panne du terminal émetteur ou récepteur, définies au précédent alinéa dès lors que son agrément
ou d’une interruption des réseaux de télécommunications autorise une utilisation indifférente et sans restriction
desservant les équipements. sur l’ensemble des réseaux.

L’exploitant doit prendre les dispositions nécessaires Les récepteurs associés au service exploité par le titulaire
pour que cette permanence soit assurée et que les de l’autorisation doivent respecter les normes internationales
défaillances du système dégradant la qualité du service suivantes:
pour l’ensemble ou une partie des clients soient éliminées
dans les délais les plus brefs. POCSAG:

Le type de code utilisé (POCSAG) est défini dans l’avis


2.2. Disponibilité  C.C.I.R. 584.

La probabilité d’échec propre au réseau de l’exploitant Le code et le format utilisés des récepteurs fonctionnant
lors de l’envoi d’un message, par manque d’équipements dans les bandes à 87 MHz correspondent au code C.C.I.R.
disponibles (y compris les canaux radioélectriques), no 1 décrit dans l’avis 584 du C.C.I.R. Les développements
demeure inférieure à 2 p. 100. pour adapter cette spécification à un usage dans le réseau
conforme à la recommandation T/R 20-01 de la C.E.P.T.
doivent être conformes à un protocole d’échange (interface
2.3. Performances techniques  Air) que l’exploitant rendra public,

Selon le type de message, celui-ci doit être acheminé vers ainsi que ses éventuelles modifications ultérieures.
son destinataire dans les délais précisés au C.C.T.P.
CHAPITRE III  L’exploitant garantit que l’accès au protocole et ses éven-
Confidentialité et neutralité  tuelles modifications est assuré, sous sa responsabilité,
de manière non discriminatoire, à toute personne qui en
3.1. Confidentialité  fait la demande.

L’exploitant prend les mesures propres à assurer la protec- La description du protocole ainsi que ses modifications
tion et la confidentialité des informations nominatives sont communiquées par l’exploitant au directeur général
qu’il détient, qu’il traite ou qu’il inscrit sur le module des postes et télécommunications du ministère chargé
d’identification des abonnés dans le respect des dispositions des télécommunications.
de la loi no 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique,
aux fichiers et aux libertés. Il n’est pas autorisé à utiliser Eurosignal:
le fichier de ses abonnés à d’autres fins que celles carac-
térisant le traitement soumis à la C.N.I.L., en application Les récepteurs associés au service Eurosignal faisant
de la loi susvisée. l’objet de l’autorisation sont conformes à la recomman-
dation T/R 20-01 de la C.E.P.T.

R adio PRO connection • 26 • juin 2017


Dossier Pocsag
Radio PRO Connection - eRevue PMR

4.2.Autorisation de connexion à des réseaux fixes  5.1.3. Eurosignal 

Avant d’être connectées au réseau téléphonique commuté Canal 1: 87,290 MHz 4 kHz, 7,5 kHz;
public (R.T.C.P.), au réseau numérique à intégration de
service (R.N.I.S.) ou aux autres réseaux de transmission Canal 2: 87,315 MHz 4 kHz, 7,5 kHz;
de données autorisés, les interfaces entre les réseaux Canal 3: 87,340 MHz 4 kHz, 7,5 kHz;
POCSAG et Eurosignal et ces réseaux doivent faire l’objet Canal 4: 87,365 MHz 4 kHz, 7,5 kHz;
d’une autorisation de connexion délivrée par la direction
générale des postes et télécommunications du ministère Canal 5: 87,390 MHz 4 kHz, 7,5 kHz;
chargé des télécommunications. Canal 6: 87,415 MHz 4 kHz, 7,5 kHz;
Canal 7: 87,440 MHz 4 kHz, 7,5 kHz;
CHAPITRE V  Canal 8: 87,465 MHz 4 kHz, 7,5 kHz.
Fréquences 
Seul le canal 5 est utilisé pour des émissions de messages
5.1. Fréquences utilisables  conformes à la fois aux normes et spécifications POCSAG
et Eurosignal.
Les canaux simplex pour l’exploitation des services aux
normes POCSAG et Eurosignal sont les suivants:
5.2.Conditions d’utilisation 

5.1.1. Fréquences hautes Alphapage  Sur proposition de l’exploitant, le ministre chargé des
télécommunications assigne les fréquences après avis
Canal 1: 466,025 00 MHz, toute France; favorable de la Commission d’assignation des fréquences
(C.A.F.) du Comité de coordination des télécommuni-
Canal 2: 466,050 00 MHz, toute France; cations (C.C.T.).
Canal 3: 466,075 00 MHz, toute France;
Canal 7: 466,175 00 MHz, toute France; L’exploitant demande l’accord de la Commission d’étude
de la répartition géographique des stations radioélectriques
Canal 8: 466,206 25 MHz, toute France; (Coresta) préalablement à la mise en service de tout
Canal 9: 466,231 25 MHz, toute France; émetteur ou récepteur fixe. Cette demande est effectuée
466,575 00 MHz, Paris. par l’intermédiaire du directeur général des postes et télé-
communications du ministère chargé des télécommuni-
cations.
La puissance apparente rayonnée des émetteurs ne pourra
pas excéder, pour ces canaux, 300 watts. Les canaux des fréquences basses, tels que définis au
chapitre 5.1 du présent cahier des charges, seront remis
à disposition du directeur général des postes et
5.1.2. Fréquences basses Alphapage  télécommunications dès que les modifications relatives
à l’infrastructure du réseau Alphapage, que le cahier des
Canal 1: 456,025 00 MHz, toute France; clauses techniques particulières invite à mettre en oeuvre,
Canal 2: 456,050 00 MHz, toute France; auront été réalisées au cours de l’année 1995, selon les
modalités précisées au C.C.T.P.
Canal 3: 456,075 00 MHz, toute France;
Canal 7: 456,175 00 MHz, toute France; 
Canal 8: 456,206 25 MHz, toute France; 5.3. Coordination aux frontières 
Canal 9: 456,231 25 MHz, toute France; L’utilisation du spectre radioélectrique par les pays limi-
456,575 00 MHz, Paris. trophes peut rendre certains canaux indisponibles en
France pour les réseaux de radiomessagerie unilatérale,
Ces fréquences basses utilisées lors du déploiement du publique, terrestre de l’exploitant.
réseau Alphapage pour des liaisons d’infrastructure seront
progressivement remises à disposition du directeur général La coordination internationale de répartition du spectre
des postes et télécommunications à compter du 1er janvier radioélectrique,
1995. Les modalités précises de ce transfert seront précisées
au C.C.T.P. avec les pays limitrophes, est menée sous l’autorité du
directeur général des postes et télécommunications du
ministère chargé des télécommunications, en concertation
avec l’exploitant. ‹

