Vous êtes sur la page 1sur 370

• VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 1


• VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Présentation
Acquisition de données Traitement
Stockage …
Procédé industriel

Contrôle

LabVIEW : préparation à la certification 1 2


• VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Présentation
Acquisition de données Traitement
Stockage …
Procédé industriel

Contrôle

LabVIEW : préparation à la certification 1 3


• VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 4


• VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Objectifs du cours : Introduire l’instrumentation et ses outils


avec le logiciel standard en instrumentation : LabVIEW™

LabVIEW : préparation à la certification 1 5


• VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW (Laboratory Virtual Instrument Engineering Workbench) est un


environnement de développement graphique qui permet de développer
des applications pour la mesure et l’instrumentation.
LabVIEW = Standard de l’Industrie :

LabVIEW : préparation à la certification 1 6


• VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW permet l’acquisition de données via les interfaces :


• PCI (Peripheral Component Interconnect)
• Ethernet
• PXI (PCI eXtensions for Instrumentation)
• Wi-Fi (IEEE 802.11 b/g/n) (Wireless Fidelity)
• Bluetooth
• IrDA (Infrared Data Association)
• USB (Universal Serial Bus)
• GPIB (IEEE 488) (General Purpose Interface Bus)
• Firewire (IEEE 1394)
• Série (RS 232, RS 449, RS 422, RS 423, RS 485)

LabVIEW : préparation à la certification 1 7
• VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

 Traitement du signal : Convolution, Analyse spectrale, Transformées de


Fourier, Filtrage, …
 Traitement d’images : Masque, détection de contours, profils,
manipulations de pixels,…
 Mathématiques : Interpolation, Statistiques (moyennes, écart-type,…),
Equations différentielles,…

 Algorithmes de régulation PID, …

LabVIEW : préparation à la certification 1 8


• VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW inclut des outils d’aide à la présentation des données :

 Graphiques, tableaux, images, génération de rapport,…

 Par l’intermédiaire d’Internet : outils de publication web, serveur

datasocket, TCP/IP, envoie d’alertes par email,…

LabVIEW : préparation à la certification 1 9


• VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

2017 LabVIEW 2017, optimisation chargement, interopérabilité, …


2014 LabVIEW 2014, optimisation compilateur, débogage amélioré, …
2009 LabVIEW 2009, programmation parallèle, sans fil, calculs temps réel, …
2005 LabVIEW 8 DSP (Digital Signal Processing), système embarqué
2003 LabVIEW 7 VI Express, Assistants E/S, FPGA/PDA
2002 LabVIEW 6.1 Analyse, fonctionnement en réseau
2000 LabVIEW 6i Applications Internet
1999 LabVIEW 5.0 Temps réel
1998 LabVIEW 5.0 ActiveX, Multifenêtrage
1997 LabVIEW 4.0 addition d’outils pour les professionnels, débogage+
1993 LabVIEW 3.0 version multiplateforme (Mac/Windows/Unix)
1986 LabVIEW 1.0 pour Macintosh
LabVIEW : préparation à la certification 1 10
Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 11


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 12


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 13


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Les programmes LabVIEW sont appelés Virtual Instruments (VI) – Instruments


virtuels
On parle d’instruments virtuels car leur apparence et leur fonctionnement sont
semblables à ceux d’instruments réels, tels que les oscilloscopes et les multimètres.

LabVIEW : préparation à la certification 1 14


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Composantes d’un VI :

Interface utilisateur
Contrôles = entrées
Indicateurs = sorties

Fenêtre de d’affichage du code source


Interaction entre face avant et diagramme (Ctrl+E)

LabVIEW : préparation à la certification 1 15


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Eléments interactifs du VI (commandes et indicateurs)

Icône

Commandes

Indicateurs

Graphe

LabVIEW : préparation à la certification 1 16


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Code source du VI (Structures, Variables, Constantes, Opérations, …)

Icône

Séquence

Commande

Sous-VI
LabVIEW : préparation à la certification 1 17
Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

 Chaque VI affiche une icône, dans Icône par Icône Connecteur


défaut personnalisée
le coin supérieur droit des fenêtres
de la face-avant et du diagramme.
Une icône est la représentation
graphique d’un VI.
 Un connecteur est un ensemble
de terminaux correspondant aux
commandes et aux indicateurs du VI
qui sont accessibles.

LabVIEW : préparation à la certification 1 18


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

On peut créer un nouveau VI vierge


ou à partir de modèles (templates)
déjà disponibles.

LabVIEW : préparation à la certification 1 19


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Description du modèle choisi


Modèles disponibles

LabVIEW : préparation à la certification 1 20


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Palette de commandes (disponible à partir de la fenêtre


face avant par un clic droit avec la souris ou dans la
barre des menus : “Fenêtre” - Window).

Dans cette palette nous trouverons tous les éléments (commandes et


indicateurs) nécessaires à la création de la face-avant.

LabVIEW : préparation à la certification 1 21


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Palette de fonctions (disponible à partir de la fenêtre


face avant par un clic droit avec la souris ou dans la
barre des menus : “Fenêtre/Window”).

Dans cette palette nous trouverons tous les éléments (fonctions de base, VI
Express,…) nécessaires à la création du code graphique dans la fenêtre
diagramme.

LabVIEW : préparation à la certification 1 22


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

 Les fonctions de base : Éléments fondamentaux de LabVIEW


 Les VI standards : VI qui peuvent être personnalisés
 Les VI Express : VI interactifs avec une page de dialogue configurable.

LabVIEW : préparation à la certification 1 23


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Utilisée pour agir sur les objets de la face avant et du diagramme (disponible dans
la barre des menus : “Affichage” - View).

Outil déplacement et taille


Outil d’action sur la face avant Outil texte
Outil connexion par fils Outil déplacement
Outil d’arrêt
Outil coloriage

NB: Possibilité de changer d’outil à l’aide de la touche tabulation du clavier

LabVIEW : préparation à la certification 1 24


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Bouton Exécution
continue
Bouton Bouton
Aligner les
Exécution d’Arrêt
objets
d’exécution

Configuration du
format du texte

LabVIEW : préparation à la certification 1 25


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Bouton Bouton Bouton Configuration du Aligner les


Exécution Exécution d’Arrêt format du texte objets
continue d’exécution

Terminer l’exécution
Animer l’exécution Exécute le programme
pour animer le pas à pas.
diagramme et voir les
données transiter. Exécute le programme pas à
pas (détaillée).

LabVIEW : préparation à la certification 1 26


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Indicateurs

Commandes
Commandes Indicateurs
(trait gras) (trait fin)

LabVIEW : préparation à la certification 1 27


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Possibilité de paramétrer les propriétés de la commande numérique (ou de la


constante) : affichage

Clic droit sur la commande


Numérique (Format)

Choix du format: scientifique, virgule flottante, …


LabVIEW : préparation à la certification 1 28
Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Possibilité de paramétrer les propriétés de la commande numérique (ou de la


constante) : range (gamme)

Clic droit sur la commande


Numérique (Format)

Possibilité de paramétrer la gamme (avec un


minimum, un maximum et un incrément).
LabVIEW : préparation à la certification 1 29
Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Possibilité de paramétrer les propriétés de la commande numérique (ou de la


constante) : type de données : entiers (mot long, mot, octet), réels (précision
étendue, double précision, simple précision),…

Réels: Précision étendue (extended)


Réels: Précision double
Réels: Précision simple (single)

Entiers signés: (64, 32, 16 ou 8bits)


Entiers non-signés: (64, 32, 16 ou 8bits)
Nombres complexes

LabVIEW : préparation à la certification 1 30


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Possibilité de paramétrer les propriétés de la commande numérique (ou de la


constante) : type de données : entiers (mot long, mot, octet), réels (précision
étendue, double précision, simple précision),…

Réels: Couleur orange

Entiers: Couleur bleue

LabVIEW : préparation à la certification 1 31


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Aide contextuelle (Ctrl + H)

Clic droit sur la fonction puis


Terminals ("Terminaux") Terminaux : 2 entrées et 1 sortie

Points de connexion

LabVIEW : préparation à la certification 1 32


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

 L’exécution du diagramme dépend du flux de


données.
 L’exécution du nœud se fait quand les données sont
disponibles à tous les terminaux d’entrée.
 Puis les nœuds fournissent des données à tous les
terminaux de sortie.
 C’est l’ordre séquentiel des éléments du programme
qui détermine l’ordre d’exécution du programme.

LabVIEW : préparation à la certification 1 33


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Aide contextuelle (Ctrl + H)

Accès à l’aide détaillée

 Accès à l’intégralité du contenu.


 Ouverture d’une fenêtre pour
accéder directement à l’aide.
Aide détaillée
Verrouillée l’aide
Choix du mode de l’aide (simple ou détaillée)

LabVIEW : préparation à la certification 1 34


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Conversion de °C en °F et en K
Conversion de °C en K : K = °C + 273,15
Conversion de °C en °F : °F = ((9 x °C) / 5) + 32
Réaliser un VI qui permet d’effectuer une conversion de °C en K et en °F à partir
de fonctions de base de LabVIEW.

LabVIEW : préparation à la certification 1 35


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Clic droit sur un fil pour afficher une sonde ("probe"). Les données qui
transitent sur ce fil seront affichées. Il est également possible de choisir l'outil
Sonde à partir de la palette d'outils.

Terminer l’exécution
Animer l’exécution Exécute le programme
pour animer le pas à pas.
diagramme et voir les
données transiter. Exécute le programme pas à
pas (détaillée).

LabVIEW : préparation à la certification 1 36


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

 Qu’est-ce qu’un sous VI ?

 Assigner les terminaux d’entrée/sortie et réaliser une icône pour un sous-VI.

 Utiliser un VI en tant que sous-VI.

 Quelques raccourcis clavier.

LabVIEW : préparation à la certification 1 37


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Un sous-VI est un VI qui peut être utilisé dans un autre VI de plus haut niveau.

Sous-VI

VI

LabVIEW : préparation à la certification 1 38


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Un sous-VI est un VI qui peut être utilisé dans un autre VI de plus haut niveau.

 Modularité: création de blocs de base réutilisable pour diverses applications :

gain de productivité

 Facilite la compréhension et la documentation des applications

 Facilite le débogage

Donc l’utilisation de sous-VI est INDISPENSABLE

LabVIEW : préparation à la certification 1 39


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

• Une icône représente un VI dans le diagramme

d’un VI de plus haut niveau.

• Un connecteur montre les terminaux

disponibles pour le transfert de données.

Une case en entrée Deux cases en sortie


pour la commande pour les indicateurs

LabVIEW : préparation à la certification 1 40


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Sous-VI

VI

LabVIEW : préparation à la certification 1 41


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

• Créer l’icône

• Visualiser le connecteur

• Assigner les terminaux

• Sauvegarder le VI

• Insérer le VI dans un VI de plus haut niveau

LabVIEW : préparation à la certification 1 42


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Palette graphique
Cliquez avec le bouton
droit sur l’icône de la face
avant ou du diagramme et
choisir Edit Icon (“Éditer
l’icône”).

LabVIEW : préparation à la certification 1 43


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Cliquez avec le bouton droit


Connecteur
sur l’icône de la face avant
uniquement et choisir Show
Connector (“Visualiser le
connecteur”).

LabVIEW : préparation à la certification 1 44


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

On choisit conventionnellement
de mettre les entrées à gauche et
les sorties à droite.

LabVIEW : préparation à la certification 1 45


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Lorsque l’on assigne les terminaux il est


possible de définir leur importance :
nécessaire (required), recommandée
(recommended), optionnelle (optional).

LabVIEW : préparation à la certification 1 46


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

 Organiser par fonctionnalités : sauvegarder les VI similaires dans un même


répertoire (ex : Outils mathématiques, traitement d’images, gestion
multimètres, gestion moteur,…)
 Organiser par applications : sauvegarder tous les VI utilisés pour une
application spécifique dans un répertoire ou une librairie. (ex : Étalonnage
micromètres objet, Pilotage TGV,…). Les librairies (.llb) combinent plusieurs VI
dans un seul fichier. Ceci est idéal pour transférer des applications complètes
vers d’autres ordinateurs.

