Vous êtes sur la page 1sur 8

CFTE – Organisation d’un chantier de GC

-

1 -

ORGANISATION D’UN

CHANTIER DE GC

1. Phase préparatoire du projet

2. Phase d'exécution

3. Réception des ouvrages

CFTE – Organisation d’un chantier de GC

- 2 -

1. Phase préparatoire

1.1-Recueil des documents indispensables :

- Rapport de jugement des offres

- Marché

- Plans

1.2

-Études

géotechniques

complémentaires:

études

1.3

Dossier

foncier

(occupation

- temporaire, expropriation du terrain )

1.4 - Autorisations éventuelles privées et publiques (traversées routes, oueds, ouvrages d'art )

1.5

Obstacles

- extérieurs )

éventuelles

(réseaux

CFTE – Organisation d’un chantier de GC

- 3 -

2- Phase d'exécution du projet

En général la gestion du projet sur les plans :

-administratif

-technique

-financier

L'entreprise fournit

-Un planning d'exécution des travaux -Un mémoire sur l’exécution des travaux - Les attestations d'assurance (RC, Véhicules, Accidents du travail, Dommage à l’ouvrage) - Un plan d'installation de chantier :

bureaux, magasin, approvisionnement matériaux - Les mesures de sécurité et d’hygiène - Les documents de travail sur chantier (marché, plans approuvés, OS, Journal du chantier) - L'établissement d'un avant métré en vue d’évaluer la masse des travaux à réaliser, par rapport au montant du marché -Établissement des situations mensuelles contradictoires sur chantier

CFTE – Organisation d’un chantier de GC

- 4 -

Réunions de chantier

- Fréquence des réunions,

- Avancement du chantier,

- Respect des délais d’exécution, résoudre

les problèmes éventuels, coordonner les travaux avec d’autres lots s’ils existent

Implantation des ouvrages

-Bornages et limitation de parcelles -Relevé des cotes et limites de terrassements

Installation de chantier

-Installation du chantier, bureaux, sanitaires, et clôture de sécurité, -Documents à afficher (règlement du travail,

plans approuvés

disposition (marché, plans et notes, journal

du chantier ) -Voies de circulation des engins et des piétons -Stockage des matériaux, façonnage des aciers, confection du béton

)

et à mettre à la

CFTE – Organisation d’un chantier de GC

- 5 -

Terrassement ouvrages

- Objectif : atteindre une bonne fondation supportant la structure à construire - Un plan côté initial et après en vue de calculer le volume des terrassements - Les étapes : débroussaillement, décapage et terrassement en masse - Mesures de sécurité : autour des fonds de fouille, stabilité des talus- étaiements en cas de risque d’effondrement et eaux de ruissellement, port de casques – bottes – gants - Le fond doit être bien réglé, les côtes des fonds de fouilles et l'assise sont vérifiées par le laboratoire et/ou le BC

Préparation du béton

- Rôle double: résistance à la compression et protection passive des armatures (enrobage) - Formulation du béton : en fonction des matériaux approvisionnés et de la résistance souhaitée => Détermination du dosage des différents composants (eau, ciment, sable, gravettes)

CFTE – Organisation d’un chantier de GC

- 6 -

- Béton de convenance: effectué au début du chantier pour le béton utilisé : détermine les caractéristiques du béton à mettre en oeuvre - Ajout d'adjuvants les plus courants :

hydrofuges

Contrôles systématiques:

- Composition : type de matériaux et dosage

- Appareils

dosage des composants,

provenance des agrégats, stockage des agrégats et du ciment

de

- Teneur en eau du béton : mesure d'affaissement

- Mise en place rapide des bétons après confection, hauteur de chute 1.5m par couches de l’ordre de 50 cm avec vibration suffisante

- Au laboratoire résistance à 7j et à 28j :

contrôle à posteriori

- Béton prêt à l’emploi : temps du trajet

- La reprise du bétonnage : nettoyage du béton avant durcissement, humidification du support - Après coulage: en période de chaleur, pour éviter un retrait anormal, humidification constante

CFTE – Organisation d’un chantier de GC

- 7 -

Échafaudages

- Plan d’échafaudages visé par un BC,

- Appuis sur sol suffisants,

- Protection : garde corps En particulier pour un réservoir surélevé

Coffrages

- Propres, stables et indéformables, étanches

- Adaptés à la nature des parois :

- faces brutes de décoffrage

- à enduire

- l'aspect architectural de la construction

Ferraillage

- Qualité des aciers conformes au marché

- Le façonnage en usine est préférable qu'en

chantier (uniforme)

- La propreté des aciers (rouille, boue )

-L'enrobage des aciers avec des cales préfabriquées de dimensions fonction des

plans d’exécution

- Recouvrement suffisant

CFTE – Organisation d’un chantier de GC

- 8 -

Second œuvre

- Se Reporter aux clauses techniques du marché - Conformité des fournitures aux clauses contractuelles - Qualité de mise en œuvre

3- Réception du projet

-Essais conformément au marché, -Vérifications des corps d’état secondaires, essai d’étanchéité terrasse et d’autres essais si prescrits par le cahier des charges, -Essai d’étanchéité des réservoirs, -Etablir le procès verbal de la réception provisoire avec d’éventuelles réserves et délai pour leur levée.