Vous êtes sur la page 1sur 18

LE VERB “FAIRE” CAUSATIF

Voici une situation réelle : Votre professeur arrive un lundi matin en classe avec une
nouvelle coupe de cheveux…

Que lui dites-vous ?

- « Professeur! Vous vous êtes coupé les cheveux » ?

Et bien sûr il vous répond… « Non, Je me suis fait couper les cheveux » !

Pourquoi ?

Posez-vous ces 2 questions…

Qui fait l’action ? Qui décide l’action ?

C’est la coiffeuse qui coupe, mais c’est le professeur qui décide…

Prenons un autre exemple

Comment faire une phrase avec les éléments suivants ?

un œuf / cuire / Je

« Je cuis un œuf »

Bien que grammaticalement correcte, pour un français cette phrase n’est pas naturelle.

Pourquoi ?

Qui fait l’action de « cuire » ? En réalité, c’est le feu qui cuit l’œuf

Mais…

Qui décide de l’action ? C’est moi

Donc… « Je fais cuire un œuf »

La règle : Quand le sujet est à l’origine de l’action mais ne la fait pas lui-même, on
utilise la structure suivante :

« Faire » conjugué au temps adéquat + verbe de l’action à l’infinitif

Remarque: Souvent la personne qui fait l’action (« l’agent » en grammaire), n’est même
pas mentionnée dans la phrase.

Exemple : Je fais construire une maison.


On utilise souvent cette structure avec « faire » comme verbe de l’action

Exemple : je me fais faire un massage

Je me fais faire un nouveau passeport

Attention à l’accord au passé composé !!!

Angélique dit :

« Je me suis faites faire des robes neuves »

« Je me suis faite faire des robes neuves »

« Je me suis fait faire des robes neuves »

Quelle est la réponse correcte ?

« Je me suis fait faire des chaussures neuves »

Pourquoi ? « fait » ne s’accorde ni avec « Je » (au féminin), ni avec « robes » (au


pluriel), mais est en relation directeavec le verbe de l’action.

La règle : Le participe passé « fait » reste toujours invariable lorsqu’il est suivi
d’un infinitif…

J’ai fait cuire un œuf

Je me suis fait couper les cheveux

…même si un COD précède l’auxiliaire

Je me suis fait couper les cheveux

Je me les suis fait couper.


REFORMULER UNE PHRASE - RIEN DE PLUS SIMPLE !

Les procédés linguistiques les plus courants permettant de reformuler une


phrase :

1. Emploi de synonymes.

Exemple: Notre gamme de services centrés sur le client repose sur une technologie
avancée d’intégration rapide – Notre éventail de services centrés sur le client repose
sur une technologie avancée d’intégration rapide

2. Nominalisation

Nominalisation d’un adjectif :


Exemple: La France est réputée pour son patrimoine culturel et historique très riche - La
France est réputée pour la richesse de son patrimoine culturel et historique
Nominalisation d’un verbe :
Exemple: Il est interdit de dépasser par la droite - Le dépassement par la droite est
interdit
Nominalisation d’une subordonnée complétive :
Exemple: L’entreprise espère que ses ventes européennes augmenteront en 2015 -
L’entreprise espère l’augmentation de ses ventes européennes en 2015.

3. Passage de la voix active à la voix passive (et vice versa)


Exemple: L’Allemagne a remporté la Coupe du Monde de football - La Coupe du Monde
de football a été remportée par l’Allemagne
Connecteurs logiques

Les connecteurs logiques sont des mots ou des locutions qui établissent un rapport de
sens (d’opposition, de cause, de conséquence…) entre deux propositions ou entre les
énoncés d’un texte. Ils jouent un rôle très important dans l’organisation du texte.

En français, on peut classer les connecteurs selon le type de relation qu’ils


marquent : addition, alternative, but, cause, comparaison, concession, conclusion,
condition, supposition, conséquence, classification, énumération, explication,
illustration, justification, liaison, opposition, restriction, temps.

À cette occasion on va étudier uniquement les connecteurs suivants :

ADDITION et, de plus, puis, en outre, non seulement ... mais encore, de surcroît, ainsi que,
également...

ALTERNATIVE ou, soit ... soit, tantôt ... tantôt, ou ... ou, ou bien, seulement ... mais encore, l'un
... l'autre, d'un côté ... de l'autre, d'une part... d'autre part...

