Vous êtes sur la page 1sur 1098

REG 216, REG 216 Compact 1MDU02005-FR

Edition Juillet 2002


REC 216
Protection numérique d'alternateur et
appareil de contrôle-commande
p
Instruction de fonctionnement
ã 1989 ABB Suisse SA
Baden

14ème édition

Valable à partir de la version de logiciel V6.3

Nous nous réservons tous les droits concernant ce document, y compris ceux
se rapportant à l'octroi de brevets ou à l'enregistrement de marques ou de
modèles déposés. Toute utilisation abusive, particulièrement la polycopie ou la
remise à des tiers, est interdite.
L’utilisation du document n’est permise que dans le cadre des applications
définies par le contrat de vente.

Ce document a été minutieusement contrôlé. Si le lecteur décèle malgré tout


une erreur, il est prié de nous en informer aussi vite que possible.

Les caractéristiques indiquées servent uniquement à décrire l'appareil et ne


peuvent être considérées comme garanties. Dans l'intérêt du client, nous nous
efforçons continuellement d'adapter nos produits en tenant compte des progrès
techniques. Dès lors, il peut y avoir des différences entre l'appareil d'une part,
la description et "l’instruction de fonctionnement", d'autre part.
Version 6.3

1. Introduction et domaine d'utilisation D

2. Matériel (hardware) G

3. Réglage des fonctions de protection I

4. Description et domaine d'utilisation F

5. Dialogue homme-machine I

6. Autodiagnostic et surveillance D

7. Mise en service et maintenance I

8. Caractéristiques techniques D

9. Interface de communication (OBI) G

10. Informations supplémentaires B

12. Annexe G
RE. 216 1MDU02005-FR / 1 / Mod. D ABB Suisse SA

Septembre 97

1. INTRODUCTION

1.1. Domaine d’utilisation du système de protection....................... 1-2

1.2. Remarques concernant la documentation ............................... 1-3

1.3. Prescriptions générales ........................................................... 1-4

1-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 1 / Mod. D

1. INTRODUCTION

La prescription ci-jointe est valable pour les systèmes de protec-


tion d'alternateur REG 216 et REG 216 compact ainsi que pour
l'appareil de commande numérique REC 216. Pour ces différents
appareils nous utilisons donc par la suite la désignation RE. 216.

1.1. Domaine d’utilisation du système de protection


Grâce au logiciel implanté, le système RE. 216 met à disposition
plusieurs fonctions de protection différentes. Ces fonctions sont
sélectionnées, activées et réglées individuellement pour chaque
installation. Il est possible d’activer plusieurs fois une même
fonction de protection afin de répondre à diverses applications.
Pour une installation donnée, c’est également au niveau du
logiciel que sont réalisés le traitement des signaux internes
(configuration) ainsi que l’assignation des signaux de déclenche-
ment, de signalisation et de logique aux différentes entrées et
sorties du système.
Le matériel du système est modulaire. Le nombre d’unités élec-
troniques et de modules d’entrée/sortie est variable afin que les
exigences imposées par une installation donnée soient satis-
faites; ainsi par exemple, nous pouvons accroître le nombre de
fonctions de protection ou réaliser un système redondant.
Etant donné que la conception du système est modulaire et que
le logiciel permet de sélectionner les fonctions désirées, y com-
pris les fonctions de protection, le système REG 216 est destiné
à protéger des alternateurs de petite, de moyenne, de grande et
de très grande puissance ainsi que des moteurs importants, des
transformateurs et des départs de ligne alors que le système
REC 216 est prévu pour la collecte de données ainsi que pour la
surveillance et le contrôle-commande d'installations à moyenne
et à haute tension.

1-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 1 / Mod. D ABB Suisse SA

1.2. Remarques concernant la documentation


Une description générale du système, des unités électroniques et
des modules d’entrée/sortie incorporés ainsi que les caractéristi-
ques techniques figurent dans la fiche technique 1MRB520004-Bfr
"Protection d'alternateur, types REG 216 et REG 216 compacte".

Chaque système de protection RE. 216 est conçu pour répondre


aux exigences particulières à l’installation considérée. Pour cha-
que installation, nous élaborons un jeu de schémas relatifs au
système de protection: unités électroniques et modules d’entrée/
sortie incorporés, disposition et câblage interne.
Ce jeu de schémas relatifs à une installation considérée com-
prend:
· le schéma unifilaire de l’installation à protéger, la représenta-
tion de l’installation et l’assignation des transformateurs de
courant et de tension au système
· les connexions, le schéma bloc des liaisons internes au sys-
tème (des unités électroniques aux modules d’entrée/sortie)
· la disposition dans l’armoire de protection, le montage et
l’implantation des unités électroniques ainsi que des modules
d’entrée/sortie
· la disposition des étages électroniques, l’emplacement des
unités à l’intérieur des étages
· les circuits de mesure (schéma tripolaire de l’installation), le
raccordement des transformateurs de courant et de tension
principaux au système
· l’alimentation, le raccordement et le câblage interne de
l’alimentation en tension continue
· les signaux d’entrée/sortie, le câblage interne et le raccorde-
ment des signaux de déclenchement, des signalisations et
des signaux d’entrée externes.

1-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 1 / Mod. D

1.3. Prescriptions générales


Les unités électroniques ne peuvent être installées ou retirées
des étages que si l’alimentation en tension continue est coupée!

Couper l'appareil d'alimentation, resp. l’alimentation en tension


continue, à l’aide de l’interrupteur placé sur les unités d’ali-
mentation 216NG61, 216NG62 ou 216NG63 et observer les re-
marques suivantes:
· Chaque étage possède sa propre alimentation.
· Un étage peut être équipé d’une, au maximum de deux
unités 216NG6. fonctionnant en redondance.
· Si deux unités d’alimentation sont placées en redondance,
il faut couper les deux alimentations.
(Consulter également le chapitre 2.2.)

Tout travail effectué sur le système, adaptations internes, place-


ment de ponts soudés, câblage, raccordements, etc., doit être
exécuté par un personnel qualifié.
Au cours du montage, du raccordement ou de la mise en service
du système de protection, il faut tenir compte à la fois de nos
instructions et des prescriptions et règlements en vigueur locale-
ment.
L’exploitant ne peut entreprendre, ni modifications ni réparations
sur les unités électroniques, ni changements dans le logiciel im-
planté. En cas d’intervention incompétente sur ou dans le sys-
tème, nous déclinons toute responsabilité et les appareils ne
sont plus couverts par la garantie. Renvoyer les appareils défec-
tueux au service des réparations de ABB (consulter également
le chapitre 7.).

1-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

Août 2000

2. DESCRIPTION DU MATERIEL

2.1. Système général...................................................................... 2-3

2.2. Exécution en armoire ............................................................... 2-3


2.2.1. Principe de fonctionnement ..................................................... 2-3
2.2.2. Disposition des unités dans l'étage 216MB66.......................... 2-7
2.2.3. Variantes du système ............................................................ 2-10

2.3. Exécution compacte............................................................... 2-13


2.3.1. Système simple ..................................................................... 2-15
2.3.2. Système redondant................................................................ 2-16

2.4. Alimentation continue............................................................. 2-22


2.4.1. Distribution dans le système .................................................. 2-22
2.4.2. Unités d'alimentation 216NG61, 216NG62, 216NG63........... 2-24

2.5. Bus parallèle et unités électroniques ..................................... 2-27


2.5.2. Etages 216MB66 avec bus parallèle B448C.......................... 2-27
2.5.2. Unités de traitement 216VC62a............................................. 2-27
2.5.3. Unité d'entrées analogiques 216EA61................................... 2-30
2.5.4. Unité de sorties binaires 216AB61......................................... 2-31
2.5.5. Unité de sorties analogiques/binaires 216AC61 .................... 2-33
2.5.6. Unité de déclenchement et d'entrées binaires 216DB61 ....... 2-35
2.5.7. Unité d'entrées binaires 216EB61.......................................... 2-38

2.6. Modules d'entrée/sortie de l'exécution en armoire ................. 2-40


2.6.1. Module des transformateurs d'entrée 216GW61 ................... 2-40
2.6.2. Module des relais de sortie 216GA61 .................................... 2-40
2.6.3. Module des contacteurs de déclenchement 216GA62 .......... 2-41
2.6.4. Module des relais d'entrée 216GE61..................................... 2-43

2.7. Module d'entrée/sortie de l'exécution compacte .................... 2-46


2.7.1. Module des transformateurs d'entrée 216GW62 ................... 2-46
2.7.2. Module des relais et des optocoupleurs 216GD61 ................ 2-46
2.7.3. Module des relais et des optocoupleurs 216GD61a .............. 2-47

2.8. Unité d’injection REX 010 ...................................................... 2-49

2-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

2.9. Bloc du transformateur d’injection REX 011 .......................... 2-53


2.9.1. REX 011 ................................................................................ 2-53
2.9.2. REX 011-1, -2 ........................................................................ 2-54
2.9.3. Figures................................................................................... 2-58

2.10. Essai sans machine ............................................................... 2-67

2-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

2. DESCRIPTION DU MATERIEL

2.1. Système général


Un système de protection RE. 216 se compose toujours au mini-
mum d'un étage électronique 216MB62 comprenant des unités
électroniques (tiroirs électroniques) et d'un certain nombre de
modules d'entrée/sortie qui réalisent les interfaces avec l'installa-
tion primaire. Ce système de protection peut être livré en armoire
ou en exécution compacte.
A la figure 12.1, nous avons pris comme exemple une exécution
en armoire avec un étage 216MB62 monté sur le châssis pivo-
tant d'une armoire de protection. Les unités électroniques sont
constituées de tiroirs débrochables de l'avant. Le bus parallèle
B448C, qui assure la communication entre les unités électro-
niques, est placé à l'arrière de l'étage. C'est également à l'arrière
que sont montés les socles de connexion permettant d'installer
les câbles de connexion avec les modules d'entrée/sortie ainsi
que la fiche permettant de raccorder une imprimante.
Les modules des transformateurs d'entrée, des relais d'entrée/
sortie et des contacteurs de déclenchement sont montés sur le
panneau arrière de l'armoire de protection (voir figure 12.2).
Le nombre et le type d'unités électroniques installées et leur
emplacement à l'intérieur des étages, le nombre d'étages ainsi
que le nombre et l'implantation des modules d'entrée/sortie sont
fonction des exigences propres à l'installation qu'il faut protéger.
Pour l'exécution d'un système de protection RE. 216 propre à
une installation donnée: consulter le jeu de schémas relatifs à
l'installation considérée.
Le système RE. 216 peut être livré également en exécution
compacte sous forme d'un bloc d'étages standardisés. Consul-
ter le chapitre 2.3. L'exécution compacte peut être montée sur
châssis ou dans une armoire de protection.

2.2. Exécution en armoire

2.2.1. Principe de fonctionnement


Le principe et le mode de fonctionnement des différentes unités
et des différents modules au sein du système général sont
indiqués à la Figure 2.1

2-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

216NG61/ : Unité d’alimentation; convertisseur CC/CC


216NG62/
216NG63
216VC62a : Unité de traitement
216EA61 : Unité d’entrées analogiques (conversion A/N)
216AB61 : Unité de sorties binaires
216DB61 : Unité de déclenchement et d'entrées binaires

Figure 2.1 Système de protection RE. 216;


principe et mode de fonctionnement de l'exécution en armoire.
(légende: voir page suivante)

2-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

Légende de la Figure 2.1:


WU, WI : transformateurs de tension et de courant principaux
W1...W12 : transformateurs d’entrée (courant ou tension)
UB : alimentation en tension continue
(tension de la batterie)
X...M : bornes de raccordement; circuits de mesure
X... : bornes de raccordement;
circuits d'alimentation et de signalisation
X20, 21 : fiches du système (25 pôles)
X22 : fiches du système (15 pôles)
X10...13 : fiches de câblage (20 pôles)
1) : câbles du système (25 pôles), 0,25 mm2
2) : câblage spécial, 1,5 mm2
3) : câbles de connexion (20 pôles), 1,5 mm2
4) : câbles de connexion (uniquement si K9...K16 du
module 216GE61 sont utilisés pour la surveillance
des circuits de déclenchement)
a/b : raccordements aux fiches du système, 50 pôles
sur l'étage 216MB62 a: moitié supérieure, 25 pôles
b: moitié inférieure, 25 pôles
X2 : interface sérielle RS423; socle pour fiche à 25
pôles (raccordement d'une console portative)
K... : relais auxiliaires
Mx : simple matrice à diodes, 10 entrées x 10 sorties
Les transformateurs de tension et de courant principaux de
l'installation primaire sont raccordés directement au module des
transformateurs d'entrée 216GW61. Dans ce module, les gran-
deurs de mesure primaires sont transformées à un niveau
compatible avec celui de l'électronique (signaux analogiques) et
amenées par les câbles du système à l'unité 216EA61. L'unité
216EA61 effectue la conversion analogique/numérique de ces
signaux d'entrée analogiques et transmet ces données numéri-
ques au bus parallèle B448C.

2-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

Dans l'unité de traitement 216VC62a, les grandeurs de mesure


primaires sont comparées, sous forme numérique et en
permanence, aux fonctions de protection, resp. aux réglages des
seuils de mise au travail. Dès qu'une fonction de protection se
met au travail, la signalisation ou l'ordre de déclenchement
correspondant est transféré par l'intermédiaire du bus parallèle
B448C sur l'unité de sortie 216AB61 ou/et sur l'unité de
déclenchement et d'entrées binaires 216DB61. C'est le logiciel
implanté dans l'unité de traitement 216VC62a qui assigne les
signalisations et les ordres de déclenchement des différentes
fonctions de protection aux différents canaux de l'unité de sortie
216AB61, resp. à l'unité de déclenchement et d'entrées binaires
216DB61.
Les signaux de sortie des unités 216AB61 (canaux de signali-
sation) et 216DB61 (canaux de déclenchement) commandent
les relais auxiliaires K1...K16 du module des relais de sortie
216GA61, resp. du module des contacteurs de déclenchement
216GA62. Les contacts de ces relais auxiliaires sont libres de
potentiel et câblés sur bornes afin de pouvoir y raccorder les
circuits de signalisation et de déclenchement externes.
Par l'intermédiaire des relais auxiliaires K1...K16 du module des
relais d'entrée 216GE61, il est possible de brancher sur le
système des signaux d'entrée en provenance de l'extérieur. Les
contacts des K1...K16 amènent les signaux externes, libres de
potentiel, sur l'unité 216DB61 et de là sur le bus parallèle
B448C. A l'aide du logiciel implanté dans l'unité de traitement
216VC62a, ces signaux externes peuvent être affectés à
différentes fonctions au sein du système, combinaisons logiques
(verrouillages, blocages) avec des ordres de déclenchement ou
commande des canaux de déclenchement 1...8 par exemple.
Avec les canaux d'entrée 1...10 (K1...K10) du module 216GE61,
ou avec une partie de ceux-ci, on peut piloter directement les
circuits de déclenchement 1...8 grâce à la matrice à diodes
installée sur le module 216GA62 (voir chapitre 2.6.). De plus,
une partie des canaux 9...16 (K9...K16) du module 216GE61
peut être utilisée en option pour la surveillance des circuits de
déclenchement externes 1...8, au lieu de les utiliser pour le
raccordement de signaux d'entrée en provenance de l'extérieur.
Cette option doit être spécifiée à la commande afin qu'on puisse
en tenir compte lors de la mise en œuvre du projet (câblage).
Pour alimenter l'électronique, le système doit être raccordé à
une alimentation en tension continue externe (batterie du poste).
L'unité d'alimentation 216NG61, 216NG62 ou 216NG63 (con-
vertisseur CC/CC) transforme la tension continue externe en une
tension de 24 V tout en réalisant la séparation galvanique; ceci

2-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

permet d'alimenter l'ensemble de l'étage par l'intermédiaire du


bus parallèle B448C. L'alimentation des circuits électroniques
sur les modules d'entrée/sortie est assurée également par l'unité
d'alimentation 216NG61, 216NG62 ou 216NG63. Un étage
216MB66 peut être équipé d'une unité d'alimentation 216NG61,
216NG62, 216NG63 ou de deux unités placées en redondance
et raccordées à la même batterie ou à deux batteries distinctes.
Toute la conduite logicielle du système, c.-à-d. la sélection et le
réglage des fonctions de protection ainsi que la configuration
interne (assignation des signaux aux entrées et aux sorties) est
réalisée par l'intermédiaire de l'interface sérielle RS-423 installée
sur l'unité de traitement 216VC62a. L'ordinateur personnel (PC)
qui assure la conduite du système est raccordé au socle de la
fiche à 25 pôles désigné par X2 et situé sur la face avant du
216VC62a.
2.2.2. Disposition des unités dans l'étage 216MB66
Un exemple montrant l'emplacement des unités électroniques à
l'intérieur de l'étage est présenté à la Figure 2.2. L'étage est
réparti en 21 divisions (T). Les unités d'alimentation 216NG61,
216NG62, 216NG63 sont toujours montées dans les divisions
1-3 et 19-21. Pour des raisons de standardisation, les différents
types d'unités sont toujours placés aux mêmes endroits, c.-à-d.
dans les mêmes divisions.

Figure 2.2 Etage 216MB66: disposition des unités.

2-7
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

Pour disposer les unités électroniques dans l'étage 216MB66,


il faut se référer au jeu de schémas relatifs à l'installation con-
sidérée.
Le Tableau 2.1 reprend les répartitions standard des différents
types d'unités dans les divisions des étages. Ainsi par exemple,
nous installons deux unités de traitement 216VC62a au maxi-
mum par étage, ces unités étant toujours placées aux emplace-
ments 4 et 6.
Pour les unités d'entrée/sortie, la colonne "définition des canaux
d'entrée/sortie" fournit la désignation et la numérotation des
signaux d'entrée/sortie des différentes unités au sein du sys-
tème. Il faut remarquer que le nombre de canaux d'entrée/sortie
indiqué pour les différents groupes et types d'unités se réfère à
un étage du système et non à l'ensemble du système. Le nom-
bre total de canaux d'entrée/sortie du système complet dépend
du nombre de modules d'entrée/sortie utilisés (consulter le
chapitre 2.2.3. ainsi que le jeu de schémas relatifs à l'installation
considérée).

2-8
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

Divisions Appa- Appareil Capacité/Fonction Définition des canaux E/S


dans reil
l'étage No Type 216 Fiche a en haut Fiche b en bas

1-3 1. NG61, 62, 63 Alimentation, étage complet

4 2. VC62a 425% puissance de calcul X2

6 3. VC62a 425% puissance de calcul X2

8-9 1. EA61 24 entrées analogiques; canaux de mesure CH01...CH121) CH13...CH241)

10-11 2. EA61 24 entrées analogiques; canaux de mesure CH25...CH362) CH37...CH482)

12 1. AB61 32 sorties binaires; canaux de signalisation CHO001...CHO016 CHO017...CHO032

13 2. AB61 32 sorties binaires; canaux de signalisation CHO033...CHO048 CHO049...CHO064

3. AB61 32 sorties binaires; canaux de signalisation CHO065...CHO080 CHO081...CHO096

4. AB61 32 sorties binaires; canaux de signalisation CHO097...CHO112 CHO113...CHO128

5. AB61 32 sorties binaires; canaux de signalisation CHO129...CHO144 CHO145...CHO160

6. AB61 32 sorties binaires; canaux de signalisation CHO161...CHO176 CHO177...CHO192


1. DB61 16 canaux d’entrée binaires CHI01...CHI16
8 sorties binaires: canaux de décl. CHO01...CHO08
2. DB61 16 canaux d’entrée binaires CHI17...CHI32
8 sorties binaires: canaux de décl. CHO09...CHO16
3. DB61 16 canaux d’entrée binaires CHI33...CHI48
8 sorties binaires: canaux de décl. CHO17...CHO24
4. DB61 16 canaux d’entrée binaires CHI49...CHI64
8 sorties binaires: canaux de décl. CHO25...CHO32
5. DB61 16 canaux d’entrée binaires CHI65...CHI80
8 sorties binaires: canaux de décl. CHO33...CHO40
6. DB61 16 canaux d’entrée binaires CHI81...CHI96
8 sorties binaires: canaux de décl. CHO41...CHO48
1 AC61 16 sorties binaires CHO01...CHO16
8 sorties analogiques AA01...AA08
2 AC61 16 sorties binaires CHO17...CHO32
8 sorties analogiques AA09...AA16
3 AC61 16 sorties binaires CHO33...CHO48
8 sorties analogiques AA17...AA24
4 AC61 16 sorties binaires CHO49...CHO64
8 sorties analogiques AA25...AA32
5 AC61 16 sorties binaires CHO65...CHO80
8 sorties analogiques AA33...AA40
6 AC61 16 sorties binaires CHO81...CHO96
8 sorties analogiques AA41...AA48

X2: Fiche de raccordement afin de raccorder la console portative pour la conduite du système

1) Division d'étage No. 9


2) Division d'étage No. 11

2-9
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

Divisions Appa- Appareil Capacité/Fonction Définition des canaux E/S


dans reil
l'étage No Type 216 Fiche a en haut Fiche b en bas

1 EB61 32 entrées binaires CHI01...CHI16 CHI17...CHI32

2 EB61 32 entrées binaires CHI33...CHI48 CHI49...CHI64

3 EB61 32 entrées binaires CHI65...CHI80 CHI81...CHI96

4 EB61 32 entrées binaires CHI97...CHI112 CHI113...CHI128

5 EB61 32 entrées binaires CHI129...CHI144 CHI145...CHI160

6 EB61 32 entrées binaires CHI161...CHI176 CHI177...CHI192

7 EB61 32 entrées binaires CHI193...CHI208 CHI209...CHI224

8 EB61 32 entrées binaires CHI225...CHI240 CHI241...CHI256

19-21 2. NG61, 62, 63 Alimentation redondante; étage complet

Tableau 2.1 Répartitions standard des unités dans l'étage


216MB66.

2.2.3. Variantes du système


Le nombre d'unités électroniques et de modules d'entrée/sortie
installés dépend des spécifications. Le nombre maximum d'unités
électroniques que peut contenir un système (1 étage 216MB66) est
indiqué dans le Tableau 2.1.
Pour chaque variante, le Tableau 2.2, le Tableau 2.3 et le
Tableau 2.4 indiquent le nombre maximum de signaux d'entrée/
sortie de l'ensemble du système (système simple composé d'un
seul étage 216MB66). Dans un étage, nous pouvons incorporer
une ou deux unités de traitement 216VC62a; ainsi, les variantes
reprises dans le Tableau 2.2, le Tableau 2.3 et le Tableau 2.4
peuvent disposer d'une capacité de calcul comprise entre 425%
et 850%.

2-10
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

1. Entrées analogiques
Nombre de Nombre de Capacité max. (canaux)
Variante 216EA61 216GW61 Signaux d'entrée
analogiques
1.1 1 1 12
1.2 1 2 24
1.3 2 3 36
1.41) 2 4 48

Tableau 2.2 Variantes du système; signaux d'entrée


analogiques.

2. Signalisations
Nombre de Nombre de Capacité max. (canaux)
Variante 216AB61 216GA61 Signalisations Signaux d'alarme du
système

2.1 1 1 14 2
2.2 1 2 30 2
2.3 2 3 46 2
2.4 2 4 62 2

Tableau 2.3 Variantes du système; signalisations et alarmes


du système.

1) Selon l'exécution, 2 travées peuvent être prévues.

2-11
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

3. Déclenchements et entrées externes


Nombre de Nombre de Capacité max.
(canaux)
Variante 216DB61 216GA62 216GE61 Signaux de Signaux d'entrée
décl. externes

3.1 1 1 --- 8 ---


3.2 1 1 1 8 16
3.3 2 2 --- 16 ---
3.4 2 2 1 16 16
3.5 2 2 2 16 32
3.6 3 3 --- 24 ---
3.7 3 3 1 24 16
3.8 3 3 2 24 32
3.9 3 3 3 24 48
3.10 4 4 --- 32 ---
3.11 4 4 1 32 16
3.12 4 4 2 32 32
3.13 4 4 3 32 48
3.14 4 4 4 32 64

Tableau 2.4 Variantes du système; ordres de déclenchement


et signaux d'entrée externes.

Un système de protection RE. 216 peut comporter plusieurs éta-


ges 216MB66. A la Figure 2.3, nous avons repris les configura-
tions possibles. La figure se réfère aux étages du système; le
nombre de modules d'entrée/sortie incorporés est indiqué au
chapitre 2.2.3.
Selon le nombre de modules d'entrée/sortie incorporés, un ou
plusieurs panneaux s'avèrent nécessaires.

2-12
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

Système simple 2 x système simple Système double


2S2 2S1

Système A 216 Système A 216


GA61 GA61

216 216 216 216 216 216


GW61 MB66 GE61 GW61 MB66 GE61

216 216
GA62 GA62
216
GA61

216 216 216


GW61 MB66 GE61

216
GA62
216 216
GA61 GA61

216 216 216 216 216


GW61 MB66 GE61 MB66 GE61

216 216
GA62 GA62
Système B Système B

HEST 935 015 C

Figure 2.3 Configurations du système.

2.3. Exécution compacte


L'exécution compacte existe en deux variantes de base:
- le système simple avec l'étage 216MB66
- le système redondant avec l'étage 216MB68.
Les différentes configurations possibles sont reprises à la Figure 2.4.
Les unités fonctionnelles constituent des entités fermées répon-
dant à la classe de protection IP 30. Elles sont de préférence
montées dans un étage conformément aux schémas de mon-
tage des figures 12.18 à 12.22. Les modules 216GD61a et
216GW62 sont installés sur une armature pivotante à des fins de
service. Au cours du montage, il faut veiller à garder un espace-
ment vertical d'au moins 90 mm entre les différents groupes de
module (voir figures 12.18 à 12.21).
Les unités électroniques sont installées comme décrit au
chapitre 2.2.2.

2-13
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

Figure 2.4 Configuration de l'exécution compacte.

2-14
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

2.3.1. Système simple


La variante de base REG 216 du système simple en exécution
compacte se compose de:
· 1 étage électronique 216MB66 (avec les appareils
électroniques)
· 1 module des transformateurs d'entrée, 216GW62
· 1 module avec les relais et les optocoupleurs, 216GD61a
· accessoires (câbles de liaison 216IK61 etc...).
La Figure 2.5 représente l'étage électronique équipé pour la
variante maximale.

Figure 2.5 Etage 216MB66; exécution compacte


(système simple).

2-15
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

2.3.2. Système redondant


La variante de base REG 216 du système redondant de
l'exécution compacte se compose de:
· 1 étage électronique 216MB68 (avec les appareils
électroniques)
· 1 module des transformateurs d'entrée, 216GW62
· 1 module avec relais et optocoupleurs, 216GD61a
· accessoires (câbles de liaison 216IK61, etc...).
La Figure 2.6 représente l'étage électronique équipé pour la
variante maximale.

Figure 2.6 Etage 216MB68; exécution compacte


(système redondant).

2-16
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

On introduit généralement les appareils suivants:

Type d'appareil LG, GV LG, MV RG, GV RG, MV

216NG6. 1 1 1 1

216VC62a 1...2 1...2 1 1

216EA61 1 1 1 1

216AB61 1 1 1 1

216DB61 1 2 1 2

Dans les différentes variantes, nous indiquons les valeurs maxi-


males pour le nombre d'entrées et de sorties de chacun des
groupes:

Entrées/Sorties GV MV

Entrées analogiques 12 24

Entrées binaires 12 + 4 24 + 8

Sorties de signalisation 2 + 14 2 + 30

Sorties de 8 16
déclenchement

Abréviations: LG: Groupe de gauche; divisions 1...11 dans


l'étage
RG: Groupe de droite; divisions 12...21 dans
l'étage
GV: Variante de base
MV: Variante maximale

2-17
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

Nous utilisons généralement les unités suivantes:


Type d'unité Unités électroniques Unités électroniques
dans la variante de base dans la variante max.

216NG6. 1...2 1...2


216VC62a 1 1...2
216EA61 1 1
216AB61 1 1
216DB61 1 2

Pour chacune des variantes, le nombre maximum d'entrées et


de sorties est le suivant:
Entrées/Sorties Variantes de base Variante max.

Entrées analogiques 12 24
Entrées binaires 12 + 4 24 + 8
Sorties de signalisation 2 + 14 2 + 30
Sorties de déclenchement 8 16

Figure 2.7 Schéma de raccordement des unités pour la


variante de base.

2-18
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

Figure 2.8 Schéma de raccordement des unités pour la


variante maximale.

2-19
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

Figure 2.9 Schéma de raccordement pour la variante de base

2-20
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

Durant la paramétrisation des relais de signalisation et des


contacteurs de déclenchement dans la variante maximale, il y a
lieu de noter que le numéro du canal est déterminé par les
unités électroniques:
· L'unité 216AB61 fournit 32 (2 fois 16) sorties de signalisation.
Sur le module 216GD61a nous pouvons utiliser les sorties
1...16. En introduisant un deuxième module 216GD61a, il est
possible de piloter les relais de signalisation sur les sorties
1...16 et 17...32.
· En plus des entrées binaires, l'unité 216DB61 fournit 8 sorties
de déclenchement. Sur le module 216GD61a nous pouvons
utiliser les sorties 1...8, sur un deuxième module 216GD61a
nous pourrions utiliser en plus les sorties 9...16.
Les liaisons internes entre les étages électroniques et les modu-
les sont réalisées par les câbles du système 216IK61 sur les
fiches désignées par X1, X2, X3 et X20. Le schéma de raccorde-
ment de la variante de base est représenté à la Figure 2.7, celui
de la variante maximale à la Figure 2.8.
Le chapitre 2.7.2. fournit des informations complémentaires con-
cernant le module des relais et des optocoupleurs 216GD61a.
La figure 12.40 représente le schéma de raccordement de l'ali-
mentation pour la variante maximale avec alimentation redon-
dante et touche de rappel. Dans des exécutions moins impor-
tantes (variante minimale par exemple), il suffit de réaliser les
liaisons avec les raccordements disponibles.

2-21
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

2.4. Alimentation continue

2.4.1. Distribution dans le système


Un système ou un étage 216MB6. du système peut être équipé
d'une unité d'alimentation (convertisseur CC/CC) ou de deux
unités d'alimentation placées en redondance. La Figure 2.10 re-
présente le concept d'alimentation avec deux unités 216NG61,
216NG62 ou 216NG63.
Toutes les unités électroniques ainsi que les modules d'entrée/
sortie ont été conçus pour pouvoir recevoir une alimentation
continue redondante. Aussi longtemps qu'une des deux tensions
de 24 V est présente, toutes les fonctions des unités et des
modules sont assurées. Le bus parallèle B448C est équipé de
deux barres d'alimentation redondantes, USA et USB. L'ali-
mentation des unités électroniques est toujours redondante
grâce à ces deux barres d'alimentation. L'alimentation des
modules d'entrée/sortie est également assurée à partir des
unités 216NG6.. La tension d'alimentation UP (24 V), ZP (0 V)
est répartie sur les différents modules d'entrée/sortie par l'inter-
médiaire d'un bornier.
Légende de la Figure 2.10:
USA, USB: lignes d'alimentation 24 V_
ZD : ligne d'alimentation 0V
SML : ligne signalant un dérangement
"système dérangé"
CK : ligne signalant l'état de marche
"système en état de marche"
Red : raccordement "redondant"
(liaison avec l'unité redondante 216NG6.)
F100 : fusible 216NG61: 6,3 A (lent)
216NG62: 2,5 A (lent)
216NG63: 1,6 A (lent)
K100 : relais auxiliaire "disparition du 24 V"
UP : alimentation 24 V pour le module d'entrée/sortie
ZP : alimentation 0 V pour le module d'entrée/sortie

Autres indications: voir la légende de la Figure 2.1

2-22
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

Figure 2.10 Système de protection RE. 216; concept de


l'alimentation continue.

2-23
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

Etage 216MB66 avec une unité d'alimentation 216NG6.:


Les deux broches A et B doivent être fermées.
· L'unité d'alimentation 216NG6. alimente les deux barres
d'alimentation USA et USB du B448C.
· Les modules d'entrée/sortie sont alimentés par une simple ligne.

Etage 216MB66 avec deux unités d'alimentation 216NG6.:


Dans toutes les unités d'alimentation 216NG6. il faut que les
deux broches A et B soient fermées.
· Les barres d'alimentation USA et USB sont alimentées de
façon redondante par les deux unités d'alimentation .
· Les modules d'entrée/sortie sont alimentés de façon
redondante par les deux unités d'alimentation 216NG6.
Le système peut aussi être conçu de telle sorte qu'une unité
d'alimentation 216NG6. n'alimente que le bus parallèle resp. les
unités électroniques, l'autre unité d'alimentation alimentant
seulement les modules d'entrée/sortie (simple alimentation).
Dans ce cas, il faut :
· que les deux broches A et B soient fermées sur la première
unité d'alimentation 216NG6. et
· que les deux broches A et B soient ouvertes sur la deuxième
unité d'alimentation 216NG6..
Pour l'exécution et le câblage de l'alimentation dans une
installation donnée: consulter le jeu de schémas relatifs
à l'installation considérée.
Ni les réglages sélectionnés, ni les fonctions implantées ne dis-
paraissent en cas d'effondrement de la tension d'alimentation.

2.4.2. Unités d'alimentation 216NG61, 216NG62, 216NG63


L'unité d'alimentation 216NG6. convertit la tension d'alimentation
UB (tension de la batterie) en une tension de 24 V_ tout en
réalisant la séparation galvanique désirée. Les caractéristiques
techniques sont reprises dans la fiche technique (référence de la
fiche technique: voir chapitre 1.2.). Selon la valeur de la tension
d'alimentation UB il y a lieu d'utiliser une des unités suivantes:

216NG61 : pour UB = 48 / 60 V_ ± 25%


^
= 36...75 V_
216NG62 : pour UB = 110 / 125 V_ ± 25%
^
= 82,5...156 V_
216NG63 : pour UB = 220 / 250 V_ ± 25%
^
= 165...312,5 V_

2-24
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

Conception
Les figures 12.3 et 12.4 représentent respectivement la face
avant et la face arrière de l'unité d'alimentation. L'unité est
constituée d'un tiroir de trois divisions de large (3T).
La conception et le fonctionnement des trois unités 216NG61,
216NG62 et 216NG63 sont identiques.

Visualisations en face avant et éléments de commande


(voir figure 12.3)
LED "U IN" (verte):
s'allume lorsque la tension d'entrée (tension d'alimentation
UB) est présente.
LED "U OUT" (verte):
s'allume lorsque la tension de sortie (24 V_ devant les
broches A, B) est présente.
En service normal, c.-à-d. système de protection en service, il
faut que les deux diodes électroluminescentes "U IN" et "U OUT"
soient allumées.
Interrupteur "I/O":
cet interrupteur permet d'enclencher ou de déclencher l'unité
d'alimentation
I : enclenché
O : déclenché

Réglages (voir figure 12.4)


Les broches A et B disposées à l'arrière de l'unité permettent de
sélectionner si ce sont les barres USA et/ou USB qui sont
alimentées. La Figure 2.11 montre l'implantation des broches
(voir aussi la Figure 2.10).

Figure 2.11 Broches A et B sur 216NG6...

Position "fermé" : USA resp. USB est alimenté sous 24 V


Position "ouvert" : USA resp. USB n'est pas alimenté.

2-25
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

Signalisation "disparition du 24 V"


La disparition de la tension de sortie 24 V est signalée
localement par la diode électroluminescente "U OUT" disposée
en face avant.
La disparition de la tension de sortie de 24 V est signalée à
distance de trois façons différentes (voir Figure 2.10):
a) Par l'intermédiaire du relais auxiliaire K100 du 216NG6..
K100 est attiré en permanence pendant le service normal,
c.-à-d. lorsque l'unité 216NG6. est enclenchée. Dès que la
tension de sortie de 24 V disparaît, le relais retombe.
b) Par l'intermédiaire de la ligne réservée pour l'état de marche
(ligne de bus) CK.
En service normal, CK est activé (sortie CHO02 attirée). Dès
que la tension de 24 V disparaît, CK est désactivé et la sortie
CHO02 retombe.
Remarque: La signalisation par l'intermédiaire de la ligne de
bus CK est verrouillée lorsque la tension de 24 V d'une unité
d'alimentation disparaît alors que nous avions deux unités
216NG6. en redondance dans l'étage, la liaison entre ces
deux unités étant placée sur "redondance".
c) La première unité de sorties binaires 216AB61 manœuvre la
ligne de dérangement SML (”système en panne”) sur le bus
parallèle B448C lorsqu'une tension d'alimentation disparaît;
ceci est signalé à l'extérieur par le canal CHO01.

2-26
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

2.5. Bus parallèle et unités électroniques

2.5.2. Etages 216MB66 avec bus parallèle B448C


Les figures 12.5 et 12.6 montrent les étages exempts d'unités
électroniques (tiroirs). L'étage de 19" a une largeur interne de
21 T (T = 17 mm) et une hauteur de 6 U (U = 44,45 mm). Le bus
parallèle B448C, les socles de connexion du système, le bornier
pour la répartition de la tension d'alimentation ainsi que l'étage
constituent un ensemble complet.

Réglages
Aucun réglage n'est nécessaire, ni à l'intérieur, ni à l'extérieur.
Il faut veiller à raccorder les câbles du système en fonction de
l'emplacement des unités électroniques. Consulter également
les chapitres 2.2.1. et 2.2.2. ainsi que le jeu de schémas relatifs
à l'installation considérée

2.5.2. Unités de traitement 216VC62a


Toutes les fonctions de logique et de protection disponibles sont
sauvegardées sous forme d'une bibliothèque dans l'unité de
traitement 216VC62a, conformément aux indications du chapitre 3.
Tous les réglages attribués aux différentes fonctions ainsi que la
configuration interne, c.-à-d. l'assignation des signaux d'entrée/
sortie (canaux) aux fonctions, sont également implantés dans
cette unité. Le logiciel de l'appareil est chargé à l'aide du pro-
gramme de dialogue homme-machine.
Toutes les fonctions nécessaires à une installation donnée ainsi
que les réglages correspondants sont sélectionnés et sauvegardés
par l'intermédiaire de la console portative pour la conduite du
système (PC). Chaque fonction sélectionnée et activée nécessite
une certaine puissance de calcul, exprimée en % de la capacité
totale disponible dans une unité de traitement (voir chapitre 3.).
La capacité de calcul de l'unité de traitement 216VC62a est de
425%.
216VC62a est utilisée comme unité de traitement et comme inter-
face pour le bus intertravée nécessaire (IBB) dans les systèmes
de surveillance (SMS) et les systèmes de contrôle-commande
de poste (SCS). Les protocoles de communication suivants sont
disponibles:
· BUS SPA
· BUS LON
· MVB Interbay BUS
· MVB Prozess BUS.

2-27
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

L'interface BUS SPA est toujours présent. Les protocoles LON et


MVB sont transmis par l'intermédiaire de cartes PC.
La mémoire du 216VC62a est complétée par un condensateur-
or. La liste des événements et les données du perturbographe
restent sauvegardées après une interruption de la tension
d'alimentation. Les données en provenance du perturbographe
peuvent être lues directement via l'interface disposée en face
avant du 216VC62a ou via l'interface avec le système éloigné.
L'évaluation des données est effectuée à l'aide du programme
d'évaluation "EVECOM". L'horloge interne du RE. 216 peut être
synchronisée via l'interface avec le système de surveillance ou
de contrôle-commande ou via une horloge-mère.
Signaux d'entrée (canaux) du bus B448C:
· grandeurs de mesure digitalisées; courants et tensions de
l'installation primaire.
· signaux logiques; signaux d'entrée externes.
· alimentation de 24 V et échange de données avec B448C.
Signaux de sortie (canaux) vers le bus B448C:
· signalisations des fonctions de logique et de protection
sélectionnées
· ordres de déclenchement des fonctions de logique et de
protection sélectionnées.
· échange de données avec B448C.
La désignation des canaux d'entrée/sortie est identique à la dési-
gnation des canaux pour les unités d'entrée/sortie (voir Tableau 2.1).
L'unité comprend essentiellement:
· processeur de traitement 80486 DX-2, 50MHz
pour le traitement des programmes

· interface de bus (DPM/RAM) 64 kBytes


pour l'échange des données avec
B448C,

· mémoire de programmes 4 MBytes


(Flash EPROM);
pour sauvegarder les fonctions de
logique et de protection
(bibliothèque logicielle),

· mémoire de données (RAM), 2 MBytes


mémoire de travail
pour le service normal,

· mémoire de données 2 MBytes


(Flash EPROM)

2-28
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

mémoire contenant les fonctions


sélectionnées et les réglages,

· interface sérielles
(RS 232) pour le raccordement
de la console portative.

· interface PCMCIA
pour bus LON / MVB

· interfaces sérielles (RS232) pour


les protocoles BUS SPA

Voyants d'affichage et éléments de commande en face avant


(voir figure 12.7)
LED "AL" (rouge):
Alarme. La diode électroluminescente s'allume lorsque
l'appareil est dérangé. Causes possibles: voir chapitre 6.1.
LED "MST" (jaune):
Maître. La diode électroluminescente s'allume lorsque l'unité
communique avec le bus et échange des données (peut
aussi s'allumer par intermittence ou clignoter).
LEDs "L1-L6" (jaune):
L1, L2: état du système (voir chapitre 6.2.)
L3, L4: communication (avec le PC) (voir chapitre 6.2.)
L5: télégramme LON reçu.
L6: état d'écriture des mémoires flash EEPROMS.
Broche "PSV":
Passif. Lorsque la broche de court-circuitage est introduite,
les fonctions de l'unité sont verrouillées.
Broche "RES":
Rappel. En introduisant momentanément la broche de court-
circuitage, le programme est relancé et toutes les autres
unités redémarrent.
La liste des événements n'est pas effacée.
Réglages
Aucun réglage matériel n'est nécessaire sur l'unité 216VC62a
proprement dite.

2-29
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

2.5.3. Unité d'entrées analogiques 216EA61


L'unité d'entrées analogiques 216EA61 saisit les signaux de
mesure analogiques à la sortie du module des transformateurs
d'entrée 216GW61 et les envoie sous forme numérique vers le
bus B448C.
L'unité contient 24 canaux pour les entrées analogiques; cela
signifie qu'il est possible de raccorder au maximum deux
modules de transformateurs d'entrée 216GW61 sur une unité
d'entrées 216EA61 (voir également le chapitre 2.6.1.).
· socle à fiche "a" (en haut): canaux CH01...CH12
· socle à fiche "b" (en bas): canaux CH13...CH24
Les canaux de sortie sont désignés dans le système
conformément aux canaux d'entrée. Si plusieurs unités 216EA61
sont montées dans le système, les canaux de mesure sont
désignés au sein du système conformément aux indications
figurant dans le Tableau 2.1.
Conception
La figure 12.8 représente la face avant de l'unité d'entrées
analogiques. L'unité se compose d'un tiroir de deux divisions
(2T). La tension électronique interne de 5 V est obtenue à
l'intérieur de l'unité à partir de la tension d'alimentation de 24 V.
L'unité comprend essentiellement:
· un convertisseur analogique/numérique (-40 V...+40 V) pour
24 canaux (canaux de mesure),
· un processeur pour le traitement préalable des grandeurs de
mesure (80C186),
· une interface de bus (DPM/RAM 64 kBytes),
· une mémoire de programmes (EPROM 128 kBytes),
· une mémoire de travail (RAM 64 kBytes),
· une mémoire de données programmable et effaçable
électriquement (EEPROM 8 kBytes).

Voyants d'affichage et éléments de commande en face avant


(voir figure 12.8)
LED "ALARM" (rouge):
La diode électroluminescente s'allume lorsque l'appareil est
dérangé. Causes possibles voir chapitre 6.1.
LED "MST" (jaune):
Maître. La diode électroluminescente s'allume lorsque l'unité
communique avec le bus et échange des données (peut
aussi s'allumer par intermittence ou clignoter).

2-30
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

LED "RUN" (verte):


Service. La diode électroluminescente s'allume lorsque le
programme a démarré; cela signifie que cette diode électro-
luminescente est toujours allumée en service (si elle n'est
pas allumée, les grandeurs de mesure numériques ne sont
pas transmises au bus).
Broche "PASSIV":
Lorsque la broche de court-circuitage est introduite, la con-
version analogique/numérique est arrêtée et aucune donnée
(grandeurs de mesure sous forme numérique) n'est trans-
mise au bus. Les données et les grandeurs de mesure
sauvegardées ne sont pas effacées.
Broche "RESET":
En introduisant momentanément la broche de courtcir-
cuitage, le programme ainsi que toutes les unités redé-
marrent. Les tableaux avec les grandeurs de mesure
sauvegardées sont effacés.
Réglages
Aucun réglage matériel n'est nécessaire sur l'unité 216EA61
proprement dite.
L'assignation des canaux de mesure aux fonctions de protection
sélectionnées (configuration) est effectuée à l'aide de la console
portative (PC), raccordée à l'unité 216VE61.
Configuration pour une installation donnée: consulter le jeu de
schémas relatifs à l'installation considérée.

2.5.4. Unité de sorties binaires 216AB61


L'unité de sorties 216AB61 envoie les signaux en provenance
des fonctions de protection sélectionnées aux relais auxiliaires
K1...K16 du module des relais de sortie 216GA61 qui libère ainsi
les signalisations vers l'extérieur.
L'unité contient 32 canaux de sortie; cela signifie qu'une unité
216AB61 peut piloter deux modules de relais de sortie 216GA61
(voir également le chapitre 2.4.2.).
· fiche "a" (en haut): canaux CHO01..CHO16
· fiche "b" (en bas): canaux CHO17...CHO32
Si on a installé plusieurs unités 216AB61 dans le système, les
canaux de sortie sont désignés au sein du système confor-
mément aux indications figurant dans le Tableau 2.1.
Dans la première unité 216AB61 d'un système (à hauteur de la
division 12 de l'étage; voir Figure 2.2), les canaux de sortie
CHO01 et CHO02 sont réservés pour les signaux d'alarme du
système.

2-31
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

· CHO01 : système prêt (ligne signalant un dérangement SML);


actif en service normal
· CHO02 : système sans erreur (ligne signalant l'état de
marche CK); actif en service normal
Signification des signaux d'alarme: voir chapitre 6.2.
Avec une deuxième unité 216AB61 dans le système, on dispose
des 32 canaux de sortie pour la signalisation des fonctions de
protection sélectionnées.

Conception
La figure 12.10 représente la face avant de l'unité de sorties
binaires. L'unité se compose d'un tiroir d'une division (1T). La
tension électronique interne de 5 V est obtenue à l'intérieur de
l'unité à partir de la tension d'alimentation de 24 V. L'unité
comprend essentiellement:
· une interface de bus
· un registre et une surveillance des sorties
· des amplificateurs de sortie.
Voyants d'affichage et éléments de commande en face avant
(voir figure 12.10)
LED "AL" (rouge):
Alarme. La diode électroluminescente s'allume lorsque l'unité
est dérangée. Causes possibles: voir chapitre 6.1.
LEDs "CH OUT" (jaune):
Canaux de sortie. Parmi les fonctions de logique ou de
protection sélectionnées la diode électroluminescente indique
quelle fonction s'est mise au travail. Les diodes
électroluminescentes demeurent allumées aussi longtemps
que la fonction correspondante reste excitée.
· 01...32 de la première unité = ^ CHO01...CHO32
· 01 et 02 de la première unité sont allumées en permanence en
service normal (signalisations d'alarme du système).
· 01...32 de la deuxième unité = ^ CHO33...CHO64
Broche "PSV":
Passif. Lorsque la broche de court-circuitage est introduite,
tous les canaux de sortie sont verrouillés resp. désactivés.
Les diodes électroluminescentes ne sont pas allumées. L'état
sauvegardé dans le registre de sortie n'est pas effacé.

2-32
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

Réglages (voir figure 12.11)


La broche XJ1 placée sur le circuit imprimé de cette unité
permet de choisir si les signaux d'alarme du système (signal de
dérangement et signal d'état de marche CHO01, CHO02) sont
en service ou non. Ces fonctions doivent être en service dans la
première unité de sortie installée dans le système.
· Premier 216AB61 (à hauteur de la division 12): XJ1 en
position X4-X5
· Deuxième 216AB61 (à hauteur de la division 13): XJ1 en
position X3-X4.
L'assignation des canaux de signalisation aux fonctions de
protection sélectionnées (configuration) est effectuée à l'aide de
la console portative (PC), raccordée à l'unité 216VE61.
Configuration pour une installation donnée: consulter le jeu de
schémas relatifs à l'installation considérée.

2.5.5. Unité de sorties analogiques/binaires 216AC61


L'unité de sortie 216AC61 contient 8 canaux analogiques et 16
canaux de sortie binaires. Les sorties analogiques fournissent
des courants de 0-20 mA qui permettent de piloter des instru-
ments à aiguilles par exemple. Ainsi, on peut afficher les gran-
deurs mesurées par les fonctions de protection ou par le sys-
tème de contrôle-commande SCS. Les canaux de sortie binaires
et analogiques ne sont séparés galvaniquement ni entre eux, ni
avec l'alimentation du système.
Les sorties binaires permettent d'envoyer les signaux de fonc-
tions choisies (fonctions de protection ou de commande) aux
relais auxiliaires K1...K16 du module de relais de sortie 216GA61
(signalisation externe).
· fiche "a" (en haut): canaux binaires CHO01...CHO16
· fiche "b" (en bas): canaux analogiques AA001...AA008.
Si on a installé plusieurs unités 216AB61 et/ou 216AC61 dans le
système, les canaux de sortie sont désignés au sein du système
conformément aux indications figurant dans le Tableau 2.1.
Si le système ne contient pas d'unité 216AB61, le premier
216AC61 (à hauteur de la division 12 dans l'étage; voir Figure 2.2)
comporte les canaux de sortie CHO01 et CHO02 réservés aux
signaux d'alarme (l'appareil peut donc être installé à la place d'un
216AB61).
· CHO01: système prêt (ligne signalant un dérangement SML);
actif en service normal
· CHO02: système sans erreur (ligne signalant l'état de
marche CK); actif en service normal

2-33
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

Signification des signaux d'alarme: voir chapitre 6.2.


Avec une deuxième unité 216AC61 dans le système, on dispose
de l'ensemble des 16 canaux de sortie pour la signalisation en
provenance des fonctions de protection sélectionnées.
Conception
La figure 12.43 représente la face avant de l'unité de sorties
analogiques/binaires. L'unité se compose d'un tiroir d'une divi-
sion de largeur (1T). La tension électronique interne est de 5 V
resp. ± 15 V pour les circuits de sortie analogiques; ces tensions
sont générées à l'intérieur de l'appareil à partir de la tension
d'alimentation du système à savoir 24 V. L'appareil comprend
essentiellement:
· une interface de bus
· un registre et une surveillance des sorties binaires
· des amplificateurs de sortie pour les signaux binaires
· un registre pour les sorties analogiques
· un convertisseur digital-analogique
· des amplificateurs pour les courants de sortie analogiques.
Voyants d'affichage et éléments de commande en face avant
(voir figure 12.43)
LED "AL" (rouge):
Alarme. La diode électroluminescente s'allume lorsque
l'appareil est dérangé. Causes possibles: voir chapitre 6.1.
LED "CH OUT" (jaune):
Canaux de sortie. Parmi les fonctions de logique et de
protection sélectionnées la diode électroluminescente indique
quelle fonction s'est mise au travail. Les diodes
électroluminescentes demeurent allumées aussi longtemps
que la fonction correspondante reste excitée.
CH OUT 01...16 du premier appareil = ^ CHO01...CHO16
CH OUT 01 et 02 du premier appareil s'allument en service
normal lorsque les signaux d'alarme du système sont actifs.
CH OUT 01...16 du deuxième appareil = ^ CHO17...CHO32.
Broche "PSV".
Passif. Lorsque la broche de court-circuitage est introduite,
tous les canaux de sortie sont verrouillés, resp. désactivés.
Les diodes électroluminescentes ne sont pas allumées. L'état
sauvegardé dans le registre de sortie n'est pas effacé. Il ne
circule aucun courant (0 mA) dans les sorties analogiques.

2-34
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

Réglages (voir figure 12.44)


La broche XJ1 placée sur la carte permet de choisir si les
signaux d'alarme du système (signaux de dérangement et d'état
de marche CHO01, CHO02) sont en service ou non sur cet
appareil. Ces fonctions doivent être en service dans la première
unité de sortie installée dans le système.
· 216AB61/216AC61 (à hauteur de la division 12 dans l'étage):
XJ1 en position X4-X5 (active)
· pour les autres unités de sortie (à hauteur des divisions 13 et
suivantes dans l'étage):
XJ1 en position X3-X4
L'assignation des canaux de signalisation aux fonctions sélec-
tionnées (configuration) est réalisée à l'aide du dialogue homme-
machine mobile (CHM) raccordé à l'unité 216VE61.
On attribue aux canaux analogiques les grandeurs de mesure du
SCS ou les grandeurs de mesure imposées par les fonctions de
protection (CHM, fonction AC61). Le domaine du courant de
sortie est de 0...20 mA: il peut être mis à l'échelle dans un
domaine de ± 400% de la valeur nominale, les valeurs minimale
(en %) et maximale (en %) étant introduites séparément.
Exemple: affichage de la grandeur mesurée dans une fonction
de courant avec IN = 1 A .
Echelle: minimum = 0%, maximum = 200%, le domaine de
0...2 A correspond à une sortie de 0...20 mA.
Exemple: affichage d'une mesure de puissance de
-50%...+150% PN.
Echelle: minimum: -50%, maximum +150%.
P =-50% correspond à 0 mA, P 0% à 5 mA,
P = +150% à 20 mA.
Au cours de l'affichage de grandeurs en provenance du SCS
une valeur de 160 correspond à 100% du courant de sortie. Le
domaine des valeurs est limité à ± 320, ce qui signifie que le
facteur d'échelle est pratiquement limité à ± 200% pour des
valeurs de SCS.
2.5.6. Unité de déclenchement et d'entrées binaires 216DB61
L'unité de déclenchement et d'entrées binaires contient 16 ca-
naux d'entrée et 8 canaux de sortie. Les canaux de sortie en-
voient les ordres de déclenchement en provenance des fonc-
tions de protection sélectionnées au module de contacteur de
déclenchement 216GA62 (voir chapitre 2.6.3.). Les canaux d'entrée
permettent de capter les signaux externes en prove-nance du
module d'entrée 216GE61 et de les transférer à l'unité de traite-
ment 216VE61 par l'intermédiaire du bus (voir chapitre 2.6.4.).

2-35
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

· fiche "a" (en haut): canaux d'entrée CHI01...CHI016


· fiche "b" (en bas): canaux de sortie CHO01...CHO08.
Si on a installé plusieurs unités 216DB61 dans le système, les
canaux de sortie et d'entrée sont désignés au sein du système
conformément aux indications figurant dans le Tableau 2.1.
La broche BR1 installée sur la carte du 216DB61 permet de sélec-
tionner si les fonctions "ENABLE et BLOCK CH OUT" (libération ou
verrouillage des canaux de sortie CHO01...CHO08) doivent être en
service ou pas. Cette libération ou ce verrouillage ne concernent
que l'unité 216DB61.
BR1 en position X4: (B/E inactif)
Les fonctions ENABLE 1/2 et BLOCK 1/2 ne sont pas en
service. Les canaux d'entrée CHI13...CHI16 agissent comme
des entrées normales, cela signifie que les signaux sont
transmis à 216VE61 par l'intermédiaire du bus comme avec
CHI01...12.
BR1 en position X3: (B/E actif)
Les fonctions ENABLE 1/2 et BLOCK 1/2 sont en service.
Il faut que les entrées ENABLE 1 et 2 (CHI13 et CHI14)
soient activées (combinaison ET) afin que les canaux de
déclenchement CHO01...08 puissent être libérés.
Pour verrouiller les canaux CHO01...08 il faut qu'un des deux
signaux BLOCK 1 ou 2 (CHI15 ou CHI16) soit activé
(combinaison OU).
Les canaux de déclenchement sont verrouillés également lors-
qu'un court-circuit apparaît dans un des amplificateurs finaux.
Selon l'endroit dans lequel se trouve le court-circuit on bloque les
groupes de canaux CHO01, 03, 05, 07 ou CHO02, 04, 06, 08.
Conception
La figure 12.12 représente la face avant de l'unité de déclenche-
ment et d'entrées binaires. L'unité se compose d'un tiroir d'une
division de largeur (1T). La tension électronique interne de 5 V
est générée à l'intérieur de l'unité à partir de la tension d'ali-
mentation du système, à savoir 24 V. L'appareil comprend essen-
tiellement:
· une interface de bus
· un registre d'entrée
· un registre et une surveillance des sorties binaires
· des amplificateurs de sortie
· une détection des défauts.

2-36
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

Voyants d'affichage et éléments de commande en face avant


(voir figure 12.12)
LED "AL" (rouge):
Alarme. La diode électroluminescente s'allume lorsque
l'appareil est dérangé. Causes possibles: voir chapitre 6.1.
LED's "CH IN" (jaune):
01...12
Canaux d'entrée. Ces diodes électroluminescentes sont
allumées lorsque les entrées correspondantes CHI01...CHI12
sont activées.
LED's "ENABLE" (jaune):
1/2
BR1 en position X4: (B/E inactif)
Les diodes électroluminescentes sont allumées lorsque les
entrées correspondantes CHI13...CCHI14 sont activées.
Attention:
BR1 en position X3: (B/E actif)
Il faut que les diodes électroluminescentes 1 et 2 soient
allumées en permanence en service normal (CH OUT libéré).
LED's "BLOCK" (jaune):
1/2
BR1 en position X4: (B/E inactif)
Les diodes électroluminescentes sont allumées lorsque les
entrées CHI15...CHI16 sont activées.
BR1 en position X3: (B/E actif)
Les diodes électroluminescentes 1 et 2 ne peuvent être
allumées en service normal (CH OUT libéré)
LED's "CH OUT" (jaune):
01...08
Déclenchement. Les diodes électroluminescentes s'allument
lorsque les canaux de déclenchement correspondants
CHO01...CHO08 sont activés.

Réglages (voir figure 12.13)


La broche BR1 placée sur la carte permet de choisir si les fonc-
tions de verrouillage ou de libération des canaux de déclenche-
ment sont en service ou non.
L'assignation des canaux de déclenchement aux fonctions de pro-
tection sélectionnées (configuration) est réalisée à l'aide du dia-
logue homme-machine mobile (CHM) raccordé à l'unité 216VE61.

2-37
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

Le marquage des entrées à reprendre dans l’enregistreur d’événe-


ments est entrepris dans le dialogue homme-machine (entrées
binaires).
Configuration pour une installation donnée: consulter le jeu de
schémas spécifiques à l'installation considérée.

2.5.7. Unité d'entrées binaires 216EB61


L'unité d'entrées binaires contient 32 canaux d'entrée qui per-
mettent de collecter les signaux externes en provenance du
module des relais d'entrée 216GE61 et de les transférer sur
l'unité de traitement 216VE61 par l'intermédiaire du bus
(voir chapitre 2.6.4.). Les entrées ne sont séparées galvanique-
ment ni entre elles ni avec l'alimentation du système.
· fiche "a" (en haut): canaux d'entrée CHI01...CHI16
· fiche "b" (en bas) : canaux d'entrée CHI17...CHI32.
Si on a installé plusieurs unités 216EB61 dans le système, les
canaux d'entrée sont désignés au sein du système conformé-
ment aux indications figurant dans le Tableau 2.1.

Conception
La figure 12.45 représente la face avant de l'unité d'entrées
binaires. L'unité se compose d'un tiroir d'une division de largeur
(1T). La tension électronique interne de 5 V est générée à
l'intérieur de l'appareil à partir de la tension d'alimentation du
système, à savoir 24 V. L'appareil comprend essentiellement:
· une interface de bus (DPM/RAM 64 kBytes)
· un registre d'entrées
· un calculateur pour le traitement préalable des signaux
(80C188)
· une mémoire de programmes (EPROM 128 kBytes)
· une mémoire de travail (RAM 64 kBytes).

Voyants d'affichage et éléments de commande en face


avant (voir figure 12.45)
LED "AL" (rouge):
Alarme. La diode électroluminescente s'allume lorsque
l'appareil est dérangé. Causes possibles: voir chapitre 6.1.
LED "MST" (jaune):
La diode électroluminescente s'allume lorsque l'unité
communique avec le bus et échange des données (peut
aussi s'allumer par intermittence ou être peu éclairée)

2-38
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

LED's "L1-L4" (jaune):


Etat du système, signaux de panne: ces diodes
électroluminescentes ne devraient s'allumer que brièvement
juste après le lancement de l'appareil.
LED's "BINARY CH IN" (jaune):
Canaux d'entrée. Les diodes électroluminescentes sont allu-
mées lorsque les entrées correspondantes CHI01...CHI32
sont activées.
L'assignation des canaux d'entrée aux fonctions de protection
sélectionnées (configuration) est réalisée à l'aide du dialogue
homme-machine mobile (CHM) raccordé à l'unité 216VE61.
Le masquage de certaines entrées dans la signalisation d'événe-
ments ainsi que la définition des temps de filtrage sont effectués
à l'aide du dialogue homme-machine mobile (Modifier les canaux
binaires).

2-39
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

2.6. Modules d'entrée/sortie de l'exécution en armoire


2.6.1. Module des transformateurs d'entrée 216GW61
Le module des transformateurs d'entrée contient 12 transforma-
teurs de mesure pour le raccordement direct du système de
protection aux transformateurs de courant et de tension de
l'installation primaire. Voir également la Figure 2.1.
La conception du module 216GW61 est représentée à la figure
12.14. Les emplacements des transformateurs W1...W12 peu-
vent être occupés chacun par un transformateur de courant ou
par un transformateur de tension. Les types de transformateurs
installés dans un module 216GW61 dépendent des valeurs
nominales et des exigences propres à une installation donnée.
Les transformateurs de mesure transforment les courants et les
tensions secondaires de l'installation primaire en des signaux de
tension analogiques compris entre -40 V et +40 V. Ces signaux
sont transférés à l'unité d'entrées analogiques 216EA61 par l'inter-
médiaire d'un câble du système (voir également le chapitre 2.5.3.).
Les emplacements des transformateurs W1...W12 correspon-
dent aux entrées CH01...CH12 de l'unité 216EA61, resp. aux
entrées CH13...CH24, CH25...CH36 ou CH37...CH48 lorsque
plusieurs modules 216GW61 sont montés dans un système.
Consulter aussi le Tableau 2.1.
Pour les transformateurs de mesure placés dans une installation
donnée et pour le raccordement des modules 216GW61: con-
sulter le jeu de schémas relatifs à l'installation considérée.
Pour les caractéristiques techniques des transformateurs de
mesure: se référer à la fiche technique (référence de la fiche
technique: voir chapitre 1.2)
Le tableau 12.1 montre le câblage (circuits secondaires) du mo-
dule 216GW61 ainsi que l'assignation des transformateurs de
mesure resp. des canaux de mesure (entrées analogiques) à ou
aux unités 216EA61.
Réglages
Aucun réglage n'est nécessaire sur le module 216GW61.

2.6.2. Module des relais de sortie 216GA61


Le module 216GA61 comporte 16 relais auxiliaires, K1...K16,
pour l'émission des signalisations. La conception du module est
représentée à la figure 12.15.
La commande des relais auxiliaires (relais de signalisation)
K1...K16 est réalisée par l'unité de sorties binaires 216AB61,
l'alimentation étant assurée par la tension d'alimentation UP. La
Figure 2.12 montre le schéma de principe pour la commande

2-40
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

des relais de signalisation dans le module 216GA61. Le câblage


des contacts des relais de signalisation peut être différent, selon les
exigences de l'installation considérée. Le tableau 12.2 indique les
différentes variantes de câblage pour les contacts K1...K16.

Figure 2.12 Commande des relais de signalisation K1...K16;


schéma de principe.
La correspondance entre la numérotation des relais de signali-
sation K1...K16 et la numérotation des canaux de sortie du
système est la suivante:
Premier module 216GA61, K1...K16 ^
= CHO01...CHO16
Deuxième module 216GA61, K1...K16 ^
= CHO17...CHO32
Troisième module 216GA61, K1...K16 ^
= CHO33...CHO48
Quatrième module 216GA61, K1...K16 ^
= CHO49...CHO64
Consulter également le chapitre 2.5.4. ainsi que le Tableau 2.1.
Pour l'exécution, pour les variantes de câblage des contacts de
signalisation et pour l'attribution des canaux de signalisation
dans une installation donnée: consulter le jeu de schémas
relatifs à l'installation considérée.
Réglages
Aucun réglage n'est nécessaire sur le module 216GA61.

2.6.3. Module des contacteurs de déclenchement 216GA62


Le module 216GA62 comporte 8 relais auxiliaires, K1...K8, pour
l'émission des ordres de déclenchement. La conception du
module est représentée à la figure 12.16.

2-41
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

La commande des relais auxiliaires (contacteurs de déclenche-


ment) K1...K8 est effectuée par l'unité de déclenchement et
d'entrées binaires 216DB61. La Figure 2.13 montre le schéma
de principe pour la commande des contacteurs de déclenche-
ment.

Figure 2.13 Commande des contacteurs de déclenchement


K1...K8; schéma de principe.

K1...K8 : contacteurs de déclenchement;


tension de la bobine 12 V_
1) : câblage des contacts de déclenchement
selon le tableau 12.3
2) : circuit d'accélération pour la commande
K1...K8
Mx : matrice à diodes pour le déclenchement
direct (sorties A09, A10 non utilisées)
Le câblage des contacts de déclenchement peut être différent
selon les exigences de l'installation considérée. Le tableau 12.3
indique les différentes variantes de câblage pour les contacts de
K1...K8.
La correspondance entre la numérotation des contacteurs de
déclenchement et la numérotation des canaux de déclenche-
ment du système est la suivante:

2-42
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

premier module 216GA62, K1...K8 ^


= CHO01...CHO08
deuxième module 216GA62, K1...K8 ^
= CHO09...CHO16
troisième module 216GA62, K1...K8 ^
= CHO17...CHO24
quatrième module 216GA62, K1...K8 ^
= CHO25...CHO32
Consulter également le chapitre 2.5.5. ainsi que le Tableau 2.1.

Déclenchement direct
La matrice à diodes sur le module 216GA62 permet de piloter
directement les contacteurs de déclenchement K1...K8 à partir
des signaux d'entrée externes du module 216GE61 et cela en
plus de la commande par l'intermédiaire du 216DB61. Consulter
la Figure 2.13 et le chapitre 2.6.4.
Les dix premiers canaux (K1...K10) du module des relais
d'entrée 216GE61 sont câblés pour un déclenchement direct
supplémentaire par l'intermédiaire de la matrice à diodes.
Lorsque les fiches à diodes sont introduites, le déclenchement
direct pour les canaux correspondants est en service.
Pour l'exécution, pour les variantes de câblage des contacts de
déclenchement et pour l'attribution des canaux de déclenche-
ment et l'emplacement des fiches à diodes dans une installation
donnée: consulter le jeu de schémas relatifs à l'installation
considérée.

Réglages
· Placer les fiches à diodes selon les besoins.
· Aucun autre réglage n'est nécessaire sur le module 216GA62.

Contrôles
· Contrôler que les contacteurs de déclenchement K1...K8 ont
une tension nominale correcte (tension de bobine de 12 V_).

