Vous êtes sur la page 1sur 16

Retrouvez-nous

aussi sur

Notre centre : rue Docteur Bordet 26 à 4030 Grivegnée


Nos professionnels proposent également des consultations à leur domicile afin
d’assurer des accompagnements de proximité en Belgique, retrouvez les lieux de
consultations sur www.avancetoi.be

Vous avez une question sur nos services ? Vous ne savez pas à quel professionnel vous
adresser ? Contactez notre secrétariat du lundi au vendredi : 09h00 - 13h00 ; 13h30 - 16h00
+ 32 4 371 28 16 secretariat@avancetoi.be ou hp@avancetoi.be

Les prises de rendez-vous avec les différents professionnels d’AvanceToi se font


uniquement par téléphone. Nous vous remercions de votre compréhension.

Province de Liège - Namur


DETECTION ET ACCOMPAGNEMENT
+32 4 371 28 16 +32 4 371 28 16
Evaluation qualitative Evaluation quantitative (tests QI)
Valérie Dereppe - Membre fondateur Lorraine Moreau - Membre fondateur
Coach certifiée - présidente Psychologue - trésorière
valerie.dereppe@avancetoi.be lorraine.moreau@avancetoi.be
Maude Vanderveken
Psychologue, sexologue
maude.vanderveken@avancetoi.be

Valérie Dereppe - coach certifiée, évaluation qualitative - +32 499 45 54 80 - valerie.dereppe@avancetoi.be


Lorraine Moreau - psychologue, évaluation quantitative - +32 496 17 90 83 - lorraine.moreau@avancetoi.be
Maude Vanderveken - psychologue, sexologue, évaluation qualitative - +32 472 53 22 83 - maude.vanderveken@avancetoi.be
Amandine Grégoire - neuropsychologue - +32 471 91 30 06 - amandine.gregoire@avancetoi.be
Cécile Parentelli - logopède - +32 494 45 56 54 logo@avancetoi.be
Eva Albrand - logopède - +32 491 07 76 57 - eva.albrand@avancetoi.be
Laurie Cox - logopède - +32 494 88 01 97 - laurie.cox@avancetoi.be
Jean-François Donfut - psychologue pour enfants, ados et adultes - +32 471 499 405 - jf.donfut@avancetoi.be
Dr Christine Perey - médecin coordinateur - medecin@avancetoi.be
Sille Moens - psychologue clinicienne (thérapie du sommeil) - +32 489 53 76 19 - sille.moens@avancetoi.be
Claire Tonnard - coach pour adolescents HP - +32 492 106 752 - claire.tonnard@avancetoi.be

Autisme & Haut Potentiel


Corinne Moulin - accompagnement AHP - +32 474 79 32 92 - corinne.moulin@avancetoi.be

Province de Luxembourg - GD du Luxembourg


DETECTION ET ACCOMPAGNEMENT
+32 4 371 28 16 +32 4 371 28 16
Evaluation qualitative Evaluation quantitative (tests QI)
Valérie Dereppe - Membre fondateur Lorraine Moreau - Membre fondateur
Coach certifiée - présidente Psychologue - trésorière
valerie.dereppe@avancetoi.be lorraine.moreau@avancetoi.be

Catherine Vanhalle - Psychologue enfants, ados, adultes / Neuropsychologue - +32 486 54 88 86 - catherine.vanhalle@avancetoi.be
Eva Albrand - logopède - +32 491 07 76 57 - eva.albrand@avancetoi.be

Luik - Brussel
DIAGNOSTIEK EN BEGELEIDING
Sille Moens - klinisch psychologe - +32 489 53 76 19 - sille.moens@avancetoi.be

Asbl AvanceToi - Lorraine MOREAU – Psychologue - +32 (0) 496 17 90 83


rue Docteur Bordet 26 à B-4030 Grivegnée - rue des Aveugles 10 à B-4210 Marneffe - rue de la Gare 68 à B-5580 Eprave
n° d’inscription Commission des Psychologues : 802210561
Marneffe, le 23-01-18

Compte rendu de l’examen cognitif

Confidentiel : le destinataire du présent document est tenu à la plus grande discrétion dans le
cadre du « secret partagé »

