Vous êtes sur la page 1sur 107

ENSEIGNEMENT-APPRENTISSAGE DU FRANÇAIS

AU SECONDAIRE COLLEGIAL

Guide Pédagogique

PREMIERE ANNEE

PERIODE 1

Septembre 2016

0 Direction des Curricula


Annexe Lalla Aïcha Avenue Chella, Hassan - Rabat Tél : 0537 27 85 06 Fax : 0537 66 12 46 Adresse Mail : dc@men.gov.ma

0
Préambule

Le ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle a entamé une réforme


en profondeur du système éducatif dans le cadre d’une vision globale et cohérente allant de
2015 jusqu’à 2030. Fondée sur une consultation élargie des acteurs sur le terrain et sur les
études nationales et internationales, cette vision met les questions des apprentissages dans les
différentes matières au centre de ses préoccupations. Concernant l’enseignement de la langue
française, des commissions travaillent actuellement sur un curriculum révisé touchant les
quatre premières années du primaire avec une expérimentation dans plusieurs établissements.
Une fois expérimentée et validée, la démarche va être étendue et élargie pour toucher
progressivement tous les niveaux et tous les cycles. Cette priorité accordée aux premières
années d’apprentissage qui sont déterminantes dans la vie scolaire de l’élève, ne nous
empêche pas d’agir auprès des autres niveaux en proposant des actions d’amélioration de la
réalité pédagogique actuelle dans les classes de français.
En effet, des équipes d’enseignants, de formateurs et d’inspecteurs se sont constituées dans
trois académies différentes pour travailler sur un projet favorisant une action pédagogique
innovante qui a abouti à l’élaboration de ce Guide et d’un Livret pour l’élève.
Le matériel pédagogique produit, soumis à des commissions de lecture, est d’une grande
qualité même si certains aspects méritent d’être affinés et enrichis. Ainsi, nous disposons
aujourd’hui de ces outils qui, de l’avis des experts dans le domaine, présentent plusieurs
atouts :
 Cohérence entre le guide du professeur et le livret de l’élève ;
 Cohérence interne au niveau des différents niveaux pédagogiques ;
 Introduction de quelques pratiques innovantes dans un dispositif existant ;
 Thèmes variés et supports actualisés ;
 Exercices variés adaptés et gradués.
Certes, tout travail pédagogique est perfectible, mais aucun outil, si parfait soit-il, ne peut
rendre le service attendu si l’enseignant, élément décisif de l’action pédagogique et éducative,
n’est pas mobilisé. C’est pourquoi nous profitons de ce préambule pour nous adresser à vous,
enseignants et enseignantes, formateurs et formatrices, inspecteurs et inspectrices, et acteurs
pédagogiques de différentes missions, pour vous inviter à vous approprier ces outils élaborés
par vos collègues et à tirer le maximum de ce qu’ils offrent comme possibilités pour améliorer
les compétences de chaque élève marocain et l’aider à poursuivre ses études, à construire son
avenir personnel et à se préparer à l’exercice de la citoyenneté.
La mise en œuvre de ce projet constitue, par ailleurs, une étape sur laquelle le ministère va
capitaliser pour préparer les actions de réforme qui vont concerner tout le processus
curriculaire tant au niveau de la conception qu’au niveau de la formation.
Enfin, un dispositif de suivi de ces outils pédagogiques sera mis en place pour relever les
points forts et les points à améliorer. Vous ne manquerez pas, vous les utilisateurs directs, de
nourrir le débat contribuant ainsi à la préparation efficace des documents pour le deuxième
semestre.
Tout en comptant sur votre engagement, je vous souhaite bonne rentrée et bon courage.

Le Ministre
Rachid BENMOKHTAR BENABDELLAH

1
SOMMAIRE

I. PRESENTATION DU PROJET « AGIR AUTREMENT » :

A. Contexte
1) Finalité du projet
2) Objectifs retenus
3) Résultats attendus du projet

B. Choix didactiques, méthodologiques et pédagogiques

 Principes directeurs

o La continuité par rapport aux curricula et aux Orientations pédagogiques en vigueur


o Une meilleure articulation avec le cycle primaire et le cycle secondaire qualifiant
o Des pratiques de classe innovantes, cohérentes et finalisées
o La simplification du discours pédagogique.
o L’autonomisation de l’enseignant et de l’apprenant(e)

C. Stratégies d’implémentation du projet

1) Une planification par les compétences basée sur :

1-1 une démarche de l’ingénierie pédagogique en 8 étapes :

1-1.1Etape de la formulation des profils d’entrée et de sortie coordonnée


1-1.1.1 Profil de sortie du primaire/Profil d’entrée au secondaire collégial
1-1.1.2 Profil de sortie du secondaire collégial/ Profil d’entrée au secondaire
qualifiant
1-1.1.3 Profil de sortie du secondaire qualifiant

1-1.2) Etape de la reformulation des compétences articulées des trois années


1-1.3) Etape de la spécification des compétences reformulées en séquences cohérentes
1-1.4) Etape de la sélection rationnalisée des ressources disciplinaires et transversales
1-1.5) Etape de la transposition de ces ressources en activités de classe
1-1.6) Etape de la distribution des activités de classe en séances décloisonnées
1-1.7) Etape de l’élaboration d’un chronogramme définitif
1-1.8) Etape de la conception des fiches pédagogiques

1-2 une démarche -projet

1-3 Une logique d’enseignement-apprentissage

2) Une planification pédagogique cohérente, simplifiée et harmonisée

3) Des stratégies d’animation innovantes axées aussi sur le processus et non seulement sur le produit
final.

4) Des modalités d’évaluation formatrices (diagnostique, formatives, sommatives,...) innovantes pour


tenir compte à la fois des profils réels des apprenant(e)s et de l’hétérogénéité de la classe

II- PROGRESSION DE LA PERIODE I

2
I- PRESENTATION DU PROJET

A. Contexte
Le ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle a entamé une réforme en
profondeur du système éducatif dans le cadre de la Vision Stratégique allant de 2015 jusqu’à 2030. La
question de l’enseignement-apprentissage des langues y occupe une place centrale. Concernant la langue
française, des commissions travaillent actuellement sur un curriculum révisé touchant les quatre premières
années du primaire avec une expérimentation dans plusieurs établissements.
L’idée est donc née de mettre en place un projet souple qui n’a pas les ambitions de la réforme profonde
mais qui pourrait apporter immédiatement des améliorations à la réalité actuelle de
l’enseignement/apprentissage du français.
Compte tenu de la contrainte du temps, il a été convenu de cibler, en premier lieu, les classes de 5 ème et
ème
6 années pour le cycle d’enseignement primaire, les périodes une, trois et cinq pour le cycle
d’enseignement secondaire collégial, et le tronc commun, toutes filières confondues, pour le cycle
secondaire qualifiant.
Intitulé « Agir autrement pour améliorer l’enseignement/apprentissage du français », ce projet se
veut :
- un ensemble de dispositions pédagogiques simples et faciles à introduire dans les cycles et niveaux
ciblés;

- des propositions d’actions concrètes élaborées par 3 équipes multi catégorielles regroupant des
enseignants, des formateurs et des inspecteurs, et travaillant en coordination sur les 3 cycles scolaires;
- un chemin vers une modification des postures face aux difficultés de planification, de gestion et
d’évaluation.
Il ne s’agit en aucun cas d’une nouvelle pédagogie ou approche mais seulement de quelques réponses
aux problèmes pédagogiques les plus saillants.
En attendant la généralisation de la réforme décidée, des actions d’amélioration de l’enseignement-
apprentissage de la langue française ont été pensées en termes de projet pédagogique. Ce projet a :

- défini une finalité ;


- arrêté des objectifs ;
- fixé des résultats à atteindre ;
- tenu compte des contraintes réelles.

1) Finalité du projet
Assurer aux apprenant(e)s les compétences nécessaires pour une poursuite aisée des études aux
cycles de l’enseignement primaire, secondaire et supérieur favorisant, ainsi, leur insertion dans la vie
active.

2) Objectifs généraux
 Enoncer et mettre en œuvre un certain nombre de principes selon des modalités pratiques dans
le cadre d'un projet innovant, réalisable et cohérent ;
 Mobiliser les projets pour servir l’intérêt de l’apprenant(e) en l’amenant vers une autonomie de
compréhension et de production en français.
3) Objectifs spécifiques
 Aider l’enseignant à s’approprier une démarche de planification du projet ;
 Aider l'enseignant à faire développer un français fonctionnel pour répondre
aux besoins spécifiques des apprenant(e)s ;
 Permettre à l’enseignant d’intégrer dans son agir professionnel des stratégies
innovantes de planification, de gestion et d’évaluation (PGE).
3 .Résultats attendus du projet

3
a) Du côté du commanditaire (Ministère de l’Education Nationale et de la Formation
Professionnelle)
 Elaborer un guide pédagogique pour l'enseignant de français assez explicite et
documenté pour enseigner autrement le français au primaire au secondaire
collégial et au secondaire qualifiant;
 Elaborer un livret pour l’apprenant(e) permettant de faciliter les apprentissages.
b) Du côté de l'enseignant

 Passer de la logique de transmission des savoirs à la logique de construction active


et finalisée des apprentissages en phase avec le vécu de l'apprenant(e)
(lire/écrire/interagir);
 Passer des pratiques qui se focalisent sur les savoirs ou compétences disciplinaires
cloisonnées à celles qui développent également des compétences transversales
(stratégiques, culturelles, communicatives, méthodologiques et technologiques);
 Passer progressivement de l'enseignant dépendant exclusivement du manuel à
l'enseignant réflexif, inventif créant les conditions favorables à l'apprentissage.

c) Du côté de l'apprenant(e)
 Passer de l'apprenant(e) passif à un apprenant(e) acteur de son apprentissage.
 Passer de l'apprenant(e) timoré à un apprenant(e) épanoui.
 Passer du simple apprentissage mécanique du français à une pratique fonctionnelle
de la langue.

B. Choix didactiques, méthodologiques et pédagogiques


Les indications et les activités présentées s’inscrivent dans le cadre du Livre Blanc et des Orientations
Pédagogiques en vigueur. Elles proposent des principes didactiques et méthodologiques, et des actions
pédagogiques opératoires permettant d’agir autrement en classe de français. Ainsi, trois principes directeurs
ont été retenus :

 Assurer une meilleure articulation entre les 3 cycles scolaires.

 Proposer des pratiques de classe innovantes et cohérentes s’inscrivant dans le cadre des curricula
et des Orientations Pédagogiques en vigueur.

 Simplifier le discours pédagogique.

C. Stratégie d’implémentation du projet

1. Une planification par les compétences :


Pour opérationnaliser l’approche par les compétences en classes de français, une planification à long terme a été
adoptée. Elle vise la sélection, l’organisation et la mobilisation par l’apprenant(e) des ressources nécessaires,
suffisantes en cohérence avec la compétence retenue. Il convient de rappeler qu’une compétence est l’action
de mobilisation des ressources disciplinaires et transversales (nécessaires et suffisantes) acquises et
intégrées par l’apprenant(e) pour les transférer dans des situations « authentiques »relatives à la
réalisation du projet.

La planification par les compétences se base sur la finalisation des compétences, la rationalisation des contenus
et la prise en compte du processus de la planification. Elle prend appui à la fois sur une démarche de l’ingénierie
pédagogique, une démarche-projet et sur une logique d’apprentissage.

1.1. une démarche de l’ingénierie pédagogique :

4
Cette démarche évolue sur huit étapes :

1.1.1. Etape de la formulation des profils d’entrée et de sortie cordonnée


Pour assurer et renforcer l’articulation escomptée entre les trois cycles scolaires, une
reformulation cohérente des profils de sortie et d’entrée s’avère nécessaire. Force est de rappeler que
les enseignants de français sont appelés à prendre connaissance de la progressivité régissant le cursus
scolaire dans les trois cycles (Phase d’Initiation pour le primaire/ Phase de consolidation pour le
secondaire collégial/Phase de perfectionnement pour le secondaire qualifiant).
Cette reformulation tient compte non seulement des compétences disciplinaires, mais aussi des
compétences transversales ou éducatives 1 telles qu’énoncées dans le Livre Blanc et dans les
différentes Orientations pédagogiques.

1.1.1.1. Profil de sortie du primaire/Profil d’entrée au secondaire collégial :

a- « L'apprenant(e)(e) doit être capable de comprendre et de produire, à l'oral et à l'écrit, un


énoncé ou un texte court en mobilisant des savoirs, savoir-faire et savoir-être disciplinaires et
transversaux en relation avec le contexte socio-culturel local, régional, national et universel ».

b-Niveau de maitrise des compétences disciplinaires:

Compétences disciplinaires Niveau de maîtrise


Compétences de lecture-déchiffrement /d'écriture Avancé
Compétences langagières Intermédiaire (moins)
Compétences discursives Elémentaire
primaire
Compétences référentielles/thématique Elémentaire
Compétences stratégiques 2 Elémentaire
c-Niveau de maitrise des compétences transversales

Compétences transversales Niveau de maîtrise


Compétences stratégiques Elémentaire
Compétences communicatives Elémentaire
Compétences culturelles Elémentaire
Compétences méthodologiques Elémentaire
Compétences technologiques Elémentaire

1
La dimension transdisciplinaire de la compétence doit tenir compte aussi d'autres composantes communes et partagées par toutes les
disciplines. Le livre Blanc a retenu 5 types de compétences transversales

a) les compétences stratégiques: ce sont des compétences psychosociales qui permettent un meilleur positionnement par rapport à
soi (connaissance de soi; confiance en soi; estime de soi...) et aux autres (l'environnement et le vécu immédiat) en vue d'un e
meilleure adaptation aux changements de la société et du monde.

b) Les compétences communicatives: il s'agit de savoir gérer sa communication (véhiculer une image positive de soi; s'adapter à
l'interlocuteur et respecter son point de vue et les règles conversationnelles (écoute active et empathie; bon usage des
dimensions non verbales et para-verbales...)

c) les compétences méthodologiques: ce sont les méthodes d'analyse et de réflexion, les méthodes de transfert de ses acquis en
situation d'autonomie, les méthodes d'organisation de ses affaires personnelles, de son temps, de son travail en classe et en
dehors de la classe, de son autoformation et de ses projets personnels...

d) les compétences culturelles: Il s'agit non seulement de développer la dimension encyclopédique liée aux savoirs et à
l'appropriation de sa propre identité culturelle de manière générale, mais aussi de s'ouvrir sur les autres cultures.

e) les compétences technologiques: il s'agit, entre autres, de savoir exploiter les technologies de l'information et de la
communication ( TIC) à des fins didactiques (en rapport avec les programmes) et de veiller au respect de la déontologie et de
l'éthique religieuse et universelle.
2
Il s’agit pour l’apprenant(e) de savoir mobiliser la stratégie appropriée en fonction de la situation de communication.

5
1.1.1.2. Profil de sortie du secondaire collégial /profil d'entrée du secondaire qualifiant
a- "L'apprenant(e) peut mobiliser des savoirs, savoir-faire et savoir-être disciplinaires et
transversaux pour comprendre et produire oralement et par écrit des textes/discours courts et
simples (raconter un événement, une expérience et exposer brièvement des raisons ou
explications pour un projet ou une idée,...) en relation avec son environnement, et avec l’esprit
d’ouverture sur la culture francophone et universelle et ce, en respectant les règles usuelles et
conversationnelles de la langue française.

b- Niveau de maitrise des compétences disciplinaires:

Compétences disciplinaires Niveau de maîtrise à Niveau de maîtrise à la


l'entrée du cycle sortie du cycle secondaire
secondaire collégial collégial
Compétences de lecture- déchiffrement/ Avancé Avancé
écriture
Compétences langagières Intermédiaire (moins) Intermédiaire
Compétences discursives Elémentaire Intermédiaire
Compétences référentielles Elémentaire Intermédiaire
Compétences stratégiques Elémentaire Intermédiaire

c- Niveau de maitrise des compétences transversales

Compétences transversales Niveau de maîtrise à l'entrée Niveau de maîtrise à la


du cycle secondaire collégial sortie du cycle secondaire
collégial
Compétences stratégiques Intermédiaire Intermédiaire/ Avancé
Compétences communicatives Intermédiaire Intermédiaire / Avancé
Compétences culturelles Intermédiaire Intermédiaire / Avancé
Compétences méthodologiques Intermédiaire Intermédiaire / Avancé
Compétences technologiques Intermédiaire Intermédiaire / Avancé

1.1.1.3. Profil de sortie du secondaire qualifiant /Profil d'entrée à l'enseignement supérieur

a- "L'apprenant(e) peut mobiliser des savoirs, savoir-faire et savoir-être disciplinaires et


transversaux pour agir et interagir en autonomie dans diverses situations, sur des sujets en
relation avec son environnement et ses centres d’intérêts, en respectant les règles usuelles et
conversationnelles de la langue/culture francophone ".

b- Niveau de maitrise des compétences disciplinaires

Compétences disciplinaires Niveau de maîtrise

Compétences de lecture/lecture- déchiffrement Avancé

Compétences langagières Avancé


Compétences discursives Avancé
e
Compétences référentielles Avancé
Compétences stratégiques Avancé

c- Niveau de de maitrise des compétences transversales

Compétences transversales Niveau du profil de


Compétences stratégiques sortie du secondaire
Avancé
qualifiant
6
Compétences communicatives Avancé
Compétences culturelles Avancé
Compétences méthodologiques Avancé
Compétences technologiques Avancé

1.1.2. Etape de la reformulation des compétences articulées des différents cycles

Pour dépasser les écueils de la logique des contenus et mieux inscrire l’enseignement-apprentissage
dans l’optique de l’approche par compétences, la reformulation des compétences programmées selon
une logique décloisonnée et progressive s’avère nécessaire (Réception et production de l’oral et de
l’écrit).

Ces compétences reformulées sont par la suite traduites en termes de projets finalisés déclinés, à leur
tour, en séquences.

Voici les résultats de cette démarche :

a) Compétences retenues pour le primaire Projets retenus


 Compétence de la 5ème année :au terme de  Album de classe (Photo + identité)
la 5ème année du cycle primaire, l’élève sera  Exposition murale sur les
capable, dans une situation de personnalités et les monuments
communication, et à partir de supports  Elaborer un conte
iconiques et/ou graphiques, de comprendre
et de produire, à l’oral et à l’écrit, un
énoncé et/ou un texte, à visée informative,
narrative et descriptive en mobilisant les
acquis nécessaires en termes de savoirs,
savoir-faire et savoir-être.

 Dossier pour présenter l’école


 Réaliser un album de lettres et de
 Compétence de la 6ème année : au terme de récit
la 6ème année du cycle primaire, l'élève doit  Reportage sur l’environnement
être capable de comprendre et de produire, à
l’oral et à l’écrit, un énoncé ou un texte
court en mobilisant des savoirs, savoir-faire
et savoir-être disciplinaires et transversaux,
en relation avec le contexte socio-
culturel local, régional , national et
universel.

b) Compétences retenues pour le Projets retenus


secondaire collégial:

 Compétence de la période 1: Mise à Produire et jouer un conte


niveau+ Comprendre et produire un conte
 Compétence de la période 2:comprendre et En cours
produire un petit texte descriptif (à l'oral et
à l'écrit): portrait physique et moral
 Compétence de la période 3:comprendre et Elaborer un journal de classe
produire un genre médiatique
 Compétence de la période 4: comprendre, En cours
produire et jouer une saynète

7
 Compétence de la période 5: comprendre, Elaborer une correspondance scolaire
produire une correspondance scolaire (de
classe)
 compétence de la période 6: comprendre et En cours
produire une petite nouvelle (littérature de
jeunesse)

c) Compétences retenues pour le cycle Projets retenus


secondaire qualifiant

 Tronc commun: " Agir et interagir sur Elaborer un cyberjournal de classe


des sujets en relation avec soi- même, son
environnement et ses centres d’intérêts
pour approfondir ses pré-acquis
disciplinaires et transversaux et les
transférer dans des situations diverses et
variées "

 1ère année du bac: " Agir et interagir sur


des sujets en relation avec soi- même, son
environnement et ses centres d’intérêts
pour maitriser ses acquis disciplinaires et
transversaux et les transférer dans des
situations diverses et variées "

2ème année du bac: Agir et interagir en


autonomie sur des sujets en relation avec
soi- même, son environnement et ses
centres d’intérêts pour perfectionner ses
acquis disciplinaires et transversaux et les
transférer dans des situations diverses et
variées "

1.1.3. Etape de la spécification des compétences reformulées en séquences cohérentes


La compétence retenue en l’occurrence pour la période 1 est alors déclinée en séquences
pédagogiques formulées en termes d’objectifs

Séquences Objectif de la séquence

Séquence n° 1 : le début d’un conte Rédiger et jouer le début d’un conte

Séquence n°2 : Les portraits dans un conte Décrire les personnages du conte

Séquence n°3 : le dialogue dans un conte Rédiger et jouer un passage narratif dialogué

Séquence n°4 : La fin du conte Rédiger la fin du conte et sa morale

Séquence n°5 : la théâtralisation du conte Affinement du conte et représentation théâtrale

1.1.4. Etape de la sélection rationnalisée des ressources disciplinaires et transversales


Pour assurer une meilleure cohérence entre la compétence de la période, le projet retenu, et les
ressources à enseigner-apprendre, une table de spécification est élaborée. Elle a le mérite

8
d’alléger « le programme » en sélectionnant seulement les ressources nécessaires et suffisantes
en lien avec la compétence à développer.

Objectif de la séquence Ressources disciplinaires Ressources transversales

Séquence n° 1 : le début Rédiger et jouer le début …………………….. ………………………


d’un conte d’un conte

Séquence n°2 : Les Décrire les personnages du ………………………….. …………………..


portraits dans un conte conte

Séquence n°3 : le dialogue Rédiger et jouer un passage …………………. ……………………..


dans un conte narratif dialogué

Séquence n°4 : La fin du Rédiger la fin d’un conte et …………………………… …………………………


conte sa morale

Séquence n°5 : la Affinement du conte et ……………………………… ………………………………..


théâtralisation d’un conte représentation théâtrale

1.1.5. Etape de la transposition de ces ressources en activités de classe

Séquences Objectif de la Lecture


Langue/ Oral Ecrit
séquence
Communication

Séquence n° 1 : le début d’un Rédiger et jouer le ……………………. ……………………… ……………… ………………


conte début d’un conte . ……………… ………..

Séquence n°2 : Les portraits Décrire les …………………… ………………….. ……………… ………………
dans un conte personnages du …….. ……………… ………..
conte

Séquence n°3 : le dialogue dans Rédiger et jouer un …………………. …………………….. ……………… ………………
un conte passage narratif …………… ……..
dialogué

Séquence n°4 : La fin du conte Rédiger la fin du …………………… ……………………… ……………… ………………
conte et sa morale ……… … …………… ……

Séquence n°5 : la Affinement du conte ……………………. ……………………. ……………… ………………


théâtralisation d’un conte et représentation . ……. …….
théâtrale

1.1.6. Etape de la distribution des activités en séances décloisonnées


Ces activités sont par la suite distribuées sur les différents domaines d’enseignement -
apprentissage (Lecture/Langue/Oral/Ecrit) compte tenu d’un certain nombre de contraintes
(volume horaire alloué ; besoins réels de l’apprenant(e) ; conditions de réalisation…).

