Vous êtes sur la page 1sur 23

Commune de BONNEUIL EN VALOIS

EXTENSION RENOVATION DU GRAND SAINT ANTOINE


Lot n°02 : DEMOLITION GROS ŒUVRE RAVALEMENT

DÉPARTEMENT DE L’OISE MAITRE D’OUVRAGE


MAIRIE

DE MAIRIE DE BONNEUIL EN VALOIS


BONNEUIL EN VALOIS
Département de l’Oise
60123

EXTENSION RENOVATION DU GRAND SAINT ANTOINE

BONNEUIL EN VALOIS

CCTP LOT N° 02

Travaux de Démolition-Gros Œuvre-Ravalement

MAITRE D’ŒUVRE

E.U.R.L. d’Architecture
Patrick DELACHARLERY
1 & 3, Rue Saint Lazare – B.P. 60005 – 60301 SENLIS Cedex
Tél. : 03 44 53 45 49 – Fax. : 03 44 53 38 70

1
Commune de BONNEUIL EN VALOIS
EXTENSION RENOVATION DU GRAND SAINT ANTOINE
Lot n°02 : DEMOLITION GROS ŒUVRE RAVALEMENT

LOT N° 02 – DEMOLITION GROS OEUVRE RAVALEMENT

I - ACCEPTATION DE LA COMMANDE
Article : BA.1.1.
Acceptation de la commande
L'acceptation de la commande implique une adhésion totale de l'entreprise aux diverses clauses de
l'ensemble des documents remis, concernant cette affaire, tels que les devis descriptifs de tous les corps
d'état ainsi que les plans d'aménagement de chantier dont elle reconnaît avoir pris connaissance.
L'entreprise accepte sans réserve l'ensemble des conditions et indications définies au chapitre
"PRESCRIPTIONS GENERALES ET TECHNIQUES".
Notamment en ce qui concerne le paragraphe "Percements, scellements et raccords".
Il est rappelé en particulier que les prévisions du présent devis ne sont pas limitatives, l'entreprise
étant tenue de fournir et d'exécuter toute prestation nécessaire au parfait achèvement de l'ouvrage dont
le détail de description aurait pu être omis ou inexact.
Il est rappelé également que l'entreprise reconnaît s'être rendu compte de l'état du terrain et avoir
fait son affaire des difficultés d'accès éventuelles.
Le projet porte sur la rénovation complète et la transformation du bâtiment existant et la
construction du bâtiment neuf dans la cour de service.

Article : BA.1.2.
Consistance des travaux
Outre les obligations de l'entrepreneur "rappelées" au Cahier des Charges Particulières et dans le
chapitre premier, paragraphe : prestations fournies par le gros oeuvre, il est précisé que son marché
tient compte des sujétions suivantes :
a) Les frais d'essais, outre les essais obligatoires mentionnés dans le DTU n° 20, certains essais
complémentaires pourront être réclamés par les architectes, ou le Bureau de contrôle lorsque
ceux-ci le jugeront nécessaires.
b) Les sujétions dues à la présence d'autres corps d'état sur le chantier.
c) La protection des arêtes et saillies contre les épaufrures
La protection contre la dessiccation
La protection contre le gel
La protection des divers revêtements avant mise en service et l'enlèvement de cette protection à
la fin des travaux
La protection nécessaire pour assurer la conservation parfaite des bétons, notamment pendant la
période de durcissement
d) La fourniture d'échantillons et modèles d'appareillage
e) L'accessibilité de ses échafaudages aux autres corps d'état
f) L'accessibilité des moyens de levage aux autres corps d'état

2
Commune de BONNEUIL EN VALOIS
EXTENSION RENOVATION DU GRAND SAINT ANTOINE
Lot n°02 : DEMOLITION GROS ŒUVRE RAVALEMENT

II - RAPPEL DE LA REGLEMENTATION DE BASE ET PRESCRIPTIONS GENERALES


Article : BA.2.1.

Qualité des matériaux


Les matériaux employés seront conformes en particulier aux normes françaises ci-dessous :
NF A 35-015 - Ronds lisses pour béton armé
NF A 35-016 - Barres à haute adhérence pour béton armé
NF B 10-301 - Produits de carrière
NF P 01-011 - Escaliers droits en maçonnerie
NF P 01-012 - Dimension des garde-corps - rampes d'escalier
NF P 13-000 - Céramiques
NF P 14-000 - Agglomérés
NF EN 197-1 Liants hydrauliques
Les ciments courants bénéficieront du marquage CE
NF P 16-000 - Canalisation - drainage - égout
NF EN 206-1 Béton - granulats
NF EN 934-2 Adjuvants pour bétons, mortiers et coulis
NF P 51-000 - Fumisterie
NF P 85-000 - Joints
NF P 87-301 - Marches et contre-marches en béton de ciment pour volées droites
NF P 06-001 - Charges d'exploitation des bâtiments
NF P 06-004 - Charges permanentes et charges d'exploitation dues aux forces de pesanteur
NF S 31-010 - Vérification de la qualité acoustique des bâtiments (code d'essais).

Article : BA.2.2.

Modalités d'exécution des ouvrages


Les ouvrages décrits ci-après seront exécutés conformément aux stipulations des DTU et en particulier les
DTU suivants :

DTU 11-1 Sondage des sols de fondation


DTU 12 Terrassements
DTU 13-11 (M) Exécution des fondations superficielles
DTU 13-2 Fondations profondes
DTU 20-1 - DTU 20-1 (M) Ouvrages de maçonnerie de petits éléments - parois et murs -
Norme expérimentale XP P10-202 1/A2
NF P 10-203-1 / DTU 20-12 Conception du gros oeuvre en maçonnerie des toitures destinées à
recevoir un revêtement d'étanchéité
NF P 18-201 / DTU 21 Exécution de travaux en béton
NF P 51-201 / DTU 24-1 Fumisterie
NF P 15-201-1 / 15-201A1 /
DTU 26-1 Enduits aux mortiers de liants hydrauliques
NF P 14-201-1 / DTU 26-2 Chapes et dalles à base de liants hydrauliques
DTU 13-3 Dallage partie 2 Dallage à usage autre qu'industriel

DTU Dallage - Mars 2005

Réglementation thermique 2005 - Règles Th.