R adio PRO connection • 27 • juin 2017


Dossier Pocsag
Radio PRO Connection - eRevue PMR

CHAPITRE VI  l’exploitant acquitte au titre de l’utilisation du spectre


Défense nationale et sécurité publique  radioélectrique,

6.1. Exigences particulières  au 1er janvier de chaque année, la somme de 300 000 F
par canal simplex mis à sa disposition, comme défini au
L’exploitation du service par le titulaire de l’autorisation paragraphe 5.1.1 du présent cahier des charges.
ne doit en aucune façon gêner l’Etat dans l’exercice des
prérogatives en matière de défense nationale et de sécurité Pour l’utilisation du canal de fréquence centrale
publique. 466,575 00 MHz, qui n’est disponible qu’en Ile-de-France,
la redevance est de 60 000 F par an.
En cas de nécessité, l’exploitant se conforme aux dispositions
prescrites par les autorités judiciaires, militaires ou de L’exploitant est exempté jusqu’au 1er janvier 1997 du
police, ainsi que par le ministre chargé des télécommu- paiement d’une redevance annuelle rétribuant l’usage du
nications. spectre hertzien pour les canaux 1, 2, 3, 4, 6, 7, 8 définis
au paragraphe 5.1.3 du présent cahier des charges.
Le cas échéant, le service peut être partiellement ou entiè-
rement interrompu sur ordre de l’autorité publique impo- La redevance annuelle pour le canal 5 défini au paragraphe
sant la suspension des émissions radioélectriques dans 5.1.3 est de 300 000 F.
les conditions fixées par la législation et la réglementation
en vigueur, et notamment l’ordonnance no 59-147 du 7
janvier 1959 portant organisation générale de la défense CHAPITRE VIII
et le décret no 93-1036 du 2 septembre 1993. Contribution à la recherche, 

6.2. Cryptologie 

Conformément à l’article 28 de la loi no 90-1170 du 29


décembre 1990 sur la réglementation des télécommuni-
cations et au décret no 92-1358 du 28 décembre 1992, Fait à Paris, le 28 mars 1994.
l’exploitant se conforme aux dispositions relatives à la
fourniture, Pour le ministre et par délégation: 
Le directeur général des postes 
l’exportation ou l’utilisation de moyens ou de prestations et télécommunications, 
de cryptologie. B. LASSERRE

Dans ce cadre, il effectue les déclarations préalables ou,


le cas échéant,
demande l’autorisation préalable du Premier ministre
conformément aux exigences des dispositions susvisées.

CHAPITRE VII 
Redevances et contributions financières 

7.1.Contributions aux frais de gestion 

L’exploitant acquitte, au 1er janvier de chaque année,


une contribution annuelle d’une somme de 100 000 F,
au titre des frais de gestion de la présente autorisation.

7.2.Contributions de mise à disposition des canaux 

A compter de la date de publication du présent arrêté au


Journal officiel de la République française, et pendant
toute la durée de l’autorisation,

R adio PRO connection • 28 • juin 2017


Dossier Pocsag
Radio PRO Connection - eRevue PMR
Dans le domaine de la radiomessagerie, e*Message offre, en France, un
service spécifique. Grâce à sa couverture métropolitaine - qui constitue
un atout déterminant - c’est un outil très apprécié de clients qui ne
souhaitent pas, ou ne peuvent pas investir dans des infrastructures et
donc d’émetteurs Pocsag… Il appartiendra à chacun de choisir un service
ainsi qu’un abonnement adapté à ses exigences…

e*Message :
l’atout d’un réseau
national
On rappellera qu’e*Message a repris 98% de la population en France (hors années montre que les fréquences em-
en 2000, les activités radiomessagerie Corse) ! Ces émetteurs sont reliés ployées ne sont sujettes à perturbation
de FTMR (France Télécom). La entre eux grâce à des liaisons par de la part d’émissions sur d’autres
société se présente officiellement satellites. Le réseau bénéficie d’un fréquences que de façon rarissime.
comme suit : “Opérateur national en contrôle permanent et automatique Les rares cas ont tous été corrigés en
télécommunications mobiles, de son infrastructure. Dès qu’une collaboration avec l’ANFR. Le réseau
e*Message France propose des anomalie est détectée, si nécessaire de radiomessagerie d’e*Message fait
services de communications basés des équipes techniciens peuvent se figure d’exemple pour ses fidèles clients.
sur le réseau Alphapage, dont elle est rendre dans les plus brefs délais sur La qualité du service offert est plé-
propriétaire et des solutions inno- le site afin d’y intervenir. biscitée avec une disponibilité du
vantes adaptées à chaque besoin réseau constatée de 99,8%. Pas ques-
client”. A noter que ses services tion pour ce système de connaître la
sont commercialisés en France moindre indisponibilité ou saturation
sous les noms d’Alphapage pour comme cela survient inévitablement
le réseau et d’e*xpresso pour les sur les réseaux GSM des opérateurs,
abonnements à des services de lorsque se produit un quelconque évé-
radiomessagerie. nement de grande ampleur, de type
catastrophe naturelle ou attentat !
UNE COUVERTURE UHF
METROPOLITAINE
L’infrastructure métropolitaine
d’e*Message repose sur près de
500 émetteurs UHF très puissants
implantés sur autant de points
hauts. Ils bénéficient du formi-
dable maillage de sites privilégiés
avec notamment d’imposants
pylônes montés à l’époque par
TDF et supportant également des
relais de télévision numérique
terrestre. Ces émetteurs Pocsag, dont PERFORMANCES
la puissance d’émission standard E*Message bénéficie de l’exclusivité
atteint soixante dix watts, opèrent de certaines fréquences : les récepteurs
en UHF sur des fréquences simplex sont calés sur une seule fréquence et
attribuées depuis l’origine par n’ont pas à scanner toute une bande.
l’ARCEP (Autorité de Régulation Cela permet aux clients de disposer
des Communications Electroniques de récepteurs plus sensibles aux mes-
et des Postes) dans la bande des 466 sages envoyés et de bénéficier d’une
MHz. La couverture remarquable meilleure qualité de réception. L’ex-
avancée par e*Message avoisine les périence de e*Message depuis plusieurs

