Vous êtes sur la page 1sur 16

Université Paris XII – Val de Marne

ANNÉE UNIVERSITAIRE 2005 - 2006

P.C.E.M.1
EPREUVE DE BIOCHIMIE

DATE : Jeudi 8 juin


DUREE : 1 heure

**********

CETTE EPREUVE COMPREND :

37 Q.C.M. , dont:
26 questions
1 problème comprenant 2 QCMs
1 problème comprenant 3 QCMs
1 problème comprenant 6 QCMs (4 pages)

Répondre sur la grille de réponses au feutre noir


CE CAHIER COMPREND 16 PAGES.
S’IL EST INCOMPLET, VEUILLEZ LE SIGNALER DES LE DEBUT DE
L’EPREUVE AU SURVEILLANT.
IL COMPREND LE CODE GENETIQUE EN PAGE 2.

AUCUNE RECLAMATION NE SERA ADMISE PAR LA SUITE.

Page 1 / 16
Code Génétique

2ème LETTRE
U C A G
TTT phe TCT ser TAT tyr TGT cys T
TTC phe TCC ser TAC tyr TGC cys C
T
TTA leu TCA ser TAA Stop TGA Stop A
TTG leu TCG ser TAG Stop TGG trp G

1 ère CTT leu CCT pro CAT his CGT arg T 3 ème
CTC leu CCC pro CAC his CGC arg C
C
L CTA leu CCA pro CAA gln CGA arg A L
E CTG leu CCG pro CAG gln CGG arg G E
T ATT ile ACT thr AAT asn AGT ser T T
T ATC ile ACC thr AAC asn AGC ser C T
A
R ATA ile ACA thr AAA lys AGA arg A R
E ATG met ACG thr AAG lys AGG arg G E
GTT val GCT ala GAT asp GGT gly T
GTC val GCC ala GAC asp GGC gly C
G
GTA val GCA ala GAA glu GGA gly A
GTG val GCG ala GAG glu GGG gly G

Page 2 / 16
QCM 1.: Parmi les composés suivants quel(s) est (sont) celui (ceux) qui peut (peuvent) être
substrat(s) d'une transaminase et d'une déshydrogénase ?

A) citrate
B) pyruvate
C) 1,3-diphosphoglycérate
D) oxaloacétate
E) fumarate.

QCM 2.: Quel(s) composé(s) possède(nt) au moins une liaison riche en énergie ?

A) 2-phospho-glycérate
B) phospho-énol-pyruvate
C) malonyl-CoA
D) adénosine monophosphate (AMP)
E) fructose 6-phosphate.

QCM 3.: Parmi les enzymes suivantes, quelle(s) est (sont) celle(s) qui peuve(nt) utiliser le
pyruvate comme substrat ?

A) pyruvate kinase
B) lactate déshydrogénase
C) phosphoglycérate mutase
D) triose phosphate isomérase
E) pyruvate déshydrogénase.

QCM 4.: Quel(s) est (sont) le(s) coenzyme(s) commun(s) aux réactions catalysées par la
pyruvate déshydrogénase et la β-hydroxybutyrate déshydrogénase ?

A) thiamine pyrophosphate
B) coenzyme A
C) NAD+
D) acide lipoïque
E) NADP+.

QCM 5.: Quelle(s) est (sont) la (les) substrat(s) possible(s) de la voie de la néoglucogenèse ?

A) lactate
B) acétyl-CoA
C) glycérol
D) glycogène
E) alanine.

Page 3 / 16
QCM 6.: Quelle est l'enzyme dont le déficit est responsable de la galactosémie du nourrisson?

A) galactokinase
B) galactose-1-phosphate uridyl transférase
C) UDP-galactose 4 épimérase
D) galactose-1-phosphate pyrophosphorylase
E) phosphoglucomutase.

QCM 7.: Quel est le métabolite de la glycolyse qui permet, en une seule étape, la synthèse de
glycérol phosphate dans le tissu adipeux ?

