Vous êtes sur la page 1sur 24

Les Citizens ont fait une offre de 68 MLe joueur a demandé le transfert Il ne s'est pas entraîné hier et ne s'est pas déplacé avec son équipe à Everton

MAHREZ

À MANCHESTER CITY

C'EST CHAUD

Everton M A H R E Z À MANCHESTER CITY C'EST CHAUD JSK-NAHD À HUIS CLOS
JSK-NAHD À HUIS CLOS LE COUP DE GRÂCE Benabderrahmane : «On veut nous casser» MELLAL
JSK-NAHD
À HUIS CLOS
LE COUP
DE GRÂCE
Benabderrahmane :
«On veut nous casser»
MELLAL
«JE NE DIRAI
RIEN SUR ÇA»
Saâdi : «On n'a
pas le choix»
Saâdou : «J'ai pris du
bon côté les remarques
du coach»
: «J'ai pris du bon côté les remarques du coach» J-2 Il a bien étudié la

J-2

Il a bien étudié la JSS

HAMDI

«LA QUALIF' NE SAURAIT NOUS ÉCHAPPER»

NAHD La direction veut prolonger Gasmi et El-Orfi

www.competition.dz MERCREDI 31 JANVIER 2018 30 DA N°5254 ISSN 1111

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT BOUCHAR J-1 ALLUME LE MCA «ON PASSERA, POINT BARRE !» Alain
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
BOUCHAR
J-1
ALLUME LE MCA
«ON PASSERA, POINT BARRE !»
Alain Michel s'invite au derby
«C'est le match de Nekkache et Lakroum»
20
CHAOUCHI-SALHI :
MILLIONS
POUR
ÉLIMINER
LE MCA
DUEL D'INTERNATIONAUX
HACHOUD : «C'EST MOI QUI FERAI LA DIFFÉRENCE»
HACHOUD : «C'EST MOI QUI FERAI LA DIFFÉRENCE» Prêté pour 4 mois DJABOU À ENNASR ESSAOUDI

Prêté pour 4 mois

DJABOU À ENNASR ESSAOUDI

POUR 500 000

pour 4 mois DJABOU À ENNASR ESSAOUDI POUR 500 000 € TOUT POUR CONVAINCRE HANICHED ILS

TOUT POUR CONVAINCRE HANICHED

ILS EXIGENT RÉPARATION KERBADJ ET SON CA SE PLAIGNENT AU TAS
ILS EXIGENT
RÉPARATION
KERBADJ ET SON CA
SE PLAIGNENT AU TAS

www.competition.dz

Mercredi 31 janvier 2018

2

À LA UNE

www.competition.dz Mercredi 31 janvier 2018 2 À LA UNE Retrait de la délégation de la gestion

Retrait de la délégation de la gestion des L1 et L2 à la LFP par le BF

KERBADJ ET SON CA

SE PLAIGNENT AU TAS

PAR SMAÏL M. A.

«Nous avons usé de l’article 20 de la convention signée en 2011 pour retirer la délégation de la gestion des championnats pro- fessionnels à la LFP. La compé- tition est désormais sous la tutelle de la FAF qui va gérer les championnats par le biais d’un directoire», a indiqué Zetchi à la presse, à l’issue de la réunion du BF tenue à Sétif. Cette annonce est venue mettre fin à la collaboration entre Zetchi et Kerbadj, les deux hommes ne s’entendaient pas, la FAF a fini par trouver la faille pour mettre fin au jeu du chat et de la souris. Ceci dit, et après des déclara- tions à droite et à gauche faites par des gens proches de ce dossier, Kerbadj a fini par reconnaître que la procédure suivie par la FAF est réglementaire, le retrait de la déléga- tion de la gestion conformément à l’article 20 la convention était bel et bien un acte réglementaire, mais tout n’était pas parfait dans la démarche, notamment la motivation de ce retrait de confiance « maquillé ».

Motivation bidon L’imperfection de la procédure a

ouvert une brèche que la LFP ne s’est pas faite prier pour l’explorer, le conseil d’administration de la LFP avait programmé une réunion afin de débattre de cette décision de la FAF, on vous avait parlé un premier temps de sa programmation, avant son annulation, elle devait regrou- per l’organe de gestion et ses 9 membres, qui devaient justement parler d’une possible plainte au TAS, et celle-ci concernerait la raison avancée par Zetchi et qui l’auraient poussé à retirer cette gestion des championnats professionnels à la LFP. Comme tout le monde le sait, la FAF a reproché à Kerbadj de s’être ingéré dans des affaires qui ne le concernait pas, à savoir la déli- vrance de licences à des équipes officiellement interdites de recrute- ment à cause de leur endettement, Kerbadj avait donné 2 licences à Sétif qui lui auront été lourdes de conséquences, puisque le BF qui avait annoncé l’interdiction de recrutement a réagi et de quelle manière ! L’article 20 qui parle du retrait de la délégation entre autres au cas où il y a « violation des lois et règlements en vigueur par les dirigeants de la LFP par une faute grave » aura été fatal, mais l’organe de gestion de la Ligue n’entend pas

la FAF de cette oreille, puisque Kerbadj et ses 8 collègues considè- rent que la délivrance des licences est loin d’être une faute grave, et donc pour eux, il n’y avait pas forcé- ment de motivation valable pour atteindre ce but du retrait de la délégation.

Recours et conséquences C’est donc dans ces conditions là que le conseil d’administration de la LFP composé de Kerbadj, Guellil, Mani Saâda tous les deux experts, ainsi que 6 présidents de clubs :

JSK, ESS, JSS ( Ligue 1) et ASO, ABS, MCS (Ligue 2) a pris la décision de passer à l’acte et recourir au TAS, une fois tous les documents attes- tant l’application de la mesure par le BF réunis, la LFP a saisi le Tribunal sportif algérien officiellement hier, et ce, pour réclamer ses droits, dont le premier est de retrouver la ges- tion des deux championnats, Kerbadj trouve que la motivation est peu convaincante, il décide de s’ac- crocher à son bien, il aura laissé le temps qu’il faut pour réunir un arse- nal de preuves de l’illégalité de l’ac- te décidé et commis par le BF avant d’entamer ce bras de fer qui risque de causer plus de dégâts que l’on croit.

L’intérim aux présidents ? En effet, l’introduction du recours auprès du TAS algérien implique une série de mesures juridiques, dont le gel des activités du comité provisoire présidé par Bahloul, une source proche du dossier nous a informés hier que ce comité et si le règlement est respecté doit tout arrê- ter par la force de la loi, ce qui engendrerait une situation de bloca- ge inédite, les lois dès lors donne- raient les prérogatives de gestion des affaires du championnat et de tout le reste aux…présidents des clubs, un sort qui paraît surprenant mais c’est tout simplement ce que prévoit le règlement, reste à savoir si celui-ci va être respecté ou continue- rons-nous à le bafouer. En tout cas cette situation de blocage attendue pousse le TAS à ouvrir très rapide- ment ce dossier et devoir rendre un verdict dans les plus courts délais, et cela ne garantit pas une fin heureuse à cette affaire, puisque les contesta- taires ouvrent droit à un nouveau recours cette fois au TAS de Lausanne, des procédures qui ris- quent de prendre du temps au détri- ment de la gestion d’un champion- nat déjà secoué par de nombreux scandales.

S. M. A.

Il est attendu aujourd'hui à Riyad pour signer DJABOU pour 4 mois à Ennasr Essaoudi

Il est attendu aujourd'hui à Riyad pour signer

DJABOU

pour 4 mois à Ennasr Essaoudi

Et de 9 pour les joueurs algériens en Arabie Saoudite. Après Chenihi qui était le dernier à rejoindre les rangs d'un club saoudien, à savoir El-Fateh, c'est autour du petit prodige sétifien, Abdelmoumene Djabou, de rejoindre un club dans ce pays en s'engageant pour les 4 prochains mois à titre de prêt en faveur d'Ennasr. Le club saoudien a dû débourser la coquette somme de 500 000 euros pour faire venir le virtuose sétifien dans ses rangs. Il faut dire que la mode du côté de l'Arabie Saoudite est de recruter des joueurs du grand Maghreb. Et après une avalanche de joueurs de Tunisie, du Maroc et même d'Algérie, Djabou devrait clore ce déplacement à sens unique vers le pays des Lieux saints de l'islam.

3,5 milliards en 4 mois Ennasr versera à l'international algérien Djabou 200 000 dollars pour les 4 mois de contrat, soit un

salaire mensuel de 50 000 dollars, alors que le club de l'ESS touchera pour ce prêt quelque 300 000 euros, l'équivalent d'environs 5 milliards de centimes ; une bouffée d'oxygène pour l'équipe de Hamar qui faisait partie des clubs interdit de recrutement il y a quelque temps. Concernant Djabou, on sera très curieux de voir si Madjer continuera à le suivre, même après avoir rejoint l'Arabie Saoudite. La date FIFA du mois de mars est toute proche et le départ de Djabou l'élimine déjà de l'équipe nationale locale en attendant de voir quel sera le sort qui lui sera réservé chez les A. Rappelons que Bouazza (El Hazm D2), Chenihi (El-Fateh), Doukha, Boulaouidet, Khoualed (Ohoud) Benyattou et Benlamri (Al-Shabab) Mbolhi (El-Ettifaq) jouent tous en Arabie saoudite cette saison. On n'a jamais vu autant de joueurs dans ce championnat.

S. M. A.

L'AGO convoquée par le directoire

L'AUTRE ANOMALIE

L'organe de gestion de la LFP a, enfin, décidé de passer à l'acte. Hier, le TAS a été officiellement saisi afin que Kerbadj et son instance soient rétablis dans leurs droits.

Il faut dire que le silence assourdissant qui a caractérisé la scène footbal- listique après le retrait de la délégation devait être rompu d'une manière et d'une autre, d'autant que la LFP ne trouvait pas du tout normal ce que le BF a entre- pris depuis sa réunion à Sétif et l'éviction de Kerbadj des affaires de gestion des championnats profession- nels. Le TAS aura donc à départager les deux parties en se basant sur des docu- ments qui reflètent ce qui s'est réellement passé depuis la dernière réunion du BF tenue à Sétif. Mais au-delà de la décision du retrait de la délégation, jugée par Kerbadj dans la forme recevable, il y a eu d'autres manquements, des anomalies que l'organe de gestion de la LFP a retenus aussi contre Zetchi et les 12 membres du BF qui ont procédé, comme on le sait, à l'installation d'un comité de gestion provisoire dont les prérogatives ont quelque peu dépassé les limites.

Prérogatives L'installation du comité de gestion provisoire de la LFP, présidé par Amar Bahloul, a permis aux nou- veaux locataires du siège d'El-Hama de régler cer- tains litiges, surtout ceux des licences bloquées, puis débloquées au profit des clubs endettés. Le travail du comité ne s'est pas arrêté là, puisqu'il a entamé une pro- cédure pour convoquer une AGO dans les plus proches délais. D'ailleurs, sur ces mêmes colonnes, on vous avait informés qu'il ne man- quait plus que le rapport du commissaire aux comptes, réceptionné d'ailleurs, avant-hier, pour décider de la date de la tenue de l'AGO qui ne devait pas dépasser les 15 jours, comme le prévoit le règle- ment (alors que Bahloul veut la tenir en mars, ce qui est plus qu'illégal). Ceci dit, le problème qui nous inté- resse n'est pas la date de la tenue de cette AGO, mais sa tenue en elle-même et la façon avec laquelle elle a été provoquée. On sait tous que lors de cette AGO, la

LFP devra exposer les bilans jusqu'au 31 décembre 2017 et que les membres de l'AG devront approuver ou pas et comme jusqu'à cette date du 31 décembre, c'est Kerbadj qui était encore à la baguette, on se demande comment le comité provi- soire a pu appeler à la tenue de cette AGO alors que c'est à l'organe de ges- tion, à savoir le conseil d'administration, de le faire. On sait tous aussi que l'adoption des bilans est soumise aux votes et le tout en présence de l'organe de gestion, mais comment celui-ci va être présent s'il n'a jusqu'ici pas été associé à ce qui a été fait ?

Illégalité En fait, l'anomalie tout sim- plement, c'est que le comité de gestion provisoire a appelé à une AGO que leurs prédécesseurs devaient organiser, ce qui est totalement insensé aux yeux de la LFP. Pourtant, l'organe de gestion initial s'était vu retirer seulement la délégation de gestion des deux championnats ; ce

n'était donc ni une destitu- tion, ni une action qui met- trait immédiatement fin à leurs activités, toutes leurs activités, et dans la situation actuelle, Bahloul, Malek et Oumamar s'apprêtent à tenir une assemblée pour rendre des comptes, mais à qui et en tant que quoi ? Le bilan est celui de Kerbadj et comme l'intéressé n'est pas associé à la démarche, qui va être sanctionné en cas d'anomalies dans les bilans ? Un tat de questions tra- verse les esprits de ceux qui s'intéressent à ce qui se passe au siège d'El-Hamma depuis peu. C'est aussi une autre faille qui pourrait être exploitée par le CA pour contre-attaquer et saisir encore une fois le TAS, même si pour le moment, on sent une certaine réticen- ce de la part du comité pro- visoire qui temporise anor- malement et veut repousser au maximum les dates de l'AGO et surtout celle de l'AG élective, rendant le championnat otage de pra- tiques dignes du moyen âge.

S. M. A.

www.competition.dz

Mercredi 31 janvier 2018

À LA UNE

3

www.competition.dz Mercredi 31 janvier 2018 À LA UNE 3 Rien ne va plus pour Bentaleb à

Rien ne va plus pour Bentaleb à Schalke 04

Rien ne va plus pour Bentaleb à Schalke 04 Relégué au statut de remplaçant, le milieu

Relégué au statut de remplaçant, le milieu de terrain des Verts ne se sent plus à son aise à Schalke 04 et on parle déjà d'un divorce, l'été prochain. Rien ne va plus pour Nabil Bentaleb, au sein de son équipe allemande. Ce dernier, qui avait une place de titulaire indiscutable depuis son arrivée en provenance de l'Angleterre ou il évoluait à Tottenham, se retrouve maintenant remplaçant. Il faut savoir que l'entraineur de la formation allemande, Domenico Tedesco, ne veut plus compter sur l'international algérien. Lors du dernier match qui s'est joué face à Stuttgart dans le cadre de la 20e journée de la Bundesliga, Nabil Bentaleb a été convoqué mais est resté pendant 90 minutes sur le banc des remplaçants. Le premier responsable de la barre technique de Schalke n'a pas compté sur lui et préfère se passer de ses services. Une situation compliquée pour le milieu de terrain des Verts, qui est en train de revivre sa dernière saison à Tottenham où il avait été écarté injustement et sans aucune raison valable. Son ex-entraineur, Pochettino avait parlé de choix tactique et Tedesco fait le même discours. D'ailleurs, le directeur sportif de la formation allemande avait expliqué lors de sa dernière sortie médiatique que Nabil Bentaleb ne se donne pas à fond lors des entrainements et n'arrive pas à s'imposer. Il faut dire que c'est depuis la blessure de ce dernier, qu'il a été écarté par son entraineur. Même si maintenant il est de retour en pleine forme, Domenico Tedesco ne compte pas sur son milieu de terrain. En tout cas, la presse allemande parle d'un divorce à l'amiable lors du prochain mercato. Même si la saison est encore loin d'être finie, si la situation du milieu international algérien n'évolue pas, il est sûr qu'il ne restera pas. Pour Nabil Bentaleb, le plus important pour le moment est de tenter de récupérer sa place de titulaire et voudrait s'imposer à nouveau au sein de son équipe. Reste à savoir si son entraineur, compte l'utiliser encore ou le laisser sur le banc des remplaçants. En tout cas, la prochaine rencontre face à Werder Brême, où évolue Ishak Belfodil, sera importante pour Nabil Bentaleb qui veut gagner en temps de jeu.

M. K.

Les Citizens ont fait une offre de 68 M€ Le joueur ne s'est pas déplacé
Les Citizens ont fait une offre de 68 M€
Le joueur ne s'est pas déplacé avec son équipe à Everton
MAHREZ
À MANCHESTER CITY,
C'EST CHAUD

Annoncé à plusieurs reprises sur le départ, Riyad Mahrez pourrait bel et bien quitter son club aujourd'hui, puisque Manchester City a fait une offre de 68 millions d'euros.

PAR MEHDI KABI

Le souhait de Riyad Mahrez, qui est de jouer pour un grand club, pourrait être réalisé plus rapidement que prévu. Alors que son départ a été pratiquement écarté lors de ce mercato hivernal, une grosse offre vient d'être faite par un grand club. Selon le Daily Mail, Manchester City serait passé à l'offensive et aurait décidé de mettre une offre sur la table. Cette dernière serait de 68 mil- lions d'euros. Une somme énorme qui vise à conclure directement le deal et ne pas trop s'éterniser dans les négociations. Comme tout le monde le sait, l'international algé- rien est l'un des piliers de son équi- pe et son départ déplaît fortement à son entraîneur. Claude Puel a tenté à plusieurs reprises de convaincre son poulain de rester chez les Foxes et il semblait avoir réussi sa tâche. Cependant, une offre d'un grand club comme Manchester City pour-

rait difficilement être refusée. La lettre de libération de Riyad Mahrez coûterait dans les 60 millions d'eu- ros et le club mancunien a fait une offre à la hauteur des attentes du la direction de Leicester City qui n'a plus qu'à étudier le dossier pour ensuite conclure. Il faut dire que l'entraîneur de Manchester City, Pep Guardiola, a été convaincu par le talent de Riyad Mahrez et le vou- drait afin de remplacer Leroy Sane qui a dû déclarer forfait pour sept semaines après une vilaine blessure. C'est l'agent qui a conduit Philipe Coutinho vers le Barça, Kia Joorabchian qui devrait conclure l'affaire. L'international algérien l'avait engagé lors de l'été dernier afin de gérer sa carrière surtout après l'épisode de l'AS Rome qui avait échoué lors des dernières minutes du mercato d'intersaison. En tout cas, les négociations conti- nueront aujourd'hui et le transfert pourrait s'effectuer avant la clôture du marché des transferts.

Il ne s'est pas entraîné hier Selon des informations relayées par Skysport, le milieu international algérien n'a pas pris part aux entraî- nements de son équipe lors de la journée d'hier. Selon la même source il a aussi raté le déplacement de son équipe qui devra jouer aujourd'hui face à Everton. Riyad Mahrez semblait occupé à régler son transfert puisque la direction de Leicester City ne veut toujours pas le lâcher et lui rend la tâche très compliquée. Rappelons que son départ du Havre n'avait coûté que 400.000 euros au club anglais et il pourra leur rap- porter la somme de 68 millions d'euros.

Il a fait une demande de transfert Il faut savoir que l'international algérien ne veut plus rester à Leicester City avec qui il a gagné le titre de champions lors de l'avant-

dernière saison. Mahrez a discuté hier avec ses dirigeants et a tout simplement fait une demande de transfert. Il ne veut pas rater une telle occasion. Il a toujours rêvé de jouer pour un grand club et Manchester City lui donnera la possibilité de jouer les premiers rôles et de surtout prendre part à la Ligue des champions. Pour Riyad, les choses sont claires, un club comme Manchester City ne se refuse pas. Il veut jouer sous les ordres d'un des plus grands entraî- neurs des dernières années, qui a coaché plusieurs stars dont Messi pendant un long moment. En tout cas, Leicester City est décidé à garder son poulain jusqu'à la fin de la saison, mais s'il a décidé de changer d'air alors le club ne pourra que se plier à ses désirs. Les Foxes savent très bien qu'ils ne pourront pas le retenir très longtemps et veu- lent toucher la plus grosse somme possible.

M. K.

Guedioura

devrait

revenir à

Nottingham

Forest

M. K.  Guedioura devrait revenir à Nottingham Forest N'ayant fait que six apparitions, dont une

N'ayant fait que six apparitions, dont une titularisation avec le maillot de Middlesbrough depuis le début de la saison, Adlène Guedioura devrait changer d'air dès aujourd'hui. Le joueur est la cible prioritaire de Nottingham Forest qui voudrait l'avoir pour renforcer le milieu de terrain. L'international algérien avait rejoint Middlesbrough l'année dernière pour la somme de 3,5 millions de livres sterlings où il n'aura finalement pas réussi à s'imposer. Un changement d'air ne pourra lui faire que du bien et l'aidera à se relancer.

Trop cher pour un transfert définitif

Nantes voudrait Slimani en prêt

Le FC Nantes a tenté une nouvelle approche sur le dossier d'Islam Slimani et voudrait l'avoir sous forme de prêt jusqu'à la fin de la saison.

Alors que le mercato hivernal est pratiquement clos, quelques équipes tentent le tout pour le tout afin de se renforcer en prévision de la phase retour et de la fin du championnat. C'est le cas de la formation évoluant en Ligue 1, le FC Nantes, qui selon la presse française voudrait s'attacher les services de l'attaquant algérien lors de ce mercato hivernal. Le responsable de la barre technique nantaise, qui connait bien Islam Slimani, voudrait l'avoir dans ses rangs afin de faire une bonne seconde moitié de saison. En effet, Claudio Ranieri, qui était derrière l'arrivée d'Islam Slimani en Angleterre lors- qu'il était le coach de Leicester City, aurait voulu le voir renforcer son attaque à Nantes. Cette saison, le FC Nantes réussit de bons résultats grâce au technicien ita- lien qui lui permet de se positionner à la 5e place avec 37 points au comp- teur. Nantes avait déjà fait part de son intérêt pour l'international algérien, mais le problème était d'ordre finan- cier. La direction de Leicester City avait fixé un prix trop élevé au goût

de Leicester City avait fixé un prix trop élevé au goût de la formation française. La

de la formation française. La seule solution était de l'avoir sous forme de prêt lors de ce mercato hivernal, mais cette idée ne plait pas à Leicester City, qui voudrait récupérer de l'argent en faisant un transfert définitif de son poulain. Nantes a tenté une dernière approche et a fait tout son possible afin de convaincre son homologue anglais et reste à savoir si un accord sera trouvé avant la fin du mer- cato hivernal. Il faut savoir que le FC Nantes ne serait pas contre un transfert définitif mais le prix devra être revu à la baisse. En tout cas, Claude Puel ne compte pas sur son attaquant, et un départ lors des dernières heures de ce mercato hivernal serait à envisager. Islam Slimani a quant à lui besoin de temps de jeu et voudrait retrouver de la compétitivité. Claudio Ranieri pourrait réussir à le convaincre.

M. K.

www.competition.dz

Mercredi 31 janvier 2018

4

LIGUE 1 MOBILIS

Mercredi 31 janvier 2018 4 LIGUE 1 MOBILIS  Entraînement aujourd'hui à l'heure du match



Entraînement

aujourd'hui à

l'heure du

match

Les coéquipiers de Raïah effectueront cet après-midi leur dernier entraînement au stade du 1er- Novembre avant le match de vendredi. Le coach kabyle a jugé utile de partir demain matin à Alger. Saâdi a programmé la séance d'aujourd'hui à 14h30, soit à l'heure du match.



La lise des 18 cet après-midi

Les membres du staff technique arrêteront la liste des joueurs qui seront concernés par le déplacement à Alger et la rencontre de la coupe d'Algérie. Ladite liste sera communiquée à la fin de la séance d'aujourd'hui.



Entraînement demain à 15h à Dar El-Beïda

Les joueurs de la JSK effectueront une dernière séance légère demain à Dar El-Beïda à partir de 15h.

Mise au vert au Mercure ou au Soltane

Concernant le lieu de la mise au vert, les dirigeants kabyles devaient prendre une décision finale hier en fin de journée. Au moment où nous mettons sous presse, ils hésitaient entre le Mercure et le Soltane…

La coupe pour se relancer en championnat

Passer en quarts pour

UN NOUVEAU DÉPART

La formation du Djurdjura sera appelée à croiser le fer vendredi avec la modeste équipe de Dar El-Beïda pour les 1/8 de finale de la coupe d'Algérie.

