Vous êtes sur la page 1sur 12

FOURNITURE D’UN INHIBITEUR DE CORROSION ET SUIVI DU

RÉSEAU D’EAU POTABLE POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY


SP-13-38
La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour de la fourniture d’un inhibiteur de
corrosion et suivi du réseau d’eau potable pour la Ville de Châteauguay.

Ne seront considérées que les soumissions préparées sur les formulaires destinés à cette fin. On
pourra se procurer ces formulaires à compter du 11 novembre 2013 soit par courrier
électronique: www.seao.ca ou en communiquant avec le service à la clientèle du «Système
électronique d’appel d’offres (SEAO)» au 514-856-6600. Ce service est disponible du lundi au
vendredi de 8h30 à 17h00.

Veuillez prendre note que pour obtenir ces documents des frais vous seront exigés.

Les soumissions doivent être produites en duplicata (1 original et 3 copies) et accompagnées d’un
chèque visé ou d’une traite bancaire au montant de 30 000.00 $, libellé à l’ordre de « Ville de
Châteauguay » ou d’un bon de cautionnement de soumission établi au même montant et valide
pour une période de quatre-vingt-dix (90) jours de la date d’ouverture des soumissions

Les soumissions seront reçues jusqu’à 14 heures le 27 novembre 2013 dans une enveloppe
scellée à l’adresse suivante:

VILLE DE CHÂTEAUGUAY
ÉDIFICE DES TRAVAUX PUBLICS ET DU GÉNIE
DIVISION APPROVISIONNEMENTS
220, BOULEVARD D’YOUVILLE
CHÂTEAUGUAY (QUÉBEC) J6J 4Z2

et y seront ouvertes le même jour, à 14 h 05.

Le Conseil municipal n’ayant aucune obligation envers les soumissionnaires, ne s’engage à


accepter aucune des soumissions reçues.

Donné à Châteauguay, ce 9 novembre 2013.

Isabelle Lazure
Chef de la Division approvisionnements
VILLE DE CHÂTEAUGUAY

DIVISION APPROVISIONNEMENTS

APPEL D’OFFRES
PUBLIC

SP-13-38

FOURNITURE D’UN INHIBITEUR DE CORROSION ET SUIVI DU RÉSEAU D’EAU POTABLE


POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

DEVIS TECHNIQUE
1. BUT DE LA SOUMISSION

La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour la fourniture d’un inhibiteur de


corrosion à base de phosphate, polyphosphate et zinc. Les objectifs sont le contrôle de la
corrosion du réseau et de la coloration de l’eau. Cet inhibiteur devra aussi contrôler la couleur
due à la présence de manganèse durant la période hivernale.

Voici les services requis;


 Fourniture et livraison au puits Marchand et Chèvrefils;
 Suivi du dosage et ajustement;
 Analyse périodique des taux de fer, manganèse et autre paramètre sur le réseau ainsi
que divers paramètres liés à la corrosivité de l’eau distribuée.

2. BORDEREAU DE LIVRAISON

2.1. Un bordereau de livraison devra être établi à chaque livraison et signé par un
représentant de la Ville sur les lieux.

Il devra indiquer, notamment :


 la date de livraison;
 le produit;
 les quantités exactes en kilogramme.

2.2. Une copie du bordereau de livraison devra être fournie au représentant de la Ville et
une autre copie du bordereau devra être jointe à la facture.

3. DÉLAIS DE LIVRAISON, DISPONIBILITÉ DU PRODUIT ET SUBSTITUTION

3.1. L’adjudicataire doit apporter la plus grande diligence dans l’exécution de son contrat, le
tout conformément aux documents contractuels. Il doit mettre en œuvre tous les
moyens nécessaires pour rencontrer toutes les conditions d’opérations de son contrat :
 disponibilité de l’inhibiteur sélectionné ;
 performance attendue ;
 délais de livraison ;
 etc.

Et ce, dans le respect des lois et règlements qui s’appliquent.