A) phospho-énol-pyruvate
B) glycéraldéhyde 3-phosphate
C) pyruvate
D) dihydroxy-acétone-phosphate
E) 3-phospho-glycérate.

QCM 8.: Quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) exacte(s) ?

A) les histones établissent des liaisons ioniques avec l'ADN


B) la méthionine initiale peut-être éliminée lors de la maturation protéique
C) le précurseur 45S des ARN des ribosomes est synthétisé dans le nucléole
D) les protéines qui se lient à l'ADN ont obligatoirement une structure en doigt de zinc
E) les modifications post-traductionnelles d'une protéine conduisent toujours à son
inactivation.

QCM 9.: Quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) exacte(s) ?

A) il existe un codon spécifique permettant l'incorporation de l'hydroxyproline lors de la


traduction
B) la phosphorylation des protéines peut conduire à leur activation
C) les protéines transmembranaires présentent des résidus hydrophiles sur la face
cytoplasmique
D) les collagènes présentent le plus souvent une structure globulaire
E) l'insuline est synthétisée sous forme d'un précurseur inactif.

QCM 10.: Quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) exacte(s) ?

A) l'aminoacyl-ARNt-synthétase de l'arginine reconnaît aussi la lysine


B) l'ARN polymérase II permet la transcription des ARNs prémessagers
C) un même messager peut donner naissance à des protéines différentes dans des tissus
différents
D) la traduction nécessite de l'énergie sous forme de GTP
E) la polyadénylation des ARN prémessagers se fait dans le cytoplasme.

Page 4 / 16
Problème (2 questions) : Soit le schéma métabolique suivant:

Oxaloacétate COOH
CH2
C=O
COOH
Lactate
CH3 COOH
E1
CHOH E5 C O P
COOH X E2 CH2
E4 Phospho-énol-pyruvate
E3
CH3 CH3
CH NH2 C=O
Alanine COOH S-CoA Acétyl-CoA

QCM 11.: Quel est le nom du composé X ?

A) citrate
B) pyruvate
C) aspartate
D) malate
E) 2-phosphoglycérate.

QCM 12.: Quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) exacte(s) ?

A) l'enzyme E1 utilise de l'ATP


B) l'enzyme E2 n'existe pas chez l’Homme
C) l'enzyme E3 est mitochondriale
D) l'enzyme E4 est une transaminase
E) l'enzyme E5 est importante pour le métabolisme anaérobie.

QCM 13.: Quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) exacte(s) ?

A) la dégradation de l'acide palmitique en CO2 et H2O donne plus d'énergie que la


dégradation de 3 molécules de glucose en CO2 et H2O
B) les agents découplants augmentent la consommation d'oxygène des mitochondries
C) la phosphorylation de l'ADP en ATP se fait au niveau du complexe V
D) le NADH+H+ alimente la chaîne respiratoire au niveau du complexe I
E) l'ATP/ADP translocase est membranaire.

Page 5 / 16
QCM 14.: Quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) exacte(s) ?

A) la maturation des ARN prémessagers se fait dans le cytoplasme


B) la maturation des ARN prémessagers comporte l'épissage des introns
C) les ARN messagers matures contiennent une ou plusieurs séquences non codantes
D) la séquence polyA des ARNs messagers matures est complémentaire d'une séquence
polyT de l'ADN.
E) le nucléotide CAP est placé en 5' des ARN prémessagers en cours de maturation.

QCM 15.: Dans quelle(s) voie(s) métabolique(s) intervient le dihydroxy-acétone-phosphate


(DHAP)?

A) la glycolyse hyaloplasmique
B) la voie de synthèse des triglycérides
C) la glycogénolyse
D) la néoglucogenèse à partir du lactate
E) la glycolyse anaérobie.

QCM 16.: Quelle(s) proposition(s) s'applique(nt) à l'acétyl-CoA?

A) il contient une liaison riche en énergie


B) il peut-être transformé en une étape en oxaloacétate chez l'homme
C) il est le substrat initial de la voie de synthèse des acides gras
D) il est un substrat de la néoglucogenèse dans le foie
E) il peut être produit dans le cytoplasme.

