Vous êtes sur la page 1sur 3

Première S www.sciencesphysiques.

info

Application de lÊéquivalence ÿ masse - énergie Ÿ


Correspondances énergétiques

I- Energie libérée lors de la réaction de fission nucléaire de l’uranium 235

La fission nucléaire provoquée d’un noyau d’uranium 235 (isotope fissile de l’uranium) peut conduire à
plusieurs équations :

1
0n + 235
92 U  
→ 94
39Y + 139
53 I + 301 n ou 1
0n + 235
92 U  
→ 94
38 Sr + 139
54 Xe + 301 n

Calcule, dans chaque cas, l’énergie libérée par la fission d’un noyau d’uranium 235.

Données : masses en unités atomiques (1 u = 1,66054.10-27 kg)


Uranium 235 : 235,044 Strontium 94 : 93,895
Iode 139 : 138,905 Xenon 139 : 138,888
Yttrium 94 : 93,906 Neutron : 1,009

II - Energie libérée par la réaction de fusion de noyaux d’hydrogène en hélium

Calcule maintenant l’énergie libérée par la fusion de 4 noyaux d’hydrogène en hélium :

4 11H 
→ 42 He + 2 01 e

Données : masses en unités atomiques (1 u = 1,66054.10-27 kg)


Hélium 4 : 4,00260 Proton : 1,00728 Positron : 0,00055

Compare alors l’énergie libérée « par nucléon » dans ces deux types de réactions (fission et fusion) :

l’énergie libérée par la fusion de l’hydrogène est produite par 4 nucléons.


l’énergie libérée par la fission de l’uranium est produite par 235 nucléons.

III - Comparaison entre les énergies produites par réactions nucléaires et par combustion du pétrole

La combustion d’une tonne de pétrole libère, sous forme de chaleur, une énergie appelée « Tonne Equivalent
Pétrole », notée TEP, telle que : 1 TEP = 4,2.1010 J

1. Masse d’uranium 235 nécessaire pour libérer la même énergie (1 TEP)

Calcule le nombre de noyaux fissiles 235


92 U à fissionner pour libérer une énergie égale à une TEP.
Calcule le nombre de moles d’uranium 235 à désintégrer, puis la masse d’uranium 235 correspondante.
Calcule la masse totale de l’échantillon d’uranium enrichi (235U représente seulement 3% de l’uranium
enrichi).

2. Masse d’hydrogène nécessaire pour libérer la même énergie (1 TEP)

Calcule le nombre de noyaux d’hélium à fusionner pour libérer une énergie égale à une TEP.
Pour fusionner 1 noyau d’hélium, il faut 4 noyaux d’hydrogène : calcule le nombre de noyaux d’hydrogène.
Calcule le nombre de moles d’hydrogène nécessaire, puis la masse d’hydrogène correspondante.
L’hydrogène représente 2/18 de la masse d’une molécule d’eau : calcule la masse d’eau nécessaire.

3. Conclusion

Compare les masses de pétrole, d’uranium et d’eau nécessaires pour libérer 4,2.1010 J. Conclus.

Comparaison énergétique des réactions de fission et de fusion nucléaires Page 1 / 3


Première S www.sciencesphysiques.info

Applications de lÊéquivalence ÿ masse - énergie Ÿ

Correspondances énergétiques : correction

I- Energie libérée lors de la réaction de fission nucléaire de l’uranium 235

La fission nucléaire provoquée d’un noyau d’uranium 235 (isotope fissile de l’uranium) peut conduire à
plusieurs équations :

1
0n + 235
92 U  
→ 94
39Y + 139
53 I + 301 n ou 1
0n + 235
92 U  
→ 94
38 Sr + 139
54 Xe + 301 n

Calculons, dans chaque cas, l’énergie libérée par la fission d’un noyau d’uranium 235.