« Ce que nous mesurons avec les tests n’est pas ce que les tests mesurent – ni l’information,
ni la perception spatiale, ni la capacité de raisonnement. Celles-ci ne sont que des moyens
pour une fin. Ce que les tests d’intelligence mesurent, ce que nous espérons qu’ils mesurent,
est quelque chose de beaucoup plus important la capacité d’un individu de comprendre le
monde qui l’entoure et ses ressources pour faire face aux défis qu’il lui présente. »
(Wechsler, 1975)

Nom : LANOTTE
Prénom : Anne-Marie
Evaluation qualitative : Maude Vanderveken (psychologue – asbl AvanceToi)
Evaluation quantitative : WAIS IV - Echelle d’intelligence de Wechsler pour
adultes
Date de naissance : 18/11/1958
Date d’anamnèse : 16/01/2018
Date de passation : 23/01/2018
Latéralité manuelle : droite
Langue maternelle : français
Immersion/submersion linguistique : sans objet
Suivi en cours : psychologique (Marc Urbin – psychologue), ostéopathique
(Vincent Philippart de Foy – ostéopathe), psychiatrique (Janine Detaille –
psychiatre)
Suivi(s) antérieur(s) / Bilan(s) antérieur(s) : sans objet
Médication : L-Thyroxine (hypothyroïdie) – Efexor (antidépresseur)
Spécificité(s) : Burn-out, harcèlement sexuel au travail

Contexte et demande
Les tests de QI sont réalisés dans le cadre d’une suspicion de mode de fonctionnement HP. Cet
outil est utilisé afin de compléter les éléments recueillis lors de l’évaluation qualitative.

Asbl AvanceToi - Lorraine MOREAU – Psychologue - +32 (0) 496 17 90 83


rue Docteur Bordet 26 à B-4030 Grivegnée - rue des Aveugles 10 à B-4210 Marneffe - rue de la Gare 68 à B-5580 Eprave
n° d’inscription Commission des Psychologues : 802210561
Résultats
Le Quotient Intellectuel (QI) ne mesure pas l’intelligence, le QI représente un score relatif qui
indique une position dans un groupe d’âge identique. C’est un indice sur le fonctionnement
intellectuel qui perd de sa valeur si on ne tient pas compte des spécificités de la personne. Le
QI mesure certaines formes d’intelligences (principalement logico-mathématique, visuo-
spatiale et verbale), ce qui est mesuré n’est qu’un indice qui permet d’orienter le diagnostic.

Vous trouverez une description complète des différents subtests administrés en annexe.

Résultats des notes standards (graphique I)

19 18
18 17 Compréhension Verbale (ICV)
17 16 Raisonnement Perceptif (IRP)
16 15
15 Mémoire de Travail (IMT)
14 14 14
14 13 Vitesse de Traitement (IVT)
13
12 11
11
10 9
9
8
7
6
5
4
3
2
1
Cub

Ari

Cod
(Bar)
Puz

Sym
Mat
Inf
Sim

Mch
Voc

(Com)

(Bal)
(Cim)

(Slc)

Les notes standards varient de 1 à 19


Ordre standard d’administration Ordre standard d’administration
des subtests principaux des subtests secondaires
1. Cubes 11. Séquence lettres-chiffres
2. Similitudes 12. Balance
3. Mémoire des chiffres 13. Compréhension
4. Matrices 14. Barrage
5. Vocabulaire 15. Complètement d’image
6. Arithmétique
7. Symboles
8. Puzzles visuels
9. Information
10. Code
Analyse(s) additionnelle(s) (graphique II)
19
18
17 16
16
15
14 13
13 12
12
11
10
9
8
7
6
5
4
3
2
1
MCD MCI MCC

Abréviations
Mémoire des chiffres en Ordre Direct (MCD)
Mémoire des chiffres en Ordre Inverse (MCI)
Mémoire des chiffres en Ordre Croissant (MCC)
Résultats des différents indices (graphique III)

160
150 139
140 128 130
130
122
120
110 100
100
90
80
70
60
50
40
30
20
10
0

Le Quotient Intellectuel Total (QIT) est de


130
Qualifié de supérieur à la moyenne
Le quotient intellectuel total varie entre 40 et 160

Le QIT vous est donné à titre indicatif (les résultats ne sont pas homogènes dans et entre les
différents Indices). Un résultat hétérogène signifie qu’il existe une différence significative entre
les indices.

