Vous êtes sur la page 1sur 1

Fiche : PBG-FT-02

ARVOR Géotechnique Etude de sol pour les remblais sur sols compressibles Indice A
Ingénierie des sols et des fondations du 23.01.11

1. La problématique Efforts parasites sur les ouvrages avoisinants


La reconnaissance spécifique des zones de sols compressibles (tourbes, vases molles, limon
Les tassements sous remblais créent Q
argileux ou lâche) est justifiée par les particularités de ces sols :
des efforts de frottement négatif sur
- déformabilité élevée, en fonction de la charge appliquée et du temps, les pieux.
- faible perméabilité qui varie avec les déformations du sol, Terrain H
Remblai
naturel
- résistance mécanique limitée La construction d’un remblai sur sol
Ces éléments conduisent à classer ces sols à risques, avec des problèmes spécifiques : compressible provoque un tassement z

de la surface sur une certaine distance Sols h


Instabilité (fonction de l’épaisseur des sols compressibles
compressibles) au-delà du pied des
- poinçonnement de la couche de sol mou,
talus du remblai. Ce tassement peut Substratum
l’ensemble du remblai s’enfonce en repoussant
provoquer la fissuration d’ouvrages
le sol de part et d’autre.
fondés superficiellement dans la zone
d’influence du remblai. Qp

- rupture de type « rotationnel » d’une partie 2. Les investigations


du remblai et des sols compressibles le long
d’une surface de forme « cylindrique », avec - sondages carottés, prélèvement de classe 1 (c.f. NF P 94-202)
formation d’un escarpement dans le remblai et - sondages à la tarière, prélèvement de classe 3
d’un bourrelet en pied. Reconnaissance
géologique et - sondage à la pelle mécanique
prélèvements - sondages destructifs avec diagraphie qui permettent d’apprécier la
succession des couches géologiques sur le site et de préciser la
Tassements profondeur maximale des sols compressible.
Le tassement se produit pour une faible part pendant la construction du remblai, pour
- Scissomètre (cohésion non drainée),
l’essentiel pendant la phase de consolidation primaire et pour le reste pendant la période de
compression secondaire ou de fluage. Ce processus en 3 phases se réinitialise, chaque fois - Pénétromètre statique ou piézocône pour identification des couches
Essais
que l’on applique une nouvelle charge au sol. de sols compressibles et des niveaux sableux drainants,
mécaniques in
situ - pressiométre pour le dimensionnement des fondations des ouvrages
Mouvements horizontaux et des informations complémentaires sur la nature des sols, leur
L’amplitude maximale des déplacements résistance et déformabilité
horizontaux des sols compressibles sous les Circulations - pose et suivi de tubes piézométriques, examen des sources et plans
remblais représente en général 15% de Remblai
d’eau d’eau,
l’amplitude du tassement. g (z,t) - classification des sols : wnat, granulométrie, limites d’Atterberg,
Ces mouvements horizontaux des sols valeur de Bleu, teneur en matières organiques et en carbonate de
compressibles génèrent des efforts parasites g max
Sol mou calcium, masse volumique,
sur les ouvrages avoisinants.
Courbe de - paramètres de déformabilité (amplitude et durée) : essais à
laboratoire
déplacement libre du l’oedomètre : compressibilité avec chargement par paliers, fluage,
sol
perméabilité,
Substratu - paramètres de résistance au cisaillement : scissomètre, essais de
m z
cisaillement rectilignes, essais triaxiaux