Vous êtes sur la page 1sur 1

L'Épiphanie et la galette des Rois

Le premier dimanche après le Jour de l'an, on célèbre en France une fête des Rois en souvenir des
Rois mages : c'est l'Épiphanie.

La religion catholique raconte qu'à la naissance de Jésus, les Rois mages, Melchior, Gaspard et
Balthazar, ont quitté l'Orient pour venir lui rendre hommage. Ils ont suivi l'étoile du berger pendant
12 jours et se sont présentés devant Jésus le 6 janvier avec de l'or, de l'encens et de la myrrhe.

Comme le 6 janvier tombe régulièrement en semaine et ce n'est pas un jour férié, la date a été
déplacée au premier dimanche après le 1er janvier.

Il n'y a pas de cadeaux ce jour-là comme en Espagne, mais « tirer les Rois » est devenu une tradition
familiale bien française, où l'on se rassemble pour découper la fameuse galette des Rois, trouver la
fève et échanger les vœux de bonne année.

La recette de la galette varie selon les régions. Dans le nord, c'est une galette de pâte feuilletée au
beurre, ronde, plate et dorée, fourrée à la frangipane, une pâte d'amandes.

Dans le sud, c'est un gâteau en forme de couronne fourrée aux fruits confits.

Dedans est dissimulée une petite figurine, généralement en porcelaine, représentant d'abord Jésus,
puis peu à peu un roi ou une reine ou n'importe quoi. Elle est appelée fève en souvenir de l'époque
où il s'agissait de haricots. Celui qui trouve la fève dans sa part de galette est le roi ou la reine pour la
journée, on lui donne une couronne en papier doré et il doit choisir sa reine ou son roi.

Quand il y a des enfants, normalement le plus jeune est placé sous la table et, tandis qu'une autre
personne fait le service et choisit un morceau, il désigne le destinataire de chaque portion afin que
personne ne triche.

Il peut arriver de tirer les Rois à plusieurs reprises : pas seulement en famille, mais entre amis,
collègues... Il y a quelques années, on mangeait de la galette uniquement le 6 janvier, mais
aujourd'hui, on en mange, de façon quasi ininterrompue, du 2 au 15 janvier.

Tiré de: http://fleneso.blogspot.mx/2012/01/lepiphanie-les-rois-mages-et-la-galette.html