Le calcul du QIT est déterminé à partir de la somme des notes standards. Une fois la somme
des notes standards réalisée, une table de conversion permet de calculer le QIT. Le QIT n’est
pas calculé sur base de la moyenne des différents indices.
Intervalle de Confiance à 90%
L'intervalle de confiance (IC) à 90% est un intervalle de valeurs qui a 90% de chance de contenir
la vraie valeur du paramètre estimé.

Ecart-type
L’écart-type mesure la façon dont les valeurs s’écartent autour de la moyenne. Les notes
standards ont une moyenne de 10 et un écart-type de 3. Les indices ont une moyenne de 100 et
un écart-type de 15.

Rang Intervalle de
Indices et QIT Percentile confiance - 90% Ecart-type
Compréhension Verbale (ICV) 139 99,5 131-142 +2

Raisonnement Perceptif (IRP) 122 93 116-126 +1

Mémoire de Travail (IMT) 128 97 120-132 1

Vitesse de Traitement (IVT) 100 50 92-108

Quotient Intellectuel
130 98 125-133 +2
Total (QIT)
69 et moins 70-79 80-89 90-109 110-119 120-129 130 et plus
très faible limite moyen faible moyen moyen fort supérieur très supérieur

La répartition de la population par rapport au test d’efficience intellectuelle est représentée par
la courbe de Gauss, courbe en cloche où la majorité de la population se situe dans la moyenne
ou juste autour de la moyenne et une minorité se situe aux extrémités.

Analyse des résultats aux différents subtests


D’après nos observations (évaluation qualitative, anamnèse, évaluation quantitative), vous avez
les caractéristiques d’une personne à haut potentiel.

Par rapport aux adultes du même âge, votre fonctionnement intellectuel, mesuré à l’aide d’un
test standardisé, se situe actuellement dans la zone très supérieure à la moyenne.

 Indice de compréhension verbale

Vous obtenez globalement des résultats très élevés à cet indice montrant de très belles capacités
de catégorisation et de conceptualisation ainsi qu’un excellent niveau de vocabulaire.

Le subtest « information » est un subtest de culture générale. Ce subtest est habituellement


moins bien réussi car il fait appel à des notions qui dépendent fortement de l’intérêt porté à
celles-ci. Vous obtenez une note supérieure à celle habituellement observée au sein de votre
groupe de référence (à savoir les adultes HP ayant obtenus des résultats similaires aux vôtres).

 Indice de raisonnement perceptif

Le subtest « cube » est le premier subtest administré, il n’est pas rare d’observer un résultat plus
« faible » à ce subtest à cause du stress de début de passation. Certains éléments d’anamnèse
pourraient expliquer la manière dont vous avez appréhendé ce subtest. Il s’agit d’un des subtests
qui vous a posé le plus de difficultés (malgré un score dans une belle moyenne).
Vous obtenez également des résultats élevés aux deux autres subtests de cet indice montrant de
belles capacités de raisonnement ainsi que certaines facilités dans la manipulation mentale de
formes géométriques. Vous n’avez commis que très peu d’erreurs aux subtests « matrice » et
« puzzles visuels ». Vos résultats à ces deux subtests sont donc peu représentatifs dans la
mesure où peu d’erreurs font chuter fortement la note standard finale.

 Indice de mémoire de travail (voir graphique II)

Vos résultats aux différents tests du subtest « mémoire des chiffres » sont en adéquation avec
les difficultés dont nous avons parlé lors de l’anamnèse. Il n’est pas rare d’observer des résultats
plus « faibles » (proches de la moyenne) chez les adultes HP ayant des troubles des
apprentissages (de type « dyslexie ») et/ou ayant des problématiques psychologiques avec ou
sans prise de médicament.

Vous obtenez un résultat très élevé au subtest « arithmétique » et avez réussi 21 items sur 22.
Vous étiez très l’aise lors de ce subtest.