LabVIEW : préparation à la certification 1 47


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

 Clic bouton droit dans le diagramme


et Select VI (Sélection d’un VI)

Ou

 Glisser-déposer le sous-VI dans le


diagramme du VI de niveau supérieur

LabVIEW : préparation à la certification 1 48


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

 Sélectionner une zone à convertir


en sous VI.
 Sélectionner dans la barre des
menus Edit (“Édition”) : Create Sub VI
(“Créer un sous VI”).

Icône par défaut


LabVIEW : préparation à la certification 1 49
Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

<Ctrl+H> – Activer/désactiver la fenêtre d’aide contextuelle.


<Ctrl+B> – Supprimer les connexions erronées du diagramme.
<Ctrl+E> – Basculer entre la face avant et le diagramme.
<Ctrl+T> – Mosaïque verticale des fenêtres.
<Ctrl+Z> – Annuler (aussi dans le menu Édition).
<Ctrl+C> – Copier un objet.
<Ctrl+V> – Coller un objet.

LabVIEW : préparation à la certification 1 50


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 51


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 52


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 53


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

La boucle For
 Possède un compteur d’itération
 S’exécute N fois (N paramétrable)
 Pour N = 4, i = 0, 1, 2, 3.

La boucle While (tant que)


 Possède un compteur d’itération
 S’exécute toujours au moins une fois
 Continue de s’exécuter tant que l’on a pas
appuyer sur le bouton Stop.

LabVIEW : préparation à la certification 1 54


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

1. Choisir la boucle (For ou While)


2. Encadre le code qui
doit être répété

3. Placez les commandes


additionnelles (contrôle
booléen : bouton stop par
exemple) et reliez-les.

LabVIEW : préparation à la certification 1 55


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Création : clic droit sur un des bords de la boucle : « Ajouter un registre à décalage »

Pour un signal assez bruité l’on pourrait avoir envie, par exemple, d’afficher une
moyenne des valeurs.
Pour ce faire il est possible d’utiliser un registre à décalage.
Un registre à décalage prend des données du côté droit et les reporte du côté
gauche à l’itération suivante :

Il est possible d’utiliser un registre à décalage avec une boucle While et une boucle For

LabVIEW : préparation à la certification 1 56


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 57


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Attention: L’initialisation du registre à décalage est importante


pour éviter les erreurs !

LabVIEW : préparation à la certification 1 58


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 59


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 60


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Les chaînes de caractères sont représentés en rose.


Une chaîne de caractères est une séquence de caractères (ASCII).
• Utilisations possibles : affichage de messages (boîte de dialogue),
communications avec des instruments, fichiers d’entrée/sortie,…
• Les contrôles ou indicateurs de chaînes sont dans le menu : Commandes >>
Commandes Texte ou Indicateur Texte

LabVIEW : préparation à la certification 1 61


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Différents modes d’affichage des chaînes de caractères sont disponibles.

LabVIEW : préparation à la certification 1 62


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Exemples de fonctions disponibles permettant la manipulation des chaînes :


“Longueur d’une chaîne”, “Concaténer en chaîne”, “Remplacer une portion de
chaîne”, “Formater en chaîne”,…

LabVIEW : préparation à la certification 1 63


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 64


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Dans certains cas (par exemple,


pour communiquer avec un
instrument par l’intermédiaire du
port série) il est nécessaire d’avoir
comme séparateur décimal un
point et non une virgule. Il faut
donc ajouter le format %.;

LabVIEW : préparation à la certification 1 65


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 66


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Clusters
• Structures qui regroupent plusieurs données.
• Les données peuvent être de différents types.
• Les éléments doivent tous être, soit des contrôles, soit des indicateurs.
• Cela est similaire au câblage de fils dans une même gaine : facilite la
gestion du programme.

LabVIEW : préparation à la certification 1 67


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Créer un cluster:
1. Sélectionner un modèle de cluster : Commandes >> Toutes les commandes
>> Tableau et Cluster ou Fonctions >> Toutes les fonctions >> Cluster
2. Placer des objets dans le cluster :

LabVIEW : préparation à la certification 1 68


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Dans le sous-menu Clusters de la palette Fonctions >> Toutes les fonctions. Également
accessible par clic droit sur un terminal de cluster dans la fenêtre diagramme

LabVIEW : préparation à la certification 1 69


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

La palette Clusters

LabVIEW : préparation à la certification 1 70


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Clusters d’erreurs
• Un cluster d’erreur permet la visualisation d’un problème lors de
l’exécution d’un VI.
• Un cluster d’erreur contient les informations suivantes :
– État rapporte si une erreur se produit (valeur booléenne).
– Code rapporte le code spécifique de l’erreur (Entier 32 bits).
– Source donne des informations sur l’erreur (Chaîne de caractères).

LabVIEW : préparation à la certification 1 71


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Techniques de manipulations d’erreurs


• L’information d’erreur est passée d’un sous VI au suivant.
• Si une erreur se produit dans un sous VI, tous les sous VI suivants ne sont pas
exécutés de la façon habituelle.
• Gestion d’erreur automatique.

LabVIEW : préparation à la certification 1 72


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Types de connexions

LabVIEW : préparation à la certification 1 73


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 74


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 75


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Dans la sous palette Structures de la palette de Fonctions.


Uniquement un seul cas est visible à la fois.

LabVIEW : préparation à la certification 1 76


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Structure Condition pour la


gestion d’erreurs
Lorsque que l’on câble un
cluster d’erreur sur le
terminal de sélection d’une
structure condition, celle-ci
affiche 2 conditions : « Pas
d’erreur » (en vert) et «
Erreur » (en rouge). La
structure Condition ne
reconnaît que la valeur
booléenne « état » du cluster
d’erreur.

LabVIEW : préparation à la certification 1 77


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Structure Séquence déroulée ou empilée


Palette Fonctions et sous palette Structure.
Exécute le diagramme de façon séquentielle.
Clic droit sur la structure pour ajouter une nouvelle étape.

LabVIEW : préparation à la certification 1 78


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Boîte de calcul
 Dans la sous-palette Structures.
 Implémenter des équations compliquées.
 Les variables sont créées sur le bord.
 Chaque énoncé doit se terminer par un point virgule (;)
 La fenêtre d’aide contextuelle montre des fonctions disponibles.

LabVIEW : préparation à la certification 1 79


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Avantage de la boîte de calcul (à droite) :

rapidité d’exécution du code par rapport à

l’utilisation des fonctions de base (à gauche).

LabVIEW : préparation à la certification 1 80


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

VI Express « Formule »

Utilisation d’une interface de calculatrice où sont présentes la


plupart des fonctions d’une calculatrice scientifique classique.
LabVIEW : préparation à la certification 1 81
Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Générer un VI qui permet de


visualiser une erreur lorsque l’on
essaye de calculer la racine carré
d’un nombre négatif.

LabVIEW : préparation à la certification 1 82


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 83


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 84


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Alternative possible pour signaler l’erreur

Que ce passe t-il si l’on ajoute une boucle While


à ce programme pour que celui-ci fonctionne en
continu et que l’on rentre une valeur négative ?

LabVIEW : préparation à la certification 1 85


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Le programme fonctionne en continu grâce à la boucle While. Celle-ci s’arrête dès


que l’on appui sur le bouton Stop où dès que l’on rentre une valeur négative dans la
commande « Numérique ».
LabVIEW : préparation à la certification 1 86
Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 87


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 88


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Une variable locale n’est visible que dans un seul VI. Elle permet de
communiquer des données facilement au sein d’un même VI. Cela évite, entre
autre, de câbler plusieurs fils qui vont perturber la présentation visuelle du
diagramme.

LabVIEW : préparation à la certification 1 89


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Ce type de variable s’utilise avec les structures Séquences empilées. Elle


permet de faire passer des données d’une étape à l’autre.

LabVIEW : préparation à la certification 1 90


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Une variable globale agit de la même façon qu’une variable locale excepté le
fait que l’on peut transférer cette variable d’un VI à l’autre par l’utilisation du
sous VI crée.

LabVIEW : préparation à la certification 1 91


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 92


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Générer un VI qui permet de donner le temps (en ms) entre deux appuis de
boutons. On utilisera une structure séquence empilée avec, soit des variables
locales, soit des variables locales de séquences ainsi que la fonction suivante :

LabVIEW : préparation à la certification 1 93


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 94


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 95


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Les nœuds de propriété permettent d’avoir accès à certains éléments d’un objet
en lecture ou en écriture.
Dans un premier temps il faut relier le nœud de propriété à un objet précis.

LabVIEW : préparation à la certification 1 96


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Dans un second temps il faut choisir les propriétés de l’objet qui nous intéressent.
Par exemple (dans notre cas ici) les en-têtes de colonnes et les valeurs d’une table.

LabVIEW : préparation à la certification 1 97


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Créer un programme qui permet de rendre visible ou invisible un bouton sur la


face avant et de régler la taille d’un afficheur de type LED.

LabVIEW : préparation à la certification 1 98


Introduction • VI • • Graphes • Tableaux • Fichiers

Créer un programme qui permet de rendre visible ou invisible un bouton sur la


face avant et de régler la taille d’un afficheur de type LED.

LabVIEW : préparation à la certification 1 99


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 100


Préparation CLAD – QCM n° 1

1. Laquelle de ces affirmations est vraie compte tenu du


diagramme ci-contre ?
a. La boucle itérera 51 fois.
b. La boucle itérera 50 fois.
c. La boucle itérera 49 fois.
d. Une boucle for avec N = 50 fera la même chose.

2. Quelle est la valeur de Result après l’exécution du code suivant ?


a. Le temps d’exécution en millisecondes du sous-VI SUBVI.
b. Zéro.
c. Nombre de secondes depuis le 01/01/1970.
d. The temps d’exécution en millisecondes de la structure
sequence.

LabVIEW : préparation à la certification 1 101


Préparation CLAD – QCM n° 1

3. Laquelle de ces affirmations est VRAIE dans le


diagramme ci-contre ?
a. La boucle while s’exécutera une seule fois et
l’indicateur Iteration aura la valeur Un.
b. La boucle while s’exécutera une seule fois et
l’indicateur Iteration aura la valeur Zéro.
c. La boucle while s’exécutera indéfiniment et le
programme devra être arrêté manuellement.
d. La boucle while ne s’exécutera pas et l’indicateur
Iteration aura la valeur Zéro.

4. Quelle est l’équation équivalente de ce code ?

LabVIEW : préparation à la certification 1 102


Préparation CLAD – QCM n° 1

5. Laquelle de ces affirmations est VRAIE ?


a. Le connecteur d’un sous-VI définit ses entrées et sorties.
b. La couleur d’un terminal de connecteur indique le type de donnée qui y est
attaché.
c. Il est obligatoire d’avoir un connecteur et une icône pour un sous-VI.
d. Un sous-VI peut être modifié à partir de la palette de fonctions.

LabVIEW : préparation à la certification 1 103


Préparation CLAD – QCM n° 1

6. Quelle est la valeur du registre à décalage après


l’exécution du code ci-après ?

a. 16
b. 24
c. 32
d. 10

LabVIEW : préparation à la certification 1 104


Introduction • VI • Langage • • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 105


Introduction • VI • Langage • • Tableaux • Fichiers

Un graphe est un indicateur numérique particulier de type scalaire


(affiche l’historique d’une valeur) ou tableau (XY).

LabVIEW : préparation à la certification 1 106


Introduction • VI • Langage • • Tableaux • Fichiers

Sélectionner depuis la palette Commandes, la sous palette « Graphe » :


Commandes >> Toutes les commandes >> Graphe

– Trace les données en continu, en plaçant les anciennes


données sur la gauche et les nouvelles à droite. Les anciennes données
disparaissent au fur et à mesure que de nouvelles arrivent.