QCM 17.: Quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) exacte(s) ?

A) la chaîne respiratoire mitochondriale peut fonctionner même si le cycle de Krebs est


interrompu
B) la chaîne respiratoire mitochondriale réalise un gradient de protons entre la matrice
intra-mitochondriale et l'espace intermembranaire
C) le produit final de la chaîne respiratoire est l'eau
D) le transfert des électrons de la chaîne respiratoire suit un gradient de potentiels
d’oxydo-réduction
E) le couple ubiquinone/ubiquinol (UQ/UQH2) permet le transfert d'équivalent réducteur
dans la chaîne respiratoire mitochondriale.

QCM 18.: .Parmi les propriétés suivantes, indiquez celle(s) qui s'applique(nt) à l'inhibition
non compétitive d'une enzyme michaëlienne:

A) la Vmax de la réaction est inchangée


B) la Km n'est pas modifiée
C) il peut se former des complexes EI, ES, et ESI
D) l’inhibiteur se fixe au niveau du site actif de l'enzyme
E) l'augmentation de la concentration du substrat lève l'inhibition.

Page 6 / 16
QCM 19.: Parmi les propositions suivantes concernant la séquence peptidique suivante:

gly-gly-val-cys-val-val-pro-his-val-gly-arg-ala-pro-cys-thr-val-thr-glu-gly

Cocher celle(s) qui est (sont) exacte(s):

A) la séquence des acides aminés suggère une forte probabilité d’hélice α


B) elle est basique
C) elle peut contenir un pont disulfure intrachaîne
D) elle présente un pic d'absorption à 280 nm
E) elle contient des séquences répétitives caractéristiques du collagène.

QCM 20.: Quelle(s) propositions(s) est(sont) exacte(s):

A) un gène peut coder plusieurs formes d’une même protéine


B) sur un chromosome les deux brins de l'ADN sont porteurs de gènes chez les
eucaryotes
C) la méthylation du promoteur d'un gène de l'ADN influence le niveau de transcription
de ce gène.
D) des éléments influençant la transcription d'un gène peuvent se trouver à distance de
celui-ci
E) chez les eucaryotes l'organisation des gènes est monocistronique.

QCM 21.: Soit le peptide : asp – phe – asp – gly

Indiquer quelle(s) proposition(s) est (sont) exacte(s) :

A) il est scindé en un tripeptide et un acide aminé après action de la chymotrypsine


B) il présente un pic d'absorption à 280 nm
C) il aboutit à la libération de phénylalanine après action courte d’une carboxypeptidase
D) il est chargé négativement à pH=12
E) il contient un acide aminé capable de former des ponts disulfure.

QCM 22.: Parmi les techniques suivantes, quelle(s) est (sont) celle(s) permettant la séparation
des protéines en fonction de leur poids moléculaire ?

A) l’électrophorèse en présence de SDS (SDS-PAGE)


B) la PCR (Polymerase Chain Reaction)
C) l’ultracentrifugation
D) la chromatographie d’exclusion ou par perméation de gel
E) la chromatographie d’échange d’ions.

Page 7 / 16
QCM 23.: Quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) exacte(s) ?

A) l’isoélectrofocalisation permet de séparer deux protéines selon leurs points


isoélectriques
B) l’électrophorèse bidimensionnelle permet de séparer les protéines selon deux critères
physico-chimiques
C) dans un système de chromatographie d’échange d’ions, l’élution peut être réalisée en
faisant varier les conditions de pH
D) certaines techniques de séparation des protéines peuvent être couplées à une révélation
utilisant un anticorps spécifique
E) la mesure de la densité optique (DO) peut permettre de déterminer la concentration
protéique.

QCM 24.: Quelle(s) proposition(s) s'applique(nt) au galactose?

A) c'est un hexose
B) c'est un oligosaccharide
C) c'est un constituant du glycogène
D) il est absorbé au niveau de la bordure en brosse par diffusion facilitée
E) c'est un substrat de la galactokinase.