 Indice de vitesse de traitement

Une Vitesse de Traitement plus faible est typique chez les personnes à Haut Potentiel
fonctionnant sur le mode visuel. On observe fréquemment une chute dans les subtests « code »
et « symboles ». Votre Vitesse de Traitement se situe dans la moyenne. Des résultats plus
faibles restent, cependant, moins fréquents chez les adultes HP. Il est donc tout à fait possible
qu’une certaine lenteur puisse être attribuée à votre état psychologique actuel.

Conclusions et pistes complémentaires


Vous avez commis très peu d’erreurs à certains subtests. Si vous souhaitez obtenir la
correspondance réelle entre vos notes brutes et vos notes standards, un tableau détaillé est repris
dans les annexes du présent rapport.

Nous organisons, une fois par mois, à Bastogne et à Liège, des ateliers de parole pour adultes
HP. Ces ateliers permettent de rencontrer d’autres adultes avec le même mode de
fonctionnement que vous. Basés sur la théorie des besoins de Maslow, ces ateliers de groupe
sont l’occasion de travailler de façon naturelle la confiance en soi et l’estime de soi à travers
l’identification aux pairs HP.
Comment l’identification à l’autre peut améliorer/construire l’estime de soi et la confiance en
soi ? Nous sommes des êtres sociaux et avons des besoins de proximité, de soutien émotionnel.
Nous avons besoin de sentir que nous appartenons à un groupe, que nous pouvons partager des
activités, des intérêts, des idées. A travers l’identification aux pairs HP et donc à travers le
groupe, l’estime de soi et la confiance en soi peuvent se (re)construire de façon naturelle. Nous
organisons également des ateliers écritures pour personnes HP. Vous trouverez l’ensemble des
informations sur ces ateliers sur notre site internet (www.avancetoi.be).

Quelques axes à maintenir pour vous sentir plus en accord avec vous-même :
- comprendre vos hypersensibilités sensorielles ;
- écouter votre hypersensibilité émotionnelle ;
- répondre à votre curiosité ;
- stimuler vos potentialités ;
- Apprendre à être vous-même.

Bien que vos résultats soient globalement d’un très bon niveau, ils sont en-deçà de vos capacités
réelles compte tenu de votre état psychologique actuel (burn out). Vous avez mentionné, lors
de l’anamnèse, être très fatiguée et ne pas voir d’évolution ces derniers mois. La fatigue a
évidemment un impact direct sur les capacités attentionnelles. Lors du testing, vous avez
indiqué à de nombreuses reprises combien la passation était énergivore pour vous. Ces éléments
sont des indicateurs clairs de votre état de fatigue lié à votre burn out.

Je n’exclus pas certaines faiblesses dans les apprentissages qui pourraient expliquer les résultats
plus « faibles » (si on les compare à l’ensemble de vos autres résultats) aux subtests « cube »,
« mémoire des chiffres », « code » et « symboles ». Certaines inversions au niveau des chiffres
et une certaine maladresse peuvent être le reflet de problématiques praxiques (visuo-spatiales).
Vous êtes également extrêmement sensible aux bruits.

Veuillez noter qu’il s’agit uniquement d’hypothèses. Le test de QI ne permet jamais de


confirmer ou infirmer des troubles notamment dans les apprentissages. Ils permettent d’orienter
le « diagnostic ».
La démarche de détection est un premier pas vers la compréhension de soi. Si vous souhaitez
obtenir des pistes afin d’avancer avec vos spécificités, je vous invite à reprendre contact avec
Maude Vanderveken pour l’entretien de clôture de la démarche de détection. Cet entretien
permettra également d’envisager la façon dont nous pouvons vous accompagner pour votre vie
professionnelle future.

Je reste à votre disposition pour toute demande d’information complémentaire.

Cordialement,

Lorraine MOREAU
Psychologue
Annexes

Description des subtests administrés et des différents indices mesurés :

Les subtests entre parenthèses n’entrent pas en ligne de compte dans le calcul du Quotient
Intellectuel. Les notes (appelées « notes standards ») varient entre 1 et 19.