2.6.4. Module des relais d'entrée 216GE61


Le module 216GE61 comporte 16 relais auxiliaires, K1...K16,
dont les contacts sont libres de potentiel. Ceci permet d'intro-
duire des signaux en provenance de l'extérieur, comme par
exemple:
· signaux logiques
· signaux de blocage
· signaux de déclenchement externes, avec envoi sur les
disjoncteurs de puissance par l'intermédiaire du système de
protection RE. 216.
La conception du module est représentée à la figure 12.17.

2-43
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

La commande des relais auxiliaires K1...K16 est réalisée en


utilisant la tension d'alimentation externe. A l'aide de la tension
d'alimentation interne UP, les signaux sont transférés à l'unité de
déclenchement et d'entrées binaires 216DB61 ou 216EB61 avec
séparation galvanique adéquate. La Figure 2.14 montre le
schéma de principe pour le câblage du module 216GE61.

Figure 2.14 Commande et câblage des relais auxiliaires


K1...K16 pour les signaux d'entrée externes;
schéma de principe.
K1...K16 : relais auxiliaires; la tension nominale de la bobine
est égale à la tension d'alimentation externe
Les canaux des relais auxiliaires K1...K10 sont câblés en plus
pour le déclenchement direct.
Un contact de chacun des K1...K16 est raccordé sur bornes afin
de signaler vers l'extérieur que le canal d'entrée correspondant
est activé.
La correspondance entre la numérotation des relais auxiliaires et
la numérotation des canaux d'entrée du système est la suivante:
premier module 216GE61, K1...K16 ^
= CHI01...CHI16
deuxième module 216GE61, K1...K16 ^
= CHI17...CHI32
troisième module 216GE61, K1...K16 ^
= CHI33...CHI48
quatrième module 216GE61, K1...K16 ^
= CHI49...CHI64

Consulter également le chapitre 2.5.5. ainsi que le Tableau 2.1.


Réglages:
Aucun réglage n'est nécessaire sur le module 216GE61.

2-44
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

Contrôles:
Contrôler que les relais auxiliaires K1...K16 ont une tension de
bobine (tension d'alimentation externe) correcte.

2-45
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

2.7. Module d'entrée/sortie de l'exécution compacte

2.7.1. Module des transformateurs d'entrée 216GW62


Le module des transformateurs d'entrée 216GW62 correspond
au module 216GW61 décrit au chapitre 2.6.1. mais satisfait en
plus à la classe de protection IP30. Les types des transforma-
teurs et les assignations des bornes sont reprises aux figures
12.23 à 12.35, selon l'exécution désirée. Avec l'exécution type
K1 (figure 12.23), les six transformateurs de courant pour la
protection permettent de saisir les courants aux bornes de
l'alternateur et donc de configurer une protection différentielle de
machine. Un transformateur de courant pour la mesure permet
d'effectuer une mesure précise, indispensable pour la fonction
de protection à retour d'énergie par exemple. Deux transforma-
teurs de tension permettent la détection des défauts à la masse
dans le rotor et dans le stator; trois autres transformateurs de
tension saisissent les tensions aux bornes de l'alternateur.

2.7.2. Module des relais et des optocoupleurs 216GD61


Le module 216GD61 rassemble différentes entrées et sorties
binaires:
· 16 entrées sur optocoupleur:
Pour la commande de l'unité de déclenchement 216DB61.
Le canal 1 est dimensionné pour une tension d'entrée de
24 V_, les canaux 2 à 16 pour un domaine de tension de
82...312 V_ (voir figure 12.36). Le canal 1 est prévu comme
entrée de rappel qui peut être pilotée à partir de la touche de
rappel fournie en option (comparer les figures 12.22 et
12.40). La tension de chacune des entrées peut être modifiée
sur d'autres plages de tension, dans un domaine compris
entre 20 V_ et 312 V_ en changeant les valeurs des
résistances montées sur la carte:

Valeur de la résistance Domaine de tension Remarque


RA RB admissible

4k7 1k0 20... 30 V canal standard 1


27k 2k7 36... 75 V
82k 15k 82...312 V canal standard 2...16

2-46
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

canal RA RB canal RA RB

1 R133 R117 9 R141 R125


2 R134 R118 10 R142 R126
3 R135 R119 11 R143 R127
4 R136 R120 12 R144 R128
5 R137 R121 13 R145 R129
6 R138 R122 14 R146 R130
7 R139 R123 15 R147 R131
8 R140 R124 16 R148 R132

· 6 contacteurs de déclenchement:
Commande par une unité de déclenchement 216DB61. Par
contacteur, 1 circuit, qui englobe deux contacts en série, est
sorti sur bornes.
· 14 relais de signalisation:
Commande par une unité de sorties binaires 216AB61. Pour
tous les relais, c'est le contact de travail qui est sorti sur
bornes; dans les relais 1...4, le contact de repos est sorti en
plus.
L'alimentation du module est réalisée par une tension de 24 V_.
Celle-ci peut être redondante. Sur le module, la tension d'ali-
mentation de 24 V_ est protégée par un fusible F101 (2 AF,
5 x 20 mm) en cas de court-circuit sur le module-même. L'em-
placement du module 216GD61 ainsi que son schéma de rac-
cordement sont visibles à la figure 12.38.

2.7.3. Module des relais et des optocoupleurs 216GD61a


Le module 216GD61a rassemble différentes entrées et sorties
binaires:
· 16 entrées sur optocoupleur:
Pour la commande de l'unité de déclenchement 216DB61.
Contrairement au 216GD61, dans l'appareil 216GD61a, les
canaux 1 à 16 sont dimensionnés pour la plage de tension
82...312 V_ (voir figure 12.37). Le canal 1 est prévu comme
entrée de rappel, qui peut être pilotée à partir de la touche de
rappel fournie en option (comparer les figures 12.22 et 12.40).
La tension de chacune des entrées peut être modifiée sur
d'autres plages de tension, dans un domaine compris entre
20 V_ et 312 V_, en changeant les valeurs des résistances
montées sur la carte:

2-47
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

Valeur de la Domaine de tension Remarque


résistance
RA RB admissible

4k7 1k0 20... 30 V


27k 2k7 36... 75 V
82k 15k 82...312 V canal standard 1...16
220k 15k 165...312 V

Canal RA RB Canal RA RB

1 R402 R403 9 R602 R603


2 R412 R413 10 R612 R613
3 R422 R423 11 R622 R623
4 R432 R433 12 R632 R633
5 R502 R503 13 R702 R703
6 R512 R513 14 R712 R713
7 R522 R523 15 R722 R723
8 R532 R533 16 R732 R733

· 8 contacteurs de déclenchement:
Commande par une unité de déclenchement 216DB61. Par
contacteur, un circuit englobant deux contacts en série est sorti
sur bornes.
· 16 relais de signalisation:
Commande par une unité de sorties binaires 216AB61. Pour
tous les relais, c'est le contact de travail qui est sorti sur
bornes; dans les relais 1...4, le contact de repos est sorti en
plus.
L'alimentation du module est réalisée par une tension de 24 V_.
Celle-ci peut être redondante. L'emplacement du module 216GD61
ainsi que son schéma de raccordement sont visibles à la figure
12.38.

2-48
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

2.8. Unité d’injection REX 010


L’unité d’injection REX 010 sert à alimenter le bloc du trans-
formateur d’injection REX 011. Le transformateur d’injection
génère tous les signaux nécessaires aux protections masse-
stator et masse-rotor à 100%; ces signaux sont représentés à la
Figure 2.21.
L’unité d’injection prend place dans un boîtier REG 316: toutes
les caractéristiques concernant la conception mécanique et les
caractéristiques générales correspondent donc à celles du
REG 316. L’unité d’injection est fournie en trois variantes
différentes U1, U2, U3, selon la tension de batterie:

Tension d’alimentation Tolérance Sortie

U1: 110 resp. 125 V_ +10%/ -20% 110 V resp. 125 V, 1,1 A
U2: 110; 125; 220; 250V _ 88...312 V_ 96 V, 1 A

U3: 48; 60; 110 V_ 36...140 V_ 96 V, 1 A

Les variantes U2 et U3 utilisent un convertisseur CC/CC.


Un pont placé sur la carte 316AI61 permet d’afficher la
fréquence de la tension d’injection; cette fréquence est égale à
¼ de la tension nominale de 50 ou de 60 Hz. En position X12, la
fréquence affichée est de 12,5 Hz; en position X11, elle est de
15,0 Hz.

Eléments d’affichage et signalisations:


· Diode électroluminescente verte READY:
Tension d’alimentation enclenchée
· Diode électroluminescente rouge OVERLOAD:
Le circuit de protection interne s’est mis au travail,
l’injection est interrompue.
· Diode électroluminescente jaune DISABLED:
L’injection est déclenchée via le commutateur placé en
face avant ou par l’intermédiaire d’une entrée sur
optocoupleur.
En service normal, seule la diode électroluminescente de
couleur verte est allumée.
· Commutateur ENABLE, DISABLE:
En position 0 l’injection est interrompue.
En position 1 l’injection est en service.

2-49
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

· Touche de rappel RESET:


Cette touche permet de rappeler le maintien du circuit de
protection, ce qui entraîne l’extinction de la diode
électroluminescente de couleur rouge.
Le circuit de protection destiné à empêcher des injections
en retour interrompt toute injection dès que les courants
dans le circuit de terre dépassent 5 A.
Si le défaut qui a entraîné la mise au travail du circuit de protec-
tion subsiste, le circuit de protection ne peut être ramené au re-
pos. Dans ce cas, il faut déclencher la tension d’alimentation et
examiner s’il n’y a pas de court-circuit ou d’interruption dans le
câblage externe.
· Entrée sur optocoupleur:
Cette entrée a la même fonction que la touche de rappel.
De plus, on peut provoquer une interruption de l’injection.
Aussi longtemps que l’entrée est activée, l’injection reste
interrompue. Dès que l’entrée est désactivée, l’injection
reprend.

Important:
Il faut veiller à déclencher la tension d’injection avant toute
manipulation sur le point neutre. Dans l’unité d’injection
REX 010 il faut placer le commutateur sur ”disable” et la
diode électroluminescente de couleur jaune ”disabled” doit
être allumée.
A la commande, il faut indiquer la tension d’entrée, la fréquence
d’injection et la tension d’optocoupleur souhaitées de manière à
ce que nous puissions procéder aux configurations requises en
usine.
L’appareil ne contient aucun élément qui doive être configuré par
l’exploitant.
Effondrement de l’alimentation
Lorsque la diode électroluminescente de couleur verte n’est pas
allumée bien que la tension auxiliaire soit présente, il faut con-
trôler le fusible présent dans l’unité d’alimentation 316NE61 pour
la variante U1 et, éventuellement le changer. Le porte-fusible est
placé sur la plaque arrière, à côté des raccordements pour la
tension auxiliaire.
Type du fusible: fusible 2 A (lent), porte-fusible de 5 x 20 mm
Avec les variantes U2 et U3 il faut renvoyer l’appareil à la re-
présentation ABB la plus proche ou à ABB-Baden.

2-50
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

Figure 2.15 Unité d’injection REX 010 (vue de face).

2-51
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

Figure 2.16 Carte 316AI61 dans l’unité d’injection.


(repris de HESG 324 366)
Position X11, position X12.

2-52
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

2.9. Bloc du transformateur d’injection REX 011


Le bloc du transformateur d’injection REX 011 fournit avec l’unité
d’injection REX 010 les signaux d’injection et de référence
nécessaires aux dispositifs de protection masse-stator et masse-
rotor à 100%.
Il faut choisir le type du transformateur d’injection approprié
selon le mode de mise à la terre du circuit statorique:
injection primaire du côté du point neutre REX 011
injection secondaire du côté du point neutre REX 011-1
injection secondaire du côté des bornes REX 011-2.
Chaque type de transformateur d’injection dispose de trois en-
roulements secondaires répondant aux tensions suivantes:
Uis: tension d’injection pour le circuit statorique
Uir: tension d’injection pour le circuit rotorique
Ui: tension de référence.
On utilise le même transformateur d’injection pour la protection
masse-rotor et la protection masse-stator.
Les valeurs nominales des tensions d’injection Uis, Uir et Ui sont
valables pour les variantes REX 010 U1 avec une tension de
batterie UBat = 110 V CC.
Dans les variantes U2 et U3 toutes les tensions sont réduites
d’un facteur 96/110 = 0,8727.
La tension d’injection pour l’injection primaire dans le circuit
statorique est donc égale à 96 V.

2.9.1. REX 011


Ce type d’appareil est prévu pour l’injection primaire du côté du
point neutre; il contient les tensions nominales suivantes:
Uis 110 V
Uir 50 V *)
Ui 25 V

Tableau 2.5 REX 011.

*) L’enroulement pour la tension Uir possède une prise de 30 V. Ainsi, dans des cas spéciaux pour lesquels on a
besoin d’une tension d’injection inférieure à 50 V, on peut câbler Uir sur 30 V ou 20 V.

2-53
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

2.9.2. REX 011-1, -2


Les transformateurs d’injection possèdent les inscriptions sui-
vantes (consulter également le Tableau 2.6 et le Tableau 2.7):
· HESG 323 888 M11, M12, M13 pour REX 011-1
· HESG 323 888 M21, M22, M23 pour REX 011-2.
Les transformateurs d’injection qui réalisent l’injection secon-
daire dans le circuit statorique possèdent quatre enroulements
qui peuvent être branchés soit en série soit en parallèle avec les
résistances de mise à la terre afin d’obtenir une adaptation en
puissance optimale.
La valeur de la résistance parallèle R’Ps, respectivement la puis-
sance d’injection maximale, détermine la valeur de la tension
d’injection.

R'Ps [mW] Uis [V] Variante

>8 0.85 M11

> 32 1.7 M12

> 128 3.4 M13

Tableau 2.6 REX 011-1.

R'Ps [W] Uis [V] Variante

> 0.45 6.4 M21


> 1.8 12.8 M22

> 7.2 25.6 M23

Tableau 2.7 REX 011-2.

Il faut toujours choisir la tension d’injection la plus élevée pos-


sible: avec une résistance de terre R’Ps = 35 mW par exemple,
il faut prendre Uis = 1,7 V.
Les tensions Uir et Ui sont les mêmes qu’avec REX 011.

2-54
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

Le raccordement avec l’installation doit toujours être effectué à


l’aide des deux bornes (10 et 15) de type UHV qui permettent
une connexion vissée avec cosse de câble. Entre les deux
bornes à courant fort on dispose de quatre bornes universelles
(bornes 11 à 14) de type UK35 servant au câblage interne.
Selon la variante considérée, les quatre enroulements sont
raccordés aux bornes universelles ou aux bornes à courant fort.
Si on constate que la variante fournie n’est pas la bonne, il faut
modifier le raccordement des enroulements en se conformant
aux figures représentées ci-dessous.
Dans les variantes M12, M22, M13 et M23, il faut brancher des
éléments des ponts KB-15 aux bornes universelles. Ceci est
expliqué dans la figure ”Ponts” reprise en fin de chapitre.
Avec chaque transformateur on fournit trois plaques signal-
étiques et des éléments de pontage. Après toute modification, il
faut coller la nouvelle indication signalétique sur l’ancienne.

S3 S4 S5 S6

10 11 12 13 14 15 16 17

10 11 12 13 14 15

Bornes à courant fort (UHV)

Bornes universelles (UK)

Figure 2.17 Variantes M11 et M12.

Dans les variantes M11 (REX 011-1) et M21 (REX 011-2), les
deux enroulements S3 et S4 sont branchés en parallèle et
raccordés aux bornes à courant fort (10, 15). Les deux autres
enroulements ne sont pas utilisés et sont branchés sur les
bornes universelles. Les ponts KB-15 ne sont pas présents.

2-55
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

S3 S4 S5 S6

10 11 12 13 14 15 16 17

10 11 12 13 14 15

Bornes à courant fort (UHV)

Bornes universelles (UK)

Ponts KB-15

Figure 2.18 Variantes M12 et M22.

Dans les variantes M12 (REX 011-1) et M22 (REX 011-2) les
enroulements sont mis en parallèle deux à deux puis en série.
Toutes les bornes universelles sont reliées aux ponts KB-15.

S3 S4 S5 S6

10 11 12 13 14 15 16 17

10 11 12 13 14 15

Bornes à courant fort (UHV)

Bornes universelles (UK)

Ponts KB-15

Figure 2.19 Variantes M13 et M23.

Dans les variantes M13 (REX 011-1) et M23 (REX 011-2) tous
les enroulements S3...S6 sont placés en série. Les bornes 12 et
13 sont reliées par les ponts KB-15.

2-56
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

Dans la figure qui suit, nous indiquons les pontages corres-


pondant aux variantes M12 et M22:

Eléments de pontage

Vis

Eléments de pontage

Bloc de bornes universelles


Bornes 11 à 14

Figure 2.20 Pontages dans les variantes M12 et M22.

Avec chaque transformateur on fournit 4 vis, 3 éléments de pon-


tage et 1 élément de pontage sans élément séparable.
Les éléments de pontage seront placés sur la partie supérieure
du bornier dans les emplacements prévus à cet effet.

Variantes M12 et M22:


On place d’abord l’élément avec la traverse séparable (ouverture
vers le bas) dans la borne 11; ensuite, on ajoute successivement
les trois éléments de pontage avec traverse. Chaque élément
doit être fixé à l’aide de la vis fournie.

Variantes M13 et M33:


On place d’abord l’élément avec la traverse séparable (ouverture
vers le bas) dans la borne 12; ensuite, on ajoute le deuxième
élément. Chaque élément doit être fixé à l’aide de la vis fournie.

2-57
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

2.9.3. Figures
Figure 2.21 Signal d’injection
Figure 2.22 Schéma de raccordement du REX 011 pour
l’injection primaire dans le stator
Figure 2.23 Schéma de raccordement du REX 011-1 pour
l’injection secondaire dans le stator, côté du point
neutre
Figure 2.24 Schéma de raccordement du REX 011-2 pour
l’injection secondaire dans le stator, côté des
bornes
Figure 2.25 Schéma de raccordement du REX 011 pour la
protection masse-rotor
Figure 2.26 Schéma de raccordement du REX 011-1, -2 pour la
protection masse-rotor
Figure 2.27 Schéma de raccordement du REX 011 pour l’essai
sans machine
Figure 2.28 Schéma de raccordement du REX 011-1, -2 pour
l’essai sans machine
Figure 2.29 Encombrement du bloc d’injection REX 011

[V]

110

-110

Injection Test

0 320 640 [ms]

Figure 2.21 Signal d’injection Uis.

2-58
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

R S T

Alternateur

REG 216
X 1...M

REX010 REX011 REs N12 N11 Us


T. T.
X1 X1

Ui1 5 6 Transformateur
5

rest+
de tension
7
RPs
216GW61
216 GW61
rest- 6
7
8

3
Ui2 3

10
Ui
Ui3 4
4 11
UBat+ 3
1
Up8+ 1 P8nax
UBat- 2
Up8- 2
2

Figure 2.22 Schéma de raccordement du REX 011 pour


l’injection primaire dans le stator (voir Figure 2.29).

2-59
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

R S T

Alternateur

REG 216
Transformateur X 1...M
de tension
N'12 N'11
N1 N2
Us
Transformateur R'Es
de mise à la terre

R'Ps

216 GW61

REX010 REX011-1 X2
T. T. X1

5
Ui1 5 10

rest+ 7 Uis
rest- 6
15
8
Ui2 3
3

X1

8
Ui
Ui3 4 9
4
UBat+ 3
Up8+ 1 P8nax
1
UBat- 2
2
Up8- 2

Figure 2.23 Schéma de raccordement du REX 011-1 pour


l’injection secondaire dans le stator, côté du
point neutre (voir Figure 2.29).

2-60
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

Transformateur
R S T de mise à la terre

REG 216
Transformateur X 1...M
N1 N2 de tension
N'12 N'11

Us
R'Es

R'Ps
316 GW61
216GW61
Alternateur

REX010 REX011-2
T. T. X1 X2

Ui1 5 10
5

rest+ 7 Uis
rest- 6
15
8
Ui2 3
3

X1

8
Ui
Ui3 4 9
4
UBat+ 3
Up8+ 1 P8nax
1
UBat- 2
Up8- 2
2

Figure 2.24 Schéma de raccordement du REX 011-2 pour


l’injection secondaire dans le stator, côté des
bornes (voir Figure 2.29).

2-61
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

+
Rotor
-

2x2uF 2x2uF
8kV 2) 1) 8kV
REG 216
X 1...M

REX010 REX011 REr


T. T.
X1 X1

Ui1 5 8
5

rest+ 7
RPr
216GW61
316 GW61
rest- 6
9
8

3
Ui2 3

10

Ui
Ui3 4
4
UBat+ 3 11
Up8+ 1
1 P8nax
UBat- 2
2
Up8- 2

Figure 2.25 Schéma de raccordement du REX 011 pour la


protection masse-rotor (voir Figure 2.29).

1) Couplage biphasé

2) Couplage monophasé pour excitation sans balai

2-62
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

+
Rotor
-

2x2uF 2x2uF
8kV 2) 1) 8kV
REG 216
X 1...M

REX010 REX011-1, -2 REr


T. T.
X1 X1

Ui1 5 6
5

rest+ 7
RPr
216GW61
316 GW61
rest- 6
7
8

3
Ui2 3

Ui
Ui3 4
4
UBat+ 3 9
Up8+ 1
1 P8nax
UBat- 2
2
Up8- 2

Figure 2.26 Schéma de raccordement du REX 011-1, -2


pour la protection masse-rotor (voir Figure 2.29).

1) Couplage biphasé

2) Couplage monophasé avec excitation sans balai

2-63
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

S1

Ck = 4uF
Rf
S2 CE = 1uF
REG 216
1k W 2,5W X 1...M

REX010 REX011 22 W Us
T. T. X1 X1

Ui1 5 8
5

7 50V 150 W
216GW61
6
9 >10W
8

3
Ui2 3
Ur

10

Ui3 4
4 11
UBat+ 3
1
Up8+ 1 P8nax Ui
UBat- 2
2
Up8- 2

Figure 2.27 Schéma de raccordement du REX 011 pour l’essai


sans machine.

S1 court-circuitage de la capacité de couplage du rotor


Ck capacité de couplage du rotor
CE capacité par rapport à la terre (rotor/stator)
Rf résistance du défaut à la terre (variable)
S2 résistance du défaut à la terre = 0 W

2-64
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

S1

Ck = 4uF
Rf
S2 CE = 1uF
REG 216
1k W 2,5W X 1...M

REX010 REX011-1, -2
22 W Us
T. T. X1 X1

Ui1 5 6
5

7 50V 150 W
216GW61
316 GW61
6
7 >10W
8

3
Ui2 3
Ur

Ui3 4
4 9
UBat+ 3
1
Up8+ 1 P8nax Ui
UBat- 2
2
Up8- 2

Figure 2.28 Schéma de raccordement du REX 011-1, -2


pour l’essai sans machine.

S1 court-circuitage de la capacité de couplage du rotor


Ck capacité de couplage du rotor
CE capacité par rapport à la terre (rotor/stator)
Rf résistance du défaut à la terre (variable)
S2 résistance du défaut à la terre = 0 W

2-65
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

Figure 2.29 Encombrement du bloc d’injection REX 011


(correspond à HESG 324 388).

2-66
RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G ABB Suisse SA

2.10. Essai sans machine


Afin de pouvoir contrôler l’unité d’injection REX 010 avec le
transformateur d’injection REX 011 (ou REX 011-1 ou REX 011-2)
ainsi que les protections masse-rotor et masse-stator en
l’absence de la machine à protéger, il faut installer les circuits
décrits à la Figure 2.27, resp. la Figure 2.28. Pour simplifier au-
tant que possible le schéma d’installation les deux résistances
de mise à la terre, RE et RP, sont utilisées à la fois pour la pro-
tection rotorique et pour la protection statorique.
La tension d’injection est également commune et est égale à
50 V (voir Figure 2.21).
On simule la résistance du défaut à la terre à l’aide de la résis-
tance variable Rf.
Protection masse-stator:
Lors de la simulation de la protection masse-stator, l’interrupteur
S1 reste fermé.
La résistance de mise à la terre RE se compose d’une résis-
tance de 1 kW et d’une résistance de 22 W.
Le rapport de transformation du transformateur de tension peut
être simulé aisément.
Paramètres de réglage MWV et REs:
La valeur théorique de MWV est calculée de la façon suivante:
22 W + 1000 W 110 V
MWV = ´ = 102,2
22 W 50 V
A cause de la faible tension d’injection de 50 V, la valeur de
MWV est augmentée dans le rapport 110 V/50 V.
REs = 1022 W
Les paramètres de réglage peuvent être déterminés égale-
ment à l’aide des fonctions d’adaptation ‘Adapt. MWV’ et
‘Adapt. REs’ selon les instructions du chapitre 3.5.24.: ceci
est préférable aux calculs des paramètres.
Protection masse-rotor:
Lors de la simulation de la protection masse-rotor l’interrupteur
S1 reste ouvert, sauf lorsque les capacités de couplage sont
court-circuitées en mode d’adaptation ‘Ent.Adapt. REr’.
Paramètres de réglage:
Les valeurs théoriques des paramètres de réglage sont les
suivantes:
REr = 1022 W
Ck = 4 mF.

2-67
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 2 / Mod. G

Les paramètres de réglage peuvent être déterminés égale-


ment à l’aide des fonctions d’adaptation ‘Ent.Adapt. REr’ et
‘Ent.Adapt. C’ selon les indications reprises au chapitre 3.5.25.

2-68
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Mars 2001

3. REGLAGES DES FONCTIONS

3.1. Généralités .............................................................................. 3-5


3.1.1. Bibliothèque et réglages .......................................................... 3-5
3.1.2. Exécution des fonctions de protection ..................................... 3-5
3.1.2.1. Fréquence de répétition........................................................... 3-5
3.1.2.2. Charge de calcul des fonctions de protection .......................... 3-7
3.1.2.3. Puissance de calcul des fonctions de commande ................. 3-10

3.2. Entrées et sorties des fonctions de protection ....................... 3-11


3.2.1. Entrées des transformateurs ................................................. 3-11
3.2.1.1. Transformateurs d'entrée ...................................................... 3-11
3.2.1.2. Entrées des transformateurs des fonctions de protection ..... 3-12
3.2.2. Entrées binaires (adresses binaires) ..................................... 3-13
3.2.3. Sorties de signalisation (adresses de signalisation) .............. 3-13
3.2.4. Déclenchements .................................................................... 3-14
3.2.5. Grandeurs de mesure............................................................ 3-14

3.3. Domaine de fréquence .......................................................... 3-15

3.4. Paramètres de réglage du système ....................................... 3-16


3.4.1. Introduction de la configuration.............................................. 3-16
3.4.2. Introduction des canaux de transformateurs ......................... 3-16
3.4.3. Introduction de l'automaintien ................................................ 3-17
3.4.4. Introduction des paramètres du système............................... 3-17
3.4.5. Sorties analogiques ............................................................... 3-19
3.4.6. Canaux binaires..................................................................... 3-21

3.5. Fonctions de protection...................................................... 3.5.1-1


3.5.1. Protection différentielle pour alterneur .......(Diff.-altern) .... 3.5.1-1
3.5.2. Protection différentielle pour transformateur .(Diff.-transf) .... 3.5.2-1
3.5.3. Protection à maximum/minimum de courant
à retard indépendant .......................................(Courant) .... 3.5.3-1
3.5.4. Protection directionnelle à maximum de
courant à retard indépendant...................(Courant dir.) .... 3.5.4-1
3.5.5. Protection directionnelle à maximum de
courant à retard dépendant .................. (Cour. inv. dir.) .... 3.5.5-1
3.5.6. Protection à maximum de courant
avec traitement de la valeur de crête....... (Cour.-crête) .... 3.5.6-1
3.5.7. Protection à maximum de courant
dépendante de la tension ......................... (Imax-Umin) .... 3.5.7-1

3-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

3.5.8. Protection à maximum de courant à


retard dépendant .................................... (Courant-inv.) .... 3.5.8-1
3.5.9. Protection contre les dissymétries à
retard indépendant............................................ (I2-DT) .... 3.5.9-1
3.5.10. Protection à maximum/minimum de tension
à retard indépendant......................................(Tension) .. 3.5.10-1
3.5.11. Protection à maximum de tension avec
traitement de la valeur de crête ............... (Tens.-crête) .. 3.5.11-1
3.5.12. Protection à comparaison de tension ..... (Comp. tens.) .. 3.5.12-1
3.5.13. Protection à minimum d'impédance.............(Min.-imp.) .. 3.5.13-1
3.5.14. Protection à minimum de réactance ......... (Min.-réact.) .. 3.5.14-1
3.5.15. Protection de puissance ............................(Puissance) .. 3.5.15-1
3.5.16. Protection contre les surcharges
du stator................................................... (Surch.-stat.) .. 3.5.16-1
3.5.17. Protection contre les surcharges
du rotor ................................................... (Surch.-rotor) .. 3.5.17-1
3.5.18. Protection contre les dissymétries,
à retard dépendant ...........................................(I2-inv.) .. 3.5.18-1
3.5.19. Protection contre les surchauffes ............. (Surchauffe) .. 3.5.19-1
3.5.20. Protection de fréquence............................ (Fréquence) .. 3.5.20-1
3.5.21. Protection à gradient de fréquence..................... (df/dt) .. 3.5.21-1
3.5.22. Protection contre la surexcitation................... (Surexc.) .. 3.5.22-1
3.5.23. Protection contre la surexcitation à retard
dépendant ..................................................... (U/f-inv.) .. 3.5.23-1
3.5.24. Protection masse-stator avec injection .....(Masse-stator) .. 3.5.24-1
3.5.25. Protection masse-rotor avec injection..... (Masse-rotor) .. 3.5.25-1
3.5.26. Protection contre les glissements de
pôles .........................................................(Gliss.pôles) .. 3.5.26-1
3.5.27. Protection sensible contre les défauts
à la terre dans les réseaux isolés ou
compensés .......................................... (DéfTerreSens) .. 3.5.27-1
3.5.28. Protection sensible contre les défauts
à la terre dans les réseaux avec neutre
mis directement à la terre .....................(DéfTerreTer2) .. 3.5.28-1
3.5.28.1. Fonctionnement avec la protection de distance............... 3.5.28-7
3.5.28.2. Choix du mode de fonctionnement .................................. 3.5.28-8
3.5.28.3. Choix du mode de téléaction ........................................... 3.5.28-9
3.5.28.4. Réglage du seuil de libération........................................ 3.5.28-13
3.5.28.5. Réglage de l'angle caractéristique ................................. 3.5.28-14
3.5.28.6. Réglage du temps de base 't base'................................ 3.5.28-15
3.5.28.7. Temps de retard du disjoncteur principal....................... 3.5.28-15
3.5.28.8. Le temps de discrimination ............................................ 3.5.28-15
3.5.28.9. Réglage du temps d'attente 't attente'............................ 3.5.28-15
3.5.28.10. Réglage du temps de blocage 'tBlTrans' ....................... 3.5.28-16
3.5.28.11. Entrées analogiques de la fonction................................ 3.5.28-16
3.5.28.12. Entrées binaires de la fonction ...................................... 3.5.28-16
3.5.28.13. Sorties............................................................................ 3.5.28-17

3-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.29. Protection de terre à maximum de


courant à retard inverse ............................. (I0-Inverse) .. 3.5.29-1
3.5.30. Protection de distance à haute tension......(Distance HT) .. 3.5.30-1

3.5.31. Protection de distance ................................. (Distance) .. 3.5.31-1


3.5.31.1. Généralités .................................................................... 3.5.31-26
3.5.31.2. Mise en route ................................................................. 3.5.31-27
3.5.31.2.1. Mise en route à maximum de courant ........................... 3.5.31-27
3.5.31.2.2. Mise en route à minimum d'impédance ......................... 3.5.31-28
3.5.31.2.3. Libération à maximum de courant ................................. 3.5.31-30
3.5.31.2.4. Détection des défauts à la terre..................................... 3.5.31-30
3.5.31.2.5. Logique de préférence de phase ................................... 3.5.31-31
3.5.31.2.6. Mise en route à minimum de tension............................. 3.5.31-31
3.5.31.3. Mesure........................................................................... 3.5.31-32
3.5.31.3.1. Détermination des zones de distance............................ 3.5.31-32
3.5.31.3.2. Décision directionnelle ................................................... 3.5.31-38
3.5.31.3.3. Allongement de zone ..................................................... 3.5.31-39
3.5.31.3.4. Zone amont.................................................................... 3.5.31-39
3.5.31.3.5. Echelons de temporisation ............................................ 3.5.31-40
3.5.31.4. Zone finale ..................................................................... 3.5.31-40
3.5.31.5. Protection de réserve à maximum de courant ............... 3.5.31-41
3.5.31.6. Surveillance des circuits de tension............................... 3.5.31-42
3.5.31.7. Logique de déclenchement............................................ 3.5.31-43
3.5.31.8. Dispositif anti-pompage ................................................. 3.5.31-45
3.5.31.9. Attribution des entrées des transformateurs .................. 3.5.31-45
3.5.31.10. Attribution des entrées binaires ..................................... 3.5.31-46
3.5.31.11. Attribution des ordres de déclenchement ...................... 3.5.31-48
3.5.31.12. Attribution des signalisations ......................................... 3.5.31-48

3.5.32. Réenclenchement.......................................... (Réencl.) .. 3.5.32-1


3.5.32.1. Généralités .................................................................... 3.5.32-19
3.5.32.2. Liaisons entre la protection de distance et
l'appareil de réencl......................................................... 3.5.32-19
3.5.32.3. Liaisons réenclencheur-fonction à maximum de courant... 3.5.32-21
3.5.32.4. Systèmes redondants .................................................... 3.5.32-23
3.5.32.5. Logique maître-esclave.................................................. 3.5.32-25
3.5.32.6. Logique duplex .............................................................. 3.5.32-27
3.5.32.7. Réglage des temporisations .......................................... 3.5.32-29
3.5.32.8. Entrées binaires externes .............................................. 3.5.32-32
3.5.32.9. Sorties d'ordre, sorties de signalisation ......................... 3.5.32-35
3.5.32.10. Diagramme des temps................................................... 3.5.32-37
3.5.32.11. Contrôle des temps morts sans tension ........................ 3.5.32-47

3.5.33. Protection contre les défaillances du


disjoncteur ............................................ (Déf. Disjonct.) .. 3.5.33-1

3-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

3.6. Autres fonctions ................................................................. 3.6.1-1


3.6.1. Retard/intégrateur............................................(Retard) .... 3.6.1-1
3.6.2. Compteurs ..................................................(Compteur) .... 3.6.2-1
3.6.3. Logique ..........................................................(Logique) .... 3.6.3-1

3.6.4. Fonction de commande ..................................(FUPLA) .... 3.6.4-1


3.6.4.1. Documentation des paramètres de
réglage -FUPLA ................................................................. 3.6.4-3
3.6.4.1.1. Généralités ........................................................................ 3.6.4-4
3.6.4.1.2. Organes de temporisation ................................................. 3.6.4-5
3.6.4.1.3. Entrées binaires................................................................. 3.6.4-5
3.6.4.1.4. Signaux binaires ................................................................ 3.6.4-5
3.6.4.1.5. Entrées de mesure ............................................................ 3.6.4-6
3.6.4.1.6. Sorties de mesure.............................................................. 3.6.4-6
3.6.4.1.7. Déroulement des entrées et des sorties
de mesure.......................................................................... 3.6.4-6
3.6.4.2. Charger FUPLA ................................................................. 3.6.4-7

3.6.5. Fonction de mesure ..........................................(UIfPQ) .... 3.6.5-1


3.6.6. Contrôle de plausibilité - courants
triphasés ...................................................(Contr. I3ph) .... 3.6.6-1
3.6.7. Contrôle de plausibilité - tensions
triphasées ............................................... (Contr. U3ph) .... 3.6.7-1
3.6.8. Perturbographe............................................(Perturbo.) .... 3.6.8-1
3.6.9. Contrôle du synchronisme ................... (Synchrocheck) .... 3.6.9-1
3.6.9.1. Généralités ...................................................................... 3.6.9-11
3.6.9.2. Seuils de réglage ............................................................. 3.6.9-13
3.6.9.3. Entrées binaires de la fonction ........................................ 3.6.9-20
3.6.10. Détection des battements ........................ (Détec. batt.) .. 3.6.10-1

3.6.11. Module de mesure .............................(Module mesure) .. 3.6.11-1


3.6.11.1. Entrées des compteurs d'impulsions ............................... 3.6.11-7
3.6.11.2. Principe de fonctionnement des compteurs d'impulsions .... 3.6.11-8
3.6.11.3. Mode d'action du compteur d'impulsions ......................... 3.6.11-8
3.6.11.4. Traitement des intervalles................................................ 3.6.11-9

3-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3. REGLAGES DES FONCTIONS

3.1. Généralités

3.1.1. Bibliothèque et réglages


RE. 216 offre une vaste bibliothèque de fonctions de protection
afin d'assurer la protection complète des alternateurs et des
transformateurs.
On procède aux réglages de façon conviviale à l'aide d'un ordi-
nateur personnel. Aucun travail de programmation n'est néces-
saire à cette fin.
Le nombre de fonctions qui peuvent être activées dans un sys-
tème RE. 216 n'est limité que par la capacité de calcul disponi-
ble dans les unités de traitement 216VC62a; le nombre de fonc-
tions de protection est limité à 48.
Le programme de dialogue contrôle si la puissance de calcul
disponible est suffisante et il libère éventuellement un message
d'erreur.
Ce sont les réglages qui déterminent quelles fonctions seront
effectivement actives. Ce concept permet ainsi de répondre aux
diverses exigences posées à la configuration de la protection:
· Seules les fonctions effectivement souhaitées doivent être
activées. Chaque fonction correspond à une certaine puis-
sance de calcul, comme indiqué dans le Tableau 3.3.
· Le même type de fonction peut être utilisé plusieurs fois
· afin de réaliser plusieurs échelons (dont les valeurs de
réglage et les retards seront identiques ou différents)
· afin d'être raccordé sur des canaux différents
· Les fonctions peuvent être combinées logiquement entre el-
les (pour des verrouillages par exemple).

3.1.2. Exécution des fonctions de protection

3.1.2.1. Fréquence de répétition


Le logiciel du système de protection pilote lui-même le déroule-
ment des différentes fonctions de protection. Les fonctions sont
réparties en programmes partiels qui sont traités cycliquement
par le calculateur. La fréquence de traitement (fréquence de ré-
pétition) est fixée compte tenu des exigences techniques.

3-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Pour un grand nombre de fonctions, c'est le retard au déclenche-


ment qui est primordial: plus le temps de déclenchement doit
être court, plus la fréquence de répétition sera élevée. L'interdé-
pendance typique entre le retard au déclenchement et la fré-
quence de répétition figure au Tableau 3.1.
Fréquence de Explication Retard
répétition

4 ³ 4 fois par 20 ms 1) < 40 ms


2 ³ 2 fois par 20 ms 40 ... 199 ms
1 ³ 1 fois par 20 ms ³ 200 ms
1) Avec 50 Hz ou 60 Hz

Tableau 3.1 Fréquences de répétition typiques pour les fonc-


tions de protection.
La fréquence de répétition de certaines fonctions est indépen-
dante des paramètres de réglage, ce qui est le cas de la fonc-
tion différentielle par exemple.
Le déroulement des fonctions de protection qui ne sont implé-
mentées que comme logique est également indépendant des
paramètres de réglage.
La collecte des signaux d'entrée binaires ainsi que la mise en
place des sorties de signalisation et de déclenchement s'effec-
tuent indépendamment de la fréquence d'échantillonnage des
entrées des transformateurs.
Bien que les différentes fonctions de protection soient exécutées
suffisamment rapidement, elles sont malgré tout traitées les
unes après les autres, ce qui entraîne une certaine dispersion
des signaux de sortie comme
· les démarrages
· les déclenchements.
Cette dispersion est déterminée par la fréquence de répétition à
laquelle la fonction se déroule (comparer avec le Tableau 3.1).
Des valeurs typiques de dispersion figurent au Tableau 3.2.
Fréquence de répéti- Dispersion
tion

4 -2...+5 ms
2 -2...+10 ms
1 -2...+20 ms

Tableau 3.2 Dispersion des signaux de sortie des fonctions de


protection en fonction de leur fréquence de répé-
tition.

3-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.1.2.2. Charge de calcul des fonctions de protection


La charge de calcul d'une fonction de protection dépend des
facteurs suivants:
· Complexité de l'algorithme utilisé. Cette grandeur d'influence
est spécifique de la fonction de protection considérée.
· Fréquence de répétition:
Moins la fonction de protection est temporisée, plus la fré-
quence de répétition sera élevée, comme indiqué dans le
Tableau 3.1. La charge de calcul augmente presque propor-
tionnellement avec la fréquence de répétition.
· Fonctions de protection déjà activées:
Le système de protection est capable d'utiliser plusieurs fois
certains résultats intermédiaires (valeurs de mesure) d'une
fonction de protection. Ainsi, si on dispose d'une fonction de
protection à plusieurs échelons qui utilise les mêmes entrées
pour tous les échelons, on n'aura besoin d'une puissance de
calcul pour les échelons supérieurs que pour effectuer la
comparaison avec les différents seuils de ces échelons mais
pas pour le traitement des valeurs de mesure qui a déjà été
effectué dans l'échelon de base.
Le Tableau 3.3 indique les charges de calcul pour les fonctions
de protection utilisées dans le système RE. 216. Les renseigne-
ments fournis sont indicatifs et exprimés en % de la puissance
de calcul d'une unité de traitement fictif.
Pour certaines fonctions, la puissance de calcul nécessaire peut
augmenter lorsque les retards affichés sont faibles, conformé-
ment aux indications fournies au Tableau 3.1; il faudra donc
parfois tenir compte d'un facteur 2 ou 4. Quand il s'agit de fonc-
tions à plusieurs échelons, il faut toujours prendre l'échelon le
plus rapide comme premier échelon. La puissance de calcul né-
cessaire pour les échelons supérieurs d'une fonction de protec-
tion n'est réduite que pour autant que tous les échelons se dé-
roulent dans la même unité de traitement.
On peut lire la puissance de calcul nécessaire dans le sous-
menu ‘Diagnostic’ sous ‘Afficher Info. sur diagnostic’. La puis-
sance de calcul est indiquée en pro mille par microprocesseur
pour chacune des quatre listes de paramètres. C’est la valeur
maximale indiquée qui est significative.

3-7
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Fonction Echelon 1 Echelon 2 ou sup. Facteur pour (**)


1ph 3ph 1ph 3ph t < 40 ms t < 200 ms

Diff.-altern 40 dto.
Diff.-transf 100 dto.

Courant 2 3 1 4 2

avec blocage d’inrush 5 5 4 2

Cour. dir. 19 dto. 4 2

Cour. inv. dir. 21 dto.

Cour.-crête 3 4 2 4 2

Imax-Umin 5 8 2 4 2

Courant-inv. 4 7 3

I2-DT -- 6 1

Tension 2 3 1 4 2

Tens.-crête 3 4 2 4 2

Comp.-Tens. 4 9 dto. 4 2

Min.-imp. 6 17 4 11

Min.-réact. 6 17 4 11

Puissance 5 14 4 8 4 2

Surch.-stat. 4 7 3

Surch.-rotor -- 6 3

I2-inv. -- 8 3

Surchauffe 12 15 dto.

Fréquence 15 -- 3 2

df/dt 50 5

Surexc. 15 -- dto. 2

U/f-inv. 25,5 -- dto.

Masse-stator 40 dto.

Masse-rotor 40 dto.

Gliss.pôles 20 dto.

Synchrocheck 16 dto. 2

Retard 8 dto.

Compteur 8 dto.

Logique 4 dto.

Log. supp. 4 dto.

FUPLA 1/ 2/ 4 (***) dto.

Défiall. disj. 34 46 dto.

UIfPQ 5 dto.

Contr. I3ph -- 5 dto. 2

Contr. U3ph -- 5 dto. 2

Perturbo.

sans EntBin. 20 (*)

avec EntBin. 40 (*)

3-8
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Fonction Echelon 1 Echelon 2 ou sup. Facteur pour (**)


1ph 3ph 1ph 3ph t < 40 ms t < 200 ms

Distance 50
DEM Z< 20

Zone amont 5

ModeSupTens SeqInv 3

Anti-pompage 15

DIstance HT 70

Zone amont 5

ModeSupTens SeqInv 3

Anti-pompage 15

DéfTerreSens 5 dto. 4 2

Réencl. 1 dto.

DéfTerreTer2 10 dto. 4 2

I0-inverse 4 3

Analog RIO Trig 2 dto. 4 2

Module mesure

Analogwerte 10 dto.

Com. JB 8 dto.

(*) programmable une seule fois (**) toujours 1 pour des retards ³ 200 ms.
(***) selon la fréquence de répétition (basse / moyenne / haute)

Tableau 3.3 Puissance de calcul nécessaire pour les fonctions


de protection (indications en %).

Exemple:
Conformément au Tableau 3.3, le Tableau 3.4 indique la charge
de calcul que constitue un système de protection dans une sim-
ple configuration avec 4 fonctions activées. Les fonctions 1 et 2
utilisent les mêmes entrées des transformateurs; ainsi, pour la
fonction 2, la puissance de calcul nécessaire est réduite à celle
correspondant à un deuxième échelon.

Fonction Canaux Réglages %


Numéro Type d'entrée Phases Seuils Temps facteur compris

1 Courant 1 (,2,3) 3ph 10,0 IN 30 ms 3% x 4 = 12%


2 Courant 1 (,2,3) 3ph 2,5 IN 100 ms 1% x 2 = 2%
3 Courant 4 1ph 3,5 IN 300 ms 2% x 1 = 2%
4 Tension 7 1ph 2,0 UN 50 ms 2% x 2 = 4%

Total 20%

Tableau 3.4 Exemple de détermination de la puissance de


calcul nécessaire pour les fonctions de protection.

3-9
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

3.1.2.3. Puissance de calcul des fonctions de commande


La puissance de calcul nécessaire aux fonctions de commande
ne peut pas être indiquée directement en % de la puissance de
calcul totale. La puissance de calcul est déterminée à la fois par
la grandeur du code et par le genre de logique nécessaire à la
commande.
La puissance de calcul prélevée par les fonctions de protection
et de commande sur le microprocesseur principal peut être lue
sous 'Afficher des canaux transformateur' dans le menu 'Visuali-
sation des grandeurs mesurées'.

ÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛ
ÛABB Suisse SAÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛREC216 - Unit‚ de commandeÛ
ÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛ
ÛÚMenÚVisualis. grandeurs mesur‚esÄÄÄÄÄÄÄÄ¿°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°Û
Û³ ³ ÉAfficher les canaux transformateurÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍ»°°°°°°°°°Û
Û³ In³ Afº No du canal Amplitude Phase Fr‚quence º°°°°°°°°°Û
Û³ En³ Afº º°°°°°°°°°Û
Û³ Vi³ Afº 1 0.000 [100V] -.-- Degr -.--- Hz º°°°°°°°°°Û
Û³ Fo³ Afº º°°°°°°°°°Û
Û³ Di³ Afº 1 0.000 [100V] -.-- Degr º°°°°°°°°°Û
Û³ Mo³ Afº 2 0.000 [100V] -.-- Degr º°°°°°°°°°Û
Û³ Do³ Afº 3 0.000 [100V] -.-- Degr º°°°°°°°°°Û
Û³ RE³ Afº 4 0.000 [ 1A] -.-- Degr º°°°°°°°°°Û
Û³ ³ Afº 5 0.000 [ 1A] -.-- Degr º°°°°°°°°°Û
ÛÀÄÄij Afº 6 0.000 [ 1A] -.-- Degr º°°°°°°°°°Û
Û°°°°³ Afº 7 0.000 [ 1A] -.-- Degr º°°°°°°°°°Û
Û°°°°³ Afº 8 0.000 [ 1A] -.-- Degr º°°°°°°°°°Û
Û°°°°³ Afº 9 0.000 [ 1A] -.-- Degr º°°°°°°°°°Û
Û°°°°³ Afº º°°°°°°°°°Û
Û°°°°³ REº Heure : 2000-03-06 11:27;56 ( 8967) º°°°°°°°°°Û
Û°°°°³ ÈÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍͼ°°°°°°°°°Û
Û°°°°ÀÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÙ°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°Û
ÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛ
ÛEn direct 9600 bps SCS:LONÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛV6.2b | V6.2bÛ
ÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛ

Le nombre qui apparaît en bas à droite dans la fenêtre ( 8967)


indique la puissance de calcul utilisée. Lorsqu'il faut que toutes
les fonctions soient actives (c.-à-d. aucune fonction bloquée), la
valeur indiquée ne peut dépasser 20.000. Il convient de lire cette
information lorsque l'appareil est en service normal et non lors-
que l'appareil libère un ordre de déclenchement.
La durée du cycle des tâches hautement prioritaires (voir chapi-
tre 3.6.4.1. Documentation des paramètres de réglage FUPLA)
doit être mise sur 20 ms (valeur par défaut).
Ceci garantit un fonctionnement correct des fonctions de com-
mande et de protection.

3-10
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.2. Entrées et sorties des fonctions de protection


3.2.1. Entrées des transformateurs
3.2.1.1. Transformateurs d'entrée
Le système peut comporter trois types de transformateurs d'en-
trée différents, livrables pour différentes valeurs nominales:
· transformateurs de tension
· transformateurs de courant pour la protection
· transformateurs de courant pour la mesure (transformateur
de type tore).
Les transformateurs de courant pour la protection possèdent un
domaine dynamique plus étendu et sont conçus spécialement
pour la détection des courts-circuits.
Les transformateurs de courant pour la mesure (transformateurs
type tore) ont une dynamique plus restreinte mais une plus
grande précision. Ils sont prévus pour des mesures station-
naires.
Le Tableau 3.5 indique les domaines de mesure des entrées
des transformateurs dans RE. 216, indications valables pour des
signaux sinusoïdaux.
Entrée Transf. de tension Transf. de courant
Protection Mesure
domaine de mesure
sous f = fN 2,25 UN 60 IN 4 IN

avec comp. apériodique


cte de temps 150 ms
t < 30 ms 30 IN
t < 100 ms 23 IN
t < 200 ms 16 IN
t > 200 ms 14 IN

cte de temps 300 ms


t < 30 ms 30 IN
t < 100 ms 20 IN
t < 200 ms 12 IN
t > 200 ms 8 IN

Tableau 3.5 Domaines de mesure des entrées des transforma-


teurs

Il faut tenir compte des domaines de mesure lors du réglage des


fonctions de protection. Le système procède également à des
contrôles de vraisemblance.

3-11
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

3.2.1.2. Entrées des transformateurs des fonctions de protection


Les courants et les tensions fournis par les transformateurs
d'entrée sont convertis en signaux numériques par l'unité analo-
gique 216EA61 avant que les valeurs ne soient traitées par les
fonctions de protection.
Dans un système RE. 216 nous pouvons introduire 2 unités
216EA61 au maximum, soit un total de 48 entrées. Chaque entrée
peut être utilisée par un nombre illimité de fonctions de protection.
Il faut définir le type de chaque canal:
· tensions:
· monophasées
· triphasées, circuit en triangle
· triphasées, circuit en étoile
· courants:
· monophasés, transformateurs de courant pour la mesure
· monophasés, transformateurs de courant pour la protection
· triphasés, transformateurs de courant pour la mesure
· triphasés, transformateurs de courant pour la protection.
Tous les réglages des fonctions de protection sont basés sur les
valeurs d'entrée du système RE. 216 (valeurs secondaires). Une
adaptation précise des valeurs nominales aux grandeurs primai-
res est cependant possible en ajustant les valeurs de référence
des entrées des transformateurs (voir réglage des entrées des
transformateurs).
Les entrées triphasées doivent être raccordées et câblées de
telle sorte que les trois canaux d'entrée se suivent directement.
Le premier canal (phase R) doit être placé sur 1, 4, 7, etc.
Comme les entrées des transformateurs sont scrutées simulta-
nément par groupe de 6 canaux, il convient de placer les canaux
qui travaillent ensemble dans un même groupe (canaux 1 à 6, 7
à 12, par exemple).
Quant à l'affectation des entrées des transformateurs aux fonc-
tions de protection, les remarques suivantes s'imposent:
· Avec des entrées triphasées, il suffit généralement d'indiquer
le premier canal d'entrée de transformateur (phase R).
· Si une fonction utilise plusieurs entrées des transformateurs,
ces dernières doivent être regroupées sur la même unité
216EA61.
· Avec certaines fonctions, il faut que toutes les entrées des
transformateurs utilisées soient traitées dans le même
groupe (protection différentielle pour alternateur par exemple).
Avec certaines fonctions (fonction de puissance par exem-
ple), les entrées doivent être branchées sur le même groupe
de scrutation afin d'obtenir une sensibilité optimale.

3-12
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.2.2. Entrées binaires (adresses binaires)


Le système de protection RE. 216 interprète les entrées binaires
suivantes:
· FAUX = ^ logique "0" (valeur fixe)
^
· VRAI = logique "1" (valeur fixe)
· seuil des entrées binaires (216DB61, 216EB61)
· double indication; 2 entrées binaires qui se suivent sont
groupées
· valeurs binaires des fonctions de protection (déclenchements);
ces valeurs binaires sont définies en introduisant le numéro de
la fonction ainsi que la sortie de signalisation correspondante.
Toutes ces grandeurs binaires peuvent également être paramétri-
sées comme entrées binaires pour les fonctions de protection.
Toutes les adresses binaires réglées peuvent être utilisées di-
rectement ou être inversées.

3.2.3. Sorties de signalisation (adresses de signalisation)


Dans le système RE. 216, chaque sortie de signalisation (adresses
de signalisation) des fonctions de protection offre les possibilités
suivantes:
1) Sortie sur relais de signalisation et enregistrement en tant
qu'événement.
· Des informations complètes sont fournies sur les signaux
importants.
· Les signaux de démarrage activent le "démarrage géné-
ral" (signal et événement).
· Les signaux de déclenchement activent le "déclenchement
général" (signal et événement).
2) Enregistrement en tant qu'événement mais sans sortie sur
relais de signalisation.
· Aucun relais de signalisation n'est utilisé.
· Malgré tout, une information est fournie lors du change-
ment d'état d'un signal.
· Les signaux de démarrage activent le "démarrage géné-
ral" (uniquement en tant qu'événement).
· Les signaux de déclenchement activent le "déclenchement
général" (uniquement en tant qu'événement).
3) Ni information en tant qu'événement, ni sortie sur relais de
signalisation.
· Aucun relais de signalisation n'est utilisé.
· Aucun changement d'état n'est sauvegardé dans la mé-
moire des événements: aucune place de mémoire n'est
donc nécessaire pour des informations superflues.
· Ni le "démarrage général" ni le "déclenchement général"
ne sont influencés.

3-13
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Les relais de signalisation sont pilotés par l'unité de sorties bi-


naires 216AB61/216AC61. RE 216 comporte au maximum six
unités de type 216AB61 et six unités de type 216AC61.
Concernant les sorties sur relais de signalisation, il faut tenir
compte des données suivantes:
· Lorsqu'un relais de signalisation est activé, son état est indi-
qué à l'aide d'une diode électroluminescente disposée sur la
face avant de l'unité 216AB61/216AC61 correspondante.
· Chaque canal de signalisation peut être paramétrisé indivi-
duellement avec ou sans automaintien.
Exception: la signalisation sur les canaux 1 et 2 de la pre-
mière unité 216AB61.
· Un signal en provenance d'une fonction peut être envoyé sur
deux canaux de signalisation au maximum. Cette possibilité est
limitée au premier et au deuxième appareil 216AB61 placés sur
les divisions 12 et 13 (dans le deuxième appareil uniquement
jusqu'au canal CHO31). Dans tous les autres cas, on ne peut
envoyer un signal que sur un seul canal de signalisation.
· Commande de deux canaux de signalisation par un signal
commun:
Lorsque CHO31 et CHO32 doivent être pilotés par un signal
commun, il faut introduire d’abord le canal CHO32, puis le
canal CHO31. Tous les autres canaux peuvent être introduits
dans un ordre quelconque.

3.2.4. Déclenchements
Toutes les fonctions de protection peuvent amener directement
leurs ordres de déclenchement sur les contacteurs de déclen-
chement. Une matrice de logique de déclenchement permet
d’attribuer toute fonction à n’importe quel canal de déclenche-
ment des appareils 216DB61. Chaque canal de déclenchement
peut être activé par un nombre illimité de fonctions de protec-
tion.
Le système RE. 216 comporte au maximum six unités 216DB61
et donc 48 circuits de déclenchement.
Les signaux de déclenchement peuvent être traités par d'autres
fonctions de protection.

3.2.5. Grandeurs de mesure


Les grandeurs de mesure analogiques des fonctions de protec-
tion dans le système RE. 216 ne sont pas seulement traitées au
sein du système mais elles peuvent être visualisées également
à l'extérieur:

3-14
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

· Affichages des valeurs mesurées:


A l'aide de la console portative (PC) pour la conduite du
système, on peut afficher les valeurs mesurées par toutes
les fonctions de protection.
Les mesures se réfèrent généralement aux grandeurs pré-
sentes aux secondaires des transformateurs principaux, c.-à-
d. aux entrées dans le système RE. 216.
· Enregistreur d'événements:
La valeur mesurée par une fonction de protection à la libéra-
tion du déclenchement est sauvegardée en tant qu'événe-
ment.

3.3. Domaine de fréquence


Le système RE. 216 est dimensionné pour des fréquences no-
minales fN de 50 Hz ou de 60 Hz; la valeur nominale peut être
sélectionnée. Les algorithmes utilisés dans le système de pro-
tection travaillent en général de façon optimale à la fréquence
nominale. En cas d'écarts par rapport à la fréquence nominale, il
y a des erreurs supplémentaires.
Pour bloquer des fonctions de protection en cas d'écarts de fré-
quence, on peut utiliser la sortie d'une fonction de fréquence.

3-15
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

3.4. Paramètres de réglage du système

3.4.1. Introduction de la configuration


L'introduction de la configuration n'est nécessaire que si on dé-
sire préparer les réglages en différé ou si on a entrepris des
modifications dans le matériel ou le logiciel du système RE. 216.
Lorsqu'on travaille en direct, l'introduction de la configuration est
superflue.
Les paramètres nécessaires à cette introduction apparaissent
dans le sous-menu "Configuration du système" du menu "Modifier
des fonctions matériel". Dans le sous-menu "Configuration du
système" il faut introduire la composition de l'étage avec ses
unités ainsi que la fréquence nominale, la clef logicielle et le
type d'appareil.

3.4.2. Introduction des canaux de transformateurs


Pour les entrées analogiques on dispose des trois sous-menus
suivants:
Type du canal transformateur
Le type du canal analogique est donné par le type du trans-
formateur analogique incorporé dans le système. L'introduction
du type définit s'il s'agit:
· d'un transformateur de courant ou de tension
· d'un groupe monophasé ou triphasé
· d'un transformateur de mesure ou de protection
· d'un circuit en étoile ou en triangle.
Valeur de référence du canal transformateur
On peut introduire la valeur de référence pour chacun des ca-
naux de transformateurs. Ceci permet de s'adapter aux valeurs
des courants et des tensions nominaux et de corriger de faibles
erreurs entre les transformateurs de courant et de tension prin-
cipaux. Il faut remarquer que les tensions (courants) triphasées
prennent la valeur correspondant à celle du canal de la phase R.
Si la tension nominale du transformateur de tension principal
n'est ni de 100 V ni de 200 V par exemple, il faut introduire une
valeur de référence pour une tension nominale de 110 V par
exemple:
110V
Valeur de réf. du canal de tension = = 1100
,
100 V
Commentaire du canal transformateur
On peut introduire un commentaire personnel relatif à chaque
canal. Ce commentaire est alors affiché en même temps que le

3-16
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

type de canal lorsqu’on choisit le paramètre d'entrée de trans-


formateur pour une fonction de protection.
3.4.3. Introduction de l'automaintien
Chaque canal de signalisation ou de déclenchement peut être
mis en automaintien à l'aide du sous-menu "Modifier les canaux
de signalisation ou de déclenchement".
3.4.4. Introduction des paramètres du système
A l'intérieur du menu "FONCTIONS DU SYSTÈME" nous avons
trois sous-menus (voir chapitre 5.5.6).
Modifier les entrées/sorties
Ce sous-menu permet de fixer les sorties pour la signalisation et
les entrées pour les signaux binaires.
· Conf. Param., la confirmation des paramètres peut être mise
hors service avant de sauvegarder des nouvelles valeurs.
Régl. par défaut: confirmation des paramètres en serv.
· TempsParPC, la synchronisation du temps par le PC peut être
mise hors service au lancement du dialogue homme-machine.
Régl. par défaut: synchronisation du temps par le PC en serv.
· DECL. gén., déclenchement général (signalisation).
Signale le déclenchement d’une fonction de protection.
Régl. par défaut: enregistrement de l’événement (ER).
· DEM gén., démarrage général (signalisation).
Signale le démarrage d’une fonction de protection.
Régl. par défaut: enregistrement de l’événement (ER).
· GenTripMem, déclenchement général sauvegardé (signali-
sation).
Similaire au déclenchement général. Cependant, la signali-
sation reste mémorisée jusqu’au rappel des signalisations.
Aucun événement n’est enregistré.
· GenStartMem, démarrage général sauvegardé (signalisation).
Similaire au démarrage général. Cependant, la signalisation
reste mémorisée jusqu’au rappel des signalisations. Aucun
événement n’est enregistré.
· Essai actif (signalisation).
Signale que le système est en essai.
Régl. par défaut: aucune signalisation.
· CHM active (signalisation).
Signale que le dialogue homme-machine est raccordé et en
service.
Régl. par défaut: enregistrement de l’événement (ER).

3-17
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

· Retour 1, rappel 1 (valeur binaire).


Rappel de toutes les signalisations et de tous les déclen-
chements automaintenus.
Régl. par défaut: logique «0» (F).
· Retour 2, rappel 2 (valeur binaire).
Rappel de toutes les signalisations et de tous les déclen-
chements automaintenus.
Régl. par défaut: logique «0» (F).
· Sign. De blo, blocage des signalisations (valeur binaire).
Blocage de toutes les signalisations. Aucun relais de signali-
sation n’est activé, aucun affichage sur les appareils de si-
gnalisation, l’enregistrement des événements reste actif.
Régl. par défaut: logique «0» (F).
· Bloc. DECL 1, blocage des déclenchements 1 (valeur bi-
naire).
Blocage de tous les déclenchements. Aucun relais de dé-
clenchement n’est activé, aucun affichage sur les appareils
de déclenchement, les relais de signalisation et l’enre-
gistrement des événements restent actifs.
Régl. par défaut: logique «0» (F).
· Bloc. DECL 2, blocage des déclenchements 2 (valeur bi-
naire).
Blocage de tous les déclenchements. Aucun relais de dé-
clenchement n’est activé, aucun affichage sur les appareils
de déclenchement, les relais de signalisation et l’enre-
gistrement des événements restent actifs.
Régl. par défaut: logique «0» (F).
· Lib. DECL 1, libération des déclenchements (valeur binaire).
Libération des relais de déclenchement.
Régl. par défaut: logique «1» (V).
· Lib. DECL 2, libération des déclenchements (valeur binaire).
Libération des relais de déclenchement.
Régl. par défaut: logique «1» (V).
· Lib. essai, libération du mode d'essai (valeur binaire).
Permet d’activer le mode d'essai à l’aide du dialogue
homme-machine.
Régl. par défaut: logique «1» (V).
· Régl. à dist, réglage à distance des paramètres (valeur bi-
naire).
Autorise le changement de jeu de paramètres à distance par
l’interface IBB.
Régl. par défaut: logique «0» (F).

3-18
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

· Jeu Par. 2, (valeur binaire).


Entrée binaire pour le passage au jeu de paramètres 2.
Régl. par défaut: logique «0» (F).
· Jeu Par. 3 (valeur binaire).
Entrée binaire pour le passage au jeu de paramètres 3.
Régl. par défaut: logique «0» (F).
· Jeu Par. 4 (valeur binaire).
Entrée binaire pour le passage au jeu de paramètres 4.
Régl. par défaut: logique «0» (F).
· Jeu Par. 1, (signalisation).
Signale que le jeu de paramètres 1 est actif.
Régl. par défaut: enregistrement de l’événement (ER).
· Jeu Par. 2, (signalisation).
Signale que le jeu de paramètres 2 est actif.
Régl. par défaut: enregistrement de l’événement (ER).
· Jeu Par. 3, (signalisation).
Signale que le jeu de paramètres 3 est actif.
Régl. par défaut: enregistrement de l’événement (ER).
· Jeu Par. 4, (signalisation).
Signale que le jeu de paramètres 4 est actif.
Régl. par défaut: enregistrement de l’événement (ER).
· Avertissement BusTer, Alarm BusTer, AB1_BT_Prêt,
AB2_BT_Prêt, AB3_BT_Prêt, AB4_BT_Prêt, BT_LA faux,
BT_LB faux.
Ces signalisations apparaissent lors de l’utilisation du bus de
terrain MVB (voir manuel d’utilisation du système décentrali-
sé d’entrées/sorties RIO580, 1MRB520192-Ufr).
Modifier le nom du système
Le nom de l'appareil est repris à la partie supérieure de la CHM.
Modifier le mot de passe
On peut remplacer l'ancien mot de passe par un nouveau.
3.4.5. Sorties analogiques
Les canaux de sortie analogiques des unités 216AC61 peuvent
être assignés à des fonctions de protection ou à des grandeurs
de mesure du SCS; ils peuvent être mis à l'échelle.
Le courant de sortie (0...20 mA) peut être réglé comme suit:
· Valeurs SCS:
valeurs analogiques qui sont introduites par l'intermédiaire du
canal 4 du IBB. Le domaine de réglage est de ± 320, le do-
maine d'échelle du courant de sortie est de ± 200%.

3-19
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

· Sorties de fonctions de protection:


grandeurs de mesure de fonctions de protection. Le domaine
d'échelle du courant de sortie est de ± 400%.
No. du canal:
définit à quel canal de sortie analogique de l'unité 216AC61
est assignée une grandeur de mesure. En présence de plu-
sieurs unités 216AC61 dans le système les canaux sont défi-
nis selon les numéros d'unité et de canal (par exemple 2001).
Minimum
détermine le facteur d'échelle pour la sortie du courant mini-
mal (0 mA).
Maximum
détermine le facteur d'échelle pour la sortie du courant
maximal (20 mA).
Exemples de facteur d'échelle:
Affichage de la valeur mesurée par une fonction de courant avec
IN = 1 A.
· Facteur d'échelle:
minimum = 0%, maximum = 200%, le domaine de 0...2 A
correspond à une sortie de 0...20 mA.
Affichage d'une mesure de puissance de -50%...+150% PN.
· Facteur d'échelle:
minimum = -50%, maximum = 150%
PN = -50% correspond à 0 mA,
PN = 0% correspond à 5 mA,
PN = +150% correspond à 20 mA.
Lors de l'affichage de grandeurs de mesure avec SCS une va-
leur de 160 correspond à 100% du courant de sortie. Le do-
maine est limité à ±320, ce qui signifie que le domaine du fac-
teur d'échelle dans SCS est limité pratiquement à ±200%.