El-Beïda pour les 1/8 de finale de la coupe d'Algérie. PAR ABDELLAH HADDAD Cette rencontre tombe

PAR ABDELLAH HADDAD

Cette rencontre tombe à pic pour les Canaris après la défaite de vendredi passé en championnat, car ils occupent une place inquiétante au classement général. Et les Kabyles com- mencent à se poser des questions sur l'avenir de la JSK en Ligue 1 Mobilis. Dame coupe donc tombe au bon moment pour les coéquipiers de Ferhani, sur- tout que ces derniers joue- ront une équipe modeste. Les gars de la ville des

Genêts pourront se relancer, voire se refaire une santé grâce à cette rencontre de la coupe d'Algérie. Une victoi- re et une belle qualification en coupe leur permettra de

retrouver la joie de jouer et

SAÂDOU :

la confiance et ils pourront même préparer le match devant le NAHD (19e jour- née de L1 Mobilis). Et si les coéquipiers du capitaine Raïah gagnent ce match et se qualifient par la même occasion aux quarts de fina- le de la coupe d'Algérie, ils continueront leur parcours en coupe d'Algérie, qui faut-

il le rappeler, devient l'ob- jectif principal du club le plus titré d'Algérie cette sai- son, comme ils retrouveront aussi la confiance et la joie de jouer. Ainsi donc, les

poulains

Nouredine Saâdi doi-

Le coach s'explique avec Yettou

Selon une source proche de la direction, l'entraîneur Nouredine Saâdi a eu une longue discussion avec le milieu Nassim Yettou à la reprise dimanche dernier. Il lui a expliqué les raisons qui l'ont poussé à le laisser sur le banc lors de la dernière rencontre face au PAC. D'après notre source, Saâdi lui aurait dit qu'il ne l'avait pas titularisé vu qu'il n'avait pas respecté ses consignes face à l'USMB. Il est utile de rappeler que lors de son remplacement face à l'USM Blida, Yettou avait affiché ouvertement son mécontente-ment en tapant sur le banc des remplaçants. Cela n'a pas été du goût des dirigeants, mais il y a de fortes chances que Yettou retrouve sa place sur l'échiquier des Canaris à partir de la rencontre de ce week-end face à Dar El-Beïda.

de
de

vent faire le néces- saire pour réaliser une belle victoire ce vendredi en coupe d'Algérie. A. H.

«Je prends les remarques de Saâdi du bon côté»

«Je serai plus performant à l'avenir» «Avec le soutien de nos fans, on remontera la pente» «On doit prendre Dar El-Beïda très au sérieux»

Absolument, je continuerai à travailler d'arrache-pied afin d'être plus performant à l'avenir.

La dernière défaite concédée devant le PAC a fait très mal au groupe, n'est-ce pas ?

C'est une défaite très amère. On tablait sur une performance à Bologhine afin de respirer un peu ; malheureusement on a concédé un autre échec. C'est une défaite difficile à digérer, mais on n'a pas d'autre choix que de l'oublier pour mieux préparer nos matches à venir, à commencer par celui de ce week- end face à Dar El-Beida.

Justement, comment se présente pour vous cette rencontre ?

On prend ce match très au sérieux. On ne sous-estimera pas notre adversaire afin d'éviter toute mauvaise surprise. On tient à la qualification et on fera tout pour l'arracher afin de faire honneur à nos supporters. Je crois qu'une qualification en coupe d'Algérie nous permettra aussi de préparer nos matches de championnat dans de meilleures conditions.

nos matches de championnat dans de meilleures conditions. Entretien réalisé par Au vu de votre position

Entretien réalisé par

Au vu de votre position au classement général, vous n'avez plus droit à l'erreur surtout à domicile…

On est conscient de la situation critique où se trouve l'équipe après la défaite de la journée précédente face au PAC. Le NAHD est un adversaire coriace auquel on doit faire très attention, mais la priorité pour le moment est de bien préparer le match face à Dar El-Beïda afin d'arracher la qualification, ensuite on aura tout le temps de parler du match face au NAHD.

Les supporters sont de plus en plus inquiets pour l'avenir de leur équipe…

On sait que nos supporters craignent pour l'avenir de l'équipe, mais ils doivent continuer à nous soutenir afin qu'on puisse remonter la pente. La force de la JSK a toujours été son public. On est dans une situation très délicate, mais avec le soutien de nos fans, on parviendra à extirper l'équipe de la zone rouge.

N. BOUMALI



Les supporters vont de nouveau envahir la capitale

En l'espace même pas d'une semaine, la JSK se déplace à deux reprises à Alger. Jeudi passé, les camarades de Saâdou ont passé la nuit à l'hôtel Soltane d'Hussein Dey et vendredi après-midi, ils ont croisé le fer avec le PAC au stade Omar Hamadi. Demain, les Kabyles seront appelés à se déplacer de nouveau à la capitale, cette fois-ci pour jouer un match de la coupe d'Algérie à Dar El-Beïda contre l'équipe de cette ville. Vu l'importance de cette partie pour les Canaris du Djurdjura, les Kabyles doivent arracher le billet qualificatif pour les quarts de finale à l'issue de la partie de vendredi après-midi. De leurs côtés, les fans du club kabyle, qui ont envahi la capitale vendredi passé, vont se déplacer en masse une nouvelle fois à Alger. Le stade de Dar El-Beïda affichera sans aucun doute plein et les capés de Saâdi pourront compter sur l'apport de leur public pour rentrer au bercail à l'issue de la partie avec la qualification dans les bagages. A. H.

Le défenseur Nabil Saâdou est déterminé à revenir à son meilleur niveau. Ayant commis des erreurs lors des deux derniers matches, il affirme qu'il a pris les remarques de son entraîneur du bon côté en promettant d'être plus performant à l'avenir avant d'ajouter que tout le groupe est décidé à arracher la qualification pour les 1/4 de finale de la coupe d'Algérie.

L'entraîneur vous a fait des remarques sur le premier but encaissé face au PAC, comment l'avez-vous pris ?

Saâdi est le premier responsable de la barre technique et c'est tout à fait normal qu'il fasse des remarques aux joueurs. Me concernant, j'ai pris la chose du bon côté.

Lors des deux derniers matches, vous avez commis des erreurs, on présume que vous êtes prêt à tout donner pour être à la hauteur à l'avenir…

N. B.

www.competition.dz

Mercredi 31 janvier 2018

JSK

5

  www.competition.dz Mercredi 31 janvier 2018 JSK 5 Le match face au NAHD se jouera

Le match face au NAHD se jouera sans public

Le coup

de grâce

Se trouvant en position de premier relégable en compagnie du DRB Tadjenanet, les Canaris devront puiser dans leurs ressources pour s'extirper de la zone rouge. Mais leur mission devient de plus en plus délicate, surtout qu'ils affronteront le NAHD à huis clos lors de la prochaine journée du championnat.

à huis clos lors de la prochaine journée du championnat. L'absence du public face au NAHD

L'absence du public face au NAHD doit être une source de motivation pour les joueurs pour prouver à tout le monde que la JSK est dans un état comateux, mais qu'elle a les ressources pour rebondir. S'ils parviennent à arracher la qualification en coupe d'Algérie et qu'ils gagnent face au NAHD, ils se réconcilieront certainement avec leurs supporters qui souhaitent seulement voir leur équipe au haut du tableau.

N. B.

Benabderrahmane :

«Huis clos, mauvais

, casser la JSK»

Nassim Benabderrahmane, le directeur général de la SSPA-JSK, n'arrive pas à comprendre la décision de sanctionner le club kabyle qui sera appelé à recevoir le NAHD sans public. "Je ne veux polémiquer avec personne. Néanmoins, dans d'autres stades, on a assisté à des scènes très violentes et on n'a rien fait à ces clubs", nous dira le dirigeant actif des Canaris du Djurdjura. Ce dernier ajoute avec regret : "On souffre à chaque rencontre avec les arbitres. Maintenant, c'est le huis clos. Sincèrement, c'est trop, ça devient trop lourd pour la JSK. Moi, j'ai une seule explication à tous ces coups, on veut vraiment casser la JSK."

A. H.

arbitrage

on veut

vraiment casser la JSK." A. H. arbitrage on veut PAR N. BOUMALI Non seulement, ils ont

PAR N. BOUMALI

Non seulement, ils ont été victimes du mauvais arbitrage lors de la rencontre précédente face au PAC, mais ils ont aussi hérité d'un troisième avertissement, ce qui les privera de leur public face au NAHD à cause du comportement de certains fans qui ont jeté des projectiles sur le terrain. Cette sanction du huis clos n'arrange aucunement les affaires des poulains de Saâdi qui sont condamnés et à faire le plein à domicile et à récolter quelques points en déplacement afin d'assurer leur maintien en Ligue 1 Mobilis. Autrement dit, un faux pas face au NAHD risque d'être fatal pour le club le plus titré d'Algérie, lequel ne fait que lutter pour son maintien ces dernières années.

Les joueurs doivent faire le nécessaire Pour ne pas entrer dans l'histoire par la petite porte en causant la relégation en Ligue 2 d'un club mythique, les équipiers de Raïah doivent faire le nécessaire pour tirer l'équipe vers le haut. Les supporters et les anciens joueurs qui ont marqué l'histoire de ce club ne leur demandent pas la lune, mais juste de sauver l'équipe de la relégation. Cela était inimaginable il y a quelques années ; malheureusement, la mauvaise gestion et l'inconscience de certains ont fait que la JSK se retrouve là où elle est maintenant. Certes, rien n'est encore joué pour le moment, mais les joueurs doivent savoir qu'ils n'ont plus de joker et que le moindre faux pas à domicile risque de coûter à la JSK sa place en Ligue 1 Mobilis.

Mellal : «Je ne dirai rien sur ça»

salaires dans les prochaines heures. Et ainsi, tous les joueurs seront au même niveau."

«Les résultats contre l'argent» Concernant l'avenir de l'équipe, le futur président de la formation de la ville des Genêts explique : "Moi, j'ai mis tous les moyens à la disposition des joueurs et des membres du staff technique, ce n'est pas moi qui vais jouer et qui vais marquer des buts. J'ai été clair avec les joueurs, qu'ils gagnent, leur argent c'est mon problème. Je suis un homme de parole, j'honore toujours mes engagements."

«La JSK a besoin de ses supporters dans ces moments difficiles» Pour conclure, Mellal s'adresse à travers nos colonnes au public kabyle : "Les supporters doivent soutenir leur équipe en ces moments difficiles, on doit tous penser à l'intérêt de l'équipe. Moi, j'ai tout fait, j'ai même assuré le déplacement des supporters à Bologhine. Je vais continuer à dépenser de mon argent, même si je ne suis pas encore le président du club. Les supporters doivent nous aider ; avec leur apport, on sauvera la JSK." A. H.

aider ; avec leur apport, on sauvera la JSK." A. H. Chérif Mellal, qui se préparait

Chérif Mellal, qui se préparait à quitter le territoire national hier en début d'après-midi, était surpris par la décision de faire jouer le match JSK-NAHD à huis clos. Cette suspension a énervé l'homme fort de la JSK.

Toutefois, pour ne pas aggraver la situation, il refuse de commenter cette décision : "Je pense qu'on prépare un grand coup contre nous, après ces histoires d'arbitrage, on sort les sanctions du huis clos. Sincèrement, je préfère ne pas commenter cette décision, du moins pour le moment", nous dira Chérif Mellal. "On payera les salaires des joueurs de la saison passée pour mettre tout le monde au même niveau" Sur un autre registre, Mellal compte payer les joueurs de la saison passée afin de les mettre sur un pied d'égalité avec les autres éléments du groupe : "Comme je vous l'ai déjà dit, les dettes m'angoissent la vie ; néanmoins, je ne vais pas fuir ce sujet, je vais payer tout le monde, chacun son tour, car il y a des priorités. Concernant les joueurs de la saison passée, ils toucheront leurs

SAÂDI :

«On n'a pas le choix»

L'entraîneur Nouredine Saâdi ne veut pas céder au fatalisme. Bien que son équipe soit contrainte de jouer sans public la prochaine journée du championnat face au NAHD, il avoue que cela ne changera en rien la détermination de son groupe à arracher les trois points du match. "Que voulez-vous que je vous dise ? On n'a pas d'autre choix que d'accepter cette sanction. Dans tous les championnats du monde, les supporters soutiennent leur équipe quoi qu'il arrive. Mais chez nous, lorsque vous gagnez, les supporters sont contents, mais lorsque les résultats ne suivent pas, ils se retournent contre vous. Cela ne concerne pas uniquement la JSK, mais pratiquement tous les clubs, à l'image de l'ESS, l'USMA et l'OM", a indiqué Saâdi.

l'ESS, l'USMA et l'OM", a indiqué Saâdi. «On nous a sanctionnés à cause de certains supporters

«On nous a sanctionnés à cause de certains supporters seulement» L'entraîneur Saâdi regrette donc l'absence du public face au NAHD. Il aurait évidemment aimé que le stade soit archicomble et que les supporters soutiennent leur équipe jusqu'au coup de sifflet final. "On nous a sanctionnés à cause du comportement de certains fans. La plupart de ceux qui ont fait le déplacement à Bologhine ont tout fait pour soutenir les joueurs, mais quelques-uns ont usé d'insultes et ont jeté des projectiles, ce qui nous a valus de jouer à huis clos face au NAHD", regrette l'entraîneur des Jaune et Vert.

«Les fans sont déçus, mais ils doivent prendre conscience du danger qui guette l'équipe» L'entraîneur Saâdi sait que la situation actuelle de l'équipe rend malade la plupart des supporters. Mais il leur conseille d'être derrière elle en leur rappelant que le problème ni d'ordre technique ni administratif, mais la conséquence de tout ce qu'elle a enduré ces dernières années. "On sait que les supporters sont malades à cause de la situation dans laquelle se trouve l'équipe. Ils doivent prendre conscience du danger qui la guette, elle a besoin plus que jamais d'eux. Leur soutien nous permettra de remonter la pente. Le public est le deuxième homme sur le terrain, mais lorsqu'il se retourne contre vous, il devient le deuxième adversaire", a conclu Saâdi. N. B.

www.competition.dz

Mercredi 31 janvier 2018

6

MCA

www.competition.dz Mercredi 31 janvier 2018 6 MCA J-1 KACI-SAÏD AUX JOUEURS «Vous avez raté le derby
J-1
J-1

KACI-SAÏD AUX JOUEURS

«Vous avez raté le derby de samedi, aucune excuse ce jeudi»

Le directeur général sportif du Mouloudia d'Alger, Kamel Kaci-Saïd s'est déplacé au complexe sportif de Ain Benian lundi pour assister à la séance de son équipe et aussi s'adres- ser aux joueurs pour les encourager et les motiver pour arracher la qualif pour les quarts de finales de la coupe d'Algérie face au CRB. Avant le début de la séance d'entrainement de lundi soir, Kamel Kaci Said a tenu à parler aux joueurs du dernier semi-échec contre le CRB et aussi du derby de ce jeudi en coupe d'Algérie face au même adversaire. "Je reconnais que vous avez fait tout pour gagner le derby de samedi, mais vous avez commis des erreurs, car il y avait de la place pour la vic- toire. Maintenant, il faut qu'on oublie ce match et qu'on pense au match de jeudi. C'est un match à élimi- nation directe, on est meilleurs qu'eux, on doit les battre vaille que vaille et je ne veux aucune excuse après la fin du match. Donc, j'exige la qualif' rien que la qualifi- cation", dira KSK. Avant de terminé son discours, le DGS du MCA a aussi parlé aux attaquants, il a demandé à Nekkache et Cie plus de concentration devant les buts : "La victoire était à notre portée samedi, mais nous n'avons pas concrétisé les occasions qu'on s'est créées dans ce derby. Pour le match de jeudi, je vous demande plus de concentra- tion devant les buts. Je suis persuadé que si vous mar- quez en premier dans ce match, le CRB n'aura aucune chance de revenir au score." Ainsi, le message de KSK est très clair et les camarades de Chaouchi sont appelés à pas- ser ce tour pour continuer leur chemin vers le 9e titre en coupe d'Algérie comme le souhaite tout le peuple du Doyen.

M. Z.

Il a

entraîné

les 2

équipes

ALAIN MICHEL

S'INVITE AU DERBY

«C'EST LE MATCH DE

Nekkache et Lakroum»

oser pour marquer des buts et se lâcher sur certains coups.

Que retenez-vous de vos confrontations dans ces derbies ?

Avec le MCA en 2008, nous avons gagné au stade du 20-Août, alors que le MCA n'avait pas gagné depuis 28 ans. Ce jour-là c'est Cherif Touré et Coulibaly qui ont marqué. En 2014, j'étais l'entraîneur du CRB et nous avons gagné le match sur le score de deux buts à zéro, des buts de Khelili et Rebih. Ce jour-là c'était le dernier match de mon ami Charef.

Si on parlait de vous, on vous a annoncé un peu partout, au CSC, MCO, JSK et la JSS…

C'est vrai que j'ai été contacté par ces clubs, mais ça n'a pas abouti. Je ne vous cache pas que j'avais des offres de l'étranger, mais j'ai préféré prendre du recul et peut-être la saison prochai- ne je reprendrai du service que ce soit en Algérie ou ailleurs, même si je donne la priorité au championnat algérien, car je me sens bien dans ce merveilleux pays.

M. Z.

car je me sens bien dans ce merveilleux pays. M. Z. L'entraîneur Alain Michel affirme que

L'entraîneur Alain Michel affirme que le derby des 1/8 de finale de la coupe d'Algérie se jouera sur des petits détails. Il estime que chaque équipe a les moyens de passer ce tour.

pour le MCA ?

Je ne peux pas être désagréable vis- à-vis des deux supporters. Certes, j'ai- me le Mouloudia parce que c'est dans ce club que j'ai commencé mon aven- ture dans le championnat algérien, mais je garde aussi de bons souvenirs au CRB où nous avons réussi de belles choses. Je dirais que le match ira aux prolongations et celui qui va oser gagnera le match.

D'après vous, quel est le joueur qui fera la différence dans ce match ?

Du côté du MCA, je vois Nekkache, alors que du côté du CRB c'est Lakroum. Mais, franchement, c'est très difficile de donner un pronostic pour ce match.

Contrairement à vous, Bernard Casoni n'arrive pas a gagner les grands derbies…

C'est vrai que le MCA trouve des difficultés pour s'imposer dans les grands derbies, mais ils ont un poten- tiel important. Il faut élever le niveau de jeu dans ce genre de match, il faut aussi chercher ce petit détail pour gagner. Donc, dans les derbies, il faut

Entretien réalisé par

M. ZERROUKI

Avez-vous suivi le derby de samedi entre le MCA et le CRB ?

Oui, j'ai vu le match. C'était vrai- ment serré entre les deux équipes. Chaque équipe avait les moyens de gagner, mais je pense que le nul était équitable. Le CRB c'est une très bonne équipe de contres, mais le MCA reste aussi une bonne équipe qui réalise de bons résul- tats en championnat.

Ce jeudi, les deux teams vont se retrouver en 1/8 de finale de coupe. Comment voyez-vous ce match ?

Ça sera vraiment très serré. Les derbies entre le MCA et le CRB ont été très disputés et il y avait beaucoup d'engagement. Je pense que ça va se jouer sur un petit détail et le mieux organisé et celui qui sera plus concentré se qualifiera au prochain tour.

Quel est votre pronostic même si on sait que vous avez un faible

est votre pronostic même si on sait que vous avez un faible Il l'a confié à

Il l'a confié à ses coéquipiers avant-hier

LES JOUEURS NE JURENT QUE PAR LA QUALIF'

HACHOUD

Lors de ces 1/8 de finale, un derby algérois est à l'honneur. Il s'agit de MCA-CRB. Après leur rencontre en championnat, samedi dernier, les deux clubs se retrouvent demain pour disputer une place en quarts. Gonflés à bloc, les Vert et Rouge ne jurent que par la qualif. Se retrouver devant le même adversaire deux fois la même semaine, les Vert et Rouge savent qu'après le semi-échec de samedi dernier, l'occasion ne doit pas passer demain et donc tout le groupe de Casoni ne jure que par la qualification. Abderrahmane Hachoud, le sniper mouloudéen ne cesse de travailler ses coups francs. Il veut faire mal au Chabab lors de cette seconde confronta- tion. Il avait raté pas mal de balles arrêtées samedi dernier et il ne veut pas revivre cela. Même chose pour ses camarades qui ne se ménagent pas lors des entrainements afin d'être au top demain pour livrer cette grosse bataille. Car, une victoire demain au 5-Juillet voudra dire que le Doyen passe en quart de finale. Il pourra croire encore et très fort en ses chances d'assurer cette 9e consécration. En tous les cas, c'est dans le grand sérieux et une grosse concentration que les camarades de Nekkache travaillent pour répondre présents demain et surtout montrer à tout le monde que le MCA est capable de faire mieux et de proposer un bien meilleur visage comparé à celui de samedi dernier. A. Z.

«C'est moi qui ferai la différence»

Inch'Allah", dira Hachoud à Chaouchi, Karaoui et Nekkache. Par ailleurs, Hachoud est le meilleur buteur de l'équipe bien qu'il évolue au poste d'arrière droit. Sa vocation offensive et ses tirs qui ont souvent fait mouche pourraient être les armes du Mouloudia d'Alger, ce jeudi, malgré que samedi en cham- pionnat, il n'a pas réussi ses coups francs. Mais il a quand même touché la barre trans- versale en fin de match et a failli offrir les trois points de la victoire à son équipe. Ce jeudi, le Mouloudia peut compter sur son meilleur buteur et la question qui se pose est : Hachoud va-t-il tenir sa promesse ? La réponse sera connue jeudi vers les coups de

19h.

M. Z.

Le meilleur buteur du MCA, Abderahmane Hachoud est très optimiste pour que son équipe se quali- fie pour les quarts de finale de la coupe d'Algérie face au CRB. Le natif d'Al Attaf semble décidé plus que jamais à laisser son empreinte dans ce derby contre le Chabab de Belouizdad. En effet, lors de la séance d'entrai- nement de lundi soir et après les discours de KSK et Bernard Casoni, Abderahmane Hachoud a confié à certains de ses coéqui- piers qu'il fera tout pour secouer les filets du gardien international du CRB, Abdelkader Salhi. "Je vous dis une chose, on se quali- fiera jeudi face au Chabab et c'est moi qui ferai la différence

www.competition.dz

Mercredi 31 janvier 2018

MCA

7

  www.competition.dz Mercredi 31 janvier 2018 MCA 7 Une place en quarts pourrait être une

Une place en quarts pourrait être une affaire de gardien

Les Chnaoua

comptent sur

Chaouchi

En 2009, c'est Fellah, le gardien de but du CRB à l'époque qui a envoyé son équipe en 1/8 de finale.

Demain, il se pourrait que ce soit une autre histoire de gar- dien de but et tout le monde espère que comme, samedi der- nier, Chaouchi sera dans son jour pour envoyer le Doyen en quart de finale. Quand le tirage au sort a donné les matches des 1/8 de finale et quand on a vu qu'au menu de ce tour, il y a un derby entre le MCA et le CRB, tout le monde s'est souvenu de la dernière confrontation entre les deux voisins qui s'est dérou- lée en 2009. En se souvenant de celle-ci, tout le monde s'est souvenu aussi qu'il y avait ce jour-là un grand gardien de but du Chabab qui a contré tous les tirs des Mouloudéens, lors de la séance des tirs au but, car le match a connu un score de pari- té de zéro partout. Mis à part Babouche qui avait inscrit son but, tous ses camarades l'ont raté. Car, Fellah avait décidé cela. Si tout le monde parle des tirs au but, c'est parce que samedi dernier le Doyen et le Chabab se sont quittés sur le score de zéro partout. Il faut dire que ce jour là, Chaouchi avait enlevé le ballon des pieds de Lakroum qui était bien parti pour marquer. L'international mouloudéen a fait des arrêts décisifs. Il sait lui aussi que, demain, il se peut que l'histoire se répète et les deux clubs arri- vent aux tirs au but. Les Chnaoua espèrent voir un lion dans sa cage qui enverra le Doyen en quart de finale comme le souhaitent tous les Chnaoua. Chaouchi a tou- jours répondu présent dans ces grosses affiches et il faut dire que depuis qu'il a retrouvé la sélection, il pète la forme. Il est bien décidé à tout faire pour être à la hauteur des attentes.