Echelle d’Intelligence de Wechsler pour Adultes (WAIS-IV)


Sim Similitudes
Voc Vocabulaire
Compréhension Verbale (ICV)
Inf Information
(Com) (Compréhension)
Cub Cubes
Mat Matrices
Puv Puzzles visuels Raisonnement Perceptif (IRP)
(Bal) (Balances)
Cim (Complètement d’images)
Mch Mémoire des chiffres
Ari Arithmétique Mémoire de Travail (IMT)
(Slc) (Séquences lettres-chiffres)
Cod Code
Sym Symboles Vitesse de Traitement (IVT)
Bar (Barrage)
Intervalle de confiance :

L'intervalle de confiance (IC) à 95% est un intervalle de valeurs qui a 95% de chance de contenir
la vraie valeur du paramètre estimé. Avec moins de rigueur, il est possible de dire que l'IC
représente la fourchette de valeurs à l'intérieur de laquelle nous sommes certains à 95% de
trouver la vraie valeur recherchée. L'intervalle de confiance est donc l'ensemble des valeurs
raisonnablement compatibles avec le résultat observé (l’estimation ponctuelle). Il donne une
visualisation de l’incertitude de l’estimation.

Des intervalles de confiance à 99% ou à 90% sont parfois utilisés. La probabilité (degré de
confiance) de ces intervalles de contenir la vraie valeur est respectivement de 99% et 90%.

L’intervalle de confiance est constitué des valeurs qui ne sont pas statistiquement
significativement différentes du résultat observé. Les bornes supérieures et inférieures sont
donc les valeurs les plus éloignées du résultat qui ne lui sont pas statistiquement différentes.
Par contre les valeurs situées à l’extérieur de l’intervalle sont statistiquement différentes du
résultat observé. Ainsi, la borne supérieure est la plus grande valeur non significativement
différente de la valeur observée.

L’Intelligence fluide

L'intelligence fluide est la capacité de penser rapidement et de se rappeler l'information,


d'analyser l'information, de raisonner et de résoudre des problèmes indépendamment des
connaissances acquises.

L’Intelligence cristallisée

L'intelligence cristallisée est la capacité d'utiliser l'expérience et les connaissances accumulées.

Le Facteur (g)

C'est le facteur commun à toutes les variables incluses dans l'analyse factorielle des résultats
donnés par plusieurs tests psychométriques, constituant selon certains psychologues la
définition possible de l'intelligence générale.

Dans les études sur le QI, on s'est aperçu qu'il suffit de 2 ou 3 niveaux de facteurs, quels que
soient les tests pour atteindre le facteur général.

Pour les scientifiques, le facteur g peut être considéré comme héréditaire, plus que les autres
caractéristiques biologiques. Quand on considère qu'en moyenne 50% de la variance d'un
comportement ou d'une caractéristique est héréditaire, les différents chercheurs ont trouvé un
taux supérieur à 60% en ce qui concerne le facteur g.

Le QI Total est la note la plus fidèle et, traditionnellement, le premier résultat devant être
considéré lors de l’analyse du profil. Il est calculé à partir de la somme des notes standard
également utilisées pour déterminer les ICV, IRP, IMT et IVT. Le QI Total est habituellement
considéré comme le plus représentatif du fonctionnement intellectuel général ou facteur (g).
L’ICV évalue les aptitudes verbales en sollicitant le raisonnement, la catégorisation, la
compréhension et la conceptualisation. L’ICV sont des épreuves mettant en jeu les capacités
verbales (entrée auditivo-verbale et sortie verbale). Il montre une bonne corrélation à la
réussite scolaire.

Subtests de Compréhension Verbale :

Similitudes : des paires de mots sont énoncées oralement et, pour chacune, le sujet doit trouver
la similitude entre les objets ou les concepts proposés.
Ce subtest est conçu pour évaluer le raisonnement verbal et la formation de concepts. Il fait
également appel à l’intelligence cristallisée, au raisonnement abstrait, à la compréhension
auditive, à la mémoire, à la catégorisation et à la capacité d’association, à la distinction entre
les éléments essentiels et ceux qui ne le sont pas, et à l’expression verbale.

Vocabulaire : pour les trois items en images, le sujet nomme les images du livre de stimuli.
Pour les vingt-sept items verbaux, le sujet donne les définitions des mots qui sont présentés
oralement et visuellement.
Le subtest Vocabulaire est conçu pour évaluer la connaissance du lexique et la formation de
concepts verbaux. Il mesure également l’intelligence cristallisée, les bases de connaissances, la
capacité à apprendre, la mémoire à long terme et le niveau de développement du langage. Les
autres aptitudes qui peuvent être mises en œuvre par le sujet au cours de cette tâche sont la
perception auditive, la compréhension ainsi que l’expression verbale, la capacité d’abstraction
et l’expression verbale.