3-20
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

ÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛ
ÛABB Suisse SAÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛModŠleÛÛÛÛÛÛÛÛÛREG 216 protection alternateurÛ
ÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛ
ÛÚModifier les r‚glages fonct. ÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄ¿Û
Û³ ³Û
Û³ AC61_Sor. * * ³Û
Û³ ³Û
Û³ Canal 2001 f 2 IN Ent. mes. ³Û
Û³ Val. min. 000.00 % d. Val. nom. ³Û
Û³ Val. max. 200.00 % d. Val. nom. ³Û
Û³ Canal 2002 ÉÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍ» ³Û
Û³ Val. min. 000.00 ºVal. min. ºt ³Û
Û³ Val. max. 100.00 º ºt ³Û
Û³ Canal 2003 º NOUVELLE VALEUR º ³Û
Û³ Val. min. 000.00 º ºt ³Û
Û³ Val. max. 100.00 º MAX 320.00 ºt ³Û
Û³ Canal 2004 º MIN -320.00 º ³Û
Û³ Val. min. 000.00 ÈÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍÍͼt ³Û
Û³ Val. max. 100.00 % d. Val. nom. ³Û
Û³ Canal 2005 Ent. mes. ³Û
Û³continuer... ³Û
ÛÀÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÄÙÛ
ÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛ
ÛEn direct 9600 b/s SCS:SPAÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛV6.2b - V6.2bÛ
ÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛÛ

Figure 3.4.5.1 Modifier les sorties analogiques.

3.4.6. Canaux binaires

Dans le menu 'Modifier les canaux binaires' on peut procéder


aux réglages suivants:

Modifier les masques d'événements/libération


· La libération d'un événements ENCL/DECL peut être définie
pour chaque entrée binaire du système.
· Bloc./Libération du 216DB61 peut être activé ou désactivé.
· Les durées de filtrage du 216EB61 peuvent être affichées.

Modifier les commentaires


Pour chaque entrée binaires il est possible d'introduire un com-
mentaire de 25 caractères au maximum.

Modifier des signalisations doubles


Il est possible de définir deux entrées binaires successives
comme 'Signal double'.
Dans le SCS un signal double est représenté comme suit:
E1 1-0
E2 0-1
E3 0-0
E4 1-1
Dans la CHM (liste des événements) les signaux doubles sont
représentés par 1-0, 0-1, 1-1, 0-0 (au lieu de VIENT, PART).

3-21
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5. Fonctions de protection


Dans les paragraphes qui suivent nous avons rassemblé les
données techniques relatives aux différentes fonctions de pro-
tection.

3.5.1. Protection différentielle pour alternateur (Diff.-altern)

A. Utilisation
Protection différentielle pour alternateur.

B. Caractéristiques
· Caractéristique de déclenchement non linéaire dépendante
du courant (voir Figure 3.5.1.1)
· Stabilité élevée en cas de défaut extérieur avec saturation
des transformateurs de courant
· Temps de déclenchements courts
· Mesure triphasée
· Optimisation de la protection différentielle pour alternateur:
· Pas de stabilisation à l'enclenchement
· Pas d'adaptation au mode de couplage
· Protection pour objets à deux extrémités
· Filtrage des composantes apériodiques
· iltrage des harmoniques.

C. Entrées et sorties

I. Entrées de transformateur
· courants (deux fois trois entrées)

II. Entrées binaires


· verrouillage

III. Sorties binaires


· déclenchement
· déclenchement phase R
· déclenchement phase S
· déclenchement phase T

3.5.1-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

IV. Grandeurs de mesure


· courant différentiel phase R
· courant différentiel phase S
· courant différentiel phase T.

3.5.1-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

D. Documentation des paramètres de réglage -Diff.-altern


Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut
No du CPU CPU1 (Sélection)
Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Valeur de g IN 0.10 0.10 0.50 0.05
Valeur de v 0.25 0.25 0.50 0.25
Canal cour. Ent. transf. 00000
Verrouillage Val. bin. F
DECL Signal. ER
DECL-R Signal.
DECL-S Signal.
DECL-T Signal.

Signification des paramètres:


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est
exécutée.
Jeu Par. 4..1
détermine avec quel jeu de paramètres la fonction
correspondante est active (voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).

3.5.1-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
Valeur de g
définit le réglage de base g de la caractéristique de
déclenchement.
Valeur de v
définit le taux de maintien v de la caractéristique de
déclenchement.
Canal cour.
définit les canaux d'entrée de courant.
Il faut indiquer le premier canal (phase R) des deux groupes
triphasés qui doivent avoir les mêmes valeurs de référence
et appartenir au même groupe de scrutation (c.-à-d. le canal 1
ou le canal 7).
Verrouillage
adresse binaire comme entrée de blocage.
(F®FAUX, V®VRAI, entrée binaire ou sortie d'une fonction
de protection).
DECL
sortie pour la signalisation du déclenchement.
(adresse du signal)
ER signifie enregistrement des événements.
DECL-R
correspond à DECL, mais seulement pour le déclenchement
engendré par la mesure dans la phase R.
DECL-S
correspond à DECL, mais seulement pour le déclenchement
engendré par la mesure dans la phase S.
DECL-T
correspond à DECL, mais seulement pour le déclenchement
engendré par la mesure dans la phase T.
Remarque:
La fonction de protection différentielle ne possède pas de signal de
mise en route. A chaque déclenchement le signal ‘Décl.‘ et le signal
‘Dém. gén.‘ sont libérés, pour autant que l'ordre de déclenchement
ait été paramétrisé pour l'enregistreur d'événements (ER).

3.5.1-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Figure 3.5.1.1 Caractéristique de déclenchement: Diff.-altern.

3.5.1-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

E. Recommandation de réglage
Réglage de base Valeur de g
Taux de maintien Valeur de v

La protection différentielle pour alternateur est installée afin de


détecter les courts-circuits dans la zone du stator. Cette protec-
tion est sensible, rapide et sélective.
Réglage de base g
Le réglage de base "g" définit le seuil de mise au travail de la
protection différentielle en présence d'un défaut à l'intérieur de la
zone protégée. Dans la caractéristique de déclenchement, ceci
correspond au domaine avec le faible courant de maintien IH.
La valeur de "g" doit être aussi basse que possible afin de pouvoir
détecter la plupart des courts-circuits, même dans les conditions les
plus défavorables, en présence d'une excitation faible par exemple.
Les courts-circuits le long de l'enroulement n'engendrent pas de
courant différentiel et ne sont donc pas détectés.
Un réglage de "g" trop bas peut par contre provoquer un
déclenchement intempestif car il peut exister un faible courant
différentiel même en l'absence de défaut. Ce courant différentiel
est dû aux erreurs différentielles dans les transformateurs de
courant à la suite de dissymétries ou de charges non identiques.
En tenant compte de l'existence de ce faible courant différentiel,
la valeur choisie pour "g" est en général égale à 0,1 IN. On
choisira des valeurs de "g" supérieures lorsque les trans-
formateurs de courant principaux sont de classes différentes ou
sont fortement chargés.
Le courant primaire pour lequel la protection se met au travail
dépend du réglage de la protection ainsi que du rapport de
transformation des transformateurs de courant. S'il n'y a aucune
adaptation à l'aide des valeurs de référence des canaux A/N, le
calcul est effectué de la façon suivante:
Réglage du relais g = 0,1 IN
(IN étant le courant nominal de la protection)
Courant nominal de l'alternateur IGN = 4000 A
Courant nominal des transformateurs
de courant IN1 = 5000 A
Calcul du seuil de mise au travail côté primaire
(ramené au courant nominal de l'alternateur):
g IN1 5000
i= x = 0,1 = 0,125
IN IGN 4000

3.5.1-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Taux de maintien v
Le taux de maintien "v" assure la stabilité de la protection différen-
tielle en présence d'un défaut extérieur à la zone protégée. Dans
la caractéristique de déclenchement, ceci correspond au domaine
des courants de maintien élevés, à partir de 1,5 IN.
Le taux "v" définit le courant différentiel ID avec un courant de
maintien IH dans la zone à faible pente de la caractéristique de
déclenchement. Dans la protection différentielle pour alternateur,
la valeur de "b" est fixe et égale à 1,5 (à des fins de comparaison,
consulter les figures 3.5.2.2 et 3.5.2.3 concernant la protection
différentielle pour transformateur).
La valeur de "v" doit être faible pour que la protection reste
sensible même en présence de charges. Mais, en présence d'un
défaut à l'extérieur de la zone protégée, il ne peut y avoir de
déclenchement intempestif. Habituellement, "v" est égal à 0,25.
Le seuil de réglage élevé, v = 0,5, est utilisé si le comportement
dynamique des transformateurs de courant engendre un courant
différentiel plus élevé en présence d'un défaut externe. Ceci
peut être dû à des charges dissymétriques ou à l'installation de
transformateurs de courant principaux trop faibles.

Valeurs indicatives:
Valeur de g 0,1 IN
Valeur de v 0,25

3.5.1-7
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.2. Protection différentielle pour transformateur (Diff.-transf)

A. Utilisation
Protection différentielle pour transformateur à deux et à trois en-
roulements ainsi que pour des blocs alternateur-transformateur.

B. Caractéristiques
· Caractéristique de déclenchement non linéaire, dépendante
du courant (voir Figure 3.5.2.1)
· Stabilité élevée en cas de défaut extérieur avec saturation
des transformateurs de courant
· Temps de déclenchements courts
· Mesure triphasée
· Stabilisation à l'enclenchement:
· Evaluation du rapport deuxième harmonique/onde
fondamentale
· Prise en compte du courant de phase le plus élevé
· Détection du transformateur qui est enclenché à l'aide du
courant de charge
· Adaptation au mode de couplage
· Adaptation en amplitude (rapport de transformation des
transformateurs de courant)
· Principe de mesure pour transformateur de puissance à trois
enroulements:
· comparaison du plus grand des courants avec la somme
des courants des autres côtés (séparément phase par
phase)
· Filtrage des composantes apériodiques
· Filtrage des harmoniques.

C. Entrées et sorties

I. Entrées de transformateur:
· courants (deux resp. trois fois trois entrées)

II. Entrées binaires


· verrouillage

III. Sorties binaires


· déclenchement
· déclenchement phase R
· déclenchement phase S
· déclenchement phase T

3.5.2-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

IV. Grandeurs de mesure


· courant sommateur phase R
· courant sommateur phase S
· courant sommateur phase T
· courant de maintien phase R
· courant de maintien phase S
· courant de maintien phase T.

3.5.2-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

D. Documentation des paramètres de réglage -Diff.-transf


Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut

No du CPU CPU1 (Sélection)


Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
g IN 0.20 0.10 0.50 0.10
v 0.50 0.25 0.50 0.25
b 1.50 1.25 5.0 0.25
g-haut IN 2.00 0.50 2.50 0.25
I-inst IN 10 5 15 1
Emp. inrush % 10 6 20 1
Durée inrush s 5 0 90 1
a1 1.00 0.05 2.20 0.01
s1 Y (Sélection)
Can. cour. 1 Ent. transf. 00000
a2 1.00 0.05 2.20 0.01
s2 y0 (Sélection)
Can. cour. 2 Ent. transf. 00000
a3 1.00 0.05 2.20 0.01
s3 y0 (Sélection)
Cn. a cour. 3 Ent. transf. 00000
Verrouillage Val. bin. F
Ent. inrush Val. bin. F
Ent. g-haut Val. bin. F
DECL Sign. ER
DECL-R Signal.
DECL-S Signal.
DECL-T Signal.
Inrush Signal.
Stabilité Signal.

3.5.2-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Signification des paramètres:


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est
exécutée.
Jeu Par. 4..1
détermine avec quel jeu de paramètres la fonction
correspondante est active (voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
g
définit le réglage de base g de la caractéristique de
déclenchement.
v
définit le taux de maintien v de la caractéristique de
déclenchement.
b
définit la valeur b de la caractéristique de déclenchement.
Le réglage doit être d'environ 1,5 fois le courant de service.
g-haut
réglage de base plus élevé qui remplace le réglage de base
normal et qui est rendu opérant en activant l'entrée binaire
"Ent. g-haut".
Ainsi, un surfonctionnement, dû à la présence d'un courant
magnétisant momentanément trop élevé, peut être évité.
I-inst
courant différentiel à partir duquel le déclenchement est
libéré, indépendamment du critère de détection de
l'enclenchement.
Ceci permet de raccourcir les temps de déclenchement dans
le cas de défauts internes en présence de courants élevés.

3.5.2-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Emp. inrush
rapport entre le deuxième harmonique et l'onde
fondamentale du courant à partir duquel une manoeuvre
d'enclenchement est détectée.
Durée inrush
durée pendant laquelle la détection de l'enclenchement
demeure active après l'enclenchement ou après un défaut
externe.
a1
facteur d'adaptation en amplitude pour le côté 1.
s1
couplage du côté 1 (côté primaire).
Possibilités de réglage:
· Y: enroulements en étoile
· D: enroulements en triangle.
Can. cour. 1
définit les canaux d'entrée (canaux de courant) de l'unité
d'entrées de transformateur pour le côté 1. Il faut indiquer le
premier canal (phase R) du groupe triphasé.
a2
facteur d'adaptation en amplitude pour le côté 2.
s2
couplage du côté 2.
Possibilités de réglage: toutes les combinaisons usuelles avec:
· détermination du mode de couplage
(y = étoile, d = triangle, z = zig-zag)
· déphasage de la tension par rapport à la tension primaire
(par multiple de 30°).
Can. cour. 2
définit les canaux d'entrée (canaux de courant) de l'unité
d'entrées de transformateur pour le côté 2. Il faut indiquer le
premier canal (phase R) du groupe triphasé.
a3
facteur d'adaptation en amplitude pour le côté 3.
s3
couplage du côté 3.
Possibilités de réglage: tous les combinaisons usuelles avec:
· détermination du mode de couplage
(y = étoile; d = triangle; z = zig-zag)
· déphasage de la tension par rapport à la tension primaire
(par multiple de 30°).

3.5.2-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Can. cour. 3
définit les canaux d'entrée (canaux de courant) de l'unité
d'entrées de transformateur pour le côté 3. Il faut indiquer le
premier canal (phase R) du groupe triphasé.
Si aucune entrée n'est sélectionnée, on considère qu'il s'agit
de protéger un transformateur à deux enroulements.
Verrouillage
adresse binaire comme entrée de blocage.
(F®FAUX, V®VRAI, entrée binaire ou sortie d'une fonction
de protection).
Ent. inrush
entrée binaire indiquant s'il faut implémenter la détection de
l'enclenchement bien que le transformateur soit considéré
comme enclenché.
Ceci permet, par exemple, de détecter le courant engendré
par l'enclenchement d'un transformateur en parallèle.
(F®FAUX, V®VRAI, entrée binaire ou sortie d'une fonction
de protection).
L'entrée doit rester active pendant toute la durée du courant
d'enclenchement (courant d'inrush).
Ent. g-haut
définit s'il y a lieu d'utiliser le réglage de base g normal ou le
réglage de base g-haut. (F®FAUX, V®VRAI, entrée binaire
ou sortie d'une fonction de protection).
DECL
sortie pour la signalisation du déclenchement
(adresse du signal).
ER signifie enregistrement des événements.
DECL-R
correspond à DECL, mais seulement pour le déclenchement
engendré par la mesure dans la phase R.
DECL-S
correspond à DECL, mais seulement pour le déclenchement
engendré par la mesure dans la phase S.
DECL-T
correspond à DECL, mais seulement pour le déclenchement
engendré par la mesure dans la phase T.
Inrush
sortie pour la signalisation d'un courant à l'enclenchement
(courant "inrush")
(adresse du signal).

3.5.2-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Stabilité
sortie pour la signalisation de IH > en cas de défaut externe
(adresse du signal).
Remarque:
La fonction de protection différentielle ne possède pas de signal de
mise en route. A chaque déclenchement le signal ‘Décl.‘ et le signal
‘Dém. gén.‘ sont libérés, pour autant que l'ordre de déclenchement
ait été paramétrisé pour l'enregistreur d'événements (ER).

ID
IN

3
déclenchement pour
I'1
<b
déclen- IN
2 chement ou pour
I'2
<b
IN
1

v pas de déclenchement
g
1 b 2 3 IH
IN

objet I2
I1 à protéger
I3 HEST 965 007 FL

ID = I1 + I2 + I3 courant
différentiel

ìï I' ×I' × cos a pour cos a ³ 0ü courant


IH = í 1 2 ý
pour cos a < 0þ de maintien
îï0

avec I'1 = le plus grand des courants I1 , I2 , I3


I'2 = ID - I'1

(
a = Ð I'1; - I' 2 )
Figure 3.5.2.1 Caractéristique de déclenchement: Diff.-transf.

3.5.2-7
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

E. Recommandations de réglage
Réglage de base g
Taux de maintien v
Point de commutation
de la caractéristique de déclenchement b
Réglage de base plus élevé g-haut
Mise au travail par courant différentiel (sans
influence de la détection de l'enclenchement) I-inst
Rapport de mise au travail de la détection
de l'enclenchement Emp. inrush
Durée de la détection "inrush" Durée inrush
Facteurs d'adaptation en amplitude a1 a2 a3
Mode de couplage du côté 1 s1
Mode de couplage des côtés 2 et 3 s2 s3

La protection différentielle de transformateur est une protection


contre les courts-circuits. De plus, des défauts à la terre ainsi
que des défauts entre spires peuvent éventuellement être
détectés. La protection différentielle est sensible, rapide et
sélective.
Réglage de base g
Le réglage de base "g" définit le seuil de mise au travail de la
protection différentielle en présence d'un défaut à l'intérieur de la
zone protégée.
La valeur de "g" doit être suffisamment basse afin de pouvoir
détecter non seulement les courts-circuits mais aussi, dans la
mesure du possible, les défauts à la terre et les défauts entre
spires.
D'autre part, on ne peut sélectionner une valeur de "g" trop
basse à cause du risque de déclenchements intempestifs en
service normal vu
· l'erreur des transformateurs de courant
· l'amplitude du courant à vide sous la tension de service
maximale possible
· l'influence due aux prises.
Le courant à vide d'un transformateur moderne est très faible,
en général entre 0,3 et 0,5% à la tension nominale. Si la tension
de service est momentanément élevée, à la suite d'un délestage
par exemple, le courant à vide peut s'élever à 10%, voire même
davantage.
La variation du rapport de transformation des tensions en
fonction de la position des prises se situe généralement dans un
domaine de +/-5 ou +/-10%, bien qu'il arrive de constater des

3.5.2-8
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

valeurs qui atteignent 20% voire davantage. Cette influence


concerne aussi bien des transformateurs munis de régulateur de
prises en charge que des transformateurs équipés d'un réglage
manuel.
Les trois facteurs mentionnées plus haut engendrent un courant
différentiel qui circule aussi pendant le service normal, c.-à-d. en
l'absence de court-circuit. La valeur de "g" doit être supérieure
au niveau de ce courant différentiel. La valeur usuelle est de
g = 0,3 IN (30% IN).
Taux de maintien v
La valeur de "v" assure la stabilité de la protection différentielle
en présence d'un court-circuit ou d'un défaut à la terre extérieur
à la zone protégée, c.-à-d. lorsque des courants élevés
traversent le transformateur.
Le taux "v" définit le rapport entre le courant différentiel et le
courant de maintien. Sa valeur doit être telle que, pendant un
service avec courant de charge, les incidents qui n'engendrent
que de faibles courants différentiels soient détectés également.
Mais en même temps, aucun déclenchement intempestif ne
peut survenir en présence d'un défaut extérieur à la zone
protégée. En général, v est réglé à 0,5.
Courant de maintien b
Le courant de maintien "b" définit le point de commutation de la
caractéristique de fonctionnement.
La partie raide de la caractéristique de fonctionnement permet
que la protection reste stable même en présence d'un défaut
externe avec saturation des transformateurs de courant.
La caractéristique comporte deux points de commutation, avec
deux changements de pente, ce qui permet une meilleure
adaptation aux exigences d'exploitation.
Nous conseillons un réglage de "b" à 1,5. Ainsi, nous obtenons
une grande stabilité en présence de courants extrêmes sans
diminuer de façon indésirable la sensibilité dans le domaine des
courants de service.
Facteurs a2 et a3
Pour les facteurs a2 et a3, la plage de réglage complète n'est
applicable que pour autant que la valeur de référence des
canaux transformateurs soit réglée à 1,000. Avec d'autres
réglages, la valeur maximale admise est réduite dans le rapport
des valeurs de référence (côté 2/côté 1 du transformateur, resp.
côté 3 /côté 1 du transformateur).

3.5.2-9
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Caractéristique de déclenchement
Avec les transformateurs de puissance à trois enroulements, le
courant de maintien n'est pas élaboré à partir de trois mais bien
à partir de deux enroulements. Afin d'obtenir un courant de
maintien efficace en présence d'un défaut extérieur, on prend ici
en considération les deux enroulements qui fournissent les
courants les plus élevés.
Le courant de maintien est donc défini par l'une des équations
suivantes:
IH = I1 x I2 x cos a avec -90° < a < 90°

ou s'il est nul


IH = 0 avec 90° < a < 270°
L'angle a = Ð (I1 , - I2 )

On suppose que le diagramme vectoriel des courants, tant au


primaire qu'au secondaire, ainsi que le courant différentiel
mesuré sur un transformateur de puissance en charge se
présentent comme suit:

I2 I1

a
I2

I HEST 905 003 C

Nous avons donc le diagramme vectoriel suivant en présence


d'un défaut extérieur:

I2 I1
a = 0°
I I2
HEST 905 003 C

3.5.2-10
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

et en présence d'un défaut intérieur:

I2 a I1 I2
a = 180°
HEST 905003 C

Conformément à l'équation du courant de maintien, IH vaut donc,


pour un défaut extérieur (a = 0): IH = I1 ´ I2
pour un défaut intérieur lorsque
a) le défaut est alimenté d'un seul côté (I2 = 0): IH = 0
b) le défaut est alimenté aux deux extrémités (a= 180°): IH = 0

Des défauts extérieurs avec courants traversants élevés peu-


vent engendrer éventuellement une saturation des transforma-
teurs de courant. C'est pourquoi, dès que IH/IN > b, il y a
commutation sur la caractéristique à pente infinie.
Lors du contrôle de la caractéristique de déclenchement, il faut
se rappeler qu'il n'y a commutation sur la pente infinie que si à la
fois IH, I1 et I2 sont supérieurs à b.
ID
IN

0.75

0.5

0.25
g b

IH
0 0.5 1 1.5 IN
HEST 905 003 C

Figure 3.5.2.2 Caractéristique de déclenchement de la protec-


tion différentielle pour transformateur en
présence de courants traversants élevés.

Avec cette caractéristique, il serait néanmoins difficile de détecter


des défauts intérieurs en présence de courants traversants
faibles, courants de service par exemple. C'est pourquoi, si un
des courants d'enroulement est inférieur à la valeur réglée "b",
I1 I
ou 2 < b,
IN IN

3.5.2-11
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

il y a commutation sur la caractéristique avec la pente selon "v".


ID
IN

0.75

0.5

0.25
g b

IH
0 1 2 IN
HEST 905 003 C

Figure 3.5.2.3 Caractéristique de déclenchement en présence


de courants traversants faibles.

Cette caractéristique rend la protection très sensible en présence


de défauts intérieurs.

Exemple:
Défaut intérieur avec courant de charge (courant traversant)
nominal.
I1 I2
=4 =1 a =0
IN IN

-I 2
I1

I I2 HEST 905 003 C

I D = I1 + I2 = 4 IN - IN = 3 IN
IH = I1 x I2 x cos a = 4 IN x 1 IN x 1 = 2 IN

Malgré la valeur élevée de "v", le défaut intérieur sera détecté,


même en présence de courants traversants.

3.5.2-12
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Réglage de base plus élevé g-haut


Le réglage de base "g-haut" aide à empêcher des déclenche-
ments intempestifs pendant des conditions de service particu-
lières. Ce réglage est rendu opérant par un signal en prove-
nance de l'extérieur.
En service normal sans défaut, il existe quelques cas qui
entraînent l'apparition d'un courant différentiel plus élevé:
· courant à vide plus élevé en présence d'une tension plus
élevée (lors de manoeuvres, après délestage, à la suite d'un
défaut dans le régulateur de l'alternateur)
· modification importante du rapport de transformation
(commutation sur les prises extrêmes).
Lorsque ces situations anormales sont détectées par un relais
de tension ou par un relais de saturation, on peut envoyer un
signal approprié à la protection différentielle afin de provoquer la
commutation de la valeur "g" à "g-haut". Nous recommandons
une valeur de "g-haut" égale à 0,75 IN.
Le rapport de retour après déclenchement demeure cependant
égal à 0,8 g.
Courant différentiel I-inst
Le courant différentiel I-inst permet un déclenchement rapide en
présence de défauts intérieurs (verrouillage de la détection du
courant à l'enclenchement).
Choisir le seuil de ce courant différentiel au-dessus du courant
maximum possible à l'enclenchement.
Avec des transformateurs de petite ou de moyenne puissance,
la valeur moyenne de I-inst est de 12 IN.
Rapport de mise au travail de la détection de
l'enclenchement "inrush"
Grâce à ce rapport, nous spécifions la sensibilité de la fonction
qui sert à détecter les manoeuvres d'enclenchement.
En général, le rapport entre le deuxième harmonique et l'onde
fondamentale est supérieur à 15%. Pour détecter valablement
les manoeuvres d'enclenchement nous proposons un réglage à
10%.
Durée de la détection de l'enclenchement ("inrush")
La durée de la détection de l'enclenchement dépend du temps
pendant lequel un déclenchement intempestif risque de se
produire à cause d'un courant à l'enclenchement ne circulant
que dans un seul enroulement. La valeur moyenne est de 5 s.

3.5.2-13
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Facteurs d'adaptation en amplitude a1, a2, a3


Les facteurs a1, a2, a3 permettent de tenir compte des
différences entre les courants nominaux de l'objet à protéger et
les courants nominaux des transformateurs de courant principaux.
Le facteur a est défini comme étant le rapport entre le courant
nominal du transformateur et le courant de référence.
Avec un transformateur de puissance à deux enroulements, les
deux enroulements ont la même puissance et le courant nominal
du transformateur de puissance est pris comme courant de
référence. Avec des facteurs a calculés et réglés correctement,
toutes les valeurs de g, de v, de b, de g-haut et de I-inst se
réfèrent au courant nominal du transformateur et non au courant
nominal primaire des transformateurs de courant.

250/5 A

1
110 kV 131 A
25 MVA
20 kV 722 A
2

1000/5 A
HEST 905 004 FL

ICT1 250
IB1 = ITN1 = 131 A a1 = = = 1, 91
ITN1 131
ICT2 1000
IB2 = ITN2 = 722 A a1 = = = 1, 38
ITN2 722
On choisira donc un courant de référence différent du courant
nominal du transformateur de puissance que si les domaines de
réglage des facteurs a1 et a2 l'exigent.
On peut également tenir compte des différences entre les
courants nominaux du transformateur de puissance à deux
enroulements et des transformateurs de courant principaux à
l'aide des valeurs de référence des canaux A/N. Alors, les
facteurs a1 et a2 seraient égaux à 1, si les puissances des deux
enroulements étaient égales. Pour l'exemple présenté plus haut,
les valeurs de référence seraient les suivantes:

3.5.2-14
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

ITN1 131 ITN2 722


= = 0, 524 = = 0, 722
ICT1 250 ICT 2 1000

Avec les facteurs a, les courants ne seront adaptés qu'à la


fonction de protection différentielle.
Au contraire, lorsqu'on modifie les valeurs de référence des
canaux A/N, les courants seront adaptés à l'ensemble du
système de protection (pour toutes les fonctions ainsi que pour
les grandeurs de mesure).
Un transformateur à trois enroulements possède généralement
des enroulements de puissances différentes. Alors, il faut choisir
une puissance de référence qui soit acceptable pour les trois
enroulements. Toutes les valeurs de réglage de la protection se
réfèrent ensuite aux courants de référence déduits de cette
puissance de référence.

250/5 A
25 MVA 110 kV 131 A

1 500/5 A
3
2

5 MVA 6,3 kV 458 A


600/5 A
20 MVA 20 kV 577 A HEST 905 004 FL

La puissance de référence SB est de 25 MVA. Les courants de


référence IB et les facteurs a sont alors les suivants:

SB 25 ICT1 250
IB1 = = 131 A a1 = = = 1, 91
3 x UTN1 3 x 110 IB1 131

SB 25 ICT 2 600
IB2 = = 722 A a2 = = = 0, 83
3 x UTN2 3 x 20 IB2 722

SB 25 ICT 3 500
IB3 = = 2291 A a3 = = = 0, 22
3 x UTN3 3 x 6, 3 IB3 2291

3.5.2-15
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

La formule avec la puissance de référence SB fournit les mêmes


résultats:

UTN1 x ICT1 x 3 110 x 250 x 3


a1 = = = 1, 905
SB 25000

UTN2 x ICT 2 x 3 20 x 600 x 3


a2 = = = 0, 83
SB 25000

UTN3 x ICT 3 x 3 6, 3 x 500 x 3


a3 = = = 0, 218
SB 25000

Avec les transformateurs à trois enroulements il est possible de


tenir compte autrement des différentes puissances d'enroule-
ment:
· en modifiant les valeurs de référence des canaux A/N afin
d'adapter la protection aux différences entre les courants
nominaux des transformateurs de courant principaux et les
courants nominaux du transformateur de puissance
· en ajustant les facteurs a1, a2, a3 de façon à s'adapter aux
différentes puissances des enroulements.
Avec les facteurs a, on adapte les entrées à la protection
différentielle.
Au contraire, en modifiant les valeurs de référence des canaux
A/N, on adapte les entrées à l'ensemble du système de
protection (pour toutes les fonctions ainsi que pour les
grandeurs de mesure).
L'exemple suivant en est une illustration.
Valeurs de référence:
ITN1 131
Enroul. 1 Val. de référence = = = 0, 524
ICT1 250

ITN2 577
Enroul. 2 Val. de référence = = = 0, 962
ICT 2 600

ITN3 458
Enroul. 3 Val. de référence = = = 0, 916
ICT 3 500

3.5.2-16
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Facteurs a1, a2, a3:


ITN1 131
a1 = = =1
IB1 131
ITN2 577
a2 = = = 0, 799
IB2 722
ITN3 458
a3 = = = 0, 200
IB3 2291

Transformateur principal dans la branche du transformateur


des services auxiliaires
Selon la solution adoptée pour les transformateurs de courant
principaux dans la branche des services auxiliaires, la protection
différentielle sur l'ensemble du bloc transformateur-alternateur
peut être réalisée d'après les modèles suivants (Figure 3.5.2.4):
Variante no 1: pas de transformateurs de courant principaux
dans la branche des services auxiliaires.
Cette variante est surtout utilisée dans les centrales hydrau-
liques où les services auxiliaires sont relativement peu impor-
tants. Le désavantage est que, dans les services auxiliaires, la
zone protégée par la protection différentielle n'est pas limitée. Il
y a donc risque de déclenchement intempestif en présence d'un
court-circuit dans le réseau des services auxiliaires. Ce risque
peut être écarté en réglant g de manière judicieuse.

i F2

Transfo. TSA S TSAN


services aux.

iF

Alternateur S GN
G

iF

HEST 905 009 FL

3.5.2-17
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Lors d'un court-circuit dans le réseau des services auxiliaires, un


courant iK circule en direction du point neutre de l'alternateur:
SEBN
iK = iK 2
SGN

SEBN
Exemple: iK 2 = 10; = 0, 03
SGN
iK = 10 x 0,03 = 0,3
Par conséquent, en réglant "g" au-dessus de 0,3 on évitera tout
déclenchement intempestif.
Variante no 2: transformateurs de courant principaux installés
du côté de l'alternateur dans la branche des services auxiliaires
(Figure 3.5.2.4).
Ces transformateurs possèdent généralement le même rapport
de transformation que les transformateurs installés près de
l'alternateur, bien que le courant nominal des services auxiliaires
soit nettement plus faible. En choisissant le même rapport de
transformation, on obtient un comportement dynamique et
thermique des transformateurs principaux qui tient compte de la
valeur élevée des courants de court-circuit.
La valeur de référence des canaux comportant ces trans-
formateurs de courant est fixée en fonction du courant nominal
de l'alternateur et non en fonction du courant nominal du trans-
formateur des services auxiliaires.
Variante no 3: transformateurs de courant principaux installés
du côté du réseau dans la branche des services auxiliaires
(Figure 3.5.2.4).
Dans cette variante, les transformateurs de courant principaux
sont spécifiés en fonction du courant nominal du transformateur
des services auxiliaires.
Avantages:
· zone de protection bien définie
· exigences imposées aux transformateurs de courant
principaux restreintes; donc, coûts moindres.
Désavantages:
· des transformateurs de mesure intermédiaires sont
quelquefois nécessaires
· la sensibilité de la protection est réduite en cas d'un court-
circuit sur le transformateur des services auxiliaires côté
services auxiliaires.

3.5.2-18
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

800/5 A

3000/5 A

300 MVA
TB 220/18 kV
30 MVA
0.8/10 kA 10/1 A
TSA 18/6 kV
1/3 kA

10000/5 A

I>

300 MVA
G 18 kV
10 kA

10000/5 A

HEST 905 054 FL

Figure 3.5.2.4 Protection différentielle sur l'ensemble du bloc


transformateur-alternateur.

3.5.2-19
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Couplages du transformateur triphasé s1, s2, s3


Le facteur s1 définit le couplage du côté 1. Les facteurs s2 et s3
définissent le mode de couplage des côtés 2 et 3, c.-à-d. qu'ils
définissent le couplage des enroulements par rapport à l'angle
de référence choisi du côté 1.
Avec un transformateur de puissance commun à deux alter-
nateurs, nous pouvons donc avoir l'exemple d'implantation
suivant:

d11 d11
2 3

HEST 905 004 FL

facteurs correspondants:
s1 = Y
s2 = d11
s3 = d11
Les facteurs s2 et s3 sont déterminés d'après le déphasage par
rapport à l'enroulement haute tension, c.-à-d. par rapport au côté 1.

3.5.2-20
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Adaptation du mode de couplage


Nous utilisons les courants entre phases afin de pouvoir
comparer les courants primaires et secondaires sans être
influencé par le mode de couplage du transformateur. La
répartition interne des courants tient cependant compte du
déphasage du couplage. Les vecteurs de courant en fonction
des différents modes de couplage sont repris dans les figures
qui suivent.
Par exemple, avec un transformateur de puissance de type Yd5,
nous avons:

I
1R · le primaire en étoile
R I 2R
I
1S
I 2S
R · le secondaire en triangle
S
I 1T S · angle entre les deux courants
T I 2T
T circulant dans les conducteurs
I
1R d'une même phase: 5 x 30° = 150°

150 I1r (adapté) = 1 / 3 (-I1R + I1S)

I I2r (adapté) = I2R


2R HEST 905 005 FL

Yy0 Yy6
1 2 I I 2R 1 2 I
1R 1R
R
R R R
S
S S S
T
T T T

I
2R

Yd1 Yd5
1 2 I 1 2 I
1R I 1R
2R
R R R
R
S S S
S
T T T
T

I
2R

Yd7 Yd11
1 2 I 1 2 I
1R I 1R
R 2R
R R R
S
S S S
T
T T T

I
2R HEST 905 006 FL

3.5.2-21
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Yz1 Yz5
1 2 I1R 1 2 I
I 1R
2R
R
R R R
S
S S S
T
T T T

I 2R

Yz7 Yz11
1 2 I 1 2
1R
R I
I 1R
R R R 2R
S
S S S
T
T T T

I
2R

1R
Dy1 Dy5
I 1 2
1 2 1R I
2R R
R R R
S
S S S
T
T T T
I 2R

Dy7 Dy11
1 2 I 1
1R 2
R I1R
I
R R 2R
S R
S S
T S
T T T

I
2R

Dd0 Dd6
1 2 I I 1 2 I
1R 2R 1R
R
R R R
S
S S S
T
T T T

I
2R

HEST 905 007 FL

3.5.2-22
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Dz0 Dz2
1 2 I 1R I 2R 1 2 I
1R
R R R I
R 2R
S S S
S
T T T
T

Dz4 Dz6
1 2 I 1 2 I
1R 1R
R
R R
S R
S S
T S
T T
T
I 2R

I
2R

Dz8 Dz10
1 2 I 1 2 I
1R 1R
R R R I 2R
R
S S S
S
T T T
T
I 2R

HEST 905 008 FL

Liste de toutes les matrices d'adaptation: vecteur pour la phase


R (permutation
cyclique pour les
phases S et T)

3.5.2-23
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Matrice d'adaptation Facteur d'amplitude


(Phase R)
A = ( 1 0 0) 1
B = (-1 0 0) 1
C = ( 1 -1 0) 1 / 3
D = (-1 1 0) 1 / 3
E = ( 1 0 -1) 1 / 3
F = (-1 0 1) 1 / 3
G = ( 2 -1 -1) 1/3
H = (-2 1 1) 1/3
J = (-1 2 -1) 1/3
K = ( 1 -2 1) 1/3
L = (-1 -1 2) 1/3
M = ( 1 1 -2) 1/3
N = ( 0 1 0) 1
O = ( 0 -1 0) 1

Tableau 3.5.2.1 Matrices d'adaptation avec les facteurs


d'amplitude correspondants.

a) Couplage Y du côté 1
Transformateur de puissance à deux enroulements
mode de couplage matrice matrice
d'adaptation d'adaptation
côté 1 côté 2
Yy0 E E
Yy6 E F
Yd1 E A
Yd5 C B
Yd7 E B
Yd11 C A
Yz1 E G
Yz5 C H
Yz7 E H
Yz11 C G

3.5.2-24
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Transformateur à trois enroulements:


Matrice d'adaptation du côté 1

X X X

Matrice d'adaptation du côté 2 Matrice d'adaptation du côté 3

s3 y0 y6 d1 d5 d7 d11 z1 z5 z7 z11

s2

y0 EEE EEF EEA CCB EEB CCA EEG CCH EEH CCG
y6 EFE EFF EFA CDB EFB CDA EFG CDH EFH CDG

d1 EAE EAF EAA COB EAB COA EAG COH EAH COG
d5 CBC CBD CBO CBB CBN CBA CBK CBH CBJ CBG
d7 EBE EBF EBA CNB EBB CNA EBG CNH EBH CNG
d11 CAC CAD CAO CAB CAN CAA CAK CAH CAJ CAG

z1 EGE EGF EGA CKB EGB CKA EGG CKH EGH CKG
z5 CHC HD CHO CHB CHN CHA CHK CHH CHJ CHG
z7 EHE EHF EHA CJB EHB CJA EHG CJH EHH CJG
z11 CGC CGD CGO CGB CGN CGA CGK CGH CGJ CGG

Tableau 3.5.2.2 Matrices d'adaptation pour un transforma-


teur de puissance à trois enroulements avec
couplage en étoile au primaire.
b) couplage D du côté 1
Est valable pour des transformateurs de puissance à deux ou à
trois enroulements
mode de couplage matrice matrice
d'adaptation d'adaptation
côté 1 côté 2 (et 3)
Dy1 A C
Dy5 A F
Dy7 A D
Dy11 A E
Dd0 A A
Dd6 A B
Dz0 A G
Dz2 A K
Dz4 A L
Dz6 A H
Dz8 A J
Dz10 A M

3.5.2-25
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Exemple
Pour un transformateur de puissance à trois enroulements de
type Yd5y0, les courants mesurés sont adaptés de la façon
suivante:
s1 = Y
s2 = d5 dans le Tableau 3.5.2.2 on lit CBC, ce qui signifie:
s3 = y0b

matrice d'adaptation du côté 1 = C = ( 1 -1 0) (voir Tableau 3.5.2.1)


avec facteur d'amplitude de 1 / 3

matrice d'adaptation du côté 2 = B = (-1 1 0) (voir Tableau 3.5.2.1)


avec facteur d'amplitude de 1

matrice d'adaptation du côté 3 = C = ( 1 -1 0) (voir Tableau 3.5.2.1)


avec facteur d'amplitude de 1 / 3
Les courants pris en compte dans la fonction sont donc les
suivants:

(courants calculés)
(courants mesurés dans les
transformateurs de courant principaux)

Côté 1: æ Ir1ö æ 1 -1 0 ö æ IR1ö


ç ÷ 1 ç ÷ç ÷
ç Is1÷ = ç 0 1 -1÷ ç IS1÷
ç ÷ 3 ç ÷ç ÷
è It1ø è -1 0 1 ø è IT1ø

Côté 2: æ Ir 2 ö æ -1 0 0 ö æ IR2 ö
ç ÷ ç ÷ç ÷
ç Is2 ÷ = 1 ç 0 -1 0 ÷ ç IS2 ÷
ç ÷ ç ÷ç ÷
è It2 ø è 0 0 -1ø è IT 2 ø

Côté 3: æ Ir 3 ö æ 1 -1 0 ö æ IR3 ö
ç ÷ 1 ç ÷ç ÷
ç Is3 ÷ = ç 0 1 -1÷ ç IS3 ÷
ç ÷ 3 ç ÷ç ÷
è It 3 ø è -1 0 1 ø è IT 3 ø

3.5.2-26
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Valeurs indicatives:
g 0,3 IN
v 0,5
b 1,5
g-haut 0,75 IN
I-inst 12 IN
Emp. inrush 10%
Durée inrush 5s
a1, a2, a3 à calculer
s1, s2, s3 dépend de l'installation considérée.

3.5.2-27
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.3. Protection à maximum/minimum de courant à retard


indépendant (Courant)

A. Utilisation
Fonction de courant standard (fonction à maximum ou à mini-
mum) pour
· la protection contre les courts-circuits
· la protection de réserve
· la protection contre les défauts à la terre
ou pour surveiller un courant minimal.

B. Caractéristiques
· Filtrage des composantes apériodiques
· Filtrage des harmoniques
· Fonction mono- ou triphasée
· Prise en compte de la plus grande ou de la plus petite des
valeurs dans le cas d'une fonction polyphasée
· Détection des courants d’enclenchement (courants d’inrush).

C. Entrées et sorties

I. Entrées des transformateurs


· courant

II. Entrées binaires


· verrouillage

III. Sorties binaires


· démarrage
· déclenchement

IV. Grandeurs de mesure


· amplitude du courant.

3.5.3-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage -Courant


Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut

No du CPU CPU1 (Sélection)


Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Retard s 01.00 0.02 60.00 0.01
Seuil de I IN 02.00 0.02 20.00 0.01
MaxMin MAX (1ph) (Sélection)
Nbre phases 001 1 3 2
Canal cour. Ent. transf. 00000
Verrouillage Val. bin. F
DECL Signal. ER
Démarrage Signal. ER

Signification des paramètres


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est exécu-
tée.
Jeu Par. 4..1
détermine avec quel jeu de paramètres la fonction corres-
pondante est active (voir cahpitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de déclen-
chement est présente).
DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de déclen-
chement est présente).

3.5.3-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de déclen-
chement est présente).
Retard
temps qui s'écoule entre la mise au travail et la libération de
l'ordre de déclenchement.
Seuil de I
seuil de mise au travail pour le déclenchement.
Réglages non admis:
· > 2,5 IN (à partir de transformateurs de courant pour la
mesure)
· < 0,2 IN (à partir de transformateurs de courant pour la
protection).
MaxMin
définit s'il s'agit d'une fonction à maximum, à minimum ou à
blocage par détection d’inrush:
· MAX: fonction à maximum.
· MIN: fonction à minimum.
· MAX-inrush: fonction à maximum, monophasée,
avec blocage par courant d’inrush.
Nbre phases
définit le nombre de phases surveillées.
Canal cour.
définit le canal d'entrée du transformateur.
On peut sélectionner n'importe quelle entrée de courant.
Si la fonction est triphasée, il faut indiquer le premier canal
(phase R) parmi le groupe des trois canaux sélectionnés.
Verrouillage
adresse binaire comme entrée de blocage
(F®FAUX; V®VRAI; entrée binaire ou sortie d'une fonction
de protection).
DECL
sortie pour la signalisation du déclenchement
(adresse du signal).
Démarrage
sortie pour la signalisation du démarrage
(adresse du signal).

3.5.3-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

E. Recommandations de réglage

Valeurs de réglage:
Max. de courant Seuil de I
Retard Retard
Fonction à min. ou à max. MaxMin

La protection à maximum de courant à retard indépendant pro-


tège des transformateurs, différentes parties du réseau des ser-
vices auxiliaires et éventuellement des alternateurs contre les
perturbations qui provoquent des courants importants comme
les surcharges, les courts-circuits et les défauts à la terre. Les
filtres installés sur les entrées de mesure atténuent la compo-
sante apériodique et les harmoniques de sorte que cette
protection ne réagit pratiquement qu'à l'onde fondamentale.
Cette fonction de protection peut être installée également pour
des mesures de courant sensibles, dans le cas de faibles cou-
rants de terre par exemple.
Combinée avec un circuit externe à haute impédance cette
fonction peut constituer une protection de terre sélective
appelée "restricted earth fault protection (REF)".

Seuil de I, valeur de réglage du seuil à maximum de courant


La valeur de réglage ‘Seuil de I’ doit être telle qu'il n'y ait ni dé-
clenchement intempestif ni fausse alarme durant le service
normal mais ce seuil doit être inférieur au courant de court-cir-
cuit le plus faible. La marge entre la valeur maximale du courant
de service momentané et le seuil de démarrage doit être
augmentée afin de tenir compte
· de l'imprécision du seuil de fonctionnement de la protection
· du rapport de retour de la protection.
En service, le courant momentané dépend des conditions du ré-
seau; il faut tenir compte des manoeuvres et des à-coups de
charge sur le réseau pour déterminer sa valeur maximale.

3.5.3-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Seuil de I

IN

Retard

0 t HEST 905 010 FL

Figure 3.5.3.1 Caractéristique de déclenchement de la protec-


tion à maximum de courant à retard indépendant.
Si le courant nominal des transformateurs de courant principaux
IN1 diffère du courant nominal ITN de l'objet protégé, nous con-
seillons de procéder à une adaptation. Celle-ci sera effectuée à
l'aide de la valeur de référence du canal A/N ou en corrigeant le
seuil de réglage.
Exemple:
ITN = 800 A et IN1 = 1000 A
Seuil de mise au travail souhaité de 1,5 ITN = 1200 A
Le réglage qui en découle est donc le suivant:
ITN 800
1, 5 = 1, 5 = 1, 2
IN1 1000

Canal de courant
Si les valeurs de réglage sont faibles (< 0,2 IN c.-à-d. au-des-
sous de 0,19 IN), il faut absolument utiliser un transformateur
d'entrée de mesure.

Retard
C'est grâce au retard affiché que la protection à maximum de
courant devient sélective. Ce retard est choisi en fonction des
retards affichés sur les autres protections à maximum de cou-
rant du réseau électrique. La zone protégée par notre protection
à maximum de courant s'étend jusqu'au prochain relais à maxi-
mum de courant.
Si une protection à maximum de courant est défaillante en pré-
sence d'un court-circuit, le relais à maximum de courant adja-
cent reprend cette tâche de protection et travaille avec sa tem-
porisation en tant que protection de réserve.

3.5.3-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Réglage MaxMin
Cette fonction permet de sélectionner une des variantes suivantes:
· MAX (1ph): mise au travail dès que le plus grand des trois
courants de phase a dépassé le seuil de
réglage.
· MAX (3ph): mise au travail dès que le plus petit des trois
courants de phase a également dépassé le
seuil de réglage. Non admis dans la fonction
monophasée.
· MIN (1ph): mise au travail dès que le plus petit des
courants de phase est inférieur au seuil de
réglage.
· MIN (3ph): mise au travail dès que le plus grand des cou
rants de phase est également inférieur au seuil
de réglage. Non admis dans la fonction
monophasée.
· MAX-Inrush: mise au travail dès que le plus grand des
courants de phase a dépassé le seuil de
réglage mais blocage en présence de
courants d’enclenchement (inrush).
Mode de fonctionnement du blocage en présence de cou-
rants d’enclenchement (réglage du paramètre MaxMin sur
'MAX-inrush')
Le blocage par détection de courants d’enclenchement est utili-
sé lorsque l’amplitude mesurée à la fréquence nominale dé-
passe le seuil affiché dans la fonction de courant.
La détection des courants à l’enclenchement est basée sur le
traitement de l’harmonique 2 dans le courant (I2h) ramené à la
composante à la fréquence nominale I1h (évaluation des ampli-
tudes).
Dès que le rapport I2h/I1h dépasse 10%, la sortie de la fonction
est verrouillée. Ce blocage est supprimé dès que le rapport
susmentionné retourne au-dessous de 8%.
Le seuil de I2h/I1h ne peut être réglé.
La fonction peut travailler avec un blocage d’inrush monophasé
ou triphasé (paramètre ‘Nbre phases’).
Dans la fonction triphasée on traite toujours le courant de phase
qui a l’amplitude la plus élevée à la fréquence nominale (mise
au travail et détection d’inrush).

3.5.3-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

i 10
9
8
7
6
ik
5
4
3
2
in
1

t
-1
-2
-3
-4
-5
-6
-7
-8
-9
-10

HEST 905 011 FL

Figure 3.5.3.2 Courant de court-circuit dans un transformateur


de puissance avec
u0 = umax
xT = 0,1.

Valeurs indicatives:
protection protection d'alternateur
de transformateur
Seuil de I 1,5 IN dépend de l'installation
Retard 2s considérée

IN étant le courant nominal de la protection.

3.5.3-7
RE. 216 1MDU02005-FR / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.4. Protection directionnelle à maximum de courant à retard


indépendant (Courant dir.)

A. Utilisation
Fonction directionnelle à maximum de courant utilisée pour
· la protection contre les courts-circuits dans les réseaux
maillés
· la protection contre les courts-circuits sur des lignes doubles
alimentées à une extrémité
· la protection de réserve à la protection de distance.

B. Caractéristiques
· Protection triphasée contre les courts-circuits avec détection
directionnelle
· Filtrage des composantes apériodiques
· Filtrage des harmoniques
· Mémoire de tension en cas de courts-circuits proches.

C. Entrées et sorties
I. Entrées des transformateurs
· courant
· tension

II. Entrées binaires


· verrouillage
· réception

III. Sorties binaires


· démarrage
· démarrage R
· démarrage S
· démarrage T
· mesure aval
· mesure amont
· déclenchement

IV. Grandeurs de mesure


· amplitude du courant
amplitude des trois courants de phase (IR, IS, IT)
· puissance active
valeur positive signifie sens aval
(IR * UST, IS * UTR, IT * URS)
· amplitude de tension
amplitude des trois tensions entre phases
(UST, UTR, URS).

3.5.4-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage – Courant dir.


Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut
No du CPU CPU1 (Sélection)
Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Canal cour. Ent. transf. 0
Canal tens. Ent. transf. 0
Seuil de I IN 2.00 0.10 20.00 0.01
Angle Degré 45 -180 +180 15
Retard s 1.00 0.02 60.00 0.01
t attente s 0.20 0.02 20.00 0.01
ModeDirMém Décl. (Sélection)
DuréeMémoir s 2.00 0.20 60.00 0.01
Réception Val. bin. T
Verrouillage Val. bin. F
DECL Signal. ER
Démarrage Signal.
Démarrage R Signal. ER
Démarrage S Signal. ER
Démarrage T Signal. ER
Mes. aval Signal.
Mes. amont Signal.

Signification des paramètres:


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est exécu-
tée.
Jeu Par. 4..1
détermine avec quel jeu de paramètres la fonction
correspondante est active (voir chapitre 5.11.).

3.5.4-2
RE. 216 1MDU02005-FR / Mod. I ABB Suisse SA

DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de déclen-
chement est présente).
DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de déclen-
chement est présente).
DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de déclen-
chement est présente).
Canal cour.
définit le canal d'entrée du transformateur. On ne peut
sélectionner que des entrées de courant triphasées, il faut
indiquer le premier canal (phase R) parmi le groupe des trois
canaux sélectionnés.
Canal tens.
définit le canal d'entrée du transformateur. On ne peut
sélectionner que des entrées de tension triphasées, il faut
indiquer le premier canal (phase R) parmi le groupe des trois
canaux sélectionnés.
Seuil de I
seuil de mise au travail pour le déclenchement.
Angle
angle caractéristique.
Retard
temps qui s'écoule entre la mise au travail et la libération de
l'ordre de déclenchement.
t attente
temps d'attente pour la comparaison directionnelle avec
signal de blocage.
ModeDirMém
définit le comportement après effondrement de la tension
mémoire, en l'absence de tension:
· déclenchement
· blocage.
DuréeMémoir
durée pendant laquelle la dernière mesure directionnelle est
prise en considération.

3.5.4-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / Mod. I

Réception
entrée pour la réception du signal en provenance du poste
opposé:
T: non utilisé
xx: toutes les entrées binaires (ou sorties d'une
fonction de protection).
Verrouillage
F: non bloqué
xx: toutes les entrées binaires (ou sorties d'une
fonction de protection).
DECL
sortie pour la signalisation du déclenchement.
Démarrage
sortie pour la signalisation du démarrage.
Démarrage R
sortie pour la signalisation du démarrage sur la phase R.
Démarrage S
sortie pour la signalisation du démarrage sur la phase S.
Démarrage T
sortie pour la signalisation du démarrage sur la phase T.
Mes. aval
sortie pour la signalisation d'une mesure dans le sens aval.
Mes. amont
sortie pour la signalisation d'une mesure dans le sens amont.

3.5.4-4
RE. 216 1MDU02005-FR / Mod. I ABB Suisse SA

E. Recommandations de réglage

Valeurs de réglage:
Seuil de démarrage Seuil de I
Angle caractéristique Angle
Retard Retard
Attente du signal de réception t attente
Comportement après effondrement
de la tension mémoire ModeDirMém
Durée de la tension mémoire DuréeMémoir

Démarrage "Seuil de I"


La valeur de réglage ‘Seuil de I’ doit être telle qu'il n'y ait ni dé-
clenchement intempestif ni fausse alarme pendant le service
normal mais ce seuil doit cependant être inférieur au courant de
court-circuit le plus faible. La marge entre la valeur maximale du
courant de service momentané et le seuil de démarrage doit être
augmentée afin de tenir compte
· de l'imprécision du seuil de fonctionnement de la protection
· du rapport de retour de la fonction considérée.
En service, le courant momentané maximum dépend des condi-
tions d'exploitation du réseau électrique. Il y a lieu de tenir compte
des à-coups de charge et des manœuvres.

Seuil de I

IN

Retard

0 t HEST 905 010 C

Figure 3.5.4.1 Caractéristique de déclenchement de la


protection à maximum de courant à retard
indépendant.

3.5.4-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / Mod. I

Si le courant nominal des transformateurs de courant principaux


IN1 diffère du courant nominal IGN de l'objet protégé, nous con-
seillons de procéder à une adaptation. Celle-ci sera effectuée à
l'aide de la valeur de référence du canal A/N ou en corrigeant le
seuil de réglage.
Exemple:
IGN = 800 A et IN1 = 1000 A
Seuil de mise au travail souhaité de 1,5 IGN = 1200 A
IGN 800A
1, 5 = 1, 5 = 1, 2
IN1 1000 A

Angle caractéristique
Le fait de tenir compte de la décision directionnelle permet d'ac-
croître la sélectivité par rapport à une fonction à maximum de
courant normale. La limite directionnelle est fixée à ± 180 degrés
par rapport à la tension de polarisation. La figure qui suit re-
présente les rapports. Les indications d'angle sont valables pour
le raccordement conformément au schéma de raccordement du
chapitre 4.4.2.

IR
.
j L ax
w m
l ité
UR IR bi
UTR URS nsi
se

UT US
verrouiller a = 45°
cos (j’ - a ) = nég. j’

U ST U ST

déclencher
cos (j’ - a ) = pos.

a) b)
L
HEST 005 001 C

j’ = Angle entre tension et courant


(angle positif)
a = Angle caractéristique
L = Limite entre la zone de déclenchement et la zone de non
déclenchement.

a) Définition du courant b) Caractéristique de


et de la tension fonctionnement

Figure 3.5.4.2 Diagramme vectoriel pour un court-circuit sur


la phase R dans le sens aval.

3.5.4-6
RE. 216 1MDU02005-FR / Mod. I ABB Suisse SA

Il faut remarquer que la fonction détermine le sens du courant en


comparant le courant à une tension composée opposée. Le
tableau ci-dessous indique quel courant est comparé à quelle
tension.
Entrée de Tensions phase-terre Tensions considérées
courant

IR U S , UT UST = US - UT
IS U T , UR UTR = UT - UR

IT U R , US URS = UR - US

L'adaptation à la mesure de tension désirée est automatique et


tient compte du type de transformateurs de tension utilisé : en
couplage étoile (type de transformateur UTS) la fonction calcule
les valeurs de tension entre phases, en couplage triangle (type
de transformateurs UTD) on utilise directement les grandeurs
d'entrée.

Retard
C'est grâce au retard affiché que la protection à maximum de
courant devient sélective. Ce retard est choisi en fonction des
retards affichés sur les autres protections à maximum de courant
du réseau électrique. La zone protégée par notre protection à
maximum de courant s'étend jusqu'au prochain relais à maxi-
mum de courant.
Si une protection à maximum de courant est défaillante en pré-
sence d'un court-circuit, le relais à maximum de courant adjacent
reprend cette tâche de protection et travaille avec sa tem-
porisation en tant que protection de réserve.

3.5.4-7
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / Mod. I

I
R Démarrage R
I>
Mes aval

U Mes. aval R
ST j &
³1 & t DECL
³1
Mes. amant R
j &
Réception
td
I
S Démarrage S
I>

Mes. aval S
U
TR j &

Mes. amant S Mes amant


j & ³1

I
T Démarrage T
I>

Mes. aval T
U
RS j & Démarrage
³1
Mes. amant T
j &

Figure 3.5.4.3 Schéma bloc


td = „Retard “
t = „t attente “

Attente du signal de réception


Lorsqu'une ligne est protégée à ses deux extrémités par une
fonction directionnelle à maximum de courant, le signal “Mes.
amont“ en provenance d'une extrémité peut être relié à l'entrée
“Réception“ de l'autre extrémité (à l'aide d'une liaison HF par
exemple). Dès qu'un dispositif détecte un défaut amont, le signal
de réception à l'autre extrémité bloque le déclenchement. En
présence d'un défaut côté aval par contre, le déclenchement est
libéré après écoulement du retard “t attente“.
Le retard affiché “Retard“ n'agit dans ce cas qu'en tant que fonc-
tion de protection de réserve indépendante de la transmission du
signal. Cela signifie que la valeur affichée pour “Retard“ doit être
supérieure à celle de “t attente“ lorsqu'on utilise la téléaction
avec le signal “Réception“.
“ Retard“ > “t attente“.

3.5.4-8
RE. 216 1MDU02005-FR / Mod. I ABB Suisse SA

Comportement après effondrement de la mémoire de tension


En présence de courts-circuits proches la tension peut être
presque nulle empêchant ainsi toute mesure directionnelle
fiable. Dans ces cas, il faut faire appel au circuit mémoire incor-
poré. Afin de pouvoir procéder à la mesure directionnelle, la
fonction prend en compte la tension présente avant l'apparition
du défaut et ce pendant les premières 200 ms.
Après écoulement de ce temps de 200 ms, la dernière mesure
effectuée peut encore être considérée comme valable pendant
une durée ajustable (voir chapitre suivant).
Dès que cette dernière temporisation est écoulée ou si l'on pro-
cède à un enclenchement sur défaut (le circuit mémoire était
alors dans l'impossibilité de mémoriser une tension), le para-
mètre “ModeDirMém“ permet alors de sélectionner le comporte-
ment de la protection. Deux possibilités de réglage sont possi-
bles: la fonction de protection doit déclencher ou doit rester
bloquée.

Durée d'action du circuit mémoire


Le paramètre „DuréeMémoir“ permet de sélectionner la durée
d'action du circuit mémoire. Lorsque la protection est utilisée
comme protection de réserve pour une protection de distance
dans des réseaux à haute tension, il faut choisir la temporisation
la plus courte (200 ms) car ce n'est que pendant cette durée
assez courte que la fonction prend réellement en compte la
tension mémorisée. Au-delà de ce temps, la mesure n'est plus
effectuée sur la base de la tension mémoire mais c'est la
dernière mesure directionnelle effectuée qui est prise en compte.

3.5.4-9
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.5. Protection directionnelle à maximum de courant à retard


dépendant (Cour. inv. dir.)

A. Utilisation
Fonction directionnelle à maximum de courant à retard dépen-
dant utilisée pour
· la protection contre les courts-circuits dans les réseaux
maillés
· la protection contre les courts-circuits sur lignes doubles
alimentée à une extrémité
· la protection de réserve à la protection de distance.

B. Caractéristiques
· Protection triphasée contre les courts-circuits avec détection
directionnelle
· Caractéristique de déclenchement (voir Figure 3.5.5.1) selon
British Standard B.S.142 avec
c = 0.02: normalement inverse
c = 1: très inverse et fonction temporisée pour défauts à
la terre
c = 2: extrêmement inverse.
· Filtrage des composantes apériodiques
· Filtrage des harmoniques
· Mémoire de tension en cas de courts-circuits proches.

C. Entrées et sorties

I. Entrées de transformateur
· courant
· tension

II. Entrées binaires


· verrouillage
· réception

III. Sorties binaires


· démarrage
· démarrage R
· démarrage S
· démarrage T
· mesure aval
· mesure amont
· déclenchement

3.5.5-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

IV. Grandeurs de mesure


· amplitude du courant
amplitude des trois courants de phase (IR, IS, IT)
· puissance active
valeur positive signifie sens aval
(IR * UST, IS * UTR, IT * URS)
· amplitude de tension
amplitude des trois tensions entre phases
(UST, UTR, URS).

3.5.5-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

D. Documentation des paramètres de réglage –


Cour. inv. dir.
Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut
No du CPU CPU1 (Sélection)
Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Canal cour. Ent. transf. 0
Canal tens. Ent. transf. 0
I-dém 1.10 1.00 4.00 0.01
Angle Degré 45 -180 +180 15
Valeur de c 1.00 (Sélection)
Valeur de k1 s 13.5 0.01 200.00 0.01
t-min s 0.00 0.00 10.00 0.01
Valeur de IB IN 1.00 0.04 2.50 0.01
t attente s 0.20 0.02 20.00 0.01
ModeDirMém Décl. (Sélection)
DuréeMémoir s 2.00 0.20 60.00 0.01
Réception Val. bin. T
Verrouillage Val. bin. F
DECL Signal. ER
Démarrage Signal.
Démarrage R Signal. ER
Démarrage S Signal. ER
Démarrage T Signal. ER
Mes. aval Signal.
Mes. amont Signal.

Signification des paramètres:


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est exécu-
tée.
Jeu Par. 4..1
détermine avec quel jeu de paramètres la fonction corres-
pondante est active (voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).

3.5.5-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de déclen-
chement est présente).
DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de déclen-
chement est présente).
DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de déclen-
chement est présente).
Canal cour.
définit le canal d'entrée du courant. On ne peut sélectionner
que des entrées de courant triphasées, il faut indiquer le
premier canal (phase R) parmi le groupe des trois canaux
sélectionnés .
Canal tens.
définit le canal d'entrée de tension. On ne peut sélectionner
que des entrées de tension triphasées, il faut indiquer le
premier canal (phase R) parmi le groupe des trois canaux
sélectionnés.
I-dém
seuil de démarrage (démarrage de la caractéristique de
déclenchement).
Angle
angle caractéristique.
Valeur de c
constante (exposant) de la caractéristique de déclenchement
selon BS 142.
Valeur de k1
constante de la caractéristique de déclenchement.
t-min
temps de déclenchement minimum, constante de la
caractéristique de déclenchement.
Valeur de IB
courant de référence afin de tenir compte des écarts par
rapport au courant nominal IN.
t attente
temps d'attente pour le signal de réception dans la
comparaison directionnelle.

3.5.5-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

ModeDirMém
définit le comportement après effondrement de la tension
mémoire, en l'absence de tension:
· déclenchement
· blocage.
DuréeMémoir
durée pendant laquelle la dernière mesure directionnelle est
prise en considération.
Réception
entrée pour la réception du signal en provenance du poste
opposé:
T: non utilisé
xx: toutes les entrées binaires (ou sorties d'une
fonction de protection).
Verrouillage
F: non bloqué
xx: toutes les entrées binaires (ou sorties d'une
fonction de protection).
DECL
sortie pour la signalisation du déclenchement.
Démarrage
sortie pour la signalisation du démarrage.
Démarrage R
sortie pour la signalisation du démarrage sur la phase R.
Démarrage S
sortie pour la signalisation du démarrage sur la phase S.
Démarrage T
sortie pour la signalisation du démarrage sur la phase T.
Mes. aval
sortie pour la signalisation d'une mesure dans le sens aval.
Mes. amont
sortie pour la signalisation d'une mesure dans le sens amont.

3.5.5-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

E. Recommandations de réglage
Valeurs de réglage:
Courant de référence Valeur de IB
Courant de libération I-dém
Choix de la caractéristique Valeur de c
Facteur de multiplication Valeur de k1
Angle caractéristique Angle
Attente du signal de réception t attente
Comportement après effondrement
de la tension mémoire ModeDirMém
Durée de la tension mémoire DuréeMémoir

Courant de référence "Valeur de IB"


Contrairement à la protection à maximum de courant à retard
indépendant, il n'y a pas de réglage du seuil de mise au travail
dans la protection à maximum de courant à retard dépendant.
Cependant, il est possible de sélectionner la caractéristique de
la protection de telle sorte qu'elle soit au-dessus du courant de
service. A cette fin, nous introduisons un courant de référence IB
qui correspond au courant de service dans l'objet protégé IB1. Le
courant de référence IB détermine la position de la caracté-
ristique. En dépassant cette caractéristique d'une certaine ampli-
tude (donnée par "I-dém."), la fonction de protection est libérée.
En réglant le courant de référence IB d'après le courant de
service IB1 de l'objet protégé et non d'après son courant nominal
ceci permet
d'offrir une protection plus sensible lorsque IB1 est inférieur
au courant nominal de l'objet protégé,
d'utiliser les réserves thermiques dans l'objet protégé lors-
que IB1 est supérieur au courant nominal de l'objet protégé.

Exemple:
Courant de service de l'objet protégé IB1 = 800 A
Courant nominal des transformateurs IN1 = 1000 A
de courant IN2 = 5A
Courant nominal de la protection IN = 5A
Courant de référence de la protection
IN2 5
IB = I = 800 = 4A
B1 IN1 1000

Valeur de réglage
IB 4 A
= = 0, 8
IN 5 A

3.5.5-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Il est possible également d'adapter la position de la carac-


téristique à la capacité de charge nominale de l'objet à protéger
en sélectionnant comme base le courant nominal de l'objet à
protéger au lieu du courant de service.

Libération de la fonction par "I-dém"


La fonction de courant à retard dépendant est libérée dès que le
courant dépasse la valeur "I-dém.". Habituellement, "I-dém." est
réglé à 1,1 IB.

Choix de la caractéristique "Valeur de c"

La constante c définit la forme de la caractéristique de courant à


retard dépendant conformément à B.S. 142:
"normalement inverse" : c = 0.02
"très inverse" et "longtime earthfault" : c = 1.00
"extrêmement inverse" : c = 2.00.

Figure 3.5.5.1 Caractéristique de déclenchement de


"Cour. inv. dir".