A. Z.

Casoni livre LES 4 CLÉS DU DERBY à ses joueurs Demain, le Mouloudia d'Alger jouera
Casoni livre
LES 4 CLÉS
DU DERBY
à ses joueurs
Demain, le Mouloudia d'Alger
jouera gros face au CRB. Une
place en quart de finale qu'il va
falloir assurer. Dans une entretien
avec ses joueurs, l'entraîneur en
chef, Bernard Casoni, a donné les
clés du derby de ce jeudi, et elles
sont quatre.

PAR AMINA Z.

A la fin du derby de same-

di dernier qui avait mis aux

prises le MCA avec son voisin du Chabab, que son équipe n'a pas trouvé les clés pour ouvrir les portes et gagner le rendez- vous contre les Belouizdadis.

Cette semaine, il se devait donc

de trouver le moyen de percer

le code chababiste. Il a revu le

match et sait comment faire désormais pour arriver à la cage adverse. Maintenant, à ses joueurs de suivre les consignes à la lettre afin d'avoir le dernier mot ce jeudi dans un derby qui sera difficile, mais qu'il va fal- loir remporter pour continuer à croire à ce 9e sacre.

les joueurs ont eu confirmation de cela ce jour-là.

2 «Privez

du ballon

l'adversaire

un max de temps» La deuxième clé qui peut être décisive lors de ce derby très important, comme l'a dit

Casoni à ses joueurs : "Le

Chabab va jouer comme il l'a fait samedi. Ce sera avec dix défenseurs. Il faut priver l'ad- versaire du ballon un max de temps. Il faut les bousculer pour perturber leur bloc défen- sif". Le coach veut vraiment battre le CRB ce jeudi. Même s'il est conscient de la difficulté de la tâche et que l'adversaire pourrait livrer la même bataille que samedi dernier, il sait que rien n'est impossible. Dans chaque variante, il y a une faille, mais il faudra vraiment en profiter. Les joueurs sont restés très attentifs, car pour les Vert et Rouge ce derby contre le Chabab ce jeudi, se jouera sous le signe du rachat pour le MCA, car ils ont perdu une occasion en or de prendre la deuxième place. Donc, tout faire pour trouver le bon code qui va permettre au Doyen de valider son billet pour les quarts de finale.

3 «Faites

beaucoup

d'appels dans

le dos de l'adversaire» Si le coach a insisté sur la conservation et la construction, il a aussi évoqué un autre point considéré aussi comme l'une des clés du derby. Casoni a déclaré devant ses troupes :

"Il faut faire beaucoup d'appel dans le dos de la défense belouizdadie. Il faut donner plus de ballons aux attaquants pour espérer trouver le chemin des filets". Si le coach a insisté sur ce point là aussi, c'est parce que samedi, les attaquants étaient aux abonnés absents. Le

ballon a beaucoup circulé au milieu. Certes, l'entrée de Derrardja et de Balegh a changé le match, mais ça n'a pas suffi pour marquer. Le coach ne veut pas voir le même scénario se produire demain et c'est pour cela qu'il insiste sur les appels dans le dos des défenseurs belouizdadis. Le public du Doyen a été vraiment très déçu après le résultat de parité enre- gistré face au Chabab. Et, pour éviter une déception supplé- mentaire, il faut vraiment battre le CRB et ce sera bien mieux de le faire avant d'arriver aux tirs au but.

4 «Concentrez-

vous devant

les buts»

Le dernier conseil de Casoni à ses poulains, et qui n'est pas des moindres consiste, selon lui, comme il l'a évoqué devant ses joueurs : "Concentrez-vous devant les buts. Il ne faut pas griller une occasion en or qui se présente devant vous. La concentration doit être au max et cela depuis l'entame du match jusqu'à sa fin. Il faut assurer jeudi." Casoni qui n'a jamais perdu un derby en étant joueur à l'Olympique de Marseille veut retrouver cette dynamique et, pour lui, il faut suivre les consignes à la lettre. Car, si ces joueurs se montrent très forts sur tous les plans, mais aussi plus volontaires, plus déterminés et auront cette niaque de la gagne, ils écrase- ront l'adversaire sans problème ce jeudi et passeront en quart de finale. S'il y a un seul ingré- dient manquant, ce sera difficile de prendre le dessus et Casoni ne s'est pas fait prier pour le faire comprendre à ses troupes. En somme, il faudra suivre les conseils du coach, car ce sont-là les clés qui feront de ce jeudi un jour de joie pour un Mouloudia qui a envie de continuer son aventure en coupe d'Algérie. A. Z.

1
1

«Prenez du temps dans la construction»

Samedi, les Vert et Rouge, comme l'a dit Casoni, "ont confondu vitesse et précipi- tation". Le coach ne veut pas voir ceci jeudi face au même adversaire. Il l'a dit devant ses joueurs : "Il faut prendre du temps dans la construction. Ne pas se précipiter. Il faut jouer notre jeu". Les joueurs ont couru derriè- re le but lors du derby de samedi. Donc, il ne faut pas commettre cette même erreur. Le coach veut voir son groupe jouer comme il l'a fait pour les premières vingt minutes de la rencontre de samedi dernier. Les Vert et Rouge étaient bien en place et construisaient les actions. Car, en balançant le bal- lon devant comme ils l'ont fait pour la suite du match, cela ne servira à rien et

J-1
J-1

Bouhenna et Oubiche en salle de musculation

rien et J-1  Bouhenna et Oubiche en salle de musculation Hier après-midi, Bouhenna et Oubiche

Hier après-midi, Bouhenna et Oubiche ont tra- vaillé en salle de musculation avec le kiné. Les deux joueurs poursui- vent le programme afin de se soigner convenablement pour avoir le droit de s'entraîner.

Amada

en tenue

de ville

le droit de s'entraîner.  Amada en tenue de ville Souffrant d'une tendinite rotulien- ne qui

Souffrant d'une tendinite rotulien- ne qui va le contraindre de rater le derby contre le CRB demain, le milieu de terrain du MCA est venu hier pour rendre visite à ses camarades. Amada était en tenue de ville.

Il sera surveillé par Azzi et Mebarakou

Lakroum, le véritable danger du CRB

Après avoir visionné leur match contre le CRB de samedi, le staff technique du MCA a d'ores et déjà mis en place sa stratégie de jeu pour battre le CRB. Casoni et ses adjoints ont demandé de res-

ter vigilant sur les contres du CRB et aussi surveiller de près Lakroum qui est l'atta- quant le plus dangereux de cette équipe belouizdadie. Comme tout le monde le sait,

le CRB n'est pas l'équipe qui

fait le jeu. C'est une équipe

qui joue derrière et qui procè-

de par des contres, mais le

danger vient toujours de son

attaquant Lakroum qui doit être surveillé comme le lait sur le feu. L'entraineur maro- cain ne va rien changer puis- qu'il jouera avec le même sys- tème de jeu ce jeudi en coupe d'Algérie. Bernard Casoni qui a appelé ses attaquants à

se montrer plus concentrés

devant les buts, a aussi mis

en garde ses défenseurs pour

surveiller l'attaquant le plus

dangereux de cette équipe du CRB, à savoir Lakroum. Les quatre défenseurs sont appe- lés à bloquer ce joueur qui a

failli à deux reprises tromper Chaouchi n'était pas ce der- nier bien en place qui a sauvé l'équipe d'une défaite. Une chose est sûre, Lakroum n'au-

ra pas la même liberté qu'il

avait lors du match de same-

di puisque les défenseurs du

MCA ne vont pas lui donner l'occasion de se retrouver devant les buts.

M. Z.

Bouhenna : «Je veux prendre le temps qu'il faut pour être au top»

Le défenseur axial du MCA est bien décidé à tout faire pour revenir très vite à la compéti- tion. Il ne veut pas prendre le moindre risque et compte suivre à la lettre les consignes pour revenir au top de sa forme. Car, il est bien décidé de récupérer sa place. En effet, Rachid Bouhenna a fait des tours de piste avant- hier, mais le joueur mar- chait plus qu'il ne cou- rait. A ce propos, le joueur dira : "Je suis en train de me soigner. En fait, je me soigne pour revenir très vite. J'aurais voulu éviter cette blessure, mais voila, c'est le mektoub. Moi, je me donne à fond que se soit avec le club ou en sélection. Hamdoulah, je me sens

mieux de jour en jour. Je vais prendre le temps qu'il faut pour me réta- blir complètement afin de revenir en force. Je veux être à 100 % de mes capacités. Actuellement, je bosse avec le staff médical et prochainement, on verra avec le préparateur phy- sique pour avoir le pro- gramme adéquat afin de retrouver toute ma forme. Je sais qu'il y a une grosse concurrence, et c'est tant mieux. Je sais qu'on joue sur trois fronts et donc, tout le groupe est concerné. En ce qui me concerne, le plus important c'est de retrouver toutes mes capacités et ensuite, je veillerais à reprendre ma place pour jouer. A. Z.

www.competition.dz

Mercredi 31 janvier 2018

8

CRB

www.competition.dz Mercredi 31 janvier 2018 8 CRB J-1 La vente des billets débutera ce matin Les
J-1
J-1

La vente des billets débutera ce matin

Les Belouizdadis promettent une présence massive

Ce matin, tous les regards seront tournés vers les guichets du stade 5-Juillet puisque l'opération de vente des billets du match débute. Les fans du Chabab promettent d'envahir le temple olympique pour avoir le fameux sésame.

PAR ISLAM Z.

Samedi dernier, les supporters du CRB ont enfin fait leur retour en tribunes pour soutenir les leurs. Il faut dire que les derniers matchs à domicile notamment, se jouaient devant des gradins presque vides. Apparemment, le nul face à cette même équipe du MCA a redonné espoir aux fans belouizdadis. Ces derniers promettent une présence massive demain dans les tribunes. Pour s'y faire, les inconditionnels des Rouge et Blanc se sont déjà passé le mot pour être en force ce matin dans les différents guichets du temple olympique pour se procurer les billets et assister à la rencontre. D'ailleurs, on s'attend à voir une plus grande affluence du côté chababiste pour cette rencontre. Conscients que leur équipe a plus que jamais besoin de leur soutien, les Belouizdadis ne comptent pas laisser leur équipe tomber et veulent être le 12e homme pour Draoui et ses camarades demain. Certains seront devant les guichets très tôt pour être sûrs d'avoir les tickets surtout que le nombre de places pour les fans du CRB seront réduits.

Le message

des fans

«Battez le Mouloudia»

L'effervescence est en train de monter crescendo dans les principaux fiefs du Chabab. On ne parle plus que de la rencontre de demain et sur la nécessité de gagner ce match et défendre le titre acquis. Sur les réseaux sociaux ils ont passé un message clair aux joueurs : "Battez le Mouloudia". 0C'est dire l'importance d'une telle rencontre pour les supporters du Chabab qui savent qu'une victoire face au voisin relancera définitivement leur équipe pour la suite de la saison.

I. Z.

TAOUSSI PRÉPARE

SALHI

«Je veux faire mieux que la saison passée»

Pour sa part, Abdelkader Salhi déclare : "C'est un match très important qui nous attend. On est tous prêts pour ce rendez-vous qui est une opportunité en or pour relancer notre saison. Pour ma part, je veux faire mieux que la saison passée. C'est grâce à la coupe d'Algérie que je suis revenu au-devant de la scène. Je suis convaincu que cette compétition me porte bonheur. J'espère donc que moi et mes coéquipiers sauront bien la mener."

mondial d'Afrique du Sud. Faisant partie du staff technique de Rabah Saâdane, c'est grâce à lui, en grande partie que des gardiens comme Gaouaoui et Chaouchi étaient très performants à l'époque. Concernant le gardien de but Salhi, Belhadji affirme : "Il est un des meilleurs gardiens de but d'Algérie et dans un futur proche, il deviendra incontestablement le numéro un. Je pense qu'avec lui, le CRB n'a rien à craindre. C'est un gardien de but de qualité sur tous les plans, que ce soit sur le plan sportif ou humain."

S. B.

plans, que ce soit sur le plan sportif ou humain." S. B. DRAOUI POUR DONNER DE

DRAOUI POUR DONNER DE L'INTENSITÉ AU MILIEU

À TOUS LES SCÉNARIOS

En plus d'effectuer de nombreux réglages sur les multiples lignes de jeu, Taoussi consacre également une bonne partie de la préparation au gardien de but Salhi pour tous les scénarios possibles.

tennis, et ce, dans le but d'augmenter l'efficacité de ses interventions dans toutes les situations, que ce soit les balles lointaines et tirs au but. Pour sa part, Taoussi lui rappelle depuis le début de semaine, qu'il aura un grand rôle à jouer demain et qu'il sera même un des atouts majeurs du CRB. Comme de coutume, Salhi est très attentif à tout ce qu'on lui donne comme consignes.

Il est appelé à bien tenir en place sa défense Salhi est actuellement le patron au sein du groupe et est respecté par tous. C'est pour

PAR SOFIANE

BOULAOUCHE

Touché au muscle péronier antérieur samedi passé, Abdelkader Salhi s'est complètement rétabli de cette légère blessure. Depuis la reprise, il travaille d'arrache pied. Le coach Taoussi et l'entraîneur des gardiens Belhadji font de leur mieux pour que le portier belouizdadi soit prêt pour tous les scénarios. Les tirs au but n'ont pas été négligés où le joueur a l'habitude d'être précis, le coach Belhadji le prépare souvent, à l'instar des autres gardiens de buts, avec des balles de

cette raison que Taoussi lui donne carte blanche concernant l'organisation de la défense. C'est un des points essentiels sur lequel le coach a mis l'accent durant la semaine. Aussi, tous les défenseurs doivent être attentifs aux instructions de Salhi dans toutes les phases de jeu.

Belhadji :

«Il est un des meilleurs gardiens de but d'Algérie» Pour ceux qui ne se rappellent pas, Hassen Belhadji est l'un des acteurs de la mémorable qualification de l'équipe nationale au

de la mémorable qualification de l'équipe nationale au ZENASNI «Je suis prêt à reprendre ma place»

ZENASNI

«Je suis prêt à reprendre ma place»

occupée pendant plu- sieurs journée, notam- ment en début de saison. Mais entre le souhait de rejouer et les intentions du coach, ce sont deux choses différentes. J'espère donc qu'il va compter sur moi. J'attends à ce qu'il me fasse un signe. Je me prépare à fond pour cela." Notons que Zenasni pourrait consti- tuer un des changements majeurs de Taoussi com- parativement au précé- dent derby. Il pourrait l'aligner d'entrée au poste d'arrière latéral gauche pour avoir la pos- sibilité de créer plus de solutions dans l'entrejeu en alignant Draoui au milieu du terrain.

S. B.

Depuis la défaillance d'Abdellah Chebira, H'mida Zenasni, qui est pourtant un milieu récu- pérateur, est le seul à pouvoir occuper le poste d'arrière latéral gauche efficacement et c'est l'unique alternative pour l'entraîneur Taoussi à ce poste. Complètement rétabli de sa blessure au genou et après avoir retrouvé les ter- rains samedi passé, Zenasni affirme qu'il est bel et bien prêt à rejouer d'entrée. "Dieu merci, je me sens très bien physiquement", a-t- il déclaré avant de pour- suivre : "Je n'ai plus de problème pour rejouer normalement et je suis même prêt à reprendre ma place d'arrière gauche que j'ai

En pensant à remettre Draoui au milieu du terrain, Taoussi vise à ce que son équipe puisse avoir plus d'intensité et damer ainsi le pion à une équipe mou- loudéenne redoutable à ce niveau. Le milieu devrait être composé de Draoui, Sidibé, Tariket et Heriat ainsi que Selmi dont le rôle sera basé surtout sur le côté offensif. Un choix que Taoussi pense sérieusement à opérer puisque Draoui peut également apporter de l'ai- de au niveau défensif, en jouant en harmonie avec Zenasni sur le flanc gauche.

ENTRAÎNEMENT HIER MATIN

La formation du Chabab continue à se préparer pour le derby de demain avec une séance de travail hier matin au terrain annexe du 5-Juillet. Cette séance a été entièrement consacrée au volet tactique. S. B.

www.competition.dz Mercredi 31 janvier 2018 J-1 20 millions pour la
www.competition.dz
Mercredi 31 janvier 2018
J-1
20
millions
pour la

qualification Selon une source proche du président Hadj Mohamed, on apprend que ce der- nier ne compte pas lésiner sur les moyens pour motiver ses joueurs à l'ap- proche de cette ren- contre et comme tou- jours, la motivation financière est de mise dans cette affaire puisqu'il aurait pro- mis de verser à chaque joueur une prime de 20 millions de centimes. Un mon- tant important qui va certainement booster les joueurs à tout donner sur le terrain. De plus, le boss a pro- mis de verser cette prime à la reprise. I. Z.

La direction

remercie

la FAF

Comme on le faisait savoir dans notre édi- tion d'hier, la direc- tion du Chabab en a maintenant fini avec les dossiers des anciens joueurs puis- qu'un compromis a été trouvé et le club s'est acquitté de sa dette envers les joueurs et entraî- neurs plaignants. Dans ce sens, les diri- geants n'oublient pas de remercier les diri- geants de la FAF pour leur coup de main puisque le club a versé un chèque de 5 milliards à l'instance qui s'est chargée de les transférer à la FIFA. Cette démarche a été faite hier, selon une source digne de foi.

La réserve

jouera l'ABS

samedi

L'équipe réserve du Chabab est toujours en lice en coupe d'Algérie. D'ailleurs, elle accueille la for- mation de Bousaâda en ces 1/8 de finale. La rencontre est pré- vue pour samedi à partir de 14h au 20- Août. Par ailleurs, les U16 joueront Boumerdès vendredi à partir de 10h.

CRB

9

U16 joueront Boumerdès vendredi à partir de 10h. CRB 9 BOUCHAR ALLUME LE DERBY «Que les

BOUCHAR

ALLUME

LE DERBY

«Que les Mouloudéens disent ce qu'ils veulent, rendez-vous sur le terrain»

Le solide défenseur du Chabab estime que tout se passe très bien durant la préparation du match de coupe. Il s'attend à une rencontre com- pliquée mais assure que ses camarades et lui vont tout donner pour se qualifier et défendre leur titre.

Entretien réalisé par

ISLAM Z.

Dans quel état d'esprit se trouve le groupe ?

Tout va pour le mieux pour le moment. Les joueurs ont retrouvé le moral et il y a une très bonne ambiance au sein du groupe. On se prépare convenablement pour cette rencontre de coupe d'Algérie et on essaye de pro- fiter des jours qui restent pour qu'on puisse corriger nos lacunes et faire en sorte de présenter le meilleur visage

possible lorsque la partie commencera. On est conscients que ce sera une ren- contre très importante pour nous et on veut faire les choses en bien pour ne pas décevoir.

Justement, quelques jours après le derby en championnat, vous retrouvez le MCA en coupe. Comment se présente ce match ?

On ne va pas le cacher. Ce sera une rencontre extrêmement difficile pour les deux équipes. D'ailleurs, le match de championnat ne va en rien ressembler au match de coupe. Ce sera un autre contexte et une autre paire de manches. On sait que le MCA voudra se qualifier mais nous aussi on vise à passer ce tour et aller le plus loin possible dans cette compétition. Je dirai qu'on part à chances égales. Ce sera du 50/50.

Mais en tant que détenteur du titre, le Chabab se doit de défendre son acquis…

Cela est une évidence pour nous. On est les détenteurs du titre et on ne va pas lâcher aussi facilement. On est en train de faire un grand travail pour être prêts pour cette rencontre. On a nos arguments et on va les faire valoir sur le terrain.

Le CRB part favori tout de même… Justement, il n'y a pas de favori. La coupe d'Algérie est une compétition à part où les favoris n'existent pas. On partira avec les mêmes chances au début de la rencontre et par la suite, On fera tout ce qu'il faut pour nous quali- fier.

Les joueurs du Mouloudia disent que s'ils marquent en premier, le

CRB n'aura aucune chance. Qu'en dites-vous ?

Qu'ils disent ce qu'ils veulent. Nous, on leur donne rendez-vous sur le ter- rain, qui tranchera de manière définiti- ve. C'est un derby ouvert, que le meilleur gagne donc.

Vous pourrez compter sur l'apport de vos supporters qui promettent de faire le déplacement en masse…

Je l'espère bien. Samedi dernier, ils étaient nombreux à venir nous soutenir et ça nous a donné plus de motivation. J'espère qu'ils seront encore plus nom- breux au cours de la rencontre de jeudi pour nous aider, et ensemble, on ira chercher la qualification pour les quarts de finale de la compétition. I. Z.

pour les quarts de finale de la compétition. I. Z. TAOUSSI à la recherche de solutions

TAOUSSI

à la recherche de solutions en attaque

Comme tout le monde l'a remarqué samedi dernier, le CRB a péché dans la finition de ses actions. D'ailleurs, le coach espère trouver des solutions pour demain. Le Chabab est gonflé à bloc et ne veut pas rater cette rencontre face au Mouloudia demain au 5-Juillet. Détenteur du titre, le club de Laâqiba n'en- tend pas se laisser dépossé- der de son acquis aussi facile- ment. Dans ce sens, le coach est déjà planché sur la straté- gie qu'il compte adopter et s'il n'y a pas de chamboule- ment de prévu dans son équipe pour le match de coupe, il n'empêche que Taoussi a quelques soucis, notamment au niveau offen- sif. Il faut dire que face à cette même équipe du MCA en championnat, le CRB ne s'était créé que deux petites occasions de marquer et ratées lamentablement par Tariket en première période et Lakroum en seconde période. Une situation qui pousse le coach à revoir sa copie car il ne peut rester les bras croisés devant ce mutis- me des attaquants qui fait de l'attaque des Rouge et Blanc

des attaquants qui fait de l'attaque des Rouge et Blanc l'une des plus faibles en championnat.

l'une des plus faibles en championnat. Le technicien marocain entend bien faire le nécessaire pour régler ce souci.

Tous les espoirs placés en Lakroum et Aribi Pour la rencontre de demain, le coach ne le cache pas et misera énormément sur l'ap- port de Sid-Ali Lakroum au cours de cette partie. Après le match de samedi, il lui avait déjà parlé et remonté le moral après son ratage face à Chaouchi. Il fait le nécessaire pour le remotiver car il sait que l'ancien de Boufarik peut être la clé du match comme il

l'a été en championnat la sai- son passée. Autre élément qui pourrait aussi faire la dif- férence, c'est Karim Aribi. Ce dernier a perdu sa place de titulaire depuis le match de coupe face à Illizi mais demeure une carte sur laquelle pourra compter Taoussi pour la rencontre. Idem pour Benkablia qui manque certes de rythme mais reste une option pour l'ancien sélectionneur maro- cain. Donc, le coach espère que ses attaquants vont se réveiller pour le match de demain et parviendront à faire la différence sur le ter- rain.

I. Z.

LES RÉGLAGES TACTIQUES S'EFFECTUENT À HUIS CLOS

Le staff technique du Chabab, à sa tête Rachid Taoussi, a ordonné aux respon- sables du 5-Juillet-1962 d'interdire à toute personne étrangère au club de s'approcher du terrain annexe où se déroulent les der-

nières séances avant le grand derby algé- rois. Les Belouizdadis ont ainsi décidé depuis hier matin que la préparation tac- tique du derby de demain se fera à l'abri des regards, et ce, pour prévenir un espionnage du côté mouloudéen. Et à cause de cette mesure préventive, les jour- nalistes n'ont pu assister qu'aux premières minutes de la séance et personne n'a pu donc avoir les détails sur la préparation de cette importante rencontre.

