Vous êtes sur la page 1sur 3

Université d’Alger 01 Faculté des Sciences Département SNV

ème
3 année Microbiologie
Unité TAE (TP) 2017/2018
(L3/S5)

TP1
Les notions de concentration et préparation des tampons
Réalisé par Dr. Khoualed Y.
1. Introduction
Le mélange d'un acide faible et de son conjugué base forte ou d'une base faible et de son conjuguée
acide fort constitue une solution tampon. On les nomme "tampon" car elles ont la propriété de
conserver un pH à peu près constant lorsqu'on y ajoute une petite portion d'un acide fort ou d'une base
forte. De plus, l'effet de dilution ne modifie pas sensiblement le pH.
Les solutions tampons sont utilisées en laboratoire pour calibrer un pH-mètre, pour maintenir le pH
d'essais biologiques constant. L'efficacité d'un tampon est à son maximum lorsque le rapport acide
faible/base conjuguée est égal à 1. De nombreux milieux naturels sont tamponnés: le sang, la salive,
les sucs gastriques, le lait…

2. Objectifs du TP
 Préparer une solution tampon
 Mettre en évidence ces propriétés vis avis de l’ajout d’une petite portion d’acide forte, base forte
et la dilution.
 Conclure quant aux limites de l’effet tampon

3. Comment préparer une solution tampon ?

Vous êtes nouvellement recrutés en tant que technicien de labo à l’université d’Alger 1, l’enseignant
vous a demandé de lui préparer une solution tampon à partir d’un acide faible et son conjugué base
forte avec un pH entre 4,5 et 5. Une documentation sur les solutions tampon vous a conduit vers le
couple acide acétique (éthanoïque) CH3COOH/ acétate de sodium CH3COONa qui ont un pKa de 4,8.
En cherchant dans le magasin des produits chimiques, vous avez trouvé ces deux produits sous ces
formes commercialisées, et voici les étiquettes mentionné sur leurs flacons respectifs:

1
M CH3COOH = 60 g/mol M CH3COONa = 82 g/mol

 A partir des renseignements que vous avez sur les flacons, calculez la quantité du produit
nécessaire pour préparer deux solutions équimolaire (0,2 mol/L) de ce couple acide/base pour avoir
une solution tampon finale de 500 mL de volume ?

M NaOH=40 g/mol M HCl= 36,5 g/mol

4. Méthodes de travail
 Répartissez de façon à peu près égale la solution obtenue dans 3 béchers de 100 mL.
Post 1
Dans le 1er bécher, versez 100 mL de solution tampon (éprouvette graduée)

 Mesurez le pH de la solution tampon, puis le pH après ajouts successifs de 3,00 mL d'acide


chlorhydrique (pipette gradué menue d’une poire semi-automatique ou une seringue).
 Procédez de la même façon en remplaçant la solution tampon par de l'eau distillée.

2
 Notez les mesures dans ce tableau :

Volume d'acide (mL) 0 3,0 6,0 9,0


pH du tampon
pH de l'eau distillée
Post 2

Dans le 2ième bécher, versez 100 mL de solution tampon (éprouvette graduée)

 Mesurez le pH de la solution tampon, puis le pH après ajouts successifs de 3,00 mL d'hydroxyde de


sodium (pipette automatique).
 Procédez de la même façon en remplaçant la solution tampon par de l'eau distillée.
 Notez les mesures dans ce tableau :

Volume de base (mL) 0 3,0 6,0 9,0


pH du tampon
pH de l'eau distillée
Post 3

Dans le 3èmebécher, verser 50 mL de solution tampon (éprouvette graduée)

 Mesurez le pH de la solution tampon, puis le pH après ajouts successifs de 25 mL d’eau distillée.


 Procédez de la même façon en remplaçant la solution tampon par de l'acide chlorhydrique 0,1 mol/L.
 Notez les mesures dans ce tableau :

Volume d’eau distillée (mL) 25 50 100 150


pH du tampon
pH de l'acide chlorhydrique

5. Matériel nécessaire pour la réalisation des expériences


 Un pH-mètre étalonné avec sa notice.
 Agitateur magnétique
 Eprouvettes graduées de 25 mL et 100 mL
 Pipettes jaugées de 10 mL, 20 mL, 25 mL
 Pipettes graduées de 10 mL et 20 mL
 Bécher de 50 mL, 100 mL, 250 mL
 Verre à pied
 Propipette

6. Conclure en définissant une solution tampon et en donnant ses propriétés ?


7. Est-ce qu’une solution tampon se prépare uniquement en mélangeant un acide faible et sa
base conjuguée ?