Vous êtes sur la page 1sur 1

F EUROCODE 2.

BÉTON ARMÉ ______________________________________________________________________________________________________________


O
R Contrainte de l’acier juste après formation de la première fissure Pour un chargement symétrique, l’expression se simplifie et

M α e M cr ( d – x )
σ s2 = ----------------------------------
M cr
- = -------------------------- z = d – x
---  (22)
donne la flèche maximale à mi-portée :
2
 3 ᐉ 1 1 1 1 1 1
U I II
A s  d – --- 

x
3
a max = ---------- ----- + 6 ----- + 12 ----- + 18 ----- + 24 ----- + 14 -----
600 r 0 r1 r2 r3 r4 r5
(25)

L Contrainte de l’acier sous le moment de service :


3.2 Méthode B
A α e M Ed ( d – x )
σ s2 = -----------------------------------
I II
M Ed
- = --------------------------
A s  d – ----
x
(23)
Dans cette méthode, on ne calcule la courbure que dans une seule
 3
I section, celle de moment maximal. On admet que la forme du dia-
gramme des courbures est la même que celle des moments de
flexion, ce qui conduit à :
R 2 1
3. Flèches. Méthodes a max = kᐉ --------
r tot
(26)
E de calcul approchées 1
-------- courbure dans la section de moment maximal,
r tot
k coefficient qui prend selon le cas considéré les
valeurs du tableau 2.
3.1 Méthode A
(0)

Tableau 2 – Coefficient k de la méthode B

La poutre étant découpée en plusieurs tronçons égaux, on sup- Système statique et chargement k
pose que sur chaque tronçon la courbure varie linéairement. L’équa-
tion de la déformée est donc (double intégration) un polynôme du p
3e degré. 0,104

La flèche a dans une section j est de la forme :


2
λᐍ
3 – 4λ

2 ------------------------
1
a j = ----- ∑ k i ---
P 48 ( 1 – λ )
N ri ᐍ 1 1
si λ = --- k = ------
1 2 12
avec --- courbure dans les différentes sections limitant les
ri tronçons, sections sur appuis comprises,
λᐍ λᐍ 2
ki coefficients des polynômes, déterminés en écrivant P/2 P/2 λ
0,125 – ------
la continuité des courbures, des rotations et des flèches 6
au droit de chaque section i,
β
N coefficient fonction du nombre de sections considérées. 0,104  1 – ------
Mw p Me  10
Cette méthode est applicable à une poutre continue, à condition avec
d’affecter le signe « moins » aux courbures des sections où le Mt Mw + Me
moment est négatif. β = -----------------------
-
Mt
Par exemple, pour 10 sections de calcul équidistantes de 0,1 ᐉ , la
flèche à mi-portée peut être déterminée en calculant : flèche à l’extrémité
λᐍ
p λ(4 – λ)
2 ---------------------
ᐉ ᐉ
a  ---  = ---------------  5 ----- + 30 ----- + 60 ----- + 90 ----- + 120 ----- + 140 -----
1 1 1 1 1 1 12
2  6 000  r 0 r1 r2 r3 r4 r5 ᐍ si λ = 1, k = 0,25
(24)
+ 120 ----- + … + 5 ------- 
1 1 flèche à l’extrémité
r6 r 10 λᐍ λ(3 – λ)
P ---------------------
6
1 1 ᐍ 1
avec ----- , ------- courbures dans les sections d’extrémité. si λ = 1, k = ---
r 0 r 10 3

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie


Form. C 2 334 − 4 est strictement interdite. − © Techniques de l’Ingénieur

Dossier délivré pour


Madame, Monsieur
24/09/2008