Il y aura bel et bien des changements Comparativement au match de samedi dernier, l'équipe du Chabab connaitra bel et bien des changements concernant cer- tains joueurs ou la stratégie de jeu. Une

chose est sûre, Taoussi fait tout pour que son adversaire ne puisse avoir aucune idée sur ce qu'il lui prépare. C'est ce qu'il a ordonné d'ailleurs à ses adjoints, à savoir ne pas s'avancer sur le moindre détail concernant l'organisation de jeu. On déduit donc que des changements importants sont en train de se préparer. Ceux qui sont prévisibles pour le moment sont le retour de Zenasni au poste d'arrière gauche et du repositionnement de Draoui au milieu du terrain. De cette manière, Bourenane pourrait débuter le match sur le banc des remplaçants. Sidibé est la seule nouvelle recrue qui va enchaîner sa secon- de titularisation d'affilée. S. B.

www.competition.dz

Mercredi 31 janvier 2018

10 MCO  Bentiba devait reprendre TOUMI hier Mohamed Bentiba qui a dif- féré d'un
10
MCO
Bentiba
devait
reprendre
TOUMI
hier
Mohamed
Bentiba qui a dif-
féré d'un jour son
retour à l'entrai-
nement, a révélé
à l'un de ses
proches, qu'il
devait reprendre
hier après-midi,
seulement en
s'entrainant hors
du groupe. Par
ailleurs, d'après
notre interlocu-
teur, Bentiba sui-
vait récemment
un programme
qui lui a été éta-
bli par son méde-
cin traitant, avec
notamment un
footing sur le
sable plusieurs
fois dans la
semaine.
JE PRÉVOIS UN
RÉVEIL DES AUTRES
ATTAQUANTS”
Au fil des matches, cet attaquant se révèle comme
l'atout n°1 de son équipe, néanmoins malgré sa réussite
actuelle, l'enfant d'Arzew garde la tête sur les épaules.
Entretien réalisé par
Retour des
M. STITOU
absents
D'abord rassurez-nous sur votre état
de santé…
m'a viré un montant, qui ne correspond
pas à celui de mon salaire actuel, toute-
fois avec la direction du club, on va
négocier une revalorisation.
Il n'a pas
été augmenté
Ça va mieux. D'ailleurs je me suis
entrainé lundi le plus normalement du
monde.
déplace chez une équipe qui a le vent
en poupe actuellement, on mesure par-
faitement les difficultés auxquelles on
sera confrontés, cependant le groupe est
animé d'une grande volonté pour ren-
trer après le match, avec la qualification.
Absents à la
reprise, Lakhdari,
Heriat et
Boudoumi étaient
présents hier
matin à l'entrai-
nement.
Quand ça va se faire ?
Encore une fois, on comptera sur
votre opportunisme pour faire
trembler les filets du MOB…
Franchement je n'en sais rien. Pour
l'heure, je me concentre sur mon travail
sur le terrain.
Comment était l'ambiance
à la reprise ?
Justement, où situerez-vous votre
forme actuelle ?
Aoued
va mieux
Bien qu'il ne
force pas à l'en-
trainement,
Mohamed Amine
Aoued montre
des signes qu'il
s'est bien remis
de sa blessure
au péroné.
Parfaite ! Les deux jours de repos qui
nous ont été accordés par l'entraineur,
nous ont aidés à faire le vide dans nos
tètes. Vendredi dernier, on a été volé
(penalty litigieux sifflé au profit du
NAHD à la dernière minute). Pour
oublier cette désillusion ce n'est pas faci-
le, mais on doit passer à autre chose.
Avec la réussite que j'aie actuelle-
ment, pourquoi pas ? Cela dit, je préci-
serais que sans l'aide de mes coéqui-
piers, je ne peux rien faire tout seul.
Evidemment, la première occasion qui
se présentera à moi, je ferai mon pos-
sible pour la transformer en but.
Physiquement je pense avoir rattrapé
mon retard, car au début je souffrais
d'un manque de rythme, ce n'est plus le
cas maintenant. Avec la multiplication
des matches, je vais encore progresser
dans mon jeu.
C'est-à-dire, la préparation du match
de coupe face au MOB…
Ces derniers temps, on parle de…
Toumi-dépendance, on évoquant bien
sûr, le manque d'efficacité des autres
attaquants…
Des observateurs pensent même, que
vous méritez une chance en sélection
nationale…
Salem à
l'écoute
Béjaïa
Exact. On est déterminé à aller cher-
cher la qualification pour le prochain
tour, ça va être une bataille mais on a
les moyens de gagner ce match, évi-
demment on va utiliser tous nos atouts,
pour parvenir à nos fins.
Harcelé par les
supporters qui
ne cessent de
l'appeler au télé-
phone pour le
déplacement de
Béjaïa, Salem
Fodil qui est en
contacts perma-
nents avec un
des dirigeants du
MOB, attend tou-
jours la réponse
de la direction du
club de la vallée
de la Soummam,
concernant le
déplacement des
supporters du
MCO, samedi, à
Béjaïa, et bien
entendu du quota
de billets qui
sera réservé à
son club, alors
que les rumeurs
laissent entendre
qu'on risque d'in-
terdire aux fans
oranais de faire
ce déplacement.
Hier après-midi,
on attendait tou-
jours la confir-
mation de la
direction du MOB.
Je ne suis pas le genre de joueur qui
tire la couverture vers lui, le football est
un sport collectif. Pour répondre à votre
question, je pense que petit à petit, les
autres attaquants vont retrouver leurs
marques, après on ne parlera pas du
seul Toumi (rires !)
Je bosse durement à l'entrainement,
d'abord pour aider mon équipe à
atteindre ses objectifs, mais aussi, afin
d'avoir la chance de jouer en EN.
de
Celle des locaux ?
Mais avouez que ça ne sera pas une
balade de santé pour votre équipe…
De toutes les manières, tous les
matches sont difficiles, encore là, on se
Récemment, vous avez bénéficié
d'une revalorisation salariale….
(Il nous coupe.) Non pas encore. On
Pas spécialement la sélection nationa-
le des locaux, mon ambition est de
rejoindre les A. Si cette occasion se pré-
sentera, je l'a saisirai à pleines dents.
M. S.
La semaine passée, lorsque la
direction a remis les chèques aux
joueurs qui ont perçu deux men-
sualités, tout le monde pensait que
Mohamed Toumi a touché un mon-
tant plus élevé par rapport à celui
de son salaire qui est estimé à 10
millions de centimes. Grande fut
notre surprise lorsque le nouveau
baroudeur de l'équipe nous a indi-
qué que rien n'a été fait. "Non,
dément-il, je n'ai pas bénéficié
d'une revalorisation salariale."
Quant au montant qu'il a perçu,
"d'après un dirigeant, ce n'est
qu'une motivation". Et de nous
expliquer : "Quand même, il faut
que je négocie avec mon
employeur". Avec une cote qui ne
cesse de monter, Mohamed Toumi
dont le contrat n'expire qu'en juin
2019, s'il continue à enchainer les
belles prestations, il sera sans
doute convoité par les grosses
cylindrées qui lui feraient des
offres qui risquent de lui faire
tourner la tète. Avant d'arriver à
une situation pareille, la direction
du MCO doit dès à présent, prendre
la précaution en lui proposant une
revalorisation salariale et, bien
entendu, prolonger son contrat.
M. S.
Revendication des supporters
«Naftal doit racheter la SSPA/MCO»
En début de semaine, la direc-
tion du MCO était fière d'annoncer
qu'elle venait de bénéficier d'une aide
financière de 1,5 milliard de Naftal,
suite, rappelons-le, à l'intervention du
wali d'Oran. Certes, dans cette période
où les rentrées d'argent sont rares, une
telle somme peut aider la direction à
couvrir les frais de transport et d'héber-
gement, voire assurer les primes de
matches. Toujours est-il que si la direc-
tion a applaudi cette initiative, pour les
amoureux du club, Naftal doit respec-
ter le protocole d'accord signé il y a des
années, un protocole qui entérinait la
décision prise dans les plus hautes
sphères de l'Etat pour le rachat à hau-
teur de 75% des parts de la
SSPA/MCO par Naftal. L'Etat, pour
une question régionale, avait sélection-
né quatre clubs, soit un dans chaque
région, pour l'Ouest, le MCO était un
choix logique vu le prestige du club et
la grosse masse populaire qu'il draine
derrière lui, or rien n'a été fait, le mon-
tant octroyé par Naftal au club (1,5 mil-
liard) est insignifiant par rapport à l'ar-
gent dont bénéficient les trois autres
clubs concernés par cette mesure gou-
vernementale (MCA, CSC et la JSS).
Naguère le MCO qui était un club
omnisport, qui ne raflait pas seulement
les titres avec l'équipe de football, mais
aussi celles de handball et de basket,
avec la construction de nouvelles infra-
structures à Oran en prévision des Jeux
méditerranéens 2021, si on relance
toutes ses disciplines mises en veilleuse
ou qui tiennent le coup encore, mais
avec un petit budget, au moins ces
nouvelles infrastructures serviront à
quelque chose ! Par ailleurs, si les sup-
porters revendiquent la finalisation des
discussions avec la filiale du groupe
Sonatrach, c'est parce qu'ils redoutent
qu'un jour ou l'autre, leur actuel
homme de confiance, à savoir Baba ne
claque la porte. D'ailleurs, ce dernier ne
cesse de répéter à qui veut l'entendre
que son mandat expire à la fin de cette
saison. Il faudrait donc prévoir l'après-
Baba dès maintenant et pour tous les
amoureux du club, le rachat par Naftal
serait la solution qui est la mieux indi-
quée. Les actionnaires de la
SSPA/MCO dont une bonne partie,
s'est enfin résolue, que si on veut assu-
rer la pérennité du MCO, il faudrait
militer pour concrétiser ce projet qui a
été remis aux calendes grecques, pour
des considérations que nul ne connait.
M. S.

www.competition.dz

Mercredi 31 janvier 2018

USMH

11

  www.competition.dz Mercredi 31 janvier 2018 USMH 11 Ils se sont réunis hier LES ACTIONNAIRES

Ils se sont réunis hier

LES ACTIONNAIRES

OK POUR

HANICHED

Un conseil de surveillance et une commission de discipline installés

de surveillance et une commission de discipline installés PAR MASSINISSA HACHOUR Quelques action- naires de la

PAR MASSINISSA HACHOUR

Quelques action- naires de la SSPA/USMH se sont réunis hier après-midi et beaucoup de décisions

ont été prises. Le direc- toire composé de Laïb, Bouslimani et Baghdadi

a présenté ses bilans

dans cette réunion et ils ont été approuvés à l'unanimité par les

actionnaires présents. Il

a été décidé par la suite

d'installer un conseil de

surveillance et une com-

mission de discipline qui sera géré par Haddad, Nissas et Charfaoui. En outre et selon un membre du directoire, la décision de se séparer des services de l'entraîneur Hamadi Daou a été maintenue. Le directoire du club, en

commun accord avec les actionnaires de la SSPA/USMH, a pris donc la décision de mettre fin aux fonctions

du technicien tunisien qui se trouve depuis dimanche chez lui, en

Tunisie.

A la recherche d'un

entraîneur depuis le limogeage de Hamadi Daou, les membres du directoire de l'USMH

sont fixés sur leur nou- veau coach qui dirigera l'équipe pour le reste de

la saison. Comme

annoncé par nos soins,

le président du directoi-

re qui avait pris attache

avec Farid Zemiti est revenu sur sa décision de l'engager suite au refus des supporters qui ont exigé M'hamed

Haniched. Les diri-

geants harrachis et lors de cette réunion sont tous favorables pour engager l'ancien gardien international algérien M'hamed Haniched qui a quitté le club l'été passé, après le dernier

match de la saison face à l'Olympique Médéa.

Il sera contacté aujourd'hui Cette nouvelle va ravir les fans de la formation harrachie qui se sont opposés au recrutement

de Farid Zemiti, tout en réclamant le retour de l'enfant d'El-Harrach qui connaît bien la maison. Actuellement entraîneur des gardiens en sélec- tion nationale et sous contrat avec la Fédération algérienne de football, Haniched sera contacté officielle- ment aujourd'hui par les membres du directoire qui lui proposeront de prendre en main les Jaune et Noir. Affaire à suivre…

M. H.

Un

match de

suspen-

sion pour

Mellel

Expulsé lors de dernier match face à l'Olympique Médéa par l'ar- bitre Bessiri, le milieu de ter- rain offensif, Benamar Mellel a écopé d'un match de suspension et ratera officiel- lement le pro- chain déplace- ment de son équipe à la ville des Ponts à l'occasion du match face au CSC, le match pour le compte de la 19e jour- née de Ligue 1 Mobilis.

KHELILI : «NOS CHANCES POUR LE MAINTIEN RESTENT INTACTES»

Le défenseur axial, Sofiane Khelili, pense que son équipe méritait un sort meilleur face à l'OM, le week-end dernier. Dans cet entretien, il revient sur cette défaite et évoque le prochain déplacement à Constantine, en estimant que son équipe doit réussir une belle opération.

Quel commentaire faites-vous après la dernière défaite à domicile face à l'OM ?

Ce que je peux vous dire c'est que la défaite est amère. Nous avons entamé le match pied au plancher avec comme seul objectif de bouscu- ler et de déstabiliser la défense adverse. On a réussi à mener au score à deux reprises. On pensait prendre le match par

Comment évaluez-vous ce match ?

Le niveau de la rencontre était acceptable. On

a fait tout ce qu'on pouvait faire, malheureuse-

ment pour nous, cette équipe de Médéa ne nous

a pas facilité la tâche. Le 3e but de notre adver-

saire nous a scié les jambes. Nous avons trouvé les pires difficultés pour revenir au score durant le dernier quart d'heure.

Qu'est-ce qui n'a pas marché à votre avis dans cette rencontre ?

le bon bout, et puis on a lâché en seconde période en encaissant deux buts
le bon bout, et puis
on a lâché en seconde
période en encaissant
deux buts sur
balles arrê-
tées.
il

C'est la chance qui nous a fait faux bond et rien d'autre, Nous avons encaissé deux buts sur des balles arrêtées. Certes, l'adver- saire était bien en place et a su com- ment préserver le score en se regroupant derrière. La réussi- te nous a tourné le dos et on essayera de rectifier le tir lors des prochains matches qui nous attendent.

Certains disent que vous avez sous-estimé votre adversaire ?

Non jamais, un match n'est jamais gagné d'avance. Je pense que lors de cette ren- contre, on a réussi à inscrire deux buts, mais nous avons commis des erreurs fatales en défen- se. C'est dire que ce n'est pas qu'on a sous-estimé cette équipe mais on n'a pas eu de chance sur les deux buts encaissés en deuxième mi-temps. On aurait pu mieux faire mais le football est ainsi fait, il faut donc l'accepter.

Vous êtes certainement déçu après cette défaite…

Une défaite, ça fait toujours mal au cœur, mais

faut être réaliste et accepter ces résultats néga- tifs. Nous n'en sommes qu'au début de la phase retour, et nous aurons assez de temps pour nous racheter. Comme nous avions gagné face au CRB on a perdu face à l'OM à domicile, nous pouvons encore gagner des matches à domicile

et même à l'extérieur.

Vos supporters ne comprennent pas comment la défense est passée à côté lors de ce match…

Certes, c'est désolant d'encaisser trois buts sur son terrain. Nous avons encaissé les deux der- niers buts sur des balles arrêtées. Ce ne sont pas seulement les défenseurs qui ont raté le match, mais aussi tous les autres joueurs. Néanmoins, je crois que nous avons eu un bon rendement, notamment en première mi-temps, mais on a manqué de concentration après notre retour des vestiaires.

Votre équipe a raté plusieurs points à domicile. Ce nouveau faux pas ne risque-t-il pas d'influer sur votre moral ?

C'est vrai que la défaite est difficile à digérer, toutefois on doit l'oublier et se focaliser sur les prochains rendez-vous. Seul le travail paye et on doit travailler davanta- ge pour être plus performants. Le championnat est encore long et on fera le maximum pour enchainer les bons résultats lors des prochains matchs. Nous ne devons pas nous inquiéter, car nous avons une bonne équipe capable de remonter la pente. Nous n'allons pas nous laisser gagner par le doute et le désespoir, on doit réagir vite, à commencer bien sûr par le pro- chain match face au CSC.

Justement, comment voyez-vous le prochain match face au leader du championnat ?

C'est un match très difficile face au leader du championnat qui reste sur une victoire à Bel- Abbès. Cependant, on ne partira pas dans la peau de la victime mais pour chercher un résul- tat probant. Certes, le match est encore loin et nous avons du temps pour préparer ce déplacement, mais une chose est sûre on fera tout pour réussir une belle opération et renouer avec les bons résultats, pour continuer notre lutte pour le maintien. M. H.

REPRISE

CE MATIN À

MOHAMMADIA

Après les trois jours de repos accordés par le staff technique, Daoud et consort reprendront les entrainements aujourd'hui à par- tir de 10h30 au stade du 1er- Novembre de Mohammadia. Oublier le plus vite possible la déconvenue subie à Lavigerie en se remettant d'ores et déjà au tra- vail semble être la motivation des Harrachis qui auront plus d'une semaine devant eux pour prépa- rer le prochain rendez-vous en déplacement face au leader du championnat, le CS Constantine, prévu pour le vendredi 9 février au stade Hamlaoui. Les fans qui ont du mal à digérer la défaite de leur équipe face à l'OM, les camarades de Bouguèche sont condamnés à gagner quel que soit le prix à payer. Leurs sup- porters attendent de les voir se ressaisir d'abord face au CSC mais aussi bien négocier le derby face à l'USMA, car ils estiment que leur équipe, par son statut de relégable, est appelée à chercher des points à l'extérieur.

DAOU

ATTENDU DEMAIN À ALGER POUR RÉSILIER SON CONTRAT

DAOU ATTENDU DEMAIN À ALGER POUR RÉSILIER SON CONTRAT C'est demain que le désor- mais ancien

C'est demain que le désor- mais ancien entraîneur de l'USM El-Harrach, Hamadi Daou, va résilier son contrat après que le membre du directoire Djaâfar Bouslimani a trouvé un terrain d'entente avec un des proches de l'entraineur qu'il a eu hier au téléphone. Selon une source digne de foi, Hamadi Daou a demandé deux mois d'indemni- tés (décembre et janvier) au directoire de l'USMH. Après sa décision d'engager un avocat pour réclamer ses droits, le tech- nicien tunisien aurait donné son accord pour s'envoler pour Alger dans les prochaines heures afin de récupérer ses deux mois de salaires et ainsi résilier son contrat avec le club harrachi. Les membres du directoire comptent faciliter la tâche à l'entraineur Hamadi Daou et résilier son contrat dans les brefs délais pour pouvoir recruter un autre entrai- neur. Ainsi, après quatre mois de travail à la tête du club de l'ex- Maison-Carrée, l'aventure de Hamadi Daou avec l'USMH prendra fin en principe ce jeudi ou au plus tard samedi.

M. H.

www.competition.dz

Mercredi 31 janvier 2018

TÉLÉVISEUR G7300 49'' DE CONDOR La série G7300 est composée de téléviseurs affichant
TÉLÉVISEUR G7300 49''
DE CONDOR
La série G7300 est composée de téléviseurs affichant
l'époustouflante définition Ultra HD (3840 x 2160p) permet-
tant de se projeter et de littéralement plonger au cœur de
l'action, avec un affichage complètement immersif. Il faut
dire que grâce à la technologie Ultra HD, les images seront
plus détaillées, avec une extrême précision et une netteté
exceptionnelle.
Prix : 58 990 DA
TÉLÉVISEUR LG
43LJ594V SMART TV
La fonctionnalité Virtual Surround Plus améliore de
façon unique la directivité du son pour offrir une expé-
rience sonore ultra-réaliste. La performance sonore vous
donne l'impression d'assister à un concert ou d'être dans
un studio d'enregistrement.
Prix : 59 900 DA
TÉLÉVISEUR E2000 IRIS
Le E2000 by Iris, est un téléviseur de 50'' affichant la
remarquable définition Full HD (1920 x 1080p), qui
permet de profiter d'un affichage net et lumineux
(250cd/m²), aux détails précis. Cette TV affiche un
contraste dynamique de 600 :1, ainsi qu'un temps de
réponse de 9 ms, sans oublier un temps de rafraichis-
sement de 60 Hz.
Prix : 49 500 DA

12

GUIDE CONSO

sement de 60 Hz. Prix : 49 500 DA 12 GUIDE CONSO Samsung Galaxy J3 PRO

Samsung Galaxy J3 PRO

Compact, performant et élégant

Dimensions (L x H x P) : 7.13 x 14.2 x 0.8 mm Poids :
Dimensions (L x H x P) : 7.13 x 14.2 x 0.8 mm
Poids : 139 g
Système : Android 5.1 lollipop
Processeur (CPU) : Quad-core 1.4 GHz Cortex-A53
Puce Graphique (GPU) : Mali 400
Mémoire Vive (RAM) : 2 GO
Mémoire stockage (Disque) : 16 GO
Capteur photo principal : 8 mégapixels
Capteur photo frontal : 5 mégapixels
Prix : 31 000 DA
Samsung a fait des efforts afin de proposer
à ses utilisateurs les dernières nouveautés
en matière de smartphones tout en les proposant
à petit prix. Il faut savoir que la gamme J
s'adresse à ceux qui ne veulent pas se ruiner
en s'offrant un bon mobile.

Un look fidèle à la gamme J Pro Samsung a rarement déçu de ce qui est du design et c'est toujours le cas avec le Galaxy du J3 Pro. Avec des courbes et un look très proche du J7 Pro, le nouveau J3 Pro apporte, cependant, quelques modifications. La première chose que l'on remarque, c'est les deux traits à l'arrière, qui font maintenant toute la largeur du téléphone alors que sur le J7 Pro, elles n'allaient pas jusqu'au bout et c'est grâce à cela qu'on le différencie des autres

Un affichage haut en luminosité Le Galaxy J3 Pro propose un écran plus petit que le J7 Pro et est plus compact. Grâce à son écran de 5 pouces, il tient très bien dans une seule main et son utilisation est facile. Samsung a, de nouveau, opté pour sa technologie Super AMOLED qui offre le meilleur contraste sur le marché avec une résolution de 720 x 1280 pixels. Ainsi, l'affichage est en haute définition (720p) et offre une bonne qualité. Les couleurs sont vives et la luminosité est puissante.

Une utilisation fluide Le Galaxy J3 Pro offre de bonnes performances pour un téléphone de sa gamme et propose une utilisation fluide et rapide. On retrouve sur ce

mobile, le processeur maison du constructeur sud-coréen, Exynos 7570. Ce dernier est à quatre cœurs, cadencés à 1.4GHz. Il dispose de 2Go de RAM et une mémoire interne de 16 Go. Le bon point est que cette dernière peut être étendue jusqu'à 256 Go, avec une carte mémoire de type microSD. Le téléphone tourne sous la version Android 5.1 (Lollipop).

Le flash LED à l'arrière et à l'avant Comme pour le Galaxy J7 Pro, Samsung a donné une grande importance à la partie photo sur son Galaxy J3 Pro. Ce dernier dispose d'un capteur arrière de 13 Mpx. Celui-ci est tout simplement excellent et se place sûrement parmi les meilleures de sa gamme. Les photos sont lumineuses et les couleurs sont fidèles à la réalité. Le focus est très rapide et vous permet d'éviter les photos floues. On retrouve aussi le flash LED qui permet d'utiliser

le capteur même dans des conditions de basse luminosité.