3
Commune de BONNEUIL EN VALOIS
EXTENSION RENOVATION DU GRAND SAINT ANTOINE
Lot n°02 : DEMOLITION GROS ŒUVRE RAVALEMENT

Article : BA.2.3.
Règles de calcul
L'ouvrage projeté sera étudié en appliquant les règles de calcul suivantes, dans leur dernière édition :
- NF P 06-001 : charges d'exploitation des bâtiments
- Règles BAEL 91 (DTU - P18 - 702) : règles techniques de conception et de calcul des ouvrages et
constructions en béton armé suivant la méthode des états limites
- Règles BPEL 91 (DTU - P18 - 703) : règles techniques de conception et de calcul des ouvrages et
constructions en béton précontraint suivant la méthode des états limites
- DTU 13-12 (DTU - P11 - 711) : règles pour le calcul des fondations superficielles
- DTU - Règles NV 65 (DTU - P06 - 002) et modificatifs : règles définissant les effets de la neige et
du vent sur les constructions et annexes. Modifié pour ce qui concerne les effets de la neige par
règles "N 84" (fascicule 61, titre IV, section III)
- Règles N 84 (DTU - P06 - 006) : action de la neige sur les constructions
- DTU - Règles F.B. : méthodes de prévision par le calcul du comportement au feu des structures en
béton
- FPM 88 : méthode de prévision par le calcul du comportement au feu des poteaux mixtes (acier +
béton).

Article : BA.2.4.
Désignation, composition et caractéristiques des bétons
Béton de propreté CEM III
Béton de propreté
Dosage indicatif 150 kg/ m3
Béton CEM II
Blocages - formes - pentes - recharges
Dosage indicatif 250 kg/ m3
Résistance à la compression à 28 jours : 17
Résistance à la traction à 28 jours : 1.65
Béton CEM II (fondations)
Ouvrages enterrés - radiers - fondations
Dosage indicatif 350 kg/ m3
Résistance à la compression à 28 jours : 25
Résistance à la traction à 28 jours : 2.10
Béton CEM II (élévations)
Ouvrages normaux en élévation
Dosage indicatif 350 kg/ m3
Résistance à la compression à 28 jours : 25
Résistance à la traction à 28 jours : 2.10
Béton CEM II
Ouvrages spéciaux en élévations
Dosage indicatif 400kg/ m3
Résistance à la compression à 28 jours : 33
Résistance à la traction à 28 jours : 2.68

4
Commune de BONNEUIL EN VALOIS
EXTENSION RENOVATION DU GRAND SAINT ANTOINE
Lot n°02 : DEMOLITION GROS ŒUVRE RAVALEMENT
NOTA : Les caractéristiques générales des bétons devront être contrôlées dans le cadre des
vérifications techniques qui incombent aux constructeurs conformément à la norme (pour les bétons
prêts à l'emploi préparés en usine) sur éprouvettes cylindriques normalisées. Les procès verbaux des
essais seront communiqués au bureau de contrôle pour examen et au maître d'ouvrage.

Article : BA.2.5.
Tableau des mortiers
Le tableau suivant donne les emplois et la classe des ciments pour chacune des catégories de
mortiers.

NOTA : Le ciment de laitier et le sable de mer sont rigoureusement exclus des compositions de
mortiers.
Mortier n° 1 (pour chape)
CEM I
Mortier n° 2 (pour hourder maçonnerie de remplissage ou obturer)
CEM II
Mortier n° 3 (pour hourder maçonnerie porteuse)
CEM II
Mortier n° 4 (pour enduits extérieurs)
CEM II (gobetis) - CEM II (corps de l'enduit) - CEM III (finition)
Mortier n° 5 (mortier bâtard)
CEM II

Article : BA.2.6.
Tolérance d'exécution des ouvrages
Les travaux seront en conformité avec les prescriptions des annales de l'I.T.B.T.P. 6/1977.
Tolérances pour chapes :
• Dallage avec chape incorporée : 5 mm sous règle de 2 m.

• Chape bouchardée : 5 mm sous règle de 2 m.

• Chape ordinaire : 5 mm sous règle de 2 m.

• Chape lissée sous revêtement : 2 mm sous règle de 2 m. mince

• Pas de grain saillant, surface sensiblement plane.

Tolérance
Par rapport à un cordeau tendu :
• Flache inférieur à 2 mm sous règle de 2 m dans n'importe quel sens

• Surplomb : non admis

• Fruits de poteau : 5 mm par étage

• Piédroits de tableaux de baies et croisées : 2 mm sur la hauteur

• Corniches et bandeaux : 5 mm sur 10 m de longueur

• Appuis de croisées : 2 mm par mètre.

5
Commune de BONNEUIL EN VALOIS
EXTENSION RENOVATION DU GRAND SAINT ANTOINE
Lot n°02 : DEMOLITION GROS ŒUVRE RAVALEMENT

Tolérances pour enduits


• 2 mm sous règle de 2 m
• Joints et arêtes bien droits et d'aplomb.

Article : BA.2.7.
Parements des ouvrages verticaux en béton
TYPE A :
Parement élémentaire : pas de spécialisation particulière brut de décoffrage.
TYPE B :
Parement ordinaire : planéité d'ensemble rapportée à la règle de 2 m = 15 mm. Planéité locale
rapportée à un réglet de 0,20 m = 6 mm. Uniforme et homogène, nids de cailloux ou zones
sableuses ragrées,
balèvres affleurées par meulage. Nuage de bulles inférieures à 25 % - arêtes et cueillies rectifiées
et dressées. (Destiné à recevoir une étanchéité).
TYPE C :
Parement courant : planéité d'ensemble rapportée à la règle de 2 m = 7 mm. Planéité locale
rapportée à un réglet de 0,20 m = 2 mm. Uniforme et homogène, nids de cailloux ou zones
sableuses ragrées, balèvres affleurées par meulage. Nuage de bulles inférieures à 25 % - arêtes et
cueillies rectifiées et dressées. (Destiné à recevoir un revêtement mince).
TYPE D :
Parement soigné : planéité d'ensemble rapportée à la règle de 2 m = 5 mm. Planéité locale
rapportée à un réglet de 0,20 = 2 mm. Caractéristiques et aspect identique au type C, mais nuages
de bulles ramenés à 10 %.