3.5.5-7
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Facteur de multiplication "Valeur de k1"


Le facteur k1 est un facteur de multiplication qui permet de
décaler la caractéristique sans modifier sa forme. Il permet
d'échelonner les différentes protections à maximum de courant
installées dans un réseau.
Ainsi par exemple, dans la caractéristique "très inverse" la
constante c est égale à 1 et le facteur k1 est égal ou inférieur à
13,5. Le temps de déclenchement est donc donné par l'équation
k1
t=
I
-1
IB
Si les différents relais de protection doivent être échelonnés
avec une temporisation de 0,5 s pour un courant égal à 6 fois le
courant IB, cela signifie que le facteur k1 doit être calculé
d'après la formule
k1 = 5 t
Pour des temporisations comprises entre 0,5 et 2,5 s nous
obtenons donc les valeurs de réglage suivantes:

t [s] k1 [s]
0,5 2,5
1 5
1,5 7,5
2 10
2,5 12,5

Les caractéristiques définies selon BS 142 sont réglées comme


suit:
"normalement inverse" : k1 = 0.14 s
"très inverse" : k1 = 13,5 s
"extrêmement inverse" : k1 = 80 s
"long time earth fault" : k1 = 120 s.
(fonction temporisée pour défaut à la terre)

3.5.5-8
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Angle caractéristique
Le fait de tenir compte de la décision directionnelle permet d'ac-
croître la sélectivité par rapport à une fonction à maximum de
courant normale. La limite directionnelle est fixée à ± 180 degrés
par rapport à la tension de polarisation. La figure qui suit re-
présente les rapports. Les indications d'angle sont valables pour
le raccordement conformément au schéma de raccordement du
chapitre 4.4.2.

IR
.
j L ax
w m
é
lit
UR IR bi
UTR URS nsi
se

UT US
verrouiller a = 45°
cos (j’ - a ) = nég. j’

U ST U ST

déclencher
cos (j’ - a ) = pos.

a) b)
L
HEST 005 001 C

j’ = Angle entre tension et courant


(angle positif)
a = Angle caractéristique
L = Limite entre la zone de déclenchement et la zone de non
déclenchement.

a) Définition du courant b) Caractéristique de


et de la tension fonctionnement

Figure 3.5.5.2 Diagramme vectoriel pour un court-circuit sur


la phase R dans le sens aval.

Il faut remarquer que la fonction détermine le sens du courant en


comparant le courant à une tension composée opposée. Le
tableau ci-dessous indique quel courant est comparé à quelle
tension.
Entrée de Tensions phase-terre Tensions considérées
courant

IR U S , UT UST = US - UT
IS U T , UR UTR = UT - UR

IT U R , US URS = UR - US

3.5.5-9
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

L'adaptation à la mesure de tension désirée est automatique et


tient compte du type de transformateurs de tension utilisé: en
couplage étoile (type de transformateur UTS) la fonction calcule
les valeurs de tension entre phases, en couplage triangle (type
de transformateurs UTD) on utilise directement les grandeurs
d'entrée.

Attente du signal de réception


I
R Démarrage R
I>
Mes aval

U Mes. aval R
ST j &
³1 & t DECL
³1
Mes. amant R
j &
Réception
td
I
S Démarrage S
I>

Mes. aval S
U
TR j &

Mes. amant S Mes amant


j & ³1

I
T Démarrage T
I>

Mes. aval T
U
RS j & Démarrage
³1
Mes. amant T
j &

Figure 3.5.5.3 Schéma bloc


td = retard dépendant du courant
t = "tAttente"

Lorsqu'une ligne est protégée à ses deux extrémités par une


fonction directionnelle à maximum de courant, le signal “Mes.
amont“ en provenance d'une extrémité peut être relié à l'entrée
“Réception“ de l'autre extrémité (à l'aide d'une liaison HF par
exemple). Dès qu'un dispositif détecte un défaut amont, le signal
de réception à l'autre extrémité bloque le déclenchement. En
présence d'un défaut côté aval par contre, le déclenchement est
libéré après écoulement du retard “t attente“.
Le retard affiché dépendant du courant n'agit dans ce cas qu'en
tant que fonction de réserve indépendante de la transmission du
signal. Cela signifie que la valeur affichée pour “t-min“ doit être

3.5.5-10
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

supérieure à celle de “t attente“ lorsqu'on utilise la téléaction


avec le signal “Réception“.
“t-min“ > “t attente“

Comportement après effondrement de la mémoire de tension


En présence de courts-circuits proches la tension peut être
presque nulle empêchant ainsi toute mesure directionnelle
fiable. Dans ces cas, il faut faire appel au circuit mémoire
incorporé. Afin de pouvoir procéder à la mesure directionnelle, la
fonction prend en compte la tension présente avant l'apparition
du défaut et ce pendant les premières 200 ms.
Après écoulement de ce temps de 200 ms, la dernière mesure
effectuée peut encore être considérée comme valable pendant
une durée ajustable (voir chapitre suivant).
Dès que cette dernière temporisation est écoulée ou si l'on pro-
cède à un enclenchement sur défaut (le circuit mémoire était
alors dans l'impossibilité de mémoriser une tension), le para-
mètre “ModeDirMém“ permet alors de sélectionner le comporte-
ment de la protection. Deux possibilités de réglage sont possi-
bles: la fonction de protection doit déclencher ou doit rester
bloquée.
Durée d'action du circuit mémoire
Le paramètre “DuréeMém“ permet de sélectionner la durée d'ac-
tion du circuit mémoire. Lorsque la protection est utilisée comme
protection de réserve pour une protection de distance dans des
réseaux à haute tension, il faut choisir la temporisation la plus
courte (200 ms) car ce n'est que pendant cette durée assez
courte que la fonction prend réellement en compte la tension
mémorisée. Au-delà de ce temps, la mesure n'est plus effectuée
sur la base de la tension mémoire mais c'est la dernière mesure
directionnelle effectuée qui est prise en compte.

3.5.5-11
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.6. Protection à maximum de courant avec traitement de la


valeur de crête (Cour.-crête)

A. Utilisation
· Fonction de courant instantanée (fonction à maximum ou à
minimum)
· Fonction de courant indépendante de la fréquence (fonction
à maximum ou à minimum).

B. Caractéristiques
· Traitement des valeurs instantanées. Donc, protection très
rapide et indépendante de la fréquence.
· Mise en mémoire de la valeur instantanée maximale après
démarrage
· Aucun filtrage des composantes apériodiques
· Aucun filtrage des harmoniques
· Fonction mono- ou triphasée
· Prise en compte de la plus grande des valeurs dans le cas
d'une fonction polyphasée
· Réglage de la fréquence de fonctionnement minimale fmin.

C. Entrées et sorties

I. Entrées des transformateurs


· courant

II. Entrées binaires


· verrouillage

III. Sorties binaires


· démarrage
· déclenchement

IV. Grandeurs de mesure


· amplitude du courant (utilisable uniquement en cas de
déclenchement).

3.5.6-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage -Cour.-crête


Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut
No du CPU CPU1 (Sélection)
Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Retard s 00.01 0.00 60.00 0.01
Seuil de I IN 04.00 0.1 20 0.1
f-min Hz 040.0 2 50 1
MaxMin MAX (Sélection)
Nbre phases 001 1 3 2
Canal cour. Ent. transf. 00000
Verrouillage Val. bin. F
DECL Signal. ER
Démarrage Signal. ER

Signification des paramètres:


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est exécu-
tée.
Jeu Par. 4..1
détermine avec quel jeu de paramètres la fonction est active
(voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de déclen-
chement est présente).
DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de déclen-
chement est présente).

3.5.6-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de déclen-
chement est présente).
Retard
temps qui s'écoule entre la mise au travail et la libération de
l'ordre de déclenchement.
Seuil de I
seuil de mise au travail pour le déclenchement.
Réglages non admis:
· > 2,5 IN (à partir de transformateurs de courant pour la
mesure)
· < 0,2 IN (à partir de transformateurs de courant pour la
protection).
f-min
définit la fréquence minimale pour laquelle la mesure est en-
core effectuée. Réglage non admis:
< 40 Hz (à partir de transformateurs de courant pour la me-
sure).
MaxMin
définit s'il s'agit d'une fonction à maximum ou à minimum.
Possibilités de réglage:
· MAX: fonction à maximum
· MIN: fonction à minimum.
Nbre phases
définit le nombre de phases surveillées.
Canal cour.
définit le canal d'entrée du transformateur.
On peut sélectionner n'importe quelle entrée de courant.
Si la fonction est triphasée, il faut indiquer le premier canal
(phase R) parmi le groupe des trois canaux sélectionnés.
Verrouillage
adresse binaire comme entrée de blocage.
(F®FAUX, V®VRAI, entrée binaire ou sortie d'une fonction
de protection).
DECL
sortie pour la signalisation du déclenchement
(adresse du signal).
Démarrage
sortie pour la signalisation du démarrage
(adresse du signal).

3.5.6-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

E. Recommandations de réglage

Valeurs de réglage:
Maximum de courant Seuil de I
Retard Retard
Fréquence minimale f-min
Fonction à max. ou à min. MaxMin

Cette protection à maximum de courant est une protection ra-


pide qui fonctionne dans un large domaine de fréquence. Elle
est prévue pour deux applications.
La protection avec traitement de la valeur de crête est utilisée
pour protéger des objets qui encourent un danger en présence
d'un courant dans lequel on ne peut négliger ni l'influence de la
composante apériodique ou ni celle des harmoniques: ceci est
particulièrement le cas avec des redresseurs statiques.
Grâce à sa faible dépendance à la fréquence, la protection qui
saisit la valeur de crête possède un large domaine de fréquence
compris entre 4 et 120% de la fréquence nominale. C'est pour-
quoi, elle est appropriée à protéger des machines avec démar-
rage synchrone (durée de mise en marche d'alternateurs ali-
mentés par turbine à gaz et équipés d'un dispositif de démar-
rage statique).
La fonction de protection mesure si la valeur instantanée du
courant dépasse la valeur de crête du seuil de réglage. Ainsi par
exemple, la protection se met au travail lorsque le courant me-
suré dépasse la valeur de 10 2 IN = 14,14 IN, le réglage étant
de 10 IN (voir Figure 3.5.6.1). Ceci peut se produire en présence
d'un court-circuit dont la valeur de crête atteint 6 x 1,8 2 IN =
15,27 IN compte tenu de la présence d'une composante apério-
dique.
Dans chaque utilisation, il faut introduire la fréquence minimale
qui détermine le temps de retour. Aussi, une fréquence minimale
faible implique un temps de retour élevé. Comme une protection
de qualité implique des temps de réaction rapides, le temps de
retour ne peut être trop long; donc, ne pas choisir la fréquence
minimale plus faible que nécessaire.

3.5.6-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

i 15
IN 14,14

10
Courant de réglage
10 I N

0 t

Signal de mise
au travail

0 t

HEST 905 028 FL

Figure 3.5.6.1 Surveillance de la valeur instantanée.

Valeurs indicatives:
a) Protection contre les courts-circuits avec traitement de la va-
leur de crête
Seuil de I dépend de l'installation considérée
Retard 0,01 s
f-min 40 Hz

b) Protection pendant le démarrage d'une machine avec dé-


marrage synchrone et protection contre les courts-circuits
Seuil de I 1,5 IN
Retard 5s
f-min 2 Hz

3.5.6-5
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.7. Protection à maximum de courant dépendante de la tension


(Imax-Umin)

A. Utilisation
Protection contre les courts-circuits dans des alternateurs dont
le courant de court-circuit diminue rapidement, provoquant ainsi
la retombée d'un relais à maximum de courant avant écoule-
ment complet de la temporisation.

B. Caractéristiques
· Mise en mémoire du courant maximum après démarrage
· Retombée seulement après retour de la tension ou après
déclenchement
· Prise en compte de la composante directe de la tension
· Filtrage des composantes apériodiques et des harmoniques
dans le courant
· Fonction mono- ou triphasée, prise en compte du plus grand
des courants dans le cas d'une fonction triphasée.

C. Entrées et sorties

I. Entrées de transformateur
· courant
· tension

II. Entrées binaires


· verrouillage

III. Sorties binaires


· démarrage
· déclenchement

IV. Grandeurs de mesure


· amplitude du courant
· tension directe

3.5.7-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage -Imax-Umin


Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut

No du CPU CPU1 (Sélection)


Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Retard s 01.00 0.5 60.00 0.01
Courant IN 02.00 0.5 20 0.1
Tens. maint. UN 00.70 0.4 1.1 0.01
Durée maint. s 01.00 0.1 10 0.02
Nbre phases 001 1 3 2
Canal cour. Ent. transf. 00000
Canal tens. Ent. transf. 00000
Verrouillage Val. bin. F
DECL Signal. ER
Démarrage Signal. ER

Signification des paramètres:


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est exécu-
tée.
Jeu Par. 4..1
détermine avec quel jeu de paramètres la fonction corres-
pondante est active (voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de déclen-
chement est présente).
DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de déclen-
chement est présente).

3.5.7-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

DECL 25-32
comme pour DECL 08-01 (uniquement si l’unité de déclen-
chement est présente).
Retard
temps qui s'écoule entre la mise au travail et la libération de
l'ordre de déclenchement.
Courant
seuil de mise au travail pour le déclenchement.
Réglages non admis:
> 2,5 IN (à partir de transformateurs de courant pour la
mesure).
Tens. maint.
seuil de tension en dessous duquel l'état de mise au travail
est maintenu même si le courant descend sous le seuil de
courant affiché.
Durée maint.
définit le temps pendant lequel le déclenchement est maintenu
lorsque la condition de maintien avec la tension est satisfaite.
Nbre phases
définit le nombre de courants de phase surveillés.
Canal cour.
définit le canal d'entrée du courant.
On peut sélectionner n'importe quelle entrée de courant.
Si la fonction est triphasée, il faut indiquer le premier canal
(phase R) parmi le groupe des trois canaux sélectionnés.
Canal tens.
définit le canal d'entrée de tension.
On peut sélectionner n'importe quelle entrée avec trois ten-
sions. Pour la mesure, on utilise l'entrée sélectionnée ainsi
que les entrées qui suivent (succession cyclique).
Il faut mesurer les tensions composées.
Verrouillage
adresse binaire comme entrée de blocage.
(F®FAUX, V®VRAI, entrée binaire ou sortie d'une fonction
de protection).
DECL
sortie pour la signalisation du déclenchement
(adresse du signal).
Démarrage
sortie pour la signalisation du démarrage
(adresse du signal).

3.5.7-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

E. Recommandations de réglage

Valeurs de réglage:
Maximum de courant Courant
Retard Retard
Minimum de tension Tens. maint.
Temporisation au retour Durée maint.
La protection à maximum de courant dépendante de la tension
est une protection à maximum de courant à retard indépendant
avec un maintien par minimum de tension.
Cette protection protège les alternateurs ainsi que les blocs
alternateur-transformateur lorsque surviennent des incidents qui
engendrent des courants pouvant descendre au-dessous du
seuil de réglage de la protection à maximum de courant avant
que celle-ci n'ait déclenché.
Hormis la composante apériodique, les phénomènes transitoires
amortis qui apparaissent dans la composante alternative
existent seulement avec des alternateurs modernes dont le cou-
rant de court-circuit permanent est faible étant donné la valeur
élevée de leur réactance synchrone Xd (voir Figure 3.5.7.1).
L'influence de la composante apériodique et des harmoniques
sur les grandeurs de mesure de cette protection est fortement
atténuée.

i
6
5
4
3
2
in
1

t
-1
-2
-3
-4
-5
-6
HEST 905 012 C

Figure 3.5.7.1 Court-circuit dans un alternateur.

3.5.7-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Seuil de réglage du max. de courant "Courant"


Le seuil de réglage "Courant" est choisi de telle sorte qu'il n'y ait
ni déclenchement intempestif ni fausse alarme pendant le ser-
vice normal. C'est pourquoi, le seuil de réglage sera compris
entre le courant de service maximum et le courant de court-
circuit minimum. La marge nécessaire laissée entre la valeur
maximale du courant de service momentané et le seuil de ré-
glage doit être augmentée afin de tenir compte de l'imprécision
et du rapport de retour de la protection. Il faut déterminer le cou-
rant de service maximum d'après les conditions du réseau; il
faut donc tenir compte des manoeuvres, des à-coups de charge
ainsi que des à-coups d'excitation (Figure 3.5.7.2).

I Courant de défaut minimal

"Courant" Courant de service momentané max.

IN

"Retard"

0 t HEST 905 013 FL

Figure 3.5.7.2 Caractéristique d'une protection à


maximum de courant à retard indépendant,
IN étant le courant nominal de la protection.
Retard
Le retard permet d'assurer la sélectivité de la protection à maxi-
mum de courant en échelonnant les retards affichés sur les
autres protections du réseau électrique. La zone protégée
couvre la partie comprise depuis l'endroit où est installé le
transformateur de courant dans le point neutre de l'alternateur
jusqu'au relais de protection suivant.

Valeur de réglage du min. de tension "Tens. maint."


La tension de maintien "Tens. maint." provoque un maintien de
la fonction à maximum de courant au cas où le courant de court-
circuit diminuerait pendant l'écoulement de la temporisation,
entraînant ainsi la retombée du système à maximum de courant.
Cette tension doit être ajustée de telle sorte qu'elle permette
d'opérer une distinction claire entre le service normal et le court-

3.5.7-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

circuit. Afin de tenir compte des différences entre les courts-


circuits symétriques et dissymétriques, la valeur de mesure
utilisée est la composante directe du système de tension tri-
phasé. La valeur de réglage doit être nettement au-dessous de
la tension de service la plus basse (voir Figure 3.5.7.3).

UN
Tension de service momentanée min.

Réglage "Tens. maint."

0 t HEST 905 014 FL

Figure 3.5.7.3 Caractéristique de la protection à


minimum de tension à retard indépendant,
UN étant la tension nominale de la protection.

Temps de retour "Durée maint."


Le temps de retour "Durée maint." détermine la durée du
maintien qui garantit un déclenchement fiable. Ce temps de re-
tour est opérant à partir de la libération de l'ordre de dé-
clenchement.

Valeurs indicatives:
Courant 1,5 IN
Retard 3s
Tension maint. 0,7 UN
Durée maint. 0,5 s
Si les courants nominaux des transformateurs de courant et de
l'alternateur sont fort différents, nous conseillons de procéder à
une adaptation de la valeur de réglage dans la fonction à maxi-
mum de courant pour autant que la valeur de référence du canal
A/N n'ait pas été ajustée.

3.5.7-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Exemple:
courant nominal de l'alternateur IGN = 4000 A
courant nominal des transformateurs IN1 = 5000 A
Valeur indicative
(ramenée au courant nominal de la protection) 1,5
adaptation de la valeur de réglage

IGN 4000
1,5 = 1,5 = 1,2
IN1 5000

Il est nécessaire d'adapter la valeur de réglage dans la fonction


à minimum de tension si les tensions nominales de l'alternateur
et des transformateurs de tension sont différentes, ce qui est ra-
rement le cas. L'adaptation de la valeur de réglage serait la
suivante:
UGN
0,7
UN1

3.5.7-7
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.8. Protection à maximum de courant à retard dépendant


(Courant-inv.)

A. Utilisation
Fonction à maximum de courant à retard dépendant du courant
et avec temps de déclenchement minimum indépendant.

B. Caractéristiques
· Caractéristique de déclenchement (voir Figure 3.5.8.1) selon
British Standard B.S. 142 avec
c = 0,02: normalement inverse
c = 1 : très inverse et "long time earth fault"
(fonction temporisée pour défaut à la terre)
c = 2 : extrêmement inverse
RXIDG: caractéristique logarithmique
· Filtrage des composantes apériodiques
· Filtrage des harmoniques
· Domaine de réglage plus étendu que celui imposé par British
Standard B.S. 142.

C. Entrées et sorties

I. Entrées de transformateur
· courant

II. Entrées binaires


· verrouillage

III. Sorties binaires


· démarrage
· déclenchement

IV. Grandeurs de mesure


· amplitude du courant.

3.5.8-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage -Courant-inv.


Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut
No du CPU CPU1 (Sélection)
Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Valeur de c 1.00 (Sélection)
Valeur de k1 s 013.5 0.01 200.0 0.01
I-dém. IB 1.10 1.00 4.00 0.01
t-min s 00.00 0.0 10.0 0.1
Nbre phases 1 1 3 2
Canal cour. Ent. transf. 00000
Valeur de IB IN 1.00 0.04 2.50 0.01
Verrouillage Val. bin. F
DECL Signal. ER
Démarrage Signal. ER

Signification des paramètres:


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est exécu-
tée.
Jeu Par. 4..1
détermine avec quel jeu de paramètres la fonction corres-
pondante est active (voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de déclen-
chement est présente).

3.5.8-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de déclen-
chement est présente).
DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de déclen-
chement est présente).
Valeur de c
constante de la caractéristique de déclenchement inverse ou
logarithmique (inverse: 0,02 à 2,00; logarithmique RXIDG).
Valeur de k1
facteur de multiplication.
I-dém.
seuil de démarrage (mise au travail de la caractéristique de
déclenchement).
t-min
temps de déclenchement minimum, constante de la
caractéristique de déclenchement.
Nbre phases
définit le nombre de phases surveillées.
Canal cour.
définit le canal d'entrée du transformateur.
On peut sélectionner n'importe quelle entrée de courant.
Si la fonction est triphasée, il faut indiquer le premier canal
(phase R) parmi le groupe des trois canaux sélectionnés.
Valeur de IB
courant de référence afin de tenir compte des écarts par
rapport au courant nominal IN.
Verrouillage
définit l'entrée pour le verrouillage externe de la fonction cor-
respondante.
F : non utilisée
V : fonction toujours verrouillée
xx: toute entrée binaire (ou sortie d'une fonction de
protection)
DECL
sortie pour la signalisation du déclenchement.
Démarrage
sortie pour la signalisation du démarrage.

3.5.8-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

E. Recommandations de réglage

Valeurs de réglage:
Courant de référence Valeur de IB
Courant de libération I-dém.
Choix de la caractéristique Valeur de c
Facteur de multiplication Valeur de k1
La protection à maximum de courant à retard dépendant protège
des transformateurs, des lignes, des consommateurs dans le
réseau des services auxiliaires lorsque surviennent des inci-
dents qui engendrent des courants de court-circuit ou des cou-
rants de terre. La protection ne réagit pratiquement qu'à l'onde
fondamentale.

Courant de référence "Valeur de IB"


Contrairement à la protection à maximum de courant à retard
indépendant, il n'y a pas de réglage du seuil de mise au travail
dans la protection à maximum de courant à retard dépendant.
Cependant, il est possible de sélectionner la caractéristique de
la protection de telle sorte qu'elle soit au-dessus du courant de
service. A cette fin, nous introduisons un courant de référence
IB qui correspond au courant de service dans l'objet protégé IB1.
Le courant de référence IB détermine la position de la caracté-
ristique. En dépassant cette caractéristique d'une certaine
amplitude (donnée par "I-dém."), la fonction de protection est li-
bérée. En réglant le courant de référence IB d'après le courant
de service IB1 de l'objet protégé et non d'après son courant no-
minal ceci permet
· d'offrir une protection plus sensible lorsque IB1 est inférieur
au courant nominal de l'objet protégé,
· d'utiliser les réserves thermiques dans l'objet protégé lors-
que IB1 est supérieur au courant nominal de l'objet protégé.

Exemple:
Courant de service de l'objet protégé IB1 = 800 A
Courant nominal des transformateurs IN1 = 1000 A
de courant IN2 = 5A
Courant nominal de la protection IN = 5A
Courant de référence de la protection
IN2 5
IB = I = 800 = 4A
B1 IN1 1000

3.5.8-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Valeur de réglage
IB 4
= = 0, 8
IN 5

Libération de la fonction "I-dém."


La fonction de courant à retard dépendant est libérée dès que le
courant dépasse la valeur "I-dém.". Habituellement, "I-dém." est
réglé à 1,1 IB.

Choix de la caractéristique "Valeur de c"


La constante c définit la forme de la caractéristique de courant à
retard dépendant conformément à B.S. 142:
"normalement inverse" : c = 0,02
"très inverse" et "long time earth fault" : c = 1,00
"extrêmement inverse" : c = 2,00
"logarithmique" : c = RXIDG

Figure 3.5.8.1 Caractéristique de déclenchement à retard


dépendant selon B. S. 142.

3.5.8-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

La caractéristique logarithmique RXIDG est présentée à la


Figure 3.5.8.2.
Idém./IB ® 1 4
7

4
t [s]
3
t [s] = 5,8 - 1,35 × ln (I / IB)

1 t = tmin

0
0 1 2 3 4 5 6 7
I=IB I / IN

Figure 3.5.8.2 Caractéristique de déclenchement: RXIDG.

Facteur de multiplication "Valeur de k1"


Le facteur k1 est un facteur de multiplication qui permet de
décaler la caractéristique sans modifier sa forme. Il permet
d'échelonner les différentes protections installées dans un ré-
seau.
Ainsi par exemple, dans la caractéristique "très inverse" la
constante c est égale à 1 et le facteur k1 est égal ou inférieur à
13,5. Le temps de déclenchement est donc donné par l'équation
k1
t=
I
-1
IB

Si les différents relais de protection doivent être échelonnés


avec une temporisation de 0,5 s pour un courant égal à 6 fois le
courant IB, cela signifie que le facteur k1 doit être calculé
d'après la formule
k1 = 5 t .

3.5.8-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Pour des temporisations comprises entre 0,5 et 2,5 s nous


obtenons donc les valeurs de réglage suivantes:

t [s] k1 [s]
0,5 2,5
1 5
1,5 7,5
2 10
2,5 12,5

Les caractéristiques définies selon BS 142 sont réglées comme suit:


”normalement inverse” k1 = 0,14 s
”très inverse” k1 = 13,5 s
”extrêmement inverse” k1 = 80 s
”long time earth fault” k1 = 120 s
(temps long en cas de défaut à la terre).
Le facteur de multiplication k1 n'a aucune influence sur la
caractéristique logarithmique RXIDG.

Valeurs indicatives:
Valeur de IB à calculer
I-dém. 1,1 IB
Valeur de c dépend de l'installation considérée
Valeur de k1 à calculer
t-min 0,00

3.5.8-7
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.9. Protection contre les dissymétries à retard indépendant


(I2-DT)

A. Utilisation
La fonction contre les dissymétries sert à protéger les alter-
nateurs contre les dissymétries de charge et donc contre des
échauffements du rotor.

B. Caractéristiques
· Retard indépendant
· Filtrage des composantes apériodiques
· Filtrage des harmoniques
· Mesure triphasée.

C. Entrées et sorties

I. Entrées de transformateur
· courant

II. Entrées binaires


· verrouillage

III. Sorties binaires


· démarrage
· déclenchement

IV. Grandeurs de mesure


· amplitude de la composante du courant inverse.

I2 = 1/3 (IR + a2IS + aIT)

3.5.9-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage -I2-DT


Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut
No du CPU CPU1 (Sélection)
Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Retard s 01.00 0.50 120.0 0.01
Seuil de I2 IN 00.20 0.02 0.50 0.01
Canal cour. Ent. transf. 00000
Verrouillage Val. bin. F
DECL Signal. ER
Démarrage Signal.

Signification des paramètres:


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est exécu-
tée.
Jeu Par. 4..1
détermine avec quel jeu de paramètres la fonction est active
(voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de déclen-
chement est présente).
DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de déclen-
chement est présente).
DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de déclen-
chement est présente).

3.5.9-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Retard
temps qui s'écoule entre la mise au travail et la libération de
l'ordre de déclenchement.
Seuil de I2
seuil pour le déclenchement.
Réglages non admis:
< 0,05 IN (à partir de transformateurs de courant pour la
protection).
Canal cour.
définit le canal d'entrée du courant.
On peut sélectionner n'importe quel groupe d'entrées de cou-
rant triphasé.
Il faut indiquer le premier canal (phase R) parmi le groupe
des trois canaux sélectionnés.
Verrouillage
adresse binaire comme entrée de blocage.
(F®FAUX, V®VRAI, entrée binaire ou sortie d'une fonction
de protection).
DECL
Sortie pour la signalisation du déclenchement
(adresse du signal).
Démarrage
sortie pour la signalisation du démarrage
(adresse du signal).

3.5.9-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

E. Recommandations de réglage
Valeurs de réglage:
Composante inverse du courant dans le stator Seuil de I2
Retard Retard
La dissymétrie de la charge est due généralement à une dis-
symétrie de charge dans le réseau. Cependant, elle apparaît
aussi en cas d'une interruption de phase.
Une dissymétrie de charge dans un alternateur engendre un
champ magnétique inverse qui induit des courants dans le rotor
et provoque ainsi des pertes supplémentaires. L'échauffement
qui en résulte dans le rotor peut être dangereux et impose donc
de surveiller la dissymétrie.
La dissymétrie dans les alternateurs est définie et détectée à
l'aide de la composante inverse du courant statorique I2.
La protection contre les dissymétries à retard indépendant est
utilisée pour protéger des réseaux dans lesquels les dissymé-
tries de courant sont longues et peu fréquentes. Ce genre de
protection est installée généralement sur des alternateurs de
petite et de moyenne puissance. On utilise deux relais de pro-
tection: l'un pour l'alarme, l'autre pour le déclenchement.
Le constructeur de l'alternateur indique le courant inverse maxi-
mum admissible en permanence, I2¥, exprimé généralement en
% du courant nominal de la machine IGN.
La protection utilisée à des fins d'alarme est réglée d'après le
courant I2¥ ou légèrement au-dessous de cette valeur.
Exemple:
Avec I2¥ = 10% IGN, ”Seuil de I2” est égal à 8% IGN
Le seuil de déclenchement de la protection est réglé habituelle-
ment entre 50 et 100% au-dessus du seuil d'alarme, par exem-
ple:
Seuil de I2 = 15% IGN
La protection contre les dissymétries est toujours temporisée
afin d'éviter des déclenchements intempestifs en présence de
phénomènes transitoires, particulièrement en cas de courts-cir-
cuits dissymétriques dans le réseau. Les retards affichés
peuvent être relativement élevés car la température à la surface
du rotor n'augmente que lentement.

3.5.9-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Si les deux échelons doivent provoquer le déclenchement, il faut


que l'échelon dont le seuil de réglage est plus haut soit plus ra-
pide.

I2

Echelon de déclenchement

I2

Echelon d'alarme

0 t HEST 905 015 FL

Nous conseillons de procéder également ici à une adaptation de


la valeur de réglage du courant si les courants nominaux de
l'alternateur et des transformateurs de courant sont fort
différents. Cette adaptation s'effectue selon la formule suivante:
IGN
valeur de réglage = valeur de calculée
IN1

Valeurs indicatives:
Premier échelon (alarme)
Seuil de I2 0,1 IN
Retard 5s
Second échelon (déclenchement)
Seuil de I2 0,15 IN
Retard 10 s

3.5.9-5
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.10. Protection à maximum/minimum de tension à retard


indépendant (Tension)

A. Utilisation
Fonction de tension standard (fonction à maximum ou à minimum).
Fonction utilisée également pour
· la protection contre les défauts à la masse dans le stator (95%)
· la protection contre les défauts à la masse dans le rotor
(avec l'appareil supplémentaire YWX111)
· la protection contre les défauts entre spires
· la protection contre les défauts à la terre dans le réseau
électrique.

B. Caractéristiques
· Filtrage des composantes apériodiques
· Filtrage des harmoniques
· Fonction mono- ou triphasée
· Prise en compte de la plus grande ou de la plus petite des
tensions dans le cas d'une fonction polyphasée.

C. Entrées et sorties

I. Entrées de transformateur
· tension

II. Entrées binaires


· verrouillage

III. Sorties binaires


· démarrage
· déclenchement

IV. Grandeurs de mesure


· amplitude de la tension.

3.5.10-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage -Tension


Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut
No du CPU CPU1 (Sélection)
Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Retard s 02.00 0.02 60.00 0.01
Seuil de U UN 1.200 0.010 2.000 0.002
MaxMin MAX (1ph) (Sélection)
Nbre phases 001 1 3 1
Canal tens. Ent. transf. 00000
Verrouillage Val. bin. F
DECL Signal. ER
Démarrage Signal. ER

Signification des paramètres:


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est exécu-
tée.
Jeu Par. 4..1
détermine avec quel jeu de paramètres la fonction corres-
pondante est active (voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de déclen-
chement est présente).
DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de déclen-
chement est présente).

3.5.10-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de déclen-
chement est présente).
Retard
temps qui s'écoule entre la mise au travail et la libération de
l'ordre de déclenchement.
Seuil de U
seuil de fonctionnement pour le déclenchement.
MaxMin
définit s'il s'agit d'une fonction à maximum ou à minimum.
Possibilités de réglage:
· MAX: fonction à maximum.
· MIN: fonction à minimum.
Nbre phases
définit le nombre de phases surveillées.
Canal tens.
définit le canal d'entrée du transformateur.
On peut sélectionner n'importe quelle entrée de tension.
Si la fonction est triphasée, il faut indiquer le premier canal
(phase R) parmi le groupe des trois canaux sélectionnés.
Verrouillage
adresse binaire comme entrée de blocage.
(F®FAUX, V®VRAI, entrée binaire ou sortie d'une fonction
de protection).
DECL
Sortie pour la signalisation du déclenchement
(adresse du signal).
Démarrage
sortie pour la signalisation du démarrage
(adresse du signal).

3.5.10-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

E. Recommandations de réglage

Valeurs de réglage:
Maximum de tension Seuil de U
Retard Retard
Fonction à min. ou à max. MaxMin
Nombre de phases Nbre phases
La protection à maximum de tension protège les enroulements
statoriques des alternateurs ainsi que les transformateurs de
puissance contre toute surtension dangereuse. En même temps,
le noyau magnétique de ces appareils est protégé contre la sur-
chauffe due à l'accroissement des pertes dans le fer. Il faut
s'attendre essentiellement à des surtensions de longue durée en
cas de défaillance du régulateur de tension. Un certain retard
empêche tout déclenchement intempestif en présence de phé-
nomènes transitoires. Généralement, cette protection comporte
deux échelons qui agissent directement sur le déclenchement.

Valeur de réglage du seuil de surtension (Seuil de U)


Bien qu'un réglage soit autorisé jusqu'à 2,0 UN. il faut noter que
le domaine de mesure des canaux d'entrée analogiques ne
couvre que 1,3 UN (c.-à-d. max. 130 V resp. 260 V).
Le premier échelon est prévu pour la protection contre des sur-
tensions faibles mais d'assez longue durée.
Le deuxième échelon est prévu pour la protection contre les
surtensions importantes; il doit être ajusté en fonction de la ten-
sion d'essai du stator avec un seuil de 70%.
Si la tension nominale de l'objet protégé diffère de celle des
transformateurs de tension principaux, le seuil -exprimé en p.u.-
dans l'objet protégé ne correspond pas au réglage dans la pro-
tection: nous conseillons alors de procéder à une adaptation du
seuil de réglage pour autant qu'aucune adaptation n'ait été en-
treprise à l'aide de la valeur de référence du canal A/N.
Par exemple, avec une tension nominale de l'alternateur
UGN = 12 kV et une tension nominale au primaire des transfor-
mateurs de tension principaux de UN1 = 15 kV, le réglage du se-
cond échelon doit être le suivant:
UGN 12
1, 4 = 1, 4 = 112
,
U1N 15

3.5.10-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Réglage MaxMin
Cette fonction permet de sélectionner une des variantes sui-
vantes:
· MAX (1ph): mise au travail dès que la plus grande des
tensions a dépassé le seuil de réglage
· MAX (3ph): mise au travail dès que la plus petite des
tensions a également dépassé le seuil de
réglage.
Non autorisé avec la fonction monophasée.
· MIN (1ph): mise au travail dès que la plus petite des
tensions est inférieure au seuil de réglage
· MIN (3ph): mise au travail dès que la plus grande des
tensions est inférieure au seuil de réglage.
Non autorisé avec la fonction monophasée.

U
Seuil de U
Echelon 2
Seuil de U
Echelon 1

UN

Retard Retard

0 t
HEST 905 055 FL

Figure 3.5.10.1 Caractéristique de déclenchement de la pro-


tection à maximum de tension, UN étant la ten-
sion nominale de la protection.
Valeurs indicatives:
Premier échelon:
Seuil de U 1,15 UN
Retard 2s
MaxMin MAX (1ph)
Deuxième échelon:
Seuil de U 1,4 UN
Retard 0,1 s
MaxMin MAX (1ph)

3.5.10-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Protection à retard indépendant contre les défauts à la


masse dans le stator (95 %)

Valeurs de réglage:
Maximum de tension Seuil de U
Retard Retard
Cette protection à retard indépendant contre les défauts à la
masse dans le stator (95%) est prévue pour protéger des alter-
nateurs faisant partie d'un ensemble bloc transformateur-
alternateur.

Description
Le domaine de protection habituel dans des alternateurs faisant
partie d'un ensemble bloc alternateur-transformateur couvre
95% de l'enroulement statorique (voir Figure 3.5.10.2). La zone
protégée est généralement limitée à 95% afin d'éviter tout dé-
clenchement intempestif. La protection contre les défauts à la
masse dans le stator est raccordée au transformateur de tension
installé dans le point neutre de la machine ou aux trans-
formateurs de tension branchés aux bornes de l'alternateur.
Dans les deux cas, la protection surveille la tension de dé-
placement du point neutre en cas de défaut à la masse dans le
stator. La tension de déplacement du point neutre est la plus
élevée en présence d'un défaut à la terre sur les bornes; elle est
nulle en cas d'un défaut à la terre directement au point neutre
(voir Figure 3.5.10.2).
A

U
Alternateur
5% U
95 ma
% x

Transformateur de tension U> 5% U max

HEST 905 029 FL

Figure 3.5.10.2 Surveillance des défauts à la masse dans le


stator d'un alternateur faisant partie d'un en-
semble bloc alternateur - transformateur.

3.5.10-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

La protection est réglée à 5% de Umax afin de couvrir une zone


de 95%, comme représenté à la Figure 3.5.10.2. De cette façon,
on détecte les défauts à la terre dans l'alternateur, dans les
liaisons avec le transformateur de tranche ainsi que dans l'en-
roulement tertiaire du transformateur de tranche.
En présence d'un défaut à la terre du côté haute tension du
transformateur de tranche, les courants capacitifs se reportent
du côté basse tension, ce qui risque de provoquer un dé-
clenchement intempestif de la protection contre les défauts à la
masse dans le stator. Ce transfert de courants capacitifs ne se
produit pas seulement si le côté haute tension est à neutre isolé
mais également s'il est à neutre mis directement à la terre. La
capacité C12 existant entre les enroulements basse tension et
haute tension du transformateur de puissance et la capacité C
existant entre l'alternateur et la terre constituent un diviseur de
tension qui influence aussi le potentiel du point neutre de la ma-
chine (voir Figure 3.5.10.3a). En général, la capacité C n'est pas
suffisante pour maintenir le potentiel du point neutre en dessous
du seuil réglé à la protection. C'est pourquoi, on raccorde
habituellement une résistance RE entre le point neutre et la terre
(voir Figure 3.5.10.4), ce qui maintient le potentiel du point neutre
suffisamment bas et permet de garantir la stabilité de la pro-
tection en présence d'un défaut à la terre du côté haute tension.
La résistance RE doit être dimensionnée de telle sorte qu'avec la
capacité C12 et en présence d'un défaut à la terre côté haute
tension, la tension de déplacement du point neutre reste en
dessous du seuil réglé à la protection contre les défauts à la
masse dans le stator. (95%).

3C 12
3C 12
U OS U OS

Point neutre 3 3

U RE U
3C
IE IE

HEST 905 030 FL

a) sans résistance de terre b) schéma de principe simplifié


avec résistance de terre

Figure 3.5.10.3 Tension de déplacement du point neutre en


présence d'un défaut à la terre côté haute
tension.

3.5.10-7
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Signification des symboles utilisés


C12 capacité entre les enroulements haute tension et basse
tension du transformateur de puissance
C capacité du stator, de la liaison avec les condensateurs
de protection et de l'enroulement BT du transformateur
de puissance par rapport à la terre
U tension de déplacement du point neutre
UOS tension nominale du transformateur de puissance, côté
basse tension
IE courant de terre
RE résistance de terre
La résistance RE est déterminante pour limiter l'amplitude du
courant de terre. Compte tenu des conséquences que peut en-
traîner un défaut à la terre, particulièrement l'endommagement
dans le fer feuilleté, le courant de terre maximum ne devrait pas
dépasser 20 A pendant 10 s; cela signifie que la résistance RE
ne peut être trop petite.
La protection contre les défauts à la terre déclenche avec un
retard de 0,5 s afin d'empêcher tout déclenchement intempestif
en présence de phénomènes transitoires.

Dimensionnement de la protection installée dans le point


neutre
1. Variante avec résistance de terre et transformateur de tension
(voir Figure 3.5.10.4)
Alternateur Transformateur bloc
US OS
1 2

U GN U OS
IE
3 C 12

I E max

IE

U1n /U 2n

3C RE U>

IE

HEST 905 031 FL

Figure 3.5.10.4 Protection contre les défauts à la masse dans


le stator avec résistance de terre dans le point
neutre.

3.5.10-8
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

La résistance de terre RE est dimensionnée de façon à ce que


· le courant de terre IE soit égal ou inférieur à 20 A
· la tension de déplacement du point neutre qui apparaît à la
suite d'un défaut à la terre côté haute tension ne soit pas
supérieure à la moitié du seuil de tension réglé à la pro-
tection.
Le transformateur de tension dans le point neutre est spécifié en
fonction de la tension maximale qui apparaîtrait en permanence
en présence d'un défaut à la terre; ce serait la tension de phase
de l'alternateur. Des surtensions transitoires de courte durée
peuvent cependant engendrer des tensions qui provoquent la
saturation de ce transformateur de tension. Il est donc conseillé
d'exiger pour ce transformateur un facteur de surtension plus
élevé, de 1,9 par exemple.
Tensions nominales du transformateur de tension:
UGN
U1n = (UGN étant la tension nominale de l'alternateur)
3
U2n = 100V (en l'absence d'aucune autre exigence)
Valeur minimale de la résistance REmin:

UGN
RE min ³
3 IE max

avec IEmax £ 20A .


La formule pour la valeur maximale de la résistance REmax (pour
protéger 95% de l'enroulement) se déduit du schéma de principe
simplifié représenté à la Figure 3.5.10.3b:

0, 05 UGN
RE max £
6 w C12 UOS

Signification des paramètres utilisés dans cette formule:


facteur 0,05 - sensibilité de la protection 5% avec une
protection d'enroulement de 95%
facteur 6 - 3 pour 3 phases et 2 pour la moitié du
seuil de tension
La résistance de terre RE doit être choisie entre REmax et REmin
et cette résistance doit être spécifiée pour 10 s.

3.5.10-9
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Exemple 1
UGN = 12 kV; UOS = 110 kV; C12 = 3 x 10-9 F; w = 314 1/s
IEmax £ 20 A

a) système HT isolé
12000
REmin ³ = 346 W
3 ´ 20
0, 05 ´ 12
REmax £ = 965 W
6 ´ 314 ´ 3 ´ 10 -9 ´ 110

On choisit par exemple RE = 750 W


UGN 12000
IE max = = = 9, 24 A
3 RE 3 ´ 750
Spécification:
1 résistance de terre 750 W; 10 A; 10 s

12000
1 transformateur de tension / 100 V ;
3
isolation monophasée.
b) système HT avec neutre mis directement à la terre
Seulement 1/6 de la tension UOS agit.
12000
REmin ³ = 346 W
3 ´ 20
0, 05 ´ 12
REmax £ = 5790 W
-9 110
6 ´ 314 ´ 3 ´ 10 ´
6
On choisit par exemple RE = 3000 W
UGN 12000
IE max = = = 2, 3 A
3 RE 3 ´ 3000

Spécification:
1 résistance de terre 3000 W; 2,3 A; 10 s
12000
1 transformateur de tension / 100 V ;
3
isolation monophasée.

3.5.10-10
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

2. Variante avec transformateur de terre (voir Figure 3.5.10.5)


Cette variante correspond à la pratique en vigueur aux Etats-
Unis. Le courant maximum qui circule à travers le transformateur
de terre est environ égal à la composante capacitive du courant
de terre:
IEmax » IC

UGN
IC = 3 ´ w ´ C ´
3

Caractéristiques nominales du transformateur de terre:


UGN
U1n =
3
U2n = 100; 200; 400 V ou 115; 230; 460 V
I1n = IEmax
I2n = Ie

U1n
avec Ie = IE max
U2n

La résistance Re au secondaire est de

2
UGN æ U2n ö
Re = ç ÷
3 IE max è U1n ø

UGN
ou avec U1n =
3

U2n2
Re =
U1n IE max

Puissance nominale du transformateur de terre:


Sn = U1n I1n

3.5.10-11
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Alternateur Transformateur bloc


US OS
1 2

U GN U OS
IE
3 C 12

I Emax

IE

U1n /U 2n

3C RE U>

IE

HEST 905 031 FL

Figure 3.5.10.5 Protection contre les défauts à la masse dans


le stator avec transformateur de terre dans le
point neutre.
Exemple 2
UGN = 12 kV; IC = 10 A
IEmax = IC = 10 A
12000
U1n = = 6930 V
3
I1n = 10 A
U2n = 200 V
6930
I2n = Ie = 10 = 346 A
200
2002
Re = = 0, 577 W
6930 ´ 10
Sn = U1n I1n = 6930 ´ 10 Þ 70 kVA

Spécification:
1 transformateur de terre 70 kVA; 10 s; 50 Hz
6930/200 V; 10/346 A
1 résistance 0,577 W; 346 A; 10 s
1 transformateur de tension
intermédiaire 10 VA; 50 Hz; 200/100 V
(uniquement nécessaire si U2n > 100 V)

3.5.10-12
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Exemple 3
UGN = 12 kV; IC = 10 A; transformateur de terre spécifié d'après
la tension nominale de l'alternateur.
U1n = UGN = 12kV
U2n = 230V
I1n = IE max = IC = 10A

U1n 12000
I2n = Ie = IE max = 10 = 522 A
U2n 230

2
12000 æ 230 ö
Re = ç ÷ = 0,254 W
3 ´ 10 è 12000 ø

Sn = 12000 ´ 10 Þ 120 kVA

Spécification:
1 transformateur de terre 120 kVA; 10 s; 50 Hz
12000/230 V; 10/522 A
1 résistance de terre 0,254 W; 522 A; 10 s
1 transformateur de tension
intermédiaire 10 VA; 50 Hz; 230/100 V

Dimensionnement de la protection raccordée du côté des


bornes
Si on n'a pas accès au point neutre de l'alternateur, la protection
contre les défauts à la masse dans le stator est raccordée aux
trois transformateurs de tension installés aux bornes de la
machine (voir Figure 3.5.10.6). Le courant de terre est alors
généré à partir des trois enroulements primaires des trans-
formateurs de tension. Si le courant instantané admissible dans
l'enroulement primaire vaut 5 A, il faut limiter le courant de terre
à 15 A.
Il faut choisir la tension nominale secondaire de façon à ne pas
dépasser 300 V et le courant secondaire devrait être inférieur à
250 A.

3.5.10-13
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Alternateur Transformateur bloc


US OS
1 2

IE
U GN U OS

3 C 12

I1 I1 I1

IE =3 I 1
IE

U 1n /U 2n U 3n /U 4n

3C Ie Re Ie U>

HEST 905 033 FL

Figure 3.5.10.6 Protection contre les défauts à la masse dans


le stator avec transformateur de terre du côté
des bornes de la machine.
En présence d'un défaut à la terre aux bornes de la machine, la
tension de phase s'écrase dans la phase concernée et les ten-
sions saines augmentent jusqu'à la valeur de la tension entre
phases. A cause de la somme vectorielle de ces deux tensions
saines, on obtient 3 fois la tension aux bornes du triangle ouvert
côté secondaire:
U = 3U2n
U2n étant la tension nominale au secondaire.
Il faut intercaler un transformateur intermédiaire pour raccorder
la protection contre les défauts à la terre si cette dernière
possède une tension nominale de 100 V et si U dépasse 100 V.
Au cours du dimensionnement, on détermine d'abord la valeur
maximale du courant primaire qui est livré par les trans-
formateurs de tension en présence d'un défaut à la terre.
En admettant que le courant instantané admissible dans
l'enroulement primaire du transformateur de tension est de 5 A,
IEmax est égal à 15 A.
Valeur minimale de la résistance:
2
UGN æ 3 U2n ö
Re min ³ ç ÷ ´K
3 Imax è U1n ø

K représentant ici l'influence de la réactance du transformateur.


Avec les transformateurs de tension, on peut admettre une va-
leur moyenne de 0,7.

3.5.10-14
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

En prenant en compte la stabilité de la protection en présence


d'un défaut à la terre du côté HT, la résistance ne peut pas être
inférieure à
2
0,05 UGN æ 3 U2n ö
R e max £ ç ÷
6 w C12 UHV è U1n ø

On choisit le courant secondaire Ie et on calcule la tension


nominale secondaire:
IE
U2n = U1n
3 Ie
Sur la résistance Re la tension est au maximum de
URe = Re Ie
et la tension aux bornes du triangle ouvert est de 3 U2n. Cette
dernière doit être environ 30% plus élevée que la tension aux
bornes de la résistance (Re Ie) de façon à ce que le courant
prévu IE puisse circuler.

Exemple 4
UGN = 12 kV; UOS = 110 kV; C12 = 3 x 10-9 F; w = 314 1/s
Système HT avec neutre isolé
IEmax = 15 A
UGN 12000
U1n = = = 6930V
3 3
2
12000 æ 3 U2n ö -4
Re min ³ ç ÷ ´ 0,7 = 0,60 ´ 10 ´ U2n2
3 ´ 15 è 6930 ø

2
0,05 ´ 12 æ 3 U2n ö
Re max £
-9 ç ÷ , ´ 10-4 ´ U2n2
= 181
6 ´ 314 ´ 3 ´ 10 ´ 110 è 6930 ø

Comme d'après ce calcul Remax est supérieur à Remin, la stabilité


de la protection est garantie avec le courant IEmax choisi et on
peut fixer la résistance Re d'après Remin.
Ie = 200 A
15
U2n = 6930 = 173 V
3 ´ 200

3.5.10-15
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Il s'ensuit:
Remin ³ 0, 60 ´ 10-4 ´ 1732 = 1, 80 W

, ´ 10-4 ´ 1732 = 5,42 W


Remax £ 181
Re = 1, 80 W
Avec Ie = 200 A, la chute de tension sur la résistance Re est de
URe = ReIe = 18
, ´ 200 = 360V

Sans courant de charge, la tension maximale aux bornes du


triangle ouvert est de
U = 3U2n = 3 ´ 173 = 520V
Spécification:
1 résistance de 1,80 W; 200 A; 10 s
12000
3 transformateurs de tension / 173 V ;
3
isolation monophasée
1 transformateur de tension intermédiaire de
10 VA; 50 Hz; 520/100 V
Remarque:
A cause de la chute de tension dans le transformateur de ten-
sion lui-même on n'atteint pas une tension de 520 V mais seu-
lement une tension de 360 V avec le plein courant de terre. Il
faut donc adapter le réglage de la protection en conséquence:
seuil du maximum de tension
360
0, 05 = 0, 034 (3,4 % UN au lieu de 5 % UN)
520
Exemple 5
UGN = 27 kV; UOS = 400 kV; C12 = 3 ´ 10-9 F; w = 314 1/s
Système haute tension avec point neutre mis rigidement à la terre
IE = 15 A
UGN 27000
U1n = = = 15600V
3 3
2
27000 æ 3 U2n ö
Re min ³ ç ÷ = 27 ´ 10 -6 ´ U2n2
3 ´ 15 è 15600 ø
2
0,05 ´ 27 æ 3U2n ö
Re max £ ç ÷ = 132 ´ 10-6 ´ U2n2
400 è 15600 ø
6 ´ 314 ´ 3 ´ 10-9 ´
6

3.5.10-16
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Ie = 250A (choisi)
15
U2n = 15600 = 260 V
3 ´ 300
On choisit la résistance Re d'après Remin:
Re = 27 ´ 10-6 ´ 2602 = 1, 825 W
ReIe = 1, 825 ´ 300 = 547V
3U2n = 3 ´ 260 = 780V
S = 3 ´ 260 ´ 300 = 135 ´ 103 VA
La spécification et l'adaptation des réglages de la protection sont
semblables à celles de l'exemple 4.
Valeurs indicatives:
Seuil de U 0,05 UN
Retard 0,5 s
Remarque:
Si l'alternateur peut être débranché à l'aide d'un disjoncteur
d'alternateur, un second dispositif de protection contre les dé-
fauts à la terre est nécessaire afin de protéger la liaison entre le
transformateur de tranche et le transformateur des services
auxiliaires lorsque l'alternateur est hors service. Cette seconde
protection est raccordée au triangle ouvert formé par les en-
roulements secondaires des trois transformateurs de tension. Il
convient de charger le triangle ouvert par une résistance afin
que cette protection reste stable en présence d'un défaut à la
terre du côté haute tension compte tenu également de l'effet de
ferrorésonance. La plupart du temps, on exige de ne protéger
contre les défauts à la terre que les câbles ou les barres de
liaison car les transformateurs de puissance possèdent leur
protection différentielle et leur protection Buchholz. Le réglage
de la protection tient compte de la tension de déplacement du
point neutre en présence d'un défaut à la terre avec la tension
de service la plus basse. La valeur de réglage que nous con-
seillons dans un système à neutre isolé afin d'obtenir une dé-
tection fiable des défauts à la terre est de 60% UN, c.-à-d.
Seuil de U = 0,6 UN
Le retard est de nouveau égal à 0,5 s. La seconde protection
contre les défauts à la terre n'agit généralement que sur une
alarme. En présence d'un défaut à la terre sur ces liaisons, le
service n'est pas interrompu: la résistance doit donc être
dimensionnée pour une charge permanente.

3.5.10-17
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Protection contre les défauts à la masse dans le rotor

Valeurs de réglage:
Maximum de tension Seuil de U
Retard Retard
Fonction à min. ou à max. MaxMin
La protection contre les défauts à la masse dans le rotor est
équipée de l'appareil auxiliaire type YWX111 et de deux con-
densateurs de couplage afin de protéger les machines syn-
chrones, quel que soit leur système d'excitation. Cette protection
travaille avec un pont de mesure qui est indépendant de la
fréquence, de sorte que les harmoniques présents dans le
système d'excitation n'influencent en rien le fonctionnement de
la protection.
Le pont de mesure est couplé au circuit du rotor par l'intermé-
diaire d'un ou de deux condensateurs à haute tension. La pre-
mière branche de ce pont de mesure est constituée de la mise
en série de ces condensateurs avec la capacité du rotor. Dans
l'appareil auxiliaire se trouvent la deuxième branche capacitive
ainsi que les branches résistives du pont. Cet appareil auxiliaire,
type YWX111, contient en plus un transformateur d'alimentation
qui transforme la tension du transformateur de tension, 100 V
par exemple, au niveau de la tension de mesure du pont, soit
50 V. Un deuxième transformateur isole les circuits du pont de
mesure de ceux de la protection.
En présence d'un défaut à la terre, la capacité du rotor est court-
circuitée et le pont de mesure n'est plus en équilibre. Dans la
diagonale du pont il apparaît une tension qui peut être sur-
veillée par un relais de tension. Avec une résistance d'isolement
de 1 kW - ce qui correspond à un défaut à la masse dans le ro-
tor - le seuil de mise au travail de la protection est de 0,5 à 3 V
selon l'exécution considérée. C'est pourquoi, le seuil de réglage
est fixé au cours de la mise en service.

3.5.10-18
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Rotor C

Axe du rotor

C1 50 V 100 V C2

R R

Ue

RE. 216

R R

100 V 50 V

C1
C2
C

HEST 975 027 FL

Figure 3.5.10.7 Protection contre les défauts à la masse dans le


rotor.
C1, C2 - condensateurs de couplage externes

3.5.10-19
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Valeurs indicatives:
Seuil de U (sous 1 kW) 1à3V
Retard 1s
MaxMin MAX

3.5.10-20
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Protection contre les défauts entre spires


(selon la méthode de mesure de la tension)
Valeurs de réglage:
Maximum de tension Seuil de U
Retard Retard
La protection contre les défauts entre spires protège les enrou-
lements statoriques des machines synchrones contre les courts-
circuits entre spires.
Cette protection devra avoir un réglage aussi sensible que
possible afin de pouvoir détecter la plupart des défauts entre
spires. Pour tenir compte de différentes tensions résiduelles
dues à l'existence de dissymétries, le réglage de la protection ne
devra pas être inférieur à 5% UN. Une légère temporisation
empêche tout déclenchement intempestif en présence de phé-
nomènes transitoires.
Dans les transformateurs de mesure, les deux pôles des en-
roulements primaires doivent être isolés pour la pleine tension!
Comme les points neutres de l'alternateur et des transforma-
teurs de tension sont reliés entre eux, un court-circuit entre
spires au primaire du transformateur de tension risque de pro-
voquer des dégâts importants vu la puissance de court-circuit
élevée de la machine. C'est pourquoi, il convient, dans la me-
sure du possible, de protéger le primaire des transformateurs de
tension par des fusibles haute tension.
Valeurs indicatives:
Seuil de U 0,05 UN
Retard 0,5 s
R S T

Transformateur de tension

Alternateur

U>

HEST 905 017 FL

Figure 3.5.10.8 Protection contre les défauts entre spires selon


la méthode de mesure de la tension.

3.5.10-21
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.11. Protection à maximum de tension avec traitement de la


valeur de crête (Tens.-crête)

A. Utilisation
· Fonction de tension instantanée (fonction à maximum ou à
minimum)
· Fonction de tension indépendante de la fréquence (fonction
à maximum ou à minimum).

B. Caractéristiques
· Traitement des valeurs instantanées. Donc, protection très
rapide et indépendance à la fréquence
· Mise en mémoire de la valeur instantanée maximale après
démarrage
· Aucun filtrage des composantes apériodiques
· Aucun filtrage des harmoniques
· Fonction mono- ou triphasée
· Prise en compte de la plus grande des valeurs dans le cas
d'une fonction polyphasée
· Réglage de la fréquence de fonctionnement minimale fmin.

C. Entrées et sorties

I. Entrées de transformateur
· tension

II. Entrées binaires


· verrouillage

III. Sorties binaires


· démarrage
· déclenchement

IV. Grandeurs de mesure


· amplitude de tension (utilisable uniquement en cas de
déclenchement).

3.5.11-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage -Tens.-crête


Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut
No du CPU CPU1 (Sélection)
Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Retard s 00.01 0.00 60.00 0.01
Seuil de U UN 1.4 0.01 2 0.01
f-min Hz 040.0 25 50 1
MaxMin MAX (Sélection)
Nbre phases 001 1 3 2
Canal tens. Ent. transf. 00000
Verrouillage Val. bin. F
DECL Signal. ER
Démarrage Signal. ER

Signification des paramètres:


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est
exécutée.
Jeu Par. 4..1
détermine avec quel jeu de paramètres la fonction corres-
pondante est active (voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de
déclenchement est présente).
DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de
déclenchement est présente).

3.5.11-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de
déclenchement est présente).
Retard
temps qui s'écoule entre la mise au travail et la libération de
l'ordre de déclenchement.
Seuil de U
seuil de fonctionnement pour le déclenchement.
f-min
définit la fréquence minimale pour laquelle la mesure est
encore effectuée.
MaxMin
définit s'il s'agit d'une fonction à maximum ou d'une fonction
à minimum.
· MAX: fonction à maximum
· MIN: fonction à minimum

Nbre phases
définit le nombre de phases surveillées.
Canal tens.
définit le canal d'entrée du transformateur.
On peut sélectionner n'importe quelle entrée de tension.
Si la fonction est triphasée, il faut indiquer le premier canal
(phase R) parmi le groupe des trois canaux sélectionnés.
Verrouillage
adresse binaire comme entrée de blocage.
(F®FAUX, V®VRAI; entrée binaire ou sortie d'une fonction
de protection)
DECL
sortie pour la signalisation du déclenchement
(adresse du signal).
Démarrage
sortie pour la signalisation du démarrage
(adresse du signal).

3.5.11-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

E. Recommandations de réglage

Valeurs de réglage:
Maximum de tension Seuil de U
Retard Retard
Fréquence minimale f-min
Fonction à maximum ou à minimum MaxMin
Cette protection à maximum de tension est une protection ra-
pide qui fonctionne dans un large domaine de fréquence. Elle
est prévue pour les cas d'application suivants:
· protection à maximum de tension largement indépendante
de la fréquence, particulièrement dans le domaine des fré-
quences supérieures à fN
Dans le domaine des fréquences inférieures à la fréquence
nominale fN, il faut se rappeler que la capacité de transmis-
sion des transformateurs de tension d'entrée est limitée et en
tenir compte. Avec f = fN, la tension maximale admissible est
de 2,25 UN; pour des fréquences inférieures, la tension
maximale admissible est réduite dans le rapport f/fN.
· protection à maximum de tension rapide avec traitement de
la valeur de crête. Comme les composantes apériodiques et
les harmoniques ne sont pas filtrés, la période transitoire due
au filtre numérique n'existe pas non plus.
Par rapport à la fonction de tension standard (chapitre 3.5.10.),
cette fonction présente une plus grande dispersion dans les
résultats de mesure: elle ne sera donc utilisée que dans les cas
d'application mentionnés ci-dessus.
Comme le principe de mesure utilisé est le même que celui de la
fonction à maximum de courant avec traitement de la valeur de
crête (chapitre 3.5.6.), ce sont les mêmes renseignements qui
sont également valables ici en ce qui concerne le principe de
mesure et les valeurs de f-min.

Valeurs indicatives:
Seuil de U dépend de l'installation considérée
Retard dépend de l'installation considérée
f-min 40 Hz

3.5.11-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.12. Protection à comparaison de tension (Comp. tens.)

A. Utilisation
Surveillance/comparaison de deux groupes d'entrées de tension
monophasés ou triphasés afin de détecter des mesures de ten-
sion erronées.

B. Caractéristiques
· Comparaison entre les amplitudes de deux groupes de
tension (ligne 1, ligne 2)
· Détection de tension monophasée ou triphasée
· Signalisation du groupe avec la tension la plus basse
· Traitement des différences de tension par phase avec la
fonction triphasée et combinaison logique OU pour la
décision de déclenchement
· Réglage des retards au déclenchement et au retour
· Filtrage des composantes apériodiques
· Filtrage des harmoniques.

C. Entrées et sorties

I. Entrées de transformateur
· tension (2 fois 1 rep. 3 entrées)

II. Entrées binaires


· verrouillage

III. Sorties binaires


· démarrage
· déclenchement
· déclenchement de la ligne 1 (entrée de tension U1)
· déclenchement de la ligne 2 (entrée de tension U2)

IV. Grandeurs de mesure


Fonction monophasée:
· différence des amplitudes de tension (U1 - U2)

Fonction triphasée:
· différence des amplitudes de tension dans la phase R
(U1R - U2R)
· différence des amplitudes de tension dans la phase S
(U1S - U2S)
· différence des amplitudes de tension dans la phase T
(U1T - U2T)

3.5.12-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage -Comp. tens.


Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut
No du CPU CPU1 (Sélection)
Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Diff.-Tens. UN 0.20 0.10 0.50 0.05
Retard s 0.04 0.00 1.00 0.01
t-ret. s 1.50 0.10 2.00 0.01
Nbre phases 003 1 3 2
Canal tens. 1 Ent. transf. 00000
Canal tens. 2 Ent. transf. 00000
Verrouillage Ent. transf. F
DECL Signal. ER
Démarrage Signal. ER
DECL ligne 1 Signal.
DECL ligne 2 Signal.

Signification des paramètres:


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est
exécutée.
Jeu Par. 4..1
détermine avec quel jeu de paramètres la fonction
correspondante est active (voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).

3.5.12-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
Diff.-Tens.
seuil de déclenchement:
définit la différence entre les amplitudes de tension des deux
canaux d'entrée qui conduit à un déclenchement. Dans la
fonction triphasée, le seuil est valable pour les trois phases.
Retard
temps qui s'écoule entre la mise au travail et la libération de
l'ordre de déclenchement.
t-ret.
retard après disparition de l'ordre de déclenchement (rapport
de retour = 0,9).
Nbre phases
définit le nombre de phases surveillées.
Canal tens. 1
définit le canal d'entrée1(ligne 1, canal de tension U1) du
transformateur.
Si la fonction est triphasée, il faut indiquer le premier canal
(phase R) parmi le groupe des trois canaux sélectionnés.
Canal tens. 2
définit le canal d'entrée 2 (ligne 2, canal de tension U2) du
transformateur.
Si la fonction est triphasée, il faut indiquer le premier canal
(phase R) parmi le groupe des trois canaux sélectionnés.
Verrouillage
adresse binaire comme entrée de blocage.
(F®FAUX, V®VRAI; entrée binaire ou sortie d'une fonction
de protection).
DECL
sortie pour la signalisation du déclenchement
(adresse du signal).
Démarrage
sortie pour la signalisation du démarrage
(adresse du signal).

3.5.12-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

DECL ligne 1
correspond à DECL mais uniquement si l'amplitude de
l'entrée U1 est inférieure à celle de l'entrée U2 (en cas de
fonction triphasée, traitement des différences de tension
phase par phase)
DECL ligne 2
correspond à DECL mais uniquement si l'amplitude de
l'entrée U2 est inférieure à celle de l'entrée U1 (en cas de
fonction triphasée, traitement des différences de tension
phase par phase)

U 2R
U1R:
amplitude de la tension sur la phase R,
1xUN Déclenchement canal de tension 1 (ligne 1)
sur ligne 1
(U 1 < U 2 )
U2R:
0,8
Pas de amplitude de la tension sur la phase R,
déclenche-
ment canal de tension 2 (ligne 2)
En cas de fonction triphasée:
Déclenchement
0,2 sur ligne 2 la caractéristique est valable
(U 2 < U 1 )
également pour les deux autres
U 1R phases S et T
0 0,2 0,8 1xUN

HEST 915 009 FL

Figure 3.5.12.1 Caractéristique de déclenchement:


comparaison de tension (représentée pour
la phase R et un seuil de différence de
tension égal à 0,2 x UN).

3.5.12-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

E. Recommandations de réglage

Valeurs de réglage:
Différence de tension maximale Diff.-Tens.
Retard Retard
Retard au retour t-ret.

La protection à comparaison de tension est prévue essentielle-


ment pour prévenir des mesures de tension erronées.
La fonction compare phase par phase les tensions de sortie de
deux sources de tension qui sont généralement identiques et
raccordées au même jeu de barres.
Dès que la différence d'amplitude entre les deux tensions
dépasse un certain seuil (Diff.-Tens.) il y a démarrage.
Après écoulement d'un retard réglable (Retard) et pour autant
que les conditions de mise au travail soient encore satisfaites, la
fonction génère un ordre de déclenchement (DECL ligne 1 resp.
DECL ligne 2) en direction de la source qui a la tension la plus
faible; elle libère en même temps un ordre de déclenchement
général (DECL). Ces signaux peuvent être utilisés pour
verrouiller les fonctions de protection ou les dispositifs de
mesure qui sont raccordés à la source en défaut afin d'inhiber
tout déclenchement intempestif ou toute mesure erronée.
Après disparition des conditions de déclenchement, les ordres et
les signalisations de déclenchement sont maintenus pendant un
temps de retour réglable (t-ret.).
Cette fonction de protection est donc appropriée pour détecter
des défauts dans les transformateurs de tension principaux ainsi
que dans les circuits de protection et de mesure qui lui sont
associés.