QCM 25.: Quelle(s) proposition(s) s'applique(nt) à l'oxaloacétate?

A) c'est un lipide
B) c'est un intermédiaire de la synthèse du glucose à partir du lactate
C) c'est un intermédiaire de la synthèse du glucose à partir du glycérol
D) c'est un intermédiaire de la glycolyse anaérobie
E) il peut traverser la membrane mitochondriale.

QCM 26.: Quelle(s) propositions(s) est(sont) exacte(s):

A) l'hybridation de 2 brins d'ADN est assurée par des liaisons hydrogène


B) l'adénine est complémentaire de la thymine
C) les bases pyrimidiques sont complémentaires entre elles
D) les caractéristiques de la dénaturation thermique d'un double brin d'ADN dépendent de
sa séquence en bases
E) l'effet hyperchrome n'existe pas en cas de présence de séquences de l'ADN répétitives.

QCM 27.: Quelle(s) propositions(s) est(sont) exacte(s):

A) les ADN polymérases nécessitent la présence d'une amorce


B) l'ADN polymérase III est aussi appelée primase
C) les ARN polymérases nécessitent la présence d'une amorce
D) les ARN polymérases assurent un rôle majeur dans la réparation de l'ADN
E) l'ARN polymérase synthétisant les ARNr synthétise aussi les ARNm primaires.

Page 8 / 16
Problème (3 questions): Soient différentes courbes d’activités enzymatiques dont certaines
sont obtenues avec une enzyme de la glycolyse anaérobie dans différentes conditions
réactionnelles : un des produits de cette réaction est un composé non phosphorylé et portant
une fonction cétone.

4
5

0 1 2 3 4 5 6 mM [Substrat]

QCM 28.: Quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) exacte(s) concernant la réaction
catalysée décrite ci-dessus :

A) l’enzyme de cette réaction est la triose phosphate isomérase


B) un substrat de cette réaction est le 2-phospho-glycérate
C) l’enzyme de cette réaction permet de récupérer de l’énergie sous forme de
phosphate d’énol
D) l’ADP est un cosubstrat de la réaction
E) la réaction catalysée est irréversible.

QCM 29.: Considérant que la courbe n°4 est la courbe de base de cette enzyme,
indiquer quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) exacte(s):

A) la courbe de base (n°4) est typique d’une enzyme allostérique


B) la courbe n°1 correspond à une réaction dans laquelle une concentration 2 fois
plus grande d’enzyme a été utilisée comparativement à la courbe de base
C) la courbe n°3 correspond à une prédominance de la forme « T »
comparativement à la courbe de base
D) la courbe n°2 présente une cinétique michaëlienne
E) la courbe n°5 peut correspondre à une expérience faite en présence d'urée 8 M.

Page 9 / 16
QCM 30.: Quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) exacte(s) concernant le produit de
la réaction en cause ?

A) il est directement exporté par les cellules ne possédant pas de métabolisme


aérobie
B) il peut être le substrat d’une réaction permettant d’obtenir un coenzyme réduit
C) sa conversion en oxaloacétate met en jeu une réaction qui utilise un cosubstrat
porteur d’un noyau purique
D) il peut être le substrat d’une décarboxylation oxydative
E) il peut être le produit d’une réaction réversible.

QCM 31.: Le schéma ci-dessous décrit les courbes de saturation en oxygène de deux
protéines, l’hémoglobine et la myoglobine, en fonction de la pression partielle en
oxygène.
1.0
100
en O2 (%)
Saturation Y

0.5
50

0.0
0 20 40 60 80 100 120
Pression partielle en oxygène pO2 (torr)
D’oxygène pO2(torr)

A) la courbe 1 correspond à celle de la myoglobine et la courbe 2 correspond à celle de


l’hémoglobine
B) en présence de 2,3 DPG, seule la courbe 1 est observée
C) pour une pression partielle en oxygène de 26 torrs, l’affinité de l’hémoglobine pour
l’oxygène est plus forte que celle de la myoglobine
D) au point noté « a » sur la courbe 2, la forme T de la protéine est majoritaire
E) la structure quaternaire de l'hémoglobine explique l'aspect de sa courbe de fixation de
l'oxygène.