Tous les coffrages devront être suffisamment rigides, résistants et bien étayés pour éviter toutes
déformations sous les charges qu'ils auront à supporter jusqu'au décintrement.
En principe, le décoffrage pourra se faire à 21 jours (sauf en cas d'étaiement suffisant), (à une
température de + 4° C) et à condition toutefois que la mise en oeuvre ait été effectuée dans des
conditions normales.
Au besoin, ce délai pourra être allongé ou raccourci pour certains éléments, en accord avec les
maîtres d'oeuvre.
L'huile de coffrage employée ne devra pas laisser de taches sur le béton
Elle devra recevoir l'accord du peintre.

Article : BA.2.8.
Joints étanches
1) Assurance :
L'application de ces produits devra avoir obligatoirement une garantie décennale portant sur le choix
du procédé mis en oeuvre et le résultat. Une assurance formant couverture sur les dégâts causés à
l'immeuble avec garantie civile, même sur les meubles.

6
Commune de BONNEUIL EN VALOIS
EXTENSION RENOVATION DU GRAND SAINT ANTOINE
Lot n°02 : DEMOLITION GROS ŒUVRE RAVALEMENT

2) Qualification professionnelle :
Elle devra correspondre à la qualification 362, pour matériaux préfabriqués par des tiers (joints
étanches de construction).

Article : BA.2.9.
Sécurité incendie
L'entreprise devra fournir, avant mise en œuvre des éléments correspondants, les procès-verbaux de
comportement au feu en cours de validité qu'elle soumettra au bureau de contrôle technique pour
accord.

III – TRAVAUX DE DEMOLITION

Article : BA.3.1
Démolitions

L’entreprise du présent lot devra toutes les démolitions dans les locaux existants en rez de chaussée et
étage nécessaires à la réalisation du projet, en particulier :
- dépose des installations et appareils sanitaires,
- dépose des menuiseries extérieures non conservées,
- dépose des menuiseries intérieures non conservées,
- démolition du bâtiment chaufferie y compris dallage, mur couverture charpente menuiseries,
etc.. ; et son conduit, compris dalle,
- démolition des faux plafonds y compris ossature et isolant,
- démolition des escaliers non conservés
- démolition en plancher pour création chevêtre de l’escalier et trappes
- démolition de cloisons et murs non conservés,
- démolition des escaliers bois intérieur,
- dépose et évacuation des radiateurs et canalisations,
- dégazage, dépose et évacuation de la cuve à fioul et des équipements de la chaufferie,
- débarrassage et débroussaillage de la cour intérieure,
- démolition de la rampe sur rue et du muret de soutènement de la terrasse compris blindage pour
réfection ensuite,
- dépose et évacuation de grilles non conservées,
- dépose et évacuation, des anciennes enseignes sur façades,
- démolition des emmarchements sur rue,
- démolition des conduits de fumée dans la hauteur des combles compris bouchement au nu du
plancher et démolition des souches de cheminées,
- démolition des parquets et solives non conservés,
- démolition des cloisons en étage, des plafonds plâtre compris solivage et lattis bois pour mise a
nu de la charpente et des chevrons.
- Démolition des placards et cheminée,
- Démolition du bar,
- Démolition des lambris bois,
- dépose des sols souples en étage et sol en carrelage compris chape ciment et plinthes dans tout le
rez de chaussée, pour création d’une réservation minimum de 7 cm pour pose de carrelage sur
chape.
- démolition pour ouverture de fenêtres portes, et baies libres en gros murs,

7
Commune de BONNEUIL EN VALOIS
EXTENSION RENOVATION DU GRAND SAINT ANTOINE
Lot n°02 : DEMOLITION GROS ŒUVRE RAVALEMENT
- démolition des menuiseries intérieures non conservées, portes, bâtis, plinthes, habillages, etc.. ;
- démolition partielle du mur refend au droit du bar,
- démolition des anciennes souches de cheminée sur la toiture de la partie cuisine sanitaire
chaufferie, compris bouchement des conduits.
- Démolition du bâtiment formant couloir entre ancien bâtiment et salle de réunion communale,
compris dallage et réfection du parement du mur mitoyen
Cette liste n’est pas exhaustive, une visite des lieux avant soumission permettra à l’entreprise de
la compléter si nécessaire,
Tous les gravats seront évacués en décharge publique.
Seule la découverture est prévue au lot COUVERTURE et la dépose des installations électriques au lot
ELECTRICITE.

STRUCTURE DU BATIMENT

Article : BA.3.2.

Structure du bâtiment
Fondations sur semelles filantes
Elévations en maçonnerie de parpaings.
Parement des façades : enduit monocouche et briquette de parement.

PRISE EN CHARGE DU SITE

L'entreprise prendra le site en charge dans son état actuel.

IV- NATURE DU SOL

Article : BA.4.1
En l’absence d'essais de sol
Des sondages de sols ont été réalisés manuellement, le niveau de profondeur des fondations au
même niveau que celles du bâtiment existant soit à 1,00 mètre de profondeur par rapport au sol
natureL.
Pour le bâtiment neuf.

V - TERRASSEMENTS
Article : BA.5.1.
Conditions de terrassements
L'entreprise sera tenue d'avoir apprécié, avant remise des prix, la nature du terrain, les possibilités et
difficultés d'accès, sa proposition tiendra compte de toutes sujétions et aléas rencontrés.
L'entrepreneur ne pourra donc prétendre à aucune augmentation de prix en raison d'omission ou de
toutes autres raisons résultant de l'interprétation du présent devis.

8
Commune de BONNEUIL EN VALOIS
EXTENSION RENOVATION DU GRAND SAINT ANTOINE
Lot n°02 : DEMOLITION GROS ŒUVRE RAVALEMENT

Prévisions
Pour le bâtiment neuf
- mitoyennetés
- démolition de vestiges en béton ou de maçonneries enterrées

Article : BA.5.2.
Décapage de la terre végétale
La couche de terre végétale sera enlevée sur une épaisseur de 0,30 m.
Les terres utilisées pour les aménagements extérieurs seront laissées sur place à un endroit défini par le
Maître d'oeuvre.
Les terres excédentaires seront évacuées aux frais de l'entreprise suivant indications du Maître
d'oeuvre.
Prévisions

- sur la surface du terrain d’emprise des constructions neuves

Article : BA.5.3
Plate-forme

Les plate formes sontau lot VRD

Prévisions
- plate-forme bâtiment réalisée à - 0.30 m par rapport au niveau fini R.D.C.

