Vous êtes sur la page 1sur 7

QCM 17

1. Devant une fracture ouverte d’un membre, les quatre gestes essentiels, dans un ordre
chronologique, sont :
1. l’immobilisation d’emblée, en l’état
2. l’occlusion stérile de la plaie
3. la vérification de la vaccination antitétanique
4. la surveillance de l’apparition d’un état de choc
5. la pose d’un garrot
6. la désinfection de la plaie
7. l’immobilisation, après avoir remis les segments osseux dans l’alignement du membre
Choisissez la combinaison de réponses correctes :

A- 6-2-5-7
B- 2-3-5-7
C- 2-1-3-4
D- 1-6-2-4

2. Si un passager souffre d’une douleur intense, suite à une fracture du poignet, il faudra
lui donner :
A- un comprimé de nautamine
B- un comprimé de nivaquine
C- un comprimé de Doliprane
D- un comprimé de Valium

3. A la suite de la chute d’un vanity-case sur la poitrine, lors d’un vol de nuit, un
passager se plaint de vives douleurs au niveau du thorax avec une petite gêne
respiratoire. Vous devez :
1. procéder à un examen local en déshabillant le passager
2. ne pas toucher, ni mobiliser le passager pour ne pas aggraver sa douleur
3. lui proposer un cachet pour dormir afin de faciliter son sommeil au cours du vol de nuit
4. lui donner un antalgique et l’éloigner des fumeurs
5. lui donner, éventuellement, de l’oxygène, surveiller ses pouls, tension artérielle, respiration et
coloration
6. surtout ne pas donner de l'oxygène, mais surveiller ses pouls, la tension artérielle, la
respiration et la coloration
7. faire un bandage thoracique
8. le laisser assis ou demi-assis malgré le vol de nuit
9. l’installer confortablement, allongé sur trois sièges avec une couverture
10. penser à une perforation de l’œsophage si une hémoptysie survient
Quelles actions dans l’ordre chronologique, devez-vous effectuer ?
A- 1-4-8-7-5
B- 2-3-8-7-6
C- 1-3-4-7-9
D- 2 - 9 - 3 - 6 - 10

4. Le membre inférieur est composé des :


A- fémur, rotule, tibia, radius, tarse, métatarse, phalanges
B- fémur, rotule, tibia, péroné, tarse, métatarse, phalanges
C- humérus, rotule, tibia, péroné, tarse, métatarse, phalanges
D- fémur, rotule, tibia, radius, carpe, métacarpe, phalanges
5. A propos des luxations :

1. une luxation est une atteinte des ligaments d’une articulation, sans déboîtement
2. une luxation est une atteinte osseuse de l’articulation
3. les luxations peuvent se situer au niveau du coude, du genou, du pouce, de la mâchoire et
de l’épaule
4. lors d’une luxation de l’épaule, le coude sera dans une position anormale : écarté du corps
5. les luxations peuvent s’accompagner d’œdèmes et d’ecchymoses
6. pour immobiliser une épaule luxée, le PNC mettra une place une contre écharpe
Choisissez la combinaison de propositions exactes :

A- 3-4-5
B- 1-2-5
C- 1-3-6
D- 2-4-6

6. Concernant l’anatomie des membres inférieurs, choisissez parmi ces propositions,


celle qui est correcte :
A- les os longs formants les membres inférieurs sont le fémur, le tibia, le péroné
B- lors de la rotation de la jambe, le péroné tourne autour du tibia
C- l’os du genou se nomme le condyle
D- les os du pied sont les carpes et les métacarpes

7. L’entorse bénigne du genou se caractérise par :


A- une douleur vive et spontanée, une impotence fonctionnelle immédiate ou retardée, associées à
un œdème secondaire
B- des lésions ligamentaires et musculaires qui font suite à un mouvement forcé, les surfaces
articulaires n’étant plus en contact
C- une déformation de l’articulation associée à une douleur vive qui s’atténue et disparaît à
l’immobilité
D- une douleur sévère associée à une impotence fonctionnelle totale et à un volumineux œdème
d’apparition rapide

