Vous êtes sur la page 1sur 9

Dr Rahal L Faculté de médecine de BECHAR Physiologie 1ière Année Médecine

LA RATION ALIMENTAIRE ÉNERGÉTIQUE

I- INTRODUCTION :

La ration alimentaire désigne la quantité minimale et la nature d’aliment


(qualité) qu’un individu doit consommer chaque jour pour subvenir aux besoins
de l’organisme ce qui permet de maintenir les fonctions biologiques et un état
de santé normaux et faire face à certains périodes de la vie tell que la
croissance, la gestation et la lactation.

II- LES BESOINS ENERGETIQUES :

1- Apports nutritionnels conseillés (ANC):

Une recommandation destinée à l’ensemble de la population, ils correspondent


en général à 130% du besoin moyen.

2- Besoins énergétiques: ils varient avec l’âge, le sexe, et l’activité physique et


état physiologique: croissance, lactation...

Ils sont assurés par les: G, L et P

Un sujet adulte de de sexe masculin, vivant en climat tempéré nécessite 2400


Kcal/j, alors qu’une femme a besoin de 2100 Kcal/j.

Les besoins énergétiques sont plus importants pour les travailleurs de force et
les sportifs.

a- Besoins en protéines, acides aminés indispensables:

a.1- Acides aminés (a.a) et synthèse tissulaire:

L’organisme doit synthétiser plus de 60000 protéines différentes à partir


d’acides aminés (au nombre de 20); certains a.a constitutifs de nos protéines
sont synthétisés à partir de corps chimiques voisins, mais d’autres sont
impérativement fournis par l’alimentation, ils sont dits indispensables.
Dr Rahal L Faculté de médecine de BECHAR Physiologie 1ière Année Médecine

Les acides aminés sont nécessaires au renouvellement tissulaire ou « turn over


protéique ».

a.2- Besoins en protéines:

Aspect quantitatif: notion d’équilibre du bilan d’azote:

Le bilan d'azote permet d'estimer l'état protidique global de l'organisme qui


est correct quand le bilan azoté est équilibré soit entrées (protéines) = pertes
protéiques sous forme d'azote.

Une fois estimées les pertes azotées totales il faudrait convertir en protéines
où 1g d'azote = 6,25 g de protéines.

Ainsi les besoins protéiques doivent couvrir les pertes protéiques qui ont été
mesurées (bilan équilibré).

Bilan = Apport d’azote (entrées) – (azote urinaire+ fécales + cutanées) (sorties =


55mg/kg/j).

Sachant que:

6,25g de P = 2g d’urée = 1g d’azote ou une P = 16% d’N

Pour équilibrer le bilan d’azote, l’apport protéique doit compenser les pertes
azotées obligatoires avec une marge de sécurité ; l’apport protéique conseillé
est de 1-1,2g/kg/j.

Dans une ration alimentaire, l’apport énergétique d’origine protéique


représente 15% de la ration globale.

--->Aspect qualitatif:

La présence et l’équilibre des a.a indispensables (a.a.I) sont obligatoires pour


équilibrer le bilan d’azote.

L’absence ou l’insuffisance d’un seul a.a .I est un facteur limitant à la bonne


valeur biologique d’une protéine alimentaire et entraine la négativation du
bilan d’azote.

Les 8 a.a. indispensables sont : Isoleucine, leucine, lysine, méthionine,


phénylalanine, tryptophane, thréonine et valine.
Dr Rahal L Faculté de médecine de BECHAR Physiologie 1ière Année Médecine

-L’histidine et l’arginine sont les a.a.I chez le nourrisson.

-L’œuf est l’aliment de référence par sa composition équilibrée en a.a.I


viennent par la suite: les viandes, les poissons, et les laitages.

Les protéines végétales sont déficientes en tel ou tel a.a.I, donc elles ont une
valeur biologique protéique assez bonne

Par la pratique de la complémentation ou la supplémentation entre les


protéines végétales, la valeur biologique protéique se trouve amélioré.

Exp: Riz + lentille / couscous + petit pois.

Les P animales apportent également: de calcium, vit B, fer, zinc et AGPI…

Alors que les P végétales apportent: des amidons, fibres alimentaires,


oligoéléments, vitamines et antioxydants…

Il est utile de respecter un équilibre entre les sources protéiques : animales et


végétales, les recommandations des experts se situent à mi-chemin: 50%/50 %.
Dr Rahal L Faculté de médecine de BECHAR Physiologie 1ière Année Médecine

B- Besoins en glucides :

Les glucides digestibles sont la principale source d’énergie de l’organisme


(couvrent 55% du besoin énergétique global); la majorité est apportée sous
forme de glucides complexes à assimilation lente (pâtes, légumes secs…).