Article : BA.5.4.
Fouilles
Les fouilles sont faites par engins mécaniques (attention aux accès) ou à la main suivant le cas.
Dans tous les cas, la profondeur des fouilles sera telle que le sol d'assise sera hors gel, soit à la côte
minimum de 1,00 m du niveau du sol extérieur fini.
Le fond de fouille sera parfaitement réglé et nettoyé de façon à ce que le sol d'assise ait sa cohésion
naturelle.
Les reprises en sous œuvre des murs existants qui seraient nécessaires font partie du présent lot.

Prévisions
- fouilles en tranchées pour les semelles
- fouilles en trou pour les massifs isolés et les puits.

9
Commune de BONNEUIL EN VALOIS
EXTENSION RENOVATION DU GRAND SAINT ANTOINE
Lot n°02 : DEMOLITION GROS ŒUVRE RAVALEMENT

Article : BA.5.5.
Remblais autour des constructions
Les terres provenant des fouilles seront utilisées en remblais autour des constructions.
Ces remblais seront mis en oeuvre par couches de 20 cm, soigneusement compactés et arrosés si
nécessaire. Ils seront exempts de tous détritus, matériaux organiques, gravois ou autres, et en général
de toute matière pouvant donner lieu à des variations de volume dans le temps sous l'effet de
l'humidité, y compris toutes sujétions de manutention.
Le niveau fini du remblai devra se situer 15 cm minimum en dessous de la protection des
remontées capillaires.
Prévisions
- après exécution des soubassements COMPRIS TALUTAGES NECESSAIRES A 1/2.

Article : BA.5.6.
Décharges publiques
L'entrepreneur fera son affaire de l'évacuation des terres excédentaires aux décharges, le transport
étant inclus dans la proposition, quelle qu'en soit la distance.

Prévisions
- toutes les terres non utilisées dans les aménagements périphériques
- vestiges béton ou maçonnerie
- souches et bois.

Article : BA.5.7.
Remise en état des terrains

Après exécution des travaux, l'entrepreneur devra la remise en forme du terrain.


Toutes les terres excédentaires seront évacuées à la décharge publique, suivant spécifications ci-
dessus.
Prévisions
- remise en état du terrain et nettoyage des abords.

VI - FONDATIONS

Article : BA.6.4.
Système de fondations
Fondations sur semelles filantes ou isolées.
Les fondations seront forfaitaires. Elles seront calculées à partir du rapport d'étude de sol joint au
dossier. Les plans et notes de calcul devront avoir reçu l'agrément du bureau de contrôle avant
exécution.
Les plus-values relatives à des approfondissements non prévisibles devront être attestées par un
géomètre indépendant de l'entreprise, agréé par le Maître d'Ouvrage et à la charge de l'entreprise.
10
Commune de BONNEUIL EN VALOIS
EXTENSION RENOVATION DU GRAND SAINT ANTOINE
Lot n°02 : DEMOLITION GROS ŒUVRE RAVALEMENT

Article : BA.6.5.

Béton de propreté
Béton CPJ 35, comprenant coffrage éventuel, arasage et toutes sujétions de coulage et blindage
divers. Epaisseur minimum : 5 cm.

Article : BA.6.6.

Béton pour fondations


En béton CPJ 45, comprenant toute fourniture, coffrage, vibrage, arasage et toutes sujétions de
coulage et blindage divers.
Prévisions
- béton des fondations définies ci-après.

Article : BA.6.7.
Semelles en béton armé
Les semelles filantes ou isolées seront exécutées aux sections et résistances nécessaires en béton
CPJ 45, elles comprendront toutes les armatures de tous diamètres ainsi que les coffrages
indispensables, l'entrepreneur laissera tous les fers en attente et prévoira à la demande les renforts et
dispositifs nécessaires pour assurer une parfaite liaison avec les soubassements.

Prévisions
- semelles de fondations suivant étude B.A. pour tous les murs de l’extension la terrasse les
rampes,
Y compris toutes sujétions d'adaptation au sol et sujétions liées à des approfondissements
partiels.

NOTA : Il y aura lieu de prévoir toutes les attentes nécessaires pour assurer la liaison avec le
soubassement.

Article : BA.6.8.

Soubassements

Exécution d'un soubassement entre l'arase des semelles de fondations et la sous-face du plancher bas
du rez-de-chaussée, comprenant chaînage et toutes liaisons nécessaires.

Prévisions
- ils seront réalisés en parpaings pleins allégés : épaisseur 0.20 m. pour l’extension, la terrasse,
les rampes,

NOTA : Les soubassements seront rigidifiés vis-à-vis des argiles gonflantes.

11
Commune de BONNEUIL EN VALOIS
EXTENSION RENOVATION DU GRAND SAINT ANTOINE
Lot n°02 : DEMOLITION GROS ŒUVRE RAVALEMENT

Article : BA.6.9.

Massifs de fondations

En béton CPJ 45, comprenant toute fourniture, coffrage, vibrage, arasage et toutes sujétions de
coulage et blindage divers.
Section et armature suivant étude B.A.
Havage si nécessaire.
Prévisions
- massifs isolés suivant étude B.A.. Y compris toutes sujétions d'adaptation au sol. Pour poteaux
des reprises de poutre formant linteaux.

Article : BA.6.10.

Arase d'étanchéité

Sur les soubassements définis ci-dessus, mise en oeuvre au niveau de la sous-face du plancher bas
R.D.C. d'un dispositif d'étanchéité :
Prévisions
- chape d'arase en mortier gras comprenant un adjuvant hydrofuge de type Sika.

Article : BA.6.11.
Imperméabilisation verticale des murs enterrés
Mise en œuvre d'une protection étanche par 2 couches croisées d'émulsion bitumineuse de type
FLINKOTE ou équivalent.

Prévisions
- sur les soubassements.

VI I - PLANCHERS - DALLAGE

Article : BA.7.1.
Calculs
Tous les calculs relatifs aux ouvrages de béton armé seront établis sur les bases des règles BAEL 91
et neige et vent.

