Vous êtes sur la page 1sur 4

Thème : Ennoblissement des textiles et des cuirs

Activité 2 : apprêt chimique, apprêt mécanique sur les textiles

Objectifs :

- Connaitre les deux types d’apprêts sur textile


- Reconnaitre et nommer les méthodes d’apprêts utilisés sur des textiles
- Expliquer la fonctionnalité des matériaux à changement de phase
- Les antibactériens : compositions et méthodes d’application sur textile
- Le traitement plasma sur textile : principe de fonctionnement et exemples de propriétés pour les textiles

S’approprier Analyser Réaliser Valider Communiquer Faire preuve d’initiative

1) Les apprêts :

LES APPRETS : ils ont pour but de modifier l’aspect, le toucher ou les propriétés des textiles
(hydrofugation, ignifugation…). (Les apprêts sont souvent faits après impression ou teinture du textile)
Il en existe deux catégories :

- Les apprêts mécaniques qui résultent de l’effet physique dû à des machines


- Les apprêts chimiques qui font intervenir des produits spéciaux modifiant les propriétés du textile.

Les apprêts chimiques :

Techniques de dépose :

Par foulardage (à deux ou trois rouleaux) Par racle dans la technique par enduction
Le foulardage permet un traitement de l’ensemble du L’enduction est choisie lorsqu’un traitement monoface est
textile en favorisant la pénétration et la diffusion de l’apprêt souhaité

le textile est plongé dans un bain et passe entre plusieurs


rouleaux avant de ressortir Pâte d’enduction
Textile apprêté racle

Textile
textile
textile enduit

bain

Les apprêts mécaniques :

Un apprêt mécanique modifie les fibres textiles par


le biais d’une action mécanique ou thermique. Le
textile devient plus moelleux, plus doux, plus
brillant, plus lisse…
Le textile passe dans des cylindres chauffants ou non, gravés,
recouverts de brosses….

Exemple de cylindre
recouvert de brosses
métalliques
2) Reconnaissances des apprêts chimiques et mécaniques puis échantillonnage :

Voici des exemples d’apprêts en fonction du but recherché :

Apprêt mécanique
But recherché Nom du procédé description
ou chimique
S’applique pour les supports de deux fibres distinctes. La pâte
d’impression contient un agent chimique qui détruit l’une des
fibres
Le motif est encollé et saupoudré de fibres textiles courtes
Créer du relief pour un aspect velours
effet de creux et bosses obtenu par déformation de l'étoffe par
passage entre deux cylindres gravés chauffés
opération d'ennoblissement d'une étoffe par la création de plis
dus à une action mécanique et thermique
Améliorer la Traitement par azurant optique pour augmenter la blancheur
blancheur d’un textile
Passage dans des brosses métalliques qui confèrent aux
Rendre plus
étoffes un aspect duveteux : obtention des polaires (mailles
épais grattées)
traitement de finition pour assouplir et stabiliser
dimensionnellement les étoffes, élimination des apprêts
Stabilisation
excédentaires par chaleur humide
dimensionnelle Resserrage des fils de trame par un passage sous pression
entre des tapis caoutchouteux et dans de la vapeur
feutrage contrôlé sur tissu de laine : le tissu rétrécit dans les 2
imperméabiliser
sens, devient plus dense, résistant et n’est pas traversé par la
et épaissir pluie
Dépôt d’émulsion de sels métalliques avec de la paraffine ou
traitement par résines synthétiques (formol, silicone…)
Rendre déperlent
Dépôt à la surface de micro ou nanoparticules fluorées

Rendre Imprégnation dans des bains contenant des molécules


incombustible, halogénées, phosphorées, borées, azotées ou hydroxydes
ininflammable métalliques
Rendre
Trempage dans un bain de résine synthétique, séchage puis
insensible à la polymérisation à haute température
pliure
Rendre
Encollage des écailles de la laine ou destruction des écailles
insensible au par du chlore gazeux ou de l’hypochlorite de sodium
foulage
traitement de surface conférant aux étoffes un aspect suédé
(toucher peau de pèche, peau de daim…)
Rendre plus doux traitement de finition consistant soit à transformer les boucles
en poil (velours), soit à égaliser la surface d'une étoffe
duveteuse
Modifier les traitement de surface des fibres et étoffes par un gaz ionisé.
Ce traitement confère des propriétés nouvelles et inhabituelles
molécules à la
pour les matières qui les composent; exemple:
surface d’une imperméabilisation, antitaches, laine qui ne gratte plus,
étoffe meilleure affinité du tissu pour la teinture, hydrophilie….
Imprégnation d’huile, cire, émulsion de paraffine avec des
Augmenter le agents tensio-actifs
brillant et l’éclat
Traitement à la soude sous tension