Information : le sujet répond oralement à des questions ayant trait à des thèmes de culture
générale.
Ce subtest est conçu pour évaluer la capacité du sujet à acquérir, retenir et restituer des
connaissances générales et factuelles. Les autres aptitudes en jeu sont la perception auditive et
la compréhension, ainsi que l’expression verbale.

(Compréhension) : on demande au sujet de répondre oralement à une série de questions. Il doit


montrer sa compréhension de règles ou de concepts relatifs à la vie sociale.
Ce subtest évalue le raisonnement verbal, la conceptualisation, la capacité à utiliser des
expériences antérieures, la compréhension et l’expression verbales, la capacité à évaluer et à
utiliser l’expérience, à montrer du sens pratique et à faire preuve de jugement. Il fait également
appel à l’intelligence cristallisée, aux connaissances des conventions comportementales, des
normes sociales, du « sens commun » et à la mémoire à long terme.

L’Indice de Raisonnement Perceptif (IRP) est une mesure du raisonnement perceptif et


fluide, du traitement de l’information spatiale et de l’intégration visuomotrice.

Subtests de Raisonnemenet Perceptif :

Cubes : en un temps limité, le sujet utilise des cubes bicolores pour reporduire une construction
à partir d’un modèle construit devant lui et/ou présenté dans le livre de stimuli.
Ce subtest est conçu pour évaluer la capacité à analyser et à synthétiser des stimuli visuels
abstraits. Il implique également la formation de concepts non verbaux et le raisonnement,
l’intelligence visuospatiale générale, l’intelligence fluide, la perception et l’organisation
visuelles, les processus simultanés, la coordination visuomotrice, l’apprentissage et la capacité
à distinguer la figure du fond dans les stimuli visuels.

Matrices : le sujet regarde une matrice incomplète et sélectionne la partie manquante parmi cinq
possibilités de réponse.
Ce subtest implique l’intelligence fluide, l’intelligence visuospatiale générale, la classification
et les aptitudes spatiales, la connaissance des relations entre le tout et ses parties, les processus
simultanés et l’organisation perceptive.

Puzzles visuels : en un temps limité, un puzzle terminé est présenté sur le livre de stimuli au
sujet qui doit sélectionner, parmi six possibilités de réponses, les trois pièces de puzzle qui
permettent de reconstituer le puzzle complet.
C’est un nouveau subtest conçu pour mesurer le raisonnement non verbal, la capacité à analyser
et à synthétiser des stimuli visuels abstraits. Des évaluations similaires, comme Assemblage
d’objets, impliquent la perception visuelle, l’intelligence visuospatiale générale, la
manipulation visuospatiale, et la capacité à appréhender les relations entre les parties.

(Balances) : en un temps limité, le sujet voir sur le livre de stimuli une balance à deux plateaux.
Il doit sélectionner, parmi cinq possibilités de réponse, le poids manquant qui va permettre
d’équilibrer les plateaux.
C’est un nouveau subtest conçu pour évaluer le raisonnement quantitatif et analogique. Le
raisonnement quantitatif implique un processus de raisonnement qui peut être exprimé de façon
mathématique, s’appuyant principalement sur l’induction et la déduction. Bien que, dans une
certaine mesure, Balances fasse appel à la mémoire de travail, l’implication des tâches
quantitatives (comme dans le subtest Arithmétique) est réduite par la présentation visuelle des
items dans le Livre de stimuli.

(Complètement d’images) : en un temps limité, le sujet regarde une image dans le livre de
stimuli, puis pointe ou nomme la partie manquante.
Ce subtest est conçu pour évaluer la perception et l’organisation visuelles, la concentration, la
reconnaissance visuelle des détails essentiels des objets.

L’Indice de Mémoire de Travail (IMT) procure une mesure de la capacité de la mémoire de


travail du sujet. Les tâches qui font appel à la mémoire de travail demandent de conserver
temporairement des informations en mémoire, de réaliser certaines opérations mentales sur
ces dernières et de produire un résultat. La mémoire de travail implique l’attention, la
concentration, le contrôle mental et le raisonnement.