Une journée d'utilisation et plus Le géant sud-coréen a opté pour une batterie d'une capacité de 2400 mAh. Samsung annonce une autonomie d'une moyenne de 13 heures et lors de notre test, le Galaxy J3 Pro n'a pas eu de mal à tenir tout au long de la journée. En utilisation classique, on peut finir la journée sans passer par la case "recharge".

au long de la journée. En utilisation classique, on peut finir la journée sans passer par

Smartphone OPPO A57

UN VRAI VIRTUOSE

OPPO propose son nouveau téléphone d'entrée de gamme, le A57. Un modèle qui propose, toutefois, des caractéristiques de haute voltige. Il dispose de l'exceptionnelle caméra fronta- le de 16 Mégapixels avec une ouverture f / 2.0. La caméra dorsale du A57 associe un capteur Sony IMX258 de 13 MP à une grande ouverture f / 2.2, offrant ainsi une forte sensibilité à la lumiè- re et une excellente luminosité même le soir.

la lumiè- re et une excellente luminosité même le soir. Dimenssion (L x H x P)

Dimenssion (L x H x P) : 7.2 x 14.9 x 0.7 mm

Poids : 147 g

Système : Android 6.0

Chipset : Qualcomm MSM8940

Processeur (CPU) : Octa-Core

Puce Graphique (GPU) :Adreno 505

Mémoire Vive (RAM) : 3 Go

Mémoire stockage (Disque) : 32 Go

Prix : 39 900 DA

Sony Xperia XZ Premium Dual

Et tout devient extraOH!rdinaire

Le Xperia™ XZ Premium est doté du nouveau Motion Eye™, un appareil photo révolutionnaire qui capture des mouvements imperceptibles pour l'œil humain. Et avec son design harmonieux, son spectaculaire écran 4K HDR et ses fonctions intelligentes, il est tout simplement le smartphone le plus novateur à ce jour. Avec son mode super slow motion, l'appareil photo Motion Eye™ enregistre vos vidéos à 960 images par seconde. Vous pouvez ainsi les admirer avec une vitesse de lecture quatre fois plus lente que sur n'importe quel autre smartphone.1 La fonction de capture intuitive garde toujours un temps d'avance sur l'action : elle commence à mettre en mémoire tampon des images avant même que vous n'appuyiez sur le bouton.

Il va vous connaître Le Xperia XZ Premium apprend à connaître vos habitudes et s'adapte toujours mieux à votre vie, à mesure que vous l'utilisez. Capable de surveiller le niveau de votre batterie ou d'anticiper vos fonctions favorites, il est votre allié quotidien, au creux de votre main. Navigation sur le Web ultrarapide, jeux parfaitement réalistes, diffusions de vidéos sans aucun décalage, prise en charge impressionnante du multitâche : faites tout ce que vous aimez à la vitesse de l'éclair grâce au nouveau processeur Qualcomm® Snapdragon™ 835. Et avec des téléchargements jusqu'à 1 Gbit/s5, rien ne peut vous ralentir.

Dimensions (L x H x P) : 7.7 x 15.6 x 0.7 mm

Poids : 195 g

Système : Android 7.1

Chipset : Qualcomm MSM8998 Snapdragon 835

Processeur (CPU) : Octa-core (Kryo 4x2.45 GHz et Kryo 4x1.9 GHz)

Puce Graphique (GPU) : Adreno 540

Mémoire Vive (RAM) : 4 Go

Mémoire stockage (Disque) : 64 Go

Prix : 89 900 DA

Puce Graphique (GPU) : Adreno 540 Mémoire Vive (RAM) : 4 Go Mémoire stockage (Disque) :

www.competition.dz

Mercredi 31 janvier 2018

USMA

13

www.competition.dz Mercredi 31 janvier 2018 USMA 13 La direction de l'USMA réagit «Oui, on a fait
La direction de l'USMA réagit «Oui, on a fait une offre de 1 million d'euros
La direction de l'USMA réagit
«Oui, on a fait une offre de 1 million d'euros pour Belaïli»
La fin de la semaine écoulée, un docu-
ment confidentiel a fuité de la direction
de l'USMA et a allumé les différents
réseaux sociaux. Il s'agit de l'offre offi-
cielle d'un million d'euros faite par le club
algérois au club français, SCO Angers,
pour le transfert de Youcef Belaïli à
l'USMA. La direction usmiste, par le biais
du chargé de communication Amine
Tirmane, a enfin réagi. "Au nom de la
direction de l'USMA, je vous affirme que
c'est une offre officielle. Mais on ne com-
prend pas pourquoi la somme d'un million
d'euros a fait couler beaucoup d'encre au
sein de l'opinion publique dans la mesure
où il s'agit d'un très bon joueur qui évolue
en Ligue 1 française et son recrutement
entre dans le projet à long terme des res-
ponsables du club. L'USMA a les moyens
financiers pour faire une telle offre car le
club a des sponsors solides derrière lui",
dira Tirmane à l'issue du point de presse
qu'a tenu l'entraîneur Miloud Hamdi hier
matin. Et d'ajouter : "Avant-hier, la direc-
tion de l'USMA a reçu une offre alléchante
d'un club étranger qui avoisine un million
et demi d'euros pour un joueur de l'équi-
pe, dont on préfère ne pas citer le nom
afin de garder la sérénité au sein du
groupe, mais jusqu'au moment où je vous
parle, le président a refusé de le libérer.
Ce qui prouve que notre club a grandi. Il
n'est pas au petit budget mais il peut se
permettre de faire des offres alléchantes
pour recruter les meilleurs joueurs." Par
ailleurs, une enquête interne a été menée
au sein de la direction du club pour
découvrir qui a fait fuiter ledit document.
"On ne sait pas encore qui a fuité le docu-
ment de l'offre officielle faite à la direc-
tion du SCO Angers pour le transfert de
Belaïli, mais la direction du club a mené
une enquête afin de démasquer celui qui
a fait circuler ledit document à travers
les réseaux sociaux. Ce qui est sûr, ce
n'est pas du côté de la direction que le
document a fuité", nous confia Tirmane.
A. S.
Les Rouge
et Noir
s'envoleront
aujourd'hui

pour Béchar

C'est aujourd'hui que les Rouge et Noir de l'USMA s'envoleront pour la ville de Béchar en prévision du match des 1/8 de finale de la coupe d'Algérie qui les opposera à la JS Saoura. Le voyage se fera sur un vol local et c'est dans l'après-midi qu'ils arriveront à la ville du Sud algérien. Il est à noter que tous les joueurs sont concernés par le voya- ge à Béchar et ce n'est que la veille de la ren- contre que l'entraîneur Miloud Hamdi dévoile- ra la liste des 18.

Une séance

de décrassage

au menu

Les coéquipiers du capitaine Mohamed- Lamine Zemmamouche effectueront une séan- ce de décrassage cet après-midi. Si le staff technique du club a programmé cette séance, c'est pour per- mettre aux joueurs de récupérer en prévision de l'important match de vendredi après avoir effectué un long voyage.

Ils éliront

domicile à

l'hôtel Wakda

Une fois arrivée à Béchar, les Usmistes rejoindront l'hôtel Wakda, sis au centre- ville, où ils éliront domicile.

Ultime séance

au stade

de Taghit

Selon les informations qui nous sont parve- nues, l'ultime séance d'entraînement d'avant-match face à la JS Saoura n'aura pas finalement lieu au stade du 20-Août-1955. La direction du club algérois a obtenu un créneau d'entraîne- ment au stade de Taghit dans lequel les coéquipiers de Yaya effectueront leur der- nier entraînement avant de livrer la gran- de empoignade de vendredi. A. S.

HAMDI

On ira à Béchar pour la qualification”

Comme prévu, l'entraîneur de l'USMA, Miloud Hamdi, a tenu hier matin un point de presse dans la salle de conférences du stade Omar-Hamadi dans lequel il a répondu aux différentes questions des médias présents.

PAR ANIS S.

La formation usmiste sera appelée à disputer un important match vendredi face à la JS Saoura, pour le compte des 1/8 de finale de la coupe d'Algérie. L'entraîneur Miloud Hamdi se dit optimis- te d'aller réaliser l'exploit à Béchar, syno- nyme de qualification pour les ¼ de finale de la compétition, en dépit de la difficulté de la mission face à un adversaire coriace. "Je crois que c'est un match qui s'annonce difficile pour les deux équipes puisque toutes les deux visent la qualification pour les 1/4 de finale de la coupe d'Algérie. En dépit de la difficulté de notre mission face à un adversaire qui est en train de réali- ser de bons résultats en championnat, on n'ira pas Béchar en victimes, mais plutôt avec la ferme intention de gagner et revenir ainsi avec le billet qualificatif pour le prochain tour de la compétition. On va tout donner pour ne pas avoir des regrets à la fin de la ren- contre et je crois que tous les moyens sont réunis pour réa- liser l'exploit vendredi", dira- t-il d'emblée.

Miloud Hamdi avait dirigé son pre- mier match à l'occasion de la réception de la JS Saoura au stade Omar- Hamadi où Meftah et consorts ont concédé une défaite amère sur le score de deux buts à zéro. La confrontation de vendredi se jouera sous un air de revanche, mais le coach usmiste ne l'entend pas de cette oreille. "Je ne vais pas parler de revanche parce qu'au match aller du championnat face à la JS Saoura parce que j'étais arrivé la veille. J'étais comme un spectateur qui a fait un constat. J'avais tiré les enseignements de la défaite, on avait bien bossé par la suite et nos efforts ont été récompensés puisqu'on a enchaîné de très bons résultats", dira-t-il.

a enchaîné de très bons résultats", dira-t-il. «J'attends beaucoup de Hajhouj» Réda Hajhouj a

«J'attends beaucoup de Hajhouj» Réda Hajhouj a réussi son baptême du feu à l'occa- sion du dernier match ayant opposé l'USMA au DRBT. L'attaquant maro- cain a montré de très bonnes qualités et a sur- tout montré qu'il jouit d'un énorme potentiel qui le qualifie pour apporter le plus escompté pour la ligne offensive de la for- mation de Soustara. "Réda est un fils de bonne famille et pétris de qualités. Ses coéqui- piers l'ont bien accueilli et ont facilité son inté- gration au sein du groupe. Je suis satisfait de sa prestation fournie à Tadjenanet, mais je suis persuadé qu'il sera meilleur au fil des matchs vu l'énorme potentiel dont il jouit. J'attends beaucoup de lui lors du prochain match face à la JS Saoura", a encensé Hamdi son jeune attaquant.

A. S.

«On n'a rien à craindre» Ce qui rend le match de ven- dredi plus difficile pour les Rouge et Noir de l'USMA, c'est qu'ils auront en face une formation de la JS Saoura qui négocie bien ses matchs dans son stade du 20-Août-1955 et dans lequel elle reste invaincue depuis l'entame de l'actuel exerci- ce. "Comme je viens de le dire, on s'attend à un match très difficile. Mais on représente les couleurs d'un grand club et on ne doit avoir peur d'aucune équipe. On est en train de préparer convenablement la grande empoignade de vendredi. On ira à Béchar en conquérants et je mise beaucoup sur le bon état d'esprit de mes joueurs pour se qualifier", ajoute Hamdi.

«Ce n'est pas un match de revanche pour moi» De retour à la tête de la barre technique de l'USMA le mois de novembre dernier,

Hamdi

dispose de

plusieurs

choix pour

parer

à une

mauvaise

surprise L'entraîneur Miloud Hamdi est soulagé après le retour de Faouzi Yaya et Raouf Benguit. La rai- son est simple, les deux joueurs sont considérés comme étant des pièces maî- tresses au sein de l'équipe et il aura besoin de leurs services pour espérer réa- liser l'exploit à Béchar. Mais il semble que le coach usmiste dispose plu- sieurs choix pour parer à une éventuelle mau- vaise surprise. Dans le cas où Yaya déclare for- fait à la dernière minute, il pourra miser sur Abderrahmane Meziane ou Walid Ardji pour pallier cette défection, tandis qu'à l'en- trejeu il pourra miser sur Hamza Koudri ou Oussama Chita. Deux joueurs qui ont le même pro- fil que celui de Raouf Benguit. A. S.

YAYA ET

BENGUIT

REPRENNENT LES

ENTRAÎNEMENTS

YAYA ET BENGUIT REPRENNENT LES ENTRAÎNEMENTS Faouzi Yaya et Raouf Benguit ont de très fortes chances

Faouzi Yaya et Raouf Benguit ont de très fortes chances pour qu'ils soient présents vendredi face à la JS Saoura car leur état de santé connaît une nette amélioration. Souffrant d'une blessure à la cheville, Yaya ne s'est pas entraîné dimanche et lundi et ce n'est qu'à l'oc- casion de l'entraînement d'hier qu'il a repris du ser- vice. Quant à Benguit, il a écourté l'entraînement d'avant-hier après avoir ressenti des douleurs au genou, mais après avoir été examiné hier par le staff médical du club, il s'est avéré que sa blessu- re n'est pas méchante et du coup, il a eu le feu vert pour réintégrer de nou- veau le groupe. Ce qui a été fait lors de la séance d'hier matin. Jusqu'au moment où nous mettons sous presse, les deux joueurs en question sont bien partis pour être de la partie face à la JSS, mais ils seront encore soumis à des soins intensifs afin qu'ils soient totalement rétablis avant de livrer la grande empoignade de vendredi.

www.competition.dz

Mercredi 31 janvier 2018

14

ESS

www.competition.dz Mercredi 31 janvier 2018 14 ESS HAMAR suspendu un mois Le président de l'ESS, Hassen

HAMAR

suspendu

un mois

Le président de l'ESS, Hassen Hamar, a écopé d'un mois de suspension à la suite de ce qui s'est passé à l'issue du match de son équipe face à la JSS (1/8 de la Coupe d'Algérie). C'est ce qu'a annoncé hier la CD (site de la LFP), qui a tenu à préciser que le dossier reste ouvert.

LFP), qui a tenu à préciser que le dossier reste ouvert.  En amical : ESS



En amical :

ESS 4 - CRBAF 2

Un bon galop d'entraînement

Comme prévu, le onze sétifien a joué hier au stade de l'Ecole des Sports olympiques d'El- Bez une joute amicale face au CRB Aïn Fakroun, pensionnaire de Ligue 2 Mobilis. La partie s'est soldée sur le score de 4 buts à 2. A la mi-temps, les Sétifiens menaient au score par deux buts à zéro. Les buts sétifiens étaient l'œuvre de Bedrane et Benouh en première période avant qu'Amokrane et Haddouche ne corsent la note sur penalty durant la seconde mi- temps. Ensuite, les visiteurs ont réduit la marque par Djaouchi qui a signé un doublé.

L'attaque, ce maillon faible

Encore une fois, l'Entente de Sétif a vérifié à ses dépens l'inefficacité de ses attaquants devant les buts adverses à l'occasion du match contre l'USB disputé jeudi dernier dans le cadre de la 18 e journée.

De notre correspondant

SOFIANE H.

Au cours de cette confrontation, les partenaires de Rachid Nadji avaient eu pas mal d'opportunités nettes de scorer mais sans pour autant parvenir à mettre le cuir au fond des filets. D'ailleurs, le coach Abdelhak Benchikha a reconnu que son team a laissé filer une occasion de repartir de Biskra avec un bon résultat si les avants avaient concrétisé une ou deux occa- sions parmi les nombreuses actions de buts qu'ils ont eues à leur actif au cours de cette partie. "Effectivement, nous avons dominé notre adversaire durant presque tout le match. On s'est en outre créé pas moins de huit occasions nettes de scorer. Il y a eu deux ou trois que je

voyais dans les buts tellement elles étaient nettes. Mais bon, on a long- temps parlé de ce problème de l'at- taque qui n'est pas nouveau pour l'équipe car même à l'époque où Madoui était là, il avait les mêmes sou- cis. Tout ce que je peux vous dire, c'est que nous sommes en train de travailler très dur afin qu'on mette fin a cette sté- rilité de notre attaque", nous a-t-il dit et d'ajouter : "Croyez-moi, à chaque entraînement on fait un grand travail avec les attaquants rien que pour essayer d'améliorer l'efficacité devant les buts. Je suis persuadé qu'avec le tra- vail, on va trouver des solutions. C'est vrai que sur le plan du jeu, l'équipe s'améliore d'un match à un autre. On a vu par exemple face à l'USB que c'est nous qui avons monopolisé le jeu devant un adversaire qui ne nous a pas inquiétés du tout. Seulement, on n'a pas réussi a marquer les buts pour faire la différence". L'ancien sélectionneur national a avoué en outre avoir prévu

sélectionneur national a avoué en outre avoir prévu des séances spécifiques pour les atta- quants durant

des séances spécifiques pour les atta- quants durant cette trêve. Aussi, l'ex- entraîneur du Club Africain compte mettre à profit la joute amicale d'hier face au CRB Aïn Fakroun afin d'abord de donner du temps de jeu à ses joueurs et permettre à ses avants de renouer avec les buts, ce qui va peut- être les libérer en vue de la suite du parcours avec en point de mire le ren- dez-vous de mardi prochain au stade du 20-Août-55 de Béchar face à la JSS dans un match avancé pour le compte de la 19e journée du championnat avant de disputer le match aller du tour préliminaire de la Ligue des Champions d'Afrique face au Real Bangui, rencontre qui devrait se jouer le 11 février prochain sur la nouvelle pelouse du 8-Mai 1945 de Sétif. "On va d'abord bien préparer ce match face à la JSS où on va essayer de réussir une bonne performance avant de se tour- ner vers notre prochaine confrontation continentale. C'est une autre paire de manches", a-t-il conclu. S. H.

Aïboud : «On ne baissera pas les bras»

«Ma blessure fait partie du passé»

Après une absence de plusieurs semaines, le milieu ententiste a retrouvé la compétition à l'occasion du dernier match à Biskra. Pour l'an- cien joueur de la JSK, le groupe est déterminé à faire de son mieux pour améliorer les résultats techniques et du coup rester dans la course au podium.

Tout d'abord, qu'avez-vous à nous dire sur votre dernier échec face à l'USB ? Franchement, je pense qu'on méritait un meilleur sort. Nous avons dominé notre sujet presque de bout en bout. On s'est en outre crées plusieurs occasions de but qu'on n'a pas su exploiter. Il faut dire en outre que l'état de la pelouse nous a énor- mément handicapé. D'ailleurs, notre coach était obligé de changer notre système de jeu par rapport à l'état catastrophique du terrain. Et puis, au moment où on dominait, il y a eu

ce penalty imaginaire accordé par l'arbitre à l'équipe adverse. S'était le tournant du match a mon sens.

Votre équipe éprouve des difficultés depuis quelques

semaines avec cette troisième défaite consécutive. A quoi attribuez-vous cela ?

C'est

un

passage

à

vide.

Seulement, chez une grande équipe comme l'ESS qui est habituée à jouer les premiers rôles, ça parait comme une catastrophique. Je pense qu'il nous fait juste qu'on enchaîne avec un ou deux bons résultats pour que la situation revienne a son cours nor- male. Nous les joueurs, on est déter- miné à faire tout ce qui est dans notre mieux pour tenter de sortir de cette impasse. Je pense que rien n'est encore perdu. Il reste encore plu- sieurs matches et des points à prendre. On fera tout pour essayer de terminer la saison sur le podium.

Justement, vous allez effectuer un périlleux déplacement à Béchar pour affronter de nouveau la JSS. Comment se présente pour vous cette confrontation ? Que voulez vous que je vous dise. On est en train de prépare ce match avec l'envie de réussir une bonne performance. C'est qu'on s'attend a ce qu'on soient confrontés a des diffi- cultés face a une équipe qui n'est pas facile a manœuvrer at-home et qui joue le haut du tableau. Nous de toutes les manières, nous comptons faire tout ce qui est dans notre mieux pour obtenir un probant résultat et repartir du bon pied en vue de la suite du parcours de cette saison.

bon pied en vue de la suite du parcours de cette saison. Sur le plan individuel,

Sur le plan individuel, vous avez effectué votre retour à la compétition à l'occasion du déplacement de Biskra après une absence de plusieurs

semaines. Un commentaire sur votre come-back ? Je suis sincèrement content et sou- lagé par ce retour. Comme vous le savez, cela fait un mois que je n'ai pas disputer un match après la bles- sure que j'ai contractée à la fin du stage d'Espagne. Toutefois, avec les soins et le travail auquel j'étais sou- mis par le préparateur physique et la confiance et les consignes de mon coach, j'ai repris mes moyens. Je suis sur la bonne voie. J'espère que mon apport contribuera à sortir l'équipe de cette situation difficile.

Pour finir, qu'avez-vous à dire à vos supporters ? Je pense que c'est le moment ou on a grandement besoin de leur sou- tien et encouragement. Certes, ils ne sont pas trop satisfaits de nos résul- tats. C'est tout à fait normal qu'ils ne soient pas satisfaits. On leur promet de rebondir au plus vite et améliorer et le classement de l'équipe et les résultats techniques. S. H.

OM

Médéa sort ses griffes

De notre correspondant

M. GRINI

Depuis 2010, l'Olympique de Médéa n'a pas marqué autant de buts chez les autres concur- rents. Il se contenait d'un ou deux buts. Mais cette fois-ci et devant une formation harrachie très accro- cheuse, le club du Titteri fait le plein. Une réalisation de la nouvel- le recrue hivernale, Abdelhafid, qu'on surnomme déjà "Okocha" et deux autres du tonitruant défen- seur Boucherit et le tour fut joué. Trois belles réalisations qui ont permis aux Olympiens de revivre une atmosphère depuis laquelle sont passés plus de dix-sept ans. C'était du côté ouest du pays et plus exactement dans la capitale du Dahra, Mostaganem. Les Titteriens qui évoluaient à cette époque-là dans le second palier de la hiérarchie du football national, venaient d'étriller le club local de l'Espérance sur un score de quatre buts à deux (2-4). Depuis, les

sur un score de quatre buts à deux (2-4). Depuis, les Médéens n'avaient pas dépassé la

Médéens n'avaient pas dépassé la bagatelle de deux buts en jouant sur les grounds à l'extérieur. Avec ce succès de plus de deux unités à l'extérieur, le rusé entraineur Sid- Ahmed Slimani envisage d'incul-

quer cette culture à ses capés et leur faire savoir qu'ils avaient toutes les capacités et les aptitudes pour réitérer un tel résultat à l'ave- nir de plus de deux banderilles. Seulement, il leur a demandé de tourner la page harrachie et se concentrer désormais sur le pro- chain match face au club algérois du Mouloudia, qui aura lieu mardi prochain sur le terrain gazonné d'Imam Lyès. "Il faut oublier cette rencontre face à El-Harrach et se remettre au travail, car on doit pré- parer sérieusement dès aujour- d'hui la prochaine face au Mouloudia d'Alger. Tout ce que je vous demande, c'est de jouer votre propre jeu, celui que vous avez appliqué face aux Harrachis et même plus. On doit gagner ce match pour bien envisager la suite". Habituellement, le techni- cien tlemcénien dans son speech lors de la reprise, s'en prend tou- jours de manière directe aux hommes qui se trouvent aux avant-postes de l'équipe et les

réprimande pour n'avoir pas dit leur mot au cours de la bataille, cette fois-ci, même si l'équipe a gagné par trois buts, cela ne lui a pas plu et il ne s'est pas retenu de faire un commentaire, logique, au yeux des observateurs. "Sur les trois réalisations que vous avez marquées, il y a deux qui appar- tiennent à un défenseur. Donc, vous les attaquants, vous n'avez pas encore retrouvé toute votre plénitude sur ce plan et vous n'avez qu'à vous mettre au diapa- son de vos qualités que je qualifie d'intrinsèques." Le sagace tacticien Slimani veut que ses attaquants soient "impitoyables" devant les buts adverses et qu'ils ne remettent pas le travail d'aujourd'hui à un autre jour. Il veut de vrais battants avec des pieds qui crachent le feu. Et si Slimani arrivent à stabiliser ce compartiment offensif, l'OM va faire du mal pour ce qui reste de ce parcours et surtout atteindre le but recherché.

