Vous êtes sur la page 1sur 27

TECHNIQUES

DE FORAGE

Chapitre I: Sécurité de forage


Leçon N°1:
Le forage profond est opération très
dangereuse !
La sécurité de forage

1- La boue de forage

Ph = ρ x H (Bar)
10,2

(Ph : Pression hydrostatique ; ρ : Densité de la boue ; H : profondeur vertical)

2- L’obturateur d’éruption (BOP : Blow Out Preventer)


L’ Obturateur d’éruption (BOP)

Localisation

Constituants

- L’obturateur Annulaire « Hydrill»


- Les Obturateurs à Mâchoires

1- Mâchoires à Tiges (Pipe Rams)

2- Mâchoires Aveugles (Blind Rams)

3- Mâchoires Cisaillantes (Shear Rams)

- Les Croix de circulation


L’ Obturateur d’éruption (BOP)

Tube
Fontaine Annulaire « Hydril »

Mâchoires cisaillantes

Mâchoires à Tiges

Croix de circulation

Mâchoires à Tiges

Croix de circulation de secours


Tubage
L’ Obturateur d’éruption (BOP)

Annulaire « Hydril »
L’ Obturateur d’éruption (BOP)

Annulaire « Hydril »
L’ Obturateur d’éruption

Mâchoire à Tiges « Pipe Rams »


L’ Obturateur d’éruption

Mâchoire à Tiges « Pipe Rams »


L’ Obturateur d’éruption

Mâchoire cisaillante « Shear Rams »


L’ Obturateur d’éruption

Mâchoire cisaillante « Shear Rams »


Mâchoire aveugle

Mâchoire aveugle

Mâchoire à tige

Mâchoire cisaillant
Le système de contrôle d’éruption

1- L’Obturateur d’éruption (BOP)

2- Le Choke Manifold

3- Le Dégazeur

4- La ligne de Torche

5- L’Accumulateur de pression

6- Les panneaux de contrôle du BOP


La sécurité de forage

La valve de sécurité (safety valve)


Le système de contrôle d’éruption

Afin de prévenir contre les éruption les


ingénieurs de Diagraphie instantanée
« Mudlogging » doivent surveiller :

1- Le volume de boue dans le


système actif.

2- Le pourcentage de retour
de boue à travers la goulotte.

3- La variation de pression à
débit et densité de boue Cte.
Les méthodes de contrôle d’éruption
1- Méthode des foreurs (Driller’s method)

Consiste à 2 circulation pour mettre en place la nouvelle boue (lourde) :


- Une circulation pour évacuer le liquide introduit dans le puits
- Une autre pour remplacer la boue
 Cette méthode est la plus utilisé pour le contrôle d’éruption
2- La méthode des ingénieurs (Engineer’s method).
Consiste à une seul circulation pour remplacer la boue.

Elle est plus compliqué : le calcule la densité de la nouvelle boue est compliqué
3- L’injection inverse forcée (Bull Heading)

Consiste à une seul circulation qui permet de forcer tout la nouvelle boue dans
le réservoir qui a donné l’éruption et le remplacer, en même temps.

Cette circulation est inverse car elle se produit depuis l’espace annulaire par la
« Kill line ».  Mais cette méthode provoque plus de pression sur la formation

Vous aimerez peut-être aussi