3.2. L’inhibiteur sélectionné dans le cadre de ce contrat doit toujours être disponible dans un
délai de livraison maximale d’une (1) semaine. Advenant le non-respect de ce délai, la
Ville de Châteauguay pourra s’approvisionner auprès d’un autre fournisseur d’inhibiteur
jusqu’à la livraison de l’inhibiteur soumissionné par l’adjudicataire. S’il y a des coûts
supplémentaires qui sont engendrés par cette situation, l’adjudicataire devra débourser
la différence entre son prix unitaire inscrit au bordereau de soumission et les coûts
supplémentaires déboursés par la Ville de Châteauguay pour l’approvisionnement
d’inhibiteur chez un tiers fournisseur durant cette période de rupture de stock de
l’adjudicataire. Le choix de l’inhibiteur de remplacement demeure à la discrétion de la
Ville de Châteauguay et l’adjudicataire n’aura aucune forme de dédommagement
financière ou autre.

APPEL D’OFFRES PUBLIC SP-13-38


DEVIS TECHNIQUE
PAGE 1 DE 10
3.3. L’application de cette clause par la Ville nécessitera l’utilisation d’un produit substitut
durant une période déterminée. Un délai devra donc être donné à l’adjudicataire afin
qu’il puisse garantir à nouveau sa conformité aux exigences de performance, suite à la
réintroduction de son produit dans le réseau de la ville.

4. PASSIVATION DES RÉSEAUX

4.1. La corrosion des conduites de distribution d’eau potable ainsi que la présence
excessive de manganèse durant certaines périodes de l’année sont susceptibles de
provoquer l’apparition d’une couleur indésirable (variant du jaune au rouge) qui
incommode l’usager et l’exploitant du réseau.

4.2. Pour contrer cette couleur de façon abordable tout en protégeant adéquatement
l’infrastructure en place, il importe de bien maîtriser la corrosion des conduites de
distribution dont une partie importante est de fonte grise ou ductile. Tout traitement
applicable doit être certifié NSF pour l’eau potable (standard 60), puisqu’il n’y a qu’une
capacité d’entreposage que pour un seul additif. Le traitement à produit unique devra
comporter une composante pour le contrôle de la corrosion et de la passivation et une
autre pour le contrôle du manganèse

4.3. Les meilleurs traitements utilisent des combinaisons d’additifs favorisant, entre autres,
la promotion d’une mince couche passive qui résiste efficacement à la corrosion. Le
principal effet bénéfique de cette dernière est qu’elle permette à terme de réduire la
dose globale d’inhibiteur, et par le fait même, les coûts annuels de traitement.
Toutefois, cette couche peut prendre plusieurs années à se bâtir et sa résistance
mécanique est fragile. Ainsi, un traitement mal appliqué ou inapproprié peut facilement
la détruire en quelques semaines. Pour la rebâtir, il devient parfois nécessaire de
surdoser le traitement durant des périodes qui varient habituellement entre trois (3) à
six (6) mois.

5. SITE ET HEURE DE LIVRAISON

5.1. Les livraisons se feront au Puits Marchand situé au 675, boulevard d’Youville et au
Puits Chèvrefils situé au 500, boulevard d’Youville. Il est fortement recommandé que le
soumissionnaire visite les lieux afin de bien comprendre les installations de la Ville de
Châteauguay afin de planifier ses livraisons.

5.2. Les livraisons seront exécutées suivant les besoins, sur demande téléphonique ou
courriel du représentant de la Ville de Châteauguay. À moins d’avis contraire, les
livraisons seront seulement acceptées durant les heures d’ouverture des usines de
filtration, soit du lundi au vendredi entre 8 heures et 16 heures.

6. QUALITÉ DU PRODUIT

L’adjudicataire sera entièrement responsable de la qualité et du rendement du produit qu’il


devra fournir et livrer. Pour ce faire, l’adjudicataire devra s’assurer que les conditions suivantes
soient respectées :
 posséder des équipements en bonne condition et adaptés pour le transport du produit
livré;
 le produit a fait l’objet d’une procédure de contrôle de la qualité;
 pour chaque livraison, le fournisseur devra transmettre un certificat d’analyse pour le lot
de produit livré.
APPEL D’OFFRES PUBLIC SP-13-38
DEVIS TECHNIQUE
PAGE 2 DE 10
7. CONTRÔLE DU MANGANÈSE :

Les données d’exploitations des puits Marchand et Chèvrefils indiquent que les concentrations
de manganèses excèdent fréquemment la norme esthétique de 0.05 mg /l. bien qu’il y a en
permanence la présence de manganèse dans l’eau distribuée. Les concentrations deviennent
plus importantes durant les mois de décembre, janvier et février. Ceci est dû à l’arrêt des
fosses de recharge. Pour cette période, les puits sont donc alimentés seulement que par l’eau
souterraine. Le fournisseur devra proposer dans son additif, une composante capable de
séquestration efficace afin que le manganèse et la présence indue de couleur n’affecte pas les
usagers, et ce, malgré le fait que la concentration excède fréquemment la norme esthétique de
.05mg/l.