9
Séquence 0 : Evaluation diagnostique/Création de l’atelier "Défi lecture"
Préparatifs
Création de l’atelier "Défi lecture"
Evaluation diagnostique et remédiation
Mise à niveau
Séquence 1 :Rédiger et jouer le début d’un conte
Lecture
Identifier la structure du conte Identifier les caractéristiques d’un début de conte
Langue /Communication
Identifier la formule qui introduit un conte Utiliser un indicateur de temps suivi d’un passé simple
Oral
lire et comparer deux contes (arabe, chinois) Jouer au conteur
Ecrit
Elaborer le canevas d’écriture d’un conte Rédiger le début d’un conte
Séquence 2 : Décrire les personnages du conte
Lecture
Identifier le portrait valorisant d’un personnage Identifier un portrait dévalorisant
Langue /Communication
Employer les verbes "Etre" et "Avoir" à Décrire à l’aide d’adjectifs
l’imparfait
Oral
Faire son autoportrait et le portrait d’une Utiliser le verbal, le para verbal et le non verbal
personne célèbre
Ecrit
Rédiger un portrait valorisant Rédiger un portrait dévalorisant
Séquence 3 : Rédiger et jouer un passage narratif dialogué
Lecture
Identifier des actions successives dans un conte Identifier un dialogue dans un conte

Langue ou communication
Utiliser des verbes de mouvement dans un récit Insérer un dialogue dans un conte

Oral
Jouer des actions imaginées à partir d’une image utiliser le verbal, le paraverbal et le non verbal
Ecrit
Rédiger une suite d’actions Insérer un dialogue dans une suite d’actions
10
Séquence 4 : Rédiger la fin du conte et sa morale
Lecture
Lire la fin d’un conte lire la morale d’un conte
Langue ou communication
Utiliser le lexique fondamental des contes Exprimer une obligation (dans un proverbe)
Oral
Restituer un conte Dire une fable
Ecrit
Rédiger la fin du conte Rédiger une morale pour le conte
Séquence 5 : Affinement du conte et représentation théâtrale
Ecrit
Affiner le conte produit
Langue ou communication
Scénariser le conte produit (décor, habits, etc.)
Oral-1
Faire des répétitions
Oral-2
Jouer le conte produit
Evaluation finale/Soutien

1.1.7. Etape de l’élaboration d’un chronogramme définitif

Séquence Séquence Séquence Evaluation Séquence Séquence Séquence Evaluation


0: 1: 2: / Soutien 3: 4: 5: / Soutien

 Préparatifs Rédiger Décrire les Rédiger et Rédiger Affinement


 Création de et jouer personnages jouer un la fin du du conte et
l’atelier "Défi le début du conte passage conte représentation
lecture" d’un narratif théâtrale
 Evaluation conte dialogué
diagnostique et
remédiation
 Mise à niveau

16h 8h 8h 8h 8h 8h 4h 8h

1.1.8. Etape de la conception des fiches pédagogiques (voir fiches pédagogiques)

1.2. Une démarche -projet

« Agir autrement » stipule, somme toutes, des démarches innovantes qui mettent l’apprenant au
cœur de l’action pédagogique. A ce titre, la PGE doit obéir à une logique constructiviste dont le projet
constitue le cadre opératoire idéal pour développer les compétences escomptées. Les définitions
proposées ci-dessous extraites des OP de 2007 en traduisent à la fois l’esprit et la démarche :

11
a- « Le projet pédagogique est la traduction en actions du projet éducatif. Sa pertinence réside
dans le fait qu’il permet de placer les élèves dans de véritables situations d’apprentissage
et qu’il offre à l’enseignant l’opportunité de s’intéresser au parcours de chacun. Plutôt que
d’intervenir dans des activités répétitives, traditionnelles et décontextualisées, il repose sur
la planification, les techniques d’animation interactives, le réinvestissement des acquis et le
développement de nouvelles compétences.

Par conséquent, la conception d’un projet doit reposer sur :


• Une démarche collective plutôt qu’individuelle ;
• La situation d’apprentissage, la résolution de problème et le vécu des apprenants ;
• La nécessité d’avancer aux rythmes des apprenants pour éviter les situations
d’échec ;
• La complémentarité entre l’apprentissage linguistique et l’apprentissage social (la
langue mise en action dans des situations réelles) ;
• L’évaluation et le suivi des différentes étapes du projet et de sa finalisation.

b-Démarche du projet : Mettre en place un projet pédagogique suppose que l’enseignant3


procède à :
 Une évaluation diagnostique (en début d’année) lui permettant de dégager le
profil de la classe ;
 La négociation et à la formulation en termes contractuels du projet permettant
d’associer les élèves à leur propre production et partant à leur propre formation ;
 La clarification des compétences que les élèves doivent acquérir à l’issue d’un
ensemble d’activités programmées pour une période donnée ;
 L’élaboration et la programmation de tâches et d’activités diverses favorisant la
construction des compétences escomptées ;
 La conception ou la prise en compte de procédures d’évaluation destinées à
apprécier le degré de maîtrise de ces compétences ;
 La tenue d’un carnet de bord lui permettant de consigner au fur et à mesure, les
étapes de réalisation du projet, les points forts et les points d’amélioration du
travail effectué, le degré d’implication des élèves, les imprévus, etc.4 »

1.3. Une logique d’enseignement-apprentissage :

En plus de l’élaboration d’un document d’accompagnement au profit de l’enseignant -contenant les


fiches pédagogiques complètes ; séquences ; séances; supports :écrits ; audio ; vidéo ; les modalités d’animation
et d’évaluation et les annexes- l’apprenant disposera désormais d’un livret qui lui permettra de s’investir
davantage dans son processus d’apprentissage. Il propose notamment des situations d’apprentissage en classe
et/ou en autonomie contenant les supports, les consignes de travail, des exercices d’application et de transfert…

2. Une planification pédagogique cohérente, simplifiée et harmonisée

2.1. Organisation de la compétence en séquences et en séances au lieu de « semaines », et ce, par souci
de décloisonnement.

L’organisation de la progression des séances est proposée à titre indicatif. Une séance peut s’étaler
sur une ou plusieurs heures de cours en respectant les étapes préconisées (Mise en situation
/Découverte- Compréhension/ Conceptualisation/Application-Remédiation -Transfert). En pratique,
l’enseignant n’est pas forcé de travailler toutes ces étapes en une heure, au contraire, il peut les
étaler sur plusieurs heures en fonction de la teneur des consignes prévues pour chaque étape. Cette
conception ouvre à l’enseignant la possibilité d’assouplir l’horaire imparti à ces différentes étapes.

2.2. Harmonisation d’un canevas de fiche pédagogique5:

3
A partir du présent projet qu’il peut adapter en fonction des besoins des apprenants.
4
OP 2007

12
 Mise en cohérence de l’objectif de la séance avec ceux de la séquence, du projet et de la
compétence de la période
 prise en compte des compétences transversales
 unification des appellations relatives aux domaines d’enseignement-apprentissage
(lecture/Langue -Communication/Oral/Ecrit)
 prise en compte des 4 étapes de tout processus d’apprentissage (Mise en situation,
Découverte/Compréhension, Conceptualisation, Application-Remédiation et Transfert)

Etapes du canevas de fiche pédagogique :

Quatre grandes étapes imbriquées les unes aux autres constituant un processus continu d’enseignement-
apprentissage ont été retenues. Cette segmentation est dictée par des raisons purement pédagogiques:
1- Mise en situation :
Accroche : sert à installer une atmosphère de classe propice à l’apprentissage (susciter la
motivation et l’intérêt de l’apprenant)
Tissage :
Rappel des acquis précédents nécessaires à la réalisation de la compétence et de
l’objectif de la séquence ;

Contextualisation : présentation de l’objectif de la séance.

2- Découverte/compréhension : il s’agit de faire observer le support de l’activité pour le faire


appréhender de manière globale en vue d’en faire dégager quelques hypothèses de sens

3- Conceptualisation : il s’agit de faire réfléchir les apprenants et de les faire interagir par
rapport aux hypothèses formulées précédemment en vue de construire le concept ciblé et de le
valider sous forme de synthèse à retenir (tableau ; schéma ; carte mentale …)

4- Application/Remédiation/Transfert : il s’agit de faire appliquer le concept construit et


validé dans des situations « scolaires », puis d’y apporter des remédiations nécessaires, le cas
échéant, avant de les transférer dans de nouvelles situations quasi authentiques relatives au
projet en classe ou en dehors de la classe.

 Diversification des supports d’apprentissage (documents écrit/audio-visuels)


 Simplification du discours pédagogique en se focalisant, non sur les questionnements, mais
sur les actions de l’enseignant, et de l’apprenant(e) (ce que fait l’enseignant/ ce que fait
l’apprenant(e))
 Intégration de la durée, des modalités de groupement de la classe (travail
individuel/collectif…) et des supports

3. Des stratégies d’animation innovantes axées sur le processus et non seulement sur le produit final.

 Pour la lecture, il convient de ne pas la considérer comme une compétence isolée, ou une fin en soi,
mais de mettre en évidence les interactions entre langage oral, lecture, écriture et étude de la langue
en vue de permettre à l'apprenant(e) de construire, dans une logique décloisonnante et convergente,
ses compétences de lecture, sa propre réflexion sur le monde. L’atelier « Défi-Lecture » proposé
dans la période 1 est à ce titre une des stratégies les plus édifiantes.

 Pour la langue et l’oral, outre la nécessité de les intégrer autant que possible dans les autres
activités, en l’occurrence la lecture et l’écrit, il convient, de privilégier la grammaire implicite, en
évitant autant que possible la terminologie grammaticale savante, et d’inscrire la démarche dans
une perspective pragmatique.

5
La fiche pédagogique n’est pas contraignante, elle représente plutôt une simple feuille de route encadrant la gestion didacti que de
l’activité. L’enseignant peut l’adapter selon les données de sa classe et les conditions de mise en œuvre.

13
 Pour l’écrit, il convient de privilégier le processus d'écriture à travers le développement des cinq
capacités d'écriture (Savoir être attentif aux enjeux de la production (But? Destinataire? A quel titre
j’écris?);savoir concevoir des idées (Recherche des idées); savoir organiser ses idées
(planification); Savoir rédiger ses idées (Rédaction); Savoir réviser et réécrire (Affinement).

4. Des modalités d’évaluation formatrices (diagnostique, formatives, sommatives,...) innovantes pour


tenir compte à la fois des profils réels des apprenant(e)s et de l’hétérogénéité de la classe

 Un intérêt et un volume horaire plus conséquent alloué à l’évaluation diagnostique et à la


remédiation
 Des activités de remédiation équitables orientées plutôt vers des groupes de besoins (Mise à
niveau/renforcement/perfectionnement)
 Une répartition équilibrée des moments dédiées à l’évaluation au sein du projet.
 Une évaluation formative qui porte sur le processus d’apprentissage à l’aide de grilles
d’autoévaluation (qui sont, du reste, incorporées dans les fiches pédagogiques)
 Une évaluation sommative qui porte à la fois sur l’acquisition des ressources, leur application
et leur transfert en termes de produit ou de livrable (ex. production d’un conte, correspondance
scolaire, journal de classe, cyber journal).
 Des activités « extra scolaires» se focalisant sur l’auto et la co-évaluation.

II- Progression de la période 1 :

14
ENSEIGNEMENT-APPRENTISSAGE
DU FRANÇAIS AU SECONDAIRE COLLEGIAL

Guide Pédagogique

PÉRIODE I
COMPÉTENCE: comprendre et produire un conte
PROJET : produire et jouer un conte

Le conte

15
Schéma synoptique de la période 1

Séquence 5 : Séquence 2 :

Affinement Décrire les


du conte et personnages
représentation du conte
théâtrale

16
Sommaire
Séquence 0 : Evaluation diagnostique/Création de l’atelier "Défi lecture"
Préparatifs
Création de l’atelier "Défi lecture"
Evaluation diagnostique et remédiation
Mise à niveau
Séquence 1 : Rédiger et jouer le début d’un conte
Lecture
Identifier la structure du conte Identifier les caractéristiques d’un début de conte
Langue /Communication
Identifier la formule qui introduit un conte Utiliser un indicateur de temps suivi d’un passé simple
Oral
lire et comparer deux contes (arabe, chinois) Jouer au conteur
Ecrit
Elaborer le canevas d’écriture d’un conte Rédiger le début d’un conte
Séquence 2 : Décrire les personnages du conte
Lecture
Identifier le portrait valorisant d’un personnage Identifier un portrait dévalorisant
Langue /Communication
Employer les verbes "Etre" et "Avoir" à Décrire à l’aide d’adjectifs
l’imparfait
Oral
Faire son autoportrait et le portrait d’une Utiliser le verbal, le para verbal et le non verbal
personne célèbre
Ecrit
Rédiger un portrait valorisant Rédiger un portrait dévalorisant
Séquence 3 : Rédiger et jouer un passage narratif dialogué
Lecture
Identifier des actions successives dans un conte Identifier un dialogue dans un conte

Langue ou communication
Utiliser des verbes de mouvement dans un récit Insérer un dialogue dans un conte

Oral
Jouer des actions imaginées à partir d’une image utiliser le verbal, le paraverbal et le non verbal

17
Ecrit
Rédiger une suite d’actions Insérer un dialogue dans une suite d’actions
Séquence 4 : Rédiger la fin du conte et sa morale
Lecture
Lire la fin d’un conte lire la morale d’un conte
Langue ou communication
Utiliser le lexique fondamental des contes Exprimer une obligation (dans un proverbe)
Oral
Restituer un conte Dire une fable
Ecrit
Rédiger la fin du conte Rédiger une morale pour le conte
Séquence 5 : Affinement du conte et représentation théâtrale
Ecrit
Affiner le conte produit
Langue ou communication
Scénariser le conte produit (décor, habits, etc.)
Oral-1
Faire des répétitions
Oral-2
Jouer le conte produit
Evaluation finale/Soutien

18
Séquence 0 : Evaluation diagnostique/Création de l’atelier "Défi lecture"
Préparatifs
Création de l’atelier : Défi lecture
Evaluation diagnostique et remédiation
Mise à niveau

19
Activité 1 :

Cycle secondaire collégial


Compétence de la période 1 : Séquence 0: Activité 1: préparatifs Compétences
comprendre et produire un  Préparatifs transversales :
conte  création de l’atelier : Objectifs : installer une
défi lecture ambiance favorable au - développer l'estime
 évaluation diagnostique travail de soi, le relationnel
et remédiation - prendre confiance en
 mise à niveau Durée: 2h soi

Projet : Supports :
produire et jouer un conte Canevas d’une charte

Actions Objectifs Autres intervenants possibles


Accueil des élèves - Rassurer les enfants qui accèdent au collège - Collègues
- Repérer les élèves qui manifestent des difficultés - Membres de
d’intégration l’association des
parents des élèves
- Parents
Vérification des - Aider les élèves à mieux s’organiser - pairs
fournitures scolaire
Rédaction d’une charte de - Fixer les règles de fonctionnement du groupe- - Un cadre administratif
classe classe, selon le canevas suivant : - Collègues

Droits devoirs
Le  …  …
professeur  ….  ….
 …  …
Les  …  …
apprenants  ….  ….
 …  …
Les visiteurs  …  …
 ….  ….
 …  …

20
Activité 2 :

Cycle secondaire collégial


Compétence de la Séquence 0: Activité 2: création de l’atelier Compétences
période 1 :  Préparatifs transversales :
comprendre et  création de « défi lecture »
produire un conte l’atelier "Défi lecture" - participer à une
 Evaluation Objectifs : activité culturelle
diagnostique et - appuyer les apprentissages sur parallèle
remédiation le conte
 Mise à niveau - développer les stratégies de
lecture-plaisir

Durée: (2h)

Projet : Supports :
produire et jouer un Un corpus de contes
conte

Quoi ? Pour quoi ? Qui ? Où ? Quand ?


Phase de Présentation des - Créer des - Le groupe classe - En classe ou, - Première
préparation contes horizons - Un collègue symboliquement, semaine de la
d’attente - Le dans la séquence 0
favorables à la documentaliste bibliothèque de
lecture l’établissement.
Choix de - Adhérer à - Elèves
contes (de 5 à 10 l’atelier
contes/élève)
Phase de Lecture des - Installer des - Elèves - En situation - Pendant
réalisation contes reflexes de d’autonomie, en l’activité « mise
lecture-plaisir dehors de la à niveau »
classe - Durant la
- Une partie en période
classe pendant
l’activité « mise à
niveau »
Phase de Comptes rendus - Partager ses - Elèves - En classe, dans la - Dernière
compétition sous forme de lectures - Collègues bibliothèque… semaine
compétition d’évaluation et
- Parents
de soutien
- ...

21
Atelier "Défi lecture"
(mode d’emploi)

1- généralités :
Le défi lecture est une incitation à la lecture personnelle. C’est un ensemble d’actions « pédagogiques » qui sont
menées à l’école ou hors de l’école, parallèlement à la gestion des activités de classe de français. Il s’agit pour les
élèves de lire, en situation d’autonomie et selon la prédisposition de chacun, un ensemble de textes (des contes
courts dans le cas de la première période) qui feront l’objet d’une compétition à caractère ludique, affranchie de
toute contrainte scolaire (évaluation, notation, etc.). Les défis psycho-cognitif et psycho-culturel constituent, dans
cette optique à visée initiatique, le vecteur psychologique qui permet aux élèves de s’épanouir, de prendre confiance
en eux, de s’auto-confirmer, etc. Le défi lecture gagnera en efficience s’il est intégré au projet personnel de l’élève,
principalement encadré par l’enseignant de français, mais qui pourrait s’inscrire, dans le cadre de l’interdisciplinarité,
dans le projet d’établissement.

2- objectifs :
Le défi lecture tend à réaliser deux types d’objectifs :
- un objectif immédiat qui consiste à habituer les élèves, à travers des actions pédagogiques, des techniques
lectorales et des instruments méthodologiques, à la lecture plaisir en situation d’autonomie ; ce qui
permettrait d’appuyer l’apprentissage de la lecture en classe..
- Un objectif stratégique qui est appelé à installer à long terme, chez la population des collégiens, une culture
de la lecture, un amour pour le livre, des reflexes de lecteurs réels, etc.

3- démarche :
La mise en œuvre du défi lecture pourrait s’accomplir en trois phases :
a- phase de préparation : (Première semaine de la séquence 0)
- Présenter aux élèves les contes à lire
- Créer chez eux le besoin de lire les textes proposés, selon leurs rythmes, leur disponibilité, etc. sans aucune
forme d’obligation ou d’intimidation.
- Les motiver en les mettant dans l’ambiance du défi et de la compétition (lecture libre, aspect ludique, etc.)
- Leur rappeler que le défi lecture n’est pas soumis à une évaluation.
- Valoriser l’acte de lire et mettre l’accent sur le rôle de la lecture dans la compréhension du monde, la
(re)connaissance de l’autre, la découverte des expériences humaines etc.

Cette phase s’effectuera en classe ou, symboliquement, dans la bibliothèque de l’établissement.

b- phase de la réalisation : (Pendant l’activité « mise à niveau + durant la période)


- Lire les contes choisis
6
- Organiser des ateliers de confection de questions qui sont censées préparer la compétition (voir exemples
supra)
- Constituer des groupes/des équipes qui vont participer à la compétition
- Prévoir des moments pour le suivi, pour l’orientation, pour la mobilisation, etc.
- Organiser des moments de partage libre et détendu (lecture vocale de passages appréciés, parler du plaisir
de lire, etc.).
-
Cette phase sera menée principalement en dehors de la classe, en situation d’autonomie (chez lui, dans la
bibliothèque pendant des activités parallèles, etc.). Une partie cependant sera gérée en classe pendant l’activité
« mise à niveau » (mise à niveau lecture-déchiffrement)

c- phase de la compétition : Dernière semaine d’évaluation et de soutien


- Organiser des compétitions au sein de la même classe, entre les classes de l’établissement ou entre les
classes de deux ou plusieurs établissements.
- La compétition pourrait se faire en présentiel ou indirectement par voie numérique (page face book, e-mail,
etc.)

6
Dans le cas où les élèves seraient incapables de confectionner des questions, il revient à l’équipe pédagogique
du collège (l’ensemble des enseignants de français) de le faire. Des modèles de questions-réponses adaptées
sont donc à présenter aux élèves impliqués dans le défi lecture. (voir supra)

22
- Des éliminatoires peuvent, selon les potentialités locales, précéder la compétition finale
- Des prix « bibliophiles », des certificats de participation, etc. pourront être décernés.
Cette phase peut se concrétiser dans le cadre de la fête de fin de semestre, des semaines culturelles de
l’établissement, d’activités de partenariat, etc.

4- questionnaires :
a- contenus des questions :
- Le contenu de l’histoire (événements, personnage, etc.)
- Le paratexte (auteur, titre, etc.)
- Savoirs encyclopédiques (histoire, géographie, culture, économie, traditions, etc.)
b- types de questions (les contenus doivent appartenir aux textes lus)
- Compléter une fiche signalétique d’une œuvre
- Lecture au kilomètre (exemple : lepetitpoucetrevientalamaison.)
- Chasse à l’intrus (exemple : fée, sorcière, stylo, balai.)
- fréquence d’un mot, le nom d’un personnage, etc. dans une page donnée
- élaboration d’items vrai/faux
- mots mêlés (exemple : relevez deux mots contenus dans le titre du conte « le petit chaperon rouge »

m R a g o
m O s m k
z U h s q
i G v c x
p E t i t

- des QCM
- appariements (exemple : relier pour obtenir les titres de contes
Le petit . .bleue
Hansel . . poucet
Barbe . . Gretel
- questions ouvertes
- message codé (exemple :
- remise en ordre
- etc.

5- objet de la compétition pour les élèves de la 1ére année collégiale :


La fidélité aux choix didactiques (et curriculaires) relatifs à la 1ére année collégiale permet d’adopter le type de
compétition adéquat qui sera selon le cas :
- des lectures vocales et expressives des textes lus (ou d’autres textes à propriétés textuelles similaires)
- des questionnaires sur les contenus, le paratexte, les savoirs encyclopédiques
- un mélange équilibré et significatif des deux.