R adio PRO connection • 29• juin 2017


Dossier Pocsag
Radio PRO Connection - eRevue PMR

et de l’avènement des composants nement spécifique. Des fonctions


CMS, tout en offrant une sensibilité nouvelles qui permettent à la personne
encore améliorée. Parmi les appareils bipée de confirmer que le message a
commercialisés par e*Message, on été bien reçu, ou de donner par
retrouve des pagers provenant des exemple un délai d’intervention, mais
gammes produites sous les marques aussi de retourner automatiquement
TPL, Scope, Oelmann Elektronik et sa position GPS extrêmement précise.
Daviscomms. Ces bips offrent, pour
les modèles les plus sophistiqués PAS SEULEMENT DE LA
RADIO MESSAGERIE
Le réseau Alphapage
d’e*Message via son service
e*xpresso ne se cantonne pas
à la transmission de messages
urgents alphanumériques sur
des pagers à destination de ses
abonnés, dont bon nombre de
professionnels de l’astreinte et
de l’urgence (SAMU, pompiers,
sites SEVESO, centrales
nucléaires, dépanneurs, ..). Son
réseau métropolitain peut égale-
ment piloter diverses applica- ‹

Autre particularité très at-


tractive, le délai moyen
constaté pour l’achemine-
ment d’un message est de
seulement 20 secondes ! En
outre, l’accès aux services de
radiomessagerie e*Message
ne connaît pas les contraintes
des terminaux GSM qui sont
souvent proscrits dans cer-
tains environnements,
comme les salles informa-
tiques, les centres hospitaliers,
les zones industrielles ATEX, …
comme le Birdy3G, les dernières avan-
UNE GAMME DE PAGERS cées technologiques comme le GPS
E*Message commercialise une gamme intégré ou la faculté d’envoyer des
de pagers UHF 466 MHz modernes messages pré-enregistrés en réponse
fabriqués par les principaux leaders (mais pas en phonie), via les réseaux
du marché. Techniquement, ces appa- GSM/GPRS. Ce qui nécessite d’y
reils ont bénéficié de la miniaturisation intégrer une carte SIM et un abon-

R adio PRO connection • 30


• juin 2017
Dossier Pocsag
Radio PRO Connection - eRevue PMR

Carte de Couverture

R adio PRO connection • 31


• juin 2017
Dossier Pocsag
Radio PRO Connection - eRevue PMR

tions comme le déclenchement à pour les sites sensibles, e*siréne sert


distance de sirènes d’alerte, d’éoliennes, à déclencher à distance des alarmes
d’alarmes, … Ces dernières sont sonores via le réseau e*Message. Le
dénommées e*contact, e*sirène, système comprend un coffret spécial
e*prevent, e*display, e*school, ou étanche monté à proximité de la sirène.
encore ISYS (déjà présentée dans un Pour sa part, e*prevent est une
Cahier Pro). e-Message peut aussi variante des systèmes de protection
réaliser des remontées d’alarme (télé du travailleur isolé classiques (PTI).
transmetteur, logiciel de gestion des Avec e*display, des messages transmis
astreintes, …). Le grand public l’ignore via le réseau Alphapage apparaîtront
souvent, mais ce réseau est également sur de grands panneaux d’affichage
utilisé par certains fabricants pour lumineux. Il pourront prendre place
transmettre régulièrement et en toute en bordure des routes, à l’entrée d’un
fiabilité des infos à des stations météo site industriel sensible, dans un établis-
personnelles… sement recevant du public, …
Quant à e*school, c’est un outil qui
APPLICATIONS VARIEES se trouve proposé aux écoles et établis-
Avec e*contact, les messages courts sements scolaires afin de renforcer
seront envoyés à un ou plusieurs leur sécurité, dans le cadre du Plan
pagers, directement depuis un logiciel Particulier de Mise en Sûreté.
installé sur un PC ou même à partir
d’un smartphone. On peut créer des ABONNEMENTS En métropole, les émetteurs Pocsag d' e*Message
sont reliés entre eux grâce à des liaisons par
fiches de contact, ainsi que des La plupart des services sont accessibles satellites.
messages prédéfinis. Conçu pour les par abonnement mensuel avec dis-
sites SEVESO et plus généralement tinction selon la zone de couverture. sage. L’option Liberté assure l’envoi
Celle-ci pourra être na- de messages par email ou via un site
tionale ou régionale. web dédié. Quant à e*contact, cette
Diverses options peu- solution logicielle permet d’enregistrer
vent être souscrites, une liste de contacts et des messages
comme par exemple prédéfinis afin de les transmettre di-
une boîte mail en ligne rectement depuis un ordinateur ou
avec archivage des mes- même un Smartphone. On signalera
sages reçus. La version le cas particulier de Tatoo, un autre
standard implique de service e*Message destiné au grand
téléphoner à une opé- public. Ce service fonctionne sans
ratrice lorsque l’on dé- abonnement et n’implique que l’achat
sire envoyer un mes- du récepteur Tatoo e*Message. Il est
facturé au message envoyé, et nécessite
Exemple, d'un émetteur Pocsag
UHF Motorola d'e*Message
impérativement de passer par la voie
implanté sur un point haut téléphonique afin de joindre une opé-
normand de TDF, logé dans une ratrice e*Message. n
armoire étanche extérieure.