ENVIRONOR

APPEL D’OFFRES PUBLIC SP-13-38


DEVIS TECHNIQUE
PAGE 3 DE 10
ENVIRONOR

8. CONTRÔLE DU FER

Les concentrations de fer présentes à la source (Marchand et Chèvrefils) demeurent


relativement faibles et toujours inférieures à la norme esthétique de 0.3 mg/l. L’additif devra
permettre de contrôler la corrosion afin qu’il n’y ait pas de fer produit en quantité excessive par
la corrosion.

Un des objectifs du suivi est d’ailleurs de mesurer la concentration du fer à différents endroits
du réseau de distribution. Ceci permettra de vérifier qu’il n’y a pas d’augmentation du taux de
fer issu de la corrosion et au besoin de recommander d’ajuster les doses de traitement.

APPEL D’OFFRES PUBLIC SP-13-38


DEVIS TECHNIQUE
PAGE 4 DE 10
ENVIRONOR

ENVIRONOR

APPEL D’OFFRES PUBLIC SP-13-38


DEVIS TECHNIQUE
PAGE 5 DE 10
9. CARACTÉRISTIQUE DE L’EAU

9.1. Le tableau suivant indique la liste des sites d’échantillonnage ainsi que les certaines
analyses types qui devront être effectuées. On note que les taux de fer n’augmentent
pas à travers le réseau. À noter que l’indice de Langelier est négatif mais que l’eau
demeure faiblement agressive (voir annexe VIII).

CHÂTEAUGUAY PH CONDUCTIVITÉ FER PHOSPHATE MANGANÈSE CUIVRE


Échantillonnage – 30 juillet 2013
Puits Marchand 7.62 319 .07 .78 .021 .09
Puits Chèvrefils 8.14 258 .08 .8 .011 .03
Poste Rodrigue-
7.72 319 .11 .66 .011 .07
Caron
Station Dubuc 7.65 320 .11 .69 .011 .02
Station Ford 7.67 329 .04 .73 .000 .08
205, Saint-Francis 7.71 321 .08 .68 .017 .07
28, Saint-Jean-
7.77 330 .03 .6 .010 .17
Baptiste(Ultramar)
250, Saint-Jean-
7.76 328 .000 .62 .024 .04
Baptiste(Chopin)
250, Saint-Jean-
8.87 352 .06 .23 .014 .10
Baptiste (Chopin)
285, Pierre-
7.79 332 .1 .51 .013 .08
Boursier(Esso)
500, boulevard
d’Youville(Notre- 7.69 322 .05 .73 .013 .12
Dame)

9.2. Volume moyen d’eau distribué : 12 500 000 m3/ans


La Ville se réserve la possibilité de changer les points de mesure en fonction des
besoins du suivi et des contraintes sur le terrain.

9.3. Les stations d’échantillonnage suivantes seront utilisées avec leurs adresses civiques :
 Puits Marchand : 675, boul. d’Youville
 Puits Chèvrefils : 550, boul. d’Youville
 Notre-Dame : 550, boul. d’Youville
 Station Chopin : 250, St-Jean-Baptiste
 Ultramar : 28 St-Jean-Baptiste
 Station Ford : 1125, boul. Ford
 Esso : 1125, boul. Boursier
 Poste St-Francis; 205, boul. St-Francis
 Poste Rodrigue Caron : 233, boul. Salaberry Sud
 Station Dubuc : 373, boul. Salaberry Nord

APPEL D’OFFRES PUBLIC SP-13-38


DEVIS TECHNIQUE
PAGE 6 DE 10
10. SUPPORT TECHNIQUE

10.1. L’adjudicataire devra fournir un service de suivi sur le terrain ayant pour objectif de
démontrer la performance de l’inhibiteur de corrosion fourni par celui-ci. Ce suivi devra
être effectué à raison d’une visite d’un technicien aux deux semaines pour faire des
prélèvements et des analyses aux sites définis dans le tableau ci-haut (Performance du
produit). À chaque deux semaines, en alternant les secteurs, le technicien de
l’adjudicataire, accompagné d’un technicien de la Ville de Châteauguay, effectueront
les prélèvements et les analyses. Dans la semaine suivant la deuxième visite aux
points de prélèvements, l’adjudicataire fournira un rapport de progression chaque mois
avec les résultats des analyses effectuées par un laboratoire accrédité sous la forme
d’un tableau et des recommandations, s’il y a lieu. Les résultats de ces analyses
serviront de balises pour évaluer les performances de l’inhibiteur sur le terrain.