Remarque:
· On ne comparera que des tensions identiques raccordées
aux mêmes sources d'un jeu de barres (amplitude et dé-
phasage identiques).
De plus, on choisira des canaux transformateur appartenant
à un groupe d'échantillonnage voisin et, autant que possible,
à la même unité d'entrée, ceci afin d'éviter des erreurs
supplémentaires au cours du traitement de ces signaux,
surtout en présence de phénomènes transitoires ou de dé-
viations de fréquence.

3.5.12-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Afin d'éviter tout fonctionnement intempestif en présence


d'une déviation de fréquence, on peut d'une part augmenter
le seuil de fonctionnement, d'autre part verrouiller la fonction
de protection à l'aide d'une fonction de fréquence.
· On peut tenir compte des différences de tension nominale
des transformateurs principaux à l'aide des valeurs de réfé-
rence des canaux A/N. Ces valeurs de référence sont alors
valables pour toutes les fonctions de protection raccordées à
ces canaux.

Exemple d'utilisation:

Transformateurs de
R S T
tension 1 Ligne 1
U 1R
Dispositif de
U 1S mesure /
U 1T protection
1
Canal d'entrée de
tension (U1 )

Entrée de
verrouillage

DECL. ligne 1
Function à comparaison
Entrée de
de tension DECL.
blocage
(triphasée)
DECL. ligne 2
Canal d'entrée de

Entrée de
tension (U2 )

verrouillage
Transformateurs de
tension 2
U 2R
Dispositif de
U 2S mesure /
U 2T protection
2
Ligne 2

HEST 915 010 FL

Figure 3.5.12.2 Fonction de comparaison de tension


triphasée (perte d'une mesure de tension).
La fonction de protection surveille les tensions de sortie des
deux jeux de transformateurs de tension 1 et 2:
En présence d'une perturbation (interruption sur une ligne de
mesure dans le circuit des transformateurs 1 à l'exemple consi-
déré) la fonction de protection détecte une différence de tension
entre les lignes 1 et 2, ce qui entraîne la libération des ordres
"DECL" et "DECL ligne 1" après écoulement du temps de retard
ajusté.

3.5.12-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Ceci conduit au verrouillage des dispositifs de mesure et de


protection raccordés aux transformateurs 1 (protection à mini-
mum d'impédance, protection à maximum de courant dépendant
de la tension, protection de distance, etc...).

Valeurs indicatives:
Diff.-Tens. 0,20 UN
Retard 0,04 s
t-ret. 0,50 s

3.5.12-7
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.13. Protection à minimum d'impédance (Min.-imp.)

A. Utilisation
Protection de réserve pour la détection des courts-circuits
biphasés et triphasés dans les départs de l'alternateur.

B. Caractéristiques
· Caractéristique de déclenchement circulaire
(voir Figure 3.5.13.1)
· Réglage du retard
· Filtrage des composantes apériodiques dans le courant et
dans la tension
· Filtrage des harmoniques dans le courant et dans la tension
· Fonction mono- ou triphasée
· Prise en compte de la plus petite des impédances dans le
cas d'une fonction polyphasée
· Libération par minimum de courant (0,1 IN).

C. Entrées et sorties

I. Entrées de transformateur
· courant
· tension

II. Entrées binaires


· verrouillage

III. Sorties binaires


· démarrage
· déclenchement

IV. Grandeurs de mesure


· impédance (amplitude).

3.5.13-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D Documentation des paramètres de réglage -Min.-imp.


Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut
No du CPU CPU1 (Sélection)
Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Retard s 00.50 0.20 60.00 0.01
Seuil de Z UN/IN 0.250 0.025 2.500 0.001
Nbre phases 001 1 3 1
Canal cour. Ent. transf. 00000
Canal tens. Ent. transf. 00000
Verrouillage Val. bin. F
DECL Signal. ER
Démarrage Signal. ER

Signification des paramètres:


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est
exécutée.
Jeu Par. 4..1
détermine avec quel jeu de paramètres la fonction
correspondante est active (voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).

3.5.13-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
Retard
temps qui s'écoule entre la mise au travail et la libération de
l'ordre de déclenchement.
Seuil de Z
seuil de fonctionnement pour le déclenchement.
Nbre phases
définit le nombre de phases surveillées.
Canal cour.
définit le canal d'entrée du courant.
On peut sélectionner n'importe quelle entrée de courant.
Si la fonction est triphasée, il faut indiquer le premier canal
(phase R) parmi le groupe des trois canaux sélectionnés.
Canal tens.
définit le canal d'entrée de tension.
On peut sélectionner n'importe quelle entrée de tension.
Si la fonction est triphasée, il faut indiquer le premier canal
(phase R) parmi le groupe des trois canaux sélectionnées.
Verrouillage
adresse binaire comme entrée de blocage.
(F®FAUX, V®VRAI; entrée binaire ou sortie d'une fonction
de protection).
DECL
sortie pour la signalisation du déclenchement
(adresse du signal).
Démarrage
sortie pour la signalisation du démarrage
(adresse du signal).

3.5.13-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Figure 3.5.13.1 Caractéristique de déclenchement de la fonction


à minimum d'impédance

3.5.13-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

E. Recommandations de réglage

Valeurs de réglage:
Impédance Seuil de Z
Retard Retard
La protection à minimum d'impédance constitue une protection
de réserve en cas de court-circuit à l'intérieur du bloc alternateur -
transformateur. Elle est plus rapide et plus sensible que la
protection à maximum de courant. Son désavantage est que sa
zone de protection est plus courte que celle définie par la
protection différentielle considérée comme protection principale.
La protection à minimum d'impédance est raccordée aux
transformateurs de courant principaux installés du côté du point
neutre de l'alternateur et aux transformateurs de tension
principaux installés aux bornes de la machine. Cette protection
présente une caractéristique circulaire dont le centre correspond
au point de raccordement des transformateurs de tension. Les
enroulements de l'alternateur ainsi que les liaisons entre
l'alternateur et le transformateur de tranche sont protégés.

3.5.13-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

BT

Zone de protection
I>

HEST 905 019 FL

Figure 3.5.13.2 Protection à minimum d'impédance.

3.5.13-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Le seuil de réglage de la fonction à minimum d'impédance dépend


de l'impédance de court-circuit du transformateur de tranche. Dans
beaucoup d'installations, la distance entre le transformateur de
tranche et le disjoncteur est trop petite: ceci ne permet pas d'éviter
un déclenchement intempestif en mesurant des différences
d'impédance si le défaut est juste derrière le disjoncteur. La
protection est réglée à 70% de l'impédance du transformateur de
tranche, ce qui permet de protéger les enroulements du
transformateur disposés du côté de l'alternateur.
Il faut remarquer que le seuil de réglage de la fonction à
minimum d'impédance se réfère à la tension nominale et au
courant nominal.
L'impédance du tronçon protégé est donnée par la réactance de
court-circuit du transformateur et est exprimée en p.u. du
système:
z1 = 0,7 xT [p.u.]
La valeur de cette impédance côté protection dépend des rap-
ports de transformation Ki et Ku ainsi que des caractéristiques
nominales du transformateur et de la protection:
IN1 UN1
Ki = Ku =
IN2 UN2
Par conséquent, l'impédance qu'il faut régler côté protection est
la suivante, exprimée en p.u. du système:
UTN Ki I
Valeur de Z = 0,7 xT x x N [1; 1; V; A]
ITN Ku UN
ou
UTN IN1 UN2 IN
Valeur de Z = 0,7 xT x x x [1; 1; V; A]
ITN IN2 UN1 UN
En cas de rapports simples UTN = UN1, ITN = IN1, UN2 = UN,
IN2 = IN, la valeur de Z est la suivante:
Valeur de Z = 0,7 xT [1; 1]

Signification des symboles utilisés:


z1 impédance de la zone protégée
xT réactance de court-circuit du transformateur
Ki , Ku rapports de transformation des
transformateurs de courant et de tension
IN1, IN2 courants nominaux des transformateurs de courant
UN1, UN2 tensions nominales des transformateurs de tension
UTN, ITN tension nominale et courant nominal du
transformateur de tranche

3.5.13-7
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

UN, IN tension nominale et courant nominal de


la protection à minimum d'impédance.
Le facteur 0,7 permet d'éliminer le risque d'un déclenchement
intempestif en présence d'un court-circuit dans le réseau.
Cependant la zone protégée est en même temps raccourcie par
rapport à celle de la protection différentielle.

Exemple:
transformateur de tranche: 500 MVA; 24 kV;
12 kA; xT = 0,1
transformateurs principaux: 24000/100 V;
12000/5 A
Protection: 100 V; 5A

IN1 12000
Ki = = = 2400
IN2 5

UN1 24000
Ku = = = 240
UN2 100

Réglage:

UTN Ki I
Valeur de Z = 0,7 xT x x N
ITN Ku UN

24 2400 5
Valeur de Z = 0,7 x 0,1 x x = 0, 07
12 240 100

Il faut remarquer aussi que la protection à minimum d'impé-


dance ne peut fonctionner que si le courant dépasse 0,1 IN.

Valeurs indicatives:
Seuil de Z 0,07
Retard 0,5 s

3.5.13-8
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

x
+0.07

0 r

Seuil de Z
-0.07
HEST 905 027 FL

Figure 3.5.13.3 Caractéristique de la protection à minimum


d'impédance;

réglage: seuil de Z = 0,03.

3.5.13-9
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.14. Protection à minimum de réactance (Min.-réact.)

A. Utilisation
· Détection des conditions d'exploitation dangereuses avec
des machines synchrones sous-excitées.

B. Caractéristiques
· Caractéristique de déclenchement circulaire
(voir Figure 3.5.14.1)
· Choix d'un déclenchement à l'intérieur ou à l'extérieur du
cercle
· Réglage de la grandeur et de la position de la caractéristique
de déclenchement
· Possibilité de compenser les déphasages dus à l'installation
· Réglage du retard
· Filtrage des composantes apériodiques dans le courant et
dans la tension
· Filtrage des harmoniques dans le courant et dans la tension
· Fonction mono- ou triphasée
· Prise en compte de la plus petite des impédances (distance
par rapport au centre du cercle) dans le cas d'une fonction
polyphasée
· Libération par minimum de courant (0,1 IN).

C. Entrées et sorties

I. Entrées de transformateur
· courant
· tension

II. Entrées binaires


· verrouillage

III. Sorties binaires


· démarrage
· déclenchement

IV. Grandeurs de mesure


· impédance (distance par rapport au centre du cercle).

3.5.14-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage -Min.-réact.


Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut
No du CPU CPU1 (Sélection)
Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Retard s 00.50 0.20 60.00 0.01
Valeur de XA UN/IN -2.00 -5.00 00.00 0.01
Valeur de XB UN/IN -0.50 -2.50 +2.50 0.01
MaxMin MIN
Nbre phases 001 1 3 1
Canal cour. Ent. transf. 00000
Canal tens. Ent. transf. 00000
Angle Degré 000 -180 180 5
Verrouillage Val. bin. F
DECL Signal. ER
Démarrage Signal.

Signification des paramètres:


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est
exécutée.
Jeu Par. 4..1
détermine le jeu de paramètres avec lequel la fonction
correspondante est active (voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de
déclenchement est présente).

3.5.14-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de
déclenchement est présente).
DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l’unité de
déclenchement est présente).
Retard
temps qui s'écoule entre la mise au travail et la libération de
l'ordre de déclenchement.
Valeur de XA
définit la première intersection du cercle d'impédance avec
l'axe des réactances (hypothèse: réglage de l'angle à 0°).
Réglage non admis: |XA| < |XB|.
Valeur de XB
définit la seconde intersection du cercle d'impédance avec
l'axe des réactances (hypothèse: réglage de l'angle à 0°).
MaxMin
définit s'il s'agit d'une fonction à maximum ou à minimum:
Possibilités de réglage:
· MIN: fonction à minimum
déclenchement à l'intérieur du cercle
· MAX: fonction à maximum
déclenchement à l'extérieur du cercle.
Nbre phases
définit le nombre de phases surveillées.
Canal cour.
définit le canal d'entrée du courant.
On peut sélectionner n'importe quelle entrée de courant.
Si la fonction est triphasée, il faut indiquer le premier
canal (phase R) parmi le groupe des trois canaux
sélectionnés.
Canal tens.
définit le canal d'entrée de tension.
On peut sélectionner n'importe quelle entrée de tension.
Si la fonction est triphasée, il faut indiquer le premier canal
(phase R-S) parmi le groupe des trois canaux sélectionnées.
Les tensions et les courants doivent être échantillonnés sur
la même unité 216EA61.
Angle
pour compenser les déphasages dus à l'installation dans les
grandeurs d'entrée analogiques.
Cet angle permet aussi de décaler le cercle d'impédance.

3.5.14-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Verrouillage
adresse binaire comme entrée de blocage.
(F®FAUX, V®VRAI; entrée binaire ou sortie d'une fonction
de protection)
DECL
sortie pour la signalisation du déclenchement.
(adresse du signal).
Démarrage
sortie pour la signalisation du démarrage.
(adresse du signal)

Figure 3.5.14.1 Caractéristique de déclenchement: Min.-réact.


avec un réglage MaxMin = MIN
(valeur par défaut).

3.5.14-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

E. Recommandations de réglage

Valeurs de réglage:
Réactance XA Valeur de XA
Réactance XB Valeur de XB
Correction d'angle Angle
Retard Retard
Intégrateur Temps DECL
Temps ret.

Principe de la protection à minimum de réactance


La protection à minimum de réactance (protection contre le
manque d'excitation) sert à protéger l'alternateur contre des
marches dangereuses dues à un manque ou à une perte d'exci-
tation. Ces phénomènes peuvent entraîner une perte de la sta-
bilité statique: le rotor tourne de façon asynchrone et peut donc
être soumis à des courants induits et à des à-coups méca-
niques.
Il est bien connu qu'une machine synchrone supporte mieux une
charge inductive qu'une charge capacitive. Si la charge capaci-
tive augmente trop, il peut y avoir rupture de synchronisme. La
cause en est la limite de stabilité statique qui est définie par un
angle de charge de d = 90°: cette limite ne peut être atteinte en
service que si la machine est sous-excitée, c.-à-d. en présence
d'une charge capacitive (d'angle j). La caractéristique limite de
la stabilité statique est un cercle conforme à la Figure 3.5.14.3
pour autant que la mesure de tension soit effectuée aux bornes
mêmes de la machine. La caractéristique représente des états
de service correspondant à divers fonctionnements sous-
excités, y compris le point XA représentant la perte totale d'exci-
tation. La protection fonctionne avec une caractéristique circu-
laire dont la partie supérieure s'écarte généralement de la limite
de stabilité afin d'éviter des déclenchements intempestifs
provoqués par les chutes de tension en présence d'un court-
circuit.
Le déclenchement est temporisé afin de permettre un retour au
synchronisme en présence de phénomènes transitoires
n'entraînant qu'un dépassement momentané de l'angle de
charge d > 90°. Habituellement, le réglage est de 2 s.
En cas de pendulaisons répétitives, on prévoit un intégrateur
(fonction de retard) puisqu'un simple temporisateur empêcherait
un déclenchement en présence d'un pompage.

3.5.14-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Détermination de la caractéristique de la protection


La caractéristique circulaire de la protection est définie par les
points A et B. Avec les turboalternateurs, le point A est fixé par
la réactance synchrone non saturée xd; dans les alternateurs à
pôles saillants, ce même point est fixé par la réactance
synchrone xq. Le diagramme vectoriel de la Figure 3.5.14.2
montre en fait que la stabilité des machines à pôles saillants est
déterminée par xq car l'angle de charge d est influencé par cette
réactance. En ce point, la limite de stabilité correspond à la
perte complète de l'excitation.
Le point B est fixé par la moitié de la valeur de la réactance
transitoire x'd. Ce point est défini par les tensions et les courants
aux bornes de l'alternateur lors d'une rupture de synchronisme,
les tensions aux bornes de la machine et celles dans le réseau
étant en opposition de phase.
a) turboalternateur
xd i

e j - angle de phase
d - angle de charge
j < u, i
u d < u, e

i
d j

HEST 905 018 FL

b) alternateur à pôles saillants


e

xq i

xd i

d j

HEST 905 018 FL

Figure 3.5.14.2 Diagramme vectoriel d'un alternateur surexcité.


Tensions, courants et réactances sont
représentés en p.u. du système.

3.5.14-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Les réactances XA et XB, qui sont définies d'après la tension


entre phases, sont calculées comme suit dans le cas de turbo-
alternateurs:
U K
X A = x d ´ GN ´ i 3
3 IGN Ku

x'd UGN K
XB = ´ i 3
2 3 IGN Ku

Avec des alternateurs à pôles saillants, il faut remplacer xd par


xq dans les formules.

IN1
Ki =
IN2
UN1
U
K u = U 3 = N1
N2 UN2
3

Signification des paramètres utilisés:


xd, x'd réactance synchrone non saturée,
réactance transitoire saturée de
l'alternateur, en p.u.
xq réactance synchrone en p.u.
UGN, IGN tension nominale et courant nominal de
l'alternateur
Ki rapport de transformation des
transformateurs de courant
Ku rapport de transformation des
transformateurs de tension
UN1, UN2 tensions nominales des transformateurs
de tension
IN1,IN2 courants nominaux des transformateurs
de courant.

3.5.14-7
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Exemple
Turboalternateur 500 MVA; 24 kV; 12 kA
xd = 2,0; x'd = 0,25

UN1
3 24000
Transformateurs de tension K u = U = = 240
N2 100
3

12000
Transformateurs de courant Ki = = 12000
1

UGN K 24000 12000


X A = xd x x i 3 = 2, 0 x 3 = 200, 0 W
3 IGN K u 3 12000 240

x' d U K 0, 25 24000 12000


XB = x GN x i 3= x x 3 = 12, 5 W
2 3 IGN Ku 2 3 12000 240

Ramenées aux valeurs nominales de la protection, à savoir IN et


UN, les valeurs de réactance sont les suivantes:

XA 200
Valeur de XA = IN = - x 1 = - 2,0
UN 100

XB 12,5
Valeur de XB = IN = - ´ 1 = -0,125 = 0,12
UN 100

3.5.14-8
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Correction d'angle
Pour effectuer la mesure, nous disposons de 1 à 3 systèmes de
mesure indépendants. Chaque système de mesure est raccordé
à une tension entre phases et à un courant de phase. Ainsi par
exemple, pour le mesure dans la phase R, trois tensions de ré-
férence peuvent être choisies, à savoir URS, UST, UTR. Comme
chaque système travaille par phase, cela signifie qu'il faut intro-
duire une correction d'angle pour le système de la phase R qui
voit le sens de la tension de phase UR.

Correction
Tension de Diagramm "Angle"

R U RS
RS +30°

T S

R
*)
ST -90°
T S
U ST

U TR R
*)
TR +150°

T S

HEST 905 023 FL


*) mesure monophasée

La correction d'angle peut aussi être utilisée lorsqu'on désire


décaler la caractéristique circulaire d'un certain angle ou lors-
qu'on souhaite basculer le cercle dans le domaine inductif, pour
procéder à des essais par exemple.
Les donnees des enroulements sont valables pour un raccorde-
ment selon le paragraphe 4.4.2. Si, au secondaire, le point neu-
tre des transformateurs est mis à la terre du côté du point neutre
de l’alternateur, il faut ajouter un déphasage de -180°.

3.5.14-9
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Valeurs indicatives:
Valeur de XA à calculer,
par ex. -2,0
Valeur de XB à calculer,
par ex. -0,12
Angle (Transfo. de tension en delta) +30°
(Transfo. en triangle) 0°
Temporisateur avec retard au déclenchement
Retard 2s
Intégrateur avec retard au déclenchement
Temps DECL 6s
et avec retard à la retombée
Temps retour 3s
BT
E

US
x x
d T

x d- réactance synchrone de l'alternateur [en p.u.]


x T- réactance de court-circuit du transformateur [en p.u.]

Courbe limite de
x
la stabilité statique

x
T
0
x' r
d Valeur de XB
2

x
d

caractéristique du relais
Valeur de XA
contre les pertes d'excitation

Valeur de XA
Valeur de réglage
Valeur de XB
[U N / I N ] HEST 905 021 FL

Figure 3.5.14.3 Adaptation de la caractéristique du relais


contre les pertes d'excitation à la courbe limite
de la stabilité statique d'un bloc
turboalternateur.
Toutes les réactances sont exprimées en p.u.

3.5.14-10
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

tR tR tR tR

Démarrage
0

Seuil de réglage "Temps-DECL"

t int
Intégration
0

Déclenchement
0

HEST 935 017 FL

tint temps intégré (cumulé)


tR temps de retour

Figure 3.5.14.4 Protection à minimum de réactance, influence


de l'intégration en présence de pendulaisons.

3.5.14-11
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

L’affichage de la grandeur mesurée:


L’affichage de la grandeur mesurée correspond à un vecteur
d’impédance qui a son origine au centre de la caractéristique
circulaire de la protection à minimum de réactance. Ce vecteur
d’impédance forme un triangle avec l’impédance mesurée aux
bornes de la machine, comme repris à la Figure 3.5.14.5. La
protection se met au travail dès que l’impédance mesurée est
inférieure ou égale au demi-diamètre du cercle:

1æ X 'ö
z£ ç xd - d ÷
2è 2 ø

Exemple:
xd = 2; Xd' = 0,2
1
z£ (2 - 0,1) = 0,95
2

x
U
I
z

r
Xd' 0

xd

HEST 905 034 FL

Figure 3.5.14.5 Affichage de la grandeur mesurée par la


protection à minimum de réactance.

3.5.14-12
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.15. Protection de puissance (Puissance)

A. Utilisation
Fonction de puissance pour la surveillance
· du retour d'énergie
· de la puissance active
· de la puissance réactive
· du sens d'écoulement de l'énergie.

B. Caractéristiques
· Protection à retard indépendant
· Fonction à minimum ou à maximum
· Réglage de l'angle caractéristique
· Possibilité de compenser les déphasages dus à l'installation
· Mesure mono-, bi- ou triphasée
· Larges possibilités de réglage (voir Figure 3.5.15.2 à Figure
3.5.15.3)
· Compensation des erreurs d'angle des transformateurs
principaux
· Filtrage des composantes apériodiques dans le courant et
dans la tension
· Filtrage des harmoniques dans le courant et dans la tension.

C. Entrées et sorties

I. Entrées de transformateur
· courant
· tension

II. Entrées binaires


· verrouillage

III. Sorties binaires


· démarrage
· déclenchement

IV. Grandeurs de mesure


· puissance.

3.5.15-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage -Puissance


Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut
No du CPU CPU1 (Sélection)
Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Seuil de P PN -0.050 -0.100 1.200 0.005
Angle Degré 000.0 -180.0 180.0 5.0
Rapport ret. % 60 30 170 1
Retard s 00.50 0.05 60.00 0.01
MaxMin MIN (Sélection)
Comp.-Phi. Degré 0.0 -5.0 5.0 0.1
Nbre phases 001 1 3 1
Canal cour. Ent. transf. 00000
Canal tens. Ent. transf. 00000
PN UN*IN 1.000 0.500 2.500 0.001
Verrouillage Val. bin. F
DECL Signal. bin. ER
Démarrage Signal.

Signification des paramètres:


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est
exécutée.
Jeu Par. 4..1
détermine avec quel jeu de paramètres la fonction
correspondante est active (voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 08-01 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).

3.5.15-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
Seuil de P
désigne le seuil de puissance pour le déclenchement.
Réglages non admis:
amplitude < valeur minimale:
· 0,005 PN à partir de transformateurs de courant pour la
mesure
· 0,020 PN à partir de transformateurs de courant pour la
protection
· en plus, n x 0,005 PN si les courants et les tensions
appartiennent à des groupes d'échantillonnage différents
sur l'unité d'entrées analogiques (afin de tenir compte
d'erreurs possibles si f ¹ fN; n = 1...3 selon l'espace entre
les groupes d'échantillonnage).
Les canaux analogiques par rapport au groupe d'échantillonnage:
Groupe No. du canal
d'échantillonnage analogique
1 1... 6
2 7...12
3 13...18
4 19...24
5 25...30
6 31...36
7 37...42
8 43...48

Compte tenu des précisions de mesure nécessaires nous


conseillons d'introduire des transformateurs d'entrée de
mesure dès que les réglages sont inférieurs ou égaux à 0,2 PN.
Angle
angle caractéristique pour la mesure de puissance.
Angle = 0 signifie mesure de puissance active,
Angle = 90 signifie mesure de puissance réactive (inductive);
il est possible d'afficher des valeurs entre ces deux extrê-
mes, pour des mesures directionnelles dans un réseau élec-
trique par exemple.
De plus, il est possible de corriger les déphasages inhérents
aux grandeurs d'entrée analogiques.

3.5.15-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Rapport ret.
rapport de retour du seuil.
Selon le sens et le signe du seuil de démarrage, le rapport
de retour doit être supérieur ou inférieur à 100 %.
Réglages non admis:
· rapport de retour > 100% avec MAX et 'Seuil de P' > 0
· rapport de retour < 100% avec MAX et 'Seuil de P' < 0
· rapport de retour < 100% avec MIN et 'Seuil de P' > 0
· rapport de retour > 100% avec MIN et 'Seuil de P' < 0.
Si les seuils de démarrage affichés sont bas, il faut régler
une hystérèse importante; avec des seuils élevés, l'hystérèse
doit être petite (Figure 3.5.15.1).
Réglages non admis pour l'amplitude de l'hystérèse
(½100% - Rapport ret. ½):
· £ 0,5 % / (½Seuil de P/PN½ + 0,01)
· ³ 10 % /½Seuil de P/PN½
· On peut satisfaire à ces conditions en choisissant le rap-
port de retour comme suit:
Seuil de P
pour 0, 2 £ £ 1: 95%
PN
et
Seuil de P
pour 0, 005 £ £ 0, 2 : 60%.
PN
Retard
temps qui s'écoule entre la mise au travail et la libération de
l'ordre de déclenchement.
Ce retard agit sur le temps de retour de la fonction: avec
t > 100 ms, le temps de retour de l'ordre de déclenchement
est de 50 ms; sinon, le retour n'est pas temporisé.
MaxMin
détermine s'il s'agit d'une fonction à maximum ou à
minimum:
· MAX: fonction à maximum
· MIN: fonction à minimum.
Attention:
Il faut prendre en compte les valeurs réelles et non les
valeurs absolues des amplitudes.
Dans une protection à retour d'énergie, il faut donc régler
"MIN" puisqu'il faut déclencher en présence d'une puissance
négative qui est inférieure au seuil affiché ('Seuil de P' < 0).

3.5.15-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Comp. phi
angle qui sert à compenser les erreurs des transformateurs,
en cas de mesure très précise de la puissance.
Il faut tenir compte de la différence entre les erreurs des
transformateurs de courant et celles des transformateurs de
tension.
Nbre phases
nombre de phases dans la fonction de puissance:
· 1: mesure de puissance monophasée
· 2: mesure biphasée en circuit Aron
P = URS x IR x cos j - UST x IT x cos j
La mesure biphasée ne peut être utilisée que si la
fonction est raccordée à des groupes de transforma-
teurs de tension en triangle.
· 3: mesure de puissance triphasée
P = UR x IR x cos j + US x IS x cos j + UT x IT x cos j
(avec des transformateurs de tension en étoile)
P = UR ´ IR ´ cos j + US ´ IS ´ cos j + UT ´ IT ´ cos j
(avec des transformateurs de tension en triangle, la
mesure ne livre des résultats corrects que si les
tensions sont symétriques).
Canal cour.
définit le canal d'entrée de courant.
On peut sélectionner n'importe quelle entrée de courant.
Si la fonction est triphasée, il faut indiquer le premier canal
(phase R) parmi le groupe des trois canaux sélectionnés.
Canal tens.
définit le canal d'entrée de tension.
On peut sélectionner n'importe quelle entrée de tension.
Si la fonction est triphasée, il faut indiquer le premier canal
(phase R) parmi le groupe des trois canaux sélectionnées.
PN
puissance nominale ramenée à UN x IN. On peut procéder
ainsi à une adaptation en amplitude de la puissance
mesurée afin de tenir compte de la puissance nominale d'un
alternateur par exemple.
Verrouillage
entrée pour verrouiller la fonction:
F: pas de blocage
V: fonction bloquée
xx: toutes les entrées binaires (ou les sorties binaires des
des fonctions de protection).

3.5.15-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

DECL
signalisation du déclenchement.
Démarrage
signalisation du démarrage.

1
Rapport de retour 95%

60%
Rapport de retour

0.5

0 0.05 0.1 0.2 0.3 0.4 0.5 0.75


1
P
Valeurs de réglage PN

HEST 935 022 C

Figure 3.5.15.1 Valeurs admissibles pour le réglage du


rapport de retour.

3.5.15-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

E. Recommandations de réglage

Valeurs de réglage:
Puissance de référence PN
Seuil de puissance Seuil de P
Rapport de retour Rapport ret.
Fonction à max. ou à min. MaxMin
Angle caractéristique Angle
Compensation de l'angle Comp. phi
Retard Retard
La fonction de puissance peut être utilisée à différentes fins,
comme le montrent les exemples repris à la Figure 3.5.15.2 et à
la Figure 3.5.15.3. Les indications d'angle sont valables pour un
raccordement conformément au schéma de raccordement selon
le chapitre 4.4.2.

Q Q

pas de déclenchement déclen- pas de


déclenchement chement déclenchement

0 P 0 P

Réglages pour la protection à maximum de Réglages pour la protection à minimum de


puissance active: puissance active:

- Seuil de P >0 - Seuil de P >0


- MaxMin MAX - MaxMin MIN
- Rapport de retour <100% - Rapport de retour >100%
*) *)
- Angle 0° (30° ) - Angle 0° (30° )

HEST 965 017 FL

Figure 3.5.15.2 Réglages de la fonction de puissance pour


différents cas d'application

*) Les valeurs entre parenthèses sont valables pour une mesure monophasée avec un
raccordement des transformateurs de tension aux valeurs entre phases (c'est-à-dire
courant IR et tension URS) ou pour une mesure triphasée avec transformateurs de tension
en triangle.

3.5.15-7
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Q Q

déclenchement pas de déclenchement


déclenchement

pas de
déclenchement

0 P 0 P

Réglages pour la protection à retour Réglages pour la protection à maximum


d'énergie: de réactance:

- Seuil de P <0 - Seuil de P >0


- MaxMin MIN - MaxMin MAX
- Rapport de retour <100% - Rapport de retour <100%
- Angle 0° (30° ) *) - Angle 90° (120° ) *)

Q
pas de
déclenchement

0 60°
P

déclenchement

Réglages pour la protection de puissance directionnelle:

- Seuil de P <0
- MaxMin MIN
- Rapport de retour <100%
- Angle 60° (90° ) *)
HEST 965 018 FL

Figure 3.5.15.3 Réglages de la fonction de puissance pour


différents cas d'application.

*) Les valeurs entre parenthèses sont valables pour une mesure monophasée avec un
raccordement des transformateurs de tension aux valeurs entre phases (c'est-à-dire
courant IR et tension URS) ou pour une mesure triphasée avec transformateurs de tension
en triangle.

3.5.15-8
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Détermination des valeurs de réglage


Compte tenu de la différence existant entre les tensions et les
courants nominaux des transformateurs principaux et les
tensions et les courants nominaux de l'objet protégé, il est
avantageux que le seuil de réglage de la protection à retour
d'énergie se réfère à la puissance nominale de l'objet protégé. A
cette fin, il faut adapter la sensibilité de la protection à l'aide du
seuil de réglage PN.
Valeur de réglage de la puissance de référence PN:
PN S GN
= S GN = 3 ´ UGN ´ IGN
UN ´ IN 3 ´ UN1 ´ IN1
PGN = S GN ´ cosj GN

avec
SGN, PGN, UGN, IGN, cos jGN: caractéristiques nominales de
l'objet protégé
UN1, IN1: valeurs nominales primaires des
transformateurs de courant et de
tension principaux
PN, UN, IN: caractéristiques nominales de la
protection.

Exemple 1
Alternateur: 96 MVA, 13,8 kV, 4 kA, cosj = 0,8
14, 4 100
Transformateurs: kV / V; 5 kA / 5 A
3 3
Protection: 100 V; 5 A
Retour d'énergie: 0,5 % PGN

Solution n° 1: pas d'adaptation à l'aide de PN


Valeurs de réglage:
PN
puissance de référence = 1, 0
UN xIN

retour d'énergie:
P U xI 13, 8 x 4
= 0, 005 GN GN cos j GN = 0, 005 0, 8 = 0, 003
PN UN1 xIN1 14, 4 x 5

3.5.15-9
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Solution n° 2: adaptation selon cosjGN


Valeurs de réglage:

PN P
puissance de référence = GN = cos j GN = 0, 8
UN xIN SGN

P U xI 13,8 x 4
retour d'énergie: = 0,005 GN GN = 0,005 = 0,004
PN UN1 xIN1 14,4 x 5

Solution n° 3: adaptation selon cosjGN et selon les


caractéristiques des transformateurs
Valeurs de réglage:

puissance de référence
PN U xI 13,8 x4
= GN GN cos j GN = x 0,8 = 0,614
UN IN UN1 xIN1 14,4 x 5

P
retour d'énergie: = 0, 005
PN

Correction d'angle
La fonction de puissance est raccordée aux courants de phase
et aux tensions phase-terre ou entre phases. La correction
d'angle remplit deux tâches:
· corriger le déphasage entre la tension de phase et la tension
de mesure qui peut être une tension entre phases
· déterminer si la protection doit mesurer une puissance active
ou réactive.
Afin de faciliter un réglage correct des paramètres, les états de
service les plus importants sont présentés dans le tableau ci-
joint. Les indications d'angle sont valables pour un raccordement
selon le chapitre 4.4.2.
Selon les besoins, la correction d'angle peut être utilisée
également pour changer le sens de mesure ou pour compenser
une fausse polarité des transformateurs.

3.5.15-10
Fonction "MaxMin" Rapport ret. Seuil de P Angle *)

P
U RS
max MAX < 100%
0
Puissance active IR >0 +30°
P
min MIN > 100%
0

Figure 3.5.15.4
P
U RS 0
max MIN < 100%
Retour d'énergie <0 +30°
P
IR 0
min MAX > 100%
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

max MAX < 100% U RS Q


0

correspondants.
Puissance
réactive >0 +120°
inductive
min MIN > 100% IR Q
0

tension entre phases URS.


max MIN < 100% U RS Q
0
Puissance
réactive <0 +120°

Etats de service avec les réglages


capacitive
min MAX > 100% I Q
R 0

Mesure dans la phase R à l'aide de la


*) Valable pour une mesure monophasée ou triphasée avec transformateurs de tension raccordés HEST 965 019 C
entre phases (en cas de mesure triphasée avec transformateurs de tenson en étoile ou en cas de
mesurée biphasée -circuit Aron-, il faut diminuer la valeur de réglage de 30°).

3.5.15-11
ABB Suisse SA
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Compensation d'angle
Cette compensation concerne les erreurs d'angle des trans-
formateurs de courant et de tension. Cette erreur d'angle
influence énormément la mesure de la puissance active lorsque
le facteur de puissance est faible.
Exemple 2
Avec un facteur de puissance cosj = 0 et sous le courant nomi-
nal, une erreur d'angle totale d de 10' entraîne une erreur de
puissance active de
Dp % = 0,03 x d = 0,03 x 10 = 0,3 % [%; 1; min]
On ne peut négliger cette erreur en présence d'un réglage de
0,5 %.
Malgré tout, l'erreur d'angle totale résulte de la différence
d'erreur entre les transformateurs de courant et les trans-
formateurs de tension. L'exemple présenté ci-dessus, avec un
courant réactif de 100%, est peu réaliste mais des courants de
l'ordre de 80% sont tout à fait possibles.
Principe de la protection à retour d'énergie
La protection contre les retours d'énergie est essentiellement
destinée à protéger des machines motrices. Elle est indispen-
sable avec les machines motrices suivantes:
· turbines à vapeur
· turbines hydrauliques de type Francis ou Kaplan
· turbines à gaz
· moteurs diesel.
Lorsque la puissance de la machine motrice dépasse 30 MW, il
convient, pour des motifs de sécurité, d'utiliser deux fonctions de
protection.
La protection à retour d'énergie travaille avec deux échelons. Le
seuil de réglage du retour d'énergie est identique pour les deux
échelons, à savoir la demi-puissance d'accompagnement de
l'alternateur avec sa machine motrice.
Le premier échelon est rapide et est prévu en tant que protec-
tion contre la survitesse en cas d'arrêt normal de la machine. Si
la régulation est défaillante ou si les vannes ne sont pas étan-
ches, il y a arrêt à partir d'un certain retour d'énergie, tout risque
de survitesse étant ainsi écarté. Afin d'éviter des déclenche-
ments intempestifs dans le cas de turbines à vapeur, le déclen-
chement est libéré par l'intermédiaire de contacts auxiliaires
indiquant une fermeture de la valve d'arrêt d'urgence.

3.5.15-12
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Le deuxième échelon est prévu en tant que protection contre


des surchauffes et contre d'éventuelles détériorations mécani-
ques de la machine motrice. Cet échelon est nettement plus lent
car la température n'augmente que lentement. En présence de
pendulaisons sous faible charge, dues au régulateur de vitesse
ou à un réseau peu stable, le deuxième échelon ne peut pas
déclencher car le relais se met au travail et retombe plusieurs
fois durant l'écoulement de la temporisation. Dans ce cas, il faut
prévoir un intégrateur (fonction "Retard") afin de garantir le
déclenchement.

Bloc.

t1 > DECL
U
P>
I DECL DECL
t 2>
DEM

t 3>
Intégrateur

t1 échelon rapide, bloqué par la soupape de fermeture de la turbine


t2 échelon lent
t3 échelon lent avec intégrateur en cas de pendulaisons.

Figure 3.5.15.5 Protection à retour d'énergie pour les turbines


à vapeur

3.5.15-13
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Valeurs indicatives:
PN donné par cosjGN
Seuil de P (pour des turbines à
vapeur de moyenne puissance) -0,005
MaxMin MIN
Rapport ret. 60%
Angle avec raccordement à IR et à UR 0°
avec raccordement à IR et à URS +30°
avec raccordement à IR et à UST -90°
avec raccordement à IR et à UTR +150°
Comp. phi 0,0
Premier échelon
Retard 0,5 s
Deuxième échelon
Retard 20 s
ou
Intégrateur avec retard au décl. et à la retombée
(fonction "Retard"):
t DECL 20 s
t ret. 3s
Intégration 1

Remarque:
Les réglages suivants sont nécessaires afin de réaliser une
protection "Minimum forward-power" selon la pratique anglo-
saxonne:
Seuil de P >0
MaxMin MIN
Rap. ret 150%

3.5.15-14
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.16. Protection contre les surcharges du stator (Surch.-stat.)

A. Utilisation
Fonction contre les surcharges pour protéger le stator des gros
alternateurs.

B. Caractéristiques
· Retard dépendant de la surcharge (voir Figure 3.5.16.1)
· Caractéristique de déclenchement selon la prescription ASA-
C50.13 (American Standard Requirements for Cylindrical-
Rotor Synchronous Generators) avec domaine de réglage
plus étendu
· Réglage de la vitesse de comptage à rebours à la disparition
de la surcharge (mémoire de l'échauffement)
· Filtrage des composantes apériodiques
· Filtrage des harmoniques
· Fonction mono- ou triphasée
· Prise en compte de la plus grande des valeurs dans le cas
d'une fonction polyphasée.

C. Entrées et sorties

I. Entrées de transformateur
· courant

II. Entrées binaires


· verrouillage

III. Sorties binaires


· démarrage
· déclenchement

IV. Grandeurs de mesure


· amplitude du courant.

3.5.16-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage -Surch.-stat.


Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut
No du CPU CPU1 (Sélection)
Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Valeur de k1 s 041.4 1.0 120.0 *) 0.1
I-dém. IB 1.10 1.00 1.60 0.01
t-min s 0010.0 1.0 120.0 0.1
tg s 0120.0 10.0 2000.0 10.0
t-max s 0300.0 100.0 2000.0 10.0
t-ret. s 0120.0 10.0 2000.0 10.0
Nbre phases 3 1 3 2
Canal cour. Ent. transf. 00000
Valeur de IB IN 1.00 0.50 2.50 0.01
Verrouillage Val. bin. F
DECL Signal. ER
Démarrage Signal. ER

Signification des paramètres:


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est
exécutée.
Jeu Par. 4..1
détermine avec quel jeu de paramètres la fonction
correspondante est active (voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).

*) k1 Max = 120.00 dans les versions ³ V5.2

3.5.16-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
Valeur de k1
réglage de k1, constante de la caractéristique de
déclenchement.
I-dém.
courant au démarrage, constante de la caractéristique de
déclenchement.
t-min
temps de déclenchement minimum, constante de la
caractéristique de déclenchement.
tg
durée de validité de la caractéristique inverse, constante de
la caractéristique de déclenchement.
Cette durée ne peut être supérieure à la temporisation
maximale.
t-max
temps de retard maximum après démarrage,
indépendamment de la caractéristique inverse, constante de
la caractéristique.
t-ret.
temps de retour (dès la limite de déclenchement),
correspond à la constante de refroidissement de la machine.
Nbre phases
définit le nombre de phases surveillées.
Canal cour.
définit d'entrée de courant.
On peut sélectionner n'importe quelle entrée de courant.
Si la fonction est triphasée, il faut indiquer le premier canal
(phase R) parmi le groupe des trois canaux sélectionnés.
Valeur de IB
courant de référence afin de tenir compte des écarts par
rapport au courant nominal IN.
Verrouillage
adresse binaire comme entrée de blocage.
(F®FAUX, V®VRAI; entrée binaire ou sortie d'une fonction
de protection).

3.5.16-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

DECL
sortie pour la signalisation du déclenchement
(adresse du signal).
Démarrage
sortie pour la signalisation du démarrage
(adresse du signal).

Figure 3.5.16.1 Caractéristique de déclenchement: Surch.-stat.

3.5.16-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

E. Recommandations de réglage

Valeurs de réglage:
Courant de référence Valeur de IB
Courant au démarrage I-dém.
Facteur de multiplication Valeur de k1
Temps de décl. minimum t-min
Durée de validité
de la caractéristique inverse tg
Retard maximum t-max
Temps de retour t-ret.

La protection contre les surcharges du stator sert à protéger les


enroulements statoriques des alternateurs contre des échauffe-
ments inadmissibles causés par des courants importants. Cette
protection peut être utilisée lorsque les turboalternateurs ont été
dimensionnés conformément à la prescription ASA-C50.13 ou
de façon similaire.
Lorsqu'aucune adaptation n'a été entreprise à l'aide de la valeur
de référence du canal A/N, le courant de référence IB de la
protection sera calculé en fonction du courant de service de
l'alternateur IB1 - qui est souvent identique au courant nominal
de l'alternateur- et en fonction des courants nominaux IN1 et IN2
des transformateurs de courant:
IN2
IB = IB1
IN1

On affiche en fait le rapport IB/IN, IN étant le courant nominal de


la protection. Sinon, IB serait égal à 1,0 IN.
Avec les machines construites selon la prescription ASA, le
facteur de multiplication k1 est égal à 41,4 s.
Avec des machines qui ont des capacités de surcharge
semblables, le facteur k1 est le suivant:
DJm - DJn
k1 = t [s; s; K]
DJn

avec:
t constante de temps thermique du stator
DJm échauffement max. admissible pour les
enroulements statoriques
DJn échauffement nominal de l'enroulement
statorique.

3.5.16-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Exemple:
t = 5 min ou 300 s
DJm = 70 K
DJn = 60 K
70 - 60
k1 = 300 = 50 s
60

Valeurs indicatives:
Valeur de IB à calculer
I-dém. 1,1 IB
Valeur de k1 41,4 s
t-min 10,0 s
tg 120,0 s
t-max 300,0 s
t-ret. 120,0 s

3.5.16-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.17. Protection contre les surcharges du rotor (Surch.-rotor)

A. Utilisation
Fonction contre les surcharges pour protéger le rotor des gros
alternateurs.

B. Caractéristiques
· Retard dépendant de la surcharge (voir Figure 3.5.17.1)
· Caractéristique de déclenchement selon la prescription ASA-
C50.13 (American Standard Requirements for Cylindrical-
Rotor Synchronous Generators) avec domaine de réglage
plus étendu
· Réglage de la vitesse de comptage à rebours à la disparition
de la surcharge (mémoire de l'échauffement)
· Fonction triphasée
· Mesure des courants:
· en triphasé du côté alternatif
· traitement par l'intermédiaire de la somme des
amplitudes des trois courants de phase (valeurs
instantanées sans filtrage digital).

C. Entrées et sorties

I. Entrées de transformateur
· courant

II. Entrées binaires


· verrouillage

III. Sorties binaires


· démarrage
· déclenchement

IV. Grandeurs de mesure


· amplitude du courant.

3.5.17-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage -Surch.-rotor


Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut
No du CPU CPU1 (Sélection)
Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Valeur de k1 s 033.8 1.0 50.0 0.1
I-dém. IB 1.10 1.00 1.60 0.01
t-min s 0010.0 1.0 120.0 0.1
tg s 0120.0 10.0 2000.0 10.0
t-max s 0300.0 100.0 2000.0 10.0
t-ret. s 0120.0 10.0 2000.0 10.0
Canal cour. Ent. transf. 00000
Valeur de IB IN 1.00 0.50 2.50 0.01
Verrouillage Val. bin. F
DECL Signal. ER
Démarrage Signal. ER

Signification des paramètres:


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est
exécutée.
Jeu Par. 4..1
détermine avec quel jeu de paramètres la fonction
correspondante est active (voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).

3.5.17-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
Valeur de k1
réglage de k1, constante de la caractéristique de
déclenchement.
I-dém.
courant au démarrage, constante de la caractéristique de
déclenchement.
t-min
temps de déclenchement minimum, constante de la
caractéristique de déclenchement.
tg
durée de validité de la caractéristique inverse, constante de
la caractéristique de déclenchement.
Cette durée ne peut être supérieure à la temporisation
maximale.
t-max
temps de retard maximum après démarrage, indépen-
damment de la caractéristique inverse, constante de la
caractéristique.
t-ret.
temps de retour (dès la limite de déclenchement),
correspond à la constante de refroidissement de la machine.
Canal cour.
définit le canal d'entrée du courant.
On peut sélectionner n'importe quelle entrée de courant.
Si la fonction est triphasée, il faut indiquer le premier canal
(phase R) parmi le groupe des trois canaux sélectionnés.
Valeur de IB
courant de référence afin de tenir compte des écarts par
rapport au courant nominal IN.
Verrouillage
adresse binaire comme entrée de blocage.
(F®FAUX, V®VRAI; entrée binaire ou sortie d'une fonction
de protection).

3.5.17-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

DECL
sortie pour la signalisation du déclenchement
(adresse du signal).
Démarrage
sortie pour la signalisation du démarrage
(adresse du signal).

Figure 3.5.17.1 Caractéristique de déclenchement: Surch.-rotor.

3.5.17-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

E. Recommandations de réglage

Valeurs de réglage:
Courant de référence Valeur de IB
Courant au démarrage I-dém.
Facteur de multiplication Valeur de k1
Temps de déclenchement minimum t-min
Durée de validité de la caractéristique
inverse tg
Retard maximum t-max
Temps de retour t-ret.
La protection contre les surcharges du rotor sert à protéger les
enroulements rotoriques des alternateurs contre des échauffe-
ments inadmissibles causés par des courants importants. Cette
protection peut être utilisée lorsque l'alternateur a été dimen-
sionné conformément à la prescription ASA-C50.13 pour les
turboalternateurs ou s'il a été dimensionné pour des capacités
de surcharge semblables. Cette protection est raccordée aux
transformateurs de courant placés du côté alternatif du dispositif
d'excitation. Aucune utilisation dans le cas de rotor sans balais.
Lorsqu'aucune adaptation n'a été entreprise à l'aide de la valeur
de référence du canal A/N, le courant de référence IB de la
protection sera calculé en fonction du courant de service IB1 du
côté alternatif de l'excitation (ce qui correspond généralement au
plein courant d'excitation) et en fonction des courants nominaux
IN1 et IN2 des transformateurs de courant:
IN2
IB = IB1
IN1

On affiche en fait le rapport IB/IN, IN étant le courant nominal de


la protection.
Avec les machines construites selon la prescription ASA, le
facteur de multiplication k1 est égal à 33,8 s. Avec des
machines qui ont des capacités de surcharge semblables, le
facteur k1 est le suivant:
DJm - DJn
k1 = t [s; s; K]
DJn
avec:
t constante de temps thermique du rotor
DJm échauffement maximum admissible
pour l'enroulement du rotor
DJn échauffement nominal de l'enroulement du rotor.

3.5.17-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Valeurs indicatives:
Valeur de IB à calculer d’après
l’installation considérée
I-dém. 1,1 IB
Valeur de k1 33,8 s
t-min 10,0 s
tg 120,0 s
t-max 300,0 s
t-ret. 120,0 s

3.5.17-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.18. Protection contre les dissymétries, à retard dépendant


(I2-inv.)

A. Utilisation
Fonction de déséquilibre pour protéger de gros alternateurs,
avec forte charge thermique, contre les surcharges thermiques
et donc contre l'échauffement du rotor.

B. Caractéristiques
· Retard dépendant de la dissymétrie de la charge
(voir Figure 3.5.18.1)
· Réglage de la caractéristique de déclenchement dans un
large domaine
· Réglage de la vitesse de comptage à rebours à la disparition
du déséquilibre (mémoire de l'échauffement)
· Filtrage des composantes apériodiques
· Filtrage des harmoniques
· Mesure triphasée.

C. Entrées et sorties

I. Entrées de transformateur
· courant

II. Entrées binaires


· verrouillage

III. Sorties binaires


· démarrage
· déclenchement

IV. Grandeurs de mesure


· amplitude de la composante inverse du courant
I2 = 1/3 (IR + a2IS + aIT).

3.5.18-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage -I2-inv.


Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut
No du CPU CPU1 (Sélection)
Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Valeur de k1 s 10.00 5.00 60.00 *) 0.10
Valeur de k2 I2/IB 0.05 0.02 0.20 0.01
t-min s 010.0 1.0 120.0 0.1
t-max s 1000 500 2000 1
t-ret. s 0030 5 2000 1
Canal cour. Ent. transf. 00000
Valeur de IB IN 1.00 0.50 2.50 0.01
Verrouillage Val. bin. F
DECL Signal. ER
Démarrage Signal.

Signification des paramètres:


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est
exécutée.
Jeu Par. 4..1
définit avec quel jeu de paramètres la fonction
correspondante est active (voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).

*) k1 Max = 60.00 dans les versions ³ V5.2

3.5.18-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
Valeur de k1
constante de la caractéristique de déclenchement.
Valeur de k2
dissymétrie admise en permanence (I2/IB); constante de la
caractéristique de déclenchement.
Réglages non admis:
< 0,05 IN/IB (à partir des transformateurs de courant
pour la protection)
< 0,02 IN/IB (à partir des transformateurs de courant
pour la mesure).
t-min
temps de déclenchement minimum.
t-max
temps de déclenchement maximum après démarrage,
indépendamment de la caractéristique inverse.
t-ret.
temps de retour (dès la limite de déclenchement),
correspond à la constante de refroidissement de la machine.
Canal cour.
définit le canal d'entrée du courant.
On peut sélectionner n'importe quel groupe d'entrées de
courant triphasé.
Il faut indiquer le premier canal (phase R) parmi le groupe
des trois canaux sélectionnés.
Valeur de IB
courant de référence afin de tenir compte des écarts par
rapport au courant nominal IN.
Verrouillage
adresse binaire comme entrée de blocage.
(F®FAUX, V®VRAI; entrée binaire ou sortie d'une fonction
de protection).
DECL
sortie pour la signalisation du déclenchement
(adresse du signal).

3.5.18-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Démarrage
sortie pour la signalisation du démarrage
(adresse du signal).

Figure 3.5.18.1 Caractéristique de déclenchement: I2-inv.

3.5.18-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

E. Recommandations de réglage

Valeurs de réglage:
Courant de référence Valeur de IB
Facteur de multiplication Valeur de k1
Dissymétrie admise en permanence Valeur de k2
Temps de déclenchement minimum t-min
Temps de déclenchement maximum t-max
Temps de retour t-ret.

Cette protection est prévue pour de gros alternateurs. Elle est


particulièrement appropriée lorsque la dissymétrie de charge
varie fréquemment car, dans ces cas, il se peut qu'on accepte
momentanément des déséquilibres importants.
Lorsqu'aucune adaptation n'a été entreprise à l'aide de la valeur
de référence du canal A/N, le courant de référence IB de la
protection sera calculé en fonction du courant nominal IGN de
l'alternateur et en fonction des courants nominaux IN1 et IN2 des
transformateurs de courant:

IN2
IB = IGN
IN1

On affiche en fait le rapport IB/IN, IN étant le courant nominal de


la protection. Sinon, la valeur de IB serait égale à 1,0 IN.
Afin de pouvoir régler les facteurs k1 et k2, le constructeur de
l'alternateur doit fournir les deux données suivantes:
· composante inverse admissible en permanence i2¥ [p.u.]
2
· énergie admissible dans le système inverse i2 t [p.u.]
Le facteur k1 est égal à l'énergie admissible:
k1 = i22 t

Le facteur k2 est égal à la composante admissible en


permanence i2¥:
k2 = i2¥

3.5.18-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Valeurs indicatives:
Valeur de IB à calculer
Valeur de k1 10,0 s
Valeur de k2 à déterminer
t-min 10,0 s
t-max 1000,0 s
t-ret. 10,0 s

3.5.18-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.19. Protection contre les surchauffes (Surchauffe)

A. Utilisation
Protection contre les dépassements de température selon une
image thermique précise.

B. Caractéristiques
· Choix de l'image thermique:
· modèle du premier ordre
· modèle thermique général, défini par la réponse impul-
sionnelle du système thermique (voir Figure 3.5.19.1)
· Echelons d'alarme et de déclenchement
· Réglage de l'échauffement initial
· Constante de temps thermique augmentée à l'arrêt
· Prise en compte des coefficients de température des
résistances
· Filtrage des composantes apériodiques
· Filtrage des harmoniques
· Mesure de courant mono- ou triphasée
· Prise en compte de la plus grande des valeurs dans le cas
d'une fonction polyphasée
· Avec le modèle thermique général (introduction par table),
normalisation automatique de la réponse impulsionnelle
· Calcul de l'échauffement 40 fois par constante de temps
thermique (avec le modèle du premier ordre), resp. 200 fois
pour la durée de la réponse impulsionnelle.

C. Entrées et sorties
I. Entrées de transformateur
· courant

II. Entrées binaires


· verrouillage
· arrêt de la machine

III. Sorties binaires


· alarme
· déclenchement

IV. Grandeurs de mesure


· échauffement
· puissance dissipée
· courant.

3.5.19-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage -Surchauffe


Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut

No du CPU CPU1 (Sélection)


Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Theta-début % 100 000 100 001
Theta-alarme % 105 050 200 001
Theta-DECL % 110 050 200 001
Coeff. temp. 1/ThetaN 0.00 0.00 1.00 0.01
Valeur de k 1 1 9 1
Nbre phases 1 1 3 2
Canal cour. Ent. transf. 00000
Valeur de IB IN 1.00 0.50 2.50 0.01
Ent. arrêt Val. bin. F
Verrouillage Val. bin. F
Alarme Signal. ER
DECL Signal. ER
Cte de temps min 005.0 000.0 500.0 000.1
Temps répse min 0000. 0005. 6000. 0001.
h [ 1] 00.00 -00.20 02.00 00.01
h [ 2] 00.00 -00.20 02.00 00.01
h [ 3] 00.00 -00.20 02.00 00.01
.
.
.
h [40] 00.00 -00.20 02.00 00.01

Signification des paramètres:


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est
exécutée.

3.5.19-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Jeu Par. 4..1


détermine avec quel jeu de paramètres la fonction
correspondante est active (voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
Theta-début
valeur initiale de l'échauffement.
Cette valeur est prise à chaque initialisation de la protection,
c.-à-d. à l'enclenchement de la protection ou après modifica-
tion de tout paramètre de réglage.
Avec une machine déjà chaude, nous conseillons de prendre
un réglage de 100%. Si l'on désire pouvoir utiliser une ma-
chine refroidie à la température ambiante de façon optimale
pendant la phase de démarrage, il est préférable de sélec-
tionner une valeur de 0%.
Theta-alarme
seuil de mise au travail pour l'échelon d'alarme.
Theta-DECL
seuil de mise au travail pour l'échelon de déclenchement.
Coeff. temp.
Coefficient de température pour les résistances -"a"-; ce
coefficient permet de tenir compte de l'accroissement de ré-
sistance causée par l'échauffement du conducteur
électrique.
La puissance dissipée qui permet de déterminer l'échauffe-
ment est proportionnelle à la résistance du conducteur:
R = R0 x (1 + a x T)
T est l'échauffement ramené à la valeur nominale et R0 est la
résistance à échauffement nul, c.-à-d. à température
ambiante. Normalement, le réglage a = 0 fournit une
modélisation suffisante du comportement thermique.

3.5.19-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Valeur de k
Facteur d'augmentation de la constante de temps thermique
lorsque la machine est à l'arrêt.
On admet que la machine est à l'arrêt lorsque l'entrée d'arrêt
binaire est à "logique 1", le courant étant suffisamment bas
(inférieur à 0,005 IN à partir de transformateurs de courant
pour la mesure, resp. 0,05 IN à partir de transformateurs de
courant pour la protection).
Nbre phases
définit le nombre de phases surveillées.
Canal cour.
définit le canal d'entrée du courant.
On peut sélectionner n'importe quelle entrée de courant.
Si la fonction est triphasée, il faut indiquer le premier canal
(phase R) parmi le groupe des trois canaux sélectionnés.
Valeur de IB
courant de référence afin de tenir compte des écarts par
rapport au courant nominal IN.
Ent. arrêt
entrée pour la détection de l'arrêt de la machine afin de saisir
un refroidissement plus lent
(adresse binaire).
(F®FAUX; V®VRAI, entrée binaire ou sortie d'une fonction
de protection).
Verrouillage
adresse binaire comme entrée de blocage.
(F®FAUX, V®VRAI; entrée binaire ou sortie d'une fonction
de protection).
Alarme
sortie pour la signalisation de l'alarme
(adresse du signal).
DECL
sortie pour la signalisation du déclenchement.
(adresse du signal).
Cte de temps
définit le modèle thermique pour le calcul de l'échauffement.
Possibilités de réglage:
> 0 ® modèle thermique du premier ordre avec introduc-
tion de la constante thermique pour l'échauffement.
Les réglages dans le domaine 0,1 min...1 min sont
interdits.
= 0 ® modèle thermique correspondant à la table à
introduire.

3.5.19-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Temps répse
durée de la réponse impulsionnelle.
Agit uniquement pour le modèle thermique selon la table.
Réglages non admis:
= 0 avec cte de temps = 0
> 0 avec cte de temps > 0
h(01) ¸ h(40)
définit une valeur de la réponse impulsionnelle du système
thermique.

3.5.19-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

E. Recommandations de réglage

Valeurs de réglage:
Courant de référence Valeur de IB
Valeur initiale de l'échauffement Theta-début
Seuil d'alarme Theta-alarme
Seuil de déclenchement Theta-DECL
Coefficient de température de
résistance Coeff. temp.
Facteur d'augmentation Valeur de k
Constante de temps thermique Cte de temps
Durée de la réponse impulsionnelle Temps répse
Valeurs instantanées de la réponse
impulsionnelle h(01) ¸ h(40)

La protection contre les surchauffes sert à protéger les enroule-


ments contre des échauffements inadmissibles causés par des
courants importants. Cette protection est appropriée pour des
machines tournantes, des transformateurs ainsi que des lignes.
L'échauffement de l'enroulement est simulé en se basant sur la
valeur du courant et sur une image thermique. Contrairement à
la protection contre les surcharges, cette protection peut être
adaptée et réglée pour des machines de toute puissance et de
capacité thermique quelconque. Elle surveille l'échauffement et
non la température absolue de l'enroulement. C'est pourquoi, la
température extérieure tout comme l'efficacité du système de
refroidissement restent sans influence sur cette protection.
Cette protection fonctionne en simulant l'échauffement de l'en-
roulement. A la suite d'une variation du courant, depuis une va-
leur initiale à une valeur finale, l'échauffement de l'enroulement
évolue d'après une ou plusieurs fonctions exponentielles. Dans
un transformateur de puissance, il y a une multitude de fonctions
transitoires: ces dernières correspondent à l'eau de refroidisse-
ment, à l'huile, à l'enroulement, etc. ... Dans une machine tour-
nante, ce sont le fer, les têtes de bobine, l'enroulement dans ses
encoches, etc. ... Une de ces fonctions exponentielles est pré-
pondérante par rapport aux autres, la fonction correspondante à
l'huile d'un transformateur ou au fer d'un moteur par exemple.
Cette protection contre les surchauffes utilise deux modèles dif-
férents pour simuler l'échauffement transitoire. Le premier mo-
dèle se fonde sur une fonction exponentielle, le deuxième mo-
dèle travaille avec une fonction générale (voir Figure 3.5.19.1).

3.5.19-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Le premier modèle est approprié lorsqu'une fonction exponen-


tielle est tellement prépondérante que les autres fonctions expo-
nentielles peuvent être négligées ou prises suffisamment en
compte grâce à l'adaptation de la constante de temps thermi-
que. Le deuxième modèle sera utilisé lorsque la fonction de
l'échauffement transitoire est plus compliquée.
Cette fonction de protection ne surveille pas de valeurs instan-
tanées comme c'est le cas dans la plupart des dispositifs de
protection; l'échauffement est pris en compte par intégration
pendant une durée déterminée, 1/40 de la constante de temps
thermique par exemple.
Dans cette protection, l'évolution de l'échauffement est fixé de la
façon suivante:
· échauffement final imposé par le courant
· augmentation de l'échauffement par une fonction transitoire.

3.5.19-7
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Saut

Courant 1

Réponse à un saut
s(t)
1
Dt = t réponse
40
1
t réponse
Echauffement DJ
Dt

0 1 2 3... 37 38 39 40 t / Dt
d
h(t) = s(t)
dt
t réponse

h(t) dt = 1

Réponse impulsionnelle

h(t)

h1 h(t)
h2
h3
hn

h38 h39
h40

0 1 2 3... 37 38 39 40 t / Dt

HEST 905 037 FL

Figure 3.5.19.1 Réponse impulsionnelle thermique.

3.5.19-8
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

On admet que le courant nominal IGN de l'objet protégé entraîne


un échauffement de 100% de l'enroulement. Sans adaptation du
canal A/N ou du courant de référence IB, la protection mesure
néanmoins un courant IR déterminé par les courants nominaux
des transformateurs de courant.
I
IR = IGN N2
IN1
IGN étant le courant nominal de l'alternateur, du transformateur
ou du moteur protégé; IN1 et IN2 étant les courants nominaux
des transformateurs de courant.
Le courant, ramené au courant nominal IN de la protection, est le
suivant:
I I I
iR = R oder 1 ´ N2
IN IN IN1
L'échauffement final de l'enroulement est donné par
2
æI IN2 ö÷
DJ W = ç GN ´ 100%
ç I IN1 ÷ø
è N
A courant constant, le temps de déclenchement est donné par la
formule suivante:
æ 2ö
ç J [%] - 100×æç I ö÷ ÷
ç 0 çI ÷ ÷
t = τ ln ç è Bø ÷
2
ç æ Iö ÷
çç J [%] - 100×çç ÷÷ ÷÷
è è IB ø ø
J0 est l'échauffement au départ, J est le seuil d'échauffement et
t est la constante de temps thermique.
Les grandeurs mesurées dans le sous-menu 'AFFICHER LES
GRANDEURS DE MESURE' sont l'échauffement calculé, les
pertes et le courant. Les deux premières grandeurs sont des
valeurs moyennes calculées sur une période de calcul = t / 40.
La valeur reprise dans la liste des événements est la perte à
l'instant du déclenchement.
Exemple
Courant nominal de l'objet protégé IGN = 8000 A
Courants nominaux des transformateurs
de courant IN1 = 10000 A
IN2 = 5A
Courant nominal de la protection IN = 5A

3.5.19-9
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Sous le courant nominal IGN, la protection mesure l'échauffe-


ment final suivant:
2
æ 8000 5 ö
DJ W =ç ´ ÷ 100% = 64%
è 5 10'000 ø
Une augmentation de température de 5%, resp. de 10%, en-
traîne les valeurs de réglage suivantes:
Theta-alarme = 67%
Theta-DECL = 70%
Normalement, la protection est initialisée lorsque la machine est
encore froide de telle sorte que l'échauffement initial est encore
nul; le réglage de "Theta-début" est donc
Theta-début = 0%
aussi longtemps que l'échauffement initial et les pertes (fer et
frottements) restent négligeables pour les macinies tournantes.

En prenant en compte une adaptation à l'aide de IB, les valeurs


de réglage sont alors les suivantes:
IB IGN IN2 8000 5
courant de référence = x = x = 0, 8
IN IN IN1 5 10' 000
Seuils de réglage pour l'alarme et le déclenchement :
Theta-alarme = 105%
Theta-DECL = 110%
Indépendamment de l'efficacité du refroidissement, l'échauffe-
ment d'un enroulement dépend du carré du courant (I2) et de la
résistance R de l'enroulement. Comme cette résistance dépend
de la température, l'importance de l'échauffement dépendra
également de la température de l'enroulement. Dans la protec-
tion contre les surchauffes, on peut tenir compte de cette
influence à l'aide du facteur "Coeff. temp.".
En général, l'influence de la résistance à la température est la
suivante:
R = R0 (1 + a x DJ)
ou R = R0 (1 + a x T)

3.5.19-10
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

avec
R0, R résistance de l'enroulement à la
température ambiante
ou après échauffement DJ
a augmentation de température par degré;
en général, a = 0,004 pour l'aluminium
ou le cuivre
a coefficient de température à
échauffement nominal DJN
T échauffement DJ ramené à
l'échauffement nominal DJN.
On a:
a x DJ = a x T
et
DJ
a = a DJN T=
DJ N

Exemple
Echauffement nominal DJN = 60 K, a = 4 x 10-3 K-1
a = a x DJN = 4 x 10-3 x 60 = 0,24
C'est pourquoi, il faut introduire un coefficient de température
égal à 0,24.
Avec les transformateurs, deux fonctions exponentielles sont
importantes: l'une pour l'huile et l'autre pour l'enroulement. Les
valeurs moyennes de ces fonctions sont les suivantes:
huile : DJHuile = 50 K tHuile =120 min
enroulement: DJW - DJHuile = 10 K tW = 10 min
échauffement total de l'enroulement DJW = 60 K
Comme le premier modèle ne fonctionne qu'avec une seule
fonction exponentielle, il faut trouver une fonction exponentielle
équivalente afin de simuler de façon optimale l'échauffement de
l'enroulement, comme dessiné à la Figure 3.5.19.2. L'échauffe-
ment final de cette fonction exponentielle est identique à
l'échauffement total de l'enroulement, comme DJW = 60 K dans
l'exemple; cependant, la constante de temps est bien souvent
comprise entre 60 et 80% de la constante de temps pour l'huile
(voir Figure 3.5.19.3).
On constate des relations semblables en simulant l'échauffe-
ment des alternateurs ou des moteurs.