Article : BA.7.2.
Charges d'exploitation
Les charges d'exploitation des locaux sont définies ci-dessous.
Il est clairement spécifié que le poids propre de tout élément faisant partie de la construction ne fait
pas partie de ces charges.

12
Commune de BONNEUIL EN VALOIS
EXTENSION RENOVATION DU GRAND SAINT ANTOINE
Lot n°02 : DEMOLITION GROS ŒUVRE RAVALEMENT

Prévisions
- les bases de calcul des constructions seront conformes à la Norme NF P 06-001

Article : BA.7.3.
Dalle portée
Exécution de dalle portée en béton CEM II vibré, y compris coffrage, armature et toutes sujétions de
mise en oeuvre.

Prévisions
- plancher bas R.D.C. de la construction neuve

Avant mise en oeuvre du plancher :


- dressement de la plate-forme
- forme en sablon compacté de 0.10 m d'épaisseur
- étanchéité par film polyane de 150 microns
- isolation sur toute la surface par plaques d'isolant d'une résistance égale à 2.56 m²°C/W.
Epaisseur
8 cm
- planelles alvéolées en périphérie.

NOTA : Finition pose de carrelage collé ou scellé avec réservation dans les bâtiments,

Article : BA.7.4.
Plancher dalle pleine

Exécution de plancher dalle pleine en béton C 25 vibré, y compris coffrage, armatures et toutes sujétions
de mise en œuvre.
Au cas où l'entrepreneur prévoirait la mise en œuvre de prédalles, précontraintes ou non, il devra prendre
en charge les sujétions de traitement des joints, ainsi que les plus values éventuelles occasionnées par la
technique qu'il emploiera sur les prestations de tous les corps d'état (incorporation de pots spéciaux pour le lot
électricité...).

Prévisions

- plancher haut R.D.C SURCHARGE locaux d’habitation.


Epaisseur suivant étude B.A. avec épaisseur minimum de 200 mm - Extrados : Pose directe du
revêtement ou de l’étanchéité

NOTA : Le plancher sera coupe-feu de degré 1 heure.

13
Commune de BONNEUIL EN VALOIS
EXTENSION RENOVATION DU GRAND SAINT ANTOINE
Lot n°02 : DEMOLITION GROS ŒUVRE RAVALEMENT

Article : BA.7.5.

Traitement des surfaces

Les faces supérieures seront surfacées mécaniquement. Après nettoyage, l'entrepreneur en devra le
ponçage mécanique.
L'état de surface des planchers devra permettre l'application directe des ragréages préalables à la pose
des revêtements de sol collés prévus au lot correspondant.

Prévisions

- planchers notés "pose directe du revêtement" ci-dessus.

Article : BA.7.6.
Trémies et trous à réserver - fourreaux
Les trémies et trous à réserver dans les planchers, tant pour les besoins du gros oeuvre qu'à la
demande des différents corps d'état, seront strictement respectés, toutefois l'entrepreneur sera tenu de
signaler à l'Architecte les erreurs de dessin qui pourraient se produire sur leurs plans.
Les fourreaux en tube métallique ou en matière plastique nécessaires aux passages de canalisations
des différents corps d'état ainsi que les tasseaux divers incorporés au béton seront fournis par les
entreprises intéressées et posés au titre du présent corps d'état.

Prévisions
- suivant prescriptions.

Article : BA.7.7.
Arase des sols
Pour les arases des planchers bruts, l'entrepreneur devra tenir compte des différents revêtements de
sols. Pour les carrelages posés scellés dans les locaux rez de chaussée, l’entrepreneur devra une
réservation d’au moins 7 cm.
Il est rappelé que le trait de niveau doit être battu par le maçon à 1,00 m du niveau des sols finis au
fur et à mesure de l'avancement des travaux.

VIII - BETON ARME EN ELEVATION

Article : BA.8.1.
Poteaux noyés dans la maçonnerie
Béton CEM II compris les armatures, le coulage, le vibrage et toutes les sujétions de mise en
oeuvre.
Prévisions
- suivant prescriptions.

14
Commune de BONNEUIL EN VALOIS
EXTENSION RENOVATION DU GRAND SAINT ANTOINE
Lot n°02 : DEMOLITION GROS ŒUVRE RAVALEMENT

Article : BA.8.2.
Poteaux apparents
Béton CEM II, coffrage très soigné, compris les armatures, le coulage, le vibrage du béton,
l'humidification, le ponçage des balèvres, le ragréage éventuel et toutes les sujétions de mise en œuvre.

Les poteaux circulaires pourront être coulés dans des coffrages spéciaux - carton, métallique ou
autres - à l'exclusion de tous coffrages perdus.

Prévisions
- tous poteaux de structure apparents suivant étude BA. Y compris poteaux nécessaires à la
reprise des poutres et linteaux pour création de baies libres.

Article : BA.8.3.
Chaînages et poutraisons
Béton CEM II, compris armatures, coulage, vibrage du béton, l'humidification, le ponçage des
balèvres, le ragréage éventuel et toutes les sujétions de mise en oeuvre.

Prévisions
- tous les éléments constituant la structure du bâtiment et assurant sa stabilité.
- réalisation en parpaings de type U 20 dans le cas d'une maçonnerie.

Article : BA.8.4.
Appuis de fenêtres

En béton CEM II légèrement armé, y compris moulage soigné pour former rejingot, glacis et
larmier.
Les appuis de fenêtres seront débordants de 4 cm minimum et disposeront d'oreilles à leurs
extrémités permettant le rejet de l'eau vers le centre de l'appui. La face vue aura une hauteur minimum
de 10 cm,
Côté intérieur, ils comporteront un chanfrein permettant la mise en oeuvre de l'isolation.
L'entrepreneur pourra utiliser des éléments préfabriqués parfaitement adaptés aux murs
concernés.

Prévisions

- appuis béton des baies en béton ton pierre.

Article : BA.8.5.

Seuils de portes

En béton CEM II légèrement armé, correctement liaisonné au plancher, y compris moulage


soigné pour forme et glacis.
15
Commune de BONNEUIL EN VALOIS
EXTENSION RENOVATION DU GRAND SAINT ANTOINE
Lot n°02 : DEMOLITION GROS ŒUVRE RAVALEMENT

Prévisions

- seuils de toutes les portes.

Article : BA.8.7.