M. G.

Baouche, un autre casse-tête pour Slimani

A vrai dire, le coach médéen compte beaucoup sur les services de l'infatigable Baouche. Durant toute la phase aller, il l'a aligné quasiment à l'occasion de tous les matches que l'OM a joués. Il est devenu par les temps qui courent, l'un des pions de l'équipe dont l'entraineur Slimani ne peut pas se passer. Le joueur est un défenseur qui anime le couloir gauche du compartiment défensif, mais en pleine course il se reconvertira en un attaquant très efficace malgré lui. Et face à El-Harrach, il aurait dû ou pu l'éviter, il a reçu un carton jaune pour contestation qui lui a valu une suspension automatique d'un match (quatre cumulés). Donc, il va manquer cet important rendez-vous mouloudéen où son absence constituera un vrai casse-tête chinois pour le driver Slimani qui va puiser dans sa matière grise pour lui trouver un remplaçant. Et les deux jeunes défenseurs, Chekmam et Ezzemani, sont les mieux placés pour que l'un d'eux pallie la défection de Baouche face au MC Alger.

Chekmam et Ezzemani, sont les mieux placés pour que l'un d'eux pallie la défection de Baouche

www.competition.dz

Mercredi 31 janvier 2018

 

NAHD

15

 

Elle projette de jouer le titre la saison prochaine



La direction veut prolonger

GASMI ET EL-ORFI

C'est la bonne nouvelle du jour pour les supporters du Nasria, la direction du club nahdiste semble bien déterminée à s'inscrire dans la durée, en visant à maintenir le groupe actuel qui est en train de réaliser d'excellents résultats, en vue de la saison prochaine.

Ouali, seul absent à la reprise

Après avoir bénéficié de trois jours de repos, les coéquipiers de Boussouf ont repris le chemin des entraînements hier après-midi, lors d'une séance qui a eu lieu au complexe Bensiam. Une séance qui s'est déroulée en présence de la quasi-totalité des joueurs à l'exception de

PAR MOHAMED ADRAR

afin de préserver l'ossature de l'équipe, dans le but de

direction du club a clairement des ambitions.

réaliser une sacrée belle saison, la direction du club

Billel Ouali blessé, et Mohamed Amir Madjer.



 

a

transmis et de façon

Le président Ould Zmirli et ses proches collaborateurs ont d'ailleurs entrepris les démarches afin de prolonger les contrats des joueurs dont le bail expirera en fin de saison en cours. Parmi les éléments dont le contrat expire au mois de juin prochain, on citera le capitaine Ahmed Gasmi et son vice-capitaine Hocine El-Orfi, et

jouer tout bonnement et simplement le titre la saison prochaine, la direction du club va présenter dans les jours à venir une offre de prolongation de contrat à Gasmi et à El-Orfi, dans l'espérance de les voir apposer leur signature sur un nouveau contrat. Il faut dire que les deux joueurs sont des pièces essentielles dans le dispositif du coach Billel Dziri et les voir rester au club pour une autre saison est un signe que la

C'est OK pour Laribi et Khiat Deux autres joueurs devraient également prolonger leur bail avec le Nasria dans les tout prochains jours, puisque une offre de prolongation leur a été transmise, et a même été acceptée par les deux joueurs. En effet, selon une source proche des deux défenseurs centraux nahdistes, qui faut-il le rappeler sont en train de

officielle une offre de prolongation à Khiat et Laribi, une offre qui aurait été acceptée par les deux éléments. Il ne manquerait

plus que la signature du contrat, pour officialiser les choses, et prolonger le bail des deux joueurs d'une année supplémentaire. Quant à Merbah Gaya,

il

revalorisation salariale à la

hauteur de ses performances

cette saison.

M. A.

à la hauteur de ses performances cette saison. M. A. se verra offrir une El-Orfi :

se verra offrir une

El-Orfi : «Prêt à m'inscrire dans la continuité»

El-Orfi et Harrag aux soins, Brahimi avec le groupe

Touché à la cuisse, le milieu de terrain nahdiste Hocine El-Orfi était présent hier après-midi au complexe

Bensiam. Le n°6 nahdiste s'est toutefois contenté de soins au niveau de l'infirmerie du club, mais il ne s'y trouvait pas seul, puisque son coéquipier Chemseddine Harrag était lui aussi pris en charge par le staff médical pour une blessure au genou. Notons la présence du jeune latéral gauche Brahimi Belgacem qui s'est entraîné le plus normalement du monde avec ses coéquipiers, même si le médecin du club lui a préconisé trois séances de renforcement musculaire, avant de prendre intégralement aux entraînements collectifs.

Alors qu'il sera en fin de contrat au mois de juin prochain, Hocine El-Orfi, qui est en train de réaliser l'une des meilleures saisons de sa carrière, ne s'est jamais exprimé sur son avenir. En effet, alors que les supporters attendent avec impatience de connaître son sort, le milieu de terrain nahdiste a enfin affiché ses intentions de prolonger son bail.

Quelques jours après le nul concédé à domicile, à froid, comment percevez- vous ce résultat, avec toute la tournure qu'a connu le match ? Le sentiment qui prévaut, c'est d'avoir tout simplement perdu deux points à domicile, car avant tout, c'est nous qui recevions notre adversaire, il est vrai que nous étions menés au score, avant de revenir dans le match dans les der- nières minutes, mais la réalité du terrain fut tout autre. Nous avons certes été à côté de la plaque en première période, mais nous avons trouvé les ressources nécessaires pour revenir en force lors de la seconde période. Nous avons d'ailleurs joué qu'une seule mi-temps, mais nous étions ultra-dominateurs, il nous a manqué juste ce petit brin de réussite pour remporter le match. Au final, et au vu de la tournure des événe- ments, on se contentera bien de ce match nul, c'est bien mieux qu'une défaite.

Votre équipe est toujours en lice pour une place sur le podium, en tant que joueur, n'avez-vous pas des regrets par rapport au début de saison raté ? Vous seriez aujourd'hui en train de jouer le titre… C'est vrai que nous avons bien des regrets par rapport à cela, nous avons vraiment souffert en début de saison, il y a eu cette intersaison très courte, puis cette coupe arabe que nous avons jouée pratiquement sans préparation, par la suite, on a dû nous préparer en Tunisie

pour le championnat, avant d'entamer cette nouvelle saison dans la précipita- tion. La suite a été cauchemardesque, avec les blessures qui nous ont anéantis. Dieu merci, nous nous portons bien mieux depuis trois mois, nous sommes à nouveau une équipe compétitive qui n'a peur de rien. Avec du recul, on se dit que si nous avions eu un début de sai- son plus clément, on serait aujourd'hui en train de jouer le titre, mais bon rien n'est perdu, on ne jouera peut-être pas le titre, mais on jouera nos chances à fond pour le podium.

Vous jouerez votre prochain match à Tizi-Ouzou face à la JSK à huis clos, est-ce un avantage de jouer sans public, ou bien un inconvénient ? Ça dépend de quel angle on va prendre les choses. Jouer sans public ça induit moins de pression sur nous les joueurs, mais ça sera aussi pareil pour la JSK qui aura moins de pression, car vu leur situation, jouer devant leur public est une arme à double tranchant. Mais pour vous dire vrai, nous n'avons rien à cirer de la situation de l'adversaire, ce qui compte pour nous, c'est d'être dans un bon jour, si c'est le cas, je pense qu'on aura un très bon coup à jouer à Tizi- Ouzou. Nous sommes une équipe qui a du caractère, depuis le début de saison, aucune équipe ne nous a dominés, même lorsqu'on avait perdu, on avait réussi de bons matchs. C'est vous dire qu'on ira à Tizi Ouzou pour réussir un bon résultat, quel que soit les conditions, même à huis clos, on jouera pour la gagne.

Parlons de vous à présent, vous avez ressenti des douleurs après le match du MCO, qu'en est-il de cette blessure ? Tout à fait, j'étais d'ailleurs déjà blessé avant la rencontre du MCO, j'avais effec-

tué une échographie qui avait révélé une légère contracture, malgré cela, j'ai insis- té pour jouer ce match du MCO et aider mon équipe à gagner ce match. J'ai pris part à cette rencontre, et après une demi- heure de jeu, je commençais à ressentir quelque chose au niveau de la cuisse. La douleur s'est intensifiée en seconde période, mais j'avais décidé de me sacri- fier pour l'équipe, pour la simple raison que nous avions déjà grillé nos trois changements. Je ne pouvais pas lâcher mes coéquipiers, j'ai terminé le match malgré la blessure. Là, je viens d'effec- tuer une IRM qui a révélé la même chose, c'est-à-dire une contracture qui s'est légèrement aggravé. Je suis d'ailleurs en train d'intensifier les soins, je ne lâche rien, je vais tout faire pour être d'attaque pour le match de la JSK, et si tout va bien, je serai sur le terrain pour accompagner mes coéquipiers, cette trêve m'a d'ailleurs bien aidé.

Parlons d'un sujet qui préoccupe beaucoup les supporters, à savoir vos avenir, nous avons d'ailleurs eu des échos officiels qui disent qu'on est sur le point de vous proposer une prolongation de contrat, êtes-vous prêt à prolonger ? Vous savez, je me sens comme chez moi au Nasria, je suis vraiment très bien au club, et je n'ai aucune raison de quit- ter le NAHD. Je vous le dis clairement, je donne la priorité au Nasria, ici, c'est comme ma famille, j'apprécie tout le monde, les supporters, l'environnement du club, je suis parfaitement dans ma peau. Je ne vois pas de raison pour ne pas prolonger et m'inscrire dans la conti- nuité, s'il y a une offre de l'étranger, j'y songerai, mais s'il y a lieu de rester au pays, je donne la priorité au NAHD, je suis bien ici, je n'ai pas la moindre raison de partir de chez moi, là où je suis soute- nu par de merveilleux supporters qui ne

cessent de m'encourager et de me pous- ser à me donner à fond. Vous savez cette saison, là où je suis, je suis accosté par les gens qui ne cessent de louer notre équipe, sa mentalité guerrière. Ça me rend fier de jouer pour ce club d'être reconnu comme ça par tout le monde, on a retrouvé notre identité et l'esprit d'équipe, et cela me pousse à m'inscrire dans la continuité.

En voulant vous prolonger, ainsi que votre coéquipier Gasmi, la direction vise tout simplement le titre la saison prochaine, le NAHD retrouve clairement des ambitions ? Ecoutez, comme je vous l'ai dit tout à l'heure, n'était le début de saison difficile et les blessures, on serait aujourd'hui en train de disputer le titre au CSC, nous avons un très bon groupe, aucune équipe ne nous fait peur, nous sommes des bat- tants, un groupe extraordinaire, mené par un coach magnifique qui est Dziri Billel, lequel est en train de diriger le bateau d'une main de fer. Tous ces ingrédients font que le NAHD est rede- venu une équipe compétitive, avec des supporters aussi chaleureux et aussi amoureux de leurs couleurs, je suis cer- tain qu'on jouera le titre la saison pro- chaine, avec ce magnifique groupe com- posé de jeunes, de moins jeunes, de joueurs d'expé- rience et quelques anciens. La mayonnaise semble avoir bien pris, il est temps que l'on puisse viser haut, le plus haut possible. M. A.

l'on puisse viser haut, le plus haut possible. M. A. LA STAT DU JOUR 3 3,
l'on puisse viser haut, le plus haut possible. M. A. LA STAT DU JOUR 3 3,

LA STAT DU JOUR

3 3, comme la moyenne d'avertissements reçus depuis l'entame de la phase retour par match, contre 2,33 lors de la phase aller. En effet, sur les 15 premiers matchs de la saison, les joueurs nahdistes avaient récoltés 35

avertissements, soit une moyenne de 2,33 cartons jaunes par match, une moyenne qui semble prendre de la hauteur lors de cette seconde phase de la saison, avec 9 cartons jaunes reçus en trois matchs, soit une moyenne de 3 avertissements

par match. La palme revient à El-Orfi qui en est déjà à deux cartons jaunes en trois rencontres, soit à deux avertissements seulement d'une suspension automatique d'un match.

M. A.

Entraînement aujourd'hui et demain à Zioui

Après avoir repris le chemin des entraînements hier après-midi au complexe Bensiam, les Sang et Or se rabattront durant les deux prochains jours sur le stade Zioui, où se dérouleront les séances d'aujourd'hui et demain en matinée à partir de 10h du matin.

www.competition.dz

16

Mercredi 31 janvier 2018

PUBLICITÉ

ANEP 25107167 du 31/01/2018 Compétition / PUB
ANEP 25107167 du 31/01/2018
Compétition / PUB

CSC

ANEP 25107167 du 31/01/2018 Compétition / PUB CSC BELKHEIR suspendu 2 matches De notre correspondant RABAH

BELKHEIR

suspendu 2 matches

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Bien que convaincue après avoir auditionné le joueur et visionné les images de l'ENTV qui

prouvent que l'arbitre avait tort de l'avoir expulsé, la commission de discipline a décidé de suspendre pour deux matches le joueur du CSC, Belkheir. Et ce, bien que

les juristes de la LFP aient reconnu que le joueur de l'USMBA était seul fautif et l'a suspendu pour cinq matches.

R. G.

seul fautif et l'a suspendu pour cinq matches. R. G. «Boukouassa n'aurait jamais dû m'expulser»

«Boukouassa n'aurait jamais dû m'expulser»

L'attaquant clubiste, Abdenour Belkheir, nous a confié, hier, qu'il ne com- prend pas pourquoi il a été suspendu deux matches, bien qu'il a été auditionné et prou- vé (images de l'ENTV à l'ap- pui) à la commission de dis- cipline que l'arbitre l'avait injustement expulsé.

Voulez-vous, d'abord, nous dire pourquoi vous avez été expulsé par l'arbitre le dernier match joué par votre club contre l'USMBA ? Sincèrement, je ne com- prends pas pourquoi l'arbitre m'a expulsé car, après que le joueur de l'USMBA (ndlr :

Labani), m'a agressé et m'a craché dessus, je lui ai dit seulement en arabe :

"malek !" (qu'est-ce qui te pousse à agir ainsi).

Après vous avoir été auditionné, la commission de discipline a infligé à votre adversaire, le joueur de l'USMBA, cinq matches de suspension et à vous deux seulement. Pensez-vous que cette décision est juste ? Sincèrement, pour moi cette décision est injuste car je ne m'attendais point à être suspendu deux matches après que j'ai été auditionné et prouvé, images de l'ENTV à l'appui, que l'arbitre n'au- rait jamais dû m'expulser car je ne n'avais point commis quelque chose de répréhen- sible. Cela pour vous dire que vu que j'ai écopé d'un

carton rouge injustement, je pensais que j'allais être sus- pendu un seul match Et, j'es- père que la direction de mon club, qui va faire un recours, va finir par convaincre la commission de discipline de revoir à la baisse la sanction qu'elle m'a infligée, surtout, qu'elle a reconnu que mon antagoniste est fautif et l'a suspendu cinq matches.

Peut-on savoir comment avez-vous vécu le match USMBA-CSC après votre expulsion ? Je ne vous le cache pas, j'ai vécu très mal, après mon expulsion, le match que mon club a joué contre l'USMBA. Surtout, après que nos adver- saires ont réussi à réduire le score. Mais, Dieu merci, mes coéquipiers ont fini par battre une coriace équipe de Bel- Abbès.

Les observateurs avertis pensent que, en battant l'USMBA à Bel-Abbès, votre équipe a fait un grand pas vers le titre. Etes-vous de leur avis ? Certes, notre succès sur l'USMBA nous a permis d'augmenter notre avance à huit points sur nos poursui- vants, mais je ne peux dire que notre équipe a fait un grand pas vers le titre car il nous reste douze rencontres de championnat à jouer et que nous allons affronter nos concurrents directs le MCA, la JSS et l'ESS chez eux.

Le prochain match, votre équipe va le jouer contre l'USMH à Constantine. Pensez-vous que vos coéquipiers vont gagner cette rencontre sans peine ? Je ne pense pas que mon équipe va battre facilement l'USMH qui joue sa survie en Ligue 1 bien qu'elle l'affronte à Constantine. Cela pour vous dire que si mes coéqui- piers veulent vaincre les Harrachis, ils ne doivent pas les sous-estimer et nous faire revivre le scénario du match qui nous a opposé à la lanter- ne rouge, l'USMB, qui, pour rappel, a réussi à nous tenir en échec dans notre fief, au stade Hamlaoui.

Qu'avez-vous à dire à vos fans qui chantent "Cette année, CSC champion !" ? Je dirais à nos supporters que, comme eux, mes coéqui- piers et moi voulons voir

notre club remporter le titre de champion, cette saison. Et, que nous sommes décidés à faire l'impossible pour atteindre cet objectif. Mais, pour que nous puissions remporter le titre, nos fans doivent continuer à nous booster nombreux dans toutes les rencontres qui nous restent à jouer comme l'ont fait, dernièrement, ceux d'entre eux qui se sont dépla- cés avec nous à Bel Abbes et qui nous ont poussé, par leurs encouragements, à battre l'USMBA dans son

antre.

R. G.

CSC-MCEE en amical vendredi

Sachant que le championnat va observer une trêve, le week-end prochain, le coach clubiste Amrani a décidé de programmer pour ses poulains un match amical contre le MC El Eulma, vendredi. Cette rencontre, qui va se dérouler sur la pelouse du stade Hamlaoui, va permettre aux Vert et Noir de rester compétitifs, mais, aussi de préparer la confrontation qui va les opposer, sur le même terrain, à l'USMH le 9 février 2018. Un match que les Clubistes sont très déterminés à gagner à tout prix pour garder leur avance de huit points sur leurs poursuivants : la JSS, l'USMA et le MCA.

Bezzaz enfin opérationnel

Le chevronné stratège du CSC, Yacine Bezzaz, s'est enfin remis de sa blessure, contractée contre le PAC. Il a repris les entraînements avec le groupe, hier, et sera opérationnel contre l'USMH le 9 février 2018. Sans doute, vu qu'il ne peut compter sur Belkheir, suspendu, le coach Amrani va le convoquer contre El-Harrach.

www.competition.dz

Mercredi 31 janvier 2018

USMB

17

www.competition.dz Mercredi 31 janvier 2018 USMB 17 Alime veut mettre en place un projet à long

Alime veut mettre en place un projet à long terme

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

Selon une source digne de foi, le président de l'USMB, après avoir obtenu l'aide de certains industriels, a décidé de mettre en place un projet à long terme qui

va permettre à son équipe de cueillir les fruits de la formation et de ne plus avoir besoin de recruter. Alime, après huit mois

à la tête du club blidéen, s'est

rendu compte que la meilleure politique qui pourrait le sauver et lui permettre de débourser moins d'argent est la formation. Le parcours qu'avaient fait cer- tains jeunes joueurs jusqu'à pré- sent, à l'image de Guetal, El- Houari, Rdjem et Aïssa El-Bey ou même Belhadj, a poussé le

jeune président blidéen à tenir une réunion avec son entraîneur hier, en présence de certains membres de son bureau pour mettre en place un projet à long terme qui pourrait rendre sa vraie allure à cette équipe.

La pâte existe à Blida, mais… Blida est une école qui a enfanté plusieurs bons joueurs. Les

enfants de Blida font actuelle- ment les beaux jours des autres clubs et c'est pour cette raison que le président veut confier à Bouhellal la tâche de former son staff qui va s'engager à dénicher de jeunes talents. Donc Blida est une réserve de jeunes joueurs que Chouaïb Alime veut exploi- ter pour renforcer l'équipe et lui

Alime veut exploi- ter pour renforcer l'équipe et lui permettre d'obtenir son autono- mie vis-à-vis du

permettre d'obtenir son autono- mie vis-à-vis du recrutement.

«La formation est la seule solution» Le président de l'USMB nous a fait savoir que la formation des jeunes joueurs demeure une obli- gation. "La formation des jeunes est une chose importante et indispensable pour le moment. On doit assurer un bon encadre- ment pour permettre aux jeunes talents de progresser et pouvoir faire leurs preuves en seniors. Donc à l'avenir, notre politique va se reposer sur la formation et je vais faire de mon mieux pour redonner de l'allure à cette équi- pe", nous a déclaré Alime. A. Dj.

1 match à huis clos

Après une série de bons résultats engrangés par l'USMB en championnat et en coupe d'Algérie, la commission de discipline a sanctionné le club par un match à huis clos. Cette décision n'a pas été digérée par le premier responsable du volet technique qui sera obligé de travailler le volet psychologique en prévision du match face au PAC. En effet, Bouhlel craint le pire, c'est-à-dire une autre sanction de la part de cette commission qui a laissé le dossier du match USMB-JSS ouvert.

«C'est un coup dur»

Selon le premier responsable du club, Chouaïb Alime, la sanction infligée par la LFP tombe mal et va se répercuter sur le club : "La sanction va nous priver de notre public et encore une fois, nous allons perdre de l'argent. Franchement, c'est un coup dur et les supporters doivent faire attention pour l'intérêt du club." A. Dj.

USB

Après la blessure de Belkerrouche face à l'ESS

Cédric maintient le suspense, Ameri se prépare

De notre correspondant

ABDOU HANINE

C'est l'alerte maxi- male au niveau du staff technique biskri. Ceux qui pensaient que le portier de l'USB, Belkarouche, simu- lait une blessure jeudi der- nier dans les derniers ins- tants du match face à l'ESS vont regretter leur mauvai- se pensée aujourd'hui. Le keeper de l'USB a reçu ce jour-là un mauvais coup au bas du dos de la part de Djahnit. Belkerrouche a ressenti sur le moment des douleurs atroces qui lui ont rendu la marche diffici-

le. Sur le coup et vu les cir- constances de la rencontre, le staff médical de l'USB n'a pas trouvé mieux que d'injecter des antidouleurs

à effet rapide dans le dos

de Belkerrouche, cela a permis au gardien biskri de continuer les cinq minutes de la partie. Des jours sont passés et l'état de Belkerrouche est encore mauvais. L'enfant de Bouira a besoin d'une semaine de repos complète pour récupérer des forces, du coup il devra faire l'im-

passe sur le match de

coupe de ce week-end face

à l'USMBA sur le terrain

de cette dernière, un mau- vais sort pour Belkarouche qui vient juste de gagner une place de titulaire après

la longue période d'absen- ce du premier gardien de la hiérarchie, qui est Si Mohammed Cédric. Mais le Franco-Algérien vient juste de revenir à Biskra, après une absence qui a duré trois semaines, Cédric reprend peu à peu le ryth- me des entrainements, d'ailleurs il a assisté à la séance de lundi comme spectateur avant de faire quelques tours de piste en solo, cela fait craindre le pire pour son entraineur Nadir Leknaoui qui dans ce cas de figure n'a que deux choix sous la main, faire revenir Cédric à sa meilleure forme en lui concoctant un programme spécifique ou préparer le 3e gardien, le jeune Ameri, pour jouer le match de

coupe face à l'USMBA. Ce qui est certain c'est que la possibilité de voir Cédric revenir rapidement en l'es- pace de quelques jours est peu envisageable, l'ex- international veut revenir doucement sans bruler les étapes, ce qui veut dire que le 3e gardien Ameri a de sérieuses chances de faire son baptême du feu avec l'USB, samedi prochain, à Bel Abbès pour une pre-

mière titularisation pour ce jeune gardien formé à l'école de l'USB.

A. H.

ce jeune gardien formé à l'école de l'USB. A. H.  Reprise dans une ambiance parfaite

Reprise dans une ambiance parfaite

Comme il fallait s'y attendre, la reprise des entrainements des coéqui- piers de Maânser s'est déroulée dans une parfaite ambiance, à part l'absence autorisée du gardien Belkarouche encore malade, aucune autre absence n'a été signalée lundi après- midi, le genre d'ingrédients qui rassurent le staff tech- nique biskri qui doit prépa- rer deux matchs importants prévus dès la semaine pro- chaine face à l'USMBA en coupe et le CRB pour le compte de la 19e journée de championnat de Ligue 1 Mobilis.