3.5.19-11
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

1,5

J nenr. = 100 ° C D J nenr. = 60 ° C


1,0

i = in J Huile = 90 ° C D J Huile = 50 ° C

t enr. = 10 min t Huile = 120 min

0 t

J enr. ( t = ¥ )
J [°C] 160

J Huile (t = ¥ ) Jw
140

120

J nenr.
100
J Huile t Huile
80

60

40
t enr.
DJ Huile
20

J enr. - J Huile

0 20 40 60 80 100 120 140 t [min]

HEST 905 035 C

Figure 3.5.19.2 Echauffement de l'enroulement d'un


transformateur.

3.5.19-12
t
J = 126,4°C

140
Température de l'enroulement

Simulation de la température
120 de l'enroulement

130

J [°C] D J [%]
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

120

110
Surcharge i = 1,2
Echauffement à courant nominal D J nenr. - D J nHuile = 10°C t enr. = 10 min
110
DJ nHuile = 50°C t Huile = 120 min

Valeur de réglage de la constante t = 90 min


de temps thermique

100 100

Figure 3.5.19.3 Comparaison entre la température de


0

l'enroulement et la température simulée.


100 200 300 400 500
t [min]
HEST 905 036 C

3.5.19-13
ABB Suisse SA
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Lorsqu'une machine tournante est à l'arrêt, l'efficacité du refroi-


dissement est beaucoup plus faible et sa constante de temps
thermique est donc nettement plus grande. La constante de
temps thermique pour la machine à l'arrêt est spécifiée à l'aide
du facteur "k". Il y a commutation interne de la constante de
temps "machine en service" à la constante de temps "machine à
l'arrêt" lorsque le courant statorique descend en dessous d'une
certaine valeur, pour autant qu'il y ait réception du signal "Ent.
arrêt" en provenance de l'extérieur.
Le modèle général permet la surveillance des dépassements de
température sur base de la fonction générale qui représente
l'échauffement d'après une variation de courant donnée. A la
Figure 3.5.19.1, nous avons dessiné cette fonction générale s(t)
en tant que réponse à un saut de courant. La fonction s(t) est
répartie en 40 sections. Pour la représentation dans le temps de
ces différentes sections, il faut déterminer graphiquement les
valeurs moyennes h1, h2 à h40 qui servent à définir la fonction
pas à pas. Les valeurs instantanées de la réponse impulsion-
nelle sont alors introduites comme h(1) à h(40) lors de l'utilisa-
tion du modèle général. Il faut indiquer en même temps le
"Temps répse", c.-à-d. la durée de la réponse impulsionnelle. La
constante de temps thermique "Cte de temps" doit être mise à
zéro.
Le faible refroidissement d'une machine à l'arrêt est pris en
compte sur base d'un signal en provenance de l'extérieur et de
la surveillance à minimum de courant: il y a prolongation de la
réponse impulsionnelle conformément au facteur d'augmenta-
tion "k".

3.5.19-14
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Valeurs indicatives:
Valeur de IB à calculer
Theta-début 0%
Theta-alarme 105%
Theta-DECL 110%
Coeff. temp. 0

Modèle du pre- Modèle général


mier ordre

Valeur de k 3 *) 3
Cte de temps dépend de l'installation 0.00
Temps répse 0.
h[1] 0.0
h[2] 0.0
. dépend de l'inst.
.
.
h[40] 0.0

*) avec des moteurs; sinon 1.

3.5.19-15
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.20. Protection de fréquence (Fréquence)

A. Utilisation
Protection à maximum ou à minimum de fréquence.

B. Caractéristiques
· Prise en compte d'une tension
· Calcul de la fréquence à l'aide du vecteur complexe de ten-
sion
· Filtrage des composantes apériodiques
· Filtrage des harmoniques
· Blocage par minimum de tension.

C. Entrées et sorties

I. Entrées de transformateur
· tension

II. Entrées binaires


· verrouillage

III. Sorties binaires


· blocage par minimum de tension
· démarrage
· déclenchement

IV. Grandeurs de mesure


· fréquence
· tension.

3.5.20-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage -Fréquence


Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut

No du CPU CPU1 (Sélection)


Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Fréquence Hz 48.00 40.00 65.00 0.01
U-bloc. UN 0.20 0.20 0.80 0.10
Retard s 01.00 0.10 60.00 0.01
MaxMin MIN (Sélection)
Canal tens. Ent. transf. 00000
Bloc.(U<) Sign.
Verrouillage Val. bin. F
DECL Signal. ER
Démarrage Signal.

Signification des paramètres:


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est exécu-
tée.
Jeu Par. 4..1
définit avec quel jeu de paramètres la fonction correspon-
dante est active (voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de déclen-
chement est présente).
DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de déclen-
chement est présente).

3.5.20-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de déclen-
chement est présente).
Fréquence
seuil de fréquence pour le déclenchement.
Réglages non admis:
· minimum de fréquence: ³ fN
· maximum de fréquence: ³ fN
U-bloc.
seuil pour le blocage par minimum de tension.
(rapport de retour 1,05 env.)
Retard
temps qui s'écoule entre la mise au travail et la libération du
déclenchement.
MaxMin
définit s'il s'agit d'une fonction à maximum ou à minimum:
Possibilités de réglage:
· MAX: fonction à maximum.
· MIN: fonction à minimum.

Canal tens.
définit le canal d'entrée de tension.
On peut sélectionner n'importer quelle entrée de tension.
Bloc. (U<)
définit le canal de sortie pour la signalisation du blocage par
minimum de tension.
(adresse du signal).
Verrouillage
adresse binaire comme entrée de blocage.
(F®FAUX; V®VRAI; entrée binaire ou sortie d'une fonction
de protection).
DECL
sortie pour la signalisation du déclenchement.
(adresse du signal).
Démarrage
sortie pour la signalisation du démarrage.
(adresse du signal).

3.5.20-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

E. Recommandations de réglage
La protection de fréquence possède généralement plusieurs
échelons. C'est pour cette raison qu'il faut introduire plusieurs
relais à un seul échelon.
Valeurs de réglage:
Fréquence Fréquence
Retard Retard
Tension minimale U-bloc.
Fonction à max. ou à min. MaxMin
La protection de fréquence est, soit utilisée pour protéger des
machines motrices ou des machines synchrones, soit installée
en tant que dispositif de surveillance et de commande pour le
délestage.
La protection de fréquence protège:
· les machines synchrones contre des échauffements exagé-
rés causés par les pertes dans le fer ou des pertes supplé-
mentaires
· les machines synchrones et les machines motrices contre
des vibrations mécaniques.
Dans certaines machines synchrones, de fortes vibrations appa-
raissent lorsque la vitesse de rotation s'écarte de la valeur no-
minale.
Les vibrations les plus fortes apparaissent lorsque la vitesse de ro-
tation est trop basse mais il y a des vibrations, que la vitesse de
rotation soit trop basse ou trop élevée. C'est pour ces raisons que
nous prévoyons en général quatre échelons, deux pour l'alarme et
le déclenchement en cas de survitesse et deux autres en cas de
vitesse trop faible. Une temporisation limite le risque de déclen-
chement intempestif en présence de phénomènes transitoires.
Valeurs indicatives
1. Protection de machine
1. échelon 2. échelon 3. échelon 4. échelon
Alarme Déclenchement Alarme Déclenchement

Fréquence 51,0 52,0 49,0 48,0


(Hz)

Retard (s) 1,5 3 1,5 3


U-Bloc. 0,6 0,6 0,6 0,6
MaxMin MAX MAX MIN MIN

Tableau 3.5.20.1 Valeurs indicatives pour l'alarme et le déclen-


chement.

3.5.20-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

2. Délestage
1. échelon 2. échelon 3. échelon 4. échelon 5. échelon
Alarme Délestage Alarme Déclenchement Déclenchement
Fréquence 49,8 49,0 48,7 48,8 47,5
(Hz)

Retard (s) 0,5 0,0 0,0 0,0 0,0


U-Bloc. 0,6 0,6 0,6 0,6 0,6
MaxMin MIN MIN MIN MIN MIN

Tableau 3.5.20.2 Valeurs indicatives pour l'alarme et


l’éclenchement.

3.5.20-5
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.21. Protection à gradient de fréquence (df/dt)

A. Utilisation
· Délestage statique, dynamique et adaptatif pour les réseaux
industriels et de distribution
· Protection de générateur.

B. Caractéristiques
· Traitement d’une tension
· Surveillance du gradient de fréquence df/dt
· Libération possible par critère de fréquence
· Filtrage de composantes continues de tension
· Insensible aux harmoniques et autres signaux haute
fréquence
· Verrouillage par minimum de tension.

C. Entrées et sorties

I. Entrées de transformateur
· Tension

II. Entrées binaires


· Verrouillage

III. Sorties binaires


· Verrouillage par minimum de tension
· Déclenchement

IV. Grandeurs de mesure


· Gradient de fréquence
· Fréquence
· Tension.

3.5.21-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage – df/dt


Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut

No. du CPU CPU1 Sélection


Jeu Par 4..1 P1 Sélection
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
df/dt Hz/s -1.0 -10.0 +10.0 0.1
Fréquence Hz 48.00 00.00 65.00 0.01
U-bloc. UN 0.2 0.2 0.8 0.1
Retard s 00.10 00.10 60.00 0.01
Canal tens. Ent. transf. 0
Bloc. (U<) Signal
Verrouillage Val. Bin. F
DECL Signal ER

Explication des paramètres:


No. du CPU
Définit sur quelles unités de traitement la fonction est
exécutée.
Jeu Par 4..1
Détermine avec quel jeu de paramètres la fonction
correspondante est active. (voir chapitre 5.11.)
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).

3.5.21-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

df/dt
Seuil de fonctionnement pour le gradient de fréquence.
Réglages non autorisés:
· df/dt = 0
· df/dt > 0, lorsque le réglage 'Fréquence‘ < fN
· df/dt < 0, lorsque le réglage 'Fréquence' > fN.

Fréquence
Seuil de fonctionnement pour le critère de fréquence.
La fonction peut être définie à max. ou min. de fréquence en
fonction de la valeur de réglage:
· Critère à min. de fréquence 'Fréquence' < fN
· Critère à max. de fréquence 'Fréquence' > fN
Le critère de fréquence est inactif, lorsque 'Fréquence' = 0.
Dans ce cas le déclenchement ne dépend uniquement que
du gradient de fréquence df/dt.
Réglages non autorisés:
· Fréquence = fN
· Fréquence < fN – 10 Hz
· Fréquence > fN + 5 Hz.

U-bloc.
Seuil de fonctionnement pour le verrouillage à min. de
tension
(Rapport de retour env. 1,05, temps de retour env. 0.1 s).
Retard
Temps qui s’écoule entre la mise au travail et la libération de
l’ordre de déclenchement.
Canal tens.
Définit le canal d’entrée de tension.
On peut sélectionner n’importe quelle entrée de tension,
excepté les entrées de tension spéciales pour la protection
100% de défaut de terre.
Bloc. (U<)
Sortie pour la signalisation du verrouillage à min. de tension
(adresse du signal).
Verrouillage
Adresse binaire comme entrée de verrouillage
F: - non verrouillé
V: - verrouillé
xx: - entrée binaire (ou sortie d’une fonction de
protection).
DECL
Sortie pour la signalisation du déclenchement (adresse du
signal).

3.5.21-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

E. Recommandations de réglage
La protection à gradient de fréquence est souvent composée de
plusieurs seuils. Dans ce cas la fonction peut être configurée
plusieurs fois.

Valeurs de réglage:
Gradient de fréquence df/dt
Fréquence Fréquence
Tension minimale Bloc-U
Retard Retard
La protection à gradient de fréquence ne déclenche que lorsque
l’échelon à gradient de fréquence et le critère de fréquence sont
atteint et la tension ne se trouve pas en dessous de la tension
minimale.
Le critère supplémentaire de fréquence empêche toute
opération intempestive lors de changements transitoires de la
fréquence. Si la protection à gradient de fréquence doit opérer
sans le critère de fréquence, le paramètre ‘Fréquence‘ doit être
réglé à la valeur 0.

3.5.21-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.22. Protection contre la surexcitation (Surexc.)

A. Utilisation
Protection des alternateurs et des transformateurs contre la
surexcitation.

B. Caractéristiques
· Prise en compte du rapport tension/fréquence
· Mesure monophasée
· Fonction à retard indépendant
· Calcul de la fréquence à l'aide du vecteur complexe de
tension
· Filtrage des composantes apériodiques dans la tension
· Filtrage des harmoniques
· Fonction à m aximum ou à minimum.

C. Entrées et sorties

I. Entrées de transformateur
· tension

II. Entrées binaires


· verrouillage

III. Sorties binaires


· démarrage
· déclenchement

IV. Grandeurs de mesure


· tension/fréquence
· fréquence.

3.5.22-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage -Surexc.


Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut

No du CPU CPU1 (Sélection)


Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Retard s 01.00 0.10 60.00 0.01
Canal tens. Ent. transf. 00000
Seuil U/f UN/fN 01.20 0.20 2.00 0.01
MaxMin MAX
Verrouillage Val. bin. F
DECL Signal. ER
Démarrage Signal.

Signification des paramètres:


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est
exécutée.
Jeu Par. 4..1
définit avec quel jeu de paramètres la fonction
correspondante est active (voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).

3.5.22-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Retard
temps qui s'écoule entre la mise au travail et la libération du
déclenchement.
Canal tens.
définit le canal d'entrée de tension.
On peut sélectionner n'importe quelle entrée de tension.
Seuil U/f
définit le seuil du rapport tension/fréquence.
MaxMin
définit s'il s'agit d'une fonction à maximum ou à minimum:
Possibilités de réglage:
· MAX: fonction à maximum.
· MIN: fonction à minimum.
Verrouillage
adresse binaire comme entrée de blocage.
(F®FAUX; V®VRAI; entrée binaire ou sortie d'une fonction
de protection).
DECL
sortie pour la signalisation du déclenchement
(adresse du signal).
Démarrage
sortie pour la signalisation du démarrage
(adresse du signal).

3.5.22-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

E. Recommandations de réglage

Valeurs de réglage:
Induction magnétique Seuil U/f
Retard Retard
Fonction à max. ou à min. MaxMin

La protection contre la surexcitation est utilisée principalement


pour protéger les noyaux magnétiques des transformateurs de
puissance. Le retard ajusté permet d'empêcher tout déclenche-
ment intempestif en présence de phénomènes transitoires, en
cas de délestages par exemple.
L'induction magnétique n'est pas mesurée directement; elle est
proportionnelle au rapport tension/fréquence, qui convient mieux
pour effectuer la mesure et qui est donc utilisé.
Une surexcitation peut aussi bien survenir à la suite d'une
augmentation de la tension qu'à la suite d'une baisse de
fréquence.
Une surexcitation de 10% signifie une augmentation du rapport
U/f à 1,1 UN/fN par exemple.

Valeurs indicatives.
Seuil U/f 1,1 UN/fN
Retard 5s
MaxMin MAX

3.5.22-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.23. Protection contre la surexcitation à retard dépendant


(U/f-inv.)

A. Utilisation
Protection des alternateurs et des transformateurs contre la sur-
excitation.

B. Caractéristiques
· Prise en compte du rapport tension/fréquence
· Mesure monophasée
· Retard dépendant de la valeur de U/f
· Calcul de la fréquence à l'aide du vecteur complexe de
tension
· Filtrage des composantes apériodiques dans la tension
· Filtrage des harmoniques
· Traitement intégré pour le calcul du retard
· Introduction de tableaux pour la détermination du retard, ce
qui permet d'adapter la caractéristique de déclenchement à
la machine conformément à IEEE Guide C37.91-1985.

C. Entrées et sorties

I. Entrées de transformateur
· tension

II. Entrées binaires


· verrouillage

III. Sorties binaires


· démarrage
· déclenchement

IV. Grandeurs de mesure


· tension/fréquence
· fréquence.

3.5.23-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage -U/f-inv.


Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut

No du CPU CPU1 (Sélection)


Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Canal tens. Ent. transf. 00000
Valeur de U/f UN/fN 01.10 1.05 1.20 0.01
Valeur de UB UN 01.00 0.80 1.20 0.01
t-min min 0.20 0.01 2.00 0.01
t-max min 60.0 5.0 100 0.1
t [U/f=1.05] min 70.0 0.01 100 0.01
t [U/f=1.10] min 70.0 0.01 100 0.01
t [U/f=1.15] min 06.0 0.01 100 0.01
t [U/f=1.20] min 01.00 0.01 100 0.01
t [U/f=1.25] min 00.400 0.01 30 0.001
t [U/f=1.30] min 00.300 0.01 30 0.001
t [U/f=1.35] min 00.220 0.01 30 0.001
t [U/f=1.40] min 00.170 0.01 30 0.001
t [U/f=1.45] min 00.140 0.01 30 0.001
t [U/f=1.50] min 00.140 0.01 30 0.001
t-ret. min 60.0 0.02 100 0.1
Verrouillage Val. bin. F
DECL Signal. ER
Démarrage Signal.

Signification des paramètres:


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est
exécutée.

3.5.23-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Jeu Par. 4..1


définit avec quel jeu de paramètres la fonction
correspondante est active (voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
Canal tens.
définit le canal d'entrée de tension.
On peut sélectionner n'importe quelle entrée de tension.
Valeur de U/f
définit le seuil du rapport tension/fréquence, ramené à UB/fN.
Valeur de UB
valeur de référence pour tenir compte des écarts entre la
tension nominale des transformateurs de tension et celle de
l'alternateur resp. du transformateur.
t-min
temps de déclenchement minimal en présence d'un
démarrage, indépendamment de la caractéristique inverse;
constante de la caractéristique de déclenchement.
t-max
temps de déclenchement maximal en présence d'un
démarrage, indépendamment de la caractéristique inverse;
constante de la caractéristique de déclenchement.
t[U/f=1.05]...t[U/f=1.50]
sont les 10 valeurs reprises dans un tableau afin de définir la
caractéristique de déclenchement inverse.
t-ret.
temps de retour (à partir de la limite de déclenchement),
correspond à la constante de temps de refroidissement de la
machine.

3.5.23-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Verrouillage
adresse binaire comme entrée de blocage.
(F®FAUX; V®VRAI; entrée binaire ou sortie d'une fonction
de protection).
DECL
sortie pour la signalisation du déclenchement
(adresse du signal).
Démarrage
sortie pour la signalisation du démarrage
(adresse du signal).

3.5.23-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

E. Recommandations de réglage

Valeurs de réglage:
Induction magnétique U/f-dém.
Valeur de référence Valeur de UB
Temps de déclenchement
minimal t-min
Temps de déclenchement
maximal t-max
Points de la caractéristique
de déclenchement t[U/f=1,05...1,5]
Temps de retour t-ret.
La protection contre la surexcitation est utilisée principalement
pour protéger les noyaux magnétiques des transformateurs de
puissance.
L'induction magnétique n'est pas mesurée directement; elle est
proportionnelle au rapport tension/fréquence, qui convient mieux
pour effectuer la mesure et qui est donc utilisé.
Une surexcitation peut aussi bien survenir à la suite d'une
augmentation de la tension qu'à la suite d'une baisse de
fréquence.
Une surexcitation de 10% signifie une augmentation du rapport
U/f à 1,1 UN/fN par exemple.
Les charges limites des machines électriques en fonction des
rapports U/f sont imposées par
· les prescriptions
· les indications du fournisseur.
Les courbes limites pour les machines de Westinghouse sont
reprises à la Figure 3.5.23.1.
Les caractéristiques de déclenchement de la fonction de
protection U/f-inverse peuvent être choisies quelque peu au-
dessous de la surcharge momentanée due à une surexcitation.
En même temps, il convient de fixer les limites de temps à l'aide
de t-min et de t-max (voir Figure 3.5.23.2).
Il faut toujours se rappeler que, selon les prescriptions ou les
spécifications, les machines sont dimensionnées non seulement
pour une surcharge momentanée mais aussi pour une valeur
permanente de U/f: pour les alternateurs ces valeurs sont
souvent de 100, de 105, de 107,5 ou de 110%. Lors du choix de
la caractéristique de déclenchement il faut tenir compte égale-
ment de la valeur permanente.

3.5.23-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Valeurs indicatives.
U/f-dém. 1,1 UN/fN
Valeur de UB dépend de l'installation considérée
t-min 0,2 min
t-max 60 min
t [U/f= 1,05...1,50] selon la machine protégée 1)
t-ret. 60 min

A-Transformateurs Westinghouse
B-Alternateurs Westinghouse

140

135
Surexcitation admissible [%]

130

125
A

120

B
115

110 110%

105 105%

100 continu
.1 .2 .5 1.0 2 5 10 20 50 100 200

t [min]
HEST 935 004 FL

Figure 3.5.23.1 Surexcitation admissible en marche à vide.

1) Valeurs indicatives pour les machines de Westinghouse: voir Figure 3.5.23.1

3.5.23-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

300

HEST 935 023 FL


200
100
50 60

t [min]
t-max

40
30
20
10
6
5
4
3
2
1
0.5 0.6
0.4
0.3
0.2
t-min

0.1
130

125

120

105

100
115

110

Surexcitation [%]

Figure 3.5.23.2 Caractéristique de déclenchement d'un


alternateur pour une tension permanente de
100±5% UN.

3.5.23-7
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.24. Protection masse-stator avec injection (Masse-stator)


A. Utilisation
Cette protection sert à protéger les alternateurs contre des
défauts à la masse situés à proximité du point neutre. La protec-
tion masse-stator est basée sur le principe du déplacement du
point neutre, ce déplacement étant provoqué à l’aide d’un signal
d’injection codé, à basse fréquence. Le signal d’injection est
généré par l’unité d’injection REX 010 et est envoyé dans le
circuit statorique par l’intermédiaire du bloc REX 011 qui contient
le transformateur d’injection. L’ensemble de ces dispositifs,
combiné à la fonction de tension "Tension" utilisée pour la
protection masse-stator à 95% constitue une protection masse-
stator à 100%. Cet ensemble compense l’influence qu’exerce un
deuxième point neutre mis à la terre par l’intermédiaire d’une
impédance élevée à l’intérieur de la zone de protection.
En présence de défauts statoriques dont le courant dans le point
neutre est supérieur à 5 A, la retombée d’un contacteur P8
dissocie l’unité d’injection REX 010 et le bloc d’injection
REX 011, ce qui interrompt l’injection à la fois dans le circuit
statorique et dans le circuit rotorique. Dans ce cas, seule la
protection masse-stator à 95% reste active.
B. Caractéristiques
· Protection du point neutre et d’une partie de l’enroulement
statorique en fonction de l’amplitude du courant dans le point
neutre. Lorsque la machine est à l’arrêt, la totalité de
l’enroulement est protégée.
· Le signal d’injection généré par l’unité d’injection REX 010
déplace le point neutre par rapport à la masse.
· Calcul de la résistance de défaut.
· Amplitude et fréquence du signal d’injection sont surveillées.
· Surveillance de la mise à la terre correcte des résistances de
mise à la terre et détection de toute interruption dans le
circuit de mesure.

C. Entrées et sorties

I. Entrées de transformateur
· tension (2 entrées)

II. Entrées binaires


· verrouillage
· deuxième point neutre en parallèle
· adaptation au MWV (rapport des valeurs mesurées)
· adaptation à REs (résistance de mise à la terre)

3.5.24-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

III. Sorties binaires


· démarrage alarme
· alarme
· démarrage déclenchement
· déclenchement
· deuxième point neutre branché
· adaptation MWV active
· adaptation REs active
· interruption interne de l’injection
· interruption externe de l’injection

IV. Grandeurs de mesure


· résistance de défaut RFs
· rapport des valeurs mesurées MWV"
· résistance de mise à la terre REs".

Signification des grandeurs de mesure


RFs:
On peut calculer et afficher des résistances de défaut
comprises entre 0 et 29,8 kW. Si l’affichage est de 29.9 kW
ou de 30 kW, cela indique que la résistance de défaut est
supérieure à 29,8 kW. En service normal, c.à-d. en l’absence
d’une résistance de défaut, l’affichage sera toujours égal à
29.9 kW ou à 30 kW.
Lorsqu’il n’est pas possible de calculer correctement la
résistance de défaut, on affiche un code de défaut compris
entre 100 et 111.
· 100.0 signifie une absence d’injection pendant >5 s.
· 101.0 signifie une fréquence erronée. Cela signifie que la
fréquence d’injection dans REX 010 est fausse ou que le
réglage de la fréquence nominale dans RE. 216 est
erroné.
· 102.0 signifie qu’il y a une interruption externe.
· 109.0 signifie que les deux entrées binaires
'Ent.adapt.REs' et 'Ent.adapt.MWV' sont activées.
Normalement, tous les autres codes de défaut n’apparaissent
pas et aident uniquement les spécialistes à effectuer leur
diagnostic.
MWV":
Lorsque l’entrée 'Ent.adapt.MWV' est activée, la valeur de
MWV qui est mesurée sera affichée.
En service normal, c’est la valeur attribuée à MWV par
l’intermédiaire du dialogue homme-machine qui est affichée.

3.5.24-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

REs":
Lorsque l’entrée 'Ent.adapt.REs' est activée, c’est d’abord
123.0 qui s’affiche et cela jusqu’à ce que la valeur de la
résistance ait pu être calculée. Après 10 s au maximum, la
valeur de REs qui est mesurée sera affichée.
En service normal, c’est la valeur attribuée à REs par
l’intermédiaire du dialogue homme-machine qui est affichée.
Service normal: Les deux entrées 'Ent.adapt.MWV' et
'Ent.adapt.REs' sont désactivées et l’injection a
lieu.
Remarque: On ne peut activer qu’une seule entrée binaire
à la fois; sans quoi, un code de défaut est
affiché à la place des valeurs mesurées, RFs,
MWV et REs (voir tableau ci-dessous).

Ent.adapt.MWV Ent.adapt.REs
0 0 Fonction de protection active, RFs
est calculé

1 0 Détermination de MWV et de RFs


0 1 Détermination de REs et de RFs

1 1 Codes de défaut: MWV=1090.0,


REs=109.0, RFs=109.0

0: entrée binaire désactivée


1: entrée binaire activée

3.5.24-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage -Masse-


stator

Liste des paramètres:


Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut

No du CPU CPU1 (Sélection)

Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)

DECL 01-08 00000000

DECL 09-16 00000000

DECL 17-24 00000000

DECL 25-32 00000000

Alarme ret. s 0.5 0.20 60.00 0.01

DECL ret. s 0.5 0.20 60.00 0.01

RFsSeuilAl. kW 10.0 0.1 20.0 0.1

RFsSeuilDECL kW 1.0 0.1 20.0 0.1

REs kW 1.00 0.80 5.00 0.01

REs-2pt. neutre kW 1.00 0.90 5.00 0.01

Adapt. RFs kW 10.0 8.000 12.00 0.01

MWV 100.0 10.0 200.0 0.1

NbrePtsNeutre 1 1 2 1

Can.TensUi Ent. transf. 00000

Can.TensUs Ent. transf. 00000

Ent.2ptNeutre Val. bin. F

Ent.adapt.MWV Val. bin. F

Ent.adapt.REs Val. bin. F

Verrouillage Val. bin. F

DECL Signal. ER

DEM DECL Signal.

Alarme Signal. ER

Démarrage Alarme Signal.

Interr. int. Signal.

Interr. ext. Signal.

2ptsNeutre Signal.

Adapt. MWV Signal.

Adapt. REs Signal.

Bloc. ext. Signal.

3.5.24-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Signification des paramètres:


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est
exécutée.
Jeu Par. 4..1
détermine avec quel jeu de paramètres la fonction
correspondante est active (voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
Alarme ret.
temps de retard entre le démarrage de l’alarme et l’alarme.
DECL ret.
temps de retard entre le démarrage de l’alarme et le
déclenchement.
RFsSeuilAl.
seuil de la résistance de défaut pour l’alarme.
Le seuil d’alarme de RF doit être supérieur au seuil de
déclenchement de RF.
RFsSeuilDECL
seuil de la résistance de défaut pour le déclenchement.
REs
résistance de mise à la terre REs en cas de mise à la terre
au primaire.
Lorsque la résistance de mise à la terre est raccordée au
secondaire, il faut introduire des valeurs de REs ramenées
aux valeurs primaires.
REs-2pt.neutre
résistance du deuxième point neutre dans le circuit
statorique.

3.5.24-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Adapt. RFs
résistance de défaut simulée servant de valeur de référence
pour le calcul de REs en mode Adapt. REs.
MWV
rapport de transformation du transformateur de tension en
cas de mise à la terre au primaire.
NbrePtsNeutre
nombre de points neutres dans le circuit statorique.
Can.TensUi
définit le canal de tension pour l’introduction de la tension de
référence.
Can.TensUs
définit le canal de tension pour l’introduction de la tension de
mesure.
Ent.2ptNeutre
adresse binaire pour l’entrée d’état. Cette adresse indique si
le deuxième point neutre est branché en parallèle avec le
premier.
(F ® FAUX, V ® VRAI, entrée binaire ou sortie d’une
fonction de protection).
Ent.adapt.MWV
commute la fonction de protection dans le mode de
détermination de MWV.
(F ® FAUX, V ® VRAI, entrée binaire ou sortie d’une
fonction de protection).
Ent.adapt.REs
commute la fonction de protection dans le mode de
détermination de REs
(F ® FAUX, V ® VRAI, entrée binaire ou sortie d’une
fonction de protection).
Verrouillage
adresse binaire pour l’entrée de verrouillage.
(F ® FAUX, V ® VRAI, entrée binaire ou sortie d’une
fonction de protection).
DECL
sortie pour la signalisation du déclenchement.
(signal)
DEM DECL
sortie pour la signalisation du démarrage de l’échelon de
déclenchement.
(signal)

3.5.24-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Alarme
sortie pour la signalisation de l’alarme.
(signal)
Démarrage Alarme
sortie pour la signalisation du démarrage de l’échelon
d’alarme.
(signal)
Interr. int.
sortie pour la signalisation d’une interruption de l’injection.
(signal)
Interr. ext.
sortie pour la signalisation d’une interruption dans le circuit
de mesure.
(signal)
2ptsNeutre
sortie pour signaler le branchement d’un deuxième point
neutre.
(adresse du signal)
Adapt. MWV
sortie pour la signalisation de la valeur binaire
Ent.adapt.MWV.
(signal)
Adapt. REs
sortie pour la signalisation de la valeur binaire
Ent.adapt.REs.
(signal)
Bloc. ext.
sortie pour la signalisation d’un blocage externe.
(signal)

3.5.24-7
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

E. Recommandations de réglage
Le seuil d’alarme de RFs doit toujours être supérieur au seuil de
déclenchement.
Aussi bien l’échelon d’alarme que l’échelon de déclenchement
ont leur retard propre.
Dans la protection masse-stator à 100% les retards sont de
l’ordre des secondes.
Valeurs de réglage:
Seuil de déclenchement de RFs
Seuil d’alarme de RFs
Retard au déclenchement
Retard à l’alarme
REs (résistance de mise à la terre)
MWV (rapport des valeurs mesurées).

Valeurs indicatives:
Echelon d’alarme:
Seuil de RFs 5 kW
Retard 2s
Echelon de déclenchement:
Seuil de RFs 500 W
Retard 1s

Possibilités de réglage:
La précision du calcul de RFs dépend de la précision des
valeurs attribuées à REs et à MWV. Il faut contrôler et optimiser
les seuils affichés, la machine étant à l’arrêt, en introduisant des
résistances comprises entre 100 W et 10 kW dans le point
neutre.
La fonction de protection a l’avantage de pouvoir déterminer les
deux paramètres de façon logicielle puisque la fonction de
protection peut être commutée dans un autre mode à l’aide des
entrées binaires 'Ent.adapt.MWV' et 'Ent.adapt.REs'. Dans cet
autre mode (mode d’adaptation), les paramètres 'MWV' et 'REs'
sont calculés à partir des résistances de défaut simulées. Les
deux paramètres sont affichés en permanence dans la fenêtre
de visualisation.
Si, dans le mode d’adaptation, les valeurs trouvées diffèrent des
valeurs nominales, il faut toujours préférer les valeurs calculées.

3.5.24-8
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Détermination de 'MWV':
· Mettre le point neutre à la terre (RF = 0 W).
· Activer l’entrée 'Ent.adapt.MWV' .
· Dans le dialogue homme-machine, ouvrir le sous-menu
'Afficher les grandeurs en service' et noter la valeur
affichée pour 'MWV'. Retourner dans le menu principal
'Introduire des réglages' et activer la fonction ‘Masse-
stator’ dans le sous-menu 'Modifier des fonctions
protection'; attribuer la valeur affichée auparavant pour
'MWV' comme seuil de réglage pour 'MWV' puis,
sauvegarder.
· Retirer la mise à la terre du point neutre.
· Mettre l’entrée binaire 'Ent.adapt.MWV' au repos.

Détermination de 'REs':
La procédure à suivre dans les différents menus est
semblable à celle ayant régi la détermination de MWV:
· Activer l’entrée binaire 'Ent.adapt.REs'.
· Introduire la valeur approximative de REs.
· Simuler un défaut à la terre dans le point neutre à l’aide
d’une résistance RF (8 kW<RF<12 kW).
· Dans le dialogue homme-machine, ouvrir la fenêtre
‘Modifier les réglages fonct.’.
Introduire la valeur de la résistance comme paramètre de
réglage dans 'Adapt.RFs'.
Introduire la valeur approximative de 'REs'. Dans le cas
d’une injection secondaire il faut introduire la valeur de
'REs' ramenée au primaire (consulter également le
paragraphe concernant REs et MWV avec injection
secondaire du côté du point neutre ou du côté des bornes
de l’alternateur). Sauvegarder les paramètres introduits.
· Ouvrir le sous-menu 'Afficher les grandeurs en service' et
noter la valeur affichée pour 'REs'.
· Introduire la valeur attribuée à ‘REs’ comme seuil de
réglage dans la fenêtre ‘Modifier les réglages fonct.’ et
sauvegarder.
· Retirer le défaut à la terre dans le point neutre.
· Mettre l’entrée binaire 'Ent.adapt.REs' au repos.

La fonction de protection repassera du mode de


détermination au mode de protection normal dès que les
deux entrées binaires seront remises au repos.
A des fins de contrôle, il convient de simuler des résistances de
mise à la terre dans le point neutre qui soient comprises entre
100 W et 20 kW (P ³5 W) et de comparer ces valeurs avec les
valeurs affichées dans la fenêtre de visualisation.

3.5.24-9
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Recommandation importante:
Aussi longtemps qu’une des deux entrées binaires ‘Ent.adpat
.xxx’ reste active, les deux seuils de détection pour l’alarme
et le déclenchement demeurent bloqués: il n’y aura pas de
déclenchement si le circuit statorique est mis à la terre par
exemple. Par contre, les deux signalisations, 'Interr.int.' et
'Interr.ext.' ne sont pas bloquées.

REs et MWV avec une injection primaire dans le point neutre


de l’alternateur
Pour ce genre de raccordement il faut disposer d’un bloc de
transformateur d’injection de type REX 011.
La Figure 3.5.24.1 reprend le schéma de raccordement pour
une injection primaire, c.-à-d. pour l’injection d’une tension
d’injection (Uis avec une valeur de crête de 110 ou de 96 V=)
dans le point neutre de l’alternateur. Le point neutre est mis à la
terre par l’intermédiaire de la résistance de mise à la terre REs et
par la résistance parallèle RPs. Le courant dans le point neutre
ne peut dépasser 20 A. On conseille cependant de choisir les
résistances de mise à la terre de sorte que les courants dans le
point neutre soient égaux ou inférieurs 5 A afin de protéger la
plus grande partie d’enroulement possible.
Pour la somme des deux résistances on a donc:
UGen
Condition 1): REs + RPs ³
3 ´ IEmax
avec: UGen tension aux bornes de l’alternateur
(entre phases)
IEmax courant max. dans le point neutre = 20 A
De plus, il faut satisfaire aux conditions suivantes:
Condition 2): RPs ³ 130 W et RPs £ 500 W
Condition 3): REs ³ 4,5 ´ RPs
Condition 4): REs ³ 0,7 kW et REs £ 5 kW
Le transformateur de tension doit être dimensionné de telle sorte
que le signal à la fréquence de service soit égal à
Us = 100 V ±20% en présence d’un défaut aux bornes: cela
signifie que le rapport de transformation MWV = N12/ N11 doit
être compris à l’intérieur du domaine suivant:
Condition 5):
N12 UGen REs
1,2 ´ n ³ ³ 0,8 ´ n avec n= ´
N11 3 ´ 100V REs + RPs

3.5.24-10
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Dans la plupart des cas, on peut satisfaire à la condition 5) en


N12 UGen
prenant un transformateur répondant à =
N11 3 ´ 100 V

Exemple de dimensionnement:
UGen = 8 kV
On admet: IEmax £ 5 A
Dimensionnement des résistances de mise à la terre:
8 kV
1. condition: REs + RPs ³ ³ 924 W
3´5A
2. condition: RPs ³ 130 W
On choisit: RPs = 150 W
3. condition: REs ³ 4,5 ´ 150 W = 675 W
4. condition: REs ³ 700 W
Pour que les conditions 1, 3 & 4 soient satisfaites: REs = 800 W
Dimensionnement du transformateur de tension:
N 8 kV
On admet: 12 = = 46,188
N11 3 ´ 100 V
5. condition:
N12
1,2 ´ n ³ ³ 0,8 ´ n = 46,7 ³ 31,1 avec
N11
8 kV 800 W
n= ´ = 38, 9
3 ´ 100 V 800 W + 150 W
On peut donc utiliser les valeurs suivantes:
RPs = 150 W
REs = 800 W

N12 N11 = 8 kV 3 100 V

Recommandations de dimensionnement:
Avec une batterie de 110 V pour l’injection, la puissance d’in-
jection maximale dans le circuit statorique est de 110 VA. Les
tensions de batterie comprises entre 48 et 250 V imposent
d’utiliser un convertisseur dans l’unité d’injection. La valeur de
crête de la tension d’injection est de ± 96 V.

3.5.24-11
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

En tenant compte des puissances disponibles on peut conseiller


les valeurs suivantes: REs=1000 W et RPs=150 W. Les deux
résistances RPs et REs doivent être dimensionnées pour
supporter le courant maximum dans le point neutre pendant
10 s. La résistance RPs doit de plus être dimensionnée pour
pouvoir supporter en permanence la tension d’injection
(puissance d’injection <100 VA).
Le courant maximum dans le point neutre de la machine est
fonction des deux résistances REs et RPs . En présence d’un
défaut aux bornes et compte tenu des valeurs de résistances
choisies ci-dessus ce courant est de 5,3 A sous UGen=10,5 kV,
resp. de 13,5 A sous UGen=27 kV.

3.5.24-12
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

REs et MWV avec injection secondaire du côté du point


neutre
Pour ce mode de raccordement il faut prévoir un transformateur
d’injection de type REX 011-1.
Si l’alternateur est mis à la terre par l’intermédiaire d’un trans-
formateur de mise à la terre équipé d’une résistance à son se-
condaire, on peut injecter également la tension de déplacement
au secondaire (voir Figure 3.5.24.2).
Les deux résistances R'Es et R'Ps limitent le courant maximum
dans le point neutre; ce courant ne devrait pas dépasser 20 A.
Pour la somme des deux résistances on a donc:
2
UGen æN ö
Condition 1): R'Es +R'Ps ³ ´ ç 2÷
3 ´ IEmax è N1 ø

avec: UGen tension aux bornes de l’alternateur


(tension entre phases)
IEmax courant max. dans le point neutre = 20 A
N1/N2 rapport de transformation du
transformateur de mise à la terre
De plus, il faut respecter les conditions suivantes:
2 2
æ N2 ö æ N2 ö
Condition 2): R'Ps ³ 130 W ´ ç ÷ et R'Ps £ 500 W ´ ç ÷
è N1 ø è N1 ø

Condition 3): R'Es ³ 4,5 ´ R'Ps


2 2
æ N2 ö æ N2 ö
Condition 4): R'Es ³ 0,7 kW ´ ç ÷ et R'Es £ 5,0 kW ´ ç ÷
è N1 ø è N1 ø

Il faut dimensionner le transformateur de tension de telle sorte


qu’il supporte la tension à la fréquence de service, soit
U = 100 V ±20%, en présence d’un défaut aux bornes. Le
rapport entre les nombres de spires MWV' = N'12/N'11 doit être
compris dans le domaine:
Condition 5):
N'12 UGen N R'Es
1,2 ´ n ³ ³ 0,8 ´ n avec n= ´ 2´
N'11 3 ´ 100 V N1 R'Es +R'Ps
Dans la plupart des cas, on peut satisfaire à la condition 5) en
N' UGen N
prenant un transformateur de tension 12 = ´ 2 .
N'11 3 ´ 100 V N1
Dans le dialogue homme-machine il faut introduire les valeurs
de REs et MWV, c.-à-d. les valeurs de R'Es et de MWV'
ramenées au primaire du transformateur de mise à la terre:

3.5.24-13
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

2
æN ö
REs = R'Es ´ç 1 ÷ ³ 0,7 kW
è N2 ø

110 V N'12 110 V


MWV = MWV' ´ = ´
Uis N'11 Uis
La tension d’injection Uis dépend de la valeur de la résistance
parallèle R'Ps et peut valoir 0.85 V, 1.7 V ou 3.4 V.
Dans le tableau ci-dessous nous indiquons la valeur minimale
de R'Ps pour la tension d’injection Uis. Il faut toujours choisir la
tension d’injection la plus élevée possible.

R'Ps [mW] Uis[V]

>8 0.85
> 32 1.7

> 128 3.4

Tableau REX011-1

Les deux modes de détermination 'Adapt. REs' et 'Adapt. MWV'


calculent et affichent les valeurs de REs et de MWV: ils voient
donc l’ensemble du circuit secondaire transformé vers le côté
primaire. Toute imprécision, due à des résistances de contact ou
à l’écart des résistances de mise à la terre par rapport aux
valeurs nominales, est donc compensée.
Nous conseillons de déterminer les valeurs de REs et de MWV
à l’aide des modes de détermination 'Adapt. REs' et
'Adapt. MWV' pendant la mise en service et d’introduire ensuite
les valeurs ainsi obtenues et non les valeurs calculées.
A des fins de contrôle, on peut calculer les valeurs de R'Es et de
MWV' à partir des valeurs de RE et de MWV affichées dans la
fenêtre de visualisation:
2
æN ö
R'Es = REs ´ ç 2 ÷
è Nø

Uis
MWV' = MWV ´
110 V
Dans la plupart des cas, les paramètres déterminés et les para-
mètres calculés ne vont pas se correspondre: des écarts de
+ 20% sont tolérables. En cas d’écarts importants, surtout sur
REs, il faut contrôler et mesurer les valeurs réelles des résistan-
ces de mise à la terre et du transformateur de mise à la terre.

3.5.24-14
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Exemple de dimensionnement:
UGen = 18 kV
N1 14,4 kV
= = 60
N2 240 V
On admet: IEmax £ 6,6 A
Dimensionnement des résistances de mise à la terre:
2
18 kV æ 1ö
1. condition: R'Es +R'Ps ³ ´ ç ÷ = 440 mW
3 ´ 6,6 A è 60 ø
2

2. condition: R'Ps ³ 130 W ´ æç ÷ = 36 mW
è 60 ø

On choisit: R'Ps = 42 mW
3: condition: R'Es ³ 4,5 ´ 42 mW = 189 mW
2

4. condition: R'Es ³ 700 W ´ æç ÷ = 194 mW
è 60 ø

Afin de satisfaire aux conditions 1, 3 & 4:


R'Es = 400 mW
Dimensionnement du transformateur de tension:
N'12 18 kV 1 173,2 V
On admet: = ´ = = 3
N'11 3 ´ 100 V 60 100 V
La condition 5 est satisfaite avec:
N'12
1,2 ´ n ³ ³ 0,8 ´ n = 1,88 ³ 1,732 ³ 1,254 avec
N'11
18 kV 1 400 mW
n= ´ ´ = 1,567
3 ´ 100 V 60 400 mW + 42 mW

On peut donc utiliser les valeurs suivantes:


R'Ps = 42 mW
R'Es = 400 mW
N12 N11 = 173 V 100 V

3.5.24-15
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Calcul des paramètres de réglage REs et MWV:

REs = 400 mW ´ (60) = 1,44 kW


2

N'12 110 V
MWV = ´ = 112
N'11 1,7 V

avec une tension d’injection Uis=1,7 V.

Installations avec un deuxième point neutre dans le circuit


statorique
Il faut programmer les paramètres:
· 'NbrePtsNeutre' = 2.
· 'Ent.2ptNeutre' = V
Lorsque le deuxième point neutre est relié en parallèle
avec le premier.
· 'Ent.2ptNeutre' = entrée binaire du système
Lorsque le deuxième point neutre est relié au premier par
un disjoncteur.
La position du disjoncteur est lue par l’intermédiaire d’une
entrée binaire. L’entrée binaire doit être sur VRAI lorsque le
disjoncteur est fermé.
· REs-2pt. neutre = valeur de la résistance de mise à la terre
dans le deuxième point neutre.
Recommandation:
Pour la protection masse-stator, la résistance du deuxième
point neutre correspond à un défaut à la terre avec une
résistance de défaut égale à 'REs-2pt. neutre'.
Lorsqu’un défaut apparaît avec une résistance de défaut
RFs, on calcule d’abord la résistance correspondant à la
mise en parallèle de RFs avec 'REs-2pt. neutre'. A partir de
la valeur ainsi obtenue on peut calculer RFs, pour autant que
la valeur de 'REs-2pt. neutre' soit connue avec précision.
Cependant, ce procédé est soumis à des restrictions de
principe. La plus grande résistance de défaut qui puisse être
détectée est limitée à environ 10 fois la valeur de REs-
2pt. neutre. Si la résistance de mise à la terre du deuxième
point neutre est de 1 kW par exemple, on peut détecter des
défauts à la terre dont les résistances de défaut ne
dépassent pas 10 kW. Pour cette raison, nous conseillons de
choisir, si possible, une résistance de mise à la terre 'REs-
2pt. neutre' supérieure ou égale à 2 kW.

3.5.24-16
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

REs et MWV avec injection secondaire du côté des bornes


de l’alternateur
Pour ce mode de raccordement il faut prévoir un transformateur
d’injection de type REX 011-2.
Si l’alternateur est mis à la terre par l’intermédiaire d’un
transformateur de mise à la terre équipé d’une résistance à son
secondaire et raccordé du côté des bornes de la machine, on
peut injecter la tension de déplacement au secondaire (voir
Figure 3.5.24.3).
Les deux résistances R'Es et R'Ps limitent le courant maximal
dans le point neutre; ce courant ne devrait pas dépasser 20 A.
Pour la somme des deux résistances on a donc:
2
UGen æ 3 ´ N2 ö
Condition 1): R'Es +R'Ps ³ ´ç ÷
3 ´ IEmax è N1 ø

avec: UGen tension aux bornes de l’alternateur


(tension entre phases)
IEmax courant max. dans le point neutre = 20 A
N1/N2 rapport de transformation du
transformateur de mise à la terre
Les résistances de mise à la terre R'Es et R'Ps doivent satisfaire
aux conditions suivantes:
2 2
æ 3 ´ N2 ö æ 3 ´ N2 ö
Condition 2): R'Ps ³ 130 W ´ ç ÷ et R'Ps £ 500 W ´ ç ÷
è N1 ø è N1 ø
Condition 3): R'Es ³ 4,5 ´ R'PS
2 2
æ 3 ´ N2 ö æ 3 ´ N2 ö
Condition 4): R'Es ³ 0.7 kW ´ ç ÷ et R'Es £ 5,0 kW ´ ç ÷
è N1 ø è N1 ø

Il faut donc dimensionner le transformateur de tension de telle


sorte qu’il supporte la tension à la fréquence de service, soit
US = 100 V ±20% en présence d’un défaut aux bornes. Le
rapport de transformation MWV' = N'12/N'11 doit être compris
dans le domaine:
Condition 5):
N'12 UGen 3 ´ N2 R'Es
1,2 ´ n ³ ³ 0,8 ´ n avec n = ´ ´
N'11 3 ´ 100 V N1 R'Es +R'Ps
Dans la plupart des cas, on peut satisfaire à la condition 5) à
N' UGen 3 ´ N2
l’aide d’un transformateur de tension 12 = ´
N'11 3 ´ 100 V N1
Dans le dialogue homme-machine, il faut introduire REs et MWV
comme seuils de réglage: cela signifie que les valeurs de R'Es et
de MWV' ramenées au primaire du transformateur de mise à la
terre sont les suivantes:

3.5.24-17
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

2
æ N1 ö
REs = R'Es ´ ç ÷ ³ 0,7 kW
è 3 ´ N2 ø

110 V N'12 110 V


MWV = MWV' ´ = ´
Uis N'11 Uis
La tension d’injection Uis dépend de la valeur de la résistance
parallèle R'Ps et peut valoir 6.4 V, 12.8 V ou 24.6 V.
Dans le tableau ci-dessous nous indiquons la valeur minimale
de R'Ps pour la tension d’injection Uis correspondante. Il faut
toujours choisir la tension d’injection la plus élevée possible.

R'Ps [W] Uis[V]

> 0.45 6.4


> 1.8 12.8

> 7.2 25.6

Tableau REX011-2

Exemple de dimensionnement:
UGen = 12 kV
12 kV
N1 3
=
N2 600 V
3
On admet: IEmax £ 5 A
Dimensionnement des résistances de mise à la terre:
1. condition:
2
æ 600 V ö
ç3´ ÷ 3 ´ (600 V)
2
12 kV 3 ÷ =
R'Es +R'Ps ³ ´ç = 10,4W
3 ´ 5 A ç 12 kV ÷ 3 ´ 5 A ´ 12 kV
ç ÷
è 3 ø

2
æ 600 V ö
ç3´ ÷
2. condition: R'Ps ³ 130 W ´ ç 3 ÷ = 0,98 W
ç 12 kV ÷
ç ÷
è 3 ø

On choisit: R'Ps = 1,0 W

3.5.24-18
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3: condition: R'Es ³ 4,5 ´ 1 W = 4,5 W


2
æ 600 V ö
ç3 ´ ÷
4. condition: R'Es ³ 700 W ´ ç 3 ÷ = 5,25 W
ç 12 kV ÷
ç ÷
è 3 ø

Afin que les conditions 1, 3 & 4 soient satisfaites, il faut que:


R'Es = 10, 0 W
Dimensionnement du transformateur de tension:
600 V

N'12 12 kV 3 = 600 V = 6,0
On admet: = ´
N'11 3 ´ 100 V 12 kV 100 V
3
On satisfait à la condition 5 de la façon suivante:
N'12
1,2 ´ n ³ ³ 0,8 ´ n = 6,6 ³ 6, 0 ³ 4, 4 avec
N'11
600 V

n=
12 kV
´ 3 ´ 10 W = 6 ´ 0,91 = 5, 5
3 ´ 100 V 12 kV 10 W + 1 W
3
On peut donc utiliser les valeurs suivantes:
R'Ps = 1 W
R'Es = 10 W
N'12 N'11 = 600 V 100 V
Calcul des paramètres de réglage REs et MWV:
2
æ 12 kV ö
ç ÷
ç 3 ÷
REs = 10 W ´ = 1,33 kW
ç 3 ´ 600 V ÷
ç ÷
è 3 ø

N'12 110 V
MWV = ´ = 103,1
N'11 6, 4 V
avec une tension d’injection Uis=6,4 V.

3.5.24-19
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

R S T

Alternateur

N12 N11

REs Us

Transformateur de tension

Uis RPs

Transformateur d’injection

Figure 3.5.24.1 Protection masse-stator avec injection primaire.

3.5.24-20
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

R S T

Alternateur

Transformateur de tension

N1 N2 N'12 N'11

R'Es Us

R'Ps Uis
Transformateur de mise
à la terre
Tension d’injection

Figure 3.5.24.2 Protection masse-stator avec injection


secondaire du côté du point neutre de la
machine.

3.5.24-21
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

R S T Transformateur de tension

N1 N2 R'Es N'12 N'11 Us

R'Ps Uis

Transformateur de mise Tension d’injection


à la terre

Alternateur

Figure 3.5.24.3 Schéma de raccordement pour l’injection


secondaire dans le stator
(transformateur de mise à la terre du côté des
bornes de la machine).

3.5.24-22
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

R S T

S1

REs-2.PtNeutre

Alternateur
Entrée binaire
(position du disjoncteur)

N12 N11

REs
Us

Transformateur de tension
Uis RPs

Tension d’injection

Figure 3.5.24.4 Protection masse-stator pour des installations


avec deux points neutres.

3.5.24-23
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.25. Protection masse-rotor avec injection (Masse-rotor)

A. Utilisation
Cette protection sert à protéger les alternateurs contre les
défauts du rotor à la masse. Etant donné sa grande insensibilité
aux perturbations, elle peut être utilisée quel que soit le mode
d’excitation présent.

B. Caractéristiques
· Protection du rotor contre les défauts à la masse.
· La tension d’injection est couplée aux deux bornes du rotor
par l’intermédiaire de résistances et de condensateurs.
· Calcul de la résistance de défaut.
· Amplitude et fréquence du signal d’injection sont surveillées.
· Surveillance de la mise à la terre correcte des résistances de
mise à la terre et détection de toute interruption dans le circuit
de mesure.

C. Entrées et sorties

I. Entrées de transformateur
· tension (2 entrées)

II. Entrées binaires


· verrouillage
· entrée pour l’adaptation de la capacité de couplage
· entrée pour l’adaptation de REr

III. Sorties binaires


· démarrage alarme
· alarme
· démarrage déclenchement
· déclenchement
· adaptation de la capacité de couplage active
· adaptation REr active
· interruption interne de l’injection
· interruption externe de l’injection
· blocage externe

IV. Grandeurs de mesure


· résistance de défaut RFr
· capacité de couplage Ck"
· résistance de mise à la terre REr".

3.5.25-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Signification des grandeurs de mesure


RFr:
On peut calculer et afficher des résistances de défaut
comprises entre 0 et 29,8 kW. Si l’affichage est de 29.9 kW
ou de 30 kW, cela indique que la résistance de défaut est
supérieure à 29,8 kW. En service normal, c.-à-d. en l’absence
d’une résistance de défaut, l’affichage sera toujours égal à
29.9 kW ou 30 kW.
Lorsqu’il n’est pas possible de calculer correctement la
résistance de défaut, on affiche un code de défaut compris
entre 100 et 111.
· 100.0 signifie une absence d’injection pendant >5 s.
· 101.0 signifie une fréquence erronée. Cela signifie que la
fréquence d’injection dans REX 010 est fausse ou que le
réglage de la fréquence nominale dans RE. 216 est erroné.
· 102.0 signifie qu’il y a une interruption externe.
· 109.0 signifie que les deux entrées binaires
'Ent.adapt.REr' et 'Ent.adapt.C' sont activées.
· 111.0 signifie que l’entrée binaire 'Ent.adapt.REr' est activée.

Normalement, tous les autres codes de défaut


n’apparaissent pas et aident uniquement les spécialistes à
effectuer leur diagnostic.
Ck":
Lorsque l’entrée ‘Ent.adapt.C' est activée, 133.00 s’affiche
jusqu’à ce que la capacité de couplage soit calculée. Après 10 s
au maximum, la valeur de C qui est mesurée sera affichée.
En service normal, c’est la valeur attribuée par l’intermédiaire
du dialogue homme-machine qui est affichée.
REr":
Lorsque l’entrée 'Ent.adapt.REr' est activée, le code de
défaut 133.0 est affiché jusqu’à ce que la valeur de la
résistance ait pu être calculée. Après 10 s au maximum, la
valeur REr qui est mesurée sera affichée. La valeur mesurée
de RF est égale à 97.0.
En service normal, c’est la valeur attribuée à REr par
l’intermédiaire du dialogue homme-machine qui est affichée.
Service normal: les deux entrées 'Ent.adapt.C' et 'Ent.adapt.REr'
sont désactivées et l’injection a lieu.
Remarque: On ne peut activer qu’une seule entrée binaire
à la fois; sans quoi, un code de défaut est
affiché à la place des valeurs mesurées, RF, C
et REr. (voir matrice ci-dessous).

3.5.25-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Ent.adapt.C Ent.adapt.REr
0 0 Fonction de protection active, RF est
calculé

1 0 Détermination de C et de RF
0 1 Détermination de REr (RF = 111.0)
1 1 Codes de défaut 109.00 & 109.00
(RF = 109.0)

0: entrée binaire désactivée


1: entrée binaire activée

3.5.25-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage -Masse-rotor

Liste des paramètres:


Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut

No. du CPU CPU1 (Sélection)


Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Alarme ret. s 0.50 0.00 60.00 0.01
DECL ret. s 0.50 0.00 60.00 0.01
RFrSeuilAl. kW 10.0 0.1 25.0 0.1
RFrSeuilDECL kW 1.0 0.1 25.0 0.1
REr kW 1.00 0.90 5.00 0.01
Uir V 50 50 20, 30 ou
50
Adapt. RFr kW 10.0 8.000 12.00 0.01
Cap.couplage C mF 4.00 2.00 10.00 0.01
Can. TensUi Ent. transf. 00000
Can.TensUr Ent. transf. 00000
Ent.adapt.REr Val. bin. F
Ent.adapt.C Val. bin. F
Verrouillage Val. bin. F
DECL Signal. ER
Démarrage Signal.
Alarme Signal. ER
Démarrage Alarme Signal.
Interr. int. Signal.
Interr. ext. Signal.
Adapt. REr Signal.
Adapt. C Signal.
Bloc. ext. Signal.

3.5.25-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Signification des paramètres:


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est
exécutée.
Jeu Par. 4..1
détermine avec quel jeu de paramètres la fonction
correspondante est active (voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
Alarme ret.
temps de retard entre le démarrage de l’alarme et l’alarme.
DECL ret.
temps de retard entre le démarrage de l’alarme et le
déclenchement.
RFrSeuilAl.
seuil de la résistance de défaut pour l’alarme.
Le seuil d’alarme de RFr doit être supérieur au seuil de
déclenchement de RFr.
RFrSeuilDECL
seuil de la résistance de défaut pour le déclenchement.
REr
résistance de mise à la terre REr.
Uir
en service normal, la tension d’injection sur le rotor est de
50 V. On peut générer également une tension d’injection de
20 ou de 30 V mais ceci nécessite une modification de
l’enroulement rotorique dans le transformateur d’injection
REX011.

3.5.25-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Adapt. RFr
simule un défaut à la terre servant de valeur de référence
pour le calcul de REr en mode d’adaptation REr.
Cap.couplage C
la capacité C résultant de la mise en parallèle des deux
capacités de couplage.
Can. TensUi
définit le canal de tension pour l’introduction de la tension de
référence Ui.
Can. TensUr
définit le canal de tension pour l’introduction de la tension de
mesure Ur.
Ent.adapt.REr
commute la fonction de protection dans le mode de
détermination REr.
(F ® FAUX, V ® VRAI, entrée binaire ou sortie d’une
fonction de protection).
Ent.adapt.C
commute la fonction de protection dans le mode de
détermination C.
(F ® FAUX V ® VRAI, entrée binaire ou sortie d’une
fonction de protection).
Verrouillage
adresse binaire pour l’entrée de verrouillage.
(F ® FAUX, V ® VRAI, entrée binaire ou sortie d’une
fonction de protection).
DECL
sortie pour la signalisation du déclenchement.
Démarrage
sortie pour la signalisation du démarrage.
Alarme
sortie pour la signalisation de l’alarme.
Démarrage Alarme
sortie pour la signalisation du démarrage de l’échelon
d’alarme.

3.5.25-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Interr. int.
sortie pour la signalisation d’une interruption de l’injection.
Interr. ext.
sortie pour la signalisation d’une interruption dans le circuit
de mesure.
Cette signalisation est temporisée de 5 s à l'attraction et à la
retombée.
Adapt. REr
sortie pour la signalisation de la valeur binaire
Ent.adapt.REr.
Adapt. C
sortie pour la signalisation de la valeur binaire 'Ent.adapt.C'.
Bloc. ext.
sortie pour la signalisation d’un blocage externe.

Remarque:
Si à la fois la fonction masse-rotor et la fonction masse-stator
sont activées, il faut choisir le même canal analogique Ui pour
les deux fonctions.

3.5.25-7
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

E. Recommandations de réglage
Le seuil d’alarme de RFr doit toujours être supérieur au seuil de
déclenchement.
Aussi bien l’échelon d’alarme que l’échelon de déclenchement
ont leur retard propre.
Dans la protection masse-rotor les retards sont de l’ordre des
secondes.
Valeurs de résistances conseillées:
REr = 1000 W
RPr = 100 W

Valeurs de réglage:
Résistance de mise à la terre REr
Capacité de couplage C
Seuil d’alarme de RFr
Seuil de déclenchement de RFr
Retard à l’alarme
Retard au déclenchement

Valeurs indicatives:
Echelon d’alarme
Seuil de RFr 5 kW
Retard 2s
Echelon de déclenchement
Seuil de RFr 500 W
Retard 1s

Possibilités de réglage:
La précision du calcul de RFr dépend de la précision des valeurs
attribuées à REr et à C. Il faut contrôler et optimiser les seuils
affichés, la machine étant à l’arrêt, en introduisant sur le rotor
des résistances comprises entre 100 W et 10 kW.
La fonction de protection a l’avantage de pouvoir déterminer les
deux paramètres de façon logicielle puisque la fonction de
protection peut être commutée dans un autre mode à l’aide des
entrées binaires 'Ent.adapt.REr' et 'Ent.adapt.C '. Dans cet autre
mode (mode d’adaptation), les paramètres REr et C sont calcu-
lés en simulant des défauts à la masse.
Détermination de REr
· Activer l’entrée binaire 'Ent.adapt.REr'.
· Court-circuiter les capacités de couplage.

3.5.25-8
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

· Simuler un défaut RF dans le rotor.


8 kW £ RF £ 12 kW
· Dans le dialogue homme-machine, ouvrir le sous-menu
'Modifier les réglages fonct.', introduire la valeur du défaut
simulé dans 'Adapt. Rfr' ainsi que la valeur nominale de
REr, puis sauvegarder.
Ouvrir le sous-menu ‘Afficher les grandeurs en service' et
noter la valeur affichée pour REr. Dans la fenêtre 'Modifier
les réglages fonct.' introduire la valeur notée précédemment
comme seuil de réglage REr et sauvegarder.
· Retirer le court-circuit sur les capacités de couplage et
retirer le défaut.
· Mettre l’entrée binaire 'Ent.adapt.REr' au repos dans le
dialogue homme-machine.
Détermination de C
· Activer l’entrée binaire 'Ent.adapt.C'.
· Mettre le rotor à la terre (RF = 0 W).
· Introduire la valeur nominale de C dans le sous-menu
'Modifier les réglages fonct.' et sauvegarder.
Ouvrir le sous-menu 'Afficher les grandeurs en service' et
noter la valeur affichée pour Ck. Dans la fenêtre ‘ Modifier les
réglages fonct.’, introduire la valeur notée précédemment
comme seuil de réglage ‘Cap.couplage C’ et sauvegarder.
· Retirer la mise à la terre du rotor.
· Mettre l’entrée binaire 'Ent.adapt.C' au repos dans le
dialogue homme-machine.

Recommandations de dimensionnement:
Les résistances de mise à la terre et les capacités de couplage
doivent satisfaire aux conditions suivantes:
Résistance de mise
à la terre du rotor Rpr : 100 W £ Rpr £ 500 W
Résistance de mise
à la terre du rotor REr : 900 W £ REr £ 5 W
Capacités de couplage
C = C1 + C2 : 4mF £ C £ 10mF
Constante de temps t = REr x C 3 ms £ t £ 10 ms
La résistance de mise à la terre Rpr doit être dimensionnée pour
50 V
supporter en permanence le courant d’injection I = .
Rpr
Les capacités de couplage doivent être dimensionnées pour la
tension d’excitation maximale.

3.5.25-9
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Exemples d’utilisation:
Rpr = 200 W , P = 15 W
REr = 1 kW
C = 2 x 2 mF , 8 kV
t = 4 ms

+
Rotor

-
C1 C2

C = C1 + C2

REr
Ur

Uir RPr

Tension d’injection

Figure 3.5.25.1 Raccordement monophasé du rotor.

3.5.25-10
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

+
Rotor

C1 C2

C = C1 + C2

REr Ur

Uir RPr

Tension d’injection

Figure 3.5.25.2 Raccordement biphasé du rotor.

3.5.25-11
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.26. Protection contre les glissements de pôles (Gliss.pôles)

A. Utilisation
La fonction contre les glissements de pôles détecte le décro-
chage d’un alternateur par rapport au réseau.

B. Caractéristiques
· Détection des mouvements de la roue polaire entre 0,2 et 8 Hz.
· Alarme au premier glissement (à partir du seuil de réglage de
l’angle polaire).
· Distinction entre le mouvement de la roue polaire dans le
sens moteur ou dans le sens alternateur.
· Distinction entre un centre de glissement local ou extérieur.
· Ordre de déclenchement après un nombre de glissements
réglable.
· Ordre de déclenchement après un angle polaire réglable.

C. Entrées et sorties
I. Entrées de transformateur
· courant
· tension

II. Entrées binaires


· verrouillage de l’ensemble de la fonction
· verrouillage de la détection dans le sens de l’alternateur
(vers la gauche)
· verrouillage de la détection dans le sens du moteur (vers
la droite)
· mise au travail externe de la zone 1

III. Sorties binaires


· alarme au premier glissement
· mise au travail lors d’un glissement dans le sens alterna-
teur (vers la gauche)
· mise au travail lors d’un glissement dans le sens du mo-
teur (vers la droite)
· première mise au travail dans la zone 1
· première mise au travail dans la zone 2
· n-ième mise au travail dans la zone 1 (déclenchement)
· n-ième mise au travail dans la zone 2

IV. Grandeurs de mesure


· impédance de glissement
· fréquence de glissement.

3.5.26-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage -Gliss.pôles


Liste des paramètres:

Texte Unité Valeur par défaut Min. Max. Pas

No. du CPU CPU1 (Sélection)

Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)

DECL1-01-08 00000000

DECL1-09-16 00000000

DECL1-17-24 00000000

DECL1-25-32 00000000

ZA UN / IN 0,00 0,000 5,000 0,001

ZB UN / IN 0,00 -5,000 0,000 0,001

ZC UN / IN 0,00 0,000 5,000 0,001

Phi Degré 090 60 270 1

AngleAlarme Degré 000 0 180 1

Angle DECL Degré 090 0 180 1

n1 0 0 20 1

n2 0 0 20 1

t-Ret s 5,000 0,500 25,000 0,010

Can. courant Ent. transf. 000000 0,010

Can. tension Ent. transf. 000000

Bloc.Alt. Val. bin. F

Bloc.Mot. Val. bin. F

Verrouillage Val. bin. F

Dét. Zone1 Val. bin. F

Alarme Signal. ER

Alternateur Signal. ER

Moteur Signal. ER

Zone1 Signal. ER

Zone2 Signal. ER

DECL1 Signal. ER

DECL2 Signal. ER

Signification des paramètres:


No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est exécutée.