10.2. La Ville de Châteauguay s’attend à recevoir une démarche transparente pour toute
action faite par l’adjudicataire et des réponses à leurs questions.

11. PERFORMANCE DU PRODUIT ET QUALITÉ D’EAU À TRAITER

11.1. La Ville de Châteauguay fixe comme seuil de performance, les données sur le fer,
manganèse, le chlore résiduel et le phosphate inscrit dans les tableaux ci-dessous avec
une marge d’erreur de 5 %. Le début des tests, aux fins de qualification du produit,
débutera deux semaines après la première livraison de l’inhibiteur et sera d’une durée
de six (6) mois. Durant cette période de qualification, si l’adjudicataire ne rencontre pas
durant trois (3) séries consécutives d’analyses (3 fois 2 semaines) les résultats fixés
comme cibles, la Ville se réserve le droit de mettre fin au contrat immédiatement et
sans préavis. Advenant le cas, une lettre sera envoyée à l’adjudicataire pour officialiser
le bris du contrat.

11.2. Le phosphate étant normé à l’effluent des eaux usées, les quantités ajoutées ne
doivent pas devenir un problème à l’usine d’épuration. Un ajout tel qu’il l’est montré
dans les tableaux d’analyses ne cause pas de problème pour son abattement à l’usine
d’épuration. Le fournisseur devra agir en conséquence pour la fourniture de son
inhibiteur de corrosion.

11.3. Le soumissionnaire doit détenir des connaissances dans l’application des produits
fournis et une expertise dans le domaine du contrôle de la couleur dans un réseau
d’aqueduc municipal.

11.4. Le soumissionnaire ayant subi le bris de contrat devra défrayer le coût relié à la
passivation du réseau tel que décrit à l’article 4 du présent devis ‘’Passivation des
réseaux’’, et la quantité restante de produits non conformes sera retournée au
fournisseur.

11.5. La Ville de Châteauguay ne paiera aucun dédommagement pour perte de profit et


autres. La Ville de Châteauguay paiera au fournisseur les quantités réellement livrées
en date de l’avis de fin de contrat.

APPEL D’OFFRES PUBLIC SP-13-38


DEVIS TECHNIQUE
PAGE 7 DE 10
11.6. RINÇAGE DU RÉSEAU

La Ville de Châteauguay effectue annuellement le rinçage complet de son réseau. Le


fournisseur doit tenir compte de cette information pour sa soumission quant aux
résultats attendus par la Ville.

Nous avons fait analyser un échantillon de l’eau de rinçage du réseau d’où l’eau
présentait une forte coloration. Le manganèse présent dans l’eau de rinçage par sa
ration élevée par rapport au fer de rejet (.8 mg/litre étant la limite de détection de
l’appareil) confirme l’accumulation de ce contaminant et provient fort probablement de
la dernière haute teneur en manganèse dans l’eau des puits.

Vous trouverez ci-dessous les résultats de l’analyse de l’eau brute du puits Ranney
Marchand lorsque les fosses de recharge étaient à l’arrêt :

SITE FER (MG/L) PHOSPHATE MANGANÈSE CUIVRE


(MG/L) (MG/L) (MG/L
Puits Ranney 0.00 .14 .016 0.07
3 octobre 2013
Rinçage 2 2.71 .56 0.800 0.92
octobre 2013

12. SURVEILLANCE

12.1. La surveillance exercée par le représentant de la Ville pour la bonne exécution du


contrat ne dégage aucunement l’adjudicataire de sa responsabilité quant aux
dommages ou accidents.

L’adjudicataire doit réparer à ses frais tous les dommages qui auront été causés par sa
faute à autrui et à la propriété de la Ville de Châteauguay.