Amende

pour l'USB

Les vieilles habitudes ont la peau dure, le public biskri n'arrive toujours pas à se débarrasser de certains réflexes et gestes de joie démesurés, comme ce fut le cas jeudi passé après la fin du match face à l'ESS, alors que les joueurs allaient aux vestiaires certains ados et jeunes n'ont pas trouvé mieux que de descendre sur le terrain pour partager leur joie avec les copains de Farhi, sans la moindre vio- lence certes mais ce genre de comportement ne devrait pas avoir lieu dans un stade de foot d'une équipe qui joue en Ligue 1. Aujourd'hui, tout cela a été saisi sur la feuille de match de l'arbitre Halalchi et la commission de discipline a déjà tranché, l'USB a eu droit à une amen- de de 40 000 DA pour mau- vaise conduite de l'équipe locale, ce qui veut dire sans doute la mauvaise organi- sation dans le stade ce jour-là.

LA DIRECTION VEUT QUALIFIER TOURÉ AVANT LE CRB

Le dossier de la nouvelle recrue hivernale, Malik Touré, est toujours ouvert, bloqué par son ancien club, le Club Africain de Tunis. Le président et porte-parole de l'USB compte continuer le combat administratif pour qualifier le joueur pour le reste des matchs du championnat. On a appris que Saaou vient de formuler une demande à la ligue pour bénéficier d'un traitement exceptionnel de cette affaire, car la FIFA prendra trop de temps pour traiter le dossier du joueur, en plus de cela Saaou a réussi à envoyer le TMS de Touré dans les temps avant que les dirigeants du club tunisien se manifestent pour bloquer la qualification du joueur avec l'USB. Les détails semblent en faveur de l'USB sur ce dossier, mais quelle sera la réponse de la FAF et la LFP vis-à-vis de ce cas, nul ne le sait pour le moment.

LE STADE D'EL-ALIA SE DÉTÉRIORE

Le vert de la pelouse du stade du 18-Février de Biskra a laissé place à un jaune du plus mauvais effet. Avec de nombreux espaces sablés et où le même le gazon jaune est devenu dur et totalement grillé. Sur place, nombreux sont ceux qui s'éton- nent de constater cet état lamentable de la pelouse du stade de Biskra. Pas la peine d'être un expert en agriculture pour diagnostiquer que la pelouse est devenue impraticable pour un match de foot. Le pire dans l'histoire est que les responsables du stade ne bougent pas le petit doigt pour au moins éviter la dégradation de l'état du terrain, malgré l'existence sur le marché local de produits de jardi- nage qui peuvent changer au moins le visage de cette pelouse. Pourtant, aucune goutte de pluie n'est tombée sur la ville depuis des mois, cela nous laisse nous poser des questions sur les arrière-pen- sées des responsables du stade ou de la municipali- té, sachant que certains souhaitent une pelouse synthétique, le genre de solution rapide et facile qui arrange certains directeurs de stades, mais qui oublient que le synthétique est néfaste pour le foot- ball tout comme pour la santé des joueurs.

www.competition.dz

Mercredi 31 janvier 2018

18

USMBA

www.competition.dz Mercredi 31 janvier 2018 18 USMBA Tabti et Seguer manquent à l'appel Le meneur de

Tabti et Seguer manquent à l'appel

Le meneur de jeu du club phare de la ville de Bel-Abbès, El-Arbi Tabti, ainsi que l'attaquant, Mohamed Seguer, ne se sont pas présentés aux entraînements. Le premier nommé se trouve à Alger pour les dernières séances de rééducation de sa déchirure musculaire contractée lors du match contre le CRB, tandis que l'enfant de Relizane, blessé à la cheville lors du dernier match face au CSC, n'a pas voulu prendre de risques préférant se donner un peu de repos pour être prêt lors du prochain match de coupe contre Biskra.

CEO a discuté avec les joueurs

Juste avant le début de la séance d'entraînement, le premier responsable de la barre technique de l'USMBA, Si Taher Cherif El- Ouazzani a réuni les joueurs dans les vestiaires pour discuter avec eux. L'ancien international des années 1990 a incité ses joueurs à oublier la dernière défaite concédée à domicile contre le CSC et se focaliser uniquement sur le prochain match de coupe d'Algérie contre le club de la ville des Ziban, qui reste un adversaire très coriace et qui va sans doute venir à Bel-Abbès pour arracher le billet de la qualification.

à Bel-Abbès pour arracher le billet de la qualification.  Reprise hier Après avoir obtenu 48



Reprise

hier

Après avoir obtenu 48 heures de repos suite au dernier match du CSC où l'USMBA a enregistré sa deuxième défaite cette saison, les camarades de Zouari ont repris avant- hier pour préparer le match de coupe d'Algérie contre l'US Biskra qui s'annonce très difficile pour les Scorpions qui doivent impérativem ent le gagner et se qualifier afin que la situation ne vire pas au drame.

BELHOUCINI : «Les Scorpions

doivent rester derrière nous»

L'attaquant de l'USMBA, Iheb Belhoucini, affirme que lui et ses camarades se concentrent sur les prochains challenges, à commencer par celui de la coupe contre l'USB ce week-end.

De notre correspondant

DJILLALI ADEM

Peut-on dire que vous avez oublié le dernier match du CSC ?

Oui, bien sûr il faut toujours aller de l'avant car le passé reste derriè- re nous, maintenant, après quelques jours de repos on doit songer à la suite du parcours et à la façon d'arracher le billet de la qualification. C'est d'ailleurs ce que nous avons décidé de faire samedi prochain face à Biskra.

Justement, un match important vous attend ce samedi face à l'USB. Un commentaire ?

Les matchs de coupe sont très différents du championnat. Cette équipe de Biskra est difficile à manier et elle veut confirmer son dernier bon résultat face à l'Entente ; cependant, on doit conserver notre concentration pour venir à bout de cette

Ligue 1 Mobilis alors que notre objectif était de jouer une place honorable en haut du tableau, chose qui va nous infliger une pres- sion supplémentaire. Cependant il nous reste 11 matchs qu'il faut absolu- ment bien négocier tout en tra- vaillant pour nous per- mettre d'être plus

ambi- tieux et plus préten- tieux. Nous
ambi-
tieux et
plus
préten-
tieux.
Nous

devons avoir cette mentalité et cet esprit de guerriers. Nous n'avons pas à baisser les bras car c'est la seule solution pour être toujours là et marquer notre pré- sence. Nous devons engranger le maximum de points en gérant les matchs restants en tentant de parfaire nos presta- tions. On doit aller de l'avant et faire le maxi- mum pour entrevoir l'ave- nir en rose. Nous avons à jouer nos chances à fond. Il faut avoir un bon moral.

équipe de l'USB et réjouir nos fans.

Et comment se présente pour vous cette rencontre ?

Elle sera certainement difficile pour nous, lors- qu'on sait que nous allons jouer devant une bonne équipe et qui va jouer uniquement pour la gagne. Comme je viens de le dire, elle est donc appe- lée à confirmer sa derniè- re victoire. Pour ce qui nous concerne, nous n'avons pas droit à l'er- reur si on veut se réconci- lier avec nos fans et se qualifier pour le prochain tour.

Comment voyez-vous la suite du parcours ?

Pour être franc avec vous, la suite sera diffi- cile, surtout après l'af- faire des six points où on s'est retrou- vé avec les équipes qui se battent pour le main- tien en

Mais le reste du parcours reste difficile, n'est-ce pas ?

Bien sûr, car tous les matches seront difficiles, à mon sens, mais les prochains matchs auxquels on fera face sont en quelque sorte un virage qu'il ne faut nullement rater puisque nous serons appelés à faire face à des tests difficiles et ce sera très dur mais, on saura s'y mettre en gérant sensément chacune de ces sorties afin d'atteindre notre objectif.

On vous laisse le soin de conclure…

Tout d'abord, je suis persuadé que l'USMBA a largement les moyens de rivaliser avec les grosses cylindrées du championnat et prendre une place dans le haut du tableau, mais malheureusement l'affaire des six points nous a déstabilisés, je demande à notre merveilleux public de nous aider par ses encouragements et son soutien en cette période précise. Quant à nous, nous ferons de notre mieux pour être à la hauteur des espérances de notre large public. Dj. A.

JSS

Béchar se mobilise avant l'USMA

La JSS a entamé la préparation de la réception de l'USMA dans une ambiance sereine pour les 1/8 de finale de la coupe d'Algérie qui constituent une étape importante pour les Bécharis.

qui constituent une étape importante pour les Bécharis. donner plus de tonus à leur manière de

donner plus de tonus à leur manière de s'entraîner. Après les défaites en championnat subies sur le terrain de l'US Biskra et l'USM Blida sur le même score d'un but à zéro (1-0), les données vont changer, il s'agit d'un défi que les Bécharis veulent gagner, celui de vaincre l'ogre usmiste qu'ils ont déjà battu à l'aller sur le terrain du stade Omar Hamadi de Bologhine

(2-0).

L. M. A.

PAR L. M. AZZI

C'est un virage qui va déterminer la manière avec laquelle ils comptent se lancer dans cette compétition. Ils savent qu'en cas de qualification, ils auront atteint deux objectifs. Le premier, d'avoir le droit de passer aux quarts de finale et le deuxième, de se débarrasser d'un client qui n'est autre que le détenteur du record des trophées. En fait, Bourdim et Cie se lanceront à l'assaut de ce double coup qui semble possible car ils auront l'avantage de jouer sur leur terrain où leur équipe est intraitable. Avec leur nouvel entraîneur, en l'occurrence Karim Khouda, les joueurs s'emploient à

Khouda augmente la charge

Le revenant Karim Khouda a concocté un programme spécial avant-hier. En effet, le coach de l'équipe bécharie a convié ses joueurs à une séance biquotidienne et d'après une source fiable, le successeur de Fouad Bouali a partagé son équipe en deux groupes en axant son travail sur le double volet technico-tactique, histoire d'augmenter la charge. Les deux séances se sont tenues sur le terrain du stade du 20-Août de Béchar, précise notre interlocuteur.



Djallit et

Yahia Chérif

ont repris

Les attaquants Mustapha Djallit et Sid Ali Yahia Chérif semblent rétablis de leurs ennuis de santé. Les deux fers de lance ont repris les entraînements, avant- hier, indique une source autorisée. Une bonne nouvelle pour les Bécharis d'autant qu'il s'agit de deux joueurs clés, buteurs de l'équipe avec 15 buts à leur actif dont 10 pour le premier nommé. Leur participation à la réception de l'USM Alger après-demain est tributaire de leur état actuel et de l'avis du responsable de la barre technique.



L'état de Talah s'améliore

Le défenseur central Fateh Talah s'active pour retrouver sa place dans le groupe concerné par la compétition. Ce N° 5 travaille d'arrache-pied avec le groupe. D'après une source autorisée, son état s'améliorer de joue en jour. Revenant d'une blessure qui a nécessité une intervention chirurgicale, le transfuge du CA Batna pourrait retrouver la compétition.

Zaïdi : «Nous serons doublement motivés»

L'attaquant Hamza Zaïdi assure que le groupe est décidé à se ressaisir après les deux défaites subies à Biskra et à Blida.

Comme celui de l'USMA en coupe d'Algérie

Ce match arrive bien vite puisque nous allons jouer vendredi prochain. Nul ne peut le cacher, il s'agit d'un match délicat et ce ne sera pas une partie de plaisir. Nous allons affronter un spécialiste de la coupe qui va venir avec l'intention de gagner et prendre sa revanche du match aller quand nous l'avons battu chez lui (Ndlr - 2-0).

aller quand nous l'avons battu chez lui (Ndlr - 2-0). La défaite de Blida n'a pas

La défaite de Blida n'a pas affecté le moral des joueurs…

Pas vraiment maintenant que nous avons d'autres matches à jouer. Il faut dire que nous avons pris nos responsabilités pour tourner la page de ce résultat décevant à Blida étant concédé en fin de match.

Vous aurez l'avantage de jouer à domicile…

Oui, nous sommes intraitables chez nous à Béchar. Nous sommes invaincus et cela constitue une source de motivation, surtout qu'en cas de qualification, nous aurons l'occasion de jouer les quarts de finale de la coupe. Cela dit, nous jouerons avec la double motivation de battre un favori en puissance et d'aller le plus loin possible dans cette compétition. En tous les cas, sur le terrain, nous allons tout donner pour avoir la chance de valider notre billet pour la suite de la coupe d'Algérie.

L. M. A.

Vous avez fait la part des choses apparemment…

Effectivement. Nous sommes pleinement conscients qu'il va falloir rester concentrés sur notre travail parce qu'il y a d'autres matches, sinon à quoi ça sert de se lamenter sur un match qui est déjà oublié pour nous. Donc, il faut faire le nécessaire pour se relever et réapprendre à gagner nos matches après les deux défaites subies à Biskra et Blida.

JSS-ESS avancé

Le match JSS- ESS a été avancé, indique la LFP sur son site. Ce match de la 19 e journée L1 Mobilis aura lieu mardi 6 février 2018 au stade du 20-Août- 1955 de Béchar à 17h, précise la ligue en question. Ce match a été avancé en raison de la participation de l'équipe d'Aïn Fouara aux éliminatoires de la Ligue des champions au même titre que le CRB et le MCA.

www.competition.dz

Mercredi 31 janvier 2018

JSMB

19

www.competition.dz Mercredi 31 janvier 2018 JSMB 19 BENSAYAH «Heureux d'avoir retrouvé une place de titulaire»
BENSAYAH «Heureux d'avoir retrouvé une place de titulaire»
BENSAYAH
«Heureux d'avoir
retrouvé une
place de titulaire»

Longtemps absent de la compétition pour des choix tactiques, Bensayah a réussi à retrouver une place de titulaire à l'occasion de la rencontre face au RCK. L'enfant de Bouira a réussi à jouer plus de 70 minutes, durant cette rencontre, qui a vu les Béjaouis l'emporter sur le score de 2 buts à 0.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Après plusieurs semaines sans avoir eu trop la chance de jouer, vous venez de retrouver une place de titulaire à l'occasion de cette rencontre face au RCK, que ressentez-vous ?

C'est avec un énorme plaisir que je retrouve la compétition officielle. Auparavant, nous avons parlé de ma situation et je vous ai d'ailleurs dit que je ne baisse pas les bras et que je continue à travailler pour essayer de convaincre le coach de me donner ma chance. C'est fait et je pense que j'ai été à la hauteur de la confiance placée en moi.

Au départ, vous avez eu un peu de mal, mais au fil des minutes

nous avons vu de belles choses sur votre côté…

Oui après plusieurs semaines sans jouer, c'est tout à fait normal. Les entrainements ne remplaceront jamais la compétition officielle. Il faut dire qu'en face il y avait aussi une bonne équipe du RC Kouba. Les joueurs de cette équipe ne sont plus à présenter et ces derniers ont montré de belles choses. Mais Dieu merci et avec l'aide de mes coéqui- piers, j'ai réussi à donner le meilleur de moi-même.

Cette victoire est importante pour vous dans cette course à l'accession, n'est-ce pas ?

Bien évidemment. Cela nous tenait à cœur de revenir dans cette course à l'accession, surtout après la défaite que nous avons concédée

une semaine plus tôt face au CRBAF. On n'avait plus le choix, surtout que les supporters avaient mis la pression à propos de cette rencontre et que ces derniers ont mal réagi et nous ont demandé de tout faire pour prendre les trois points. En termes de prestation, je pense que nous étions à la hauteur et avec ce même rythme, nous allons pouvoir continuer sur la lan- cée.

La suite du parcours ne sera pas si simple pour vous. Vous allez recevoir un concurrent direct à l'accession, comment aborderez- vous ce rendez-vous ?

Nous allons dans un premier temps savourer cette victoire qui nous permet de resserrer l'écart avec les équipes de tête. Puis nous

allons nous projeter sur la suite du parcours. Néanmoins, nous savons que la suite sera encore plus dure, il va falloir rester concentrés et se donner à fond pour espérer nous maintenir au contact des autres concurrents.

Les supporters ont néanmoins affiché un soutien indéfectible lors de cette rencontre, qu'avez- vous à leur dire ?

Je souhaite qu'ils soient tout le temps auprès de nous, surtout lors des prochaines rencontres. L'enjeu est important et ces derniers doi- vent aussi remplir leur rôle en venant nombreux au stade et en soutenant les joueurs, afin de nous pousser à nous surpasser sur le rec- tangle vert.

B. E. Z.

Vers la programmation d'un match amical

L'entraineur de la JSM Béjaïa, Zeghdoud Mounir aurait exprimé son souhait de disputer une rencontre amicale, en fin de semaine. En effet, alors que la compétition officielle observera un temps d'arrêt, ce week- end, le coach des Vert et Rouge aurait demandé à la direction du club, de trouver un sparring-partner afin de permettre à ses joueurs d'avoir du temps de jeu dans les jambes et qu'il n'y ait pas de cassure dans le rythme.

Ounnas de retour

Après avoir raté la dernière rencontre de son équipe face au RC Kouba. Ounnas Hamza retrouvera la compétition dès la semaine prochaine, durant la rencontre face à l'AS Ain Mlila. Le milieu de terrain de la JSMB, qui souffrait de tendinite, pourrait ainsi effectuer son retour vendredi prochain.

La reprise a eu lieu hier

C'est en milieu d'après-midi que les camarades de Bensaha ont repris les entrainements. Après avoir bénéficié de trois jours de repos, le staff tech- nique de la JSM Béjaia a programmé le retour au travail pour ce mardi après-midi. Ainsi, les joueurs ont entamé les préparatifs pour la pro- chaine rencontre de championnat face à l'AS Aïn Mlila.

Les employés réclament plus de 10 mois de salaires

La situation des employés au sein de la formation des Vert et Rouge est difficile. En effet, alors que le club vit une crise financière importante, ces derniers sont en attente d'un signe de la part des responsables du club. Une situation qui pourrait d'ailleurs porter un coup aux chances d'acces- sion. Ainsi, les travailleurs du club, demandent aux responsables un geste qui pourrait les soulager un peu, surtout que ces derniers sont sans salaires depuis plusieurs mois.

ASO

Chlef prépare le CRBAF

De notre correspondant

ZOUBIR ZEGGAÏ

Les Chélifiens, qui ont repris dans une ambiance morose après la défaite dans le derby face au RCR, se doivent de se reprendre en préparant comme il se doit le prochain match face au CRBAF. Un match qui ne sera pas de tout repos vu la situation de l'adversaire qui joue sa survie en Ligue 2. Amputé par l'absence lourde de Benhamla, les Chélifiens

auront fort à faire avec le forfait de Boussaid. Dans ce cas, le coach devra miser sur un autre élément pour contre- carrer les desseins des gars de Ain Fakroun qui ne se laisseront pas faire chez eux. La reprise où on a noté plu- sieurs absences dont le duo blessé, Boudia-Melika, a vu les joueurs tra- vailler dans un climat qui n'était pas serein en présence du service d'ordre qui appréhendait la réaction des Djawarih. Ces derniers qui étaient abattus après la

défaite, s'interrogent s'ils continueront à assister l'équipe lors des prochains matches. Les joueurs qui attendent tou- jours leurs salaires ne savent où donner de la tête tout comme les dirigeants qui frappent aux différentes portes tout en attendant les subventions, en vain. Un dilemme qui doit être dépassé avant le prochain match car les camarades de Ouabdi auront à profiter de la trêve for- cée de deux semaines. Z. Z.

Benhamla : «On jouera notre va-tout au prochain match»

Le milieu de terrain de l'ASO, Benhamla, estime que son équipe a raté le coche pour espé- rer atteindre le podium.

Face au RCR, on s'attendait à mieux de votre équipe…

Je peux dire que nous avons manqué de chance dans ce match où on a raté plusieurs occasions. L'adversaire a eu aussi plus de chances de briller dans ce match. Je pense que la volon- té a pris le dessus.

Pourtant, vous étiez décidés à continuer sur votre lancée par une victoire…

C'est vrai, la preuve, nous

avons bien débuté la partie avant de flancher par la suite. On n'a pas toujours ce qu'on désire et cette fois, nous avons raté le coche, alors tentons de nous res- saisir à l'avenir et pensons au prochain match.

L'équipe a semblé coincée par le dispositif tactique de l'adversaire…

Je crois que la chance nous a vraiment fait défaut dans ce match. L'adversaire qui a prôné le contre a fermé le jeu en quelque sorte lors de la seconde période, ce qui n'a pas été sans nous donner du fil à retordre.

Le prochain match sera face au CRBAF, qu'en sera-t-il ?

Il n'y a pas d'autre issue que de le négocier à bon escient et aller jouer pour les trois points même si ce ne sera pas facile face à une équipe qui ne se laissera pas faire.

Suspendu, vous n'êtes pas concerné par ce match, vous manquerez cruellement à l'équipe…

C'est dommage, mais je suis certain que mes coéquipiers feront le maximum pour accom- plir cette mission.