Corniches et bandeau saillant de façade

Exécution de corniches moulurées à doucine en pierre fine, exécution suivant détails et toutes
sujétions de mise en oeuvre. Façon de joints de recoupement - Parements finis.
Le bandeau sera réalisé en pierre fine collée sur enduit préalable, saillie de 2 cm par rapport à
l’enduit.

Prévisions

- corniches et bandeau de façade suivant plans et détails, uniquement pour le bâtiment neuf en
pierre des carrières de BONNEUIL EN VALOIS

Article : BA.8.8.

Dispositifs d'habillage

L'entrepreneur veillera à prévoir les dispositifs d'habillage nécessaires à la bonne tenue des enduits
sur la jonction avec les éléments en béton, conformément au DTU n° 20.11

Article : BA.8.9.

Parement prêt à peindre

Le parement prêt à peindre est défini ci-dessus, en cas de non obtention des résultats, l'entrepreneur
devra le ponçage et le ragréage complémentaire par un produit approprié à cet effet.

Prévisions
- suivant prescriptions.

IX - MACONNERIE

Article : BA.9.1.

Maçonnerie d’agglomérés en béton ou en briques terre cuite – brique de 20


Tous les murs de refends (logements et garages) seront montés jusque sous toiture compris
calfeutrement).
Réalisation des élévations en maçonnerie d’agglomérés en béton ou en briques terre cuite suivant
prescriptions ci-après :

16
Commune de BONNEUIL EN VALOIS
EXTENSION RENOVATION DU GRAND SAINT ANTOINE
Lot n°02 : DEMOLITION GROS ŒUVRE RAVALEMENT

A/ blocs en béton obtenus par moulage à partir de granulats lourds naturels, hourdés au mortier de
ciment. La pose se fera d’aplomb avec assises régulières horizontales à joints alternés, chaque bloc
recouvrant ceux de l’assise inférieure sur une longueur au moins égale à 0.10m.
Planéité des parements, joints verticaux parfaitement garnis sur la hauteur de l’élément à joints
uniforme de 1.5 cm d’épaisseur conformément au DTU N° 20.
Compris toutes sujétions de transport, manutention, et mise en œuvre.
Les retours d’angle, trumeaux, jambages, linteaux, etc… seront exécutés avec des blocs spéciaux
destinés à cet effet.
Les maçonneries comporteront tous chaînages, raidisseurs verticaux ou horizontaux en béton CEM II,
compris armatures, nécessaires à leur bonne tenue.

B/ Murs en briques rectifiés à perforations verticales. Format standard 500x200x249 mm, 8 éléments
au m² hourdés au mortier pour joints minces (1mm fini) fourni par le fabricant, suivant le principe de la
maçonnerie roulée.
Ou
Murs en briques à perforations verticale. Format standard 500x200x240mm, 8 éléments au m²,
hourdées au mortier Climaliant ou bâtard.
Les joints verticaux sont réalisés à sec par les emboîtements des briques.
La brique sera de 20 cm d’épaisseur de type GFR20 Th+ ou équivalent avec un R de 1,32 m2k/w.
La mise en œuvre comprend l’exécution d’un lit d’assise au mortier de ciment hydrofugé sous le
premier rang posé parfaitement de niveau, ainsi que l’utilisation de tous les accessoires nécessaires
(poteau, linteau-chaînage…) et toutes liaisons et découpes avec soin. La maçonnerie est réalisée en
respectant les recommandations de l’Avis Technique 16/05-498 (maçonnerie roulée) et les
recommandations des DTU en vigueur.
Correction thermique en tête de plancher par brique About TH de 6.5 cm d’épaisseur.
Béton armé comprenant béton et armatures, section 12.5 x12.5 cm pour raidisseurs verticaux
incorporés dans les briques Poteaux.
Béton armé comprenant béton et armatures, section 12.5 x 18 cm pour linteaux et chaînages
horizontaux incorporés dans les briques Linteaux –Chaînage.
Les dessus de murs seront protégés par un film plastique, en cas d’arrêt de chantier pour intempéries.
Prévisions
Voir ci-dessous

RECAPITULATIF DES COMPOSITIONS DES MURS


MURS DE FACADES ET PIGNONS Brique terre cuite de 20cm type GFR20 Th+
DONNANT SUR L’EXTERIEUR Doublage Th30 100 + 13
Enduit monocouche extérieur
MURS MITOYENS ENTRE LOGEMENT DE Blocs béton pleins allégé de 20 cm 320Kgs/m2
FONCTION ET CHAMBRE HANDICAPE COUPE FEU HEURE
Un enduit plâtre sur une des faces
Un calibel 60 +10 sur l’autre face
NOTA : Les refends seront arasés sous couverture suivant définition des plans.

17
Commune de BONNEUIL EN VALOIS
EXTENSION RENOVATION DU GRAND SAINT ANTOINE
Lot n°02 : DEMOLITION GROS ŒUVRE RAVALEMENT

Article : BA.9.2.

Jointoiement en montant à plat

Jointoiement des maçonneries en montant.

Prévisions

- pour les maçonneries restant apparentes.

Article : BA.9.3.

Parement en moellons collés


Réalisation d’un enduit support sur la maçonnerie, fourniture et pose de moellons de pierre sciés de
6 cm d’épaisseur au moyen d’un mortier colle agréé, traitement des joints au mortier à la chaux beurré
au nu des pierres.
Compris toutes sujétions de coupe et de mise en œuvre.
Pierre des carrières de BONNEUIL EN VALOIS.

Prévisions
- pour le haut du pignon donnant sur rue (partie débordant du mur de clôture) , compris façon de
solin sur le dessus du mur existant.

X - JOINT DE DILATATION

Article : BA.10.1.
Joints de dilatation
Fourniture et pose d'un Isorel mou de 1 cm d'épaisseur. Les parois formant double mur au droit des
joints de dilatation, celui-ci sera collé sur l'une des parois lors de la mise en oeuvre des maçonneries de
l'autre mur mitoyen.
Fourniture et pose de joints coupe-feu (de tenue 1 heure ou 2 heures, selon prescriptions du rapport
de sécurité) par bande de LITAFEX ou similaire, mise en oeuvre conformément au procès verbal de
résistance au feu.

Habillage des façades et des rives par couvre-joint COUVRANEUF W en Duralinox.