23
Activité 3 :

Cycle secondaire collégial


Compétence de la période Séquence 0: Activité 3: évaluation Compétences
1:  Préparatifs diagnostique et transversales :
comprendre et produire un  création de l’atelier :
conte défi lecture remédiation
- Savoir se
 évaluation diagnostique situer en
et remédiation Objectifs :
fonction de
 mise à niveau - Vérifier les pré-requis
ses points
- Etablir les acquis réels
forts et points
- Catégoriser les élèves
faibles
selon les besoins
- Remédier à des lacunes
ciblées

Durée : (4h)
Projet : Supports :
produire et jouer un conte D’après Marcel Pagnol, Le
temps des secrets

Texte :
Ma mère et mon frère Paul sont venus m’attendre sur la petite place du Lycée. Ils
s’élancent vers moi, et m’embrassent avec autant d’émotion que si je reviens d’Amérique. Puis,
tout en marchant, je mets au point le récit de ma journée, à l’intention de mon père Joseph.
Comme nous mettons le couvert, Paul s’immobilise et s’écrie : « il a oublié son cartable ! »
Je hausse les épaules, et je dis : « Au lycée, nous avons des casiers et nous y mettons toutes
nos affaires ! »
Pendant le diner, je raconte ma journée, et ma famille écoute mon récit avec le plus vif
intérêt.
Lorsque je révèle que nos professeurs m’ont dit « vous » et qu’ils m’ont appelé
« Monsieur », Paul me regarde avec une grande admiration.

D’après Marcel Pagnol, Le temps des secrets

A- Lecture-déchiffrement :

1- Lis :
- émotion - intention - admiration

- couvert - récit - intérêt - point

- Ils s'élancent - ils m'embrassent

- Je mets au point le récit de ma journée - Je hausse les épaules


- je raconte ma journée

2- Relève dans la phrase suivante trois mots qui commencent par une majuscule.

Ma mère et mon frère Paul sont venus


24 m'attendre sur la petite place du Lycée.
3- Relève tous les mots qui contiennent la lettre « c » dans le paragraphe suivant:

Comme nous mettons le couvert, Paul s’immobilise et s'écrie : « Il a oublié


son cartable ! »

4- Découpe ce qui suit en 7 éléments pour constituer une phrase ; puis lis-la :

LepetitPaulveutavoiruncartable.

5- Lis en faisant les liaisons :

- tout_en marchant - nous_avons des casiers - nos_affaires

6- lis en respectant les pauses :

Puis, tout en marchant, je mets au point le récit de ma journée, à l'intention de


mon père Joseph.

7- Choisis un paragraphe dans le texte et lis-le.

B- Lecture compréhension :

1- entoure la bonne réponse. Ce texte se compose de :

- 1 paragraphe - 3 paragraphes - 5 paragraphes - 7 paragraphes


2- Lis le texte et réponds par vrai ou faux :

- le narrateur est revenu d’Amérique


- Il a perdu son cartable
- il est fier de sa journée au lycée
- le récit du narrateur n’est pas intéressant pour la famille

3- Relève deux prénoms cités dans le texte.

4- De qui se compose la famille du narrateur ?

5- Dans le texte :

- Ils s’élancent : « ils » remplace ……………………


- Au lycée, nous avons des casiers : « nous » remplace …………………

25
C- Lexique :

1- classe les mots suivants par ordre alphabétique :

- frère récit journée vif lycée


- mère madame moteur mur miel

2- remplace les mots soulignés par leur contraire :

- Ce travail est difficile. Ce travail est …………….


- Cette maison est petite. Cette maison est ………………
- Il est méchant. Il est ………………….

3- complète le tableau suivant selon l’exemple:

Ecole …………….. Jeu et jouets


Le cartable Une pomme …………………
Les livres Une fraise ……………….
Le professeur Une banane ………………….

D- Conjugaison :

1- Complète le tableau suivant à partir de la liste des verbes:

verbes du 1èr groupe verbes du 2ème groupe verbes du 3ème groupe

Hausser, écrire, voir, raconter, mettre, écouter, choisir, applaudir, descendre, nager, venir, vivre, finir,
marcher, partir.

2- conjugue les verbes (…) au passé simple en t’aidant du tableau suivant :

Etre au présent de Marcher au passé Venir au passé Etre à l’imparfait marcher au passé
l’indicatif composé simple simple
Je suis J’ai marché Je vins J’étais Je marchai
Tu es Tu as marché Tu vins Tu étais Tu marchas
Il/elle est Il a marché Il vint Il/elle était Il/elle marcha
Nous sommes Nous avons marché Nous vînmes Nous étions Nous marchâmes
Vous êtes Vous avez marché Vous vîntes Vous étiez Vous marchâtes
Ils/elles sont Ils/elles ont marché Ils vinrent Ils/elles étaient Ils/elles
marchèrent

- Après quelques années, il (revenir) chez lui..


- Elles (marcher) rapidement pour arriver à la forêt.
- La fillette (venir) voir sa tante.
- Je (marcher) à petits pas.
- Ils (marcher) à pas lents.

E- Ecoute : (proposer une liste de dix mots du même thème ou de thèmes différents)

26
1- Cite trois mots de la liste que tu viens d’entendre.

- ……….…….. - ………….……. - ……….…………

F- Orthographe :

1- dictée : (proposer un paragraphe de 2 à 3 lignes)

2- entoure la bonne réponse :

- La fille est : - petit - petite - petites


- Le cartable est : - gris - grise - grises
- Les enfants sont : - fort - forte - forts - fortes

G- Situations :

1- Ton camarade a jeté un papier par terre ; que fais-tu ?

- Tu prends le papier et tu le mets à la poubelle.


- Tu te disputes avec le camarade et tu ne lui parles plus.
- Tu lui donnes des conseils pour garder la classe propre.
- Tu laisses le papier par terre car ce n’est pas toi qui l’as jeté.
- Tu demandes au professeur de punir ton camarade.

2- L’un de tes amis ne veut pas partager avec toi des bonbons. Après quelques jours,
il vient te demander de lui prêter ton stylo rouge, que lui diras-tu ? :

- « non, je ne veux pas car l’autre jour tu n’as pas voulu me donner des bonbons »
- « prends-le car tu es mon ami »
- « je te le donne, mais la prochaine fois, il faut me donner des bonbons »

3- Parmi la liste suivante, recopie deux phrases pour parler de ton école :

- Je ne l’aime pas
- J’aime aller au stade au lieu d’aller à mon école
- Je veux planter un arbre dans le jardin de mon école
- Mon école est triste
- Je suis content quand je suis en classe

H- Graphie :

27
Recopie le passage suivant :

Comme nous mettons le couvert, Paul s’immobilise et s'écrie : « Il a oublié son cartable ! »
Je hausse les épaules, et je dis : « Au lycée, nous avons des casiers et nous y mettons toutes nos
affaires ! »

28
Activité 4 :

Cycle secondaire collégial


Compétence de la Séquence 0: Activité 4: mise à niveau Compétences
période 1 :  Préparatifs transversales :
comprendre et produire  création de l’atelier : Objectifs :
un conte défi lecture - Remédier aux difficultés de - Se dépasser
 évaluation lecture- déchiffrement
diagnostique et - Remédier aux difficultés - Prendre confiance
remédiation d’écriture-graphie en soi
 mise à niveau - Remédier aux lacunes
linguistiques - ...

Durée: 8h

Projet : Supports :
produire et jouer un - Corpus de contes
conte - Supports proposés par
l’enseignant(e)

Activités de classe - Lecture - déchiffrement


- Ecriture- graphie
- Conjugaison des verbes usuels aux temps fréquemment utilisés
- Types des phrases
- Conjugaison des verbes usuels à l’imparfait et au passé simple
Objectifs - Doter les élèves de fondamentaux textuels et linguistiques
- Faciliter la gestion des compétences prévues
- Permettre aux élèves d’avoir confiance en eux-mêmes
- Harmoniser les profils
Contenus - Reconnaissance et lecture des lettres de l’alphabet
- Lecture de syllabes
- Lectures vocales intensives
- Lecture intensive de contes
- Verbes « avoir » et « être » au présent
- Verbes usuels (4 /5) au présent de l’indicatif, au passé composé, au futur simple
- Verbes usuels (4/5) au passé simple et à l’imparfait
- Ecriture graphie de lettres, de mots, de textes
- Dictées, autodictées
- Types et formes des phrases
Supports - Contes proposés
- Supports proposés par l’enseignant
Modalités de - Apprentissage par les pairs
travail - tutorat
- Travail en binômes

Cadre de travail - Séquence 0 (mise à niveau)


- Atelier « défi lecture »
- Travaux personnels

29
Séquence 1 : Rédiger et jouer le début d’un conte

Séquence 1 : Rédiger et jouer le début d’un conte


Lecture
Identifier la structure du conte Identifier les caractéristiques d’un début de conte
Langue /Communication
Identifier la formule qui introduit un conte Utiliser un indicateur de temps suivi d’un passé
simple
Oral
lire et comparer deux contes (arabe, chinois) Jouer au conteur

Ecrit
Elaborer le canevas d’écriture d’un conte Rédiger le début d’un conte

30
Fiche pédagogique 1
Cycle secondaire collégial
 Compétence de Séquence 1:  Activité : lecture - Compétences
la période 1 : écrire et jouer le transversales :
comprendre et début d’un
produire un conte conte  Objectif :
- S’intégrer à un imaginaire
universel commun
- identifier la structure du conte
 Projet : - S’identifier à des
produire et jouer  Pré-requis : épreuves
un conte - la narration
- Apprendre à faire une
 Outils de travail : synthèse
- un dictionnaire
- Un manuel de conjugaison - ...

 Supports:
D’après un conte de Charles Perrault et d’un
conte marocain

Le petit Poucet Mqaidech

Il était une fois un homme qui avait Il était une fois (kan y a ma kan) un
sept enfants. Le dernier n’était guère plus homme qui avait sept enfants. Le plus
gros que le pouce, c’est pourquoi, on petit s’appelait Mqaidech. Il était
l’appelait le petit Poucet. Il était fin et avisé. minuscule et chétif, mais intelligent et
La famille était misérable et on ne pourrait rusé. Après la mort du père, les sept
nourrir tout le monde. enfants étaient obligés de chercher de
quoi manger.
Un jour, les parents décidèrent
d'abandonner leurs sept enfants au plus Un jour, ils partirent à la chasse. Le
profond de la forêt. Ces derniers trouvèrent soir, ils perdirent le chemin du retour. A la
alors refuge chez un ogre qui avait sept filles. nuit tombant, une ogresse, qui avait sept
Il leur donna des bonnets pour dormir alors enfants, les accueillit chez elle. Elle leur
qu’il donna des couronnes d’or à ses filles. Il donna à manger et les couvrit d’une gtaïfa
avait décidé de les manger au petit matin. Le rouge. Ses enfants dormaient sous une
moment venu, Poucet remplaça les bonnets gtaïfa verte. Pendant la nuit, Mqiadech
des sept garçons par les couronnes des sept comprit que l’ogresse allait les manger. Il
filles. L'ogre égorgea ses propres filles. En prit la gtaïfa rouge et la mit sur les petits
quittant la maison, le petit Poucet vola des ogres. Il réveilla ses frères et mit à leur
bottes magiques à l’ogre et s’enfuit avec ses place des oreillers. Il sortit sur les pointes
frères. des pieds et guida ses frères en dehors de
la maison.
Plus tard, le petit poucet, qui était
devenu riche, revint chez ses parents. Il n’est Quelques heures plus tard, Mqaidech
pas possible d’imaginer la joie qu’on eut de le et ses six frères arrivèrent chez eux. Tout
revoir. le monde était content de les accueillir.

D’après un conte de Charles Perrault D’après un conte marocain

31
Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant
1. Mise en situation - ... - Mobilise ses pré connaissances sur les
- Crée un échange sur les contes, fait rappeler des contes
connaissances antérieures - Parle des contes qu'il a lus
- Communique l'objectif de l'activité (identifier la - Exprime ses désirs et préférences
structure canonique d'un conte) - ...
- Propose des titres de contes marocains et étrangers :
Le petit chaperon rouge, hayna et lghoul, les fées, le
chat botté, la petite poucette, lounja, hamou ounamir,
cendrillon
2. Découverte/ - Présente deux contes (versions simplifiées) :
compréhension o Le petit Poucet (Charles Perrault) - Prend visuellement connaissance des
o Mqaidech (conte marocain) deux contes

- Fait lire silencieusement la classe avec une - Lit le texte silencieusement


consigne: "Relève la formule qui introduit un conte - Relève la formule qui introduit un
+ les indicateurs du temps (début des paragraphes)" conte + les indicateurs du temps

- Faire dégager une première hypothèse sur la - Dégage une première hypothèse sur
structure du conte la structure du conte

- Fait une lecture linéaire de chaque conte pour faire: - identifie le nom des personnages +
o expliquer des mots nouveaux (ogre, gtaïfa, informations (portrait, situation
bonnet, couronne d’or, etc.) familiale, ..) + relations avec le héros;
o identifier le nom des personnages + informations  dégage l’événement qui va déclencher
(portrait, situation familiale, ..) + relations avec le le départ du héros;
héros;  relève l’indicateur qui annonce
o dégager l’événement qui va déclencher le départ l’événement inattendu et les temps
du héros; utilisés;
o relever l’indicateur qui annonce l’événement  délimite les actions du héros;
inattendu et les temps utilisés;  relève l’indicateur de temps qui
o délimiter les actions du héros; annonce la fin du conte;
o relever l’indicateur de temps qui annonce la fin du  compare le début et la fin du conte et
conte; dégage les transformations
o comparer le début et la fin du conte et dégager les
transformations.
3. Conceptualisation - Fait remplir un tableau synoptique de la structure - s'approprie les éléments principaux de
d'un conte: la structure des deux contes ainsi que
certains indicateurs temporels (Il était
Structure du conte Conte 1 Conte 2 une fois; Un jour; quelques jours plus
tard...)
Début du conte Il était une fois

Personnage principal

Evénement inattendu Un jour

Deux actions

Fin du conte Quelques


heures
plus tard,

32
- fait dégager et valider les éléments principaux de la
structure des deux contes ainsi que certains
indicateurs temporels:

Début / Personnage principal / Evénement


inattendu /Actions / Fin)

4. Application/ - Exercice 1: fait remettre en ordre le conte suivant: - Remet en ordre un conte
Remédiation/  Un soir de tempête, une jeune fille demanda - Justifie l’ordre retenu
transfert l’hospitalité auprès du château. - S’exprime éventuellement sur ses
 Alors, on put voir que c’était une vraie princesse. difficultés
Donc, le prince l’épousa Il y avait une fois, un prince qui
recherchait, sans succès, une vraie
 Afin de vérifier qu’elle était une vraie princesse, la
princesse.
reine cacha dans son lit, un petit pois, recouvert de
Un soir de tempête, une jeune fille
nombreux matelas et couettes. La princesse dormit
demanda l’hospitalité auprès du
très mal.
château.
 Il y avait une fois, un prince qui recherchait, sans Afin de vérifier qu’elle était une vraie
succès, une vraie princesse. princesse, la reine cacha dans son lit,
un petit pois, recouvert de nombreux
matelas et couettes. La princesse
dormit très mal.
Alors, on put voir que c’était une vraie
princesse. Donc, le prince l’épousa.
 Exercice 2: Propose la grille d'application de la - Fait, en binômes, une synthèse qu’il
structure du conte sur les autres contes à lire soit: note sur une grille
o en classe lors des prochaines séances - Réagit oralement ou par écrit à un
o en dehors de la classe aspect du conte (personnage, thème,
action, etc.)

33
Fiche pédagogique 2
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 1: Activité : langue Compétences
période 1 : écrire et jouer transversales :
comprendre et produire le début d’un
Objectif :
un conte conte - Se situer par
- identifier la formule qui introduit
un conte rapport à deux
cultures :
Pré-requis : marocaine,
francophone
- La structure du conte
- ...
Outils de travail :
- Un manuel de conjugaison

Projet : Support :
produire et jouer un Corpus de débuts de contes
conte

1. Il était une fois une reine qui avait une fillette encore toute petite, qu'elle devait porter dans ses bras.
2. Il y avait autrefois deux sœurs qui vivaient ensemble
3. Il était une fois une veuve qui avait deux filles.
4. Kan ya ma kan, dans un village du Maroc, tout près d'une grande et profonde forêt de chênes lièges, vivait
Hayna avec sa famille

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


5. Mise en situation - Rappelle la formule canonique « kan - Fait un parallèle entre la formule des
ya makan » contes arabes et français
- Fait rappeler la structure du conte déjà - Consulte son livret pour rappeler la
étudiée structure du conte
- Délimite l’objet de l’objectif - Demande des explications sur
l’objectif...
6. Découverte/ - Présente le corpus de débuts des - Observe et lit le corpus
compréhension contes - Relève et compare les régularités de
la première phrase du conte
- Fait lire silencieusement le corpus
avec une consigne: "Relève la formule
qui introduit un conte dans les énoncés
du corpus"

- Faire dégager une première hypothèse - Emet des hypothèses sur la formule qui
sur la formule qui introduit le conte introduit le conte

- Fait une analyse du corpus pour faire: - Relève la formule qui introduit les contes +
- Relever la formule qui introduit les qui
contes + qui - Relève le temps verbal utilisé
- Relever le temps verbal utilisé - Conjugue le verbe être et avoir à l’imparfait
- Conjuguer le verbe être et avoir à à toutes les personnes
l’imparfait à toutes les personnes - Rattache l’emploi de l’imparfait à
- Rattacher l’emploi de l’imparfait à l’utilisation de la formule et à un état (pas
l’utilisation de la formule et à un état d’actions)
(pas d’actions) - Remplace « il était une fois » par d’autres

34
- Remplacer « il était une fois » par expressions (il y avait autrefois, il y avait
d’autres expressions (il y avait dans des temps anciens, autrefois, on
longtemps, etc.) raconte, etc.)

7. Conceptualisation - s'approprie le fonctionnement de la


- fait dégager et valider le fonctionnement formule qui introduit le conte
de la formule qui introduit le conte :

Il était une fois un/une/ des


(personnage) qui …………..
Il y avait autrefois un/une/des +
(personnage) + qui + ………..

8. Application/ - Exercice 1: fait produire oralement ou - Produit oralement ou par écrit la formule qui
Remédiation par écrit des formules qui introduisent introduit les contes en employant les
transfert un conte expressions suivantes « Il était une fois
un/une/ des (personnage) qui …..»

35
Fiche pédagogique 3
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 1: Activité : oral Compétences
période 1 : écrire et jouer le transversales :
comprendre et produire début d’un conte Objectif :
un conte - lire et comparer - acquérir des
deux contes (arabe, méthodes de
chinois) travail
(comparer,
Pré-requis : synthétiser)
- La structure du conte - découvrir un
- La formule qui univers
introduit le conte imaginaire
commun
Modalités de travail:
- Remue-méninges
Projet : produire et jouer Support :
un conte Deux contes (arabe et
chinois)

L'homme et l'ours dans l'arbre

On raconte qu’un homme qui était parti pour la chasse, se trouva face à un lion. Pour fuir, il se dirigea vers un
arbre, il y grimpa et fut surpris, là-haut, de voir un ours cueillir des fruits.

Le lion se coucha au pied de l’arbre, attendant que l’homme descende.

Quand l’ours vit l’homme, il lui fit des signes avec sa patte sur le museau, comme pour lui signifier :
-« Ne dis rien afin que le lion ne s’aperçoive pas de ma présence.»

Perplexe, l’homme ne savait que faire...Ayant sur lui un petit couteau, il se mit à tailler la branche sur laquelle était
l’ours. Une fois la branche rognée, l’ours tomba ; le lion se précipita sur lui et ils se mirent à se battre...

Un peu plus tard, le lion eut le dessus, et dévora l’ours.

Rassasié, il quitta les lieux, et l’homme put ainsi repartir sain et sauf, avec la permission de Dieu
Conte arabe

Le chasseur

Au sud de la Chine, vivait, autrefois, un chasseur qui, sur sa flûte, arrivait à imiter toutes sortes de cris d'animaux.
Il était grand et il se croyait malin. Muni d'un arc et d'un petit pot de grès au fond duquel se trouvaient quelques
braises, il se rendait dans la montagne et imitait l'appel du cerf. Croyant retrouver un de leurs frères, des cerfs
arrivaient et le chasseur les tuait avec des flèches enflammées.

Un jour, en l'entendant imiter le cri du cerf, un loup accourut. Le chasseur pris de frayeur lança un rugissement de
tigre. Le loup s'enfuit, mais un tigre parut. Terrifié, l'homme imita le grognement du grand ours. Le tigre se sauva,
mais croyant rencontrer un de ses semblables, un ours énorme se présenta. Ne trouvant qu'un homme, il se jeta sur
lui…. S’il n’ y avait pas d’autres chasseurs, qui passaient par là, il serait déjà mort. .

