Vous êtes sur la page 1sur 24

Gestion des Risques Hydrologiques

et des Ouvrages Fluviaux


18 - 19 novembre 2014, Aix-en-Provence

Phénomène d’affouillement :
retour d’expérience et approche
méthodologique

Édouard DURAND - DterNC / Groupe Environnement & Risques

Gestion des risques hydrologiques et des Aix en Provence


ouvrages fluviaux 18 et 19 novembre 2014
Sommaire
● Les affouillements et les ouvrages hydrauliques
● Retour d’expérience DOFEAS
● Approches méthodologiques :
– Méthode appliquée aux ouvrages COFIROURE
– Méthodologie simplifiée
● Conclusions et perspectives
– Approche Analyse de risque : AROA
– Projet de recherche SSHEAR

Gestion des risques hydrologiques et des Aix en Provence


ouvrages fluviaux 18 et 19 novembre 2014 2
Les affouillements et les
ouvrages hydrauliques
● Affouillement = abaissement général ou local du fond d’un cours d’eau
provoqué par la mise en suspension et le transport des matériaux d’un
sol, sous l’effet d’un écoulement hydraulique et accentué par la présence
d’obstacles, naturels ou anthropiques

● Phénomène affectant de nombreux ouvrages dits hydrauliques (ouvrages


se trouvant, pour tout ou partie, dans le lit majeur d’une rivière). Il peut
s’agir d’ouvrages de génie-civil (pile de pont, mur de quai...) ou
d’ouvrages en terre (digues, remblais d’infrastructure de transport,
berges...)
Gestion des risques hydrologiques et des Aix en Provence
ouvrages fluviaux 18 et 19 novembre 2014 3
Les affouillements et les
ouvrages hydrauliques
● Peut provoquer des désordres importants et parfois la ruine complète
d’un ouvrage avec des conséquences économiques et sociales
fonction des enjeux que porte (voie portée) ou protège l’ouvrage (dans
la zone protégée pour une digue).

Effondrement du Pont Wilson à Tours les 9 Inondation du Var - Taradeau - Pont de la


et 10 avril 1978 Florieye (RD73) (S. Gominet, IRM)

Gestion des risques hydrologiques et des Aix en Provence


ouvrages fluviaux 18 et 19 novembre 2014 4
Les affouillements et les
ouvrages hydrauliques
● Problématique identifiée par le Ministère
des Transports qui rappelait, dans la
circulaire du 14 février 1979 (suite à
l’effondrement du Pont Wilson en avril
1978), quelques règles élémentaires de
prudence et de discernement à respecter
pour les gestionnaires d’ouvrages d’art
reposant sur des fondations immergées
anciennes en situation précaires.
● SETRA - Guide pour la surveillance et le
confortement (1980)

Gestion des risques hydrologiques et des Aix en Provence


ouvrages fluviaux 18 et 19 novembre 2014 5
Les affouillements et les ouvrages
hydrauliques – REX Dofeas
Pont de Pierre à Bordeaux :
● suivi bathymétriques sur plusieurs
décennies (depuis 1981) avant et après
confortement
● Établissement d’un protocole de suivi
bathymétrique des ouvrages

Pont de Pierre à Bordeaux – Bathymétrie Pont de Pierre à Bordeaux – Courbes


(Cerema, LR Blois) isodifférentielles (Cerema, LR Blois)

Gestion des risques hydrologiques et des Aix en Provence


ouvrages fluviaux 18 et 19 novembre 2014 6
Les affouillements et les ouvrages
hydrauliques – REX Dofeas
Pont de Pierre à Bordeaux :
● Type de confortement réalisés en plusieurs
tranches de 1996 à 1998

Pont de Pierre à Bordeaux – Principe du


confortement des piles (Cerema, LR Blois) Pont de Pierre à Bordeaux – Evolution du
profil des talus de la pile P4 (Cerema, LR
Blois)
Gestion des risques hydrologiques et des Aix en Provence
ouvrages fluviaux 18 et 19 novembre 2014 7
Les affouillements et les ouvrages
hydrauliques – REX Dofeas
Pont de Pierre à Bordeaux :
● Evolution du confortement : ensouillement du cavalier de pied et
érosion sous les matelas

Pont de Pierre à Bordeaux – Evolution du confortement entre les


piles P7 et P8 (Cerema, LR Blois)

Gestion des risques hydrologiques et des Aix en Provence


ouvrages fluviaux 18 et 19 novembre 2014 8
Les affouillements et les ouvrages
hydrauliques – REX Dofeas
Affouillement en pied de digue –
Sandillon (45)

● Utilisation de données de
reconnaissances antérieures
– bathymétrie (2003 et 2005)
– reconnaissances géotechniques
des levées
– photos aériennes
– MNT (2002)
Vue aérienne du méandre de Loire à
– Modèle hydrauliques 2D Sandillon (45)