– Trace un tableau de nombres en fonction de leurs indices.

– Trace un seul tableau en fonction de deux autres


tableaux.

– Trace des bits depuis des données binaires.

LabVIEW : préparation à la certification 1 107


Introduction • VI • Langage • • Tableaux • Fichiers

Faire un clic droit sur le graphique et sélectionner “propriétés” pour


personnaliser l’affichage (échelle, couleurs, curseurs,…).

LabVIEW : préparation à la certification 1 108


Introduction • VI • Langage • • Tableaux • Fichiers

L’utilisation des clusters


sera abordée par la suite

LabVIEW : préparation à la certification 1 109


Introduction • VI • Langage • • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 110


Introduction • VI • Langage • • Tableaux • Fichiers

Générer un VI qui simule un signal sinusoïdal et un signal carré dont on peut


modifier la fréquence, l’amplitude et le rapport cyclique (pour le signal carré).
Afficher les deux courbes sur le même graphe.

LabVIEW : préparation à la certification 1 111


Introduction • VI • Langage • • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 112


Introduction • VI • Langage • • Tableaux • Fichiers

Créer un VI qui génère un nombre


aléatoire avec un temps d’attente
que l’utilisateur peut modifier.
L’arrêt du programme se fait à l’aide
du bouton stop de la face avant.

LabVIEW : préparation à la certification 1 113


Introduction • VI • Langage • • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 114


Introduction • VI • Langage • • Tableaux • Fichiers

Générer un VI qui
simule le déplacement
d’un pointeur laser sur
une photodiode 4
quadrants. On simulera
dans un premier temps
un « déplacement
continu » du pointeur
puis un « déplacement
discret ».

LabVIEW : préparation à la certification 1 115


Introduction • VI • Langage • • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 116


Introduction • VI • Langage • • Tableaux • Fichiers

Pour les contrôles booléen nous avons


la possibilité de paramétrer l’action
mécanique sur ceux-ci : “commutation
jusqu’au relâchement”, “commutation
à l’appui”, “armement à l’appui”…

LabVIEW : préparation à la certification 1 117


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 118


Introduction • VI • Langage • Graphes • • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 119


Introduction • VI • Langage • Graphes • • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 120


Introduction • VI • Langage • Graphes • • Fichiers

 Les tableaux combinent des données du même type dans une structure de
données.
 Les tableaux sont utiles, par exemple, pour stocker des données générées, la
plupart du temps, dans des boucles lors de chaque itération.
 Il est possible de construire des tableaux de données numériques, de
booléens, de chemins, de clusters, de chaînes de caractères,…
 Il n’est cependant pas possible de créer des tableaux de tableaux.

LabVIEW : préparation à la certification 1 121


Introduction • VI • Langage • Graphes • • Fichiers

Exemple de tableau.

Chaque éléments d’un tableau est accessible par son indice.


Ainsi la valeur (l’élément) « 0,658384 » est à l’indice 0.
L’élément « 0,659422 » est à l’indice 3,...

LabVIEW : préparation à la certification 1 122


Introduction • VI • Langage • Graphes • • Fichiers

Déposez le tableau
vide sur la face avant.

LabVIEW : préparation à la certification 1 123


Introduction • VI • Langage • Graphes • • Fichiers

Tableau de constantes.

Déposez le tableau sur le diagramme.

LabVIEW : préparation à la certification 1 124


Introduction • VI • Langage • Graphes • • Fichiers

Placez un objet dans le tableau (un contrôle, une constante numérique, une
chaîne de caractères, un booléen,…).

LabVIEW : préparation à la certification 1 125


Introduction • VI • Langage • Graphes • • Fichiers

Possibilité de créer un tableau 1D sous forme d’une ligne ou d’une colonne


suivant les besoins de l’application.

LabVIEW : préparation à la certification 1 126


Introduction • VI • Langage • Graphes • • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 127


Introduction • VI • Langage • Graphes • • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 128


Introduction • VI • Langage • Graphes • • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 129


Introduction • VI • Langage • Graphes • • Fichiers

Si l’indexation automatique est activée pour un tableau câblé en entrée d’une


boucle For, le terminal (N) de décompte s’adapte automatiquement à la taille
du tableau. La boucle For s’exécute alors un nombre de fois égal au nombre
d’éléments du tableau.
LabVIEW : préparation à la certification 1 130
Introduction • VI • Langage • Graphes • • Fichiers

Si deux tableaux sont connectés en entrée de la boucle ainsi que le terminal


de décompte (N), alors la boucle effectuera un nombre d’itérations égal au
plus petit nombre disponible.
Dans l’exemple ci-dessus, le premier tableau a 7 éléments, le second en a 4 et
la valeur 6 est câblée à N. Donc la boucle For ne s’exécute que 4 fois.

LabVIEW : préparation à la certification 1 131


Introduction • VI • Langage • Graphes • • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 132


Introduction • VI • Langage • Graphes • • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 133


Introduction • VI • Langage • Graphes • • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 134


Préparation CLAD – QCM n° 2

1. Laquelle de ces affirmations concernant les constantes tableau n’est pas vraie :
a. Lorsque vous créez une constante tableau dans le diagramme, elle n’est pas visible sur la face avant.
b. On ne peut pas redimensionner une constante tableau pour y inclure plus d’éléments.
c. On peut copier ou glisser un tableau de la Face Avant vers le Diagramme pour créer une constante tableau
du même type de données.
d. Toutes les opérations sur les tableaux peuvent être exécutées sur les constantes tableau.

2. Dans la figure ci-dessous, qu’affichera l’indicateur Result à la fin du calcul ?


a. 55
b. 70
c. 65
d. Indéterminé

3. Le rôle d’un Cluster est de :


a. Permettre de grouper des données mixtes dans des structures logiques.
b. Présenter les données sur la Face Avant en utilisant des graphes.
c. Donner un moyen de distinguer entre les données dans le Diagramme.
d. Séparer les données selon leur type sur la Face Avant.

LabVIEW : préparation à la certification 1 135


Préparation CLAD – QCM n° 2

4. Quel est le résultat du tableau 1-D Array après l’exécution de ce code ?


a. {1, 4, 3, 2, 1, 0}
b. {1, 8, 0, 1, 2, 3, 4, 6, 2}
c. {1, 4, 3, 2, 1, 0, 8, 6, 2}
d. {1, 8, 0, 1, 2, 2, 9}

5. Quel est le résultat de new string après l’exécution de ce code ?


a. Hello to you!
b. Hello Wto you!
c. Hello to you!!
d. Helloto you!

6. Quelles sont les options des chaînes de caractères, disponibles sur la Face Avant ?
a. Codes ‘\’
b. Mot de passe
c. Hex
d. Toutes les options ci-dessus

LabVIEW : préparation à la certification 1 136


Préparation CLAD – QCM n° 2
7. Quel est le résultat de subarray après l’exécution de ce code ?
a. {8, 5, 7}
b. {10, 8, 5}
c. {10, 8, 5, 7}
d. {7, 10, 8, 5}

8. Dans la figure ci-dessous, la sortie de Array Size (taille tableau) est


a. {2, 3}
b. {3, 2}
c. 2
d. Aucune des réponses ci-dessus

9. Quel est le résultat de la soustraction suivante ?


a. {-25, 25, 50}
b. {-25, 25}
c. {{-25, -50, -50} , {50, 25, 25}}
d. {75, -50, 25}

LabVIEW : préparation à la certification 1 137


Préparation CLAD – QCM n° 2
10. Lequel de ces types de graphe permet de tracer un ensemble de point, régulièrement distribués ou pas ?
a. Graphe
b. Graphe déroulant
c. Graphe XY
d. A la fois A. et C.

11. Lequel des Graphes ci-dessous représente l’indicateur Waveform


Graph, après l’exécution de ce code ?

LabVIEW : préparation à la certification 1 138


Préparation CLAD – QCM n° 2

12. la fonction Attendre (ms) peut être incluse dans une boucle While pour :
a. libérer de la mémoire.
b. allouer de la mémoire.
c. permettre au processeur d’accomplir d’autres taches.
d. réserver le processeur sur lequel exécuter le code.

13. Laquelle de ces méthodes n’est pas une méthode pour créer un tableau 1-D :
a. Placer un tableau sur la Face Avant et glisser une commande dedans.
b. Utiliser une boucle While avec l’auto-indexation.
c. Utiliser une boucle For avec l’auto-indexation.
d. Utiliser la fonction Initialiser un tableau.

14. Laquelle de ces affirmations est correcte compte tenu du


code suivant :
a. Les trois dernières mesures fournies par le sous-vi DAQ
Assistant seront affichées.
b. La moyenne de toutes les mesures sera affichée.
c. La moyenne des quatre dernières mesures sera affichée.
d. Aucune des affirmations précédentes.

LabVIEW : préparation à la certification 1 139


Préparation CLAD – QCM n° 2

15. Lequel de ces graphes correspond au résultat de l’indicateur Comparison Values après l’exécution de ce code ?

LabVIEW : préparation à la certification 1 140


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux •

LabVIEW : préparation à la certification 1 141


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux •

Fichiers – passer des données vers et depuis des fichiers.


- Les fichiers peuvent être des éléments binaires, du texte, ou des tableaux.
- Écrire / lire le fichier LabVIEW Measurements (*.lvm) à l’aide de VI Express.

LabVIEW : préparation à la certification 1 142


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux •

• Inclut les fonctions ouvrir, écrire, fermer et gérer les erreurs.


• Gère le formatage des chaînes avec soit une tabulation soit une virgule
comme délimiteur.
• La fonction “Fusionner les signaux” sert à combiner des données dans un type
de données dynamiques.

LabVIEW : préparation à la certification 1 143


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux •

Créer un VI qui génère un nombre aléatoire


toute les secondes.
Calculer la moyenne, la valeur min et max et
sauvegarder les données dans un fichier.

LabVIEW : préparation à la certification 1 144


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux •

LabVIEW : préparation à la certification 1 145


Introduction • • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 146


Préparation CLAD – QCM n° 3
La meilleure méthode pour créer un tableau est :
a. Placer une fonction construire un tableau dans une boucle While.
b. Initialiser tableau et remplacer ensuite ses éléments dans une boucle While.
c. Utiliser une boucle For avec l’Auto-indexation.
d. Utiliser une boucle While avec l’Auto-indexation.

Laquelle de ces affirmations s’applique aux Nœuds de propriétés ? (plusieurs réponses possibles)
a. Les Nœuds de propriétés permettent de manipuler dans les attributs des objets de la face avant.
b. Les Nœuds de propriétés permettent de mettre à jour les valeurs des objets de la face avant.
c. Plusieurs Nœuds de propriétés du même objet de la face avant peuvent être utilisés.
d. Les Nœuds de propriétés dans un sous-VI feront que sa face avant sera toujours charge en mémoire.

Quelle valeur indiquera Value Out après


l’exécution du VI ?
a. 0
b. 4
c. 5
d. 6

LabVIEW : préparation à la certification 1 147


Préparation CLAD – QCM n° 3
L’élément suivant montre-t-il un bon usage des Nœuds de propriétés ?
a. Oui, car mettre à jour une valeur via un Nœud de propriété utilise moins de
mémoire que l’écriture sur le terminal.
b. Oui, car mettre à jour une valeur via un Nœud de propriété permet la gestion des
erreurs.
c. Non, car il faut toujours connecter directement les données au terminaux si
possible.
d. Non, car les Nœuds de propriétés doivent toujours être utilisées avec des types de
données plus complexes.
Le rôle d’un Cluster est de :
a. Permettre de grouper des données mixtes dans des structures logiques.
b. Présenter les données sur la Face Avant en utilisant des graphes.
c. Donner un moyen de distinguer entre les données dans le Diagramme.
d. Séparer les données selon leur type sur la Face Avant.