R adio PRO connection • 32


• juin 2017
Dossier Pocsag
Radio PRO Connection - eRevue PMR
Nous avons profité d’un déplacement des techniciens de la société BLS au
SAMU de la Somme, à Amiens, pour découvrir le nouveau système d’alerte
des personnels du SMUR en cours de finalisation. Bruno Lapierre, le docteur
Christophe Boyer, responsable du SMUR d’Amiens & adjoint à la direction du
Samu 80, ainsi que Pascal Tourbier, correspondant de la DSI pour le Samu
80, nous ont présenté en détail, ce système de recherche de personnes qui
devrait encore améliorer la réactivité des urgentistes de la Somme.
Garage du Samu 80

Reportage

Nouveau système d’alerte


au SAMU 80
Dans une salle de régulation ultra
moderne située au CHU Amiens Sud,
le SAMU 80 dispose des toutes
dernières technologies. Les postes de
travail du médecin régulateur et des
opérateurs permanenciers sont dotés
de plusieurs écrans informatiques.
Des logiciels spécifiques permettent
de gérer le plus efficacement possible
les appels téléphoniques et d’envoyer
au plus vite les secours adaptés à la
détresse traitée par téléphone. Un
des écrans est d’ailleurs réservé aux
liaisons radio. Il suffit de cliquer sur
la case adéquate pour sélectionner Opérateur permanencier devant son poste de travail à trois écrans
une voie radio : trois talk-groups
ANTARES, la 150 Analogique ou dernière. Pour cela il dispose d’un vulgaires récepteurs, car ces dernières
la VHF AIR. Lorsqu’une équipe nouveau réseau d’alerte, reposant années ils ont considérablement
SMUR doit être envoyée sur place, sur des récepteurs de poche individuels évolués. Les urgentistes d’Amiens ou
il appartient à l’opérateur qui gère surnommés bips ou pagers. On le de l’un des quatre autres centre hospi-
l’intervention de déclencher cette verra, ceux-ci sont bien plus que de taliers du département 80 munis d’un
SMUR, seront ainsi alertés et envoyés
sur place.
LE BIRDY 3G
Le choix du SAMU 80 s’est porté
sur le pager Birdy 3G. Cet appareil
de toute dernière génération - classé
“haut de gamme” - reçoit bien sûr
les alertes transmises par le réseau
Pocsag, mais pas seulement ! Il
renferme en effet également une
platine GPRS associée à une carte
SIM. Ainsi, le pager offre la faculté
supplémentaire de recevoir une alerte
via le réseau GSM (Orange en l’oc-
currence) et son possesseur a la possi-
bilité d’envoyer certaines données en
réponse : notamment un acquittement,
signaler une indisponibilité tempo-
Ecran "Médias de communication"

R adio PRO connection • 34


• juin 2017
Dossier Pocsag
Radio PRO Connection - eRevue PMR

raire, … Il peut également transmettre


un signal de détresse, via le réseau
GPRS en cas d’agression par
exemple… Autre fonction prévue par
ce bip de nouvelle génération: il est
capable de se comporter comme un
système PTI, c’est à dire de lancer
une alarme en cas de perte de verti-

Ecran "Gestion de l'intervention"

Ecran "Gestion de l'intervention avec géolocalisation" Les différentes antennes du Samu 80 sur le pylône

calité et de mouvement (malaise, par


BIRDY 3G : UN PAGER ULTRA MODERNE exemple). Le Birdy 3G intègre, en
outre, un module GPS seulement
Le Birdy 3G est un récepteur Pocsag et GSM développé et fabriqué par TPL Systèmes. actif en outdoor susceptible de trans-
Commercialisé depuis 2009, il peut répondre à 128 adresses. Son affichage à mettre le positionnement précis de
couleurs multiples permet d’en affecter à différentes adresses… Bénéficiant d’une son porteur. Avec ce modèle, son
étanchéité renforcée aux éclaboussures & à la poussière, ainsi qu’aux chocs, sa constructeur offre donc un pager
robustesse est fortement appréciée. Disponible sur pas moins de 15 gammes de ultra moderne, qui dépasse largement
fréquences VHF & UHF, il répond à tous les types de besoins. Grâce à son module les possibilités des bips traditionnels !
GSM 2G-3G, il intègre une fonction d’acquittement automatique à la réception d’un
message Pocasg. Il peut également recevoir des messages transitant par le réseau L’INFRASTRUCTURE
de l’opérateur GSM (mode M2M ou SMS). Le module GPS activable ou non, procure Le réseau d’alerte du SAMU 80 bap-
une localisation outdoor et mémorise tisé “SAMU 80 PAGING” repose
la dernière validée. A noter que le Birdy sur une infrastructure de cinq sites
3G intègre un module de suivi de dispo- émetteurs Pocsag, car ce département
nibilité “Dispobip” lié aux systèmes dispose de cinq hôpitaux possédant
d’alertes indiquant l’état de disponibilité un SMUR. Le principal, qui est aussi
opérationnelle (que le porteur peut le plus important, se trouve bien sûr
changer). Par le biais du logiciel passe- au CHU Amiens Sud. S’y ajoutent
relle “Birdy III”, ce pager s’intègre aisé- CH Abbeville, CH Doullens, CH
ment dans un logiciel d’alerte. Enfin, Montdidier & CH Péronne. Chacun
il offre la faculté de lancer un appel de ces cinq hôpitaux héberge donc
SOS géolocalisé ainsi qu’une alarme un émetteur Pocsag. L’installation
de type PTI. n type (voir photos) prend place dans ‹
Pager Birdy III en test 