8. Lors d’une turbulence, sévère, un passager subit un traumatisme crânien dû à la


chute d’un bagage très lourd :
1. vous recherchez une plaie du cuir chevelu. Si le saignement est abondant vous pratiquez un
point de compression sous-clavier
2. vous recherchez l’existence d’un hématome ainsi que des signes faisant suspecter une fracture
du crâne : épistaxis et otorragie
3. vous installez le passager en PLS qu’il soit conscient ou non car des vomissements pourraient
survenir et vous le surveillez
4. vous notez l’heure de l’accident, les circonstances de survenue ainsi qu’une éventuelle perte
de conscience d’emblée ou retardée
5. un déroutement immédiat s’impose car un traumatisme crânien avec ou sans perte de
conscience peut évoluer très vite vers un coma
6. dans le cas d’une perte de conscience, vous évaluez chez le passager la réaction à la voix et la
réaction à la douleur
Choisissez la combinaison de propositions exactes :
A- 2 - 3 - 5
B- 1 - 3 - 6
C- 1 - 4 - 5
D- 2 - 4 - 6

9. Une passagère présente de violentes douleurs abdominales évoluant par crise sur fond
douloureux permanent, ainsi que des vomissements importants avec arrêt des matières
et des gaz. L’examen que vous pratiquez montre un abdomen ballonné sans contracture.
Vous pensez à :
A- une appendicite
B- une rupture de grossesse extra-utérine
C- une colique hépatique
D- une occlusion intestinale

10. Vous soupçonnez une fracture fermée du fémur chez un passager tombé lors d’une
turbulence. Vous devez :
1. laisser le passager au sol
2. mobiliser le membre afin de rechercher une douleur exquise et situer l’emplacement exact de
la fracture
3. rechercher le signe typique : rotation interne du pied
4. rechercher les complications vasculaires et nerveuses par l’examen des extrémités du membre
inférieur
5. rechercher l’impotence fonctionnelle totale
6. immobiliser par deux attelles latérales partant du thorax jusqu’au genou
Choisissez la combinaison de propositions exactes :
A- 2-3-6
B- 1-4-5
C- 2-3-4
D- 1-5-6

11. Lors d'une turbulence sévère, un membre d'équipage de cabine est violemment projeté sur
un accoudoir. Il se plaint d'une douleur très vive au niveau des côtes, empêchant l'inspiration
profonde et augmentée par la toux. Après un examen rapide, vous pensez à une fracture de côtes
sans volet costal. Votre attitude est de :

A- faire allonger le blessé sur le côté atteint afin de favoriser la respiration du poumon sain,
donner de l'oxygène et surveiller la ventilation
B- faire une contre écharpe du coté fracturé, donner de l'oxygène et administrer de l'aspirine
pour son effet anti-inflammatoire, surveiller pouls, tension artérielle et ventilation
C- installer le blessé en position demi assise, lui administrer des antalgiques, surveiller
ventilation, pouls et tension artérielle
D- ne donner aucun antalgique car nécessité probable d'une intervention chirurgicale urgente.
Ne pas mobiliser le blessé ; le laisser dans la position où il se trouve, demander au blessé
de contrôler sa propre respiration, puis lui administrer de l'oxygène

12. A fin d'immobiliser efficacement une fracture du bassin, vous préparez et mettez en place le
matériel improvisé suivant :

A- des revues pour fabriquer 2 attelles de même longueur


un analgésique puissant
un coussin pour surélever les membres

des liens de bonne longueur

une couverture pour réchauffer le passager mis en PLS

B- des revues pour fabriquer une attelle à placer du côté fracturé


1 couverture pour fabriquer l'attelle

coton cardé

un lien de la bonne longueur

un coussin pour surélever les membres inférieurs

C- des revues pour fabriquer 2 attelles de même longueur


2 couvertures pour fabriquer ces attelles

des liens de la bonne longueur

du coton cardé

une couverture pour réchauffer le passager

D- des revues pour fabriquer 2 attelles de même longueur


4 écharpes pour fabriquer ces attelles

un lien de la bonne longueur

une couverture pour réchauffer le passager

13. Pour immobiliser efficacement un passager ayant une fracture du bassin, vous devez:

A- placer de chaque côté du corps, une attelle partant du thorax et allant jusqu'au dessous du
genou
B- solidariser les deux membres inférieurs avec des liens en rembourrant avec une couverture
l'espace entre les deux jambes
C- placer du côté blessé une première attelle du thorax jusqu'au dessous du genou et une
deuxième attelle de l'entre-jambe jusqu'à la cheville
D- placer une attelle le long du corps, de la taille jusqu'à la cheville