Prévisions
- joints de dilatation entre murs ou construction existantes et bâtiment neuf..

NOTA : Le joint de dilatation intéressera toute la structure en élévation y compris le mur de


soubassement.
La plaque d'Isorel est à mettre en place au fur et à mesure de l'avancement de la maçonnerie et de façon
à ce qu'elle dépasse toujours le niveau de l'assise en cours

18
Commune de BONNEUIL EN VALOIS
EXTENSION RENOVATION DU GRAND SAINT ANTOINE
Lot n°02 : DEMOLITION GROS ŒUVRE RAVALEMENT

XI - ENDUITS
Article : BA.11.1
Enduits
Enduit au mortier suivant DTU.
Constitution :
• un gobetis au mortier de ciment dosé à 500 kg de CEM II
• le corps de l'enduit 400 kg de CEM II
• la couche de finition 350 kg de CEM III.
Prévisions
- soubassement apparent jusqu'au niveau de la sous-face du plancher bas R.D.C. en jonction avec
l'enduit monocouche.
- Sur murs intérieurs de la cuisine non doublés,

XII RAVALEMENT

I - ACCEPTATION DE LA COMMANDE

Article : BA.1.1.

Acceptation de la commande

L'acceptation de la commande implique une adhésion totale de l'entreprise aux diverses clauses
de l'ensemble des documents remis, concernant cette affaire, tels que les devis descriptifs de tous les
corps d'état ainsi que les plans d'aménagement de chantier dont elle reconnaît avoir pris connaissance.
L'entreprise accepte sans réserve l'ensemble des conditions et indications définies au chapitre
"PRESCRIPTIONS GENERALES ET TECHNIQUES".
Notamment en ce qui concerne le paragraphe "Percements, scellements et raccords".

Il est rappelé en particulier que les prévisions du présent devis ne sont pas limitatives,
l'entreprise étant tenue de fournir et d'exécuter toute prestation nécessaire au parfait achèvement de
l'ouvrage dont le détail de description aurait pu être omis ou inexact.
Il est rappelé également que l'entreprise reconnaît s'être rendue compte de l'état du terrain et
avoir fait son affaire des difficultés d'accès éventuelles.

II - RAPPEL DE LA REGLEMENTATION DE BASE ET PRESCRIPTIONS GENERALES

Article : BA.2.1.

Qualité des matériaux

Les matériaux employés seront conformes en particulier aux normes françaises ci-dessous :
- N.F.P. 15-000 - Liants hydrauliques

19
Commune de BONNEUIL EN VALOIS
EXTENSION RENOVATION DU GRAND SAINT ANTOINE
Lot n°02 : DEMOLITION GROS ŒUVRE RAVALEMENT

Article : BA.2.2.

Modalités d'exécution des ouvrages

Les ouvrages décrits ci-après seront exécutés conformément aux stipulations des D.T.U. et en
particulier les D.T.U. suivants :
- D.T.U. 26-1 Enduits aux mortiers de liants hydrauliques
- Cahier des prescriptions techniques d'exécution des revêtements muraux collés du C.S.T.B.

III - DESIGNATION DES OUVRAGES

Article : BA.3.1.

Enduits d'imperméabilisation de façade

Fourniture et mise en œuvre d'un enduit monocouche d'imperméabilisation sur supports sains,
propres, dépoussiérés, sans traces d'huile de décoffrage. Les balèvres des bétons banchés seront arasées
par application d'un régulateur de fond. Les joints de parpaings seront arasés ou bourrés et les
parpaings seront humidifiés à refus par temps chaud et sec la veille de l'application.

Application 2 passes suivant prescriptions du fabricant pour obtention d'une finition grattée ou
écrasée suivant prévisions. 1ère passe : épaisseur mini de 10mm - 2ème passe : épaisseur mini de 5
mm. Résistance à la traction mesurée après 28 jours supérieur à 10 MPa (Ces essais de résistance
seront à la charge de l'entreprise) Monocouche Weber et Broutin ou équivalent.

Prévisions
Bâtiment neuf
- enduit monocouche finition gratté fin type ELIPRAL F (M5 E4 R4 U5 C1) WEBER et
BROUTIN ou équivalent
. en parement des façades et pignons suivant plans

NOTA : Façon d’encadrement des baies sur une largeur de 20 cm en enduit finition talochée.

Article : BA.3.2.

Ravalement des façades du bâtiment existant

Travaux comprenant, mise en place des échafaudages de pied, un nettoyage haute pression des façades
en pierre, dégradation des joints non adhérents et réfection au mortier à la chaux, compris
remplacement d’éléments de pierre endommagés.
Reprise et réparations du mur de façade et de clôture en pierre sur lequel s’appuyait la chaufferie
démolie pour remise en état complète à l’identique du reste de la façade compris toutes sujétions.

Prévisions
Pour ravalement des façades et pignons du bâtiment existant.

20
Commune de BONNEUIL EN VALOIS
EXTENSION RENOVATION DU GRAND SAINT ANTOINE
Lot n°02 : DEMOLITION GROS ŒUVRE RAVALEMENT

XIII - DIVERS

Article : BA.12.1.

Travaux complémentaires

L'entrepreneur du présent corps d'état réservera dans ses ouvrages les trous et emplacements qui lui
auront été indiqués à temps par les corps d'état intéressés. Il réservera également les passages pour les
branchements : eau, gaz, électricité, télécommunications.
Il devra tous les trous, scellements et calfeutrements nécessaires à la pose des ouvrages de
menuiseries, serrurerie et fermetures.
En plus du joint plastique dû par le menuisier, l'entrepreneur du présent lot devra enduire au mortier
bâtard la face intérieure de la maçonnerie sur une largeur de 10 cm au pourtour des baies extérieures.
Toutes les prises de courant provenant des planchers bas et donnant sur une paroi doublée devront
être encastrées dans la hauteur du 1er rang de parpaings.

Article : BA.12.2.

Réservations

L'entrepreneur doit prévoir toutes les réservations, horizontalement et verticalement pour la mise en
place des ouvrages des autres corps d'état et nécessaires aux passages des canalisations diverses et
autres.
Le remplissage de ces réservations sera exécuté par chaque lot, après la mise en place des divers
éléments, en matériaux de même composition que les ouvrages traversés et de même caractéristique
acoustique.

