Vous êtes sur la page 1sur 3

F EUROCODE 2.

BÉTON ARMÉ ______________________________________________________________________________________________________________


O
R
1. Calculs en flexion à l’état- f yd
2o – L’allongement εs de l’acier est inférieur à ------- . La contrainte de
M limite ultime (article 6.1 de Es
l’acier est inférieure à fyd, l’acier est mal utilisé.
U l’EC2) 3o – Le moment de flexion à l’état-limite ultime est tel qu’une véri-
fication de la contrainte maximale du béton en service montrerait
L • Section rectangulaire bd.
que la contrainte limite 0,6 fck est dépassée [C 2 332, § 2].
À chacun de ces trois cas correspond un moment limite « réduit »
A d, hauteur utile ; d ’ distance des aciers comprimés éventuels à la
fibre la plus comprimée.
µ lim (ou un moment limite Mlim = µlim bd 2 fcd) et des aciers compri-
més sont nécessaires dès que µd > µlim (ou MEd > Mlim).

I • Béton de classe au plus égale à C 50/60 : f ck ⭐ 50 MPa – Acier


B 500.
Les valeurs correspondant à chacun de ces trois cas sont les
suivantes :

R • Déformations relatives exprimées en ‰.


Les formules données ci-après correspondent à l’utilisation du
■ 1er cas : redistribution
xu
Le tableau 1 donne les valeurs de ξ lim =  ------ et de µlim pour dif-
E diagramme parabole-rectangle [C 2 330, figure 3].
férents pourcentages de redistribution. d lim

■ 2e cas : bonne utilisation de l’acier : σ s ⭓ f yd

1.1 Recherche des sections d’acier Dans ce cas, la condition à satisfaire est :

3,5 1 – ξ f yd 5
ε s = --------------- ------------ ⭓ ε yd = ------
- avec E s = 2 × 10 MPa
a) Équation de la branche inclinée du diagramme de calcul de 1 000 ξ Es
l’acier [C 2 330, figure 7]
700
σ s = 433 + 0,812 ε s ⭐ 470 MPa (1) soit ξ ⭐ -----------------------
700 + f yd

b) Section rectangulaire sans aciers comprimés ( µ d ⭐ µ lim, voir c) Pour fyd = 435 MPa : ξ lim = 0,617
ci-après)
et, par la formule (3) : µlim = 0,371
Moment « réduit » :
■ 3e cas : respect de la limitation de la contrainte du béton en
M Ed  f = f-----
ck service [C 2 332, § 2].
µ d = -----------------
2
-
 cd γ c 
- (2)
bd f cd Ce cas ne peut se présenter que pour les classes d’environnement
XD, XS et XF [C 2 330, tableau 4]. Le moment limite dépend de la
Hauteur de l’axe neutre : classe du béton et du rapport γ du moment ultime au moment de
service, évalués respectivement à partir des combinaisons des
µ d = 0,81ξ ( 1 – 0,416ξ ) (3) équations (17) et (22) des paragraphes 5.8.3 et 5.8.4 du dossier
[C 60], en considérant le même cas de charge.
donne
En l’absence de documents plus précis on peut évaluer µlim en uti-
x lisant l’abaque de la figure 19 de [C 2 306], en prenant θ = 1, fc28 = fck
ξ = -----u- = 1,20 ( 1 – 1 – 2,06 µ d ) (4) et µlim = 0,85µlu. Le mode de calcul des aciers comprimés est le
d
même que pour les Règles BAEL, mais la méthode exposée en
Allongement de l’acier tendu : [C 2 306 § 4,5133] demande à être transposée (notations et coeffi-
cients numériques). De plus, son développement étant assez long,
3,5 1 –ξ elle n’est pas reprise dans le cadre du présent formulaire.
ε s = --------------- ------------ (5)
1 000 ξ (0)
d’où σs par (1)
Bras de levier : Tableau 1 – Valeurs de ␮ lim en cas de redistribution
z = d ( 1 – 0,416 ξ ) (6) ( f ck ⭐ 50 MPa )