Aujourd'hui encore, ceux qui se servent d'artifices au lieu de compter sur leurs propres forces finissent toujours par
s'attirer un destin semblable à celui du chasseur.
Conte chinois

36
Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant
1. Mise en situation - Raconte ou fait raconter un conte - Ecoute ou raconte un conte
marocain marocain (y compris en langue
- Fait rappeler la structure du conte de l’élève)
- Explique les éléments à comparer - Rappelle la structure du conte
- S’approprie les éléments à
comparer
2. Découverte/ - Présente les deux contes - Prend visuellement connaissance
Compréhension des deux contes

- Présente et explicite la consigne de - Lit et reformule la consigne (ou


travail : « lisez, puis comparez les deux demande des explications
contes » supplémentaires)
- Fait lire les deux contes - Lit silencieusement les deux
- Fait commenter les lieux, les actions et les contes
personnages représentés - Commente les lieux, les actions
- Fait rappeler quelques ressources utiles et les personnages représentés
(la structure du conte) - Rappelle des ressources utiles :
- Encourage le tutorat personnages, formules, etc.
- Consulte son livret
pour y puiser des ressources
nécessaires

3. Conceptualisation - - propose une grille pour la comparaison: - S’approprie le contenu de la


grille
Conte 1 Conte 2
Formule
introduisant le
conte
Le personnage
Eléments du
portrait
Evénement qui
pousse le
personnage à
partir
L’ami
L’ennemi
La solution
- Fait remplir la grille - Remplit, en binômes, la grille en
- Fait justifier les relevés procédant à des repérages dans
- Fait synthétiser les données comparées les deux contes
4. Production/ - Justifie les relevés
Remédiation/
Transfert
- Synthétise oralement les données
comparées
- Fait lire les deux contes - Fait une lecture vocale
- Apporte les corrections phonétiques expressive
nécessaires - Régule sa façon de lire

37
Fiche pédagogique 4
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 1: Activité : ECRIT Compétences transversales :
période 1 : écrire et jouer le
comprendre et début d’un Objectif : - Acquérir des méthodes
produire un conte conte - élaborer le canevas d’écriture d’un d’organisation d’un
conte projet (conception d’un canevas,
Projet : d’un plan, etc.)
produire et jouer un Pré-requis :
conte - La structure du conte - Savoir négocier la conception
d’un projet : modalités de travail,
- Les personnages outils de travail, etc.
Technique d’animation : - Développer l'esprit d'équipe
- Remue-méninge
- développer les capacités
- Travail collectif interactives
Support:
Un jeu de cartes

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - ... - ...
- Fait rappeler les contes lus notamment dans le - Rappelle les contes lus
cadre du projet défi lecture : personnages, lieux, - Participe à la discussion sur le projet
amis, etc. - dégage les ressources à mobiliser (la
- Fait rappeler les ressources à mobiliser structure du conte; les éléments du
- présente l’objectif et le rattache au projet (élaborer conte; les indicateurs temporels...
le canevas d’écriture d’un conte)
2. Découverte/ - Présente et explicite la consigne de production (après - lit la consigne
Compréhension lecture de quelques contes, et en vous appuyant sur - Demande des explications sur les
les informations fournies, élaborez un canevas qui va modalités de travail ( individuel,
servir, lors des séances de l’écrit, à rédiger un conte) collectif, délais, etc.)
- Présente le jeu de carte de 7 couleurs différentes:
chaque carte/ couleur désigne un aspect du conte
- Observe les cartes et prend
connaissance des informations
avec des données sous forme de boite à outils
- Exemple : une carte (de couleur ...?) représente les
personnages; une carte (de couleur.. ?) représente
l’événement inattendu, etc.)
- Explique le rôle des cartes, le sens de la couleur, les
données, etc.
3. Conceptualisation - Propose et explicite un tableau-canevas: - s'approprie la consigne et le tableau-
Eléments du texte Propositions canevas
Choisir un héros
Choisir un lieu,
Un événement inattendu
Un ennemi
Des épreuves
Un ami
Une solution
- Définit:
o les modalités de travail (travail et rédaction
individuels + production collective du conte)
o les outils de travail (dictionnaires, contes lus dans
le cadre du défi lecture)

38
4. Production/ - Phase de la conception collective du canevas du conte Remplit le tableau- canevas, et pour
Remédiation/ o fait remplir le tableau-canevas cela, il:
Transfert o aide à sélectionner les informations utiles, en  Choisit son héros
s’inspirant de la boite à outils ci-dessous  Donne un nom au héros
o aide à faire des choix  Lui choisit un lieu de résidence
(village, …)
 Imagine un événement inattendu
qui le pousse à partir (retrouver un
proche, chercher un trésor, etc.)
 Lui crée un ami (cheval, oiseau,
fée, …)
 Lui crée un ennemi (ogre, sorcière,
serpent, etc.)
 Imagine des événements
malheureux que le héros va vivre
(combat, fuite, embuscade, etc.)
 Imagine une fin heureuse

Questions de canevas possibles Propositions de réponses possibles


1.Qui est le héros du conte ? Comment Un prince, une princesse, un voyageur, un pauvre paysan, une jeune fille,
s’appelle-t-il ? un jeune soldat, un marin, un marchand, un petit garçon, une petite fille…

2. Que désire-t-il, que lui manque-t-il pour Le mariage, l’amour, un talisman, un objet précieux, un animal magique, la
être heureux ? sagesse, un trésor, un remède, quelque chose qu’on lui a pris, quelqu’un
qu’on a enlevé, un secret……

3. De qui le héros reçoit-il des conseils ou D’une fée, d’un magicien, d’un vieux sage, d’un animal, par un message
des renseignements ? mystérieux, en rêve, grâce à un vieux document, d’un parent, d’un
voyageur, d’un savant…

4. Comment part-il à l’aventure ? Partir au hasard, s’engager dans une forêt profonde, devenir soldat,
marchand, matelot, se déguiser, aller vers le nord ou le sud, utiliser un
cheval, un tapis volant, un astronef…

5. En chemin, quel ami rencontre-t-il ? Une fée, un animal, un autre aventurier, quelqu’un à qui il rend service, un
serviteur, un soldat, un prince, une jeune fille, un génie, un vieillard…

6. Quelles sont les épreuves que le héros Tâches impossibles ou surhumaines, mauvais sorts et enchantements,
doit surmonter ? animaux hostiles, monstres, obstacles naturels infranchissables (falaises,
gouffres), énigmes, devinettes, combats, duels, luttes, brigands, voleurs,
pirates, magiciens, méchantes fées, sorcières…

7. Comment l’ami du héros lui vient-il en En le guérissant, en le délivrant, en lui donnant une arme, en lui donnant un
aide ? conseil, en le libérant d’un enchantement, en combattant à sa place, en
trompant son ennemi, en lui donnant un objet magique, en lui apprenant un
secret, en allant chercher de l’aide…

8. Le héros parvient-il finalement au terme Une maison, un château, un palais, une pyramide, une planète, un pays, un
de son voyage ? royaume inconnu, une forêt, une grotte, un souterrain, un temple,

39
Fiche pédagogique 5

Cycle secondaire collégial


Compétence de la Séquence 1: Activité : lecture Compétences
période 1 : écrire et jouer le transversales :
comprendre et produire début d’un conte Objectif:
un conte - S’identifier à un
- identifier les
caractéristiques d’un personnage du même
début de conte âge

Pré-requis : - Acquérir des valeurs


positives (relations
- La formule qui introduit un mère/ grand-mère, etc.)
conte
- La structure du conte - Se situer par rapport à
un danger
Outils de travail :
- un dictionnaire
- Un manuel de conjugaison
Projet : Supports :
produire et jouer un Début du conte : Le petit Chaperon
conte rouge, de Charles Perrault

Le petit chaperon rouge


Il était une fois une petite fille de village, la plus jolie qu'on eût su voir ; sa mère en était folle, et sa
mère-grand plus folle encore. Cette bonne femme lui fit faire un petit chaperon rouge, qui lui seyait si bien que
partout on l'appelait le petit Chaperon rouge.

Un jour sa mère, ayant cuit et fait des galettes, lui dit : « Va voir comme se porte ta mère-grand, car on m'a
dit qu'elle était malade, porte-lui une galette et ce petit pot de beurre. » Le petit Chaperon rouge partit aussitôt
pour aller chez sa mère-grand, qui demeurait dans un autre village. En passant dans un bois elle
rencontra compère le loup, qui eut bien envie de la manger. mais il n'osa, à cause de quelques bûcherons qui
étaient dans la forêt. Il lui demanda où elle allait ; la pauvre enfant, qui ne savait pas qu'il est dangereux de
s'arrêter à écouter un loup, lui dit : « Je vais voir ma mère-grand, et lui porter une galette avec un petit pot de
beurre que ma mère lui envoie. »
Charles Perrault, Contes

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Fait expliquer des mots : « chaperon », « galette », - Utilise un dictionnaire pour
« eut envie » expliquer les mots « chaperon »,
- Fait rappeler les contes étudiés « galette », ‘eut envie »
- Négocie l’objectif - Rappelle les personnages, les
animaux cités dans les contes
étudiés
- Demande la nature de la tâche qu’il
va accomplir
2. Découverte/ - Présente le début du conte « Le petit chaperon - Prend visuellement connaissance
compréhension rouge » de l’extrait du conte « Le petit
chaperon rouge »

40
- Fait lire silencieusement le texte avec une consigne: - Lit le texte silencieusement
"Relever le nom du personnage + la formule - Relève le nom du personnage +
d’entrée + les verbes conjugués + les indicateurs la formule qui introduit un conte
temporels" + les indicateurs du temps +les
indicateurs temporels

- Faire émettre une première hypothèse sur le début - Emet une première hypothèse
du conte sur le début du conte

- Fait faire une lecture linéaire de l’extrait pour faire: - Relève des indices à propos du
o Relever des informations sur le personnage portrait du personnage principal
o Propose une grille sur l’emploi des temps et la fait - Interprète les temps verbaux notés
interpréter sur la grille
- Classe les verbes selon qu’ils
Verbes relevés dans le expriment: un état ou une action
texte
- Rattache l’emploi de « un jour » à
Imparfait Etait, l’appelait
l’emploi du passé simple
Passé simple Partit, rencontra
o Classer les verbes de la grille en verbes d’état, - Relève l’événement inattendu qui
cause le départ de l’héroïne
d’actions
o Fait relever l’événement inattendu qui cause le - Relève l’événement inattendu qui
départ de l’héroïne cause le départ de l’héroïne
o Fait relever l’indicateur de temps qui annonce - Relève l’animal qu’elle rencontre
ce départ - Interprète l’acte de la fillette de
o Fat une lecture magistrale expressive parler au loup
- Emet des hypothèses sur la suite
de l’histoire
- Fait des lectures vocales
3. Conceptualisation - s'approprie les éléments
- fait dégager et valider les éléments principaux de la principaux du début d’un conte
structure du début du conte:

Un début de conte se caractérise par :


Une première partie Une deuxième partie
Il était une fois Un jour
Imparfait Passé simple
Présentation du Le départ
personnage (nom,
portrait, etc.)

- Exercice 1: faire réagir à un aspect du texte en - Raconte le texte à sa façon en


utilisant : gardant les indicateurs du temps
- j’aime/ je n’aime pas ….. parce que - Parle de ses relations avec ses
4. Application/ grands-parents en s’appuyant sur
Remédiation/
- je pense que …..
le texte
transfert
- Réagit à la conduite de la fillette
de parler au loup

 Exercice 2: fait imaginer une histoire - Imagine et raconte oralement ou


par écrit en utilisant : » Il était
une fois … un jour, …… »

41
Fiche pédagogique 6
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 1: Activité : langue Compétences
période 1 : écrire et jouer le transversales :
comprendre et produire début d’un conte Objectif :
un conte - Apprendre à
- utiliser un indicateur de
temps suivi d’un passé anticiper
simple
- ...
Pré-requis :
- des indicateurs temporels
Outils de travail :
- un manuel de conjugaison
Projet : Supports :
produire et jouer un « La petite Poucette » contes
conte d’Andersen

Il était une fois une femme qui se désolait de ne pas avoir d’enfant. Et elle s’adressait à toutes les sorcières
pour savoir où elle pourrait en trouver.
Un jour, une de ses conseillère vint et lui montra un minuscule paquet enveloppé dans du papier.

« La petite Poucette » contes d’Andersen

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Rappelle la différence entre un état et une action - Donne des exemples de verbes
- Fait rappeler des indicateurs de temps d’état et de verbes d’action
- Communique l’objectif - Consulte son cahier pour
rappeler les indicateurs de temps
déjà vus (ou d’autres)
- Négocie l’objectif
2. Découverte/ - Présente le support - Observe et lit le support
compréhension - Relève les verbes conjugués
- Fait lire silencieusement le support avec une consigne: - Relève l’indicateur qui annonce
"Relève les verbes conjugués » un changement de temps

- Relève l’indicateur qui annonce un changement de temps

- Faire émettre une première hypothèse sur les temps - Emet des hypothèses sur les
verbaux du début d’un conte temps verbaux du début d’un
conte

- Fait une analyse du support pour faire: - Conjugue le verbe « être » à


l’imparfait à toutes les personnes
- Conjuguer le verbe « être » à l’imparfait à toutes les (rappel)
personnes - Conjugue le verbe venir au
passé simple à toutes les

42
- Conjuguer le verbe venir au passé simple à toutes les personnes
personnes - Rattache les temps verbaux à
- Rattacher les temps verbaux à l’indicateur temporel utilisé l’indicateur temporel utilisé
- Remplacer « un jour » par soudain , tout à coup - Remplace « un jour » par
soudain , tout à coup
3. Conceptualisation - s'approprie les terminaisons des
- fait dégager le fonctionnement des temps verbaux au début verbes du 1èr groupe à l’imparfait
d’un conte: et au passé simple + l’emploi de
ces temps après des expressions
temporelles
1- Terminaisons du passé simple des verbes du 1èr
groupe et du 2ème groupe :

1èr groupe 2ème groupe


Je - ai - is
Tu - as - is
Il/elle - a - it
Nous - âmes - îmes
Vous - âtes - îtes
Ils/elles - èrent - irent

2- temps des verbes après les expressions du temps


utilisées dan un conte :

Expression du Temps utilisé


temps
Il était une fois imparfait
Un jour Passé simple

- Propose une grille de conjugaison ou fait travailler en


binôme sur un manuel de conjugaison
- Exercice 1: - Conjugue à toutes les personnes
a- conjuguez l’auxiliaire « être » à l’imparfait à toutes les les verbes nager, finir à toutes les
personnes; personnes
- Conjugue les verbes « partir,
b- consultez un manuel de conjugaison pour conjuguer les venir » au passé simple
verbes suivants au passé simple
4. Application/
Remédiation/
Transfert Partir Venir
Je
Il/elle
nous
Ils/elles
 Exercice 2: - Rédige des phrases narratives
Fait compléter le conte suivant en utilisant trois phrases : au passé simple
- Utilise un manuel de
Il y avait une fois un brave paysan qui cultivait paisiblement conjugaison
son lopin de terre et n’exigeait rien de la vie que de voir ses - Respecte la cohérence entre les
enfants grandir heureux. Un jour, ………… deux parties du texte (thématique,
formelle, etc. )

43
Fiche pédagogique 7
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 1: Activité : oral Compétences
période 1 : écrire et jouer le transversales :
comprendre et produire un début d’un conte Objectif :
conte - Savoir utiliser le para
- jouer au conteur
verbal et le
Pré-requis : suprasegmental
- la narration - Apprendre des valeurs
positives (solidarité,
respect, tolérance, etc.),
Projet : Support :
produire et jouer un conte un conte « Le grand-père »

Le grand-père

Il était une fois un très, très vieil homme, si vieux que ses yeux n'y voyaient plus guère tant ils étaient troubles, que ses
oreilles n'entendaient plus du tout et que ses pauvres vieux genoux tremblaient sous lui. Ses mains aussi tremblaient, et il
tenait si mal sa cuillère quand il était à table, qu'il renversait souvent de la soupe devant lui, et même parfois manquait sa
bouche.

Son fils et la femme de celui-ci en étaient dégoûtés, qu’ils finirent par obliger le vieux grand-père à manger dans un coin,
derrière le poêle, où ils le servirent dans une grossière écuelle de terre, ne lui donnant que tout juste de quoi ne pas mourir
de faim. Jamais il ne mangeait à sa faim.

Et puis un jour, ses pauvres vieilles mains tremblantes laissèrent échapper la malheureuse écuelle qui se cassa. La jeune
femme le gronda, mais il ne répondit rien : il soupira seulement. Elle alla lui acheter une écuelle de quatre sous, en bois,
dans laquelle il dut manger désormais.

Devant le vieux grand-père assis, comme toujours, dans son coin à l'écart, son petit-fils âgé de quatre ans se mit à
assembler quelques planchettes de bois qu'il s'efforçait de faire tenir ensemble.
- Que fais-tu là ? lui demanda son père.
- C’est une petite auge que je fabrique, répondit l'enfant, pour faire manger papa et maman quand je serai grand.

Le mari et la femme échangèrent un long regard, puis commencèrent à pleurer. Ils firent revenir le vieux grand-père à leur
table et mangèrent toujours avec lui depuis lors, sans jamais le gronder quand il lui arrivait de se tacher ou de répandre un
peu de soupe sur la table

Conte universel

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Rappelle la place des vieux dans la famille - Parle de ses grands-parents
- Explique ou fait expliquer les mots : écuelle, - Utilise le dictionnaire pour
auge, cuillère expliquer des mots
- Expose l’importance du non verbal pour jouer - Rattache l’objectif au projet
un conte (produire et jouer un conte)
2. Découverte/ - Présente le conte - Prend visuellement
Compréhension connaissance du conte
- Fait lire des mots à spécificité phonétique : - Lit correctement des mots
écuelle, genoux, cuillère, auge, regard,
gronda, répandre, etc.

- Présente et explicite la consigne de travail : « - Lit la consigne et se


lisez le conte, puis racontez-le à vos l’approprie
camarades à la façon d’un conteur » - Fait une lecture vocale
44
- Fait une lecture magistrale expressive - Théâtralise les actions du
(variations sur les voix, les tons, gestuelle, grand père et de l’enfant
variations sur le corps, etc.) - Imite la voix de la mère
- Fait faire des imitations de voix, de postures, « gronda » en imaginant une
etc. réplique
- Joue la réaction des deux
époux
- Dramatise des actions des
personnages (gestes, posture,
etc.)
- Imite les voix de l’enfant, du
père
- Choisit un rôle (enfant,
narrateur, etc.)

3. Conceptualisation - S’approprie les critères


Propose une grille d’évaluation : d’évaluation

+ -
Ma voix est audible
Je respecte l’intonation
Je respecte les pauses
Je sais lire le dialogue
Mon expression est fluide (pas
d’hésitations)
Je fais les gestes convenables

- Fait préparer en groupes et raconter - Raconte en jouant sur la voix,


- Fait écouter les prestations des autres le corps, etc.
- Ecoute les prestations des
autres
4. Production/
Remédiation/ - Fait appliquer les critères d’évaluation - Affine le contenu de son
Transfert intervention à la lumière de la
grille d’évaluation

45
Fiche pédagogique 8
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 1: Activité : écrit Compétences
période 1 : écrire et jouer le transversales :
comprendre et début d’un conte Objectif :
produire un conte - Cultiver
- rédiger le début d’un conte
(situation initiale + événement l’imagination
inattendu)
- ...
Pré-requis :
- La narration
- La structure du conte
Modalités de travail :
- Individuel/collectif
Projet : Supports :
produire et jouer un Le canevas d’écriture
conte

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Rappelle ou fait rappeler le projet d’écriture - Rappelle des éléments du projet
- Fait rappeler le canevas d’écriture du conte - Rappelle le canevas
- Communique l’objectif et le rattache au projet - Discute avec ses camarades sur
les modalités de mise en œuvre
de l’objectif
2. Découverte/ - Rappelle la partie du conte à produire : le début - lit et reformule la consigne
Compréhension du conte (deux parties) - Relit le canevas d’écriture
- Présente et reformule la consigne : « imaginez, consigné sur son livret
puis élaborez un début d’un conte selon le - convoque les ressources
canevas d’écriture » linguistiques à utiliser (formules,
- Fait rappeler les ressources nécessaires à les personnages, verbes d’état,
l’écriture indicateurs temporels, verbes de
mouvement, passé simple,
indicateurs du temps, etc.)

- S’approprie en les reformulant


- Explique les enjeux de l’écriture : textuels, les enjeux de l’écriture
linguistiques, formels, sémantiques :
1- rédiger un début du conte
2- respecter les choix consignés dans le canevas
d’écriture
3- anticiper sur la suite des événements

3. Conceptualisation - S’approprie les critères


- Propose des critères d’évaluation d’évaluation

Critères Oui Non


J’ai utilisé correctement la formule
qui introduit le conte
J’ai utilisé correctement les
indicateurs de temps
J’ai utilisé correctement l’imparfait
J’ai utilisé correctement le passé

46
simple
J’ai choisi un personnage
J’ai respecté les contenus du
canevas
- Fait rédiger individuellement ou en binômes - Produit individuellement ou en
- Apporte de l’aide individualisée pour faire : binômes un début de conte sous
 Corriger les erreurs forme d’un texte cohérent
en respectant les critères
 Fournir des mots et des expressions utiles
d'’évaluation
 Orienter le sens de la narration
 Anticiper sur les parties à rédiger - Rédige un premier jet sur un
4. Production/ brouillon
Remédiation/ ultérieurement
Transfert  Utiliser des documents ressources (boites à
outils, dictionnaire, manuel de conjugaison,
manuels, etc.)
 Fait rédiger un premier jet
 Fait tenir un brouillon

- Fait lire, réviser le texte produit - Relit son texte et le corrige


(forme et fond) à la lumière des
critères d’évaluation
- Fait restituer collectivement les textes produits - Lit le texte rédigé devant ses
- Orchestre un travail collectif sur un texte d’élève camarades (à tour de rôle)
retenu (à tour de rôle) - Fait des observations et des
- Finalise collectivement le texte produit propositions d'amélioration sur
- Valide la production collective les textes restitués
- Affine et réécrit sa production

47
Séquence 2 : Décrire les personnages du conte

Séquence 2 : Décrire les personnages du conte


Lecture
Identifier le portrait valorisant d’un personnage Identifier un portrait dévalorisant
Langue /Communication
Employer les verbes "Etre" et "Avoir" à Décrire à l’aide d’adjectifs
l’imparfait
Oral
Jouer au portrait et à l’autoportrait Utiliser le verbal, le para verbal et le non
verbal
Ecrit
Rédiger un portrait valorisant Rédiger un portrait dévalorisant

48
Fiche pédagogique 9
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 2: Activité : lecture Compétences
période 1 : Décrire les transversales :
comprendre et produire personnages du Objectif :
un conte conte - Se situer par rapport à
- identifier le portrait une personne aimable
valorisant d’un personnage
- Synthétiser un texte en
le transformant en
Pré-requis :
tableau
- Le personnage
- L’imparfait de description - ...
Outils de travail :
- un dictionnaire

Projet : Supports :
produire et jouer un conte Aboulhassan Ebn Thaher (traduit,
Mille et une nuits)

Aboulhassan Ebn Thaher

Il y avait autrefois à Bagdad un droguiste qui se nommait Aboulhassan Ebn Thaher ; c’était un
homme puissamment riche, bien fait et très agréable de sa personne. Il était grand et portait de jolis
habits. Il avait plus d’esprit et de politesse que les gens de sa profession ; sa droiture, sa sincérité et
l’enjouement de son humeur le faisaient aimer et rechercher de tout le monde. Le calife, qui
connaissait son mérite, avait en lui une confiance aveugle. Il l’estimait tant, qu’il se reposait sur lui du
soin de faire fournir à ses femmes toutes les choses dont elles pouvaient avoir besoin. C’était lui qui
choisissait leurs habits, leurs ameublements et leurs pierreries ; ce qu’il faisait avec un goût
admirable. Ses bonnes qualités et la faveur du calife attiraient chez lui les fils des émirs et des autres
officiers du premier rang ;

Les Mille et une Nuits, d’après une traduction de Galland

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Propose des personnages de contes - Commente des personnages de contes lus
marocains et étrangers dans le cadre de l’atelier « défi lecture »
- Crée un échange sur les personnages des - Participe à un échange sur les personnages
contes, fait rappeler des connaissances des contes
antérieures - Demande des précisions sur ce qu’il doit
- Négocie l’objectif faire pour réaliser l’objectif
2. Découverte/ - Présente le texte « Aboulhassan Ebn - - Prend visuellement connaissance du texte
Compréhension Thaher »
- Fait lire silencieusement le texte avec - Lit le texte silencieusement
une consigne: "Relever des informations - Relève des informations concernant le
concernant le personnage" personnage

- Fait explique des mots nouveaux - Explique des mots nouveaux


(sincérité, politesse, enjouement,

49
humeur, etc.)