R adio PRO connection • 35


• juin 2017
Dossier Pocsag
Radio PRO Connection - eRevue PMR

L'antenne intérieure de secours

DIFFICULTES TECHNIQUES
DU RESEAU 3G
Lors des premiers essais des bips
Birdy 3G, l’alerte via les émetteurs
Pocsag s’est montrée très fiable et
Emetteur Pocsag de secours
intégré dans une armoire
efficace. Dès qu’un émetteur veut
déclencher un bip, l’acheminement
Raccordement des câbles coaxiaux équipés d'éclateurs
ANTARES et une antenne VHF pour du message est correct et s’affiche
la base VHF AIR calée sur la fré- sur le ou les destinataires. Par contre,
quence SAMU Air-Sol (122,975 il est rapidement apparu que les bips
MHz). Un émetteur Pocsag de se- Birdy 3G éprouvaient des difficultés
cours, monté dans une armoire stan- à se connecter au réseau d’Orange
dard (voir photo), identique à celui (les cartes SIM étaient abonnées à
des quatre autres sites, est installé un cet opérateur). Ce qui résultait de
peu plus bas. Il est associé à une an- l’environnement bétonné et de la posi-
tenne intérieure (voir photo). tion de la salle de régulation au RDC.
Une solution avait été obtenue en
CHOIX DE LA BANDE UHF ajoutant un boîtier de type Femtocell
Les systèmes de recherche de afin d’améliorer la couverture GSM
personnes peuvent opérer sur de dans cette zone difficile. Mais, il a
multiples bandes de fréquences, dont fallu bien vite déchanter, car les bips
certaines comme pour les pompiers ne parvenaient pas tous à se connecter.
sont spécifiques. A cet effet, les fabri- L’explication a été trouvée : la capacité
cants de pagers les déclinent en autant d’un boîtier Femtocell est trop limitée
de modèles : notamment 85, 170, 446,
466 MHz, … En l’occurrence, pour Détail des équipements dans l'armoire
les équipes SMUR se trouvant basées
dans des locaux imposants, bétonnés,
avec une salle de régulation souvent
Baie technique "Radio + Emetteur Pocsag" située au RDC, la meilleure pénétra-
tion des ondes radio est obtenue sur
un petit coffret Legrand (Marina 300 les fréquences hautes. Le choix de
x 400). Il renferme un émetteur Poc- BLS s’est donc résolument porté sur
sag, une alimentation 220-12 volts et la bande UHF. Comme il y existe
une interface IP. En effet, ces émet- deux fréquences d’usage libre 446,475
teurs sont pilotés et reliés entre eux & 446,525 MHz (sans redevance,
par une liaison informatique. L’en- mais sans protection non plus contre
semble est raccordé à une antenne les brouillages) dédiées à la recherche
extérieure bien dégagée : une Procom de personnes, l’une de celles-ci a été
CXL70LW/h ou équivalent. Selon retenue après tests. Certes, une instal-
la configuration des lieux, soit elle lation d’un industriel voisin utilise
sera fixée sur un petit mât, soit elle elle aussi un système de recherche de
sera érigée sur un pylône. Particularité personnes & de radiomessagerie sur
du CHU Amiens Sud, il dispose d’un cette même bande, mais ils ne se
émetteur Pocsag principal intégré perturbent pas. Pour cela la puissance
dans une baie radio (voir photo) d’émission est limitée à 5 watts (ce
monté dans un local en terrasse au qui se montre largement suffisant
dessus duquel est dressé un mât vidéo pour ce type d’application) et les
(voir photo). L’antenne UHF Pocsag antennes sont placées de manière à
voisine trois autres antennes UHF se gêner le moins possible.

R adio PRO connection • 36


• juin 2017
Dossier Pocsag
Radio PRO Connection - eRevue PMR
Tableau interactif de gestion des moyens dans la
salle de régulation du SAMU 80 d'Amiens

Baie technique gestion informatique Samu, dont le


Pocsag avec l’équipement informatique  

et il suffisait que des possesseurs de accès. Désormais, les cartes Sim


téléphones portables évoluant en travaillent avec Vodaphone. Les bips
régulation ou aux abords directs se sont considérés comme étant en
connectent spontanément dessus (cela roaming et ils peuvent s’inscrire chez
s’effectue automatiquement) pour n’importe quel opérateur. On bénéficie
que les ressources trop limitées soient donc de la meilleure couverture GSM
saturées. La nouvelle solution retenue possible en permanence, sous réserve
va consister à ajouter d’autres boîtiers qu’il y en ait au moins une…
Femtocell et à les réserver exclusive-
ment aux bips en verrouillant leurs BLOCS CHARGEURS
La flotte de bips Birdy 3G du SAMU
80, comprend rien qu’à Amiens pas
moins d’une soixantaine d’exem-
plaires. On devine aisément l’indes-
criptible fouillis que représente le ‹

