Vous êtes sur la page 1sur 7

Introduction :

Définitions :
La convection est le mouvement d'un fluide sous l'effet de la différence de
température, de salinité ou d'un autre caractéristique entre deux endroits. Elle peut
être naturellement induite ou forcée. Il faut la différencier de l'advection qui est elle la
quantité d'énergie, de salinité ou d'une autre caractéristique transférée par un agent
externe.
La convection libre :est un phénomène de la mécanique des fluides, qui se produit
lorsqu'un gradient induit un mouvement dans le fluide. Le gradient peut concerner
différentes grandeurs intensives telles que la température (« convection thermique »),
la concentration-d'un soluté (« convection-soutane »)ou-la tension
superficielle (« convection thermo-capillaire »). La masse volumique dépendant de la
température (et, le cas échéant, de la concentration), un gradient de température ou
de concentration engendre des différences de masse volumique au sein du fluide, d'où
résultent des variations latérales de la poussée d'Archimède qui sont à l'origine du
mouvement. De tels déplacements s'appellent des mouvements de convection. Ils
sont à l'origine de certains phénomènes océanographiques (courants marins),
météorologiques (orages), géologiques (remontées de magma) par exemple.
Cycle convectif libre :

1
Le mode de transfert de chaleur par convection est fondamental dans la plupart des
échangeurs de chaleur industriels.
La mesure et le calcul des coefficients de transfert de chaleur par convection peuvent
être effectués avec cet appareil en étudiant les profils de température et le flux de
chaleur transmis à un courant d’air par des surfaces de transfert de différentes formes
telles que :
- Radiateur à surface plane, en position verticale ou horizontale.
- Radiateur à ailettes.
- Radiateur à clavettes cylindriques.
Le but de ce TP est de caractériser :
1. Le rapport entre le flux de chaleur absorbé par le radiateur et sa température de
surface en convection naturelle.
2. L’amélioration du transfert thermique par l’utilisation de radiateurs à surfaces
prolongées (Ailettes).
3. La répartition de la température le long de la surface prolongée.

Appareil pédagogique d'étude de la convection libre

2
Description :
L'appareil WL 352 (Figure N°1) est destiné à la transmission de la chaleur par
convection.

Figure N°1 : L'appareil WL 352

(1) conduite rectangulaire de section (120*120 mm2) et de 1m de hauteur


destinée a la circulation de l'air.
(2) ouverture pour l'utilisation de thermocouple.
(3) thermocouple.
(4) sonde pour enregistrer le débit d'air à l'entrée
(5,6) sondes pour mesurer la température de l’air a l’entrée et à la sortie.
(7,8,9)sources de chaleur 3
(10) amplificateur.
(11)ventilateur

3
 Réalisation de l'essai pour la convection libre

- placé l’échangeur de chaleur a ailettes dans le diapositif expérimental .noter la


température ambiante Ta.
- Attendre jusqu'à l’abstention du régime permanent puis noter la température
de la plaque chauffée(TP).
- Activer l'interrupteur de puissance électrique et choisissez une puissance pour
échauffer la source de chaleur ,par exemple régler la commande de puissance
de l’élément chauffant sur 20 watts.
- Répéter cette procédure pour 40,60,80 watts
- A la fin de la manipulation mettre le boutent de réglage de puissance de
chauffée au Minimum(0a).

Q=h*s(Tp-Ta)
Avec :

Q=le flux échangé par convection en (W)

h :coefficient de convection en W/m² K^-1

h de aluminium =237 W/m² K^-1

h d’cuivre=390 W/m² K^-1

S :surface de la paroi en contact avec le flux global (en m^-3)

S=17*a

a=π*d*L

Da diamètre de tube =13mm=0.013

La longueur de tube=6.6cm=0.066m

Tp :Température de la paroi solide (en K)

Ta : Température de la paroi solide (en K)

4
Puissance(W) Ta Tp Q(W) Q(W)
(Température (Température
a l’entre (°C) des parois(°C) aluminium Cuivre
20 23.6 47.9 254.55 428.8

40 23.6 49.5 271.3 446.46


60 23.6 53.7 315.3 518.8

80 23.6 59.2 372.924 613.67

Graphe qui présente la variation du flux échange pour :

400
Cuivre
350

300

250

200

150

100
Q(W) Cuivre
50

0
20 40 60 80

5
Graphe qui présente la variation du flux échange aluminium :

400

350
aluminium
300

250

200

150

100
Q(W) aluminium
50

0
20 40 60 80

Commentaire :
 On remarque par comparaison le flux de aluminium est supérieur
flux cuivre.
 Quand puissance augmente la température des paroi augmente .
 Grace a la déclaration , nous dérivons que le flux échange de cuivre
plus que le flux échange de aluminium

Conclusion :
Lorsqu’un fluide se trouve en contact avec un corps chaud ,sa température
augmente et sa masse volumique diminuer se déplace (il monte) par
rapport au corps chaud. Cet écoulement de fluide le long de ce corps chaud
entraine un phénomène de convection que l’on appelle naturelle ou libre .s
le fluide est plus chaud que le corps ,l’écoulement se fera le bas mais il y
aura toujours de la convection.

6
7