Section d’acier : Pourcentage


de ␦ ␰ lim ␮ lim
M Ed
A s = ----------- (7) redistribution
z σs
0 1 0,448 0,295
c) Section rectangulaire avec aciers comprimés ( µ d > µ lim ) 5 0,95 0,408 0,274
Des aciers comprimés sont nécessaires dans trois circonstances. 10 0,90 0,368 0,252
1o – Il s’agit d’une section rectangulaire appartenant à une poutre 15 0,85 0,328 0,229
ou une dalle ayant fait l’objet d’une analyse linéaire avec redistribu-
20 0,80 0,288 0,205
xu
tion et dans laquelle la condition sur  ------ n’est pas satisfaite 25 0,75 0,248 0,180
 d  lim
[C 2 330, équations (42) et (43)]. 30 0,70 0,208 0,154

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie


Form. C 2 334 − 2 est strictement interdite. − © Techniques de l’Ingénieur

Dossier délivré pour


Madame, Monsieur
24/09/2008
_____________________________________________________________________________________________________________ EUROCODE 2. BÉTON ARMÉ
F
O
Méthode de calcul pour les deux premiers cas On reporte cette valeur dans (14) à la place de fyd, d’où de nouvel-
R
Le fait de mettre des aciers comprimés a pour effet de « figer » le
diagramme des déformations. La hauteur relative de l’axe neutre ne
les valeurs ξ2, εs2, σs2, etc. On s’arrête dès que l’effet sur la contrainte
de l’acier est peu sensible. La convergence est rapide.
M
change plus, quel que soit le moment agissant MEd supérieur au
moment limite Mlim et conserve toujours la même valeur
Soit σs la valeur retenue, on a donc :

x As σs
U
x
ξ lim =  -----u- correspondant à ce dernier. Comme le raccourcisse-
d lim
ξ = -----u- = --------------------------
d 0,81bdf cd
-
(15) L
ment du béton atteint 3,5 ⋅ 10–3 (dans le cas considéré où z = d ( 1 – 0,416 ξ ) voir (6)
f ck ⭐ 50 MPa), les allongements ou raccourcissements des aciers
et M Rd,u = A s σ s z (16)
A
sont complètement déterminés, et ce sont les aciers comprimés qui,
seuls, équilibrent l’excèdent de moment MEd – Mlim, proportionnel-
lement à ce dernier.
I
Une fois µlim déterminé, ξ lim :
— soit est tiré du tableau 1 (1er cas) ;
2. Calculs relatifs R
— soit est égal à 0,617 (2e cas). à la fissuration E
On a alors :
— pour les aciers tendus : A
ρ = ------s-
bd
3,5 1 – ξ lim
ε s = --------------- ------------------
- d’où σs par (1) (8) E c, eff = E cm sous charges instantanées [C 2 330, tableau 1]
1 000 ξ lim
E c, eff = E cm ⁄ 1 + ϕ ( ∞, t 0 ) sous charges de longue durée [C 2 332,
— pour les aciers comprimés :
équation (22)]

3,5 ξ lim – ( d′兾d ) α e = E s ⁄ E c, eff


ε sc = --------------- ---------------------------------
- d’où σsc par (1) (9)
1 000 ξ lim

• Section des aciers comprimés


2.1 Section homogène non fissurée
On calcule
(sans aciers comprimés)
2
M lim = µ lim bd f cd < M Ed par hypothèse (10)
On pose η = h/d
M Ed – M lim
A sc = ------------------------------ ( m2 , m, MN, MPa ) (11) Hauteur de l’axe de flexion simple :
σ sc ( d – d′ )
v αe ρ + η 2 ⁄ 2
• Section des aciers tendus : avec z = d ( 1 – 0,416 ξ lim ) ξ = --- = -----------------------------
- (17)
d αe ρ + η
M lim σ sc
A s = ------------ + A sc -------- ( m 2 , m, MNm, MPa ) (12) Moment d’inertie de la section homogène par rapport à cet axe :
z σs σs
η3
I I = bd 3 ------ + α e ρ – ξ 2 ( η + α e ρ ) (18)
3

1.2 Calcul du moment résistant MRd,u Moment de fissuration :


d’une section rectangulaire sans II
aciers comprimés M cr = ------------- f ctm
h–v
(19)

La section As des armatures tendues est connue.