Equipier SMUR 80, dans le garage, avec son bip

Test d'appel d'un équipier Samu


sur un bip Birdy III

R adio PRO connection • 37


• juin 2017
Dossier Pocsag
Radio PRO Connection - eRevue PMR

Les chargeurs des bips entassés en fouillis

regroupement approximatif sur une garde. A Amiens, près de 200 per- à l’équipe de jour et à l’équipe de
table des soixante chargeurs indivi- sonnes se relayent pour le faire tour- nuit. Chaque bip est attaché à son
duels. Même en employant des prises ner. Le SAMU qui fonctionne 24 h propre code barre. Chaque personnel
USB reliées à des boîtiers à cinq prises, sur 24, est activé par une équipe de possède une carte d’identification
cela n’était absolument pas satisfaisant jour ( 3 médecins, 1 pédiatre, 5 infir- avec un code barre personnel. Lors-
(voir photo) et posait problème à miers, 5 ambulanciers, 1 pilote, 1 co- qu’il prend son service, en passant
cause de l’enchevêtrement des cordons pilote, 2 puéricultrices) et une équipe sa carte puis un bip devant le lecteur
d’alimentation et des chargeurs de nuit (2 médecins, 1 pédiatre, 4 in- de Code Barre, chaque urgentiste du
disposés en vrac. Les techniciens de firmiers, 4 ambulanciers, 1 pilote et SAMU enregistre son identification
BLS ont songé à une solution inspirée 1 copilote). S’y ajoutent des personnels associée à celle du bip qu’il conservera
des blocs chargeur de groupe conçus en formation (car Amiens est un sur lui. Sur le grand tableau mural
pour les flottes de portatifs. Ils ont Centre Hospitalier Universitaire) qui de situation des personnels, on sait
réalisé un prototype encore modifié doivent eux aussi disposer d’un bip. en salle de régulation, si chaque équi-
et personnalisé sur place (voir photo) Les deux blocs chargeurs de groupe pier se trouve en intervention ou bien
qui était justement apporté et installé seront donc attribués, respectivement disponible. n
lors de ce reportage. Ce dernier adopte
les dimensions du plateau d’une des
deux armoires basses de la salle de
régulation contenant des plans de
sites sensibles et d’axes autoroutiers
du département. Un grand coffret
en bois intégrant trois rangées de dix
chargeurs a été ainsi fabriqué. Les
chargeurs individuels ont été fixés
par deux des quatre vis de leur socle
(donc par en dessous) sur le panneau
de bois. Les raccordement électriques
ont été soudés directement à l’intérieur
des chargeurs et les fils regroupés
dans des goulottes. Une alimentation
5 volts de 40 Ampères a été montée
à l’intérieur du coffret et reliée à un
cordon secteur. Un système (voir
photo) qui a été unanimement Dernières modifications du rack chargeur "BLS"
apprécié des responsables du SAMU Le nouveau "rack chargeur BLS" en place avec ses bips, sur l'armoire
de la Somme. Un second bloc char-
geur sera réalisé et il viendra prendre
place à côté de l’autre, en salle de
régulation à Amiens.
GESTION BIPS &
PERSONNELS PAR CODES
BARRES
Astucieuse la solution de Telecom
Exos retenue par le SAMU 80 pour
identifier ces bips et les utilisateurs
et les associer entre eux durant une

R adio PRO connection • 38


• juin 2017
Dossier Pocsag
Radio PRO Connection - eRevue PMR

Garage du Samu 80

Equipier SMUR 80 en attente d'un


déclenchement d'intervention

R adio PRO connection • 39


• juin 2017
Marine
Radio PRO Connection - eRevue PMR
A bord de tous les navires (de commerce ou de plaisance), les dernières avancées technologiques liées à
l’électronique & à l’informatique s’imposent. En fait, depuis l’arrivée du système ASN, c’est un formidable
bond en avant qui a été initié. Depuis, même les IoT sont présents à bord des bateaux de plaisance…

Electronique & informatique


renforcent la sécurité en mer
FONCTIONS NOVATRICES oublier l’amplificateur de pont, la corne
Les dernières générations de VHF de brume, l’enregistreur audio de la
Marines fixes sont systématiquement dernière communication radio, …
dotées de l’ASN. Les modèles destinés
aux plaisanciers possèdent également TRANSCEIVERS
La saison estivale débutant, nous avons maintenant un circuit GPS intégré. PROFESSIONNELS
jugé opportun de faire un large tour Ce qui supprime toutes les difficultés A côté des VHF Marines grand public
d’horizon dans le domaine de la marine de connexion avec le GPS du bord, (de classe “D”), existent des trans-
de commerce et de la plaisance où qui souvent étant lui même intégré ceivers dédiés à la marine commerciale
l’électronique et l’informatique asso- avec le sondeur. Or, parfois cela posait et donc destinés à des activités profes-
ciées, s’imposent de plus en plus. Certes, des problèmes de compatibilité et de sionnelles. On trouve des VHF ASC
depuis longtemps, les sondeurs, les standard de raccordement… Il arrivait de classe “A”, comme l’Icom GM
GPS & les VHF et HF marines, ainsi que d’anciens modèles ne possèdent 600, ce que signifie qu’elles fonction-
que les radars, les balises de détresse, pas les bonnes prises… Certaines VHF nent avec deux antennes et deux
les liaisons par satellites et les caméras sophistiquées offrent également un circuits autonomes d’émission récep-
de type Go Pro connectées, rempor- récepteur “AIS” incorporé dont la tion. Concrètement, les VHF de classe
tent un succès croissant tout en offrant lecture se révélera limitée, car dépen- “A” se transforment en relais auto-
des services de plus en plus perfec- dante de la taille du panneau d’affi- matique d’un appel de détresse
tionnés. Mais, ces dernières années, chage… Parmi les nouveaux services “ASN”. Pour les navires voués à
de nouveaux matériels, ou pour le proposés, généralement sur des modèles dépasser les limites des 60 milles et
moins de nouvelles fonctions, sont haut de gamme, figurent une liaison donc à effectuer de la navigation
apparus… Avec à la clé, de remar- Bluetooth servant à interconnecter la hauturière, un transceiver marine HF
quables améliorations pour la sécurité VHF marine de classe “D” avec un est souvent adopté. Comme l’Icom
des marins. Et ce, qu’il s’agisse de Smartphone afin de recevoir les appels GM 800, lui aussi doté d’un ASN de
professionnels de la mer (pêcheurs, téléphoniques ; ou encore une option classe “A”. Et ce, même si sont aussi
équipages des cargos, des tankers, balise de détresse individuelle de type
des porte-conteneurs, des paque- homme à la mer “MOB”, raccordée
bots,…) ou de plaisanciers ! au dispositif ASN de la VHF ; sans