L’Auto-indexation permet : (plusieurs réponses possibles)


a. De passer des tableaux d’une itération à la suivante.
b. Indexer automatiquement les éléments d’un tableau.
c. d’accumuler automatiquement les éléments d’un tableau.

Combien d’octets seront écrits dans le fichier


lorsque ce code sera exécuté ?
a. 9 octets
b. 11 octets
c. 13 octets
d. 17 octets

LabVIEW : préparation à la certification 1 148


CONTRÔLE D’INSTRUMENTS

Présentation et caractéristiques techniques.


Measurement and Automation Explorer (MAX) : Outils de test.
Fonctions de base pour la mise en œuvre du bus.
Utilisation de VI type

Présentation et caractéristiques techniques.


Fonctions de base pour la mise en œuvre.
Utilisation des exemples disponibles.

LabVIEW : préparation à la certification 1 149


CONTRÔLE D’INSTRUMENTS

Dans le cas de communications par liaisons GPIB ou Série, l’acquisition de


données se fait par l’intermédiaire d’un instrument autonome (multimètre,
oscilloscope,…) au sein duquel sont effectuées les opérations d’entrées/sorties
des signaux mesurés.
Le programme développé sert à la configuration de l’instrument, à l’acquisition,
l’analyse et la présentation des données.

LabVIEW : préparation à la certification 1 150


CONTRÔLE D’INSTRUMENTS

La liaison GPIB (General Purpose Interface Bus) appelée aussi IEEE 488 (IEEE :
Institute of Electrical and Electronics Engineers) est devenue depuis son apparition
en 1965 (créée par Hewlett-Packard) un standard de communication qui permet
aujourd’hui de contrôler la plupart des instruments de mesures (oscilloscopes,
multimètres, générateurs de fonctions, …). La première normalisation de ce bus
date de 1987. Une deuxième normalisation de ce bus est intervenue en 1992 avec
la référence IEEE 488.2 en précisant le protocole de communication, en définissant
les formats de données,... En 1990, le document “Standard Commands for
Programmable Instrumentation (SCPI)” a été incorporé à la norme. Celui-ci définit
un certain nombre de commandes auxquelles chaque instrument doit pouvoir
obéir. Cela permet ainsi une interopérabilité de matériels de différents fabricants.

LabVIEW : préparation à la certification 1 151


CONTRÔLE D’INSTRUMENTS

Connecteur GPIB
- La liaison GPIB est une liaison
parallèle sur 8 bits.
- Interconnexion de 15 appareils max. :
chaque appareil possède une adresse
comprise entre 0 et 30.
- Vitesse de transfert max. : 1 Mo/s.
- Longueur de câble de 4 m au
maximum entre 2 appareils.
- Longueur totale de câble de 20 m max.
- Au minimum les 2/3 des instruments
doivent être sous tension.

LabVIEW : préparation à la certification 1 152


CONTRÔLE D’INSTRUMENTS

LabVIEW : préparation à la certification 1 153


CONTRÔLE D’INSTRUMENTS

LabVIEW : préparation à la certification 1 154


CONTRÔLE D’INSTRUMENTS

LabVIEW : préparation à la certification 1 155


CONTRÔLE D’INSTRUMENTS

Bien que progressivement délaissée pour l’USB (Universal


Serial Bus), la liaison Série (RS232, RS449, RS422, RS423, RS485) est un moyen de
communication, encore aujourd’hui, répandu pour la transmission de données
entre un ordinateur et un périphérique (instrument de mesure programmable,…)
La liaison Série est une liaison asynchrone c’est-à-dire qu’elle ne transmet pas de
signal d’horloge. Il n’y a donc aucune synchronisation entre l’émetteur et le
récepteur. Pour que le récepteur puisse interpréter convenablement
l’information du transmetteur, il faut que les deux éléments soient configurés de
la même façon. Il faut spécifier 4 paramètres pour ce type de communication : le
débit de transmission en bauds, le nombre de bits de données, la polarité du bit
de parité (paire ou impaire), le nombre de bits de stop (1, 1.5 ou 2).

LabVIEW : préparation à la certification 1 156


CONTRÔLE D’INSTRUMENTS

Format type d’une trame envoyée par le port série :

- Un bit de start qui indique qu’une information va être envoyée. Il permet la


synchronisation du récepteur.
- 7 ou 8 bit de données (B0 à B6 (ou B7) avec B0 le bit de poids faible (LSB) et B6 le
bit de poids fort (MSB)).
- Un bit de parité qui permet de détecter les éventuelles erreurs de transmission.
- Un bit de stop. Après la transmission la ligne est positionnée au repos pendant X
périodes d’horloges du récepteur.

LabVIEW : préparation à la certification 1 157


CONTRÔLE D’INSTRUMENTS

LabVIEW : préparation à la certification 1 158


CONTRÔLE D’INSTRUMENTS

NI-VISA est un pilote qui s’interface toujours de la même manière quel que
soit le moyen de connexion (GPIB, liaison série, VXI). VISA a été développé
par National Instruments et standardisé par la suite par le consortium
l’alliance VXI Plug&Play . Actuellement, VISA est en cours de normalisation
sous la norme IEEE P1226.5. Pour ce faire, un effort de la part des
constructeurs d’instruments a été nécessaire. Ainsi, chaque constructeur
faisant partie de l’alliance se doit de fournir un driver à la norme VISA et un
programme pour piloter son instrument.

LabVIEW : préparation à la certification 1 159


CONTRÔLE D’INSTRUMENTS

Le rôle d’un pilote est de gérer la connexion physique entre l’ordinateur et


l’instrument. Du point de vue de l’utilisateur, VISA est indépendant de la plate-
forme tant au point de vue de l’ordinateur que du point de vue de l’instrument.
De façon concrète, cela signifie, par exemple, qu’un programme développé sur
PC pour piloter un multimètre par liaison GPIB sera identique à un programme
développé sur une station SUN pour piloter ce même instrument par liaison
série. Ainsi, une fois la ressource ouverte, les fonctions utilisées seront toujours
les mêmes quel que soit le moyen de transmission. Ainsi, nous avons à notre
disposition toute une palette de fonctions d’écriture / lecture par codes ASCII,
ou par registres si l’instrument le permet.

LabVIEW : préparation à la certification 1 160


CONTRÔLE D’INSTRUMENTS

LabVIEW : préparation à la certification 1 161


CONTRÔLE D’INSTRUMENTS

LabVIEW : préparation à la certification 1 162


Préparation CLAD – QCM n° 4

1. Qu’est qu’un VI et que signifie VI ?


2. Quelles sont les trois composantes principales d’un VI?
3. Quelles sont les trois palettes permettant de développer des programmes sous
LabVIEW et à quelles composantes du VI sont-elles associées?
4. Quelle boucle s’exécute toujours au moins une fois ?
5. Pour une boucle « For », si N = 6 quelles sont les valeurs possibles au niveau du
nœud d’itération i ?
6. Expliquer le principe d’un registre à décalage.
7. LabVIEW permet l’acquisition de données via diverses connectiques. Citez-en au
moins 5.

LabVIEW : préparation à la certification 1 163


Préparation CLAD – QCM n° 4

8. Si « début » est égal à 5, quelle est la valeur de « fin » à la fin de l’exécution du


programme ? Expliquez pourquoi ? Quels sont les termes, propres à LabVIEW, qui
désignent les éléments « Début » et « Fin » ? Quelle est la distinction sur le type de
donnée entre les éléments bleus et les éléments oranges ?

LabVIEW : préparation à la certification 1 164


Préparation CLAD – QCM n° 4

9. Qu’est-ce qu’un « cluster » et quel est l’avantage principal de son utilisation ?


10. Les éléments « Sortie 1 » et « Sortie 2 » indiquent-ils la même valeur lors de
l’exécution du programme ? Quelle que soit votre réponse expliquer pourquoi.

LabVIEW : préparation à la certification 1 165


Préparation CLAD – QCM n° 4
11. Quelles sont les valeurs de « a », « b », « c » et « Booléen » a la fin de l’exécution
du code ?

12. Qu’est ce qui illustre la différence


majeure entre une variable globale
et une variable locale ?
13. Qu’est-ce qu’un « cluster » et
quel est l’avantage principal de son
utilisation ?
14. Quelles sont les valeurs
contenues dans l’indicateur «
tableau en sortie » à la fin de
l’éxecution de ce code ? Donner les
valeurs dans l’ordre.

LabVIEW : préparation à la certification 1 166


Exemples d’applications LabVIEW
Énergie : électricité et énergies renouvelables
Prototyper et déployer rapidement des solutions de contrôle et de
surveillance innovantes pour des applications d'énergie solaire,
éolienne ou hydraulique, de stockage d'énergie, de contrôle
d'onduleur, de qualité de l'électricité, etc.

Énergie : pétrole et gaz


Depuis la recherche jusqu'à la distribution, les systèmes embarqués
robustes de NI peuvent améliorer les performances et l'efficacité des
applications de contrôle, de surveillance et d'inspection les plus
exigeantes.

Machines industrielles et contrôle/commande


Les systèmes NI de contrôle/commande et de surveillance, ainsi
que les contrôleurs d'automatismes programmables peuvent gérer
les tâches de contrôle et de surveillance en temps réel les plus
complexes, y compris celles de surveillance de commandes d'axes,
de systèmes robotiques industriels, de vision industrielle et de
surveillance de l'état de machines.
LabVIEW : préparation à la certification 1 167
Exemples d’applications LabVIEW
Transports et matériel lourd
Le matériel hautes performances de NI est utilisé avec le
logiciel de conception de systèmes LabVIEW dans les
véhicules et l'équipement des industries automobile,
maritime, ferroviaire, agricole et minière. Les systèmes NI
peuvent être personnalisés pour n'importe quelle
application et sont assez robustes pour résister à tout
environnement.

Biologie
La plate-forme de conception graphique de systèmes de NI
convient parfaitement au développement rapide de
dispositifs et d'instruments médicaux complexes. Que ce soit
pour l'appareillage médical, l'équipement de diagnostic, les
machines biotechnologiques, l'instrumentation hautes
performances ou les machines d'imagerie, les outils NI vous
aident à être les premiers à mettre de nouvelles technologies
innovantes sur le marché.
LabVIEW : préparation à la certification 1 168
Exemples d’applications LabVIEW

Surveillance de l'état de machines


La surveillance de l'état de machines permet à votre entreprise
d'éliminer les arrêts intempestifs, d'optimiser les performances
des machines, de réduire le temps passé aux réparations ainsi
que les coûts de maintenance. Les logiciels et les matériels
robustes et hautes performances de NI sont utilisés dans des
systèmes de surveillance de l'état de machines et peuvent être
déployés sur toute une gamme de turbines, compresseurs,
générateurs et autres machines industrielles.

Robotique et véhicules autonomes


LabVIEW et les matériels reconfigurables peuvent
vous aider à créer des applications robotiques
complexes en vous offrant un niveau
d'abstraction élevé pour les communications avec
capteurs, l'évitement d'obstacle, la planification
de parcours, la cinématique, la direction, etc.
LabVIEW : préparation à la certification 1 169
Exemples d’applications LabVIEW

L'objectif :
Measuring and controlling, in real time, the position of bulk
components to absorb energetic particles out of the nominal beam
core with high reliability and accuracy at the world’s most powerful
particle accelerator, the Large Hadron Collider (LHC).
La solution :
Using LabVIEW, the LabVIEW Real-Time Module, the LabVIEW FPGA
Module, and NI SoftMotion software with NI R Series reconfigurable
I/O hardware for PXI to develop an FPGA-based motion control
system capable of intercepting misguided or unstable particle
beams.
LabVIEW : préparation à la certification 1 170
Exemples d’applications LabVIEW

L'objectif :
Automating a high volume production test for a
medical device manufacturer that analyzes
properties of a medical stent (a device that is
placed in an artery to support the arterial walls)
and increases existing test throughput by a factor
of ten.
La solution :
Building an automated test system that tests 30
stents simultaneously by simulating the action of
the medical device as it is inserted into the body
and measuring its expansion properties.
LabVIEW : préparation à la certification 1 171
Exemples d’applications LabVIEW

L'objectif :
Developing a highly accurate system
capable of using patterns to automate
the delivery of laser pulses used to treat
retinal diseases.
La solution :
Using NI LabVIEW FPGA and intelligent
data acquisition (DAQ) hardware to
deploy a controller for the innovative
PASCAL (pattern scan laser)
photocoagulator.