Page 10 / 16
Problème (6 questions): Par ses actions concertées sur les vaisseaux, le rein et le coeur, le
système rénine-angiotensine est l’un des systèmes régulateurs de la pression artérielle
les plus importants de l’organisme. Son effecteur principal est un octapeptide,
l’angiotensine II, qui possède des effets hypertenseurs par des propriétés
vasoconstrictives propres d’une part et par la stimulation de la production d’aldostérone
surrénalienne d’autre part.

(AGTI)

(AGTII)

(AGTIII)

Dans ce système, la rénine clive l’angiotensinogène (485 acides aminés) dans sa partie N-
terminale et produit un décapeptide inactif, l’angiotensine I (AGTI). ATI peut être à son tour
clivé par l’enzyme de conversion de l’angiotensine (ACE) en un octapeptide, l’angiotensine II
(AGTII).

AGTI : Asp-Arg-Val-Tyr-Ile-His-Pro-Phe-His-Leu

AGTII : Asp-Arg-Val-Tyr-Ile-His-Pro-Phe

QCM 32.: Quelle(s) est(sont) la(les) proposition(s) exacte(s) ?

A) les protéolyses successives en cascade constituent un mode d’activation


protéique
B) la rénine est une endoprotéase
C) la perte de l’histidine et de la leucine modifie les propriétés électriques de
AGTII par rapport à AGTI
D) l’histidine et la leucine C terminales sont des résidus indispensables à l’activité
hypertensive de l’angiotensine
E) AGTI et AGTII sont clivables par la chymotrypsine.

Page 11 / 16
De plus, AGTII est degradé en AGTIII par des aminopeptidases (angiotensinases). AGTIII
possède 40% de l’activité de l’AGTII sur la pression artérielle et 100% de son activité sur la
production d’aldostérone.

AGTIII : Arg-Val-Tyr-Ile-His-Pro-Phe

QCM 33.: Quelle(s) est(sont) la(les) propositions(s) exacte(s) ?

A) la perte de l’aspartate en position N terminale modifie les propriétés


hypertensives de la molécule
B) la perte de l’aspartate baisse le pHi de l’angiotensine III par rapport à celui de
l’angiotensine II
C) l’angiotensine III est un peptide phosphorylable
D) l’aspartate en position N terminale joue un rôle majeur sur la production
d’aldostérone
E) l’angiotensine III peut être clivée par la chymotrypsine.

Page 12 / 16
L’effet hypertenseur d’AGTII comme celui d’AGTIII est médié par un récepteur, le récepteur
de l’angiotensine II (AGTR1), possédant sept domaines transmembranaires et couplé aux
protéines G. Le gène codant pour ce récepteur est localisé en 3q21 et possède plusieurs exons
répartis sur 55 kilobases. Sa transcription peut produire quatre variants d’épissage AGTR1A à
D, le variant A étant le plus court, les variants B, C et D étant de plus en plus longs. La
protéine traduite à partir de la forme B possède une affinité plus faible pour l’angiotensine II
que la forme A.

AUG 1080 pb
UGA

AGTR1A E1 E4
225 pb 2250 pb

AUG AUG 1122 pb


UGA

AGTR1B E1 E3 E4
59 pb

AUG 1080 pb
UGA

AGTR1C E1 E2 E4
85 pb

AUG AUG 1122 pb


UGA

AGTR1D E1 E2 E3 E4

La zone grisée correspond à la partie traduite

QCM 34.: Quelle(s) est(sont) la(les) propositions(s) exacte(s) ?