Les glucides simples à assimilation rapide (index glycémique élevé) comme les
sucres, miel, confiture… doivent être limités à moins de 10% de l’apport
énergétique.

Les réserve glucidique dans l’organisme (glycogène hépatique = 70g et


glycogène musculaire = 200g) sont limitées; d’où la nécessité d’un apport
régulier à chaque repas.

Il existe un besoin minimal en glucides de l’ordre de 150g/j pour assurer le


glucose nécessaire aux organes gluco-dépendants, en particulier: le cerveau, les
GR et la médullaire rénale ( le cerveau consomme à lui seul 120g/j de glucose).
Dr Rahal L Faculté de médecine de BECHAR Physiologie 1ière Année Médecine

L’apport recommandé en fibres alimentaire est de 15 à 22g/j, assuré par


différentes sources:

-50% provient des céréales, 30% des légumes, 15% des fruits et 5% seulement
des légumineuses.

-Les fibres alimentaires ont des propriétés bénéfiques pour la régulation du


transit intestinal.
Dr Rahal L Faculté de médecine de BECHAR Physiologie 1ière Année Médecine

C- Besoins en lipides :

La consommation des lipides est variable d’un pays à un autre, bien que les
rations-types indiquent des chiffres de 70-80 g/j comme norme meilleure pour
la santé (soit 30% de l’apport énergétique total).

La moitié de cette ration est constituée par les corps gras dits « visibles »:
beurre, huiles, margarines, l’autre moitié est invisibles: 1/3 se trouve dans les
viandes, 15-20% dans les produits laitiers (lait, fromage), 5% dans les aliments
végétaux.

---> Formes d’ingestion:

1- Triglycérides:

-Représente 90% des apports lipidiques.

-Sont des lipides simples

-Se retrouvent dans la plus part des aliments gras.


Dr Rahal L Faculté de médecine de BECHAR Physiologie 1ière Année Médecine

2- Phospholipides:

-Représente 5 à 10% des apports lipidiques

-Ce sont des lipides complexes

-Se retrouvent dans : viandes, œufs, céréales et légumes

3- Cholestérol :

C’est un lipide élémentaire

Les besoins sont moins de 0,5g/j

Se retrouve dans: les œufs (0,25g/œuf) , viandes(0,1g/100g) et essentiellement


dans la cervelle (1-2g/100g)

4- Vitamines A, D, E et K :

Le besoin est minime 20mg/j mais le rôle biologique est important.

--->Apport qualitatif:

L’alimentation doit apporter les AG essentiels dont l’organisme est incapable


de les synthétiser; et même les AG non essentiels du fait que la capacité de
synthèse endogène est limitée.

Le rôle physiologique des AG dépond essentiellement du degré de saturation,


on distingue: les AGS, les AGMIS et les AGPIS (essentiellement deux familles:
(n-3) et (n-6).

Les AGS sont retrouvés dans les graisses animales (beurre, viande…).

Les AGMI sont apportés par certaines huiles (olive).

Les AGPIS qui apportent les AG essentiels de la famille n-3 (acide α-linolénique)
et n-6 (acide linoléique) sont retrouvés dans les huiles végétales (pépin de
raisin, maïs, tournesol, soja…et les huiles de poissons.

La répartition suivante des trois catégories d’AG est recommandée:

-1/3 de chaque catégorie d’AG ou encore mieux:

¼ d’AGS, ¼ d’AGPIS et ½ d’AGMIS


Dr Rahal L Faculté de médecine de BECHAR Physiologie 1ière Année Médecine

Le rapport entre les (n-3) et les (n-6) est aussi important; il est conseillé un
rapport n-6/n-3 de l’ordre de 4 à 5, et les apports des (n-6) de 15g/j.
Dr Rahal L Faculté de médecine de BECHAR Physiologie 1ière Année Médecine

--->Représentation d’une ration alimentaire type :

---> Calcule d’une ration alimentaire :

Exemple : une femme de 40 ans, mesurez 1m54 et pèse 60 kg. Niveau


d’activité physique : (femme au foyer) faible à moyen. Pas d’habitudes
alimentaires particulières. Ses besoins énergétiques calculés sont de l’ordre de
2080 Kcal/jr.

-Besoins en glucides : 2080 x 0,55 /4 = 285 g/jr

-Besoins en lipides : 2080 x 0.30/9 = 69g (1/3 AGS, 2/3 AGMI, 1/3 AGPI).

-Besoins en protéines : 2080 x 0.15/4 = 78g.