Z. Z.

Match

amical

en vue

Pour ne pas être en reste, l'ASO jouera un match amical ce ven- dredi face à la formation de Ouled Benabdelkader qui évolue en Régionale 1. Une occasion pour compenser le manque de com- pétition de cer- tains éléments dont les blessés qui seront de retour.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. MOB

35

18

10

05

03

21

11

+10

2. ASAM

34

18

12

01

05

27

16

+11

3. JSMS

32

18

10

02

06

21

14

+07

4. CABBA

31

18

09

04

05

23

14

+09

5. JSMB

30

18

09

03

06

23

18

+05

6. ASO

29

18

07

08

03

18

12

+06

7. RCR

29

18

08

05

05

18

16

+02

8. ASMO

26

18

07

05

06

17

20

-03

9. ABS

21

18

05

06

07

12

16

-04

10. WAT

20

18

05

05

08

12

13

-01

11. MCS

20

18

05

05

08

12

22

-10

12. GCM

19

18

04

07

07

17

21

-04

13. RCK

17

18

04

05

09

16

23

-07

14. MCEE

17

18

04

05

09

14

22

-08

15. CRBAF

16

18

04

04

10

16

24

-08

16. CAB

15

18

03

06

09

11

16

-05

19 e JOURNÉE

20 e JOURNÉE

CRBAF ASO

CAB

CRBAF

RCR CAB

JSMS

RCR

WAT JSMS

MCS

WAT

GCM MCS

ASMO

GCM

ABS MOB

MOB

CABBA

RCK MCEE

MCEE

ABS

JSMB ASAM

ASAM

RCK

CABBA ASMO

ASO

JSMB

www.competition.dz

Mercredi 31 janvier 2018

20 ASMO  Youcef Yacine et Amer Yahia Victoire 6-1 contre Telagh Comme annoncé précédemment,
20
ASMO

Youcef Yacine et Amer Yahia
Victoire 6-1
contre Telagh
Comme annoncé
précédemment, la
formation asémiste a
disputé un match amical
ce mardi. En effet, la
bande à Salem Laoufi a
affronté l'ESB Telagh au
stade Habib-Bouakeul.
Une rencontre qui
s'est soldée par la
victoire des Asémistes
sur le score sans appel
de six buts à un (6-1, 5-0
à la mi-temps).
L'entraîneur en chef a
pris le soin d'aligner
tous les joueurs à
l'exception de Youcef
Yacine et Amer-Yahia
(voir ci-contre). Chaque
joueur a eu l'occasion de
faire une mi-temps. Pour
l'anecdote, les buts de la
formation oranaise ont
été marqués par
Benmrah, Mesmoudi,
Sayah, Khalfallah et
Benouis, auteur d'un
doublé.
INTERDITS
D'ENTRAÎNEMENT
L'information concernant la
volonté de convoquer Youcef
Yacine et Amer-Yahia en
conseil de discipline a été
précédée d'une décision de
les priver d'entraînement.
De notre correspondant
L. M. AZZI
D'après une source autorisée,
ces deux joueurs sont interdits d'en-
traînements jusqu'à leur comparu-
tion devant la direction du club. La
même source précise que les
reproches sont d'ordre disciplinaire.
Leur comportement à la fin du
match de l'A Bou-Saâda (0-0) n'a pas
été toléré par les dirigeants et les
entraîneurs. Toutefois, ces derniers
ont pris le soin de ne pas divulguer
la nature de ces reproches. Des
reproches qui se limitent à une réac-
tion négative dans le hall des ves-
tiaires vis-à-vis de certains membres
de l'équipe adverse et de quelques
membres du service d'ordre qui ont
intervenu pour calmer les esprits.
Le tout pour une dispute entre l'en-
traîneur asémiste et le milieu bou-
saâdi Bitam qui, selon nos informa-
tions, a provoqué ce dernier à la fin
du match de vendredi dernier. Et la
finalité de cette histoire, c'est la
direction de l'ASMO qui la manie
avec cette interdiction d'entraîne-
ments à l'encontre de ces deux
joueurs. Il est utile de noter que le
dénommé Dekouche est suspendu
pour avoir écopé d'un avertisse-
ment pour contestation de décision
et ne pourra pas jouer contre le CAB
Bou Arréridj en déplacement, same-
di prochain. L. M. A.
Benouis : «Juste un passage à vide»

Match
amical contre
Abdelmoumen
Le milieu Oussama Benouis,
dans ce bref entretien, assure de
l'importance de réagir et mettre
fin à cette petite série négative.
Oui ce sera une bonne occasion
pour revoir nos plans. L'entraîneur
aura son idée sur ce qu'il y a lieu de
faire. Je pense que c'est une aubaine
pour nous, notamment après ces faux
pas.
Comment s'annonce la suite de la
compétition, le maintien est-il
possible avant terme ?
Une deuxième joute
amicale attend la
formation asémiste,
demain. D'après
l'entraîneur Salem
Laoufi, ses joueurs en
découdront avec
Abdeloumoumen, un club
amateur de
Mohammadia. "Nous
jouerons ce match jeudi
dans la matinée", a-t-il
indiqué tout en précisant
que les débats de cette
joute auront lieu sur la
pelouse du stade Habib-
Bouakeul.
La déception du nul contre l'ABS
est elle dépassée ?
Oui, bien, il le faut parce que ça ne
sert à rien de continuer à parler d'un
match déjà joué. Nous avons été
accrochés chez nous parce que nous
étions dans un jour sans. Nous traver-
sons un passage à vide. Il faut tourner
la page et penser aux prochains
matches de championnat.
Vous avez disputé un match amical
ce mardi, qu'avez-vous retenu au
juste ?
En attendant la suite, l'équipe sera
au repos…
Je crois que nul ne peut sous-esti-
mer la valeur des matches amicaux.
Pour nous, ce match contre Telagh a
été une occasion de jauger les capaci-
tés individuelles de chaque joueur et
sa forme actuelle. Je dirais que ç'a été
une bonne répétition et une occasion
de peaufiner la préparation pour la
suite de la compétition.
Il est inutile de le répéter, la situa-
tion devient délicate dans la deuxième
phase du championnat. Donc, la suite
ne va pas être facile pour nous comme
pour les autres équipes de notre
palier. Parce que les matches devien-
nent plus serrés et très disputés. Les
points sont très importants à décro-
cher. Chaque match devra avoir son
importance dans le décompte final.
Pour le maintien, il suffit d'aligner une
série de bons résultats. En fait, une
série de deux ou trois victoires nous
propulsera en haut du tableau, voire
sur le podium L. M. A.

MCS

Sebaâ ne veut pas aller à Bel-Abbès

Saïda se rabat sur Hammam Rabbi

De notre correspondant

K. DJELLOUL

On vient d'apprendre que la direction du MCS a décidé d'an- nuler le stage qui devait débu- ter à Bel-Abbès demain. Cette décision a été prise par le conseil d'administration, et ce, pour répondre favorablement à la demande de l'entraîneur Sebaâ qui a préféré rester à Saïda qui réunit toutes les com- modités permettant une bonne préparation. La direction a tout simplement annulé tout ce qui a été préparé en vue du déplace- ment à Bel-Abbès. Sebaâ avait pris la décision de programmer un mini-stage, au moins pour la préparation. Convaincu que les conditions de travail sont nette- ment meilleures à Saida qu'au centre de Sidi Bel-Abbès. Sebaâ

à Saida qu'au centre de Sidi Bel-Abbès. Sebaâ a demandé à la direction du MCS de

a demandé à la direction du MCS de remplacer le stage de Bel-Abbès par un autre à Saida Le MCS va entamer, aujour- d'hui, son stage bloqué de 8 jours à la station thermale de Hammam-Rabbi, le lieu choisi par ses responsables, loin de la pression de la ville pour que les joueurs se concentrent convena- blement sur ce regroupement. D'ailleurs, Sebaâ mise énormé- ment sur ce stage pour mieux préparer son groupe à la reprise

de la compétition, afin de se racheter le reste de cette deuxiè- me phase. Ainsi, cette échéance est très importante pour le MCS.

13 séances au programme L'entraîneur Sebaâ a planifié son travail pour ce stage, en organisant 13 séances d'entraî- nements, une occasion pour cette équipe de Saïda de rechar- ger ses batteries et de combler

toutes les lacunes dans le jeu collectif, car le premier respon- sable à la barre technique n'était pas satisfait du rendement de l'équipe sur le terrain. Dès le départ, il a remarqué la non- cohésion dans le groupe. Ainsi, pour parfaire son travail, il sou- haite réussir ce stage.

Joutes amicales Le MCS a repris lundi les entrainements avant l'entame de la compétition officielle. Durant les jours à venir le staff technique va dégager le onze le plus performant. Pour ce faire, l'entraineur a prévu quelques matches amicaux avant l'enta- me du championnat. Ces joutes amicales vont lui permettre de corriger certaines erreurs et apporter les derniers réglages

K. Dj.

dans son onze.

Le DJS : «Le MCS aura des aides conséquentes»

Bachir Mebarki, le DJS de Saïda, a rendu visite, hier, aux dirigeants du MCS, au stade du 13-Avril. Le DJS a reçu les explications sur la situation actuelle du club phare de la ville, lequel a honoré par le passé et à maintes reprises le football national. Cette visite réconfortante à plus d'un titre, notamment pour le moral des dirigeants et des joueurs, vient à point nommé afin de permettre à l'autorité de wilaya de s'informer sur les difficultés et contraintes rencontrées par les dirigeants et de discuter avec ces derniers sur les

voies et moyens à mettre en œuvre pour aider le club. Le premier responsable du sport de la wilaya a, en effet, convié les responsables du club phare de la wilaya de Saida à une réunion hier après-midi au siège de la direction. Le DJS a exhorté les respon- sables du club à redoubler d'efforts pour aplanir tous leurs différends et de ne se concentrer que sur leur équipe pour une meilleure représentation de la wilaya de Saida. "On soutient le Mouloudia d'une manière constante. Le club va bénéficier

d'aides conséquentes de la part des autori- tés locales. Alors, en contrepartie, on sou- haite que les responsables du club dépas- sent leurs conflits pour se concentrer sur l'équipe qui a besoin de se reprendre. On ne permettra jamais à quiconque de se jouer d'un grand club qui représente une grande ville et un large public. Notre devoir est d'avertir tout le monde, les diri- geants doivent trouver des solutions. Il est inconcevable qu'une ville comme Saida voit son club phare jouer uniquement le maintien."

HAMIDI :

«Que les supporters se rassurent»

Comment vous sentez-vous après deux jours de repos ?

Je pense

Comment appréhendez-vous le reste de la phase retour ?

je tiens à dire que ce

sera une charnière pour nous et pour tous les autres clubs qui vont faire tout leur possible pour réussir une très belle saison. Ce sera difficile, mais on n'a pas le choix, on doit faire de notre mieux pour réaliser notre objectif.

Qu'avez-vous à dire aux supporters ?

Ils n'ont pas à s'inquiéter Je sais aussi qu'ils sont et seront toujours derrière nous, leur soutien est important. En ce qui nous concerne nous nous donnerons à fond pour eux et pour honorer les couleurs

du club.

à fond pour eux et pour honorer les couleurs du club. que ce repos nous a

que ce

repos nous

a permis de

souffler et de récupérer un peu des efforts fournis durant le dernier match contre le CABBA. Désormais place à la préparation afin d'être au top pour le prochain match contre le GCM.

Comment se déroule la préparation ?

Pour le moment, tout se passe bien et tous les joueurs sont présents. On travaille sans rechigner. Pour le reste du championnat, des rendez-vous très importants nous attendent, à commencer par la rencontre face au GCM

à

Mascara.

K. Dj.

www.competition.dz

Mercredi 31 janvier 2018

RCR

21

 www.competition.dz Mercredi 31 janvier 2018 RCR 21  B. B. MOUNDJI «Je serai d'attaque FACE
B. B.
B. B.

MOUNDJI

«Je serai d'attaque

FACE AU CAB»

Rencontré après la séance de reprise, avant-hier, sur la pelouse du stade Zougari Taher, le milieu récupérateur, Fayçal Moundji, nous a déclaré qu'il ressentait encore quelques douleurs à la cuisse mais cela ne va pas l'empêcher d'être prêt pour le prochain match du CAB.

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

L'ancien de l'OM et de la JSS nous a affirmé que les joueurs vont se donner à fond pour continuer à glaner les victoires et accéder en Ligue 1 Mobilis.

Tout d'abord, comment vous sentez-vous ?

Malgré quelques douleurs à la cuisse, je tiens à rassurer que je serais prêt pour notre prochaine rencontre contre le CAB. Ma blessure à la cuisse qui m'a éloigné de la compétition pendant quelques matchs fait partie du passé. Dieu merci, j'ai pu reprendre l'entraînement collectif la semaine dernière. Je me suis bien préparé, désormais je serai d'attaque face à Batna.

Le Rapid a perdu 5 points à domicile, c'est un peu trop, non, pour une équipe qui joue l'accession ?

Perdre cinq points sur notre jardin est très difficile à digérer, mais on a ramené des points de l'extérieur. De toute façon cela est derrière nous, maintenant le groupe est motivé pour réaliser d'autres bons résultats, surtout à Zougari. Je pense que nous, les joueurs, sommes gonflés pour redresser la situation.

Comment se présente ce match face au CAB ?

C'est un match qu'il ne faut absolument pas perdre. On n'a pas le droit à céder des points. L'équipe doit vite gagner son prochain match. Mais comme je viens de vous le dire, tout ça est derrière

CHAÏB EDDOUR

entraîneur adjoint

Parmi les conditions qu'a exigées l'entraîneur de retour au club, Kada Aissa, est que son staff sera choisi par lui-même chose qu'a accepté le président Hamri. En effet le choix est tombé sur l'autre enfant du club et DTS des jeunes du RCR, Mohamed Chaïb Eddour, qui a travaillé avec Aissa, il y a deux saisons en Ligue 1 Mobilis, où les deux hommes ont contribué au sauvetage du club de la relégation. Cette nouvelle à réjoui les amoureux du club qui sont persuadés que les deux hommes feront un bon travail et remettront

le Rapid sur les bons rails.

nous, on aura deux semaines de préparation et des matches amicaux à disputer, qui vont nous être bénéfiques, l'équipe va retrouver des couleurs. Le match face au CAB va être difficile mais il faut absolument renouer avec le succès, nous n'avons plus droit à l'erreur.

Donc vous confirmez que vous serez d'attaque dès le prochain match…

Oui, je vous le confirme. L'entraîneur peut compter sur moi face à Batna. Je vais profiter de cette mini-trêve pour travailler très dur. Sur le plan physique, je me sens bien, je vous assure que je ferai de mon mieux pour retrouver la compétition dès la prochaine journée.

Hamri présent à Zougari

Hamri présent à Zougari Afin de féliciter les joueurs pour les efforts fournis lors du dernier

Afin de féliciter les joueurs pour les efforts fournis lors du dernier match contre l'ASO qui est un concurrent direct pour l'accession où les camarades du buteur Zohir Nemdil ont réussi à revenir avec le gain de la rencontre, le président du club phare de la ville de Relizane, Mohamed Hamri a fait un saut avant-hier au stade Zougari Taher où les joueurs effectuaient

la reprise des entraînements. Le patron du centre équestre Mina a discuté avec l'entraîneur Kada Aissa et le capitaine d'équipe Zidane Mohamed Amine avant de se diriger vers les joueurs, les incitant à redoubler d'efforts pour rester collés au peloton de tête et atteindre l'objectif tracé depuis le début de saison, c'est- à-dire l'accession en Ligue 1 Mobilis.



Effectif au complet à la reprise

Les Lions de la Mina ont repris avant-hier, dans l'après-midi, le chemin des entraînements pour préparer le prochain match contre le CAB, mais avant ils seront contraints à un repos forcé pour laisser place à la coupe d'Algérie. Les gars de Mina, pour la première fois depuis le début de saison, ont tous répondu présents à l'appel, chose qui montre que l'ensemble du club est déterminé à continuer sur le chemin des victoires et se rapprocher du podium et le plus important est de réjouir les Mina Boys.



Moundji

de retour

Le milieu de terrain des Lions de la Mina, qui a contracté une blessure à la cuisse lors du stage de la trêve hivernale est revenu avant-hier lors de la reprise des entrainements. L'ancien de la Saoura qui s'est entrainé avec ses camarades, a affiché une grande détermination pour faire un grand retour mais ça risque d'être difficile surtout que la concurrence est rude dans son poste.



Zidane en solo

Le défenseur pur produit de l'école relizanaise, Zidane Mohamed Amine, s'est entrainé en solo hier, lors de la reprise des entrainements des Lions de la Mina, l'ex- pensionnaire de l'USMA a préféré faire des tours de piste avant quelques exercices avec ballon et enfin rejoindre le groupe pour le travail collectif.

CABBA

Bougherara décide d'apporter des changements

Déçu par la prestation de quelques joueurs dont il n'a pas révélé l'identité face aux Saïdis, Bougherara a pris la ferme décision d'apporter des changements dans l'effectif à partir du prochain round de vendredi contre l'ASMO au 20- Août de Bordj Bou-Arréridj. En fait, selon le driver, certains joueurs étaient nonchalants et ont manqué de combativité. C'est l'une des raisons de l'échec de l'équipe à Saïda.

Messaâdia bien placé pour être titulaire

Selon une source proche de l'entraîneur Bougherara, Messaâdia serait titularisé dès le début de la prochaine rencontre face à l'ASMO à la place de Kourbia, auteur de deux ratages exceptionnels contre le MC Saïda.

Merzougui :

«Les joueurs devront vite se rattraper»

Furieux contre les joueurs en raison de leur échec inattendu contre le MC Saïda, le président du CA, Merzougui, leur a fait rappeler qu'il était de leur devoir de jouer avec les tripes pour cibler l'accession. En ce sens, il a adhéré au discours de l'entraîneur qui estime que ce sont ses joueurs qui ont offert la victoire à l'adversaire en ratant des buts et en encaissant sur des erreurs anodines. "Vous devez impérativement vous rattraper les plus tôt possible", dira Merzougui aux joueurs en présence des membres du staff technique.

Chaouti : «On était à deux doigts de revenir avec un point»

Chaouti, pourtant nouvellement recruté par le CABBA, a eu énormément de mal, selon ses dires, à digérer la défaite de son équipe à Saïda. Pour lui, ses camarades étaient plus proches du match nul que d'une défaite. Il va saisir l'occasion de s'excuser auprès du public en promettant des jours meilleurs au CABBA.

Berchiche : «On a fléchi au dernier moment»

Conscient de la faute de main de son coéquipier Amrane, Berchiche estime que ses coéquipiers ont fléchi au dernier moment. Ce qui est vrai, car le penalty a été sifflé à trois minutes de la fin de la partie.

a été sifflé à trois minutes de la fin de la partie. Guerbi : «Il faut

Guerbi : «Il faut oublier cette défaite»

Guerbi est confiant pour l'avenir de sa troupe dans les prochains matchs qui s'annoncent très disputés. Il souligne la nécessité

d'oublier la défaite de Saïda et de penser à la prochaine rencontre contre l'ASMO. D'ailleurs, il a rappelé que "la saison passée, c'est l'ASMO qui a cassé le CABBA en le battant au 20-Août. Cela ne doit pas se reproduire cette

saison."

L. B.

MCEE

Agbo : «On apprend de nos erreurs»

Dans un communiqué à la presse, l'adjoint d'Accorsi, Agbo, a déclaré que l'équipe fait beaucoup d'erreurs en expliquant que cela est perçu comme un apprentissage, mais si les erreurs ne sont pas rectifiées, elles sanctionnent l'équipe dans son jeu. A ce titre, il appartient au staff technique d'en tirer les leçons pour l'avenir. En plus, il ne faut pas tout coller sur le dos des joueurs, la responsabilité en incombe au staff technique qui est considéré comme le régulateur pour améliorer les performances du groupe.

Aerada : «L'équipe est sous pression»

Pour son retour au club qui est en lutte pour son maintien, l'ex-responsable du MCEE considère que l'équipe est victime d'une injustice de la part de certains arbitres qui commettent des erreurs flagrantes. Par exemple, lors du match contre le MBO le week-end dernier, l'arbitre de la rencontre a accordé un penalty en fin de partie et cela n'a laissé personne indifférent. Selon les observateurs, un défenseur béjaoui a simulé une chute dans la surface de réparation pour donner l'occasion au referee de siffler une faute au profit de l'équipe locale pour la faire tomber sur un penalty imaginaire (81'), alors que la partie aurait pu basculer vers le nul. En plus de ça, une grosse pression s'exerce, sur le club qui attire de nombreux prétendants pour le poste de président, qui est vacant pour l'instant. A. T.

www.competition.dz

Mercredi 31 janvier 2018

22

DÉTENTE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

2018 22 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Amazon ouvre des “biosphères” pour rendre ses employés
Amazon ouvre des “biosphères” pour rendre ses employés plus efficaces Tout usage finit par se
Amazon ouvre des “biosphères” pour rendre ses employés plus efficaces
Tout usage
finit par
se changer
en abus.
Jean Dutourd
Le géant américain Amazon a
inauguré lundi à Seattle (nord-ouest
des Etats-Unis) trois "Biosphères",
des dômes transparents géants
remplis de plantes, censés améliorer
les conditions de travail de ses
salariés et les rendre plus efficaces.
Dans ces sphères de verre et d'acier,
dont la plus grande mesure environ
30 mètres de haut et 40 mètres de
diamètre, "les employés d'Amazon
peuvent travailler dans un
environnement qui tient davantage
de la forêt tropicale perdue dans les
nuages que du bureau", fait valoir la
multinationale dans un communiqué.
Les "Sphères", situées sur le campus
d'Amazon en plein Seattle, "n'ont pas
de bureaux fermés, d'espaces de
réunions ou de postes de travail et
les employés peuvent se rencontrer
dans des cabanes suspendues à des
arbres de plus de dix mètres de
haut" ou encore "le long de chemins
qui serpentent près de cascades",
poursuit Amazon. Selon le groupe, ce
genre d'environnement "peut inspirer
la créativité et même améliorer le
fonctionnement du cerveau". "Les
plantes, les arbres, la lumière du
soleil, la terre et l'eau sont au centre
(de ce projet). Le son de l'eau qui
coule et le parfum de plantes à
fleurs créent immédiatement une
immersion botanique qui éloigne les
visiteurs de l'environnement urbain",
poursuit Amazon. Il y a 40.000
plantes de 400 espèces différentes
venant du monde entier, dit encore
l'entreprise, qui précise que les
dômes sont accessibles aux
visiteurs.
LES FLÉCHÉS
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
DUDU JOURJOUR
jappement
recueils
gardien de
examens
petite baie
plaisants
prison
attentifs
Deux indiens se disputent. Cela fait un quart
d'heure que cela dure. Le chef en a marre, veut
êtres
lettres de
secrétaire
illégal
organisés
doléance
général
fin de série
y
mettre un terme et va voir ce qui ce passe.
Un indien dit :
- Chef, le noir, c'est bien une couleur ?
- Oui, répond le chef
similaires
- Et le blanc chef, c'est bien une couleur ?
1
mèches
- Oui, confirme le chef.
blondes
L'Indien se retourne et dit à l'autre :
-
Tu vois bien que je t'ai vendu une TV couleur !
défunt depuis
rouer de
nasse
peu
coups
privatif
SUDOKU
8
2
colosse
démonstratif
qui a déjà
servi
pillage
9
6
4
2
d’une ville
4
1
transpirations
béryllium
6
4
2
1
9
8
fait de
fâcha
vive voix
9
3
4
6
9
5
6
organes de
obscurcir
possessif
succion
5
6
9
7
5
dines
6
4
8
drame jaune
avant les
préposition
autres
4
1
allongea
manquée
américain
7
2
4
premier
3
impair
peinât
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
danseurs
devise
d’opéra
sommune
zone
11
défalque
8
6
2
7 9
5
3
4
1
mèche rebelle
monarque
3
4
7
1 8
2
5
6
9
opus
1
3
9
3
6
4
8
7
2
lettres de
9
2
3
4
5
8
6
1
7
rêve
personne
coton
6
8
1
2
7
3
4
9
5
bavarde
7
5
7
4
9
1
6
2
8
3
vaisseau
orientations
à crosse
2
9
6
8
3
7
1
5
4
4
1
5
6
2
9
7
3
8
10
7
3
8
5
4
1
9
2
6
I
A
S
D
A
R
R
U
E
T
C
A
R
T
E
D
Y
T
B
R
LES MELÉS
E
M
I
G
R
A
T
I
O
N
P
R
E
A
M
B
U
L
E
T
I
P
R
O
C
U
R
E
U
R
N
A
U
O
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
Z
O
O
N
R
E
S
A
R
T
L
A
G
E
L
L
I
A
L
E
B
R
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
S
N
A
C
K
N
O
S
U
S
I
N
E
B
E
D
E
R
A
L
R
L
A
R
G
E
G
A
T
S
U
R
AFFINITE
HORRIBLE
I
S
E
F
O
U
S
O
D
A
L
E
O
U
E
I
N
A
T
E
I
E
A
B
E
R
U
F
C
AVERTIR
ILLEGAL
L
I
R
I
A
T
O
D
I
V
V
T
V
C
R
I
D
A
C
C
BALANCIER
LARGE
T
E
T
E
E
B
O
A
S
BELIER
LIGNITE
C
U
O
G
E
I
A
I
E
N
N
H
E
O
N
A
S
S
A
I
L
L
I
CANDEUR
MAIN
T
E
T
O
R
E
E
N
E
C
E
N
N
N
E
N
E
A
N
S
R
P
E
C
A
M
P
E
R
A
I
CONFERENCE
NAVIGANT
O
H
M
E
N
A
M
E
L
I
F
I
N
R
E
I
C
E
I
A
E
P
R
DIRECTION
NOCEUR
O
I
L
E
C
R
I
N
DETRACTEUR
OBSTINE
E
R
F
T
U
G
N
R
L
F
A
B
T
O
E
A
S
S
I
S
O
T
E
S
ELECTORAT
OPPOSANT
S
F
A
E
I
I
E
O
E
L
M
R
L
S
F
LES FLÉCHÉS
FEODAL
POURPOINT
A
T
E
I
N
T
E
L
C
I
E
E
A
A
N
1
2 3
4
5
ENNUI
PROCUREUR
LES MELÉS
H
A M
Z
A
E
L
B
I
R
R
O
H
E
E
L
S
H
N
O
GENERATEUR
RADOUCIR
GRELE
SABRE
P
O
U
R
P
O
I
N
T
R
U
E
S
T
C
6
7
8
9
10
11
12
13
KARIM
HAIR
TEINTE
B
O
U
R
A
K
B
A
MEDAHI
N
O
I
T
C
E
R
I
D
B
G
R
B
E
I
HALTERE
VIEILLESSE
Citation
INSOLITE
SOLUTIONS
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT