Vous êtes sur la page 1sur 30

TCH

006 MATÉRIAUX
Notions de résistance des matériaux
La résistance des matériaux (RDM) est une branche de la mécanique des
milieux continus adaptée aux déformations des structures Machines/pièces —
Génie mécanique— ou bâtiments — génie civil). L'objectif de la RDM est le
dimensionnement de structures suivant un critère de résistance ou de
déplacement admissible.
Des fluides

Des corps déformables


Mécanique (résistance des matériaux)

Des corps rigides


(statique et dynamique)

Les branches de la mécanique.


Notions de RDM
La contrainte est le rapport d’une force sur une surface, exemple traction simple
σ=F/A [N/m2]
En résistance des matériaux (RDM) on distingue 2 types de contraintes:
• Contrainte normale σ (direction normale par rapport à une surface de référence)
• Contrainte de cisaillement τ (direction tangentielle par rapport à une surface de
référence)
τ=F/A [N/m2]
Notions de RDM
Une contrainte de tension donne une contrainte
de cisaillement    / maximale à
θ=45°°.
Notions de RDM

Pour un
matériaux
isotrope la limite
élastique en
cisaillement est
égale à Re/2.
Notions de RDM
Exemple 7.1: Deux barres d’acier (Re=250 MPa) sont rivetées ensemble,
comme le montre la figure ci-dessous. Le rivet a un diamètre de 22.23 mm.
Calculez la charge maximale permise pour que le rivet d’acier puisse résister
au cisaillement.

Exemple 7.2: Refaire la même question que en 7.1 mais avec la figure ci-
dessous.
Notions de RDM
Exemple 7.3: Les trous destinés à recevoir des rivets ou boulons peuvent être
perforés à l’aide d’un poinçon, qui est une pièce cylindrique: le poinçon est
fortement appliqué sur la plaque à trouer placé sur un plateau rigide. La
plaque est alors cisaillée suivant une surface cylindrique pratiquement égale
à la surface latérale de la rondelle découpée.
•Sachant que la limite ultime en cisaillement pour la plaque de fer forgée est
de 280 MPa, déterminez la force minimale F appliqué au poinçon pour
pouvoir percer un trou.
•Calculez la contrainte minimale de compression dans le poinçon pour percer
le trou en question.
Notions de RDM
Exemple 7.4: On utilise un découpoir pour couper transversalement une
feuille d’acier ayant une épaisseur de 0.5 mm et une largeur de 20 mm.
Déterminez la force minimale F appliquée sur la lame coupante pour
accomplir ce travail. Re=250 Mpa, E=200 GPa, Rm=450 MPa
Rm,cissaillement=350 MPa.
Notions de RDM
Exemple 7.5: La figure ci-dessous montre une pince-cisaille utilisée pour
couper des fils métalliques. Si on applique deux forces égales et opposées de
400 N aux manches, leurs extrémités exercent sur le fil deux forces égales et
opposées F et F’.
•Déterminez F et F’.
•Calculez la réaction en A.
•Quelle est la contrainte de cisaillent dans le pivot d’acier A dont le diamètre
est égale à 6 mm. Est-ce sécuritaire ?
•Si B est une lame coupante et C un lame plate, quelle est la contrainte de
cisaillement appliquée au fil métallique de 1 mm de diamètre pour le couper ?

Pour l’acier, Re=250 MPa,


E=200 GPa, Rm=450 MPa,
Rm,cissaillement=350 MPa.
Notions de RDM
Notions de RDM
Facteur de sécurité:
Tout problème de résistance des matériaux
recèle des incertitudes principalement aux
niveaux:
• Des chargements appliqués
• Des propriétés réelles des matériaux
Afin de tenir compte de ces impondérables,
on utilise le concept de facteur de sécurité FS:
Notions de RDM
Facteur de sécurité:
• Si le facteur de sécurité est trop grand la performance sera faible et le cout élevé.
• Si le facteur de sécurité est trop faible, la sécurité sera problématique.
Les facteurs de sécurité sont souvent déterminés par des codes par exemple le code
du bâtiment du canada.
Notions de RDM
En RDM on distingue 4 types de chargements simples

Type Commentaire Exemples

Allongement
Traction Câble de remorquage
longitudinal

Raccourcissement
Compression Colonne de soutien
longitudinal

Arbre de transmission
Torsion Rotation
de couple

Fléchissement
Section de poutre entre
sans effort
Flexion pure deux charges
tranchant dans
concentrées
certaines zones
Notions de RDM
La traction uni-axiale:
Notions de RDM

Exemple de chargement en traction uniaxiale:


Notions de RDM
La flexion pure(sans cisaillement):

On appelle poutre toutes membrures soumises à des charges transversales


à sa plus grande dimension et engendrant de la flexion.
DCL de la moitié de la poutre présentée à la figure ci-dessus
Notions de RDM
En supposant que durant la déformation en flexion de la poutre, les
sections transversales de la poutre restent planes:

Lors de la déformation en flexion, il apparait que le long d’une ligne


longitudinale appelée axe neutre, la poutre ne subit pas de déformation alors
que tous les éléments aux dessus de l’axe neutre se raccourcissent et tous
les éléments en dessous s’étirent (∆LH<∆L<∆LB).
Notions de RDM
La distribution des forces internes (F/S contraintes) dans une poutre en flexion se
compose de forces de compression et de forces de tension respectivement au-dessus
et en dessous de l’axe neutre.
Rotation autour de l’axe x
x
Notions de RDM
La contrainte normale en flexion dans une poutre est donnée par:

Où σx est la contrainte normale en flexion sur un plan transversal, à une distance y de


l’axe neutre, M est le moment interne résistif et I le second moment d’inertie de
surface
de la section de poutre:

xx

Remarques:
• L’axe neutre passe par le centroïde de la section.
• Plus I est grand, plus la contrainte dans la section sera faible
• I dépend de la forme de la section
• La contrainte est maximale lorsque y est maximale soit sur les plans supérieurs
ou inférieurs de la poutre.
Notions de RDM
Propriétés de certaines surfaces
Notions de RDM
Calcul de la flèche d’une poutre (dans le domaine élastique)
Notions de RDM
Calcul de la flèche d’une poutre (dans le domaine élastique)
Notions de RDM
Exemples de poutres
Notions de RDM
Exemple 7.6:
Une règle d’aluminium dont le module d’élasticité est de 67 GPa possédé une section
rectangulaire de 28 mm x 1.6 mm. Cette règle est placée en porte à faux sur une
longueur de 250 mm au bout d’une table avec une masse de 200 g suspendue à son
extrémité. Calculez la contrainte maximale et la déflexion maximale dans la règle dans les
cas où la plus grande longueur de la section est (i) horizontale , (ii) verticale.

250

200g
Notions de RDM
Effet de la forme de la section sur la rigidité de poutre en flexion
Notions de RDM
Exemple 7.7:
Une poutre en porte à faux en aluminium (E=67 GPa) présentée à la figure ci-dessous est
sujette à un moment de 1695 N·m à son extrémité libre. La poutre est de section carré de
5 cm par 5 cm. Déterminez la contrainte maximale dans la poutre et son emplacement
ainsi que la flèche maximale.
Notions de RDM
Exemples de poutres légères
Notions de RDM
Bris des colonnes et poutres de béton
Notions de RDM
Bris des colonnes et poutres de béton
Notions de RDM
Bris des colonnes et poutres de béton