3.5.26-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Jeu Par. 4..1


détermine avec quel jeu de paramètres la fonction corres-
pondante est active (voir chapitre 5.11.).
DECL1-01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels la sortie de
déclenchement du premier échelon de la fonction agit (matrice).
DECL1 09-16
comme pour DECL1 01-08 (uniquement si l'unité de déclen-
chement est présente).
DECL1 17-24
comme pour DECL1 01-08 (uniquement si l'unité de déclen-
chement est présente).
DECL1 25-32
comme pour DECL1 01-08 (uniquement si l'unité de déclen-
chement est présente).
ZA
impédance aval 1) . ZA est la fin de la zone 2 et est utilisée
également pour la mesure de l’angle.
ZB
impédance amont 1) . ZB est le commencement de la zone 1
et est utilisée également pour la mesure de l’angle.
ZC
impédance de la limite de zone 1) . ZC est la fin de la zone 1
(entre ZB et ZC) et le commencement de la zone 2 (entre ZC
et ZA).

1) Comme unité d’impédance 1,000 UN/IN on utilise l’impédance de 100%. Si l’impédance à


afficher est connue en %, on peut l’afficher directement; 10% est alors affiché comme
0,100 par exemple.

L’impédance 1,000 UN/IN, soit 100%, correspond à une tension nominale phase-terre de
UN / 3 dans chaque phase, avec un courant de 1 IN. Cela correspond à une impédance
directe égale à UN / 3 / IN :

UN IN Unité d’impédance
100 V 1A 57,735 W/Ph
100 V 2A 28,868 W/Ph
100 V 5A 11,547 W/Ph

200 V 1A 115,470 W/Ph


200 V 2A 57,735 W/Ph
200 V 5A 23,094 W/Ph.

3.5.26-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Phi
Angle de la droite de glissement et des impédances ZA, ZB et
ZC. Phi sert aussi à déterminer le sens du courant:
60...90 degrés point neutre du transformateur de courant
côté ligne.
240...270 degrés point neutre du transformateur de courant
côté alternateur.
AngleAlarme
Angle polaire à partir duquel une alarme est libérée (angle
polaire > angle d’alarme).
Angle DECL
angle polaire à partir duquel les signaux DECL1 et DECL2
sont libérés (angle polaire < angle de déclenchement).
n1
nombre de glissements dans la zone 1 à partir duquel la si-
gnalisation et le déclenchement DECL1 sont libérés.
n2
nombre de glissements dans la zone 2 à partir duquel le si-
gnal DECL2 est libéré.
t-Ret
le temps de retour t-Ret empêche la retombée entre deux
glissements lorsque n1 ou n2 est supérieur à 1.
Can. courant
définit le canal d’entrée pour l’introduction du courant.
Can. tension
définit le canal d’entrée pour l’introduction de la tension.
Bloc.Alt.
entrée de blocage pour la détection du mouvement polaire
vers la gauche, c.-à-d. lorsque l’alternateur est plus rapide
que le réseau.
Bloc.Mot.
entrée de blocage pour la détection du mouvement polaire
vers la droite, c.-à-d. lorsque l’alternateur est plus lent que le
réseau (l’alternateur est vu comme un moteur par le réseau).
Verrouillage
entrée de blocage pour l’ensemble de la protection contre les
glissements de pôles.
Dét. Zone1
mise au travail de la zone 1, même lors d’une détection de
glissement dans la zone 2, c.-à-d. indépendamment de ZC.

3.5.26-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Alarme
détection d’un mouvement polaire (juste avant un glissement).
Alternateur
signalisation d’un mouvement polaire vers la gauche, c.-à-d.
lorsque l’alternateur est plus rapide que le réseau.
Moteur
signalisation d’un mouvement polaire vers la droite, c.-à-d.
lorsque l’alternateur est plus lent que le réseau (l’alternateur
est vu comme un moteur par le réseau).
Zone1
premier glissement entre ZB et ZC ou entre ZB et ZA si
l’entrée Dét. Zone1 est activée.
Zone2
premier glissement entre ZC et ZA.
DECL1
déclenchement et signalisation lorsque le compteur de la
zone 1 atteint la valeur n1.
DECL2
signalisation lorsque le compteur de la zone 2 atteint la va-
leur n2. Si DECL2 doit piloter la matrice, il faut conduire
DECL2 par l’intermédiaire d’une logique, un circuit OU par
exemple.

3.5.26-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

E. Détection du mouvement polaire et du glissement


La détection du mouvement polaire est basée sur la tension
Ucos dont la composante est en phase avec le courant.
Si l’alternateur est plus rapide que le réseau, le mouvement po-
laire semble aller de droite à gauche dans le plan des impédan-
ces et dans le plan des tensions; il est signalé comme alterna-
teur. Si l’alternateur est plus lent que le réseau, le mouvement
polaire semble aller de gauche à droite dans le plan des impé-
dances et dans le plan des tensions; il est signalé comme mo-
teur (l’alternateur est considéré comme un moteur par le ré-
seau).
Ces mouvements dans le plan des impédances sont représen-
tés à la Figure 3.5.26.1. Le phénomène transitoire est donné par
les forces électromotrices transitoires EA et EB, ainsi que par X'd,
XT et l’impédance transitoire du système ZS.
Le mouvement polaire est détecté si
· le courant minimal est supérieur à 0,10 IN
· la tension maximale est inférieure à 0,92 UN
· la tension Ucos varie conformément à un mouvement
polaire de 0,2...8 Hz et
· le sens du mouvement n’est pas bloqué.
Le signal d’alarme est libéré dès qu’un mouvement polaire est
considéré comme un glissement, pour autant que l’angle polaire
soit supérieur à l’angle d’alarme.
On détecte un glissement si
· on détecte un mouvement polaire d’au moins 50 ms,
· on traverse la droite de glissement entre ZA et ZB.
Une traversée de la droite de glissement entre ZB et ZC est
comptabilisée dans la zone 1; une traversée entre ZC et ZA est
comptabilisée dans la zone 2. En activant l’entrée Dét. Zone1
c’est tout le segment ZA-ZB qui est comptabilisé pour la zone 1
(détection externe du sens du centre de glissement).
A la première détection du glissement, les signaux ”Zone1” ou
”Zone2” et, selon le sens du mouvement polaire, les signaux
”Alternateur” ou ”Moteur” sont libérés.
A chaque détection de glissement, on affiche comme grandeurs
mesurées l’impédance à la traversée de la droite de glissement
et la fréquence de glissement instantanée.

3.5.26-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Les glissements ultérieurs ne sont détectés que s’ils ont la


même direction et pour autant que le mouvement polaire soit
retombé après le premier glissement ou que la droite de glisse-
ment ait été traversée dans l’autre sens à l’extérieur de ZA-ZB.
Un glissement supplémentaire à l’intérieur de ZA-ZB mais dans
l’autre sens entraîne la retombée de tous les signaux et la
même signalisation qu’à la première détection du glissement.
Après n1 glissements dans la zone 1 l’ordre de déclenchement
DECL1 et le signal DECL1 sont libérés, pour autant que l’angle
polaire soit inférieur au seuil de réglage Angle DECL.
Après n2 glissements dans la zone 2, le signal DECL2 est libéré
pour autant que l’angle polaire soit inférieur au seuil de réglage
Angle DECL.
Il y a retombée de tous les signaux lorsque:
· un mouvement change de sens,
· la détection du mouvement polaire retombe sans avoir
comptabilisé un glissement,
ou
· aucun mouvement polaire n’a été détecté pendant
l’écoulement de la temporisation t-Ret.

3.5.26-7
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

B A
d T S

Figure 3.5.26.1 Impédance mesurée aux bornes de


l’alternateur pendant un glissement par rapport
au réseau A.

X'd : réactance transitoire de l’alternateur


XT : réactance de court-circuit du bloc transformateur-
alternateur
ZS : impédance du système A

3.5.26-8
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

F. Recommandations de réglage

Valeurs de réglage: canal de courant, canal de tension


On n’accepte qu’un groupe de courants triphasés comme ca-
naux de courant.
Comme canal de tension on accepte:
· un canal monophasé avec URS ou
· un groupe triphasé entre phases ou
· un groupe triphasé en étoile.
Il faut tenir compte à quel groupe d’exploration les entrées de
courant et de tension appartiennent. Si le numéro du canal de
courant est inférieur à celui du canal de tension, il n’existe
aucune limitation concernant le domaine de réglage de Phi:
nous conseillons vivement de respecter cette règle en pro-
cédant au raccordement.
Si le numéro du canal de courant est supérieur à celui du canal
de tension, le domaine de réglage de Phi est le suivant:
No. du canal de No. du canal de tension Domaine de Phi
courant
7 - 12 1- 6 67 - 90°
13 - 18 1- 6 75 - 90°
13 - 18 7 - 13 67 - 90°
19 - 24 1- 6 82 - 90°
19 - 24 7 - 12 75 - 90°
19 - 24 13 - 18 67 - 90°

Valeur de réglage: Phi


L’angle Phi détermine la pente de la droite de glissement qui
sert à détecter la présence d’un glissement. Les impédances ZA,
ZB et ZC se trouvent sur cette droite de glissement.
Phi est utilisé également pour la détermination du sens de me-
sure, resp. pour tenir compte du sens de raccordement des
transformateurs de courant:
60... 90 degrés point neutre des transformateurs de
courant côté ligne. C'est-à-dire raccorde-
ment conformément le chapitre 4.4.2.
240...270 degrés point neutre des transformateurs de
courant côté alternateur.

3.5.26-9
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Valeur de réglage: ZA
L’impédance ZA est l’impédance sur la droite de glissement qui
sert à fixer la limite de la zone 2; cette impédance est utilisée
également pour la mesure de l’angle (voir AngleAlarme et An-
gle DECL).
Le réglage de ZA doit être égal à l’impédance existant entre le
lieu d’installation et la tension à vide du schéma équivalent du
réseau adjacent.

Valeur de réglage: ZB
L’impédance ZB est l’impédance située sur la droite de glisse-
ment dans le sens amont; elle sert à fixer la limite de la zone 1
et est utilisée également pour la mesure de l’angle (voir
AngleAlarme et Angle DECL).
Le réglage de ZB doit être égal à l’impédance de l’alternateur X'd
en amont (avec signe négatif).

Valeur de réglage: ZC
L’impédance ZC divise la droite de glissement en deux parties: la
zone 1 entre ZB et ZC et la zone 2 entre ZC et ZA.
Le réglage de ZC doit être égal à l’impédance existant entre le
lieu d’installation et le premier jeu de barres.

Figure 3.5.26.2 Détermination des valeurs de réglage ZA, ZB,


ZC, Phi d’après X'd, XT et ZS.

Valeur de réglage: AngleAlarme


L’angle polaire est déterminé par le triangle formé par l’im-
pédance instantanée et les impédances ZA et ZB. En fait, on me-
sure le triangle formé par la tension instantanée et les deux
tensions polaires EA et EB.

3.5.26-10
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Avec un seuil de réglage AngleAlarme compris entre 0° et 180°


on fixe l’angle polaire à partir duquel une alarme est libérée.
Lorsque la valeur de réglage est égale à 110°, on détecte
instantanément tout mouvement de la roue polaire, pour autant
que ce mouvement se situe à l’intérieur du domaine de
détection.
Avec AngleAlarme il est possible d’influencer l’état de l’alter-
nateur avant le premier glissement. Lorsque la valeur de l’angle
polaire reste inférieure à 135° environ, il est encore possible de
stabiliser la machine en agissant sur son excitation ou en
enclenchant des réactances par exemple.
Avec un réglage AngleAlarme = 180° l’alarme n’est libérée
qu’avec le premier glissement, c.-à-d. en même temps que les
signaux Zone1 et Zone2.
Valeur conseillée: AngleAlarme. = 110°.

Figure 3.5.26.3 Exemple avec n1 = 1, AngleAlarme = 53°,


Angle DECL = 96°.

3.5.26-11
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Valeur de réglage: Angle DECL


L’angle Angle DECL est pris en compte dès qu’une des zones a
atteint son nombre de glissements, c.-à-d. lorsque n ³ n1 ou
n ³ n2.
Lorsque Angle DECL = 180° le déclenchement DECL1 ainsi que
les signaux DECL1 et DECL2 sont libérés instantanément.
Lorsque Angle DECL = 0° ces signaux ne sont libérés que lors-
que la détection du glissement retombe, c.-à-d. lorsque la ma-
chine est pratiquement de nouveau synchrone avec le réseau.
Lorsque Angle DECL est compris entre 180° et 0° (valeur con-
seillée = 90°) on règle l’angle polaire à partir duquel ces signaux
seront libérés.
L’angle polaire pour lequel il y aura déclenchement est fixé
d’après un point de fonctionnement qui
· apparaît rapidement après le dernier glissement admissible,
· est favorable pour le disjoncteur (faible contrainte au retour
de tension),
Valeur conseillée = 90°.

Valeurs de réglage: n1, n2, t-Ret


Le nombre de glissements admissible n1 ou n2 dépend du type
de l’alternateur à protéger et doit être indiqué par le constructeur
de la machine.
Si les valeurs des paramètres n1 et n2 sont faibles ou égales à
1, on peut afficher un temps de retour aussi court que désiré.
Si n1 ou n2 est supérieur à 1, t-Ret ne peut être inférieur à la
période 1/fS correspondant à la fréquence de glissement fS la
plus faible qu’il faille encore détecter. En choisissant la valeur
conseillée de 5 s on détecte encore des fréquences de glisse-
ment de 0,2 Hz.

3.5.26-12
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.27. Protection sensible contre les défauts à la terre dans les


réseaux isolés ou compensés (DéfTerreSens)

A. Utilisation
La protection sensible contre les défauts à la terre est utilisée
pour détecter des défauts à la terre sur des lignes en antenne
dans des réseaux à moyenne et à haute tension dont le neutre
est isolé, compensé ou mis à la terre par l'intermédiaire de résis-
tances de valeur élevée. Elle travaille en mesurant la tension
résiduelle ainsi que le courant résiduel sur la ligne à protéger.
Selon l'angle caractéristique choisi, elle traite la composante
active ou réactive de la puissance homopolaire.

B. Caractéristiques
· Angle caractéristique réglable
· Compensation des erreurs d'angle des transformateurs
· Filtrage des composantes apériodiques dans le courant et la
tension
· Filtrage des harmoniques dans le courant et la tension.

C. Entrées et sorties

I. Entrées de transformateur
· courant résiduel
· tension résiduelle

II. Entrées binaires


· verrouillage

III. Sorties binaires


· déclenchement
· démarrage

IV. Grandeurs de mesure


· puissance homopolaire.

3.5.27-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage -DéfTerreSens


Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut
No. du CPU CPU1 (Sélection)
Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Seuil de P PN 0.050 0.005 0.100 0.001
Angle Degré 000.00 -180.00 180.00 0.01
Rapport ret. % 60 30 95 1
Retard s 00.50 00.05 60.00 0.01
Comp. phi Degré 0.00 -5.00 5.00 0.01
Canal cour. Ent. transf. 0
Canal tens. Ent. transf. 0
PN UN*IN 1.000 0.500 2.500 0.001
Verrouillage Val. bin. F
DECL Signal. ER
DEM Signal.

Signification des paramètres


No. du CPU
définit sur quelle unité de traitement la fonction considérée
est exécutée.
Jeu Par. 4..1
détermine le jeu de paramètres avec lequel la fonction
correspondante est active (voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).

3.5.27-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Seuil de P
seuil de puissance affiché.
Angle
angle caractéristique pour la mesure de puissance:
Angle = 0 pour la mesure de la puissance active
dans le sens aval
Angle = 180 pour la mesure de la puissance active
dans le sens amont
Angle = -90 pour la mesure de la puissance
réactive dans le sens aval
Angle = 90 pour la mesure de la puissance
réactive dans le sens amont.
On peut afficher des valeurs de réglage comprises entre
-180 et 180.
Rapport ret.
rapport de retour de l'élément à seuil.
Retard
désigne le temps qui s'écoule entre la mise au travail et la
libération de l'ordre de déclenchement. Ce retard agit égale-
ment sur le temps de retour de la fonction. Avec t > 100 ms,
le temps de retour de l'ordre de déclenchement est de 50 ms;
dans les autres cas, la retombée n'est pas temporisée.
Comp. phi
compensation des erreurs d'angle dans les transformateurs.
Cette compensation se réfère à la différence entre l'erreur
dans le transformateur de tension et celle dans le transforma-
teur de courant.
Canal cour.
désigne le canal d'entrée occupé par le courant résiduel.
Il faut opérer la sélection parmi des entrées de courant
monophasées.
Canal tens.
désigne le canal d'entrée occupé par la tension résiduelle.
Il faut opérer la sélection parmi des entrées de tensions
monophasées.
PN
puissance nominale ramenée à UN´ IN.
Verrouillage
entrée pour le verrouillage de la fonction:
F: - pas de blocage
V: - blocage
xx: - toutes les entrées binaires (ou les sorties binaires
des fonctions de protection).

3.5.27-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

DECL
signal de déclenchement.
DEM
signal de démarrage.
E. Recommandations de réglage
Valeurs de réglage:
Puissance de mise au travail Seuil de P
Angle caractéristique Angle
Rapport de retour Rapport ret.
Retard au déclenchement Retard
Compensation de l'erreur des
transformateurs Comp. phi
Puissance nominale PN
La puissance nécessaire au déclenchement est introduite à
l'aide du paramètre 'Seuil de P' et est ramenée à la puissance
nominale 'PN'. Le paramètre 'Seuil de P' a un domaine de
réglage compris entre 0,005 et 0,100 par pas de 0,001.
Le paramètre de réglage 'Angle' détermine l'angle caractéristi-
que, comme décrit ci-après sous puissance active et puissance
réactive.
Le rapport de retour du seuil de mise au travail peut être
exprimé en % à l'aide du paramètre 'Rapport ret.'. Afin que le
rapport de retour soit suffisamment efficace lorsque la valeur de
réglage de 'Seuil de P' est faible, il faut contrôler la condition
suivante:
50
' Rapport ret. ' < 100 -
100´' Seuil de P' + 1
Le paramètre 'Comp. phi' permet d'introduire une valeur d'angle
afin de tenir compte de l'erreur d'angle existant dans les trans-
formateurs. L'angle caractéristique total résulte de la somme de
'Angle' et de 'Comp. phi'.
La puissance nominale est fixée par le réglage PN = 1.000. Au
cas où la tension nominale n'est pas de 100 V, il faut modifier la
valeur de référence correspondante dans le menu 'CANAL ANAL. -
MODIFIER LA VALEUR DE REF.'.

Puissance active
Dans les réseaux compensés ainsi que dans les réseaux dont le
neutre est mis à la terre par l'intermédiaire d'une impédance de
valeur élevée, il faut utiliser la composante active de la puis-
sance homopolaire pour déterminer le sens du défaut à la terre
(composante active de la puissance homopolaire = composante

3.5.27-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

active du courant homopolaire x tension de déplacement du


point neutre). Le courant provenant des capacités par rapport à
la terre dans les phases saines et le courant inductif parcourant
la bobine de compensation circulent vers le défaut et reviennent
vers la source à travers la phase en défaut.
Chaque ligne est équipée à ses deux extrémités d'un relais de
puissance. Sur des lignes en antenne, il suffit d'installer un relais
sur le départ de ligne. S'il faut augmenter la composante wattée
du courant de défaut, il faut enclencher une résistance de mise
à la terre à l'apparition du défaut en mesurant la tension de
déplacement du point neutre à l'aide d'un relais à maximum de
tension. Le relais de puissance est alors libéré après un léger
retard afin d'éviter toute signalisation erronée pendant l'enclen-
chement de cette résistance de mise à la terre. On détermine la
ligne en défaut en comparant les indications fournies par l'en-
semble des protections.
Le courant actif résulte des pertes ohmiques dans les lignes,
dans les bobines de Peterson et dans les résistances de mise à
la terre. On peut estimer le courant de charge des lignes aérien-
nes à 2,5 A/10 kV et 100 km; pour les câbles, il faut se référer
aux caractéristiques des câbles. Il faut calculer, pour la tension
minimale, le courant actif minimum pour lequel le relais de puis-
sance doit opérer, comme nous l'avons indiqué plus haut. La
puissance à laquelle la protection devra se mettre au travail sera
choisie quelque peu inférieure afin de tenir compte des erreurs
de transformation et des erreurs d'angle des transformateurs de
courant.
Pour traiter la composante active de la puissance homopolaire, il
faut régler le paramètre 'Angle' à 0° pour mesurer dans le sens
aval, à 180° pour mesurer dans le sens amont.

Remarque:
Les raccordements sont conformes au schéma de raccordement
ABB.

Exemple de détermination de la valeur de réglage


On considère un réseau de lignes aériennes avec un courant de
terre de 30 A (somme des trois phases). La composante active
s'élève à 5 A. Le transformateur de type tore a un rapport de
transformation de 125/1. En présence d'un défaut franc à ses
bornes, le transformateur de tension qui mesure la tension de
déplacement du point neutre fournit une tension de 100 V au
secondaire. Ceci nous donne PN = 1 A ´ 100 V = 100 VA.

3.5.27-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

On souhaite détecter des défauts à la terre jusqu'à 50 % de


déplacement du point neutre. Le courant de défaut ne vient que
d'un seul côté, de sorte qu'il ne faut pas tenir compte d'une
quelconque répartition.
Le courant actif de 5 A fournit au secondaire:
IW = 5 A ´ 1/125 = 0,04 A avec la pleine tension de déplacement
du point neutre resp.
IW = 0,04 A ´ 0,5 = 0,02 A avec une tension de déplacement du
point neutre égale à 50 %.
La puissance de mise au travail nécessaire est donc de
P = 0,02 A ´ 50 V = 1 VA.
Ramenée à la puissance nominale PN de 100 VA, la puissance
de mise au travail correspond donc à 1 %.
On peut encore procéder à un réglage de 0,5% PN. Il faut
cependant contrôler si la précision des transformateurs de cou-
rant permet d'utiliser cette sensibilité. On peut toujours obtenir
une augmentation de la puissance active en enclenchant une
résistance de mise à la terre supplémentaire.

Puissance réactive
Dans les réseaux en antenne non compensés ou isolés, on uti-
lise la composante réactive de la puissance homopolaire afin de
détecter le sens du défaut. Chaque départ est équipé d'une
protection de ce type. A l'apparition d'un défaut à la terre, le cou-
rant de défaut capacitif de l'ensemble du réseau - à l'exception
du courant capacitif de la ligne en défaut - circule vers la ligne
en défaut. Par conséquent, seul le dispositif de protection installé
sur la ligne en défaut indiquera un défaut dans le sens de la ligne.
Le courant de défaut capacitif minimum disponible pour actionner la
protection est le courant capacitif correspondant à la configuration
minimale du réseau dont il faut cependant soustraire le courant
capacitif du départ considéré. Il ne faut considérer qu'un certain
pourcentage de la valeur ainsi obtenue, afin de tenir compte de la
tension de déplacement minimale à laquelle le relais doit encore
opérer. En présence de lignes en parallèle, il faut tenir compte
également de la répartition entre les différents départs.
Afin de tenir compte des erreurs des transformateurs de courant
en présence de ces faibles courants de défaut, le réglage de la
protection sera inférieur au produit entre le courant minimum
déterminé plus haut et la tension de déplacement minimale.

3.5.27-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Afin de traiter la composante réactive de la puissance homopo-


laire, il faut régler le paramètre 'Angle' à -90° pour mesurer dans
le sens aval, à 90° pour mesurer dans le sens amont.

Remarque:
Les raccordements sont conformes au schéma de raccordement
ABB.

Retard
Le retard entre le déclenchement (signal 'DECL') et le démar-
rage (signal 'DEM') est fixé à l'aide du paramètre 'Retard'. Le
paramètre 'Retard' a un domaine de réglage compris entre 0,05
et 60 s par pas de 0,01 s.

Entrées analogiques
Il faut configurer les deux entrées analogiques 'Canal cour.'
(Courant) et 'Canal tens.' (Tension). Le paramètre d'entrée de
courant ne peut être attribué qu'à un transformateur de courant
de mesure monophasé (transformateur de type tore); le paramètre
d'entrée de tension ne peut être attribué qu'à un transformateur de
tension monophasé.

Entrées et sorties binaires


On peut attribuer le signal de déclenchement à un relais de si-
gnalisation et/ou à un contacteur de déclenchement (paramètres
séparés), le signal de démarrage à un relais de signalisation.
La fonction peut être bloquée à l'aide de l'entrée binaire 'Ver-
rouillage'.

3.5.27-7
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.28. Protection sensible contre les défauts à la terre dans les


réseaux avec neutre mis directement à la terre (DéfTerreTer2)
A. Utilisation
Les défauts à la terre résistifs qui ne peuvent plus être détectés par
la protection de distance conduisent souvent à des problèmes
importants malgré leur courant de court-circuit relativement faible.
Afin de couvrir également ce domaine d'application, le relais
directionnel de terre sensible constitue un complément qui a été
intégré à la protection de distance. On utilise les composantes
homopolaires 3I0 et 3U0.
B. Caractéristiques
· Filtrage des composantes apériodiques
· Filtrage des harmoniques
· Mesure directionnelle à l'aide des composantes homopolaires
(réalisées à l'extérieur ou à l'intérieur de l'appareil)
· Niveau de libération du courant (critère de démarrage)
· Niveau de libération pour la tension de polarisation
· Angle caractéristique réglable
· Modes de téléaction à libération ou à blocage
· Logique d'écho en cas de faible alimentation ou en cas de
disjoncteur ouvert
· Logique de blocage transitoire en cas d'inversion du sens de
l'énergie.
C. Entrées et sorties
I. Entrées de transformateur
· tension
· courant

II. Entrées binaires


· verrouillage externe
· réception en provenance de la téléaction
· disjoncteur enclenché
· surveillance des fusibles des transformateurs de tension
· démarrage et déclenchement de la protection de distance

III. Sorties binaires


· démarrage
· déclenchement
· mesure aval
· mesure amont
· émission pour la téléaction
· blocage du signal de réception en provenance de la
protection de distance

3.5.28-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

IV. Grandeurs de mesure


· tension résiduelle (3U0)
· courant résiduel (3I0)
· composante active de la puissance résiduelle (3U0 . 3I0,
déphasée de la valeur de l'angle caractéristique)
· composante réactive de la puissance résiduelle
· direction (1 = aval, -1 = amont);
cette mesure n’est valable que si l’entrée binaire
"En service" est activée).
Cette fonction ne fournit aucune mesure de déclenchement
par l’intermédiaire du bus IBB.
Les mesures dans la liste des événements ne sont pas
générées au moment du déclenchement mais lors du
dépassement des niveaux de libération “Seuil de U“ et “I lib.“.

3.5.28-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

D. Documentation des paramètres de réglages -DéfTerreTer2


Liste des paramètres:
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut
No. du CPU CPU1 (Sélection)
Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Canal tens. Ent. transf. 0
Canal cour. Ent. transf. 0
Neutre TC Côté ligne (Sélection)
Seuil de I IN 0.100 0.100 1.000 0.01
Seuil de U UN 0.200 0.003 1.000 0.001
Angle car. Degré 60.0 -90.0 90 5
ModeTéléact. Libération (Sélection)
Emission HF Mes.amont (Sélection)
1 canal Hors serv. (Sélection)
Echo Hors serv. (Sélection)
t base s 0.050 0.000 1.000 0.001
t attente s 0.050 0.000 0.500 0.001
tBlTrans s 0.100 0.000 0.500 0.001
Bloc. ext. Val. bin. F
Réception HF Val. bin. F
DISJ encl. Val. bin. V
SupTens Val. bin. F
DEM R ext. Val. bin. F
DEM S ext. Val. bin. F
DEM T ext. Val. bin. F
DECL 3P ext. Val. bin. F
DECL ext. Val. bin. F
DECL Signal. ER
DEM Signal. ER
Mes. aval Signal.
Mes. amont Signal.
Emission HF Signal.
Bloc. Réc. Signal.

Signification des paramètres


No. du CPU
définit sur quelle unité de traitement la fonction considérée
est exécutée.

3.5.28-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Jeu Par. 4..1


détermine avec quel jeu de paramètres la fonction corres-
pondante est active (voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
Canal tens.
désigne le canal d'entrée occupé par la tension.
On peut sélectionner n'importe quelle entrée de tension.
Si la fonction est triphasée, il faut indiquer le premier canal
(phase R) du groupe des trois canaux sélectionnés.
Canal cour.
désigne le canal d'entrée occupé par le courant.
On peut sélectionner n'importe quelle entrée de courant.
Si la fonction est triphasée, il faut indiquer le premier canal
(phase R) du groupe des trois canaux sélectionnés.
Neutre TC
prend en compte de quel côté est situé le point commun des
transformateurs de courant (sens de mesure):
· Côté ligne
· Côté barres.

Seuil de I
seuil de mise au travail de la libération à maximum de
courant.
Seuil de U
seuil de mise au travail pour la tension de polarisation.
Angle car.
angle caractéristique.

3.5.28-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

ModeTéléact.
mode de téléaction:
· Libération
· Blocage.

Emission HF
mode d'émission pour la comparaison directionnelle avec
signal de blocage:
· Mes. aval (uniquement avec "ModeTéléact. = "Libération")
· Non dir. (uniquement avec "ModeTéléact. = "Blocage")
· Mes. amont (uniquement avec "ModeTéléact. = "Blocage").

1 canal
libère la logique additionnelle afin de coordonner la protec-
tion de distance et la protection directionnelle de terre; cette
logique est nécessaire lorsque la télétransmission s'effectue
sur un canal commun en mode de libération.
· Hors service
· En service.

Echo
libère la logique d'écho en cas de faible alimentation ou en
cas de disjoncteur ouvert:
· Hors service hors service
· Faible écho seulement en cas de faible alimentation
· Disj écho seulement en cas de disjoncteur ouvert
· Faible et disj écho en cas de faible alimentation ou en
cas de disjoncteur ouvert.
t base
temps de base.
t attente
temps d'attente pour la comparaison directionnelle avec
signal de blocage.
tBlTrans
temps de blocage après une inversion du sens de l'énergie.
Bloc. ext.
entrée pour le verrouillage externe de la fonction:
F: pas de blocage
V: blocage
xx: toutes les entrées binaires (ou les sorties
binaires des fonctions de protection).
Réception HF
entrée pour la réception de la téléaction.
F: pas de réception de téléaction
xx: toutes les entrées binaires (ou les sorties
binaires des fonctions de protection).

3.5.28-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

DISJ encl.
entrée pour la position du disjoncteur.
F: fonction bloquée
V: fonction libérée
xx: toutes les entrées binaires (ou les sorties
binaires des fonctions de protection).
SupTens
entrée pour la surveillance des circuits des transformateurs
de tension:
F: déclenchement libéré
V: déclenchement bloqué
xx: toutes les entrées binaires (ou les sorties
binaires des fonctions de protection).
DEM R ext, DEM S ext, DEM T ext, DECL 3P ext, DECL ext
entrées pour la coordination avec la protection de distance.
Ces entrées sont reliées à 'DEM R', 'DEM S', 'DEM T',
'DECL DISJ 3P' et 'DECL DISJ' de la protection de distance:
F: pas de liaison avec une protection de distance
xx: toutes les entrées binaires (ou les sorties
binaires des fonctions de protection).
DECL
sortie qui indique un déclenchement.
DEM
sortie qui indique un démarrage, c.à-d. le dépassement du
seuil de fonctionnement du courant ('Seuil de I').
Mes. aval
sortie qui indique un défaut aval.
Mes. amont
sortie qui indique un défaut amont.
Emission HF
sortie pour l'émission du signal de téléaction.
Bloc. Réc.
sortie pour le blocage de la réception en provenance de la
téléaction de la fonction de distance (uniquement actif si la
transmission du signal est opérée sur un canal commun,
'1 canal' = Enclenché).

3.5.28-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

E. Recommandations de réglage
3.5.28.1. Fonctionnement avec la protection de distance
Fonction directionnelle de terre comme dispositif
additionnel à la protection de distance
Par rapport à la version directionnelle de terre indépendante
(sans protection de distance) nous avons les différences
suivantes: certains signaux de démarrage et de déclenchement
de la protection de distance sont utilisés dans la logique de la
fonction directionnelle de terre. Les conditions suivantes
entraînent un verrouillage de la protection directionnelle de terre:
· un démarrage dans plus d'une phase
· un déclenchement triphasé
· chaque déclenchement (mono- ou triphasé) si '1 canal' est actif.
Fonctionnement avec des canaux de téléaction indépendants
En plus de la redondance qu'ils apportent, deux canaux de
téléaction distincts, l'un pour la protection de distance et l'autre pour
la protection directionnelle de terre, permettent d'utiliser les deux
fonctions de protection avec des modes de téléaction différents.
Si c'est la protection de distance qui détecte le court-circuit, elle
devrait déclencher avant que la protection directionnelle de terre ne
se mette au travail. A cette fin, il faut afficher sur 't base' un temps
supérieur au temps de réaction le plus long de la protection de
distance.
Fonctionnement avec le canal de téléaction de la protection
de distance
Si les deux protections travaillent avec le même canal de
téléaction, elles doivent fonctionner toutes les deux dans le
même mode, c.-à-d. soit avec signal de libération, soit avec
signal de blocage. En mode de 'Libération', il faut qu'une logique
supplémentaire soit activée à l'enclenchement du paramètre
'1 canal' lorsque la protection de distance travaille avec un
critère de déclenchement non directionnel en présence d'une
faible alimentation à une extrémité.
Cette logique supplémentaire verrouille la réception HF pour la
protection de distance dès que le temps de base s'est écoulé ou
dès que le signal 'Mes. amont' apparaît dans la protection direc-
tionnelle de terre. A cette fin, il faut relier le signal 'Bloc. Réc.' à
l'entrée 'BlocExtHF' de la protection de distance. Ainsi, le canal
de transmission est attribué d'abord à la protection de distance;
après écoulement du temps de base, il est attribué à la
protection directionnelle de terre. Le réglage du temps de base
doit laisser suffisamment de temps à la protection de distance
afin qu'elle puisse détecter et déclencher le défaut.

3.5.28-7
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Protection directionnelle de terre indépendante


On peut utiliser également la fonction directionnelle de terre de
façon indépendante mais uniquement dans les réseaux à
moyenne et à haute tension.
C'est le réglage du temps de base qui permet d'assurer la coor-
dination entre la protection de distance et la protection
directionnelle de terre.
Si le temps de base est trop court, il se peut que la fonction
directionnelle de terre se mette au travail et provoque un
déclenchement triphasé avant l'ouverture du disjoncteur par la
protection de distance.
Donc, pour assurer le déclenchement sélectif par phase à partir
de la protection de distance il faut choisir un temps de base
suffisamment long.
On n'a pas prévu une sélection de phase par la protection de
distance lorsque c'est la fonction directionnelle de terre qui
engendre le déclenchement.
Pour la fonction directionnelle de terre indépendante, il faut pré-
voir un canal de transmission distinct de celui utilisé par la
protection de distance.

3.5.28.2. Choix du mode de fonctionnement


On suppose que les protections directionnelles de terre instal-
lées aux deux extrémités de la ligne à protéger ont les mêmes
réglages. Ceci concerne essentiellement le temps de base, le
temps de blocage, le mode de téléaction et d'autres réglages
additionnels.

3.5.28-8
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.28.3. Choix du mode de téléaction


Dans la comparaison directionnelle avec signal de libération
('Libération') il faut que le seuil de libération soit dépassé aux
deux extrémités de la ligne: la résistance de défaut qu'il est pos-
sible de détecter dépend donc de la sensibilité de la mesure à
l'extrémité la plus éloignée du défaut. Avec des lignes faiblement
alimentées à une extrémité l'utilisation de la comparaison direc-
tionnelle avec 'Libération' est limitée si on n'adjoint pas de sys-
tèmes additionnels.
En intégrant la logique d'écho à la protection directionnelle de
terre on peut pallier à cet inconvénient.
Important:
Lors du réglage, il faut tenir compte du fait que la protection
ne travaille en comparaison directionnelle que pendant le
temps de discrimination (1 s). Après écoulement de cette
temporisation, la fonction est verrouillée. Le temps de dis-
crimination est lancé après écoulement du temps de base.
Dans la comparaison directionnelle avec signal de blocage
('Blocage') on peut détecter des défauts résistifs sur toute la
longueur de la ligne puisque la protection peut déclencher du
côté fortement alimenté même lorsque le niveau de libération
n'est pas atteint du côté faiblement alimenté.

3.5.28-9
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Comparaison directionnelle avec signal de libération


Dans ce mode de fonctionnement chaque protection est tribu-
taire d'un signal de libération en provenance du poste opposé
afin de pouvoir libérer un ordre de déclenchement. Ce signal de
libération est émis pour autant que le seuil de courant 'Seuil de I'
soit dépassé, que le temps de base 't base' se soit écoulé et à
condition que la protection de terre voie le défaut côté aval.
Sélection de logiques supplémentaires:
· Echo disjoncteur 'Disj'
Si cette logique est activée et pour autant que le disjoncteur
soit ouvert, on renvoie un signal d'écho à la réception d'un
signal HF afin de permettre le déclenchement à l'autre
extrémité de la ligne.
La durée de l'écho est limitée à 150 ms.
· Echo non directionnel 'Faible'
Si la protection de terre ne procède à aucune mesure du
côté faiblement alimenté (à cause d'une tension de
polarisation ou d'un courant trop faible), on renvoie un signal
d'écho au poste opposé à la réception d'un signal HF.
Ceci permet au poste opposé de déclencher.

DEM t base t base DEM


Seul de I Seul de I
& Emission
HF
Emission
HF
&
Mes. aval Mes. aval

Réception HF Réception HF

& &

Rel. 1 Rel. 2

A1 A2
HEST 925 020 FL

Figure 3.5.28.1 Comparaison directionnelle avec signal de


libération (schéma de principe).
avec:
DEM : dépassement du seuil en courant 'Seuil de I'
t base : temps de base
Mes. aval : mesure aval.

3.5.28-10
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

S: Seuil de I * Mes. aval * tbase


I0 D: Seuil de I * Mes. aval * tbase * Réception HF
TB: Mes. amont' + tBlTrans
Seuil de I

<S: Mes. amont * Réception HF>


TB: Mes. amont' + tBlTrans

I lib.

I diss.

<S: Mes. amont * Réception HF>

Seuil de U

U0
Fonction de base

Echo et blocage transitoire

Echo HEST 925 022 C

Figure 3.5.28.2 Mode de fonctionnement de la comparaison


directionnelle avec signal de libération.
avec:
<...> : sélection de fonctions
Réception HF : réception du signal HF
Mes. aval : mesure aval
Mes. amont : mesure amont y compris 'BlTrans'
Mes. amont' : mesure amont
I lib. : libération en courant pour la mesure
directionnelle (I lib = 0,7 Seuil de I)
Seuil de I : libération de courant
I diss. : dissymétrie de courant en service normal
S : émission
D : déclenchement
TB : blocage transitoire
tBlTrans : temps de blocage
t base : temps de base
t attente : temps d'attente
Seuil de U : libération en tension.

3.5.28-11
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Comparaison directionnelle avec signal de blocage


Si le court-circuit est situé en amont, la protection envoie immé-
diatement un signal de blocage au poste opposé, pour autant
que les conditions de mesure directionnelle soient satisfaites
(dépassement du seuil de courant 'I lib.' et du seuil de libération
en tension 'Seuil de U').
Remarque: 'I lib.' = 0,7 'Seuil de I'
A l'apparition d'un défaut sur la ligne, il y a déclenchement après
écoulement du temps de base 't base' si le défaut est détecté
dans le sens aval, pour autant qu'aucun signal de blocage en
provenance du poste opposé n'ait été capté.

Choix de logiques supplémentaires:


· émission non directionnelle 'Non dir.'
Dans ce mode il y a envoi d'un signal de blocage vers le
poste opposé après dépassement de 'I lib.' et écoulement du
temps de base, indépendamment de la décision directionnelle
(c.-à-d.même avec 3U0<Seuil de U).

t base t base
I lib. I lib.

t base & & t base

Seul de I Seul de I
Emission Emission
Mes. amont HF HF Mes. amont
Mes. aval Mes. aval
Réseption HF Réseption HF

& &
t attente t attente

Rel. 1 Rel. 2

A1 A2
HEST 925 021 FL

Figure 3.5.28.3 Comparaison directionnelle avec signal de


blocage (schéma de principe).
avec:
Seuil de I : libération de courant
I lib. : libération en courant pour la mesure
directionnelle (I lib. = 0,7 Seuil de I)
t base : temps de base
t attente : temps de attente
Mes. aval : mesure aval
Mes. amont : mesure amont.

3.5.28-12
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

S: I lib. * Mes. amont * tbase


<+I lib. * Mes. aval * tbase>
I0 <S: I lib. *
Mes. aval * tbase> D: Seuil de I * Mes. aval * tbase * Réception HF *
tattente
TB: Mes. amont' + tBlTrans
Seuil de I
S: I lib. * Mes. amont * tbase
<+I lib. * Mes. aval * tbase

TB: Mes. amont' + tBlTrans


I lib.

I diss.

Seuil de U

U0
Fonction de base

Emission non directionelle HEST 925 023 C

Figure 3.5.28.4 Mode de fonctionnement de la comparaison


directionnelle avec signal de blocage
(légende selon la Figure 3.5.28.2).
3.5.28.4. Réglage du seuil de libération
Il faut veiller à choisir un seuil de libération 'I lib.' qui soit supé-
rieur à la dissymétrie présente dans les composantes homopo-
laires en service normal.
Pour le seuil de tension 'Seuil de U' c'est la dissymétrie présente
au secondaire (tolérances des transformateurs de tension,
charges dissymétriques) qui est importante.
Le fait de pouvoir mesurer les grandeurs de courant et de
tension sur la protection constitue ici une aide précieuse.
Si le seuil de courant 'Seuil de I' est réglé trop bas, le signal
'DEM' va apparaître en permanence (libération de courant).
Comme une dissymétrie de tension apparaît près de l'emplace-
ment du défaut en présence d'un court-circuit monophasé, le
courant circulant à travers les capacités engendre une compo-
sante homopolaire. En cas de lignes longues, cette composante
capacitive atteint le domaine de réglage de la fonction direction-
nelle de terre.

3.5.28-13
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Pour la mesure directionnelle, le seuil 'I lib.' est fixé à 0,7 fois
'Seuil de I' afin de tenir compte des courants de charge capa-
citifs de la ligne et des différences entre les transformateurs de
courant.
Pour choisir le seuil de réglage on conseille de procéder comme
suit:
· Réglage du seuil de courant pour la mesure directionnelle à
un niveau dépassant d'au moins deux fois la dissymétrie
maximale possible en service normal.
Idiss.
Seuil de I = 2, 0
IN
· Réglage du seuil de tension à un niveau dépassant d'au
moins 1,6 fois la dissymétrie de tension au secondaire.
Udiss.sec
Seuil de U = 1,6
UN

avec:
Seuil de U : seuil de mise au travail de la libération de
tension pour la mesure directionnelle
Udiss.sec : tension 3 U0 produite par la dissymétrie dans
le circuit secondaire (erreur des transformateurs
de tension par exemple)
UN : 100 V resp. 200 V selon l'unité de transforma
teurs utilisée
Seuil de I : seuil de libération en courant
Idiss. : composante 3I0 due à la dissymétrie des
courants de service
IN : courant nominal au primaire des transforma-
teurs de courant.

3.5.28.5. Réglage de l'angle caractéristique


La limite directionnelle est de ±90 degrés par rapport à la ten-
sion de polarisation.
Afin de garantir un fonctionnement symétrique de l'organe direc-
tionnel, il faut que l'amplitude de l'angle caractéristique corres-
ponde à l'angle de l'impédance homopolaire de la source.

3.5.28-14
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.28.6. Réglage du temps de base 't base'


Le temps de base détermine le temps entre l'instant de détec-
tion du défaut et le déclenchement le plus rapide possible.
En réglant judicieusement le temps de base, il est possible de
coordonner le fonctionnement de différents dispositifs de pro-
tection sur la même ligne.
Le temps de base permet de coordonner la protection direction-
nelle de terre (déclenchement triphasé) avec la protection de
distance (déclenchement sélectif par phase). Le fonctionnement
de la protection directionnelle de terre est temporisé afin de
donner la priorité à la protection de distance.
Le réglage du temps de base est généralement le suivant:
t base > temps de déclenchement maximum de
la protection de distance avec
déclenchement sélectif par phase, y compris le
temps nécessaire à la téléaction (tenir compte
des déclenchements séquentiels)
+ temps du disjoncteur
+ retard des contacts auxiliaires (pour 'DISJ encl.')
+ facteur de sécurité.
En général, on règle 't base' entre 100 et 200 ms.

3.5.28.7. Temps de retard du disjoncteur principal


Afin d'éviter un fonctionnement intempestif de la libération pen-
dant les phénomènes transitoires dus à la fermeture du disjonc-
teur principal, la libération en courant est bloquée pendant 50
ms à la réception du signal en retour du disjoncteur.

3.5.28.8. Le temps de discrimination


Le temps de discrimination détermine la durée pendant laquelle
la comparaison directionnelle - et donc le mode de téléaction
choisi - agit. Le temps de discrimination est lancé après écoule-
ment du temps de base. Lorsque le temps de discrimination est
écoulé, la fonction de comparaison directionnelle est verrouillée
jusqu'à ce que la mise en route retombe.
Le temps de discrimination n'est pas réglable et est de 1 s.

3.5.28.9. Réglage du temps d'attente 't attente'


Le temps d'attente est lancé après écoulement du temps de
base. Ce paramètre n'est opérant que si le mode de fonction-
nement 'Blocage' a été sélectionné.

3.5.28-15
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Dans ce mode de fonctionnement, le déclenchement est retardé


du temps 't attente' afin que le poste opposé puisse procéder à
une décision directionnelle sûre et recevoir le cas échéant le
signal de blocage.
't attente' doit être au moins égal au temps de mesure (env.
30 ms) plus le temps de transmission le plus long.

3.5.28.10. Réglage du temps de blocage 'tBlTrans'


Afin d'éviter des fonctionnements intempestifs lors du déclen-
chement ou du réenclenchement sur des lignes doubles et afin
d'éviter ainsi les phénomènes dus à l'inversion du sens de
l'énergie, la protection est équipée d'une logique de blocage
transitoire dont le temps de blocage peut être réglé dans un
large domaine.
Après avoir reconnu une mesure amont ('Mes. amont'), toute
décision directionnelle dans le sens aval est bloquée pendant un
temps réglable 'tBlTrans'.
Le temps de blocage dépend essentiellement du temps de
retour de la mesure et du dispositif utilisé pour la transmission
des signaux vers l'autre extrémité de la ligne.
On conseille de régler un temps de blocage égal à 60 ms plus le
temps de retombée de la transmission.

3.5.28.11. Entrées de transformateur de la fonction


Lorsque les composantes homopolaires de la tension et du cou-
rant sont formées à l'intérieur de la protection, il faut raccorder
les entrées de transformateur conformément au schéma de rac-
cordement. Dans les schémas de raccordement le point neutre
des transformateurs de courant est représenté du côté de la
ligne: dans ce cas, le paramètre 'Neutre TC' doit être mis sur
'Côté ligne'.

3.5.28.12. Entrées binaires de la fonction

Bloc. ext.
L'entrée 'Bloc. ext.' permet de verrouiller la totalité de la fonction
de protection.

Réception HF
On raccorde le signal en provenance du poste opposé sur
l'entrée 'Réception HF'.

3.5.28-16
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

DISJ encl.
L'entrée 'DISJ encl.' est utilisée pour la signalisation en retour du
disjoncteur et est temporisée de 50 ms à l'attraction. La fonction
de protection n'est libérée que si le disjoncteur signale
'Enclenché'. Il faut raccorder les contacts auxiliaires des trois
phases en série afin d'empêcher un fonctionnement erroné de la
fonction en présence d'un réenclenchement monophasé.
La libération de l'écho se produit 100 ms après l'ouverture du
disjoncteur.

SupTens
L'entrée 'SupTens' (surveillance des transformateurs de tension)
est utilisée afin de bloquer la logique d'écho. Cette entrée peut
être pilotée par le signal 'SupTenRetard' de la fonction de
distance interne ou par l'intermédiaire d'une entrée binaire en
provenance du contact auxiliaire du coupe-circuit automatique
installé sur les circuits de tension de l'appareil.
Si cette entrée n'est pas utilisée, elle doit être mise sur 'F'.

'DEM R ext.', 'DEM S ext.', 'DEM T ext.', 'DECL 3P ext.' et


'DECL ext.'
Ces entrées sont utilisées pour coordonner le fonctionnement de
la protection directionnelle de terre avec celui de la protection de
distance. Elles sont reliées aux signaux 'DEM R', 'DEM S', 'DEM T',
'DECL DISJ 3P' et 'DECL DISJ' de la fonction de distance.
Lorsque la protection directionnelle de terre reste indépendante,
ces entrées doivent être mises sur 'Hors service' ('F' ou 'Faux').

3.5.28.13. Sorties

DECL
Le signal 'DECL' indique un déclenchement et est présent deux
fois: comme signal de déclenchement pour l'assignation aux
contacteurs de commande dans la matrice de déclenchement et
comme signal qui est envoyé sur les diodes électrolumines-
centes ou sur les contacts de signalisation.

DEM
'DEM' signale que le courant homopolaire a dépassé le seuil
'Seuil de I'. Ceci n'est signalé que si la fonction n'est pas
verrouillée.

3.5.28-17
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Mes. aval
'Mes. aval' signale la présence d'un défaut dans le sens aval (à
savoir dépassement de 'I lib.' et de 'Seuil de U').

Mes. amont
'Mes. amont' signale la présence d'un défaut dans le sens
amont (à savoir dépassement de 'I lib.' et de 'Seuil de U').

Emission HF
"Emission HF" est le signal qui est envoyé au poste opposé.

Bloc. Réc.
Le signal 'Bloc Réc.' bloque la réception HF de la fonction de
distance (voir chapitre 3.5.28.1.). Ce signal apparaît lorsque le
'1 canal' a été sélectionné et que le temps de base s'est écoulé
ou lorsque la protection directionnelle de terre s'est mise au
travail avec 'Mes. amont'.
Le signal 'Bloc. Réc.' doit être relié au signal 'BlocExtHF' de la
protection de distance.

3.5.28-18
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.29. Protection de terre à maximum de courant à retard inverse


(I0-Inverse)

A. Utilisation
Fonction à maximum de courant à retard dépendant. Cette fonc-
tion peut constituer une protection de réserve à la protection
directionnelle de terre; raccordement à 3 I0 externe ou réali-
sation interne de 3 I0.

B. Caractéristiques
· Caractéristique de déclenchement (voir Figure 3.5.29.1)
selon British Standard 142 avec:
c = 0,02: normalement inverse
c = 1 : très inverse et "long time earth fault"
c = 2 : extrêmement inverse
RXIDG: caractéristique logarithmique.
· Filtrage des composantes apériodiques
· Filtrage des harmoniques
· 3I0 externe ou calcul interne à l'aide des trois courants de
phase
· Domaine de réglage étendu par rapport à British
Standard 142.

C. Entrées et sorties

I. Entrées de transformateur
· courant

II. Entrées binaires


· verrouillage

III. Sorties binaires


· démarrage
· déclenchement

IV. Grandeurs de mesure


· amplitude du courant résiduel.

3.5.29-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage -I0-Inverse


Liste des paramètres
Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas
défaut

No. du CPU CPU1 (Sélection)


Jeu Par.4..1 P1 (Sélection)
DECL 01-08 00000000
DECL 09-16 00000000
DECL 17-24 00000000
DECL 25-32 00000000
Valeur de c 1.00 (Sélection)
Valeur de k1 s 013.5 0.01 200.0 0.01
I dém. IB 1.10 1.00 2.00 0.01
t min. s 00.00 0.0 10.0 0.1
Nbre phases 1 1 3 2
Canal cour. Ent. transf. 0
Valeur de IB IN 1.00 0.05 2.50 0.01
Verrouillage Val. bin. F
DECL Signal. ER
DEM Signal. ER

Signification des paramètres


No. du CPU
définit sur quelle unité de traitement la fonction considérée
est exécutée.
Jeu Par. 4..1
détermine avec quel jeu de paramètres la fonction corres-
pondante est active (voir chapitre 5.11.).
DECL 01-08
définit les circuits de déclenchement sur lesquels les sorties
de déclenchement de la fonction agissent (matrice).
DECL 09-16
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
DECL 17-24
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).

3.5.29-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

DECL 25-32
comme pour DECL 01-08 (uniquement si l'unité de
déclenchement est présente).
Valeur de c
est la constante de la caractéristique de déclenchement, inverse
ou logarithmique (inverse 0,02...2,00, logarithmique RXIDG).
Valeur de k1
est un facteur de multiplication pour la caractéristique de
déclenchement.
I dém.
désigne le seuil de démarrage (mise au travail de la
caractéristique de déclenchement).
t min.
désigne le temps de déclenchement minimal, constante de la
caractéristique de déclenchement.
Nbre phases
désigne le nombre de phases:
1: courant résiduel directement sur une entrée
du transformateur
3: courant résiduel formé à partir des trois phases.
Canal cour.
désigne le canal d'entrée du transformateur. On peut
sélectionner n'importe quelle entrée de courant. Si la fonction
est triphasée, il faut indiquer le premier canal (phase R)
parmi le groupe de trois canaux sélectionnés.
Valeur de IB
définit le courant de référence afin de tenir compte des
écarts par rapport au courant nominal IN.
Verrouillage
entrée binaire pour le verrouillage.
F: - non utilisé
V: - fonction toujours bloquée
xx: - toutes les entrées binaires (ou les sorties binaires
des fonctions de protection).
DECL
signal de déclenchement.
DEM
signal de démarrage.

3.5.29-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

E. Recommandations de réglage

Courant de référence 'Valeur de IB'


Contrairement à la protection à maximum de courant à retard
indépendant, il n'y a pas de réglage du seuil de mise au travail
dans la protection à maximum de courant à retard dépendant.
Cependant, il est possible de sélectionner la caractéristique de
la protection de telle sorte qu'elle soit au-dessus du courant de
service. A cette fin, nous introduisons un courant de référence
IB qui correspond au courant de service dans l'objet protégé IB1.
Le courant de référence IB détermine la position relative de la
caractéristique. En dépassant cette caractéristique d'une cer-
taine amplitude (donnée par 'I dém.'), la fonction de protection
est libérée. En réglant le courant de référence IB d'après le cou-
rant de service IB1 de l'objet protégé et non d'après son courant
nominal on peut
offrir une protection plus sensible
lorsque IB1 < courant nominal de l'objet protégé,
utiliser les réserves thermiques dans l'objet protégé
lorsque IB1 > courant nominal de l'objet protégé.

Exemple:
courant de service de l'objet protégé IB1 = 800 A
courants nominaux des transformateurs IN1 = 1000 A
de courant IN2 = 5 A
courant nominal de la protection IN = 5 A

Courant de référence de la protection: 'Valeur de IB'


IN2 5
IB = IB1 = 800 = 4A
IN1 1000

Valeur de réglage:
IB 4
= = 0,8
IN 5

3.5.29-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Libération de la fonction de protection 'I dém.'


La fonction de courant à retard dépendant est libérée dès que le
courant dépasse la valeur 'I dém.'. Habituellement, 'I dém.' est
réglée à 1,1 IB.

Choix de la caractéristique 'Valeur de c'


La constante c définit la forme de la caractéristique de courant à
retard dépendant conformément à BS 142:

"normalement inverse" : c = 0.02


"très inverse" et "long time earth fault" : c = 1.00
"extrêmement inverse" : c = 2.00
"logarithmique" : c = RXIDG

Figure 3.5.29.1 Caractéristique de déclenchement: I0-Inverse


(I = 3 I0) selon B.S. 142.

3.5.29-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

La caractéristique logarithmique RXIDG est définie à la Figure


3.5.29.2

IDém./IB ® 1 4
7

4
t [s]
3
t [s] = 5,8 - 1,35 × ln (I / IB)

1 t = tmin

0
0 1 2 3 4 5 6 7
I=IB I / IN

Figure 3.5.29.2 Caractéristique de déclenchement


RXIDG(I = 3 I0).

Facteur de multiplication 'Valeur de k1'


Le facteur k1 est un facteur de multiplication qui permet d'éche-
lonner les différentes protections à retard dépendant installées
dans le réseau.
Ainsi par exemple, dans la caractéristique "très inverse" la
constante c est égale à 1 et le facteur k1 est égal ou inférieur à
13,5. Le temps de déclenchement t est donc donné par
l'équation suivante:
k1
t=
3I0
-1
IB

Si les différents relais de protection doivent être échelonnés


avec une temporisation de 0,5 s pour un courant égal à 6 fois le
courant IB, cela signifie que le facteur k1 doit être calculé d'après
la formule
k1 = 5 t.

3.5.29-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Pour des temporisations comprises entre 0,5 et 2,5 s nous obte-


nons donc les valeurs de réglage suivantes:

t[s] k1[s]
0,5 2,5
1 5
1,5 7,5
2 10
2,5 12,5

Les caractéristiques définies selon BS 142 sont réglées de la


façon suivante:
"normalement inverse" k1 = 0,14 s
"très inverse" k1 = 13,5 s
"extrêmement inverse" k1 = 80 s
"défaut-terre à temps long" k1 = 120 s.
Le facteur de multiplication k1 n'a aucune influence sur la
caractéristique logarithmique.

Temps de déclenchement minimal 't min.'


Lorsque la fonction à maximum de courant est utilisée comme
protection de réserve pour une protection directionnelle de terre,
il faut régler le temps de déclenchement minimal comme suit:
t min. = t base + t discrim.
t base = temps de base de la protection de terre
t discrim.= temps de discrimination de la protection de terre (1 s).

Liaison avec la fonction directionnelle de terre


La protection à maximum de courant est non directionnelle.
En reliant l'entrée de blocage à la décision directionnelle de la
protection directionnelle de terre ('Mes. aval') on peut réaliser un
déclenchement directionnel. Il faut inverser l'entrée afin qu'une
décision directionnelle positive supprime le verrouillage. Quand
on utilise cette combinaison, il faut savoir qu'une absence de
mise au travail de 'Mes. aval' (tension de polarisation dans la
fonction directionnelle de terre trop faible par exemple) empêche
la protection de terre à maximum de courant de déclencher. Si
on désire libérer un ordre de déclenchement dans ce cas, il faut
raccorder l'entrée de verrouillage au signal "Mes. amont").

3.5.29-7
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Utilisation de la fonction en cas de réenclenchement


monophasé
Lorsqu'un cycle de réenclenchement monophasé est autorisé
alors que "t min" est inférieur au temps mort ajusté, il faut que la
fonction "I0-Inverse" soit bloquée si le disjoncteur est ouvert
dans une phase. Ceci permet d'empêcher un déclenchement
triphasé à cause de la présence d'un courant de charge sur les
deux autres phases pendant l'écoulement du temps mort.

Valeurs indicatives
Valeur de IB à calculer
I dém. 1,1 IB
Valeur de c dépend de l'installation considérée
Valeur de k1 à calculer
t min. 0,00

3.5.29-8
RE. 216 1MDU02005-DE / 3 / Änd. I ABB Suisse SA

3.5.30. Protection de distance à haute tension (Distance HT)


La protection de distance à haute tension est spécialement conçue
pour les niveaux de tension les plus élevés. Elle se distingue de la
protection de distance standard par une meilleure sélection de pha-
ses permettant d'améliorer le comportement de la protection en
présence de défauts évolutifs sur des lignes doubles.
Pour procéder aux réglages, on peut reprendre les indications
fournies pour la protection de distance standard au chapitre 3.5.31.
de cette prescription de mise en service. Il faut néanmoins tenir
compte de certaines différences (les paramètres qui ne sont pas
présents dans la protection de distance à haute tension ou les
paramètres qui ont une autre signification sont indiqués au
chapitre 3.5.31.):
· La mise en route est uniquement à minimum d'impédance;
cela signifie que la mise en route à maximum de courant dis-
paraît. Les paramètres "Mode Dém" et "I dém.", l'entrée bi-
naire "BlcExtZmin" ainsi que les signalisations "DEM I>" et
"DEM Z<" sont supprimées.
· Le dispositif de protection ne peut être installé que dans des
réseaux dont le neutre est mis directement à la terre. Le pa-
ramètre pour le mode de sélection des phases, "Mode-
SélPhase", reçoit une nouvelle signification.
· La mise en route non-directionnelle peut être complétée par
la décision directionnelle (comme précédemment) et, en plus,
par la portée de l'allongement de zone à l'aide du paramètre
"ModeSélPhase"; ceci n'est toutefois valable que pour la
sélection de phases de la première zone et ne change rien à
la signalisation (non directionnelle).
Possibilités de réglage du paramètre "ModeSélPhase":
Non direct. (valeur par défaut)
Aval AZ.
La sélection de phases directionnelle améliore la sélectivité
en présence de défauts évolutifs sur des lignes doubles.
· La détection des défauts à la terre est stabilisée à l'aide de la
composante inverse I2, ce qui améliore la stabilisation
existante obtenue avec la prise en compte du plus grand des
courants Imax. Dans le paramètre "ModeDéfTerre" les réglages
"bloqué" et "I0 ET U0" disparaissent. Il ne reste donc que les
réglages repris ci-dessous avec le critère de détection à la
terre correspondant (IE = 3 I0 étant le courant résiduel):
I0: (IE > "3I0min") ET (IE > 0.25 Imax)

3.5.30-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-DE / 3 / Änd. I

I0 OR U0: (IE > "3I0min") ET (IE > 0.25 Imax)


OU (UE > "3U0min")
I0(I2): (IE > "3I0min") ET (IE > 0.23 I2)
I0(I2) OR U0: (IE > "3I0min") ET (IE > 0.23 I2)
OU (UE > "3U0min").
· Dans les chaînes de mesure pour la première zone la pente
de la droite de réactance passe de 7° à 14° lorsque le cou-
rant de service dépasse le seuil affiché à l'aide du paramètre
"I Charge", l'énergie s'écoulant de l'emplacement de la pro-
tection vers le poste opposé (effet sémaphore tendant à un
dépassement de zone).
Le domaine de réglage de "I Charge" est 0...2 IN par pas de
0.01 IN (valeur par défaut = 0.5 IN) avec les significations sui-
vantes:
"I Charge" = 0.01...1.99 IN:commutation de la caractéris-
tique comme expliqué ci-des.
"I Charge" = 0 IN: pente fixe 14°
"I Charge" = 2 IN: pente fixe 7°.
· Le réglage "Bloc Z1" dans le sous-menu "Mesure" est supprimé
et est remplacé par l'entrée binaire "BlocExtZ1.
· On peut obtenir un meilleur comportement de la protection
en présence d'un court-circuit entre phases sur une ligne
courte avec rapport impédance de source-impédance de
ligne élevé en procédant à une correction d'angle logicielle
sur US et UT.
Cet étalonnage est entrepris à la mise en service de l'appa-
reil de la façon suivante:
· alimenter les trois phases en parallèle avec la même ten-
sion (0.5 UN).
· lire l'erreur d'angle des phases S et T par rapport à la
phase R dans la fenêtre "Afficher les canaux transforma-
teurs.
· attribuer les valeurs qui ont été lues aux paramètres "Er-
reur SR" et "Erreur TR" sous le sous-menu "Entrées trans-
formateurs".

3.5.30-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.31. Protection de distance (Distance)


A. Utilisation
La protection de distance sert à protéger des lignes aériennes
ou des câbles, longs ou courts, des lignes à deux ternes, des li-
gnes fortement chargées ou des lignes faiblement alimentées à
une extrémité.
Elle peut opérer dans tous les types de réseau, qu'ils soient
compensés, isolés ou avec neutre mis directement à la terre.
Tous les types de court-circuit peuvent être détectés, qu'il
s'agisse de défauts triphasés proches, de doubles défauts à la
terre, de défauts évolutifs ou de défauts fortement résistifs.
La protection de distance reste stable aussi bien pendant les
pompages que lors d'inversions du sens d'écoulement de l'éner-
gie. Un enclenchement sur défaut entraîne un déclenchement
immédiat.
La fonction de distance peut être utilisée également en tant que
protection de réserve pour le transformateur de puissance et ses
liaisons. Dans ce cas, une grande partie des logiques décrites
dans ce chapitre (téléaction par exemple) n'est pas utilisée.
B. Caractéristiques
· Mise en route à maximum de courant ou à minimum d'impé-
dance (polygone)
· 5 zones de mesure (polygonales, réglages indépendants par
zone)
· Protection de réserve à maximum de courant à retard indé-
pendant (y compris protection de zone morte dans les ins-
tallations à un disjoncteur et demi (voir chapitre 4.8.4.)).
· Surveillance des circuits de tension
· Dispositif anti-pompage
· Logique de déclenchement comprenant:
· logique d'enclenchement sur défaut
· allongement de zone
· télédéclenchement indirect (avec logique pour alimenta-
tion faible à un bout et logique en cas de défaillance de la
transmission)
· comparaison directionnelle avec signal de libération (y com-
pris les logiques de déclenchement en cas d'alimentation
faible à un bout, en cas de défaillance de la transmission,
en cas d'inversion du sens de l'énergie)
· comparaison directionnelle avec signal de blocage (y com-
pris la logique en cas d'inversion du sens de l'énergie).

3.5.31-1
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

C. Entrées et sorties

I. Entrées des transformateurs


· 3 courants de phase
· 3 tensions de phase
· courant résiduel
· courant homopolaire de la ligne parallèle

II. Entrées binaires


· inversion du sens de mesure
· verrouillage de la fonction de distance
· verrouillage de la mise en route à minimum d'impédance
· verrouillage du dispositif anti-pompage
· verrouillage de la fonction de protection de réserve à
maximum de courant (O/C)
· ligne déclenchée
· enclenchement manuel du disjoncteur
· allongement de zone
· sectionneur ouvert
· réception HF
· défaillance de la transmission
· prêt au réenclenchement monopolaire
· blocage de la condition de déclenchement lors d'un
enclenchement sur défaut
· verrouillage externe de la réception HF
· verrouillage externe de la première zone

III. Sorties binaires


· démarrage R+S+T
· démarrage RST
· démarrage R
· démarrage S
· démarrage T
· démarrage E
· démarrage I0
· démarrage U0
· démarrage I>
· démarrage Z<
· démarrage de la protection de réserve à maximum de
courant (O/C)
· démarrage de la protection à l'enclenchement sur défaut
· démarrage monophasé
· déclenchement DISJ
· déclenchement RST

3.5.31-2
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

· déclenchement R
· déclenchement S
· déclenchement T
· déclenchement triphasé
· déclenchement monophasé
· déclenchement de la protection de réserve à maximum
de courant (O/C)
· déclenchement de la protection à l'enclenchement sur
défaut
· déclenchement avec téléaction
· déclenchement avec logique 'Zone morte'
· échelons de temporisation supérieurs
· premier échelon de temporisation
· deuxième échelon de temporisation
· troisième échelon de temporisation
· quatrième échelon de temporisation
· échelon de temporisation final
· mesure
· mesure par allongement de zone
· mesure aval
· mesure amont
· déclenchement par critère 'alimentation faible'
· protection de distance bloquée
· protection de distance bloquée avec temporisation
· anti-pompage
· surveillance des circuits de tension
· surveillance des circuits de tension temporisée
· émission du signal de téléaction
· augmentation de la puissance de transmission
(téléaction)
· déviation de fréquence dans le circuit mémoire.