LabVIEW : préparation à la certification 1 172


Exemples d’applications LabVIEW
L'objectif :
Designing, prototyping, and deploying the user interface
and control system for an FDA–approved, Class II medical
device used to treat breast tumors in a less invasive and
nearly painless procedure while maintaining the design
process within strict regulatory guidelines.
La solution :
Using the NI CompactRIO platform, NI LabVIEW Real-
Time, and the LabVIEW FPGA Module to develop a
flexible and reliable GUI and control system under
extreme time-to-market pressure to deliver a device that
would dramatically reduce the emotional and physical
discomfort of patients undergoing tumor treatment.
LabVIEW : préparation à la certification 1 173
Exemples d’applications LabVIEW

L'objectif :
Designing a single, flexible system to control
many different inspection and maintenance
tools for nuclear power plans within the limited
space and harsh environment of nuclear
reactors.
La solution :
Using a National Instruments programmable
automation controller (PAC) hardware target,
LabVIEW Real-Time, and PXI to design a single,
flexible control system for five tools, with more
tool designs under development.
LabVIEW : préparation à la certification 1 174
Exemples d’applications LabVIEW

Researchers at the Carnegie Melon Robotics Institute are one step ahead
of us, delivering the HeartLander, a miniature robotic device that can
crawl around the surface of the heart, taking measurements and
performing simple surgical tasks, all while the heart continues to pump
blood throughout the body.

LabVIEW : préparation à la certification 1 175


Exemples d’applications LabVIEW
The robo-snake is biomemetic, meaning it maneuvers just like a real snake would,
pushing off ground surfaces to propel itself. It can crawl, swim, climb or shimmy
through narrow spaces while transmitting images to the Soldier operator. And it’s
scalable, such that it can be built a robo-snake however large or small they’d like it to
be. It’s expected to help with search-and-rescue and reconnaissance missions.

LabVIEW : préparation à la certification 1 176


Exemples d’applications LabVIEW

Unmanned Aerial Vehicles (UAVs): these robots can serve as the


military eyes and ears in the sky, helping provide strategic
surveillance information about identified and possible threats.
They can fly undetected at extreme heights and see things
humans cannot, using a variety of sensors like thermal cameras
to detect things unseen to the naked eye.

LabVIEW : préparation à la certification 1 177


Exemples d’applications LabVIEW
L'objectif :
Transferring 160 temperature measurements from the TGV, the world’s fastest train,
for analysis and access at different points on the train.
La solution :
Developing a data acquisition application with a client/server architecture using the
NI LabVIEW graphical programming environment and NI LabWindows/CVI software.

We used a previously developed temperature measurement device to


measure 80 PT100 channels and returned the data using a factory
information protocol (FIP) bus. We also added 80 more measurement
channels – some of them were from thermocouples. We transferred the data
through a controller area network (CAN) bus using LabVIEW as the common
HMI. To access data from different workstations, we chose client/server
architecture. Using an integrated RS232 link, we programmed the signal from
a tachymetrics pool to continually update and display the speed and mileage
point. We are conducting a post-test analysis to correlate the temperature
and speed information. M. Philippe Kowalski, SNCF

LabVIEW : préparation à la certification 1 178


Préparation CLAD – QCM n° 5

Examen CLAD

LabVIEW : préparation à la certification 1 179


Préparation CLAD – QCM n° 5

LabVIEW : préparation à la certification 1 180


Préparation CLAD – QCM n° 5

1b 2b 3abcd 4c

LabVIEW : préparation à la certification 1 181


Préparation CLAD – QCM n° 5

5c 6b 7b

LabVIEW : préparation à la certification 1 182


Préparation CLAD – QCM n° 5

8a 9d 10c 11c

LabVIEW : préparation à la certification 1 183


Préparation CLAD – QCM n° 5

12a 13d 14d 15a

LabVIEW : préparation à la certification 1 184


Préparation CLAD – QCM n° 5

16d 17ad 18a 19a 20a

LabVIEW : préparation à la certification 1 185


Préparation CLAD – QCM n° 5

21c 22c 23a

LabVIEW : préparation à la certification 1 186


Préparation CLAD – QCM n° 5

24d 25c 26a 27b

LabVIEW : préparation à la certification 1 187


Préparation CLAD – QCM n° 5

28b 29a 30d

LabVIEW : préparation à la certification 1 188


Préparation CLAD – QCM n° 5

31b 32c 33a

LabVIEW : préparation à la certification 1 189


Préparation CLAD – QCM n° 5

34c 35b 36b

LabVIEW : préparation à la certification 1 190


Préparation CLAD – QCM n° 5

37d 38b 39c 40b

LabVIEW : préparation à la certification 1 191


Préparation CLAD – QCM n° 6

Examen CLAD

LabVIEW : préparation à la certification 1 192


Contrôle d’instruments

LabVIEW : préparation à la certification 1 193


Contrôle d’instruments

LabVIEW : préparation à la certification 1 194


Contrôle d’instruments

LabVIEW : préparation à la certification 1 195


Contrôle d’instruments

LabVIEW : préparation à la certification 1 196


Contrôle d’instruments

LabVIEW : préparation à la certification 1 197


Contrôle d’instruments

LabVIEW : préparation à la certification 1 198


Contrôle d’instruments

LabVIEW : préparation à la certification 1 199


Contrôle d’instruments

LabVIEW : préparation à la certification 1 200


Contrôle d’instruments

LabVIEW : préparation à la certification 1 201


Contrôle d’instruments

LabVIEW : préparation à la certification 1 202


Contrôle d’instruments

LabVIEW : préparation à la certification 1 203


Contrôle d’instruments

LabVIEW : préparation à la certification 1 204


Contrôle d’instruments

LabVIEW : préparation à la certification 1 205


Contrôle d’instruments

LabVIEW : préparation à la certification 1 206


Contrôle d’instruments

LabVIEW : préparation à la certification 1 207


Contrôle d’instruments

LabVIEW : préparation à la certification 1 208


Contrôle d’instruments

LabVIEW : préparation à la certification 1 209


Contrôle d’instruments

LabVIEW : préparation à la certification 1 210


Contrôle d’instruments

LabVIEW : préparation à la certification 1 211


Contrôle d’instruments

LabVIEW : préparation à la certification 1 212


Contrôle d’instruments

LabVIEW : préparation à la certification 1 213


Contrôle d’instruments

LabVIEW : préparation à la certification 1 214


Contrôle d’instruments

LabVIEW : préparation à la certification 1 215


Contrôle d’instruments

LabVIEW : préparation à la certification 1 216


Liaisons avec le PC

LabVIEW : préparation à la certification 1 217


Liaisons avec le PC

LabVIEW : préparation à la certification 1 218


Liaisons avec le PC

Connection d’appareils industriels (+ périphériques PC)


 Vitesse, format, parité configurables selon appareil
 Liaison P2P entre un appareil et le PC

Connection d’appareils industriels (+ périphériques PC)


 Très rapide, Connection d’un grand nombre d’appareils
(Hub), Branchement à chaud, reconnaissance/configuration
automatique des appareils

LabVIEW : préparation à la certification 1 219


Liaisons avec le PC

(Firewire) : même structure que l'USB. 6 fils (2


paires pour les données et l'horloge, et deux fils pour
l'alimentation). Connection de beaucoup d’appareils, Très
rapide  Acquisition vidéo.
(GPIB) : Interface parallèle rapide et robuste
conçue pour l’interfaçage et l’automatisation
d’équipements industriels. Jusqu’à 15 instruments
connectés et jusqu’à 8Mb/s.

LabVIEW : préparation à la certification 1 220


Liaisons avec le PC

LabVIEW : préparation à la certification 1 221


Liaisons avec le PC

: interfaçage entre circuits intégrés. 2 fils, donnée et


horloge, + masse. Vitesse jusqu’à 100kB/s. Le contrôle de
la transmission fait par n’importe quel composant
connecté ( jusqu’à 127 connectés).

LabVIEW : préparation à la certification 1 222


Liaisons avec le PC

Utilisation USB ou RS232 entre


appareils/capteurs et PC

 IEEE1394 pour les caméras

 Capteurs avec électronique intégrée


microcontrôleurs + USB

 IEEE488 pour les systèmes “anciens”

Ethernet
LabVIEW : préparation à la certification 1 223
Liaisons avec le PC

Communication via un port sur un avec plusieurs

selon un .
Les données échangés entre l’appareil et le PC transitent par

l' (contrôleur) de l’appareil. L'interface possède de


la mémoire tampon pour stocker les données échangées.
Infos transmises à l’interface avant transmission : sens de
transfert : entrée ou sortie, mode de transfert (scrutation ou
interruption), …

LabVIEW : préparation à la certification 1 224


Liaisons avec le PC

Bauds : nombre de bits de données transmis par seconde.


Bits/sec : nombres de bits (quelconques) transmis par seconde.
Exemple : avec 4 niveaux d’amplitude électrique (00=-15 V, 01=-
5 V, 10=+5 V, 11=+15 V), le transfert en bit/s est double de celui
en bauds.
Augmenter la vitesse  augmenter la taille de bus (donc + de
place, + de bruit, + de courant) , augmenter la vitesse d’horloge
(appareils compatibles ?), …

LabVIEW : préparation à la certification 1 225


Liaisons avec le PC

 Simplex : Les données circulent dans un seul sens (ex :


PC  imprimante, souris, …).
 Half-duplex : les données circulent dans les 2 sens mais
pas simultanément (ex : radio talkie/walkie, …).
 Full-duplex : les données circulent de manière
bidirectionnelle et simultanément.

LabVIEW : préparation à la certification 1 226


Liaisons avec le PC

 Parallèle : ex : port parallèle : 8 lignes (1 octet) de données


en parallèle, + lignes de contrôle.
 Série : ex : port série : donnée par une seule ligne. Port
bidirectionnel (2 lignes, une par sens de communication).

LabVIEW : préparation à la certification 1 227


Liaisons avec le PC

 Synchrone : l’émetteur et le récepteur sont cadencés à la


même fréquence d’horloge.
 Asynchrone : donnée précédée d'un bit START et suivie d'un
ou deux bits STOP.

 Polling : scruter en permanence l’état de la ligne (du bus)


pour savoir si une donnée est disponible.
 Interruption : événement extérieur qui interrompt la tâche
en cours.

LabVIEW : préparation à la certification 1 228


Liaisons avec le PC

: bit(s) ajouté(s) à la donnée pour permettre de


détecter un type d’erreurs.
: Cyclic Redundancy Check : transmettre un code avec la
donnée permettant de détecter et de corriger des erreurs de
transmission.

LabVIEW : préparation à la certification 1 229


Liaisons avec le PC

Liaison série asynchrone très utilisée en contrôle industriel


Norme EIA 232 (Electronic Industry Associate) depuis 1969.
Liaison RS232 , , par un grand
nombre d’appareils.

LabVIEW : préparation à la certification 1 230


Liaisons avec le PC

à régler : de transmission (généralement


300, 1200, 2400, 4800, 9600 et 19200 bauds), nombre de bits de
à transmettre, , nombre de , protocole.

LabVIEW : préparation à la certification 1 231


Liaisons avec le PC

RS232:
Un 0 logique correspond à une tension de +3 à +25V.
Un 1 logique correspond à une tension de -3 à -25V.
Généralement on utilise +12V et -12V.

