Vous êtes sur la page 1sur 4

LIMITES ET CONTINUITE

Limite d’une fonction en un point


Activité
Soit f une fonction définie par f  x   3  x2
Déterminer le domaine de f et compléter le tableau suivant
x 0,9 0,99 0,999 0,9999 0,99999 1
F
ON constate que lorsque les valeurs de x s’approchent de plus en plus de 1 leurs images sont
très proches de f(1)=2
On dit que le réel 2est la limite de f en  et on note lim f  x   2
x 1
Définitions
Soit f une fonction définie sur un intervalle I contenant a ou tel que a soit une borne de I.
Lorsque x prend des valeurs de plus en proche de a, si les nombres f(x) deviennent de plus
en plus
a) S’accumulent au tour d’un réel l, alors on dit que f a pour limite l en a et on note
lim f  x   l
x a

b) grands, alors on dit que f a pour limite  en a et on note lim f  


x a

c) grands en valeur absolue mais négatifs, alors on dit que f a pour limite  en a et on
note lim f  
x a

Proposition. Lors qu’une fonction admet comme limite  en a alors la droite d’équation
x  a est l’asymptote verticale de la courbe de f
Théorèmes
1) Si une fonction f admet une limite l en a, alors l est unique
2) Si f est une fonction polynôme alors lim f  x   f  a 
x a

3) Si f est une fonction rationnelle ou irrationnelle tel que x  D f lim f  x   f  a 


x a
Exemples
Limites a gauche, Limite a droite
Soit f une fonction définie sur un intervalle I ne contenant pas a
a) Lorsque x prend des valeurs de plus en proche de a mais inferieur à a si les nombres
f(x) deviennent de plus en plus proche d’un réel l alors on dit que f a pour limite l en
a à gauche et on note lim f  l
xa
b) Lorsque x prend des valeurs de plus en proche de a mais supérieur à a si les nombres
f(x) deviennent de plus en plus proche d’un réel l alors on dit que f a pour limite l ' en
a à droite et on note lim f  l '
xa

Théorème admis
Si lim f  lim f  l alors lim f  x   lim f  x   lim f  x 
x a x a x a x a x a
Exemples
Opérations sur les limites
Dans les tableaux qui suivent, les limites des fonctions f et g sont prises soit en -, soit en +,
soit en un réel a. l et l' sont des nombres réels.
Lorsqu'il n'y a pas de conclusion en général, on dit alors qu'il y a un cas de forme
indéterminée.

Limite d'une somme


Si f a pour limite l l l + - +
Si g a pour limite l' + - + - -
Alors f + g a pour limite l + l' + - + - FI
Limite d'un produit
Si f a pour limite l l > 0 l > 0 l < 0 l < 0 + + - 0
Si g a pour limite l' + - + - + - - (+) ou (-)
Alors f  g a pour limite l  l' + - - + + - + FI

Limite d'un quotient Error! dans le cas où la limite de g n'est pas nulle
Si f a pour limite l l + + - - (+) ou (-)
Si g a pour limite l'  0 (+) ou (-) l' > 0 l' < 0 l' > 0 l' < 0 (+) ou (-)
Alors Error! a pour Error!0 + - - + FI
limite

Limite d'un quotient Error! dans le cas où la limite de g est nulle


Si f a pour limite (l > 0) ou (+) (l > 0) ou (+) (l < 0) ou (-) (l < 0) ou (-) 0
Si g a pour limite 0 restant 0 restant 0 restant 0 restant 0
positive négative positive négative
Alors Error! a pour + - - + FI
limite

Cas d’un dénominateur (seul) tend vers zéro


N  x N  x  l
Soit f  x   et lim f  x   lim
D  x x a x a D  x   0

Il faudra chercher le signe de D


Formules
 Si l  0 et D  0 alors lim f  x   
xa

 l  0 et D  0 alors lim f  x   

xa

 l  0 et D  0 alors lim f  x   

x a

 l  0 et D  0 alors lim f  x   

x a
Exemples

Formes indéterminées
 2x  7 4 x2  4 x  5
a) Forme lim ; lim
 x  x x  4x  9
b) Forme   
lim x  3  2 x  6; lim x2  4 x  4  4 x  7; lim 4 x  3  4 x2  5
x  x  x 