14. Concernant les principes de traitement d'une fracture, choisissez la combinaison de


propositions exactes. Vous devez :

1. respecter la déformation
2. éviter la transformation d'une fracture fermée en fracture ouverte, par des manipulations
intempestives
3. comprimer le membre pour éviter une complication vasculaire
4. ne rien faire car une fracture n'est pas toujours douloureuse
5. immobiliser les articulations sus et sous jacentes à la fracture
6. mobiliser la fracture pour remettre l'os en place
Choisissez la combinaison des proposition exactes :

A- 1 - 3 - 6

B- 5 - 6

C- 1 - 2 - 5

D- 2 - 4

15. Suite à de sévères turbulences, vous suspectez chez un passager une fracture fermée du bras.
Pour l'immobiliser, vous devez réaliser :

A- un bandage du bras associé à une écharpe simple


B- une écharpe simple associée à une écharpe oblique
C- une écharpe simple associée à une contre-écharpe
D- une écharpe oblique avec du coton sous l'aisselle.

16. A la suite de violentes turbulences, un passager est projeté au plafond de la cabine. Il


retombe sur le sol où il reste étendu, conscient, incapable de se relever, et il se plaint de vives
douleurs dans le dos. Vous devez :

A- le déplacer afin de l'installer confortablement avec plusieurs oreillers sous la tête et le couvrir,
à l'arrière de l'avion
B- l'immobiliser avec une attelle depuis le bassin jusqu'aux pieds
C- surveiller impérativement le pouls, la tension artérielle, la conscience et maintenir le rachis en
rectitude
D- le porter à plusieurs jusqu'à son siège

17. Lors de violentes turbulences, un passager non attaché a été projeté lourdement contre un
accoudoir. Il se plaint d'une vive douleur thoracique associée à des difficultés respiratoires. Vous
constatez un début de cyanose, une respiration haletante et superficielle. A l'examen, la paroi
thoracique montre une déformation qui se déplace à l'inverse des mouvements respiratoires.
Vous devez :

1. faire ralentir la respiration du passager

2. ne pas donner d'oxygène dans ce cas précis

3. donner de l'oxygène mais seulement après avoir modifié les mouvements respiratoires

4. installer le passager en position allongée tête basse

5. laisser le passager en position assise et le rassurer

6. surveiller l'apparition d'une expectoration mousseuse et rosée : signe d'une aggravation


Choisissez la combinaison de propositions exactes :

A- 3- 4- 6
B- 1- 3- 5
C- 2- 4- 6
D- 1- 2- 5

18. L’un des symptômes est INEXISTANT dans le cas d’une entorse bénigne de la
cheville :
Choisissez la proposition exacte :
A- l’impotence fonctionnelle
B- la déformation
C- la douleur
D- l’œdème et d’ecchymose

19. A bord, les principes de l’immobilisation d’une fracture fermée d’un membre
supérieur sont :
1. mobiliser le membre
2. soulager la douleur
3. immobiliser les articulations sus et sous jacentes
4. réduire la déformation
5. mettre le membre dans une position surélevée
6. laisser le membre en position basse
Choisissez la combinaison de propositions exactes :
A- 2-3-5
B- 3-4-5
C- 1-2-6
D- 1-4-6

20. Dans le cas d’une luxation d’épaule, vous immobilisez l’articulation dans la position
où vous la trouvez, à l’aide de :
A- une écharpe oblique
B- une contre-écharpe
C- une attelle simple
D- une écharpe simple

Vous aimerez peut-être aussi