R adio PRO connection • 40


• juin 2017
Marine
Radio PRO Connection - eRevue PMR
LA RÉGLEMENTATION
A ÉVOLUÉ
On rappellera que les VHF Marines portables
et fixes (dont l’emploi s’est considérablement
libéralisé, avec notamment la suppression
de la redevance) ont beaucoup évolué. Ainsi,
elles sont devenues des éléments majeurs
de sécurité pour les plaisanciers, qui à tort,
faisaient bien trop confiance à leurs téléphones
portables ! L’avènement du système “ASN”
tonalités audibles) se trouve envoyé désormais équipant de série toutes les VHF
à la fin de chaque émission lors du fixes, y a fortement contribué en renforçant
relâchement de la pédale PTT de la leur formidable efficacité en cas d’appel des
VHF Marine. A noter, que dans secours en mer. Il suffit au plaisancier en
l’éventualité d’une émission prolongée, difficultés de presser sur la touche de détresse
le signal sera émis au moins une fois (protégée par un petit capot rouge) de sa
par période de cinq minutes. Si l'ins- VHF Marine, pour que le CROSS compétent
tallation est équipée ASN, le signal connaisse instantanément le nom & l’im-
ATIS ne sera pas transmis lors d’un matriculation du navire concerné, son proprié-
appel (de détresse) lancé sur la voie taire, ainsi que sa position GPS. Ce qui permet
70. C’est l’ANFR qui délivre un de dépêcher des moyens adaptés et d’alerter
numéro ATIS à un bateau qui en a les bateaux les plus proches afin de lui porter
fait la demande. Ce numéro affecté assistance.
embarqués des moyens de commu- à un bateau devra être mémorisé sur
nication par satellites. Enfin, un émet- la VHF du bord, comme cela se fait DIVISION 240
teur récepteur AIS servant à visualiser pour le MMSI de l’ASN. Si l’équi- Côté réglementation, les choses ont évolué
le positionnement des autres navires pement radio se trouve transféré sur depuis le 5 mai 2015. Ainsi, la “Division
naviguant à proximité se montrera un autre navire, cela imposera de 240” a rendu obligatoire à dater du 1er janvier
précieux dans le brouillard notam- demander à l’ANFR d’attribuer un 2017 la présence d’une installation radio-
ment, tout comme le radar. nouveau code ATIS. LA électrique VHF fixe à bord des navires appar-
On précisera qu’un émet- VHF devra être repro- tenant à la catégorie semi-hauturière (navi-
teur-récepteur AIS nécessite grammée. gation jusqu’à soixante milles d’un abri). Ces
lui aussi d’être raccordé à derniers sont donc équipés, par conséquent,
une antenne VHF indépen- IoT EN MER du dispositif ASN. Pour leur part, les navires
dante… Pour la navigation Lors du Nautic qui s’est appartenant à la catégorie hauturière (navi-
fluviale, les installations tenu à Paris, Porte de gation au delà de soixante milles d’un abri),
radiotéléphoniques de bord, Versailles, en fin d’année doivent être dotés, en plus, d’une VHF Marine
fixes et portatives, doivent 2016, la sécurité s’est portative étanche, ainsi que d’une radio
être munies d’un système retrouvée braquée sous balise de localisation des sinistres “RLS”…
automatique d’identifica- les projecteurs des prin- En mer, les systèmes de radiocommunications
tion des émetteurs. cipaux spécialistes en constituent un maillon essentiel pour garantir
accessoires & en accas- la sécurité des personnes. Leur efficacité et
ATIS tillage ! Chacun présen- leur présence préventive sont reconnues de
Le dispositif ATIS (Automatic Trans- tait une large gamme de produits, tous les marins. n
mitter Identification System) réservé allant des VHF marines portatives
à la navigation fluviale (à ne pas & fixes, aux balises de détresse, en
confondre avec l’AIS ou avec l’ASN) passant par les récepteurs et trans- notamment AIS (voir photos), en
génère automatiquement un signal pondeurs AIS, les caméras, sans IoT. Et ce, via des raccordements
permettant d’identifier le navire. Ce compter les applications marines sur sans fil, notamment WiFi, avec des
signal (de type train rapide de dix tablettes et smartphones… Nous liaisons compatibles NMEA 0183 &
avons d’ailleurs été bluffés par l’ex- NMEA 2000… Autre exemple : le
traordinaire qualité d’affichage en bracelet Mob Seatags qui est un
couleurs des systèmes d’instruments système d’alerte en cas de chute à la
SAILMON, présentés et commer- mer. Le principe est simple : un émet-
cialisés en France par la société PST teur se trouve connecté à une appli-
(voir photo). Nous avons remarqué cation pour Smartphone. En cas
la présence de nouvelles générations d’homme à la mer, le Smartphone
de boîtiers interfaces permettant de vous alerte et indique le cap et la
métamorphoser certains appareils, distance à tenir pour le récupérer. n

R adio PRO connection • 41


• juin 2017
Associations
Radio PRO Connection - eRevue PMR
Quelques opérateurs radio de l’association normande ARGOS se sont
impliqués, fin mai, dans une opération visant à sécuriser une manifestation
rassemblant environ 5000 visiteurs, nombre pour lequel la Préfecture
avait imposé des mesures Vigipirate. Le responsable de la Fédération des
chasseurs qui organisait cette fête s’est félicité de la présence rassurante
de l’association et des moyens de radiocommunications mis en place,
afin de gérer d’éventuels imprévus…

