Vous êtes sur la page 1sur 3

Autour de la langue, sont beaucoup de facteurs qui ont une certaine influence.

Par exemple :
la religion, la politique, la culture, l’étrangeté, etc. Aujourd’hui, ces facteurs jouent un role
très important dans le changement et le developpement d’une langue. Ces facteurs ont eu des
conséquences durables, jusqu’à nos jours, aussi bien que sur tous les plans, mais sourtout sur
le plan linguistique. Vivre dans une societe multiculturelle c’est difficile.

Le premier facteur c’est la religion. Quel est le role de la religion et comment elle peut
influencer une langue ?

Je pense que la langue dans les religions tienne la même place, chaque type de religion
a sa langue, aussi comme est l’hébreu pour la Bible, du sanscrit pour les classiques de
l’hindouisme, du pali pour ceux du bouddhisme Theravada, du guèze pour la liturgie
éthiopienne, du slavon pour l’orthodoxie slave et, jusqu’à une date récente, du latin pour
l’Eglise catholique.

J’ai trouvée un exemple sur internet concernant la traduction du Coran, le livre sacré de
l’Islam.

L’arabe dans lequel est écrit le Coran est, pour un musulman, la langue de la parole même
de Dieu. Toute traduction du Coran en une langue étrangère n’est donc qu’une pâle
tentative d’imitation qui ne peut remplacer l’accès direct à la lecture du texte divin. C’est
pourquoi les prières de l’Islam sont toujours dites en arabe, même par les musulmans qui
ne parlent pas cette langue.

À travers d’elles, la langue joue un rôle éminent dans la constitution de la communauté. Elle
marque et démarque les membres du groupe et permet de se construire une identité par la
parole. La religion fait la difference des groupes presentes dans une societe multiculturelle.

Qu’est ce que c’est la politique linguistique et quel est son role ?

La notion de politique linguistique, appliquée en général à l’action d’un État, désigne les
choix, les objectifs, les orientations qui sont ceux de cet État en matière de langue, choix,
objectifs et orientations suscités en général par une situation intra- ou intercommunautaire.

L’implication de la politique linguistique dans une langue est la suivante :

 Elle peut avoir une intervention de type normatif (visant, par exemple, à déterminer
une forme standard, à codifier des fonctionnements grammaticaux, lexicaux,
phonétiques…, ou encore à modifier une orthographe, etc., et à diffuser officiellement
les [nouvelles] normes ainsi fixées auprès des usagers) ;

Un exemple : Sous la dictature franquiste, le catalan est, de 1939 jusque dans les années
1970, exclu du système d'éducation public et de toutes les autres institutions officielles et
publiques. Il est même interdit de donner aux enfants des prénoms catalans. L'exode rural
en provenance d'autres zones de l'Espagne réduit l'usage social de la langue dans les zones
urbaines. Dans une tentative visant à inverser cette tendance, le rétablissement de
l'autonomie des institutions de la Catalogne a entrepris une politique linguistique à long
terme visant à accroître l'utilisation du catalan et a, depuis 1983, promulgué des lois qui
visent à protéger et à étendre l'usage du catalan. Certains groupes considèrent ces efforts
comme une manière de décourager l'utilisation de l'espagnol.

La normalisation est pour les sociolinguistes catalans la seule réponse pertinente à la


dynamique de substitution que ne manque pas de créer un conflit diglossique en faveur de
la langue dominante.
Les interventions de la politique linguistique sur une langue sont celles qui tiennent
de la codification et standardisation.

Quel est le role de l’etrangeté dans une societé multiculturelle du point de vue
linguistique?
De nos jours, l'immigration est un sujet tres connu. Sur le long terme, l'immigration
pourrait-elle contribuer à la transformation totale d’une langue ? La mise en contact de
populations diverses pourrait-elle faire émerger une langue hybride?

On existe des differentes situations, mais ca depend. Par exemple si la langue etrangere est
minoritaire dans un pays, dans une telle situation la langue d’origine reste celle qui
domine, sinon, à contraire, si la langue d’origine est minoritaire, dans ce cas il y a un
echange, la langue d’origine devient la langue minoritaire. Dans un troisieme cas, on peut
avoir une egalite entre les deux langues, et dans ce cas on peut se former une langue mixte.

L'impact d”une personne immigrée sur la langue standard peut être très variable. Cela
dépend de la manière dont l'État traite ces arrivants. Dans la mesure où l'on traite ces gens-
là comme étant des locuteurs « non légitimes de la langue standard », l'impact direct risque
d'être minime.