LabVIEW : préparation à la certification 1 232


Liaisons avec le PC

LabVIEW : préparation à la certification 1 233


Liaisons avec le PC

Transmission entre DTE (Data Terminal Equipment  ex : PC) et


DCE (Data Communication Equipment  ex : appareil de mesure).
Transmission entre le DTE et le DCE :
 Monodirectionnelle (DTE vers DCE ou DCE vers DTE) : liaison
simplex : 2 fils suffisent : fil données et référence (masse).
 Bidirectionnelle : liaison duplex en half-duplex ou full-duplex.

LabVIEW : préparation à la certification 1 234


Liaisons avec le PC

 Lorsque l'émetteur veut émettre ses données, il met RTS


à l'état haut
 Le récepteur, lorsqu'il est prêt à recevoir les données, met
CTS de l'émetteur à l'état haut.
L'émetteur n'envoie ses données que si la ligne DTR est mise à
l'état haut par le récepteur. Le récepteur le constate en la
surveillant par son entrée DSR.

LabVIEW : préparation à la certification 1 235


Liaisons avec le PC

 Données envoyées par blocs de longueur fixe.


 Après émission d’un bloc, le caractère ASCII ETX (0x03,
envoyé) est envoyé.
 Le récepteur répond par le caractère ASCII ACK (0x06, reçu) si
OK ou le caractère NAK (0x015, non reçu) sinon.
Ce protocole ne nécessite qu'une liaison sur 3 fils. Le reste se fait
par logiciel.

LabVIEW : préparation à la certification 1 236


Liaisons avec le PC

I2C (Inter Integrated Circuit) : liaison série à 3 fils synchrone.


Alternative bas coût du RS232.
Communication entre composants électroniques/capteurs avec
trois fils : 2 signaux synchrones : un signal de donnée (SDA), un
signal d'horloge (SCL) et une référence électrique (Masse).
SDA, SCL reliées à l'alimentation par des résistances de pull-up.
Nombre de composants limité par la charge capacitive de SDA
et SCL : 400 pF.

LabVIEW : préparation à la certification 1 237


Liaisons avec le PC

Données transmises en série jusqu’à 3.2 Mbits/s pour les


dernières versions.
Protocole pour les règles de communication qui gère les
conflits :

Condition START : SDA passe à '0' alors que SCL reste à '1'
Condition STOP : SDA passe à '1' alors que SCL reste à '1'

LabVIEW : préparation à la certification 1 238


Liaisons avec le PC

USB (Universal Serial Bus) 1.1 : jusqu’à 127 (adressage sur 7 bits)
appareils, débit max = 12 Mbits/s.
USB 2.0 : débit max = 480 Mbits/s.
USB 3.0 : débit max = 5000 Mbits/s, 6 fils (au lieu de 4)
USB 3.1 : débit max = 10000 Mbits/s (1.25 Go/s)

 Facilité d’utilisation
 Puissance distribuée par le port
 Transmission temps réel
 Protocole souple avec séparation des commandes et des
données
 Adaptation aisée à de nouveaux types d’appareils
 Nombre maximum d’appareils élevé

LabVIEW : préparation à la certification 1 239


Liaisons avec le PC

Protocole avec détection d’erreur évoluée, avec contrôle de


parité et CRC (Code de Redondance Cyclique, avec correction
d’1 ou 2 erreurs). Le contrôleur peut réinitialiser jusqu'à 3 fois
la liaison avec l’appareil avant de signaler une erreur.

LabVIEW : préparation à la certification 1 240


Liaisons avec le PC

GPIB (General Purpose Interface Bus) par HP, norme ANSI/IEEE-488.2 qui a
été (et qui reste partiellement) un standard en instrumentation et en
contrôle d’appareils industrie.ls
Transmission sur 8 bits en parallèle à ~ 8 Mo/s.
Le bus IEEE-488 utilise 16 fils :
8 lignes bidirectionnelles pour le transfert des données
3 lignes de contrôle
5 lignes pour la gestion de l'interface
8 lignes de masse

LabVIEW : préparation à la certification 1 241


Liaisons avec le PC

Appareil Talker, Listener ou Controller


Une adresse (de 0 à 30) est affectée à chaque appareil
Commandes communes pour tout les instruments en IEEE 488.2 (ex : *IDN?)
+ Commandes spécifiques à chaque appareil (dans sa documentation)

LabVIEW : préparation à la certification 1 242


Liaisons avec le PC

Avantages : Jusqu'à 15 appareils (PC compris), Adaptateur intégré, Topologie


en chaîne ou en étoile, Débit suffisant pour la plupart des applications.

LabVIEW : préparation à la certification 1 243


Liaisons avec le PC

LabVIEW : préparation à la certification 1 244


Liaisons avec le PC

Bibliothèques de
fonctions en:
Langage C
Basic

ou
LabVIEW! 
standard VISA

LabVIEW : préparation à la certification 1 245


Liaisons avec le PC

Objectif : Interfacer Capteurs, Appareils de mesure et


de contrôle avec un PC
 Architecture matérielle
 Systèmes d’exploitation
 Drivers, Logiciel d’acquisition

LabVIEW : préparation à la certification 1 246


Liaisons avec le PC

Autres architectures : Temps réel, Tablettes ARM,


Smartphones, Raspberry Pi, nano-PC, …
LabVIEW : préparation à la certification 1 247
Liaisons avec le PC

Cartes PC (sur PCI, USB, …) pour :


Acquisition de signaux (tensions)
analogiques ou numériques : Entrées
(Conditionnement préalable)
 Générer des signaux analogiques ou
numériques : Sorties

LabVIEW : préparation à la certification 1 248


Liaisons avec le PC

Exemple de carte DAQ : NI USB 6009


 4 entrées logiques
 8 sorties logiques
 4 entrées analogiques avec plage
de -10V à 10V
 2 sorties analogiques de 0 à 5V

LabVIEW : préparation à la certification 1 249


Liaisons avec le PC

Fonctions de base pour la mise en œuvre du bus.


Utilisation de VI type

Fonctions de base pour la mise en œuvre.


Utilisation des exemples disponibles.

LabVIEW : préparation à la certification 1 250


Liaisons avec le PC

 Accéder à tous les instruments/cartes connectés/installés sur le PC : DAQ,


GPIB, VISA, Ethernet, Série, …
 Configurer/Tester les instruments/cartes avant le développement sous
LabVIEW

LabVIEW : préparation à la certification 1 251


Liaisons avec le PC

LabVIEW : préparation à la certification 1 252


Liaisons avec le PC

LabVIEW : préparation à la certification 1 253


Liaisons avec le PC

 Microsoft® Windows XP, 7 : les plus supportés


(logiciels et drivers)

 Linux et autres UNIX-like : partiellement mais de


mieux en mieux supportés

 Mac OS X : partiellement supporté, selon version

 Autres systèmes : temps-réel (RTOS)

LabVIEW : préparation à la certification 1 254


Liaisons avec le PC

 Gestion de la communication avec les appareils de


mesure/contrôle
 Acquisition des données
 Mise en forme des données
 Analyse, Traitement (Filtrage, FFT, Stats, Maths, …)
 Présentation (Graphes, Tables, Rapports, …)
 Archivage (Bases de données)

LabVIEW : préparation à la certification 1 255


Liaisons avec le PC

 Testpoint : logiciel propriétaire Keithley ® (Intrumentation


électrique)
 HPVee (devenu Keysight VEE depuis Agilent)
 DigiView de Digimétrie pour cartes d’acquisition Digimétrie
 Logiciels propriétaires constructeurs
 Développement en Langage C (voire en C++), …

LabVIEW : préparation à la certification 1 256


Liaisons avec le PC

DRIVERS D’INSTRUMENT
VI de configuration
d’écriture vers l’instrument
de lecture à partir de l’instrument

Généralement fournis avec le matériel  Point de départ

ASSISTANT INSTRUMENT I/O


Facilite aussi le démarrage d’une application d’acquition avec étapes guidées :
 Choix de l’instrument
 Commandes écriture et lecture (et traitement du message reçu)
 écriture : envoi d’une commande à l’instrument
 lecture traitement : lire la réponse de l’instrument et l’analyser
LabVIEW : préparation à la certification 1 257
Liaisons avec le PC

LabVIEW : préparation à la certification 1 258


Liaisons avec le PC

 Modularité  sous-VI
 Application principale :
Boucle While avec Bouton Stop OU condition d’arrêt (Erreur, …)
Séquences
Machine à états

LabVIEW : préparation à la certification 1 259


Liaisons avec le PC

Station sous pointes, microscope +


caméra CCD.

Mesures courant-tension , Unités électriques,


Analyseurs d’impédance,
Mesure des paramètres de transport électronique, Banc Hall, Banc optique,
Spectroscopies d’admittance et de photocourant, … Cryostat, …

LabVIEW® / PC Windows®, Cartes GPIB, DAQ, Série et USB

LabVIEW : préparation à la certification 1 260


Liaisons avec le PC

LabVIEW : préparation à la certification 1 261


Liaisons avec le PC

LabVIEW : préparation à la certification 1 262


Liaisons avec le PC

LabVIEW : préparation à la certification 1 263


Liaisons avec le PC

LabVIEW : préparation à la certification 1 264


Liaisons avec le PC

LabVIEW : préparation à la certification 1 265


Liaisons avec le PC

LabVIEW : préparation à la certification 1 266


Liaisons avec le PC

Générateurs de courant et de tension ,


Multimètres haute-précision

LabVIEW : préparation à la certification 1 267


Liaisons avec le PC

2. Entrées/Sorties numériques,

connecteur DB-25. 14 broches

E/S et 1 broche “Output Enable”.

3. IEEE-488 (GPIB)

7. RS-232
8. TSP-Link (Test Script
Processore  technologie
Keithley pour relier directement
des appareils)

LabVIEW : préparation à la certification 1 268


Liaisons avec le PC

 Documentation Keithley 
Commandes GPIB Standard : Commandes GPIB Spécifiques :

••• •••
LabVIEW : préparation à la certification 1 269
Liaisons avec le PC

LabVIEW : préparation à la certification 1 270


Liaisons avec le PC

LabVIEW : préparation à la certification 1 271


Liaisons avec le PC

LabVIEW : préparation à la certification 1 272


Notions avancées de LabVIEW
Temps réel

LabVIEW : préparation à la certification 1 273


Notions avancées de LabVIEW
Temps réel

En informatique industrielle, on parle d'un système temps réel lorsque ce

système informatique contrôle (ou pilote) un procédé physique à une

vitesse adaptée à l'évolution du procédé contrôlé.

Le temps réel ne signifie pas forcément rapide. Le temps réel garantit une

fiabilité absolue car les systèmes temps réel ont des contraintes temporelles

qui doivent être atteintes sans aucun échec : on dit que le système est

déterministe.

LabVIEW : préparation à la certification 1 274


Notions avancées de LabVIEW
Temps réel

Déterminisme : caractéristique d’un système qui indique son niveau de

fiabilité à répondre à un événement ou à effectuer une tâche dans un délai

imparti.

Temps de boucle : temps pris pour exécuter un cycle de boucle.

Jitter : variation du temps de boucle réel par rapport au temps de boucle

souhaité.

Embarqué : caractérise un système autonome (pilotant une installation par

exemple).
LabVIEW : préparation à la certification 1 275
Notions avancées de LabVIEW
Temps réel

LabVIEW : préparation à la certification 1 276


Notions avancées de LabVIEW
Temps réel

LabVIEW : préparation à la certification 1 277


Notions avancées de LabVIEW
Temps réel

LabVIEW : préparation à la certification 1 278


Notions avancées de LabVIEW
Temps réel

Programme du PC hôte

Exécuté sur le PC hôte.

Pas nécessaire.

Gère les tâches non déterministes : - Communication avec le programme

cible : envoi des paramètres de l’interface utilisateur et récupération des

données - Enregistrement et analyse des données - Emission des données

vers d’autres systèmes

LabVIEW : préparation à la certification 1 279


Notions avancées de LabVIEW
Temps réel

Programme de la cible

Les tâches de priorité plus élevée gardent la main sur les tâches de priorité

moins importante. Les tâches qui nécessitent d’être déterministes sont des

tâches dites “temps critique”. Toutes les autres auront une priorité moins

importante. Le “multithreading” permet de donner la priorité à une tâche

en particulier.

LabVIEW : préparation à la certification 1 280


Notions avancées de LabVIEW
Temps réel

Qu’est que le multithread ?


Extension du principe de multitâche.
Multitâche : capacité du système d’exploitation à basculer entre différentes
tâches.
- Une tâche est généralement une application à part entière telle que
LabVIEW.
Le multithread étend le principe au sein même d’une application.
- Des opérations spécifiques au sein d’une même application peuvent être
réparties chacune dans un thread spécifique. - Le temps processeur peut
être réparti sur les threads. - Capacité à avoir des niveaux de priorité.

LabVIEW : préparation à la certification 1 281


Notions avancées de LabVIEW
Temps réel

LabVIEW : préparation à la certification 1 282


Notions avancées de LabVIEW
Temps réel

LabVIEW : préparation à la certification 1 283


Notions avancées de LabVIEW
DataSocket

LabVIEW : préparation à la certification 1 284


Notions avancées de LabVIEW
DataSocket

DataSocket est une bibliothèque de fonctions qui permet d’échanger des données
entre différentes applications sur un même ordinateur ou entre différents
ordinateurs connectés sur un même réseau. Les données sont publiées sur un
serveur DataSocket, puis le client contacte le serveur DataSocket et lui demande la
récupération des données.

LabVIEW : préparation à la certification 1 285


Notions avancées de LabVIEW
DataSocket

LabVIEW : préparation à la certification 1 286


Notions avancées de LabVIEW
DataSocket

LabVIEW : préparation à la certification 1 287


Notions avancées de LabVIEW
DataSocket

LabVIEW : préparation à la certification 1 288


Notions avancées de LabVIEW
TCP/IP Web Services

LabVIEW : préparation à la certification 1 289


Notions avancées de LabVIEW
TCP/IP Web Services

LabVIEW : préparation à la certification 1 290


Notions avancées de LabVIEW
TCP/IP Web Services

LabVIEW : préparation à la certification 1 291


Notions avancées de LabVIEW
TCP/IP Web Services

LabVIEW : préparation à la certification 1 292


Notions avancées de LabVIEW
TCP/IP Web Services

LabVIEW : préparation à la certification 1 293


Notions avancées de LabVIEW
TCP/IP Web Services

LabVIEW : préparation à la certification 1 294


Notions avancées de LabVIEW
Android / iOS

LabVIEW : préparation à la certification 1 295


Notions avancées de LabVIEW
TCP/IP Web Services

LabVIEW : préparation à la certification 1 296


Notions avancées de LabVIEW
files d’attente et notificateurs

Partage de données et synchronisation : files d’attente et notificateurs

File d'attente : afin de communiquer des données entre différentes parties d'un
diagramme ou entre différents VIs

Notificateurs : « suspendre l'exécution d'un diagramme jusqu'à ce que vous receviez des
données provenant d'une autre partie du diagramme ou d'un autre VI s'exécutant dans la
même instance d'application »

LabVIEW : préparation à la certification 1 297


Notions avancées de LabVIEW
files d’attente et notificateurs

Partage de données et synchronisation : files d’attente et notificateurs

LabVIEW : préparation à la certification 1 298


Notions avancées de LabVIEW
Exercices d’application

LabVIEW : préparation à la certification 1 299


Notions avancées de LabVIEW
Exercices d’application

LabVIEW : préparation à la certification 1 300


Notions avancées de LabVIEW
Exercices d’application

LabVIEW : préparation à la certification 1 301


Notions avancées de LabVIEW
Exercices d’application

En LabVIEW, faire une machine d’état qui simule le feu d’un passage pour piéton.
Votre machine aura 3 états :
1. attendre bouton
2. temporisation rouge
3. Traverser
Au démarrage l’état par défaut est le 1 et le feu est rouge. La machine reste dans
cet état tant que l’utilisateur ne presse pas sur le bouton « traverser ». Dès que le
bouton « traverser » est appuyé, va dans l’état 2 et attend trois secondes, met le
feu à vert, puis va dans l’état 3. Dans l’état 3, attend trois secondes, met le feu à
rouge, puis va dans l’état 1.

LabVIEW : préparation à la certification 1 302


Notions avancées de LabVIEW
Exercices d’application

LabVIEW : préparation à la certification 1 303


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers
CLAD

1. Lequel de ces codes est le plus efficace en


terme d’utilisation de la mémoire ?
a.
b.

2. Les modèles de VI permettent de réduire le temps de développement :


a. en donnant un point de départ avec des VI courants.
b. en générant automatiquement du code pour l’utilisateur.
c. en permettant la sauvegarde du code pour une réutilisation future.
d. à la fois A et B.
e. à la fois A et C.

3. Quelle est le résultat de tableau en sortie après l’exécution du code ci-contre ?


a. {7,5,0,10,1,2,3}
b. {7,5,0,1,10,3,2}
c. {7,5,0,10,1,3,2}
d. {7,5,10,0,1,3,2}

LabVIEW : préparation à la certification 1 304


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers
CLAD

4. Quel est le résultat de chaîne résultante après l’exécution de ce code ?


a. Moyenne des 100 dernières mesures = 0.25
b. Moyenne des 100 dernières mesures = 0.26
c. Moyenne des 100 dernières mesures = 0.254
d. Moyenne des 0100 dernières mesures = 0.25

5. Qu’affichera les booléens ‘Résultat 1’ et ‘Résultat 2’ après l’exécution du diagramme


ci-contre ?
a. VRAI et VRAI
b. VRAI et FAUX
c. FAUX et VRAI
d. FAUX et FAU X

LabVIEW : préparation à la certification 1 305


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers
CLAD

7. Qu’affiche l’indicateur Tableau après l’exécution du diagramme suivant ?


a. { 7,5,4,9,7,5 }
b. { 9,7,5,4,9,11 }
c. { 11,9,7,5,4,9 }
d. { 9,7,5,4,9,7 }

8. Quel type de données peut contenir à la fois des commandes et des indicateurs ?
a. les tableaux
b. les clusters
c. à la fois a et b.
d. ni a ni b.

9. Quelle est l’équation équivalente


de ce code ?

LabVIEW : préparation à la certification 1 306


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers
CLAD

10. Vous manipulez des données représentant un cercle : la position x et y et le rayon r. Ces
données sont de type réel (double précision). Vous comptez par la suite inclure un entier
représentant la couleur du cercle. Comment représenteriez-vous sur la face-avant le cercle ?
a. avec trois commandes représentant x, y et r.
b. un cluster avec x, y et r.
c. un type défini contenant un cluster.
d. un tableau avec les trois éléments x, y et r.

11. Qu’affiche l’indicateur XOR Result après


l’exécution de ce code ?
a. 0
b. 1
c. True
d. False

12. Qu’affiche l’indicateur Tableau après


l’exécution du code ci-après ?
a. {6,6 }
b. {6,6,4,6,5,6,8,8}
c. {6,6,4,6}
d. {6,6,4}
LabVIEW : préparation à la certification 1 307
Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers
CLAD

13. Quel est le résultat de sous-tableau


après l’exécution du code ci-après ?

a. {5,5,3}
b. {5,3,0}
c. {5,3}
d. {5,5}

14. Vous devez automatiser sous LabVIEW un équipement ayant une interface ethernet,
série et GPIB. Quel interface utiliseriez-vous ?
a. ethernet
b. série
c. VISA
d. GPIB
e. à la fois ethernet, série et GPIB

LabVIEW : préparation à la certification 1 308


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 309


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Exercice 1:
Construire un VI « Thermomètre.vi » simulant l’acquisition de mesure de
température
❙ Imaginez que vous disposez d’un capteur qui convertit la température en
tension.
❙ Utilisez un VI existant C:\Program Files\National Instruments\LabVIEW
2010\examples\apps\tempsys.llb pour mesurer la température exprimée en
degrés (Fahrenheit).
❙ Affichez le résultat de la mesure sur la face-avant au moyen d’un indicateur
thermomètre.

LabVIEW : préparation à la certification 1 310


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Exercice 2:
❙ Transformer le VI créé précédemment en sous-VI
❙ Appelez l’Éditeur d’icônes en ouvrant un menu local sur le cadre « icône »
de la face-avant
❙ Créez une icône pour le sous-VI
❙ Créez le connecteur et affectez celui-ci au thermomètre
❙ Visualiser sous forme graphique les liens de dépendance du sous-VI créé

LabVIEW : préparation à la certification 1 311


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Exercice 3:
❙ Utiliser une boucle « While » et un graphe déroulant pour acquérir et
présenter les mesures acquises à l’aide du sous-VI « thermomètre.vi ».
❙ Modifier le VI créé pour que l’acquisition se fasse à des intervalles de
temps réguliers.
❙ On en règle la durée au moyen d’un bouton rotatif qui doit donc contrôler
le temps de cycle de la boucle « While »

LabVIEW : préparation à la certification 1 312


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Exercice 4:
❙ Créer un VI qui mesure une température toutes les 0,25 secondes pendant
10 secondes.
❙ En cours d’acquisition, le VI visualise les mesures en temps réel sur un
graphe déroulant.
❙ Lorsque le processus d’acquisition est terminé, le VI trace un graphe
mettant en surbrillance les températures moyenne, maximale et minimale.

LabVIEW : préparation à la certification 1 313


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Exercice 5:
❙ Créer un VI pour ajouter des données de température à un fichier ASCII.
❙ Ce VI utilise une boucle « For » pour générer les valeurs de température
et les stocker dans un fichier.
❙ Au cours de chaque itération, convertir les données en chaîne de
caractères, ajouter une virgule comme séparateur, puis ajouter la chaîne
de caractères dans un fichier.

LabVIEW : préparation à la certification 1 314


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Exercice 6 : Simulateur
A partir d'une commande de position angulaire (P exprimée en degrés par pas
de 1.8°) le programme doit calculer la position atteinte (A valeur angulaire
modulo 360°) et une mesure de la variation relative du rayon (Δ R exprimée en
millimètre), donnée pour un excentrique de diamètre 100 mm et dont
l'excentration (E) est de 10 mm avec un angle de déphasage (D) de 30°.
ΔR=E⋅sin (P+D)
Analyser le problème en terme de flux de données.
Mettre en place les éléments de la face.
Programmer les opérations nécessaires en utilisant les fonctions Quotient &
Reste (calcule le quotient entier et le reste des entrées), Sinus (calcule le sinus
de x, avec x en radians).
LabVIEW : préparation à la certification 1 315
Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 316


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Deux calculs indépendants sont faits:


le calcule de l'angle modulo 360°.
le calcule du déplacement suivant la formule:
ΔR=E⋅sin (P + D)
calcul de l'argument
conversion en radian
calcul du déplacement
E (excentration) et D (déphasage) sont des paramètres constants.
LabVIEW : préparation à la certification 1 317
Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 318


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Exercice 7 : sous-VI
Le module de simulation doit pouvoir être appelé par d'autres VI. Pour cela, il
faut définir des liaisons entre les commandes et indicateurs de sa face avant
(entrées et sorties de la fonction de simulation) et le VI appelant. C'est le rôle
des connecteurs situés derrière l'icône de la face avant.
Dessiner l'icône
Câbler les connecteurs
Documenter
Sauvegarder

LabVIEW : préparation à la certification 1 319


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 320


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Exercice 8 : Appel d'un sous-VI