A) l’exon 4 de la forme A code pour l’intégralité de la protéine mature AGTR1A


B) l’exon 3 possède un site initiateur de traduction qui explique pourquoi le
transcrit B est plus long que le transcrit A
C) on peut déduire de la figure ci-dessus que si AGTR1B possède une affinité
plus faible pour AGTII que AGTR1A, alors AGTR1D aura une affinité plus
faible pour AGTII que AGTR1C
D) on peut expliquer la différence d’expression tissulaire entre les différents
variants par la variabilité importante qu’ils présentent à leur extrémité 3’ non
codante
E) le signal de polyadénylation est retrouvé dans l'exon 4.

Page 13 / 16
Un polymorphisme en position 1166 (c.1166A>C, substitution simple de A par C) est
retrouvé avec une fréquence d'hétérozygotie anormalement élevée dans la population
caucasienne. Ce polymorphisme est associé à la survenue d’une hypertension artérielle
essentielle.

QCM 35.: Quelle(s) proposition(s) est(sont) exacte(s) ?

A) ce polymorphisme est présent dans la région 5’ non codante du gène


B) ce polymorphisme peut être visualisé après RT-PCR par séquençage
C) ce polymorphisme modifie un site donneur d’épissage et produit une forme
tronquée du récepteur qui présente une affinité modifiée pour
l’angiotensine II
D) le produit du gène portant le polymorphisme peut être différencié de la
forme normale par Western-Blot
E) l’utilisation d’enzymes de restriction spécifiques peut permettre de
visualiser ce polymorphisme sur l'ADN.

Une autre mutation responsable d’hypertension artérielle et de prééclampsie (hypertension


lors de la grossesse) a été mise en évidence sur le gène codant pour l’angiotensinogène. Cette
mutation touche le nucléotide signalé par un caractère gras dans les séquences suivantes.

Angiotensinogène mature sauvage :


GAC CGG GTG TAC ATA CAC CCC TTC CAC CTC GTC ATC CAC AAT GAG AGT
ACC TGT …

Angiotensinogène mature muté :


GAC CGG GTG TAC ATA CAC CCC TTC CAC TTC GTC ATC CAC AAT GAG AGT
ACC TGT …

QCM 36.: Quelle(s) proposition(s) est(sont) exacte(s) ?

A) la mutation produit un décalage du cadre de lecture


B) la mutation est silencieuse
C) la mutation est faux sens
D) la mutation est non sens
E) la mutation transforme une leucine en phénylalanine

Page 14 / 16
Cette mutation a une conséquence importante puisqu’elle touche le site de clivage de la rénine
dont les propriétés catalytiques vis-à-vis de ce substrat muté sont modifiées (dans les
représentations de Lineweaver-Burk, ci-dessous, les expériences ont été réalisées avec des
concentrations identiques de rénine).

A B

AGT normal AGT muté


Sur la figure B est figurée en pointillé la droite de la figure A

AGT normal

AGT mut é

QCM 37.: Quelle(s) affirmation(s) est(sont) exacte(s)

A) l’angiotensinogène muté présente une affinité plus forte pour la rénine que la forme
normale
B) la mutation affecte la valeur de Km sans modifier la Vmax
C) la mutation affecte la Vmax sans modifier le Km de l’enzyme pour son substrat
D) à la fois Vmax et Km sont modifiés par la mutation
E) la rénine hydrolyse plus rapidement l’angiotensinogène muté que l’angiotensinogène
normal, à concentration saturante de substrat.

Page 15 / 16
Grille de réponses

Question Réponse Réponse


acceptée
1 BD
2 BC
3 BE
4 C
5 ACE
6 B
7 D
8 ABC
9 BCE
10 BCD
11 B
12 ACDE
13 ABCD
E
14 BCE
15 ABDE
16 ACE
17 ABCD
E
18 BD
19 BC C
20 ABCD
E
21 BD
22 ACD
23 ABCD
E
24 AE
25 B
26 ABD
27 A
28 DE
29 ABD
30 BCDE
31 ADE
32 ABCE
33 ACE
34 ABCD
E
35 BE
36 CE
37 AD

Page 16 / 16