CLASSIFICATION d'abord, tout d'abord, de prime abord, en premier lieu, premièrement, en


ENUMERATION deuxième lieu, en second lieu, deuxièmement, après, ensuite, de plus, quant à,
en troisième lieu, puis, en dernier lieu, pour conclure, enfin...

EXPLICATION savoir, à savoir, c'est-à-dire, soit...

ILLUSTRATION par exemple, comme ainsi, c'est ainsi que, c'est le cas de, notamment, entre
autres, en particulier, à l'image de, comme l'illustre, comme le souligne, tel
que...

LIAISON alors, ainsi, aussi, d'ailleurs, en fait, en effet, de surcroît, de même, également,
puis, ensuite, de plus, en outre...

TEMPS quand, lorsque, avant que, après que, alors que, dès lors que, depuis que,
tandis que, en même temps que, pendant que, au moment où...
Les hypothèses

Lisez le tableau suivant:

Hypothèse Concordance des Exemples Valeurs


temps

Éventuel Si + présent / futur Si je suis riche, j'achèterai un Réalisable


simple château.

Irréel du présent Si + imparfait / Si j'étais riche, j'achèterais un Non réalisée dans le


conditionnel présent château. présent

Irréel du passé Si + plus-que-parfait / Si j'avais été riche, j'aurais Non réalisée dans le
conditionnel passé acheté un château. passé

Éventuel Si + présent / impératif Si tu te sens mal, rentre à la Nuance de conseil


maison.

Éventuel Si + présent / présent Si tu n'arrêtes pas tout de suite, Nuance de menace


tu sors.

Passé (1) Si + passé composé / S'il a terminé, il doit être rentré. Déduction sous
présent condition

Passé (2) Si + passé composé / Si tu as terminé, viens avec Condition réalisée,


impératif nous faire les magasins. conséquence
immédiate

Passé (3) Si + passé composé + Si tu l'as déjà fait avant, tu Condition réalisée,
futur réussiras aujourd'hui. conséquence à venir
certaine

Il est important de se rappeler que le verbe placé après "si" est toujours à l'indicatif.
L'emploi le plus fréquent est "si" mais vous pouvez varier les structures en utilisant:

 au cas où + conditionnel
 dans l'hypothèse où + conditionnel
 à supposer que + subjonctif
 en admettant que + subjonctif

Voici quelques exemples:

a) Au cas où tu changerais d'avis, nous irions prendre un pot ce soir.


Je peux dire aussi: Si tu changes d'avis, nous prendrons un pot ce soir.
b) Dans l'hypothèse où vous travailleriez pour nous, que feriez-vous pour
améliorer notre service?
Je peux dire aussi: Si vous travaillez pour nous, que feriez-vous pour améliorer
notre service?
c) Nous pourrions faire l'excursion dans la vieille ville à supposer qu'il ne pleuve
pas.
Je peux dire aussi: S'il ne pleut pas, nous pourrions faire l'excursion dans la vieille
ville.
d) En admettant qu'il dise la vérité, lui pardonnerais-tu?
Je peux dire aussi: S'il dit la vérité, lui pardonnerais-tu?
Communiquer au passé : Répéter les paroles d'une autre personne

Voici une situation classique :

Justine dit à Nicolas : "Je suis fatiguée, je vais rentrer à la maison"

Une autre personne demande : "Pourquoi Justine est absente ?"

Nicolas doit l'informer en rapportant exactement les paroles de Justine.

Nicolas : "Justine m'a dit que ... "

Mais pour répéter correctement les paroles d'une personne à une autre, il
faut connaître les règles du "Discours rapporté", aussi appelé "Discours
indirect" au passé.

Il faut faire différentes transformations...

 Dans la phrase affirmative


 Dans la phrase interrogative
 Dans la phrase impérative

Certains mots ou expressions appelés "indicateurs de


temps/lieu" changent... Par exemple "Demain" devient "Le lendemain"

Observez attentivement les différents tableaux ci-dessous puis testez-vous !!!