-Fait émettre une première hypothèse -Emet une première hypothèse sur le type de
sur le type textuel dominant + le portrait texte dominant + le portrait du personnage
du personnage
- Fait faire une lecture linéaire de l’extrait
pour faire:
 Identifier les informations - Identifie, en binômes, les informations
concernant le personnage : concernant le personnage :
o nom, o nom,
o lieu de résidence, o lieu de résidence,
o métier, o métier
 Inventorier les qualités du - Inventorie les qualités du personnage :
personnage : o physiques,
o physiques, o morales,
o morales, o vestimentaires.
o vestimentaires.
 relever les caractérisants qui
- relève les caractérisants qui rendent compte
des qualités du personnage (adjectifs,
rendent compte des qualités du
personnage (adjectifs, noms, etc.) noms, etc.)
 relever la qualité de ses relations - relève la qualité de ses relations avec les
avec les autres autres
 relever les verbes et le temps - relève les verbes et le temps utilisés
utilisés - identifie la nature du portrait (valorisant)
 identifier la nature du portrait - Fait des lectures vocales
(valorisant)
 faire des lectures vocales

3. Conceptualisation - S'approprie les éléments principaux du


-Fait dégager et valider les éléments du portrait valorisant du personnage
portrait valorisant du personnage:

Nom

Qualités morales

Qualités physiques

Qualités vestimentaires

Caractérisants (adjectifs +
noms)

Verbes d’état à l’imparfait

-Exercice 1: fait transformer oralement -Transforme oralement les noms suivants en


des noms en adjectifs adjectifs : sincérité, politesse, enjouement,
droiture,

4. Application/ -Exercice 2 : fait présenter le portrait -Présente oralement ou par écrit le portrait
Remédiation/ d’Aboulhassan à sa façon d’Aboulhassn à sa façon selon le plan
Transfert suivant : portrait physique + portrait moral +
portrait vestimentaire

50
Fiche pédagogique 10
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 2: Activité : langue Compétences
période 1 : Décrire les transversales :
comprendre et produire personnages du Objectif :
un conte conte - S’exprimer sur
- savoir utiliser les verbes avoir
et être à l’imparfait soi-même
(avec être)
Pré-requis :
- Se situer par
- Le portrait rapport aux
objets (l’idée
Outils de travail :
d’appartenance
- Un manuel de conjugaison avec avoir)

Projet : Support :
produire et jouer un - corpus de phrases
conte

1. Il était vieux, mais il avait l’air d’un jeune homme.


2. Se parents avaient une belle maison à l’orée de la forêt
3. Ils étaient bucherons
4. La sorcière avait les yeux globuleux

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Rappelle le portrait d’Aboulhassan - Consulte son livret pour rappeler
- Fait rappeler la structure du conte et l’emploi de la structure
l’imparfait - Demande des explications sur
- Délimite l’objet de l’objectif l’objectif
2. Découverte/ - Présente le corpus de phrases - Observe et lit le corpus
compréhension - Relève les verbes conjugués
- Fait lire silencieusement le support avec une - Identifie leur infinitif
consigne: "Relever les verbes conjugués, leur - Identifie le temps verbal
infinitif, le temps verbal »

- Faire émettre une première hypothèse sur la - Emet des hypothèses sur la
valeur descriptive de l’imparfait valeur descriptive de l’imparfait

-Fait une analyse du corpus pour faire: - Remplace les pronoms utilisés
 Remplacer les pronoms utilisés par je, vous, par je, vous, etc.
etc. - Procède aux transformations
 Procéder aux transformations nécessaires nécessaires (terminaisons, etc.)
(terminaisons, etc.) - Identifie la valeur descriptive des
 Identifier la valeur descriptive des verbes verbes être et avoir à l’imparfait
être et avoir à l’imparfait - Vérifie les hypothèses
 Vérifier les hypothèses
3. Conceptualisation - S'approprie la conjugaison des
- Fait dégager la conjugaison des verbes « être » et verbes « être » et « avoir » à
« avoir » à l’imparfait + la valeur descriptive de l’imparfait + la valeur
l’imparfait descriptive de l’imparfait

51
1- « être » et « avoir » à l’imparfait :

être avoir
J’ étais avais
Tu étais avais
Il/ elle était avait
Nous étions avions
Vous étiez aviez
Ils/elles étaient avaient

2- l’imparfait sert à décrire

- Exercice 1:  Emploie correctement les verbes


Fait compléter, en groupes, le vide par les verbe « être » et « avoir » à l’imparfait
« être » ou « avoir » conjugués à l 'imparfait :

o Il ……………….. un pauvre homme qui


habitait à l’orée de la foret. Cet homme
4. Application/ ……… un e petite fille appelée Halima.
Remédiation/
Transfert o Balajoudh vivait dans les montagnes de
Kabylie. Il n’….. pas bien riche. Il
………… en tout et pour tout trois sous en
poche

- Exercice 2: fait compléter, collectivement, le texte - Conjugue les verbes « être » et


suivant par les verbes « être » et « avoir » « avoir » à l’imparfait et
conjugués à l’imparfait: complète le texte

La sorcière Carabouille vient d’inventer une


chanson :
« Quand j’ ……. jeune sorcière, j’…… les dents
en arrière... tralalère...
Quand tu …….petit garçon, tu …… le ventre
rond... tralalon...
Quand elle ……… enrhumée, elle …….. la goutte
au nez... tralalé...
Quand nous ……. déguisés, nous …….. un très
gros nez... tralalé...
Quand vous ………. fatigués, vous ………..très
mal aux pieds... tralalé...
Quand ils ……… en colère, ils ……….. les yeux à
l’ envers... tralalère...
La vie c’est éclatant, et plus marrant en chantant...
»
D’après, http://www.jardinalysse.com/

52
Fiche pédagogique 11
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 2: Activité : oral Compétences
période 1 : Décrire les transversales :
comprendre et produire personnages du conte Objectif :
un conte - Avoir une image
- Faire son autoportrait
et le portrait d’une positive de soi
personne célèbre
- Banaliser les
Pré-requis : différences
physiques
- Le portrait
- Les adjectifs - Accepter l’autre dans
- Les auxiliaires sa différence
physique
Modalités de travail:
- Brainstorming
- - travail collectif
Projet : produire et Supports :
jouer un conte Boite à outils (caractérisants)

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Propose des images/ portraits (homme, ogre, …) ou - Commente les images ou dessine
fait dessiner le portrait des personnages déjà étudiés un personnage
- Fait rappeler les caractéristiques du portrait - Rappelle les caractéristiques du
- Explicite l’objectif et la consigne de travail portrait
- Commente les tâches qu’il va
accomplir pour réaliser l’objectif
2. Découverte/ - Organise l’activité sous forme de jeux et fait: - Prend connaissance des règles du
Compréhension jeu :
 faire son autoportrait que les autres doivent
1- faire son autoportrait que les
confirmer
autres doivent confirmer
 décrire quelqu’un (une célébrité, un
2-décrire quelqu’un (une
professeur, etc.) que les autres apprenants doivent
célébrité, un professeur, etc.) que
reconnaitre
les autres apprenants doivent
- Fait rappeler les ressources utiles à la description reconnaitre
- Propose une boite à outils: - Rappelle les ressources utiles à
Boite à outils la description (caractérisants,
-Aspect général : élancé, mince, maigre, svelte, verbes d’état, etc.)
trapu, bedonnant, , robuste, grand, gros… - Puise dans la boite à outils pour
-Teint : pâle, blême, rougeaud, bronzé, frais… décrire
- Regard : étincelant, froid, hautain, pénétrant,
vif, perçant, vague…
- Visage : rond, allongé, ovale, anguleux, plein,
gras, carré, maigre…
- cheveux : bouclés, courts, abondants, longs,
ondulés, souples, soyeux, crépus, blonds, noirs,
roux….
-Yeux : saillants, enfoncés, ronds, en amande, …
- Couleur des yeux : bleus, gris, marron, noirs,
noisette…
-Nez : plat, droit, en trompette, cassé, aquilin,
écrasé….
-Lèvres : épaisses, charnues, minces, fines,…
-Bouche : petite, grande, pendante, tordue, bée….

53
3. Conceptualisation - Propose une grille d’évaluation - S’approprie les critères
d’évaluation
Critères d’évaluation oui non
J’ai choisi des caractérisants
compatibles avec ma physionomie
J’ai choisi des caractérisants
compatibles avec la physionomie de la
personne que j’ai décrite
J’ai utilisé des adjectifs pour décrire
J’ai utilisé des verbes d’état
J’ai fait un autoportrait / portrait
J’ai accordé les adjectifs en genre et en
nombre

- Exercice 1 : - Présente son autoportrait.


o faire présenter son autoportrait - Confirme le portait des autres
o faire confirmer l’autoportrait
4. Production/
Remédiation/ - Exercice 2 : faire lire le portrait d’une célérité - Fait le portrait d’une célébrité
Transfert - Reconnait le portrait d’une
célébrité

54
Fiche pédagogique 12
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 2: Activité : écrit Compétences
période 1 : Décrire les transversales :
comprendre et personnages du Objectif :
produire un conte conte - Sait s’auto-évaluer
- Ecrire un portrait valorisant
à l’aide d’un
Pré-requis : référentiel (grille
d’évaluation)
- Le portrait
- Les adjectifs - Sait valoriser une
- Les verbes avoir et être à l’imparfait personne qui le
mérite
Projet : Supports :
produire et jouer un - le canevas d’écriture du conte
conte - La partie déjà rédigée

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Evoque les personnages (bons) des contes - Cite des personnages (bons) de
- Fait rappeler les ressources de la description contes marocains
- Communique l’objectif en le rattachant au projet - Rappelle les ressources de la
d’écriture du conte description
- Commente le rapport entre
l’objectif et le projet d’écriture du
conte
2. Découverte/ - Rappelle la partie du conte à produire : un - Lit et reformule la consigne
Compréhension portrait valorisant d’un personnage - Relit les parties rédigées
- Présente et reformule la consigne : « faites le consignées dans canevas d’écriture
portrait valorisant d’un personnage du conte : le sur son livret
héros » - Convoque les ressources
- Fait rappeler les ressources nécessaires à linguistiques à utiliser (les verbes
l’écriture d’état, des adjectifs valorisants, etc.)
- Adopte un plan /scénario : portrait
physique + portrait moral + portrait
vestimentaire ou allure générale +
description du visage + qualités
morales, etc.
- S’approprie en les reformulant les
- Explique les enjeux de l’écriture : textuels, enjeux de l’écriture
linguistiques, formels, sémantiques :
1- rédiger un portrait valorisant d’un personnage
2- intégrer le portrait à la partie déjà rédigée
3- veiller à la cohérence avec la partie rédigée

3. Conceptualisation - Propose des critères d’évaluation - S’approprie les critères


d’évaluation
Critères d’évaluation Oui Non
J’ai respecté un plan pour décrire
J’ai utilisé des adjectifs
J’ai fait un portrait valorisant
J’ai accordé les adjectifs en genre
et en nombre
J’ai respecté la cohérence du
portrait avec le début du conte

55
- Fait rédiger individuellement ou en binômes - Produit individuellement ou en
- Apporte de l’aide individualisée pour faire : binômes un portrait valorisant sous
 Corriger les erreurs forme d’un texte cohérent
en respectant les critères
 Fournir des mots et des expressions utiles
d'’évaluation
 Orienter le sens de la narration
 Respecter la cohérence avec ce qui est déjà - Rédige un premier jet sur un
4. Production/ brouillon
Remédiation/ écrit (début du conte)
Transfert/  Utiliser des documents ressources
(dictionnaire, manuel de conjugaison,
manuels, etc.)
 Fait rédiger un premier jet
 Fait tenir un brouillon

- Fait lire, réviser le texte produit - Relit son texte et le corrige (forme
et fond) à la lumière des critères
d’évaluation
- Fait restituer collectivement les textes produits - Lit le texte rédigé devant ses
- Orchestre un travail collectif sur un texte d’élève camarades (à tour de rôle)
retenu (à tour de rôle) - Fait des observations et des
- Finalise le texte produit propositions d'amélioration sur le(s)
- Valide la production collective texte(s) restitué(s)
- Affine et réécrit sa production

56
Fiche pédagogique 13
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 2: Activité : lecture Compétences
période 1 : Décrire les transversales :
comprendre et produire personnages du Objectif :
un conte conte - Identifier un portrait - Se situer par rapport à
dévalorisant une personne
dangereuse
Pré-requis :
- Le portrait - S’exprimer sur des
personnes particulières
- L’imparfait de description
Outils de travail :
- Avoir confiance en soi
(capacité d’écrire un
- un dictionnaire conte, en tant
Projet : Supports : qu’apprenant)
produire et jouer un - Texte « La sorcière »
conte

La sorcière

A ce moment, j'ouvris la porte et je vis dans l'obscurité, à côté de la cheminée, une femme déguisée avec un
chapeau pointu. Elle portait une robe noire. Elle était bossue. Elle avait une grande taille.
Elle me semblait assez grosse dans le noir et elle avait l'air très vieille car elle s'appuyait sur un grand bâton
et ses cheveux blancs se collaient à son visage.
J'eus l'impression qu'à l'intérieur de la cheminée, elle préparait une potion magique car j'entendais des bruits
étranges et ce qui débordait était vert...
Je regardai de nouveau la méchante femme... Elle s'approcha de moi.
Elle était laide à mourir ! Ses rides couvraient son front, elle avait un gros nez crochu et une verrue au bout de
celui-ci ! Son regard vicieux m'observa et elle grimaça de colère :
« Que viens-tu faire ici, petite crapule ? »
Sa voix grinçante me donna froid dans le dos ! Ses gros yeux rouges globuleux, ses cernes noirs sous les yeux
m'effrayaient. La peau de ses mains griffues était visqueuse.
Alors je poussai un cri et m'enfuis
D’après un conte écrit par des élèves du collège des trois Vallées

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Evoque les personnages horribles des contes : ogre, - Evoque des personnages qu’il
sorcières, dragons, etc. n’aime pas et justifie sa position
- Rappelle ou fait rappeler le portrait valorisant - Rappelle les caractéristiques du
- Annonce l’objectif portrait valorisant
- Demande des explications sur la
nature de l’objectif
- Présente le texte intitulé « La sorcière » - Prend visuellement connaissance
- Explique ou fait expliquer à laide d’un dictionnaire du texte intitulé « La sorcière »
des mots : bossue, globuleux, griffues, etc. - Explique des mots à l’aide d’un
dictionnaire : bossue, globuleux,
griffues, etc.

57
- Fait lire silencieusement le texte avec une - Lit le texte silencieusement
consigne: "Relever les adjectifs décrivant la - Relève les adjectifs décrivant la
sorcière" sorcière
2. Découverte/
compréhension

- Faire émettre une première hypothèse sur le portrait - Emet une première hypothèse sur
de la sorcière le portrait de la sorcière

- Fait faire une lecture linéaire de l’extrait pour - Identifie le narrateur, ce qu’il
faire: ressent
o Identifier le narrateur et ses sentiments - Enumère les actions de la sorcière
o Enumérer les actions de la sorcière - Remplit la grille par les
o Remplir collectivement une grille à propos du caractérisations adéquates en
portrait de la sorcière procédant à des repérages dans le
Eléments décrits Moyen de description texte
Sorcière - Vérifie les hypothèses de lecture
Chapeau
Tête
Yeux
Cheveux
Front
Etc.

- Vérifier l’hypothèse de lecture


3. Conceptualisation - s'approprie les éléments principaux
- fait dégager et valider les éléments principaux d’un d’un portrait dévalorisant
portrait dévalorisant:

Eléments Type de Moyen


décrits caractérisant linguistique
Sorcière Adjectif Bossue, laide
Chapeau pointu
Tête
Yeux globuleux
Cheveux blancs
Front Nom Rides
Etc.

- Exercice 1: - classe les adjectifs selon qu’ils sont


Fait classer ces adjectifs dans le tableau suivant : valorisants ou dévalorisants
Beau, intelligent, méchant, dégoutant, hypocrite,
généreux, serviable

4. Application/ valorisant dévalorisant


Remédiation/ ------------------ -----------------
Transfert -------------------- ------------------
------------------- ---------------

- Exercice 2: - Dessine (chez lui) une sorcière


 fait dessiner en situation d’autonomie - Ou colorie l’image pour exprimer
 fait colorier l’image la cruauté de la sorcière

58
Fiche pédagogique 14
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 2: Activité : langue Compétences
période 1 : Décrire les transversales :
comprendre et produire un personnages d’un Objectif :
conte conte - décrire à l’aide d’adjectifs - Rendre
compte d’un
- Pré-requis : aspect moral
- Le portrait ou physique
de soi ou des
Outils de travail : autres
- Un dictionnaire
Projet : Supports :
produire et jouer un conte « Le Géant de Zéralda », Tomy
Ungerer

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Rappelle quelques personnages des contes (ogre, - Commente le caractère de ces
sorcière, fée, etc.) personnages
- Fait rappeler des ressources utiles à la description - Rappelle des ressources utiles à la
- Communique l’objectif description
- Demande des informations sur la
nature de la description
- Présente le support: - Observe et lit le support
- Relève les adjectifs
- Identifie le personnage dans le
Il était une fois un ogre, qui vivait tout seul. texte
Comme la plupart des ogres, il était gros ; il avait
des dents pointues, une barbe piquante, un nez
énorme et un grand couteau. Il était toujours de
mauvaise humeur et avait toujours faim.
Ce qu'il aimait le plus au monde, c'était de
manger des petits enfants à son petit déjeuner.

2. Découverte/ Le Géant de Zéralda, Tomy Ungerer


compréhension

- Fait lire silencieusement le support avec une


consigne: "Relève les adjectifs utilisés »

- Fait Identifier le personnage dans le texte

- Faire émettre une première hypothèse sur le rôle des - Emet des hypothèses sur le rôle
adjectifs des adjectifs dans un texte

- Fait une analyse du support pour faire:

o Relever les phrases avec « avoir » et « être » - Relève les phrases avec « avoir »
o Relever les parties du corps décrites dans ces et « être »
phrases - Relève les parties du corps
o Relever les adjectifs utilisés décrites dans ces phrases
o Relever une caractérisation morale - Relève les adjectifs utilisés
o Comparer l’emploi de « avoir » et « être » dans la - Relève une caractérisation morale
description (avoir + nom/ être + adjectif)

59
o Identifier la place des adjectifs - Compare l’emploi de « avoir » et
o Identifier l’imparfait de description « être » dans la description (avoir
o Inférer la nature dévalorisante de la description + nom/ être + adjectif)
- Identifie la place des adjectifs
- Identifie l’imparfait de description
- Infère la nature dévalorisante de la
description
3. Conceptualisation - S'approprie le fonctionnement des
- Fait s'approprier le fonctionnement des adjectifs dans adjectifs dans la structure d’une
la structure d’une phrase descriptive avec « avoir » et phrase descriptive avec « avoir »
« être »: et « être »

- Avoir + nom + adjectif : "Il avait les


dents pointues"

- Etre + adjectif: "il était gros"

 Exercice 1: fait entourer l’adjectif qui convient : - Choisit l’adjectif convenable


a- Lina avait une taille (mince/pointue).
b- Sa tête était ( ronde/épaisse).
4. Application/ c- Ils portaient des vêtements ( neufs/ heureux).
Remédiation/
Transfert d- La sorcière avait un regard (pénétrant/ blanc).
e- Ses yeux étaient (noirs/ plats).
f- Tétabosse était une (terrible/ courte) sorcière.

 Exercice 2 : fait chasser l’intrus ; puis, je justifie


mon choix: - Chasse l’intrus
- Justifie son choix
a- Agréable, bon, méchant, doux
b- Intelligent, fort, musclé, robuste
c- Belle, spacieuse, rêveuse, intelligente

60
Fiche pédagogique 15
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 2: Activité : Oral Compétences transversales :
période 1 : Décrire les
comprendre et produire personnages du Objectif : - Développer le para verbal et
un conte conte le non verbal (mime,
- utiliser le verbal, le
para verbal et le non gestuelle, regard, etc.)
verbal
- Développer des expressions
Pré-requis : artistiques
- Savoir-être
comportementaux
- Gérer le travail en groupes

Projet : Supports :
produire et jouer un Dessins (un ogre et
conte Cendrillon)

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Rappelle ou fait rappeler, à partir les deux images, le - Rappelle la belle et la bête,
contraste entre les personnages d’un conte etc.
(bon/méchant, beau/laid) - Reconnait les deux
- Fait reconnaitre les deux personnages représentés personnages
- Communique l’objectif - Identifie des éléments du
non verbal et du para
verbal
2. Découverte/ - Fait observer les deux dessins - Observe les deux dessins
Compréhension - Fait dégager le contraste entre les deux personnages à - Dégage le contraste entre
partir du dessin les deux personnages à
- Fait proposer des couleurs pour le dessin partir du dessin
- Propose les règles du jeu : jouer au bon / au méchant - S’approprie les règles du
jeu
3. Conceptualisation - S’approprie les critères
- Propose des critères d’évaluation d’évaluation
Activités Critères d’évaluation : oui non
Coloriage J’ai choisi des
couleurs adéquates

J’ai bien montré le


contraste entre les
deux personnages
Jeu au J’ai fait du mime
bon et au Mon regard est
méchant expressif
Ma voix est
convenable
Mes gestes corporels
(allure, marche, etc.)
sont convenables

Exercice 1 : - Joue au bon


- Fait jouer au bon et au méchant - Joue au méchant

61
Exercice 2 : - Colorie les deux images
4. Production/ - fait colorier les deux images et en faire dégager le - Dégage le contraste par les
Remédiation/ contraste. couleurs choisies
Transfert
(www .tfou.fr)

62
Fiche pédagogique 16
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 2: Activité : écrit Compétences
période 1 : Décrire les transversales :
comprendre et personnages du conte Objectif :
produire un conte - Rédiger un portrait - se situe par rapport
dévalorisant aux personnes
dangereuses
Pré-requis :
- Le portrait valorisant - apprendre à faire
- Les adjectifs de l’auto-
évaluation
- Les verbes être et avoir à l’imparfait
Projet : Supports :
produire et jouer un - canevas d’écriture du conte
conte - parties rédigées du conte

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Evoque les personnages méchants des contes - Cite des personnages méchants de
- Fait rappeler les ressources de la description contes marocains
- Communique l’objectif et le rattache au - Rappelle les ressources de la
projet d’écriture du conte description
- Commente le rapport entre
l’objectif et le projet d’écriture du
conte

2. Découverte/ - Rappelle la partie du conte à produire : un - lit et reformule la consigne


Compréhension portrait dévalorisant d’un personnage - Relit les parties rédigées consignées
- Présente et reformule la consigne : « Faites le dans son livret
portrait dévalorisant d’un personnage : - convoque les ressources linguistiques
l’ennemi du héros » à utiliser (les verbes d’état, des
- Fait rappeler les ressources nécessaires à adjectifs et des caractérisants
l’écriture dévalorisants, etc.)
- adopte un plan /scénario : portrait
physique + portrait moral + portrait
vestimentaire ou allure générale +
description du visage + qualités
morales, etc.