On commence par calculer une première valeur de la hauteur rela- 2.2 Section homogène fissurée
tive de l’axe neutre : (sans aciers comprimés)
A f
s yd
ξ 1 = --------------------------- (13) Hauteur de l’axe neutre :
0,81bdf cd

L’allongement de l’acier correspondant est d’après (5) : x 2


ξ = --- = α e ρ 1 + ---------- – 1 (20)
d αe ρ
3,5 1 – ξ 1
ε s1 = --------------- --------------- (14)
1 000 ξ 1 Moment d’inertie de la section homogène fissurée par rapport à
cet axe :
La contrainte de l’acier correspondante est d’après (1) :
3
3 ξ 2
σ s1 = 433 + 0,812 ε s1 > f yd I II = bd ----- + α e ρ ( 1 – ξ ) (21)
3

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie


est strictement interdite. − © Techniques de l’Ingénieur Form. C 2 334 − 3

Dossier délivré pour


Madame, Monsieur
24/09/2008
F EUROCODE 2. BÉTON ARMÉ ______________________________________________________________________________________________________________
O
R Contrainte de l’acier juste après formation de la première fissure Pour un chargement symétrique, l’expression se simplifie et

M α e M cr ( d – x )
σ s2 = ----------------------------------
M cr
- = -------------------------- z = d – x
---  (22)
donne la flèche maximale à mi-portée :
2
 3 ᐉ 1 1 1 1 1 1
U I II
A s  d – --- 

x
3
a max = ---------- ----- + 6 ----- + 12 ----- + 18 ----- + 24 ----- + 14 -----
600 r 0 r1 r2 r3 r4 r5
(25)

L Contrainte de l’acier sous le moment de service :


3.2 Méthode B
A α e M Ed ( d – x )
σ s2 = -----------------------------------
I II
M Ed
- = --------------------------
A s  d – ----
x
(23)
Dans cette méthode, on ne calcule la courbure que dans une seule
 3
I section, celle de moment maximal. On admet que la forme du dia-
gramme des courbures est la même que celle des moments de
flexion, ce qui conduit à :
R 2 1
3. Flèches. Méthodes a max = kᐉ --------
r tot
(26)
E de calcul approchées 1
-------- courbure dans la section de moment maximal,
r tot
k coefficient qui prend selon le cas considéré les
valeurs du tableau 2.
3.1 Méthode A
(0)

Tableau 2 – Coefficient k de la méthode B

La poutre étant découpée en plusieurs tronçons égaux, on sup- Système statique et chargement k
pose que sur chaque tronçon la courbure varie linéairement. L’équa-
tion de la déformée est donc (double intégration) un polynôme du p
3e degré. 0,104

La flèche a dans une section j est de la forme :


2
λᐍ
3 – 4λ

2 ------------------------
1
a j = ----- ∑ k i ---
P 48 ( 1 – λ )
N ri ᐍ 1 1
si λ = --- k = ------
1 2 12
avec --- courbure dans les différentes sections limitant les
ri tronçons, sections sur appuis comprises,
λᐍ λᐍ 2
ki coefficients des polynômes, déterminés en écrivant P/2 P/2 λ
0,125 – ------
la continuité des courbures, des rotations et des flèches 6
au droit de chaque section i,
β
N coefficient fonction du nombre de sections considérées. 0,104  1 – ------
Mw p Me  10
Cette méthode est applicable à une poutre continue, à condition avec
d’affecter le signe « moins » aux courbures des sections où le Mt Mw + Me
moment est négatif. β = -----------------------
-
Mt
Par exemple, pour 10 sections de calcul équidistantes de 0,1 ᐉ , la
flèche à mi-portée peut être déterminée en calculant : flèche à l’extrémité
λᐍ
p λ(4 – λ)
2 ---------------------
ᐉ ᐉ
a  ---  = ---------------  5 ----- + 30 ----- + 60 ----- + 90 ----- + 120 ----- + 140 -----
1 1 1 1 1 1 12
2  6 000  r 0 r1 r2 r3 r4 r5 ᐍ si λ = 1, k = 0,25
(24)
+ 120 ----- + … + 5 ------- 
1 1 flèche à l’extrémité
r6 r 10 λᐍ λ(3 – λ)
P ---------------------
6
1 1 ᐍ 1
avec ----- , ------- courbures dans les sections d’extrémité. si λ = 1, k = ---
r 0 r 10 3

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie


Form. C 2 334 − 4 est strictement interdite. − © Techniques de l’Ingénieur

Dossier délivré pour


Madame, Monsieur
24/09/2008