Vous êtes sur la page 1sur 3

ZORKANI Mohammed Département d’HYDRAULIQUE

Calcule des efforts exercés sur un coude

Exercice 03 :
Soit un tube de section circulaire de diamètre 0,20 m, coudé à un angle
droit et posé sur un plan horizontal. Il contient de l’eau à la pression
moyenne Po de 6 bars.
• 1°) Quelle est, en projection horizontale, la résultante des
forces s’exerçant sur le coude quand la vitesse d’écoulement
est négligeable ?
• 2°) Que devient cette résultante quand la vitesse d’écoulement
n’est plus négligeable et correspond à un débit de 0,16 m3/s ?
• 3°) Calculer la résultante des forces s’exerçant sur le coude ?
C
D
D

B A
Solution :
INVENTAIRE des FORCES
ier
On a vu que le 1 théorème global d’Euler en régime permanent s’écrit:
r r r r r r ⇒ r
∑ Fext = ∫∫ ρ v (v • n)dS = ∫∫∫ ρ f dτ − ∫∫ p n dS + ∫∫ τ • n dS
SC VC SC SC
r r
F1 + F2 r
F1
S2 C r
x2
D r
F2
r r D
Force de
F2 R
pression
r
x1 Action de BC et de AD
sur le fluide (Contacte)
S1
Centre de
B rA courbure
F1
Force de
pression

Ecole Hassania des Travaux Publics 1


Travaux Dirigés de Mécanique Des Fluides MDF ± Théorème de Quantité de Mouvement
ZORKANI Mohammed Département d’HYDRAULIQUE

Ainsi d’après cet inventaire des forces s’exerçants par l’extérieur sur le
fluide on peut écrire : r r r r r
∑ Fext = F1 + F2 + R + P
r
où P = le poids du fluide contenue dans le volume de contrôle ABCD.
On sait que :
⎛ πD2 ⎞ π D2
F1 = F2 = Po ⎜⎜ ⎟ car S1 = S 2 =

⎝ 4 ⎠ 4

r r r r
1°) v ≈ 0 : on a équilibre (pas de mouvement) → ∑ Fext = 0 ⇒
r r r r r
F1 + F2 + R + P = 0
Projetons sur l’horizontale (plan sur lequel est posé le coude) :
r r π D2 r r r
F1 + F2 = Po (x 1 − x 2 ) = − R
4
Ainsi sur le coude s’exerce par le fluide une force centrifuge portée par la
diagonale dont le module est :
π D2
R = F1 + F2 = 2 F1 = F1 2 = Po ⋅
2 2 2
⋅ 2
4
Application numérique :
3,14 × (0,2)
2
R = 6 ⋅ 10 ×
5
× 2 ≈ 26657 N
4
r r
2°) maintenant on suppose qu’il y écoulement v ≠ 0 :
Dans ce cas on a un flux entrant et sortant de quantité de mouvement,
calculons les :r r r r r
∫∫ ρ v (v • n) dS = − ∫∫ ρ1 v 1 x 1 v 1 dS1 + ∫∫ ρ 2 v 2 x 2 v 2 dS 2
SC S1 S2
si vitesse uniforme (cas d’écoulement turbulent) alors :
r r r
∫∫ ρ1 v 1 x 1 v 1 dS1 = ρ1 v 1 x 1 ∫∫ v 1 dS1 = ρ1 v 1 x 1 Q v
S1 S1
r r r
∫∫ ρ 2 v 2 x 2 v 2 dS 2 = ρ 2 v 2 x 2 ∫∫ v 2 dS 2 = ρ 2 v 2 x 2Q v
S2 S2
ainsi r r r r r
∫∫ ρ v (v • n) dS = −ρ1 v 1 x 1 Q v + ρ 2 v 2 x 2Q v
SC
mais S1 = S 2 ⇒ v 1 = v 2 = v car conservation du débit ( Q v = S ⋅ v ).
Incompressible : ρ1 = ρ 2 = ρ
Alors
r r r r r r r
∫∫ ρ v (v • n) dS = ρ v Q v (x 2 − x 1 ) = ρ v S (x 2 − x 1 )
2
SC

Ecole Hassania des Travaux Publics 2


Travaux Dirigés de Mécanique Des Fluides MDF ± Théorème de Quantité de Mouvement
ZORKANI Mohammed Département d’HYDRAULIQUE

ainsi en projection sur horizontale on obtient :


r r r r r
F1 + F2 + R = ρ v 2S (x 2 − x 1 )
r r r r r
3°) De [ F1 + F2 + R = ρ v 2S (x 2 − x 1 ) ] résulte que :
πD2
R − ρv S 2 =
2
F12 + F22 = 2 F12 = F1 2 = Po ⋅ ⋅ 2⇒
4
πD2
R = Po 2 + ρ v 2S 2
4
r r r
En effet posons : R = R x x 2 + R y x 1 :
r r r r r r r r r r r
F1 + F2 + R = ρ v 2S (x 2 − x 1 ) ⇒ F1 + F2 + R x x 2 + R y x 1 = ρ v 2S (x 2 − x 1 ) ⇒
r r
( r
) ( r
− Fo x 1 + Fo x 2 = R x − ρ v 2S x 2 + R y + ρ v 2S x 1 ⇒ )
⎧⎪R x − ρ v 2S = Fo ⎧⎪R x = Fo + ρ v 2S π D2
⎨ ⇒ ⎨ où Fo ≡ Po ⋅
⎪⎩R y + ρ v S = −Fo ⎪⎩R y = −Fo − ρ v S
2 2 4

(
R 2 = R 2x + R 2y = Fo + ρ v 2S ) + (F + ρ v S)
2
o
2 2
( )
2
= 2 Fo + ρ v 2S ⇒
R = (F + ρ v S) 2
o
2
cqfd

Qv Q 2v Q 2v
comme : v = ⇒ ρv S = ρ
2
= 4ρ
S S π D2
ainsi
π D2 Q 2v
R = Po 2 + 4ρ 2
4 πD2
Application numérique :

R = 26657 + 4 × 10 3
×
(160 ⋅ 10 ) −3 2
2 = 26657 + 1152 = 27809 N
3,14 × (0,2)
2

Ecole Hassania des Travaux Publics 3


Travaux Dirigés de Mécanique Des Fluides MDF ± Théorème de Quantité de Mouvement

Vous aimerez peut-être aussi