- S’approprie en les reformulant les


Explique les enjeux de l’écriture : textuels, enjeux de l’écriture
linguistiques, formels, sémantiques :
1- rédiger un portrait dévalorisant d’un
personnage
2- montrer le contraste avec le portrait
valorisant
3- intégrer le portrait aux parties déjà
rédigées
4- veiller à la cohérence avec les parties
rédigées

63
3. Conceptualisation -Propose des critères d’évaluation - S’approprie les critères d’évaluation
Critères d’évaluation oui non
J’ai respecté un plan pour
décrire
J’ai utilisé des adjectifs
J’ai fait un portrait valorisant
J’ai accordé les adjectifs en
genre et en nombre
J’ai respecté la cohérence du
portrait avec le début du conte

- Fait rédiger individuellement ou en - Produit individuellement ou en


binômes binômes un portrait dévalorisant sous
- Apporte de l’aide individualisée pour faire : forme d’un texte cohérent
 Corriger les erreurs en respectant les critères
 Fournir des mots et des expressions d'’évaluation
utiles - Rédige un premier jet sur un
4. Production/ brouillon
Remédiation/  Orienter le sens de la narration
Transfert  Respecter la cohérence avec ce qui
est déjà écrit (début du conte +
portrait valorisant)
 Utiliser des documents ressources
(dictionnaire, manuel de
conjugaison, manuels, etc.)
 Fait rédiger un premier jet
 Fait tenir un brouillon

- Fait lire, réviser le texte produit - Relit son texte et le corrige (forme et
fond) à la lumière des critères
d’évaluation
- Fait restituer collectivement les textes - Lit le texte rédigé devant ses
produits camarades (à tour de rôle)
- Orchestre un travail collectif sur un texte - Fait des observations et des
d’élève retenu (à tour de rôle) propositions d'amélioration sur le(s)
- Finalise le texte produit texte(s) restitué(s)
- Valide la production collective - Affine et réécrit sa production

64
Séquence 3 : Rédiger et jouer un passage narratif dialogué

Séquence 3 : Rédiger et jouer un passage narratif dialogué


Lecture
Identifier des actions successives dans un conte Identifier un dialogue dans un conte

Langue ou communication
Utiliser des verbes de mouvement dans un récit Insérer un dialogue dans un conte

Oral
Jouer des actions imaginées à partir d’une utiliser le verbal, le paraverbal et le non verbal
image
Ecrit
Rédiger une suite d’actions Insérer un dialogue dans une suite d’actions

65
Fiche pédagogique 17
Cycle secondaire collégial
 Compétence  Séquence 3:  Activité : lecture  Compétences
de la période rédiger et jouer un transversales :
1: passage narratif
comprendre et dialogué  Objectif :
- S’épanouir en
produire un conte s’identifiant à un
- Identifier des actions successives dans un
personnage du même
conte
âge

 Pré-requis :
- la narration
- la structure du conte - Situer des actions
dans le temps
 Outils de travail :
- un dictionnaire
 Projet : - Un manuel de conjugaison
produire et jouer
un conte  Supports :
Conte : Boucle d’or

Boucle d’or et les ours


Loin, dans la forêt, dans une petite maison vivaient trois ours. Chaque matin, ils déjeunaient de la bouillie. Un
matin, pendant que la bouillie était encore très chaude, les ours décidèrent de partir en promenade.
Alors qu'ils n'étaient pas là, une petite fille, du nom de Boucle d'or, frappa à la porte. Personne ne lui répondit, et
elle entra dans la maison. La jeune fille vit la bouillie sur la table et mangea tout le contenu de l'assiette.
La bouillie finie, Boucle d'or désirait aller se reposer. Elle monta à l'étage où se trouvaient trois lits. La jeune fille
s'allongea sur le plus petit des lits et s'endormit vite.
Quand les trois ours rentrèrent, ils virent que quelqu'un avait mangé la bouillie. Ils furent très en colère et
montèrent dans la chambre à coucher. Quand Boucle d'or vit les trois ours, elle prit peur et sauta vite hors du lit et
s'enfuit chez elle.
D'après Robert Southey

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Rappelle ou fait rappeler les petites filles - Rappelle (le petit chaperon rouge, hayna
héroïnes des contes et lghoul, Cendrillon, Blanche-neige,
- Explique le sens de Boucle d’or etc.)
- Fait rappeler quelques verbes de mouvement - Rappelle des exemples de verbes de
- Expose la relation entre l’héroïne et ce mouvement
qu’elle va faire - S’approprie la relation entre l’héroïne et
ce qu’elle va faire
2. Découverte/ - Présente le conte de Boucle d’or - Prend visuellement connaissance du
compréhension conte
- Fait expliquer le mot « bouillie » - Explique le mot « bouillie »
- Lit le texte
- Fait lire silencieusement le conte avec une
- Relève le nom de l’héroïne et des
consigne: " identifier les personnages et lire autres personnages
- Lit le début et la fin du conte

66
le début et la fin conte »

- Fait dégager une première hypothèse sur les - Emet des hypothèses sur les actions de
actions de l’héroïne l’héroïne

- Fait lire linéairement le conte pour faire: -Définit le cadre spatiotemporel de


o expliquer des mots nouveaux l’histoire
o relever la cause du départ des ours -Relève la cause du départ des ours à la
o repérer comment Boucle d’or entre à la promenade + l’indicateur de temps qui
maison des ours annonce ce départ
o relever les mots de reprise -Relève comment Boucle d’or entre
o énumérer les actions accomplies par dans la maison des ours
Boucle d’or dans la maison des ours
o identifier le temps verbaux utilisés
-Relève dans le texte les mots ou
pronoms qui renvoient à Boucle d’or
(jeune fille, elle, etc.)
-énumère les actions accomplies par
Boucle d’or dans la maison des ours
-Utilise un manuel de conjugaison pour
identifier le temps des verbes
-Fait des lectures vocales
3. Conceptualisation : - Relève les verbes exprimant les actions
de l’héroïne
Des actions successives sont des actions - Situe les verbes sur l’axe du temps
indépendantes qui se situent d’une
manière continue et linéaire dans le
- S’approprie la notion de succession des
événements
temps ; exemple :

Entre mange dort se réveille se sauve

Axe du temps

- Exercice 1: fait raconter les actions de - Raconte à sa façon ce que Boucle d’or
Boucle d’or d’une manière différente a fait
- Raconte les actions de Boucle d’or
comme une expérience personnelle

- Exercice 2 : fait compléter en binôme les - Complète des phrases par des
phrases suivantes par les indicateurs de indicateurs chronologiques
4. Application/
temps: ensuite, enfin, d’abord, puis - Justifie ses choix
Remédiation
/Transfert - Boucle d’or entra sans permission - S’exprime éventuellement sur ses
- ………………….., elle s’endormit difficultés
sur un lit
- ………………….., elle sauta du lit et - Boucle d’or entra sans permission
se sauva D’abord, elle s’endormit sur un lit
- …………….., la fille fut réveillée par - Ensuite, elle sauta du lit et se
l’arrivée des ours sauva
- …………., elle mangea sans invitation - Puis, la fille fut réveillée par
l’arrivée des ours
- Exercice 3 : faire écrire en binômes de petits - Enfin, elle mangea sans invitation
textes (en utilisant : d’abord, ensuite, puis,
enfin) en dehors de la classe pour préparer la
séance de l’écrit

67
Fiche pédagogique 18
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 3: Activité : langue Compétences
période 1 : rédiger et jouer un transversales :
comprendre et produire un passage narratif Objectif :
conte dialogué - Situer un
- utiliser des verbes de
mouvement dans un événement dans le
récit temps

Pré-requis : - ...
- La structure du conte
- Le passé simple
Outils de travail :
- Un manuel de conjugaison
Projet : Supports :
produire et jouer un conte Phrases puisées dans le texte de
lecture

Corpus
- Boucle d’or entra sans permission
- Elle se réveilla
- Elle sauta du lit
- Elle mangea la bouillie sans invitation
- Elle se sauva
- Elle monta à l’étage
- Elle dormit dans le lit de l'ourson

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Evoque des épreuves vécues par - Réagit à la capacité des héros de
certains héros défier des épreuves
- Rappelle ou fait rappeler le conte lu lors - Rappelle les épreuves vécues par
de la séance de lecture Boucle d’or
- Inscrit l’objectif dans la continuité de - Rattache l’objectif au projet
la séance de lecture (écrire une partie du conte)

2. Découverte/ - Fait observer des phrases en désordre - Observe les phrases


Compréhension - Donne des explications lexicales ou - Relève les verbes conjugués
sémantiques nécessaires - Relève les actions
- Fait relever les verbes, les temps - Fait des tentatives de mise en ordre
verbaux et les actions - Classe chronologiquement les
actions
- Reconnait à l’aide d’un manuel de
conjugaison qu’il s’agit du passé
simple
- Reconnait qu’il s’agit des verbes de
mouvement
- Rattache chaque verbe conjugué à
une action

68
3. Conceptualisation - Propose le fonctionnement d’une - S’approprie les ressources
suite d’acations linguistiques nécessaires à raconter
une suite d’actions
Pour écrire des actions
successives, il faut employer :
- Des verbes au passé simple
- Des verbes de mouvement
(déplacement)
- Des actions successives

4. Production/ - Exercice 1 : a- fait souligner, dans la - Souligne les verbes de mouvement :


Remédiation/ liste suivante, les verbes de
Transfert mouvement : Partir, sortir, penser, marcher, être,
Partir, sortir, penser, marcher, être, frapper, courir, croire, aller, nager
frapper, courir, croire, aller, nager.
-
b- fait conjuguer en binômes deux verbes - Conjugue deux verbes au passé
au passé simple (utiliser un manuel de simple
conjugaison)

69
Fiche pédagogique 19
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 3: Activité : oral Compétences
période 1 : rédiger et jouer le transversales :
comprendre et produire début d’un conte Objectif :
un conte - Développer l’écoute
- Jouer des actions
imaginées à partir et le respect de l’autre
d’une image
- S’exprimer à partir de
Pré-requis : supports iconiques
- Les actions
- Les verbes de mouvement
Projet : Supports :
produire et jouer un Images
conte

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Commente les lieux et les personnages des contes - Rappeler des personnages
- Rappelle la séquence narrative « action successives » ou des lieux de contes
- Explicite l’objectif marocains
- Rappelle les ressources
convenables
- Demande des
explications sur la tâche
qu’il va accomplir
2. Découverte/ - Fait observer les images suivantes:
Compréhension

70
- Présente et explicite la consigne de travail : « - Observe les images et en
imaginez, à partir de l’une des images, des actions choisit une
successives ; puis jouez-les devant vos camarades » - Lit et reformule la
- Fait commenter collectivement les lieux et les consigne (ou demande
personnages représentés des explications
- Fournit éventuellement quelques ressources supplémentaires)
- Encourage le tutorat - Commente les lieux et les
personnages représentés
- Identifie les constituants
de l’image
- Consulte son livret
pour y puiser des
ressources nécessaires
- Emet des hypothèses sur
les actions des
personnages

3. Conceptualisation - Propose des critères d’évaluation : - S’approprie les critères


d’évaluation

Critères d’évaluation Oui Non


J’ai dégagé les personnages
J’ai dégagé les lieux
J’ai dégagé les constituants de
l’image
J’ai imaginé des actions

- Fait raconter des actions à partir d’une image - Imagine et raconte les
4. Production/ actions à partir d’une
Remédiation/ image
Transfert

- Fait jouer les actions - Joue les actions racontées

71
Fiche pédagogique 20
Cycle secondaire collégial
Compétence de Séquence 3: Activité : écrit Compétences transversales :
la période 1 : rédiger et jouer
comprendre et un passage Objectif : - Promouvoir le travail d’équipe
produire un conte narratif
dialogué - Rédiger une suite
d’actions - Apprendre à porter un regard réflexif sur
son travail
Pré-requis :
- La structure du conte - Utiliser des documents-ressources pour
chercher des informations
- Les personnages
- Les verbes de mouvement

Projet : Supports :
produire et jouer - le canevas du conte
un conte - Les parties rédigées

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Raconte ou fait raconter un exemple - Ecoute et sélectionne ce qui
d’actions puisées dans un conte connu pourrait l’aider
- Fait rappeler les parties déjà produites - Lit ou raconte oralement les
- Présente l’objectif et le rattache au projet parties déjà produites
(rédiger une suite d’actions dans un conte) - Participe à la discussion sur
l’objectif et le projet

2. Découverte/ - Rappelle la partie du conte à produire : les - lit et reformule la consigne


Compréhension actions accomplies par le héros (les - Relit les parties produites
épreuves) consignées dans son livret
- Présente et reformule la consigne : - Discute avec ses camarades à
« imaginez, puis élaborez une suite propos de la suite du conte
d’actions accomplies par le héros en - convoque les ressources
l’intégrant aux parties déjà rédigées » linguistiques à utiliser (verbes de
- Fait rappeler les ressources nécessaires à mouvement, passé simple,
l’écriture indicateurs du temps, etc.)
- Utilise des indicateurs de temps:
d’abord, ensuite, puis, etc.

- Explique les enjeux de l’écriture : textuels, - S’approprie en les reformulant


linguistiques, formels, sémantiques : les enjeux de l’écriture
1- rédiger une suite d’actions accomplies
par le héros
2- intégrer la suite d’actions aux parties du
conte déjà produites
3- veiller à la cohérence avec les parties
du conte déjà rédigées.

72
- Propose des critères d’évaluation - s’approprie les critères
d’évaluation
Critères Oui Non
J’emploie correctement des
3. Conceptualisation verbes de mouvement
J’emploie correctement le
passé simple
J’emploie correctement des
indicateurs temporels
Mon texte est cohérent avec
les parties déjà rédigées
J’ai rédigé des actions
successives
- Fait rédiger individuellement ou en - Produit individuellement ou en
binômes binômes une suite d’actions sous
- Apporte de l’aide individualisée pour faire : forme d’un texte cohérent
 Corriger les erreurs en respectant les critères
 Fournir des mots et des d'’évaluation
expressions utiles - Rédige un premier jet sur un
 Orienter le sens de la narration brouillon
4. Production/  Respecter la cohérence avec ce qui
Remédiation/ est déjà écrit (début du conte,
Transfert personnage, …)
 Utiliser des documents ressources
(dictionnaire, manuel de
conjugaison, etc.)
 Fait rédiger un premier jet
 Fait tenir un brouillon

- Fait lire, réviser le texte produit - Relit son texte et le corrige


(forme et fond) à la lumière des
critères d’évaluation
- Fait restituer collectivement les textes - Lit le conte produit devant ses
produits camarades (à tour de rôle)
- Orchestre un travail collectif sur un texte - Fait des observations et des
d’élève retenu (à tour de rôle) propositions d'amélioration sur
- Finalise le texte produit les textes restitués
- Valide la production collective - Affine et réécrit sa production
-

73
Fiche pédagogique 21
Cycle secondaire collégial
 Compétence de Séquence 3:  Activité : lecture - Compétences
la période 1 : rédiger et jouer transversales :
comprendre et un passage - Réagit face à une
produire un conte narratif dialogué  Objectif :
situation grave
- Identifier un dialogue dans un conte
- Eprouve de la
compassion pour
 Pré-requis : les démunis
- la narration
 Projet :
produire et jouer un  Outils de travail : un dictionnaire
conte
 Supports:
Hansel et Grethel, frères Grimm

Hansel et Grethel

Un bûcheron, sa femme et ses deux enfants vivaient à l'orée d'une forêt. Le garçon s'appelait Hansel et la fille Grethel.
La famille était très pauvre. Une année, la famine régna dans le pays et le bûcheron, durant une de ses nuits sans sommeil
où il ruminait des idées noires, dit à sa femme :
« Qu'allons-nous devenir ? Comment nourrir nos pauvres enfants ? Nous n'avons plus rien à manger.
— Eh bien, dit la femme, sais-tu ce que nous allons faire ? Dès l'aube, nous conduirons les enfants au plus profond de la
forêt, nous leur allumerons un feu et leur donnerons à chacun un petit morceau de pain. Puis nous irons à notre travail et
les laisserons seuls. Ils ne retrouveront plus leur chemin, et nous en serons débarrassés.
— Non, femme, dit le bûcheron, je ne ferai pas cela ! Comment pourrais-je me résoudre à laisser nos enfants tout seuls
dans la forêt ! Les bêtes sauvages ne tarderaient pas à les dévorer.
— Oh, fou ! rétorqua-t-elle, tu préfères donc que nous mourrions de faim tous les quatre ? »
Elle n'eut de cesse qu'il acceptât ce qu'elle proposait. Les deux petits, n'ayant pas pu s'endormir à cause de la faim qui les
tenaillait, entendirent les paroles de leur mère. Grethel pleura beaucoup et dit à son frère :
« C'en est fait de nous !
— Ne t'en fais pas, dit Hansel. Je trouverai un moyen de nous en tirer. »
Contes, frères Grimm

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Lit le dialogue entre le loup (qui imite la grand-mère) et le petit - Relit le dialogue
chaperon rouge - Identifie les deux personnages qui
- Rappelle certaines caractéristiques du dialogue: guillemets, parlent
tirets, verbe dire... - Sait qu’il doit relever les
- Négocie l’objectif et explicite les tâches de l’apprenant (relire caractéristiques d’un dialogue dans
le dialogue, identifier les deux personnages, relever le verbe un conte
dire et les tirets) - Prend conscience des tâches qu’il
va faire
Elle lui dit : « Ma mère-grand, que vous avez de grands
bras !
— C'est pour mieux t'embrasser, ma fille.
— Ma grand-mère, que vous avez de grandes jambes !
— C'est pour mieux courir, mon enfant.
— Ma grand-mère, que vous avez de grandes oreilles !
— C'est pour mieux écouter, mon enfant.
— Ma grand-mère, que vous avez de grands yeux !
— C'est pour mieux voir, mon enfant.
— Ma grand-mère, que vous avez de grandes dents !

74
— C'est pour mieux te manger. »
2. Découverte/ - Présente le conte : Hansel et Grethel - Prend visuellement
compréhension connaissance de l’extrait du
conte

- Fait lire silencieusement le conte avec une consigne:


"repérer le dialogue et relever le thème de l’extrait" - Lit silencieusement le texte
- Explique dans un dictionnaire le
- - Fait expliquer des mots : rétorquer, débarrasser, orée, … verbe rétorquer, débarrasser,
- Fait dégager les indices typographiques famine, idées noires, orée, etc.
- Dégage des indices
typographiques

- Faire dégager des hypothèses sur le dialogue dans le conte - Emet des hypothèses sur la
et sur le thème de l’abandon des enfants. forme du texte (récit, dialogue)
et sur le thème (abandon des
enfants)

- Fait une lecture linéaire de chaque conte pour faire: - Identifie les personnages du conte,
o Identifier les personnages du conte, la relation familiale la relation familiale qui les unit
qui les unit - Relève l’événement qui va
o Relever l’événement qui va bouleverser la vie de la bouleverser la vie de la famille
famille - Distingue le récit du dialogue
o Distinguer le récit du dialogue (deux dialogues) (deux dialogues)
o Identifier les indices typographiques du dialogue (tirets,
guillemets, phrases interrogatives, pronoms personnels,
- Identifie les indices
typographiques du dialogue
etc.)
(tirets, guillemets, phrases
o Relever les verbes introducteurs utilisés
interrogatives, pronoms
o Repérer la place des verbes introducteurs
personnels, etc.)
o Résumer le contenu du dialogue
o Dégager la proposition de la mère et la réaction du père - Relève les verbes introducteurs
o dégager la réaction de la fille et de son frère utilisés
. - Repère la place et la construction
des verbes introducteurs (phrases
incises, …+ inversion du sujet)
- Résume le contenu du dialogue
- Dégage la proposition de la mère
et la réaction du père
- Dégage la réaction de la fille et de
son frère

3. Conceptualisation

- dégage les caractéristiques d’un


Caractéristiques d’un dialogue : dialogue
- Verbes introducteurs (dire, annoncer, ajouter, répondre, - s'approprie les caractéristiques
etc.) principales d’un dialogue
- Place des verbes introducteurs ; début, phrases incises
- Tirets ( - )
- Guillemets pour encadrer les paroles des personnages
« ….. »
- Paroles à la première personne

75
- Exercice 1: fait réagir à la décision des parents - Donne son opinion sur la
position de la mère et du père
Exercice 2 : a- fait identifier les caractéristiques du dialogue - Identifie les caractéristiques du
dialogue
b- fait remplacer le verbe dire par : proposer, - Remplace le verbe dire par les
4. Application/ objecter, lancer, déclarer verbes : déclarer, demander,
Remédiation/ annoncer, ajouter, …
Transfert Il dit à sa femme :
« Qu'allons-nous devenir ? Comment nourrir nos pauvres
enfants ? Il déclare/ déclara à sa
femme
— Eh bien, dit la femme, sais-tu ce que nous allons faire ? Dès Propose/ proposa la femme
l'aube, nous conduirons les enfants au plus profond de la forêt.. Objecte/ objecta le bucheron
Puis nous irons à notre travail et les laisserons seuls. Ils ne Lance –t- elle/ lança-t-elle
retrouveront plus leur chemin, et nous en serons débarrassés.
— Non, femme, dit le bûcheron, je ne ferai pas cela ! Les bêtes
sauvages ne tarderaient pas à les dévorer.
— Oh, fou ! dit-elle, tu préfères donc que nous mourrions de
faim tous les quatre ? »

- Fait lire le conte en intégralité en dehors de la classe -Lit le conte en intégralité en dehors
de la classe

76
Fiche pédagogique 22
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 3: Activité : langue Compétences transversales :
période 1 : Rédiger et jouer
comprendre et produire un passage Objectif : - S’approprier les techniques
un conte narratif dialogué de l’échange
- insérer un dialogue
dans un conte
- Savoir gérer un échange,
Pré-requis : une conversation
- Indices typographiques du
dialogue
- Verbes introducteurs
Outils de travail :
Une boite à outils (verbes de
parole)

Projet : produire et jouer Supports : conte arabe


un conte

Les deux bossus


Le lendemain, ses amis se réjouirent de son heureuse métamorphose. Sa bosse avait disparu. Tout le monde le
félicita, sauf un bossu du voisinage qui était méchant et envieux.
« -La chance ne sourit qu'aux plus mauvais, lui lança -t-il avec dépit.
-C'est par hasard que j'ai pu me débarrasser de ma bosse, expliqua l'ancien petit bossu.
-Mais comment t'y es-tu pris ?, demanda le méchant bossu.
-En allant très tard au hammam, répondit l'autre avant de conter son aventure. »
conte arabe

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Explique la fonction d’un dialogue dans un - Rappelle les informations
conte (apporter des informations, préparer les apportées par le dialogue déjà
actions) étudié en lecture
- Fait rappeler les caractéristiques formelles - Identifie les guillemets, les tirets,
d’un dialogue les verbes introducteurs
- Communique l’objectif
- Explique ou fait expliquer les mots : bossu, - Observe le support
disparaitre, dépit + explique le contenu du - Identifie le récit et le dialogue
2. Découverte/ texte
Compréhension
- Distingue le récit du dialogue
- Fait observer le support avec la consigne - Identifie les deux interlocuteurs
suivante : « identifier la partie récit et la
partie dialogue » - Relève les indices
typographiques du dialogue
- Fait relever des indices dans le texte relatifs
aux :
- Relève les verbes introducteurs
 Les interlocuteurs - Commente le sens des verbes
 Signes typographiques introducteurs
 Verbes introducteurs - Commente leur place
 Leur sens et leur place

3. Conceptualisation - S’approprie les ressources


linguistiques et la fonction d’un

77
Les caractéristiques du dialogue sont : dialogue intégré au récit
- Echange direct entre deux ou plusieurs
interlocuteurs
- Les verbes introducteurs : dire, répondre,
déclarer, demander, etc.
- Les signes typographiques ; tirets,
guillemets,
- Pronoms utilisés ; je/tu, nous/vous, etc.
Le dialogue est intégré au récit et permet
de :
- fournir des informations sur les
personnages
- rendre le récit vivant

4. Production/ Exercice 1 : fait souligner les verbes - Souligne des verbes


Remédiation/ introducteurs dans le dialogue suivant: introducteurs
Transfert
"Bonsoir soldat", dit la sorcière
- Merci, vieille, répondit le soldat.
- Vois-tu ce grand arbre? interrogea la
sorcière. Il est entièrement creux. Grimpe au
sommet, tu verras un trou
"Mais qu'est-ce que je ferai au fond de
l'arbre ?", voulait-il savoir
"Tu y prendras beaucoup d'argent.", promit
la vieille.
"Ce n'est pas mal du tout ça.", estima le
soldat. "Mais qu'est-ce qu'il faudra que je te
donne à toi, la vieille? Je suppose que tu
veux quelque chose.", ajouta-t-il.
"Pas un sou.", prétendit la sorcière.
"Rapporte-moi seulement le vieux briquet
que ma grand-mère a oublié la dernière fois
qu'elle est descendue dans l'arbre."
"Bon!", conclut le soldat, "Attache-
moi la corde autour du corps.", demanda-t-il

Exercice 2- fait compléter le récit par un - Complète un récit par un


dialogue : dialogue

Il était une fois un chasseur qui habitait à


l’orée d’une forêt. En sortant à la chasse, il
rencontra une perdrix
« - ………… ?, verbe introducteur
- ……………, verbe introducteur
- ……., ! verbe introducteur, ………..
………., verbe introducteur, ……….."