lamination d’une membrane en PU ou PTFE sur l’envers d’un


Rendre imper -
textile
respirant Ou dépôt d’une pâte d’enduction sur l’envers d’un textile

a) Retrouver le nom de l’apprêt parmi la liste suivante. Dans le cas d’un apprêt chimique indiquer s’il est réalisé par
foulardage ou enduction : (compléter le tableau)

hydrofugation, gaufrage, mercerisage, , grattage, ignifugation, étanchéification à l’eau mais respirabilité à l’air,
glaçage, infroissabilité, infeutrabilité, décatissage, azurage, flockage, traitement plasma, plissage, dévorage, foulage,
émerisage, rasage, sanforisation, anti tache

b) Vous procéderez ensuite à un échantillonnage de textiles en indiquant le nom des apprêts chimiques ou mécaniques
et de quel apprêt il s’agit.
Enveloppe en
3) Les Matériaux à changement de phase PCM (Phase Changing Material) : mélamine formol ou
silicone

Les PCM sont composés de paraffines insérées dans des microcapsules (enveloppes en PCM
mélamine formol ou en silicone) qui sont déposées en enduction sur un textile ou intégrées dans
les fibres (synthétiques ou artificielles).
Les PCM ont la capacité d’absorber de la chaleur puis de la restituer par la suite en fonction de la
température du milieu dans lequel elles se trouvent. Ils passent de l’état solide à l’état liquide à Microcapsule
35°C. avec PCM

Sur textile Sur textile

a) Observer au microscope les microcapsules renfermant des PCM. Schématiser vos observations.
b) Pour les fibres artificielles ou synthétiques, il est possible d’insérer les microcapsules de PCM dans les fibres. A
quelle étape du processus de fabrication des fibres cela se fait-il ?
c) Compléter le tableau suivant présentant une utilisation des PCM et leur principe de fonctionnement :

Sportif : coureur à pied portant un Tshirt en polyester et ayant une enduction de microcapsules de PCM :

Avant l’effort Pendant l’effort Après l’effort


Etat du PCM dans Etat des PCM ? Etat des PCM ?
le sportif a une La température La température
la microcapsule ?
température superficielle du superficielle du
superficielle de sportif est de sportif est de
32°C 36,5°C 33,5°C

d) Comment nomme-t-on la transformation de l’état solide à l’état liquide ?


e) Comment nomme-t-on la transformation de l’état liquide à l’état solide ?
f) Expliquer l’intérêt des PCM pour le sportif pendant l’effort puis après l’effort.
g) Expliquer le slogan de Outlast® marque de PCM : « NOT TOO HOT, NOT TOO COLD, JUST RIGHT ».

4) Traitement contre les bactéries :


a) Comment nomme-t-on une substance qui tue les bactéries ?
b) Comment nomme-t-on une substance qui empêche la croissance des bactéries ?
Voici les agents antibactériens les plus utilisés :