DISCOURS DIRECT DISCOURS INDIRECT

FORME \Tu peux partir \" Il m'a dit que je pouvais partir.
AFFIRMATIVE
FORME \"Est-ce-que tu parles Il m'a demandé si je parlais français
INTERROGATIVE français?\"
Il m'a demandé ce que je disais
\"Que dis-tu?\"

\"Qu'est-ce-que tu fais?\" Il m'a demandé ce que je faisais

\"Qu'est-ce-qui se passe?\"
Il m'a demandé ce qui se passait

FORME \"Prends tes médicaments\"!  De + infinitif


IMPÉRATIVE
Il lui dit de prendre ses
médicaments

 Que + Subjonctif

Il lui dit qu'elle prenne ses


médicaments

Temps du message Temps du verbe introducteur Temps au discours


rapporté

Un temps du passé
de l'indicatif ou le conditionnel passé
(Par commodité le Passé-composé sera utilisé pour
les exemples qui suivent.)

Conditionnel Pas de
présent changement
\"Je serais riche\" Il m'a dit qu'il serait
riche
Imparfait Pas de
changement
\"J'étais riche\"

Il m'a dit qu'il était


riche

Plus-que-parfait Pas de
\"J'avais été changement
riche\" Il m'a dit qu'il avait
été riche

Conditionnel Pas de
passé changement
\"J'aurais été Il m'a dit qu'il aurait
riche\" été riche

Passé- Plus-que-parfait
composé Il m'a dit qu'il avait
\"J'ai été riche\" été riche

Futur antérieur Conditionnel


\"Demain à 8 passé
heures j'aurai pris Il m'a dit que le
le train\" lendemain à 8
heures il aurait pris
le train

Présent Imparfait
\"Je suis riche\" Il m'a dit qu'il était
riche

Futur Conditionnel
\"Je serai riche\" présent
Il m'a dit qu'il serait
riche
Discours direct Discours indirect

Aujourd’hui ce jour-là
En ce moment / actuellement à ce moment-là
Ce matin ce matin-là
Avant-hier / hier la veille / l’avant-veille
Indicateurs de temps Demain / Après-demain Le lendemain / Le surlendemain
Tout à l’heure Quelque temps après / avant
L’année dernière d’avant / précédente
Ce mois-ci Ce mois-là
Dans un an un an après / plus tard
Il y a un an Un an avant
Prochaine Suivante / d’après
Hier soir la veille au soir
Indicateur de lieu Ici là
Démonstratifs Ce / cet / cette / ces + nom Ce / cet / cette / ces + nom + -là
\"J'ai choisi cette voiture\" Il m'a dit qu'il avait choisi cette voiture-

À noter : Si vous posez une question avec les mots interrogatifs suivants :
Pourquoi / Combien / Comment / Qui / Quel(le) / Quand ...

Ces mots ne changent pas au discours indirect ! Ex. "Tu pars quand ?" ► Il
m'a demandé quand je partais

Attention! N'oubliez pas de modifier les pronoms personnels, les pronoms et les
adjectifs en fonction de la personne qui rapporte les propos.

\"Tu as oublié ton parapluie, je devrais t'en acheter un\"

Il m'a dit que j'avais oublié mon parapluie et qu'il devrait m'en acheter un.
EXPRIMER LE BUT

Exprimer le but... c’est mettre en valeur la raison pour laquelle on réalise quelque
chose.
Les propositions et conjonctions qui introduisent le but sont :

Pour que Le gouvernement devrait


autoriser l’utilisation des OGM
Afin que pour que les cultures deviennent
De peur que (ne) plus résistantes aux infestations
de ravageurs.
De crainte que (ne)
Suivies du subjonctif
De sorte que
De façon (à ce) que
De manière (à ce) que
Pour
Afin de
De peur de
De crainte de Le gouvernement devrait
surveiller de près les OGM afin
De sorte à Suivies de l’infinitif d’identifier les effets nocifs chez
l’homme et les animaux.
De façon à
De manière à
Dans le but de
Dans l’intention de
Pour
De peur de
Suivies d’un substantif La France à interdit la culture de
De crainte de
maïs OGM de peur des risques
En vue de élevés pour la santé et
l’environnement.
Exprimer la condition
La condition exprime qu’un fait ou un état est indispensable pour qu’en conséquence
un autre fait ou état existe. Exemple : si tu es prêt on ira manger ensemble ( à
condition que…).
L’hypothèse exprime qu’un fait ou un état est imaginé ou supposé. Sa conséquence
est donc éventuelle. Exemple : si tu perds tes clés, appelle-moi (au cas où).