IV. Grandeurs de mesure


· boucle d'impédance RE
· boucle d'impédance SE
· boucle d'impédance TE
· boucle d'impédance RS
· boucle d'impédance ST
· boucle d'impédance TR.

3.5.31-3
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

D. Documentation des paramètres de réglage - Distance


Liste des paramètres :
Texte Unité Défaut Min. Max. Pas

GENERALITES

No du CPU CPU1 (Sélection)


Jeu Par. 4..1 P1 (Sélection)
Long. Réf. Ohm/Phase 01.000 0.01 30.000 0.001
Neutre TC Côté barres (Sélection)
Disp. evén. Tous (Sélection)

ENTREES TRANSFORMATEURS

U entrée Ent. transf 0


I entrée Ent. transf 0
I0 entrée Ent. transf 0
I0P entrée Ent. transf 0

MISE EN ROUTE (Réglages de la zone finale: voir sous 'Mesure')


1) Mode Dém. I> (Sélection)
2) ModeSélPhase Rig. à terre (Sélection)
2) ModeDéfTerre I0 (Sélection)
1) I dém. IN 004.00 0.5 10 0.01
Imin IN 000.20 0.1 2 0.01
3I0min IN 000.20 0.1 2 0.01
3U0min UN 000.00 0 2 0.01
XA Ohm/Phase 000.0 0 999 0.1
XB Ohm/Phase 000.0 -999 0 0.1
RA Ohm/Phase 000.0 0 999 0.1
RB Ohm/Phase 000.0 -999 0 0.1
RCharge Ohm/Phase 000.0 0 999 0.1
AngleCharge Degré 45 0 90 0.1
Ufaible UN 000.00 0 2 0.01

MESURE

X (1) Ohm/Phase 000.00 -300 300 0.01


R (1) Ohm/Phase 000.00 -300 300 0.01
RR (1) Ohm/Phase 000.00 -300 300 0.01
RRE (1) Ohm/Phase 000.00 -300 300 0.01
k0 (1) 1 001.00 0 8 0.01
k0Ang (1) Degré 000.00 -180 90 0.01
Retard (1) s 000.000 0 10 0.001

1) Non présent dans la protection de distance à haute tension.

2) Autres possibilités de réglage dans la protection de distance à haute tension.

3.5.31-4
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas


défaut

X (2) Ohm/Phase 000.00 -300 300 0.01


R (2) Ohm/Phase 000.00 -300 300 0.01
RR (2) Ohm/Phase 000.00 -300 300 0.01
RRE (2) Ohm/Phase 000.00 -300 300 0.01
k0 (2) 1 001.00 0 8 0.01
k0Ang (2) Degré 000.00 -180 90 0.01
Retard (2) s 000.00 0 10 0.01
X (3) Ohm/Phase 000.00 -300 300 0.01
R (3) Ohm/Phase 000.00 -300 300 0.01
RR (3) Ohm/Phase 000.00 -300 300 0.01
RRE (3) Ohm/Phase 000.00 -300 300 0.01
k0 (3) 1 001.00 0 8 0.01
k0Ang (3) Degré 000.00 -180 90 0.01
Retard (3) s 000.00 0 10 0.01
X (4/AZ) Ohm/Phase 000.00 -300 300 0.01
R (4/AZ) Ohm/Phase 000.00 -300 300 0.01
RR (4/AZ) Ohm/Phase 000.00 -300 300 0.01
RRE (4/AZ) Ohm/Phase 000.00 -300 300 0.01
k0 (4/AZ) 1 001.00 0 8 0.01
k0Ang (4/AZ) Degré 000.00 -180 90 0.01
Retard (4/AZ) s 000.00 0 10 0.01
X (amont) Ohm/Phase 000.00 -300 0 0.01
R (amont) Ohm/Phase 000.00 -300 0 0.01
RR (amont) Ohm/Phase 000.00 -300 0 0.01
RRE (amont) Ohm/Phase 000.00 -300 0 0.01
*) Retard (fin) s 002.00 0 10 0.01
k0m 1 000.00 0 8 0.01
k0mAng Degré 000.00 -90 90 0.01
UminDéfaut UN 000.05 0.01 2 0.01
ModeDirMém Décl. (Sélection)
*) ModeDirDéf Non dir. (Sélection)
1) Bloc Z1 Hors serv. (Sélection)

*) Ces paramètres appartiennent à la zone finale.


Pour les paramètres exprimés en 'Ohm/Phase' dans les mises en route et dans les
mesures, les valeurs de réglage (dans les colonnes Min., Max., Pas) doivent être
divisées par 10 si le courant nominal de la protection est de 5 A. Les valeurs indi-
quées dans le tableau s'appliquent lorsque le courant nominal soit de 1 A ou de 2 A.

1) Non présent dans la protection de distance à haute tension.

3.5.31-5
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Texte Unité Valeur par Min. Max. Pas


défaut

PROTECTION A MAXIMUM DE COURANT

I> rés. IN 000.00 0 10 0.01


Retard I> rés s 005.00 0 10 0.1

SURVEILLANCE DES CIRCUITS DE TENSION

ModeSupTens Hors serv. (Sélection)


BlocSupTenRet Hors serv. (Sélection)
DéblcSupTenRet Hors serv. (Sélection)
U0min SupTen UN 000.20 0.01 0.5 0.01
I0min SupTen IN 000.07 0.01 0.5 0.01
U2min SupTen UN 000.20 0.01 0.5 0.01
I2min SupTen IN 000.07 0.01 0.5 0.01

LOGIQUE DE DECLENCHEMENT

ModeTéléact. Hors serv. (Sélection)


ModeDécl Décl1Ph (Sélection)
Encl. manuel Hors serv. (Sélection)
SOTF10sec Hors serv. (Sélection)
Alim. faible Hors serv. (Sélection)
Déblocage Hors serv. (Sélection)
Echo Hors serv. (Sélection)
BlTrans Hors serv. (Sélection)
t1Bloc s 000.04 0 0.25 0.01
t1BlTrans s 000.05 0 0.25 0.01
t2BlTrans s 003.00 0 10 0.01
t1DéfEvol. s 003.00 0 10 0.01

DISPOSITIF ANTI-POMPAGE

tBlocAP s 000.00 0 10 0.01

ENTREES BINAIRES

InvSensMes Val. bin. F


BlocExtDist Val. bin. F
1) BlocExtZmin Val. bin. F
BlocExtAP Val. bin. T
BlocExt O/C Val. bin. F
Ligne décl. Val. bin. F
Encl. manuel Val. bin. F
Allong. Zone Val. bin. F
SectOuvert Val. bin. F
Réception HF Val. bin. F

1) Non présent dans la protection de distance à haute tension.

3.5.31-6
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Texte Unité Valeur par


défaut

Défail. HF Val. bin. F


Réencl. 1ph Val. bin. T
BlocExtEncMan Val. bin. F
BlocExtHF Val. bin. F
AZ-RE Val. bin. F
BlocExtZ1 Val. bin. F

ORDRES DE DECLENCHEMENT

DECL DISJ R 01-08 Can. décl. 00000000


DECL DISJ R 09-16 Can. décl. 00000000
DECL DISJ R 17-24 Can. décl. 00000000
DECL DISJ R 25-32 Can. décl. 00000000
DECL DISJ S 01-08 Can. décl. 00000000
DECL DISJ S 09-16 Can. décl. 00000000
DECL DISJ S 17-24 Can. décl. 00000000
DECL DISJ S 25-32 Can. décl. 00000000
DECL DISJ T 01-08 Can. décl. 00000000
DECL DISJ T 09-16 Can. décl. 00000000
DECL DISJ T 17-24 Can. décl. 00000000
DECL DISJ T 25-32 Can. décl. 00000000

SIGNALISATIONS

DEM R+S+T Signal ER


DEM RST Signal ER
DEM RST Aux Signal
DEM R Signal ER
DEM R Aux Signal
DEM S Signal ER
DEM S Aux Signal
DEM T Signal ER
DEM T Aux Signal
DEM E Signal
DEM E Aux Signal
DEM I0 Signal
DEM U0 Signal ER
1) DEM I> Signal ER
1)
DEM Z< Signal
DEM O/C Signal
DEM SOTF Signal
DEM 1ph Signal

1) Non présent dans la protection de distance à haute tension.

3.5.31-7
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Texte Unité Défaut Min. Max. Pas

DECL DISJ Signal ER


DECL RST Signal
DECL RST Aux Signal
DECL DISJ R Signal
DECL DISJ S Signal
DECL DISJ T Signal
DECL DISJ 3P Signal
DECL DISJ 1P Signal
DECL O/C Signal ER
DECL SOTF Signal
DECL HF Signal
DECL ZoneMte Signal
Retard >=2 Signal
Retard 1 Signal
Retard 2 Signal ER
Retard 3 Signal ER
Retard 4 Signal ER
Retard fin. Signal ER
Mes. princ. Signal
Mes. allgée Signal
Mes. aval Signal
Mes. amont Signal
Alim. faible Signal
DistBloqTemp Signal
Ret.DistBloquée Signal ER
Pompage Signal ER
SupTens Signal
SupTenRetard Signal
Emission HF Signal ER
AugPuisHF Signal
DévFréq. Signal ER

(LOGIQUE SUPPLEMENTAIRE)

BOOL_EN1 Val. bin. F


: : :
BOOL_EN8 Val. bin. F
TEMPO_1 ms 0 0 30000 1
: : : : : :
TEMPO_8 ms 0 0 30000 1
BOOL_SOR1 Signal
: :
BOOL_SOR8 Signal

3.5.31-8
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Signification des paramètres


GENERALITES
No du CPU
définit sur quelles unités de traitement la fonction est exécutée.
Jeu Par. 4..1
détermine avec quel jeu de paramètres la fonction corres-
pondante est active (voir chapitre 5.11.).
Long. Réf. (voir chapitre 3.5.31.1.)
désigne la réactance secondaire pour la longueur de réfé-
rence de la ligne.
Neutre TC (voir chapitre 3.5.31.1.)
prend en compte de quel côté est situé le point commun des
transformateurs de courant (sens du courant):
Côté barres (anciens schémas BBC)
Côté ligne (aujourd'hui schéma standard).
Ce paramètre n'influence que la fonction de protection de
distance. Il modifie l'affichage des grandeurs mesurées en
service mais pas les valeurs lues sur les canaux A/N.
Disp. Evén. (voir page 3.5.31-23.)
détermine si tous les retours d'événements de la fonction de
protection de distance doivent être repris dans la liste des
événements:
Pas tous
Tous.
ENTREES TRANSFORMATEURS
U entrée
désigne le premier des trois entrées de transformateurs
occupées par les trois tensions de phase.
I entrée
désigne le premier des trois entrées de transformateurs
occupés par les trois courants de phase.
I0 entrée
désigne l'entrée de transformateur occupée par le courant
résiduel (si équipé et activé); ce canal est utilisé pour tenir
compte du courant résiduel de la ligne protégée (courant
obtenu à l'extérieur de l'équipement).
Lorsque l'entrée I0 n'est pas prévue, le courant résiduel est
formé à partir des trois courants de phase.
I0P entrée
désigne l'entrée de transformateur occupée par le courant
homopolaire de la ligne parallèle (si équipé et activé); ce
canal est utilisé pour tenir compte du courant homopolaire de
la ligne en parallèle (influence de la mutuelle homopolaire).

3.5.31-9
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Remarque:
L'entrée de transformateur (I0P entrée) doit être raccordée
de la même façon que le canal (I0 entrée): les bornes 9 resp.
10 correspondent aux bornes 7 resp. 8.
MISE EN ROUTE (voir chapitres 3.5.31.2. / 4.8.1.)
Mode Dém. 1)
mode de mise en route:
I> - mise en route à maximum de courant
Z< - mise en route à minimum d'impédance.
ModeSélPhase 2)
ordre préférentiel de phase dans les réseaux isolés,
compensés ou avec mise à la terre rigide du point neutre:
Rig. à terre
RTS(R) cyclique
TRS(T) cyclique
RTS acyclique
RST acyclique
TSR acyclique
TRS acyclique
SRT acyclique
STR acyclique.
ModeDéfTerre 2)
mode de détection des défauts à la terre:
bloqué (uniquement mesure sur les boucles phase-
phase; raccordement à deux transformateurs de courant
et aux transformateurs de tension en V par exemple)
I0
I0 ET U0
I0 OU U0
bloqué (uniquement mesure des boucles phase-phase,
raccordement de la protection à 2 transformateurs
de courant avec transformateurs de tension en V).
I dém. 1)

seuil de mise au travail pour la mise en route à maximum de


courant.
Imin
seuil de mise au travail du courant de libération.
3I0min
seuil de mise au travail du courant résiduel (3I0) servant à la
détection des défauts à la terre.

1) Non présent dans la protection de distance à haute tension.


2) Autres possibilités de réglage dans la protection de distance à haute tension.

3.5.31-10
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3U0min
seuil de mise au travail de la tension résiduelle (3U0) pour la
libération du critère de détection des défauts à la terre
(détecteur de terre).
XA
portée en réactance côté aval dans la caractéristique d'impédance.
XB
portée en réactance côté amont dans la caractéristique d'im-
pédance.
RA
portée en résistance côté aval dans la caractéristique d'im-
pédance.
RB
portée en résistance côté amont dans la caractéristique d'im-
pédance.
RCharge
portée en résistance dans la région des impédances de charge.
AngleCharge
angle limite délimitant l'encoche correspondant aux impédan-
ces de charge.
Ufaible
seuil de la tension de phase correspondant à la détection
d'une alimentation faible ('Alim. faible'), resp. d'une ligne dé-
clenchée ('Ligne décl.') pour la fonction d'enclenchement
manuel. Le réglage 'Zéro' inhibe cette fonction.

MESURE (voir chapitres 3.5.31.3. / 4.8.2.)


X (n)
seuil de la réactance de ligne pour la zone (n):
X<0 pour le sens amont
X=0 zone hors service (la zone 1 ne peut être
mise hors service).
R (n)
seuil de la résistance de ligne pour la zone (n); ce paramètre
doit avoir le même signe que X (n).
RR (n)
portée en résistance (y compris la résistance d'arc) pour la
zone (n) en présence d'un défaut polyphasé; ce paramètre
doit avoir le même signe que X (n).

3.5.31-11
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

RRE (n)
portée en résistance (y compris la résistance d'arc) pour la
zone (n) en présence d'un défaut à la terre; ce paramètre
doit avoir le même signe que X (n).
k0 (n)
amplitude du facteur de terre pour la zone (n) en présence
d'un défaut à la terre; ( Z 0 - Z1 ) / (3 ´ Z1 ) .

k0Ang (n)
argument du facteur de terre pour la zone (n);
[ ]
Arg (Z 0 - Z1) / (3 x Z1) .

Retard (n)
retard de la zone (n).
X (amont)
portée en réactance pour la zone amont:
X = 0 zone hors service.
R (amont)
portée en résistance pour la zone amont.
RR (amont)
portée en résistance pour la zone amont en présence d'un
défaut polyphasé.
RRE (amont)
portée en résistance pour la zone amont en présence d'un
défaut à la terre.
Retard (fin) (voir chapitre 3.5.31.4.)
retard de la fonction de protection de réserve à minimum
d'impédance.
k0m
amplitude du facteur de compensation pour la mutuelle
homopolaire (rapport entre la mutuelle et trois fois
l'impédance directe); Z m0 / (3 ´ Z1 ) . Pas de prise en compte
de la mutuelle homopolaire si le réglage est 'Zéro'.
k0mAng
argument du facteur de compensation pour la mutuelle
[
homopolaire; Arg Zm0 / (3 x Z1) . ]
UminDéfaut (voir chapitre 3.5.31.3.2.)
seuil de tension minimal au-dessous duquel la décision direc-
tionnelle n'est plus élaborée à partir de la tension de défaut.

3.5.31-12
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

ModeDirMém
mode de décision directionnelle après écoulement du circuit-
mémoire, lorsqu'il n'y a plus de tension:
verrouillage
déclenchement (Décl.)
déclenchement sous condition (Décl. cond.);
déclenchement uniquement si la zone actuelle
et la zone précédente sont de sens opposé.
ModeDirFin (voir chapitre 3.5.31.4.)
décision directionnelle prise en compte ou non après
écoulement du retard final 'Retard (fin)':
déclenchement pour défaut aval (Aval)
déclenchement indépendant de la direction (Non direct.).
Bloc Z1 1)
verrouillage de la mesure en première zone:
Hors service
En service.

PROTECTION A MAXIMUM DE COURANT


(voir chapitres 3.5.31.5. / 4.8.4.)

I> rés.
seuil de mise au travail de la protection de réserve à
maximum de courant à retard indépendant.
Retard I> rés
retard de la fonction de protection de réserve à maximum de
courant.

SURVEILLANCE DES CIRCUITS DE TENSION


(voir chapitres 3.5.31.6. / 4.8.3.)

ModeSupTens
0 Hors service
1 'SéqHom' U0 ×I0
2 ' SéqInv' U2 ×I2
3 'SéqHom Inv' × [(U0×I0) + (U2 ×I2)]
4 'Spéc' [U2 ×(I0 + I2)] .

1) Non présent dans la protection de distance à haute tension.

3.5.31-13
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

BlocSupTenRet
verrouillage temporisé de la fonction de distance (12 s)
lorsque la surveillance des circuits de tension se met au
travail.
Hors service - blocage instantané
En service - blocage temporisé.
DéblcSupTenRet
retombée temporisée du blocage (1 s):
Hors service - retombée instantanée
En service - retombée temporisée.
U0min SupTen
seuil de la tension homopolaire (U0) dans la surveillance des
circuits de tension, ramené à la tension nominale des
transformateurs, 100/ 3 resp. 200/ 3 .
I0min SupTen
seuil du courant homopolaire (I0) dans la surveillance des
circuits de tension.
U2min SupTen
seuil de tension inverse (U2) dans la surveillance des circuits
de tension, ramené à la tension nominale des
transformateurs, 100/ 3 resp. 200/ 3 .
I2min SupTen
seuil de courant inverse (I2) dans la surveillance des circuits
de tension.
LOGIQUE DE DECLENCHEMENT (voir chapitres 3.5.31.7. / 4.8.5.)
ModeTéléact.
mode de téléaction avec le poste opposé:
Hors service
PUTT NONDIR (télédécl. indirect non directionnel)
PUTT AVAL (télédécl. indirect avec directionnel)
PUTT AZ (télédécl. indirect avec allongement de zone)
POTT (comp. directionnelle avec signal de libération)
BLOC AZ (comp. directionnelle avec signal de blocage).
ModeDécl
mode de déclenchement:
Décl. 1P - déclenchement monophasé
(avec réenclenchement monophasé)
Décl. 3P - toujours déclenchement triphasé
3PhDECL3Ret - déclenchement monophasé (avec
réenclenchement monophasé) jusqu'à
écoulement du 'Retard (3)'; ensuite,
déclenchement triphasé.

3.5.31-14
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Encl. manuel
condition de déclenchement en cas d'enclenchement manuel
sur défaut:
Hors service
Non direct. déclenchement non directionnel avec mise
en route à minimum d'impédance
(réglage conseillé)
Directionnel déclenchement directionnel avec
allongement de zone (deuxième zone,
si l'allongement de zone n'est pas libéré),
resp. non directionnel lorsque la mémoire
est morte.
SOTF10sec
élément temporisateur SOTF de 10 sec en mode
d'enclenchement par défaut:
Hors service (t = 200 ms)
En service (t = 10 s).
Alim. faible
libération de la logique pour 'Alimentation faible' dans les
modes de téléaction PUTT et POTT (il faut régler aussi
Ufaible):
Hors service
En service.
Déblocage
libération de la logique de déblocage:
Hors service
En service (n'a de sens qu'avec une transmission
par fréquence porteuse).
Echo
sélection de la logique 'Echo' dans le mode de téléaction
POTT:
Hors service
En service.
BlTrans
sélection de la logique de blocage transitoire (stabilité en cas
d'inversion du sens du courant sur des lignes doubles) dans
les modes de téléaction POTT et BLOC AZ (blocage avec
allongement de zone):
Hors service
En service.
t1Bloc
temps d'attente pour capter le signal de téléaction en BLOC
AZ (comparaison directionnelle avec signal de blocage
utilisant l'allongement de zone).

3.5.31-15
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

t1BlTrans
temps t1 pour BlTrans (blocage transitoire).
Temporisation après qu'un défaut ait été détecté dans le
sens amont.
t2BlTrans
temps t2 pour BlTrans (blocage transitoire).
La logique reste active pendant l'écoulement de t2 après
qu'un défaut ait été détecté dans le sens amont.
t1DéfEvol.
critère de temps intervenant dans la détection des défauts
évolutifs (déclenchement tripolaire en présence d'un défaut
évolutif pendant l'écoulement du temps affiché).

DISPOSITIF ANTI-POMPAGE (voir chapitres 3.5.31.8. / 4.8.6.)


tBlocAP
temps de blocage maximal du dispositif anti-pompage. Le
réglage 'Zéro' met la fonction hors service.

ENTREES BINAIRES (voir chapitre 3.5.31.10.)


InvSensMes
entrée pour 'Inversion du sens de mesure'.
BlocExtDist
entrée pour 'Blocage de la fonction de protection de
distance':
F: - pas de blocage
xx: - toutes les entrées binaires (ou les sorties binaires
des fonctions de protection).
BlocExtZmin 1)
entrée pour 'Verrouillage de la mise en route à minimum
d'impédance':
F: - mise en route à minimum d'impédance en service
T: - mise en route à minimum d'impédance bloquée
xx: - toutes les entrées binaires (ou les sorties binaires
des fonctions de protection).
BlocExtAP
entrée pour le blocage du dispositif anti-pompage:
F: - dispositif anti-pompage en service
T: - dispositif anti-pompage hors service
xx: - toutes les entrées binaires (ou les sorties binaires
des fonctions de protection).

1) Non présent dans la protection de distance à haute tension.

3.5.31-16
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

BlocExtO/C
entrée pour le 'Blocage de la fonction de réserve à maximum
de courant'
F: - pas de blocage
T: - blocage
xx: - toutes les entrées binaires (ou les sorties binaires
des fonctions de protection).
Ligne décl.
entrée pour 'Ligne décl.' (contact auxiliaire du disjoncteur
lorsque les transformateurs de tension principaux sont
installés du côté des barres):
F: - entrée non utilisée
xx: - toutes les entrées binaires (ou les sorties binaires
des fonctions de protection).
Encl. manuel
entrée pour 'Enclenchement manuel du disjoncteur':
F: - entrée non utilisée
xx: - toutes les entrées binaires (ou les sorties binaires
des fonctions de protection).
Allong. Zone
entrée pour piloter une commande d'allongement de zone de
l'extérieur:
F: - commande externe pour l'extension de zone
hors service
xx: - toutes les entrées binaires (ou les sorties binaires
des fonctions de protection).
SectOuvert
entrée 'Sectionneur ouvert' pour la protection 'Zone morte'
(zone morte dans le cas d'une installation à un disjoncteur et
demi) afin d'activer la logique correspondante:
F: - protection de zone morte hors service
xx: - toutes les entrées binaires (ou les sorties binaires
des fonctions de protection).
Réception HF
entrée pour 'Réception téléaction' (signal en provenance du
poste opposé):
F: - entrée non utilisée
xx: - toutes les entrées binaires (ou les sorties binaires
des fonctions de protection).
Défail. HF
entrée pour 'Défaillance du canal de transmission':
F: - entrée non utilisée
xx: - toutes les entrées binaires (ou les sorties binaires
des fonctions de protection).

3.5.31-17
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Réencl. 1ph
entrée qui permet de libérer un réenclenchement
monophasé; cette entrée est utilisée en liaison avec un
réenclencheur:
F: - uniquement déclenchement triphasé
T: - déclenchement mono- ou triphasé (selon le type
de court-circuit)
xx: - toutes les entrées binaires (ou les sorties binaires
des fonctions de protection).
BlocExtEncMan
entrée qui bloque la condition de déclenchement en cas
d'enclenchement manuel sur défaut:
F: - pas de blocage
T: - blocage
xx: - toutes les entrées binaires (ou les sorties binaires
des fonctions de protection).
Remarque: la signalisation 'DEM SOTF' n'est pas inhibée
par cette condition de blocage.
BlocExtHF
entrée pour le blocage du signal de réception HF (en prove-
nance de la protection de terre sensible lorsque protection de
distance et protection de terre travaillent sur le même canal
de téléaction par exemple):
F: - non utilisé
xx: - toutes les entrées binaires (ou les sorties binaires
des fonctions de protection).
AZ-RE
entrée pour l'allongement de zone, pilotée par le
réenclencheur:
F: - pas de commande de l'allongement de zone de la
part du réenclencheur
xx: - toutes les entrées binaires (ou les sorties binaires
des fonctions de protection).
BlocExt Z1
entrée pour le blocage de la mesure en première zone:
F: - non bloqué
T: - bloqué
xx: - toutes les entrées binaires (ou les sorties binaires
des fonctions de protection).

3.5.31-18
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

ORDRES DE DECLENCHEMENT
DECL DISJ R 01-08
matrice de déclenchement pour 'Déclenchement sur la phase R
du disjoncteur'. Ce signal est inhibé en présence d'un signal de
blocage permanent, sauf lorsque c'est la protection de réserve à
maximum de courant (O/C) qui libère un ordre de déclenchement.
DECL DISJ R 09-16
Correspond à DECL DISJ R 01-08 (uniquement si l’appareil de
déclenchement est présent).
DECL DISJ R 17-24
Correspond à DECL DISJ R 01-08 (uniquement si l’appareil de
déclenchement est présent).
DECL DISJ R 25-32
Correspond à DECL DISJ R 01-08 (uniquement si l’appareil de
déclenchement est présent).

DECL DISJ S 01-08


matrice de déclenchement pour 'Déclenchement sur la phase S
du disjoncteur'. Ce signal est inhibé en présence d'un signal de
blocage permanent, sauf lorsque c'est la protection de réserve à
maximum de courant (O/C) qui libère un ordre de déclenchement.
DECL DISJ S 09-16
Correspond à DECL DISJ S 01-08 (uniquement si l’appareil de
déclenchement est présent).
DECL DISJ S 17-24
Correspond à DECL DISJ S 01-08 (uniquement si l’appareil de
déclenchement est présent).
DECL DISJ S 25-32
Correspond à DECL DISJ S 01-08 (uniquement si l’appareil de
déclenchement est présent).

DECL DISJ T
matrice de déclenchement pour 'Déclenchement sur la phase T
du disjoncteur'. Ce signal est inhibé en présence d'un signal de
blocage permanent, sauf lorsque c'est la protection de réserve à
maximum de courant (O/C) qui libère un ordre de déclenchement.
DECL DISJ T 09-16
Correspond à DECL DISJ T 01-08 (uniquement si l’appareil de
déclenchement est présent).
DECL DISJ T 17-24
Correspond à DECL DISJ T 01-08 (uniquement si l’appareil de
déclenchement est présent).
DECL DISJ T 25-32
Correspond à DECL DISJ T 01-08 (uniquement si l’appareil de
déclenchement est présent).

3.5.31-19
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

SIGNALISATIONS
DEM R+S+T
signal 'Démarrage général protection de distance' (OU de
tous les démarrages sauf 'Alim. faible').
DEM RST (DEM RST Aux)
signal 'Démarrage général protection de distance' (OU de
tous les démarrages y compris 'Alim. faible').
DEM R (DEM R Aux)
signal 'Démarrage sur la phase R dans la protection de dis-
tance' (avec 'Alim. faible').
DEM S (DEM S Aux)
signal 'Démarrage sur la phase S dans la protection de dis-
tance' (avec 'Alim. faible').
DEM T (DEM T Aux)
signal 'Démarrage sur la phase T dans la protection de dis-
tance' (avec 'Alim. faible').
DEM E (DEM E Aux)
signal 'Démarrage dans la protection de distance' (défaut à la
terre avec U0 ou I0). Ce signal n'apparaît que s'il y a aussi
mise au travail dans au moins une phase.
DEM I0
signal 'Démarrage par courant résiduel' (I0).
DEM U0
signal 'Démarrage par tension résiduelle' (U0).
DEM I> 1)
signal 'Démarrage par maximum de courant'.
DEM Z< 1)
signal 'Démarrage par minimum d'impédance'.
DEM O/C
signal 'Démarrage de la fonction de protection de réserve à
maximum de courant'.
DEM SOTF
signal 'Démarrage de la fonction d'enclenchement sur défaut'.
DEM 1 ph
signal pour 'Démarrage monophasé de la protection de distance'.

1) Non présent dans la protection de distance à haute tension.

3.5.31-20
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

DECL DISJ
signal 'Déclenchement général du disjoncteur' (ce signal est
inhibé en présence d'un signal de blocage permanent, sauf
lorsque c'est la protection de réserve à maximum de courant
(O/C) qui libère un ordre de déclenchement).
DECL RST (DECL RST Aux)
signal 'Déclenchement général' (en présence d'un signal de
blocage permanent ce signal n'est pas inhibé).
DECL DISJ R
signal 'Déclenchement du disjoncteur dans la phase R' (ce
signal est inhibé en présence d'un signal de blocage perma-
nent, sauf lorsque c'est la protection de réserve à maximum
de courant (O/C) qui libère un ordre de déclenchement).
DECL DISJ S
signal 'Déclenchement du disjoncteur dans la phase S' (ce
signal est inhibé en présence d'un signal de blocage perma-
nent, sauf lorsque c'est la protection de réserve à maximum
de courant (O/C) qui libère un ordre de déclenchement).
DECL DISJ T
signal 'Déclenchement du disjoncteur dans la phase T' (ce
signal est inhibé en présence d'un signal de blocage perma-
nent, sauf lorsque c'est la protection de réserve à maximum
de courant (O/C) qui libère un ordre de déclenchement).
DECL DISJ 3P
signal 'Déclenchement triphasé' (ce signal est inhibé en pré-
sence d'un signal de blocage permanent, sauf lorsque c'est
la protection de réserve à maximum de courant (O/C) qui
libère un ordre de déclenchement).
DECL DISJ 1P
signal 'Déclenchement monophasé' (ce signal est inhibé en
présence d'un signal de blocage permanent, sauf lorsque
c'est la protection de réserve à maximum de courant (O/C)
qui libère un ordre de déclenchement).
DECL O/C
signal 'Déclenchement libéré par la fonction de protection de
réserve à maximum de courant'.
DECL SOTF
signal 'Déclenchement libéré par la fonction d'enclenchement
sur défaut'.
DECL HF
signal 'Déclenchement avec réception d'un signal de télé-
action' resp. le déclenchement en l'absence de signal de
blocage (ce signal est inhibé en présence d'un signal de
blocage permanent).

3.5.31-21
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

DECL ZoneMte
signal 'Déclenchement libéré par la protection de zone morte'.
Retard >=2
signal indiquant une mise au travail dans une des zones su-
périeures.
Retard 1
signal indiquant une mise au travail dans la première zone.
Retard 2
signal indiquant une mise au travail dans la seconde zone.
Retard 3
signal indiquant une mise au travail dans la troisième zone.
Retard 4
signal indiquant une mise au travail dans la quatrième zone
(sauf si la quatrième zone est utilisée pour l'allongement de
zone).
Retard fin.
signal indiquant une mise au travail en zone finale.
Mes. princ.
signal indiquant une mesure dans la fonction de protection
de distance (zones 1, 2, 3, 4 ou dans la zone finale).
Mes. allgée
signal indiquant une mesure dans la zone allongée de la
protection de distance.
Mes. aval
signal indiquant une mesure dans le sens aval.
Mes. amont
signal indiquant une mesure dans le sens amont (zone amont).
Alim. faible
signal indiquant un déclenchement à la suite du critère
'Alimentation faible'.
DistBloquée
signal indiquant 'Protection de distance bloquée'.
DistBloqTemp
Signal de mise au travail de la "protection distance bloquée"
(après plus de 12 s)
Pompage
signal indiquant 'Détection d'oscillations de puissance'.
SupTens
signal de mise au travail de la 'Surveillance des circuits de
tension'.

3.5.31-22
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

SupTenRetard
signal de mise au travail de la 'Surveillance temporisée des
circuits de tension' (après plus de 12 s).
Emission HF
signal 'Emission d'un signal de téléaction'.
AugPuisHF
signal pour 'Augmentation de la puissance de transmission'.
DévFréq.
signal indiquant une déviation de la fréquence dans le circuit-
mémoire.
(LOGIQUE SUPPLEMENTAIRE)
Les réglages qui suivent n'ont un sens que si une logique spé-
ciale est chargée dans l'appareil à la place de la logique stan-
dard de la protection de distance. Si c'est le cas, la signification
de chacun des réglages est indiquée dans la description de la
logique correspondante.
BOOL_EN1, BOOL_EN2... BOOL_EN8
Entrées binaires supplémentaires dans la logique de
protection de distance spéciale.
TEMPO_1, TEMPO_2... TEMPO_8
Réglage de temporisations supplémentaires dans la logique
de protection de distance spéciale.
BOOL SOR1, BOOL SOR2... BOOL SOR8
Signalisations supplémentaires dans la logique de protection
de distance spéciale.

SOUS-REPERTOIRE DU PROJET
Il est possible de choisir le sous-répertoire dans lequel la logique
de la protection de distance est placé. La désignation par défaut
"DISTSTD“ est valable en cas d'une utilisation de la logique
standard telle quelle se trouve dans le sous-répertoire de la
communication homme-machine.
Un autre réglage ne s'avère nécessaire que lorsqu'une logique
spéciale est utilisée à la place de la logique standard. Dans ce
cas, la procédure est indiquée dans la description de la logique
correspondante.

Comportement des signaux dans la liste des événements et


sur la sortie des relais de signalisation
Certaines signaux sont automaintenus jusqu'à ce que la fonction
de distance dans son ensemble soit retombée c.-à-d. jusqu'à ce
que le signal 'DEM R+S+T' soit retombé; les autres signaux par
contre ne sont pas maintenus.

3.5.31-23
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Le paramètre 'PerturboPlein' (retour de tous les événements)


permet de sélectionner si toutes les apparitions et disparitions
de signaux doivent être reprises dans la liste d'événements (ce
qui est nécessaire lorsque l'appareil est intégré dans un système
de contrôle-commande) ou si la disparition des signaux peut
être inhibée.
Le mode d'affichage des événements est conforme à la liste re-
prise ci-dessous.
Maintien: M sortie automaintenue
NM sortie non maintenue.
Liste des
evénements: AR arrivée (A) et retour (R) sont affichés
A seule l'arrivée de l'événement est
affichée lorsque 'PerturboPlein' est
mis sur “Pas tous“.
Signaux Maintien Liste des événements

DEM R+S+T NM AR
DEM RST NM A
DEM RST Aux NM A
DEM R M A
DEM R Aux M A
DEM S M A
DEM S Aux M A
DEM T M A
DEM T Aux M A
DEM E M A
DEM E Aux M A
DEM I0 NM AR
DEM U0 NM AR
DEM I> NM AR
DEM Z< M AR
DEM O/C NM AR
DEM SOTF M AR
DEM 1ph NM AR
DECL DISJ NM A
DECL RST NM A
DECL RST Aux NM A
DECL DISJ R NM AR
DECL DISJ S NM AR
DECL DISJ T NM AR
DECL DISJ 3P NM A
DECL DISJ 1P NM A
DECL O/C NM AR

3.5.31-24
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

DECL SOTF NM A
DECL HF NM A
DECL ZoneMte NM A
Retard >=2 NM A
Retard 1 NM A
Retard 2 NM A
Retard 3 NM A
Retard 4 NM A
Retard fin. NM A
Mes. princ. M A
Mes. allgée NM AR
Mes. aval M AR
Mes. amont NM AR
Alim. faible NM AR
DistBloquée NM AR
DistBloqTemp NM AR
Pompage NM AR
SupTens NM AR
SupTenRetard NM AR
Emission HF NM AR
AugPuisHF NM A
DévFréq. NM AR

3.5.31-25
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

E. Recommandations de réglage

3.5.31.1. Généralités
Le premier paramètre dans le sous-menu 'Généralités' est
'Long. Réf.' qui est utilisé pour afficher l'éloignement du défaut
en cas de déclenchement. Ce paramètre n'a aucune influence
sur le fonctionnement de la fonction de protection. Il détermine
la réactance de la longueur de référence (en Ohm/phase secon-
daires par unité de longueur) et peut donc être affiché pour des
kilomètres, des miles, des longueurs de ligne, etc.
XMesure
Distance =
Long. Réf.
Exemple:
a) éloignement du défaut affiché en kilomètres
réactance secondaire par kilomètre º 0,2 Ohm/Phase
Long. Réf. = 0,2 Ohm/Phase

b) éloignement du défaut affiché en % de la longueur de la ligne


réactance secondaire de la ligne º 25 Ohm/Phase
(1% º 0,25 Ohm/Phase)
Long. Réf. = 0,25 Ohm/Phase.

Le paramètre 'Neutre TC' tient compte de la position du


point neutre des transformateurs de courant principaux:
côté ligne ou côté barres. Deux options sont possibles:
'Côté barres' ou 'Côté ligne'. Si la protection est raccordée
conformément au schéma de raccordement repris en an-
nexe, il faut choisir l'option 'Côté ligne'. Ce réglage se rap-
porte uniquement à la fonction de protection de distance et
n'influence ni le sens des courants dans les autres fonc-
tions, ni l'affichage en provenance des canaux A/N.

3.5.31-26
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

3.5.31.2. Mise en route


(voir chapitre 4.8.1.)

La fonction de distance comporte deux fonctions de mise en


route, celle à maximum de courant et celle à minimum
d'impédance. Ces deux fonctions peuvent être activées à l'aide
du paramètre 'Mode Dém.' dans le menu 'MISE EN ROUTE'.
Après l'écoulement du retard 'Retard (fin)' le fonctionnement de
la mise en route conduit à un déclenchement conformément au
réglage du paramètre 'ModeDirDéf' (voir chapitre 3.5.31.4.).

3.5.31.2.1. Mise en route à maximum de courant


(voir chapitre 4.8.1.2.)

La mise en route à maximum de courant est activée en sélec-


tionnant 'I>' sur le paramètre 'Mode Dém'. Le seuil de mise au
travail est réglé ensuite à l'aide du paramètre 'I dém.' dont le
domaine de réglage s'étend de 0,5 à 10 IN par pas de 0,01 IN.
Le seuil de 'I dém.' doit être choisi suffisamment haut de façon à
ce qu'il n'y ait pas de mise au travail en présence du courant de
charge maximal ou en présence de courants de compensation
dans les phases saines. Il faut remarquer que tous les courants
de phase qui dépassent 80% du plus grand des courants et qui
sont supérieurs à 'Imin' sont pris en compte dans la sélection de
phase. Lors de la détermination du courant de service maximal,
il faut tenir compte du fait que
· avec des lignes doubles, le courant de service IB peut mo-
mentanément être deux fois plus important lorsqu'une des
deux lignes est déclenchée,
· à l'apparition d'un défaut à la terre, il circule des courants de
compensation supplémentaires IA dans les phases saines.
Il faut s'assurer également que la mise en route à maximum de
courant qui s'est mise au travail retourne au repos une fois le
défaut éliminé (par une protection adjacente par exemple) et ce,
malgré l'existence du courant de service maximal IBmax. En
tenant compte d'un rapport de retour de 0,95, le seuil minimum
de réglage est donc donné par la formule suivante:

IB max + I A
(I dém .)min > 1 .25
0 . 95 ´ IN

Le réglage maximal admissible (Idém.)max est donné par le


courant de court-circuit minimal IK qui apparaît en présence d'un
défaut à l'extrémité opposée de la ligne adjacente:
(I dém) max < IK min / IN

3.5.31-27
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Au cas où les calculs indiqués ci-dessus fournissent un (I dém.)max


inférieur à (I dém.)min, il faut prévoir également une mise en route
à minimum d'impédance.

3.5.31.2.2. Mise en route à minimum d'impédance


(voir chapitre 4.8.1.3.)
La mise en route à minimum d'impédance est activée en sélec-
tionnant 'Z<' sur le paramètre 'ModeDém.'. Il faut ensuite procé-
der au réglage des paramètres suivants:
XA
XB
RA
RB
RCharge
AngleCharge.
La caractéristique de mise en route à minimum d'impédance
ainsi que ses paramètres de réglage sont représentés à la
Figure 3.5.31.1. Les paramètres 'RCharge' et 'AngleCharge' défi-
nissent l'encoche correspondant à l'impédance de charge ad-
missible.
X

XA

CARACTÉRISTIQUE À
MINIMUM D'IMPÉDANCE

RB -RCharge RCharge RA
AngleCharge
R

XB HEST 935 049 C

Figure 3.5.31.1 Caractéristique de mise en route à minimum


d'impédance.

3.5.31-28
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Compte tenu du calcul interne des impédances on veillera à ne


pas choisir des paramètres de réglage en impédance trop
élevés pour le service normal afin d'améliorer la résolution pour
les faibles impédances.
Portée de mise en route minimale admissible
La mise en route doit encore se mettre au travail en présence
d'un court-circuit survenant à l'extrémité opposée de la ligne ad-
jacente (échelons de réserve). Même si on n'attache pas d'im-
portance particulière à l'échelon de réserve, il faut cependant
que le réglage soit au moins égal à 1,3 fois l'impédance du tron-
çon de ligne considéré. S'il s'agit de protéger des lignes courtes,
il faut prendre en compte la résistance d'arc qu'on désire encore
détecter.
Portée de mise en route maximale admissible
· En présence de lignes doubles, il faut tenir compte du fait
que la perte d'une des lignes peut entraîner une augmenta-
tion considérable du courant de service sur la ligne restante.
· En présence d'un défaut monophasé, il ne peut y avoir de
mise au travail sur les phases saines et cela malgré la pré-
sence de courants de compensation.
Ceci permet de garantir une sélection de phases correcte et
d'assurer des cycles de réenclenchement monophasé adéquats.
Les limites peuvent être exprimées mathématiquement de la fa-
çon suivante:
· réseaux avec neutre mis rigidement à la terre:
U
Z set £ Ohm/phase
2 ´ (IB max + IA )

· réseaux isolés ou compensés:


Uv
Z set £ Ohm/phase
2 ´ IB max ´ 1, 25
avec:
Zset valeur maximale de l'impédance, c.-à-d. la valeur la plus
élevée de

XA 2 + RA 2 ou de XB2 + RB2
U tension de phase minimale dans les phases saines à
l'apparition d'un défaut à la terre (U = 0,85 ´ tension de
service minimale). Le facteur 0,85 tient compte d'une
impédance homopolaire éventuellement très faible dans
la source d'alimentation.

3.5.31-29
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Uv tension de service minimale entre phases


1,25 facteur de sécurité
2 facteur afin de tenir compte du fait qu'on considère les
courants de phase au lieu des courants entre phases.
Dans la plupart des applications, cette approximation est vala-
ble. Si la première inéquation n'est pas satisfaite, il faut interpré-
ter vectoriellement la partie droite de l'équation et comparer
alors le vecteur résultant avec la caractéristique de mise en
route à minimum d'impédance, tout en prenant en considération
les différents réglages 'RCharge', etc.
Il faut contrôler le comportement sur les phases saines en pré-
sence d'un défaut monophasé.

3.5.31.2.3. Libération à maximum de courant


Il faut que l'amplitude des courants de phase soit supérieure au
seuil réglé 'Imin' afin que les phases correspondantes soient pri-
ses en considération dans la sélection de phase. Le seuil de
mise au travail conseillé est de 0,2 IN.

3.5.31.2.4. Détection des défauts à la terre


Pour la détection des défauts à la terre, 3 modes de fonction-
nement différents peuvent être sélectionnés à l'aide du paramè-
tre 'ModeDéfTerre'. On peut utiliser un critère basé sur le cou-
rant résiduel uniquement ou combiné avec un seuil de tension
résiduelle. Une quatrième possibilité, à savoir 'bloqué', verrouille
la mesure sur les boucles phase-terre et n'autorise par consé-
quent que la mesure dans les boucles entre phases. On peut
donc sélectionner les modes suivants:
bloqué (mesure des boucles phase-phase uniquement)
I0
I0 ET U0
I0 OU U0.
Le critère pour le réglage maximal de '3I0min' est le suivant:
· Le détecteur de défaut à la terre doit se mettre au travail en
présence de tout défaut à la terre dans les réseaux avec
neutre mis directement à la terre ainsi qu'en présence de tout
double défaut à la terre dans des réseaux isolés ou compen-
sés, pour autant que ces défauts soient à l'intérieur de la
portée de la mise en route à minimum d'impédance.

3.5.31-30
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Les critères pour le réglage minimal '3I0min' sont les suivants:


· Le détecteur des défauts à la terre ne peut se mettre au
travail en présence d'un simple défaut à la terre dans des
réseaux compensés ou isolés.
· Le détecteur des défauts à la terre ne peut se mettre au tra-
vail en présence de défauts entre phases lorsqu'un faux
courant résiduel apparaît à cause des erreurs des transfor-
mateurs de courant.
Nous conseillons un réglage '3I0min' égal à 0,5 IN.
Si on ne parvient pas à sélectionner un réglage qui satisfasse
aux deux conditions, il faut utiliser en plus le critère élaboré à
partir de la tension résiduelle (3U0min).

3.5.31.2.5. Logique de préférence de phase


(voir chapitre 4.8.1.4.)

Le paramètre de réglage 'ModeSélPhase' permet de sélection-


ner la préférence de phase souhaitée.
Dans les réseaux avec neutre mis directement à la terre, le pa-
ramètre 'ModeSélPhase' doit être réglé à 'Rig. à terre'.
Dans les réseaux compensés ou isolés, il est important que la
préférence de phase soit identique dans toutes les protections
installées dans le réseau. Il faut donc connaître la logique instal-
lée dans le réseau et choisir une des huit possibilités suivantes:
RTS(R) cyclique
TRS(T) cyclique
RTS acyclique
RST acyclique
TSR acyclique
TRS acyclique
SRT acyclique
STR acyclique.

3.5.31.2.6. Mise en route à minimum de tension


(Ufaible)

La mise en route à minimum de tension est utilisée en liaison


avec la fonction d'enclenchement sur défaut ainsi qu'avec la
téléaction (POTT et PUTT NONDIR, voir chapitre 3.5.31.7.). Son
réglage est effectué à l'aide du paramètre 'Ufaible' en fonction
de la tension nominale. Le paramètre 'Ufaible' possède un
domaine de réglage compris entre 0 et 2 UN par pas de 0,01 UN.

3.5.31-31
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

3.5.31.3. Mesure
(voir chapitre 4.8.2.)

Le réglage de portée dans chacune des zones de distance est


effectué à l'aide des paramètres repris dans le sous-menu
'MESURE'.

3.5.31.3.1. Détermination des zones de distance


Pour déterminer la portée des zones de distance, il faut connaî-
tre les impédances et les arguments des tronçons de ligne à
protéger. Les zones de distance sont habituellement réglées
comme suit:

Z 3 = 0,85 (a + k · b 2 )

Z2 = 0,85 (a + k · b1 )

b2
Z 1 = 0,85 · a
b1
Z ÜR = 1,2 · a

a b

A B C
HEST 935 050 FL

Figure 3.5.31.2 Portée des différentes zones de distance.


(Plan d'échelonnement).

Signification des symboles utilisés:


Z1, Z2, Z3, Z4 portée en impédance des différentes zones
(Ohm/phase)
ZAZ portée en impédance de l'allongement de zone
(Ohm/phase)
k³1 facteur pour tenir compte de l'augmentation
d'impédance "vue" par la protection à cause
d'une injection de puissance
a, b impédance des tronçons de ligne considérés
(Ohm).

3.5.31-32
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

A B I A'+ I C
1 2 B'
3 4

D
~ I A'
~
5

HEST 935 051 FL

Figure 3.5.31.3 Exemple de calcul de k;


avec k > 1, il faut contrôler le dépassement
de portée dans le cas où l'alimentation en
B est hors service.
IA ' + IB '
k= ³1
IA

avec:
IA' courant maximal possible
IB' courant minimal possible
1...5 protections de distance.

Calcul des impédances secondaires des lignes


Les valeurs primaires des impédances de ligne qui ont été cal-
culées dans le plan d'échelonnement doivent être converties en
valeurs secondaires. A cette fin, on utilise la formule suivante:
ZLP ZLp
ZLs = =
K
( U ) KZ
KI

avec:
ZLp impédance directe de la ligne au primaire
ZLs impédance directe de la ligne au secondaire
KU rapport de transformation des transformateurs de
tension principaux
KI rapport de transformation des transformateurs de
courant principaux
KZ rapport de transformation des impédances.
Ceci est valable à la fois pour la conversion des valeurs de ré-
sistance et de réactance.

3.5.31-33
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Pour chacune des quatre zones de distance (quatrième zone


éventuellement comme allongement de zone), la caractéristique
d'impédance est définie indépendamment pour chaque zone par
les paramètres suivants (indice i = 1 à 4):
X (i)
R (i)
RR (i)
RRE (i)
k0 (i)
k0Ang (i)
Retard (i).
Les paramètres 'R' et 'X' permettent de régler directement la résis-
tance et la réactance de la ligne ou du câble (voir Figure 3.5.31.4).
X

zone 1 7°
(2, 3, 4, allongé, amont)

27°

-X/8 R RR RRE

27° R

-RR/2
-RRE/2

HEST 915 019 C

Figure 3.5.31.4 Caractéristique de mesure.


Les paramètres d'impédance 'X', 'R', 'RR' et 'RRE' possèdent un
domaine de réglage compris entre -300 et +300 Ohm/Phase
avec un pas de 0,01 Ohm/Phase pour des courants nominaux de 1
ou de 2 A (-30 à +30 Ohm/Phase par pas de 0,001 Ohm/Phase
pour un courant nominal de 5 A).
Lorsque 'X' est réglé à zéro, la zone correspondante est blo-
quée, indépendamment de la valeur attribuée aux autres para-
mètres. Dans ce cas, les zones supérieures, à l'exception de la
zone définitive, sont aussi bloquées. Cependant, la première
zone ne peut être bloquée qu'à l'aide du paramètre 'Bloc Z1' ou
qu'à l'aide de l'entrée binaire 'BlocExt Z1'.
Lorsque les paramètres 'X', 'R', 'RR' et 'RRE' sont réglés à une
valeur négative, le sens de mesure est inversé.

3.5.31-34
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Détection de la résistance d'arc


La détection de la résistance d'arc pour les boucles phase-terre
et pour les boucles phase-phase est déterminée directement à
l'aide des paramètres 'RRE' et 'RR'. La valeur de réglage doit
tenir compte de la résistance de défaut (somme de la résistance
d'arc et de la résistance de mise à la terre des pylônes) par
rapport à la résistance de la ligne.
Des réglages RR(E)/X = 0,5...3 sont typiques.
La résistance d'arc RB peut être calculée d'après la formule
donnée par A.R. van C. Warrington:
28700 d
RB =
I1,4
avec
d longueur de l'arc en m
I courant en A
RB résistance de l'arc en Ohm.
Selon le type de défaut considéré, il faut faire intervenir diffé-
remment la résistance de défaut dans le plan d'impédance
puisque c'est l'unité Ohm/phase qui est utilisée. Une résistance
de défaut donnée RF, exprimée en Ohm (voir Figure 3.5.31.5)
doit être représentée dans le plan R-X de la façon suivante:
· défaut monophasé R=RF /(1 + k 0 )
· défaut biphasé R=RF /2
· défaut triphasé R=RF / 3 .
C'est pour cette raison que la compensation de la résistance
d'arc peut être réglée séparément sur les boucles phase-terre et
sur les boucles phase-phase en utilisant deux paramètres dis-
tincts, 'RRE' et 'RR'. La valeur attribuée au paramètre 'RR' est
en général inférieure à celle attribuée au paramètre 'RRE' car la
résistance de défaut pour des défauts biphasés est normale-
ment très petite.

RF
RF RF RF

RF
HEST 915 029 FL

Défaut monophasé Défaut biphasé Défaut triphasé

Figure 3.5.31.5 Courts-circuits avec résistance d'arc.

3.5.31-35
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

Encoche pour les courants de service


L'encoche pour les courants de service dans la caractéristique
de mise en route est définie par les deux paramètres 'RCharge'
et 'AngleCharge'; elle est prise en compte à la fois dans les
caractéristiques de mise en route et les caractéristiques de
mesure. Cela signifie que l'impédance de défaut mesurée doit
se situer aussi à l'intérieur de la caractéristique de mise en route
à minimum d'impédance pour que le dispositif de protection
puisse déclencher.
X

Caractéristique à
minimum d'impédance

Zone 3

ALLONGEMENT
DE ZONE

Zone 2

Zone 1

RCharge
AngleCharge
R

ZONE AMONT

HEST 935 053 C

Figure 3.5.31.6 Caractéristiques de la protection de distance.


L'encoche pour les courants de service n'est réalisée que pour
autant que la mise en route à minimum d'impédance ('Z<') soit
active. Si seule la mise en route à maximum de courant ('I>') est
active, il n'y a pas d'encoche pour les courants de service.

3.5.31-36
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Compensation du courant résiduel dans la ligne protégée


Les paramètres 'k0' et 'k0Ang' permettent d'afficher la compen-
sation du courant résiduel en amplitude et en argument indivi-
duellement pour chaque zone. Ces facteurs de compensation
sont calculés à partir de l'impédance directe ZL et de l'impé-
dance homopolaire Z0L de la ligne:
(Z0L - ZL )
k0 = 1/ 3 ´
ZL

k 0 = 1 / 3 x (Z0L - ZL ) / ZL )

domaine: 0 à 8 par pas de 0,01

k 0Ang = arctan (X 0L - XL ) / (R0L - RL ) - arctan(XL / RL )

domaine: -180 degrés à +90 degrés par pas de 0,01.


Compensation du courant résiduel des lignes de câbles
Pour les câbles, l'angle de k0 se situe selon le type de câble et
de pose entre -10 et 130°. Si le réglage de k0 est complexe, le
polygône tourne dans le diagramme R-jX. Même si l'erreur de
réglage est faible et pour les angles k0 au dessus de 20°, le
dépassement est important. Le réglage est souvent faux car
· les caractéristiques des câbles sont mal connues et
· les caractéristiques mesurées sont seulement exactes pour
les défauts en dehors de la ligne protégée mais conviennent
rarement pour les défauts sur la ligne.
Il est donc recommandé de toujours régler l'angle k0 sur 0° ou
-180° (-180° correspondant aux valeurs négatives):
k0 = 1/3 ´ ½(X0L – XL) / XL½
k0Ang = 0° pour X0L > XL
k0Ang = -180° pour X0L < XL
Il faut bien noter que la valeur réglée pour R doit être d'au
moins (2 ´ RL + R0L) / 3 et que RRE doit être agrandi de
(2 ´ RL + R0L) / 3.

3.5.31-37
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

jX
(2 ´ RL + R0L) / 3

Ðk0

XL
k0 ´ ZL Ph-Ph
XL - k0 ´ XL
ZL 2 ´ ZL + Z0) / 3 Ph-E

RR RRE

Figure 3.5.31.7 Caractéristiques de la protection de distance

Mutuelle homopolaire
Les paramètres 'k0m' et k0mAng' permettent de tenir compte de
la mutuelle homopolaire de la ligne parallèle, en amplitude et en
argument. Cette compensation n'agit que dans la première
zone, la seconde zone, l'allongement de zone et la zone amont.
3.5.31.3.2. Décision directionnelle
(voir chapitre 4.8.2.4.)

Chaque zone de distance est combinée avec un élément de me-


sure directionnel. Pour la mesure de la décision directionnelle, la
tension de référence dépend de l'amplitude de la tension. Le
paramètre 'UminDéfaut' définit le seuil au-dessus duquel la ten-
sion de défaut est utilisée comme tension de référence; pour
des tensions inférieures, c'est une combinaison entre la tension
saine et la tension mémoire qui est prise comme référence. Le
réglage conseillé est de 0,1 UN en présence de transformateurs
de tension de type conventionnel.
Dans le cas où aucune mesure directionnelle correcte ne peut être
effectuée (tension de référence trop faible ou mémoire écoulée), le
paramètre 'ModeDirMém' détermine s'il y a blocage ou déclenche-
ment conformément à un des réglages repris ci-dessous:
Verr. blocage dans toutes les zones
(dans la zone finale, uniquement si elle est
directionnelle)

3.5.31-38
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Décl. Déclenchement
Décl. cond. blocage mais déclenchement si l'échelon actuel
et l'échelon précédent sont de sens opposé.
3.5.31.3.3. Allongement de zone
(AZ)

Les paramètres de réglage '4/AZ' ('X (4/AZ)'...Retard (4/AZ)'


peuvent être attribués à la quatrième zone ou à une zone allon-
gée complètement indépendante (mais pas aux deux simulta-
nément) selon la valeur du paramètre 'Retard (4/AZ)' (voir cha-
pitre 3.5.31.3.5.).
Si une quatrième zone de mesure s'avère nécessaire, on utilise
la caractéristique du deuxième échelon comme zone allongée.
L'allongement de zone est utilisé en liaison avec la logique d'en-
clenchement sur défaut ainsi qu'avec la logique pour les systè-
mes de téléaction avec dépassement de zone.

3.5.31.3.4. Zone amont


(amont)

La zone amont est utilisée en liaison avec les systèmes de té-


léaction à comparaison directionnelle qui utilisent un signal de
blocage ainsi que dans la logique d'inversion du sens de l'éner-
gie. Cette zone est réglée à l'aide des paramètres 'X (amont)',
'R (amont)', 'RR (amont)' et 'RRE (amont)', qui présentent un
domaine de réglage compris entre 0 et -300 Ohm/phase.
Remarques:
· Avec la mise en route à minimum d'impédance ('Z<'):
la zone amont travaille indépendamment de la mise en route.
La seule exception est constituée par l'encoche pour les cou-
rants de charge qui est définie par les paramètres 'RCharge'
et 'AngleCharge'.
· Avec la mise en route à maximum de courant ('I>'):
la zone amont n'est active que si la mise en route à maxi-
mum de courant ('I dém') se met au travail.
· L'entrée binaire ('BlocExtZmin') bloque la zone amont indé-
pendamment du mode de mise en route choisi.
· Sortie de signalisation de la zone amont: 'Mes. amont'.
· La zone amont mesure aussi longtemps que la première
zone reste active: cela signifie que le signal 'Mes. amont' re-
tombe au plus tard avec 'Retard (2)'.

3.5.31-39
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

3.5.31.3.5. Echelons de temporisation


Retard (n)

Le retard attribué à chacune des zones de mesure actives (pa-


ramètre 'X' <> 0) est affiché à l'aide du paramètre 'Retard'. Ce
paramètre présente un domaine de réglage compris entre 0 et
10 s par pas de 0,01 s. Le paramètre 'Retard (4/AZ)' remplit en
plus une fonction secondaire puisqu'il permet de choisir entre la
quatrième zone de mesure et la zone allongée. Lorsque 'Re-
tard (4/AZ)' < 'Retard (2)', c'est l'allongement de zone qui est en
service; sinon, c'est la quatrième zone qui est opérante.
Les retards affichés doivent répondre aux inéquations suivantes:
· Retard (1) < Retard (2) < Retard (3) < Retard (4) < Retard (fin),
· Retard (AZ) < Retard (2).
Le temps d'échelonnement entre deux protections de distance
adjacentes ne devrait pas être inférieur au temps propre du dis-
joncteur plus 150 ms (temps de retour plus temps de mise au
travail du système de mesure plus marge de sécurité).
Recommandations de réglage pour les échelons de temporisation:
· L'échelon de base n'est généralement pas temporisé.
· Le deuxième échelon de temporisation, 'Retard (2)', est cal-
culé en additionnant les temps propres de la protection et du
disjoncteur, la durée de l'arc, le temps nécessaire à la télé-
transmission et une marge de tolérance, ce qui donne un re-
tard de 0,25 à 0,5 s. Cette tolérance tient compte également
du temps qui serait nécessaire si des déclenchements sé-
quentiels avaient lieu.
· Le troisième échelon de temporisation, 'Retard (3)', sera
choisi égal à deux fois 'Retard (2)' environ.
· Le quatrième échelon de temporisation, 'Retard (4)' resp.
'Retard (fin)', est généralement égal à 4 fois 'Retard (2)' ou plus.
Dans des applications spéciales, il peut y avoir des écarts impor-
tants par rapport aux valeurs conseillées ci-dessus.
Les échelons de temporisation des zones de mesure (1) à (4)
doivent être inférieurs à 'Retard (fin)'.
3.5.31.4. Zone finale
(fin)

La zone finale (dénommée aussi cinquième zone) utilise les mê-


mes paramètres que la mise en route à minimum d'impédance
(XA, XB, RA, RB, RCharge, AngleCharge).
Le paramètre 'Retard (fin)' désigne la temporisation de la zone finale.

3.5.31-40
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

XA

Zone finale

27°

RB -RCharge AngleCharge RCharge RA

R
27°
directionnel
(dans le sens du décl.)

XB HEST 935 054 C

Figure 3.5.31.8 Caractéristique de la zone finale.


Le paramètre 'ModeDirDéf' désigne le comportement de la pro-
tection après écoulement du retard final. Le paramètre peut être
choisi directionnel (dans le sens aval) ou non directionnel (voir
Figure 3.5.31.8).
Remarque:
· Si la mise en route à maximum de courant (I>) est active, il
existe néanmoins une zone finale réglable à l'aide des para-
mètres 'Retard (fin)' et 'ModeDirDéf'.
3.5.31.5. Protection de réserve à maximum de courant
(I> rés.)
(voir chapitre 4.8.4.)

Les paramètres de réglage pour la protection de réserve à


maximum de courant figurent dans le sous-menu
'PROTECTION A MAXIMUM DE COURANT'. Le seuil de
courant de phase est introduit à l'aide du paramètre 'I> rés', qui
présente un domaine de réglage compris entre 0 et 10 IN par
pas de 0,1 IN. Le retard est introduit à l'aide du paramètre

3.5.31-41
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

'Retard I> rés' qui présente une plage de réglage de 0 à 10 s par


pas de 0,1 s.
Le signal de démarrage est utilisé aussi pour réaliser la protec-
tion de zone morte. Si on utilise cette fonction comme protection
de zone morte, c.-à-d. avec l'entrée binaire 'SectOuvert' excitée,
le temps de déclenchement est de 25 ms.

3.5.31.6. Surveillance des circuits de tension


(voir chapitre 4.8.3.)

Les paramètres pour le réglage de la fonction de surveillance


des circuits des transformateurs de tension figurent dans le
sous-menu 'SURVEILLANCE DES CIRCUITS DE TENSION'. Le
paramètre 'ModeSupTens' permet de choisir entre quatre modes
de fonctionnement différents. La fonction traite les composantes
homopolaires ainsi que les composantes inverses; ces compo-
santes peuvent être utilisées seules ('SéqHom' et 'SéqInv') ou
être combinées ('SéqHom*Inv' et 'Spéc').
SéqHom U0 ×I0

SéqInv U2 ×I2

SéqHom Inv [(U0 ×I0) + (U2 ×I2)]


Spéc [U2 ×(I0 + I2)]
Les quatre seuils de mise au travail sont ajustés à l'aide des pa-
ramètres 'U0min SupTen', U2min SupTen', 'I0min SupTen' et
'I2min SupTen': ces paramètres ont un domaine de réglage
compris entre 0 et 2 UN (resp. IN) par pas de 0,01 UN (resp. IN).
Les réglages de base sont de 0,2 UN pour les tensions et de
0,07 IN pour les courants.
Il faut remarquer que, dans les réseaux dont le point neutre n'est
pas mis rigidement à la terre, seule les options 'SéqInv' ou
'Spéc' peuvent être utilisées.
Normalement, la mise au travail de la surveillance des circuits
de tension doit verrouiller immédiatement la fonction de distance
(voir chapitre 4.8.5.2.). Le paramètre 'BlocSupTenRet' permet
cependant de retarder le blocage de la fonction de distance (de
12 s): ce paramètre est généralement sélectionné lorsque seule
la mise en route à maximum de courant est active.

3.5.31-42
RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I ABB Suisse SA

Dès que la surveillance des circuits de tension s'est mise au tra-


vail pendant plus de 12 s, un retard de 1 s à la retombée devient
actif. A l'apparition d'un court-circuit qui se marque par la pré-
sence d'un courant homopolaire ou inverse, le blocage retombe
instantanément.
Le paramètre 'DéblcSupTenRet' permet de libérer ce retard à la
retombée indépendamment de la présence du courant.
Recommandations de réglage:
Paramètre Réseau mis à la terre Réseau isolé

BlocSupTenRet Encl Décl

Le signal 'SupTens' signale le blocage de la protection de dis-


tance par la surveillance des circuits de tension; le signal 'Sup-
TenRetard' signale ce blocage après écoulement d'un retard de
12 s.

3.5.31.7. Logique de déclenchement


(voir chapitre 4.8.5.12.)

Dans le sous-menu 'LOGIQUE DE DECLENCHEMENT' nous


disposons de paramètres destinés à sélectionner la logique de
déclenchement souhaitée.
Le paramètre 'ModeTéléact.' permet de sélectionner les diffé-
rents modes de téléaction (3 modes PUTT, 1 mode POTT et 1
mode de comparaison directionnelle avec signal de blocage).
Nous indiquons ci-après les possibilités de réglage pour les dif-
férents schémas de déclenchement. Les réglages spécifiques à
un mode de téléaction n'apparaissent qu'après avoir sélectionné
le mode correspondant

PUTT NONDIR
Télédéclenchement indirect (non directionnel)
'Alim. faible' active la logique en cas de faible alimentation.

PUTT AVAL
Télédéclenchement indirect (dans le sens de la ligne)
Pas d'autre paramètre.

PUTT AZ
Télédéclenchement indirect (allongement de zone/deuxième zone)
'Déblocage' active la logique de déblocage (défaillance de
la transmission).

3.5.31-43
ABB Suisse SA RE. 216 1MDU02005-FR / 3 / Mod. I

POTT
Comparaison directionnelle avec signal de libération
'Alim. faible' active la logique en cas de faible alimentation
'Déblocage' active la logique de libération (défaillance de la
transmission)
'Echo' active la logique d'écho
'BlTrans' active la logique en cas d'inversion du sens de
l'énergie
't1BlTrans' définit le temps de surveillance pour le déclen-
chement dans la logique en cas d'inversion du
sens de l'énergie. Son réglage doit être d'au
moins 50 ms au-dessus du temps de retour de
la téléaction
't2BlTrans' définit le temps de discrimination max. dans la
logique en cas d'inversion du sens de l'énergie.
Sa longueur doit être de 0,4 s supérieure au
temps mort afin que le blocage reste actif même
si en cas de réenclenchement de la ligne
défectueuse.
BLOC AZ
Comparaison directionnelle avec signal de blocage
'BlTrans' active la logique en cas d'inversion du sens de
l'énergie
't1Bloc' temps d'attente pour la réception du signal de
téléaction
't1BlTrans' définit le temps de surveillance pour le déclen-
chement dans la logique en cas d'inversion du
sens de l'énergie. Il doit dépasser d'au moins
50°ms le temps maximal de téléaction.
't2BlTrans' définit le temps de discrimination max. dans la
logique en cas d'inversion du sens de l'énergie.
Sa longueur doit être de 0,4 s supérieure au
temps mort afin que le blocage reste actif même
si en cas de réenclenchement de la ligne