Subtests de Mémoire de Travail :

Mémoire des chiffres : le psychologue lit des séries de chiffres.


 « ordre direct » : le sujet répète les chiffres dans le même ordre
 « ordre inverse » : le sujet répète les chiffres dans l’ordre inverse
 « ordre croissant » : le sujet répète les chiffres en les ordonnant du
plus petit au plus grand
Chaque item a deux essais, chaque essai ayant le même nombre de chiffres mais des chiffres
différents.
Le passage d’un type de tâche à l’autre demande de la flexibilité cognitive et de la vivacité
intellectuelle. Mémoire des chiffres en ordre direct implique un apprentissage par cœur, la
mémoire, l’attention, l’encodage et les processus auditifs. Mémoire des chiffres en ordre inverse
implique la mémoire de travail, la transformation de l’information, la manipulation mentale et
l’imagerie visuospatiale. Mémoire des chiffres en ordre croissant est semblable aux tâches
destinées à mesurer la mémoire de travail et la manipulation mentale.

Arithmétique : en un temps limité, le sujet doit résoudre mentalement une série de problèmes
arithmétiques présentés oralement.
Cela implique la capacité à manipuler mentalement, la concentration, l’attention, la mémoire à
court et à long terme, les capacités de raisonnement numérique et la vivacité intellectuelle. Il
fait également appel aux processus séquentiels, au raisonnement fluide, séquentiel, quantitatif
et logique ainsi que les connaissances quantitatives.

(Séquence Lettres-Chiffres) : le psychologue lit des séquences de lettres et de chiffres. Le sujet


rappelle d’abord les chiffres en ordre croissant, puis les lettres en ordre alphabétique.
Cette tâche sollicite les processus séquentiels, la capacité à manipuler mentalement, l’attention,
la concentration, l’empan mnémonique et la mémoire auditive à court terme. Elle peut aussi
faire appel au traitement de l’information, à la flexibilité cognitive et à l’intelligence fluide.

L’Indice de Vitesse de Traitement (IVT) procure une mesure de l’aptitude à explorer


rapidement et correctement des informations visuelles simple, à les traiter de manière
séquentielle et à les discriminer. Cette échelle composite mesure également la mémoire
visuelle à court terme, l’attention et la coordination visuomotrice. Il est important de noter
que les subtests qui contribuent à l’IVT ne sont pas de simples mesures de temps de réaction
ou de discrimination visuelle. Des composantes de prise de décision cognitive et
d’apprentissage sont compliquées dans ces tâches.

Subtests de Vitesse de Traitement :

Code : en utilisant un code et dans un temps limité, le sujet associe, en les dessinant, des
symboles et des chiffres
En plus de la vitesse de traitement, le subtest évalue la mémoire visuelle à court terme, la
capacité d’apprentissage, la vitesse psychomotrice, la coordination visuomotrice, la perception
visuelle, la capacité de balayage visuel, la flexibilité cognitive, l’attention, la concentration et
la motivation.

Symboles : après avoir observé les symboles à rechercher, le sujet indique, en un temps limité,
s’il retrouve un de ces symboles parmi ceux qui lui sont proposés.
En plus de la vitesse de traitement, ce subtest fait appel à la mémoire visuelle à court terme, à
la coordination visuomotrice, à la flexibilité cognitive, à la rapidité psychomotrice, à la rapidité
des opérations, à l’attention et à la concentration. Il peut également mettre en œuvre la
compréhension auditive, l’organisation perceptive, l’intelligence fluide et les aptitudes à
anticiper et à apprendre.

(Barrage) : en un temps limité, le sujet doit barrer deux formes géométriques cibles en
respectant les couleurs de ces formes.
Ce subtest est similaire aux tâches de barrage déjà existantes destinées à évaluer la vitesse de
traitement, l’attention visuelle sélective, la vigilance, la vitesse de perception et les aptitudes
visuomotrices. La tâche barrage est largement utilisée dans les protocoles de neuropsychologie
afin de mesurer la négligence visuelle, l’inhibition de la réponse et la persévération motrice.