Vous êtes sur la page 1sur 9

Laboratoire de Systèmes Energétiques

Exercice 1 : Chaudière
Les grandeurs suivantes ont été relevées sur une chaudière
(située à Lausanne), d’une puissance de 13kW :
Š Nombre d’heures de fonctionnement : 820 [h/an]
Š Puissance de maintien de la température : 400 [W]
Š Chaudière sans chauffe-eau, ayant un rendement nominal de 87%
(selon le constructeur)

Déterminez son rendement moyen annuel.

On précise que le nombre moyen de jours de chauffage annuel


dans le région lausannoise se situe aux alentours de 210 jours/an
(soit environ 7 mois plein)

Energétique du Bâtiment
2007-2008

Laboratoire de Systèmes Energétiques

Exercice 2 : Chaudière
Une petite chaudière à mazout moderne présente les
caractéristiques mesurées suivantes :
Š température des fumées : 220°C
Š température ambiante dans la chaufferie : 20°C
Š concentration de gaz carbonique dans les fumées : 8%

Quel est son rendement de combustion ? Est-il suffisant ?


Cette chaudière présente des pertes en fonctionnement égales à 5%
de sa puissance nominale, et ses pertes de maintien en température
représentent 3% de sa puissance nominale. Quel est le rendement
de la chaudière ?
Cette chaudière a une puissance de 30 kW et consomme 3’000 litres
de mazout par an. Quel est son rendement annuel si elle n'est utilisée
que pour le chauffage d'un bâtiment à Lausanne?

Energétique du Bâtiment
2007-2008
Laboratoire de Systèmes Energétiques

Exercice 3 : PAC
On vous propose une pompe à chaleur (PAC) air-eau d’une
puissance de 12 kW ayant un coefficient de performance (COP)
de 3.3.
En lisant mieux la documentation, vous vous apercevez que ces
caractéristiques sont valables pour une température extérieure
de 7°C et pour une production d’eau chaude de 35°C.

Que déduire du COP si la température extérieure est de -10°C et


si la température d’eau chaude doit être de 55°C ?

Quelle est la puissance thermique de la PAC dans ces conditions


extrêmes, si la puissance mécanique ne change pas ?

Energétique du Bâtiment
2007-2008

Laboratoire de Systèmes Energétiques

Exercice 4 : Capteurs solaires


Les besoins en eau chaude sanitaire d’un immeuble sont estimés
à 1’600 litres à 55°C par jour. Au chauffe-eau électrique
d’origine, on décide d’adjoindre des capteurs solaires comme
appoint.

Esquissez le schéma de l’installation.

Déterminez approximativement la surface des capteurs et le


coût de l’installation (2 fois le coût des capteurs).

L’opération est-elle rentable ?

Energétique du Bâtiment
2007-2008
Laboratoire de Systèmes Energétiques

Exercice 5 : Capteurs solaires


Trois capteurs présentent les caractéristiques suivantes :

Capteur α0 K Prix/m²
Capteur évacué 0.70 02.0 1’000
Capteur sélectif couvert 0.90 03.5 1’500
Absorbeur sélectif 0.95 10.0 1’200

Lequel choisissez-vous pour chauffer une piscine (25°C), de l'eau


chaude (50°C) et pour une application industrielle à 100°C ?
A quelle température doivent pouvoir résister les matériaux des
capteurs mentionnés ci-dessus et les conduites de raccordement ?
En d'autres termes, quelle est la température maximale que peuvent
atteindre, en été, les trois capteurs ci-dessus?

Energétique du Bâtiment
2007-2008

Laboratoire de Systèmes Energétiques

Exercice 5 : Tableau de résultats


Rendement pour qs = 500 W/m2 et Text = 10°C
Capteur α0 K Tc = 25°C 50°C 100°C
Capteur évacué 0.70 02.0 ……………… ……………… ………………
Capteur sélectif couvert 0.90 03.5 ……………… ……………… ………………
Absorbeur sélectif 0.95 10.0 ……………… ……………… ………………
Surface nécessaire pour 1 kW
Capteur Tmax Tc = 25°C 50°C 100°C
Capteur évacué ……………… ……………… ……………… ………………
Capteur sélectif couvert ……………… ……………… ……………… ………………
Absorbeur sélectif ……………… ……………… ……………… ………………
Prix des capteurs pour 1 kW
Capteur Prix/m2 Tc = 25°C 50°C 100°C
Capteur évacué 1’000 ……………… ……………… ………………
Capteur sélectif couvert 1’500 ……………… ……………… ………………
Absorbeur sélectif 1’200 ……………… ……………… ………………

Energétique du Bâtiment
2007-2008
Laboratoire de Systèmes Energétiques

Exercice 6-8 : Divers


Quelle quantité d'énergie faut-il annuellement pour chauffer l'eau
chaude consommée par une personne ?

