Vous êtes sur la page 1sur 3

Eléments de transmission de mouvement

B. les engrenages :
1- constituants :
La fonction d’un engrenage est de transmettre un mouvement de
rotation entre deux arbres proches. Un engrenage est constitué par deux
roue dentée, la plus petite est appelée pignon.

Une combinaison d’engrenages est


appelée train d’engrenages.

2- Condition d’engrènement :
L’engrènement entre deux roues n’est possible que si elles ont le
même module. Le pas et le module sont liés par la relation
𝑃𝑎𝑠
suivante : 𝑚 =
𝜋
Les cercles primitifs sont tangents (contact linéaire)
3- Rapport de transformation :

La raison (r) d’un engrenage est égale au rapport de la vitesse de


la roue menée sur la vitesse de rotation de la roue menante. Elle
est égale : Au rapport inverse des nombres de dents ;
4- Types d’engrenages :
a- Les engrenages parallèles :
Les deux axes pignon et roue sont parallèles.
5- Les engrenages parallèles à denture droite: Une roue est à denture droite lorsque le
plan de symétrie de chaque dent contient l’axe de la roue.
Représentation
Engrenage droit Schéma cinématique
normalisée
- contact extérieur.
- Le sens de rotation est
inversé.

- contact intérieur.
- Le même sens de
rotation

Engrenages cylindriques à denture hélicoïdale:


Les deux roues à dentures hélicoïdales doivent
avoir leurs hélices de sens opposés pour
engrener ensembles
b- Engrenage conique : Les engrenages concourants(axes concourants)

c- Les engrenages gauches : Roue et vis sans fin :

La vis (1) qui transmet le mouvement de rotation est à un ou plusieurs filets. Le sens de
l’hélice peut être à droite ou à gauche ;
- La roue (2) est une roue cylindrique à denture hélicoïdale avec la même hélice
que la vis (1).
- Système généralement irréversible (la roue (2) ne peut pas entrainer la vis (1)).
Le rapport de transmission est faible (grand rapport de réduction) :

𝑵𝑹 𝒏𝒐𝒎𝒃𝒓𝒆 𝒅𝒆 𝒇𝒊𝒍𝒆𝒕𝒔 𝒅𝒆 𝒍𝒂 𝒗𝒊𝒔


𝒓= =
𝑵𝑽 𝒏𝒐𝒎𝒃𝒓𝒆 𝒅𝒆 𝒅𝒆𝒏𝒕 𝒅𝒆 𝒍𝒂 𝒓𝒐𝒖𝒆

6- La raison d’un train d’engrenages :


La raison globale (r) du train d’engrenages est égale au rapport de la vitesse de rotation de
sortie sur la vitesse de rotation d’entrée du train d’engrenages. Elle est égale au produit
des raisons de chaque engrenage (r2/1 x r4/3 x ….)

𝑵𝑺 𝒑𝒓𝒐𝒅𝒖𝒊𝒕 𝒅𝒆𝒔 𝒏𝒐𝒎𝒃𝒓𝒆𝒔 𝒅𝒆𝒔 𝒅𝒆𝒏𝒕𝒔 𝒅𝒆𝒔 𝒓𝒐𝒖𝒆𝒔 𝒎𝒆𝒏𝒂𝒏𝒕𝒆𝒔


𝒓= = (−𝟏)𝑷
𝑵𝒆 𝒑𝒓𝒐𝒅𝒖𝒊𝒕 𝒅𝒆𝒔 𝒏𝒐𝒎𝒃𝒓𝒆𝒔 𝒅𝒆𝒔 𝒅𝒆𝒏𝒕𝒔 𝒅𝒆𝒔 𝒓𝒐𝒖𝒆𝒔 𝒎𝒆𝒏𝒏é𝒔
(-1)P indique une l’inversion du sens de rotation avec p : nombre de contact extérieur.

- r < 1 : N sortie < N entrée. Le train d’engrenages est un réducteur de vitesse


- r > 1 : N sortie > N entrée. Le train d’engrenages est un multiplicateur de vitesse

 Application :

C. Pignon crémaillère :
1- Principe:
La transformation se fait par engrènement entre un pignon
et une crémaillère. La rotation du pignon provoque la translation
de la crémaillère et vice versa.
2- Caractéristiques :
- Le pignon comporte Z dents.
- La crémaillère comporte une denture linéaire.
- L’engrènement n’est possible que lorsque le pignon
et la crémaillère ont la même valeur de pas et le diamètre
primitif et ligne primitives sont tangents.

3- Relation rotation / translation :


La rotation du pignon, provoque la translation de la crémaillère d’une distances C appelée
couse : 𝑐 = 𝑃𝑎𝑠 × 𝑍