Gestion des risques hydrologiques et des Aix en Provence


ouvrages fluviaux 18 et 19 novembre 2014 9
Les affouillements et les ouvrages
hydrauliques – REX Dofeas
Affouillement en pied de digue – Sandillon (45)
Niveau d’eau h

Débit Q

Fosse d’érosion mise en


évidence en pied de digue
lors de la campagne
bathymétrique

Étude de la stabilité de la
digue

Modèle hydraulique 2D (Mike 21) du


méandre de Loire à Sandillon

Gestion des risques hydrologiques et des Aix en Provence


ouvrages fluviaux 18 et 19 novembre 2014 10
Les affouillements et les ouvrages
hydrauliques – REX Dofeas
Viaduc de Pinsac (A20) sur la Dordogne

Viaduc de Pinsac – Localisation et détail de


la zone amont

Gestion des risques hydrologiques et des Aix en Provence


ouvrages fluviaux 18 et 19 novembre 2014 11
Les affouillements et les ouvrages
hydrauliques – REX Dofeas
● Viaduc de Pinsac (A20)

Viaduc de Pinsac – Contournement et Viaduc de Pinsac – basculement du


affouillement de la pile 8 batardeau en palplanches – Février 2010

Gestion des risques hydrologiques et des Aix en Provence


ouvrages fluviaux 18 et 19 novembre 2014 12
Les affouillements et les ouvrages
hydrauliques – REX Dofeas
Viaduc de Pinsac (A20)
● Hydrogéomorphologie
● nature de matériaux
alluvionnaire - granulométrie
● mesure de vitesse
d’écoulement
● taux d’érosion en fonction des
chronique de la Dordogne

Viaduc de Pinsac – Evolution du lit de la


Dordogne entre 1966 et 2009

Gestion des risques hydrologiques et des Aix en Provence


ouvrages fluviaux 18 et 19 novembre 2014 13
Les affouillements et les ouvrages
hydrauliques – REX Cofiroute
● Le Cerema, LR Blois réalise depuis 25 ans le suivi bathymétrique des
ouvrages du réseau COFIROUTE

Demande COFIROUTE : pour ces ouvrages (9), établir un retour


d’expérience « affouillement » et caractériser « le risque » de déstabilisation

Gestion des risques hydrologiques et des Aix en Provence


ouvrages fluviaux 18 et 19 novembre 2014 14
Affouillement - Approche méthodologique
Objectifs : sur la base de données « accessibles », pouvoir caractériser la
sensibilité d’un site à l’affouillement et définir un niveau de risque pour
l’ouvrage.
Sur la base des REX, le LR Blois à mis en place une méthodologie
comportant les points suivants :
1/ Description du secteur d’étude :
– À l’échelle globale
– À l’échelle de l’ouvrage

Viaduc de l’Autoroute A10-Tours

Gestion des risques hydrologiques et des Aix en Provence


ouvrages fluviaux 18 et 19 novembre 2014 15
Affouillement - Approche méthodologique
2/ Sur la base de la bathymétrie et des campagnes successives :
– définir la topographie du fond sur une surface couvrant « largement »
l’ouvrage (50 à 80 m à l’amont et 50 m à l’aval)
– caractériser son évolution (entre les relevés) : bilan des volumes (érodés
/ déposés)
– Évolution des point bas :
● localisation et cotes des affouillements
● distance des points bas par rapport aux appuis

Viaducetde
Gestion des risques hydrologiques desl’Autoroute A10-Tours. Bathymétrie
Aix en Provence
ouvrages fluviaux 2009 et évolution bilan des volumes 18 et 19 novembre 2014 16
Affouillement - Approche méthodologique
3/ Analyse des fondations de l’ouvrage :
– nature des fondations, cotes (semelles, batardeau...)
– nature et cote du substratum / distance par rapport au fond du lit
4/ Hydromorphologie locale
– cotes des fonds : évolution moyenne locale
– analyse des lignes d’eau d’étiage, courbes de tarage : évolution générale

Viaduc de l’Autoroute A10-Tours. Evolution des


fonds au niveau des affouillements
Gestion des risques hydrologiques et des Aix en Provence
ouvrages fluviaux 18 et 19 novembre 2014 17
Affouillement - Approche méthodologique
5/ Analyse hydraulique :
– Contexte hydraulique (débits classés)

Viaduc de l’Autoroute A10-Tours. Débits classés


entre les inspections bathymétriques
– (Q<1400m3/s)