1er cas : ∆m = (mY + mI + 2mn) – mU = 138,905 + 93,906 + 2 × 1,009 – 235,044 = - 0,215 u

On a alors : ∆m = - 0,215 u = - 0,215 × 1,66054.10-27 = - 3,57.10-28 kg

d’où : ∆E = ∆m × C2 = - 3,57.10-28 × 9.1016 = - 3,21.10-11 J soit - 201 Mev

2nd cas : ∆m = (mSr + mXe + 2mn) – mU = 93,895 + 138,888 + 2 × 1,009 – 235,044 = - 0,243 u

On a alors : ∆m = - 0,243 u = - 0,243 × 1,66054.10-27 = - 4,04.10-28 kg

d’où : ∆E = ∆m × C2 = - 4,04.10-28 × 9.1016 = - 3,64.10-11 J soit - 227 Mev

On observe, dans les deux cas, que ∆m est négatif donc ∆E sera négatif : le système réactif perd de l’énergie,
il la cède au milieu extérieur. En outre, l’énergie libérée est du même ordre quelle que soit la réaction de
fission produite, autour de 200 MeV.

II - Energie libérée par la réaction de fusion de noyaux d’hydrogène en hélium

Calculons l’énergie libérée par la fusion de noyaux d’hydrogène en hélium : 4 11H 


→ 42 He + 2 01 e

D’après la relation d’Einstein : ∆E = ∆m.C2

or ∆m = mHe + 2 me – 4 mH = 4,00260 + 2 × 0,00055 – 4 × 1,00728 = - 0,02542 u

soit ∆m = -0,02542 × 1,66054.10-27 = - 4,22.10-29 kg

On a alors: ∆E = ∆m × C2 = 3,8.10-12 J soit 23,7 MeV

Si l’on compare l’énergie libérée par nucléon, on constate que la réaction de fusion nucléaire libère une
énergie beaucoup plus grande que la réaction de fission :

24 MeV pour 4 nucléons engagés, soit 6 MeV par nucléon pour la réaction de fusion de l’hydrogène.

200 Mev pour 235 nucléons engagés, soit moins de 1 Mev par nucléons pour la fission de l’uranium.

Comparaison énergétique des réactions de fission et de fusion nucléaires Page 2 / 3


Première S www.sciencesphysiques.info

III - Comparaison entre les énergies produites par réactions nucléaires et par combustion du pétrole

La combustion d’une tonne de pétrole libère, sous forme de chaleur, une énergie appelée « Tonne Equivalent
Pétrole », notée TEP, telle que : 1 TEP = 4,2.1010 J

1. Calculons la masse d’uranium 235 nécessaire pour libérer la même énergie (1 TEP)

E TEP 4,2.1010
Nombre de noyaux fissiles à détruire : N= = = 1,31.10 21 noyaux.
∆E fission d 'un atome 3,21.10 −11

N 1,31.10 21
Nombre de moles d’uranium 235 à désintégrer : n= = 23
= 2,17.10 −3 mole
N A 6,02.10

Masse d’uranium 235 à désintégrer : m = n × M = 2,17.10 −3 × 235 = 0,51 g

Masse totale de l’échantillon d’uranium enrichi (235U représente seulement 3% de l’uranium enrichi) :

100 × 0,51
m uranium = = 17 grammes
3

La fission de 17 grammes d’uranium enrichi produit donc la même énergie que la combustion d’une tonne de
pétrole.

2. Calculons la masse d’hydrogène nécessaire pour libérer la même énergie (1 TEP)

E TEP 4,2.1010
Nombre de noyaux d’hélium à fusionner : N He = = −12
= 1,11.10 22 noyaux.
∆E fusion d 'un atome He 3,8.10

Pour fusionner 1 noyau d’hélium, il faut 4 noyaux d’hydrogène donc NH = 4,44.1022 noyaux.

N H 4,44.10 22
Nombre de moles d’hydrogène nécessaire : nH = = = 0,074 mol
N A 6,02.10 23

Masse hydrogène nécessaire : m H = n H × M H = 0,074 × 1 = 0,074 g soit 74 mg

L’hydrogène représente 2/18 de la masse d’une molécule d’eau donc on trouve 74 mg d’hydrogène dans une
masse d’eau telle que :

Meau = 9 × 74 = 670 mg soit environ 12 gouttes d’eau

On peut donc libérer la même énergie avec 0,670 g d’eau (12 gouttes) qu’avec 1 tonne de pétrole.

3. Conclusion : comparaison énergétique

1 tonne de pétrole <=> 17 grammes d’uranium enrichi <=> 0,670 g d’eau

Comparaison énergétique des réactions de fission et de fusion nucléaires Page 3 / 3