Par si Si+présent + présent


Si+ passé composé + impératif
+ futur
Sinon (condition + futur
négative)
+ futur proche
Présent + sinon
Impératif + sinon
Par des conjonctions + + subjonctif -Vous aurez une place à
subjonctif condition que vous
à condition que
téléphoniez vite.
pourvu que
-Je te laisse les clés de chez-
moi pourvu que tu fasses
attention.
Pour peu que -Pour peu qu’on lui fasse
un reproche, il se fâche.
(= il suffit que)
Par des prépositions +infinitif -Tu partiras en vacances, à
condition de réussir le DELF
à condition de
-Faute d’avoir ton permis, tu
faute de
pourras toujours te déplacer
à défaut de en métro.
à moins de (sauf si) -À moins de rater le vol,
j’arriverai à 17h30.
au risque de
-Au risque de te vexer, je ne
suis pas d’accord avec toi.
+ nom -Avec un peu de chance,
tu auras le bac.
avec
-Sans argent, tu n’iras
sans
nulle part.
Autres structures
Gérondif + verbe au futur
+ présent
Verbe au présent + et + futur
EXPRIMER L`OPPOSITION
Alors que, tandis que, au contraire, en revanche, au lieu de... Bonjour de France vous
propose de faire une révision sur les expressions de l'opposition.
Ensuite, vous pouvez vous intéresser à la leçon de l'expression de la concession, pour
perfectionner vos connaissances linguistiques.
Attention ! Il y a opposition si deux faits de même nature sont rapprochés de façon à
mettre en évidence leurs différences.
EXPRIMER LA CONCESSION
Maîtriser la grammaire française n'est pas facile, il faut s'entraîner, même après les
cours ! Ne restez pas seul dans votre coin, venez vite sur Bonjour de France et
découvrez les exercices de grammaire adaptés à votre niveau. Aujourd'hui, Bonjour de
France vous propose de faire une révision sur l'expression de la concession.
Attention ! La proposition concessive introduit une idée d'opposition dans la
réalisation du but mais n'empêche pas l'action de se réaliser.

* Attention dans l'emploi de "quoique" et "quoi que" !


Le premier (quoique) est une conjonction qui :

1. peut être suivi du subjonctif . Exemple : Quoique les médecins fassent des progrès
la maladie continue de se propager.
2. peut être suivi de l'indicatif ou du conditionnel. Exemple : Je ne sais plus où j'ai
acheté ce livre, quoique si je me souviens bien, c'était pendant mon voyage au
Mexique. / Je n'ai pas soif, quoique je boirais bien une petite bière, si tu veux aller
m'en chercher une.

Le deuxième (quoi que) est une locution composée d'un relatif (que) et d'un indéfini
(quoi). Il est l’équivalent de "bien que" et il agit sur le verbe.
LES PRÉFIXES

Bonjour de France va vous aider à comprendre le fonctionnement et la


formation des affixes (préfixe et suffixes) en français.
Les préfixes sont des éléments linguistiques qui se placent en début de mot,
par exemple : A, CO, DES, ILL, IN, IM, RE...
PRÉPARATION DELF

DÉCOUVRIR UNE ASSOCIATION CARICATIVE

Quelques mots sur les Restos du Cœur

Créée en 1985 par l'humoriste Coluche, l'association des Restos du Cœur mobilise de
nombreux artistes et bénévoles pour venir en aide aux personnes les plus démunies.
Elle ne fournit pas seulement de l'aide alimentaire mais elle peut également proposer
des hébergements pour quelques nuits, donner des conseils, apporter son soutien aux
parents qui ont des enfants en bas âge ou encore guider ceux qui sont à la recherche
d'emploi.

Les artistes aussi se mobilisent en France sous le nom des "Enfoirés": des comédiens,
des acteurs, des chanteurs... Ils se rassemblent tous pour chanter au profit de
l'association. Chaque année, des concerts sont organisés partout en France. Leurs
gains mais aussi ceux des CD et des DVD sont ensuite reversés à l'association.

Si vous voulez en savoir plus, n'hésitez pas à consulter le site Internet.

Maintenant, nous vous proposons de regarder la vidéo qui suit et de répondre aux
questions.

http://www.bonjourdefrance.com/#