– Puissance spécifique du cours d’eau pour la crue biennale

Gestion des risques hydrologiques et des Aix en Provence


ouvrages fluviaux 18 et 19 novembre 2014 18
Affouillement - Approche méthodologique
6/ Visite du site
– Observation à proximité de l’ouvrage mais également dans le lit majeur
7/ Synthèses et Conclusions par ouvrage
– Évolution potentielle
– Recommandations de suivi et/ou de confortement
– « Risque » d’affouillabilité de certains appuis
------------------------------------------------
Méthode testée sur les 9 ouvrages Cofiroute mais :
● exploitation des « cartes » bathymétriques anciennes s’avère être un travail
fastidieux et chronophage
● Difficulté d’avoir toutes les données
--------------> Élaboration d’une méthode simplifiée

Gestion des risques hydrologiques et des Aix en Provence


ouvrages fluviaux 18 et 19 novembre 2014 19
Affouillement - Approche méthodologique
simplifiée
A – Description générale du secteur d’étude
– 1/ Nature hydrologique du bassin Versant
● Données de la station hydrométrique la plus proche ----> qualification
de la fonction de production du bassin versant (débit spécifique pour
la crue la plus forte)
● Exploitation de la durée et rapidité des hydrogrammes (rapport entre
débit de pointe instantanés et débit journalier
– 2/ hydromorphologie générale du cours d’eau
● Mobilité en plan du cours d’eau (analyse carte état major/carte
1/25000) et des photos aériennes successives.
● Evolution du profil en long (via exploitation des jaugeages à bas débit
et des profils en long IGN des principaux cours d’eau)
● Calcul de la puissance spécifique du cours d’eau –--> capacité à
transporter les matériaux, à éroder les berges

Gestion des risques hydrologiques et des Aix en Provence


ouvrages fluviaux 18 et 19 novembre 2014 20
Affouillement - Approche méthodologique
simplifiée
B – Description de l’ouvrage et de son environnement
– 1/ Description générale de l’ouvrage
● Implantation
● Observations de la visite du site
– 2/ Description du lit majeur et de son étendue
● Sur la base de l’emprise des alluvions de la carte géologique
1/50000
– 3/ Impact potentiel sur le lit mineur
● Position pile, géométrie des appuis, du lit mineur
● Formule de Ramette (impact du rétrécissement moyen de section sur
l’approfondissement du lit)
– 4/ Les fondations de l’ouvrage
● Type, cotes de fondation (semelles, gros béton...)
● Cote du substratum, nature (carte géologique, sondages...)

Gestion des risques hydrologiques et des Aix en Provence


ouvrages fluviaux 18 et 19 novembre 2014 21
Affouillement - Approche méthodologique
simplifiée
« Méthodologie simplifiée » appliquée en 2013/2014 sur 15 ouvrages de
COFIROUTE
● s’avère encore fastidieuse mais permet de faire ressortir :
– les ouvrages pour lesquels il n’y a pas de « risque hydraulique » compte
tenu de l’activité faible du cours d’eau...
– à l’inverse, les ouvrages potentiellement concernés et pour lesquels un
suivi particulier est nécessaire voire urgent (bathymétrie, inspection
subaquatique...)
● Ne suffit pas pour classer/discriminer un parc d’ouvrages important (ex. 150
ouvrages de franchissement pour COFIROUTE)
Besoin d’une approche plus globale et besoin d’améliorer la
connaissance sur les phénomènes et sur les critères et les seuils d’alerte
(structuraux, géotechniques, hydromorphologiques, hydrauliques...) en jeux
dans les processus d’affouillement et de déstabilisation des ouvrages.

Gestion des risques hydrologiques et des Aix en Provence


ouvrages fluviaux 18 et 19 novembre 2014 22
Affouillement - perspectives
Méthodologie globale :
Approche Analyse de Risque des Ouvrages Affouillables (AROA) initiée par
la Dtec ITM (ex SETRA) ) en 2008...en cours avec une première version
établie par la DterMed
Conférence internationale ICSE7 – Déc 2014, Perth
Recherche :
Projet ANR « SSHEAR » (Sols, Structures et Hydrauliques : Expertise et
Recherche Appliquée) : amélioration de la connaissance du phénomène
d’affouillement (expérimentation en laboratoire et in-situ, suivi d’ouvrages,
modélisation...) et élaboration d’un guide à l’attention des gestionnaires
d’ouvrage. (cf. présentation de Ch. Chevalier, Ifsttar)

Gestion des risques hydrologiques et des Aix en Provence


ouvrages fluviaux 18 et 19 novembre 2014 23
Merci

Édouard DURAND
Chef du Groupe Environnement et Risques
Responsable du PCI « Connaissance des ouvrages hydrauliques et de la
morphodynamique fluviale
+33 (0)2 54 55 49 30
Edouard.durand@cerema.fr

Gestion des risques hydrologiques et des Aix en Provence


ouvrages fluviaux 18 et 19 novembre 2014 24