Vous êtes sur la page 1sur 1

Tadweer, le Centre pour la gestion des déchets (CWM) à Abu Dhabi, a signé cinq contrats

avec des entreprises privées estimés à un coût de 45 millions de dollars. Les nouveaux
projets comprennent celui qui vise à convertir les gaz produits à la décharge d'Al Dhafra en
électricité; recycler l'huile de cuisson en biogaz; et pour traiter et incinérer les déchets
médicaux et dangereux. Les contrats ont été signés à l'occasion de l'exposition EcoWASTE,
dans le cadre de la Semaine du développement durable d'Abu Dhabi qui s'est tenue la
semaine dernière. "Tadweer est très heureux d'annoncer ces nouveaux projets, conformes
au plan directeur du gouvernement d'Abou Dhabi en matière de durabilité et de protection de
l'environnement.Les nouveaux projets contribueront grandement à la gestion durable des
déchets et à la protection de l'environnement en traitant les déchets dangereux et réduire les
émissions de GES », Falah Al Ahbabi, président de Tadweer. "Ces projets phares
permettront à Tadweer de remplir son engagement d'assurer un avenir sûr et durable pour
les prochaines générations."

Tadweer a signé un contrat avec Green Energy Solutions & Sustainability LLC pour le premier projet
d'investissement dans la production de gaz d'enfouissement à Al Dhafra Landfill.

Le projet, qui permettra d'éviter l'émission de gaz à effet de serre, devrait produire environ 5 MW d'ici
septembre 2018 et sera enregistré auprès du Mécanisme de développement propre (MDP) de la
Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC ) pour le crédit carbone.

"Le méthane et les gaz à effet de serre produits par la décharge seront captés, purifiés et convertis en
électricité par les moteurs à gaz, suffisamment pour alimenter complètement l'usine de recyclage et les
incinérateurs", a déclaré à Khaleej Times Saeed Al Mehairbi, directeur général par intérim de Tadweer.

«Beaucoup de déchets s'accumulent dans la décharge depuis des années et produisent des gaz méthane, ce
qui nous a permis de collaborer avec le secteur privé pour transformer les gaz méthane en électricité afin
de contrôler les émissions et protéger l'environnement.

Tadweer a également attribué deux nouveaux contrats à Ramky et à BRS Ventures Joint Venture pour des
projets d'incinération de déchets médicaux et dangereux à Abu Dhabi, et un contrat avec CleanCo à Al Ain.
Les installations d'Abu Dhabi seront en mesure de traiter environ 15 000 tonnes par an, tandis que
l'installation d'Al Ain traitera environ 3 000 tonnes par an. Les deux projets seront opérationnels d'ici la
fin de 2018.

Cette année, Tadweer travaillera également avec Blue Al Serkal pour le recyclage de l'huile
de cuisson usagée afin de produire du biodiesel et des acides gras qui, à leur tour, seront
utilisés pour la fabrication des savons. L'installation devrait collecter et traiter environ 20 000
litres par jour d'huile de cuisson usagée provenant des hôtels, restaurants et cuisines
commerciales d'Abu Dhabi. L'installation aidera également à protéger le blocage des
systèmes d'égouts à Abu Dhabi en empêchant le drainage de l'huile de cuisson usée dans le
réseau d'égouts. Les deux sociétés achèteront l'huile de cuisson usagée auprès
d'établissements commerciaux. En 2017, 11 millions de tonnes de déchets ont été produites
à Abu Dhabi, selon Tadweer et 30% du total des déchets produits à Abu Dhabi sont
recyclés.

Vous aimerez peut-être aussi