Vous êtes sur la page 1sur 31

Le marché boursier et Le finamcement

economique
:

Réalisé par : Ebnou Asiye


Mohamdi Med Hafed
Med Mahmoud Isselmou

Encadré par :
• Mme. SOLHI Sanae

MASTER: FINANCE ISLAMIQUE

Année Universitaire 2016-2017

1
2
Plan
I-Généralités sur le marché boursier
. Définition, rôles, historique
. les raisons de s’introduire en bourse
II- L’organisation du marché boursier
. La structure de la bourse des valeurs
. Les valeurs mobilières cotées
. Les intervenants sur le marché boursier
III- Le fonctionnement du marché financier
Les conditions d’accès à la cotation en bourse
. Les étapes d’une opération d’introduction en bourse
La cotation
IV- Les OPCVM
. Définition, formes, catégories,Fonctionnement,
Avantages d’un placement en OPCVM et contrôle
V- La capitalisation boursiere
les indices
VI- Financement de l’économie
1. Les fonctions essentielles de la bourse
2. Le rôle économique de la bourse des valeurs au Maroc

3
Introduction
Le marché financier se présente donc comme une composante de marché
des capitaux qui permet le financement de l'économie , c'est le lieu
d'émission et d'échange des valeurs mobilières , principalement les actions
et les obligations.

Le marché financier constitue un circuit de financement direct : est sa


fonction de marché primaire , en outre , il assure trois fonctions ; celles de
marché secondaire de valorisation des actifs financiers et de mutation des
structures industrielles .

En tant que marché primaire , la bourse permet de transformer l'épargne


des ménages en ressources longues pour le compte des collectivités
publiques et privés .

Le Maroc fut classé par les opérations financiers internationaux comme un


pays au seuil de l'émergence financière des 1991 et il n'était pas le seuil
candidat a cette promotion puisque pas moins de 16 autres pays en
développement partageaient le même rang et caressaient la même
ambition , on sait cependant que la bourse de Casablanca a beaucoup
évaluer depuis , consécutivement aux opération de privatisation d'une part
et l'importance réforme du 21 septembre 1993 d'autre part .

4
Définition
Le marché boursier est un lieu réglementé et structuré sur
lequel sont négociées les valeurs mobilières.
La gestion de ce marché est confiée à une société privée
qui s’appelle la société gestionnaire de la bourse de
Casablanca.

5
Rôle du marché boursier
Le marché boursier joue un rôle double:
 Pour les épargnants :

Ils peuvent devenir des actionnaires des entreprises privées ou devenir


des créanciers de ces sociétés.
 Pour les agents à besoin de liquidité :
Le marché boursier permet à ces agents de se financer en mettant
directement en contact la demande de capital .

6
Historique :
 1929: Office de compensation des valeurs mobilières;
 1948: Office de Cotation des Valeurs Mobilières de
Casablanca;
 1967: Bourse des valeurs de Casablanca;
 Depuis 1993: la Bourse de Casablanca a connu différentes
étapes de modernisation.

7
Les raisons de s’introduire en bourse :
 L’accroissement de la notoriété de l’entreprise;
 Sortie des actionnaires minoritaires et la pérennité de
l’entreprise;
 Le renforcement de la crédibilité de l’entreprise vis-à-vis des
nouveaux intermédiaires;
 Réduction de l’endettement ou désendettement;
 Réalisation des nouveaux investissements.

8
II- L’organisation du marché boursier
La structure du marché boursier
 Marché central (marché dirigé par les ordres) : Un Marché
dirigé par les ordres est un marché boursier où sont
échangés des actions sans intervention d'un spécialiste à
la surface financière et l'expérience suffisante pour bien
connaître le marché et se porter directement contrepartie.
Les investisseurs sont alors obligés de fractionner leurs
ordres lorsque leur volume est trop important.
 Marché de blocs : Un Marché de bloc est un marché boursier
de gré à gré où sont échangés des actions par paquets importants
entre grands investisseurs institutionnels, qui préfèrent traiter
avec des égaux pour ne pas avoir à trop fractionner leurs ordres.

9
10
Les valeurs cotées en bourse

Les actions : Une action est une fraction du capital social


d'une société de capitaux (Société Anonyme, Société
par Actions Simplifiée, Société en Commandite par Actions).
Chaque société de capitaux est dotée d'un capital social divisé
en actions. L'actionreprésente les droits de chaque associé
dans une société.

Les obligations : L'obligation est définie comme un titre


négociable émis par une entreprise publique ou privée ou par le
Trésor (l'Etat) et donnant à son souscripteur le droit de créance
sur l'émetteur (l'entreprise). Une entreprise qui émet donc un

11
emprunt obligataire sur le marché boursier donne un titre à
chaque acheteur

12
Les intervenants sur le marché boursier

 Bourse de Casablanca :
• organiser les introductions en bourse

• surveiller et piloter la séance de cotation

• veiller à la conformité des opérations effectuées par


les sociétés de bourse

 Les sociétés de bourse :


• exécuter des transactions sur les valeurs mobilières

• garder les titres

• la gestion des portefeuilles de valeurs mobiliers en


vertu d’un mandat

• le conseil à la clientèle

• l’animation du marché des valeurs mobilières inscrites


à la cote

 AMMC :
• veiller au bon fonctionnement et à la transparence du
marché des valeurs mobilières au Maroc
• protéger l'épargne investie en valeurs mobilières ou
en autres placements suite à un appel public à
l'épargne

13
• Assister le gouvernement dans l’exercice de ses
attributions en matière de réglementation des
marchés

 Maroclear :
• centraliser la conservation des titres dans des
comptes courants ouverts exclusivement aux noms
des professionnels
• assurer la gestion des systèmes de règlement et
livraison des titres
• simplifier l’exercice des droits attachés aux titres

14
III- Le fonctionnement du marché
financier
1. Conditions d’accès en bourse
2. Les étapes d’une introduction en bourse
3. La cotation

1- Conditions d’accès en bourse


Sur le marché des actions

Sur le marché obligataire

15
(*) : La Maturité minimale correspond à la durée minimale de
l’emprunt obligataire

2- Les étapes d’une introduction en


bourse
Les étapes d’une introduction en bourse:

1. Phase de l’étude et du diagnostic

2. Phase de la constitution du dossier de l’opération

3. Phase de l’organisation des souscriptions

4. Phase de la cotation des titres

3- Les étapes d’une introduction en


bourse

16
17
La cotation des valeurs mobilières
 La cotation est l’action de déterminer le cours de la valeur
mobilière au sein du marché boursier.

 Pour se faire, la cotation des valeurs mobilières inscrites


en bourse se fait sur la plate-forme NSC V900 (Nouveau
Système de Cotation Version 900) de gestion automatisée
des séances de bourse.

Selon le degré de liquidité des titres, la cotation peut se faire


sous deux cas:

 La cotation Au fixing : La cotation au fixing se traduit par la


confrontation de tous les ordres préalablement introduits
par les sociétés de bourse dans le système de cotation
électronique et, le cas échéant, par la détermination d'un
cours unique pour chaque valeur.
NB
En fonction de la liquidité des valeurs, plusieurs fixings
peuvent être réalisés par séance de bourse.
Exemple: (avec deux fixings par jour)

 La cotation En continu : La cotation en continu se traduit


par la confrontation de tous les ordres au fur et à mesure
de leur prise en charge par le système de cotation
électronique, et le cas échéant, par la détermination d'un
cours instantané pour chaque valeur.

18
Déterminant du mode de cotation

Horaires des cotations

19
20
IV- Les OPCVM
Définition des OPCVM

Les OPCVM les organismes de placement collectif en


valeurs mobilières sont des entités qui se composent de
valeurs mobilières, de créances et de liquidités gérés par
des professionnels du marché et détenus collectivement
sous forme de parts ou d’actions par des investisseurs
particuliers ou institutionnels.

Les formes des OPCVM

Il existe deux formes des OPCVM :

 les SICAV (Sociétés d’investissement à Capital


Variable) : Une SICAV est une personne morale qui
possède un conseil d'administration avec des
actionnaires pourvus chacun d'un droit de vote lors de
l'assemblée annuelle.

21
 Les FCP (Fonds communs de Placement) :

Le FCP détient pour ses porteurs de parts, un ensemble de


valeurs mobilières et de sommes placées à court terme ou à
vue, il est géré par une société de gestion. Les parts du FCP
sont proposés aux clients des établissements financiers et des

banques. Il peut investir dans plusieurs types de titres, tels les


obligations, les bons du Trésor, les actions, les créances
hypothécaires ou une combinaison de ces titres.

Classification des OPCVM

22
Le fonctionnement des OPCVM

Un OPCVM est créé par des fondateurs composés par la


société de gestion, le dépositaire pour le FCP et les
actionnaires pour la SICAV et doit disposer d’un
dépositaire unique.

Les parts de FCP et les actions de SICAV sont disponibles


auprès des réseaux de distribution. Alors qu’elles sont
commercialisées par le réseau de commercialisation.