12.2. La Ville de Châteauguay fera réparer aux frais de l’adjudicataire tous les dommages qui
auront été causés par sa faute aux installations des Puits Marchand et Chèvrefils à la
satisfaction du représentant de la Ville. Les frais pourront être prélevés des sommes
dues par la Ville de Châteauguay à l’adjudicataire.

12.3. Advenant que l’adjudicataire néglige d’effectuer les réparations requises à la date
convenue avec le représentant de la Ville, celle-ci peut, sans préavis, effectuer ou faire
effectuer les réparations qui s’imposent aux frais de l’adjudicataire. De plus, une
pénalité équivalant à 15 % du coût des réparations est applicable pour chaque
dommage non réparé à la date convenue avec le représentant de la Ville. Cette
pénalité s’ajoute aux frais des réparations.

12.4. L’adjudicataire se voit remettre le dernier paiement de l’exécution du contrat dès que
tous les dommages causés ont été réparés. Les frais encourus par la Ville de
Châteauguay et les pénalités inscrites sont retenus sur ce dernier paiement.

APPEL D’OFFRES PUBLIC SP-13-38


DEVIS TECHNIQUE
PAGE 8 DE 10
13. CONFORMITÉ DU PRODUIT

13.1. L’adjudicataire doit uniquement livrer l’inhibiteur de corrosion indiqué dans son contrat.
Aucune substitution n’est autorisée sans l’acceptation écrite de la Ville de
Châteauguay. De plus, l’inhibiteur utilisé doit être conforme à la classification NSF 60 et
répondre aux exigences S.I.M.D.U.T.

13.2. La solution d’inhibiteur de corrosion devra être constituée de trois (3) composantes
actives, soit du phosphate, du polyphosphate et du zinc.

13.3. L’inhibiteur proposé devra être utilisé par au moins deux (2) exploitants de même
envergure que la Ville de Châteauguay et le soumissionnaire doit en fournir les
références. Ces références devront être fournies à l’annexe de la formule de
soumission. Autrement, la soumission peut être rejetée (Référence aux critères de
sélection).

14. RESPONSABILITÉ ET COÛT DE LA PASSIVATION DES RÉSEAUX

Le non-respect des exigences du présent devis dans un délai de six (6) mois suivant
l’adjudication (délai requis pour assurer la certification du produit), entraînera inévitablement
une perte du processus de passivation des réseaux de la ville, celle-ci révélée par une dérive
des valeurs balises telles que définies dans le tableau à l’article 11 Performance du produit du
présent devis. L’adjudicataire sera donc responsable des frais générés par la remise en état de
la passivation du réseau de la ville dont le coût estimé s’élève à 30 000 $.

15. CERTIFICAT ET PRÉVENTION

Dans les dix (10) jours suivants la réception du bon de commande, l’adjudicataire doit fournir
les documents suivants au représentant de la ville :
 fiches signalétiques et toxicologiques du produit;
 certificat de conformité à la loi des transports du Québec;
 certificat de conformité à la C.S.S.T.;
 certification NSF.

De plus, lors de chaque révision de ces fiches, une copie doit être transmise à la Ville de
Châteauguay.

16. FORMAT DES LIVRAISONS

L’inhibiteur de corrosion doit être livré par camion-citerne et déversé dans des réservoirs via un
système de pompage et/ou de pression. Ces équipements doivent être fournis par le
transporteur.

17. IDENTIFICATION

L’adjudicataire doit transmettre à la Ville de Châteauguay les fiches signalétiques de l’inhibiteur


de corrosion, et ce, avant la première livraison. De plus, lors de chaque révision de ces fiches,
une copie doit être transmise à la Ville de Châteauguay.

APPEL D’OFFRES PUBLIC SP-13-38


DEVIS TECHNIQUE
PAGE 9 DE 10
18. BORDEREAU DE SOUMISSION

Le bordereau de soumission évalue approximativement les quantités auxquelles la ville doit


acquérir pour maintenir un dosage, d’environ 1.8 mg/litre. À ce dosage, les résultats
concernant le développement de la couleur et la corrosion devront être satisfaisants. La ville
s’attend à ce que les dosages du produit fourni correspondent à cette valeur pour sa
concentration. Au besoin, la ville pourra demander une analyse certifiant aucune dilution de
produit.

APPEL D’OFFRES PUBLIC SP-13-38


DEVIS TECHNIQUE
PAGE 10 DE 10

Vous aimerez peut-être aussi