Association radio “S.C.” Philippe au PC Radio

ARGOS sécurise la fête de


la chasse & de la nature
Deux VL radio d'ARGOS prêtes à partir

En Normandie, l’association ARGOS à tester ces derniers sur le terrain en les problèmes de circulation. Des
bénéficie d’un agrément de Sécurité condition normale d’utilisation. C’est dizaines de garde-chasse étaient mobil-
Civile de type “A5” (établissement et désormais chose faite. isés, ainsi que des gendarmes et des
exploitation des réseaux annexes et secouristes de la Croix Rouge. Il avait
supplétifs de transmissions) pour les NATURE DE LA MISSION été demandé à ARGOS de créer une
départements 76 & 14. Lors de son L’association avait été sollicitée par bulle radio couvrant les différents
engagement au PCO de Caudebec les autorités pour venir en aide aux secteurs de cette fête, d’y faire circuler
en Caux, en juin 2016, dans le cadre organisateurs de la grande Fête de quelques opérateurs piétons, de
de la fête de l’Aéronautique avec la chasse et de la nature, qui se tenait contrôler l’état de remplissage des
venue de la Patrouille de France, ses dimanche 21 mai à Belleville en Caux. trois parkings de stationnement, de
services rendus avaient été unanime- Plusieurs milliers de visiteurs étaient veiller au maintien d’un accès routier
ment appréciés des autorités. L’ab- attendus pour participer à cette mani- pour les éventuels secours (pompiers,
sence d’un parc de portatifs suscep- festation conviviale et entièrement Samu, …) et de gérer un PC afin de
tibles d’être prêtés en complément gratuite. Outre des stands mettant centraliser les infos en provenance
de ceux dont disposent les opérateurs en valeur diverses activités, des démon- de ces derniers, des deux patrouilles
ARGOS avait néanmoins été relevée. strations de chiens de chasse, des pédestres de gendarmes, ainsi que
Désormais, l’association est parvenue concerts de trompes, se déroulèrent des équipes de la Croix Rouge.
à y remédier. Le don, tout récent durant toute la journée. Sans compter
effectué par Icom France, de dix deux temps forts : la messe de Saint- LES MOYENS MIS EN ŒUVRE
portatifs VHF IC-F34 GT & GS en Hubert en plein air et le repas sous Compte tenu de la zone assez limitée
excellent état était venu grossir fort chapiteau. Trois parkings avaient été à couvrir, à savoir un rayon d’un kilo-
opportunément sa flotte de talkies- créés pour stationner correctement mètre environ, il n’y avait pas besoin
walkies pros VHF & UHF. Restait les véhicules des visiteurs et réduire de travailler avec un relais, mais en
simplex pour obtenir des liaisons radio
de qualité. Afin de bénéficier d’un
meilleur confort et surtout d’une
autonomie illimitée, le PC situé au
premier étage dans un des bureaux de
la Fédération n’a pas utilisé des
portatifs comme prévu au départ dans
un souci de simplification à l’extrême,
mais deux postes mobiles reliés à une
alimentation secteur (elle-même
secourue par une grosse batterie). La
station était reliée à deux antennes
extérieures montées (sans dégagement
particulier) sur un trépied posé à même
le sol de la terrasse du bâtiment. Une
fréquence simplex VHF, ainsi qu’une
autre en UHF étaient utilisées.
Détail des installations radio au PC

R adio PRO connection • 42


• juin 2017
Associations
Radio PRO Connection - eRevue PMR

La fréquence UHF sur laquelle était


calé le poste Icom IC-F6022 (lui aussi
donné par Icom France), étant réservée
à des liaisons concernant la voie d’accès
des éventuels véhicules de secours.
Philippe qui tenait le PC, disposait
également d’un portatif IC-F34GS
calé sur la fréquence VHF tactique
des secouristes de la Croix Rouge (il
est lui même opérateur radio CRF),
ainsi que d’un portatif VHF Air suscep-
tible de permettre une liaison avec
l’hélicoptère “DRAGON 76” de la
Sécurité Civile dans l’éventualité de
Les deux antennes du PC
l’évacuation d’une victime. Une “DZ”
avait d’ailleurs été prévue au cas où… rivaient pour certains à leurs limites. pathique organisateur. Pour les opéra-
Outre leurs téléphones portables, les Les deux patrouilles de la Gendarmerie teurs d’ARGOS cela a été l’occasion
organisateurs disposaient également ont été également munies chacune de trafiquer de manière très stricte,
de quelques portatifs PMR 446. d’un portatif VHF Icom, mais d’un en utilisant les procédures radio nor-
IC-F3. De même qu’Eric, le respon- malement en vigueur sur les réseaux
UN GRAND SUCCES sable des services techniques de la des services de secours. Cela constituait
Cinq portatifs VHF IC-F34GT ou Fédération. Ce dernier devait déjà donc un excellent entraînement pour
GS ont été utilisés par les opérateurs jongler avec son téléphone portable ses membres mobilisés sur ce dispositif.
ARGOS (Axel, Fabien, Gilbert, et son portatif PMR 446… Ce qui Cela prouve également que les équipes
Michel & Philippe) qui se déplaçaient leur permettait de suivre le trafic radio ARGOS peuvent travailler en étroite
en piétons sur le site. Cinq autres de- d’ARGOS et éventuellement d’inter- collaboration avec d’autres inter-
meuraient en réserve. De 9 à 18 h 30, venir. Tout s’est parfaitement bien venants. Ici, en l’occurrence avec la
les accus ont prouvé qu’ils offraient déroulé, sans incident et sans accident, Gendarmerie et la Croix Rouge. n
une bonne autonomie, bien qu’ils ar- à la grande joie de Michel le très sym-

Eric jonglait avec son GSM,


son portatif Icom
Vue partielle du Public Le Public et au fond les antennes et son PMR 446

Une des deux patrouilles de la


Gendarmerie équipée d'un portatif
VHF ICOM d'ARGOS Axel en patrouille Gilbert

R adio PRO connection • 43


• juin 2017