Les avantages d’un placement en OPCVM

Il existe plusieurs avantages d’un placement en OPCVM,


tels que :

23
 Une grande diversité d’instruments financiers adaptés
à tous les profils d’investisseurs ;

 Une possibilité de souscrire pour des petits


montants ;

 L’accès à une panoplie d’instruments financiers ;

 Un cadre légal et réglementaire solide ;

 Des règles prudentielles d’investissement permettant


de réduire les risques ;

 Une orientation de placement fixée dans la note


d’information du produit ;

 Des frais de souscription, de gestion et de rachat


facilement identifiables et donc comparables ;

Le contrôle des OPCVM

Les acteurs habilités de contrôler les OPCVM :

 Le Conseil Déontologique des Valeurs


Mobilières (CDVM) permet de délivrer des agréments
aux SICAV et FCP ;

 L’établissement dépositaire de l’OPCVM contrôlant la


régularité des décisions de la société de gestion ;

24
 Le commissaire aux comptes chargé de certifier
certains documents comptables.

V- La capitalisation boursiere
 La capitalisation boursière varie principalement sous
l’effet de la variation du cours des actions de
l’entreprise (et ponctuellement en fonction du nombre
de titres : augmentation du capital, nouvelles
introductions)

 Elle renseigne sur la performance d’une entreprise,


d’un secteur ou de la place prise globalement

 Sur le plan macroéconomique la capitalisation


boursière de la place en % du PIB ((capitalisation
boursière/PIB) *100) donne indication sur le poids de
la bourse dans une économie donnée

25
 Cet indicateur est utilisé aussi pour comparer les
places financières de différents pays

 La capitalisation boursière sert aussi à calculer les


indices boursiers

PRINCIPAUX INDICES DE LA BOURSE DE


CASA

Le MASI (Moroccan All Shares Index): est un indice


exhaustif qui intègre toutes les valeurs cotées et permet de
mesurer la performance globale du marché, c’est à dire
l’évolution quotidienne de la capitalisation boursière due
aux variations de cours. Le MADEX (Most Active Shares
Index) est un indice compact qui mesure l’évolution
quotidienne de la capitalisation boursière due aux
variations de cours des valeurs les plus actives et cotées

26
au continu. FTSE CSE Morocco 15 Index: cet indice
d’investissement composé des 15 principales valeurs de la
Bourse de Casablanca, classées par capitalisation
boursière. FTSE CSE Morocco All-Liquid : cet indice
d’investissement est un indice de référence qui retrace la
performance de toutes les valeurs liquides de la Bourse de
Casablanca.

Calcul des indices

27
VI- Financement de l’économie
1. Les fonctions essentielles de la bourse
 Financer l’économie nationale : Le marché boursier
procure des ressources à long terme à l’état, aux
administrations publiques et aux entreprises. Ces
ressources permettent aux entreprises de financier leur
croissance et apportent à l’état un renfort supplémentaire
pour mener à bien ses projets économiques et sociaux.

2. Le rôle économique de la bourse des


valeurs au Maroc
 Le financement de l'économie : C'est le rôle du
marché primaire d'assurer la rencontre directe entre
de nouveaux épargnants et les agents économiques
(entreprises, Etats, organismes publics) recherchant
des fonds. Le marché financier remplit donc sa
fonction lorsqu'il parvient à attirer une épargne

28
nouvelle. Le marché financier facilite donc le
développement des entreprises.

Sur le marché primaire, les épargnants individuels


interviennent surtout de façon indirecte car ce sont
plutôt les organismes gérant leur épargne investie à la
Bourse (les OPCVM, gérant SICAV et FCP) qui
participent aux émissions de valeurs mobilières
(augmentations de capital des sociétés par exemple)

Plus généralement, ce sont les « investisseurs institutionnels »


qui jouent un rôle important sur ce marché en raison de leur
puissance financière. Appelés aussi « zinzins », ils sont
constitués par les compagnies d'assurances, les caisses de
retraite, la caisse des dépôts et consignations et les organismes
de placement collectifs crées par l'ensemble des institutions
financières et bancaires. Ils peuvent aussi intervenir
massivement sur le marché secondaire pour réguler les cours
(éviter une trop forte baisse par exemple), si bien qu'on les
désigne aussi comme étant les « gendarmes » de la Bourse.

29
Conclusion
La bourse sert à financer les États

 Les États imposent les investisseurs sur les revenus


obtenus de leurs investissements en Bourse, que ce soit
au travers de la taxe sur les transactions financières (TTF)
ou de l'imposition sur les dividendes et les plus values.
Bien que le PEA offre des avantages fiscaux, l'investisseur
utilisant un simple comptes titres est taxé à un niveau
relativement élevé sur ses bénéfices, à savoir le taux de
son imposition sur ses revenus (IR).

 Au delà de cette recette fiscale pour l’État, la Bourse


permet également aux États de se financer grâce à
l'émission d'obligations d'état

30
Bibliographie:

La bourse de casablanca

http://www.casablanca-
bourse.com/bourseweb/index.aspx

Cours de abdellatif chatri FSJESR

31