Vous êtes sur la page 1sur 20

Sommaire

1. Éditorial ……………………………………………………………….............…... 1
P. Anicet NTSABA, cicm
2. Église et Société
La Nativité du Seigneur et le sens de la Vie………………………………...................2
Jacques KALUBONDO, cicm
La naissance de Jésus dans une mangeoire : Quel sens pour le chrétien ?…………...3
Bienvenu GOMERA, cicm
La vie des jeunes en « Formation à la vie missionnaire religieuse » :
Cas d’un CICM ...……………..…………..…….............................................................4
Sylvain CLERVEAU, cicm
3. Réflexions Théologique et Pastorale
Noël et écologie : Pour une éthique de responsabilité environnementale …………..6
Christian KIPULU, cicm
La Sainte Famille de Nazareth : Modèle pour nos familles d’aujourd’hui……………8
Jean-Baptiste MANI ATSAMA, cicm
Marie dans l’Eglise…..………………………………………………..………………9
Leetensler Dens DORISMOND, cicm
4. Spiritualité
Who do you say I am? - Jesus-Christ...........................................................................11
Roger Brigente MONTECALVO, cicm
5. Chroniques ………………………………………………………….........................14
Kercius DESTENOR, cicm

Qui sommes-nous? Équipe du Journal


Congrégation du Cœur Immaculé de Marie
Nous sommes une Congrégation Internationale de
DIRECTEUR DE PUBLICATION
Missionnaires Religieux fondée le 28 novembre 1862
par le révérend Père Théophile VERBIST, prêtre belge. P. Anicet NTSABA, cicm
A l’initiative du Père, envoyés par le Fils, conduits par
l’Esprit, inspirés par Théophile VERBIST notre REDACTEUR EN CHEF
fondateur qui, à l’appel du Seigneur a quitté son pays Sylvain CLERVEAU, cicm
pour aller annoncer la Bonne Nouvelle, enrichis par
ceux que nous servons, nous, missionnaires religieux
cicm de différentes races et cultures, vivons et EQUIPE DE REDACTION ET GESTION
travaillons ensemble comme des frères afin d’apporter Edson JOSEPH, cicm ; Patrick KIAWA, cicm ;
la Bonne Nouvelle de Jésus partout où les besoins en Yannick IYENDA, cicm ; Prosper FIDI REVED, cicm
sont les plus grands. Nous sommes présents en Asie, ; Philippe EMILY ANGBUNDA, cicm
en Afrique, en Europe et en Amérique.

La CIFA (Communauté Internationale de CONSEILLER


Formation en Afrique) qui vous propose ce bulletin de P. Nazario CAPARANGA, cicm
formation et d’information est une maison de formation
située à Ngoya. Elle existe depuis 1979 au Cameroun EQUIPE TECHNIQUE
et travaille à la formation de futurs missionnaires Klemens BHAJO, cicm ; Joseph ABOMAKI, cicm ;
religieux cicm. En cette année 2017-2018, elle compte
quarante (40) membres de cinq (5) nationalités Divine TACAY, cicm
(Camerounaise, Indonésienne, Phillippine, Haitienne,
Congolaise - RDC) dont trente-six (36) étudiants et trois
(3) formateurs et un confère prêtre résident.
EDITORIAL
Marie donne Dieu à l’humanité et l’humanité à Dieu.

Chers (es) amis (es) de Dieu propose, comme à l’accoutumée, quelques réflexions
Il y a plus de trois (03) mois que nos étudiants et catéchèses.
sont revenus de stage et des vacances et ont repris Ainsi, pour commencer nos trois publications
leurs activités ordinaires (vie spirituelle, vie annuelles, nous avons choisi les sujets liés à la
communautaire, travail intellectuel, apostolique et Nativité de notre Seigneur Jésus en relation vivante
manuel) dans une ambiance missionnaire, religieuse avec le quotidien de l’Homme. A cet effet, dans le
et internationale propre à la Congrégation du Cœur numéro de CIFA-INFO que vous avez la joie, j’ose
Immaculé de Marie (CICM). D’ailleurs, la présence le croire, de tenir entre vos mains, vous découvrirez
de cinq nationalités et de plusieurs cultures dans les thèmes suivants : « La Nativité et le sens de la
notre communauté contribue à rendre vivante et vie » ; « la naissance de Jésus dans une mangeoire :
visible notre spiritualité de l’Incarnation et à ouvrir quel sens pour les chrétiens ? » ; « la Sainte Famille
largement à la fraternité universelle. Tous ces dons de Nazareth : modèle pour nos familles
de l’Esprit s’expriment tout d’abord dans notre d’aujourd’hui » ; « Marie dans l’Eglise » ; « Noël et
Communauté Internationale de Formation en écologie : Pour une éthique de responsabilité
Afrique (CIFA), dans les questions sociales et les environnementale »; « la vie des jeunes en formation
apostolats faits par les confrères tous les week-ends. à la vie missionnaire religieuse : cas d’un CICM »;
Nous rendons grâce à Dieu et nous remercions tous et « Who do you say I am ? » - Jesus-Christ.
les confrères pour leur vie spirituelle active, leur
dévouement constaté au travail intellectuel, Chers lecteurs et chères lectrices, la dynamique
apostolique et missionnaire dans diverses paroisses, nouvelle apportée par le Temps de l’Avent, période
au collège Cyprien Mbuka de Ngoya, à la prison préparatoire à l’accueil de Jésus-Sauveur, a
centrale de Kondengui, à l’hôpital Saint Marin de davantage enrichi ces questions catéchétiques,
Porres de Mvog betsi, dans les institutions familiales, sociales et écologiques, dans le seul but
académiques et la fraternité avec le peuple d’approfondir notre foi, de relire attentivement avec
camerounais. Nous pensons comme hommes de foi, le Fils de Dieu notre vie et d’accueillir dans une
que l’œuvre de Rédemption opérée par Jésus se fraie attitude d’humilité l’Esprit Saint, qui développe en
réellement un chemin dans cette simplicité chaque créature la joie de vivre pour Dieu.
évangélique et dans ces rencontres fraternelles avec
le peuple de Dieu. Heureux déjà de ce qui se réalise Avec la Vierge Marie qui donne Dieu à l’humanité
depuis le début de l’année, les formateurs, par la et l’humanité à Dieu, prions le Père plein de bonté,
voix du Père Toussaint MONAMA, Recteur, ont afin que les grâces de la Nativité de notre Seigneur
félicité et encouragé les étudiants à garder ce cap et inondent nos vies et surtout celles des plus démunis
à prendre la mesure des nouveaux défis spirituellement et matériellement. En vous assurant
missionnaires religieux de ce temps. Dans le cadre de notre fraternité toujours plus accrue, je vous
de ces activités pastorales et missionnaires, notre souhaite au nom de notre chère communauté, une
bulletin communautaire d’informations et de bonne fête de la Nativité et une heureuse année 2018
formation, prend une amplitude particulière et sous le prisme de la vie intérieure.

P. Anicet NTSABA, cicm

3
Eglise et Société

LA NATIVITE DU SEIGNEUR
ET LE SENS DE LA VIE
par Jacques KALUBONDO, cicm

A l’orée du Christianisme, la fête de Noël était chaque chrétien est interpellé à se rappeler le
inconnue du monde chrétien. Il sied de savoir vrai sens de la vie humaine. Mais comment en
que dans certaines villes d’Orient encore sommes-nous arrivés ?
païennes, on célébrait à cette date du 25
décembre la naissance de la divinité ‘‘Aïon’’ Depuis l’époque d’après le siècle des
identifiée parfois à ‘‘Hélios’’, le soleil. C’est Lumières, le monde traverse une période de
plus tard que la liturgie latine commencera à permissivité sans fondement éthique objectif,
célébrer festum nativitatis Domini Nostri Jesu voire universel. On pourrait dire que cette
Christi (fête de la Nativité de notre Seigneur tolérance excessive est en train de supplanter les
Jésus-Christ) ou encore Dies natalis Domini lois naturelles. Certains pensent que cette
(jour de naissance du Seigneur). Probablement, gangrène est le fruit de la suprématie accordée à
cette fête de Noël fut placée au 25 décembre l’autonomie personnelle et à l’individualisme.
pour remplacer la fête païenne de natalis invicti, De la même manière, les vérités concernant le
la naissance du soleil, qui se célébrait à cette mariage, la famille, et la vie elle-même à tous
date au solstice d’hiver. En Occident, cette date ses stades ont été remises en question. Et que
du 25 décembre deviendra officielle en 353. dire de la question de l’avortement et d’autres
Désormais, les chrétiens célèbrent Marie qui pratiques analogues comme la manipulation de
donne naissance à Celui qui apporte la lumière l’embryon, l’exploitation sexuelle des enfants et
du monde, le Soleil de Justice qui vient dans le autres ? A ce niveau, il y a une sorte
monde. Quel peut être le sens de cette fête dans d’« euphémisation des termes » pour édulcorer
notre vie ? le sens plénier de la pratique à laquelle on veut
immerger le peuple de Dieu. Le mot « liberté »
En effet, la naissance de notre Sauveur Jésus- ne requiert plus son vrai sens, car en son nom,
Christ ne laisse personne totalement indifférent. la femme peut prétendre avoir le droit d’avorter
A la célébration de cette fête, il en remonte en volontairement. La médecine peut se permettre
chacun de nous les sentiments de sollicitude à de manipuler le corps humain sans scrupule
l’égard de tous, mais plus encore à l’égard des jusqu’à vouloir cloner les personnes humaines.
enfants, des personnes faibles, des pauvres et des
personnes isolées. Bien plus, dans la naissance Bien plus, certaines puissances mondiales
de cet Enfant, l’humanité tout entière est en fête ; voulaient supprimer de la société la notion de la
et elle est invitée à rejeter les œuvres de ténèbres transcendance et la place de Dieu dans la vie de
pour revêtir celles de la lumière qu’apporte le l’homme. Ainsi ont-elles développé des
Christ. C’est tout l’homme qui est convié à une idéologies pour manipuler les esprits faibles, en
conversion intégrale. La naissance de notre promouvant l’individualisme, l’utilitarisme, en
Seigneur Jésus-Christ vient donner à toute brandissant la liberté de la personne comme une
personne la dignité humaine. Cependant, notre norme incontournable de son agir. Par
monde vit un infâme relativisme éthique. Or, conséquent, les expressions « droit des

4
Eglise et Société
femmes » ou « droit à la reproduction » des homicides directs et volontaires » (CEC, no
regorgent l’idée d’un droit inconditionnel à 1463).
l’avortement, au point de masquer la destruction
intentionnelle de la vie humaine ou le respect Enfin, nous devons reconnaitre que la
moral dû à l’embryon. La charte des droits de naissance de notre Sauveur Jésus-Christ nous
la famille (publiée le 25 Novembre 1983 par le apporte une nouvelle approche de la vie. Nous
Saint-Siège) stipule ceci en son article 4 : « La devons donc rejeter tout ce qui porte en soi les
vie humaine doit être absolument respectée et germes de la mort. Jésus le dit clairement : « Je
protégée dès le moment de sa conception ». Au suis venu pour qu'ils aient la vie et qu'ils l'aient
moment où la fête de Noël nous rappelle la en abondance » (Jn 10, 10). La fête de Noël est
naissance du Sauveur du monde, penser avoir le l’annonce même d’une bonne nouvelle qui
droit à l’avortement reste une violation directe à invite chacun à promouvoir la lumière de la vie.
la vie de tout être humain. Voilà pourquoi cette Noël vient révéler le vrai sens et le vrai
fête nous fait comprendre l’impératif de la fondement de la valeur et la dignité de toute vie
préservation de toute vie humaine et le respect humaine.
de la dignité de tout être humain, car dans la
célébration de Noël se trouve révélé le sens BIBLIOGRAPHIE
plénier de toute vie humaine. Comme affirme le 1. Bible de Jérusalem, Rome, 1999.
Pape Jean-Paul II : « Tout ce qui s'oppose à la 2. Catéchisme de l’Eglise Catholique, Vatican,
vie elle-même, comme toute espèce d'homicide, 1997.
le génocide, l'avortement, l'euthanasie et même 3. JEAN-PAUL II, Evangelium vitae, Rome,
le suicide délibéré… toutes ces pratiques et 1995.
d'autres analogues sont, en vérité, infâmes… et 4. La charte des droits de la famille (publiée le
elles insultent gravement à l'honneur du 25 Novembre 1983 par le Saint-Siège).
Créateur » (Evangelium Vitae, no 3).

En outre, le débat sur l’avortement ou la


manipulation de l’embryon et d’autres pratiques
corollaires vont à l’encontre du Créateur qui est
le seul donateur de la vie. Toutes ces idéologies,
qui peuvent paraître logiques, réclament le droit
de la femme face à sa grossesse mais ignorent
tout de même que l’enfant qui va naître a aussi
« droit à la vie » et ce droit doit être assuré et
protégé. De même, autoriser toute recherche sur
l’embryon y compris la multiplication des
cellules, comme le cas de clonage qui va aboutir
à la fabrication des êtres humains, est en
contradiction avec la dignité humaine. Les
enfants, tout comme le corps humain sont
réduits à de simples objets. L’Eglise ne cesse de
rappeler que « la vie humaine doit être respectée
et protégée de manière absolue depuis le
moment de la conception » (CEC, no 2270). Et
la même Eglise renchérit en disant : « avorter ou
faire avorter sont des crimes considérés comme

5
Eglise et Société

LA NAISSANCE DE JÉSUS DANS UNE MANGEOIRE :


QUEL SENS POUR LE CHRÉTIEN ?

par Bienvenu GOMERA , cicm

Le temps de Noël est pour l’Eglise et Isaïe 5, 1), tantôt Il est le Vigneron et son
pour tout chrétien un moment de joie et peuple est sa vigne (Cf. Isaïe 5, 1 ; Psaume
d’espérance, car l’Enfant- Jésus, Dieu fait 80 /79, 9). Dans d’autres livres encore, Dieu
chair, vient nous visiter et se faire l’un de se présente comme le Pasteur et son peuple
nous, afin de nous partager la vie divine qu’Il est son Troupeau dont Il prend soin ( Cf.
possède en plénitude. Cependant, il vient à Ezéchiel 34, 11-16). Cette dernière image,
nous, couché dans une mangeoire, récipient Dieu comme Pasteur et l’Humanité comme
destiné à contenir les aliments de certains son Troupeau, nous fait bien comprendre le
animaux domestiques : les chevaux, les sens et la « signification prophétique » de la
bestiaux, les volailles, etc. Comme telle, la naissance de Jésus - Christ dans la
mangeoire représente ce qu’il y a de moins mangeoire, lieu d’alimentation des animaux.
hygiénique du fait que les animaux qui en
font usage n’ont pas la notion d’hygiène qui En effet, si la mangeoire est le
est le propre de l’être humain. D’autres récipient destiné à nourrir le troupeau, Jésus,
animaux, surtout les volailles, après s’être en préférant naître dans cette mangeoire,
nourris, déposent leurs excréments dans la donne à l’humanité et aux chrétiens le signe
même mangeoire qui leur a permis de se qu’Il est désormais le Vrai Aliment (la Vraie
nourrir. Mais voilà que c’est dans un tel Nourriture) donné (e) par le Père pour la vie
récipient, dans une telle condition que Jésus, de son Troupeau, son peuple (l’Humanité).
Dieu en personne est né. Quelle peut bien Et par ce signe, Jésus annonce, dès sa
être la signification d’un tel geste divin pour naissance, le Sacrifice eucharistique qu’Il
nous chrétiens et pour toute l’humanité? accomplira plus tard lors de la dernière Cène
et qui trouvera son point culminant dans sa
En lisant et en méditant l’histoire du mort sur la Croix. Il est le Vrai Pain descendu
salut dans la Bible, nous découvrons que la du Ciel (Cf. Jn 6, 50) qui offre à ses
relation entre Dieu et son Peuple (le peuple disciples, et par eux, à l’Humanité entière sa
d’Israël dans l’Ancien Testament et Chair en Nourriture (Cf. Jn 6, 51) et son Sang
l’humanité tout entière dans le Nouveau en Boisson (Cf. Jn 6, 54) pour le salut de
Testament) a toujours au cours des âges, tous. Ainsi, cette image mystérieuse de la
revêtu plusieurs formes : tantôt Dieu se mangeoire, lieu de vie des animaux, devient
présente comme Epoux (le Bien-aimé) et son lieu de vie pour l’homme, et lui ouvre à un
peuple devient son épouse (la bien-aimée). plus grand mystère qui ne peut que
(Cf. le Livre de Cantique des cantiques ou transformer sa vie. Par son Incarnation,
Jésus-Christ nous donne la capacité de
6
Eglise et Société
devenir comme Lui, enfant de Dieu. Par Lui, général et pour les chrétiens en particulier.
en qui repose tout l’Amour du Père, Dieu fait Ainsi, si Dieu, par amour pour le monde, lui
avec nous un échange merveilleux : Il prend offre son propre Fils en Nourriture déposée
notre condition d’homme, et nous redonne la dans la mangeoire, Il veut qu’en retour, le
dignité d’être à son image et à sa monde en général et chaque chrétien en
ressemblance. L’Incarnation du Fils de Dieu particulier participe à ce projet d’amour
et sa naissance dans la mangeoire sont donc divin, en acceptant et en accueillant Jésus
l’expression de sa « kénose », c’est-à-dire de comme référence première de sa vie, comme
son abaissement, son dépouillement, son Vraie Nourriture. Cela requiert l’abandon
anéantissement… total à Dieu, la foi en son amour (Cf. 1Jean
4, 16) pour l’Humanité, l’obéissance de la
Comme le dit saint Paul, Jésus-Christ, foi qui porte l’homme à s’en remettre tout
bien qu’il soit Dieu, n’a pas voulu réclamer entier et librement à Dieu. Car si Jésus s’est
d’être traité comme Dieu; Il s’est abaissé donné dans la mangeoire, il veut que
pour devenir semblable à nous, c’est-à-dire désormais, nous puissions nous nourrir
pour prendre notre condition d’homme en spirituellement de sa vie qu’Il nous offre à
tout excepté le péché (Cf. Ph 2, 6- 11). La travers sa Parole (Cf. Jean 6, 68) et dans les
naissance du Fils de Dieu est donc un motif sacrements, notamment l’Eucharistie.
de joie et d’espérance pour l’humanité en

7
Eglise et Société

LA VIE DES JEUNES EN « FORMATION A LA VIE


MISSIONNAIRE RELIGIEUSE » : CAS D’UN CICM

par Sylvain CLERVEAU, cicm

Parmi mes amis (es), d’aucuns me posent religieuse serait impossible. Notre programme
la question sur ma formation à la vie est alors établi en fonction des axes centraux de
missionnaire religieuse. Plusieurs de mes la formation : la vie spirituelle, la vie
confrères en formation font la même expérience communautaire, la vie intellectuelle, le travail
et sont confrontés à cette interrogation, tant dans manuel et l’apostolat.
leurs propres familles biologiques qu’auprès de
leurs amis (es). Certains s’imaginent qu’il n’y a Notre semaine débute le dimanche
que trois (3) activités au séminaire : prier, comme pour tout le monde. C’est bien le jour du
manger et boire. De rares personnes pensent à Seigneur, où nous nous joignons aux fidèles
nos études. Je crois pour ma part que leur chrétiens dans nos lieux d’apostolat pour louer
préoccupation à ce niveau mérite un Dieu et célébrer notre foi. Le lundi c’est notre
éclaircissement. C’est ce à quoi nous nous « jour libre » où nous avons la possibilité de
engageons dans ces quelques lignes qui vont sortir pour nos commissions personnelles.
suivre, en nous basant sur notre programme de Comme pour ce jour il n’y a pas de classe, déjà
formation dans la Congrégation du Cœur après la prière du matin (messe et laudes
Immaculé de Marie (en sigle latin CICM), incorporées) suivie du travail matinal et du petit
particulièrement à la CIFA (Communauté déjeuner, nous pouvons aller faire nos achats
Internationale de Formation en Afrique). Pour personnels et visiter nos familles, nos amis (es)
ce faire, nous parlerons de nos différentes et connaissances. Du mardi au samedi, de 8h00
activités, de l’harmonie qui en découle et du but à 12h00, c’est la semaine de cours à l’Ecole
visé pour chacune d’elles. Théologique Saint Cyprien de Ngoya. Dans les
après-midis, les activités varient selon les jours.
La maison de formation est pour nous un Il y a sport le mardi de 15h à 17h. De 18h30 à
milieu de vie où nous apprenons à devenir 19h 30 nous méditons la Parole de Dieu en guise
missionnaires religieux CICM au jour le jour. de prière du soir. Les mercredis sont consacrés
Comme le soulignent nos constitutions CICM, aux séminaires de méthodologie pour les uns et
« la formation est un processus de conversion et de théologie pour les autres de 15h à17h. Tandis
de croissance de toute la personne […] » (Art. que le travail manuel se fait chaque jeudi. Quant
56). Ainsi, dans la formation, nous développons au vendredi, certaines promotions ont les cours
et approfondissons des valeurs humaines, de langues comme le grec, l’hébreux et le latin
chrétiennes et religieuses telles que la prière, la de 15h à 17h. Le samedi, après le repas de midi,
charité, le souci du travail bien fait, le sens de nous allons en apostolat. Il faut noter que chaque
responsabilité, l’esprit d’équipe, le sens de jour après la prière du soir (le chapelet le
l’autre, la correction fraternelle, le respect des mercredi et les vêpres pour les autres jours) nous
individus et de l’environnement, le souci pour prenons notre souper, puis chacun se disposent
la justice, la paix et l’intégrité de la création etc., pour ses études. Ceux qui font l’apostolat dans
valeurs sans lesquelles la vie missionnaire nos paroisses cicm y vont pour tout le week-end

8
Eglise et Société
et n’en reviennent que le dimanche dans l’après- ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non
midi. plus » (2Th 3,10). De là, nous nous réalisons à
En effet, commençant et concluant notre la fois comme enfants de la terre, et surtout
journée par la prière, nous signifions que c’est comme fils de Dieu, Lui le travailleur par
dans un « cœur à cœur avec Dieu » que nous excellence qui nous a créés à son image et à sa
découvrons sa sainte volonté et puisons les ressemblance pour nous associer à son œuvre
énergies nécessaires pour l’accomplir avec créatrice.
amour, zèle et générosité. La prière est en réalité
l’huile sans laquelle la lampe de notre vocation Le temps de l’apostolat est un moment où
s’éteindrait, et du coup tout tombe en ruine. Cela certains d’entre nous vont travailler en paroisse,
justifie le couronnement de notre journée par avec nos confrères aînés, et d’autres dans des
des moments de prière personnelle et œuvres où d’autres personnes consacrées et laïcs
communautaire, des temps de méditation et de se donnent à la réalisation du projet de Dieu sur
recueillement. Tout cela nous apprend à être des l’homme. Cela nous permet d’être en contact
« hommes de prière » comme Jésus Lui-même direct avec le peuple pour lequel nous avons été
l’a été (Cf. Constitutions CICM, Art. 34), car appelés.
sans la prière la vie missionnaire et religieuse
authentique est impensable. En somme, pourrions-nous conclure,
toutes ces activités sont très importantes, voire
La communauté est pour nous le lieu nécessaires. Elles constituent toute une
idéal où, venus de différents coins du monde et pédagogie et visent à « conformer nos esprits et
de différentes cultures, nous expérimentons, de nos cœurs au Seigneur Jésus-Christ dans notre
manière concrète, la fraternité universelle engagement missionnaire » (Const. CICM, Art.
voulue par le Père ; bien que cela ne soit pas 56). Elles développent en nous des attitudes
toujours évident, compte tenu de nos différentes stables pour la mission qui nous attend.
origines culturelles et nationalités :
indonésienne, philippine, congolaise,
camerounaise et haïtienne pour cette année.
Mais au fond, nous sommes convaincus que nos
différences nous enrichissent pour la mission.

Nos constitutions CICM disent


également que « pendant leurs études, les
confrères en formation initiale acquièrent les
connaissances et les qualifications nécessaires
pour accomplir leurs tâches missionnaires ».
(Art. 71). Donc, elles nous donnent des
connaissances et des outils nécessaires pour
accompagner le peuple de Dieu dans sa marche
vers Lui.

Dans le travail manuel nous apprenons à


produire un peu de ce que nous consommons :
des légumes, du plantain, du maïs, etc. C’est une
manière de nous faire solidaires de tous ceux
qui, à travers le monde, s’engagent à cultiver la
terre pour se nourrir. Saint Paul l’a très bien dit
aux habitants de Thessalonique : « Si quelqu’un

9
Réflexions théologique et pastorale

NOËL ET ECOLOGIE : POUR UNE ÉTHIQUE DE


LA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE

par Christian KIPULU, cicm

Noël est le jour où l’Eglise commémore D’après son étymologie, l’écologie vient
la naissance de notre Seigneur Jésus Christ. du grec Oikos, qui veut dire, « maison ou
Cette solennité est célébrée dans le monde habitat » et logos, « science ou discours ». Ainsi
entier. Ainsi, son impact se laisse voir tant dans dans son acception générale, l’écologie se définit
le domaine spirituel que dans les autres aspects comme la science qui étudie le rapport des êtres
de la vie sociale, et ne laisse personne vivants avec leur environnement et entre eux.
indifférent. Mais à bien regarder, certaines de C’est cette double dimension de l’écologie qui
nos attitudes, dans la manière de gérer les nous intéresse dans le présent article.
matériels de décoration lors de cette fête par
exemple, portent parfois atteinte à la propreté Nous constatons malheureusement
de notre environnement. qu'après avoir célébré avec grande joie la fête de
Noël, tout ce qu'on a utilisé pour la décoration se
En réalité, l’Incarnation est l’un des trouve abandonné. Les rues et les quartiers sont
aspects fondamentaux de la foi chrétienne. Elle jonchés de déchets, au point de donner raison au
signifie la venue du Fils de Dieu dans le monde Pape François qui dit que la terre, notre maison
pour sauver les hommes. Nous savons que Jésus commune, se transforme de jour en jour en un
est né à Bethléem en Judée (Cf. Lc 1,1-7), dans immense dépotoir (Cf. Laudato Si, no 21). C’est
la partie sud de la Palestine, au village du roi ainsi qu’aujourd'hui nous payons d’une manière
David, dans une bergerie. Mais pour nous ou d’une autre les conséquences de notre propre
chrétiens, il nait dans nos cœurs et dans notre négligence et ignorance. Pour remédier à cette
monde. Alors, pour célébrer cette naissance du situation accablante, dans plusieurs de ses
Seigneur en nous et chez nous, en plus de la documents parmi lesquels Laudato Si du Pape
crèche construite dans nos églises, nous François, l’Eglise qui, dans son essence a un
décorons aussi nos maisons, nos communautés, profond respect pour toute la création, a tiré la
bref tous nos milieux de vie. C’est beau à voir sonnette d’alarme sur « l’éducation à la
et cela montre l’importance que nous accordons responsabilité environnementale » (Laudato Si no
à l’accueil de Dieu dans notre vie, dans notre 211). De nombreuses conférences d’intérêts
histoire. Cependant, qu’observe-t-on dans notre écologiques ont aussi eu lieu au niveau national
environnement après la fête? Que des déchets et international. Rappelons-nous : la conférence
toxiques pour notre maison commune! Ainsi, des Nations Unies sur l'environnement et le
une réflexion sur l’écologie s’impose développement à Rio de Janeiro (Brésil) en 1992,
aujourd'hui au vu de cette réalité. Le Pape la COP 21 à Paris (France) en 2015 et la COP 22
François nous propose dans ce sens une éthique à Marrakech (Maroc) en 2016, où les hommes ont
écologique. été invités à se comporter de manière responsable
à l'égard de l’environnement duquel dépend leur
propre vie.

10
Réflexions théologique et pastorale
En outre, le sens de responsabilité dont rigoles bouchées par des sachets et des objets en
nous devons faire preuve à l’égard de notre plastiques empêchant la circulation de l’eau, d’où
environnement engage la bonne gestion des les mauvaises odeurs qui nous étouffent un peu
déchets aussi bien biodégradables que non partout. Nous comprenons par-là que beaucoup
biodégradables : sachets, guirlandes, jeux de de maladies qui nous affectent aujourd’hui sont
lumières, bouteilles en plastiques, papiers dues au fait que nous oublions que la nature est
mouchoirs etc. C’est pourquoi le Saint Père un don qu’il faut aimer, bien gérer et protéger.
encourage des comportements qui préservent
l’environnement. Il convie entre autre à « éviter Si donc l’écologie se préoccupe du rapport
l’usage des matières plastiques et des papiers, de l’homme avec la nature et de l’homme avec
réduire la consommation d’eau et d’électricité, son prochain, il est aussi important de parler de
trier les déchets, cuisiner seulement ce que l’on la pollution sonore dans un contexte où la gestion
pourra raisonnablement manger, traiter avec de la musique n’est pas toujours respectueuse des
attention les autres êtres vivants, … planter des autres. Est-il encore possible de se concentrer
arbres, éteindre les lumières inutiles. Tout cela pour la méditation, le recueillement et la prière
fait partie d’une création généreuse et digne qui dans nos églises entourées de bars où l’on joue de
révèle le meilleur de l’être humain » (Laudato la musique du matin au soir, même à l’heure de
Si n° 211). Car, la mauvaise gestion de ces la Sainte Messe. Aujourd’hui peu sont ceux qui
éléments sus-cités et de tant d’autres conduit à se laissent offusquer par le volume de musique
des diverses pollutions qui nous causent par la qui perturbe la quiétude des autres. Pourtant, la
suite beaucoup de maladies. Parfois, il est charité consiste non seulement à partager ce que
étonnant de voir quelqu’un boire de l’eau en nous avons et ce que nous sommes avec les
route et jeter le sachet ou la bouteille par terre. autres, mais aussi à tenir compte de ceux qui sont
De même, il est peu commode que quelqu’un autour de nous dans notre manière de faire.
essuie son visage avec du papier-mouchoir
(Lotus) et le jette au sol ; ou bien de laisser nos BIBLIOGRAPHIE
1. La Bible de Jérusalem, Cerf, Paris, 2013.
2. Pape François, Amoris Laetitia, Librairie
Editrice Vaticane, Rome, 2015.

11
Réflexions théologique et pastorale

LA SAINTE FAMILLE DE NAZARETH:


MODELE POUR NOS FAMILLES D’AUJOURD’HUI

par Jean-Baptiste MANI ATSAMA, cicm

Parler de la Sainte Famille revient à parler de instructions de Dieu, il s’est occupé de sa famille.
Jésus, Marie et Joseph. Cette Famille a changé « le Marie, quant à elle, s’est occupée valeureusement de
destin du monde entier, de manière durable et même son rôle d’épouse-mère. Docile à son mari Joseph,
définitive». Elle est le modèle par excellence pour elle se faisait aussi présente dans la vie de son fils
toute famille chrétienne. Cette Sainte Famille a des Jésus, de sa naissance à sa mort sur la croix.
ressemblances avec nos familles classiques ( familles
humaines) mais aussi de fortes dissemblances. En La Sainte Famille est le modèle d’une vie
effet, comme toute famille, elle est composée d’un familiale construite sur du Roc.
père, d’une mère et de leur enfant. Pourtant, elle s’en
diffère en ceci qu’elle accomplit parfaitement la Vécue dans la foi en Dieu et dans la pratique
‘‘vocation de la Famille’’. Ainsi, dans sa pédagogie de la charité, elle doit en cela nous interpeler
comme « Mère et éducatrice», l’Eglise nous invite à aujourd’hui. Dieu a créé l’homme et la femme pour
contempler la Sainte Famille pour en tirer l’exemple vivre ‘‘ensemble heureux’’ et pour enfanter (Cf. Gn
d’une vie familiale selon le cœur de Dieu. 1, 27-28). L’homme n’a pas inventé la famille. Vu
sous cet angle, l’homosexualité et la
Une famille enracinée en Dieu. monoparentalité deviennent donc des déformations
de la famille, des contre natures. Et comme telles,
Le premier trait de la Sainte Famille est, en elles ne peuvent que détruire nos sociétés. Aussi, la
réalité, son obéissance filiale à la Volonté divine. En « polygamie », le phénomène des filles-mères, les
effet, c’est une famille construite sur la pratique des pratiques contraceptives et l’avortement sont
commandements de Dieu. La Bible nous rapporte contraires à la vocation de la famille. En outre, la
que Marie et Joseph ont été bouleversés dans leur Sainte Famille priait ensemble : présentation de
plan par l’intervention de Dieu : leur projet de Jésus au Temple, pèlerinage à Jérusalem etc. Elle
fiançailles transformé en la conception soudaine de était donc une église domestique où il y avait une
l’Enfant-Jésus (Cf. Mt 1, 20). Mais en tout cela, ils ‘‘spiritualité familiale’’. Les membres de la famille
sont restés obéissants dans une totale confiance en prenaient soin de leur ‘‘vie intérieure active’’ et
Dieu. Par l’annonce de l’Ange, Marie a accepté pratiquaient une même religion : c’est ce qui unifiait
d’être la mère de Jésus et Joseph, son père adoptif. la famille (Cf. Lc 2, 41). Aujourd’hui, remarquons-
Marie et Joseph deviennent modèles de couple ouvert nous, là où les familles prient encore, chacun choisit
à la grâce de Dieu, où tout est accueilli comme grâce, librement sa religion. Le papa peut être catholique,
et accepté dans la foi. C’est cette docilité à la volonté la maman est dans les églises de réveil et les enfants
de Dieu qu’ils ont aussi transmise à Jésus, se dans le Plein Evangile. Ne sommes-nous pas alors
consacrant aux affaires de Dieu, son Père (Cf. Lc 2, en train de perdre la vitalité spirituelle de nos
49). Elle est pour nos familles d’aujourd’hui familles ?
l’exemple d’une vie familiale tournée vers Dieu, face
aux événements douloureux et aux imprévus de la Le Pape François ne cesse de rappeler aux
vie. Sans bien comprendre ce qui leur arrivait, la familles l’importance de prier ensemble. Il dit que :
Sainte Famille obéissait. Joseph a protégé Marie et « Si la famille parvient à se concentrer dans le Christ,
son enfant. Il n’a pas fui son devoir de père. A la il unifie et illumine toute la vie familiale. Les
sueur de son front, et l’oreille attentive aux douleurs et les angoisses sont vécues en communion

12
Réflexions théologique et pastorale
avec la Croix du Seigneur, et l’embrasser permet personnes âgées, car elles représentent la sagesse et
d’affronter les pires moments. Dans les jours donc, considérées comme ‘‘sacrées’’. Pourtant
difficiles pour la famille, il y a une union avec Jésus aujourd’hui, l’argent devient le critère de
abandonné qui peut aider à éviter une rupture » (AL, considération. Ainsi, les cadets fortunés deviennent
317). Prier en famille revient à confier au Seigneur plus influents que les ainés. Par ailleurs, comme
les préoccupations de la famille et ses besoins. C’est berceau de l’humanité, la famille doit être le lieu où
rendre grâce à Dieu pour les bienfaits reçus. C’est l’éducation sexuelle des enfants est assumée. Les
aussi demander à la Vierge de nous protéger par son parents doivent se donner le devoir de ‘‘bien parler’’
manteau de mère (Cf. AL, 318). aux enfants du développement sexuel de la personne,
pour éviter l’endoctrinement au libertinage et à la
Une famille qui vit véritablement l’amour discrimination sexuels divulgués par les moyens de
mutuel. communication. L’acte sexuel est sacré et exige donc
du respect. A cela il faut dire avec le Pape François
Parlant de l’amour dans sa première lettre aux que l’éducation sexuelle doit préserver une saine
Corinthiens, Saint Paul nous dit qu’il est une force pudeur. Car, « C’est [en effet] une défense naturelle
qui transforme radicalement la personne. « L’amour de la personne, qui protège son intériorité et évite
prend patience, l'amour rend service, il ne jalouse qu’elle devienne un pur objet. Sans la pudeur, nous
pas, il ne s'enfle pas d'orgueil, il ne fait rien de laid, pouvons réduire l’affection et la sexualité à des
il ne cherche pas son intérêt, il ne s'irrite pas, il obsessions qui nous focalisent uniquement sur la
n'entretient pas de rancune, il ne se réjouit pas de génitalité, sur des morbidités déformant notre
l'injustice, mais il trouve sa joie dans la vérité. Il capacité d’aimer et sur diverses formes de violence
excuse tout, il croit tout, il espère tout, il endure sexuelle qui nous conduisent à nous laisser traiter de
tout » (1Co 13, 4-7). En cela la Sainte Famille est un manière inhumaine et à nuire aux autres » (AL, 282).
modèle. En effet, Marie et Joseph ont laissé leur plan
personnel pour se soumettre au plan de Dieu, sans
pour autant cesser de s’aimer. Joseph a manifesté de
l’amour envers Marie, en refusant de la livrer à la BIBLIOGRAPHIE
honte publique et en accueillant Jésus comme son 1. Frédéric cardinal ETSOU NZABI
propre fils. Il a préféré faire ce « qui est droit », au BAMUNGWABI, Message à la communauté famille
lieu de faire ce « qui lui profite ». Marie aussi s’est chrétienne « Famille chrétienne, vous pouvez
faite l’incarnation de l’amour parfait d’une épouse- changer ce pays », Lindonge, Kinshasa, 2000.
mère. Elle a manifesté de l’amour envers Joseph en 2. FEDERATION AFRICAINE D’ACTION
lui restant obéissante, et envers son fils en lui FAMILIALE, Repères pour vivre en chrétien
donnant l’affection maternelle avec un cœur soumis, l’amour, le mariage et la famille, Les Classiques
pieux et réservé : elle gardait tous les événements de Africaines, Île Maurice, 2010.
sa vie familiale dans son cœur (Cf. Lc 2, 51). Jésus a 3. Jean-Paul II, Exhortation Apostolique Familiaris
manifesté de l’amour envers ses parents en leur étant Consortio, 1981.
obéissant (Cf. Lc 2, 51-52). Jésus, Marie et Joseph 4. Centesimus Annus, 1991.
ont ainsi fait de leur famille une « communauté de 5. Conseil Pontifical Justice et Paix, Compendium
vie et d’amour » (GS, 48). Cette Sainte Famille est de la Doctrine Sociale de l’Eglise, 1982.
le modèle du don de soi vécu dans la confiance en 6. Une contribution du BICE-Afrique pour l’Année
Dieu. Internationale de la Famille, « Aperçu sur la famille
africaine », collection Servir l’enfant, 1994.
En ceci, elle devient donc une référence pour
toutes les familles qui cultivent l’amour vrai. La
Sainte Famille, disait le Cardinal ETSOU, a changé
le cours de l’histoire parce qu’elle a su aimer. Nos
familles aussi peuvent changer nos sociétés si elles
savent aimer. En effet, dans ce monde tourné vers
l’avoir, où la possession est le critère de
respectabilité, l’amour vrai nous fait découvrir la
dignité de la personne. Nos traditions valorisaient les

13
Réflexions théologique et pastorale

MARIE DANS L’EGLISE

par Leetensler Dens DORISMOND, cicm

La figure de la Vierge Marie fait souvent objet Marie, Mère des hommes
de débat parmi les chrétiens. Si nos frères séparés,
les protestants, ne reconnaissent pas sa médiation Affirmer que la Vierge Marie est la Mère de tous
entre le Christ et les hommes, certains catholiques les hommes, c’est reconnaitre qu’en son Fils Jésus,
comprennent parfois mal l’enseignement de l’Eglise nous sommes devenus des fils adoptifs du Père qui
à ce propos. Ainsi, dans cet article, et surtout en cette nous partage sa propre vie. C’est comprendre aussi
année dédiée à la Vierge Marie dans l’Archidiocèse qu’elle est le digne canal humain par lequel, selon
de Yaoundé, nous voulons nous situer dans la le bon vouloir divin, nous sont ouvertes les portes
perspective de l’Eglise catholique pour dire qui est du Salut. Elle est, de ce fait, la Mère du Sauveur et
Marie pour nous à travers son rôle dans le Mystère notre Mère. Rappelons-nous ces paroles de
du salut. l’Ecriture : « Voyant au pied de la croix sa mère et
Jean, le disciple qu’il aimait, il dit à sa mère : «
Marie, Mère et Coopératrice du Sauveur Femme, voici ton fils ». Puis, il dit au disciple :
« Voici ta mère ». Dès cette heure-là, le disciple
Pour réaliser son projet de sauver l’accueillit chez lui » (Jn 19, 26-27). De là, la
l’humanité, Dieu a pris chair en la Vierge Marie et Tradition de l’Eglise reconnait en Jean le
s’est fait l’un de nous à travers Jésus, son propre Fils. représentant de l’humanité entière et en Marie, la
C’est ce que dit l’Ecriture : « Quand vint la plénitude Mère adoptive et spirituelle de tous les hommes. Il
du temps, Dieu envoya son Fils, né d’une femme [...] s’agit là d’un accueil spirituel où, sous la
afin de nous conférer l’adoption filiale » (Ga 4, 4- recommandation de Jésus, Jean reçoit Marie dans sa
5). Le concile Vatican II, dans le document sur vie et accepte de faire route avec elle sur les pas de
l’Eglise intitulé Lumière des Nations (Lumen Dieu. Nous savons, en effet, que le propre de
Gentium), affirme que Dieu Lui-même a voulu dans l’enfant c’est d’imiter ses parents. Ainsi donc, en
sa sagesse et de toute éternité que la Bienheureuse Marie, Jésus nous donne un modèle à suivre :
Vierge Marie soit la Mère de son Fils Unique et modèle de foi, du don de soi, d’espérance,
Coopératrice du Mystère du Salut (cf. LG no 61). d’humilité et de fidélité. Sa présence au pied de la
Ainsi, n’opposant aucune résistance au choix de croix et au Cénacle en est une belle illustration.
Dieu porté sur elle, la Vierge Marie consent de Aujourd’hui encore, Marie reste « attentive aux
coopérer à l’action salvatrice divine : « Je suis la frères de son Fils dont le pèlerinage n’est pas
Servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta [encore] achevé » (LG no 62). Elle est donc prête à
Parole » (Lc 1, 38), répondit-elle à l’Ange. nous rendre participants à son « oui » et nous tenir
« Lorsque Marie a dit son ‘‘oui’’et que l’Esprit l’a la main pour nous conduire au Christ.
couverte de son ombre, elle accueille en elle la grâce
divine sous forme du Verbe fait chair » (A. Von La médiation subordonnée de Marie
Speyr, Marie dans la Rédemption). Le mystère de La Tradition de l’Eglise enseigne qu’il y a un
l’Incarnation Rédemptrice est donc seul Dieu et un seul Médiateur entre Lui et les
indissociablement lié au mystère de la maternité hommes, le Christ Jésus, qui s’est donné en rançon
divine de Marie par laquelle elle est devenue la Mère pour tous (Cf.1Tm 2, 5-6). Mais saint Thomas
de tous les hommes. d’Aquin, docteur de l’Eglise, ajoute, dans sa Somme
Théologique, une nuance qui retient notre attention.

14
Réflexions théologique et pastorale
Il affirme que « rien n’empêche qu’il y ait entre Dieu la Mère au point de mettre de côté le Fils ou de le
et les hommes, au-dessous du Christ, des médiateurs négliger, oubliant qu’elle est à son service. Souvent
secondaires qui coopèrent à leur union d’une façon certains préfèrent ne pas participer à la célébration
dispositive ou ministérielle » ( S T loc. cit, a, 1). eucharistique pour aller prier à la grotte. D’autres se
C’est dans ce sens que l’Eglise reconnait la Vierge concentrent à prier le chapelet au cours de la Sainte
Marie comme médiatrice de grâces divines. Cela Messe, pourtant, l’Eucharistie est le source et le
signifie que son engagement dans l’œuvre du salut sommet de la prière chrétienne.
ne se limite pas au niveau de l’enfantement, mais
perdure dans le temps et dans l’histoire de Enfin, disons que notre dévotion mariale doit
l’humanité. Ainsi, contrairement à ce que pensent favoriser notre rapprochement du Christ. Ainsi, dans
certains, la médiation subordonnée de Marie dans notre vie de chaque jour, bien qu’il soit possible de
l’Eglise « n’offusque et ne diminue en rien cette s’adresser directement à Jésus, nous pouvons
unique médiation du Christ » (LG n° 60). Disons compter sur Marie et nous confier à son intercession,
qu’avec elle « l’union immédiate des croyants avec afin que, comme en elle, la divine volonté
le Christ ne s’en trouve en aucune manière s’accomplisse en nous, et par nous autour de nous.
empêchée, mais au contraire favorisée » (LG n° 60).
Aux noces de Cana, par exemple, elle disait à Jésus BIBLIOGRAPHIE
: « Ils n’ont pas de vin » (Jn 2, 3), et aux servants : 1. Bible de Jérusalem, Cerf, Paris, 2013.
« Quoi qu’il vous dise, faites-le » (Jn 2, 5). 2. Traduction œcuménique de la Bible (TOB)
3. Constitution dogmatique sur l’Eglise, Lumen
Cependant, certaines déviations conscientes ou Gentium, Editrice Vaticane, Rome, 1964.
inconscientes sont à éviter sinon à corriger. Car, la 4. Saint Thomas D’Aquin, Somme Théologique,
vertu, dit Aristote, c’est le juste milieu. Force est de IIIa- IIIae, Cerf, 1984.
constater qu’aujourd’hui des chrétiens s’attachent à 5. Adrienne von Speyr, Marie dans la rédemption,
Culture et Vérité, Namur, 1999.

ABREVIATIONS

A L = Amoris Laetitia
CEC= Catéchisme de l’Eglise Catholique
C A = Centecimus Annus
E V = Evangelium Vitae
F C = Familaris Consortio
G S = Gaudium et Spes
L G = Lumen Gentium
L S = Laudato Si
S T = Somme Théologique
TOB = Traduction Œcuménique de la Bible
15
Spiritualité

Integrative Psycho-Spirituality:
“Who do you say I am?” – JESUS CHRIST
By Roger Brigente MONTECALVO, cicm

In the Gospel of Matthew 16:13-20, Jesus however. Its authority is not violent but vulnerable,
asks his disciples: “Who do you say I am?” Now if not forceful but humble. It is a question that
citizens of the Roman Empire (at that time of Jesus, summons a response from a silent depth within the
speaking of the historical context and geographical heart itself: “who do you say I am?” Do it during
context) were asked: “Who is divinely conceived? your silent meditation.
Who is the son of God? Who is Lord? Who is our
Savior? Who is the bringer of peace on earth? Who How is it to have the identity of Jesus Christ
was the bringer of good news? They would say: “… in our lives? It is the identity of love, of freedom, of
well Caesar.” You can see how provocative this charity. Freedom does not mean that I can do
question is. The gospel is claiming that there is one whatever I want. To be free means to be honest, free
who has all of these qualities but it certainly isn't from lies and delusions. I am free since I know who
Caesar. Implicit in the question is yet another I am. I know my strength and my weakness. I am
question: “To whom do I owe my ultimate free in that I know what is possible for me. Freedom
allegiance?” And that is a question that will not go means giving of yourself to others, and this is the
away. goal of any vocation. Freedom rests on truth and
love. If you are not free in love, it means this is not
To whom do I owe my ultimate allegiance? love. Our choices depend on how we are grown up
Let us consider what is important in my life. with our faith. And we discern: “Among the many
Certainly my family, congregation or order, work, choices that they all most state a good life, what will
study, exercise, social media (WhatsApp, Imo, help me follow Jesus better?” This will correspond
Facebook, Instagram, twitter, YouTube, etc.), the to the question of Jesus: “Who do you say I am?”
internet, household chores, socializing, playing Our preparation during Advent for the coming of
sport, going on holidays, looking after the children Our Lord Jesus Christ, there is a need to realign our
or grandchildren, relaxing, prayer and worship, and personal values to the values and qualities of Jesus
many more .It is possible to allow any one of these Christ . There is a need of cleansing our soul stained
to take over our lives and dominate our agenda. by our daily sins. This requires our free will to
How many people for example are guilty of taking choose Jesus in our sincere preparation in the
allegiance only for their work? And allowing their moment of silence (through meditative prayer), the
work to claim so much of their time and emotional sacrament of reconciliation, our active participation
energy that they have little or no time for anyone or in the Eucharist, and the practice of our act of charity
anything else? It often happens Sunday Mass to the least of our brothers and sisters. The
becomes the first casualty of a busy life. If Christ celebration of Christmas is one of a kind celebration
truly is the one to whom we owe our ultimate to remember God asking us: “Who do you say I
Allegiance, our lives should look something like am?”, “How do you love me with all your heart,
this-- Jesus Christ firmly in the center of our lives. mind, soul, and strength?”, “How do you love
The English Benedictine monk Father Lawrence others, regardless of their life conditions, as you love
Freeman offers us this reflection: “Who do you say yourself? Responding to these questions, entails
I am?” It is an intimately personal question. If we do specific actions. We are convinced on what we
not feel its intimacy as disturbing -- even intrusive - believe, on what we stand for. It is now the time to
- we have not listened to it. It is not twisting our arm put them into action.

16
Chroniques

CHRONIQUES
par Kercius DESTENOR, cicm

confrère Sylvain CLERVEAU de ses vacances


en Haïti.

Octobre
Nous présentons maintenant quelques Mardi 3 octobre 2017 : Début des cours à
évènements importants qui ont marqué notre vie l’Ecole Théologique Saint Cyprien de Ngoya.
à la CIFA, au cours de ce premier trimestre de
l’année académique et religieuse 2017-2018. Mercredi 4 octobre 2017 : Cérémonie
d’ouverture officielle de l’Ecole Théologique
Septembre Saint Cyprien (ETSC) de Ngoya.
Du 1er au 07 septembre 2017 : Retraite
préparatoire au renouvellement des vœux. Jeudi 5 octobre 2017 : L’Accueil de nos
Thème : « La dynamique psycho-spirituelle du nouveaux confrères néo-profès dans la
renouvellement ». communauté. Nous avons procédé ce même jour
Prédicateur : Père Richard MBIZI, cicm. à la cérémonie d’envoi en apostolat. La messe
Jeudi 08 septembre 2017 : Renouvellement des était présidée par le Père Hervé KUAFA,
vœux à la CIFA. Supérieur provincial d’ACO.
Accueil des nouveaux et envoi en apostolat

Du 11 au 23 septembre 2017 : Cours de langues


Ewondo, Anglais et Français à la maison.

Samedi 23 septembre 2017 : Arrivée du recteur, Samedi 07 octobre 2017 : Début des apostolats.
le Père Toussaint MONAMA, cicm, revenu de
la RDC, dans le cadre du décès de son père. Dimanche 8 octobre 2017 : Envoi en mission
de notre confrère Patrick NKOLO NKOLO, à la
Mercredi 27 septembre 2017 : L’arrivée de nos paroisse Saint Achille de Mendong.
confrères néo-profès venant du Congo, des
Philippines et de l’Indonésie en vue de continuer Mercredi 11 octobre 2017 : Premier entretien
leur formation à la CIFA. avec le Staff sur les orientations de la vie à la
CIFA.
Samedi 30 septembre 2017 : Retour de notre Jeudi 19 octobre 2017 : Célébration des
anniversaires de nos confrères Kercius
17
Chroniques
DESTENOR, Christian KIPULU, Philippe Dimanche 25 novembre 2017 : Première
EMILY, Roger ENTOKO, Jean-Baptiste MANI récollection des pavillons Mgr Cyprien MBUKA
ATSAMA, et Armand BILI. (Pav. III) et Mgr Roger PIRENNE (Pav. IV). Elle
- Accueil du Père Anicet NTSABA, cicm, a été animée par notre confrère Boniface
MWAWATADI, sur le thème : « Notre marche à
formateur , chargé de la spiritualité à la CIFA.
la suite du Christ, faites ceci en mémoire de
Samedi 21 octobre 2017 : L’ordination moi ».
sacerdotale de nos trois confrères : Flavien
BUAMBE, cicm (missionnaire à Honkong), Mardi 28 Novembre 2017: Célébration du
Blaise Emmanuel EVAGLE, cicm et Jean 155ème anniversaire de notre chère
TSOUNGI, cicm (missionnaires en RDC) à la Congrégation, la CICM, à la Maison provinciale
paroisse Saint Pierre Apôtre de Mesamendongo. d’ACO, Mvolyé.

Dimanche 22 octobre 2017: La visite


traditionnelle de la Lékié par les nouveaux
confrères.

Jeudi 26 octobre 2017 : Visite de nos


Supérieurs majeurs de la région d’Afrique et du
Père Gracia JEAN ETIENNE, cicm, conseiller
général.

Dimanche 29 octobre 2017 : Première


récollection communautaire animée par le Père
Etienne YOUSSE, cicm (missionnaire au Décembre
Guatemala) sur le thème : « Mon expérience du Mercredi 6 décembre 2017 : Première
Christ. Vivre notre identité aujourd’hui ». conférence spirituelle pour le compte de l’année
académique et religieuse 2017-2018, animée par
Novembre le Père Anicet NTSABA, cicm, sur le thème :
Lundi 6 novembre 2017 : Commémoration de « La formation religieuse et missionnaire dans un
tous les fidèles défunts. monde incertain ».

Jeudi 8 décembre 2017 : Célébration des


anniversaires de nos confrères Fernando SERAN,
Klemens BHAJO, et André Marie FOUDA FILS.

Mardi 12 décembre 2017 :Défaite de la CIFA lors


de sa première rencontre de football avec les
clarétains dans le cadre du tournoi de l’Ecole
Théologique Saint Cyprien. (Score 4 buts à 1).

Dimanche 17 au lundi 18 décembre 2017 :


Récollection communautaire animée par le Père
Lundi 20 novembre 2017 : Première
Pierre ELONGO, cicm. Trois confesseurs extérieurs
récollection des pavillons Mgr Faustin nous ont aidés à nous préparer à la fête de Noël.
AMBASSA (Pav. 1) et Jean KAMANDA (Pav.
II), animée par notre confrère Bienvenu Mardi 19 décembre 2017 : Victoire de la CIFA sur
GOMERA sur le thème : « Vivre le leadership les rogationistes dans le cadre du tournoi de l’ETSC.
de proximité ». (Score : 3 buts à 2).
Mercredi 22 novembre 20417 : Première
réunion communautaire.

18
Congrégation du Coeur Immaculé de Marie (CICM)

En route pour les Célébrations marquant les 150 ans de la mort de notre
vénérable Fondateur Théophile VERBIST!

Quelle bonne et belle mission! 1868 - 2018