Prévisions

- toutes les réservations, trémies dans les planchers séparatifs devront être rebouchées
soigneusement au mortier de ciment ou de béton. Toutes les gaines techniques devront être
rebouchées au niveau de chaque plancher et toutes les tuyauteries devront être équipées de
fourreaux résilients (Gainojac ou Talnisol par exemple) aux passages de planchers.

Article : BA.12.3.

Sujétions V.M.C.

L'entreprise devra les sujétions de mise en oeuvre de la V.M.C. : percements, scellements, supports.

Prévisions

- seront prévus les réservations, passages en combles

XIII – TRAVAUX DIVERS

L'entreprise devra inclure les travaux divers définis ci-dessous, leur réalisation se fera
conformément aux prescriptions techniques émises précédemment :

21
Commune de BONNEUIL EN VALOIS
EXTENSION RENOVATION DU GRAND SAINT ANTOINE
Lot n°02 : DEMOLITION GROS ŒUVRE RAVALEMENT

B- TREMIE D’ESCALIER ET ESCALIER


Travaux comprenant la mise en place des étais nécessaires, découpe soignée de plancher bois
et démolition de plancher et plafond, réalisation d’une trémie selon plans, compris chevêtre bois
ou métalliques, raccords divers de sol et plafond.

Escalier en BA à ¼ tournant

En béton CEM II, compris armature, coffrage, vibrage, humidification et sujétions de mise en
oeuvre.
Y compris réservations pour revêtements de sol souple, nez de marches arondis, scellements de
mains courantes,...

Prévisions

- escalier intérieur dans le bâtiment existant suivant plans et répondant aux normes
d'accessibilité
- escaliers extérieurs et paliers pour entrée principale du bâtiment existant et pour nouvelle sortie
créée vers terrasse.
. finition : marches et contre-marches pour recevoir un sol souple pour l’escalier intérieur
Finition marches et contre marches taloché fin pour les 2 escaliers extérieurs

A PREVOIR :
Pour création du nouvel escalier desservant l’étage du bâtiment existant, suivant plans.

C- RESEAUX SOUS DALLAGE


Vers regard EU dans la cour de service, création d’un nouveau réseau EU pour évacuation des
différents équipements sanitaires et de la cuisine, compris démolitions nécessaires, tranchées en
planchers existants, mise en place des canalisations PVC avec pente 2 %, mise en place des
attentes à la demande du lot plomberie, raccords et finitions diverses.
Le réseau de la cuisine sera séparé de celui des sanitaires

A PREVOIR :
Pour création des réseaux d’évacuation des différentes installations sanitaires de la du bâtiment
existant et du bâtiment neuf, suivant plans.

D- BOUCHEMENT, MODIFICATIONS ET OUVERTURE DE BAIES


Selon indication des plans, et selon étude technique et justificatifs à fournir avant exécution :
- bouchements divers de baies existantes en parpaings selon description précédentes,
- ouverture ou élargissement de baies, compris étaiements, linteaux ou poutre, poteaux de
reprise si nécessaire pour les grandes portées et reprises de planchers, compris dressement
des tableaux, raccords d’enduits plâtre ou ciment,
En particulier
- baies libres créées,
- élargissement porte ou transformation de fenêtre en porte,
- Création-modification de fenêtres,
- ouverture porte pour monte handicapé

22
Commune de BONNEUIL EN VALOIS
EXTENSION RENOVATION DU GRAND SAINT ANTOINE
Lot n°02 : DEMOLITION GROS ŒUVRE RAVALEMENT

E- CALFEUTREMENT ET SCELLEMENT DES MENUISERIES


Après dépose des menuiseries prévue au présent lot, l’entreprise devra la reprise des feuillures
et tableaux et appuis suivant demande de réservation du lot menuiserie, après la pose des
menuiseries le présent lot devra tous les calfeutrements.

F- SURELEVATION D’ENCUVEMENT
Pour alignement de la toiture du bâtiment abritant la cuisine en mono pente contre façade du
bâtiment existant, après dépose de couverture et charpente, surélévation de l’encuvement en
moellons jusqu’à la même arase, compris chaînage et arase pour recevoir la sablière, compris
traitement des joints au mortier à la chaux.

G- REFECTION DE MUR DE SOUTENEMENT


Mur le long de la rampe conduisant de la rue du Berval jusqu’à l’entrée principal du bâtiment
ancien, travaux comprenant terrassement pour dégager le muret existant, démolition du muret
existant, semelle filante ne béton armé,reconstruction en parpaings pleins allégés parfaitement
rejointoyés, étanchéité sur partie enterrée, façon de couronnement à une seule pente en béton
ton pierre, enduit monocouche sur la face vue.

H- DALLE BETON LOCAUX CUISINE ET SANITAIRES


Dans l’ensemble des locaux cuisine, sanitaire, chaufferie et hall devant monte handicapé,
démolition des sols existants pour réalisation d’une nouvelle dalle béton armé de 16 cm avec
réservation pour carrelage sur chape avec pentes, Exécution de dalle en béton CEM II vibré, y
compris coffrage, armature et toutes sujétions de mise en oeuvre.
Avant mise en oeuvre du plancher :
- dressement de la plate-forme
- forme en sablon compacté de 0.10 m d'épaisseur
- étanchéité par film polyane de 150 microns
- isolation sur toute la surface par plaques d'isolant d'une résistance égale à 2.56 m²°C/W.
Epaisseur 8 cm

I- INFRASTRUCTURE POUR MONTE HANDICAPE


Dans la cour de service, création d’une fosse pour monte handicapé, constituée d’une dalle de
béton armé de 18 cm d’épaisseur et de 1630 x 1410 à – 0,05 cm du sol fini, surcharge selon
demande du lot concerné, siphon de sol en partie centrale, compris raccordement en tuyau PVC
jusqu’au puit d’infiltration.

J- BOUCHEMENTS DE TREMIES
Dans le bâtiment existant, bouchement des anciennes trémies d’escalier et trous divers, compris
coffrage, armatures de reprise sur les existants et renforts nécessaires, coulage de dalle béton de
même épaisseur que les planchers, ou suivant nature des planchers, reprise en charpente bois ou
métal, compris coffrage et dalle béton.

23