Écrire un programme de simulation qui en appelant le VI simul_0.vi, accepte en
entrée une commande sous forme de position exprimée en nombre de pas puis
retourne l'angle atteint également exprimé en nombre de pas (200 pas par tour) et
la mesure sous forme numérique.
Nous considérerons que la correspondance entre la valeur physique en millimètres
et la valeur numérique retournée est linéaire entre -25mm et +25mm (2048 pour
25mm).
Afin de donner plus de réalisme à notre simulateur, nous allons introduire une
erreur de mesure aléatoire sur la mesure de déplacement de ±5 LSB (5 unités sur la
gamme de mesure).
Analyser avec soin le problème et mettre en place les éléments de la face avant
d'un nouveau VI. Enregistrer sous le nom EX8.vi
Programmer les opérations nécessaires en utilisant les fonctions Nœud d'expression
Utilisez le Nœud d'expression pour calculer des expressions ou des équations, qui
contiennent une variable unique. Les nœuds d'expression sont utiles lorsqu'une
équation a seulement une variable mais est compliquée. Vous pouvez utiliser
n'importe quel type de données lorsque vous créez un nœud d'expression.
LabVIEW : préparation à la certification 1 321
Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 322


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

La position angulaire en nombre de pas est convertie en angle (par


multiplication par la valeur du pas 1,8°) pour donner la valeur de l'entrée P du
sous-VI de simulation simul_0.vi. En sortie de simul_0.vi, la valeur de l'angle est
convertie en nombre de pas (par division par 1,8°). Le résultat donne la valeur
de la variable de sortie A. La sortie déplacement de simul_0.vi donne après
conversion (règle de 3 ....../25*2048) et addition du bruit, la valeur de la variable
de sortie Δ R. le bruit est généré à partir de la fonction Random [0-1] symétrisée
à ±1 avant d'être mis à l'échelle. La valeur de sortie est bornée à ±2048 soit
explicitement (correction) soit implicitement en bornant la valeur de l'indicateur
LabVIEW : préparation à la certification 1 323
Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 324


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Exercice 9 : création d'un sous-VI


Le détail de la réalisation du bruit symétrique ajouté à la mesure n'apporte
rien à la compréhension du vi. Nous allons voir comment encapsuler le
diagramme correspondant pour en faire un sous-VI.
Sélectionner les fonctions et constantes devant être encapsulées.
Dans le menu « Edition » choisir « Créer un sous vi ».
Editer le nouveau vi, nommer les variables et documenter
Sauvegarder sous le nom +bruit.vi.
Sauvegarder le vi appelant sous le nom Simul_1.vi après avoir documenté
l'aide.

LabVIEW : préparation à la certification 1 325


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 326


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 327


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 328


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 329


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Exercice 10 : Mise au point


Écrire un programme de test qui en appelant le VI simul_1.vi, présente les mesures
soit en valeur physique, soit en valeur numérique en fonction de l'état d'un
sélecteur booléen en face avant.
Analyser avec soin le problème
Mettre en place les éléments de la face avant d'un nouveau VI.
Enregistrer sous le nom EX10.vi
Programmer les opérations nécessaires en utilisant les fonctions Sélectionner
Retourne la valeur connectée à l'entrée t ou f, en fonction de la valeur de s. Si s est
VRAI, cette fonction retourne la valeur connectée à t. Si s est FAUX, cette fonction
retourne la valeur connectée à f.

LabVIEW : préparation à la certification 1 330


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 331


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Les valeurs de chaque sortie de simul_1.vi sont affichées soit directement soit
après conversion suivant la valeur de l'entrée Sélecteur. Suivant le type
d'affichage les échelles des indicateurs doivent être reconfigurées.

LabVIEW : préparation à la certification 1 332


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 333


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Exercice 11 : Boucle FOR


En utilisant le VI de simulation Simul_1.vi, nous allons tracer les variations du rayon
en fonction de la commande de position sur un tour (de 0° à 360°) pour un nombre
de points fixé (compris entre 10 et 200). Les angles seront exprimés en degrés.
Analyser avec soin le problème
Mettre en place les éléments de la face avant d'un nouveau VI.
Enregistrer sous le nom EX11.vi
Programmer les opérations nécessaires. Tester puis corriger les
problèmes de configuration d'axe.
Sauvegarder.

LabVIEW : préparation à la certification 1 334


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 335


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 336


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

La boucle For fait un nombre d'itérations prédéterminé.


A chaque itération de la boucle, la variable Position à passer au sous-VI
Simul_1.vi est définie par :
Position=i∗Ent(200Nb ) ou i est l'indice de boucle.
La variable de sortie Δ R du sous vi Simul_1.vi est directement affichée sur le
graphe déroulant .
Le nombre d'itérations à faire est défini par la variable Nb.
L'incrément angulaire Ent(200Nb ) est calculé en amont de la boucle.
Le graphe est correctement initialisé: effacement de la courbe,
configuration dynamique de l'échelle des x

LabVIEW : préparation à la certification 1 337


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 338


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Le nœud de propriété de l'objet graphe déroulant permet de configurer


dynamiquement l'échelle des x en précisant la valeur de l'incrément en x (en
degrés) et les valeurs minimale et maximale de l'échelle.
La propriété Historique permet, par un artifice , d'initialiser le graphe (ce serait
une méthode) en forçant le tableau des valeurs à représenter à sa valeur initiale
(structure vide). La structure d'erreur issue du nœud de propriété est reliée à un
tunnel d'entrée de la boucle pour créer un lien de dépendance; tous les tunnels
doivent être validés avant que la boucle puisse démarrer, nous nous assurons
ainsi que le graphe est initialiser avant de tracer la courbe.
Les points grisés en entrée des fonctions (multiplication et Simul_1.vi) marque un
changement de type de donnée.

LabVIEW : préparation à la certification 1 339


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Exercice 12 : Boucle WHILE


En utilisant le VI de simulation Simul_1.vi, nous allons tracer les variations du
rayon en fonction de la commande de position entre une Position de départ
et une Position d'arrivée pour un incrément angulaire inférieur ou égal à 15
pas. Les angles seront exprimés en degrés, l'incrément angulaire en pas.

LabVIEW : préparation à la certification 1 340


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 341


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 342


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

La boucle While itère depuis la position de début jusqu'à la position de fin. Les
positions exprimées en degrés devront être au préalable converties en nombre de
pas (.../1.8).
A chaque itération de la boucle, la variable Position à passer au sous -VI
Simul_1.vi est définie par : Position=Début + i∗Pas ou i est l'indice de boucle.
La variable de sortie Δ R du sous vi Simul_1.vi est directement affichée sur
le graphe déroulant . La condition d'arrêt est atteinte dès que la position à venir
(prochaineitération) dépasse la position de fin demandée. Le test d’arrêt étant fait
en fin de boucle, la boucle itère tant que la position courante est inférieure ou
égale à la valeur de fin diminuée de l'incrément angulaire (Pas).
Le graphe est initialisé (nœud de propriétés) effacer le graphe définir le début et la
fin de l'axe de x définir l'incrément et le décalage de la courbe.
LabVIEW : préparation à la certification 1 343
Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 344


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Exercice 13: Registre à décalage


Dans cet exercice, le calcul de la position sera optimisé.
Modifier le VI précédent afin de calculer la position courante par la
Formule Position(i +1) ← Position(i) + Pas

LabVIEW : préparation à la certification 1 345


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 346


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Exercice 14 : Graphe Multicourbes


Pour mettre en évidence les erreurs de mesure, nous allons calculer et tracer la
dérivée de la courbe de mesure. La dérivée sera évaluée en fonction du point
précédent et du point suivant.

Reprendre l'exercice précédent pour ajouter la seconde courbe sur


le même graphe déroulant.
Le lecteur consultera l'aide en ligne du graphe et l'exemple indiqué avant de faire
l'analyse du problème.
Configurer le graphe à l'éditeur pour avoir deux échelles pour les axes des Y, une
pour la mesure, une pour la dérivée.

LabVIEW : préparation à la certification 1 347


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 348


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 349


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Exercice 15 : Registre non initialisé


Après une étude détaillée du fonctionnement du moteur, force est de
constater qu'il est plus astucieux de passer en paramètre non pas la position à
atteindre, mais le nombre de pas à exécuter. D'autre part, la rotation prend un
temps proportionnel au nombre de pas, de l'ordre de 5 milli-secondes par pas.
Compléter le vi Simul_1.vi pour prendre en compte ces deux remarques.
Prévoir une entrée d'initialisation pour positionner le moteur pas à pas sur une
position de référence (sortie Angle égale à 0).
Enregistrer sous le nom Simul_2.vi.
Le vi obtenu sera considéré dans la suite des exercices comme le simulateur de
la partie physique du banc de test.

LabVIEW : préparation à la certification 1 350


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 351


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 352


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 353


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Exercice 16 : Condition Vrai / Faux


Nombre de vi de la bibliothèque LabVIEW retournent en cas d'erreur une valeur -
1 pour l'une des variables de sortie (généralement un index).
En utilisant le vi +Bruit.vi de telle sorte qu'il génère un nombre compris entre -1 et
7, écrire un vi qui, chaque fois qu'une erreur est signalée, demande à l'opérateur
s'il veut poursuivre ou non l'exécution du vi.
Analyser avec soin le problème du test. Mettre en place les éléments de la face
avant d'un nouveau VI en visualisant le paramètre retourné +Bruit.vi et formaté
en entier. Programmer les opérations nécessaires en utilisant les fonctions Boîte
de dialogue 2 boutons (affiche une boîte de dialogue qui contient un message et
deux boutons nom du bouton V et nom du bouton F sont les noms affichés
sur les boutons de la boîte de dialogue).
LabVIEW : préparation à la certification 1 354
Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 355


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 356


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Exercice 17 : Menu déroulant


Pour cet exercice, nous allons à partir d'un contrôle de type menu déroulant,
demander l'exécution de l'une des trois fonctions de base (Initalisation,
Déplacement, Mesure). Chaque fonction consiste ici à écrire un message et dure
respectivement 5 secondes, 2 secondes et 1 seconde. Un bouton Stop permet
d'arrêter le programme.
Analyser le problème
Mettre en place les éléments de la face avant d'un nouveau VI .
Programmer les opérations nécessaires en utilisant les fonctions Attendre (ms)
Attend pendant le nombre de millisecondes spécifié et retourne la valeur de
l'horloge en millisecondes. La fonction Attendre (ms) exécute des appels de
système asynchrones, mais les nœuds fonctionnent de manière synchrone. Elle
attend donc que le temps spécifié se soit écoulé pour terminer l'exécution.
LabVIEW : préparation à la certification 1 357
Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 358


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 359


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 360


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 361


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Exercice 18 : Machine d'état.


Nous allons reprendre l'exercice précédent en modifiant
l'ergonomie du vi; le menu est remplacé par un ensemble
de boutons, un par fonction.

LabVIEW : préparation à la certification 1 362


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 363


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 364


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 365


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Exercice 19 : Choix d'un cas parmi N


Pour réaliser la simulation de la carte de commande du banc de mesure, il
faudra être capable de choisir l'exécution d'une commande à partir du
message reçu.
Chaque commande est concrétisée dans ce message par une lettre (I
Initalisation, P Déplacement, M Mesure).
Nous allons réaliser un programme qui à partir de la saisie d'une lettre dans
un contrôle de type chaîne de caractères exécute la fonction demandée si la
lettre correspondante est saisie (en majuscule ou minuscule).

LabVIEW : préparation à la certification 1 366


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 367


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 368


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

LabVIEW : préparation à la certification 1 369


Introduction • VI • Langage • Graphes • Tableaux • Fichiers

Exemples de programmes (Aide » Recherche d’exemples…)


Quelques ressources supplémentaires sur Internet :
– Site web de National Instruments (www.ni.com)
– Zone Développeur NI (www.zone.ni.com) : forum de discussion
– Notes d’Application
– Info-LabVIEW newsgroup (www.info-labview.org)
– Bibliothèque des drivers d’instruments : VI qui contrôlent un
instrument programmable (www.ni.com/idnet)

LabVIEW : préparation à la certification 1 370