0 2x  7x  5
2
2x 1  3
c) Forme ; lim 2 ; lim
0 x 1 x  2 x  3 x 4 x4

d) Forme 0 elle revient a

5 1 3 
lim x 2  1; lim  3  
x  2 x  1 x 1 
x 0 x

CONTINUITE
1) Continuité en un point
Définition : Soit une fonction définie sur un intervalle I. Soit a un réel de I.
On dit que est continue en a si admet une limite finie _ en a égale à f  a 
On dit que est continue sur I si est continue en tout point a de I.
Si f n’est pas définie en a alors f n’a pas de limite en a et f est dite discontinue en a
Exemples
 x  1 1
 f  x  si x  0

1) Soit f une fonction définie sur  1   par  x
 f  0  1

 2
Etudier la continuité de f en 0
2) Continuité à gauche ; Continuité à droite
 La fonction est continue à gauche en a si a  D f et lim f  x   f  a 
x a

 La fonction est continue à droite en a si a  D f et lim f  x   f  a 


x a
Remarque : La fonction f est continue en un point a ssi elle est continue à gauche en et à
droite en a
Exemples :

 2  3x 2  x2  x  6  x  3
 f  x   si x   f  x  si x  3
 9x2  4 3  x2  9
1)  2) 
 f  2   1  f  3  2
 3 4
 
 3
3) Continuité sur un intervalle S1
 Une fonction f est continue sur un intervalle de la forme a; b si elle set continue en
tout point de cet intervalle
 Une fonction f est continue sur un intervalle de la forme  a; b si elle set continue sur
l’intervalle ouvert a; b ; continue à droite en a et continue à gauche en b
Illustration graphique

4) Propriétés
 Toute fonction polynôme est continue sur R
 Toute fonction rationnelle, irrationnelle est continue sur son ensemble de
définition
Théorème : L’image d’un intervalle par une fonction continue est un intervalle de même
nature :
Illustration :
f  a; b    ;  
  inf f  x  et   sup f  x 
Application

 2 x 2  x  6
 si x  0
 x3
Soit f la fonction définie par 
x f  x   3x  1 si 0  x  2
 5x
 si x  2
 x  4

Déterminer l’ensemble de définition et l’ensemble de continuité de f
5) Prolongement par Continuité
Soit f une fonction définie et continue au voisinage de a  et a  D f telle que
lim f  x   lim f  x   l (finie). Alors la fonction g définie comme suit
x a x a

 g  x   f  x  si x  a
 est dit prolongement par continuité en a
 g  a   l
Illustration graphique

x2  4
Exemple Soit f la fonction définie par f ( x)  Peut-on prolonger f par continuité en 2 si
x2
oui préciser son prolongement par continuité
III/ Théorèmes de comparaison sur les limites (S1)
Soient f, g et h trois fonctions définies sur un même intervalle D et admettant une limite en a
 lim f  x   l  lim f  x   l  0
x a x a

 Si pour tout x  D f  x   g  x  et lim f  x    alors lim g  x   


x a xa

 Si pour tout x  D f  x   g  x  et lim g  x    alors lim f  x   


xa x a

 Si pour tout x  D f  x   g  x  et lim f  x   l1 , lim g  x   l2 alors l1  l2


x a x a

 Si pour tout x  D g  x   f  x  et lim f  x   0 alors lim g  x   0


x a xa

 Si pour tout x  D f  x   g  x   h  x  et lim f  x   lim h  x   l alors lim g  x   l


x a x a x a
(C’est le théorème des Gendarmes)
Exemples
1  x2 1
 g  x  Calculer lim g  x  (  g  x )
x2 x 0 x2
1  x2 1 x
 g  x  Calculer lim g  x  ( 1  g  x  )
x x  x