- Fait produire en binômes oralement ou par - Produit en binômes oralement ou


écrit de petits dialogues (de 2 à 4 répliques) en par écrit de petits dialogues (de 2
utilisant les verbes proposés : Demander, à 4 répliques) en utilisant les
répondre, annoncer, ajouter, supplier, verbes proposés : Demander,
rétorquer, expliquer. répondre, annoncer, ajouter,
supplier, rétorquer, expliquer.

78
Fiche pédagogique 23
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 3: Activité : oral Compétences transversales :
période 1 : Rédiger et jouer
comprendre et produire un passage Objectif : - Savoir utiliser le para-verbal, le
un conte narratif dialogué non verbal
- Utiliser le verbal,
le paraverbal et le
non verbal - S’approprier des techniques de
l’audiovisuel : la voix off (du
Pré-requis : narrateur)
- Les verbes
introducteurs - S’approprier des moyens non
- Le non verbal verbaux de communication
- Savoir-être
comportementaux - Promouvoir l’esprit d’équipe
(écoute, respect, etc.)
Projet : Supports :
produire et jouer un
conte Jules Renard, Poil de
carottes

- Je parie, dit madame Lepic, qu'Honorine a encore oublié de fermer les poules.
C'est vrai. On peut s'en assurer par la fenêtre. Là-bas, tout au fond de la grande cour, le petit toit aux poules découpe,
dans la nuit, le carré noir de sa porte ouverte.
- Félix, si tu allais fermer ? dit madame Lepic à l'aîné de ses trois enfants.
- Je ne suis pas ici pour m'occuper des poules, dit Félix, garçon pâle, qui n'a guère envie d'affronter la nuit !
- Et toi, Ernestine ?
- Oh ! moi, maman, j'aurais trop peur !
Grand frère Félix et sœur Ernestine lèvent à peine la tête pour répondre. Ils lisent, très intéressés, les coudes sur la
table, presque front contre front.
- Dieu que je suis bête ! dit madame Lepic... je n'y pensais plus... Poil de Carotte, va fermer les poules !
Elle donne ce petit nom d'amour à son dernier-né, parce qu'il a les cheveux roux et la peau tachée. Poil de Carotte,
qui joue à rien sous la table, se dresse et dit avec timidité :
- Mais, maman, j'ai peur aussi, moi.
- Comment ? répond madame Lepic, un grand gars comme toi ! C'est pour rire. Dépêche-toi, s'il te plaît.
- On le connaît ; il est hardi comme un bouc, dit sa sœur Ernestine.
- Il ne craint rien ni personne, dit Félix, son grand frère...
Pour l'encourager définitivement, sa mère lui promet une gifle.
- Au moins, éclairez-moi, dit-il.
Madame Lepic hausse les épaules, Félix sourit avec mépris. Ernestine est la seule à avoir un peu pitié de lui : elle
prend une bougie et accompagne son petit frère jusqu'au bout du corridor.
- Je t'attendrai là, dit-elle.
Mais elle s'enfuit tout de suite, terrifiée, parce qu'un fort coup de vent fait vaciller la lumière et l'éteint. Poil de
Carotte,les talons plantés, se met à trembler dans les ténèbres. Elles sont si épaisses qu'il se croit aveugle. Parfois une
rafale l'enveloppe, comme un drap glacé, pour l'emporter. Des renards, des loups même, ne lui soufflent-ils pas dans
ses doigts, sur sa joue ? Le mieux est de se précipiter vers les poules, la tête en avant, afin de trouer l'ombre.
Tâtonnant, il saisit le crochet de la porte. Au bruit de ses pas, les poules effarées s'agitent en gloussant sur leur
perchoir. Poil de Carotte leur crie :
- Taisez-vous donc, c'est moi !
Il ferme la porte et se sauve, les jambes, les bras comme ailés. Quand il rentre, haletant, fier de lui, Il sourit, attend
les félicitations pour son courage, et maintenant hors de danger, cherche sur le visage des autres les traces des
inquiétudes qu'ils ont eues. Mais grand frère Félix et sœur Ernestine continuent tranquillement leur lecture, et
madame Lepic lui dit, de sa voix naturelle :
- Poil de Carotte, tu iras fermer les poules tous les soirs.
Jules Renard, Poil de carottes

79
Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant
1. Mise en situation - Commente l’importance de la communication - Utilise des gestes pour
corporelle (donne quelques exemples) communiquer (la tête, le
- Fait rappeler les acquis des séances doigt, etc.)
antérieures - Rappelle quelques exemples
- Explique l’importance de l’objectif dans le du langage du corps
projet - Discute le rôle du para
verbal, le non verbal dans le
projet
2. Découverte/ - Fait identifier le récit et le dialogue - Lit le récit dialogué
Compréhension - Organise la constitution des groupes - Identifie les passages
- Aide à distribuer les rôles narratifs et le dialogue
- Encadre le travail des groupes - Participe à la constitution
des groupes (nombres de
personnages + narrateur)
- Lit le récit dialogué
- Participe à la répartition des
rôles
- Participe à la théâtralisation
des rôles au sein du groupe
- Récite son rôle
3. Conceptualisation - Propose des critères d’évaluation : - S’approprie les critères
d’évaluation

Critères d’évaluation : Oui Non


J’ai fait du mime
Mon regard est expressif
Ma voix est convenable
Mes gestes corporels
(allure, marche, etc.) sont
convenables
Le narrateur a bien lu
Notre lecture est fluide

4. Production/ - Fait jouer les rôles - Joue son rôle au sein de son
Remédiation/ groupe
Transfert

Fait rejouer la scène à la lumière de l’évaluation - S’auto-évalue


- Co-évalue
- Affine son rôle

80
Fiche pédagogique 24

Cycle secondaire collégial


Compétence de la Séquence 3: Activité : écrit Compétences
période 1 : Rédiger et jouer un transversales :
comprendre et passage narratif Objectif:
produire un conte dialogué - Savoir
- insérer un dialogue dans une
suite d’actions structurer
un travail
Pré-requis :
- La structure du conte
- Les verbes de mouvement
- Les verbes introducteurs
Projet : Supports :
produire et jouer un - le canevas du conte
conte - Les parties rédigées

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Evoque l’importance du dialogue dans un récit - Rappelle les dialogues déjà
(informations, décision, etc.) étudiés
- Rappelle ou fait rappeler les ressources utiles au - Rappelle les ressources
récit et au dialogue linguistiques relatives aux
- Annonce l’objectif) actions et au dialogue
- Discute avec ses camarades
les modalités de mise en
œuvre de l’objectif
2. Découverte/ - - Rappelle la partie du conte à produire : un - Relit les parties déjà
Compréhension dialogue dans une suite d’actions produites
- Présente et explicite la consigne : « imaginez, puis, - lit et reformule la consigne
élaborez un dialogue en l’insérant à une suite - Commente la partie à écrire
d’actions et en l’intégrant aux parties déjà - Rappelle les ressources
rédigées » linguistiques à utiliser (verbes
- Fait rappeler les ressources nécessaires de de mouvement, verbes
l’écriture introducteurs, typographie,
etc.)
- Adopte un scénario :
dialogue + actions/ actions +
dialogue/ dialogue intégré
aux actions.
- Explique les enjeux de l’écriture : textuels,
linguistiques, formels, sémantiques
1- rédiger une suite d’actions accomplies par le - S’approprie les enjeux de
héros l’écriture
2- y insérer un dialogue
3- intégrer la suite d’actions et le dialogue au conte
4- veiller à la cohérence avec les parties du conte

81
déjà rédigées

3. Conceptualisation - Propose des critères d’évaluation (récit + - S’approprie les critères


dialogue) d’évaluation

Critères Oui Non


J’emploie correctement des verbes
introducteurs
J’emploie correctement des signes
typographiques
Mon dialogue est intégré à une
phase narrative
Mon texte est cohérent avec les
parties antérieures

- Fait rédiger individuellement ou en binômes - Produit individuellement ou


- Apporte de l’aide individualisée pour faire : en binôme un dialogue sous
 Corriger les erreurs forme d’un texte cohérent
 Fournir des mots et des expressions utiles en respectant les critères
d’évaluation
 Orienter le sens de la narration
 Respecter la cohérence avec ce qui est - Rédige un premier jet sur
un brouillon
4. Production/ déjà écrit (début du conte, personnage, …)
Remédiation/  Consulter des documents ressources
Transfert (cahiers, manuels, etc.)
 rédiger un premier jet
 tenir un brouillon

- Fait lire, réviser le texte produit - Relit son texte et le corrige


(forme et fond) à la lumière
des critères d’évaluation
- Fait restituer collectivement les textes - Lit le conte produit devant
produits ses camarades (à tour de
- Orchestre un travail collectif sur un texte rôle)
d’élève retenu (à tour de rôle) - Fait des observations et des
- Finalise le texte produit propositions d'amélioration
- Valide la production collective sur les textes restitués
- Affine et réécrit sa
production

82
Séquence 4 : Rédiger la fin d’un conte

Séquence 4 : Rédiger la fin du conte et sa morale


Lecture
Lire la fin d’un conte lire la morale d’un conte
Langue ou communication
Utiliser le lexique fondamental des contes Exprimer une obligation (dans un proverbe)
Oral
Restituer un conte Dire une fable
Ecrit
Rédiger la fin du conte Rédiger une morale pour le conte

83
Fiche pédagogique25
Cycle secondaire collégial
 Compétence  Séquence 3:  Activité : lecture  Compétences
de la période Rédiger la fin d’un transversales :
1: conte
comprendre et  Objectif : Lire la fin d’un conte
- S’identifier au
produire un conte héros (à l’héroïne)
 Pré-requis : - du conte
- la narration
 Projet : - la structure du conte
- Se situer par
produire et jouer  Outils de travail : rapport au bien et
un conte - un dictionnaire au mal

 Supports de l'activité:
Conte : La Barbe bleue (Charles Perrault)

(La Barbe bleue était un homme terrible qui tuait ses femmes. Dans l’extrait suivant, il était sur le point de tuer la
dernière)
- Ne veux-tu pas descendre ? criait la Barbe bleue.
- Encore un moment, répondait sa femme ; et puis elle criait :
- Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir ?
- Je vois, répondit-elle, deux Cavaliers qui viennent de ce côté-ci, mais ils sont bien loin encore :
- Dieu soit loué, s'écria-t-elle un moment après, ce sont mes frères, je leur fais signe de se hâter.
La Barbe bleue se mit à crier si fort que toute la maison en trembla. La pauvre femme descendit, et alla se jeter à ses
pieds, toute échevelée.
- Cela ne sert de rien, dit la Barbe bleue, il faut mourir,
Puis la prenant d'une main par les cheveux, et de l'autre levant le coutelas en l'air, il allait lui abattre la tête. La pauvre
femme se tournant vers lui, et le pria de lui donner un petit moment pour se recueillir.
- Non, non, dit-il, recommande-toi bien à Dieu ; et levant son bras …
Dans ce moment, on heurta si fort à la porte, que la Barbe bleue s'arrêta tout court : on ouvrit, et aussitôt on vit
entrer deux Cavaliers, qui mettant l'épée à la main, coururent droit à la Barbe bleue. Il reconnut que c'était les frères de
sa femme, de sorte qu'il s'enfuit aussitôt pour se sauver ; mais les deux frères le poursuivirent et l'attrapèrent. Ils lui
passèrent leur épée au travers du corps, et le laissèrent mort. La pauvre femme était presque aussi morte que son Mari,
et n'avait pas la force de se lever pour embrasser ses Frères.

Il se trouva que la Barbe bleue n'avait point d'héritiers, et qu'ainsi sa femme demeura maîtresse de tous ses biens.

Elle en employa une grande partie à marier sa sœur Anne avec un jeune Gentilhomme ; une autre partie à acheter des
Charges de Capitaine à ses deux frères ; et le reste à se marier elle-même à un fort honnête homme, qui lui fit oublier le
mauvais temps qu'elle avait passé avec la Barbe bleue
D’après Charles Perrault, contes

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Eveille la curiosité des apprenants quant au - écoute l’histoire et pose des
dénouement des contes questions sur le personnage,
- Leur raconte les événements antérieurs du conte La l’histoire
Barbe bleue (ou les faire raconter par les élèves suite - ou raconte l’histoire s’il l’a
à une recherche préalable faite en dehors de la classe) préparée préalablement
- Présente l’objectif - rattache le conte raconté au texte
qu’il va lire
2. Découverte/ - Présente l’extrait du conte - Prend visuellement connaissance
compréhension de l’extrait

84
- Fait lire le chapeau et le texte silencieusement avec
une consigne: «relever les actions de la Barbe bleue - Lit le chapeau
et des deux frères » - Explique le sens des mots ;
- Fait expliquer des mots : coutelas, cavaliers, épée, coutelas, cavaliers, épée, héritier
héritier

- Fait dégager une première hypothèse sur la suite des - Emet des hypothèses sur la suite
événements des événements

- Fait lire linéairement l’extrait du conte pour faire: - Identifie les personnages
o Identifier les personnages - Relève les informations
o Relever les informations contenues dans le contenues dans le dialogue
dialogue - Interprète les trois points de
o Interprète les trois points de suspension « et levant suspension
son bras … » et leur rôle narratif « et levant son bras … » + leur rôle
o Relever les phrases qui informent sur la cruauté narratif (suspense)
de la Barbe bleue
o Relever l’indicateur de temps qui annonce le - Relève les phrases qui informent
dénouement (dans ce moment) sur la cruauté de la Barbe bleue
o Relever l’arrivée des frères et ce qu’ils ont fait - Relève l’indicateur de temps qui
o Dégager ce que la femme a gagné après la mort de annonce le dénouement (dans ce
son mari moment)
o Commenter la fin heureuse - Relève l’arrivée des frères et ec
o Emettre des hypothèses sur une morale possible qu’ils ont fait
- Dégage ce que la femme a gagné
après la mort de son mari
- Commente la fin heureuse
(thèmes de l’argent, du mariage
et du bonheur)
- Emet des hypothèses sur une
morale possible
3. Conceptualisation - Synthétise les caractéristiques
Eléments de la fin d’un conte : linguistiques et thématiques de la
- L’intervention d’un ami + rebondissement fin d’un conte
- L’indicateur de temps (dans un moment, plus tard, - S’approprie ces caractéristiques
à un moment donné, etc.)
- Actions successives (verbes de mouvement au
passé simple)
- Le champ lexical du bonheur, de l’argent, du
mariage, …

4. Application/ - Exercice 1: fait résumer la fin du conte oralement ou - Résume oralement ou par écrit la
Remédiation/ par écrit fin du conte
transfert
- Exercice 2 : fait imaginer une suite différente des - Fait preuve d’imagination
événements à partir d’une phrase relevée dans le - Respecte la cohérence narrative
texte : (admettons que les frères ne sont pas arrivés à - Justifie son choix
temps)

"...et levant son bras …"

85
Fiche pédagogique 26

Cycle secondaire collégial


Compétence de la Séquence 4: Activité : langue Compétences
période 1 : Rédiger la fin d’un transversales :
comprendre et produire conte Objectif :
un conte - utiliser des jeux
- utiliser le lexique fondamental
des contes d’esprit pour
apprendre (mots
Pré-requis : mêlés, mots croisés,
etc.)
- Le lexique des contes
- ...
Outils de travail :
- un dictionnaire
Projet : Supports :
produire et jouer un Grille de mots mêlés
conte

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Rappelle l’univers merveilleux des contes - Interagit avec l’univers
- Fait rappeler des ressources nécessaires déjà étudiées merveilleux des contes
- Communique et explique l’objectif - Rappelle des personnages, des
lieux, etc.
- S’approprie les tâches pour
réaliser l’objectif
2. Découverte/ - Présente la grille - Observe la grille
compréhension - S’approprie le mode d’emploi
- Présente le mode d’emploi : barrer les mots proposés
dans tous les sens (verticalement, horizontalement,
diagonalement)

S O R C I E R E
E G C H L L P D
T R N A I E E R
T E L T E R O F
O A L E N R I E
B N R A O A I E
F E U U N A I N

- Présente une consigne de travail : « Rassemblez les - Lit et comprend la consigne


lettres qui restent pour former le titre d’un conte connu.
il s’agit dune petite fille très pauvre qui est allée à une
fête organisée par un prince ; la fée, qui l’a habillée, lui
a ordonné de ne pas dépasser minuit pour revenir. Dans
le cas contraire, ses habits neufs et sa chaussure en verre
deviendront usées et anciens ».

- Propose les mots (lexique des contes) à barrer: - Note les mots à barrer
Sorcière, ogre, bottes, château, clé, feu, fée, nain,, ilien, - Utilise le dictionnaire pour
naïf, bal, forêt, ru, erra. expliquer les mots qu’il n’a pas

86
- Fait utiliser un dictionnaire pour expliquer certains mots compris
- Fait rappeler d’autres mots appartenant au lexique des - Rappelle des mots nouveaux
contes

3. Conceptualisation - s'approprie le lexique


- fait dégager le lexique fondamental en relation avec les fondamental en relation avec les
contes: contes

Exemples tirés des contes


Personnages amis Cheval, fée, chat, chien,….
Personnages Ogre, sorcière, serpent, dragon,
ennemis géant, …
Objets Or, clé, diamants, balai, bottes,
….
Lieux Château, forêt, montagne, mer,

Exercice 1: - Reconstitue le titre du


- Fait reconstituer en binômes/en groupes le titre du conte
conte (qui est en désordre)

 Exercice 2: - Utilise un dictionnaire pour


4. Application/ a) fait expliquer les mots à l’aide d’un dictionnaire expliquer des mots
Remédiation/ b) fait compléter le tableau à partir de la liste des - Complète le tableau
Transfert mots appartenant au lexique des contes: -
Loup, baguette magique, colombe, tapis volant,
vampire, maison hantée, fantôme, araignée, talisman,
balai, falaise.

Mots de la liste proposée


Personnages amis
Personnages ennemis
Objets
Lieux

87
Fiche pédagogique 27
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 4: Activité : oral Compétences
période 1 : Rédiger la fin d’un transversales :
comprendre et produire un conte Objectif :
conte - développer l’écoute et
- Restituer un conte
l’anticipation
Pré-requis :
- acquérir des valeurs
- L’écoute civiques
- Le conte
Projet : produire et jouer Supports : - s’approprier des
un conte Conte arabe « la vache techniques de conteur
noyée »

La vache noyée

On raconte qu’un homme avait une vache dont il vendait le lait mélangé avec de l’eau.
Un jour, une inondation soudaine surprit la vache qui paissait près d’un ru et la noya.
Son propriétaire était là, à se lamenter sur sa mort ; un de ses fils lui dit alors :
-« Ô Père ! Ne te lamente pas ! L’eau que nous avons mélangée à son lait a débordé et l’a emportée et noyée ».
Conte arabe

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Evoque des valeurs civiques - Donne son point de vue sur les
- Explique ou fait expliquer les mots valeurs évoquées
« inondation », « se lamenter » « ru » - Explique les mots à l’aide d’un
« déborder », « noyer » dictionnaire
- Communique l’objectif - mobilise sa mémoire pour
restituer le conte
2. Découverte/ - Présente le conte - Prend connaissance du conte
Compréhension
- Lis et fait lire des mots: - lit les mots
- inondation, noya, propriétaire, lamenter, - Ecoute

- Fait une lecture magistrale


- Fait identifier les personnages - Identifie les personnages
- Fait relever le manège du père - Relève le manège du père
- Fait relever le champ lexical de l’eau - Relève le champ lexical de
- Fait commenter la sagesse (la morale) du fils l’eau
- Fait reformuler la réplique du fils sous forme - Commente la sagesse (la
d’obligation avec « il ne faut pas » morale) du fils
- Reformule la réplique du fils
sous forme d’obligation avec
« il ne faut pas »
- Lit et fait lire le conte (après l’avoir divisé en - Lit le conte
séquences) - Mémorise le conte
- Fait mémoriser le conte
3. Conceptualisation - Propose des critères d’évaluation - S’approprie les critères

88
d’évaluation
Critères d’évaluation Oui Non

J’ai compris le sens du conte


J’ai reformulé la morale
J’ai lu correctement le conte
J’ai appris le conte par cœur

4. Production/ - Fait restituer le conte - Restitue le conte en faisant une


Remédiation/ lecture expressive
Transfert

- Régule les prestations - Affine sa prestation

89
Fiche pédagogique 28
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 4: Activité : écrit Compétences transversales :
période 1 : Rédiger la fin
comprendre et d’un conte Objectif : - Savoir organiser et structurer
produire un conte des événements dans le
- Rédiger la fin du conte
temps
Pré-requis :
- S’approprier des valeurs
- La structure du conte d’une expérience initiatique
- Les verbes de mouvement
- Les personnages
Projet : Supports :
produire et jouer un - Le canevas d’écriture du
conte conte
- les parties rédigées du
conte

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Rappelle ou fait rappeler les fins heureuses - raconte ou écoute et sélectionne
des contes (quelques exemples) ce qui pourrait l’aider
- Fait rappeler les parties déjà produites - Lit ou raconte oralement les
- Présente l’objectif et le rattache au projet parties déjà produites
(rédiger la fin du conte) - Participe à la discussion sur
l’objectif et le projet
-

2. Découverte/ - Rappelle la partie du conte à produire : la fin - lit et reformule la consigne


Compréhension du conte - Relit les parties produites
- Présente et explicite la consigne : consignées dans son livret
« imaginez, puis élaborez une fin heureuse - Discute avec ses camarades à
au conte en l’intégrant aux parties déjà propos de la suite du conte
rédigées » - Convoque les ressources à
- Fait rappeler les ressources nécessaires à utiliser (indicateur temporel,
l’écriture verbes de mouvement au passé
simple, intervention d’un ami,
champ lexical du bonheur, de
l’argent, etc.)

-Explique les enjeux de l’écriture : textuels, - S’approprie en les reformulant


linguistiques, formels, sémantiques : les enjeux de l’écriture
1- rédiger une fin au conte
2- intégrer la fin aux parties du conte
déjà produites
3- veiller à la cohérence avec les
parties du conte déjà rédigées.

90
3. Conceptualisation - Propose des critères d’évaluation - S’approprie les critères
d’évaluation
Critères d’évaluation Oui Non
J’utilise correctement un
Indicateur de temps
J’utilise correctement des
verbes de mouvement au passé
simple
Je fais intervenir un ami du
héros
J’utilise correctement le champ
lexical du bonheur, de l’argent,
etc.
Mon texte est cohérent avec
les autres parties

- Fait rédiger individuellement ou en - Produit individuellement ou en


binôme binômes la fin du conte sous
- Apporte de l’aide individualisée pour faire : forme d’un texte cohérent
 Corriger les erreurs en respectant les critères
 Fournir des mots et des expressions d'’évaluation
utiles - Rédige un premier jet sur un
 Orienter le sens de la narration brouillon
4. Production/
Remédiation/  Respecter la cohérence avec ce qui est
Transfert déjà écrit (début du conte,
personnage, …)
 Utiliser des documents ressources
(dictionnaire, manuel de conjugaison,
manuel scolaire, etc.)
 Fait rédiger un premier jet
 Fait tenir un brouillon

- Fait lire, réviser le texte produit - Relit son texte et le corrige


(forme et fond) à la lumière des
critères d’évaluation
- Fait restituer collectivement les textes - Lit le conte produit devant ses
produits camarades (à tour de rôle)
- Orchestre un travail collectif sur un texte - Fait des observations et des
d’élève retenu (à tour de rôle) propositions d'amélioration sur
- Finalise le texte produit le(s) texte(s )restitué(s)
- Valide la production collective - Affine et réécrit sa production

91
Fiche pédagogique 29

Cycle secondaire collégial


 Compétence de Séquence 4:  Activité : lecture  Compétences
la période 1 : Rédiger la fin d’un transversales :
comprendre et conte
produire un conte  Objectif :
- Inférer une
- lire la morale d’un conte sagesse à partir
d’un conte
 Pré-requis : - S’approprier le
- la structure d’un conte contenu de la
- la narration sagesse

 Outils de travail : -…
 Projet : - un dictionnaire
produire et jouer
un conte
 Supports de l'activité: morales des contes : le
petit chaperon rouge, le petit Poucet (Charles
Perrault)

(La maman du petit chaperon rouge lui a interdit de parler à des étrangers. En route, la fillette a oublié la
recommandation de sa mère et s’est arrêtée pour parler au loup qui a tout fait pour la manger elle et sa grand-mère)

Morale :
On voit ici que de jeunes enfants,
Surtout de jeunes filles
Belles, bien faites, et gentilles,
Font très mal d’écouter toute sorte de gens.
Charles Perrault, Le petit Chaperon rouge

(Le petit Poucet appartient à une famille nombreuse.il est très petit. Il est mal vu et mal traité, mais il est le plus
intelligent. Il a réalisé de bonnes choses pour les autres)

Morale :
On est toujours content d'avoir beaucoup d'enfants,
Quand ils sont tous beaux, bien faits et grands,
Et d'un extérieur qui brille ;
Mais si l'un d'eux est faible ou ne dit mot
On le méprise, on le raille, on le pille ;
Quelquefois cependant c'est ce petit marmot
Qui fera le bonheur de toute la famille.
Charles Perrault, Le petit Poucet

92
Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant
1. Mise en situation - Raconte l’histoire du petit chaperon rouge ou - Ecoute l’histoire et suit le
du petit Poucet (version orientée vers la cheminement des événements
compréhension de la morale) - Rappelle des morales de contes
- Expose le rôle de la morale dans un conte (et locaux
dans une fable) - S’approprie le rôle de la morale
- Annonce l’objectif : lire la morale d’un
conte
2. Découverte/ - Présente les deux morales - Prend visuellement connaissance des
compréhension deux morales
-
- Fait expliquer les mots : mépriser, marmot, - Explique : mépriser, marmot, railler
railler - Lit le texte
- Relève le pronom « on »
- Fait lire silencieusement les deux morales
avec une consigne: " relever le pronom
personnel utilisé »

- Fait dégager des hypothèses sur la valeur - Emet des hypothèses sur la personne
de « on » et le contenu des morales (ou les personnes) qui se cachent
derrière « on » + le contenu de la
morale

- Fait lire les deux morales pour faire: - relève les verbes utilisés
o Relever les verbes utilisés - déduit qu’il ne s’agit pas de verbes de
o déduire qu’il ne s’agit pas de verbes de mouvement
mouvement
o relever les temps verbaux utilisés (le
- relève les temps verbaux utilisés (le
présent de l’indicatif)
présent de l’indicatif)
o comparer avec les temps utilisés pour - compare avec les temps utilisés pour
raconter les événements raconter les événements
o déduire qu’il ne s’agit plus de narration - déduit qu’il ne s’agit plus de
o Relever le conseil donné aux petites filles narration
(relève l’expression utilisée) - Relève le conseil donné aux petites
o Identifier le type d’enfant préféré par les filles (relève l’expression utilisée)
gens - Identifie le type d’enfant préféré par
o Identifier la position des gens vis-à-vis les gens
des enfants différents (handicapés, petits,
- Identifie la position des gens vis-à-vis
maigres, etc.)
des enfants différents (handicapés,
o Justifier à partir du texte qu’ils ont tort petits, maigres, etc.)
o Faire des lectures vocales
- Justifie à partir du texte qu’ils ont tort
- Fait des lectures vocales

3. Conceptualisation - Synthétise les caractéristiques de la


morale
Une morale est caractérisée par : - S’approprie ces caractéristiques
- Le pronom indéfini « on »
- Présent de l’indicatif
- Verbes d’état ou de perception
- La sagesse ou le conseil

93
- Exercice 1: fait reformuler les deux morales - Reformule les deux morales en
en utilisant : il faut, il ne faut pas, on doit, on utilisant : il faut, il ne faut pas, on
ne doit pas. doit, on ne doit pas.

- Exercice 2 : fait choisir en binômes la - Choisit la morale appropriée


morale convenable au conte - Commente son choix
4. Application/ a- les renards sont rusés
Remédiation/ b- les choses sans importance font de jolies b- les choses sans importance font de
Transfert sonorités jolies sonorités
c- les tambours font beaucoup de bruit
d- les renards aiment les tambours

On raconte qu’un renard passait dans


un jardin où pendait un tambour,
accroché à un arbre. A chaque fois que
le vent soufflait dans les branches,
celles-ci faisaient bouger le tambour
qui produisait un grand bruit.

Attiré par ce grand bruit, le renard se


dirigea vers le tambour ; arrivé près de
lui, il le trouva gros et pensa qu’il
contenait beaucoup de viande.

Il le déchira, et s’aperçut qu’il était


vide.

94
Fiche pédagogique 30
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 4: Activité : langue Compétences
période 1 : Rédiger la fin d’un transversales :
comprendre et produire conte Objectif:
un conte - S’approprie l’expression
- Exprimer une
obligation (dans un de l’obligation dans des
proverbe) situations
communicatives,
Pré-requis : civiques, etc.
- Expression de - Valorise des éléments
l’obligation
de la culture et de la
sagesse universelles
Outils de travail :
- Un dictionnaire de - ...
proverbes

Projet : Supports :
produire et jouer un
conte Corpus de proverbes

1. Il ne faut pas dire, fontaine, je ne boirai pas de ton eau


2. Il ne faut pas mettre le carrosse avant les chevaux
3. Il ne faut pas remettre au lendemain ce qu’on peut faire le jour même
4. Il ne faut pas se moquer de la peine du voisin, car la vôtre arrive le lendemain matin

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Fait rappeler des proverbes ou des dictons - Cite des proverbes ou dictons
arabes arabes
- Rappelle des ressources déjà étudiées - Rappelle l’idée d’obligation
- Communique l’objectif (la morale sous - Récite des proverbes appris en
forme d’un proverbe) situation d’autonomie
2. Découverte/ - Présente le corpus de proverbes - Observe et lit le corpus
compréhension - Identifie les régularités formelles
- Fait lire silencieusement le support avec (il ne faut pas…)
une consigne: "Relève les éléments qui se
ressemblent dans le proverbes »

- Faire émettre des hypothèses sur le rôle du - Emet des hypothèses sur le rôle du
proverbe sur le sens des proverbes proverbe et sur le sens des
proverbes
- Fait une analyse du corpus et fait : - Utilise un dictionnaire pour des
 Utiliser un dictionnaire pour des explications lexicales
explications lexicales - Comprend le sens des proverbes
 Comprendre le sens des proverbes - Relève l’expression de
 Relever l’expression de l’obligation (il l’obligation (il ne faut pas)
ne faut pas) - Identifie le caractère négatif de
 Identifier le caractère négatif de l’obligation (ne pas faire)
l’obligation (ne pas faire) - Dégage le caractère impersonnel
du verbe « falloir »
 Dégager le caractère impersonnel du
95
verbe « falloir » - Remplace « il faut » par « on
 Remplacer « il faut » par « on doit » doit »
 Rattacher l’expression de l’obligation - Rattache l’expression de
au discours injonctif l’obligation au discours injonctif
 Rapprocher le proverbe à la morale - Rapproche le proverbe à la morale
d’un conte d’un conte

3. Conceptualisation - s'approprie le fonctionnement de


- Fait dégager le fonctionnement de l’obligation (notamment) dans un
l’obligation (notamment) dans un proverbe proverbe

L’obligation est exprimée par :


- Il ne faut pas + infinitif + phrase
courte
- Le verbe devoir

4. Application/ - Exercice 1: Propose des situations de - Réutilise « il faut, il ne faut pas +


Remédiation/ communication (obligations civiques ou infinitif » dans des énoncés
transfert sociales par exemple) personnels

 Exercice 2: fait imaginer et rédiger une - Imagine et rédige une petite


petite histoire dont la morale serait l’un histoire dont la morale serait les
des proverbes suivants : proverbes proposés
- Il ne faut pas vendre la peau de l’ours
avant de l’avoir tué

- Il ne faut pas mettre tous ses œufs


dans le même panier

96
Fiche pédagogique 31
Cycle secondaire collégial
Compétence de la période Séquence 1: Activité : oral Compétences transversales :
1: Rédiger la fin - Acquérir des
comprendre et produire un d’un conte Objectif : capacités prosodiques
conte et suprasegmentales
- Dire une fable

Pré-requis : - ...
- Eléments de
prosodie

Projet : Support :
produire et jouer un conte Lafontaine, Le corbeau et le
renard

LE CORBEAU ET LE RENARD

Maître Corbeau, sur un arbre perché,


Tenait en son bec un fromage.
Maître Renard, par l'odeur alléché,
Lui tint à peu près ce langage :
Et bonjour, Monsieur du Corbeau,
Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois.
À ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie,
Et pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
Le Renard s'en saisit, et dit : Mon bon Monsieur,
Apprenez que tout flatteur
Vit aux dépens de celui qui l'écoute.
Cette leçon vaut bien un fromage sans doute.
Le Corbeau honteux et confus
Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus.

Jean de Lafontaine

97
Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant
1. Mise en situation - Evoque des fables célèbres : la cigale et - Cite des exemples de fables orales
la fourmi, le loup et l’agneau locales ou universelles
- Fait rappeler les savoir-être utiles à - Rappelle des savoir-être (corporels,
la lecture de la fable (gestuelle, suprasegmentaux, etc.)
intonation, etc.) - S’approprie les tâches à faire pour
- Présente et reformule l’objectif réaliser l’objectif

2. Découverte/ - Présente la fable et l’image - Prend connaissance visuellement de la


Compréhension fable et de l’image

- Fait résumer l’histoire - Résume l’histoire en relevant :


 Les personnages-animaux,
 Le lieu,
 Les actions,
 La morale

- Fait des lectures magistrales partielles - Fait des lectures vocales partielles
expressives expressives
- Fait faire des lectures silencieuses - Fait une lecture silencieuse

3. Conceptualisation - Propose des critères d’évaluation : - S’approprie les critères d’évaluation


Oui Non
J’ai lu toute la fable
J’ai fait des lectures
partielles
j’ai fait une lecture
expressive
J’ai dit la fable

4. Production/ - Fait dire la fable (individuellement et en - Dit la fable en respectant les règles
Remédiation groupes) prosodiques et phonétiques
Transfert
- Fait imiter le dessin - Imite en situation d’autonomie le
dessin du corbeau et du renard

98
Fiche pédagogique 32
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 4: Activité : écrit Compétences
période 1 : écrire et jouer la transversales :
comprendre et produire un fin d’un conte Objectif :
conte
- Rédiger une morale pour - Savoir synthétiser une
le conte expérience humaine
par une morale
Pré-requis :
- S’approprier une
- La morale identité collective
- Les proverbes
Outils de travail :

Projet : Supports :
produire et jouer un conte Parties du conte déjà rédigées

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Raconte ou fait raconter des morales, sous - Cite des exemples de
forme de proverbes, de dictons, de maximes, proverbes, dictons, etc.
etc. (préparés préalablement)
- Fait rappeler les parties déjà produites - Lit ou raconte oralement les
- Présente l’objectif et le rattache au projet parties déjà produites
(rédiger une morale pour le conte) - Participe à la discussion sur
l’objectif et le projet

2. Découverte/ - rappelle la partie du conte à produire : une - Lit et reformule la consigne


Compréhension morale - Relit les parties produites
- Présente et explicite la consigne : « élaborez consignées dans son cahier
pour le conte produit une morale convenable » - Discute avec ses camarades à
- Fait rappeler les ressources nécessaires de propos de la morale
l’écriture d’une morale - Rappelle les ressources
linguistiques à utiliser (on,
présent, , etc.)
Explique les enjeux de l’écriture : textuels,
linguistiques, formels, sémantiques : - S’approprie les enjeux de
1- rédiger une morale pour le conte l’écriture en les reformulant
produit
2- intégrer la morale aux parties du
conte déjà produites
3- veiller à la cohérence avec les parties
du conte déjà rédigées
3. Conceptualisation -Propose des critères d’évaluation - S’approprie les critères
d’évaluation
Critères d’évaluation Oui Non
J’utilise le pronom convenable
J’utilise correctement le présent
de l’indicatif
J’utilise correctement une
expression de l’obligation
J’utilise des verbes de
perception
J’écris une morale cohérente
avec le conte produit

99
- Fait rédiger individuellement ou en binôme - Produit individuellement ou en
- Apporte de l’aide individualisée pour faire : binômes une morale cohérente
 Corriger les erreurs avec les parties rédigées
en respectant les critères
 Fournir des mots et des expressions
utiles d'’évaluation ou bien propose
une sagesse locale ou un
 Orienter le sens de la narration proverbe connu convenables au
4. Production/  Respecter la cohérence avec ce qui est conte produit
Remédiation/ déjà écrit (début du conte, personnage,
…)
- Rédige un premier jet sur un
Transfert brouillon
 Utiliser des documents ressources
(dictionnaire, manuel de conjugaison,
etc.)
 Fait rédiger un premier jet
 Fait tenir un brouillon

- Fait lire, réviser le texte produit - Relit son texte et le corrige (forme
et fond) à la lumière des
critères d’évaluation
- Fait restituer collectivement les textes produits
- Lit le conte produit devant ses
- Orchestre un travail collectif sur un texte camarades (à tour de rôle)
d’élève retenu (à tour de rôle) - Fait des observations et des
- Finalise le texte produit propositions d'amélioration sur
- Valide la production collective le(s) texte(s) restitué(s)
- Affine et réécrit sa production
-

100
Séquence 5 : Affinement du conte et représentation théâtrale

Séquence 5 : Affinement du conte et représentation théâtrale


Ecrit
Affiner le conte produit
Langue ou communication
Scénariser le conte produit (décor, habits, etc.)
Oral-1
Faire des répétitions
Oral-2
Jouer le conte produit

101
Fiche pédagogique 33
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 5: Activité : écrit Compétences
période 1 : Affiner et jouer le transversales :
comprendre et produire conte produit Objectif :
un conte - faire preuve de
- Affiner le conte
produit créativité

Pré-requis : - acquérir des


processus d’auto-
- Les acquis de la amélioration
période

Technique d’animation :
- Remue-méninges
Modalités de travail :
- Travail collectif
Projet : Support :
produire et jouer un conte Le conte produit

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Fait l éloge des productions réalisées - S’exprime sur le déroulement de
- Incite à l’amélioration l’écriture du conte
- Explique l’objectif - Se mobilise pour être créatif
dans le cadre de la scénarisation du
conte
2. Découverte/ - Fait lire le conte - Lit le conte produit
Compréhension - Propose des boites à outils relatives aux: - Prend connaissance des boites à
1- caractérisations outils
2- expressions temporelles (formule - Lit et s’approprie la consigne
d’entrée, etc.)
3- lieux
4- aspects vestimentaires
5- etc.

- Explicite la consigne de travail


- Découpe le conte en séquences
- Organise les interventions
- Organise les idées proposées
3. Conceptualisation - S’approprie ces éléments
- Propose les éléments à scénariser :
linguistiques, stylistiques, formels,
onomastiques, typographiques, etc.

4. Production/ - Valide les améliorations linguistiques, - Propose des améliorations


Remédiation formelles, onomastiques, typographiques, linguistiques, formelles,
Transfert/ etc. onomastiques, typographiques, etc.
- Valide les enrichissements, des - Propose des enrichissements, des
expansions, des affinements, etc. expansions, des affinements, etc.
- Récrit le conte affiné

102
Fiche pédagogique 34
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 1: Activité : Communication Compétences
période 1 : Affiner et jouer le transversales :
comprendre et produire conte produit Objectif :
un conte - savoir utiliser le
- scénariser le conte produit
para verbal, le non
Pré-requis : verbal
- Les acquis de la période - maitriser la
- transformation
Outils de travail : d’un genre à un
- Remue-méninges autre

Modalités de travail :
- Travail collectif
Projet : Supports :
produire et jouer un Le conte produit
conte

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Rappelle ou fait rappeler le théâtre - Rappelle certaines caractéristiques du
(didascalies, décors, etc.) théâtre
- Rappelle les ressources liées au non verbal - S’approprie ces ressources
- Incite les apprenants à être créatifs pour - Demande des explications relatives à
scénariser le conte la nature des transformations à apporter
au conte
2. Découverte/ - Fait lire le conte produit collectivement - Lit le conte
Compréhension - Fait diviser le conte en séquences - Fait des propositions
- Fait rappeler les éléments à scénariser :
verbaux et non verbaux
- Organise les propositions
- Valide les propositions pertinentes
3. Conceptualisation - S’approprie le contenu de la grille :
- Propose une grille
Non verbal verbal
Personnage Vêtements, répliques
principal allure, voix,
(héros) actions, etc.
Autres Vêtements, répliques
personnages allure, voix,
actions, etc.
Lieu
Décors, objets, etc.
Musique En harmonie avec les
d’accompag situations narratives
nement
4. Production/ - Fait jouer une première - Fait une première représentation de
Remédiation/ représentation chaque séquence
Transfert

103
Fiche pédagogique 35
Cycle secondaire collégial
Compétence de la Séquence 5: Activité : oral 1 Compétences
période 1 : Affiner et jouer le transversales :
comprendre et produire conte produit Objectif :
un conte - S’épanouir par le jeu
- Faire des répétitions

Pré-requis : - Savoir organiser une


manifestation
- Les acquis de la période culturelle
Modalités de travail :
- Savoir utiliser le non
- Travail collectif verbal
Projet : produire et jouer Support :
un conte Le conte scénarisé

NB : Si possibilité il y a, on peut inviter un comédien local (ou un professeur ou élève faisant du théâtre) comme
personne-ressource pour organiser et encadrer ces répétitions

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Rappelle certaines pratiques théâtrales - S’approprie le principe
(répétition, entrainement, etc.) d’entrainement
- Mobilise les « troupes » qui vont jouer - Fait preuve de mobilisation
le conte
-
2. Découverte/ - Fait constituer des troupes (nombre de - Intègre une troupe (nombre de
Compréhension personnages du conte + souffleur) personnages du conte + souffleur)
- Fait vérifier les textes (affinés) : - Vérifie son texte (dialogues,
dialogues, apartés, voix off apartés, voix off)
- Fait vérifier les éléments du décor - Installe les éléments du décor
- Fait organiser les répétitions
3. Conceptualisation - Propose une grille d’auto-évaluation et - S’approprie le contenu de la
de coévolution : grille
 Expression corporelle appropriée à
la situation
 Respect des éléments
suprasegmentaux
 Installation convenable du décor
 Bonne répartition des rôles
4. Production/ - Fait faire des répétitions - Fait des répétitions
Remédiation/ - Régule et affine son rôle
Transfert

104
Fiche Pédagogique 36

Cycle secondaire collégial


Compétence de la Séquence 5: Activité : oral 2 Compétences
période 1 : affiner et jouer un transversales :
comprendre et produire conte Objectif :
un conte - S’exprimer devant un
- Jouer le conte produit public

Pré-requis : - Participer à une


manifestation culturelle
- Les acquis de la période

Modalités de travail :
- Travail collectif
Projet : Supports :
produire et jouer un Lrite conte scénarisé
conte

Etapes Ce que fait l'enseignant Ce que fait l'apprenant


1. Mise en situation - Rappel bref des efforts fournis et présentation des invités (MM. le directeur,
professeurs, quelques élèves, comédiens locaux, etc.)
- Rappel des troupes engagées (chaque élève en principe fait partie d’une
troupe)
-
2. Découverte/ - Dernières vérification (comédiens, espace, matériel, etc.)
Compréhension - Animation et organisation
3. Conceptualisation - ……..

4. Production/
Remédiation/ - Présentation des prestations théâtrales
Transfert NB : (si on ne peut faire passer toutes les troupes à défaut de temps, on peut
le faire lors de la dernière semaine du soutien ou dans le cadre d’activités
parallèles)

105
ENSEIGNEMENT-APPRENTISSAGE
DU FRANÇAIS AU SECONDAIRE COLLEGIAL

Guide Pédagogique
PREMIERE ANNEE
PÉRIODE I

Le conte
EQUIPE DES CONCEPTEURS

Abdelaziz DADI Mohammed Jawad TOUMI

COORDINATION

Mohammed Jawad TOUMI Yahya GORMATI

SUPERVISION

Mohamed DALI Fouad CHAFIQI


AREF-Fès/Meknès Direction des Curricula

Direction des Curricula


Annexe Lalla Aïcha Avenue Chella, Hassan - Rabat Tél : 0537 27 85 06 Fax : 0537 66 12 46 Adresse Mail : dc@men.gov.ma

106