Une pompe à chaleur a un rendement technique ηPAC de 50%.


Quel sera son COP si on l'utilise pour chauffer de l'eau de chauffage à
30°C en puisant la chaleur dans la nappe phréatique (10°C). Que
devient-il si on désire produire de l'eau chaude (55°C) en puisant la
chaleur dans l'air extérieur (0°C)?

Dimensionnez approximativement un chauffe-eau solaire destiné


à un immeuble locatif comprenant 8 appartements de 5 pièces,
dont 4 chambres.

Energétique du Bâtiment
2007-2008

Laboratoire de Systèmes Energétiques

Exercices 9-11 : Divers


Afin d’évaluer les performances techniques d’un bâtiment locatif (3 étages,
surface au sol de 30 x 15 m2), les consommations suivantes ont été relevées :
Š Mazout : 30’000 kg/an
Š Electricité : 40’000 kWh/an
Qu’en déduisez-vous ?

Je remarque que l’installation thermosolaire de mon chalet (altitude


d’environ 2000m) fournit moins d’énergie en moyenne annuelle que la même
installation située en plaine, dans un endroit ayant le même ensoileillement.
Pourquoi ? Pourriez-vous calculez dette différence ?

La chaudière d’un bâtiment situé à Fribourg fonctionne en moyenne 750


heures par an. Que pouvez-vous déduire de son rendement ? Cette
installation est-elle correctement dimensionnée ?

Energétique du Bâtiment
2007-2008
Laboratoire de Systèmes Energétiques

Exercice 12 : Coût du kWh utile


Une villa, d’une surface au sol de 150 m2 et munie d’une chaudière
à gaz, possède un indice de dépense énergétique de chauffage de
500 MJ/m2.an. L'investissement de la chaudière étant de 12’000 CHF
et celui de la cheminée de 6’000 CHF, quel est le prix de revient du
kWhth utile ?
A quelle différence (au niveau de la structure du prix de revient
du kWh) pourrait-on s’attendre dans le cas d’une installation
industrielle ?

Données :
Š Amortissement de la chaudière : 15 ans
Š Amortissement de la cheminée : 30 ans
Š Taux d’intérêt : 7%
Š Prix du combustible : 0.036 CHF/kWh

Energétique du Bâtiment
2007-2008

Laboratoire de Systèmes Energétiques

Exercice 12 : (suite)
Chaudière Citerne et cheminée

Facteur Facteur Frais de


d’annuité x x d’annuité combustible
Frais d’entretien

+ +

Charges financières Frais


annuelles + d’exploitation

Coût de l’énergie
utile de chauffage

Energie utile /

Prix du kWh utile

Energétique du Bâtiment
2007-2008
Laboratoire de Systèmes Energétiques

Exercice 13 : Optimisation
Soit un système de chauffage PAC (eau/eau) – appoint électrique,
d’une puissance totale de 100 kW. Estimez la puissance optimale de
la PAC (COP=3), minimisant le coût du kWh thermique.
Données :
.
Š Fonction coût PAC : IPAC = 15’000 + 1’000 QPAC [CHF]
.
Š Fonction coût chauffage électrique : IEl. = 2’000 + 100 QEl. [CHF]
Š Facteur de recouvrement : Fr = 0.1
Š Demande d’énergie de chauffage :
.
100 kW Q [kW]
.
Qél. Qut él.
.
QPAC Qut PAC
6’000
t [heures]

Energétique du Bâtiment
2007-2008

Laboratoire de Systèmes Energétiques

Exercice 14 : Cas de la Suisse


Evaluez, dans le cas de la Suisse, la consommation annuelle
d’énergie finale nécessaire au chauffage des bâtiments et le
coût qui en découle.

Données :
Š Nombre de bâtiments : 2 millions (dont 1 million pour l’habitât)
Š Surface brute de plancher (SBP) : 672 x 106 m2 (valeur … 1.2 x 1012 CHF)
Š Surface de référence énergétique (SRE) : 0.9 x SBP
Š Indice de dépense énergétique (IDE) : 650 MJ/m2.an (moyenne suisse)

Energétique du Bâtiment
2007-2008
Laboratoire de Systèmes Energétiques

Evolution de la consommation finale

Energies renouvelables
Chaleur à distance
Electricité
Gaz
Carburants
Combustibles pétroliers
Déchets industriels
Charbon
Bois

Energétique du Bâtiment
2007-2008

Laboratoire de Systèmes Energétiques

Consommation finale par groupe

Energétique du Bâtiment
2007-2008
Laboratoire de Systèmes Energétiques

Consommation finale par agent

Energétique du Bâtiment
2007-2008

Laboratoire de Systèmes Energétiques

Caractéristiques de capteurs

Energétique du Bâtiment
2007-2008
Laboratoire de Systèmes Energétiques

Energétique du Bâtiment
2007-2008