antibactériens Mode d’action avantages inconvénients


Zéolithes Non toxique
Produisent de l’oxygène actif (eau
(aluminosilicate Garde leur activité après plusieurs lavages
oxygénée H2O2) qui tuent les
d’argent et de bactéries
Dans les produits d’hygiène de beauté (savon,
cuivre) dentifrice…)
Large spectre d’action Présence de bactéries
Composé chloré qui détruit une
Non toxique avec la peau mais perturbateur résistantes
triclosan enzyme nécessaire à la fabrication
endocrinien Produit une odeur désagréable
de la membrane des bactéries
en présence de chaleur
Agent puissant avec un large spectre d’action
Incompatibilités avec les
Toxicité faible pour la peau
Polyhexaméthylène supports anioniques
S’insère dans les bactéries et les tue Dans les eaux de piscine, sur PA, CO, PES,
biguanide (PHMB) Action limitée sur les
les pansements, les surfaces en contact avec
champignons et les spores
les denrées alimentaires
Bloque les enzymes permettant le
Détruit les souches résistantes de plusieurs Oxydation
développement des bactéries,
types de bactéries Pollution de l’environnement
Les ions argent Ag+ détruit la paroi des bactéries, agent
Sur fibres textiles naturelles, artificielles et Diminution de l’activité du textile
le plus utilisé dans le traitement des
synthétiques après plusieurs lavages
textiles
Large spectre d’action
sels d’ammonium Résiste à 10 lavages Existence de bactéries
Pénètre dans la bactérie et la détruit
quaternaires Sur PA, CO, PES résistantes
Désinfection de la peau
c) Comparer leur mode d’action et indiquer sur quelles parties de la bactérie ils agissent.
d) Nommer les agents antibactériens issus de composés appartenant à la famille des métaux.
e) Le triclosan est un composé chloré. Citer un autre exemple de composé chloré qui détruit les bactéries.
f) Expliquer pourquoi les ions argent sont les plus utilisés comme agents antibactériens dans les textiles.
g) Citer les causes provoquant l’oxydation des ions argent.
h) Peut-on utiliser les ions argent dans les dentifrices ? dans les pansements ? Justifier vos réponses.
i) Donner des exemples de textiles devant être traités antibactérien.

Il existe plusieurs méthodes pour rendre antibactérien un textile :

Méthodes d’application description


Dépôt simple L’agent antibactérien est déposé sur la surface du textile
Apprêtage avec liant L’agent antibactérien est déposé avec un liant à la surface du textile.
Greffage chimique Création de liaisons covalentes solides entre l’agent antibactérien et le textile.
Dissolution ou fusion L’agent antibactérien est inséré dans le polymère
l’agent anti bactérien est mis dans les microcapsules puis appliqué sur textile par dépôt ou
Micro encapsulation apprêtage. La membrane des microcapsules se casse par frottements et libère l’agent
antibactérien
Le textile est placé dans une chambre où est créé un plasma (gaz ionisé). Le plasma
Traitement plasma modifie la structure moléculaire de la surface du textile et permet aux ions argent de se
fixer sur le textile.
Dépôt sous forme d’un film mince transparent et adhérent d’un composé inorganique
Méthode sol-gel
(dioxyde de silicium, cuivre, argent…)

j) Classer les techniques ci-dessus par rapport à leur solidité aux lavages répétés en machine.
k) Peut-on utiliser la méthode de dissolution ou fusion pour les fibres naturelles ? Justifier.
l) L’argent utilisé comme antibactérien est appliqué sous forme d’ion sur le textile. Comment peut-on nommer les
ions argent par rapport à leur dimension ?
m) Peut-on utiliser la méthode de greffage chimique pour tout type de fibre ? Expliquer.

5) Traitement plasma :

On place le textile à traiter dans une enceinte sous vide, puis


on injecte un gaz ionisé (=plasma) qui traverse le textile.
Suivant le gaz ionisé du traitement plasma on obtient :
- Augmentation de la tension superficielle du textile :
meilleure adhésion des colles et encres.
- Diminution de la tension superficielle du textile : pour
imperméabiliser les matériaux.
- Nettoyage ultrafin des matériaux.

Vous disposez de deux matériaux différents :


- textile avec traitement « Plasma Mec » (de chez Mectex)
- Papier avec traitement IonMask (de chez P2i)
chambre à plasma : le tissu passe entre des
Déposer une goutte d’eau sur un textile synthétique non traité au électrodes générant le plasma (air ionisé à
plasma et une goutte d’eau sur un textile traité au plasma. basse pression) (Mectex)
Déposer une goutte d’eau sur le papier non traité et sur le papier
traité IonMask.
Compléter le tableau suivant :
Forme de la goutte sur le support, Propriété de la matière
observations
Textile synthétique non traité

Textile traité au plasma Mec

Papier non traité

Papier traité au plasma


IonMask

Vous aimerez peut-être aussi